Le service civique en alternance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le service civique en alternance"

Transcription

1 Le service civique en alternance au lycée e Paul Héroult H Saint-Jean Jean-de-Maurienne Ministère de l Él Éducation nationale Agence du service civique

2 Le service civique Domaines Domaines reconnus: reconnus: solidarité, solidarité, santé, santé, éducation, éducation, sport, sport, environnement, environnement, mémoire mémoire et et Qui est concerné? des jeunes de 16 à25 ans. citoyenneté, citoyenneté, développement développement international, international, intervention d urgence. intervention d urgence. Qu est est-ce que c est c? un engagement volontaire d une durée de 6 à12 mois. Pourquoi? accomplir une mission d intérêt général dans un des neuf domaines d interventions reconnus prioritaires pour la Nation. Où? auprès d organismes àbut non lucratif (associations) ou de personnes morales de droit public (collectivités locales, établissements publics), en France ou à l étranger. Comment? Comment? une mission de service civique, c est entre24 et 35 heures par semaine réparties au maximum sur 6 jours.

3 Le service civique Les avantages offerts Une indemnitéde 573 / mois prise en charge par l État àhauteur de 467, et par l organisme agrééau titre du service civique àhauteur de 106,31. Un statutqui ouvre droit àun régime complet de protection sociale financé par l État(couverture des risques maladie, maternité, invalidité et accident du travail, retraite). Le statut scolaire est compatible avec le service civique.

4 La formule en alternance au lycée e Paul HéroultH Cette formule consiste en une alternance entre le service civique et une formation suivie dans un établissement scolaire. Quelques jeunespourront en bénéficier au lycée Paul Héroult, parmi ceux qui n ont pas obtenu le bac professionnel et qui expriment leur volontéde repasser le bac et de s engager dans une mission d intérêt général. Le jeune est engagé volontaire: 21 heures par semaine dans une structure d accueil (soit environ 3 jours) ; 12 à14 heures au lycée pendant toute la durée du service civique -hors vacances scolaires (soit environ 2 jours). Il bénéficie d un accompagnement plus important car il suit une formation de deux jours par semaine dans un établissement scolaire.

5 La formule en alternance au lycée e Paul HéroultH Une formule qui s appuie s sur la mobilisationd un établissement scolaire Les missions du lycée e Paul HéroultH Désigner un référent qui accompagne le jeune dans son parcours pendant toute la durée du service civique (enseignant). Prendre en charge le jeune dans l établissement autour de plusieurs activités: -des enseignements obligatoires définis par l établissement et un enseignement au choix du jeune ; -un temps de retour sur expérience et de suivi du déroulement du service civique ; -un temps de construction du projet personnel et professionnel post-bac du jeune. Organisation Intégration des jeunes dans des classes existantes (sur des places disponibles).

6 La formule en alternance au lycée e Paul HéroultH Une formule qui s appuie s sur la mobilisation d organismes d accueil d proposant des missions de service civique Le rôle des organismes d accueil d (associations, collectivités s locales ) Permettre au jeune de s investir dans une mission d intérêt général (solidarité, culture, éducation, sport, environnement...) 21 H / semaine ; Désigner un tuteur qui accompagne le jeune tout au long de sa mission de service civique ; Faire suivre au jeune une formation civique et citoyenne et la formation aux premiers secours (PSC1) ; Organisation Une structure associative agréée au titre du service civique met les volontaires à disposition d organismes tiers qui agissent dans les domaines de l intérêt général dans lesquels les jeunes souhaitent s investir.

7 La formule en alternance au lycée e Paul HéroultH Pour accéder àces dispositifs, le jeune doit : être volontaire ; fairepreuve de motivation ; construire son parcours personnel et professionnel. Objectif : prévenir le décrochage d scolaire ; aider le jeune à trouver la meilleure solution correspondant à son projet. Les familles doivent être informées et associéesàla démarche. Les référents doivent être clairement identifiés dès le début. Objectif : réaliser r un accompagnement efficace et avoir une connaissance fine des attentes du jeune pour l aider l àconstruire au mieux son projet.

