3. Magnétisme. Electricité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3. Magnétisme. Electricité"

Transcription

1 3. Magnétisme 3.1 Champ magnétique et aimant Les aimants ont la propriété de dévier les aiguilles de boussole et d'attirer les clous. L'origine de cette propriété est complexe. Nous nous contenterons pour l'instant de décrire les effets produits par les aimants: ces derniers créent dans l'espace qui les entoure, un champ magnétique. Le corps épreuve utilisable pour mettre en évidence la présence et la 'forme' d'un champ magnétique, sont les aiguilles de boussole ou, si l'on veut davantage de précision, la limaille de fer. Aiguilles de boussole et limaille montrent les lignes de champ. Le champ magnétique lui- même, caractérisé par une intensité et une direction, c'est-à-dire étant une grandeur vectorielle, est tangent en chaque point aux lignes de champ. Notation: vecteur champ magnétique B Unités: Tesla [T] Exemples: Limaille de fer autour d'un barreau aimanté: Boussoles disposées autour d'un barreau aimanté: Lignes de champ magnétique autour d'un barreau aimanté: 16

2 Lignes du champ magnétique terrestre: Ordre de grandeur: A la surface de la Terre: A la surface du Soleil: Etoile à neutron: Aimant de labo: TV: 0, T 10-2 T 10 8 T 0,01 à 0,02 T 10-4 T Champ magnétique résultant: Si l'on superpose des champs magnétiques B i provenant de diverses sources, quelles qu'elles soient, le champ total se calcule en additionnant vectoriellement (par calcul ou par dessin) les champs individuels: B tot = B i. Par exemple, si l'on superpose au champ magnétique terrestre celui d'un petit aimant, on aura: B Aimant B résultant B Terrestre La question qui se pose maintenant, est de comprendre l'origine du champ magnétique. Les aimants, la Terre sont tous des systèmes complexes. Ne peut-on produire un champ B de manière plus simple et plus contrôlable? 17

3 3.2 Champ magnétique et courant En 1820, Hans Oersted découvre par hasard qu'un fil électrique parcouru par un courant I produit une déviation de l'aiguille de boussole: cette dernière s'oriente perpendiculairement à la direction du fil. I Aiguille de boussole L'effet du courant électrique est analogue à celui produit par un aimant. On en conclut que le courant électrique est la source du champ magnétique. Examinons un certain nombre de situations particulières: (a) Fil rectiligne: En saupoudrant de limaille de fer un plan perpendiculaire à la direction du courant, on peut mettre en évidence les lignes de champ. L'intensité du champ magnétique en un point, est proportionnelle à l'intensité du courant I et inversement proportionnelle à la distance r à laquelle on se trouve du fil. L'expression pour B I est B = µ 0 2πr où µ est la perméabilité du vide et vaut 0 4π Vs/Am Le courant I apparaît en A, r en m et B s'exprime en T. 18

4 (b) Boucle plate: La limaille met en évidence les lignes de champ suivantes: s Le champ magnétique, au centre de la boucle plate de rayon a (en m) et parcourue par un I courant I(en A), vaut B = µ 0 2a [T] (c) Solénoïde: Il comporte N spires, sa longueur vaut L et il est parcouru par un courant d'intensité I. On remarque que le champ magnétique est uniforme à l'intérieur du solénoïde et nul à l'extérieur. Son intensité vaut: B = µ 0 N I où N est un nombre, I en A et L en m. Alors B est L exprimé en T. Exemples: 1) Que vaut le champ magnétique à 10 cm d'un fil parcouru par un courant de 0,5 A? 10 A? Rép. 1µT ; 20 µt 2) Que doit valoir le courant parcourant une bobine plate de diamètre 12 cm pour que le champ au centre soit égal au champ magnétique terrestre? Discuter les orientations des deux champs. Rép. 4,8 A 3) Une bobine longue de 8cm, comportant 500 spires est parcourue par un courant I. Que doit valoir I pour que le champ dans le solénoïde soit de 20 mt? Rép. 2,54 A 19

5 3.3 Force de Laplace On a vu au paragraphe précédent que le champ magnétique pouvait être produit par un courant. Celui-ci agit à son tour sur un élément parcouru par un courant. L'expérience montre que si l'on soumet un échantillon rectiligne parcouru par un courant I à l'influence d'un champ magnétique B, la force exercée sur l'échantillon est perpendiculaire à la fois à B et à la direction de I: La force, dite de Laplace, s'exprime par: F Lap = L I B, où L est la longueur de l'échantillon plongée dans le champ. Plus généralement, c'est la longueur L qui porte la direction de I. Force de Laplace: F Lap = I L B. On exprime I en A, L en m et B en T. Alors la force apparaît en N. Exemples: 1) Une tige en aluminium parcourue par un courant de 3 A, est plongée dans un champ magnétique vertical de 14 mt sur une longueur L=1,5 cm. I F Lap Quelle est la force de Laplace agissant sur la tige? Rép. 0,63 mn B 2) On oriente ensuite le champ B de telle sorte que F Lap soit dirigée vers le haut. Pour quel valeur de courant la tige d'aluminium lévite-t-elle (la masse de la tige est de 8 g). Rép. 370 A 20

