L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE"

Transcription

1 INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de Rennes. Il a fait l objet en juillet 2010 d un nouvel accord cadre et de marchés subséquents avec des acteurs majeurs de la formation informatique. Ces marchés sont d une durée de deux années renouvelable une fois. L offre comporte plus de 500 produits de formation qui permettent de couvrir l ensemble des technologies actuelles de l informatique et des demandes de l Institution. Les actions de formations peuvent être proposées chez les prestataires, dans les locaux des CRF ou encore dans vos locaux en intra-organisme, selon la nature de votre demande. OBJECTIFS Proposer et mettre en œuvre une offre de formation complète et diversifiée qui répond aux spécificités et aux évolutions de chacune des branches de l Institution Intégrer une dynamique d apprentissage individuelle ou collective par la mise en situation réelle d un projet dans l organisme dans le cadre de parcours certifiant POUR QUI? Tout collaborateur dont le métier exige des compétences spécifiques en informatique quel que soit son niveau d expertise, son statut et ses fonctions exercées CONTENUS L offre est déclinée en 13 fiches métiers, elles-mêmes déclinées en cursus technologiques. L ensemble des métiers recensés, des cursus technologiques et des contenus de formations sont disponibles sur le site Les durées et les prix des actions de formation sont précisées sur chaque fiche produit. PÉDAGOGIE Tout collaborateur souhaitant évoluer vers des fonctions informatiques Alternance entre théorie et travaux pratiques pour les stages techniques Accompagnement tutoré et développement de projet en situation professionnelle pour les demandes de certification. VALIDATION L ensemble des cursus technologiques peut donner lieu à différentes certifications. INTERVENANTS Experts issus des prestataires reconnus du marché de la formation informatique 140 I 2011 crafep Responsable de formation I Catherine EICLIER I I Assistante de formation I Stéphanie GONNET-URBANO I I

2 RETRAITE RECOUVREMENT MALADIE FAMILLE INTERBRANCHES ADMINISTRATEUR SYSTÈME Garantir la gestion, l administration et le maintien à niveau des différents outils techniques, des systèmes, pour un fonctionnement optimal. Production et exploitation du système d information Sécurité du système d information L interconnexion croissante des plates-formes et la multiplication des outils systèmes dans l environnement de production réclament de plus en plus de postes d administrateurs dont les compétences sont différentes du technicien d exploitation. Annuaires Développement Schéma directeur REQUÊTEUR BASE DE DONNÉES À la demande de la maîtrise d œuvre et sur la base des spécifications fonctionnelles émises par celle-ci, le requêteur analyse, paramètre et code les bases de données et/ou requêtes dans le respect des normes et procédures, ainsi que les évolutions souhaitées. Très orienté aide à la décision, le requêteur de base de données doit analyser les données d une organisation avec une approche «métier». Conception et développement du SI Facteurs influençant l évolution du métier : évolution rapide et croissance des bases de données ; demande toujours plus forte d outils d aide à la décision et de business intelligence. Langages Concepts Outils À la demande de la maîtrise d œuvre et sur la base des spécifications fonctionnelles émises par celle-ci, le développeur analyse, paramètre et code les composants logiciels applicatifs dans le respect des normes et procédures, ainsi que les évolutions souhaitées. Conception et développement du SI Différents facteurs influencent l évolution du métier : usage croissant des progiciels, d où une importance croissante du paramétrage, de l objet, du fonctionnel aux dépens du développement spécifique, de l algorithmique ; renouvellement rapide des langages : java, langages objet... ; importance croissante de l ergonomie ; durée de vie des applications raccourcie ; DÉVELOPPEUR Déclinaison des fiches métiers p. 141 à p. 145 Le détail des cursus et des contenus se référant à ces métiers sont disponibles sur le site ucanss.fr souci de réutilisation des développements. Architecture applicative Développement d applications Développement Internet/Intranet crafep 2011 I 141

