Thème 1 : Histoire du café Débutant Confirmé Expert Thème Objectifs Thème Objectifs Thème Objectifs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème 1 : Histoire du café Débutant Confirmé Expert Thème Objectifs Thème Objectifs Thème Objectifs"

Transcription

1 Les légendes liées au TABLEAU PAR NIVEAU ET PAR THÈME A partir du livre «le» par Pierre Massia, Jean-Pierre Blanc et Hugo Rombouts LA CONNAISSANCE PRODUIT Thème 1 : Histoire du Le développement Les débits de de la s à travers consommation le monde du grandes - Citer l origine du mot à travers les légendes et son étymologie étapes du développement de la consommation de à travers le monde 4000 ans avant Jésus Christ : livre de Samuel et d Hérodote La légende du berger Kaldi La légende des moines Scialdi et Aydrus La légende du Cheick Omar (Réf : p 13 à milieu p 14) Le développement de la culture Le développement de la culture à travers les siècles Le développement à travers le monde (Réf : p 36 à milieu p 41) différentes traductions du mot en langues étrangères grandes étapes (dates et lieux) du développement de la culture du La naissance du en Ethiopie Le développement de la consommation de l origine au reste du monde (en Europe, en Orient, en Occident) (Réf : milieu p 14 à p 20) Ouverture du premier débit de à Istanbul Ouverture des débits de en Europe, en Occident, aux Etats- Unis, en Orient (Réf : p 21 à p 35) différentes étapes de l histoire des débits de s 1

2 Thème 2 : Botanique Autres espèces, variétés, Famille, espèces et variétés Climatologie et sols mutations - Citer la famille botanique du ier, les conditions et caractéristiques facteurs des deux favorables à la grandes espèces culture du et deux variétés par espèce La famille du ier Les deux grandes espèces : arabica et Cofféa Canéphora (Robusta) Deux variétés de par espèce Spécificités botaniques des deux grandes espèces Les zones propices à la culture du Qualité du terrain Facteurs importants : température, eau de pluie et irrigation, éclairement, ventilation, altitude, exposition. Les autres Cofféa Arabica Linné Les autres Cofféa canéphora Pierre Les autres Cofféa Les hybrides : l Arabusta (naissance, croisement, caractéristiques) -Citer et localiser (éventuellement) les variétés de produites -Définir l Arabusta (Réf : p 45) Coupe schématique simple d une cerise - Tracer la coupe d une cerise en faisant apparaître les (Réf : p 46 à p 48) (Réf : p 43 à p 45) - Localiser sur éléments principaux la constituant et leur rôle une carte les Les Caracolis Vocabulaire : drupe, hile, arille, exocarpe, mésocarpe, endocarpe ou parche, tégument séminal, graines, embryon Utilité des différentes parties Définition et intérêt de la ine (Réf : p 65, p 121) - Définir la ine et citer les intérêts de celle-ci lors de la consommation Pays producteurs (carte) Zones géographiques favorables à la culture du Les pays producteurs de s et les espèce(s) produite(s) (Réf : du milieu de p 48) principaux pays producteurs et définir les espèces de s produites Mutations génétiques du (Réf : p 66) - Définir et expliquer le terme «caracoli» 2

3 Thème 2 : Botanique La culture du : de la plantation au grain Les maladies du ier connus (12) -Citer les différentes étapes de la culture du : de la plantation à la cerise Plantation Germination Pousse en pépinières Conditions de plantations définitives Floraison Développement de la fleur de ier jusqu à la maturité de la cerise Notion simple de qualité : Cerise verte, rouge, noire différentes qualités d une cerise Maladies : Hemileia vastatrix, hemileia cofeicola, maladies cryptogamiques. Nuisibles : nématodes, scolytes, chenilles mineuses, punaises, pyrales des drupes, mouches, criquets principales maladies et nuisibles du ier Les cultures spécifiques des crus les plus Caractéristiques des 12 crus : Brésil de Minas, Colombie Supremo,Haïtian blue, Guatemala, Costa Rica, Salvador, Mexique, Kenya, Moka d Ethiopie Sidamo, Blue Mountain Jamaïque, Inde, Hawaï - Définir précisément les caractéristiques botaniques, de culture et de dégustation de crus de (Réf : p 58, milieu p62) (Réf: p 60, p 62) (Réf : p 50 à 56) 3

4 Thème 3 : Préparation du vert Le schéma Les autres Les méthodes méthodes de complet : de la de cueillette méthodes de cueillette récolte à cueillette méthodes de «par l ensachage La cueillette «par cueillette «par picking» La cueillette «par stripping» et «par picking» et «mécanique» stripping» peigne» La cueillette La cueillette «par «mécanique» ou peigne» avantages et les striping inconvénients des avantages et deux méthodes inconvénients (Réf: p 65) (Réf: p 65) des deux méthodes (Réf: p 77) Les méthodes d extraction Les triages et sélections - Schématiser et Composition expliquer les chimique complète étapes des du vert méthodes Composition d extraction chimique complète «sèche» et du torréfié «humide» La méthode humide La méthode sèche (Réf: p 70 et 71) Nettoyage par aspiration, séparation mécanique, déparchage, Triages : granulométrique, densimétrique, colorimétrique, monochromatique, bichromatiques, par ultra-violets, handpicking (Réf: p 71 et 73) 4 triages et sélections intervenants dans le traitement des cerises et leur objectif Les composants du vert (Réf : p 78 et 79) - Schématiser et expliquer toutes les étapes de la récolte à l ensachage composants d un vert et torréfié «Arabica» et «Robusta»

5 Thème 3 : Préparation du vert L ensachage et l expédition (transport) conditionnements du et les avantages et inconvénients de chacun Les altérations de goût phénomènes pouvant altérer le goût du vert La classification du vert Les conditionnements pour l expédition : sacs de 60 ou 70 kg en palettes, fûts en bois, «big bags», vrac en containers. Les avantages et inconvénients des conditionnements Café moussonné Les altérations liés au stockage et au transport Café iodé ou rioté Les tables de classification par qualité : méthode havraise et méthode américaine ou brésilienne Les défauts d un échantillon de vert La classification par grosseur de grains La classification de la récolte : new crop, old crop, Cosecha La classification par densité : hard bean, strictly hard bean La classification par morphologie : peaberry ou caracoli différentes classifications pouvant être utilisées pour évaluer la qualité du vert défauts possibles détectables dans un échantillon de vert (Réf : p 83) (Réf : p 80 et 83) (Réf. : p 74 et 75) 5

6 Thème 4 : La torréfaction et l emballage Le principe de la torréfaction Définition de la torréfaction Les degrés de torréfaction en particulier: «light roast», «froc de moine», «médium roast», «full roast» Consommateurs cibles pour les degrés de torréfaction (Réf : p 95) -Donner la définition de la torréfaction -Citer les degrés de torréfaction et la clientèle auxquels ils s adressent - Identifier sur un nuancier Les réactions chimiques Points à aborder Les composants du vert intervenants dans la torréfaction Les réactions de Stucker et de Maillard (Réf : p 91à 93) composants du vert intervenant dans la torréfaction - Définir et expliquer les réactions de Stucker et de Maillard Les contrôles de qualité Points à aborder Contrôle de l humidité Granulométrie Colorimétrie Dégustation (Réf : p 101) à enrichir La méthode Les autres traditionnelle et la méthodes de - Citer et - Citer et méthode flash torréfaction expliquer le expliquer le principe de la Principe, étapes, principe de la Principe, étapes, torréfaction avantages de la torréfaction avantages et «rapide» méthode traditionnelle «traditionnelle» inconvénients de ou artisanale en 20 et «flash» la méthode rapide minutes 9 à 12 minutes Principe, étapes et avantages et inconvénients de la avantages et inconvénients de méthode flash en 90 inconvénients de cette méthode secondes chaque méthode - Citer et expliquer les contrôles effectués avant l ensachage (Réf : p 94 à 98) (Réf : p 97 et 98) 6

7 Thème 4 : La torréfaction et l emballage La notion de «cru» et la notion de «mélanges» pourquoi? - Expliquer la nécessité des mélanges et des pures origines comme moyen de satisfaire la clientèle La notion de «mélanges» : Comment? - Expliquer les principes de base pour élaborer des mélanges de s - Citer des exemples de mélanges et les caractéristiques du produit obtenu La notion de «mélanges» : Application La notion de cru La notion de pure origine La notion de mélange : les goûts de la clientèle Principes de base pour élaborer un mélange Exemples de mélanges Les particularités des crus les plus courants (Réf : p 85 et 86) (Réf : p 85 et 88) (Réf : p 85 et 88) - Proposer un mélange de crus en fonction d une demande client L emballage du : La conservation du après ouverture différentes précautions de stockage et conservation du grains et moulu après ouverture de l emballage L emballage du en grains et moulu : Le sachet sous vide et la boîte métallique -Expliquer le principe du sous-vide et les avantages de cette méthode pour la conservation du deux conditionnement s de faisant appel à la méthode du sous vide L emballage du : Le pré dosé Précautions de stockage du «grains» et moulu après ouverture Principe du sous vide Avantages de l emballage sousvide Valve de dégazage (Réf : p 105,107, 108) Historique de l origine du pré dosé Avantages de l emballage en capsules dures (Réf : p 120 et 142) -Citer l origine du pré dosé avantages de l utilisation de ce conditionnement 7

8 Thème 4 : La torréfaction et l emballage Le Le déiné La ine - Donner la déiné définition Définition légale d un législative d un Procédé pour Découverte de la «déiné» déiner : «ine Procédés pour déiner : Procédé de Zosel méthode traditionnelle et déiné» Composé - Citer et chimique de la méthode à l eau expliquer la ine déinisation par «procédé de Zosel» (Réf : p 121) - Citer et expliquer le procédé de déinisation par méthode «traditionnelle et «naturelle à l eau» (Réf : p 121) (Réf : p 121 et 122) - Citer et expliquer les caractéristiques chimiques de la ine 8

9 Thème 5 : La préparation du boisson Le fonctionnement Autres procédés de la machine à d élaboration La mouture expresso - Schématiser d un et expliquer le fonctionnement - Expliquer les les d une machine à moulins à travers autres expresso en vue l histoire procédés de d identifier les réalisation des problèmes lors s de la réalisation du «boisson» Les éléments simples composants une machine à expresso Schéma simplifié du fonctionnement d une machine à expresso en vue d identifier les problèmes lors de la réalisation des s (Réf : p 119, p 148) Les facteurs influençant la qualité d un boisson Le turc Le à la «chaussette» Le filtre Cona La cafetière à retournement La cafetière napolitaine La cafetière à pression d air (Réf : p 118 et 119) Les aspects médicaux 9 (Réf : p 103) La mouture, secret d un bon Effets positifs, Les différentes effets neutres et moutures selon la néfastes du positifs et machine : très fine, facteurs négatifs connus fine, moyenne et influençant la grosse résultant de la qualité d un consommation de «boisson» Qualité du produit Granulométrie Dosage de Eau : t et qualité Pression Durée d extraction Conservation du Choix de la tasse et des accessoires Temps d infusion Entretien et propreté de la machine (Réf : p115 à117, 145à147) (Réf : p 126) moulins existants de l origine à nos jours -Identifier les 4 types de mouture

10 Thème 6 : Le et l économie Le marché du Les achats de Les labels du : Commerce équitable : Les pays vert : notions de -Définir les principes du commerce équitable exportateurs - Citer et classer par contrat Définition et principes de bases du commerce équitable Les systèmes de certification du commerce équitable Le et le commerce équitable (Réf : /engagement.html ) Les labels du : Le Biologique labels de certification du commerce équitable - Enumérer les règles pour l obtention du label biologique - Repérer les sigles officiels attestant d un biologique Les principaux pays producteurs de s (en tonnage) Les principaux pays exportateurs (Réf : tatisticsf.asp) Le marché du : Les pays importateurs de 10 importance de production et d exportation les 10 principaux pays producteurs de - Citer et classer par importance les 10 principaux pays importateurs de et la provenance du importé les achats par échantillon les achats sur appellations et sur normes définies les points principaux d un contrat de vert (Réf : p 90) Cotation du en bourse : fonctionnement, évolution des prix Les principaux pays importateurs de s (en tonnage) Provenance du importé les règles pour l obtention du label l étiquetage des s biologiques (Réf : p 124, Réf : Principes simples du fonctionnement de la cotation en bourse New-York et Londres Evènements majeurs et actuels expliquant la modification de la cotation - Citer et expliquer les différentes méthodes d achats du vert - Expliquer les points d un contrat de vert - Expliquer le fonctionnemen t de la cotation du en bourse évènements majeurs ayant une influence sur la variation du cours

11 Thème 6 : Le et l économie La fixation du prix du Données économiques et sociales du marché français Les paramètres paramètres intervenants dans la intervenants fixation du prix du dans la Echelle de prix selon fixation du les pays prix du Principaux pays fournisseurs de la France Importations totales et répartition Arabica, Robusta Consommations Importance du secteur - Décrire le marché du en France (Réf : p 111à 113, pricesf.asp) cconomie/p11.htm 11

12 COMPÉTENCES TECHNIQUES Thème 1 : ÉLABORATION ET SERVICE La réalisation La réalisation Contrôle simples d un crème d un Cappuccino - Repérer à l ouverture du Les étapes de la Les étapes de la poste la réalisation d un réalisation d un conformité des crème Cappuccino - Réaliser un facteurs en vue Les critères de Les critères de réussite d un crème réussite d un de la crème Cappuccino réalisation d une boisson de qualité application du thème 6 : «Les facteurs influençant la qualité d un boisson» (Réf : p 170) - Réaliser un Cappuccino Ouverture et clôture du poste de travail La maintenance d une machine à expresso - Réaliser un cahier de La réalisation d un Irish-coffee - Procéder à Les pièces à changer suivi de l ouverture et à et fréquence maintenance la clôture du Les d une poste de travail diagnostics en cas machine à de problème expresso Procédure d entretien de la machine à expresso Procédure d entretien du moulin Application du thème 5 : La conservation du après ouverture Les étapes de la réalisation d un Irish-coffee Les critères de réussite d un Irishcoffee - Réaliser un Irish coffee (Réf : fiches techniques) (Réf : P 148 à 151) (Réf : p 170) 12

13 COMPÉTENCES TECHNIQUES Thème 1 : ÉLABORATION ET SERVICE Le moulin à : dysfonction- Le moulin à : Fonctionnement - Repérer les éléments du moulin à nements Les éléments d un moulin à Définition de la mouture et importance du réglage Le prélèvement de La réalisation d un expresso - Utiliser un moulin Les diagnostics en cas de problème : moulin ne tourne pas moulin tourne à vide moulin surchauffe mouture trop irrégulière, trop épaisse passe trop vite ou trop lentement (Réf : p 149 à 150) La réalisation d un viennois - Établir le diagnostic en cas de dysfonctionnements Le moulin à : réglages L évaluation de la conformité de la mouture Les étapes du réglage - Réaliser un - Réaliser un expresso viennois Différentes étapes de la réalisation Les points d attention Les critères de réussite d un expresso Les étapes de la réalisation d un viennois Les critères de réussite d un viennois Les autres procédés d élaboration d un - Procéder aux réglages du moulin à 13

14 COMPÉTENCES TECHNIQUES Thème 1 : ÉLABORATION ET SERVICE La réalisation La réalisation de Les d un avec cocktails à base services d un une cafetière de expresso Mélior - Repérer et effectuer les Les étapes de la Café frappé - Réaliser un réalisation Café tonic glacé - Réaliser des Les critères de avec une services d un Etc. cocktails à réussite cafetière à expresso base de piston dans contextes Les facteurs commun à un service de : propreté, matériel, présentation, produits (sucre) Les contextes de services et leurs spécificités : au comptoir, restauration traditionnelle, restauration gastronomique 14

15 COMPÉTENCES TECHNIQUES Thème 2 : COMMERCIALISATION La vente des s : Présentation aux clients - Présenter les s au client à partir d un argumentaire commercial simple et pré établi L argumentaire - Réaliser un argumentaire à partir d une fiche produit fournisseur La carte des s L expression orale Le ton, la forme, le débit Le savoir être La construction d un argumentaire La fiche produit fournisseur (Réf : Diaporama «la vente du») Les aspects législatifs de la carte Les critères de réalisation d une carte des s Application du thème 2 : Les cultures spécifiques des crus les plus connus (12) Détermination des besoins des clients (Réf : Diaporama «la vente du») - Réaliser une carte des s - Vendre les s de la carte en s adaptant aux goûts et attentes des clients 15

16 LA DEGUSTATION Vocabulaire de la La qualité d un - Procéder à Les arômes du dégustation de expresso une analyse l expresso - Définir le sensorielle vocabulaire Grille de dégustation simple lié à la intermédiaire dégustation Les étapes de la dégustation : vue, odorat, goût Le vocabulaire simple lié à la dégustation : amer, acide, corsé Définition du vocabulaire spécifique : la crème, la saveur, le corps, l arôme Grille de dégustation simple La qualité d un expresso : l aspect visuel - Apprécier la qualité de la tasse et repérer les dysfonctionne ments en cas de «non qualité» Dégustation à l aveugle simple : amertume, acidité, corps et persistance aromatique (longueur en bouche) - Reconnaître parmi 3 crus présentés par la dégustation Les principales familles d arômes du Grille de dégustation complète Les accords mets et s à l aveugle : *le plus équilibré Les règles en *le plus acide matière d accords «mets/s» *le plus amer Les différentes couleurs de la crème et la signification qualitative La qualité d un expresso : aspect gustatif - Apprécier la conformité ou la non- clients conformité d un Nuancier de expresso Grille de dégustation simple Qualité de la torréfaction Les degrés de torréfaction : répondre aux demandes des torréfaction Habitude de consommation - Procéder à une analyse sensorielle détaillée en utilisant une grille de dégustation complète - Proposer aux clients un accord met/ - Repérer le degré de torréfaction en fonction des habitudes des clients 16

VENDRE DU CAFÉ POURQUOI? COMMENT?

VENDRE DU CAFÉ POURQUOI? COMMENT? VENDRE DU CAFÉ POURQUOI? COMMENT? 1 - POURQUOI VENDRE DU CAFÉ? 2 - LES ATTENTES DU CONSOMMATEUR 3 - ENVIRONNEMENT DE LA VENTE DU CAFÉ 4 - CARACTÉRISTIQUES D UN CAFÉ DE QUALITÉ 5 - SUPPORTS DE VENTE 6 -

Plus en détail

FACTEURS INFLUENÇANT LA QUALITÉ DU CAFÉ-BOISSON 1 - CAFÉ 2 - TORRÉFACTION 3 - CONSERVATION 4 - EAU 5 - MOUTURE 6 - DOSAGE 7 - TYPE DE PRÉPARATION

FACTEURS INFLUENÇANT LA QUALITÉ DU CAFÉ-BOISSON 1 - CAFÉ 2 - TORRÉFACTION 3 - CONSERVATION 4 - EAU 5 - MOUTURE 6 - DOSAGE 7 - TYPE DE PRÉPARATION FACTEURS INFLUENÇANT LA QUALITÉ DU CAFÉ-BOISSON 1 - CAFÉ 2 - TORRÉFACTION 3 - CONSERVATION 4 - EAU 5 - MOUTURE 6 - DOSAGE 7 - TYPE DE PRÉPARATION 1 1. CAFÉ La qualité du café vert dépend : De l espèce

Plus en détail

Catalogue Cafés 2015 pour CE et Achats groupés

Catalogue Cafés 2015 pour CE et Achats groupés Catalogue Cafés 2015 pour CE et Achats groupés Comment commander? Il vous suffit d aller sur notre site www.hop-cafe.com et de passer votre commande en ligne avec une livraison gratuite, le paiement se

Plus en détail

Catalogue Cafés 2015

Catalogue Cafés 2015 Catalogue Cafés 2015 Comment commander? Il vous suffit d aller sur notre site www.hop-cafe.com et de passer votre commande en ligne avec un paiement sécurisé par carte bancaire. Vous pouvez aussi passer

Plus en détail

LE CAFE GROUPE 3 MOULIN Thibault 2TH2 BOUGOURZI Maël 2TH1 GRISOUARD Florian 2TH1 BOUTTE Adrien 2TH2 PASQUALE Noémie 2TH2

LE CAFE GROUPE 3 MOULIN Thibault 2TH2 BOUGOURZI Maël 2TH1 GRISOUARD Florian 2TH1 BOUTTE Adrien 2TH2 PASQUALE Noémie 2TH2 LE CAFE GB : coffee ESP : café ITALIEN: caffé ALL :kaffee GROUPE 3 MOULIN Thibault 2TH2 BOUGOURZI Maël 2TH1 GRISOUARD Florian 2TH1 BOUTTE Adrien 2TH2 PASQUALE Noémie 2TH2 DEFINITION DU CAFE En français

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation

Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation Monica Attinger Béatrice Tremp Eliane Chassot SSSH Morges 02.11.2010 2010 1 BPR novembre 2005 I Chapitre 10 conditionnement Les dispositifs médicaux

Plus en détail

Le safran du Quercy, épice «made in France»

Le safran du Quercy, épice «made in France» Le safran du Quercy, épice «made in France» des hommes une passion un terroir DIAPOSITIVE 1 Sommaire Historique de la relance en Quercy Définition générale du safran Une filière proche des hommes La démarche

Plus en détail

ICC 110 15. 20 mars 2013 Original : anglais F. Conseil international du Café 110 e session 4 8 mars 2013 Londres, Royaume Uni

ICC 110 15. 20 mars 2013 Original : anglais F. Conseil international du Café 110 e session 4 8 mars 2013 Londres, Royaume Uni ICC 110 15 20 mars 2013 Original : anglais F Conseil international du Café 110 e session 4 8 mars 2013 Londres, Royaume Uni Rapport de synthèse du séminaire sur les tendances des nouveaux marchés de consommation

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe I Classe 4 BARMAN 28 AVRIL 2013 Conformément au référentiel de la classe, l examen comporte deux épreuves : une épreuve qualificative et une épreuve

Plus en détail

LAVAZZA DES CAFÉS ITALIENS D EXCEPTION

LAVAZZA DES CAFÉS ITALIENS D EXCEPTION LAVAZZA DES CAFÉS ITALIENS D EXCEPTION Lavazza : passion café Si chacun a sa propre façon de déguster son café les Français sont unanimes sur un point : un café doit toujours être exceptionnel! Et c est

Plus en détail

L exigence au service des professionnels de la Restauration

L exigence au service des professionnels de la Restauration Formaon connue L exigence au service des professionnels de la Restauration Catalogue de formation continue inter-entreprises 2013 Centre de Formation 6, rue de la Fraternelle 69009 Lyon Www.jehannedefrance.fr

Plus en détail

LA TRADITION ET L'EXPÉRIENCE ITALIENNES.

LA TRADITION ET L'EXPÉRIENCE ITALIENNES. LA TRADITION ET L'EXPÉRIENCE ITALIENNES. Un coup d œil suffit pour reconnaître un bon café: la crème doit être de couleur noisette, être dense afin de laisser descendre lentement le sucre, et conserver

Plus en détail

DÉFINITION. Quelques outils qui permettent de réaliser un slow coffee : Clever Dripper, Aeropress, Chemex, V60, Cona.

DÉFINITION. Quelques outils qui permettent de réaliser un slow coffee : Clever Dripper, Aeropress, Chemex, V60, Cona. 1 DÉFINITION Sous slow coffee il faut comprendre qu il s agit d un café tiré selon la méthode filtrée et qui ne peut faire usage d un procédé équipé d une pompe mécanique, ou autres systèmes «forçant»

Plus en détail

BOULANGERIE-PATISSERIE : NIVEAU DE BASE

BOULANGERIE-PATISSERIE : NIVEAU DE BASE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BOULANGERIE-PATISSERIE

Plus en détail

ANALYSE SENSORIELLE D UN CAFÉ EXPRESSO

ANALYSE SENSORIELLE D UN CAFÉ EXPRESSO ANALYSE SENSORIELLE D UN CAFÉ EXPRESSO 1 - DÉMARCHE D ANALYSE SENSORIELLE 2 - LEXIQUE DE DÉGUSTATION 3 - COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION 4 - CARTOGRAPHIE DES CAFÉS MALONGO 1 1. DÉMARCHE D ANALYSE SENSORIELLE

Plus en détail

CARTE NOIRE. Des capsules espresso compatibles pour un large choix d arômes et d intensités. Projet trnd. Guide de projet trnd

CARTE NOIRE. Des capsules espresso compatibles pour un large choix d arômes et d intensités. Projet trnd. Guide de projet trnd Guide de projet trnd CARTE NOIRE Projet trnd Des capsules espresso compatibles pour un large choix d arômes et d intensités Blog du projet : www.trnd.fr/cartenoire Contact : almond@trnd.fr Les trnders

Plus en détail

guide des achats publics à base de bois être un acteur responsable

guide des achats publics à base de bois être un acteur responsable > Retrouvez les points clés de la certification forestière PEFC sur www.pefc-france.org 8, avenue de la République - 75011 Paris Tél. : +33 1 43 46 57 15 - Fax : +33 1 43 46 57 11 info@pefc-france.org

Plus en détail

Concours Barista 1. PROCEDURE DE LA COMPETITION 2. LA COMPETITION 3. DEFINITION DES BOISSONS

Concours Barista 1. PROCEDURE DE LA COMPETITION 2. LA COMPETITION 3. DEFINITION DES BOISSONS Concours Barista Règlement du 10 octobre 2010 sous réserve d erreurs d impression ou de modification. 1. PROCEDURE DE LA COMPETITION Chaque participant aura 10 minutes à sa station de travail, partagées

Plus en détail

SAVEUR, STYLE ET TECHNOLOGIE UNE NOUVELLE DEFINITION LIONI

SAVEUR, STYLE ET TECHNOLOGIE UNE NOUVELLE DEFINITION LIONI SAVEUR, STYLE ET TECHNOLOGIE UNE NOUVELLE DEFINITION LIONI QUELS SONT VOS PRINCIPAUX CRITÈRES DE CHOIX EN MATIÈRE DE CAFÉ? De nombreux facteurs interviennent. Savourer une délicieuse boisson apporte une

Plus en détail

Les Labels de Qualité

Les Labels de Qualité Les Labels de Qualité C1-1. PRENDRE EN CHARGE la clientèle Les appellations, labels et sigles de qualité Définition des labels et signes de qualité : AOC, AOP, IGP, AB, Identifier les différents labels

Plus en détail

Haute Qualité pour la préparation du café

Haute Qualité pour la préparation du café Lors de sessions de formation à l analyse sensorielle d une durée de deux jours, l équipe Cafina a été initiée aux secrets des arômes du café par le caféologue Adrian Riesen. Haute Qualité pour la préparation

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPAREIL INSTALLATION CONSIGNES DE SÉCURITÉ

DESCRIPTION DE L APPAREIL INSTALLATION CONSIGNES DE SÉCURITÉ FR Lisez attentivement ce mode d emploi avant d installer et d utiliser votre appareil. Vous pourrez ainsi en tirer les meilleurs résultats et l utiliser en toute sécurité. DESCRIPTION DE L APPAREIL (voir

Plus en détail

SOMMAIRE 3 A.1 CONDITIONS DE PARTICIPATION PROFIL DU PARTICIPANT 3 A.2 JOURNEE DE FORMATION INHERENT AU CONCOURS 3 B LE CONCOURS 3

SOMMAIRE 3 A.1 CONDITIONS DE PARTICIPATION PROFIL DU PARTICIPANT 3 A.2 JOURNEE DE FORMATION INHERENT AU CONCOURS 3 B LE CONCOURS 3 SOMMAIRE A Page PHILOSOPHIES DU CONCOURS 3 A.1 CONDITIONS DE PARTICIPATION PROFIL DU PARTICIPANT 3 A.2 JOURNEE DE FORMATION INHERENT AU CONCOURS 3 B LE CONCOURS 3 B.1 PARTIE THEORIQUE 3 B.1.2 PARTIE THEORIQUE

Plus en détail

Le café. Un grain de folie.

Le café. Un grain de folie. Schwanengasse 5+7 Postfach 7675, 3001 Bern Telefon 031 328 72 72 Telefax 031 328 72 73 info@procafe.ch www.procafe.ch Le café. Un grain de folie. Introduction: Histoire du café Indications D'après une

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Certificat d aptitude professionnelle Métier du pressing 5 DÉFINITION DU SECTEUR D EMPLOI Dans la catégorie des métiers

Plus en détail

Les métiers du rayon Fleurs et Plantes

Les métiers du rayon Fleurs et Plantes DÉPARTEMENT MERCHANDISING ET DISTRIBUTION Partenaire-conseil de la distribution Conseil - Etudes - Ingénierie - Formation Les métiers du rayon Fleurs et Plantes Catalogue de formation PB Conseil - 263,

Plus en détail

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique.

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. LA MARQUE Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. Les cafés sont issus d une sélection 100% ARABICA afin d avoir un café aromatique

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE. Intrants. Utilisables en Agriculture Biologique

REFERENTIEL TECHNIQUE. Intrants. Utilisables en Agriculture Biologique Page: 1/10 REFERENTIEL TECHNIQUE Intrants Utilisables en Agriculture Biologique Ce document est la propriété d ECOCERT. Toute reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement écrit d ECOCERT

Plus en détail

9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES

9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1 ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES 9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE FORMATION (Art. 45) Approbation du PQ par la CCPQ

Plus en détail

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION 88 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix de vos formations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail

P ERFECTA ESAM 5500.M P ERFECTA ESAM 5450 P ERFECTA ESAM 5400

P ERFECTA ESAM 5500.M P ERFECTA ESAM 5450 P ERFECTA ESAM 5400 P ERFECTA ESAM 5500.M Brevet exclusif De Longhi : système «One Touch Cappuccino» : pour savourer de véritables cappuccino, en une seule touche tout est réglé! Un nouvel art de vivre est né Mêmes autres

Plus en détail

Distributeur de boissons chaudes IRIS

Distributeur de boissons chaudes IRIS BACCALAURAT GNRAL Session 2008 Série S Sciences de l'ingénieur PRUV ORAL D CONTRÔL Coefficient : 9 Préparation : 2 heures Durée de l'épreuve : 30 min Aucun document n'est autorisé. Le matériel autorisé

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN NAVIRE CONGELATEUR (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE)

DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN NAVIRE CONGELATEUR (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE) DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN NAVIRE CONGELATEUR (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE) 1. NOTE DE PRESENTATION DU NAVIRE 1.1. Organisation générale 1.1.1 Nom/raison sociale et port d attache

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PRODUIT

FICHE TECHNIQUE PRODUIT FICHE TECHNIQUE PRODUIT 1 FICHE TECHNIQUE PRODUIT DEFINITION Fiche descriptive qui présente avec précision un produit à vendre ou à acheter. Elle reprend les caractéristiques du produit dans le but d informer

Plus en détail

Machines à café Trop classiques? Nous avons la solution!

Machines à café Trop classiques? Nous avons la solution! S O A I N M I E Machines à café Trop classiques? Nous avons la solution! ORDI NAIRE? C est ce qui vient à l esprit devant une machine à café. Le même geste répétitif devant une façade simpliste et und

Plus en détail

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif:

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif: Instructions pour l'enseignant Objectif: La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Tâche: Les images doivent être attribuées aux textes correspondants. Matériel:

Plus en détail

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. S8 et 9 : politique de distribution

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. S8 et 9 : politique de distribution STRATEGIES MARKETING Licence 3 2010-2011 S8 et 9 : politique de distribution Professeur : Alain Debenedetti Alain.debenedetti@univ-mlv.fr Introduction L importance de la distribution Pour le fabricant

Plus en détail

AVEC BRITA, JE FAIS LE MEILLEUR EXPRESSO DE LA RÉGION PURITY FINEST. De l eau idéale pour vos expressos

AVEC BRITA, JE FAIS LE MEILLEUR EXPRESSO DE LA RÉGION PURITY FINEST. De l eau idéale pour vos expressos AVEC BRITA, JE FAIS LE MEILLEUR EXPRESSO DE LA RÉGION PURITY FINEST De l eau idéale pour vos expressos La famille de produits pour optimiser l eau et préparer les meilleures spécialités à base d expresso

Plus en détail

METHODOLOGIE DE DETERMINATION DES DELAIS DE PEREMPTION DES REACTIFS, SOLVANTS ET SOLUTIONS TITREES

METHODOLOGIE DE DETERMINATION DES DELAIS DE PEREMPTION DES REACTIFS, SOLVANTS ET SOLUTIONS TITREES JEUDI LANCEMENT DE LA SECTION REGIONALE SFSTP NORD METHODOLOGIE DE DETERMINATION DES DELAIS DE PEREMPTION DES REACTIFS, SOLVANTS ET SOLUTIONS TITREES Eliane Bauthier-Loiseau SFSTP /TechnologieServier INTRODUCTION

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006 RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION du 14 décembre 2006 portant modalités d application du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations

Plus en détail

Catalogue gourmand 2016. Accès culture. Cafés Thés Chocolats Vaisselles Colis gourmands

Catalogue gourmand 2016. Accès culture. Cafés Thés Chocolats Vaisselles Colis gourmands Catalogue gourmand 2016 Accès culture Cafés Thés Chocolats Vaisselles Colis gourmands Cafés moulus 250g sous-vide, dluo 12 18 mois Café Colombie Supremo Café équilibré et fruité. Café Espresso Un mélange

Plus en détail

Une image cohérente avec sa production

Une image cohérente avec sa production Une image cohérente avec sa production Une image de marque peut être définie comme une représentation que se donne une entreprise vis-à-vis du public, de ses produits et de ses marques commerciales. Il

Plus en détail

Des conditions de travail décentes

Des conditions de travail décentes LISTE D IDEÉS POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT FAIRTRADE POUR LES ORGANISATIONS DE PETITS PRODUCTEURS Toutes les organisations sont différentes et auront des priorités ainsi que des stratégies de développement

Plus en détail

Cahier des charges de la restauration du Grand Parquet 1

Cahier des charges de la restauration du Grand Parquet 1 Cahier des charges de la restauration du Grand Parquet 1 Table des matières 1- Obligations des restaurateurs ----------------------------------------- Page 3 2- Structure et équipement-------------------------------------------------

Plus en détail

Référentiel des activités

Référentiel des activités Référentiel des activités professionnelles Annexe I Arrêté du 29 juillet 1998 1. Appellation du diplôme Baccalauréat professionnel Spécialité restauration. 2. Champ d activités Définition Le titulaire

Plus en détail

Spécialité de cafés 100% d'origine des cafés en grains, moulus et en dosette maintenant disponible chez THIERRY

Spécialité de cafés 100% d'origine des cafés en grains, moulus et en dosette maintenant disponible chez THIERRY Depuis 1935, JAVA torréfie des cafés issus de sélections spéciales de récoltes. Aussi des mélanges uniques La torréfaction se passe chez JAVA et se distingue des procédés pratiqués ailleurs: JAVA torréfie

Plus en détail

Savoureux instants café

Savoureux instants café Savoureux instants café Café du matin, pause-café, petit serré du midi ou du soir un moment café est souvent synonyme de partage et de convivialité. Un bon café, ça fait du bien, ça réconforte et remet

Plus en détail

Sommaire 1- DOMAINE D'APPLICATION 2- INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LA SÉCURITÉ 3- CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Sommaire 1- DOMAINE D'APPLICATION 2- INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LA SÉCURITÉ 3- CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Clé à cliquet dynamométrique Notice d in nstruction & Protocole Sommaire 1- DOMAINE D'APPLICATION 2- INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LA SÉCURITÉ 3- CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 4- MISE EN SERVICE DE LA CLÉ DYNAMOMÉTRIQUE

Plus en détail

ICC 107-4. 5 août 2011 Original : français. Étude. Conseil international du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107-4. 5 août 2011 Original : français. Étude. Conseil international du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 17-4 5 août 211 Original : français Étude F Conseil international du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, Royaume Uni Relation entre les prix du café sur les marchés physiques et à terme Contexte

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) n 510/2006 DU CONSEIL relatif à la protection des indications géographiques et des appellations d'origine

RÈGLEMENT (CE) n 510/2006 DU CONSEIL relatif à la protection des indications géographiques et des appellations d'origine DOCUMENT UNIQUE RÈGLEMENT (CE) n 510/2006 DU CONSEIL relatif à la protection des indications géographiques et des appellations d'origine N CE: IGP AOP SEL DE GUERANDE / FLEUR DE SEL DE GUERANDE 1. DENOMINATION

Plus en détail

Une Supply Chain sous haute pression

Une Supply Chain sous haute pression Julien Morel, Directeur des Opérations de Nespresso France NESPRESSO Une Supply Chain sous haute pression 24 Avec 400 milliards de tasses consommées chaque année, le café représente un des produits les

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

LA MACHINE EXPRESSO PAR EXCELLENCE

LA MACHINE EXPRESSO PAR EXCELLENCE LA MACHINE EXPRESSO PAR EXCELLENCE Nouveau! OptiBean Next Generation Le barista, c'est vous! UN MOMENT PRIVILÉGIÉ Prendre un bon café est un vrai plaisir. Accordez-vous ce moment. Peu importe l'endroit

Plus en détail

Politique Internationale d Achat de Cacao

Politique Internationale d Achat de Cacao Politique Internationale d Achat de Cacao Version : Juillet 2015 Nos exigences Le Groupe ALDI Nord (ci-après : «ALDI Nord») revendique d agir de manière honnête, responsable et fiable. Nos valeurs de commerce

Plus en détail

ICC 105 17 RÈGLEMENT RÈGLEMENT SUR LES STATISTIQUES PRIX INDICATIFS APPROUVÉ PAR LE CONSEIL INTERNATIONAL DU CAFÉ. Mai 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 105 17 RÈGLEMENT RÈGLEMENT SUR LES STATISTIQUES PRIX INDICATIFS APPROUVÉ PAR LE CONSEIL INTERNATIONAL DU CAFÉ. Mai 2011 Londres, Royaume Uni ICC 105 17 F RÈGLEMENT RÈGLEMENT SUR LES STATISTIQUES PRIX INDICATIFS APPROUVÉ PAR LE CONSEIL INTERNATIONAL DU CAFÉ LE 28 MARS 2011 Mai 2011 Londres, Royaume Uni AVANT PROPOS 1. Le de l'organisation internationale

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse SECTION 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIETE/ L ENTREPRISE 1.1 Identification du produit Nom du produit : Enclean anti-mousse Substance active : Acide Nonanoïque Formule chimique

Plus en détail

LABEL SPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE

LABEL SPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE LABEL SPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE Guide pratique de demande de label Date : 1 PRESENTATION DU GUIDE PRATIQUE Téléchargeable sur : www.franceolympique.com A- Règlement du Label «Développement durable,

Plus en détail

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

Vereinigung zur Förderung von Kaffee

Vereinigung zur Förderung von Kaffee PROCAFE Vereinigung zur Förderung von Kaffee Association pour la promotion du café Associazione per la promozione del caffè Schwanengasse 5+7 Postfach 7675, 3001 Bern Telefon 031 328 72 72 Telefax 031

Plus en détail

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES FONCTIONS D UN EMBALLAGE... 4 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LE

Plus en détail

QUALITÉ-FRANCE SAS CS 63901 RENNES CEDEX Tél. : 02 99 23 30 79 Fax : 02 23 46 73 52 Courriel : anne.clamens@fr.bureauveritas.com

QUALITÉ-FRANCE SAS CS 63901 RENNES CEDEX Tél. : 02 99 23 30 79 Fax : 02 23 46 73 52 Courriel : anne.clamens@fr.bureauveritas.com Ce document constitue un guide, il est diffusé à titre d information. Il ne se substitue en aucun cas aux textes réglementaires en vigueur. QUALITÉ-FRANCE SAS CS 63901 RENNES CEDEX Tél. : 02 99 23 30 79

Plus en détail

Français. avant le premier café. sécurité. préchauffage de l appareil. description de votre machine à espresso Kenwood

Français. avant le premier café. sécurité. préchauffage de l appareil. description de votre machine à espresso Kenwood ES630 series Français sécurité Ne retirez jamais le porte-filtre pendant le cycle de préparation de café ou lorsque le bouton café ou vapeur est enfoncé : un jet de vapeur pourrait se produire et vous

Plus en détail

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005 ACCESSIBILITÉ CHRD Le principes de la loi du 11 février 2005 La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous». Les entreprises commerciales et artisanales qui reçoivent du public

Plus en détail

Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel

Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel Septembre 2012 / mise à jour juin 2013 Baccalauréat professionnel cuisine Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel coefficient 3 1 Présentation Un dossier personnel à réaliser dès le premier

Plus en détail

Mise à jour du 23 février 2016 SOMMAIRE

Mise à jour du 23 février 2016 SOMMAIRE Mise à jour du 23 février 2016 SOMMAIRE - Glossaire page 2 - La classification des débits, des boissons et des licences page 3 - L ouverture, la mutation et le transfert des débits de boissons page 5 -

Plus en détail

CAFFÈ VERGNANO BEST BARISTA 2012

CAFFÈ VERGNANO BEST BARISTA 2012 CAFFÈ VERGNANO BEST BARISTA 2012 Cette année encore, Caffè Vergnano est à la recherche de son Meilleur Barman! Les vainqueurs d une série de demi-finales qui se tiendront dans différentes villes d Italie

Plus en détail

Directives pour les marques régionales Partie B Prescriptions de branche spécifiques aux denrées alimentaires, fleurs et plantes

Directives pour les marques régionales Partie B Prescriptions de branche spécifiques aux denrées alimentaires, fleurs et plantes Directives pour les marques régionales Partie B Prescriptions de branche spécifiques aux denrées alimentaires, fleurs et plantes Propriétaire: CI produits régionaux Dernière actualisation: le 20.11.2014

Plus en détail

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits L'EMBALLAGE Nous allons poursuivre l'étude du thermomètre électronique, en nous intéressant à son emballage. Dans un premier temps, nous allons nous intéresser aux emballages en général, pour pouvoir ensuite

Plus en détail

AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& &

AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& & AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& AFEDAP&FORMATIONS&BIJOU& & & & AFEDAP&Formations&Bijou& &15,&rue&Henri&Murger&75019&PARIS& AFEDAP Formations bijou 15, rue Henri Murger 75019 PARIS +33(0)1

Plus en détail

Réflexion sur les matériaux et leurs caractéristiques. Manipulations, expérimentations, assemblage, fabrication d un objet

Réflexion sur les matériaux et leurs caractéristiques. Manipulations, expérimentations, assemblage, fabrication d un objet Seconde A - Culture et Créa Design 2010/2011 I. Gadoin, E. Tual - Lycée François Mansart Micro projet 1 : des matériaux, un outil Réflexion sur les matériaux et leurs caractéristiques. Manipulations, expérimentations,

Plus en détail

Gestion des connaissances, apprentissage et communication au sein des filières : le cas de FAPECAFES en Équateur

Gestion des connaissances, apprentissage et communication au sein des filières : le cas de FAPECAFES en Équateur Études de cas Reinhild Bode, Knowledge management, learning and communication in value chains, A case analysis of the speciality coffee value chain of FAPECAFES in Ecuador, CIAT/GTZ, 2007. Gestion des

Plus en détail

NORME CEE-ONU DDP-21 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES BLANCHIES EDITION 2009

NORME CEE-ONU DDP-21 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES BLANCHIES EDITION 2009 NORME CEE-ONU DDP-21 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES BLANCHIES EDITION 2009 NATIONS UNIES New York et Genève, 2009 Page 2 NOTE Groupe de travail des

Plus en détail

R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P. Formations. H y g i è n e & S é c u r i t é

R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P. Formations. H y g i è n e & S é c u r i t é R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P Formations H y g i è n e & S é c u r i t é 106 avenue Georges Clemenceau ZA La Garenne 94366 Bry-sur-Marne Cedex Tél. : 01 48 82 51 51 Fax : 01 48 82 51 59 E-mail

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1., testeur de thés Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Robert Angéniol, CAVILAM

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité :Traitement et Transformation de la datte Codification NAA : DA 1541 Codification ONS : 15.

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité :Traitement et Transformation de la datte Codification NAA : DA 1541 Codification ONS : 15. FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité :Traitement et Transformation de la datte Codification NAA : DA 1541 Codification ONS : 15.34 Observation / Codification Agriculture : / Codification

Plus en détail

COFFEE EXPERIENCE WORLDWIDE SEDUCTION

COFFEE EXPERIENCE WORLDWIDE SEDUCTION COFFEE EXPERIENCE WORLDWIDE SEDUCTION Depuis 1975 ICAF nait de la passion et de l expertise acquise par ses fondateurs dans la production des mélanges des meilleurs cafés et dispose aujourd hui d une solide

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle dermo-cosmétique pharmaceutique

Certificat de Qualification Professionnelle dermo-cosmétique pharmaceutique Certificat de Qualification Professionnelle dermo-cosmétique pharmaceutique Le CQP dermo-cosmétique pharmaceutique a été mis en place par la CPNEFP de la Pharmacie d Officine pour garantir la maîtrise

Plus en détail

Contrôles basés sur les risques. Focus importations

Contrôles basés sur les risques. Focus importations Contrôles basés sur les risques Focus importations Démarche pragmatique pour un contrôle basé sur le risque Retenir: Les Plans de surveillance et de Contrôle ne sont que des outils s intégrant à une approche

Plus en détail

CORRIGE INDICATIF DU CAS MULLER

CORRIGE INDICATIF DU CAS MULLER CORRIGE INDICATIF DU CAS MULLER Professionnel 60 points Barème suggéré Dossier 1 1 La motivation d achat Le comportement du consommateur Le texte d accroche Dossier 2 2 Les définitions, apports et limites

Plus en détail

TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION

TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION Le label «Terroir Fribourg» Par la marque régionale fribourgeoise : L Association pour la Promotion des Produits du Terroir du Pays de Fribourg Table

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

PREFET DE L YONNE NOTE D INFORMATION SUR L HYGIENE EN RESTAURATION. e-mail : ddcspp@yonne.gouv.fr

PREFET DE L YONNE NOTE D INFORMATION SUR L HYGIENE EN RESTAURATION. e-mail : ddcspp@yonne.gouv.fr PREFET DE L YONNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Pôle Alimentation 3 rue Jehan Pinard B.P. 19 89010 Auxerre Cedex Tél. : 03 86 72 69 57 Fax : 03 86

Plus en détail

Helvetas Association Suisse pour la Coopération Internationale

Helvetas Association Suisse pour la Coopération Internationale Helvetas Association Suisse pour la Coopération Internationale ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Programme de Promotion de Coton Biologique

Plus en détail

ICC 113-8. 15 septembre 2014 Original : anglais/espagnol/français. Mélanges et succédanés

ICC 113-8. 15 septembre 2014 Original : anglais/espagnol/français. Mélanges et succédanés ICC 113-8 15 septembre 2014 Original : anglais/espagnol/français F Conseil international du Café 113 e Session 22 26 September 2014 Londres, Royaume Uni Mélanges et succédanés Contexte 1. A la 111 e session

Plus en détail

la Nouvelle Génération Fresh Brew Animo introduit la nouvelle Optifresh (BEAN)

la Nouvelle Génération Fresh Brew Animo introduit la nouvelle Optifresh (BEAN) la Nouvelle Génération Fresh Brew Animo introduit la nouvelle Optifresh (BEAN) OptiFresh Nouvelle Génération OptiFresh d Animo OptiFresh Bean NG OptiFresh Bean NG OptiFresh NG OptiFresh NG Fresh Brew change

Plus en détail

Coffee comes to life T + 41 (0)32 681 62 00 F + 41 (0)32 681 62 42 info@schaerer.com

Coffee comes to life T + 41 (0)32 681 62 00 F + 41 (0)32 681 62 42 info@schaerer.com Siège principal Schaerer SA Case postale Allmendweg 8 4528 Zuchwil Suisse Coffee comes to life T + 41 (0)32 681 62 00 F + 41 (0)32 681 62 42 info@schaerer.com Filiales Schaerer USA Corporation 2900 Orange

Plus en détail

PJ 71/14. 29 janvier 2014 Original: français. Comité des projets 7 e réunion 6 mars 2014 Londres, Royaume-Uni

PJ 71/14. 29 janvier 2014 Original: français. Comité des projets 7 e réunion 6 mars 2014 Londres, Royaume-Uni PJ 71/14 29 janvier 2014 Original: français F Comité des projets 7 e réunion 6 mars 2014 Londres, Royaume-Uni Développement de la filière café au Cameroun au moyen d'un cadre de coopération avec le Brésil

Plus en détail

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Brigitte Vu Le guide de l habitat passif Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Partie 2 Technique bioclimatique et choix des matériaux Le guide de l habitat passif 4 Diminuer ses besoins en chauffage

Plus en détail

Application de l HACCP comme outil de maîtrise des contaminants pour certaines filières de la côte Est de Madagascar

Application de l HACCP comme outil de maîtrise des contaminants pour certaines filières de la côte Est de Madagascar Application de l HACCP comme outil de maîtrise des contaminants pour certaines filières de la côte Est de Madagascar Thème 2 Qualités et typicités des produits de l Océan Indien Journées du réseau QualiREG

Plus en détail

café. Mais que savez-vous

café. Mais que savez-vous «Vous dégustez un bon café. Mais que savez-vous au fond de cette délicieuse boisson, appréciée dans le monde entier?» Sommaire. L histoire du café 3 Le café est venu d Arabie en Europe 4 Les deux grandes

Plus en détail

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Macroéconomie 3 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Année Universitaire 2015-2016 /53 2/53 Introduction L ouverture

Plus en détail

Demi-masques de protection respiratoire contre les poussières. Points essentiels en matière de sélection et d utilisation

Demi-masques de protection respiratoire contre les poussières. Points essentiels en matière de sélection et d utilisation Demi-masques de protection respiratoire contre les poussières Points essentiels en matière de sélection et d utilisation 1 Quand faut-il utiliser des demi-masques de protection respiratoire? Le présent

Plus en détail

39 ème Olympiades des Métiers

39 ème Olympiades des Métiers 39 ème Olympiades des Métiers Finale Nationale - Métier de la Sommellerie N 54 SUJET ORGANISATION DE L EPREUVE Jeudi 29 mars 2007 De 8 h 45 à 11 h 30 Epreuve N 1- Epreuve de bar 20 minutes Le candidat

Plus en détail

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective PLAN REGLEMENTATION : Le règlement 178/2002 : traçabilité et retrait Le règlement 852/2004 : la base Le règlement 853/2004 : spécifique aux

Plus en détail

CATALOGUE 2013 MACHINES ESPRESSO PROFESSIONNELLES EXPERIENCE THE NEW EXTRACTION TECHNOLOGY

CATALOGUE 2013 MACHINES ESPRESSO PROFESSIONNELLES EXPERIENCE THE NEW EXTRACTION TECHNOLOGY CATALOGUE 2013 MACHINES ESPRESSO PROFESSIONNELLES EXPERIENCE THE NEW EXTRACTION TECHNOLOGY Technologie Brevetée AROMA PERFECT PATENT N 2973994 TECHNOLOGIE AROMA PERFECT La nouvelle technologie breveté

Plus en détail

Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre

Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre Groupe engagé qui initie, transforme et commercialise à ses marques des produits biologiques et écologiques issus du végétal Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre Euro - Nat SA Jatariy SRL

Plus en détail