Votre profil d'enseignant : où sont vos atouts?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Votre profil d'enseignant : où sont vos atouts?"

Transcription

1 Votre profil d'enseignant : où sont vos atouts? Vous trouverez ci-après un certain nombre d'affirmations. Vous pouvez cocher plusieurs (ou aucune) par point. 1. Vous vous faites un plan qui prévoit le déroulement du cours. Vous vous tenez au plan de votre cours afin de faire profiter les élèves de la variété des approches et procédés que vous avez prévus. Vous suivez plus ou moins une méthode / le manuel en l'adaptant aux besoins de la classe. * Vous avez un plan du cours, mais vous l'adaptez instamment à votre groupe-classe lorsque vous sentez qu'il faut approfondir ou insister sur un point particulier. Il vous arrive alors de passer une grande partie du cours à ce sujet. Vous utilisez néanmoins le manuel en essayant de le suivre. Vous avez une grille fixe des différents moments du cours. Leur contenu est en fonction de ce qu'apportent / préparent les élèves et de ce que vient des apports extérieurs. Vous êtes souple : vous utilisez des documents que vous sentez bien ou que vous proposent éventuellement les élèves ; vous faites des photocopies de différents manuels. Néanmoins, vous préférez choisir les supports et documents à partir desquels les élèves vont travailler afin de leur donner éventail représentatif de faits civilisationnels. 2. * Après la phase d'élucidation (première compréhension du texte) et l'entraînement lexical, vous procédez généralement à la présentation d'un point de grammaire. Ensuite, vous effectuez des exercices d'application. Vous relevez avec les élèves régulièrement les nouveaux faits de langue. Vous essayez de trouver ensemble avec les élèves une première régularité des phénomènes constatés. Pour vous, on apprend une langue principalement par une répétition et une réutilisation fréquentes des nouvelles structures. Vous veillez néanmoins à ce que les élèves aient compris le mécanisme de la règle qu'ils appliquent. 3. Vous avez remarqué que l'élève n'a pas saisi le sens d'un nouvel élément de langue. Vous profitez de ce phénomène en montrant à l'aide d'un petit exercice de traductions vers la langue étrangère comment ce phénomène fonctionne, comment on peut l'utiliser et quelles sont ses limites. Vous analysez ce phénomène comme une mise en relation erronée de signifiant et de signifié, due à un faux transfert d'une langue à l'autre. Vous essayez de l'aider en utilisant le plus possible la langue étrangère dans la classe. * Vous essayez d'éviter ce phénomène en vous assurant, au besoin par la traduction, que l'élève a bien saisi le sens. Afin d'établir correctement la relation signifiant - signifié en langue étrangère, vous travaillez les évocations visuelles et auditives de l'élève

2 4. Vous avez en classe un élève qui parle la langue à enseigner comme langue maternelle : * Vous lui donnez des tâches concernant le travail linguistique que vous assumez normalement. Vous lui poser de temps à autre des questions particulières pour connaître son avis sur un problème de style, d'expression et également pour l'intégrer davantage dans le travail de la classe. Lors des travaux en groupe, vous lui confiez un en proposant au groupe une tâche particulière. Vous vous réjouissez de sa présence dans la classe. Enfin, vous disposez d'un "natif speaker". Il s'ennuie plutôt parce qu'il sait répondre correctement à toutes vos questions. 5. Vous vous assurez d'abord que les élèves ont bien compris le nouveau document avant de leur demander de répéter et d'utiliser les structures. Pour vous, une langue se construit essentiellement à partir de ces structures qu'il faut faire maîtriser à l'élève. Après une brève introduction des faits de langue nouveaux, et suite à une présentation répétée du document, vous demandez aux élèves une répétition et une utilisation des nouvelles structures. 6. Tout ce qui concerne la gestion de la vie de classe (appel, conflits, etc.), vous l'effectuez dans la langue maternelle des élèves. Vos élèves utilisent pour la fixation des structures et faits de langue nouveaux du matériel autocorrectif. Vous préférez plutôt les méthodes audio-orales aux méthodes audiovisuelles. * Vous préférez que l'ensemble des élèves fasse les exercices afin de créer une progression plus homogène de la classe et d'assurer que tous les élèves ont entendu / écrit des réponses correctes. 7. Vous êtes conscient du phénomène de la traduction mentale que l'élève utilise lorsqu'il veut s'exprimer en langue étrangère. Pour contrecarrer ce phénomène, vous l'inciter à parler le plus souvent en langue étrangère. Vous lui apprenez à travers des exercices appropriés à réduire d'abord son énoncé / son idée dans sa langue maternelle pour retrouver ensuite des structures connues en langue étrangère. Vous aidez l'élève à effectuer des opérations mentales afin de créer chez lui des habitudes évocatrices. 8. Un élève apporte une lettre en langue étrangère. Vous envisagez de l'intégrer dans l'un de vos prochains cours pour la faire travailler par l'ensemble de la classe. Vous aidez l'élève à comprendre sa lettre