3 INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE Le responsable télécoms est chargé de la gestion des infrastructures de télécommunication de l entreprise. Considéré comme un maître d ouvrage vis-à-vis des opérateurs et comme un maître d œuvre et un prestataire de services interne vis-à-vis des autres directions de l entreprise, ses missions vont de la définition de l architecture à l achat de services télécoms, en passant par le contrôle de gestion et la veille au sens large. Le responsable télécoms peut être chargé du déploiement et de l exploitation de l infrastructure, ainsi que de la gestion et de l encadrement d une équipe télécoms. Son champ d action recouvre les services voix, données et les services internet de l entreprise au niveau national et international. Conception Architecture Audit Exploitation Veille Les principaux défis auxquels sont confrontés les responsables télécoms aujourd hui sont : des défis économiques : concurrence et délai de mise en œuvre des solutions ; RESPONSABLE TÉLÉCOMS des défis techniques : la convergence fixe-mobile, la convergence voix-donnéesmultimédia, les hauts débits et le transport des flux sur internet des défis organisationnels : comment acquérir et maintenir la compétence des équipes télécoms dans un contexte de forte évolution des infrastructures? des défis d entreprises : la mobilité inter et intra-entreprise, la gestion de la relation client, le commerce électronique et l externalisation. Architecture technique Techniques liées aux systèmes de communication Gestion d un centre d appel Sécurité RESPONSABLE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Sa mission première est de définir la politique de sécurité du SI et de veiller à son application. Le responsable sécurité assure un rôle de conseil, d assistance, d information, de formation et d alerte. Il peut intervenir directement sur tout ou partie des systèmes informatiques et télécoms de son entité. Il effectue un travail de veille technologique et réglementaire sur son domaine et propose des évolutions qu il juge nécessaires pour garantir la sécurité logique et physique du système d information dans son ensemble. Il est l interface reconnue des exploitants et des chefs de projets mais aussi des experts et des intervenants extérieurs pour les problématiques de sécurité de tout ou partie du SI. Politique de sécurité Communication Audit, contrôle et veille Le métier de responsable sécurité va évoluer dans les prochaines années, notamment sous l impact du e-business (projets B-to-B et B-to-C), de l ouverture des réseaux vers l internet et de l évolution rapide des technologies et des standards. Architecture technique Sécurité informatique Audit / veille Veille sécurité Le détail des cursus et des contenus se référant à ces métiers sont disponibles sur le site ucanss.fr 142 I 2011 crafep

4 RETRAITE RECOUVREMENT MALADIE FAMILLE INTERBRANCHES TECHNICIEN D EXPLOITATION ET DU POSTE DE TRAVAIL Dans le cadre de projets de déploiement, il assure l installation et la garantie de fonctionnement des équipements informatiques et téléphoniques (matériels et logiciels). À la demande des utilisateurs, il assure la maintenance (à distance ou sur site) de ces équipements et traite les incidents. Installation / déploiement Exploitation / maintenance Support L industrialisation de la maintenance conduit à la création de centres d appels où le technicien peut avoir pour mission de réaliser un diagnostic, un support de premier niveau et éventuellement une intervention sur site. Le métier de technicien évoluera également avec l introduction de nouveaux équipements, la complexité croissante des installations, des procédures et tests et des causes d incidents (interconnexions, multiplications des périphériques, etc.). Assistance aux utilisateurs Gestion de parc Bureautique Systèmes d exploitation client Autres outils CHEF DE PROJET MAÎTRISE D ŒUVRE Fondamentalement, il est responsable sur le terrain de l obtention, à la fin du projet, d un résultat optimal et conforme au référentiel établi par (ou pour) le maître d ouvrage au point de vue qualité (performances), coût et délai. Management de projet SI Audit Communication C est un spécialiste du traitement de l information, mais ses compétences débordent très largement ce domaine et il doit pouvoir dialoguer efficacement avec la maîtrise d ouvrage sur les préoccupations métier de celle-ci. La diffusion du mode projet dans les entreprises conduit celles-ci à essayer de cerner beaucoup plus minutieusement les relations maîtrise d ouvrage - maîtrise d œuvre, ainsi qu à préciser le fonctionnement matriciel qui permet au projet de s appuyer sur différentes ressources internes. Conduite de projet MOE Conduite de changement Recettes CHEF DE PROJET MAÎTRISE D OUVRAGE Fondamentalement, il est responsable de l obtention, à la fin du projet, d un résultat optimal et conforme au référentiel établi par (ou pour) le commanditaire au point de vue qualité (performances), coût et délai. Objectifs et Contenu fonctionnel du projet Conduite de projet La diffusion du mode projet dans les entreprises conduit celles-ci à chercher beaucoup plus minutieusement les relations commanditaire - maîtrise d ouvrage - maîtrise d œuvre, ainsi qu à préciser le fonctionnement matriciel qui permet au projet de s appuyer sur différentes ressources internes. Pilotage d activité, gouvernance Conduite de projet MOA Audit Management des risques Qualité crafep 2011 I 143

5 INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ADMINISTRATEUR RÉSEAUX Garantir la gestion, l administration et le maintien à niveau des différents outils techniques, des systèmes, des réseaux, pour un fonctionnement optimal. MANAGER SI Garant de l alignement du SI sur la stratégie de l entreprise, il est responsable de la conception, de la mise en œuvre et du maintien en conditions opérationnelles du système d information et de sa qualité. Il fixe et valide les grandes évolutions de l informatique de l entreprise. Il anticipe les évolutions nécessaires en fonction de la stratégie de l entreprise et en maîtrise les coûts. Il évalue et préconise les investissements en fonction des sauts technologiques souhaités. Il s assure de l efficacité et de la maîtrise des risques liés au système d information. Politique de SI Management de SI Il définit une politique de «faire ou faire faire» et met en œuvre celle-ci (accompagnement du changement, garantie qualité, sécurité, connaissance et maîtrise des coûts ). Facteurs d évolution : Impact des nouvelles technologies. Modification de l environnement et du fonctionnement de l entreprise. Évolution des exigences liées au service client. Pilotage, gouvernance SI Management de projet Gestion des fournisseurs Production / Exploitation du SI Sécurité du SI L interconnexion croissante des plates-formes et la multiplication des outils réseaux dans l environnement de production réclament de plus en plus de postes d administrateurs dont les compétences sont différentes du technicien réseau. Réseaux (normes, logiciels et matériels), protocoles de communication Messagerie, protocoles Internet Outils Réseaux Administration web Qualité Sécurité ADMINISTRATEUR SYSTÈME IBM Garantir la gestion, l administration et le maintien à niveau des différents outils techniques, des systèmes, pour un fonctionnement optimal. Production / Exploitation du SI Sécurité du SI L interconnexion croissante des plates-formes et la multiplication des outils systèmes dans l environnement de production réclament de plus en plus de postes d administrateurs dont les compétences sont différentes du technicien d exploitation. Systèmes d exploitation et outils, bases de données 144 I 2011 crafep

6 RETRAITE RECOUVREMENT MALADIE FAMILLE INTERBRANCHES ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES GÉNÉRALISTE (BDD) Gérer et administrer les bases de données de l entreprise, en assurer la cohérence, la qualité, la sécurité et la performance d accès pour un fonctionnement optimal. Production / Exploitation du SI Sécurité du SI Le poste d administrateur de bases de données est devenu essentiel dans les structures informatiques, même légères. La généralisation des SGBD pour les applications sur différents types de plateformes, le développement du datawharehouse et du datamining nécessite des spécialistes garants de l intégrité et de la cohérence des données Modélisation Système de gestion de fichiers et BDD Développement Administration de données Architecture des BDD Le détail des cursus et des contenus se référant à ces métiers sont disponibles sur le site ucanss.fr ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES ORACLE Gérer et administrer les bases de données de l entreprise, en assurer la cohérence, la qualité, la sécurité et la performance d accès pour un fonctionnement optimal. Production / Exploitation du SI Sécurité du SI Le poste d administrateur de bases de données est devenu essentiel dans les structures informatiques. La généralisation des SGBD pour les applications sur différents types de plateformes, le développement du datawharehouse et du datamining nécessite des spécialistes garants de l intégrité et de la cohérence des données Système de gestion de fichiers et BDD Développement Administration de données Architecture des BDD crafep 2011 I 145

