Structure fédérative

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Structure fédérative"

Transcription

1 Unités de recherche Vague B ( ) Structure fédérative Le dossier comprendra de 10 à 50 pages en fonction de la taille de la structure fédérative et ne dépassera pas 4Mo. 1. Informations administratives (dans la configuration prévue au 1 er janvier 2012) Intitulé complet de la structure fédérative UNITE MIXTE DE SERVICE ET DE RECHERCHE USR 3125 MAISON MEDITERRANENNE DES SCIENCES DE L HOMME Responsable M./Mme Nom Prénom Corps- Grade Etablissement d'enseignement supérieur d'affectation ou organisme d'appartenance Mme MARIN Brigitte PR 1 Aix-Marseille 1 Type de demande nouvelle structure (création «ex-nihilo») renouvellement fusion restructuration En cas de renouvellement, fusion ou restructuration, préciser les labels, n et intitulés des structures en 2008 : USR 3125/MMSH Établissement(s) de rattachement de la structure (tutelles) Établissement(s) d enseignement supérieur et de recherche Établissement de rattachement : Aix-Marseille 1 organisme(s) de recherche organisme : CNRS département ou comm. de rattachement : InSHS Préciser l'établissement ou organisme responsable du dépôt du dossier : Aix-Marseille 1 (sauf exception, le dossier est déposé par l'établissement hébergeur de la structure fédérative) Préciser le cas échéant le délégataire unique de gestion : Autres partenaires de la structure : Établissement(s) d'enseignement supérieur et de recherche : Aix-Marseille 3 Organisme(s) de recherche : CNRS Entreprise(s) : Autres : mars vague B 1

2 Unités de recherche Classement thématique Domaine(s) scientifique(s) Indiquer, en début de ligne, "P" pour le domaine scientifique principal, "S" pour le ou les domaines scientifiques secondaires éventuels "P" 6 Sciences humaines et humanités "P" 7 Sciences de la société Sous-domaine(s) aeres (cf. nomenclature) Indiquer, à gauche du sigle, "P" pour le domaine scientifique principal, "S" pour le ou les domaines scientifiques secondaires éventuels "P" SHS6 Histoire "P" SHS6 GeAU "P" SHS7 Socio "P" SHS7 SciencePo "P" SHS7 AnthroEthno Secteur(s) disciplinaire(s) (cf nomenclature) Reporter les codes des secteurs par ordre d'importance : Mots-clés Prédéfinis (cf nomenclature mots-clés) : sciences humaines et sociales Libres : Méditerranée, interdisciplinarité, comparatisme Domaine applicatif, le cas échéant Indiquer, en début de ligne, "P" pour le domaine principal, "S" pour le ou les domaines secondaires éventuels Nomenclature ERC (European Research Council) Indiquer, en début de ligne, "P" pour le secteur principal, "S" pour le ou les secteurs scientifiques secondaires éventuels Social Sciences & Humanities "P" SH2 Institutions, values and beliefs and behaviour : sociology, social anthropology, political science, law, communication, social studies of science and technology "P" SH3 Environment and society : environmental studies, demography, social geography, urban and regional studies "S" SH5 Cultures and cultural production : literature, visual and performing arts, music, cultural and comparative studies "P" SH6 The study of the human past : archaeology, history and memory Coordonnées de la structure fédérative Localisation et établissement : Maison Méditerranéenne des Sciences de l Homme Numéro, voie : 5 rue du Château de l Horloge Boîte postale : BP 647 Code postal et ville : Aix-en-Provence cedex 2 Téléphone : Adresse électronique : Site web : http ://www.mmsh.univ-aix.fr mars vague B 2

3 Unités de recherche Unités membres de la structure fédérative au 1 er janvier 2012 Label et n Intitulé de l unité Responsable Etablissement de rattachement support Domaine scientifique principal (cf. nomenclature) Unité porteuse / Unité associée (*) MMSH (Maison méditerranéenne des sciences USR 3125 B. Marin Aix-Marseille 1 Unité de l Homme) porteuse TELEMME (Temps, Espaces, Langages Europe Unité UMR 6570 JM. Guillon Aix-Marseille 1 6 Méridionale Méditerranée) associée IDEMEC (Institut d Ethnologie Unité UMR 6591 D. Albera Aix-Marseille 1 7 Méditerranéenne et comparative) associée IREMAM (Institut de recherches et d études Unité UMR 6568 G. Alleaume Aix-Marseille 1 7 sur le monde arabe et musulman associée UMR 8171 CEMAf (Centre d études des mondes africains) J. Bouju Aix-Marseille 1 6 Unité associée LAMES (Laboratoire méditerranéen d études Unité UMR 6127 sociologiques) S. Bordreuil Aix-Marseille 1 7 associée UMR 6573 CCJ (Centre Camille Jullian) D. Garcia Aix-Marseille 1 6 Unité associée LAMPEA (Laboratoire méditerranéen de UMR 6636 préhistoire Europe Afrique) R. Chenorkian Aix-Marseille 1 6 Unité associée LAMM (Laboratoire d archéologie médiévale UMR 6572 méditerranéenne) H. Amouric Aix-Marseille 1 7 Unité associée UMR 6125 CPAF (Centre Paul-Albert Février) G. Dorival Aix-Marseille 1 6 Unité associée IRAA (institut de recherches sur l architecture USR 3155 antique) R. Robert Aix-Marseille 1 6 Unité associée (*) Unité porteuse : plus du tiers des ETP de l unité intervient dans la structure fédérative Outre ces laboratoires, la MMSH accueille dans ses locaux : - l Ecole doctorale n 355 «Espaces, cultures, sociétés» dirigée par le Professeur Catherine Virlouvet, Collège doctoral PRES d Aix-Marseille ; - les départements d enseignement des sciences de l antiquité et d anthropologie ainsi que le secrétariat du département d histoire de l art (UFR Civilisations et Humanités du secteur LSH d Aix-Marseille 1). - Par convention, des équipes reconnues qui collaborent à des actions transverses de la MMSH : - l UMR Espace 6012 qui regroupe des géographes, sociologues, historiens, anthropologues de 4 Universités de PACA (Nice rattachement principal -, Aix, Marseille, Avignon) et du CNRS ; pour analyser les dynamiques du territoire. - l EA 2424 (depuis le 01/01/2008), Centre de recherches Cultures, santé, sociétés (CReCSS), anthropologie bioculturelle et anthropologie de la santé, Aix-Marseille 3. A compter du 01/01/2009, cette équipe a rejoint l UMR 8562 Centre Norbert Elias (EHESS, Aix-Marseille 3, Université d Avignon). mars vague B 3

