POTENTIELS TECHNICO- ÉCONOMIQUE EN MATIÈRE DE TRANSPORT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POTENTIELS TECHNICO- ÉCONOMIQUE EN MATIÈRE DE TRANSPORT"

Transcription

1 POTENTIELS TECHNICO- ÉCONOMIQUE EN MATIÈRE DE TRANSPORT Études réalisées pour SEPTEMBRE 2010 AEE-18, Document 2

2 2 Ce document a été rédigé par Conseillers en management MARCON Inc. 555 Boul. René-Lévesque Ouest, Bureau 750 Montréal, QC, H2Z 1B1 Les droits d auteur appartiennent à L Agence de l efficacité énergétique du Québec

3 3 Table des matières PARTIE 1 : MANDAT Contexte particulier dans le secteur des transports Méthodologie Livrable. 6 PARTIE 2 : ÉVALUATION SOMMAIRE DES MESURES IDENTIFIÉES 6 PARTIE 3 : POTENTIEL TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU CHOIX ET DE L UTILISATION DES PNEUS POUR VÉHICULES LÉGERS 16 PARTIE 4 : POTENTIEL TECHNICO-ÉCONOMIQUE DE L ASSURANCE AUTOMOBILE MODULÉE EN FONCTION DE L UTILISATION DES VÉHICULES LÉGERS 46 PARTIE 5 : POTENTIEL TECHNICO-ÉCONOMIQUE DE MULTIPLES MESURES RELIÉES À L UTILISATION DES VÉHICULES DE POIDS MOYENS ET LOURDS DANS LE PARC EXISTANT Error! Bookmark not defined. PARTIE 6 : POTENTIEL TECHNICO-ÉCONOMIQUE DE L IMPOSITION DE RESTRICTIONS À L ACCÈS DES CENTRES URBAINS PAR LES CAMIONS DE LIVRAISON LOURDS ET MOYENS 105 PARTIE 7 : ANNEXES 112 Annexe 1: Facteurs de conversion 113 Annexe 2 : Bibliographies 114 Annexe 3 : Liste des assureurs québécois 124 Annexe 4 : DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE 128

4 4 PARTIE 1 MANDAT

5 5 L Agence de l efficacité énergétique du Québec a confié à MARCON, en février 2010, la mise à jour du potentiel technico-économique dans le secteur des transports afin de lui procurer l information requise pour le développement de sa stratégie de réduction de la consommation des carburants et des combustibles au Québec. Les principales données de base que l Agence a transmis à MARCON provenaient de l étude d EcoRessources qui a été réalisée pour l Agence en Cette étude s appuyait sur un modèle de simulation dont les hypothèses et les paramètres ne pouvaient être modifiés. De plus, ce modèle n étant plus disponible au moment de procéder à la mise à jour de l étude, il était impossible de compléter l étude en ajoutant de nouvelles mesures ou en mettant à jour les paramètres des mesures proposées dans l étude. Dans ce contexte, une approche alternative a été envisagée afin que, au minimum, les paramètres utilisés pour le secteur transport soient uniformisés à ceux des deux autres études de potentiel technico-économique réalisées par l Agence au même moment dans les secteurs résidentiel, commercial, institutionnel, agricole et industriel. Compte tenu des contraintes mentionnées et de l échéancier, l Agence a opté pour une approche «mesure par mesure», qui serait plus réaliste et préférable à une approche par simulation pour aborder l étude du secteur des transports. Cependant, une telle approche comporte des avantages et des inconvénients. Alors qu elle permet de mieux caractériser chacune des mesures étudiées, elle ne permet pas de considérer un nombre aussi élevé de mesures que l étude originale. Étant donné qu une analyse de PTÉ consiste généralement à faire l inventaire des potentiels d économies d énergie offertes par un vaste éventail de mesures, cette étude devra nécessairement être considérée comme un premier pas vers une étude plus approfondie et surtout plus complète. Contexte particulier dans le secteur des transports Il importe de souligner que dans le secteur des transports, le rythme d adoption des technologies et des comportements techniquement à point et économiquement avantageux est beaucoup plus rapide que dans tout autre secteur (résidentiel, commercial, institutionnel et industriel) en raison du renouvellement plus fréquent des équipements; les parcs de véhicules étant généralement renouvelés régulièrement. Ainsi, bon nombre de technologies sont immédiatement intégrées à la flotte de véhicules dès qu elles sont économiquement viables. Par ailleurs, dans le sous-secteur dominé par les consommateurs individuels, les décisions d achat ne sont pas toujours limitées à des choix rationnels; plusieurs équipements dont l utilisation ne se justifie pas économiquement peuvent être adoptés par certains consommateurs (par exemple les voitures hybrides).

6 6 Enfin, les modes de transport et les types de carburants utilisés sont nombreux, les types de véhicules également (véhicules légers, camions-outils, etc.) et la finalité (transport de personnes, de marchandises, etc.) varie grandement. Ainsi, seule une étude plus approfondie, dont les paramètres sont flexibles pour tenir compte des changements technologiques rapides, permettra d obtenir un portrait plus complet du potentiel d économies d énergie dans le secteur des transports. Méthodologie Pour les fins du mandat, MARCON a : 1. Dressé l inventaire le plus complet possible des mesures pouvant réduire la consommation québécoise de carburants 2. En collaboration avec l Agence, choisi les mesures les plus prometteuses devant être analysées (ci-après les mesures retenues) a. Pour cette étape, l Agence a : - Établi un croisement entre le classement des mesures fait par MARCON par ordre de priorité et celui que son groupe à l interne a lui-même établi pour ses programmes en cours de conception. - Procédé au regroupement de certaines mesures. En effet, les mesures de l inventaire complet ne sont pas toutes au même niveau de détail ce qui aurait pu conduire à retenir des mesures très pointues se retrouvant en tête de liste et à en éliminer d autres plus vastes. b. À la suite de cet exercice, l Agence a pu déterminer une liste d une vingtaine de mesures à examiner en priorité 3. Identifié les principaux déterminants de la consommation de carburant dans le sous-secteur du transport routier 4. Déterminé par quel mécanisme la mesure, à travers son effet sur l un ou plusieurs de ces facteurs, aura un impact sur la consommation énergétique 5. Selon le balisage et l expérience, défini les hypothèses relatives aux facteurs et aux coûts d implantation des mesures 6. Défini le scénario de référence 7. Calculer les économies d énergie associées à chaque mesure retenue 8. Appliquer le critère de rentabilité 9. Calculer le PTÉ en cumulant les résultats des mesures rentables Pour chaque mesure étudiée, MARCON présente à l Agence une feuille de calcul détaillant les estimations, les hypothèses et les sources utilisées. Livrable Le présent rapport contient d abord, au premier chapitre, l inventaire des mesures répertoriées et pouvant potentiellement générées des économies d énergies. Ces mesures ont été analysées en fonction de critères déterminés en collaboration avec l Agence et les mesures jugées les plus intéressantes ont été étudiées plus en détail. Ce sont ces mesures qui se retrouvent aux sections suivantes.

7 PARTIE 2 ÉVALUATION SOMMAIRE DES MESURES IDENTIFIÉES

8 8 Mesures possibles Impact potentiel A Prob. de succès B Coûts C 15,1 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) à faible consommation ,1 Véhicules légers (voitures + camions légers) à faible consommation ,5 Diminution des limites de vitesse ,6 Maintien de la bonne pression des pneus Amélioration des services de transports en 2,1 commun (réduction de la distance moyenne et du temps d attente moyen) Adoption des normes d'efficacité énergétique agressives pour les nouveaux camions Renforcer la réglementation sur les moteurs en marche lorsqu'ils sont stationnaires («idling») Augmentation du prix de l'essence de 0,10$ /litre 12,4 par année et utiliser ce revenu pour subventionner les mesures ,3 Spécifier des fans thermostatiques sur les véhicules lourds au diesel ,4 Achat de mini-véhicules électriques utilitaires ,8 Utilisation de pneus à faible résistance Réduire les obstacles à l'introduction de petits 40.2 véhicules électriques (ex. NEV, Mazda électrique, ) 5 5 Restreindre l'accès des voitures à certains 13, quartiers (centre ville) 6 2 Restriction concernant l utilisation de la voiture 7, dans les centres urbains 6 6 Augmenter la disponibilité de stationnements 13, incitatifs Mise en place de stationnements incitatifs en fin de ligne. 6 6 Crédit d'impôt sur l'achat des billets ou des cartes 1, mensuelles directement auprès de l'employeur 8 4 Valoriser la consommation de produits agricoles locaux 8 4 Installer des fans de refroidissement thermostatiques 8 4 Formation des conducteurs de véhicules légers à 31, la conduite éconergétique 8 8 Inspection et entretien régulier des véhicules 31, légers ,3 Contrôle de la marche au ralenti A * B * C A * C

9 9 Impact potentiel A Prob. de succès B Coûts C Mesures possibles A * B A * * C C 31,4 Contrôle des limites de vitesse ,9 Gonflage des pneus à l azote ,1 Formation des conducteurs de véhicules lourds à la conduite éconergétique ,4 Promotion de meilleurs pratique de conduite (Écoconduite) Promotion de meilleurs pratique de conduite (Écoconduite) ,1 Formation des nouveaux conducteurs (écoles de conduite) Accélérer la distribution de Bixi au Québec Augmentation du nombre de wagons sur les lignes existantes de trains de banlieue Augmentation de la fréquence des trains de banlieue Augmentation de la fréquence des autobus ,9 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs à l éthanol (E85) Assurer l'inclusion du transport de marchandises 41.1 dans le cadre d'une norme québécoise sur la teneur en carbone des carburants Adopter des normes sur la teneur en carbone des 41.2 carburants comprenant un encadrement serré des carburants de remplacement admissibles ,2 Inspection et entretien régulier des véhicules lourds Synchronisation des feux de circulation Soutenir les initiatives d'éducation, de 44,7 sensibilisation et de promotion de l'ensemble de modes de transport alternatif ,5 Restreindre l'accès des camions de livraison à certaines heures de la nuit seulement Équiper les voitures de chauffe-moteurs électriques (branchés) avec minuteries Équiper les véhicules de GPS Équiper les véhicules de GPS Installer un chauffe-moteur ,1 Localisation automatisée des véhicules de transport en commun urbain ou interurbain ,2 Moteur haute vitesse avec levée et calage variable des soupapes ,8 Retrait accéléré des vieux véhicules ,2 Moteur haute vitesse avec levée et calage variable des soupapes ,3 Moteur avec désactivation de cylindres au ralenti et en vitesse de croisière ,4 Transmission variable continue

10 10 Mesures possibles Impact potentiel A Prob. de succès B Coûts C A * B * C A * C 19,5 Moteur à injection directe ,6 Moteur à injection directe à charge stratifiée ,7 Utilisation d un régulateur de pression des pneus Augmentation du nombre d'autobus Rabais sur tarifs de transport en commun + 1,1 pénalité sur l'utilisation de la voiture pour le travail, fourni par l'employeur ,5 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs à l éthanol (E85) ,3 Réduction du poids des véhicules lourds neufs Autoriser l'utilisation de petits véhicules utilitaires électriques (NEV) dans les centres urbains ,3 Moteur avec désactivation de cylindres au ralenti et en vitesse de croisière ,4 Transmission variable continue ,5 Moteur à injection directe ,6 Moteur à injection directe à charge stratifiée ,3 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs à l éthanol (E85) ,1 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs au diesel propre ,2 Remplacement de véhicules à l essence par des véhicules diesel ,2 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs au diesel propre ,2 Remplacement de véhicules à l essence par des véhicules diesel ,4 Achat d autobus urbains neufs au biodiesel à haute teneur ,5 Achat d autobus urbains neufs au gaz naturel ,2 Achat de véhicules lourds neufs au biodiesel à haute teneur ,3 Achat de véhicules lourds neufs à l'éthanol ,1 0 31,1 1 31,1 2 31, Utilisation d ordinateurs de bord permettant le suivi de la consommation de carburant Utilisation d additifs dans les carburants Utilisation de lubrifiants synthétiques pour les moteurs Utiliser des appareils de rétroaction des comportements de conduite sur la consommation de carburants Optimisation des pratiques de chargements des camions Optimisation des routes de livraison (distance et temps)

11 11 30,1 30, ,5 35,2 35, ,1 0 10,1 2,2 Mesures possibles Optimisation de la performance énergétique des composantes des véhicules lourds neufs Utilisation de systèmes de vérification électronique des véhicules commerciaux Impact potentiel A Prob. de succès B Coûts C A * B * C A * C Maintien de la bonne pression des pneus Exiger que chaque ministère implante des mesures pour réduire les déplacements des employés Formation du personnel d'entretien (mécaniciens) Promotion de meilleures pratiques de conduite (Écoconduite) Équiper les véhicules de pneus à faible résistance. Viser que les distributeurs d'essence fournissent 5% d'éthanol dans l'ensemble de leurs ventes de carburants d'ici 2012 Financer substantiellement les projets d'intermodalité des transports de marchandise Implantation de systèmes électroniques pour la perception des tarifs de transport en commun urbain ou interurbain Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs hybrides , ,1 Achat d autobus urbains neufs hybrides ,8 Retrait accéléré des vieux véhicules lourds (20 ANS) Électricité pour bateaux ancrés dans les ports québécois Covoiturage obligatoire dans les entreprises, pour l appariement des employés, le stationnement 4,1 préférentiel et un retour garanti à la maison Diminution de la proportion de véhicules à simple occupant (en passagers-kilomètres) Augmentation de 25 % du prix du diesel et 12,3 diminution de l activité des camions lourds de 3,2 % en Équiper les camions lourds et légers de chauffemoteurs électriques (branchés) avec minuteries Équiper les véhicules de GPS avec service "circulation" ,2 Utilisation de transmissions variables automatiques pour les véhicules lourds neufs ,5 Imposition de normes sur l étiquetage des pneus ,2 Formation des du personnel d'entretien Formation des du personnel d'entretien Exiger la disponibilité de Biodiesel dans les stations d'essence ,2 Remplacement de véhicules à l essence par des véhicules hybrides ,2 Remplacement de véhicules à l essence par des

12 12 véhicules hybrides Mesures possibles Impact potentiel A Prob. de succès B Coûts C Achat de véhicules légers (voitures + camions 22, légers) neufs électriques ,2 Achat d autobus urbains neufs électriques ,3 Achat d autobus urbains neufs au propane ,6 Retrait accéléré des vieux autobus urbains Augmentation de 50 % du prix de l'essence et 12,2 diminution de la distance parcourue par les automobiles et les camions légers de 10 % en Amélioration de l information aux utilisateurs du 3, transport en commun urbain ou interurbain 24 8 Augmentation de la tarification des 7, stationnements en milieu urbain 24 8 Achat de véhicules lourds neufs à faible 29, consommation 24 8 Favoriser le transfert modal vers des moyens de 10,3 transport utilisant moins de carburant par unité transportée: Bateau 24 6 Équiper les véhicules de GPS avec service "circulation" 24 8 Imposer un moratoire sur toute construction en 13, zone verte 25 5 Désignation de voies réservées pour les véhicules 5,1 avec plusieurs occupants (automobiles et transport en commun) Diffusion de la performance énergétique des 26, véhicules légers neufs ,1 Formation des conducteurs ,3 Formation des gestionnaires Formation des conducteurs Formation des gestionnaires Encourager le transport actif Équiper les voitures de chauffe-moteurs 37.2 électriques (à batterie) avec contrôle à distance et/ou minuterie Équiper les camions lourds de groupes 3 électrogènes (génératrices embarquées) Exiger la disponibilité de propane dans les stations d'essence Exiger la disponibilité de E85 dans les stations d'essence Indemnité de stationnement pour l achat de 7, titres de transport Équiper les véhicules de limiteurs de vitesse A * B * C A * C

13 13 Mesures possibles Impact potentiel A Prob. de succès B Coûts C A * B * C Achat de véhicules légers (voitures + camions 20, légers) neufs hybrides Favoriser le transfert modal vers des moyens de 10,2 transport utilisant moins de carburant par unité transportée: Rail ,7 Retrait accéléré des vieux véhicules Moteur haute vitesse avec levée et calage 23, variable des soupapes Moteur avec désactivation de cylindres au 23,2 ralenti et en vitesse de croisière ,3 Transmission variable continue Équiper les voitures de chauffe-moteurs électriques (branchés) avec minuteries Équiper les voitures de chauffe-moteurs 38.3 électriques (à batterie) avec contrôle à distance et/ou minuterie Équiper les camions lourds de déflecteurs et autres modules améliorant l aérodynamisme Équiper les véhicules de technologies permettant de réduire la marche au ralenti Encourager l'adoption de nouvelles technologies de réduction de la consommation en carburants validées par un centre de validation accrédité Incitatif aux raffineurs pour l utilisation de l éthanol Diffusion de la performance énergétique des 22, véhicules légers neufs Développement l'infrastructure de la distribution de propane Équiper les véhicules de limiteurs de vitesse Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs électriques Exiger la disponibilité de CNG dans les stations 41,3 d'essence Exiger la disponibilité de LNG dans les stations d'essence Exiger la disponibilité de Biogaz dans les stations d'essence ,8 Achat de mini véhicules électriques utilitaires ,4 Moteur à injection directe ,5 Moteur à injection directe à charge stratifiée Achat de véhicules légers (voitures + camions 25, légers) neufs au diesel propre Remplacement de véhicules à l essence par 25, des véhicules diesel ,5 Achat de véhicules lourds neufs au gaz naturel A * C

14 14 Mesures possibles Impact potentiel A Prob. de succès B Coûts C A * B * C 29,3 Achat de véhicules lourds neufs au biodiesel à haute teneur ,6 Achat de véhicules lourds neufs au gaz naturel Aider les employeurs à mettre en place des 1,3 mesures encourageants leurs employés à opter pour le covoiturage ou systèmes de navettes ,1 Assurance auto progressive (10 /km) ,1 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs hybrides ,2 Remplacement de véhicules à l essence par des véhicules hybrides ,3 Augmenter les crédits d'impôts sur les PHEV au même niveau que l'ontario (10K$) ,3 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs électriques ,9 Remplacement accéléré des vieux véhicules Équiper les véhicules de chauffe-moteurs qui récupèrent la chaleur perdue des moteurs et l'emmagasine dans des accumulateurs thermiques à caloporteurs de haute capacité Équiper les véhicules d'équipement de climatisation plus performants ,1 2 Amélioration du transport collectif rural Aider les employeurs à mettre en place des 1,4 mesures encourageants leurs employés à opter pour le transport actif ,2 Utilisation de voitures partagées (type CommunAuto) ,6 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs au gaz naturel compressé (GNC) Revoir la fiscalité municipale pour diversifier les 39.1 sources de revenus des municipalités : Taxe sur le carbone Revoir la fiscalité municipale pour diversifier les 39.2 sources de revenus des municipalités : Taxe sur le stationnement Revoir la fiscalité municipale pour diversifier les 39.3 sources de revenus des municipalités : Péage pour accès aux centres urbains ,1 Désignation de voies réservées pour les transports non motorisés (vélo, marche) Subventionner la conversion de véhicules 26,4 conventionnels ou hybrides en véhicules électriques ,7 Achat de véhicules légers (voitures + camions légers) neufs au gaz naturel compressé (GNC) ,1 Achat de véhicules lourds neufs électriques et hybrides A * C

15 15 Mesures possibles Impact potentiel A Prob. de succès B Coûts C A * B * C Achat de véhicules lourds neufs électriques ou 29, hybrides ,4 Achat de véhicules lourds neufs à l'éthanol Achat de véhicules lourds neufs au gaz naturel 29, liquéfié Retrait accéléré des vieux véhicules lourds (20 29,9 ANS) Développement l'infrastructure de la distribution du biogaz Électrification des haltes routières Mise en place de feux de circulation adaptatifs Équiper les véhicules de chauffe-moteurs qui récupèrent la chaleur perdue des moteurs et l'emmagasine dans des accumulateurs thermiques à caloporteurs de haute capacité Équiper les véhicules d'équipement de 37, climatisation plus performants Équiper les véhicules de caloporteurs conçus pour climat nordique Équiper les véhicules d ordinateurs de bord 38.1 permettant le suivi de la consommation de carburant et de la performance des conducteurs Rabais progressifs aux carburants pour véhicules légers à meilleur rendement Achat de véhicules légers (voitures + camions 22, légers) neufs au gaz naturel compressé (GNC) ,6 Achat de véhicules lourds neufs au propane Achat de véhicules lourds neufs au gaz naturel 28, liquéfié Équiper les véhicules de caloporteurs conçus pour climat nordique Améliorer l'accessibilité en fauteuil roulant de l'ensemble du réseau d'autocar interurbain, de 42.4 terminus d'autocars, renouveler et adapter le parc de taxis adaptés sur l'ensemble du territoire québécois Développement l'infrastructure de la distribution du gaz naturel compressé (CNG) Développement l'infrastructure de la distribution gaz naturel liquéfié (LNG) Amélioration de la gestion des incidents (contrôle routier) Dédouanement électronique Systèmes évolués de contrôle des véhicules A * C

16 PARTIE 3 POTENTIEL TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU CHOIX ET DE L UTILISATION DES PNEUS POUR VÉHICULES LÉGERS

17 17 Table des matières 1 Introduction Méthodologie 19 2 Taille et consommation actuelle du parc La consommation de carburant des véhicules légers 22 3 Mesures potentielles et leur impact La vérification et le gonflage périodiques des pneus, L utilisation de pneus à plus faible résistance au roulement Systèmes de Surveillance de la Pression des Pneus (SSPP),,,, Le gonflage des pneus à l azote L étiquetage des pneus en fonction de leur efficacité énergétique 30 4 Le potentiel technique Historique et prévision du nombre de véhicules Prévision de la consommation du parc (sans mesure) Économies potentielles des mesures 34 5 Les potentiels technico-économiques Coûts évités Coût d implantation des mesures Rentabilité des mesures 44

18 18 Liste des tableaux Tableau 1 : Nombre total de véhicules légers au Québec en Tableau 2 : Tableau 3: Tableau 4: Estimation du kilométrage moyen parcouru par les véhicules légers au Québec..21 Consommation des véhicules légers au Québec (Selon les données du CDAT et de Statistique Canada)...23 Prévision du nombre de véhicules légers au Québec...33 Tableau 5: Prévision de la consommation des véhicules légers au Québec...34 Tableau 6: Économie de carburant potentielle de pneus gonflés adéquatement...34 Tableau 7: État du gonflement des pneus...35 Tableau 8: Économies potentielles d une mesure de gonflage des pneus Tableau 9: Tableau 10: Potentiel technique Étiquetage des pneus / Utilisation de pneus à faible résistance au roulement (implantation complète) Potentiel technique Étiquetage des pneus / Utilisation de pneus à faible résistance au roulement (implantation partielle) Tableau 11: Prix de référence dans le calcul des coûts évités...39 Tableau 12: Coûts évités par le Gonflage optimal des pneus Tableau 13: Tableau 14: Coûts évités - Étiquetage des pneus / Utilisation de pneus à faible résistance au roulement (implantation complète) Coûts évités - Étiquetage des pneus / Utilisation de pneus à faible résistance au roulement (implantation partielle) Tableau 15: Coûts de la mesure Gonflage des pneus Tableau 16: Tableau 17: Coûts de la mesure Adoption de pneus à faible résistance (implantation complète) Coûts de la mesure Adoption de pneus à faible résistance (implantation partielle) Tableau 18: Rentabilité de la mesure Adoption des pneus à faible résistance au roulement..45 Liste des figures FIGURE 1 : Profil du parc de véhicules canadiens... 26

19 19 1 Introduction À la suite d une analyse qualitative de plusieurs mesures potentielles et suivant une demande particulière de l Agence de l efficacité énergétique du Québec, MARCON a fait l analyse des mesures qui font l objet du présent rapport. Il s agit de déterminer le potentiel technico-économique de mesures i spécifiques pouvant être appliquées au parc de véhicules légers ii utilisés au Québec pour le transport de passagers. L amélioration de l efficacité énergétique iii de ces véhicules pourra s effectuer grâce à une famille de mesures portant sur une meilleure utilisation et un meilleur choix des pneus. Ces mesures sont : 1. La vérification et le gonflage périodiques des pneus 2. L utilisation de pneus à plus faible résistance au roulement 3. L ajout de Systèmes de Surveillance de la Pression des Pneus (SSPP) 4. Le gonflage des pneus à l azote 5. L étiquetage des pneus en fonction de leur efficacité énergétique 1.1 Méthodologie L étude du potentiel technico-économique des mesures s adressant aux véhicules légers a été entièrement réalisée a partir des données secondaires du bilan énergétique. La première étape a donc consisté à dresser un inventaire exhaustif de la littérature et des statistiques pertinentes au secteur. Le résultat de cette fouille est décrit dans la bibliographie présentée à l Annexe 1. La revue des données disponibles a permis de dresser une liste de cinq mesures. Chacune des mesures a été analysée en fonction de son impact sur la consommation du carburant habituellement utilisé par le véhicule sur lequel l appareil ou l équipement peut être installé. Étant donné la disponibilité de l information, cet impact est exprimé en pourcentage d économie de carburant utilisé. Les statistiques de la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) les plus récentes (2009) ont servi de base d évaluation en ce qui concerne la taille du parc de véhicules au Québec. Au niveau des historiques, celles des Enquêtes des Véhicules au Canada (EVC) de Statistique Canada, celles de Ressources naturelles Canada (RNCan) dans certains cas et celles du ministère des Ressources naturelles et de la faune du Québec dans d autres, ont été utilisées de même que celles provenant du rapport du Centre de données et d analyse sur les transports CDAT de février Le calcul du potentiel technique a donc été effectué à partir d une prévision de la taille du parc de véhicules québécois pour les véhicules de moins de kg de masse brute, soit ceux de classe 1 et 2 dédiés au transport de passagers.

20 20 La prévision de la taille du parc a été effectuée par MARCON principalement à partir des données historiques. La méthode de calcul du potentiel technique est décrite à la section 4 et celle du potentiel technico-économique à la section 5 où les résultats sont respectivement présentés.

21 21 2 Taille et consommation actuelle du parc Selon la SAAQ, près de 4,8 millions de véhicules légers (moins de kg) sont présentement immatriculés au Québec 1 dont 95,7% consomment de l essence tandis que 4,1% consomment du diesel, les hybrides ne représentant que 0,2% des véhicules légers. Pour sa part, Statistique Canada évalue le nombre de véhicules immatriculés au Québec à Cette différence s explique par l exclusion des véhicules spécialisés (véhicules-outils) de la définition des véhicules légers. Tableau 1 : Nombre total de véhicules légers au Québec en 2009 Nombre de véhicules SAAQ 3 Automobiles Camions Autobus Véhicules-outils StatCan Total Sources : SAAQ, 2009 et Statistique Canada, 2009 En excluant les véhicules-outils du total affiché par la SAAQ, la différence entre le nombre de véhicules recensés par Statistique Canada et celui de la SAAQ ne s élève qu à 568 véhicules, quantité non significative aux besoins de la présente étude. Année C Tableau 2 : Estimation du kilométrage moyen parcouru par les véhicules légers au Québec Millions de kilomètres parcourus Nombre de véhicules Kilométrage moyen/véhicule , Source : Statistiques Canada, EVC 2005, 2006, 2007, 2008 (annuel) et 2009 (4 e trimestre). Le calcul du kilométrage parcouru par les véhicules légers au Québec effectué par Statistique Canada n est disponible que pour l ensemble des véhicules et non pour ceux compris dans le champ de l enquête (soit ceux qui font l objet de la présente 1 Source : Données d immatriculation de la SAAQ, Les motocyclettes et véhicules hors-route sont exclus. 2 Source : Statistique Canada (EVC 2009 publication du quatrième trimestre disponible), quatrième trimestre de Source : Idem 1 4 Source : Idem 2, moyenne des quatre trimestres de l année Cette moyenne a été retenue pour reproduire la technique utilisée par Statistique Canada dans ses calculs du rapport annuel.

3.11 Instauration d un crédit d impôt remboursable pour l acquisition ou la location d un véhicule neuf écoénergétique

3.11 Instauration d un crédit d impôt remboursable pour l acquisition ou la location d un véhicule neuf écoénergétique 3.11 Instauration d un crédit d impôt remboursable pour l acquisition ou la location d un véhicule neuf écoénergétique Ce crédit vise tous les particuliers (personnes physiques) et non pas seulement ceux

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 2 / TABLE DES MATIÈRES 1. APERÇU DU PROGRAMME...3 1.1 Contexte...3 1.2 Description...3 2. ADMISSIBILITÉ...3 2.1 Clientèles admissibles...3 2.2 Véhicules

Plus en détail

Mémoire sur l industrie du taxi

Mémoire sur l industrie du taxi Mémoire sur l industrie du taxi Présenté à la : Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures et Commission permanente du conseil municipal sur

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme Roulez électrique. Entrée en vigueur

Plus en détail

Forum du 07 /04 /2011

Forum du 07 /04 /2011 Forum du 07 /04 /2011 Bilan général du tout automobile et de ces conséquences. La voiture est devenue l objet primordial de nos déplacements Infrastructures au détriment de la qualité de la vie Conséquences