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier, ISBN : 2-212-11122-3 Avant-propos Nés dans les années 1970 pour répondre aux besoins des entreprises de VPC, les «centres d appels» ont pour

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

Gestionnaire d applications

Gestionnaire d applications FONCTION DE LA FILIERE SI INTITULE : Gestionnaire d applications CLASSIFICATION / GROUPE : 3.3 A CODE RH :.. FAMILLE PROFESSIONNELLE : Filière SI - Exploitation et Services au client Date de mise en application

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL Une question? Un conseil? Contactez-nous au 0 800 940 367 CONTACTS AFPI Responsable Christophe LHUILLIER / 05 56 57 44 31 c.lhuillier@afpiso.com Assistante

Plus en détail

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients we can est un portefeuille de solutions de gestion mûres

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie)

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie) Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE ( des cabinets- Conseil ) Préambule : Ce référentiel est destiné aux sociétés de conseil en ergonomie employant des consultants salariés, aussi bien

Plus en détail

Chef de projet ou expert en développement et déploiement logiciel

Chef de projet ou expert en développement et déploiement logiciel Chef de projet ou expert en développement et déploiement logiciel E1B22 Etudes, développement et déploiement logiciel - IR Le chef de projet ou l expert en développement logiciel conduit la maîtrise d

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Pour que votre projet ait toutes les chances de réussite, il vous faudra adopter une méthodologie de gestion de projet rigoureuse.

Pour que votre projet ait toutes les chances de réussite, il vous faudra adopter une méthodologie de gestion de projet rigoureuse. Chapitre 1.3 : Acteurs et étapes du projet 65 Chapitre 1.3 : Acteurs et étapes projet Réussir votre projet e-learning A. Introduction Nous allons aborder dans ce chapitre la partie purement méthodologie

Plus en détail

CHEF DE PROJET MAÎTRISE D OUVRAGE ET MAÎTRISE D'ŒUVRE

CHEF DE PROJET MAÎTRISE D OUVRAGE ET MAÎTRISE D'ŒUVRE CHEF DE PROJET MAÎTRISE D OUVRAGE ET MAÎTRISE D'ŒUVRE Annuaire, gestion de l'identité, messagerie fédérale et bureau virtuel Niveau de classification : Ingénieur 1 Famille professionnelle : Profil : Expérience

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

Référentiel de compétences pour les métiers des systèmes d information

Référentiel de compétences pour les métiers des systèmes d information Référentiel de compétences pour les métiers des systèmes d information en partenariat avec : et le soutien de : Ecole de Management des Systèmes d Information de Grenoble 2 / 38 2007 Ecole de Management

Plus en détail

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION : Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise FORMATION «GESTIONNAIRE DE PETITES ET MOYENNES STRUCTURES» CODE CPF 2593 448 HEURES SOIT 56 JOURS DE FORMATION DE LA FORMATION :

Plus en détail

CegidExpert. www.cegid.fr/experts

CegidExpert. www.cegid.fr/experts CegidExpert www.cegid.fr/experts Cegid Expert Conçue pour les professionnels de l Expertise Comptable la gamme Cegid Expert constitue une solution métier en réponse à tous les besoins du Cabinet. Gage

Plus en détail

Etabli le : 25.01.16 Par : Louis Boyer Remplace la version du :

Etabli le : 25.01.16 Par : Louis Boyer Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 25.01.16 Par : Louis Boyer Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Forte d une équipe de 80 personnes, FALCO est un partenaire incontournable de l assistance à maîtrise d ouvrage et du management de votre projet.

Forte d une équipe de 80 personnes, FALCO est un partenaire incontournable de l assistance à maîtrise d ouvrage et du management de votre projet. Société spécialisée dans le conseil et l'ingénierie, FALCO est devenue un leader français dans son domaine d'activité. Implantée en Limousin depuis 1989, FALCO bénéficie d'une implantation en Roumanie

Plus en détail

ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR :

ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR : ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR : Ville de PONT-A-MOUSSON Hôtel de Ville 19, Place DUROC 54701 PONT-A-MOUSSON Cedex Et CCAS C.C.T.P Marché à procédure adaptée (Selon

Plus en détail

Guide d équipement du BTS Assistant de gestion de PME

Guide d équipement du BTS Assistant de gestion de PME Guide d équipement du BTS Assistant de La performance économique des PME repose en grande partie sur la qualité de leur système d information (SI) et sur la maîtrise par les différents collaborateurs des

Plus en détail

Distributeur Agréé à forte valeur ajoutée, spécialiste de la gestion

Distributeur Agréé à forte valeur ajoutée, spécialiste de la gestion Dialog S.I. votre partenaire expert pour vos projets informatiques clés en main. Vous êtes une PME/PMI, une collectivité, une administration, nous avons une solution pour vous! Spécialisé en informatique

Plus en détail

Établissements Publics

Établissements Publics Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique Établissements Publics Finances Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres

Plus en détail

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 Fiches emplois communautaires Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 l[ NOTICE MÉTHODOLOGIQUE Utilisation des fiches emplois communautaires LES OBJECTIFS DES FICHES EMPLOIS COMMUNAUTAIRES Les fiches

Plus en détail

www.capsiraj.com Le GROUPE CAPSIRAJ leader marocain opérant dans divers domaines

www.capsiraj.com Le GROUPE CAPSIRAJ leader marocain opérant dans divers domaines www.capsiraj.com Le GROUPE CAPSIRAJ leader marocain opérant dans divers domaines Business Process Outsourcing (BPO) Conseil en Management et Organisation Ingénierie Informatique Formation et Coaching Agence

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LÉGALE ET ADMINISTRATIVE IDENTIFICATION DU POSTE. POSITION du POSTE dans l organigramme fonctionnel du département

DIRECTION DE L INFORMATION LÉGALE ET ADMINISTRATIVE IDENTIFICATION DU POSTE. POSITION du POSTE dans l organigramme fonctionnel du département FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LÉGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : Prénom : RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE DIRECT Nom : BUREL Prénom : Frédéric Visa : Visa : Date : 18/05/16

Plus en détail

Chef de projet MOA SI Groupe B

Chef de projet MOA SI Groupe B FOCTIO D LA FILIR SI ITITUL : Chef de projet OA SI Groupe B CLASSIFICATIO / GROUP : COD RH : B FAILL PROFSSIOLL : Filière SI - Gestion de Projet Date de mise en application : RAISO D TR / ISSIO : Définit

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

TELECOM INSIGHT FRANCAIS

TELECOM INSIGHT FRANCAIS TELECOM INSIGHT FRANCAIS Les autorités chargées de la régulation des télécommunications se trouvent face à plusieurs défis dans la mise en place d un environnement national de télécommunications efficace.

Plus en détail

Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs

Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs Chapitre 1 Introduction 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs L évolution des télécommunications répond principalement à une double attente : la convergence des réseaux (fixe/mobile et voix/données) et l intégration

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

LE GROUPEMENT DES EXPERTS ET CONSULTANTS DE COTE D IVOIRE

LE GROUPEMENT DES EXPERTS ET CONSULTANTS DE COTE D IVOIRE LE GROUPEMENT DES EXPERTS ET CONSULTANTS DE COTE D IVOIRE Loi n 60-315 du 21 septembre 1960 relative aux associations Présentation générale et contribution aux Ateliers sur le commerce des services Groupement

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE GESTION D'INFORMATIQUE ET DES SCIENCES

ECOLE SUPERIEURE DE GESTION D'INFORMATIQUE ET DES SCIENCES ECOLE SUPERIEURE DE GESTION D'INFORMATIQUE ET DES SCIENCES Lomé TOGO B.P. 13517 Tél. (228) 220 12 93 / 222 50 17 Cotonou BENIN 06B.P. 3233 Tél. (229) 21 32 47 73 / 21 00 02 26 Libreville GABON BP 1359

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE TENDANCES METIERS EN AQUITAINE Le secteur et les métiers du numérique en Aquitaine Le 08 mars 2016 Sommaire Séquence 1 : Que savoir sur les métiers du numérique en Aquitaine? Quels sont ces métiers, leurs

Plus en détail

2 pts 4 pts. 4 pts 4 pts 2 pts. 2 pts. 2 pts 1 pt. 30 pts 4 pts 4 pts 4 pts 2.2. 2 pts 3 pts. 3 pts/exp. 3 pts

2 pts 4 pts. 4 pts 4 pts 2 pts. 2 pts. 2 pts 1 pt. 30 pts 4 pts 4 pts 4 pts 2.2. 2 pts 3 pts. 3 pts/exp. 3 pts TERMES DE REFERENCE Recrutement d'un consultant (cabinet) pour la réalisation d un Audit Informatique et d un Schéma Directeur de l Information, puis l élaboration d un cahier de charges en vue de la mise

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

«CHAQUE FOIS QUE VOUS VOYEZ UNE ENTREPRISE QUI RÉUSSIT, DITES-VOUS QUE PARCE QU UN JOUR, QUELQU UN A PRIS UNE DÉCISION COURAGEUSE.

«CHAQUE FOIS QUE VOUS VOYEZ UNE ENTREPRISE QUI RÉUSSIT, DITES-VOUS QUE PARCE QU UN JOUR, QUELQU UN A PRIS UNE DÉCISION COURAGEUSE. «CHAQUE FOIS QUE VOUS VOYEZ UNE ENTREPRISE QUI RÉUSSIT, DITES-VOUS QUE PARCE QU UN JOUR, QUELQU UN A PRIS UNE DÉCISION COURAGEUSE.» PETER DRUCKER PRÉSENTATION DE CARREFOUR DES SOLUTIONS INFORMATIQUES SA

Plus en détail

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER SÉMINAIRES D EFFICIENCE 7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER LES PRISES DE DÉCISIONS DES DIRIGEANTS SOMMAIRE UTILITÉ DU SÉMINAIRE? FORMATEURS ET INTERVENANTS PROGRAMME EMPLOI DU TEMPS CONTACT & NOTES

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES FORMER PRÉPARER AGIR

ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES FORMER PRÉPARER AGIR Leaders mondiaux dans les systèmes de formation aux incidents NRBC/Matières Dangereuses ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES FORMER PRÉPARER AGIR INTRODUCTION

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS Finalité : Répondre aux besoins des utilisateurs en mettant à leur disposition des solutions informatiques applicatives et techniques adaptées. Emplois génériques

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

TRAVEL. La solution de gestion de vos déplacements professionnels

TRAVEL. La solution de gestion de vos déplacements professionnels TRAVEL La solution de gestion de vos déplacements professionnels 1 Acteur de la transformation numérique des entreprises, Cegid répond aux besoins des entreprises et organisations de toutes tailles, dans

Plus en détail

FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY. Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY

FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY. Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY Version logicielle 2.1 ANTICIPEZ: PRÉPAREZ L AVENIR GRÂCE À DES PERFORMANCES,

Plus en détail

Will Be Group. Performance et Gouvernance des Systèmes d Information. www.willbegroup.com

Will Be Group. Performance et Gouvernance des Systèmes d Information. www.willbegroup.com 1 Mars 2012 Will Be Group Performance et Gouvernance des Systèmes d Information Will Be Group aide les dirigeants à développer et à transformer leurs entreprises en actionnant tous les leviers de la stratégie

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE PROFIL

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

Transformation numérique et cybersécurité : Thales accompagne les Opérateurs d Importance Vitale

Transformation numérique et cybersécurité : Thales accompagne les Opérateurs d Importance Vitale www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ Transformation numérique et cybersécurité : Thales accompagne les Opérateurs d Importance Vitale Dans le contexte de l interconnexion

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE Le Certificat de Qualification Professionnelle Educateurs de Vie Scolaire a pour objectif de proposer une certification pour les personnels qui ont une activité spécifique dans

Plus en détail

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-071039-3 Table des matières Avant-propos................................................................ IX Chapitre

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

I q Le système d information

I q Le système d information [ Manager le système d information I q Le système d information Au sein d une organisation, les équipements informatiques matériels et les logiciels qui les animent ne constituent que la partie visible

Plus en détail

CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL :

CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL : CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL : Introduction : L IST 1 a pour mission générale la promotion de la santé au travail. Celle-ci

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F)

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CENTRE DE RECHERCHE LILLE NORD EUROPE PHASE D ADMISSION : EPREUVE ECRITE DUREE : 2 HEURES

Plus en détail

Santé & Sécurité au Travail, Qualité, Ressources Humaines, Management & Organisation

Santé & Sécurité au Travail, Qualité, Ressources Humaines, Management & Organisation Santé & Sécurité au Travail, Qualité, Ressources Humaines, Management & Organisation formation, assistance, conseil Siège : Agence (1/09/16) 500 chemin du Devey Bat. Les Avenières E 38690 Oyeu 73500 La

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Titre : Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Cahier des charges Page 1 sur 7 Sommaire 1. Objectif et contexte de la consultation 3 1.1. Objectif de la consultation

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM Par un collectif de l INEM Instituto National de Emples (Institut National de l Emploi), Madrid, Espagne L intégration des technologies dans la société de l information

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation. *On Demand

L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation. *On Demand L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation *On Demand Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à votre métier et à votre environnement,

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région École - Entreprise D une part : entre et L Académie d Orléans-Tours Représentée par Monsieur Paul CANIONI Recteur, Chancelier des Universités

Plus en détail

Ansaldo STS France. Ingénieur signalisation confirmé H/F (Senior Signal Engineer) réf.1723. Lieu Les Ulis

Ansaldo STS France. Ingénieur signalisation confirmé H/F (Senior Signal Engineer) réf.1723. Lieu Les Ulis Ingénieur signalisation confirmé H/F (Senior Signal Engineer) L ingénieur signalisation confirmé(e) intervient en tant qu Ingénieur Système sur les systèmes complexes CBTC (systèmes de métro automatique).

Plus en détail

Montrouge, le 3 décembre 2015

Montrouge, le 3 décembre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIRECTION DES CENTRALES NUCLEAIRES Montrouge, le 3 décembre 2015 Réf. : CODEP-DCN-2015-035633 Monsieur le Directeur Direction du Parc Nucléaire et Thermique EDF Site Cap Ampère 1 place

Plus en détail

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification pour les Espaces Numériques de Travail 1 Sommaire Présentation du contexte Objectifs, contraintes / opportunités et limites Processus général de certification Fichier de critères Organisation des groupes

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale Solutions de consultance en radioprotection médicale 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) 34070 MONTPELLIER - www.nova-radioprotection.com courriel : contact@nova-radioprotection.com

Plus en détail

accompagne l ambition du Secteur Public

accompagne l ambition du Secteur Public accompagne l ambition du Secteur Public 1 ORCOM SECTEUR PUBLIC Réformes institutionnelles, évolutions règlementaires, contraintes budgétaires, le secteur public relève le défi et ORCOM met à sa disposition

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Radar Live. La solution pour faire évoluer vos tarifs en temps réel

Radar Live. La solution pour faire évoluer vos tarifs en temps réel Radar Live La solution pour faire évoluer vos tarifs en temps réel Une avancée majeure pour votre processus de tarification Radar Live est un logiciel révolutionnaire qui change radicalement l approche

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Référentiel de formation des études paramédicales 2009

Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Plan Contexte d émergence de la réforme des études Principes du référentiel de formation Organisation de la formation Unités d enseignement et stages

Plus en détail

Les missions de la DSI

Les missions de la DSI Les missions de la DSI La direction des systèmes d'information a pour missions de mettre en place les moyens permettant à l Ecole de garantir la maîtrise technique de ses matériels et logiciels et de piloter

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

«Rien n est permanent

«Rien n est permanent «Rien n est permanent sauf le changement» Pour nous contacter en France et à l étranger: Téléphone: +33 1 45 46 50 64 Télécopie: +33 1 71 33 10 32 Par courriel: contact@dfacto.fr Sur notre site rubrique

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

MANAGEMENT COMPTABILITE DEVELOPPEMENT PERSONNEL SOCIAL COMMUNICATION OUTILS BUREAUTIQUE GESTION DES RH COMMERCE

MANAGEMENT COMPTABILITE DEVELOPPEMENT PERSONNEL SOCIAL COMMUNICATION OUTILS BUREAUTIQUE GESTION DES RH COMMERCE MANAGEMENT COMPTABILITE DEVELOPPEMENT PERSONNEL OUTILS BUREAUTIQUE SOCIAL COMMUNICATION GESTION DES RH COMMERCE CALENDRIER COMPTABILITE JANV FEV MARS AVRIL MAI JUIN JUIL. Mise en place d une organisation

Plus en détail

Vers un Nouveau Mode Opératoire des Systèmes Bancaires. 1. Introduction

Vers un Nouveau Mode Opératoire des Systèmes Bancaires. 1. Introduction Vers un Nouveau Mode Opératoire des Systèmes Bancaires 1. Introduction Augmenter les revenus et réduire les coûts opérationnels représentent pour toute société deux moyens d augmenter leur profitabilité.

Plus en détail

Système d information Système informatique

Système d information Système informatique [ Système d information Système informatique I q Définitions A. Système d information «Le système d information est un ensemble organisé de ressources : matériel, logiciel, personnel, données, procédures...,

Plus en détail

Christian Caoudal - Copyright 2010 oopartners solutions 1

Christian Caoudal - Copyright 2010 oopartners solutions 1 oopartners solutions - Conseil, solutions et mise en oeuvre Organisation de la session de quoi s agit il? Introduction Plan de l intervention Entreprises en transition / L entreprise étendue Mettre en

Plus en détail

Formation professionnelle TIC Suisse

Formation professionnelle TIC Suisse Formation professionnelle TIC Suisse DIRECTIVES concernant l examen professionnel de: Informaticienne / informaticien 1 en technique des systèmes et réseaux TIC Informaticienne / informaticien en développement

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

Dossier thématique : Les organisations sportives 17/11/2015

Dossier thématique : Les organisations sportives 17/11/2015 Dossier thématique : Les organisations sportives 17/11/2015 21/01/2016 1 Présentation de GREEN Conseil Carte d identité Activités du Cabinet Carte d Identité de GREEN Conseil GREEN Conseil est un cabinet

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à propositions

Cahier des charges pour un appel à propositions Cahier des charges pour un appel à propositions Mise en concurrence pour : Une intervention pédagogique en formation expérimentale auprès de l organisme de formation pilote Familles Rurales fédération

Plus en détail

Une approche sémantique de la gestion d Objets de Savoir

Une approche sémantique de la gestion d Objets de Savoir Une approche sémantique de la gestion d Objets de Savoir ilearning Forum 2007 Thème : e-qualité / qualité des ressources pédagogiques Auteurs : Pierre Prevel, Formation Groupe Crédit Agricole SA Aurélie

Plus en détail