8 Les résultats r attendus Une meilleure estime de soi pour les jeunes. Un engagement de ces jeunes vers des missions sociales et solidaires au services des autres. Une plus grande capacitéde rebond, permettant la construction d un projet. Une inventivitédes acteurs de terrain pour ajuster le service civique aux besoins et capacités des jeunes.

Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret

Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret Direction Départementale PRÉFET DU LOIRET de la Cohésion Sociale du Loiret Sommaire Présentation générale du dispositif

Plus en détail

Citoyen neté. Présentation du service civique à destination des futurs organismes d accueil des volontaires. Mixité. Utilité.

Citoyen neté. Présentation du service civique à destination des futurs organismes d accueil des volontaires. Mixité. Utilité. Citoyen neté Présentation du service civique à destination des futurs organismes d accueil des volontaires Référent s Utilité Volontaire Valeu Cohésion sociale Partenaires rs Savoir-être sociale Sens civique

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

ASSOCIATION CONVENTION DE PARRAINAGE

ASSOCIATION CONVENTION DE PARRAINAGE ASSOCIATION» أ «AMANI CONVENTION DE PARRAINAGE Préambule L Association «AMANI أ» est une organisation non gouvernementale ayant pour mission d aider les enfants défavorisés à travers leur parrainage et

Plus en détail

Catalogue Régional 2015

Catalogue Régional 2015 Catalogue Régional 2015 Des formations gratuites pour les structures TPE et PME, pour les dirigeants associatifs et pour les encadrants de jeunes Offre réservée aux structures de 250 salariés* 2 salariés

Plus en détail

Présentation du Service Civique Ministère de la Culture et de la Communication

Présentation du Service Civique Ministère de la Culture et de la Communication Présentation du Service Civique Ministère de la Culture et de la Communication Sommaire Présentation générale du dispositif La loi du 10 mars 2010 relative au Service Civique Les objectifs du Service Civique

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS D LIVRET BAFA DE FORMATION N 12063*02 Vous êtes engagé dans une formation qui permet d obtenir le BAFA et d exercer les fonctions d animateur en accueils collectifs de mineurs. Vous trouverez ci-joints

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48

RAPPORT THELOT. Huit programmes d action... 48 RAPPORT THELOT Sommaire Synthèse........................................................... I Introduction......................................................... 19 Comment le rapport prend-il appui

Plus en détail

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR :

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : - DES MOYENS HUMAINS Un Directeur chargé de la mise en œuvre du projet global dans ses différentes

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

Notice pour la rédaction du compte-rendu annuel des activités au titre du Service Civique

Notice pour la rédaction du compte-rendu annuel des activités au titre du Service Civique Notice pour la rédaction du compte-rendu annuel des activités au titre du Service Civique A l attention des organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ayant recruté des volontaires avant

Plus en détail

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. Guide employeurs http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr Parce qu une première expérience dans l univers professionnel est souvent déterminante

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4 Projet associatif 2012-2017 1 Préambule 3 Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3 Nos valeurs comme principes d action 3 Les PEP 71 aujourd hui 4 Des orientations prioritaires de développement 7 2 Préambule

Plus en détail

Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale.

Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. 1 Une réforme de grande ampleur. Pourquoi? Le système actuel de la formation professionnelle,

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

1. L alternance 2 2. L accompagnement en entreprise 2. 3. Alternance et mission tutorale 2. 4. Les outils de la mission tutorale 4

1. L alternance 2 2. L accompagnement en entreprise 2. 3. Alternance et mission tutorale 2. 4. Les outils de la mission tutorale 4 1. L alternance 2 2. L accompagnement en entreprise 2 2.1 Qui est concerné par la fonction tutorale? 2 2.2 Contexte réglementaire du système conventionnel de l alternance 2 3. Alternance et mission tutorale

Plus en détail

PROJET DE REALISATION D UN CENTRE DE SANTE

PROJET DE REALISATION D UN CENTRE DE SANTE PROJET DE REALISATION D UN CENTRE DE SANTE RESUME DU PROJET TITRE : LIEU : LOCALISATION : OBJECTIFS : MOYENS : Centre de Santé Village de N DOULOU N DOULOU se situe dans la commune de BONALEA à environ

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels

Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels L autonomie des établissements en question Julie Blanc. Septembre 2011 Une volonté politique de redonner de

Plus en détail

Dans la même collection, neuf autres guides méthodologiques sont disponibles auprès des délégations régionales du FAFSEA.

Dans la même collection, neuf autres guides méthodologiques sont disponibles auprès des délégations régionales du FAFSEA. Les quatre étapes de l entretien professionnel Guide méthodologique 4 Quatrième étape : Le suivi du parcours professionnel du salarié A l issue de cet entretien, sur la base des conclusions figurant dans

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball»

Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball» INSEP Formation / FFHB Service Formation Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball» Présentation du DESJEPS mention handball Année 2013/2014 Ce document précise les principaux

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES La circulaire du 28 décembre 2009 lance l expérimentation du livret de compétences prévue par l article 11 de la loi relative à l orientation et à la formation

Plus en détail

Mieux connaître les élèves qui arrivent du collège : limiter les redoublements et les réorientations

Mieux connaître les élèves qui arrivent du collège : limiter les redoublements et les réorientations AXE GRANDS OBJECTIFS ORIENTATION Réussir son parcours d Orientation Faire face à la diversité du recrutement en seconde existant à développer existant à repenser à créer ACTIONS DISPOSITIFS Réalisé/ Non

Plus en détail

Présentation du service civique àdestination des futurs organismes d accueil des volontaires

Présentation du service civique àdestination des futurs organismes d accueil des volontaires Présentation du service civique àdestination des futurs organismes d accueil des volontaires Sommaire 1. Présentation générale du dispositif La loi du 10 mars 2010 relative au service civique Les objectifs

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD. La ministre de la défense, représentée par le directeur du service national ;

PROTOCOLE D ACCORD. La ministre de la défense, représentée par le directeur du service national ; PROTOCOLE D ACCORD portant sur une démarche d accompagnement personnalisé des jeunes repérés en difficulté de lecture pendant la journée d appel de préparation à la défense (JAPD), dans le cadre d un dispositif

Plus en détail

PARCOURS DE PREPARATION A

PARCOURS DE PREPARATION A UNION NATIONALE DES MAISONS FAMILIALES RURALES D EDUCATION ET D ORIENTATION 58, rue Notre-Dame de Lorette 75009 PARIS Tél. 01.44.91.86.86 Fax 01.44.91.95.45 Web www.mfr.asso.fr - E-mail unmfreo@mfr.asso.fr

Plus en détail

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP)

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) Le CEP est un conseil externe neutre et gratuit, ouvert à tous, quel que soit le statut, dès l entrée du marché du travail et jusqu à la retraite. Cette nouvelle

Plus en détail

Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel. Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail.

Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel. Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail. Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail.com Depuis 1987, il est obligatoire d employer des travailleurs

Plus en détail

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique Entrer dans une démarche d évaluation c est entrer dans une dynamique positive, questionnant les différents

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE

CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE Démarche engagée avec le soutien financier du FRIO (fonds de renforcement institutionnel

Plus en détail

Mastérisation de la formation initiale des enseignants

Mastérisation de la formation initiale des enseignants 17 mars 2012 Mastérisation de la formation initiale des enseignants J.M. Jolion Président du Comité de suivi Master Université de Lyon Quartier Sergent Blandan 37 rue du repos 69365 Lyon cedex 07 http://www.universite-lyon.fr

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE 139 139 DÉFINITIONS 139 Le suivi 140 L évaluation 143

Plus en détail

B.O n 40 du 31octobre 2002

B.O n 40 du 31octobre 2002 APER Cycle 3 B.O n 40 du 31octobre 2002 En 2001,120 000 accidents corporels ont tué près de 8000 personnes sur les routes de France. Le nombre des enfants tués chaque année fait apparaître un pic sensible

Plus en détail

COLLEGE D OLT PROJET D ETABLISSEMENT

COLLEGE D OLT PROJET D ETABLISSEMENT 46700 - PUY L EVEQUE Tel : 05.65.21.32.55 Fax : 05.65.21.32.08 COLLEGE D OLT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 CONSTAT GLOBAL Etablissement rural de petite taille, le collège d Olt a stabilisé ses effectifs

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN -

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Réunion-débat de la CONFEMEN, Dakar 17 au 19 mars 2014 «Éducation

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation»

Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation» Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation» Accompagnement des associations actives sur le terrain de la petite enfance et de la lutte contre la pauvreté pour le renforcement des compétences

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Présentation du dispositif

Présentation du dispositif Quel est l esprit du service civique? Quels sont les démarches administratives? Comment préparer l arrivée du jeune? Quelques conseils pour vous aider Ce livret n est pas exhaustif, il ne présente que

Plus en détail

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016 Association départementale OCCE de l'ardèche Bésignoles - Route des mines - 07000 PRIVAS Tel : 04 75 64 05 83 - Courriel : ad07@occe.coop Site Internet : www.occe.coop/ad07 Propositions de formations avec

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST...

Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST... Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST... POUR PARTICIPER Pas de conditions particulières, si ce n est d avoir 18 ans et de suivre la formation Asmae dans son ensemble. Cette formation comporte 6

Plus en détail

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo.

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo. Charte sécurité charte sécurité La présente charte a pour objectif d améliorer la prévention des risques professionnels, la sécurité des salariés intérimaires Mastempo et d homogénéiser la démarche sécurité

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO

Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO 2015 Les Réseaux d échanges réciproques de savoirs (RERS) Construire ensemble, citoyens / habitants et acteurs des centres

Plus en détail

Objectifs : présentation de la 3 ème et du cycle terminal. 1 Introduction A Tokyo, seule la voie générale (3 séries S, ES et L) est proposée

Objectifs : présentation de la 3 ème et du cycle terminal. 1 Introduction A Tokyo, seule la voie générale (3 séries S, ES et L) est proposée Compte- rendu réunion du 30 mai 2012 Mr Ritter Que faire après la 3 ème? Pour tout renseignement ou précision complémentaire, n hésitez pas à contacter Mr Ritter : pritter@lfjtokyo.org Objectifs : présentation

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE COLLEGE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE

PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE COLLEGE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE PROTOCOLE D ACCORD CONCLU ENTRE LE COLLEGE [ ] ET L INSTITUT TELEMAQUE PREAMBULE Plusieurs entreprises se sont engagées aux côtés de l Institut Télémaque dans sa lutte contre les inégalités scolaires selon

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

CampusFrance. Au fil des études : LMS Språkbåten 2013

CampusFrance. Au fil des études : LMS Språkbåten 2013 CampusFrance Au fil des études : LMS Språkbåten 2013 Ouvrir de nouveaux horizons Penseurs et artistes français contemporains reconnus mondialement David Guetta Marion Cotillard Albert Camus Philippe Starck

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ Novembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Ce cahier appartient à. Tuteur de. Du / / Au / / AGEFOS PME PACA 146 rue Paradis CS 30002 MARSEILLE CEDEX 06 1/

Ce cahier appartient à. Tuteur de. Du / / Au / / AGEFOS PME PACA 146 rue Paradis CS 30002 MARSEILLE CEDEX 06 1/ CAHIER DE SUIVI DU TUTEUR DANS LE CADRE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Ce cahier appartient à Tuteur de Du / / Au / / AGEFOS PME PACA 6 rue Paradis CS 000 MARSEILLE CEDEX 06 / INTRODUCTION QU EST-CE

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

Les emplois d avenir sont pour vous

Les emplois d avenir sont pour vous Vous avez entre 16 et 25 ans? Peu ou pas qualifié(e) ou résidant sur des territoires à fort taux de chômage? Fortement motivé(e) pour trouver un emploi? Les emplois d avenir sont pour vous Une entrepris

Plus en détail

Service civique à l international

Service civique à l international Service civique à l international = Une des possibilités offertes par le Service civique L Engagement de Service Civique est un dispositif de volontariat créé par la loi du 10 mars 2010 sur le Service

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS

DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS 1.1 LES ATELIERS DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS Les usagers du SESVAD de par leurs pathologies, leurs handicaps, leur parcours social, familial, peuvent être en rupture avec leur environnement, leurs

Plus en détail

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles AXE 1- FICHE 1 : LES RENCONTRES INFO METIERS (thématique élevage) rencontre entre le public et les professionnels du secteur de l élevage afin de découvrir les métiers de l élevage donner une information

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail :

Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail : Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail : contact@epe42.org Site Internet : www.epe42.org Connaître les

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement.