4 Unités de recherche Liste des personnels affectés en propre à la structure fédérative Nom Prénom H/F Année naissance Etablissement ou organisme d appartenance ABROUS Nacira F 1970 CNRS BERGERET Eric H 1975 CNRS BLANCO César H 1965 Université d Aix-Marseille 1 BRESC Mathilde F 1960 CNRS CHAMPALOUX Christian H 1967 CNRS CHATELIN Chloé F 1974 CNRS DISDIER Evelyne F 1955 CNRS DUBOIS Olivier H 1956 CNRS FARGIER Chloé F 1979 CNRS FERRARA Rosalind F 1952 Université d Aix-Marseille 1 GINOUVES Véronique F 1961 CNRS GIRARD-REYDET Emmanuel H 1969 CNRS GRIMA Xavier H 1967 Université d Aix-Marseille 1 JUNIQUE Christian H 1951 CNRS LAYE Christiane F 1959 Université d Aix-Marseille 1 MARTEAU Pascal H 1959 CNRS MONTEIL Pierre H 1948 Université d Aix-Marseille 1 MOUKHLISSE Hassan H 1964 CNRS RICHARD Annick F 1971 CNRS RINAUDO Annie F 1954 Université d Aix-Marseille 1 SEIGNE Dominique F 1960 Université d Aix-Marseille 1 SEIMANDI Gisèle F 1952 Université d Aix-Marseille 1 SENOUQUE Rémy H 1976 CNRS TORRES Christiane F 1952 Université d Aix-Marseille 1 VAN HEUMEN Karine F 1969 Université d Aix-Marseille 1 VEYSSEYRE Bernadette F 1967 CNRS WEILL Arnaud H 1973 CNRS ZARDAN Samir H 1950 CNRS mars vague B 4

5 Unités de recherche Surfaces recherche (en m² SHON*) prévues pour la structure fédérative au 1 er janvier 2012 (Hors surfaces occupées par les unités de recherche membres de la structure) : l USR 3125 et les 10 laboratoires composants qu elle fédère sont regroupés dans un bâtiment de m2, sur un site délocalisé du secteur LSH d Aix-Marseille 1. L ensemble forme la MMSH. Dans ces conditions, il nous paraît préférable d indiquer la totalité des surfaces dans le tableau ci-après. Etablissement(s) d'enseignement supérieur et/ou organisme(s) prenant en charge des coûts d'infrastructures " recherche" de la structure Établissement de rattachement support :. Aix-Marseille 1 Ventilation des surfaces en m² (Voir tableau ci-après) Établissement de rattachement :. Établissement de rattachement :. Organisme de recherche :... Organisme de recherche :... Autres (AP-HP, CHU, CHR, autre à préciser) : TOTAL des surfaces * Surface hors œuvre nette. Surface SHON = surface utile x 1,4. Surface utile : surface d'une pièce mesurée à l'intérieur des murs porteurs et des cloisons. Surface hors oeuvre nette : surface administrative utilisée lors du dépôt du permis de construire qui correspond à la somme des surfaces délimitées par les périmètres extérieurs de la surface horizontale de chaque étage clos ou sous-sol aménagé déduction faite des surfaces non exploitables (balcons, terrasses, volumes non clos). mars vague B 5

6 Unités de recherche Tableau de répartition des surfaces de la MMSH. (Les espaces «propres» de l USR sont signalés en bleu). Surfaces utiles % surface Circulations Surface SHON en m2 hors circulations en m2 su. + circulations ESPACE RECHERCHE , , / Laboratoires ,64 890, * USR ,13 100, * IREMAM 696 7,09 138, * TELEMME 444 4,52 88, * IDEMEC 204 2,08 40, * LAMES 264 2,69 52, * CEMAf 72 0,73 14,31 86 * CCJ 880 8,96 174, * LAMM 489 4,98 97, * ESEP 645 6,57 128, * IRAA 191 1,94 37, * CPAF 93 0,95 18, / Bibliothèques ,75 483, * Médiathèque ,29 298, * BIAA 929 9,46 184, / Espaces communs 802 8,17 159, * Salles de séminaire 281 2,86 55, * Salles de réunion 67 0,68 13,32 80 * Salle NTIC 45 0,46 8,94 54 * Cafétéria 225 2,29 44, * Studios chercheurs invités 127 1,29 25, * Réserves / vestiaire gym 37 0,38 7,35 44 * Local CAES 20 0,20 3,98 24 ESPACE ENSEIGNEMENTS ,33 201, * Secrétariat Ethno et Sciences de l Antiquité 118 1,20 23, * Ecole doctorale 65 0,66 12,92 78 * Salle info/étudiants 70 0,71 13,91 84 * Salles de cours 513 5,22 101, * Amphithéâtre 209 2,13 41, * Espace étudiants 40 0,41 7,95 48 ESPACES COMMUNS DIVERS ,11 216, * Accueil 111 1,13 22, * Sanitaires 220 2,24 43, * Locaux techniques 596 6,07 118, * Appartements de fonction 164 1,67 32, Total , , Surface totale , Remarques : 1/ Aix-Marseille 1 supporte la totalité des frais d'infrastructure de l ensemble du bâtiment : soit 470 K TTC / an dans le quadriennal / Les salles de cours et l'amphithéâtre comptabilisés en "Enseignements" servent aussi à la "Recherche" 3/ Les appartements de service sont occupés par 2 personnels affectés à l USR3125 4/ La gestion des studios de chercheurs invités relèvent de l USR3125 5/ Les deux bibliothèques du site sont considérés comme des bibliothèques de recherche mars vague B 6

7 Unités de recherche Pour les plates-formes technologiques seulement Gros équipements (hors équipements spécifiques des unités) Nature Année d achat Coût d achat Coût annuel de fonctionnement Appartenance à un réseau national ou international (préciser lequel) - GIS Réseau des MSH - Réseau d excellence des centres de recherches en sciences humaines sur la Méditerranée (Ramses², VIème PCRD) - Mémoires audiovisuelles de la Méditerranée (MEDMEM, programme Euromed Heritage IV) mars vague B 7

8 Unités de recherche 2. Dossier scientifique Le dossier scientifique pourra être rédigé en français ou en anglais. Il sera précédé d un résumé (executive summary) dans les deux langues. Au cas où des experts non francophones seraient sollicités, l AERES pourra demander au porteur de projet de transmettre le rapport en anglais. Rapport scientifique La réalisation des objectifs du projet scientifique précédent et ses effets structurants seront explicités. Le rapport mentionnera les résultats marquants des quatre dernières années résultant directement de l action de la structure fédérative. Il fournira aussi des éléments permettant d apprécier la réalité et la qualité de l animation scientifique, la réalité et le degré de mutualisation des moyens techniques et humains des unités, la valorisation à l échelle de la structure fédérative des résultats de la recherche. Il discutera le cas échéant de la complémentarité / insertion par rapport aux autres structures fédératives présentes sur ce site. Il précisera également le bilan de la répartition des crédits utilisés en 2008 et 2009 et les gros équipements utilisés, en mentionnant ceux acquis au cours des quatre dernières années et leurs financements ou cofinancements. Projet scientifique pour la période Le projet scientifique et ses effets structurants seront explicités. Seront également précisés : - l organigramme de la structure fédérative ; - le fonctionnement et la composition de l instance de pilotage ; - les principaux éléments de la convention de fonctionnement entre les unités de recherche fédérées ; - le rôle et la fonction des participants à la structure et le cas échéant, des personnels administratifs et de recherche employés par la structure (hors ceux des unités membres) ; - les achats de gros équipements et les financements et cofinancements envisagés. Date et signature du responsable de la structure Le 9 septembre 2010 Brigitte Marin mars vague B 8

9 Contrat quadriennal MAISON MEDITERRANENNE DES SCIENCES DE L HOMME USR 3125 AIX-MARSEILLE UNIVERSITE CNRS Juillet 2010

10 Sommaire PREMIERE PARTIE : BILAN Présentation générale page 3 I Etat des lieux et bilan des services - Administration et gestion page 6 - Logistique, hygiène & sécurité page 13 - Médiathèque (Bibliothèque, Iconothèque, Phonothèque) page 14 - Service informatique page 18 - Publications page 20 - Valorisation/communication page 22 - Plan de formation de l unité page 23 II Bilan scientifique II.1 Les pôles de compétences - Images et sons page 25 - Espaces, représentations et usages page 27 - Euromed page 28 II.2 Les programmes de recherche - Programmes transversaux page 30 - Programmes inter-msh/programmes spécifiques page 30 II.3 Les publications page 31 II.4 Les outils numériques page 32 II.5 Diffusion et valorisation des savoirs page 33 II.6 Principaux partenariats page 34 DEUXIEME PARTIE : PROJET Contexte page 36 III Consolider les services collectifs - Logistique page 38 - Médiathèque (Bibliothèque, Iconothèque, Phonothèque) page 39 - Service informatique page 43 IV Etudes méditerranéennes et interdisciplinarité IV.1 Orientations générales page 45 IV.2 Programmes communs page 46 IV.3 Pôles de compétences page 48 IV.4 Publications page 53 IV.5 Actions de formation doctorale et post-doctorale page 54 V Adapter les moyens aux objectifs V.1 Personnels page 55 V.2 Moyens financiers page 56 Annexes - Bilan / mémo par année page 57 - Liste et fonctions des personnels de l USR 3125 page 59 2

11 PREMIERE PARTIE : BILAN Créée en 1996, la Maison Méditerranéenne des Sciences de l Homme est une composante de l Université de Provence, appuyée sur une unité de service et de recherche : l USR 3125 (Université de Provence/CNRS/ Université Paul Cézanne) depuis le 1 er janvier 2008, qui fait suite à l UMS 841 créée en janvier Elle est membre du GIS Réseau des MSH. Campus de recherche et de formation spécialisé sur le monde méditerranéen, la MMSH regroupe sur m² onze laboratoires de recherche (9 UMR et 2 USR dont l USR 3125), une médiathèque et trois bibliothèques. Elle abrite également dans ses locaux l Ecole doctorale 355 «Espaces, cultures, sociétés» qui rassemble 450 doctorants répartis dans 22 laboratoires d accueil dont les 10 unités constitutives de la MMSH et qui relève du Collège doctoral du PRES d Aix-Marseille ; deux départements d enseignement : le département des sciences de l Antiquité et le département d Anthropologie ainsi que le secrétariat d archéologie du département d histoire de l art et archéologie qui relèvent, pour leur part, de l UFR Civilisations et Humanités, Université de Provence. Enfin, et dans l attente de sa localisation sur site propre, elle héberge l IMéRA (Institut méditerranéen de recherches avancées). La MMSH assure services et soutien à la recherche pour 350 personnels répartis dans les 11 unités de recherche de la structure (70 % chercheurs et enseignants-chercheurs, 30 % ingénieurs, administratifs et techniciens) dans le cadre d un partenariat équilibré entre Université et CNRS (10 unités InSHS, 1 unité INEE) : 161 enseignants-chercheurs, 13 BIATOS / 75 chercheurs, 98 ITA CNRS. Au cœur de ce dispositif, dans le but de coordonner, soutenir et promouvoir la recherche en SHS sur le monde méditerranéen, l USR 3125 a pour mission de favoriser : - la promotion d'une interdisciplinarité active, avec notamment des programmes communs à des chercheurs des unités regroupées dans ses locaux ; des chercheurs, équipes et laboratoires appartenant au réseau des MSH, structurés autour de thématiques scientifiques ayant pour objet la Méditerranée ou la création et/ou le développement de pôles de compétences techniques ; - le développement et la gestion dans l intérêt commun des services et espaces collectifs de travail (médiathèque, service logistique, service informatique et publications notamment) ; - l aide à la mise en œuvre, au développement et au suivi de projets d envergure européenne ou internationale ; - l accueil, la formation et l intégration des jeunes chercheurs par le biais notamment de l Ecole doctorale n 355 ; - la visibilité et la diffusion des recherches des laboratoires, des chercheurs et enseignants-chercheurs à travers, notamment, ses services de communication et de publications. Œuvrer à la cohésion de la structure fédérative, à la cohérence de la démarche interdisciplinaire, structurer les relations internationales par la réflexion conduite sur l intégration durable du réseau d excellence des centres de recherches en sciences humaines sur la Méditerranée (Ramsès²), et ouvrir des perspectives nouvelles de croisements disciplinaires, de requalification mutuelle et d accueil de chercheurs grâce au lancement de l IMéRA, ont été les objectifs prioritaires poursuivis dans le quadriennal

12 Maison Méditerranéenne des Sciences de l Homme 4

13 I - ETAT des LIEUX et BILAN des SERVICES 5

14 I.1 ADMINISTRATION et GESTION 1/ Statuts et fonctionnement administratif Le département de recherche (DMSH), composante de l Université de Provence, créé en 1996, rassemble les 11 laboratoires installés sur le site (9 UMR et 2 USR dont l USR 3125/MMSH). Ses missions, définies dans ses statuts (initialement créés en 1996 / approbation du CA de l Université de Provence le 3 octobre 1996, les statuts du DMSH ont été entièrement repris en 2010/approbation du CA en date du 31 mai 2010), sont les suivantes : assurer le bon fonctionnement du bâtiment, coordonner et promouvoir la recherche sur le monde méditerranéen par l intermédiaire des unités constitutives, en favorisant les collaborations entre équipes, le rapprochement des disciplines, la création de réseaux scientifiques en Méditerranée, l accueil et le perfectionnement des jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants). L Unité mixte de service UMS 841 (Université de Provence, CNRS, Université Paul Cézanne), créée en janvier 1996, a été transformée en Unité mixte de service et de recherche USR 3125 (Université de Provence, CNRS, Université Paul Cézanne) au 1 er janvier 2008 ; la convention de création définit ses missions conformément à la Charte des MSH 1. Cette transformation a eu deux conséquences majeures : - le renforcement des missions recherche de l unité (cf. bilan scientifique), tout en continuant à œuvrer pour la cohésion et la coordination des services, en veillant à leur raccordement étroit avec les orientations scientifiques de l unité ; - la nécessité, au moment de la rédaction des statuts de l USR (année 2007), puis de la révision des statuts du DMSH (2010), de conjuguer et d harmoniser au mieux les obligations résultant de l application respective des deux statuts. Sur ce dernier point, cela s est traduit, en particulier : - pour le fonctionnement de l USR, par l inscription dans la convention d un «bureau» sur lequel le directeur s appuie dans sa gestion (formé des directeurs des unités de recherche, des responsables des pôles de compétences, du directeur de l ED 355 et du directeur de l UFR Civilisations & Humanités, en correspondance avec le Comité de Direction du DMSH), et d un comité de site, consultatif, composé de représentants élus de l ensemble des personnels et étudiants usagers du site ; - pour le DMSH, par une mise en cohérence de son Comité scientifique avec le conseil scientifique de l USR (mêmes personnalités extérieures et en même nombre notamment). En conséquence, depuis 2009, le Conseil scientifique de l USR peut suivre, le même jour, le Comité scientifique du DMSH, sa formation étant seulement plus restreinte. Il a pour mission, en particulier, l évaluation scientifique des programmes transversaux de l Unité, ainsi réalisée par des personnalités scientifiques extérieures aux laboratoires composants. Le Comité/conseil scientifique de la MMSH qui se réunit une fois par an à l initiative de son directeur prend connaissance de l ensemble de la politique scientifique de la structure fédérative USR comme DMSH ; ces rapports forment une évaluation permanente de l ensemble de la structure fédérative. La signature retardée de la convention de création de l USR par les partenaires, CNRS et Universités, n a pas permis, pour l heure, la mise en place de toutes les instances (comité de pilotage, conseil de laboratoire). Cela devrait être réalisé en Charte des MSH Organisées selon des formules juridiques et universitaires différentes, les Maisons des Sciences de l Homme répondent au même souci de fédérer, structurer et dynamiser la recherche en sciences humaines et sociales. La charte des MSH a pour objectif de définir leurs missions communes et de fonder le réseau des Maisons des Sciences de l Homme. Les MSH sont caractérisées par :- le regroupement en un lieu donné (une maison) de chercheurs, équipes ou unités de recherche relevant de disciplines différentes, associées dans la conduite de projets scientifiques ; - la promotion d une interdisciplinarité active, avec notamment des programmes communs à des chercheurs, équipes et centres ;- la définition d une identité scientifique - avec une ou plusieurs dominantes - qui donne à la MSH sa cohérence et lui permet de devenir un pôle de référence à l échelle nationale et internationale ;- la capacité constamment entretenue de retenir de nouvelles thématiques, d accueillir de nouveaux chercheurs, de développer de nouveaux programmes et d être attentif au renouvellement des chercheurs, équipes et unités ; - l intégration prioritaire de jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants, et, au-delà, la préoccupation des liaisons entre l enseignement doctoral et la recherche ; - l intégration internationale des activités de recherche et des chercheurs ; - l accès à des équipements et à des moyens collectifs ; - la collaboration avec des institutions publiques et privées ; - une procédure d évaluation externe, dans une large mesure internationale. 6

15 La phase de transition, que signalent ces modifications, est également manifeste dans les changements de direction intervenus. Depuis sa création, la direction des deux structures (DMSH et UMS) avait été assurée par Robert Ilbert. Cette unique direction a pris fin en 2006 : parvenu au terme de deux mandats en tant que Directeur du DMSH, Robert Ilbert a quitté la direction du DMSH en octobre Il est resté directeur de l UMS 841, tandis que Bernard Morel assurait la direction du DMSH. La direction unique a pu être rapidement rétablie au 1 er janvier 2008, Robert Ilbert ayant renoncé à assumer cette direction. Le CNRS a nommé, après avis des Universités d Aix-Marseille I et Aix-Marseille III, Bernard Morel, directeur, et Brigitte Marin, directrice adjointe de l USR. La démission de Bernard Morel de la direction du DMSH, dans la perspective de son départ à la retraite en octobre 2010, a conduit, le 7 décembre 2009, à l élection d un nouveau directeur de la composante DMSH par le Conseil de ce Département. Brigitte Marin a été élue directrice, pour une prise de fonction immédiate. A cette date, il est également demandé au CNRS de nommer Brigitte Marin directrice de l USR. La direction unique est ainsi rétablie en mars De la sorte, le fonctionnement régulier de la structure fédérative n a pas été compromis par les changements institutionnels ni par ceux des personnes. Le secrétariat général de la MMSH a été un élément essentiel de continuité, parfaitement assumé par l agent en charge de ces fonctions. Transition et adaptation ont pu être affrontées, par conséquent, dans la sérénité et l efficacité. 7

16 2/ Les personnels L USR est composée de 30 personnels - 18 personnels ITA (CNRS), dont 2 personnels ITA en CDD et 11 personnels BIATOS (Université), dont 10 personnels Université de Provence et 1 personnel Université Paul Cézanne - qui assurent le fonctionnement général des services. La juxtaposition de ces deux statuts induit certaines disparités (nombre de jours de congés ou attribution de PPRS - prime de participation à la recherche et de complément de PPRS pour les ITA), évolution des carrières, avantages sociaux, etc. Si au fil des ans, certaines de ces disparités ont eu tendance à s estomper par l application de nouvelles mesures réglementaires (mise en œuvre de l ARTT par exemple), certaines demeurent. Il convient donc de prévoir, à la marge, des aménagements spécifiques pour permettre un fonctionnement harmonieux des services. Sans doute, le passage de l Université aux compétences élargies (1 er janvier 2010) contribuera à atténuer ce problème. Les pôles de compétences sont, quant à eux, animés par des enseignants-chercheurs ou chercheurs des laboratoires composants (voir bilan scientifique). 2.1/ Mouvement des personnels ( ) Départs CDD 2 1 Programmés 1 2 CDD Arrivées 5 2 CDD CDD Non connu à ce jour Effectif total de l unité D une manière générale les effectifs de l unité demeurent stables même si les départs des personnels ITA ne sont pas systématiquement pris en considération : c est le cas, par exemple, du non remplacement de la chargée de communication (IE/CNRS), partie en retraite en mai 2008 et dont le remplacement n est toujours pas acquis. - Le démarrage du programme européen Ramsès² a été accompagné de la création de 2 postes d IE/CNRS (2005 et 2006) et de l apport d un CDD de niveau AI, pour la durée du programme (5 ans). - Les problèmes de sous-effectif qu a connus la Médiathèque de 2006 à 2008, et signalés dans le dossier de contractualisation , sont désormais réglés grâce à l apport de 4 postes. En 2009, ce renfort a permis d étendre les horaires d ouverture au public de la Médiathèque. 2.2/ Répartition des personnels par BAP et par catégorie (au 01/09/2010) : catégorie BAP IR IE AI T/SAENES ADT/AST total BAP E informatique 1 / CNRS 1 / CNRS 1 / AM1 (CDD) 1 / CNRS 2 / CNRS 6 BAP F Documentation Edition TICE BAP G Patrimoine Logistique BAP J Gestion et pilotage 1 / CNRS 3 / CNRS 1 / CNRS 1/ AM 1 1 / CNRS 1 / AM 1 1 / AM 1 1 / CNRS 2 / AM 1 1 / AM 3 2 / CNRS 10 1/ AM 1 1 / AM 1 2 / CNRS 1 / CNRS CDD 1 / CNRS 1 / AM / CNRS 1 / AM1 (CDD) 1/ AM 1 total

17 L HOMME 9

18 3/ Les moyens financiers Remarque préliminaire : Les chiffres donnés ci-dessous correspondent à la dotation/recherche de l unité. Propriétaire des locaux, l Université de Provence pourvoit aux frais d infrastructure du bâtiment. Ainsi, de 2006 à 2009, elle a affecté annuellement , au titre des services généraux, au fonctionnement du bâtiment. 3.1/ Dotations de base (en TTC) de l unité CNRS AIX-MARSEILLE AIX-MARSEILLE Total / Affectation GESTION et PILOTAGE SERVICES RECHERCHES * Total * hors subventions spécifiques 10

19 3.3/ Ventilation par service Logistique Informatique Communication Publications Médiathèque Total La croissance des moyens attribués à la recherche traduit le développement donné aux activités et programmes scientifiques dans le cadre de la nouvelle USR, décisif à partir de 2009, avec la mise en place de nouveaux programmes. L augmentation de la dotation recherche de l Université de Provence depuis 2008 a servi cet objectif. L effort a porté en outre sur l informatique pour une nécessaire remise à niveau des services dans ce domaine. 11

20 3.4/ Subventions et contrats hors crédits récurrents UE- Ramsès² * * * * 1 Collectivités territoriales * * 3 FIR / U de Provence * 3-4 Fondation Anna Lindh * 3-5 InSHS/prog. HOMERE InSHS/ PEPS Pôles associés BnF * * * 6 TGE Adonis Total * 1 Total du budget du programme Ramsès² : 2,9 M répartis entre 30 partenaires selon les volets suivants : «activités scientifiques» ; «intégration» ; «diffusion» ; «management». Outre le financement relatif au management du programme (437,455 K + 32 K /organisation séminaire de clôture et dernier CE), l USR 3125, a bénéficié de 345 K en volet «intégration» et de 25 K en volet «diffusion» (montant total USR 3125 : 839,755 K ). Pour information : 5 UMR de la MMSH ont participé à ce programme (montant total du financement de 379,051 K ). * 2 Subventions accordées par la ville de Marseille et le Conseil régional PACA dans le cadre du lancement de l IMéRA * 3 Participation des CT à la mise en œuvre de la plateforme mutualisée en SHS «La Méditerranée du Monde» sur laquelle s appuient CartoMundi Pôle Espaces, représentations, usages et «La cité numérique de la Méditerranée» (qui figure parmi les éléments d intégration durable du réseau d excellence Ramses²). Coût total de la mise en œuvre de la plateforme : 440, 3 K dont 265 K en équipement (CR : 100* 3 ; CG 13 * 3 : 100 ; Ville de Marseille : 20* 3 ; CPA : 25* 3 ; FIR UP : 20* 4 ) et 175,3 K en fonctionnement (CR : 65* 3 ; CPA : 40* 3 ; FAL : 60* 5 ; BnF : 10,3* 6 ) * 4 Soutien aux programmes de recherche : actions spécifiques (10K ) /colloques (2 K )/ actions internationales (1 K ) / soutien à la plateforme SHS (20 K ) * 5 Dictionnaire de la Méditerranée * 6 Soutien financier de la BnF (pôles associés) aux acquisitions en langue arabe de la Bibliothèque (2008 : 15 K ; 2009 : 12 K ; 2010 : 7,4 K ) ; à la numérisation des archives sonores de la phonothèque (2009 : 12,5 K ; 2010 : 18 K ) et au développement de CartoMundi (2010 : 10,3 K ) 12

STATUTS DU DEPARTEMENT D UNIVERSITE «MAISON MEDITERRANEENNE DES SCIENCES DE L'HOMME»

STATUTS DU DEPARTEMENT D UNIVERSITE «MAISON MEDITERRANEENNE DES SCIENCES DE L'HOMME» STATUTS DU DEPARTEMENT D UNIVERSITE «MAISON MEDITERRANEENNE DES SCIENCES DE L'HOMME» 2012 STATUTS DU DEPARTEMENT D UNIVERSITE «MAISON MEDITERRANEENNE DES SCIENCES DE L'HOMME» Vu le décret n 2011-1010 du

Plus en détail

Journée des entrants Institut des sciences humaines et sociales. Mercredi 23 mars 2011 Bibliothèque nationale de France Paris

Journée des entrants Institut des sciences humaines et sociales. Mercredi 23 mars 2011 Bibliothèque nationale de France Paris Journée des entrants Institut des sciences humaines et sociales Mercredi 23 mars 2011 Bibliothèque nationale de France Paris Comment développer ma recherche? Les outils de la recherche : Le Réseau National

Plus en détail

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie»

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» Direction Informatique et Réseaux Direction 27DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BP 2015 Les équipements technologiques de l'administration Mme

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE

MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC//BR/DS/PP/DSA/N 12-04 Danielle SOULAT 01 43 93 84 77 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHEF DE PROJET ARCHIVAGE ET SYSTEME D

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014)

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014) UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Sciences et Techniques REGLEMENT INTERIEUR (mise à jour du 22/09/2014) Sommaire 1. Champ d application 2. Assemblée générale, Direction de l Unité et Conseil de laboratoire 3.

Plus en détail

Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT

Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT (Calcul Intensif, Modélisation, Expérimentation Numérique et Technologique) https://ciment.ujf-grenoble.fr Version 1 / Janvier 2013 Préambule Ce

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2

Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2 Centre de recherches Historiques de l Ouest COMPTE RENDU DE REUNION Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2 Objet : Conseil de laboratoire Rédacteur : Jean-Charles SINAUD

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014 VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI Année universitaire 2013-2014 DATE LIMITE DE RETOUR : 19 décembre 2014 Nom :... Prénoms :... E-mail :... Laboratoire de recherche :... La présente fiche

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Auteur : Université Paris-Est Rédacteurs : Isabelle Gautheron, Ecole des Ponts ParisTech,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous)

CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous) CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous) Entre l État, représenté par Bernard BENHAMOU, Délégué aux usages de l Internet (Ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche) Et Il est convenu ce qui

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER Charte du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier 1 CHARTE du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier (R.H.E.M.) Article 1 -

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable grands comptes de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE Spécialité : Professionnelle FINANCES DES COLLEIVITES TERRITORIALES ET DES GROUPEMENTS M2

Plus en détail

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Entre les signataires : - Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), représenté par son administrateur général, M.

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 de l'université Paris 4 Mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

APPEL à CANDIDATURE. Projet «SISMOS à l Ecole»

APPEL à CANDIDATURE. Projet «SISMOS à l Ecole» Paris, le 27 avril 2006 «SISMOS à l Ecole» 61, avenue de l Observatoire 75014 Paris APPEL à CANDIDATURE Projet «SISMOS à l Ecole» Dans le cadre de l opération LUNAP (L Univers A Portée de main), ce projet

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL Direction des Ressources humaines SECRETAIRE MEDICO-SOCIALE H SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction des

Plus en détail

Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca

Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca Le règlement intérieur du Centre d Etudes Doctorales (CED) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l Université Hassan II de Casablanca 1. Dispositions communes : Article 1: Identification

Plus en détail

sous tutelle des établissements et organismes :

sous tutelle des établissements et organismes : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Médiations, Information, Communication, Arts MICA sous tutelle des établissements et organismes : Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation

Plus en détail

ARCHIVER LES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

ARCHIVER LES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ARCHIVER LES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Informations, positions de problèmes et propositions Bertrand Müller DR, CNRS, Centre Maurice Halbwachs Archiver les sciences humaines et sociales : positions

Plus en détail

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Section des formations et des diplômes Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Contexte général L Ecole doctorale n 251 «Sciences de l

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et édition de fonds photographiques et audiovisuels de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION SCECR-DIR-07-01 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Conseillère-cadre à l évaluation, aux communications et à la recherche

Plus en détail

L Université de Strasbourg en chiffres

L Université de Strasbourg en chiffres L Université de Strasbourg en chiffres 46 627 étudiants dont 6 178 nouveaux bacheliers 2 778 enseignants et enseignants-chercheurs 2 033 personnels des bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniciens,

Plus en détail

Le projet Archives Ouvertes de la Connaissance en Alsace

Le projet Archives Ouvertes de la Connaissance en Alsace Le projet Archives Ouvertes de la Connaissance en Alsace Catherine Lourdel (UHA) / Adeline Rege (Unistra) Journée d études URFIST Strasbourg, 18 mars 2014 A l origine du projet AOC A l origine du projet

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets

Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets Paris, le 03 avril 2007 Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales à Mesdames et Messieurs les Préfets NOR/INT/B/07/00024/C Objet : Pôle d appui au contrôle de légalité de LYON. Extension au 1

Plus en détail

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE (PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE I ORIENTATIONS GÉNÉRALES La Bibliothèque joue un rôle fondamental en étant au cœur même des activités pédagogiques du Cégep de l Abitibi Témiscamingue (CAT) et

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique Approuvés par le Conseil du Département de Master Informatique le 17 juin 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation.

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation. PROGRAMMATION REGIONALE Préambule 2015 DU CONSEIL DE LA FORMATION PICARDIE ADOPTEE LE 1 ER DECEMBRE 2014 ***** Le décret n 2007-1267 du 24 août 2007 modifie les missions des Chambres Régionales de Métiers

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» GAAV (version 1.0) un logiciel de gestion d archives

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

des systèmes d'information

des systèmes d'information Responsable du pilotage de systèmes d information E1A21 Pilotage, administration et gestion des systèmes d information - IR Le responsable du pilotage de système d'information définit et fait évoluer un

Plus en détail

Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE

Atelier INVENTAIRES - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Euromed Heritage IV Un programme financé par l Union Européenne EUROMED HERITAGE Cadre institutionnel et légal Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Coordination : Frank

Plus en détail

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques - Economie de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Hélène Podvin Ingénieur pédagogique ENVAM CIRM-Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu

Plus en détail

Dossier de presse Université de Lille

Dossier de presse Université de Lille Dossier de presse Université de Lille 14 octobre 2013 Présentation de la stratégie politique globale Le projet Université de Lille correspond à une démarche de rapprochement des trois universités lilloises

Plus en détail

LABEXMED & CAMARGO FOUNDATION APPEL À CANDIDATURES

LABEXMED & CAMARGO FOUNDATION APPEL À CANDIDATURES LABEXMED & CAMARGO FOUNDATION APPEL À CANDIDATURES RÉSIDENCES ENTRE NOVEMBRE 2016 ET AVRIL 2017 DATE LIMITE : 10 JUIN 2016 1 LabexMed & Camargo Foundation - appel à candidatures LabexMed Maison Méditerranéenne

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique Former des archéologues aux compétences polyvalentes Ce master professionnel prépare les étudiants

Plus en détail

CONFERENCE MINISTERIELLE SUR LA COOPERATION HALIEUTIQUE ENTRE LES ETATS AFRICAINS RIVERAINS DE L OCEAN ATLANTIQUE SECRETARIAT EXECUTIF

CONFERENCE MINISTERIELLE SUR LA COOPERATION HALIEUTIQUE ENTRE LES ETATS AFRICAINS RIVERAINS DE L OCEAN ATLANTIQUE SECRETARIAT EXECUTIF CONFERENCE MINISTERIELLE SUR LA COOPERATION HALIEUTIQUE ENTRE LES ETATS AFRICAINS RIVERAINS DE L OCEAN ATLANTIQUE SECRETARIAT EXECUTIF --------------- Avis de Vacance Numéro : S E-11-02 Délai de dépôt

Plus en détail

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ LOGO de L EA Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ Préambule L unité de recherche XYZ, EA??? d Aix-Marseille Université, est spécialisée dans l étude de Les locaux de

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Institut de Recherches Philosophiques de Lyon IRPhiL sous tutelle des établissements et organismes : Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation

Plus en détail

L histoire économique, sociale et des techniques

L histoire économique, sociale et des techniques Département d histoire 2, rue du facteur Cheval 91000 Evry, France L histoire économique, sociale et des techniques pour les entreprises Octobre 2007 Votre contact : Alain Pichon alain.pichon@univ-evry.fr

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS

ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS STATUTS DU CENTRE DE GESTION DU CENTRE UNIVERSITAIRE DES SAINTS PERES (CG-CUSP) VU le Code de l éducation VU le décret

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Espace de Travail Numérique Académique

Espace de Travail Numérique Académique Espace de Travail Numérique Académique Le projet ETNA a pour ambition d offrir progressivement, à chaque personnel de l Académie de Nantes, un espace métier personnalisé. C est effectif depuis mai 2007

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention REGION DES PAYS DE LA LOIRE Fonds régional Santé publique Règlement d intervention 1 1- POLITIQUE RÉGIONALE DE SANTÉ ET FONDS RÉGIONAL SANTÉ PUBLIQUE La santé des Ligériens constitue l une des priorités

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

DROIT - ECONOMIE - GESTION. 395 h 80 h h h h 475 h. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou projet total

DROIT - ECONOMIE - GESTION. 395 h 80 h h h h 475 h. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou projet total Niveau : MASTER année Domaine : DROIT - ECONOMIE - GESTION M2 120 ES Mention : SCIENCES DU MANAGEMENT Spécialité : Gestion des ressources humaines Volume horaire étudiant : 395 h 80 h h h h 475 h cours

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lundi 04 juin 2012 14h Ensas, 8 boulevard du Président Wilson 67 000 Strasbourg. 04 juin 2012. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. Lundi 04 juin 2012 14h Ensas, 8 boulevard du Président Wilson 67 000 Strasbourg. 04 juin 2012. Contact presse Signature de la convention de rattachement de l École nationale supérieure d architecture de Strasbourg (ENSAS) et de l Université de Strasbourg (UNISTRA) Lundi 14h Ensas, 8 boulevard du Président Wilson

Plus en détail

Rapport d'évaluation n 258 de l'école doctorale

Rapport d'évaluation n 258 de l'école doctorale Section des formations et des diplômes Rapport d'évaluation n 258 de l'école doctorale "Science, technologie, santé" de l'université de Limoges janvier 2008 Rapport d'évaluation n 258 de l'école doctorale

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

de l Université Hassan II Mohammedia Casablanca (UH2MC)

de l Université Hassan II Mohammedia Casablanca (UH2MC) ROYAUME DU MAROC Ministère de l Éducation Nationale, de l'enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique PROJET DE DEVELOPPEMENT de l Université Hassan II Mohammedia

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Santé, populations, et politiques sociales (SPPS) de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Biophotonique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Inscrit dans le champ scientifique des SIC- 71e section, le Master mention Information Communication est une formation interdisciplinaire

Plus en détail

Groupe de travail fonctionnel sur la mise en place d un outil commun de gestion des thèses et mémoires électroniques

Groupe de travail fonctionnel sur la mise en place d un outil commun de gestion des thèses et mémoires électroniques Groupe de travail fonctionnel sur la mise en place d un outil commun de gestion des thèses et mémoires électroniques Compte-rendu de réunion n 2 SCD de l Université Paul Verlaine Metz, 6 juillet 2009,

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

PROCEDURE STAGES. L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages.

PROCEDURE STAGES. L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages. PROCEDURE 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages. Sa finalité est de définir les activités permettant de rendre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

Licence Sciences pour l ingénieur

Licence Sciences pour l ingénieur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences pour l ingénieur Université de Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal

Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal Académie : Poitiers Nom et adresse complète de l'école ou l'établissement :Clg Georges Clémenceau, rue des voûtes 79140

Plus en détail

Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles

Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles Convention relative à la mise à disposition de la solution «AmonEcole» dans les écoles Entre Les services académiques de l académie de Versailles, situés 3 boulevard de Lesseps, 78017 Versailles Cedex,

Plus en détail

STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE

STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE Article 1 : Composition de l Ecole doctorale L Ecole doctorale Economie Panthéon Sorbonne (EPS) regroupe les unités et équipes de recherche qui concourent

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131 Langue, littérature, image : civilisation et sciences humaines (domaines francophone, anglophone et d Asie orientale)

Plus en détail

IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI

IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI 2 ème Conférence algéro-française de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Marseille 18-19 octobre 2011 CONTEXTE Septembre 2008, création du Bureau d Aide à l

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail