CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE"

Transcription

1 SYMPOSIUM «Enjeux de la formation infirmière à l université» 25 mai 2011, Bruxelles (Belgique) CARTOGRAPHIE DE LA FORMATION INFIRMIÈRE DANS LA FRANCOPHONIE par Suzanne Kerouac, M. N. M. Sc. Professeure émérite Faculté des sciences infirmières Université de Montréal (Québec, Canada) Et Chargée de projet Comité de travail sur les Enjeux de l accès et du positionnement de la formation universitaire de 1 er, 2 e et 3 e cycles pour les infirmières et infirmiers de la Francophonie

2 Cartographie de la formation infirmière dans la Francophonie Étude «Analyse et mise en contexte des profils de formation infirmière dans différents pays francophones» Centre d innovation en formation infirmière (CIFI) sous la responsabilité de : Jacinthe PEPIN, inf. Ph. D. Professeure titulaire et directrice Laurence HA, inf. M. Sc. Étudiante Ph. D. sciences infirmières et assistante de recherche Cette étude est disponible à: / rubrique Publications

3 Plan de la présentation Rappel Méthode Principaux constats Principaux enjeux pour la francophonie Recommandations

4 Rappel 2008 : Rapport «Profil de formation en soins infirmiers dans différents pays francophones» 2009 : Recommandation de l Assemblée et priorité du CA/SIDIIEF : position officielle sur les enjeux de la formation infirmière universitaire de 1 er, 2 e et 3 e cycles 2010 : Mandat confié au Centre d innovation en formation infirmière (CIFI) de l Université de Montréal

5 Mandat Mettre àjour l étude «Profil de formation en soins infirmiers dans différents pays francophones» Illustrer, schématiser, interpréter les profils de formation infirmière qui prévalent dans diverses régions de la Francophonie Mettre en contexte et identifier les principaux enjeux pour la Francophonie Formuler des recommandations pour la formation des infirmières et infirmiers

6 Méthode Mise àjour et analyse des fiches par pays 21 fiches / 20 pays 3 tableaux/synthèse Analyse des programmes de formation Cartographie Recension ciblée d écrits

7 Principaux constats

8 Cartographie de la formation infirmière dans le monde Faculté des sciences infirmières

9 Faits saillants de la formation infirmière Formation initiale critères d admission : variations/quelques pays nombre d années : 23/27 cursus 15 ans ou + multiples appellations du diplôme institutions Formation post diplôme initial

10 Faits saillants (suite) Formation 2 e et 3 e cycles universitaires en sciences infirmières 5/20 pays 2 e cycle 3/20 pays 3 e cycle

11 Analyse de programmes : aperçu Caractéristiques Teneur et durée des enseignements Établissements de formation / professeurs et enseignants Accès direct ou non àla formation de 2 e et 3 e cycles Indicateurs Formation : adaptée aux besoins de santé àla pratique fondée sur des résultats probants et meilleures pratiques àla collaboration interprofessionnelle centrée sur le patient/famille àl amélioration de la qualité des soins àl intégration des technologies de l information

12 Programmes : aperçu Baccalauréat en sciences infirmières / Bachelor / Bachelier of sciences in nursing / Licence 4050 à 5400h spécifiques, dont 1350 à 2400h en stage accès direct cycles supérieurs; agrément programmes; enseignants majoritairement inf. diplômées cycles supérieurs Infirmière diplômée d État (IDE), Diplôme d études collégiales (DEC) 2925 à 3300h spécifiques, dont 1035 à 1960h en stage accès non direct cycles supérieurs; évaluation non spécifique; enseignants majoritairement inf. (DEC) ou non inf. (IDE)

13 Programmes : aperçu (suite) Baccalauréat en sciences infirmières / Bachelor / Bachelier of sciences in nursing / Licence Mise àjour : besoins de santé, résultats probants, meilleures pratiques, technologies, qualité des soins Amorce : collaboration interprofessionnelle Infirmière diplômée d État (IDE), Diplôme d études collégiales (DEC) Mise àjour : besoins de santé Absence de formation : introduction àla recherche, technologies, approches d amélioration de la qualité, collaboration interprofessionnelle

14 Principaux enjeux pour la francophonie

15 Principaux enjeux 1. Révolution numérique et société de l information «ouvre de nouvelles perspectives àla création du savoir, à l éducation et àla diffusion de l information» (UIT, 2010) «l éducation, la formation, l enseignement supérieur et la recherche sont les clés du développement» (OIF, 2010) Des pays de la francophonie sont touchés par l OMD : assurer l éducation primaire pour tous. Risque de fracture numérique malgré un potentiel d accès croissant à l information scientifique.

16 Principaux enjeux 2. Économie de la connaissance et formation de professionnels Enseignement supérieur et recherche vont de pair Exemple d une Europe de la connaissance : facteur du développement social et humain Choix de la formation universitaire et d une approche de concertation qui respecte la diversité des cultures

17 Principaux enjeux 3. Tendances dans la formation Un professionnel : celui qui sait gérer un ensemble de situations professionnelles, dont la plupart se caractérisent par leur complexité et le savoir innover (Le Boterf, 2003) Tendance au rehaussement transformation de la formation des professionnels de la santé et à l adoption d approches centrées sur l apprentissage En sciences infirmières, dans la francophonie : diverses visions de la notion de compétences

18 Principaux enjeux 4. Profession, formation universitaire et discipline Le niveau universitaire seul n améliore pas la préparation à une pratique infirmière pour une meilleure santé des populations Il importe de fonder la formation sur les savoirs disciplinaires et sur le développement de nouveaux savoirs mis àjour par la recherche Pratique professionnelle : nécessité de convergence entre pratique, gestion, formation et recherche

19 Principaux enjeux 5. Développement durable, co construction, compétence culturelle Développement durable : articulation entre activité économique, préservation de l environnement et développement individuel et social (Gendron, 2007) Changement éducatif : participation active des personnes dans un processus de co construction, d écoute, de l apport de chacune des cultures

20 Recommandations

21 En continuité avec l étude 2008 «Établir un plan cohérent et concerté de rehaussement de la formation infirmière vers le 1 er cycle universitaire au sein de l espace francophone, en engageant la collaboration entre les membres du SIDIIEF.» (Rapport 2008, page 35) «Profil de formation en soins infirmiers dans différents pays francophones» (Édition 2008) / rubrique Publications

22 Recommandations Inscrire la formation infirmière dans la filière universitaire complète 1 er cycle : formation àl exercice d une pratique clinique 2 e cycle : formation à une pratique avancée : clinique, formation, gestion 3 e cycle : formation àla recherche : chercheur, pratique avancée, renouvellement des pratiques, développement des connaissances, évolution de la discipline Faire correspondre les programmes des 2 e et 3 e cycles/sciences infirmières avec la mission recherche/enseignement supérieur

23 Recommandations (suite) Assurer le développement des ressources professorales permettant l appropriation des savoirs disciplinaires Développer un plan de rehaussement de la formation dans l espace francophone : un processus d agrément des programmes spécifiques aux sciences infirmières, d abord pour le 1 er cycle universitaire Développer un plan qui soit spécifique à chaque région géographique respecte la diversité des cultures et systèmes éducatifs maximise les pôles d expertise au sein du SIDIIEF exploite le potentiel qu offre la révolution numérique

24 Pour en savoir plus «Analyse et mise en contexte des profils de formation infirmière dans différents pays francophones» (Édition 2010) / rubrique Publications

25 Des questions? Merci de votre attention.

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

UNE RÉPONSE AUX DÉFIS DES SYSTÈMES DE SANTÉ

UNE RÉPONSE AUX DÉFIS DES SYSTÈMES DE SANTÉ M É M O I R E LA FORMATION UNIVERSITAIRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS UNE RÉPONSE AUX DÉFIS DES SYSTÈMES DE SANTÉ Adopté par le conseil d administration du Secrétariat international des infirmières et

Plus en détail

13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée

13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée 13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée Intégration du rôle d'infirmière clinicienne spécialisée, titulaire d'un Master académique au Centre

Plus en détail

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES PAYS MEMBRES DE LA FRANCOPHONIE?» Proposition du Secrétariat international des infirmières et infirmiers francophones (SIDIIEF)

Plus en détail

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS ÉVALUATION DU BACHELIER EN RELATIONS PUBLIQUES ( 2013-2014) INTRODUCTION L évaluation du bachelier en Relations Publiques est le deuxième exercice

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Rapport du programme de médecine du 1 er cycle de la Faculté de médecine de l Université de Montréal Le projet sur l Avenir de l éducation médicale

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières)

Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières) Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières) Sommaire de l évaluation Plan d action de la doyenne Conseil universitaire du 5 février 2013 2

Plus en détail

Enjeux contemporains des migrations multiples et du bilinguisme dans la formation infirmière

Enjeux contemporains des migrations multiples et du bilinguisme dans la formation infirmière Enjeux contemporains des migrations multiples et du bilinguisme dans la formation infirmière Hélène Laperrière École des sciences infirmières Université d Ottawa 1. Introduction. Partant du cas du programme

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

La démarche d'investigation en. Technologie

La démarche d'investigation en. Technologie La démarche d'investigation en Technologie martine.paindorge@lorraine.iufm.fr 1 Témoignage du séminaire national Séminaire national regroupant : - des enseignants second degré (collège-lycée) - des formateurs

Plus en détail

Accompagnement pédagogique offert aux professeurs de l Université d Ottawa : pratiques et stratégies en évolution

Accompagnement pédagogique offert aux professeurs de l Université d Ottawa : pratiques et stratégies en évolution ACFAS 2015 Association francophone pour le savoir 83 e congrès Sortir des sentiers battus Accompagnement pédagogique offert aux professeurs de l Université d Ottawa : pratiques et stratégies en évolution

Plus en détail

La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants

La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants Marie-France Allen Conseillère en évaluation de programme Direction de la qualité, de la performance et des mandats universitaires

Plus en détail

DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES (D.E.S.S.) MAÎTRISES PROFESSIONNELLES. hec.

DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES (D.E.S.S.) MAÎTRISES PROFESSIONNELLES. hec. DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES () hec.ca/des HEC MONTRÉAL : INNOVATION, LEADERSHIP ET INTERNATIONALITÉ Première école de gestion fondée

Plus en détail

ACFAS: le 8 mai 2012, Montréal Carole Villeneuve, M. Env.

ACFAS: le 8 mai 2012, Montréal Carole Villeneuve, M. Env. ÉLABORATION DU COURS EN DÉVELOPPEMENT DURABLE DU PREMIER PROGRAMME DE BACCALAURÉAT EN ÉTUDES DE L ENVIRONNEMENT (CUFE): PRATIQUES D'ENSEIGNEMENT CONCRÈTES ET LEÇONS À TIRER ACFAS: le 8 mai 2012, Montréal

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015)

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) École de réadaptation Programme de physiothérapie DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) Préparé par Direction

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

CONSULTEZ LA PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 EN LIGNE

CONSULTEZ LA PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 EN LIGNE CONSULTEZ LA PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 EN LIGNE TARIFICATION DE GROUPE 1. Abonnement à la série - Achetez-en 6 pour le prix de 5 Toute institution ou organisation sera invitée à s abonner à la

Plus en détail

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Catalogue des formations 2015

Catalogue des formations 2015 Catalogue des formations 2015 Education pour la santé Promotion de la santé Sommaire Quelques informations pratiques sur nos formations...4 Promouvoir la santé des publics : quelques fondamentaux...6 Promouvoir

Plus en détail

Analyses et Propositions sur l année d alternance et les parcours adaptés. Daniel FILATRE Séance du 14 janvier 2015

Analyses et Propositions sur l année d alternance et les parcours adaptés. Daniel FILATRE Séance du 14 janvier 2015 Comite de suivi de la réforme de la Formation des enseignants Analyses et Propositions sur l année d alternance et les parcours adaptés. Daniel FILATRE Séance du 14 janvier 2015 1 Les parcours adaptés

Plus en détail

ENJEUX DE L ACCÈS ET DU POSITIONNEMENT DE LA FORMATION UNIVERSITAIRE DE 1 ER, 2 E ET 3 E CYCLES POUR LES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE LA FRANCOPHONIE

ENJEUX DE L ACCÈS ET DU POSITIONNEMENT DE LA FORMATION UNIVERSITAIRE DE 1 ER, 2 E ET 3 E CYCLES POUR LES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE LA FRANCOPHONIE TEXTE PRÉLIMINAIRE SUR LES ENJEUX DE L ACCÈS ET DU POSITIONNEMENT DE LA FORMATION UNIVERSITAIRE DE 1 ER, 2 E ET 3 E CYCLES POUR LES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE LA FRANCOPHONIE réunis en assemblée générale

Plus en détail

Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse

Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale, Centre affilié universitaire Novembre 2010 Ce document

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO Références : 140-CA-2146, 203-CA-2972 208-CA-3038, 240-CA-342, 330-CA-4947

Plus en détail

MKT) PROGRAMMES MASTER

MKT) PROGRAMMES MASTER PROGRAMMES MASTER Master 1 Management (M1 MGT) Master 2 Spécialité Direction Financière, Audit Interne et Contrôle de Gestion (M2 DFAICG) PROGRAMMES MASTER www.iae-nice.fr Programmes Master : Former les

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPERTISE FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE RESSOURCES COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPER EXPERTISE TISE EXPERTISE EXPERTISE

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion PRÉSENTATION PLUS

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Arts plastiques

www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Arts plastiques www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Arts plastiques De la création à la conceptualisation Ce Master a pour finalité de permettre aux étudiants de mener à bien un travail de

Plus en détail

Sorbonne Universités. Vision et projets

Sorbonne Universités. Vision et projets Sorbonne Universités Vision et projets Qu est-ce que Sorbonne Universités? Sorbonne Universités est un PRES (pôle de recherche et d enseignement supérieur) créé en 2010. Six partenaires sont au cœur du

Plus en détail

Première Conférence Euro-Arabe sur l Enseignement supérieur

Première Conférence Euro-Arabe sur l Enseignement supérieur Page 1 Première Conférence Euro-Arabe sur l Enseignement supérieur Session 3 : Comparabilité et Equivalence des Systèmes d Education Supérieure, Bologne comme exemple Pr Houdaifa AMEZIANE, Président de

Plus en détail

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE C.H.I.P.S. FICHE DE POSTE DIRECTEUR ADJOINT ERIADE /FIC POS/ N 1 Créé en septembre 2014 Ecole Régionale d Infirmiers Anesthésistes Modifié le : Version n 1 4 pages + 1 page annexe Lieux de diffusion :

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ Arrêté du 31 juillet 2009 relatif aux autorisations des instituts de formation préparant aux diplômes d infirmier, infirmier de bloc opératoire,

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Formateur d'adultes de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Soutenir le développement des soins palliatifs en soins de longue durée

Soutenir le développement des soins palliatifs en soins de longue durée Louise Francoeur, inf., M. Sc. Institut universitaire de gériatrie de Montréal et FSI Alain Legault, inf., Ph. D. Faculté des sciences infirmières (FSI), Université de Montréal Louise-Andrée Brien, inf.,

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES

FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 DIRECTORAT : Direction générale 1.2 SERVICE : UETMIS 1.3 TITRE D'EMPLOI : Coordonnateur/trice unité d évaluation des technologies et

Plus en détail

INTÉGRATION DE LA FILIÈRE INFIRMIÈRE DANS LE SCHÉMA UNIVERSITAIRE EUROPÉEN

INTÉGRATION DE LA FILIÈRE INFIRMIÈRE DANS LE SCHÉMA UNIVERSITAIRE EUROPÉEN Coordination Nationale Infirmière 270 Bd Sainte Marguerite 13 009 MARSEILLE 6508 / RC 1249 /1 : 04 91 74 50 70 / : 04 91 74 61 47 http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/ coord-nat-inf @ wanadoo.fr

Plus en détail

Faculté de l'aménagement. Programme de maîtrise ès Sciences appliquées en Aménagement - option Conservation du patrimoine bâti (CPB)

Faculté de l'aménagement. Programme de maîtrise ès Sciences appliquées en Aménagement - option Conservation du patrimoine bâti (CPB) Faculté de l'aménagement Programme de maîtrise ès Sciences appliquées en Aménagement - option Conservation du patrimoine bâti (CPB) Document d'information Édition 2015-201 Structure du programme (45 crédits)

Plus en détail

Études sur le Genre MASTER

Études sur le Genre MASTER Études sur le Genre MASTER L objectif du Master mention «Études sur le genre» est de construire un socle commun de connaissances générales sur le genre, à travers des cours en histoire, sociologie, anthropologie,

Plus en détail

Plan d étude cadre de la filière MA-TS 2015

Plan d étude cadre de la filière MA-TS 2015 Domaine Travail Filière Master of Arts HES-SO en Travail Plan d étude cadre de la filière MA-TS 2015 Version du 25.06.2015 1. Objectifs de la formation : développer l expertise en analyse et en pilotage

Plus en détail

La formation Profil : une idée innovante pour former les futurs enseignants à l EDD

La formation Profil : une idée innovante pour former les futurs enseignants à l EDD Colloque 654 - Intégration du développement durable à la formation post-secondaire, objectifs d apprentissage et pratiques innovantes La formation Profil : une idée innovante pour former les futurs enseignants

Plus en détail

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr Colloque 2013 Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013 www.cti-commission.fr Participants Invités : - Brigitte BOUQUET, Rapporteure Générale CNCP - Jean-Louis ALLARD,

Plus en détail

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation Nature de la formation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant ressources humaines de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Chantal PETIT. De 1996 à 2001 : Sous-directrice et Directrice ff, d un établissement scolaire Équipe de direction de l IET Notre-Dame à Charleroi.

Chantal PETIT. De 1996 à 2001 : Sous-directrice et Directrice ff, d un établissement scolaire Équipe de direction de l IET Notre-Dame à Charleroi. Curriculum vitæ Nom : Chantal PETIT Profession actuelle Expert en Éducation Date de naissance : 19 janvier 1955 Nationalité : Belge Langue maternelle : Français Éducation 1986 Licenciée en politique de

Plus en détail

L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE

L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE Karine CHELLES José TRIGANCE Cadres de santé chargés de formation IFSI D ANNECY 06/11/2014 PLAN PRESENTATION

Plus en détail

Diplôme de formation continue En Travail Social

Diplôme de formation continue En Travail Social Université de Neuchâtel DIPLÔME DE FORMATION CONTINUE EN TRAVAIL SOCIAL Rue Pierre-à-Mazel 7 CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 718 14 40 Fax +41 32 718 14 41 http://www.unine.ch/dts/ Diplôme de formation continue

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

PRINCIPES ET RECOMMANDATIONS POUR UNE REFORME REUSSIE DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS

PRINCIPES ET RECOMMANDATIONS POUR UNE REFORME REUSSIE DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS PRINCIPES ET RECOMMANDATIONS POUR UNE REFORME REUSSIE DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS Contribution du groupe «inter-conférences universitaires» Journée du 7 octobre 2009 POURQUOI UN GROUPE INTER-CONFERENCES

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe!

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! D ans le cadre du 3 e webinaire organisé par le CAPRES Animation : Anne-Louise Fournier, Coordonnatrice,

Plus en détail

MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE

MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE OBJECTIFS DE LA FORMATION (COMPÉTENCES, SAVOIR-FAIRE, CONNAISSANCES) Le Diplôme de mastère professionnel en Finance vise à former des cadres et des praticiens

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape

Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape Séminaire européen du SIDIIEF Lausanne, 2 septembre 2013 Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape. Christophe Debout, Inf, PhD Département des Sciences Infirmières et Paramédicales

Plus en détail

De la formation initiale des sagesfemmes. à l interprofessionnalité. Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS

De la formation initiale des sagesfemmes. à l interprofessionnalité. Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS De la formation initiale des sagesfemmes à l interprofessionnalité Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS Le CiS, un centre conjoint Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale

Plus en détail

«Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage. Christine Hesse Directrice Scientifique Sonecom

«Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage. Christine Hesse Directrice Scientifique Sonecom «Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage Christine Hesse Directrice Scientifique 14 octobre 2015 Comment évaluer des programmes de formation Choix méthodologique

Plus en détail

Pour le LEADER de la. jeunesse infirmière

Pour le LEADER de la. jeunesse infirmière Pour le LEADER de la jeunesse infirmière Comité jeunesse de l Ordre Présent dans chacune des régions du Québec, le Comité jeunesse de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a pour mission

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Un partenariat inédit pour une formation d agent administratif dans le secteur de la santé / secrétariat médical

Un partenariat inédit pour une formation d agent administratif dans le secteur de la santé / secrétariat médical Conférence de presse Bruxelles, le 27 octobre 2015 Dossier de presse : Un partenariat inédit pour une formation d agent administratif dans le secteur de la santé / secrétariat médical Didier Gosuin Ministre

Plus en détail

Les 15 prochaines minutes

Les 15 prochaines minutes Renforcer les compétences par la formation à distance À l'université Laval Québec, Canada Annick Jaton et Stéphane Roche 13 avril 2010 Les 15 prochaines minutes L Université Laval en quelques mots Les

Plus en détail

GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE

GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE SOMMAIRE I. PREAMBULE... 1 II. OBJECTIFS... 2 III. ORGANES DE LA HEDS... 2 DIRECTION... 2 CONSEIL DE DIRECTION... 3 CONSEIL ACADÉMIQUE... 4 COMMISSION MIXTE...

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Reims juin 2012 FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL DANS LES HAUTES ECOLES SPECIALISEES SUISSES : OPPORTUNITES ET CONTRAINTES

Reims juin 2012 FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL DANS LES HAUTES ECOLES SPECIALISEES SUISSES : OPPORTUNITES ET CONTRAINTES Reims juin 2012 FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL DANS LES HAUTES ECOLES SPECIALISEES SUISSES : OPPORTUNITES ET CONTRAINTES Françoise Tschopp, Professeure HES Joëlle Libois, directrice HETS Des repères Nous

Plus en détail

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants AVIS DU CIUF 14 juin 2011 La formation initiale des enseignants La formation des enseignants en Communauté française Prise de position du CIUF 1. Préambule L allongement de la formation initiale des enseignants

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Collaborateur comptable spécialisé en technologies de l'information et de la communication de l Université d'artois

Plus en détail

BILAN DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DES PROGRAMMES D ÉTUDES À L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

BILAN DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DES PROGRAMMES D ÉTUDES À L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL BILAN DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DES PROGRAMMES D ÉTUDES À L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL LES CONSTATS ANNE-MIREILLE BERNIER CLAUDE MAILHOT VICE-RECTORAT ADJOINT À LA PROMOTION DE LA QUALITÉ Colloque du G3 19

Plus en détail

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes que les hommes Article 1

Plus en détail

Formation au Diplôme d État Assistant de Service Social

Formation au Diplôme d État Assistant de Service Social Formation au Diplôme d État Assistant de Service Social 2016 Pôle des formations à l intervention sociale Responsable Dominique BERTARD Assistantes de la formation : Responsable de la formation : Dominique

Plus en détail

Certificat de formation continue en. Soutien pédagogique. Exposé des motifs

Certificat de formation continue en. Soutien pédagogique. Exposé des motifs Certificat de formation continue en Soutien pédagogique Exposé des motifs Le Certificat de formation continue / Certificate of Advanced Studies (ci-après CAS) en Soutien pédagogique, est proposé en formation

Plus en détail

Sup ENVIRONNEMENT. géomatique. Formation initiale et alternance. «technicien supérieur en sig» OBJECTIFS. Système d Information Géographique (SIG)

Sup ENVIRONNEMENT. géomatique. Formation initiale et alternance. «technicien supérieur en sig» OBJECTIFS. Système d Information Géographique (SIG) Formation initiale et alternance Sup ENVIRONNEMENT PISSOTTE BACHELOR géomatique et titre professionnel «technicien supérieur en sig» Système d Information Géographique (SIG) OBJECTIFS Faire acquérir :

Plus en détail

LE CONCEPT DE PRATIQUE AVANCÉE. BARRIERE-ARNOUX Cécile IPAGL

LE CONCEPT DE PRATIQUE AVANCÉE. BARRIERE-ARNOUX Cécile IPAGL LE CONCEPT DE PRATIQUE AVANCÉE 1 BARRIERE-ARNOUX C ÉCILE IDEL M aster 2 sciences c liniques infirmières option gérontologie Sophrologue Formatrice Définition de l IPA par le C I I 2 «Une infirmière qui

Plus en détail

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e :

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e : CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES P r é s e n t a t i o n d e : G e n e v i e v e L e f e b v r e, d i r e c t r i c e

Plus en détail

Séminaire ASPHER EHESP Rennes 13/05/14. A. Alioum - ISPED

Séminaire ASPHER EHESP Rennes 13/05/14. A. Alioum - ISPED L organisation de l offre de formation supérieure en santé publique en France Séminaire ASPHER EHESP Rennes 13/05/14 A. Alioum - ISPED Préambule La revue Actualité et Dossier en Santé Publique (adsp n

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Réseau Cinéma CH : une nouvelle formation. universitaire en Suisse

Réseau Cinéma CH : une nouvelle formation. universitaire en Suisse 126 Rubrique cinéma suisse Réseau cinéma CH Réseau Cinéma CH : une nouvelle formation universitaire en Suisse par Marthe Porret et Anne-Katrin Weber Cet article entend retracer les récents développements

Plus en détail

les enjeux de la communication digitale

les enjeux de la communication digitale maîtriser 2015 16 les enjeux de la communication digitale MASTER STRATÉGIE ET ANALYSE DE LA COMMUNICATION INTERACTIVE ET COLLABORATIVE Le master en Stratégie et analyse de la communication et collaborative

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique linguistique Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 octobre 2004 281-CA-4048 Modification(s)

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS EN QUELQUES MOTS Nous sommes un cabinet spécialisé dans l accompagnement des décideurs : développement de vos pratiques managériales, accompagnement à la formalisation collective de projets, organisation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Médiations des sciences Médiation des risques en santé

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Médiations des sciences Médiation des risques en santé www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Médiations des sciences Médiation des risques en santé Former des spécialistes en médiations des sciences et de la santé Ce master professionnel s adresse à des

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

PROJET DE CADRE D ACTION SUR LA GESTION DES SYSTEMES EDUCATIFS DE L ESPACE FRANCOPHONE. (Adiza Hima)

PROJET DE CADRE D ACTION SUR LA GESTION DES SYSTEMES EDUCATIFS DE L ESPACE FRANCOPHONE. (Adiza Hima) PROJET DE CADRE D ACTION SUR LA GESTION DES SYSTEMES EDUCATIFS DE L ESPACE FRANCOPHONE (Adiza Hima) 1 CONTEXTE Cadre d action du Forum Mondial sur l Education pour Tous (EPT) - «mettre en place des systèmes

Plus en détail

Bachelor en Travail social

Bachelor en Travail social Bachelor en Travail social Education sociale Service social Animation socioculturelle Le travail social vise à prévenir et combattre les problèmes sociaux tels que l exclusion, l isolement, la précarité.

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 19/06/2015 11:39 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence STS Mention Sciences Sanitaires et Sociales AUTORITÉ

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 25 avril 2016 Objet: Projet de loi n 6957 portant modification 1. de la loi modifiée du 10 juin 1980 portant planification des besoins en personnel enseignant de l enseignement postprimaire

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE

ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE DU CHRU DE TOURS ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE CHRU de TOURS Formations continues Édition 2016 [ Version du 1 er juin 2015] Présentation des formations

Plus en détail