le Centre Hospitalier d'alès

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le Centre Hospitalier d'alès"

Transcription

1 Un exemple d actions en faveur de l environnement : le Centre Hospitalier d'alès

2 Le Centre Hospitalier d'alès s est engagé dans le cadre de la construction de son Nouvel Hôpital dans une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE). HQE = Haute Qualité Environnementale : «Démarche de management de projet visant à maîtriser les impacts d'une opération de construction ou de réhabilitation sur l'environnement ainsi que le confort des usagers. Cette démarche vise à obtenir la Qualité Environnementale du Bâtiment (QEB)». Cet engagement s est traduit, dès la réalisation du programme par l association à l équipe de programmiste (ICADE G3A) d un Assistant à Maîtrise d Ouvrage HQE ( AMO HQE : OASIIS d Aubagne associé à BRINDEL BETH de Paris). Ce dernier a défini avec les acteurs du Centre Hospitalier d'alès les priorités de l établissement et rédigé un Programme Technique Détaillé précisant les exigences environnementales de l établissement.

3 Les cibles Ce PTD repose sur la base des 14 cibles de l association HQE enrichies de 4 cibles complémentaires pour tenir compte des spécificités du secteur de la santé (Évolutivité ; Démarche qualité ; Convivialité, intimité, bien être de la personne ; Pédagogie). Derrière chacune de ces 18 cibles, c est un ensemble de «souscibles» et «préoccupations» qui se déclinent et sur lesquelles le Centre Hospitalier d'alès a défini son niveau d exigence selon trois déclinaisons : «base», «performant», «très performant». Il convient de noter qu il n existe pas à ce jour de référentiel HQE spécifique au milieu hospitalier. C est donc sur la base de référentiel HQE tertiaire adapté aux spécificités hospitalières que le Centre Hospitalier d'alès a élaboré son programme et sa hiérarchisation des cibles.

4 Récapitulatif de la hiérarchisation des cibles du CH d Alès Ecogestion Confort Cibles NIVEAUX Remarques Très performante Performante Base 04 Gestion de l énergie X 05 Gestion de l eau X Gestion des eaux pluviales en TP 06 Gestion des déchets X d activité 07 Gestion de l entretien et de la maintenance X C Qualité X 08 Confort X hygrothermique 09 Confort acoustique X 10 Confort visuel X 11 Confort olfactif X C Convivialité, intimité, bien être et respect X de la personnalité

5 Récapitulatif de la hiérarchisation des cibles du CH d Alès (suite) Santé Ecoconstruction Cibles 12 Conditions sanitaires des espaces X 13 Qualité de l air X 14 Qualité de l eau X C Pédagogie X 01 Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat 02 Choix intégré des procédés et produits de construction Très performante NIVEAUX Performante 03 Chantier à faibles nuisances C Evolutivité X Base X Remarques X X 3.3.3, 3.4, en TP

6 Thématiques des cibles S il est vrai que certaines cibles telle que la qualité de l air ou de l eau sont des thématiques classiquement abordées dans les programmes hospitaliers, la démarche HQE nous a conduit à aborder d autres thématiques : L intégration du bâtiment dans le site, L orientation du bâtiment vis à vis des vents dominants et de l ensoleillement, La réflexion sur la mise en œuvre d énergie renouvelable avec la réalisation d une étude sur la solution chaufferie bois et la réalisation d une étude thermique et dynamique pour analyser précisément les qualités thermiques du bâtiment et valider aussi le type de chauffage et refroidissement choisi mais aussi les caractéristiques de l enveloppe du bâtiment, Les conditions sanitaires des espaces, L entretien et la maintenance

7 plan masse

8 Vent dominant, bruits

9 Vent dominant, bruits, bâti

10 espace calme et protégé

11 ensoleillement

12 L équipe de maîtrise d œuvre engagée dans la HQE (suite) L équipe de maîtrise d œuvre retenue (RTV) s est associée une double compétence en HQE à travers, d une part un BET spécialisé (TRIBU), et d autre part un architecte formé et compétent dans cette démarche : le cabinet Pierre TOURRE. La composition complète de l équipe de maîtrise d œuvre est la suivante : le cabinet RTV (RIVOLLIER, TOURRET, VALENTIN) de Paris et le cabinet TOURRE de Montpellier auxquels est associé : M. MLODZIANOWSKI de Courbevoie Mais aussi : Le Bureau d Étude technique : JACOBS FRANCE de Paris L Économiste : ARCHE MED de Montpellier Le Bureau d Étude HQE : TRIBU SARL de Paris L acousticien (sous-traitant) : cabinet ESCANDE Montpellier

13 Le projet choisi s est donc déroulé à chaque étape d avancement (APS, APD PRO) en intégrant cette démarche de Qualité Environnementale

14 La mise en œuvre des cibles HQE par la maîtrise d œuvre Les cibles HQE privilégiées pour cette opération sont liées aux usages spécifiques d usages et aux contraintes sanitaires fortes d un hôpital : Des vues sur l extérieur depuis le lit des patients sur des patios plantés, Des niveaux d éclairage naturel importants dans tous les locaux occupés de façon continue et le traitement des vis-à-vis au sein des patios contribuent à la prise en compte du confort visuel pour les patients et les personnes qui travaillent sur le site.

15 Ensoleillement ( HQE) Façade sud-ouest 12h Le 21 juin Façade sud-est 9h Le 21 juin Façade sud-ouest 15h Le 21 juin Façade sud-est 12h Le 21 juin

16 Traitement de l ensoleillement sur la coupe d une chambre

17 La mise en œuvre des cibles HQE par la maîtrise d œuvre (suite) Le choix des matériaux pérennes et nécessitant peu d entretien répond aux contraintes d entretien et de maintenance d un hôpital, les questions de santé et de sécurité sanitaire sont prises en compte dans le choix des revêtements de sols et de murs et participent des bonnes conditions sanitaires au sein du bâtiment. Le traitement paysagé et diversifié des espaces extérieurs doit permettre à chaque usager d y trouver des espaces de vie et de détente adaptés aux usages et aux conditions climatiques du site. Le choix d une inertie lourde pour la structure et les façades, d un niveau d isolation thermique de l enveloppe permettant d atteindre des niveaux de performance supérieurs de 15% par rapport à la RT2000 et des protections solaires adaptées aux orientations permettant d assurer le confort d été et le confort visuel participent à créer un bâtiment économe en énergie et confortable en été.

18 Choix de cet engagement Le choix de cet engagement du CH d Alès dans cette démarche repose sur différentes idées : La volonté d une réelle réflexion différente et approfondie sur les choix techniques L intégration d une réflexion en coût global chaque fois que cela est possible Une obligation éthique et économique de réalisation d un ouvrage «intelligent» et «pertinent» en terme économique Une réflexion sur un retour sur investissement qualitatif et non uniquement économique

19 Choix de cet engagement (suite) Une réflexion sur l intégration de l hôpital dans la cité, lieu de référence, d accueil du public employeur principal qui a un rôle majeur en terme d apport d innovation, de modernité, La contribution à l agenda 21 de la commune d Alès, L engagement dans une démarche d expérimentation dont on parle, qui oblige le Centre Hospitalier d'alès et ces partenaires à être «exemplaires».

20 Journée du 2 juin 2006

21 Journée du 2 juin 2006 Au-delà de son projet nouvel Hôpital, le Centre Hospitalier d Alès souhaite faire partager son expérience dans le domaine de la HQE et souhaite échanger avec d autres établissements déjà engagés dans cette démarche. A ce titre, le CH d Alès, l ADEME et la MAINH organisent une journée nationale d information et de sensibilisation sur la démarche Qualité Environnementale dans le bâti hospitalier, qui aura lieu le 2 juin 2006 à Montpellier. Les préparatifs de cette journée laissent présager des débats contradictoires intéressants.

22 Les objectifs de cette journée : - présenter différents projets hospitaliers engagés dans une démarche de Qualité Environnementale, - débattre sur le bénéfice tiré de cette démarche par les différents acteurs : utilisateurs, maîtres d'ouvrage, concepteurs, bureaux d'études, réalisateurs... Le public : Les représentants du monde de la santé (ingénieurs, directeurs, etc. d établissements publics et privés), Les professionnels de la construction dans le domaine de la santé (BET, architectes, etc.)

23 Programme de la journée du 2 juin 8h30 Accueil 9h15 Ouverture de la journée par la Direction des Hôpitaux, la MAINH et l'ademe 9h30 Présentation de la HQE : " La HQE c'est quoi " par Dominique BIDOU, Président de l'association Nationale HQE " La HQE et le secteur hospitalier " par Jean-Louis PLAZY Directeur-adjoint de l Efficacité Energétique àl ADEME 9h45 Témoignages de différentes structures Hospitalières (maîtres d'œuvre et leurs équipes) phase programme (CHU d Orléans) phase conception (CH d Alès) phase travaux (CH de Douai) 12h30 Déjeuner sur place

24 14h00 Tables rondes : " Qualité Environnementale et programmation " animée par Sophie BRINDEL BETH (Architecte Ingénieur) " Qualité Environnementale et management de projet " animée par Frédéric FRUSTA (AMO-HQE) " Qualité Environnementale et innovation " animée par Pierre TOURRE (Architecte) " Qualité Environnementale et certification " animée par Patrick NOSSENT (CSTB) Participants aux tables rondes : Le CSTB, l'ademe, des Conseils en démarche HQE", maîtres d'œuvre, maîtres d'ouvrage hospitalier, maîtres d'ouvrage non hospitalier ayant un retour d'expérience sur la HQE, BET,... 17h00 Synthèse de la journée par Jean-Louis PLAZY, ADEME

25 Merci pour votre attention

Le Syndicat National des Patinoires

Le Syndicat National des Patinoires Le Syndicat National des Patinoires Atelier : Installation frigorifique et Développement Gilles DELCROS Directeur Technique Sommaire de l atelier - Présentation générale et historique de la démarche HQE,

Plus en détail

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE EHPAD Debrou - Joué-lès-Tours (37) OPERATION PHASE Projet de construction et restructuration de l établissement Profil et incidences de la démarche

Plus en détail

Parc Tertiaire Technopole Rue Albert Einstein 53810 CHANGÉ 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com

Parc Tertiaire Technopole Rue Albert Einstein 53810 CHANGÉ 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com 02 43 160 150 02 43 160 156 ecslemans@ecs-ingenierie.com 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com 02 43 160 150 02 43 160 156 ecslemans@ecs-ingenierie.com 02 43 66 89 81 02 43 90 76

Plus en détail

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Sylvie FEUGA LQE sylvie.feuga@lqe.fr Tél : 03 83 31 09 88 1 [ Priorités en rénovation ] Déperditions énergétiques moyennes d une maison individuelle

Plus en détail

Siège social de l OPAC l Quels moyens pour une certification HQE?

Siège social de l OPAC l Quels moyens pour une certification HQE? Réseau d Echanges Techniques de l ADEME Les labels énergie et environnement dans le bâtiment Jeudi 13 décembre 2012 Siège social de l OPAC l de l Oisel Quels moyens pour une certification HQE? Gabriel

Plus en détail

Démarche Environnementale

Démarche Environnementale Directeur de projets A.M.O. S'applique à l'organisation et à l'amélioration du travail au sein de la société. A pour objectif d'accroître la satisfaction des maîtres d'ouvrages par le respect de leurs

Plus en détail

Label de Qualité. 21% des émissions de gaz à effet de serre sont imputables au secteur des bâtiments (Ademe 2004)

Label de Qualité. 21% des émissions de gaz à effet de serre sont imputables au secteur des bâtiments (Ademe 2004) Label de Qualité Environnementale La station incite à la norme HQE (Haute Qualité Environnementale) ou plus (Efinergie, bâtiments passifs) pour la construction ou la réhabilitation de ses bâtiments. 21%

Plus en détail

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( SITE EXISTANT OBSOLETE Bâtiments anciens datant de 1965 Aucune possibilité d extension Au c ur du quartier de la Chaume Des accès difficiles

Plus en détail

rentiels Enseignement Bureaux Philippe Duchene Marullaz Département Développement Durable Juin 2004 1

rentiels Enseignement Bureaux Philippe Duchene Marullaz Département Développement Durable Juin 2004 1 Présentation des référentielsr rentiels NF Bâtiments B Tertiaires Démarche HQE Enseignement Bureaux Philippe Duchene Marullaz Département Développement Durable Juin 2004 1 Pourquoi une certification? Rappel

Plus en détail

A HAUTE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE DANS LES BÂTIMENTS

A HAUTE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE DANS LES BÂTIMENTS La Laitière à Chambéry (73) Architecte : Bouchet - Résidence St Exupéry à Verberie (60) Objectif : réduction des charges Architecte Alain Coutris - Logements à Unieux (42) «Une faille vitrée permet un

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

A propos de développement durable :

A propos de développement durable : A propos de développement durable : Les impacts de la rénovation de bâtiments et les projets de construction sur la qualité de prise en charge des usagers. CONTEXTE DE LA DEMARCHE Le Centre Hospitalier

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

www.france-air.com/habitat

www.france-air.com/habitat www.france-air.com/habitat Rue des Barronnières - BEYNOST - 01708 Miribel Cedex Fax : 04 78 55 25 63 www.france-air.com/habitat www.traitdunion-com.fr X E Un nouvel air éco-durable O N I U Q E Le premier

Plus en détail

Nf logement Nf logement hqe

Nf logement Nf logement hqe référentiel V9.0 synthèse Nf logement Nf logement hqe Certifications Habitat Neuf INTRODUCTION Les certifications NF Logement et NF Logement HQE existent depuis 2004. En 10 ans, plus de 50 promoteurs

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

AXE 4 : Collectivité éco-responsable

AXE 4 : Collectivité éco-responsable ACTION 61: Cibler une grille qualitative HQE concernant les critères visés dans le cadre de travaux Pièce(s) justificative(s) N : (Voir cahier des charges) Grille jointe Date de création : 20/03/2015 Date

Plus en détail

Bâtiments tertiaires. La performance énergétique au service de la qualité environnementale

Bâtiments tertiaires. La performance énergétique au service de la qualité environnementale Bâtiments tertiaires La performance énergétique au service de la qualité environnementale 84 81 39 38 33 30 LA HQE de l'énergie vironnement maintenance onfort visuel es nuisances itaire de l'air ts d'activités

Plus en détail

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Cost-effective Low-energy Advanced Sustainable Solutions www.class1.dk Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Le rapport complet est disponible

Plus en détail

«CADRE DE PROPOSITION»

«CADRE DE PROPOSITION» «CADRE DE PROPOSITION» Mission type d assistance à maîtrise d ouvrage «qualité d usage, performances énergétiques et environnementales réelles, maîtrise des investissements» Bâtiment neuf ou rénovation

Plus en détail

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques»

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» La Région Centre a inscrit la lutte contre les gaz à effet de serre et contre le changement climatique parmi ses

Plus en détail

Eco-conception des bâtiments, aménagements et hébergements locatifs dans les campings

Eco-conception des bâtiments, aménagements et hébergements locatifs dans les campings Eco-conception des bâtiments, aménagements et hébergements locatifs dans les campings Eco-design and eco-engineering of buildings, amenities and accommodations in campsites Quels sont les partenaires impliqués?

Plus en détail

CONDUITE D UNE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE. Le rôle de la Mission d Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO)

CONDUITE D UNE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE. Le rôle de la Mission d Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) CONDUITE D UNE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE Le rôle de la Mission d Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) Anne GUINARD Karim HAJJI Economie et gestion de la construction, 23 Novembre 2009 Plan

Plus en détail

Blower Door. Cette formation s'adresse aux gérants d entreprise, gestionnaires de chantiers et conducteurs de travaux actifs dans le bâtiment.

Blower Door. Cette formation s'adresse aux gérants d entreprise, gestionnaires de chantiers et conducteurs de travaux actifs dans le bâtiment. Blower Door Dans cette formation de 2 jours, les entrepreneurs apprendront à contrôler l étanchéité à l air durant les travaux afin d assurer un bon résultat final. Les explications théoriques approfondies

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème )

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) ATELIER TECHNIQUE DE L ALE Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) Source naturelle d aménagement Une dynamique commerciale sous le

Plus en détail

Les Métiers du Plâtre et de l'isolation

Les Métiers du Plâtre et de l'isolation Dossier de presse Les Métiers du Plâtre et de l'isolation (UMPI FFB - Union professionnelle de la Fédération Française du Bâtiment) des métiers qui évoluent Sommaire face au défi énergétique et aux exigences

Plus en détail

Mairie des Mureaux : Un bâtiment HQE VOCATION : ÉCOLOGIE CONSTRUCTIVE

Mairie des Mureaux : Un bâtiment HQE VOCATION : ÉCOLOGIE CONSTRUCTIVE Mairie des Mureaux : Un bâtiment HQE VOCATION : ÉCOLOGIE CONSTRUCTIVE Le béton : des atouts pour une démarche HQE S.M.O. (SYSTÈME DE MANAGEMENT DE L OPÉRATION) Mise en place d une organisation dédiée :

Plus en détail

Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie

Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie Ingénierie Conseils en Maintenance, Etudes de Productivité et Benchmarking Energies Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie IMPACT DU DEVELOPPENT DURABLE SUR LA CONCEPTION

Plus en détail

n fiche Année livraison MOA BET Therm CP MOE AMO HQE Coordonnées conception travaux fonctionnement A1 Contexte et description du projet

n fiche Année livraison MOA BET Therm CP MOE AMO HQE Coordonnées conception travaux fonctionnement A1 Contexte et description du projet Rédacteur(s) Date de mise à jour Nom de l'opération n fiche Nature Année livraison Surface Lieu MOA BET Therm CP MOE AMO HQE Coordonnées conception travaux fonctionnement Coût total financements A1 Contexte

Plus en détail

CONSTRUCTION d INEED RHÔNE-ALPES (Innovation pour l'environnement et l'economie Durables) SUR LE SITE DE ROVALTAIN

CONSTRUCTION d INEED RHÔNE-ALPES (Innovation pour l'environnement et l'economie Durables) SUR LE SITE DE ROVALTAIN CONSTRUCTION d INEED RHÔNE-ALPES (Innovation pour l'environnement et l'economie Durables) SUR LE SITE DE ROVALTAIN PRESENTATION DE L'OPERATION - OBJECTIFS - PRINCIPALES FONCTIONS : INEED a pour vocation,

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

Présentation d AMOES

Présentation d AMOES "La STD, un outil au service de la performance énergétique des bâtiments" Le bon usage de la STD Vincent COSTE, Ingénieur AMOES Présentation d AMOES 1 Plan de la présentation I. Qu est-ce qu une STD? III.

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013 L appel à projets pluriannuel s inscrit dans le cadre du PRELUDDE 2 (Programme REgional de

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or

L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or L ÉCO CONDITIONNALITÉ applicable aux aides du Conseil Général de la Côte-d Or Généralités Préambule Dans le cadre de son Schéma Départemental du Développement Durable (S3D), le Conseil Général s est engagé

Plus en détail

Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2

Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2 Conseil et Expertise Environnementaux Perspective à hauteur d'homme depuis la rue du Pré Gauchet et de la rue Marcel Paul - Source : GDV Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2

Plus en détail

Concilier économie d énergie & bâti ancien

Concilier économie d énergie & bâti ancien Concilier économie d énergie & bâti ancien Contact: Arthur Goubet Ingénieur 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr - web : www.tribu-energie.fr

Plus en détail

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES Parcours A Vous vous lancez dans un projet de construction neuve 1. Faire le point avec les conseillers habitats 2. Choisir son terrain Cette deuxième étape présente les critères

Plus en détail

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Brigitte Vu Le guide de l habitat passif Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Partie 2 Technique bioclimatique et choix des matériaux Le guide de l habitat passif 4 Diminuer ses besoins en chauffage

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

1ères rencontres interprofessionnelles des bâtiments biosourcés Projet «PBC» Patrimoine basse consommation 23 février 2016

1ères rencontres interprofessionnelles des bâtiments biosourcés Projet «PBC» Patrimoine basse consommation 23 février 2016 1ères rencontres interprofessionnelles des bâtiments biosourcés Projet «PBC» Patrimoine basse consommation 23 février 2016 Pour une conservation dynamique du patrimoine Réhabiliter c est préserver un patrimoine,

Plus en détail

Projet REGAIN M.A.J. 12 AOUT 2008

Projet REGAIN M.A.J. 12 AOUT 2008 Projet REGAIN Réduire l effet de serre grâce une gestion alternative des terrains industriels dans le nord-ouest de l Europe (Reducing the Greenhouse Effect through Alternative Industrial Estates Management

Plus en détail

GIRONDE HABITAT. LES FLEURS à MERIGNAC (33) Décomposition des coûts (en TTC/m² SH) Construction Honoraires. Charge

GIRONDE HABITAT. LES FLEURS à MERIGNAC (33) Décomposition des coûts (en TTC/m² SH) Construction Honoraires. Charge GIRONDE HABITAT LES FLEURS à MERIGNAC (33) PARAMETRES SIGNIFICATIFS Date obtention PC 2003 (2 tranches) Date livraison Fin 2005 Distribution des logements 73 col + 13 ind (137 log en PLUS SH : 6 220 m²

Plus en détail

Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord

Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord SOMMAIRE Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord La démarche HQE et les toitures végétalisées Présentation de projets réalisés en plantations extensives

Plus en détail

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Building Technologies Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Siemens, votre partenaire pour la conception et la rénovation de bâtiments intelligents et innovants Retrouvez

Plus en détail

CONSTRUIRE UN BATIMENT RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CONSTRUIRE UN BATIMENT RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT Agence Méditerranéenne de l Environnement REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON CONSTRUIRE UN BATIMENT RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT Retour d expérience: le Lycée HQE du Pic Saint Loup réalisé par la Région LA

Plus en détail

Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon. Cabinet d Architecture JAURE.

Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon. Cabinet d Architecture JAURE. Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon Cabinet d Architecture JAURE.S et ArchiMEDES Batiment à Faible Consommation Energétique Projet Innovant

Plus en détail

La qualité environnementale au cœur du développement

La qualité environnementale au cœur du développement CITE DES BÂTISSEURS La qualité environnementale au cœur du développement Retour d expérience de meurthe & moselle HABITAT 21 octobre 2010 RETOUR D EXPERIENCES Fin 2009, meurthe & moselle HABITAT a mis

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

LE CONSERVATOIRE DE PARIS

LE CONSERVATOIRE DE PARIS LE CONSERVATOIRE DE PARIS C e d o s s i e r c o m p r e n d : Présentation du conservatoire de danse et de musique Partie présentation Mise en situation Composition du bâtiment Domaine électrotechnique

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE

Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE AJENA, qui sommes nous? L AJENA, Energie et Environnement en Franche-Comté association loi de 1901 à but non lucratif plus de 400 adhérents

Plus en détail

Témoignage REHABILITATION en bureaux

Témoignage REHABILITATION en bureaux Témoignage REHABILITATION en bureaux Image projet Communauté de communes Cœur du Var Novembre 2009 P r é s e n t a tio n : C h a n ta l LAR R O U TU RE Contexte Communauté de communes Cœur du Var Bureaux

Plus en détail

Catalogue des formations 2016

Catalogue des formations 2016 Catalogue des formations 2016 Qui sommes-nous? Association technique, le CRER concrétise depuis 20 ans, une volonté de passer à l acte dans les domaines de la sobriété énergétique, de l efficacité énergétique,

Plus en détail

Confort thermique d été dans les bâtiments en bois : FCBA intervient en région PACA

Confort thermique d été dans les bâtiments en bois : FCBA intervient en région PACA Confort thermique d été dans les bâtiments en bois : FCBA intervient en région PACA Le confort d été des bâtiments en bois a fait l objet, fin 2011, de quatre journées en région PACA (Provence - Alpes

Plus en détail

La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie.

La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie. la laine de roche pourquoi La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale est une démarche volontariste d optimisation de la consommation d énergie. La démarche HQE permet de réduire la consommation

Plus en détail

5èmes. Rencontres Energivie

5èmes. Rencontres Energivie 5èmes Rencontres Energivie 1 Atelier 4 L offre de formation initiale et continue pour la mise en œuvre de la basse consommation en Alsace : Etat des lieux Besoins et pistes 2 Présentation de la démarche

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés 1. TRAITEMENT DE L ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés Acoustique phénomène physique Définition

Plus en détail

Crédit Photo Cabinet 2NE FICHE RETOUR D EXPÉRIENCE DÉTAIL 1/9

Crédit Photo Cabinet 2NE FICHE RETOUR D EXPÉRIENCE DÉTAIL 1/9 Crédit Photo Cabinet 2NE 1/9 Crédit Photo mairie de Le Magny Crédit Photo Cabinet 2NE 2/9 Crédit Photo mairie de Le Magny Crédit Photo Cabinet 2NE Crédit Photo mairie de Le Magny 3/9 Dans le cadre de l

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants 23/05/2012 Certivéa : un partenaire du changement Certivéa, filiale du Groupe CSTB, est un partenaire du changement pour les acteurs

Plus en détail

Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie

Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie Enjeux de la rénovation énergétique Pourquoi une rénovation thermique? Rénovation thermique = opportunité

Plus en détail

MARCHE PUBLIC MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROGRAMMATION - CONCEPTION - CONSTRUCTION D UN BATIMENT A ENERGIE POSITIVE (BEPOS)

MARCHE PUBLIC MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROGRAMMATION - CONCEPTION - CONSTRUCTION D UN BATIMENT A ENERGIE POSITIVE (BEPOS) Maître d ouvrage : Commune de Licques 54 parvis de l'abbaye 62 850 Licques MARCHE PUBLIC MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROGRAMMATION - CONCEPTION - CONSTRUCTION D UN BATIMENT A ENERGIE POSITIVE

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

Référentiels et labels pour le logement existant

Référentiels et labels pour le logement existant La réglementation sur l existant Les labels dans l habitat existant Le label BBC EFFINERGIE La certification CERQUAL Patrimoine Environnement Un exemple d opération labélisée BBC Rénovation Référentiel

Plus en détail

Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives. Antoine DESBARRIERES

Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives. Antoine DESBARRIERES Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives Antoine DESBARRIERES Champ couvert - Organismes Bâtiments Rénovés Bâtiments neufs Bâtiments en exploitation Aménageurs Etablissements de Santé Enseignement

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

La Performance Environnementale des Bâtiments

La Performance Environnementale des Bâtiments Rencontre nationale Pratiques Territoriales de l Évaluation de la Performance Environnementale des Bâtiments La Performance Environnementale des Bâtiments Hadjira Schmitt-Foudhil Chef de projet performance

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Visuels de références

Visuels de références Visuels de références ENERCOBAT SARL Siège: 640 route du Martelet 74300 Châtillon sur Cluses 04 50 96 02 14 Centre Technique : 3 rue du pré Bénévix 74300 Cluses 04 50 34 79 48 / 06 33 33 44 49 www.enercobat.com

Plus en détail

«Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables»

«Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables» Atelier technique ALE du 27 octobre 2009 L offre d une S.E.M. «Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables» SERL Energies Sommaire Présentation de la SERL Les actions environnementales

Plus en détail

Bâtiments à haute performance énergétique :

Bâtiments à haute performance énergétique : Bâtiments à haute performance énergétique : Formalisation des questionnements concernant : (I) le processus de réalisation ; (II) la caractérisation de la performance énergétique et sa mesure. Rappel des

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances SOCOTEC Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances David RETIERE / david.retiere@socotec.fr 31/05/2012 Sommaire

Plus en détail

Village d entreprises du Sénonais. Un bâtiment de bureaux alliant sobriété et efficacité. Qualité EnvironnEmEntalE des BâtimEnts RetouR d expérience

Village d entreprises du Sénonais. Un bâtiment de bureaux alliant sobriété et efficacité. Qualité EnvironnEmEntalE des BâtimEnts RetouR d expérience rédaction : GrEEn CoaCHinG CommuniCation, BourGoGnE BâtimEnt durable // ConCEPtion GraPHiQuE : FuGlanE // Crédits PHotos Et illustrations : ademe BourGoGnE Et PiErrE ComBiEr / décembre 2012 Sens (89) Maître

Plus en détail

Convention Qualité de réhabilitation du parc privé

Convention Qualité de réhabilitation du parc privé Convention Qualité de réhabilitation du parc privé Version 16 juin 2011 1 Sommaire Préambule 3 1 - Périmètre d application 4 2 - Préconisations générales 4 Le diagnostic préalable 4 Le projet de réhabilitation

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 Le label français BBC-Effinergie groupes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Seine Écopolis, pépinière éco-remarquable de la Métropole

DOSSIER DE PRESSE. Seine Écopolis, pépinière éco-remarquable de la Métropole écopolis écopolis DOSSIER écopolis Mardi 1 er juillet 2014 Soutenue par la Région Haute-Normandie et l Etat, la Métropole développe la filière éco-construction avec Seine Écopolis. La pépinière et hôtel

Plus en détail

Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon

Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon 12/02/2015 À Cazaux 12 Participants Organisateur Partenaire CDPEA 159 Avenue de l Alouette 33700 Mérignac www.cdpea.fr 05 47 48 16 20 PRÉSENTATION DU GROUPE SCOLAIRE

Plus en détail

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME-

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- LE GROUPE BMCE BANK REDUction de l EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- Une Démarche Systémique pour une Performance Ecologique LA PREVENTION DE LA POLLUTION GESTION DES SITUATIONS D URGENCE A IMPACT

Plus en détail

Cahier votre implantation sur les parcs d activités

Cahier votre implantation sur les parcs d activités Cahier votre implantation sur les parcs d activités édition 2013 Implantation mode d emploi Ce livret est destiné à vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Conçu comme une véritable source

Plus en détail

SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2016

SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2016 SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2016 Sommaire LE GROUPE... 3 NOS VALEURS... 4 LES STAGES EN AGENCES... 5 Chargé d affaires en Contrôle Technique (H/F)... 6 Chargé d affaires Audit et Assistance

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE RECOMMANDATIONS BUDGET ASSISTANCE V2.0β Mars 2014 La rénovation énergétique Sur les 31 millions de logements, 60 % sont des passoires thermiques (construits avant 1974,

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière Guide à destination des acteurs de la construction Juin 2012 3 Introduction En 2011, ARCENE initiait une dynamique

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê 2 011,Ê I SBNÊ :Ê 9 78-2 - 212-12979 - 3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie

Plus en détail

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA CONSTRUCTION

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA CONSTRUCTION L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA CONSTRUCTION Construction du pavillon des énergies au DEZERT. Crédit CG50 Avril 2012 PRINCIPE DE L ECO-CONDITIONNALITE 1. Qu est ce que

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Elaboration d un rapport technique rédigé à l aide

Plus en détail

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Soirée technique du 18 Juin 2012 Servane NYS - Chargée d affaires formation Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose,

Plus en détail

Equipement. Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon. Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème

Equipement. Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon. Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème Eglise Saint- Thomas Vaulx-en-Velin Centre d'accueil thérapeutique rue de Thionville

Plus en détail

Bâtiment MENUISIER FABRICANT

Bâtiment MENUISIER FABRICANT Bâtiment MENUISIER FABRICANT MENUISIER FABRICANT Le menuisier fabricant réalise des menuiseries intérieures (portes, mezzanines, parquets, escaliers, rangements) et extérieures (portes, fenêtres, volets,

Plus en détail

QUALITE ENERGETIQUE, ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE

QUALITE ENERGETIQUE, ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE ADEME / PUCA QUALITE ENERGETIQUE, ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE PREPARER LE BATIMENT A L'HORIZON 2010 RESULTATS DE LA CONSULTATION 2002 CONTEXTE L'Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'énergie

Plus en détail

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains CHANTIERS VERTS Les chantiers verts sont des chantiers de construction ou de réhabilitation réalisés de manière à ce que les impacts sur l'environnement et les nuisances perçues par les usagers et les

Plus en détail