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. > Eté 2014 (PROJET COMMUN AUX 3/5 ANS ET 6/12 ANS ) L accueil de loisirs familles rurales

Plus en détail

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique dans le cadre du Parcours d Insertion en 1 ère année du DUT STID en alternance Hélène Chanvillard, Resp. du Département STID, LYON Le DUT STID forme en 2 ans,

Plus en détail

Le logement d abord Concept, principes et expériences

Le logement d abord Concept, principes et expériences Le logement d abord Concept, principes et expériences 1 Le logement d abord, concept général Un changement de regard sur les vecteurs de l insertion Considérer que le logement est un droit pour tous Considérer

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l'université - 75338 PARIS Cedex 07 Tél.

REPUBLIQUE FRANCAISE. INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l'université - 75338 PARIS Cedex 07 Tél. REPUBLIQUE FRANCAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l'université - 75338 PARIS Cedex 07 Tél. : 01 42 75 90 00 Note de service n 2004-29 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES OBJET

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional MAI 2016

Rapport pour le conseil régional MAI 2016 Rapport pour le conseil régional MAI 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france OUVRIR LES LYCÉES SUR LE MONDE DE L ENTREPRISE CR 94-16 CONSEIL REGIONAL D ILE DE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Garantie Jeunes. Réunion de présentation. Mercredi 18 Mars 2015

Garantie Jeunes. Réunion de présentation. Mercredi 18 Mars 2015 Garantie Jeunes Réunion de présentation Mercredi 18 Mars 2015 ORDRE DU JOUR Présentation de la Garantie Jeunes Organisation de la Garantie Jeunes sur l Isère 2 La Garanties jeunes dans l offre de service

Plus en détail

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2 CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2 La deuxième réunion du conseil citoyen de Beauséjour a eu lieu le mardi 31 mars 2015 à 18h30, à maison de quartier. Cette deuxième réunion a réuni 15 personnes

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS

LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS LA FORMATION EN ALTERNANCE DU DEJEPS 2009 Objectif de cet exposé La formation en alternance Pour obtenir Un diplôme sportif Le DEJEPS Intérêt d avoir un stagiaire en formation diplômante financée par le

Plus en détail

CHOIX DE FICHES POUR TRAVAILLER SUR LE LIEN. Collège - lycée Autour de l orientation

CHOIX DE FICHES POUR TRAVAILLER SUR LE LIEN. Collège - lycée Autour de l orientation CHOIX DE FICHES POUR TRAVAILLER SUR LE LIEN Collège - lycée Autour de l orientation Pour la journée du 28 février, vous trouvez ci-dessous un choix parmi les fiches du 25 octobre 2012. Réalisé par les

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Convention d entreprise n 76 relative aux formateurs au sein d ASF

Convention d entreprise n 76 relative aux formateurs au sein d ASF 76 relative aux formateurs au sein d ASF Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Président Directeur Général, d une part, et les organisations syndicales

Plus en détail

Dossier de presse. Bilan 2015 du service civique en PACA

Dossier de presse. Bilan 2015 du service civique en PACA Dossier de presse Bilan 2015 du service civique en PACA et Signature du protocole de coopération avec la Fédération Hospitalière de France et l Agence Régionale de santé pour l accueil de 100 jeunes en

Plus en détail

Note de problématique

Note de problématique Concertation sur la Délégation de Service Public Certification Professionnelle Accompagnée Groupe de travail n 1 La traduction des Obligations de Service Public en modalités de mise en œuvre opérationnelles

Plus en détail

Information DEJEPS. Financement Echéancier contacts. Info. DEJEPS. Les métiers DEJEPS. CREPS Centre fédéral

Information DEJEPS. Financement Echéancier contacts. Info. DEJEPS. Les métiers DEJEPS. CREPS Centre fédéral Information DEJEPS Spécialité perfectionnent sportif Mention Tennis de Table, Hockey, Handball, Volleyball Session 2010-20112011 Info. DEJEPS Les métiers DEJEPS La formation DEJEPS CREPS Centre fédéral

Plus en détail

«Résidences de la réussite»

«Résidences de la réussite» «Résidences de la réussite» REFERENTIEL NATIONAL MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE L'enseignement supérieur privé: CODIR du 7 mars 2014 1 Les résidences

Plus en détail