Anesthésie-réanimation Urgences

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Anesthésie-réanimation Urgences"

Transcription

1 Anesthésie-réanimation Urgences Notre sélection d ouvrages de référence dans votre spécialité Médecine Sciences Publications

2 ISBN : Le livre de l interne Anesthésiologie - 3 e édition Nadège Lembert, Anne Salengro et Francis Bonnet 708 pages Oct Cet ouvrage rend compte de l évolution récente de la discipline : utilisation de l échographie en anesthésie locorégionale, monitorage cardiovasculaire au bloc opératoire, mise en place systématique de la check-list de bloc opératoire, anesthésie à objectif de concentration et monitorage de la profondeur d anesthésie, évolution de la politique de contrôle des examens biologiques et complémentaires avant une intervention. La première partie présente l évaluation du risque anesthésique et la stratégie de prise en charge anesthésique selon le terrain et les précautions en période préanesthésique. La deuxième partie porte sur les techniques anesthésiques : préparation de la salle d anesthésie, différentes machines utilisées, accès aux voies aériennes, pharmacologie des agents anesthésiques, différentes modalités de l anesthésie locorégionale, abords vasculaires, remplissage, antibio- et thromboprophylaxie. La troisième partie aborde l anesthésie selon l acte : anesthésie en chirurgie digestive, en chirurgie cardiaque, en obstétrique, en orthopédie, hors du bloc opératoire, etc. La dernière partie de l ouvrage est consacrée à la prise en charge postopératoire : réveil, analgésie postopératoire, complications précoces, accidents graves. c Sommaire 1. Introduction ÉVALUATION DU RISQUE ANESTHÉSIQUE. STRATÉGIE DE PRISE EN CHARGE ANESTHÉSIQUE 2. Consultation d anesthésie 3. Stratégie de prise en charge selon le terrain 4. Période préanesthésique TECHNIQUES ANESTHÉSIQUES 5. Je prépare ma salle d anesthésie 6. Accès aux voies aériennes 7. Pharmacologie des agents anesthésiques 8. Anesthésie intraveineuse à objectif de concentration 9. Machines d anesthésie : ventilateur et ventilation artificielle 10. Monitorage 11. Anesthésie locorégionale 12. Voies veineuses et artérielles 13. Transfusion et remplissage périopératoire 14. Antibioprophylaxie en milieu chirurgical 15. Thromboprophylaxie veineuse ANESTHÉSIE SELON L ACTE Anesthésie de l adulte en chirurgie digestive 17. Anesthésie en chirurgie orthopédique 18. Anesthésie en chirurgie vasculaire 19. Anesthésie en chirurgie urologique 20. Anesthésie en chirurgie gynécologique 21. Anesthésie en chirurgie ORL 22. Anesthésie en ophtalmologie 23. Anesthésie en chirurgie pulmonaire 24. Anesthésie en chirurgie cardiaque 25. Anesthésie en neurochirurgie 26. Anesthésie en obstétrique 27. Réanimation du nouveau-né en salle de naissance 28. Anesthésie en chirurgie pédiatrique 29. Anesthésie en ambulatoire 30. Anesthésie en dehors du bloc opératoire PRISE EN CHARGE POSTOPÉRATOIRE 31. Surveillance post-interventionnelle 32. Nausées et vomissements postopératoires 33. Rétention aiguë d urine postopératoire 34. Prise en charge de la douleur postopératoire 35. Réhabilitation postopératoire 36. Complications postopératoires précoces 37. Catastrophes en anesthésie Annexes 38. Anesthésie : vie professionnelle Abréviations - Index

3 ISBN : Cas cliniques en médecine d urgence Jean-Marie Haegy, Bernard Blettery 92 pages Mars c 41 mises en situation de la prise en charge aux urgences c De la théorie à la pratique quotidienne Classés ni par pathologie, ni par motif d admission, les cas cliniques sont intentionnellement présentés selon une répartition aléatoire, reflétant ce qui se passe aux urgences, où se retrouvent toutes les situations allant du médical au social. Devant cette diversité de situations urgences vitales vraies, urgences potentielles et fonctionnelles, urgences ressenties par les patients, la médecine d urgence exige une cohérence entre la démarche spécifique de l urgence, une démarche analogique fondée sur la connaissance des pathologies, et une démarche analytique qui vise à donner une signification aux symptômes, dans un contexte où le médecin doit gérer plusieurs situations en même temps et répondre à l angoisse des patients et de son entourage. Cet ouvrage a été conçu pour transmettre une expérience de terrain aux étudiants spécialisés en médecine d urgence, mais aussi aux praticiens travaillant dans des services d urgence. c ISBN : Atlas de poche d'anesthésie - 2 e éd. Norbert ROEWER, Holger THIEL 398 pages ISBN : Atlas de poche de médecine d urgence Hans-Anton ADAMS, Andreas FLEMMING, Lars FRIEDRICH, Heiner RUSCHULTE 220 pages Cet ouvrage présente l ensemble de la spécialité, depuis la consultation pré-anesthésique jusqu à la surveillance post-opératoire, en 398 pages et 200 planches couleurs, avec 40 pages de tableaux récapitulatifs sur les drogues employées, les interactions médicamenteuses et les valeurs normales des paramètres importants pour l anesthésie. c Cet atlas de poche couvre, en 220 pages, 168 illustrations couleurs et 86 tableaux, tout ce qu'il faut savoir sur la médecine d'urgence, tant pré-hospitalière qu'hospitalière, chez l'enfant comme chez l'adulte. c

4 ISBN : pages Le livre de l interne Les urgences 4 e édition Pierre HAUSFATER Pour toutes les situations d'urgence auxquelles tout interne peut être confronté, sont expliqués : le tableau clinique, la stratégie diagnostique, les gestes à faire dans le cadre de l'urgence, les précautions à prendre absolument, les gestes et les mesures à éviter et l'évolution immédiate de ce tableau d'urgence. La rédaction claire, les arbres de décision et, en rappel, les reponsabilités légales ajoutent au côté pratique de l'ouvrage. c Sommaire 1. Évolution, organisation et enjeux de la médecine d urgence 2. Statut et responsabilité de l interne de garde 3. Grandes détresses vitales 4. Urgences cardiovasculaires 5. Urgences respiratoires 6. Urgences neurologiques 7. Urgences uro-néphrologiques 8. Urgences en pathologie digestive 9. Urgences endocrinologiques 10. Urgences toxicologiques 11. Urgences psychiatriques 12. Urgences infectieuses 13. Urgences métaboliques 14. Urgences rhumatologiques 15. Urgences en oto-rhino-laryngologie 16. Urgences ophtalmologiques et neuro-ophtalmologiques 17. Urgences en chirurgie maxillofaciale 18. Urgences pédiatriques 19. Urgences gynécologiques et obstétricales 20. Urgences dermatologiques 21. Urgences en hémato-cancérologie 22. Traumatologie courante 23. Pathologies circonstantielles 24. Prise en charge de la douleur aux urgences 25. Lecture d un ECG aux urgences : pièges à éviter 26. Principes généraux de la prise en charge du sujet âgé aux urgences Liste des abréviations Index ISBN : Pharmacologie et thérapeutique en anesthésie Norbert ROEWER, Holger THIEL 456 pages ISBN : L éthique médicale en questions 100 situations d'actualité Jean-Marie MANTZ 248 pages Avr Pharmacologie générale et spécifique pour l'anesthésie, la réanimation chirurgicale, les urgences et le traitement de la douleur. Cet ouvrage expose en 100 questions tous problèmes éthiques qui peuvent se poser aux médecins dans leur pratique quotidienne, en leur apportant des éléments de réponse et de réflexion. c c

5 Nouvelle collection " CHRONIQUES " Portez un autre regard sur votre quotidien à travers un témoignage cocasse et sensible sur votre spécialité à paraître en avril 2013 ISBN : ISBN : CHRONIQUES D'un anesthésiste Sylvie Froucht-Hirsch c Médecin anesthésiste à la Fondation Rothschild, Paris 212 pages CHRONIQUES De l'urgence Pierre CARLI c Chef du service d'anesthésie-réanimation- SAMU-SMUR et Chef du service de Médecine d urgence à l'hôpital Necker- Enfants malades, Paris 120 pages Médecine Sciences Publications

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité.

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité. Conditions de niveau d'études à remplir pr obtenir une licence de remplacement en spécialité. ACTIVITÉ DU MÉDECIN REMPLACÉ Anatomie et cytologie pathologiques humaines anatomie et cytologie pathologiques.

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION 1. Contenu théorique 1.1. Anatomie, physiologie et pathologies Fonction respiratoire : anatomie et physiologie ; explorations fonctionnelles ventilatoires ; examens biologiques.

Plus en détail

Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017

Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017 Juillet 2015 Présentation du DESC de Médecine d Urgence Années universitaires 2015-2017 Professeur Pierre CARLI Coordonnateur inter régional Paris Ile-de-France Faculté de Médecine Descartes SAMU de Paris,

Plus en détail

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 - Accueil chirurgie de la main - Accueil chirurgie de la main SOS main - agrément FESUM - Accueil grande garde neurochirurgie - Accueil neurochirurgie hors grande

Plus en détail

0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation

0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation INAMI SPECIALITE 0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation complémentaire 4 Médecin de médecine

Plus en détail

Charte des Conseils Nationaux Professionnels et mise en conformité. Bertrand DUREUIL

Charte des Conseils Nationaux Professionnels et mise en conformité. Bertrand DUREUIL Charte des Conseils Nationaux Professionnels et mise en conformité Bertrand DUREUIL Comité Structures et Gouvernance de la FSM Bertrand Dureuil (Anesthésie Réanimation) Christian Ziccarelli (Cardiologie)

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 14 novembre 2011 fixant, pour l année universitaire 2012-2013,

Plus en détail

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Cours magistral TD/ Simulation TP VHG Anatomie 1 MD 1 28 15 9 52 Chimie et Biochimie

Plus en détail

L article R. 4311-12 du code de la santé publique définit le champ d activité de l IADE :

L article R. 4311-12 du code de la santé publique définit le champ d activité de l IADE : RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS DU MÉTIER D INFIRMIER-ANESTHÉSISTE ANNEXE I de l Arrêté du 23 juillet 2012 relatif à la formation conduisant au diplôme d État d infirmier anesthésiste BO Santé Protection sociale

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Les contenus de formation tiennent compte de l évolution des savoirs et de la science. Ils sont actualisés en fonction de l état des connaissances.

Les contenus de formation tiennent compte de l évolution des savoirs et de la science. Ils sont actualisés en fonction de l état des connaissances. ANNEXE III : Le référentiel de formation La formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier anesthésiste vise l acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre

Plus en détail

PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS

PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS Version JANVIER 2013 1 Le respect des Précautions standard est un élément clé de la prévention de la transmission croisée dans les établissements de santé et les EHPAD. En

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2

2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2 Normes spécifiques d agrément pour les programmes de résidence en neurochirurgie 2010 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE JANVIER 2014 VERSION 1.2 INTRODUCTION Le présent document a pour but de fournir à ceux et

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRESTATION DE SERVICES

DÉCLARATION DE PRESTATION DE SERVICES DÉCLARATION DE PRESTATION DE SERVICES MÉDECIN-GÉNÉRALISTE, MÉDECIN-SPÉCIALISTE, MÉDECIN-DENTISTE, MÉDECIN-DENTISTE SPÉCIALISTE, MÉDECIN-VÉTÉRINAIRE IDENTITÉ DU DEMANDEUR Nom : Prénom : Lieu de naissance

Plus en détail

ANNEXE I Présentation du programme de formation conduisant au diplôme d'état d'infirmier de bloc opératoire

ANNEXE I Présentation du programme de formation conduisant au diplôme d'état d'infirmier de bloc opératoire ANNEXE I Présentation du programme de formation conduisant au diplôme d'état d'infirmier de bloc opératoire Le programme de formation a pour objectif de développer des compétences d'infirmier spécialisé

Plus en détail

Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins. Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT

Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins. Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT Introduction o Le conseil médical téléphonique (CMT) = 56% des appels pendant

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

«patient traceur» et V2014 charles.arich@chu-nimes.fr

«patient traceur» et V2014 charles.arich@chu-nimes.fr «patient traceur» et V2014 charles.arich@chu-nimes.fr Préambule La méthode du patient-traceur analyse de manière rétrospective le parcours d un patient de l amont de son hospitalisation jusqu à l aval,

Plus en détail

Le demandeur doit également, au moment de sa demande de permis visé à l article 35 de la Loi médicale, remplir les conditions suivantes :

Le demandeur doit également, au moment de sa demande de permis visé à l article 35 de la Loi médicale, remplir les conditions suivantes : Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, par. c.2) 1. Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions et modalités de délivrance d un permis et d un certificat de spécialiste du Collège

Plus en détail

Amendement n o 125 Entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Amendement n o 125 Entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 107 À l intention des médecins omnipraticiens 6 août 2012 Amendement n o 125 Entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Primes au 1 er janvier 2012 La Régie vous présente

Plus en détail

J1102 - Médecine généraliste et spécialisée

J1102 - Médecine généraliste et spécialisée Appellations Allergologue Médecin ostéopathe Cardiologue Médecin praticien Chirurgien / Chirurgienne Médecin praticien hospitalier Dermatologue Médecin régulateur Endocrinologue Médecin responsable de

Plus en détail

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Publié : M.B. 19.06.1998 Modifié : A.R. 26.03.1999 M.B. 06.07.1999 Annulé

Plus en détail

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP).

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires (Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1 du 27 juin

Plus en détail

Fiche du programme 12051400168 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051400168 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051400168 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051400168 Titre du programme Optimiser la gestion financière d'un service ou d'un pôle (inter)

Plus en détail

ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION

ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE AEEIBO -UNAIBODE AEEIBO Ecole d Infirmiers de bloc opératoire 351 rue Ambroise Paré 59120 LOOS Aline DEQUIDT-MARTINEZ, Présidente

Plus en détail

PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT

PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT Centre Hospitalier de Dreux PÔLE ANP PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT Version n Nombre de pages : 7 Diffusée le :16/12/2015 Appliquée le : Rédigée par : Mme

Plus en détail

Médecin ostéopathe. Médecin praticien. Médecin régulateur. Médecin spécialiste. Médecin thermal. Médecin urgentiste. Neurologue.

Médecin ostéopathe. Médecin praticien. Médecin régulateur. Médecin spécialiste. Médecin thermal. Médecin urgentiste. Neurologue. J1102 - Médecine généraliste null et spécialisée RIASEC : I s Appellations Allergologue Médecin ostéopathe Cardiologue Médecin praticien Chirurgien / Chirurgienne Médecin praticien hospitalier Dermatologue

Plus en détail

Signe : preuve objective d une maladie observée par le médecin qui a examiné le patient. Symptôme : observation subjective rapportée par le patient.

Signe : preuve objective d une maladie observée par le médecin qui a examiné le patient. Symptôme : observation subjective rapportée par le patient. (Traduction de la page 139) Chapitre 13 Symptômes, signes et maladies mal définies Aperçu du chapitre Beaucoup de signes et symptômes sont classés dans le chapitre 18 d ICD-10-CM s ils réfèrent à des systèmes

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

En outre, les forfaits de douleur chronique doivent être enregistrés comme hospitalisation de jour à partir du 1 er juillet 2007 (article 4, 8).

En outre, les forfaits de douleur chronique doivent être enregistrés comme hospitalisation de jour à partir du 1 er juillet 2007 (article 4, 8). .DG1 Organisation des Etablissements de Soins Service Datamanagement VOTRE LETTRE DU VOS RÉF. NOS RÉF. DM/RCM-MKG/n.48_07 DATE 09/11/2007 A l'attention du Directeur général, du Directeur Médical ANNEXE(S)

Plus en détail

Sommaire. Introduction

Sommaire. Introduction Sommaire Introduction Savoir-faire infirmier transversal Fiche 1 Recommandations Fiche 2 Normes de soins infirmiers Fiche 3 Transmissions infirmières Fiche 4 Certification des établissements de santé Fiche

Plus en détail

Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV

Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV Responsables: - Pr Nathalie NATHAN-DENIZOT, service Anesthésie Réanimation, CHU Dupuytren Limoges et Faculté de médecine, 2 avenue Martin Luther King

Plus en détail

Les infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état sont aussi spécialisé(e)s en médecine d urgence!

Les infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état sont aussi spécialisé(e)s en médecine d urgence! Les infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état sont aussi spécialisé(e)s en médecine d urgence! Notre profession vient de prendre connaissance de l'éditorial des Annales Françaises de Médecine d'urgence

Plus en détail

Stage en Soins intensifs

Stage en Soins intensifs Stage en Soins Hôtel-Dieu de Lévis 1. Préambule L Hôtel-Dieu de Lévis est un centre hospitalier régional, affilié à l université Laval, qui offre une gamme complète de soins généraux et spécialisés. Nous

Plus en détail

Référence : 04.39.16.1.12 SECURITE EN ANESTHESIE

Référence : 04.39.16.1.12 SECURITE EN ANESTHESIE Référence : 04.39.16.1.12 SECURITE EN ANESTHESIE Aspect médico légal, plaintes, procédures en anesthésie Risque anesthésique Gestion du risque Vigilances Commission des gaz Accidents / incidents liés à

Plus en détail

Université Cadi Ayyad Faculté de Médecine & de Pharmacie Marrakech 1999-2013. JEFAC-SENEGAL-2013 Mr. EL HOUDAIGUI Azzeddine

Université Cadi Ayyad Faculté de Médecine & de Pharmacie Marrakech 1999-2013. JEFAC-SENEGAL-2013 Mr. EL HOUDAIGUI Azzeddine Université Cadi Ayyad Faculté de Médecine & de Pharmacie Marrakech 1999-2013 Création de la Faculté Créée en 1994, Décret n 2-94-130 du 13 Hijja 1414 (24 Mai 1994) modifiant et complétant le décret n 2-90-554

Plus en détail

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051400102 Titre du programme Préparation à l'entrée aux écoles d'aide-soignants et d'auxiliaire

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CHAMPAGNE-ARDENNE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CHAMPAGNE-ARDENNE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CHAMPAGNE-ARDENNE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle

Plus en détail

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP).

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires (Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1 du 27 juin

Plus en détail

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE EXTRAIT DU RAPPORT D ACTIVITE 2010 DE LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE (C.R.U.Q.) Centre hospitalier de Châteauroux

Plus en détail

Tarifs de formation Montant total 2015-2016

Tarifs de formation Montant total 2015-2016 LIBELLE DIPLÔME Tarifs de formation Montant total 2015-2016 ***Tarifs pour les résidents internes inscrits à l'uns*** 350,00 DIU ARTHROSCOPIE 1 655,10 DIU Chir.de l'obésité 1 055,10 DIU chirurgie du rachis

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

Référentiel de compétences du perfusionniste. Document de travail

Référentiel de compétences du perfusionniste. Document de travail Référentiel de compétences du perfusionniste 1 Document de travail Élaboré par : La Société Française de Perfusion La Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire La Société Française

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45

Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45 Session 1 LIEUX DE VISIOCONFERENCE Lundi 9 Novembre 2015 Visioconférence Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45 08.45 09.30 09.30 10.30 10.30 11.00 11.00 12.00 Introduction Présentation

Plus en détail

Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003)

Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003) Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003) Bruno Grandbastien (SFHH, C-CLIN Paris-Nord et CHRU de Lille) Contexte Importance des infections du site opératoire

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE : INFIRMIER (E) POLYVALENT(E)

FICHE DESCRIPTIVE : INFIRMIER (E) POLYVALENT(E) FICHE DESCRIPTIVE : INFIRMIER (E) POLYVALENT(E) DEFINITION DE LA PROFESSION Le rôle de l infirmier(e) polyvalent(e) tel qu il a été défini est de : Définir les besoins des patients, des familles et de

Plus en détail

Infirmier une profession en pleine évolution

Infirmier une profession en pleine évolution Institut de Formation en Soins Infirmiers Sarreguemines Infirmier une profession en pleine évolution 1 SOMMAIRE Editorial 1 Conditions d admission 2 la formation infirmière 3-4 l ifsi de sarreguemines

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

en santé simulation in situ Au sein de votre service, entraînez vos équipes à la résolution de situations critiques

en santé simulation in situ Au sein de votre service, entraînez vos équipes à la résolution de situations critiques Le Collège des hautes études en médecine (CHEM), fondé en Bretagne en 1988, fait partie des premiers organismes français habilités au titre du développement professionnel continu (DPC). Le CHEM propose

Plus en détail

ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME

ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME LE SERVICE DE CHIRURGIE AMBULATOIRE DE LA POLYCLINIQUE DE NAVARRE ARRE : ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME LIVRET D INFORMATION A L INTENTION DES USAGERS SOMMAIRE PRÉSENTATION DU SERVICE 3 CONDITIONS DE LA

Plus en détail

PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE PRESENTATION DES PROGRAMMES RELATIFS AUX DIPLÔMES D ETAT D AIDE-SOIGNANT ET AUXILIAIRE DE PUERICULTURE Base réglementaire La formation: Article D 4391-1(Décret du 26 mars 2010) du Code de la santé publique

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

Bachelier-technologue en imagerie médicale

Bachelier-technologue en imagerie médicale Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Intitulé Code IPL Bachelier-technologue en imagerie médicale Techniques de soin M1080 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 1-2 Pondération 1 Nombre

Plus en détail

CNCEM Synthèse GT Agréments. Paris Cochin, 22 janvier 2016

CNCEM Synthèse GT Agréments. Paris Cochin, 22 janvier 2016 CNCEM Synthèse GT Agréments Paris Cochin, 22 janvier 2016 Composition du GT Alain Prigent Paris Biophysique et Méd. Nucléaire Benjamin Fremond Rennes Chirurgie Infantile Christian Richard Paris Réanimation

Plus en détail

Urologie. Flavie MONDOUT

Urologie. Flavie MONDOUT u ECN EN QUESTIONS ISOLEES Urologie Flavie MONDOUT Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS - Tél. : 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage

Plus en détail

SSR et cancer : enquête qualitative auprès des médecins responsables des admissions en SSR en Rhône Alpes Juin 2014

SSR et cancer : enquête qualitative auprès des médecins responsables des admissions en SSR en Rhône Alpes Juin 2014 SSR et cancer : enquête qualitative auprès des médecins responsables des admissions en SSR en Rhône Alpes Juin 2014 Coordination SSR Rhône Alpes : Dr Adélaïde Marquer : amarquer@chu-grenoble.fr Dr Chloé

Plus en détail

L infirmière générale diplômée

L infirmière générale diplômée L infirmière générale diplômée Le code du programme: 53-41-N/11 médicale. Il répond aux exigences de l UE et il est valide pour toutes les écoles. L étudiant apprend à organiser, diriger et prêter les

Plus en détail

Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45 08.45 09.45 09.45 10.00 10.00 11.00 11.00 12.00

Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45 08.45 09.45 09.45 10.00 10.00 11.00 11.00 12.00 Session 1 Lundi 5 novembre 2012 Visioconférence Horaires Généralités et évaluation Intervenants 08.30 08.45 08.45 09.45 10.00 11.00 11.00 12.00 14.00 15.00 15.00 16.00 16.00 16.15 16.00 16.30 16.30 17.15

Plus en détail

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Coordinateurs : J. Machecourt (SFC) - V Piriou (SFAR)

Plus en détail

Recommandation pour la période péri- opératoire chez un patient drépanocytaire adulte

Recommandation pour la période péri- opératoire chez un patient drépanocytaire adulte Recommandation pour la période péri- opératoire chez un patient drépanocytaire adulte Centre de Référence labélisé Maladies Rares «Syndromes Drépanocytaires Majeurs» La période peri-opératoire s accompagne

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D EXERCER

DEMANDE D AUTORISATION D EXERCER DEMANDE D AUTORISATION D EXERCER MÉDECIN-GÉNÉRALISTE, MÉDECIN-SPÉCIALISTE, MÉDECIN-DENTISTE, MÉDECIN-DENTISTE SPÉCIALISTE, MÉDECIN-VÉTÉRINAIRE IDENTITÉ DU DEMANDEUR Nom : Prénom : Lieu de naissance : Date

Plus en détail

LE STAGE. Présentation des différents dispositifs les plus significatifs. LIVRET D ACCUEIL

LE STAGE. Présentation des différents dispositifs les plus significatifs. LIVRET D ACCUEIL LE STAGE L alternance réserve une place privilégiée à la formation clinique des étudiants au travers du stage. Dès les prémisses de la réforme, l IFSI a réuni les différents acteurs du partenariat afin

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Arrêté n 709 du 06/12/2010 portant Organisation et modalités d évaluation et de progression

Plus en détail

R E C T E U R, D O Y E N, Prof. dr. Vasile Astarastoaie Prof. dr. Doina Azoicai Secrétaire en chef de la Faculté, Gabriela Cuciureanu

R E C T E U R, D O Y E N, Prof. dr. Vasile Astarastoaie Prof. dr. Doina Azoicai Secrétaire en chef de la Faculté, Gabriela Cuciureanu No. 1 ère année 009 / 0 1 er CYCLE PAR ANNÉE Ier semestre ( semaines) IIe semestre ( semaines) Cours T.p. Crédits Cours T.p. Crédits Cours T.p. Crédits 1. ANATOMIE EMBRYOLOGIE MG1.1.1 60 170 11 0 0 5 0

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051300395 Titre du programme La bientraitance (inter) (catalogue) Référence organisme L161

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION SEPTEMBRE 2011 Le contexte Fin juillet 2011, le Groupe Cap Santé, un groupe privé régional d établissements de soins,

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA FORMATION INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE IFPS - BESANCON

DESCRIPTION DE LA FORMATION INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE IFPS - BESANCON DESCRIPTION DE LA FORMATION INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE IFPS - BESANCON Textes réglementaires La formation d'infirmier de Bloc Opératoire est légiférée par : - Décret n 2004-802 du 29 juillet 2004 ; relatif

Plus en détail

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale QUESTIONNAIRE PROPOSITION PROFESSIONNELS DE SANTE Document général CONTRAT EN COURS : DATE DE FIN DES GARANTIES :.. NOM DE L'ASSUREUR :..

Plus en détail

Document de référence en CHIRURGIE VASCULAIRE à l usage des Commissions de qualification

Document de référence en CHIRURGIE VASCULAIRE à l usage des Commissions de qualification Document de référence en CHIRURGIE VASCULAIRE à l usage des Commissions de qualification Le document a été rédigé par le Collège Français de Chirurgie Vasculaire et validé par le Collège Professionnel

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10507 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 26 juin 2009 Projet de loi ouvrant un crédit au titre d'indemnité d'investissement de 3 300 000 F pour financer

Plus en détail

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE LE CANCER EN QUELQUES CHIFFRES Problème majeur de santé publique avec près de 355 000 nouveaux cas estimés chaque année, le cancer est la première

Plus en détail

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD)

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Enquête nationale sur les événements indésirables associés aux soins (ENEIS) Incidence des événements indésirables

Plus en détail

Comment créer un dossier progressif ou une question isolée pour : - un entraînement - une épreuve facultaire - une conférence

Comment créer un dossier progressif ou une question isolée pour : - un entraînement - une épreuve facultaire - une conférence Comment créer un dossier progressif ou une question isolée pour : - un entraînement - une épreuve facultaire - une conférence Ce document contient les règles détaillées. Elles seront régulièrement mises

Plus en détail

DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS

DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS ORDONNANCE COLLECTIVE : OC-SLD-06 Référence à un protocole : Oui Non Protocole d immunisation du Québec pour les réactions survenant à la suite d une vaccination Administration

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION AUVERGNE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION AUVERGNE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION AUVERGNE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Mise en application : Novembre 2006

Mise en application : Novembre 2006 CRITERES DE RECEVABILITE DES DOSSIERS AU CONCOURS D AGREGATION DE MEDECINE, PHARMACIE, ODONTOSTOMATOLOGIE, MEDECINE VETERINAIRE ET PRODUCTIONS ANIMALES Mise en application : Novembre 2006 PREAMBULE Pour

Plus en détail

Section 4. - Réanimation.

Section 4. - Réanimation. Section 4. - Réanimation. "A.R. 17.7.1992" + "A.R. 12.8.1994" + A.R. 07.10.2011 + A.R.18.10.2012 E.V. 01.12.2012» "Art. 13. 1 er. A. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de

Plus en détail

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT)

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) CONSENTEMENT ECLAIRE version 1.1 (2011) Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) Cette fiche d information est rédigée par la Belgian Association

Plus en détail

Recommandations formalisées d experts. Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire. Actualisation 2011

Recommandations formalisées d experts. Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire. Actualisation 2011 Recommandations formalisées d experts Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire Actualisation 2011 NOM DE LA PRESENTATION 1 Facteurs de risque de MTEV Les recommandations concernant

Plus en détail

CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL

CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL DÉFINITION DU CHAMP DE PRATIQUE : 1. Le champ de pratique de chaque médecin est différent. 2. Le champ de pratique d un médecin est déterminé par les patients qu il traite, par les interventions qu il

Plus en détail

Annexe I PROGRAMMES ET HORAIRES DES NIVEAUX DE FORMATION. Formation de niveau I (EM I) d une durée minimale de onze heures

Annexe I PROGRAMMES ET HORAIRES DES NIVEAUX DE FORMATION. Formation de niveau I (EM I) d une durée minimale de onze heures Annexe I PROGRAMMES ET HORAIRES DES NIVEAUX DE FORMATION Formation de niveau I (EM I) d une durée minimale de onze heures Elle comporte trois unités de valeur (UV) : 1. L UV-PSC 1, d une durée minimale

Plus en détail

VOLUME 2 Aspects cliniques

VOLUME 2 Aspects cliniques VOLUME 2 Aspects cliniques Chapitre 1 Urgences Urgences 154 Urgences C. Melon, D. Van Pee Situation de rupture brutale d équilibre - physique - mental - social Données statistiques - 15% des gens admis

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE

LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE LIVRET D ACCUEIL DE L HÔPITAL DE SEMAINE CHIRURGIE PRÉSENTATION HÔPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l Hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

Table des matières. I. ÉPIDÉMIOLOGIE 13 A. Données démographiques 13 B. Données socio-économiques 14

Table des matières. I. ÉPIDÉMIOLOGIE 13 A. Données démographiques 13 B. Données socio-économiques 14 Table des matières CHAPITRE 1 VIEILLISSEMENT NORMAL : ASPECTS BIOLOGIQUES, FONCTIONNELS ET RELATIONNELS. DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ET SOCIOLOGIQUES. PRÉVENTION DU VIEILLISSEMENT PATHOLOGIQUE 13 Module 5.

Plus en détail

Maison médicale de garde de Montaigu (CAPS de Montaigu)

Maison médicale de garde de Montaigu (CAPS de Montaigu) Maison médicale de garde de Montaigu (CAPS de Montaigu) CHD Multisite : site de Montaigu 54, rue Saint Jacques 85600 MONTAIGU Montaigu le 22 mars 2015 Bilan d activité de la maison médicale de garde pour

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Avis relatif à la liste de praticien des hôpitaux à temps partiel (postes vacants ou susceptibles

Plus en détail

LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION

LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION Bienvenue dans le service de réanimation. Le livret que nous venons de te confier a pour principal intérêt de te permettre d avoir une

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR ABDOMINALE AIGUE NON TRAUMATIQUE CHEZ L ADULTE ET L ADOLESCENT.

PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR ABDOMINALE AIGUE NON TRAUMATIQUE CHEZ L ADULTE ET L ADOLESCENT. PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR ABDOMINALE AIGUE NON TRAUMATIQUE CHEZ L ADULTE ET L ADOLESCENT. Régulation Phase pré-hospitalière. Accueil des Urgences. UHCD. I- REGULATION OBJECTIFS : Type d intervention

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos à la deuxième édition... V Introduction... VII Remerciements...IX Abréviations de l'ouvrage...

Table des matières. Avant-propos à la deuxième édition... V Introduction... VII Remerciements...IX Abréviations de l'ouvrage... Avant-propos à la deuxième édition................................. V Introduction................................................... VII Remerciements.................................................IX

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Rappel Burke, 1961 Démonstration sur modèle animal de l efficacité de l ABP si débutée

Plus en détail

Exercer le rôle de coordonnateur local de DES ou DESC

Exercer le rôle de coordonnateur local de DES ou DESC Exercer le rôle de coordonnateur local de DES ou DESC Les missions du coordonnateur local du 3 ème cycle se sont diversifiées au cours de ces dernières années, de sorte qu il est apparu nécessaire de clarifier

Plus en détail