Dossier de présentation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de présentation"

Transcription

1 DIY* * Do It Yourself : Et si on le faisait nous-mêmes? Dossier de présentation Sommaire BIODIVERSITÉ, ETSILAPLANTE IDÉALEEXISTAIT? Présentation p.2 Description générale p.3 Info pratiques p.5 Les panneaux de l exposition p.6 Les machines p.8 Les réalisations p.9 Des ateliers p.10 1

2 Présentation Do It Yourself :* Et si on le faisait nous-mêmes? Midi-Pyrénées est le Centre de science régional, labellisé «Science et Culture, Innovation» par le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Une exposition pour inciter à une réappropriation du «faire soi-même». D un côté il existe des freins qui empêchent de fabriquer soi-même, de l autre des communautés se mobilisent et créent des espaces ouverts pour partager savoirs-faire et projets. Cette structure conçoit et réalise des expositions, organise des évènements tels que la fête de la science... et s appuie sur un réseau d acteurs en région, pour mener à bien ses projets. Faire entrer en dialogue curieux et familiers du Do It Yourself (DIY), montrer que le geste technique peut être à portée de tous, créer l émulation autour d une pratique émergente et porteuse d innovation : voici quelques-uns des enjeux de cette exposition. Pour tout complément d information Le service DCST de l Université de Toulouse Sous la forme d un module circulaire, elle est composée de panneaux explicatifs à la fois riches et décalés, de diverses machines-outils commandées par ordinateur telles qu une imprimante 3D, et de plusieurs exemples de réalisations à caractère scientifique ou ludique. Le service de Diffusion de la Culture des Sciences et Techniques (DCST) a pour mission de promouvoir et soutenir des actions culturelles en lien avec les sciences et techniques et les établissements d enseignement supérieur. Pour tout complément d information Artilect Une exposition conçue par dans le cadre du projet Artilect est un LABoratoire de FABrication, Fab Lab, où toute personne, quelque soit son niveau de connaissance, peut venir expérimenter, apprendre ou fabriquer par elle-même tous types d objets (prototype technique, objet interactif, artistique ou design, meuble, etc.). Pour tout complément d information Financée par : En partenariat avec : 2

3 Description générale 3

4 Description générale Une exposition modulable L exposition est conçue pour s adapter au maximum en fonction de l espace. Elle est composée de 11 structures de 2m20 de haut par 1m40 de large en médium verni. Les 11 structures sont prévues pour former un cercle de 8m de diamètre dans leur configuration initiale. Cependant, elles peuvent être rapprochées, accolées ou configurées différemment. Les structures accueillent les panneaux de l exposition. Les tablettes des structures servent de support à des exemples de réalisations, à quelques cartels explicatifs et à deux écrans diffusant des vidéos. Une table centrale peut être ajoutée pour accueillir des ateliers. Des machines sont également présentes, elles sont livrées chacune dans un flightcase qui leur sert également de support. 4

5 Infos pratiques Le public cible L exposition est d abord conçue pour : - mieux connaître les attentes et/ou les besoins dans la pratique d ateliers collaboratifs alliant créativité et machines à commande numérique. - interpeller des visiteurs peu enclins à priori à s imaginer fabricant des choses euxmêmes. - faire découvrir à des visiteurs confrontés à des besoins spécifiques des moyens pour eux d y répondre. Elle s adresse à tous les publics*, qu ils soient familiers des pratiques de bricolage, de programmation, d électronique ou pas du tout. Les lieux Cette exposition est conçue pour l itinérance. s est associé avec le service DCST pour la première tournée dédiée aux universités, établissements de recherche et écoles d enseignement supérieur de la ville de Toulouse et son agglomération. Dans un deuxième temps elle couvrira ce même type d établissements sur l ensemble de la région Midi-Pyrénées. Surface 50 m 2 pour l exposition complète dans sa configuration standard. Hauteur Les panneaux de l exposition mesurent 2m20 de haut. Branchements électriques 3 machines et 3 ordinateurs portables doivent être branchés notamment pendant les ateliers et animations : une alimentation de 220 Volt, 16 Ampères est nécessaire. Internet Une connection internet (filaire ou WiFi) est à prévoir. Installation L exposition nécessite une journée complète de montage et une 1/2 journée pour le démontage. La présence de six personnes est nécessaire pour un bon déroulement : deux personnes de et deux personnes du site d accueil. Le calendrier Octobre 2012 Janvier 2013 Juin2013 Septembre 2013 Décembre 2013 Transport 20 m 3 avec hayon. Tournée Toulouse Tournée Midi-Pyrénées Présentation durant la Novela Tlse numérique * à partir de 12 ans 5

6 Les panneaux de l exposition La frise La grand-mère Une frise chronologique court sur l ensemble de la plus grande paroi extérieure. Elle met en lumière certaines des inventions qui ont été nécessaires au cours de l histoire pour qu aujourd hui nous soyons en mesure de réaliser une imprimante 3D. Messages : - une invention ne peut avoir lieu à un moment donné que parce que d autres choses ont été inventées ou découvertes avant. - plus on remonte dans le temps plus les inventions sont compréhensibles, voire reproductibles par tout le monde. - la jonction d inventions, sans lien apparent au moment de leur réalisation, peut produire de l innovation. - certaines inventions évoluent au cours du temps, d autres restent quasiment inchangées. - une imprimante 3D, symbole de la réappropriation d une certaine forme de fabrication (prototypes) est elle-même issue d inventions peu accessibles au profane. - fabriquer, inventer, réaliser sont des actions qui prennent du temps. Ces quatre panneaux intitulés «Il parait que grandmère fait du DIY» racontent l histoire d une recette de grand-mère qui circule sur Internet entre différents personnages qui contribuent chacun à son amélioration. Le dernier panneau se termine sur une citation : Tout le monde fait du DIY sans le savoir. Mais même s il n a rien de révolutionnaire ce mouvement, ou plutôt cet acronyme DIY traduit bien un phénomène de société. Messages : Le DIY est à la portée de chacun, dans n importe quel domaine, quel que soit son niveau de départ. C est grâce à la contribution de pairs que l on peut apprendre, progresser et fabriquer ensuite ses propres réalisations. Tout le monde fait, à un moment ou un autre, du DIY (faire une vinaigrette, reprendre un ourlet, monter un meuble etc.) sans forcément se poser de questions, alors pourquoi ne pas appliquer la même démarche dans d autres domaines (prise en main logiciel, fabrication de machine etc.)? 6

7 Les panneaux de l exposition Chacun son style Vidéos et cartels A l intérieur du module, seuls quatre panneaux contiennent des textes. Ils présentent les différents types de lieux (FabLab, Techshop, Hackerspace) qui existent et où l on peut trouver des machines-outils pilotées par ordinateur à disposition du public. Messages : - Il existe différents types de lieux où l expert comme le profane peuvent être accompagnés pour utiliser des machines. - La diversité ces lieux permet à ceux qui le souhaitent de fréquenter celui Photo : CCde Watsdesign qui leur correspond le mieux. - Ces lieux partagent des ambitions et des valeurs communes. - En dépit de leurs noms «ésotériques» ces lieux ressemblent à des lieux connus. A l intérieur de la structure, la plupart des panneaux ne comportent que le nom d une des machines présentées : Imprimante 3D, fraiseuse numérique et machine à coudre. Des cartels donnent quelques informations succinctes sur les machines. La découpe laser est une des machines emblématiques de ces ateliers, elle est cependant trop lourde pour être installée dans l exposition. Une vidéo montrant les potentialités de cette machine est donc présentée. Une autre vidéo détaille le concept de FabLab et son histoire. Messages : - Les machines occupent une part importante dans un atelier de type FabLab. - Quelques mots suffisent pour en expliquer les potentialités. - C est en les manipulant, en y passant du temps que l on apprend à s en servir. 7

8 Les machines L imprimante 3D Permet de : Fabriquer des objets en plastique à partir de fichiers 3D réalisés par ordinateur (objets d une vingtaine de centimètres). La fraiseuse numérique Permet de : Réaliser des circuits imprimés ou de petits objets en leur enlevant de la matière. Fonctionne à partir de matériaux variés. La machine à coudre Permet de : Coudre des tissus entre eux, réaliser des ourlets, des boutonnières, des objets en tissu de toute taille. Contrairement aux autres machines présentées, la machine à coudre n est pas pilotée par ordinateur. Elle porte plusieurs messages : le faire soi-même n est pas réservé aux «geeks», si l on a appris un jour à se servir d une machine à coudre, pourquoi ne pas apprendre à se servir d une imprimante 3D? etc. 8

9 Les réalisations Une exposition en évolution Quelques objets réalisés avec chacune des machines de l exposition sont présentés. Tout au long de son itinérance, l exposition s enrichira de nouvelles réalisations issues des besoins, projets, propositions des visiteurs. Lors de l évènement Toulouse Numérique de la Novela 2012, certains visiteurs ont transmis des fichiers qui ont ainsi pu être transformés en direct en objets physiques (boucles d oreilles, objets de décoration). D autres projets nécessitant un peu plus de travail sont en cours (fabrication d un prototype de substrats artificiels pour poissons). Ainsi, pour chaque objet réalisé durant la présentation de l exposition, une copie sera laissée sur place avec une fiche descriptive des raisons pour lesquelles il a été réalisé. L exposition s enrichira de ces réalisations au fur et à mesure de son itinérance. Avec un peu d imagination, il n existe que peu de limites à ce que peuvent réaliser ces machines. 9

10 Des ateliers Démonstrations, ateliers et rencontres Durant toute la durée de présentation de l exposition, des démonstrations de l utilisation des machines sont réalisées. Des ateliers plus longs, conçus en partenariat avec l association Artilect, invitent les visiteurs à se familiariser avec les potentialités des machines et à s initier à différentes techniques. Ils sont proposés gratuitement sur inscription. Des créneaux dédiés permettent à ceux qui le souhaitent de venir utiliser les machines pour réaliser de petits projets. Des rencontres / discussions avec des acteurs toulousains du phénomène DIY sont également régulièrement organisées dans l espace d exposition. Le calendrier de ces animations est définit en partenariat avec la structure d accueil de l exposition afin de correspondre au mieux aux habitudes des utilisateurs du site. En dehors de l ensemble de ces créneaux dédiés prioritairement à l accueil des usagers du site (étudiants, chercheurs etc.), il est envisagé, en accord avec la structure d accueil de l exposition, de proposer des ateliers encadrés à d autres publics : scolaires (2ème cycle), personnes âgées, etc. Ceci en accord avec le message d ouverture de l exposition et également pour que cet espace reste vivant selon les différents moments de la journée, avec des typologies de publics différentes. 10

Le MancheLab : un fab lab pour la Manche

Le MancheLab : un fab lab pour la Manche Saint-Lô, le 03 février 2013 Le MancheLab : un fab lab pour la Manche Le 25 juin 2013, l État, via la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services), a lancé un appel à projets

Plus en détail

APPEL A PROJETS «Fab Région»

APPEL A PROJETS «Fab Région» APPEL A PROJETS «Fab Région» INTRODUCTION La Région mène une politique dynamique en faveur du numérique : infrastructures, développement des usages, accompagnement des usagers, soutien à la filière numérique,

Plus en détail

LA REUNION ET LE TRAVAIL DE GROUPE

LA REUNION ET LE TRAVAIL DE GROUPE La communication (la réunion et le travail de groupe) 1 5 LA REUNION ET LE TRAVAIL DE GROUPE La réunion, les groupes de travail sont les moyens de communication orale favorisant les contacts, les échanges,

Plus en détail

CONFÉRENCE INAUGURALE JEUDI 8 OCTOBRE 2015

CONFÉRENCE INAUGURALE JEUDI 8 OCTOBRE 2015 CONFÉRENCE INAUGURALE JEUDI 8 OCTOBRE 2015 OBJET ET SOMMAIRE Objet : diffuser les nouvelles technologies de fabrication numérique en développant l esprit du «pouvoir faire», «pouvoir fabriquer» par soi-même.

Plus en détail

Cet équipement peut différer selon le niveau : école élémentaire ou école maternelle.

Cet équipement peut différer selon le niveau : école élémentaire ou école maternelle. DOSSIER : Propositions pour un équipement numérique dans les écoles. Faire entrer l école dans l ère du numérique constitue aujourd hui un enjeu majeur de l éducation, inscrit dans le socle commun de connaissances,

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Du 9 janvier au 2 février 2013. MJC Louis Aragon Place Gaillard Romanet / BRON

Du 9 janvier au 2 février 2013. MJC Louis Aragon Place Gaillard Romanet / BRON Du 9 janvier au 2 février 2013 MJC Louis Aragon Place Gaillard Romanet / BRON LE PROJET FAB LAB.tmp/ Dans le cadre du festival Rendez-Vous Bron numérique (RVBn), la Fabrique d Objets Libres est heureuse

Plus en détail

MINISTÈRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF. Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL À PROJETS.

MINISTÈRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF. Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL À PROJETS. MINISTÈRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL À PROJETS Fab labs 2013 AIDE AU DEVELOPPEMENT DES ATELIERS DE FABRICATION NUMERIQUE (FAB

Plus en détail

Une résidence-mission sur le territoire

Une résidence-mission sur le territoire La Direction Régionale des Affaires Culturelles du Nord Pas-de-Calais, Le Pôle de Recherche et d Enseignement Supérieur Université Lille Nord de France (PRES ULNF), en partenariat avec L Université du

Plus en détail

Parcours Culturels Scientifiques

Parcours Culturels Scientifiques ÉDITION 2015/2016 Parcours Culturels Scientifiques Lycées - CFA Grâce au soutien des partenaires, les Parcours Culturels Scientifiques mobilisent les moyens humains, techniques et financiers pour accompagner

Plus en détail

INTRODUCTION. À propos de ce manuel. Contexte d utilisation. Installation d Adobe Illustrator

INTRODUCTION. À propos de ce manuel. Contexte d utilisation. Installation d Adobe Illustrator INTRODUCTION Adobe Illustrator CC est le logiciel d illustration standard pour l impression, le multimédia et les graphismes en ligne. Que vous soyez concepteur technique de documents destinés à l impression,

Plus en détail

DO IT YOURSELF PROGRAMME

DO IT YOURSELF PROGRAMME DO IT YOURSELF LES OUTILS NUMERIQUES AU SERVICE DE LA CREATION LA FABRICATION ET LA PROGRAMMATION 22 au 25 Octobre 2014 à Chalon sur Saône PROGRAMME Do It Yourself Créer // Programmer // Fabriquer Ce mouvement

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

> programme. avril-mai-juin 2016. ateliers numériques pour tous. animations adultes - ateliers juniors - initiations aux outils numériques

> programme. avril-mai-juin 2016. ateliers numériques pour tous. animations adultes - ateliers juniors - initiations aux outils numériques CONCARNEAU ELLIANT MELGVEN NÉVEZ PONT-AVEN ROSPORDEN SAINT-YVI TOURC H TRÉGUNC ateliers numériques pour tous animations adultes - ateliers juniors - initiations aux outils numériques > programme avril-mai-juin

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Participez à l appel à projet «Banc d essai» Biennale Internationale Design 2015

Participez à l appel à projet «Banc d essai» Biennale Internationale Design 2015 Participez à l appel à projet «Banc d essai» Biennale Internationale Design Dans le cadre de la neuvième édition de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne, qui se déroulera du 12 mars au 12 avril,

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France Ville de Clichy-sous-Bois Ville de Montfermeil Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles dans le cadre du

Plus en détail

Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais

Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais Deux appels à manifestation d intérêt «Arts & sciences»

Plus en détail

Candidature de l Espace public numérique d Aix-les-Bains au dispositif : SITUATION, RESSOURCES, ACTIVITÉS Localisation de l Espace public numérique Au cœur du centre-ville d Aix-les-Bains, dans Maison

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

ATELIERS MULTIMEDIA. Programme. Septembre 2015 à Juillet 2016. L Agora FJT du Roc L animathèque

ATELIERS MULTIMEDIA. Programme. Septembre 2015 à Juillet 2016. L Agora FJT du Roc L animathèque L Agora FJT du Roc L animathèque ATELIERS MULTIMEDIA Programme Septembre 2015 à Juillet 2016 Centre Social L Agora 361 rue Saint Nicolas 50400 Granville Tél. : 02 33 50 96 06 Email : epn@ville-granville.fr

Plus en détail

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès.

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès. Note pour les candidatures à l organisation du XXVIe Congrès mondial de la route en 2019 1 Termes de référence 1.1 Cadre d organisation du Congrès Le Congrès mondial de la route est une manifestation dont

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

Vade-mecum de l archivage des documents papier

Vade-mecum de l archivage des documents papier Vade-mecum de l archivage des documents papier sous la direction d Isabelle Neuschwander puis d Agnès Magnien, directrice des Archives nationales Version mise à jour au 21 mars 2011 1 Définitions Il est

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

1. Pourquoi organiser une réunion de concertation?

1. Pourquoi organiser une réunion de concertation? MODALITÉS D ÉCHANGES AVEC LES PARTIES PRENANTES : LES RÉUNIONS DE CONCERTATION FICHE N 3 Informer préalablement les parties prenantes sur l objet, les caractéristiques, les enjeux et objectifs, les plusvalues

Plus en détail

Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains»

Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains» Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains» PV de la réunion du 28 juillet 2011 (Ancienne librairie UOPC : 216, chaussée de Wavre 1050 Ixelles) Responsable

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

Edition 2015 de la semaine de la sécurité des patients. Cahier des charges du concours d affiches

Edition 2015 de la semaine de la sécurité des patients. Cahier des charges du concours d affiches Edition 2015 de la semaine de la sécurité des patients Cahier des charges du concours d affiches Date limite de candidature : 15 octobre 2015 Dans le cadre de la prochaine édition de la semaine de la sécurité

Plus en détail

Projet Moroccan FabLab

Projet Moroccan FabLab Projet Moroccan FabLab Préambule Le Fablab «fabrication laboratory» est un modèle d'atelier qui a été formalisé par Neil Gershenfeld, professeur au «center of bits and atoms» du MIT en 2001. Sa volonté

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

Cahier des charges site web CIMI

Cahier des charges site web CIMI Cahier des charges site web CIMI Création et maintenance du site Internet du LabEx CIMI, Centre International de Mathématiques et d Informatique (de Toulouse) A. Présentation de CIMI CIMI est un Centre

Plus en détail

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes DDCP-YD/JP- SOUTH (2013) 3 Budapest, 28 octobre 2013 Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes 29 novembre 6 décembre 2013 Centre européen de

Plus en détail

Appel à candidature 2016

Appel à candidature 2016 Dossier de candidature 2016 projet summer s lab - résidence de recherche et de création au Cube independent art room CANDIDATURE Appel à candidature 2016 summer s lab 2016 Résidence de recherche et de

Plus en détail

SPEED FABLAB OBJECTIF DU WORKSHOP SPEED FABLAB BUT PRÉAMBULE PRÉ-REQUIS POUR LES ARTISANS D ART PARTICIPANTS OBJECTIFS OPÉRATIONNELS

SPEED FABLAB OBJECTIF DU WORKSHOP SPEED FABLAB BUT PRÉAMBULE PRÉ-REQUIS POUR LES ARTISANS D ART PARTICIPANTS OBJECTIFS OPÉRATIONNELS SPEED S P E ED FABLAB FF SPEED FABLAB Les professionnels des métiers d art possèdent l expertise de leur matériau et les ressources de leurs savoir-faire. Augmentée par les outils numériques, la créativité

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Licence professionnelle Production et gestion durable de l énergie électrique

Licence professionnelle Production et gestion durable de l énergie électrique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Production et gestion durable de l énergie électrique Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Présente. repartir pour 10 ANS!

Présente. repartir pour 10 ANS! Présente repartir pour 10 ANS! Sommaire SOLIDARNUM L inévitable évolution des EPN La Médiation Numérique Les missions et projets SOLIDARNUM Ordi 2.0 RunFabLab Transition Numérique EAV NUM 2 SOLIDARNUM

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

FabLab. Rolland Lucile

FabLab. Rolland Lucile FabLab Rolland Lucile / Le contexte : Les fablabs invitent les participants à partager et échanger compétences et connaissances, à développer des savoir-faire et invitent ainsi au «DIY», soit le «do it

Plus en détail

Séminaire académique sur les coopérations technologiques 27 avril 2005 Lycée Descartes Tours

Séminaire académique sur les coopérations technologiques 27 avril 2005 Lycée Descartes Tours Séminaire académique sur les coopérations technologiques 27 avril 2005 Lycée Descartes Tours Un projet académique pour valoriser les coopérations technologiques. 1 Séminaire académique sur les coopérations

Plus en détail

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement / Edito N 3 / JUIN 2010 Ce 3 ième numéro de l année est entièrement consacré au plan d accompagnement du changement du projet agorha-migration relatif à la migration dans agorha des fonctionnalités existantes

Plus en détail

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47 47. Nous sommes conscients de l importance de la communication, par les entreprises, d informations sur l impact environnemental de leurs activités et les encourageons, en particulier s agissant des entreprises

Plus en détail

Cahier des charges du site internet de l AIM

Cahier des charges du site internet de l AIM Julie Toussaint Marie Olivier TEMA 3 Cahier des charges du site internet de l AIM 1 Sommaire Présentation du projet... 3 Rôles... 3 Objectifs du site... 4 Liste des prestations attendues... 4 Contenu du

Plus en détail

APPEL À PROJETS ARTS NUMÉRIQUES ET NOUVELLES ÉCRITURES

APPEL À PROJETS ARTS NUMÉRIQUES ET NOUVELLES ÉCRITURES APPEL À PROJETS ARTS NUMÉRIQUES ET NOUVELLES ÉCRITURES www.chateauephemere.org Générique Le Château Éphémère est un lieu récemment ouvert dédié à la création numérique, spécialisé dans l'innovation sonore

Plus en détail

Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours.

Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours. Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours. Septembre (3 semaines) S2.1 Réseaux informatiques (LAN, WAN), notions d intranet, d extranet Systèmes d exploitation,

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

PROPOSITION DE PROJET: SITE WEB UE-MED POUR UNE MEILLEURE MISE EN RESEAU DANS LA RECHERCHE ET L INNOVATION

PROPOSITION DE PROJET: SITE WEB UE-MED POUR UNE MEILLEURE MISE EN RESEAU DANS LA RECHERCHE ET L INNOVATION PROPOSITION DE PROJET: SITE WEB UE-MED POUR UNE MEILLEURE MISE EN RESEAU DANS LA RECHERCHE ET L INNOVATION Le partage des résultats de la recherche et de l innovation et le transfert de nouvelles technologies

Plus en détail

Des projets prioritaires. Un objectif prioritaire. Des objectifs spécifiques

Des projets prioritaires. Un objectif prioritaire. Des objectifs spécifiques Direction des bibliothèques Service commun de la documentation PLAN DE FORMATION 2014 Des projets prioritaires Transformation des bibliothèques en Learning Centre. Réorganisation fonctionnelle des bibliothèques.

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane Brest métropole océane se mobilise pour la promotion des déplacements sûrs et non polluants en proposant une alternative à l utilisation croissante de la voiture particulière, notamment sur les courts

Plus en détail

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM Par un collectif de l INEM Instituto National de Emples (Institut National de l Emploi), Madrid, Espagne L intégration des technologies dans la société de l information

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009

PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009 PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009 CONTEXTE : Le Collège Georges Pompidou fait partie du Bassin d Education et de Formation d Evreux-Verneuil. Le public ayant accès au centre de

Plus en détail

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions U Projet Strategicom Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions 12 septembre 2013 Sylvie Pividori-Maurutto Université de Haute-Alsace

Plus en détail

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES A. NATURE DE L INITIATIVE 1. Territoire Le territoire de l alliance de journalistes est international. Sur le plan thématique, au-delà des

Plus en détail

Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection»

Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection» Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection» 1. ACCES AU SITE ET CHOIX DE LA LANGUE... 1 2. PRESENTATION DE LA PAGE D ACCUEIL... 2 3. LES PAGES PUBLIQUES DU SITE... 3 4. VOTRE ZONE PRIVEE... 5 1.

Plus en détail

AP2i Cahier des charges

AP2i Cahier des charges AP2i Cahier des charges Concours graphique Document de 8 pages. Contact : concours@ap2i.org Infos : http://concours.ap2i.org 1/8 Quels sont les besoins graphiques de l Agence? A travers ce concours, nous

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Direction générale. www.cmaisonneuve.qc.ca/emploi. Les personnes intéressées ont jusqu au. 28 novembre 2012, à 16 h, pour faire parvenir

Direction générale. www.cmaisonneuve.qc.ca/emploi. Les personnes intéressées ont jusqu au. 28 novembre 2012, à 16 h, pour faire parvenir Reconnu pour la qualité de sa formation, le Collège de Maisonneuve accueille près de 7 000 étudiants, jeunes et adultes inscrits à la formation créditée, et plus de 2 000 personnes y suivent des activités

Plus en détail

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER L EUROPE S ENGAGE EN CHAMPAGNE-ARDENNE STRATEGIE DE COMMUNICATION PROGRAMMATION 2014-2020 1 Table des matières Contexte...

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

ORIENTATIONS STRATEGIQUES EVALUATION DU PLAN D ACTIONS TOURISME DURABLE 2009-2013 DEFINITION D UN NOUVEAU PLAN D ACTIONS 2014-2019 ORIENTATIONS STRATEGIQUES 1 Réalisé avec le soutien financier de : SOMMAIRE Objectifs et méthode...

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL GENERAL DU LOT AUX TRAVAUX SUR LA E-INCLUSION DU CONSEIL NATIONAL DU NUMERIQUE

CONTRIBUTION DU CONSEIL GENERAL DU LOT AUX TRAVAUX SUR LA E-INCLUSION DU CONSEIL NATIONAL DU NUMERIQUE CONTRIBUTION DU CONSEIL GENERAL DU LOT AUX TRAVAUX SUR LA E-INCLUSION DU CONSEIL NATIONAL DU NUMERIQUE 1. Quels seraient les destinataires et quels seraient les objectifs absolument prioritaires (1 ou

Plus en détail

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Version 5 Impartial Software La Longanière 49330 Marigné Tél. : 02 41 69 20 45 e-mail : contact@impartial-software.com web : http://www.impartial-software.com

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL

RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL TU Sy Quan Master CCI 2010-2011 Projet Exoculture http://exoculture.free.fr RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL Tu Sy Quan Master CCI 1 I. Présentation générale Dans le cadre de la formation du Master CCI,

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières Cahier des Clauses Particulières relatif au programme fonctionnel Informatique * * * Amélioration du Système d information de la CCIM Sommaire 1. Objet du Marché P2 2. Contexte P2 2.1- Présentation l environnement

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Décisions de Gilles de Robien. Relancer l Education prioritaire

Décisions de Gilles de Robien. Relancer l Education prioritaire Décisions de Gilles de Robien Relancer l Education prioritaire Des objectifs clairs pour l ensemble des établissements de l éducation prioritaire Les décisions suivantes concernent l ensemble des écoles

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Calendrier (sous réserve de modifications) :

Calendrier (sous réserve de modifications) : Calendrier (sous réserve de modifications) : Journées d étude : Surdicécité : Identité, diversité, créativité : Toulouse, les 30 et 31 janvier 2014 Fiche 1 L importance du toucher chez les personnes sourdaveugles

Plus en détail

Sécurité des patients Suisse

Sécurité des patients Suisse Elle est organisée par la fondation Sécurité des patients Suisse Semaine d action la sécurité des patients Dialogue avec les patientes et les patients Présentation De quoi s agit-il? 3 Public cible et

Plus en détail

SECOND CONCOURS Série Sciences de l ingénieur GÉNIE CIVIL. Matériaux, Ouvrages et Aménagement Équipements et Énergies

SECOND CONCOURS Série Sciences de l ingénieur GÉNIE CIVIL. Matériaux, Ouvrages et Aménagement Équipements et Énergies SECOND CONCOURS Série Sciences de l ingénieur GÉNIE CIVIL Matériaux, Ouvrages et Aménagement Équipements et Énergies RAPPORT DU JURY - SESSION 2012 - ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN SECOND CONCOURS

Plus en détail

Module Production à commande numérique - Tournage. Les techniques de production à commande numérique... 3. Introduction / historique...

Module Production à commande numérique - Tournage. Les techniques de production à commande numérique... 3. Introduction / historique... Index Les sujets de formation Les techniques de production à commande numérique.... 3 Introduction / historique...................................... 3 CNC, Généralités.........................................

Plus en détail

Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac

Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac DOSSIER DE PRESSE - 10 JANVIER 2014 SOMMAIRE APB EN UNE INFOGRAPHIE...... 5 QU EST

Plus en détail

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe

Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Simon Benjamin BTS SIO Rapport de stage : Création d un site web pour la Communauté des communes du pays vernois et du terroir de la truffe Entreprises : 2014/2015-1 - - 2 - Remerciements Je tiens tout

Plus en détail

Que de la Poudre aux yeux!

Que de la Poudre aux yeux! Que de la Poudre Plus qu une exposition, un véritable voyage dans le temps! Cette exposition propose de faire découvrir l histoire de la naissance du cinéma, et plus particulièrement du cinéma d animation.

Plus en détail

les ateliers vélo mode d emploi

les ateliers vélo mode d emploi les ateliers vélo mode d emploi un service à la mobilité et à l autonomie, des lieux participatifs et solidaires pour encourager la pratique individuelle Comment ça marche? Comment s y prendre? Qui contacter?

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 :

LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 : LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 : Faire connaître le patrimoine du Pays de Gâtine auprès d un large public en encourageant la créativité des acteurs du territoire Règlement (UE) N 1305/2013

Plus en détail

Utilisation des téléphones portables des élèves. en enseignement d exploration

Utilisation des téléphones portables des élèves. en enseignement d exploration Utilisation des téléphones portables des élèves en enseignement d exploration Il s agit ici de travailler avec un groupe d élèves ayant choisi l enseignement d exploration «Méthodes et pratiques scientifiques»

Plus en détail

Les diagrammes de flux d informations

Les diagrammes de flux d informations Les diagrammes de flux d informations Le système d information Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Notions Description Représentation des flux d information d une activité commerciale

Plus en détail

INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT.

INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT. FORMATION DISCIPLINAIRE EPS INTÉGRATION DES T.I.C.E. DANS LES SÉQUENCES D ENSEIGNEMENT. AMATTE Lionel C.M.I. EPS NC. Un objectif : Promouvoir sur le terrain et dans les conditions des établissements, les

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

Un Grand Paris ambitieux et partagé

Un Grand Paris ambitieux et partagé Un Grand Paris ambitieux et partagé Le lien fort entre les composantes d une métropole et ses habitants est la clef de son existence durable. Elle suppose une grande ambition: le partage d une identité

Plus en détail

LE MARDI 23 SEPTEMBRE 2014

LE MARDI 23 SEPTEMBRE 2014 Pour une intégration FACILE et EFFICACE d un SERIOUS GAME dans votre dispositif de formation LE MARDI 23 SEPTEMBRE 2014 Animée par Pascal BALANCIER Hôtel Diar Lemdina - Yesmine Hammamet SALLE CÉSAR 4 De

Plus en détail

Programme d échange entre écoles maternelles, en partenariat avec le projet «Décolâge!»

Programme d échange entre écoles maternelles, en partenariat avec le projet «Décolâge!» APPEL A CANDIDATURES Ecoles maternelles et familles défavorisées Ensemble pour accompagner l enfant dans son parcours scolaire Programme d échange entre écoles maternelles, en partenariat avec le projet

Plus en détail

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Domaine Science Humaines et Sociales LICENCE MENTION Information-communication Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Où? Site de Nancy - Campus Lettres et Sciences Humaines

Plus en détail

Siège social 7900, boul. Taschereau, édifice E, bureau 100, Brossard Qc J4X 1C2 Téléphone : 450 466-7036 Télécopieur : 450 466-5134

Siège social 7900, boul. Taschereau, édifice E, bureau 100, Brossard Qc J4X 1C2 Téléphone : 450 466-7036 Télécopieur : 450 466-5134 Siège social 7900, boul. Taschereau, édifice E, bureau 100, Brossard Qc J4X 1C2 Téléphone : 450 466-7036 Télécopieur : 450 466-5134 LA FORMATION, UN OUTIL INDISPENSABLE AU DÉVELOPPEMENT DE LA VIE SYNDICALE

Plus en détail