6 3.4 Applications (a) Force agissant entre deux conducteurs: Considérons deux conducteurs parallèles parcouru par un courant I, I' resp., séparés par la distance d et calculons la force exercée par le conducteur 1 sur le conducteur 2. Le conducteur 1, parcouru par I, produit un champ magnétique dans son voisinage, en particulier à l'endroit où se trouve le conducteur 2 parcouru par I'. (1) (2) I F Lap B Ce dernier subit donc une force de Laplace donnée par: F Lap norme: F Lap = µ 0 L I I ' 2πd. = I' L B = I' L µ 0 I, soit en 2πd En ce qui concerne la direction de la force, on voit que des courants de même sens s'attirent. C'est le 'pinch effect' qui explique que les éclairs d'orage soient de fines traces. (b) Moteur électrique: La force de Laplace explique le principe de fonctionnement d'un moteur électrique. Un segment conducteur parcouru par un courant I et soumis à l'action d'un champ magnétique, subit une force qui met en mouvement le segment. Donc: courant + champ magnétique --> mouvement La puissance électrique consommée par un moteur se réparti donc entre puissance mécanique et puissance thermique (effet Joule: tout conducteur parcouru par un courant chauffe). C'est-àdire U I = P méc + R I 2 où UI=P él. (c) Haut-parleur: Une bobine légère attachée à un pavillon qui sera responsable du déplacement d'air et donc de l'onde acoustique, est parcouru par le courant I variable issu d'un phonographe. La bobine placée dans un champ magnétique et soumise à F lap, se déplacera au gré du courant, entraînant avec elle le pavillon. Les mouvements du pavillon reproduisent donc les variations du courant. 21

7 3.5 Force de Lorentz Un courant est constitué de particules chargée en mouvement. Une particule isolée, de charge q et se déplaçant à la vitesse v dans un champ magnétique B, sera également soumise à une force. On la nomme force de Lorentz. F Lo = q v B. La force étant toujours perpendiculaire au déplacement de la particule, la norme de la vitesse ne sera pas modifiée (cf. mouvement de la Lune autour de la Terre). Par contre, la direction de la vitesse change et la trajectoire de la particule dans un champ magnétique sera un cercle de rayon r si la vitesse de la particule est perpendiculaire à B. v (m;q) B F Lo 22

8 Si, par contre, la vitesse de la particule est parallèle à B, la force est nulle et le mouvement est un MRU. L'équation fondamentale de la dynamique appliquée à ce cas, permet de calculer la vitesse de la particule ou le rayon du cercle, ainsi que la période de révolution de la masse m. Pour un MCU on a d'où l'on tire que v = qbr m Le calcul de la période de rotation T donne: m v2 r = F Lo = q v B mv pour la vitesse. Le rayon r est donné par r = qb. T = 2πr v = 2πr qbr / m = 2πm qb La période est donc indépendante de la vitesse de la particule et du rayon du cercle! Exemples: 1) Que devrait valoir le champ magnétique pour qu'un électron se déplaçant à 1% de la vitesse de la lumière, parcourt un cercle de rayon r=30 cm? Rép. 57 µt 2) Même question pour un proton de même vitesse. Rép. 104 µt 3) Calculer le rayon des cercles effectués par les différents isotopes du carbone: C 12 et C 14, ionisé une fois, dont la vitesse est 0,1% celle de la lumière. Le champ B vaut 0,8 T. Rép. 47 mm ; 55 mm Si la particule chargée possède une vitesse quelconque, c'est-à-dire, comportant une composante parallèle à B et une composante perpendiculaire à B, le mouvement sera une hélice de rayon r = mv et dont on peut facilement calculer le pas. qb On remarque aussi que la trajectoire d'une particule légère ou de petite vitesse, est un cercle de petit rayon. Donc une particule qui perd de la vitesse, effectuera une spirale de plus en plus serrée. On peut le voir sur les clichés de chambre a bulles. C'est ce qui arrive aux particules chargées provenant du vent solaire et qui sont trappées par le champ magnétique terrestre dans les ceintures (protectrices) de Van Allen. Cliché de chambre à bulles Ceintures de Van Allen 23

9 3.6 Spectromètre de masse Les résultats établis ci-dessus permettent de décrire diverses applications. En particulier la relation r = mv montre que l'on a ici un nouveau moyen de déterminer la masse d'une qb particule aussi petite qu'un noyau d'atome ou un ion, toutes particules que l'on ne pourrait pas peser sur une balance! Pour cela, il faut donner aux particules de charge connue (les ions portent une ou deux ou trois charge unité, q=e ou q=2e, etc), une vitesse v, en les accélérant avec une tension U a. Le champ B étant mesuré ou déterminé de manière indépendante, on peut ainsi déduire la masse par m = rqb. Le spectromètre de masse est précisément un outil v de mesure de masse basé sur ce principe. Il est d'ailleurs couramment utilisé dans les stations mobiles de contrôle de qualité de l'air, car mesurant la masse d'un élément, on peut aussi l'utiliser pour identifier un composant chimique de l'air. m 1 m 2 B Détecteur Exemples: 1) Quel champ magnétique faut-il pour qu'un ion O 2+ se déplace sur une orbite circulaire de rayon 2 m, sa vitesse valant 1% de la vitesse de la lumière? Rép. 0,167 T 2) Pour mesurer la masse d'un électron on l'accélère avec une tension de 290 V et on l'envoie perpendiculairement dans un champ magnétique de 0,42 mt, la vitesse étant perpendiculaire à la direction du champ. L'électron effectue un mouvement circulaire (expliquez) de rayon r=13,7 cm. En déduire la masse de l'électron. 3) Les deux isotopes du néon, néon 22 et néon 20, ionisé une fois, sont accéléré avec une tension de 14 kv et pénètre dans un champ magnétique uniforme de 0,6 T, normalement aux lignes de champ. Quelle distance les séparent après une demi-révolution dans un spectromètre? Rép. 4,98 mm 4) Des atomes de chlore porteurs d'une charge négative se déplaçant à la vitesse de m/s pénètrent perpendiculairement à un champ magnétique uniforme de 0,5 T. Après une trajectoire circulaire d'un demi-tour, ils heurtent une pellicule photographique. Le chlore naturel est constitué d'environ 75% de chlore 35 et de de 25 % de chlore 37. Quelle distance sépare les taches produites par les deux isotopes sur la pellicule? Rép. 16,6 mm. 24

10 3.7 Accélérateurs Les accélérateurs de particules sont des machines construites pour fournir d'énorme énergie aux particules. Ces dernières peuvent alors être utilisées comme projectiles pour sonder la matière (sorte de super-microscope). Dans certains cas on cherche également à recréer les conditions extrêmes qui régnaient dans l'univers peu après le bing-bang. L'accélérateur devient une machine à remonter le temps et le domaine de l'infini petit rejoint le domaine de l'infiniment grand... Comme on ne peut accélérer les particules en une fois avec une tension U (celle-ci ne peut avoir qu'une valeur limitée), l'astuce consiste à faire repasser plusieurs fois la particule entre les bornes d'une même source de tension, qui reçoit ainsi à chaque passage une chiquenaude supplémentaire. La tension accélératrice U modifie la norme de la vitesse et augmente l'énergie cinétique de la particule, le champ magnétique B, lui, dévie la particule et la maintient sur une trajectoire circulaire. Le premier accélérateur construit en 1932 était un cyclotron de la taille d'un boîte de camembert... B B U acc. Cyclotron Cyclotron du PSI 25

11 Autre configuration (synchrotron): Le site du Cern et ses divers accélérateurs: Le tunnel du Lep (en remplacement par le LHC) 26

12 4. Induction Le principe du moteur (de même que celui du haut-parleur) est basé sur le fait que courant I + champ magnétique B ---> mouvement Le phénomène d'induction est une inversion partielle de cette proposition. champ magnétique + mouvement courant I En effet, l'expérience montre que si l'on déplace une boucle de fil conducteur dans une zone où existe un champ magnétique et si l'on veille à ce que le plan de la boucle soit perpendiculaire au champ, on observe l'apparition d'un courant dans la boucle. Pour exprimer plus précisément la loi physique, on définit le flux du champ B comme: Φ = B S Loi d'induction: La variation du flux produit une tension induite: U induit = ΔΦ Δt C'est sur ce principe que fonctionne générateur, alternateur des centrales électriques et dynamo servant à produire la lumière pour les cyclistes. Générateur de tension 27

PHYS-F-205. Physique 2. Examen du 6 juin 2012. I. Théorie (20 points 1 heure 15')

PHYS-F-205. Physique 2. Examen du 6 juin 2012. I. Théorie (20 points 1 heure 15') NOM, PRENOM (en majuscules)..... SECTION (barrer la mention inutile) Biologie Géographie Géologie PHYS-F-205 Physique 2 Examen du 6 juin 2012 I. Théorie (20 points 1 heure 15') Justifiez toujours vos réponses.

Plus en détail

5. Le champ magnétique

5. Le champ magnétique 5. Le champ magnétique. Au I er siècle av. J.-C. le poète Lucrèce décrivait dans ses œuvres la puissance mystérieuse des pierres d'aimant que l'on trouvait dans une région d'asie Mineure appelée Magnésie.

Plus en détail

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience :

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience : Chapitre 5 : CHAMP MAGNETIQUE S 5 F 1) Mise en évidence : a) Expérience : Des petites aiguilles aimantées montées sur pivots sont disposées près d'un aimant droit. Chaque aiguille constitue un dipôle orienté.

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - I. Vecteur champ magnétique : a) Détection : si l on saupoudre de limaille de fer un support horizontal au-dessous

Plus en détail

Les interactions électromagnétiques

Les interactions électromagnétiques Les interactions électromagnétiques Activité 1 Le champ magnétique La force électromagnétique 1. Le champ magnétique Document 1 : Champ magnétique d un aimant droit Document 2 : champ magnétique d un aimant

Plus en détail

Electricité et magnétisme

Electricité et magnétisme Le champ magnétique Activité 1 a) O α S N s G n b) Bobine O s G n α I Document 1 Une petite aiguille aimantée suspendue par son centre de gravité G à un fil sans torsion est placée au voisinage d un aimant

Plus en détail

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique 2 e BC 1 Champ magnétique 1 Electromagnétisme Le magnétisme se manifeste par exemple lorsqu un aimant attire un clou en fer. C est un phénomène distinct de la gravitation, laquelle est une interaction

Plus en détail

CHAPITRE 07 MISE EN EVIDENCE DU CHAMP ELECTRIQUE

CHAPITRE 07 MISE EN EVIDENCE DU CHAMP ELECTRIQUE CHAPITRE 07 MISE EN EVIDENCE DU CHAMP EECTRIQUE I) Champ électrique A l'intérieur des armatures d'un condensateur plan, le champ est uniforme. Ses caractéristiques sont : A l'intérieur des armatures d'un

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

Chapitre 1 Magnétostatique

Chapitre 1 Magnétostatique Chapitre 1 Magnétostatique I. Généralités et définitions Les propriétés électriques et magnétiques de la matière ont été révélées par l observa tion de forces : Si, à un endroit, une charge fixe subit

Plus en détail

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières LE CHAMP MAGNETQUE Table des matières NTRODUCTON :...2 MSE EN EVDENCE DU CHAMP MAGNETQUE :...2.1 Détection du champ magnétique avec une boussole :...2.2 Le champ magnétique :...3.2.1 Le vecteur champ magnétique

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants Chapitre 7 Électromagnétisme 7.1 Magnétisme 7.1.1 Aimants Les aimants furent découverts d abord en Chine et puis en Grèce. Les premiers aimants sont des pierres noires qui ont la propriété d attirer des

Plus en détail

EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points)

EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points) Liban 2006 EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points) La Dacia Logan, conçue par le constructeur français Renault est produite au départ en Roumanie. Elle a fait la une de l'actualité lors de son

Plus en détail

Leçon n 4 : Loi d Ohm et de Joule

Leçon n 4 : Loi d Ohm et de Joule ELECTROMAGNETSME Electrocinétique Page sur Leçon n 4 : Loi d Ohm et de Joule. ntroduction Le terme courant électrique plus communément désigné par "courant" permet de décrire le déplacement de toute charge

Plus en détail

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%)

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Les trois parties A, B et C de cette épreuve sont indépendantes. Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Aucune connaissance préalable du moteur asynchrone n est nécessaire pour l étude de cette

Plus en détail

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies 1 Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies I. Les forces travaillent. 1. Effets d une force. Les forces appliquées à un système peut : - Déformer

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN ANS Électrotechnique énergie équipements communicants Exemple de progression pédagogique Programmes : BOEN n 11 du 1/06/199 / A 8/07/99 modifié A 19/07/0 Mathématiques :

Plus en détail

Chapitre 6. Électricité. 6.1 Champ électrique. 6.1.1 Interaction électrique

Chapitre 6. Électricité. 6.1 Champ électrique. 6.1.1 Interaction électrique Chapitre 6 Électricité 6.1 Champ électrique 6.1.1 Interaction électrique L étude de l électricité peut se ramener à l étude des charges électriques et de leurs interactions. Rappelons que l interaction

Plus en détail

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE CHAPTRE 8 LE CHAMP MAGETQUE ) Champ magnétique 1) Magnétisme Phénomène connu depuis l'antiquité. Les corps possédant des propriétés magnétiques sont appelés des aimants naturel (fer, oxyde magnétique de

Plus en détail

Sujet Centrale 2012 Physique Option MP

Sujet Centrale 2012 Physique Option MP I Le Satellite Jason 2 IA1) IA - Etude l orbite Sujet Centrale 2012 Physique Option MP Cf cours : IA2) a) Le référentiel géocentrique est le référentiel de centre Terre en translation par rapport au référentiel

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks Page 1/9 Mecaplan pour SolidWorks Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL....2

Plus en détail

Exercices Electricité

Exercices Electricité Exercices Electricité EL1 Champ électrique 1 Deux charges ponctuelles Soit une charge ponctuelle q1 27 C située en x 0 et une charge q2 3 C en x 1m. a) En quel point (autre que l infini) la force électrique

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : THEORIE

PREMIERE PARTIE : THEORIE Examen de Physique, juin 2014 BA1 EN INFORMATIQUE EXAMEN DE PHYSIQUE juin 2014 Nom : Prénom : PREMIERE PARTIE : THEORIE Question 1 (10 points) : a. [3] Quelles sont les propriétés qui doivent être fournies

Plus en détail

Charge électrique loi de Coulomb

Charge électrique loi de Coulomb Champ électrique champ magnétique Charge électrique loi de Coulomb 1/ répulsion réciproque de deux charges < r 12 > Q 1 Q 2 Les deux charges Q 1 et Q 2 se repoussent mutuellement avec une force F 12 telle

Plus en détail

Travail d une force Correction

Travail d une force Correction Travail d une force Exercice 1 : Deux jumeaux de même masse m=75,0 kg montent au 5ème étage d'un immeuble en partant du rez-de-chaussée. Le jumeau A emprunte l'ascenseur et le jumeau B l'escalier. La distance

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

Electromagnétisme. Le magnétisme est la partie du cours de physique dans laquelle on étudie les aimants.

Electromagnétisme. Le magnétisme est la partie du cours de physique dans laquelle on étudie les aimants. 5G3 Electromagnétisme Page 1 Electromagnétisme 1. Magnétisme Le magnétisme est la partie du cours de physique dans laquelle on étudie les aimants. 1.1 LES AIMANTS 1.1.1 Sortes d aimants 1.1.1.1 Aimant

Plus en détail

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE J. 12 1279 ASSISTANCE tàk HÔPITAUX PUBLI QllE DE PARIS CENTRE DE LA FORMATION ET DU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES SERVICE CONCOURS ET FORMATION DIPLÔMANTE SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

III Univers / IV. Le Sport

III Univers / IV. Le Sport III Univers / IV. Le Sport Mouvements et forces Exercice n 1 : Dynamomètre Exercice n 2 : Une petite voiture dans un train Un enfant est assis dans un train qui circule sur une voie rectiligne et horizontale.

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique C est en 1831 que Michael Faraday découvre le phénomène d induction, il découvre qu un courant électrique est créé dans un conducteur lorsqu il est soumis à un champ magnétique

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

GENERALITES ELECTRICITE.

GENERALITES ELECTRICITE. GENERALITES ELECTRICITE. 1) STRUCTURE DE LA MATIERE: La MOLECULE est la plus petite partie d un corps simple ou composé. Le corps simple: Le corps composé: Est formé de 1 ou plusieurs atomes semblables.

Plus en détail

Conductivité conductimétrie

Conductivité conductimétrie Conductivité conductimétrie I. Généralités sur les milieux conducteurs Le courant électrique est dû à un mouvement d'ensemble des porteurs de charges sous l'action d'un champ électrique. Ils sont de trois

Plus en détail

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Questions pour réfléchir Q4. p.262. Jupiter a une masse 318 fois plus grande que celle de la Terre. Pourtant, l accélération de la pesanteur

Plus en détail

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS 1. Les aimants Un aimant comporte toujours deux pôles appelés le pôle nord (N) et le pôle sud (S) situés, en général, à deux extrémités. Un aimant exerce une action

Plus en détail

Extraits de récents DS

Extraits de récents DS 1 Extraits de récents DS Chap. 3 : Magnétostatique 2 UT MARSELLE GE 1 Année D.S. d'électricité n 3 avec Corrigé 29 Mars 1997 2 ème exercice. Circuit avec mutuelle. M i 1 (t) Le primaire du circuit ci-contre

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES. Les tables et calculatrices réglementaires sont autorisées.

SCIENCES PHYSIQUES. Les tables et calculatrices réglementaires sont autorisées. UNIVERSITÉ CHEIKH NT DIOP DE DKR /5 6 G 8 Durée : heures OFFICE DU BCCLURET Séries : S-S3 Coef. 8 Téléfax () 8 65 8 - Tél. : 8 95 9-8 65 8 Epreuve du er groupe SCIENCES PHYSIQUES Les tables et calculatrices

Plus en détail

ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS. MESURE DU RAPPORT e/m

ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS. MESURE DU RAPPORT e/m EEl 1 ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS MESURE DU RAPPORT e/m 1. THEORIE 1.1. Effet d un champ électrique sur une charge électrique Dans un champ électrique E une

Plus en détail

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS ANNÉE 2013 EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS CSEA 2013 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 1 - L usage de la calculatrice est autorisé ; - Les exercices sont indépendants

Plus en détail

Quelques généralités et faits historiques sur les

Quelques généralités et faits historiques sur les Quelques généralités et faits historiques sur les phénomènes électriques L. Villain 1 Notion de charge électrique 1.1 Historiques et principaux faits La notion fondamentale à la base de la description

Plus en détail

Concours Blanc N 1 Enoncé

Concours Blanc N 1 Enoncé Concours Blanc N 1 Enoncé Physique 20 QCM Durée de l épreuve : 60 min 20 pts Physique 1 QCM 1 Une bille, de masse m = 140 g, est accrochée à un fil inextensible de longueur l = 30 cm, de masse négligeable.

Plus en détail

PROBLÈME 1 : Étude de l'eau en physique

PROBLÈME 1 : Étude de l'eau en physique Banque «Agro» A - 0304 PHYSIQUE Durée : 3 h 30 L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve L usage d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve Les trois problèmes sont indépendants

Plus en détail

Chapitre 4: Les 3 principes de Newton

Chapitre 4: Les 3 principes de Newton e B et C 4 Les 3 principes de Newton 38 Chapitre 4: Les 3 principes de Newton 1. Rappels sur les forces Rappel 1 : On appelle force toute cause capable de: modifier le mouvement d un corps; de déformer

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

Cours de physique. Classes 1B et 1C. Athénée de Luxembourg

Cours de physique. Classes 1B et 1C. Athénée de Luxembourg Cours de physique Classes 1B et 1C Athénée de Luxembourg Table des matières 1 Cinématique et Dynamique 5 1.1 Grandeurs cinématiques.............................. 5 1.1.1 Base cartésienne..............................

Plus en détail

Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales

Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales CORRECTION EXERCICES TS 1/5 ONDES PROGRESSIVES SINUSOÏDALES Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales Correction de l exercice 1 : le téléphone pot de yaourt A A PROPOS DES ONDES

Plus en détail

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com I- LE COURNT ÉLECTRIQUE : 1) Nature du courant : Le courant électrique est un déplacement de charges électriques dans la matière. Dans les métaux, les porteurs de charges sont les ÉLECTRONS. Circulation

Plus en détail

Oscillateurs et mesure du temps

Oscillateurs et mesure du temps Oscillateurs et mesure du temps Très tôt dans l histoire de l humanité, les phénomènes périodiques ont été utilisés pour mesurer le temps. Les premiers ont été les événements astronomiques puis, à mesure

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

a. Les éléments de base rectangle : représente un élément ou un groupe d éléments du système et son action associée

a. Les éléments de base rectangle : représente un élément ou un groupe d éléments du système et son action associée REGULATION 1/9 I. Présentation 1. Structure d'un système asservi L'objectif d'un système automatisé étant de remplacer l'homme dans une tâche, nous allons pour établir la structure d'un système automatisé

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites.

Les calculatrices sont interdites. Les calculatrices sont interdites. NB. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui

Plus en détail

Table Des Matières. 1 - Les semi-conducteurs 4. 1.1 Conducteurs électriques...4. 1.2 Les semi-conducteurs...5. 1.3 La jonction PN...

Table Des Matières. 1 - Les semi-conducteurs 4. 1.1 Conducteurs électriques...4. 1.2 Les semi-conducteurs...5. 1.3 La jonction PN... TP Matériaux Table Des Matières 1 - Les semi-conducteurs 4 1.1 Conducteurs électriques...4 1.2 Les semi-conducteurs...5 1.3 La jonction PN...6 1.4 Les cellules photoélectriques...7 1.5 TP semi-conducteurs...9

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Lampe à incandescence et bilans thermiques...2 I.Lampe à incandescence en régime permanent...2 A.Détermination de la température

Plus en détail

Chapitre 14 : Transferts macroscopiques d'énergie I- La matière du macroscopique au microscopique Figure 1 : 2)a) 3)a)

Chapitre 14 : Transferts macroscopiques d'énergie I- La matière du macroscopique au microscopique Figure 1 : 2)a) 3)a) Chapitre 14 : Transferts macroscopiques d'énergie I- La matière du macroscopique au microscopique Si l existence des atomes a été imaginée dès l Antiquité par les grecs Leucippe, Empédocle et Démocrite

Plus en détail

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS.

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS. MOUVEMENTS Mécanisme ensemble de pièces organisées pour obtenir un mouvement. Liaison nature de l assemblage de deux pièces entre elles. Liaison complète/fixe (les deux pièces sont solidaires l une de

Plus en détail

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties L'objet de cette ressource est l'étude des systèmes physiques, de type mécanique, électrique ou microscopique, se comportant

Plus en détail

Chapitre P8 : Le travail : un mode de transfert de l'énergie. 1 ere S Chapitre P8 2008-2009

Chapitre P8 : Le travail : un mode de transfert de l'énergie. 1 ere S Chapitre P8 2008-2009 Chapitre P8 : Le travail : un mode de transfert de l'énergie I) Comment le travail du poids peut-il modifier la vitesse d'un corps : -) Relation entre le travail du poids et la vitesse : Voir TP 7 de physique

Plus en détail

B - LE CHAMP ELECTRIQUE

B - LE CHAMP ELECTRIQUE B - L CHAP LCTRIQU B - 1 - L VCTUR CHAP LCTRIQU L'orientation du vecteur champ électrique dépend de la nature (positive ou négative) de la charge qui le produit. L effet de ce champ (attraction ou répulsion)

Plus en détail

ELECTROMAGNÉTISME. EM1 Magnétisme et champ magnétique. 1 Propriétés des aimants. 2 Vecteur champ magnétique

ELECTROMAGNÉTISME. EM1 Magnétisme et champ magnétique. 1 Propriétés des aimants. 2 Vecteur champ magnétique LCD Physique II è BC 1 ELECTROMAGÉTISME EM1 Magnétisme et champ magnétique 1 Propriétés des aimants Aimant=corps capable de désorienter une boussole, d'attirer du fer, de repousser ou d'attirer un autre

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

SEQUENCE 1: LA BOUSSOLE. Objectifs généraux. Résumé du module. Date de la dernière modification : juin 2001 Mention : En débat

SEQUENCE 1: LA BOUSSOLE. Objectifs généraux. Résumé du module. Date de la dernière modification : juin 2001 Mention : En débat Page 1 sur 5 Point du programme Les points cardinaux et la boussole Domaine d'activité : CIEL ET TERRE LA BOUSSOLE CYCLE III Objectifs généraux Qu' est- ce- qu' une boussole? Quel est son principe de fonctionnement?

Plus en détail

CHAPITRE XI : Le magnétisme

CHAPITRE XI : Le magnétisme CHAPITRE XI : Le magnétisme XI. 1 Les scientifiques n'ont découvert qu'au XIX ème le lien qui existe entre le magnétisme et l'électricité. Pourtant le magnétisme était connu depuis fort longtemps. Son

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono 1. Mots manquants a. scalaire b. aimants/courants c. aiguille aimantée d. électrostatique. e. uniforme/ parallèles. f. la verticale/la Terre g. gravitation/la

Plus en détail

La production et le transport de l électricité

La production et le transport de l électricité Comment produire simplement une tension alternative? Connecter les deux bornes d une bobine à un oscilloscope À l aide d un moteur, faire tourner un aimant devant la bobine (doc ) Observer sur l oscillogramme

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique (1) (2) (3) (4) (5) (6) Classe de TS Partie D-chap 16 Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique Connaissances et savoir-faire exigibles : Connaître les expressions

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2010

G.P. DNS05 Octobre 2010 DNS Sujet Effet Hall et magnétorésistance...1 I.Loi d'ohm...1 II.Champ magnétique propre...2 III.Loi d'ohm en présence de champ magnétique extérieur...2 IV.Influence de la géométrie...3 V.Disque de Corbino...4

Plus en détail

Notion de champ. PARtiE 3. Le programme. Évaluation diagnostique p. 216. CoMPrEndrE Champs et forces

Notion de champ. PARtiE 3. Le programme. Évaluation diagnostique p. 216. CoMPrEndrE Champs et forces PARtiE 3 Manuel unique, p. 216 ( Manuel de physique, p. 102) Notion de champ séquence 1 Le programme notions et contenus Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans

Plus en détail

Le Haut-parleur : I) Qu est ce qu un son? II) Le haut-parleur à travers le temps : III) Le principe de son fonctionnement : 1) Principale fonction

Le Haut-parleur : I) Qu est ce qu un son? II) Le haut-parleur à travers le temps : III) Le principe de son fonctionnement : 1) Principale fonction Le Haut-parleur : I) Qu est ce qu un son? II) Le haut-parleur à travers le temps : III) Le principe de son fonctionnement : 1) Principale fonction 2) Description du transducteur 3) Composition 4) Principe

Plus en détail

Chapitre II : La force centripète

Chapitre II : La force centripète 33 Chapitre II : La force centripète = une force un peu particulière! 1. Explication 1 Il convient de savoir ce que ces deux termes expriment : force et centripète. Une force est, familièrement, la sensation

Plus en détail

Récupération d énergie

Récupération d énergie Récupération d énergie Le sujet propose d étudier deux dispositifs de récupération d énergie soit thermique (problème 1) soit mécanique (problème 2) afin de produire une énergie électrique. Chaque problème

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 8 ANALYSE

Plus en détail

C.1 La cinématique s'intéresse à la description du mouvement. Selon les besoins, plusieurs concepts peuvent être utiles.

C.1 La cinématique s'intéresse à la description du mouvement. Selon les besoins, plusieurs concepts peuvent être utiles. ***Mise en situation: Démonstration avec VTT téléguidé*** C.1 La cinématique s'intéresse à la description du mouvement. Selon les besoins, plusieurs concepts peuvent être utiles. a. La position (d): la

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

Feuille d'exercices : Diusion thermique

Feuille d'exercices : Diusion thermique Feuille d'exercices : Diusion thermique P Colin 2014/2015 1 Diusion thermique dans une barre * On considère une barre cylindrique de longueur l et de section S constituée d un matériau de conductivité

Plus en détail

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain :

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain : L'ÉNERGIE Par définition l'énergie est la grandeur qui représente la capacité d'un système à produire du mouvement. Donc sur un navire, beaucoup d'éléments peuvent transformer une énergie potentielle en

Plus en détail

Magnétisme. Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique

Magnétisme. Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Magnétisme Bertin Faroux Renault, Électromagnétisme 4 Rocard, Électricité Fleury Mathieu, Électrostatique, courants continus, magnétisme (T

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

Fiche sur les capteurs de courant à zéro de flux (application de l effet Hall et des systèmes asservis)

Fiche sur les capteurs de courant à zéro de flux (application de l effet Hall et des systèmes asservis) Fiche sur les capteurs de courant à zéro de flux (application de l effet Hall et des systèmes asservis) Bibliographie. «Les capteurs en instrumentation industrielle», G. Asch & collaborateurs, DUNOD «Capteurs

Plus en détail

ANNEXE 21 : Exercice Les champs magnétiques

ANNEXE 21 : Exercice Les champs magnétiques LES CHAMPS Physique ANNEXE 21 : Exercice Les champs magnétiques Nom : Date : 1. Tu as en ta possession un aimant droit et un morceau de fer non magnétisé. Ces deux objets ont l'air identique. Comment pourrais-tu

Plus en détail

MOUVEMENTS ET FORCES

MOUVEMENTS ET FORCES 2 nd Cours sur les forces 1 MOUVEMENTS ET FORCES I - DESCRIPTION D'UN MOUVEMENT Pour étudier un mouvement, il faut commencer par préciser le système considéré, c'est-à-dire l'objet ou le point étudié.

Plus en détail

Utiliser Dynamic en classe de seconde

Utiliser Dynamic en classe de seconde BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1429 Utiliser Dynamic en classe de seconde Nouveaux programmes Par École Alsacienne - 75006 Paris Gerard.AUSSEL@wanadoo.fr RÉSUMÉ Cet article présente quelques exemples

Plus en détail

PCSI 2 Pour mardi 18 mars Méca 4 DM 16 obligatoire : Particules relativistes D après Physique Hachette, terminales C et E, 1989!

PCSI 2 Pour mardi 18 mars Méca 4 DM 16 obligatoire : Particules relativistes D après Physique Hachette, terminales C et E, 1989! PCSI 2 Pour mardi 18 mars Méca 4 DM 16 obligatoire : Particules relativistes D après Physique Hachette, terminales C et E, 1989! Doc 1 - Etude de chocs : Clichés obtenus lors de la collision d un proton

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Epreuve de Physique I-B Durée 4 h

Epreuve de Physique I-B Durée 4 h * Banque filière PT * BANQUE PT - EPREUVE I-B. Epreuve de Physique I-B Durée 4 h Etude d'une micropompe électrostatique Indications générales : On donnera tous les résultats avec leur unité. Les candidats

Plus en détail

RADIOGRAPHIE. Problème. m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u. 1 ev = 1,6.10-19 J 1 u = 931,5 MeV.c -2

RADIOGRAPHIE. Problème. m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u. 1 ev = 1,6.10-19 J 1 u = 931,5 MeV.c -2 RADIOGRAPHIE Problème Données : constante de Planck : h = 6,62.10-34 J.s masse de l électron : m e = 9,1.10-31 kg = 5,5.10-4 u charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C célérité de la lumière dans le vide :

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Cadran Solaire Universel

Cadran Solaire Universel Cadran Solaire Universel 1) Construction d un cadran solaire Découper un disque (D) de 500mm de diamètre et à partir de son centre tracer 24 parts égales, de 15 degrés chacune. Percer un trou au centre

Plus en détail

Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE

Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE «Cinématique : Emprunt scientifique au grec kinêmatikos, dérivé de kinêma = mouvement. C est la partie de la mécanique qui étudie le mouvement indépendamment des forces

Plus en détail

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils DERNIÈRE IMPRESSION LE 1 er août 2013 à 12:49 Chapitre 5 Les lois de la écanique et ses outils Table des atières 1 Les référentiels et repères 2 2 Les grandeurs de l évolution 2 2.1 Le vecteur de position..........................

Plus en détail

Exemple étudié. Expérience d'oersted 05/08/2009 CONTEXTE. Caractéristiques principales

Exemple étudié. Expérience d'oersted 05/08/2009 CONTEXTE. Caractéristiques principales Exemple étudié Date de création www.cedrat.com Expérience d'oersted 05/08/2009 Auteur : Pascal Ferran - Université Claude Bernard Lyon Réf: FLU2_MT_ARO_02 Programme Dimension Version Physique Application

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail