DOSSIER DE PRESSE. Systèmes embarqués pour l automobile : une nouvelle dynamique pour accélérer l'innovation dans la filière électronique automobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. Systèmes embarqués pour l automobile : une nouvelle dynamique pour accélérer l'innovation dans la filière électronique automobile"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Systèmes embarqués pour l automobile : une nouvelle dynamique pour accélérer l'innovation dans la filière électronique automobile CEA Contact Presse : CEA / Service Information-Media Coline VERNEAU l T. +33 (0) l P. +33 (0) Commissariat à l énergie atomique et aux énergies alternatives Centre de Saclay l Gif-sur-Yvette Cedex CEA service information média l T. +33 (0)

2 SOMMAIRE Systèmes embarqués pour l automobile : une nouvelle dynamique pour accélérer l'innovation dans la filière électronique automobile Les secteurs de l Automobile et de l Electronique... 4 La place des systèmes embarqués dans le secteur automobile... 4 Mobiliser les acteurs aux niveaux mondial et national... 6 Renforcer la R&D... 6 Concevoir de nouveaux standards et des normes adaptées... 8 Filière électronique automobile : une nouvelle dynamique pour accélérer l innovation... 9 Le CEA acteur technologique du secteur automobile : zoom sur l institut CEA-List10 Sûreté de fonctionnement Outils logiciels de conception, vérification et validation Des dispositifs d aide à la conduite Dispositif de diagnostic de câbles Des outils de conception pour les industriels de l automobile Une démarche collaborative au sein d une filière multipartenaire Rôle de la Plateforme de la Filière Automobile (PFA) Implication de Renault Implication de DELPHI Implication de Valeo Implication de See4sys Implication de Krono-Safe Implication d Esterel Technologies Implication de Scaleo chip ANNEXES Les projets de R&D menés au CEA dans le secteur automobile Les partenaires de la filière électronique automobile

3 Il y a deux ans, le Mondial de l Automobile a accueilli plus d un million de visiteurs et près de journalistes venant de 103 pays. Cette année, l accent est mis sur l automobile du futur et plus particulièrement sur les véhicules électriques et hybrides. En 2011, les 9 voitures les plus vendues en France, toutes motorisations confondues, étaient fabriquées par des groupes français 1. Sur voitures neuves vendues en France, 0,2% étaient des véhicules électriques. Et, selon le Comité des Constructeurs Français d Automobiles (CCFA), les immatriculations de véhicules électriques ont été quintuplées en Actuellement, plus de 20% de la valeur d une voiture est composée de systèmes et électronique embarqués. Ces technologies occupent une place croissante dans l automobile du futur, notamment au sein des véhicules électriques, en constante interaction avec leur environnement et les usagers. Ils disposeront de systèmes embarqués encore plus performants permettant assistance, autonomie et sécurité. Afin de garantir leur parfaite intégration, l industrie automobile doit donc faire face à un défi technologique majeur : associer performance et maîtrise de la sûreté des systèmes embarqués. L augmentation de la part du matériel et du logiciel embarqué induit parallèlement un accroissement de la complexité et des coûts de conception des véhicules. Le développement de ces systèmes constituant de ce fait un enjeu majeur de compétitivité ; le secteur automobile a donc besoin d évoluer pour accélérer ses processus d innovation. Dans le domaine des systèmes embarqués, de nouveaux outils, partagés par tous les acteurs de la chaîne de valeur sont ainsi devenus nécessaires pour respecter l ensemble des spécifications imposées par les réglementations (norme ISO 26262, AUTOSAR 3 ) et pour assurer la fiabilité de conception et la sûreté de fonctionnement. Dans le cadre des pôles de compétitivité Systematic, Mov eo et ID4Car, les principaux acteurs français de la filière électronique automobile ont créé une nouvelle dynamique pour accélérer l innovation au sein de la filière. L institut CEA-List accompagne, dans le cadre de partenariats d innovation, les constructeurs et les équipementiers, tels que Renault, Valeo, Delphi, et les PME See4sys (Groupe Sherpa), Krono-Safe, Scaleo chip et Esterel Technologies, pour répondre aux nouveaux défis technologiques du secteur AUTOSAR (AUTomotive Open System ARchitecture) est un consortium qui met en place une architecture logicielle ouverte et standardisée pour les véhicules, conjointement développée par des constructeurs automobiles, des équipementiers et des sociétés spécialisées dans le développement d outils (www.autosar.org). 3

4 Les secteurs de l Automobile et de l Electronique L électronique est l un des principaux facteurs d'innovation dans le domaine automobile où elle est à la base de plus d une innovation sur deux. Cette dynamique d innovation et de développement repose sur la capacité des acteurs à concevoir de nouvelles fonctionnalités ou à améliorer la performance des produits ou services. La place des systèmes embarqués dans le secteur automobile Les systèmes embarqués sont définis par un ensemble de composants électroniques et de logiciels intégrés au sein de machines ou de dispositifs, on parle alors de mécatronique. Un système embarqué peut en effet intégrer plusieurs logiciels qui ont des fonctions différentes. Par exemple, un système embarqué de vision peut à la fois réaliser de la détection de piéton et de la détection de ligne blanche. Aujourd hui, ces systèmes représentent au moins 20% de la valeur des véhicules, et probablement 30 à 35% d ici L automobile du futur aura donc de plus en plus besoin de composants électroniques innovants, en particulier les véhicules hybrides et électriques. Une étude récente menée par Oliver Wyman 4 montre que le logiciel prend aussi une part de plus en plus importante dans la valeur des automobiles : le logiciel aura une croissance de plus de 200% entre 2005 et 2015 pour atteindre une valeur de 40 milliards d euros. 4 FMEA - 23 mars

5 L accroissement des logiciels embarqués s accompagne d une accélération de l introduction de nouvelles fonctionnalités dans les véhicules. Le schéma ci-dessous illustre l accélération du nombre de fonctionnalités au sein d un véhicule et l augmentation de la complexité qui lui est associée. 5

6 Mobiliser les acteurs aux niveaux mondial et national Pour relever les défis technologiques et économiques liés aux systèmes embarqués, l ensemble des acteurs de la filière électronique automobile s est mobilisé depuis plusieurs années. Au niveau mondial, le standard AUTOSAR a permis à tous les industriels de partager les mêmes spécifications techniques afin de gagner en coût et en temps de développement. La complexité des applications gérées au sein des véhicules automobiles a également nécessité la mise au point d une norme pour garantir la sûreté de fonctionnement des systèmes embarqués : la norme ISO Au niveau national, les acteurs de la filière automobile, des grands groupes aux PME, ont mis en place plusieurs projets d innovation, notamment au sein des pôles de compétitivité (Systematic, Mov eo et ID4CAR) afin de stimuler l innovation et le développement technologique. A ce jour, les acteurs industriels du secteur des systèmes embarqués représentent 6% des effectifs salariés et ont un impact sur 20% de la valeur des produits en moyenne. Schéma : importance des systèmes embarqués dans l industrie Renforcer la R&D Même si le marché de l automobile ne représente que 13% du marché mondial de l électronique, c est celui qui présente le taux de croissance le plus important, atteignant 15,5% par an. Cette croissance en volume se conjugue avec des contraintes d évolution de la filière automobile, telles que le travail en plate-forme véhicule 5, la réduction des délais de conception (24 mois en 2010) et l'externalisation d une partie de la R&D chez les équipementiers pour accélérer le cycle de l innovation. 5 Utilisation de mêmes composants techniques pour une famille de véhicules. 6

7 D ici à 2015, le marché mondial des systèmes embarqués complexes s élèvera à plus de 200 milliards de dollars 6. Quelque soit le domaine industriel d application, le développement de ces technologies doit faire face à de nombreux défis : connectivité, complexité, criticité et compétitivité. Dans ce contexte, l industrie automobile est confrontée à un problème d investissement en R&D dans le domaine du logiciel embarqué. En 2002, 22% des dépenses de R&D des industriels (17 milliards de dollars) étaient consacrés au logiciel. En 2015, ce chiffre sera de 35% pour atteindre 45 milliards de dollars. Source : IDATE NEWS 366 Aujourd hui, pour répondre à ces défis de complexité croissante et de réduction des temps de développement, plusieurs axes de R&D sont nécessaires : Méthodologique : méthode et outils logiciels permettant de maîtriser le cycle de développement des applications tout en prenant en compte les architectures électroniques et les exigences de fiabilité et de sûreté de fonctionnement ; Technologique : afin de développer de nouvelles fonctionnalité tout en optimisant la performance et le coût associé à ces fonctionnalités. La France et l Europe disposent actuellement d une reconnaissance à la fois méthodologique et technologique forte, ce qui permet aux acteurs de la filière électronique Française d être reconnus. Cet atout est par ailleurs renforcé par les projets réalisés dans le cadre des pôles de compétitivité Systematic, Mov eo et ID4car milliards d euros. Source : IDC septembre

8 Concevoir de nouveaux standards et des normes adaptées L industrie automobile est confrontée d une part à l augmentation de la complexité des systèmes électroniques et d autre part aux exigences de respect systématique des spécifications automobiles règlementaires. La sûreté fonctionnelle des systèmes en particulier est devenue une priorité. Différents standards ont été conçus pour prendre en compte le facteur sûreté, notamment la norme ISO 26262, spécifiquement adaptée à l automobile. Cette norme définit plusieurs niveaux d intégrité de la sûreté automobile. Elle répond aux besoins des fabricants de systèmes embarqués, avec des considérations générales pour améliorer la qualité des produits, des règles pour l analyse de sûreté, les objectifs attendus en termes d activités et de preuves concernant la bonne intégration du logiciel, de même pour le matériel. En parallèle, les constructeurs et les équipementiers ont décidé de s associer aux fabricants de composants électroniques et de logiciels pour lancer le consortium AUTOSAR (AUTomotive Open System ARchitecture). Les membres d AUTOSAR ont développé des spécifications pour la conception des systèmes embarqués à bord des véhicules. Leurs travaux ont récemment donné lieu à une architecture logicielle ouverte et standardisée qui permet de faire abstraction des calculateurs dans les phases de conception des systèmes embarqués. Cette innovation induit une baisse des coûts, améliore la fiabilité des applications et facilite la portabilité des fonctions d un véhicule à un autre. 8

9 Filière électronique automobile : une nouvelle dynamique pour accélérer l innovation Afin de répondre aux défis technologiques associés au développement et à l intégration de systèmes embarqués innovants, les constructeurs automobiles et leurs équipementiers ont décidé de renforcer leur R&D pour dynamiser la filière électronique automobile. Faisant intervenir de grands groupes, des PME et start-up aux côtés du CEA, cette nouvelle dynamique vise à accélérer l innovation dans le domaine des systèmes embarqués. Il s agit d un véritable défi pour les acteurs de la filière, l intégration de nouvelles technologies à bord des véhicules ou dans les phases de conception et de développement étant associée à un accroissement de la compétitivité, de la complexité et des coûts de conception des véhicules. Les acteurs industriels ont structuré au niveau national plusieurs pôles de compétitivité afin de coordonner leurs actions. Les trois principaux pôles actifs dans ce domaine sont Systematic, Mov eo et ID4car. De ce fait, des projets de partenariats public-privés ont été réalisés entre les membres de la filière électronique automobile. Ces projets permettent aujourd hui aux acteurs de la filière d être identifiés avec un savoir-faire reconnu au niveau national, puisque les systèmes embarqués constituent bien une technologie maitrisée, selon la dernière enquête sur les technologies clés du Ministère chargé de l Industrie. Résultat de l étude sur les Technologies Clés 2015 Source Ministère chargé de l Industrie 9

10 Le CEA acteur technologique du secteur automobile : zoom sur l institut CEA-List Grâce à ses compétences dans le domaine des outils de conception (réalité virtuelle, ingénierie logiciel, robotique, contrôle non destructif) et des composants (électronique embarquée, système de perception, communication, interface homme-machine), l automobile constitue un axe majeur d innovation pour le CEA-List. Les recherches technologiques ainsi menées par l'institut s inscrivent dans le cadre de projets de partenariats de R&D avec les industriels mondiaux : Renault, PSA, Valeo, Continental, Delphi, Visteon, Freescale et STMicroelectronics. En s'engageant dans la création de Digiteo 7, premier parc français de recherche en sciences et technologies de l information et de la communication, sur le Plateau de Saclay, l'institut CEA-List a renforcé ses coopérations scientifiques. Parallèlement, il dynamise ses partenariats industriels grâce à sa forte implication dans les pôles de compétitivité, plus particulièrement au sein du pôle Systematic (Groupe Thématique Automobile & Transport), et dans le pôle automobile Mov eo. Dans le domaine de l électronique embarquée, le CEA-List est également présent au niveau des standards internationaux comme AUTOSAR TM ou l ISO qui imposent aux industriels de renforcer leurs partenariats de R&D internationaux. Ainsi, depuis 2008, le CEA-List est devenu le seul acteur de recherche en France à devenir partenaire 8 du consortium AUTOSAR. Il participe désormais activement aux travaux de R&D menés dans le cadre de la filière électronique automobile. 7 Membres fondateurs de Digiteo : CEA, CNRS, Ecole Polytechnique, INRIA, Supélec, Université Paris-Sud Statut Premium member. 10

11 Face aux défis technologiques de l électronique embarquée qui nécessitent une maîtrise simultanée de la complexité et de la réduction des coûts et des délais de conception, le CEA-List a focalisé sa recherche sur deux axes majeurs : Le développement d outils pour garantir la sûreté de fonctionnement de l électronique embarquée ; La simplification et la maîtrise du processus de développement des systèmes embarqués rendu possible par le développement d outils d ingénierie logiciel. Sûreté de fonctionnement Au niveau logiciel, pour concilier performances et sûreté de fonctionnement, le CEA-List a proposé un nouveau système d exploitation, PharOS, adapté aux systèmes embarqués multicœurs. Cette solution, qui permet de garantir la sûreté de fonctionnement, autorise également l intégration de tâches critiques et non critiques sur un même calculateur, ce qui constitue une innovation majeure. En réduisant le nombre global de calculateurs utilisés, PharOS permet de diminuer le coût de l électronique embarquée dans les véhicules. Utilisée au départ dans le domaine du nucléaire, cette technologie a ensuite été adaptée aux contraintes du monde automobile à travers plusieurs projets collaboratifs du pôle Systematic (D20S, O4A-II, PETRA). Elle a abouti à la création d une start-up nommée Krono-Safe, éditeur de l operating system sécuritaire PharOS et de l outillage associé. La société See4sys intégrera la technologie PharOS et proposera une électronique embarquée compatible avec les normes AUTOSAR. Par le biais des projets industriels en cours, les équipementiers (Delphi) et les constructeurs automobile (Renault) pourront commercialiser les premiers systèmes automobiles sécuritaires PharOS. Au niveau matériel, en partenariat avec la société Scaleo chip et Continental, le CEA-List contribue au développement du microcontrôleur OLEA qui apportera des solutions innovantes aux problématiques de l efficacité énergétique du moteur, de la complexité croissante des systèmes électroniques et de l extension du réseau embarqué intra-véhicule. Il intègrera notamment des technologies autorisant un contrôle moteur matériel flexible, une protection contre les dysfonctionnements de l électronique (intégrité système) et une communication Ethernet déterministe. Outils logiciels de conception, vérification et validation Ces outils et méthodologies garantissent, pour les applications industrielles, une augmentation de la qualité et des performances des logiciels ainsi qu'une réduction des coûts et des délais de développement. Ils automatisent partiellement le processus de validation et assurent une réduction des coûts de vérification, aujourd hui estimés à 75% du coût total d un système critique. Celle-ci est construite sur l'outil Papyrus du CEA-List et le langage de modélisation SysML/UML. SysML est une norme de l'omg (http://www.omg.org) basée sur UML qui tend à se diffuser, notamment dans les secteurs de l aéronautique, du ferroviaire, de la défense, mais aussi dans ceux faisant appel à la mécatronique. Cette brique développée dans le cadre de plusieurs projets collaboratifs (Usine Logicielle, Lambda et EDONA du pôle Systematic) a suscité un fort intérêt de la filière automobile. Suite à ces projets multipartenariaux, le CEA-List a créé un partenariat pérenne et fort à travers des laboratoires communs avec Renault, Sherpa et Esterel Technologies. Ces laboratoires communs permettent aux industriels de s approprier ces outils et de les adapter à leurs besoins. Pour Esterel Technologies, éditeur de l'atelier SCADE pour le développement de systèmes critiques, ce laboratoire 11

12 permettra de disposer d un atelier de modélisation système couplé avec sa suite SCADE. Pour le groupe Sherpa, l enjeu est de disposer d une chaine logiciel permettant un gain de compétitivité sur le développement de système embarqué tout en garantissant une conformité aux normes AUTOSAR et ISO L ensemble des acteurs concernés constituera à terme une nouvelle dynamique pour la filière de l électronique embarquée automobile garantissant ainsi la maîtrise de la complexité et des coûts de développement. Face à l enjeu de développer de nouvelles applications embarquées qui permettent d apporter de nouvelles fonctionnalités ou prestations au niveau des véhicules, le CEA-List dispose de trois axes d innovation : Dispositif d aide à la conduite ; Dispositif de diagnostic des câbles ; Outils pour la conception des véhicules. Des dispositifs d aide à la conduite Les systèmes embarqués intelligents de vision assurent des fonctions d assistance passive ou active à la conduite, par une adéquation optimale entre l architecture matérielle et les algorithmes de traitement d image. Ils permettent de localiser les véhicules dans leur environnement, en temps réel et avec un haut niveau de précision, et de détecter des obstacles (piétons, vélos) sur la trajectoire du véhicule, de jour comme de nuit. Les nouvelles interfaces Homme-Machine développées au CEA-List associent plusieurs technologies comme les interfaces tactiles, avec ou sans retour d effort et la réalité augmentée. Les chercheurs proposent ainsi aux constructeurs automobiles de nouvelles solutions de communication intuitive entre le conducteur et son véhicule, qui prennent en compte les impératifs liés à la conception des habitacles. Le CEA-List développe également des technologies de communication IP (Internet Protocol) fiabilisée, de véhicule à véhicule ou de véhicule à infrastructure. Les premières applications envisagées visent la sûreté du trafic (supervision d état des véhicules à distance), la communication dans les transports publics et l «infotainment» à bord. Renault 12

13 Dispositif de diagnostic de câbles Le CEA-List a également développé une technologie de diagnostic filaire embarquée, basée sur le principe de la réflectrométrie, qui permet de localiser précisément des coupures de câbles et des faux contacts dans le réseau électronique d une voiture. Une start-up nommé WIN-MS a été créée en 2012 pour valoriser au niveau industriel cette technologie. Des outils de conception pour les industriels de l automobile Le CEA-List développe pour l industrie automobile des outils d aide à la conception (logiciels de conception assistée par ordinateur CAO), de contrôle industriel (Contrôle Non Destructif ou CND). Les industriels peuvent par exemple procéder à des contrôles non destructifs à partir de logiciels de simulation et de capteurs innovants, que ce soit pendant la phase de conception des véhicules ou lors de la phase de fabrication. Vérifier l assemblage des pièces directement sur la maquette numérique constitue également un enjeu industriel majeur. Les chercheurs développent ainsi des technologies de simulation interactive réaliste des phénomènes physiques, afin de représenter des scènes en réalité virtuelle ou augmentée. CEA CEA 13

14 Une démarche collaborative au sein d une filière multipartenaire Pour permettre aux acteurs de l électronique automobile d apporter une nouvelle dynamique à la filière, le CEA-List accompagne plusieurs industriels du secteur tels que Renault, Valeo, Delphi, ainsi que plusieurs PME comme See4sys (Groupe Sherpa), Krono-Safe, Scaleo chip et Esterel Technologies. Rôle de la Plateforme de la Filière Automobile (PFA) La PFA a identifié plusieurs axes de travail pour renforcer la filière automobile, dont l axe de l électronique automobile, qui est porteur d innovation et de croissance dans les années à venir. Afin de maintenir l accès aux opportunités, qu offre ce domaine il est stratégique de renforcer les différentes filières de la petite PME proposant des composants et des technologies innovantes jusqu au constructeur, qui utilise des composants et des technologies dans des systèmes. Il est donc important de se préoccuper des différents écosystèmes pour réussir les défis du futur, un axe stratégique de la PFA. Implication de Renault De plus en plus de prestations proposées aux clients automobile reposent sur de l électronique et en particulier sur du logiciel embarqué. La taille et la complexité de ces logiciels ne font que croitre, la filière automobile a besoin de rupture dans les méthodes et outils de développement, comme par exemple : L utilisation du standard d architecture AUTOSAR, en particulier pour profiter de l indépendance logiciel applicatif / logiciel de base pour développer des composants software applicatifs qui seront ensuite intégrés par plusieurs fournisseurs indépendamment de leur plateforme hardware. Ce standard ouvert permet aussi des changements importants dans les business modèles entre Renault, ses fournisseurs de rang 1, et de nouveaux entrants que sont les fournisseurs de développement de briques logicielles applicatives. Le respect de la norme ISO 26262, qui nécessite par exemple des outils de preuves formelles qui faciliteront les vérifications des exigences. La conception à base de modèles, permettant d améliorer la qualité des spécifications et de gagner du temps de codage en utilisant des outils de génération de code automatique. Depuis plusieurs années, Renault s est engagé autour de ces thèmes à la fois dans des projets collaboratifs avec l ensemble des acteurs de la filière, par exemple les projets DESTAR, EDONA, PETRA, SASHA, mais aussi au travers d un partenariat stratégique avec le CEA, notamment sur les outils d architecture système et logicielle. Renault participe également au GT Automobile et Transport du pôle de compétitivité Systematic, et s est également engagé à contribuer fortement à l IRT SystemX en cours de montage. Renault se prépare ainsi à affronter les trois défis majeurs futurs qui nécessiteront le développement de nouvelles briques techniques et de nouveaux outils et méthodes pour leur développement : le véhicule s électrise, le véhicule se connecte, le véhicule s automatise. Des défis qui pourront être travaillés dans le cadre collaboratif afin que chaque acteur de la filière puisse offrir des prestations innovantes pour le client final. 14

15 Implication de DELPHI La technologie PharOS permet l'émergence de nouveaux modèles économiques induits par la standardisation de systèmes embarqués tels qu' AUTOSAR par exemple. Dans le domaine de l électronique embarquée, les constructeurs et équipementiers automobiles sont confrontés à la complexité croissante des process de conception. Le système d'exploitation PharOS répond à ces problématiques en apportant une solution d intégration électronique sûre, flexible et économique. En effet, cette technologie permet la simplification des tâches de conception logicielle, une meilleure protection du code, le développement d applications sûres en temps réel, ainsi qu une diminution substantielle de la durée et des coûts de développement. Destiné à la promotion du nouveau système d'exploitation, le consortium PharOS a été lancé en novembre 2009 par le CEA, Delphi et les sociétés See4sys et Sherpa Engineering. Composé d acteurs industriels faisant face à des contraintes similaires (automobile, transports publics, équipementiers), un groupe d'utilisateurs a été constitué pour accroître la visibilité de la technologie en tant que standard de l électronique embarquée. Les membres du Consortium ont accès à la technologie PharOS ainsi qu'à tous ses développements futurs. L'intérêt suscité par la solution PharOS a abouti à la création en 2012 par le CEA-List d'une nouvelle startup, Krono- Safe, dont l objectif est le développement et la commercialisation de la suite logicielle KRON-OS. 15

16 Implication de Valeo Dans le cadre de son implication dans la filière française, VALEO contribue de manière forte au développement des nouvelles technologies des systèmes embarqués pour le milieu automobile, éléments essentiels au développement de produits innovants et compétitifs, principalement pour la réduction des émissions de CO 2 et les systèmes d aide à la conduite. Ainsi, le CEA et VALEO collaborent de manière efficace depuis plusieurs années sur de nombreuses technologies et outils indispensables au développement d innovations. Le projet QUASPER R&D est une illustration notable d une collaboration de multiples partenaires de la mise en œuvre de technologies et de méthodes permettant à terme la qualification des Systèmes de perception (voire leur certification pour d autres domaines industriels). Le consortium du projet QUASPER incluant tous les niveaux d acteurs de la chaîne de développement permet de répondre aux verrous technologiques inhérents à la qualification des performances fonctionnelles des systèmes de perception aujourd hui longue et coûteuse. Sur la base d une plateforme hétérogène construite autour de capteurs (fixes ou embarqués) associés à des algorithmes de traitement de hautes performances, le CEA et VALEO participent à un partenariat permettant : La simulation de l environnement véhicule associé aux cas d usage La simulation et validation des différents éléments de la chaîne de détection La mise en place d équipements mutualisés permettant la réalisation de tests en environnement simulé La réalisation à terme de tests en environnement réel Cette plateforme trans-sectorielle sera également utilisée et supportée par les milieux de la sécurité des biens et des personnes. Elle permettra, à titre d illustration, d étudier les conditions optimales de sécurité pour les futures systèmes de vision numériques destinés à fonctionner dans différents environnements critiques (nuit, temps de pluie, brouillard, ) Ceci est rendu possible grâce à la mobilisation d un ensemble d acteurs au sein de cette filière automobile pour les systèmes embarqués (constructeurs, équipementiers, PME et laboratoires), qui trouvent une synergie avec d autres domaines industriels pour ouvrir le champ des technologies et connaissances disponibles. 16

17 Implication de See4sys De nouvelles solutions technologiques sont entrain d émerger, grâce aux collaborations entre industriels, laboratoires de recherche et PME, animées par les pôles de compétitivité de la filière. Moteur au sein de ces différents pôles de compétitivité, See4sys est partenaire de nombreux programmes d innovation tels que DESTAR, PETRA ou encore IRT SystemX. See4sys a récemment initié la création d un laboratoire commun avec le CEA pour le développement d une plateforme unique, adaptée aux contraintes de sûreté de fonctionnement. Cette plateforme s accoste à la technologie PharOs du CEA, commercialisée par la société Krono-Safe sous le nom de KRON-OS. C est pourquoi un partenariat stratégique a été mis en place entre See4sys et Krono-Safe, pour industrialiser et la commercialiser la plateforme Autosar «e-stone» qui concilie haut niveau de sûreté de fonctionnement et de performance sur plateforme mono-cœur et multi-cœurs. Avec l arrivée des véhicules électriques et le besoin permanent d alléger les véhicules pour répondre aux normes antipollution, les fonctions pilotées par l électronique embarquée commence à prendre le contrôle sur le conducteur. La conduite autonome, les colonnes de direction électriques ou le freinage sans câbles sont les premières implémentations nécessitant un très haut niveau de sécurité au regard des dommages qu elles pourraient causer en cas de défaillance. C est précisément pour répondre à ce type de fonctions que Krono-Safe et See4sys se sont associés autour de la plateforme sécuritaire «e- stone». 17

18 Implication de Krono-Safe Extension temporel du langage C pour une conception optimale et rapide Jusqu à présent les développeurs de logiciel devaient concevoir puis coder, par le biais de l API (Application Protocol Interface) fournit par l operating system temps-réel, l ordonnancement que doivent respecter les différents traitements temps-réel afin de répondre aux contraintes temporelles. Il s agit là d une opération complexe à valider et qui, par conséquent, s avère longue et coûteuse. Grâce à une innovation du CEA, matérialisée par une extension du langage C, appelée PsyC, les développeurs de logiciel peuvent dorénavant exprimer directement au sein de leurs codes les contraintes temporelles que le système doit respecter. Puis, grâce à une chaîne outillée, ces informations sont analysées, compilées et utilisées pour obtenir de façon automatique un ordonnancement optimal des traitements temps-réel de la part de KRON-OS. 18

19 Echange synchronisé des données et produit synchronisé pour une exécution temps-réel prédictible et reproductible Les operating system temps-réel actuel possèdent un défaut pénalisant : ils ne permettent pas de garantir que le logiciel aura un comportement déterministe à cause d un problème connu sous le nom de «race condition». KRON-OS permet de pallier ce problème à l aide d un nouveau mécanisme logiciel appelé «échange synchronisé des données». Associé au «produit synchronisé», méthode mathématique de preuve de charge, il est à présent possible de prouver formellement que le comportement d un logiciel, devant répondre à des contraintes temps-réel, est prédictible et reproductible. 19

20 Implication d Esterel Technologies LISTEREL L'institut CEA-List et Esterel Technologies ont créé un laboratoire commun, LISTEREL Critical Software Lab, dédié au développement des technologies de conception de systèmes critiques avancés. La création de LISTEREL Critical Software Laboratory a été favorisée par une première collaboration dans le cadre des projets Usine Logicielle du pôle de compétitivité Systematic et le projet européen FP7 INTERESTED coordonné par Esterel Technologies. Ce partenariat vise à améliorer en particulier la productivité des équipes industrielles de développement tout en créant des applications plus sûres dans des délais de certification plus courts. Certification Dans le cadre du développement d Esterel Technologies dans la filière automobile, les solutions SCADE seront certifiées fin 2012 de la norme de sécurité fonctionnelle automobile, l ISO

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] [Notre mission] Développer la compétitivité des entreprises par le biais de l innovation :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Communiqué de presse Paris, le 20 juin 2012 Investissements d Avenir LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Lancé à

Plus en détail

Pôles de compétitivité 2.0

Pôles de compétitivité 2.0 Pôles de compétitivité 2.0 Les plates-formes d innovation 4 ème Journée nationale des pôles de compétitivité - 1 er octobre 2008 Le groupe de travail interministériel riel Politique de soutien aux plates-formes

Plus en détail

Le programme VALdriv PLM

Le programme VALdriv PLM Le programme VALdriv PLM Value driven Product Lifecycle Management Joël Cointre, Directeur de Programme - PFA Un programme fédérateur et structurant pour la Filière Automobile Le management de la valeur

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL KEYWORDS : SYSTEMX, Transport, Multimodal, Simulation, Optimisation, Supervision CONTEXTE de l IRT SYSTEMX L IRT SystemX est un institut de

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

un programme pour accélérer le déploiement de la mobilité électrique

un programme pour accélérer le déploiement de la mobilité électrique Communiqué de presse un programme pour accélérer le déploiement de la mobilité électrique Paris, le 18 septembre 2014 - Le programme Eco2charge, coordonné par Bouygues Energies & Services et qui rassemble

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Grâce aux efforts de recherche et développement qui ont été menés, la résistance au roulement des pneus a

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

= Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED

= Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED Dossier de Presse Octobre 2014 LCIE Bureau Veritas + PISEO + Serma Technologies = Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED ForumLED Europe Grande Halle de La Villette 211 avenue

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière automobile, à Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du

Plus en détail

TABLE RONDE SUR LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE ET HYBRIDE

TABLE RONDE SUR LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE ET HYBRIDE TABLE RONDE SUR LE VÉHICULE ÉLECTRIQUE ET HYBRIDE Nous reprenons ci-après le dossier de presse remis à l occasion de la table ronde organisée le 6 septembre dernier sur les véhicules électriques et hybrides.

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Réunion Information Investissements d Avenir

Réunion Information Investissements d Avenir Réunion Information Investissements d Avenir Logiciel Embarqué et Objets Connectés Sophia, 16 Juillet 2013 Investissements Avenir : Réorientation Réorientation de 2,2 Mds$ du budget non engagé des IA Soutien

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES. Partenaire de l ingénierie

MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES. Partenaire de l ingénierie MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES Partenaire de l ingénierie Une entreprise à taille humaine pour une prestation sur-mesure Vous êtes à la recherche de solutions pour tester vos produits ou simuler

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE UGS lance NX 4 : un logiciel de développement numérique de produits au support de la perpétuelle quête d'innovation des industriels. Des centaines d'améliorations suggérées par les

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Vallée Européenne des Matériaux et de l Energie

Vallée Européenne des Matériaux et de l Energie ACTION 5 : Poursuivre la dynamique d équipements et de laboratoires d excellence pour composants dotés de fonctionnalités nouvelles. La Lorraine dispose de forces de recherche exceptionnelles dans le domaine

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT 2 rue André Pascal, F-75775 PARIS CEDEX 16 TEL. 33 (0)1 45 24 97 10 / FAX: 33 (0)1 45 24 97 42 e-mail: ecmt.contact@oecd.org

Plus en détail

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Arnaud Montebourg Ministre du Redressement productif Michel Sapin Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Mercredi 25 juillet 2012 MINISTÈRE DU REDRESSEMENT

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

Chaîne de valeur de l industrie automobile: une opportunité pour les équipementiers

Chaîne de valeur de l industrie automobile: une opportunité pour les équipementiers Automobile Chaîne de valeur de l industrie automobile: une opportunité pour les équipementiers Jacques aschenbroich Directeur général de Valeo Un équilibre nouveau s annonce dans l industrie automobile.

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Les opportunités offertes par l émergence des services intégrés de mobilité. Alsace Franche-Comté

Les opportunités offertes par l émergence des services intégrés de mobilité. Alsace Franche-Comté Les opportunités offertes par l émergence des services intégrés de mobilité Alsace Franche-Comté Diapositive 1 - Juin 2012 Plan : 1. Présentation du Pôle Véhicule du Futur 2. L émergence des services intégrés

Plus en détail

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA 1 Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA Colloque Valoris du 16/12/2010 Bruno Sportisse Une mission, des voies multiples 2 Le transfert: une mission de l INRIA Transfert des connaissances,

Plus en détail

ETUDE DE LA SECONDE VIE DES BATTERIES DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES

ETUDE DE LA SECONDE VIE DES BATTERIES DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES ETUDE DE LA SECONDE VIE DES BATTERIES DES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES Juin 2011 Étude réalisée pour le compte de l'ademe par Schwartz and Co et AJI Europe Coordination technique : Patrick

Plus en détail

Conception et Intégration de Systèmes Critiques

Conception et Intégration de Systèmes Critiques Conception et Intégration de Systèmes Critiques 15 12 18 Non 50 et S initier aux méthodes le développement de projet (plan de développement, intégration, gestion de configuration, agilité) Criticité temporelle

Plus en détail

Zoom sur La Poursuite Solaire

Zoom sur La Poursuite Solaire Zoom sur La Poursuite Solaire www.solar-tracking.com Optimiser le rendement énergétique Le réchauffement climatique mondial et la volonté commune de réduire les émissions de gaz à effet de serre ont relancé

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise»

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» 1 Contexte - Objectif 1.1 Le développement des pratiques collaboratives dans les entreprises, un levier de compétitivité, Les outils web d

Plus en détail

COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL

COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL RESUME Pour en faciliter la compréhension, le terme «Open Source» sera utilisé par

Plus en détail

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision Ecomobilité partagée La 1 ère plateforme d'autopartage et covoiturage intégrée pour l entreprise. Origine MOPeasy a été créée en janvier 2010 par Bruno FLINOIS,, un entrepreneur expérimenté (création,

Plus en détail

TOULOUSE TECH TRANSFER

TOULOUSE TECH TRANSFER CONFERENCE DE PRESSE TOULOUSE TECH TRANSFER BILAN ET PERSPECTIVES APRES DEUX ANNEES D OPERATIONS Mardi 15 avril 2014, à 17h Salle Capitulaire de l Université de Toulouse 15 rue des Lois Participants M.

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

FORD BUSINESS PARTNER LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES

FORD BUSINESS PARTNER LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES Allons plus loin dans l efficacité et la proximité. Ford Business Partner est le spécialiste de la location longue durée au sein de Ford Credit, leader mondial en matière

Plus en détail

L énergie, des enjeux pour tous

L énergie, des enjeux pour tous L énergie, des enjeux pour tous Transformer le Système d'information EURIWARE conçoit, développe et met en œuvre des systèmes d information métiers en réponse aux enjeux majeurs de performance et de transformation

Plus en détail

INTRODUCTION. 1. L innovation permet de renforcer la compétitivité de l entreprise et influe sur les stratégies mises en oeuvre

INTRODUCTION. 1. L innovation permet de renforcer la compétitivité de l entreprise et influe sur les stratégies mises en oeuvre INTRODUCTION Il y a 20 ans, toute l attention de l entreprise se portait sur la diminution des coûts et la maîtrise des filières de production autour des produits standardisés. Dans les années 1990, le

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

Productive Automation Toolbox

Productive Automation Toolbox Productive Automation Toolbox Une nouvelle vision des Automatismes Building a New Electric World I. Activité et stratégie II. Faits marquants III. Preferred Implementations IV. Produits nouveaux V. Conclusion

Plus en détail

Infrastructures de recharge EVlink Le plein d intelligence pour la mobilité électrique

Infrastructures de recharge EVlink Le plein d intelligence pour la mobilité électrique Dossier de presse Infrastructures de recharge EVlink Le plein d intelligence pour la mobilité électrique Contact Presse : Schneider Electric France Jean-Pierre Gherardi Tél. : +33 (0)4 76 60 50 24 jean-pierre.gherardi@schneider-electric.com

Plus en détail

EXPERTISE EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE ET TECHNIQUE

EXPERTISE EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE ET TECHNIQUE EXPERTISE EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE ET TECHNIQUE Garder un oeil sur vos projets innova sécurité est une société marocaine créée en 2007, spécialisée en informatique industrielle innova sécurité a deux

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Communiqué de presse. 19 mai 2015 RB 15.24 HFL/BdP

Communiqué de presse. 19 mai 2015 RB 15.24 HFL/BdP Communiqué de presse Conférence de presse annuelle 2015 Bosch enregistre des ventes stables en France Augmentation des parts de marchés dans les secteurs d activités clés en 2015 19 mai 2015 RB 15.24 HFL/BdP

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Q1 2015 Calculateurs embarqués Contrôle-commande Gestion de l énergie électrique Ingénierie de tests et de la mesure www.adetelgroup.com sales@adetelgroup.com Fiabilité, sûreté, disponibilité,

Plus en détail

REMISE DES PRIX DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 1 er juillet 2015. 17e CONCOURS NATIONAL D'AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES DE TECHNOLOGIES INNOVANTES

REMISE DES PRIX DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 1 er juillet 2015. 17e CONCOURS NATIONAL D'AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES DE TECHNOLOGIES INNOVANTES DOSSIER DE PRESSE 17e CONCOURS NATIONAL D'AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES DE TECHNOLOGIES INNOVANTES REMISE DES PRIX Mercredi 1 er juillet 2015 Cécile Corradin - 01 55 55 99 12 Élodie Flora - 01 55 55

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

Jeudi 19 Juin 2014 Novotel Paris Bercy http://www.plmlab.fr/btb10

Jeudi 19 Juin 2014 Novotel Paris Bercy http://www.plmlab.fr/btb10 Journée «Back to basics 10» de l association PLM lab PLM et Ingénierie Concourante Mettre en place une collaboration entre les métiers ; le cas de la mécatronique et autres exemples Jeudi 19 Juin 2014

Plus en détail

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Résultats des projets CARROLL Bilan et perspectives Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Serge Salicki, THALES Workshop CARROLL 23 septembre 2005 THALES et le MDE Le MDE est dans la strategie de THALES

Plus en détail

«Mieux Produire» «Mieux Consommer»

«Mieux Produire» «Mieux Consommer» Dossier de Presse «Mieux Produire» «Mieux Consommer» Salon CFIA Stand A24 / B21 - Hall 7 Contact presse Profile PR - Muriel Droin Tél : 01 56 26 72 00 mdroin@profilepr.fr Sommaire > CFIA : le Carrefour

Plus en détail

LA nouvelle station service. économies. Green up prises et bornes de recharge. (durables) rechargeable

LA nouvelle station service. économies. Green up prises et bornes de recharge. (durables) rechargeable 1 LA nouvelle station service économies (durables) Green up prises et bornes de recharge pour VÉHICULE ÉLECTRIQUE OU HYBRIDE rechargeable 2 VÉHICULES ÉLECTRIQUES / HYBRIDES RECHARGEABLES Un marché qui

Plus en détail

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique DOSSIER DE PRESSE 24 mars 2011 Contact Sophie CHARBONNIER Attachée de presse 06 46 15 34 21 sophie.charbonnier@la-crea.fr Cathy PREVOST Assistante 02 32 76 69 37 cathy.prevost@la-crea.fr La CREA, pionnière

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

Industrialisation du logiciel Temps Réel Critique

Industrialisation du logiciel Temps Réel Critique Industrialisation du logiciel Temps Réel Critique Sommaire Projets opérationnels Les outils du marché utilisés et les contraintes associées CS et les méthodes CS et la R&D Conclusion RdV de l'innovation

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Programme de soutien à l innovation majeure» Concours Mondial d Innovation

Investissements d avenir. Action : «Programme de soutien à l innovation majeure» Concours Mondial d Innovation Investissements d avenir Action : «Programme de soutien à l innovation majeure» Concours Mondial d Innovation Cahier des charges de la phase «amorçage» 2015 Propos préliminaires La France possède des atouts

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. confidentiel

DOSSIER DE PRESSE. confidentiel confidentiel SOMMAIRE Présentation WiN MS et genèse du projet Les domaines d activités Interview : 3 questions à Arnaud Peltier et Marc Olivas Contact presse PRESENTATION WiN MS ET GENESE DU PROJET WiN

Plus en détail

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs FISH GEEK La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs dans une perspective de développement durable et une approche d écoconception Seul Pôle de Compétitivité

Plus en détail

Les services d efficacité énergétique et environnementale

Les services d efficacité énergétique et environnementale Les services d efficacité énergétique et environnementale Sommaire Notre organisation Page 4 Notre offre Page 6 Nos métiers Améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments Page 8

Plus en détail

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Atelier DGCIS du 26 décembre 2010 Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Contacts CMI : Philippe BASSOT Roberto BOLELLI Ce document constitue le support d une présentation

Plus en détail

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré, développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Vendredi 5 juin 2015 Dossier de presse Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Communauté de communes Le Grésivaudan 390 rue Henri Fabre 38926 Crolles Tél : 04 76 08 04 57 www.le-gresivaudan.fr

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

INtelligence En VAlidation :

INtelligence En VAlidation : INtelligence En VAlidation : Simplifiez-vous la Validation. www.ineva.fr Siège social: 14 rue du Girlenhirsch 67400 Illkirch France SAS au capital de 370 000 Euros RCS Strasbourg TI 799 828 462 APE 7112B

Plus en détail