3 * Vous changez votre programme du cours pour la faire travailler par l'ensemble de la classe. 9. Vous disposez pour le travail d'un matériel de langue et d'outil variés que vous ou les élèves ou ont apportés. Au début de l'apprentissage d'une nouvelle langue, vous faites une phase plus au moins longue où vous ne faites rien écrire aux élèves. Vous préférez plutôt les méthodes audiovisuelles aux méthodes audio-orales. 10. Vous établissez vous-même la progression grammaticale, car vous jugez celle du manuel peu adaptée. * Dans le choix des faits de langue à travailler, vous partez de ce que vous jugez importants pour la communication et pour le groupe. Vous relevez les faits de langue et les points de grammaire nouveaux tels qu'ils apparaissent dans le travail de la classe. Il constitue la base à partir de laquelle vous construisez la progression linguistique et grammaticale. Il y a une progression grammaticale dans la méthode que vous utilisez. Vous essayez de respecter cette progression toute en tenant compte du niveau des élèves. 11. Pour vous, le travail de la mémoire consiste essentiellement en : * une activation des liens structurels de données "stockés". un processus de délimitation - sélection et d'actualisation de structures cognitives. un investissement affectif du locuteur dans la sélection des données à "stocker" et à rappeler. 12. Pour organiser le travail d'apprentissage de l'élève, vous lui donnez plutôt des photocopies pour être sûr qu'il ait tous les éléments pour un apprentissage réussi ; * vous veillez à la bonne tenue d'un cahier ; vous établissez un contrat de travail avec lui. Vous ne croyez pas que, pour le travail d'apprentissage d'une langue, des traces écrites sont tellement nécessaires. 13. Le travail de groupe : Vous trouvez que le travail en groupe est un outil idéal pour faire épanouir les élèves et leur créativité. Vous basez donc votre cours sur cette technique de travail. Vous ne faites pas ou seulement rarement travailler vos élèves en groupes parce que vous êtes certain qu'ils ne vont pas parler beaucoup en langue étrangère. Pour des moments de production (journal, atelier, etc.) et pour l'entraide, les élèves ont la possibilité de travailler en groupe

4 * Vous utilisez de temps à autre cette technique, en l'occurrence pour faire faire des exercices. Aditionnez maintenant vos réponses : Réponses aux questions 1, 4, 6, 8, 9, 12, 13 : = réponses, * = réponses, = réponses, = réponses. Réponses aux questions 2, 3, 5, 6, 7, 9, 10, 11 : = réponses, * = réponses, = réponses, = réponses. Réponses aux questions 1, 4, 6, 8, 9, 12, 13 : Dominance des réponses en : voir profil A 1. Dominance des réponses en * : voir profil A 2. Dominance des réponses en : voir profil A 3. Dominance des réponses en : voir profil A 4. Réponses aux questions 2, 3, 5, 6, 7, 9, 10, 11 : Dominance des réponses en : voir profil B 1. Dominance des réponses en * : voir profil B 2. Dominance des réponses en : voir profil B 3. Dominance des réponses en : voir profil B 4. Profil A 1 : Vous disposez d'une rigueur dans la préparation et le déroulement de vos cours. Vous êtes très méthodique. Vous vous assurez que l'ensemble de la classe suit vos cours. La méthode / le manuel vous est un outil appréciable. En principe, vous arrivez à terminer votre programme trimestriel et annuel. Vous pourriez essayer de susciter davantage la participation des élèves dans le choix des sujets et des documents à traiter. Avez-vous déjà essayé de travail de groupe? Profil A 2 : Vous tenez beaucoup compte des demandes et des centres d'intérêt des élèves. Néanmoins vous ne perdez pas de vue le programme. Vous concevez un peu trop la classe sous l'aspect des individus voulant apprendre une langue. Vous négligiez peut-être un peu trop le phénomène de groupe dans le processus d'un apprentissage - 4 -

5 guidé. Avez-vous déjà pensé à (mieux) organiser la classe en différentes entités de travail et de coopération (groupe de table, atelier, groupe de travail )? Profil A 3 : Vous avez une certaine aisance dans l'organisation coopérative de la classe de langue. Vous disposez dans votre classe de matériaux de travail qui permettent aux élèves de s'investir selon leurs centres d'intérêt, de travailler individuellement ou en groupe. Vous faites intervenir le monde extérieur dans la classe. Est-ce que vos élèves ne se perdent pas la multitude des possibilités de travail? Est-ce que vous les aidez assez pourqu'il puissent construire leur propre progression? Même le manuel peut être une aide appréciable (source de document, possibilité d'exercices autocorrectifs, etc.) si vous le mettez à la disposition des élèves (par exemple dans la bibliothèque de classe). Profil A 4 : Vous vous investissez beaucoup dans vos cours ; vous utilisez un matériel et des techniques variés. Vous partez des documents dont vous appréciez vous-même la qualité de langue ou de documentation. Le programme vous êtes plus ou moins indifférent, car vous êtes sûr de ce que vous faites apporte aux élèves, même si ce travail ne suit pas exactement les instructions officielles. Vous croyez être relativement dans votre pédagogie et répondre aux attentes des élèves. Mais ne partez-vous pas trop de vos propres désirs et intérêts? Si vous mettiez en place des lieux et moments où les élèves peuvent exprimer leurs intérêts. Profil B 1 : Vous avez une approche très rigoureuse de la langue. Pour vous, la langue étrangère s'exprime plutôt par une expression soignée et correcte. Pour vous, l'imitation de modèles est le procédé le plus approprié afin d'atteindre ce but. En ce qui concerne la compréhension des structures de langue, vous préférez les procédés inductifs. Vous favorisez trop le côté auditif (évocation des structures de la langue) et visuel (évocation des objets, des scènes, etc.) de l'apprentissage et vous ne tenez pas compte des différents profils d'apprentissage (le type visuel, mais avec évocation mentale de l'image des mots ; le type auditif, mais avec évocation des objets, des scènes ; etc.) Vous avez une tendance à valoriser trop les procédés directs et l'aspect behavioriste de l'apprentissage. Vous penchez pour une hypercorrectivité. Profil B 2 : Vous avez une approche plus analytique de la langue. Vous utilisez des procédés plutôt cognitif et actif pour son apprentissage. Vous n'êtes pas adepte d'une utilisation exclusive des procédés directs

6 Pour vous, la langue est un instrument de communication et vous arrivez à tenir compte des besoins communicatifs des élèves. Vous connaissez l'utilité du modèle d'interlangue (construction progressive de la langue-cible). Vous devriez varier les procédés d'apprentissage afin de favoriser tous les types d'apprenant et d'apprentissage. Il est conseillé de tenir également compte des procédés d'habitudes langagières. Vous négligez trop le caractère social de la langue. Profil B 3 : Vous pratiquez une approche résolument mentaliste dans l'apprentissage de la langue : vous valorisez la prise de conscience de l'activité mentale quant à la compréhension et à l'expression. A cet effet, vous avez développé un certain nombre de procédés d'entraînement. Vous avez compris l'intérêt de la construction individuelle de la langue étrangère : l'élève se bâtit un système de langue qui approche de plus en plus la langue-cible et vous l'aidez par l'élaboration des régularités langagières temporaires. Vous tenez compte de la fonction régulatrice et métalinguistique de la langue. Vous essayer de tenir compte que l'apprentissage d'une nouvelle langue ne se résume pas à son acqusition intellectuelle, mais constitue un processus qui, s'insérant dans un réseau associatif de l'apprenant, modifie l'investissement aux mots (plus précisément au signifié) ainsi que le contexte des rapports aux choses dans son ensemble. Vous avez compris que l'apprentissage de la langue peut provoquer également des résistances (sentiments de peur, du ridicule) auprès de l'apprenant liés à l'aspect régressif d'un modèle langagier qui s'agit d'imiter et qui ne permet pas toujours à celui-ci d'exprimer la complexité de sa pensée. Vous négligez parfois l'aspect de la formation d'habitudes langagières au profit d'une approche trop cognitif. Ne mettez-vous pas trop l'accent sur la compréhension de la langue étrangère? Ne perdez pas de vue la régularité de la langue et son apprentissage systématique. Profil B 4 : Pour vous, la langue est d'abord un instrument de communication et vous arrivez à tenir compte des besoins des élèves au profit d'énoncés ou de structures trop complexes. Vous élaborez ainsi votre propre programme grammatical ce qui vous permet d'aider l'élève à construire son "interlangue". Vous avez une approche plutôt mentaliste et constructiviste de l'apprentissage de la langue. De plus, vous avez saisi que l'apprentissage d'une nouvelle langue ne se résume pas à une acqusition intellectuelle, mais est un processus qui, s'insérant dans un réseau associatif de l'apprenant, modifie l'investissement aux mots (au signifié) ainsi que le contexte des rapports aux choses dans son ensemble. Vous vous référez parfois aux concepts de la "gestion mentale". Etes-vous sûr de bien les transposer à l'enseignement des langues? Ne perdez pas de vue la régularité de la langue et son apprentissage systématique. N'oubliez pas que la langue n'a pas seulement une fonction affective et empathique

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents Le Programme de formation L éducation préscolaire Information aux parents Septembre 2000 Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire, que l'on appelle aussi

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ALLEMAND LANGUE SECONDE

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ALLEMAND LANGUE SECONDE 4. LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ALLEMAND LANGUE SECONDE INTRODUCTION En accord avec le plan d étude cadre pour les écoles de maturité élaboré par la Conférence suisse

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

Comprendre ma façon d apprendre 1

Comprendre ma façon d apprendre 1 1 de 2 Comprendre ma façon d apprendre 1 Bref questionnaire pour connaître mon profil d apprentissage Mise en situation pour répondre à ce bref questionnaire : Choisissez un endroit calme et faites une

Plus en détail

PROGRAMME DE LATIN. Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général du Conseil Supérieur. Réf. : 97-D-224-fr-2 Orig.

PROGRAMME DE LATIN. Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général du Conseil Supérieur. Réf. : 97-D-224-fr-2 Orig. Écoles Européennes Bureau du Secrétaire général du Conseil Supérieur Unité pédagogique Réf. : 97-D-224-fr-2 Orig. : FR Version : FR PROGRAMME DE LATIN Approuvé par le Conseil supérieur lors de sa réunion

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Agir pour différencier

Agir pour différencier Agir pour différencier Mettre en valeur toutes les formes d intelligence et toutes les aptitudes Pour En Faire réussir tous les élèves de manière à ce que les connaissances, capacités et attitudes de chacun

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonnez votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail Un apprentissage professionnel vous permet d accéder directement à la vie professionnelle en

Plus en détail

PRATIQUES DE CLASSE. Préparation de la classe

PRATIQUES DE CLASSE. Préparation de la classe Préparation de la classe Conduite et gestion de la classe Préparation annuelle Préparation hebdomadaire et quotidienne Quelques définitions PRATIQUES DE CLASSE Préparation de la classe PROGRAMMATIONS.

Plus en détail

E-Engagement Against Violence

E-Engagement Against Violence E-Engagement Against Violence Plateforme d auto-formation en ligne en éducation aux médias contre les discriminations Guide de l'utilisateur www.e-engagementagainstviolence.eu Table des matières Introduction

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION

DESCRIPTION DE FONCTION 1. Données d'identification DESCRIPTION DE FONCTION Dénomination de la fonction : Educateur Accrochage scolaire Grade : Gradué administratif rang : 2+ - 26 Domaine d'activité: Formation professionnelle

Plus en détail

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Partie 1. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Certains élèves songent dès la seconde à poursuivre leurs études en classe préparatoire ou autre filière

Plus en détail

Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients.

Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients. Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients. DESCRIPTION Pendant mon bachelor en psychologie, je me suis aperçue que les cours étaient très

Plus en détail

LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE

LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE 1. Choisir un point de vue sur le langage ne suffit pas pour tenir un discours didactique sur l oral; pour passer de l analyse de l oral à son enseignement,

Plus en détail

Cours de langue vivante : objectifs linguistiques

Cours de langue vivante : objectifs linguistiques I.E.P. TOULOUSE Cours de langue vivante : objectifs linguistiques ANGLAIS 1A, 2A, 4A & 5A E. DI PAOLANTONIO 01/11/2015 Cadre européen commun de référence pour les langues - grille d'autoévaluation - «Le

Plus en détail

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES Raymond SCHEU,IEN Colmar 3 Pour le jeune enfant qui fréquente l école maternelle, produire des traces, des premiers gribouillis

Plus en détail

À propos d interaction (2)

À propos d interaction (2) fiche pédagogique FDLM N 379 / EXPLOITATION DES PAGES 26-27 PAR PAOLA BERTOCCHINI ET EDVIGE COSTANZO LES INTERACTIONS EN CLASSE DE LANGUE CONSTI- TUENT UN RÉSEAU COMPLEXE QUI CONCERNE ENSEI- GNANT ET APPRENANTS,

Plus en détail

COMMENT ASSEMBLER LES DIFFERENTS ELEMENTS COMPOSANT UN PORTFOLIO EUROPEEN DES LANGUES. Portfolio européen des langues Maquettes et ressources

COMMENT ASSEMBLER LES DIFFERENTS ELEMENTS COMPOSANT UN PORTFOLIO EUROPEEN DES LANGUES. Portfolio européen des langues Maquettes et ressources COMMENT ASSEMBLER LES DIFFERENTS ELEMENTS COMPOSANT UN PORTFOLIO EUROPEEN DES LANGUES Portfolio européen des langues Maquettes et ressources Comment assembler les différents éléments composant un Portfolio

Plus en détail

LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant

LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant Direction Académique de Moselle 1 J entre dans la classe : Est-ce que la liste des chants est affichée? Est-ce une liste annuelle ou

Plus en détail

Autobiographie de Rencontres Interculturelles

Autobiographie de Rencontres Interculturelles Autobiographie de Rencontres Interculturelles pour jeunes apprenants Division des politiques linguistiques L Autobiographie de Rencontres Interculturelles est une réponse concrète aux recommandations du

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ECONOMIE ET DROIT

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ECONOMIE ET DROIT 13. c LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ECONOMIE ET DROIT Objectifs généraux Les relations des hommes vivant en société, la façon dont ils utilisent les ressources à leur

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009)

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Alexandre Paré Direction de l enseignement collégial Contexte et objectif Travaux initiés par la Direction

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

Quelques rappels de l ONU sur le droit des personnes handicapées

Quelques rappels de l ONU sur le droit des personnes handicapées Quelques rappels de l ONU sur le droit des personnes handicapées Cela commence avec la déclaration des droits du déficients mental ONU résolution 2856 (du 20 décembre 1971)dans laquelle est stipulée entre

Plus en détail

Le maître propose aux enfants de former librement des petits groupes de travail. Les groupes se constituent par affinités entre élèves.