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012 Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques Rapport d étude Janvier 2012 Dans le cadre de sa stratégie d action sur les changements climatiques, le Regroupement national

Plus en détail

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! POUR DE MEILLEURS PNEUS SUR LES ROUTES SUISSES S exprimer lors du choix des pneus? Donner son

Plus en détail

*** La clé de l éco conduite ***

*** La clé de l éco conduite *** *** La clé de l éco conduite *** LE CARBURANT EST CHER ET POLLUANT!! GRATUIT > > > TOUS LES CONSEILS POUR DIMINUER VOTRE CONSOMMATION DE CARBURANT!! Par souci écologique, de sécurité routière et pour le

Plus en détail

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE L éco-conduite : notre collectivité s engage Rouler dans «le bon sens» aujourd hui, c est utiliser sa voiture de manière écologique, économique et sûre. Ce guide vous permettra

Plus en détail

Gestion et réduction des GES en milieu municipal: les défis de la mise en oeuvre

Gestion et réduction des GES en milieu municipal: les défis de la mise en oeuvre Gestion et réduction des GES en milieu municipal: les défis de la mise en oeuvre Julien St-Laurent, M.S.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable du territoire

Plus en détail

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage Vision Durable COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS de statistiques et résultats de sondage Dernière révision : Mars 2010 TABLE DES MATIÈRES Parc automobile du... 1 Distance pacourue pour

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Coûts d utilisation d une automobile

Coûts d utilisation d une automobile Édition 2013 Coûts d utilisation d une automobile Au-delà de l étiquette de prix : Comprendre les dépenses liées au véhicule ASSOCIATION CANADIENNE DES AUTOMOBILISTES Les renseignements contenus dans la

Plus en détail

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Marathon LHS II + Marathon LHD II + Marathon LHT II Goodyear Marathon LHS II + Directeur Le Marathon LHS II + possède un mélange

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Recommandations pour appuyer la croissance et le développement de la production commerciale de biocarburants cellulosiques pour une économie

Plus en détail

Utilisation d une automobile : incidences fiscales

Utilisation d une automobile : incidences fiscales Utilisation d une automobile : incidences fiscales Les frais engagés pour l utilisation d une automobile dans le cadre d un emploi ou d une entreprise présentent un élément d affaires justifiant leur déductibilité

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION DE LA PRESTATION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC Visite du site et investigations Rapport d étude Présentation

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

AUTOBUS HYBRIDES ET ÉLECTRIQUES BILAN ET PROSPECTIVE

AUTOBUS HYBRIDES ET ÉLECTRIQUES BILAN ET PROSPECTIVE AUTOBUS HYBRIDES ET ÉLECTRIQUES BILAN ET PROSPECTIVE Notre expertise fait votre force 4 ième Journée transport de l ACMÉ, 26 novembre 2013 AVT, Qui sommes-nous? Société en nom collectif dont les actionnaires

Plus en détail

MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO).

MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO). MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO). IVECO S.p.A. Via Puglia 35,10156 Torino - Italia www.iveco.fr Pubblicazione A103504 Iveco donne une

Plus en détail

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Quelle voiture achetée? Carburation : les nouveaux diesel sont plus «propres» que les

Plus en détail

Moins de consommation. Moins de stress. Plus de sécurité.

Moins de consommation. Moins de stress. Plus de sécurité. Moins de consommation. Moins de stress. Plus de sécurité. Mieux rouler, tout simplement. Vérification de la voiture avant de démarrer 4 5 La pratique de la conduite comment simplifier 8 9 Situations de

Plus en détail

2012 LE NOUVEAU LABEL PNEUMATIQUE EUROPÉEN

2012 LE NOUVEAU LABEL PNEUMATIQUE EUROPÉEN 2012 LE NOUVEAU LABEL PNEUMATIQUE EUROPÉEN Etiquetage et Classification De plus en plus de produits sont pourvus d une étiquette (label) informant de leurs performances spécifiques Généralement il s agit

Plus en détail

Carnet du covoitureur

Carnet du covoitureur Carnet du covoitureur Le Carnet du covoitureur est un guide pratique pour assurer le bon fonctionnement de l équipage et contribuer à la bonne entente entre covoitureurs. 1 Sommaire Bienvenue aux nouveaux

Plus en détail

Coût d utilisation d une automobile

Coût d utilisation d une automobile Association canadienne des automobilistes Édition 2009 (Mis à jour en janvier 2009) Coût d utilisation d une automobile COÛT D UTILISATION D UNE AUTOMOBILE EN 2009 Le dépliant Coût d utilisation d une

Plus en détail

L Enquête sur les véhicules au Canada. R a p p o r t s o m m a i r e

L Enquête sur les véhicules au Canada. R a p p o r t s o m m a i r e L Enquête sur les véhicules au Canada R a p p o r t s o m m a i r e mai 2007 La mosaïque numérique du Canada qui apparaît sur la page couverture est réalisée par Ressources naturelles Canada (Centre canadien

Plus en détail

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu MOBILITÉ 2014 Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu ASSURER LA MOBILITÉ DE DEMAIN L ACA ET LA FIA DEMANDENT AUX DÉCIDEURS EUROPÉENS : d assurer le développement cohérents de la «voiture connectée»,

Plus en détail

Le gaz naturel, une voie d avenir pour le transport. Journée Transport 26 novembre 2013

Le gaz naturel, une voie d avenir pour le transport. Journée Transport 26 novembre 2013 Le gaz naturel, une voie d avenir pour le transport Journée Transport 26 novembre 2013 Le gaz naturel pour véhicules : deux types de carburant Gaz naturel liquéfié (GNL) Gaz naturel comprimé (GNC) Refroidi

Plus en détail

Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité]

Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité] Province du Manitoba Climate Change Planning Resource Guide Plan d action sur le changement climatique de [nom de la collectivité] Élaboré par : Remerciements : P. ex. conseil municipal, conseil d administration,

Plus en détail

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus 1 Sommaire Introduction Performances indiquées sur l étiquette Date d application de l étiquetage Rôle des différents acteurs 2 2012 une règlementation Européenne

Plus en détail

Le Caddy Van et Maxi Van

Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy EcoFuel et Caddy BiFuel * Les informations relatives à la consommation de carburant et aux émissions de CO 2 figurent aux pages 38-39. Les entrepreneurs

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

Présenté à. La Commission des transports et de l environnement

Présenté à. La Commission des transports et de l environnement La sécurité routière au Québec : les cellulaires au volant, la vitesse excessive, les motocyclistes et les conditions hivernales Mémoire Présenté à La Commission des transports et de l environnement Février

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOCATION LONGUE DUREE DE VEHICULES NEUFS AVEC PRESTATIONS ASSOCIEES Direction des achats 1 S O M M AIRE ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE... 3 ARTICLE 2 : DISPOSITIONS

Plus en détail

Comprendre le rechapage. Les pneus rechapés sont aussi sûrs et durables que n importe quel pneu neuf similaire

Comprendre le rechapage. Les pneus rechapés sont aussi sûrs et durables que n importe quel pneu neuf similaire Comprendre le rechapage Pourquoi rechaper? Excellent rapport qualité-prix Que vous soyez un automobiliste à la recherche de façons d étirer le budget familial ou un gestionnaire de flotte qui achète des

Plus en détail

L'ABC DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES

L'ABC DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES TP : 15081 Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre des Transports, 2010. Transports Canada donne l autorisation de copier ou de reproduire le contenu de la présente publication

Plus en détail

Exprimez-vous lors du choix de vos pneus:

Exprimez-vous lors du choix de vos pneus: xprimez-vous lors du choix de vos pneus: xigez des pneus sûrs, ÉnergÉtiquement efficaces et silencieux! 72 d 72 d POUR MILLURS PNUS SUR LS ROUTS SUISSS S exprimer lors du choix des pneus? onner son avis

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES FOURNITURE DE VEHICULES DE SOCIETE. 7 octobre 2011

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES FOURNITURE DE VEHICULES DE SOCIETE. 7 octobre 2011 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES FOURNITURE DE VEHICULES DE SOCIETE 7 octobre 2011 Date limite de dépôts des candidatures : mardi 8 novembre 2011 à 12h00 I. PREAMBULE

Plus en détail

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC Michel Labrecque, Président du conseil d administration Présenté à l Institut de recherche en économie contemporaine Le 10 septembre 2013

Plus en détail

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise.

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise. décembre 8 Yann DUCHEMIN Citroën C4-Coupé, Entreprise Etude Annuelle Analyse expérimentale et données constructeur Au terme d une année d utilisation d un véhicule de marque Citroën, et de type C4- coupé

Plus en détail

AEROPNEU. Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique. Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu.

AEROPNEU. Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique. Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu. AEROPNEU Produit préventif anti-crevaison, économique et écologique Contact presse : Jean-Marc LARREY contact@aeropneu.fr 01 85 52 00 02 Comment ça marche Produit innovant, respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Brochure technique 2012

Brochure technique 2012 Pneus Poids Lourd Brochure technique 2012 www.dunlop.fr Table des matières Les gammes Page La nouvelle génération de pneus Poids Lourd Dunlop 4-5 Longue distance et Régional - Pneus moteurs et directeurs

Plus en détail

A propos des pneus. Le savoir-faire Pirelli. TOUT SUR LES DIMENSIONS INTERNATIONALES. Lecture d une dimension:

A propos des pneus. Le savoir-faire Pirelli. TOUT SUR LES DIMENSIONS INTERNATIONALES. Lecture d une dimension: A propos des pneus Le savoir-faire Pirelli Pirelli c est plus de cent ans d innovation et de savoir faire technologique dans le domaine des pneumatiques. Cette expertise a permis à Pirelli de proposer

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2014

Incitations financières véhicules 2014 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2014 Pour des véhicules

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Points d intérêt Marché du gaz naturel comme carburant Types de gaz naturel pour véhicules et approvisionnement Technologies éprouvées Cas types et

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2013

Incitations financières véhicules 2013 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2013 Pour des véhicules

Plus en détail

Outil de calage de talon de pneu

Outil de calage de talon de pneu 655 EISENHOWER DRIVE OWATONNA, MN 55060, ÉTATS-UNIS TÉLÉPHONE : (507) 455-7000 SERVICE TECH. : (800) 533-6127 TÉLÉCOPIEUR : (800) 955-8329 ENTRÉE DE COMMANDES : (800) 533-6127 TÉLÉCOPIEUR : (800) 283-8665

Plus en détail

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives

Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Le pneumatique dans un environnement «technologie véhicule évolutif» : impacts et perspectives Grâce aux efforts de recherche et développement qui ont été menés, la résistance au roulement des pneus a

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

Guide forfaits & services De l expertise naît la sérénité. Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur

Guide forfaits & services De l expertise naît la sérénité. Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur LE CONSEIL Votre Réparateur Agréé vous aide à mieux anticiper pour un entretien économique, sûr et préventif. L EXPERTISE Caractéristiques uniques, électronique

Plus en détail

Estimation des GES émis par le secteur des transports. Pegah Nouri Étudiante au doctorat

Estimation des GES émis par le secteur des transports. Pegah Nouri Étudiante au doctorat Estimation des GES émis par le secteur des transports Pegah Nouri Étudiante au doctorat 1 Contenu de la présentation Facteurs d émission des GES Contrôle des émissions Demande de puissance Température

Plus en détail

Nom légal et complet du réseau de transport, entreprise, organisation ou individu :

Nom légal et complet du réseau de transport, entreprise, organisation ou individu : Demande d adhésion 1) INFORMATION GÉNÉRALE légal et complet du réseau de transport, entreprise, organisation ou individu : S'il vous plaît, indiquer si vous souhaitez que le nom de votre entreprise apparaisse

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

L intervention policière, de la théorie à la pratique

L intervention policière, de la théorie à la pratique L intervention policière, de la théorie à la pratique Patrick Lavallée Sergent, conseiller en sécurité routière, Division sécurité routière et patrouilles spécialisées, Service de police de la Ville de

Plus en détail

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils?

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils? HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Le 31 mai 2012 Forum URBA 2015 Les projets s implantent-ils? Notre expertise fait votre force J avais un problème!! Accumulation d énergie

Plus en détail

LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch

LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch que les cars sont essentiels à la mobilité durable? 3 que les cars sont indispensables aux déplacements des personnes? 4 que les cars sont des fournisseurs d emploi

Plus en détail

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Bureau du vérificateur général Vérification des contrats et processus propres Résumé Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Cette page a été intentionnellement laissée en blanc. Vérification

Plus en détail

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco 7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE Présenté par Transpoco Après un énième passage chez le garagiste en moins de deux mois, vous avez décidez qu il était temps de vous séparer de votre vieille

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée

TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée COnCEnTRÉ DE TECHnOLOGiE Maîtrisez vos consommations grâce au concentré de technologie TOTAL EXCELLIUM DIESEL ) ) Une meilleure protection

Plus en détail

Bienvenue aux journées Avec Volvo Trucks, consommez moins. Journées Avec Volvo Trucks, consommez moins. 1

Bienvenue aux journées Avec Volvo Trucks, consommez moins. Journées Avec Volvo Trucks, consommez moins. 1 Bienvenue aux journées Avec Volvo Trucks, consommez moins. 1 Quizz!!! 2 % le coût du poste carburant? Plus ou moins? 3 20% le coût du poste carburant? Plus ou moins? LE poste carburant PEUT représenter

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document:

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.4.2015 SWD(2015) 88 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT accompagnant le document: Rapport de la Commission au Parlement

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 %

Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 % PRESS info P09601FR / Per-Erik Nordström Mai 2009 Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 % Scania lance un vaste programme d essais en service réel d une chaîne cinématique

Plus en détail

LES VÉHICULES RÉCRÉATIFS CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT

LES VÉHICULES RÉCRÉATIFS CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT LES VÉHICULES RÉCRÉATIFS CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT CONDUITE ET REMORQUAGE SÉCURITAIRES La conduite et le remorquage d un véhicule récréatif exigent le respect de certaines règles (arrimage, charges

Plus en détail

Evaluation des infrastructures de recharge nécessaires.

Evaluation des infrastructures de recharge nécessaires. Déploiement de véhicules électriques à l horizon 2020 Evaluation des infrastructures de recharge nécessaires. Le remplacement d ici à 2020 de 15 % des voitures suisses par des véhicules électriques permettrait

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Nouveaux types de véhicules

Nouveaux types de véhicules Colloque international en sécurité routière LES 24 es ENTRETIENS DU CENTRE JACQUES CARTIER Musée de la civilisation, Québec 5 et 6 octobre 2011 La sécurité routière dans les villes de demain Nouveaux types

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec 2009 La contribution des sociétés de transport en commun au développement durable des villes du Québec 2 Table des matières Portée du document et note méthodologique------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Annexe technique à la Note économique «Doit-on subventionner l'achat de voitures électriques?» publiée en novembre 2014

Annexe technique à la Note économique «Doit-on subventionner l'achat de voitures électriques?» publiée en novembre 2014 Annexe technique à la Note économique «Doit-on subventionner l'achat de voitures électriques?» publiée en novembre 2014 Plan de l annexe 1. Calcul de la subvention annuelle pour la Norvège 2. Calcul des

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification :

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification : POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS Adoption : Résolution XVIII du Conseil des commissaires extraordinaire du 7 juillet 2010 Modification : Résolution 20 du Conseil des commissaires du

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT 2 rue André Pascal, F-75775 PARIS CEDEX 16 TEL. 33 (0)1 45 24 97 10 / FAX: 33 (0)1 45 24 97 42 e-mail: ecmt.contact@oecd.org

Plus en détail

Présentation aux investisseurs. Le 3 juin 2009

Présentation aux investisseurs. Le 3 juin 2009 Présentation aux investisseurs Le 3 juin 2009 Énoncés prospectifs MISE EN GARDE RELATIVEMENT AUX DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Cette présentation peut contenir des informations prospectives au sens des lois

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

A Daimler company. Consommation maîtrisée transparence accrue pour vos flottes d autobus ou d autocars.

A Daimler company. Consommation maîtrisée transparence accrue pour vos flottes d autobus ou d autocars. A Daimler company Consommation maîtrisée transparence accrue pour vos flottes d autobus ou d autocars. Quelques clics pour davantage de rentabilité Notre savoir-faire au service de votre flotte. Services

Plus en détail

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT Encore sous le choc de votre dernier plein d essence à 85$? Frustrés par notre hiver de pluie et de

Plus en détail

La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME

La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME François MOISAN Directeur exécutif Stratégie, Recherche, International Directeur Scientifique

Plus en détail

IMPORTATION DES PNEUS

IMPORTATION DES PNEUS Ottawa, le 27 janvier 2012 MÉMORANDUM D19-12-2 En résumé IMPORTATION DES PNEUS Le présent mémorandum a été examiné afin d y apporter des clarifications et d y ajouter une mise à jour relativement aux exigences

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE

RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE RÉSUMÉ NORME NFPA POUR L INSPECTION, L ENTRETIEN ET LE REMPLISSAGE DES EXTINCTEURS PORTATIFS ET BOYAUX D INCENDIE 1.1 INSPECTION 1.1.1 Périodicité : Les extincteurs portatifs doivent être inspectés une

Plus en détail

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré, développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

Contrats d assurance vie avec droits acquis

Contrats d assurance vie avec droits acquis Contrats d assurance vie avec droits acquis Introduction Le budget fédéral de novembre 1981 proposait des modifications fondamentales à l égard du traitement fiscal avantageux accordé aux contrats d assurance

Plus en détail