Le maître propose aux enfants de former librement des petits groupes de travail. Les groupes se constituent par affinités entre élèves. LE TRAVAIL DE GROUPE I. Introduction 1. L apport de R. Cousinet Roger Cousinet (1881/1973), instituteur puis inspecteur primaire, initie le travail libre par groupes en 1920. Les travaux de recherche effectués

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation Compte rendu de la formation «Méthode Naturelle de la Lecture et de l Ecriture» Animée par Sybille Grandamy Les 25, 27 novembre et 18 décembre 2014 BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 17 participants 18 heures

Plus en détail

Culture générale A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE

Culture générale A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE Culture générale Méthodologie de l écrit (I) I. Conseils généraux A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE Commune aux deux concours, l épreuve écrite de culture générale, en lien avec le domaine sanitaire et social,

Plus en détail

JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES

JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES Question posée Réponses lors de l'université d'été de EDE, 01/09/2012 à Grésillon Autres réponses possibles? 1/ Vous êtes candidats du parti espéranto, et vous proposez qu'on

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Ce document est un guide afin de vous soutenir dans la rédaction de votre programme éducatif Un programme éducatif est un document qui présente les grandes

Plus en détail

Rolf Wipfli & Baptiste Ossipow 1.4.2007

Rolf Wipfli & Baptiste Ossipow 1.4.2007 Plan test d'utilisation Dans notre test d'utilisation nous voulons évaluer le site Jobber [1]. Notre but est tout d'abord de vérifier l'utilisabilité du site, donc de tester si les fonctionnalités qui

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Les travaux pratiques :

Les travaux pratiques : Les travaux pratiques : Vous les réalisez dans l'ordre qui vous convient, sauf bien entendu les deux premiers qui conditionnent la suite. Les fiches d'aide proposées se trouvent sur Internet : -sauf mention

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*)

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) Ces deux ateliers avaient pour objectif d amener les participants à une réflexion sur l utilisation, dans

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

SECRÉTARIAT. Dynamique, actuelle et axée sur la réussite! cemeq.qc.ca. Pour une utilisation optimale des guides d apprentissage de votre collection

SECRÉTARIAT. Dynamique, actuelle et axée sur la réussite! cemeq.qc.ca. Pour une utilisation optimale des guides d apprentissage de votre collection SECRÉTARIAT Dynamique, actuelle et axée sur la réussite! Pour une utilisation optimale des guides d apprentissage de votre collection Organisme à but non lucratif, le CEMEQ développe du matériel pédagogique

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants «La refondation de l Ecole» Projet de contribution du Cercle Ecole et Société Sur le thème : La formation des enseignants La mission de l Ecole est de transmettre des savoirs et des connaissances mais

Plus en détail

White Paper. Formations linguistiques Conseils préalables pour un ROI optimal

White Paper. Formations linguistiques Conseils préalables pour un ROI optimal White Paper Formations linguistiques Conseils préalables pour un ROI optimal Conseils pour un ROI optimal Année après année les entreprises investissent dans les compétences linguistiques de leurs collaborateurs,

Plus en détail

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès Dossier en ligne Guide destiné au responsable de la gestion des accès Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Rôle du responsable de la gestion des accès... 3 1.2 Besoin d un code d utilisateur pour

Plus en détail

F.U.N.D.P. Département Education et Technologie

F.U.N.D.P. Département Education et Technologie F.U.N.D.P. Département Education et Technologie au 1er degré 1997 Sous la direction de Jean Donnay & Marc Romainville Département Education et Technologie Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix

Plus en détail

uestion de savoir Q Rôle et responsabilités du comité de retraite

uestion de savoir Q Rôle et responsabilités du comité de retraite 1. Quel est le rôle du comité de retraite? Le comité est l'administrateur du régime. Le comité est un sous-comité de l'employeur, du syndicat ou des deux qui approuve les décisions prises par le promoteur

Plus en détail

L entrevue axée sur le comportement

L entrevue axée sur le comportement L entrevue axée sur le comportement Dotation et classification HRCPCS SRHPCC Page 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 L entrevue axée sur le comportement comparée à l entrevue traditionnelle 3 Avant l

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Le / / ATELIER : 2 HEURES DE DECOUVERTE

Le / / ATELIER : 2 HEURES DE DECOUVERTE Le / / ATELIER : 2 HEURES DE DECOUVERTE Page 1 Sommaire 1. Introduction page..3,4 2. Mise ne pratique page..5 3. La carte heuristique pour organiser des idées page..6 4. Se préparer mentalement page..7

Plus en détail

PAGE DE GARDE SOMMAIRE

PAGE DE GARDE SOMMAIRE Lundi 7 Décembre 2015 au Vendredi 12 Décembre 2015 Vous allez réaliser pendant quelques jours un stage en entreprise. Afin de mieux suivre votre expérience, nous vous demandons de réaliser un compte rendu

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 10 décembre 2013

Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 10 décembre 2013 Compte rendu de la rencontre pédagogique «La motivation des étudiant e s à l Université» 10 décembre 2013 Participant e s : Nathalie Janz (Adjointe Enseignement et Affaires étudiantes), Marie-Paule Charnay

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 1 SCHÉMA GÉNÉRAL DES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME U1 Culture générale et expression U2 Langue vivante étrangère U3 Environnement économique, juridique et managérial de l

Plus en détail

Guide d'utilisation BECOME Suivre les besoins de formation des PME et les indicateurs d'apprentissage des salariés Projet de partenariat Leonardo

Guide d'utilisation BECOME Suivre les besoins de formation des PME et les indicateurs d'apprentissage des salariés Projet de partenariat Leonardo Guide d'utilisation BECOME Suivre les besoins de formation des PME et les indicateurs d'apprentissage des salariés Projet de partenariat Leonardo Sommaire Introduction D où vient Cartesia? Qu'est-ce que

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

Questionnaire pour les bacheliers & bachelières de

Questionnaire pour les bacheliers & bachelières de Page 1 sur 12 Page 2 sur 12 Questionnaire pour les bacheliers & bachelières de l'année 2007 Ce questionnaire a un double but: renseigner sur les voies d'études ou les activités professionnelles choisies;

Plus en détail

SECONDE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure

SECONDE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure SECONDE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure Première partie : préparation d une séquence d enseignement en français

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 Les informations contenues dans le présent document sont strictement confidentielles. Elles sont la propriété de EMCC et toute reproduction, diffusion ou exploitation

Plus en détail

Grille pour l évaluation en groupe d'un logiciel d'éducation ou de formationm

Grille pour l évaluation en groupe d'un logiciel d'éducation ou de formationm Grille pour l évaluation en groupe d'un logiciel d'éducation ou de formationm Titre du logiciel : Editeur : Domaine : Public visé : EXPLORATOONS USI SOFT / IN VISION Raisonnement 8 12 ans Configuration

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

I N S T I T U T S A I N T - M I C H E L V E R V I E R S E N S E I G N E M E N T S E C O N D A I R E

I N S T I T U T S A I N T - M I C H E L V E R V I E R S E N S E I G N E M E N T S E C O N D A I R E I N S T I T U T S A I N T - M I C H E L V E R V I E R S E N S E I G N E M E N T S E C O N D A I R E DEUXIÈME DEGRÉ AVERTISSEMENT AUX ÉLÈVES Vous avez terminé votre deuxième année secondaire. Durant celle-ci,

Plus en détail

Projet classe externalisée de Bréhan 2013-2014

Projet classe externalisée de Bréhan 2013-2014 Projet classe externalisée de Bréhan 2013-2014 Le transfert d'une classe d'ime dans un établissement scolaire relève d'un processus qui s'inscrit dans la durée. Il s'agit d'un réel dispositif d'intégration

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE

L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE L ÉVALUATION D UN TRAVAIL D ÉQUIPE RÉSUMÉ DES PRATIQUES ET DES EXPÉRIENCES CONTEXTE D UTILISATION DU TRAVAIL D ÉQUIPE Le travail en équipe peut être utilisé : - pour des travaux de recherche; - pour atteindre

Plus en détail

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie!

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! VOUS POUVEZ Y ARRIVER! j u l i e @ r i c h e r t r a n s f o r m a t i o n s. c o m Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa

Plus en détail

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français Résumé: Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français DA G Thi Thanh Thuy Département de langue et de civilisation françaises École supérieure de langues

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

LA FAMEUSE ABF!!! -------------------------------------------------------------------------------------------

LA FAMEUSE ABF!!! ------------------------------------------------------------------------------------------- LA FAMEUSE ABF!!! Pièce maîtresse de vos activités de vente, la fameuse analyse des besoins financiers (ABF) questionne amplement la grande majorité d entre vous. Est-elle toujours obligatoire? Que doit-elle

Plus en détail

COURS DE LANGUES EN LIGNE MODE D EMPLOI. Bienvenue dans la formation @LTER,«Apprentissage des Langues Télématique, Encadré et Responsabilisé.

COURS DE LANGUES EN LIGNE MODE D EMPLOI. Bienvenue dans la formation @LTER,«Apprentissage des Langues Télématique, Encadré et Responsabilisé. COURS DE LANGUES EN LIGNE MODE D EMPLOI Bienvenue dans la formation @LTER,«Apprentissage des Langues Télématique, Encadré et Responsabilisé. Vous trouverez une présentation interactive des cours à l adresse

Plus en détail

ACADEMIE DE NANCY-METZ. Quelques repères pour enseigner les langues vivantes LE PROFESSEUR

ACADEMIE DE NANCY-METZ. Quelques repères pour enseigner les langues vivantes LE PROFESSEUR ACADEMIE DE NANCY-METZ Quelques repères pour enseigner les langues vivantes Conseils et suggestions proposés par les inspecteurs de langues vivantes 2010-2011 Ce livret est une version actualisée du guide

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

La lecture bilingue (document complémentaire)

La lecture bilingue (document complémentaire) La lecture bilingue (document complémentaire) Annick COMBLAIN, Université de Liège FAPSE Département des Sciences Cognitives Unité de Logopédie mai 2004 A. Comblain 1 La lecture bilingue. Beaucoup d enfants

Plus en détail

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Année universitaire 20..-20.. Quadrimestre 1 Quadrimestre 2 Nom :... Prénom :... N de matricule :... ULB VUB ISTI Année d étude : BA1 BA2 BA3 MA1 MA2

Plus en détail

conjugaison orthographe vocabulaire expression écrite Les cahiers de français Guide pédagogique

conjugaison orthographe vocabulaire expression écrite Les cahiers de français Guide pédagogique 6 e grammaire conjugaison orthographe vocabulaire expression écrite Les cahiers de français Guide pédagogique Introduction Ce guide vous présente les principales fonctionnalités et services de ce nouvel

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.

Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte. Compétences professionnelle des enseignants et formation continue Présentation Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte. Ce document a pour but d aider l enseignant

Plus en détail

Perfectionnez vous en langue étrangère

Perfectionnez vous en langue étrangère Perfectionnez vous en langue étrangère Éligible DIF Anglais NIVEAU 1 Tout public adulte ayant peu ou quelques connaissances de base en anglais et, qui souhaite être capable de tenir une conversation simple

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

SEMINAIRE - Initiation à la PNL. Communication Interpersonnelle

SEMINAIRE - Initiation à la PNL. Communication Interpersonnelle SEMINAIRE - Initiation à la PNL Communication Interpersonnelle Niveau 1 Equité dans le texte : Par souci de lisibilité, nous avons fait le choix de formuler ce document au masculin. Bien entendu, il se

Plus en détail

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION L ANNEE DE 3EME PLAN I L ORIENTATION II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION Les personnes ressources au sein de l établissement en matière d orientation à solliciter : - le professeur

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

Informations utiles à l intention des parents du groupe 1-11 Musique. Crédit photo : Patrick Roger

Informations utiles à l intention des parents du groupe 1-11 Musique. Crédit photo : Patrick Roger Informations utiles à l intention des parents du groupe 1-11 Musique Crédit photo : Patrick Roger Polyvalente Hyacinthe-Delorme Année scolaire 2015-2016 Éducation physique Jordan Demers Groupe : 07, 08,

Plus en détail

PLAN DE COURS. Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC)

PLAN DE COURS. Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC) PLAN DE COURS Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC) Titre du cours : Les TIC à des fins d enseignement et d apprentissage 1

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique linguistique Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 octobre 2004 281-CA-4048 Modification(s)

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail