SOLBODEM. Informations pour les experts en pollution du sol

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOLBODEM. Informations pour les experts en pollution du sol"

Transcription

1 SOLBODEM Informations pour les experts en pollution du sol INTRODUCTION Vous trouverez dans cette note un aperçu des informations les plus importantes qui ont été transmises depuis janvier 2010 aux experts en pollution du sol via l adresse Ce document englobe des éclaircissements et informations pratiques utiles à l exécution des études de sol en Région de Bruxelles-Capitale. La date mentionnée est la date de l envoi du courriel. Afin de permettre une recherche plus aisée, les courriels sont présentés par sujet concerné. Veuillez noter toutefois que certaines remarques ne valent pas exclusivement pour le sujet objet de la remarque mais peuvent concerner d autres aspects. Il est par exemple possible qu une instruction dans un mail doit aussi bien s appliquer pour une reconnaissance de l état du sol que pour une étude détaillée, etc. Table des matières Introduction... 1 Procédures... 3 Journée d étude du 7/12/ Accès aux etudes de sol (25/09/2012)... 3 Fin des mesures transitoires (5/12/2011)... 4 Fin des mesures transitoires (20/06/2011)... 5 Formulaire: Déclaration d'une pollution (14/12/2010)... 5 Journée d'étude pour les experts en pollution du sol (13/12/2010)... 6 Structure des rapports (24/09/2010)... 6 Solbodem (24/09/2010)... 6 Coordonnées (24/09/2010)... 6 Rapports électroniques... 7 Formulaire électronique pour une étude réalisée dans le cadre de l arrêté Stationsservice du 21/01/1999 (20/02/2012) pour rapports électroniques (18/01/2012)... 7 Rapports électroniques (30/11/2011)... 8 Envoi électronique des rapports (26/08/2011)... 9 Envoi électronique des rapports (16/05/2011) Formulaire électronique (22/03/2011) Irisbox (22/03/2011) PAGE 1 SUR 30 SOLBODEM - 26/02/2013

2 Formulaire électronique (27/01/2011) Formulaire électronique (24/01/2011) Formulaire électronique (13/08/2010) Formulaire électronique (10/05/2010) Reconnaissance de l état du sol FIN DES MESURES TRANSITOIRES (29/06/2012) Demandes de modifications ou d additions (2/05/2012) Pollutions d origine naturelle (Arsenic) (15/03/2012) Résumé non technique + plan! (20/02/2012) Précisions quant à l'impact du changement de normes sur les obligations dans le cadre de la nouvelle ordonnance (20/02/2012) Utilisation d anciennes données d analyse dans une étude actuelle (20/02/2012) Types de pollution et traitement (24/05/2011) Activité à risque (16/12/2010) Activité à risque (12/01/2010) Pas d activités à risque (11/01/2010) Etude détaillée Pollution liée aux remblais : délimitation (23/10/2012) Délimitation d une pollution en solvants chlorés (2/05/2012) Délimitation des pollutions liées aux remblais (8/09/2011) Contours de pollution (23/02/2011) Etude de risque Risque de dissémination (22/03/2011) Risque d'exposition des personnes (22/03/2011) Projet d arrêté «Etude de risque» (24/09/2010) Projet d assainissement / Projet de gestion des risques Changement au 1er juillet 2012!!! Ordonnance du 1/03/2012 relative à la conservation de la nature (2/05/2012) Page de garde PA/PGR (9/11/2011) Normes de rejet gazeux (22/03/2011) Caractère dangereux des terres contaminées (22/03/2011) Concernant les projets d'assainissement et de gestion du risqué (28/10/2010) Mesures de suivi (24/09/2010) Projets d assainissements Projets de gestion du risque (1/07/2010) Agréments et enregistrements Agréments des experts en pollution du sol (21/01/2013) Enregistrement des entrepreneurs (2/05/2012) PAGE 2 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

3 PROCÉDURES JOURNÉE D ÉTUDE DU 7/12/2012 Les présentations de la journée d'étude du 7/12/2012 se trouvent sur le site web de l'ibge: 4&langtype=2060 ACCÈS AUX ETUDES DE SOL (25/09/2012) Vu que depuis le début de l année, vous nous transmettez vos rapports d étude de sol de façon électronique et que les anciens rapports déjà en possession de l IBGE seront digitalisés à court terme, nous vous informons que la procédure d accès aux études de sol sera adaptée dès aujourd hui. Dès lors, un nouveau formulaire a été mis à votre disposition sur le site Internet de l IBGE: 8 Quelques informations pratiques quant à cette nouvelle procédure: - Les études et autres documents vous seront transmis sur support électronique pour les dossiers digitalisés et sur support papier pour les dossiers non encore digitalisés. - La consultation éventuelle des dossiers digitalisés se fera sur ordinateur après l avoir clairement indiqué dans le formulaire et après avoir pris rendez-vous avec le gestionnaire de votre demande (Mme Martine Debast au 02/ ou - Pour la transmission des documents, deux possibilités existent : Soit vous versez la somme due sur le compte de l IBGE (n avec la mention «accès info SOL, le numéro du dossier, la date de la demande et le nom du demandeur» (pe. accès info SOL, 1998/0053/01, 13/8/2012, Mr. Dupont) et nous vous transmettrons, après réception de votre versement, le(s) document(s) demandé(s) via l adresse (ou postale) que vous nous aurez indiquée. Soit vous fixez rendez-vous avec le gestionnaire de votre demande (Mme Martine Debast au 02/ ou pour recevoir les documents papier en mains propres et /ou les documents digitalisés sur votre propre PAGE 3 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

4 support électronique (clé USB). Le paiement n est dans ce cas possible qu en espèces et devra être réglé sur place. - Les formulaires de demande doivent clairement indiquer si vous souhaitez avoir accès à tout le dossier ou à une partie du dossier. Dans ce dernier cas, il faudra préciser l étude que vous souhaitez consulter : reconnaissance de l état du sol, étude détaillée, étude de risque, projet d assainissement, projet de gestion du risque, projet de mesures de suivi, évaluation finale, étude prospective, étude d assainissement, A défaut de précisions à ce sujet, le demandeur paiera et recevra le dossier tout entier. - Les documents électroniques seront payés sur base de montants forfaitaires (30 /dossier entier ou 10 /étude de sol) ou à la page (5 euro cent/page) pour les autres documents mais avec un minimum de 5 /demande. Les fichiers électroniques étant en version PDF, il ne sera plus possible de vous fournir juste une partie d une étude. FIN DES MESURES TRANSITOIRES (5/12/2011) Nous nous référons à nos courriels du 30/11/2009 et 20/06/2011 relatifs aux mesures transitoires suite à l'entrée en vigueur, à partir du 1er janvier 2010, de l'ordonnance du 5 mars 2009 relative à la gestion et à l'assainissement des sols pollués. Nous vous signalons que les travaux d'assainissement et de mesures de gestion du risque, exécutés conformément à un projet d'assainissement approuvé sur base de l'ordonnance du 13 mai 2004 (MB 24 juin 2004), devront à partir d'aujourd'hui être systématiquement rapportés comme évaluation finale conforme à l'ordonnance du 5 mars Pour ce faire, et aussi longtemps que l'agrbc établissant le contenu type d'une évaluation finale n'existe, nous vous demandons de respecter au moins les exigences suivantes: - reprendre le vocable "Evaluation finale" dans le titre du rapport, - répondre au contenu attendu tel que détaillé dans l'approbation du projet, - établir clairement les concentrations maximales dans le sol et dans l'eau souterraine par parcelle après traitement, les conclusions sur l'absence de risque ainsi que les restrictions d'usage éventuelles par parcelle, - remplir le formulaire électronique. Ce contenu minimum est a fortiori d'application pour les évaluations finales suivant une déclaration de conformité de PA ou PGR conforme à ordonnance du 5 mars Si un rapport final de travaux/mesures est aujourd'hui en cours d'instruction à l'ibge, ou qu'il nous est envoyé prochainement sans tenir compte des remarques ci-dessus, les compléments nécessaires seront demandés. Remarquez que si des mesures de suivi (ex. monitoring de l'eau souterraine) ont été prévues dans le projet, elles font partie intégrante du traitement, et donc de l'évaluation finale. PAGE 4 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

5 En cas de doute, veuillez contacter le gestionnaire du dossier auprès de Bruxelles Environnement. FIN DES MESURES TRANSITOIRES (20/06/2011) Nous nous référons à notre courriel du 30/11/2009 relatif aux mesures transitoires suite à l'entrée en vigueur, à partir du 1 janvier 2010, de l'ordonnance du 5 mars 2009 relative à la gestion et à l'assainissement des sols pollués. Considérant que, plus de dix-sept mois après l entrée en vigueur de cette ordonnance, toutes les études entamées sous l ordonnance sol de 2004 ont été réalisées ou sensées l'être, Bruxelles Environnement n acceptera dorénavant plus que des études effectuées conformément à l ordonnance du 5/03/2009. Bruxelles Environnement n acceptera donc plus qu un bon de commande qui date d avant 2010 soit annexé au rapport pour demander le traitement d un rapport d étude sous l ancienne ordonnance sol. Ceci ne vaut cependant pas pour: - les compléments d étude demandés par Bruxelles Environnement, suite à un avis défavorable sur un rapport rédigé sous l ancienne ordonnance; - les compléments aux projets d'assainissement qui sont nécessaires en cas de modifications d'importance non significative des travaux d assainissement en cours; - les rapports pour lesquels un projet d'étude a déjà été approuvé par Bruxelles Environnement ET à condition que les forages soient réalisés avant le 21/06/2011. En cas de doute, veuillez contacter le gestionnaire du dossier auprès de Bruxelles Environnement. FORMULAIRE: DÉCLARATION D'UNE POLLUTION (14/12/2010) Un formulaire a été rédigé pour permettre aux auteurs d'accidents, exploitants ou titulaires de droits réels de déclarer une pollution du sol à l'ibge. Ce formulaire se trouve sur notre site web: &langtype=2060 PAGE 5 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

6 JOURNÉE D'ÉTUDE POUR LES EXPERTS EN POLLUTION DU SOL (13/12/2010) Suite à la journée d'étude du 6/12/2010, vous trouverez sur notre site web les différents présentations. &detail=tab1&langtype=2060 STRUCTURE DES RAPPORTS (24/09/2010) Nous vous rappelons que les reconnaissances de l'état du sol, les études détaillées, les projets de gestion de risque, les projets d'assainissement, les projets d'assainissement limité devront être introduits sous forme d'un rapport dont la structure correspond aux différents sections, chapitres et annexes mentionnés dans les arrêtés d'exécution. Le non - respect de ces règles peut mener à une déclaration de non - conformité de l'étude. SOLBODEM (24/09/2010) Nous constatons de plus en plus de questions qui sont posées via dont la réponse se trouve explicitement et clairement soit dans l'ordonnance du 5 mars 2009 soit dans ses arrêtés d'exécution. L'IBGE attend au minimum d'un bureau d'étude agréé en pollution du sol qu'il prenne connaissance de la législation en vigueur pour laquelle il est agréé! La boîte mail solbodem est réservée à des questions d'interprétation, des questions techniques, administratives, juridiques pour lesquelles la réponse ne se trouve pas dans la législation en vigueur. COORDONNÉES (24/09/2010) Un certain nombre de déclarations de conformité des études de sol, que nous devons envoyer par lettre recommandée, nous reviennent de la poste et ceci entre autre en raison des erreurs dans les coordonnées de vos clients reprises dans le rapport. Dès lors, nous vous demandons d être très attentifs à l exactitude de ces coordonnées. Sachez par exemple qu'un recommandé ne sera pas livré si le nom du destinataire (morale ou physique) comporte une lettre en plus ou en moins! PAGE 6 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

7 RAPPORTS ÉLECTRONIQUES FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE POUR UNE ÉTUDE RÉALISÉE DANS LE CADRE DE L ARRÊTÉ STATIONS-SERVICE DU 21/01/1999 (20/02/2012) Nous vous rappelons qu il existe des formulaires électroniques spécifiques pour les études réalisées dans le cadre de l arrêté du 21 janvier 1999 fixant les conditions d exploiter des stations-service (M.B. 24/03/1999): Etude prospective station-service, Etude détaillée station-service, Etude de risque station-service, Etude d assainissement station-service, Rapport d assainissement station-service, Monitoring station-service. Nous avons constaté que certains de ces rapports nous ont erronément été transmis avec un formulaire électronique d un rapport de l OSol Etant donné qu il n est pas possible de changer de type d étude dans un formulaire, une fois que ce formulaire a été créé, nous attirons votre attention l importance du choix du type de formulaire. Si nous constatons qu un formulaire ne correspond pas au type d étude introduite, nous nous verrons obligés de dévalider le formulaire et de vous demander de créer un nouveau formulaire. POUR RAPPORTS ÉLECTRONIQUES (18/01/2012) Suite à nos mailings des 28/08/2011 et 30/11/2011, nous vous rappelons l'obligation d'envoyer un à annonçant l'envoi d'un rapport d'étude via le formulaire (en mentionnant la référence du rapport envoyé). Nous constatons que cet n'a pas toujours été envoyé et que dès lors nous n'avons pas été mis au courant de l'envoi de certains rapports annexés au formulaire électronique. Sans cet , il nous est actuellement impossible de réceptionner les rapports électroniques annexés au formulaire électronique. Dès lors, nous insistons sur l importance et la nécessité de respecter cette obligation et nous vous demandons de nous envoyer au plus vite un pour les études pour lesquelles vous n'auriez pas reçu d'accusé de réception. Si l' nous est envoyé tardivement, l accusé de réception du rapport électronique sera basé sur la date d envoi de l et non sur la date de validation du formulaire électronique et les délais de traitement seront calculés à partir de la date de l accusé de réception communiquée. PAGE 7 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

8 En résumé: Une version électronique du rapport doit nous parvenir pour chaque étude (Ordonnance Sol et Arrêté stations-service) introduite à partir du 1 janvier Ce document doit être signé par vous et daté car il constituera le document de référence pour le calcul du délai de traitement et sera l'unique document conservé dans nos archives. Il faut que, pour chaque étude, le formulaire électronique soit rempli et complet (comprenant donc les fichiers xml des analyses ainsi que le résumé non-technique et son plan). Quant au rapport électronique, il peut être soit annexé au formulaire (max 50 mégabytes par fichier), soit nous être envoyé par Irisbox (pas de limitation de taille). Si le rapport est envoyé via le formulaire, un nous prévenant de l'envoi du rapport via le formulaire doit être envoyé à RAPPORTS ÉLECTRONIQUES (30/11/2011) Vous avez la possibilité de nous envoyer vos rapports sous forme électronique depuis deux mois et cette pratique rencontre beaucoup de succès. A ce jour, près de 50% des rapports nous parviennent via Irisbox ou via le formulaire électronique. En plus des gains environnemental, de temps et d argent ainsi que la garantie de réception par nos services, les rapports électroniques vont nous permettre d'améliorer dans les prochains mois les délais de consultation des études. En effet nous avons prévu de dématérialiser toutes nos archives en 2012 pour pouvoir vous les transmettre sur un support électronique et vous éviter de prendre rendez-vous avec nos services et de demander des copies d'études. Dès lors, nous vous informons qu'une version électronique du rapport devra nous parvenir pour chaque étude (Ordonnance Sol et Arrêté stations-service) introduite à partir du 1 janvier Ce document devra être signé de votre part et daté car il constituera le document de référence pour le calcul du délai de traitement et sera l'unique document conservé dans nos archives. De manière pratique: Si vous (ou votre client) désirez néanmoins nous faire parvenir un rapport ou certaines annexes imprimées (par exemple: plans) en plus du rapport électronique, ces documents seront bien entendu acceptés à titre informatif. Le calcul du délai de traitement sera fait à partir de la date d'introduction du formulaire (Irisbox ou formulaire électronique). Vous recevrez dans tous les cas un accusé de réception: par dans le cas du formulaire électronique et dans l'application Irisbox pour les utilisateurs d'irisbox. Les études qui nous parviendront après le 1 janvier 2012 sans rapport électronique feront l'objet de demandes de compléments systématiques. PAGE 8 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

9 Si vous désirez introduire un rapport intermédiaire (de gestion du risque, d'assainissement, ou de mesures de suivi) via le formulaire électronique, il faudra utiliser le formulaire type du rapport final (évaluation finale ou rapport de mesures de suivi) et y encoder au minimum l'adresse et la parcelle cadastrale et y joindre le rapport électronique (le reste n'étant pas nécessaire à ce stade). Il n'est plus nécessaire de mettre en annexe du rapport une copie du formulaire électronique, si ce rapport est envoyé en annexe du formulaire. Pour rappel, il faut que, pour chaque étude, le formulaire électronique soit rempli et complet (comprenant donc les fichiers xml des analyses ainsi que le résumé nontechnique et son plan). Quant au rapport, il peut être soit annexé au formulaire (max 50 mégabytes par fichier), soit nous être envoyé par Irisbox (pas de limitation de taille). En cas de problème de connexion ou d'envoi de fichier depuis le formulaire électronique, nous vous recommandons l'utilisation d'irisbox (guichet électronique de la Région Bruxelles Capitale, accessible à toute personne possédant une carte d'identité électronique belge ou de résident en Begique --> Nous vous rappelons les règles de bonne pratique pour la réalisation de ce rapport électronique: - format PDF ou PDF -A - en deux fichiers : 1 pour le rapport et 1 autre pour les annexes (si le volume du ficher le nécessite, le fichier des annexes peut éventuellement être divisé en 2 ou 3 fichiers) - une table des matières interactive - éviter le scan de rapports imprimés (perte de qualité et moins lisible sur écran) - nomination du fichier : rapport/annexes/ RnT - type d'étude (RES, ED ER...) votre réf Exemple : rapport_res_12588, annexes_res_12588 ENVOI ÉLECTRONIQUE DES RAPPORTS (26/08/2011) Nous vous avions déjà communiqué il y a quelques semaines que, dans le cadre de l'application de l'ordonnance "Services" du 3 février 2011 (MB. 04/02/2011), Bruxelles Environnement vous offre désormais la possibilité d'introduire des rapports d'études de sol sous forme électronique (pdf). Jusqu'à maintenant, les rapports électroniques ne pouvaient être introduits que via un formulaire du guichet électronique Irisbox. Nous vous annonçons qu'à partir de ce jour, ils peuvent aussi nous être envoyés via l'application "formulaire études de sol". PAGE 9 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

10 Comment faut-il procéder? 1. l'étude de sol doit être constituée de trois documents PDF: 1. le rapport proprement dit, structuré avec une table des matières interactive 2. les annexes à ce rapport, regroupées dans un seul document PDF 3. le résumé non-technique Remarque : la limite est actuellement de 20 mégabytes par fichier. Si vos fichiers sont plus volumineux, vous pouvez, soit les scinder, soit nous contacter afin que nous augmentions la limite de chargement. 2. télécharger les trois fichiers PDF dans l'application, dans l'onglet "annexes". 3. indiquer le nom du rapport dans le champ description 4. encoder la case "rapport" : yes 5. valider le formulaire lorsque l'encodage est complet (y compris les annexes du résumé non technique) et que l'étude est annexée (nous n'accepterons pas le rapport électronique si le reste du formulaire n'est pas complet) 6. envoyer un à annonçant l'envoi d'une étude via le formulaire (cet comportera obligatoirement la référence du rapport envoyé). Qu'est ce qui garantit que l'étude est bien arrivée et qu'est ce qui marque le début du délai pour la déclaration de conformité de l'étude? La boîte sera relevée deux fois par jour ouvrable et un de confirmation de bonne réception vous sera envoyé au plus tard dans les 24h (l'accusé de réception sera prochainement automatisé et obtenu de manière instantanée via le formulaire web ETUDES DE SOL). L'accusé de réception reprendra entre autre la référence du rapport et sa date de réception. Le délai laissé à l'ibge pour analyser le rapport électronique commence à courir le jour de sa réception! Quels sont les avantages de l'envoi électronique des rapports d'étude de sol? Ce système est avantageux à plusieurs titres, dont les principaux sont: gain de temps et d'argent car pas de consommation de papier ni d'encre, pas d'assemblage ni copie de rapports et pas de frais de poste ou de courrier express, sécurité totale quant à la réception des rapports car pas de transport de documents papiers, raccourcissement du délai d'évaluation et de réponse car le rapport arrive directement dans le service concerné,...!, ce qui laissera plus de temps aux agents traitants pour prendre contact avec vous en cas de besoin d'éléments complémentaires pour l'étude! PAGE 10 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

11 ENVOI ÉLECTRONIQUE DES RAPPORTS (16/05/2011) Dans le cadre de l'application de l'ordonnance "Services" du 3 février 2011 (MB. 04/02/2011), Bruxelles Environnement vous offre désormais la possibilité d'introduire des rapports d'études de sol sous forme électronique (pdf). Les rapports peuvent être introduits, dès maintenant et par toute personne possédant une carte d'identité électronique, via un formulaire du guichet électronique Irisbox. Ce système est avantageux à plusieurs titres, dont les principaux sont: gain de temps et d'argent car pas de consommation de papier ni d'encre, pas d'assemblage ni copie de rapports et pas de frais de poste ou de courrier express, raccourcissement du délai de réponse car le rapport arrive directement dans le service concerné, sécurité totale quant à la réception des rapports car pas de transport de documents papiers,... Remarques: Lorsqu'un rapport d'étude de sol est envoyé via Irisbox, l'utilisateur reçoit confirmation de la bonne réception de son étude par Bruxelles Environnement, dans les jours ouvrables suivant l'envoi, lorsque son formulaire passe du statut "envoyé" au statut "traité". Le statut "traité" ne signifie donc pas que l'avis est envoyé par Bruxelles Environnement au titulaire d'obligation mais que le rapport a bien été reçu et transmis à l'agent traitant du dossier. L'avis ou la déclaration de (non)conformité seront, eux, envoyés par courrier aux titulaires d'obligations, de façon similaire à la pratique actuelle pour les études nous arrivant sous forme de rapport papier. D'autre part, nous développons actuellement la possibilité d'introduire les rapports électroniques via l'application "formulaire études de sol" qui est accessible aux experts en pollution des sols. Cette possibilité sera disponible dans le courant de l'année 2011 et offrira nettement plus d'avantages que le système Irisbox. En outre, nous vous rappelons que d'autres formulaires concernant les démarches administratives liées à la pollution des sols sont disponibles sur Irisbox: demandes de primes pour la réalisations d'études de sol, demandes de dispenses (articles 60 et 61) et demandes d'attestations du sol. Note: IRISBOX est un service en ligne développé par la Région de Bruxelles-Capitale, qui permet à tout citoyen disposant d une carte d identité belge électronique d introduire une demande de document auprès de son administration communale ou régionale, de manière électronique et instantanée. Pour utiliser ce service, vous devez impérativement disposer des éléments suivants~: - une carte d identité belge électronique et son code PIN - un lecteur de carte d identité électronique et les pilotes nécessaires à son fonctionnement installés sur votre ordinateur - le logiciel du Fedict permettant la lecture de votre carte électronique - vous connecter et vous identifier au guichet électronique IRISBOX, à l adresse suivante: PAGE 11 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

12 Plus d informations à propos de l utilisation des cartes d identités électroniques et du guichet IRISBOX sont disponibles sur les sites suivants: FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE (22/03/2011) Afin d'éviter un travail d'encodage inutile, nous vous rappelons qu'il n'est pas nécessaire de réencoder les activités à risque et les intervenants dans le formulaire électronique pour chaque étude si ces données ont déjà été transmises à l'ibge via le formulaire de l'étude précédente et qu'il n'y a pas eu de changement entre-temps. Par exemple, si ces données ont été encodées pour la RES, il ne faut pas les réencoder dans les études suivantes (ED, ER, etc.). IRISBOX (22/03/2011) Afin de simplifier et d accélérer les procédures de certaines demandes concernant la gestion des sols pollués, Bruxelles-Environnement a mis à votre disposition des nouveaux formulaires de demande sur Irisbox. Qu est ce que Irisbox? Irisbox est un service en ligne développé par la Région bruxelloise, qui permet à tout citoyen disposant d une carte d identité belge électronique d introduire une demande de document auprès de son administration communale ou régionale, de manière électronique et instantanée. Quelles demandes concernant la gestion des sols pollués peuvent être faites via Irisbox? - les demandes d attestations de sol ne pouvant être envoyées via l application web e-notariat. - les demandes de primes «études de sol». - les demandes et les notifications de dispenses telles que visées par l article 60 de l Ordonnance relative à la gestion et à l'assainissement des sols pollués du 5 mars les demandes de dispense telles que visées par l article 61 de l Ordonnance relative à la gestion et à l'assainissement des sols pollués du 5 mars La réponse ou le document demandé vous parviendra par (attestations de sol et dispenses article 61) ou par courrier (demandes de primes et dispenses article 60), dans les délais prévus par la législation. PAGE 12 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

13 Comment utiliser Irisbox? Pour utiliser ces formulaires, vous devez disposer d une carte d identité électronique, d un lecteur de carte d'identité électronique ainsi que du code pin de votre carte. Si vous avez perdu votre code pin, vous pouvez demander l envoi d un nouveau code, à retirer à votre commune (voir ci-dessous). Accéder aux formulaires Irisbox ( Plus d infos: Marie Verkaeren Plus d info sur la carte d identité électronique: Tout sur la carte d identité électronique (http://welcome-to-e-belgium.be/fr/) Demander un nouveau code pin en ligne (http://www.ibz.rrn.fgov.be/index.php?id=2698&l=0) Installer votre lecteur de carte d identité (http://eid.belgium.be/fr/comment_installer_l_eid/quick_install/) FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE (27/01/2011) En cas de questions/problèmes avec le formulaire électronique, veuillez contacter, à partir du 1/02/2011, Mme. Marie Verkaeren T: 02/ ). FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE (24/01/2011) Il ne faut pas réencoder les forages ayant été réalisés lors des études antérieures. Ainsi, par exemple, lors de l'encodage d'un projet d'assainissement, il n'est pas nécessaire d'encoder les forages de la reconnaissance de l'état du sol. Seuls les forages ayant été exécutés dans le cadre du projet d'assainissement doivent être encodés. En plus, tous les montants à encoder dans le formulaire électronique correspondent aux coûts TVA comprise. Enfin, lors de l'ajout des annexes dans le formulaire, veuillez sélectionner systématiquement 'N' pour le champ rapport. Ceci doit être appliqué tant que nous n avons pas encore réalisée des tests pour ce champ. FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE (13/08/2010) Nous attirons votre attention sur le fait que le formulaire électronique ainsi que le résumé non technique constituent des annexes obligatoires et indispensables à la déclaration de conformité des études (cf. chapitre 16 de l'annexe 1 de l'arrêté fixant le contenu type de la reconnaissance de l'état du sol et de l'étude détaillée ainsi que les chapitres similaires des arrêtés fixant le contenu des autres études). PAGE 13 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

14 En effet, nous avons constaté que les formulaires électroniques ne nous ont pas été envoyés de façon systématique et que la plupart des formulaires électroniques qui nous ont été envoyés ne comprennent pas le résumé non technique de l'étude. Pour rappel, ce document doit être joint au formulaire via l'onglet "annexes" et sous format PDF pour chaque étude qui nous est envoyée. Nous insistons sur le fait que toute étude dont le formulaire électronique n'aura pas été envoyé à l'ibge ou dont le formulaire électronique aura été envoyé mais sans le résumé non technique fera l'objet d'une déclaration de non conformité et d'une demande systématique de compléments. FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE (10/05/2010) Le remplissage du formulaire électronique est aussi valable pour les études réalisées dans le cadre de l'arrêté station-services. C'est pour cette raison que le formulaire comprend des aspects propres à cette législation spécifique. PAGE 14 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

15 RECONNAISSANCE DE L ÉTAT DU SOL FIN DES MESURES TRANSITOIRES (29/06/2012) Nous nous référons à nos courriels des 30/11/2009, 20/06/2011 et 5/12/2011 relatifs aux mesures transitoires suite à l'entrée en vigueur, à partir du 1er janvier 2010, de l'ordonnance du 5 mars 2009 relative à la gestion et à l'assainissement des sols pollués. Considérant que, plus de 2,5 années après l entrée en vigueur de cette ordonnance, toutes les études entamées sous l ordonnance sol de 2004 ont été réalisées ou sensées l'être, Bruxelles Environnement n acceptera à partir du 1/10/2012 plus que des études effectuées conformément à l ordonnance du 5/03/2009. Dès lors, si vous devez encore introduire des études sur base de l'ancienne ordonnance sol de 2004 parce qu'elles respectent les conditions reprises dans notre courriel du 20/06/2011 (cf. ci-dessous), vous avez jusqu'au 30/09/2012 pour les introduire auprès de l'ibge. Passé ce délai, ces études ne seront plus acceptées. Nous vous rappelons que selon notre courriel du 20/06/2011, les études suivantes pouvaient encore être introduites sur base de l'ordonnance sol de 2004: - les compléments d étude demandés par Bruxelles Environnement, suite à un avis défavorable sur un rapport rédigé sous l ancienne ordonnance; - les compléments aux projets d'assainissement qui sont nécessaires en cas de modifications d'importance non significative des travaux d assainissement en cours; - les rapports pour lesquels un projet d'étude a déjà été approuvé par Bruxelles Environnement ET à condition que les forages soient réalisés avant le 21/06/2011. En cas de doute, veuillez contacter le gestionnaire du dossier auprès de Bruxelles Environnement. DEMANDES DE MODIFICATIONS OU D ADDITIONS (2/05/2012) Nous vous rappelons que lorsque l IBGE demande un complément à une étude ( modifications ou additions ), l expert ne doit pas transmettre un nouveau rapport complet de cette étude mais uniquement un complément. Si l expert choisit tout de même de renvoyer le rapport dans son entièreté, nous demandons que les passages modifiés ou complétés soient clairement mis en évidence (p.ex. surligné, couleur, italique ou autre) afin qu ils soient facilement identifiables. Dans cette optique, nous vous rappelons également que si une modification ou addition a un impact sur une autre partie du rapport, cette partie doit également faire l objet d une addition ou modification. Par exemple: il faut veiller à ce que le résumé non technique soit cohérent avec les modifications ou additions apportées. PAGE 15 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

16 POLLUTIONS D ORIGINE NATURELLE (ARSENIC) (15/03/2012) Si une reconnaissance de l état du sol met en évidence une pollution d origine naturelle en arsenic dans l eau souterraine, qui dépasse la norme d intervention, l expert peut, de façon motivée, conclure à la non nécessité de réaliser une étude détaillée et d une étude de risque. Sur base de ces données l IBGE inscrira la ou les parcelles dans la catégorie 3 de l inventaire de l état du sol et la restriction d usage suivante sera imposée pour le terrain en question : Interdiction de captage d'eau (y compris rabattement de la nappe). Nous vous informons qu un champ "As Naturel?" - Y/N a été créé dans le formulaire électronique de la reconnaissance de l état du sol. Dès lors, afin de permettre un encodage correct, nous vous demandons de remplir ce champ lorsque vous êtes confronté à ce type de pollution. RÉSUMÉ NON TECHNIQUE + PLAN! (20/02/2012) Nous vous rappelons que le résumé non technique annexé au rapport et au formulaire électronique d une étude de sol doit comporter un plan comprenant la localisation des forages, des bâtiments, des activités à risque et une indication des points de forages pour lesquels des dépassements des normes d intervention et d assainissement ont été constatés. Pour des situations complexes, vous pouvez joindre deux plans (par exp. 1 pour le sol et 1 pour l eau souterraine, ou 1 pour la pollution et un pour le dispositif de traitement) mais ces deux plans et le résumé non technique doivent impérativement se trouver dans un seul fichier! En cas de non-respect de cette règle, le rapport concerné fera l objet d une demande de complément. Cette règle n est pas valable pour les PA/PGR, dont le résumé est limité à deux pages. PRÉCISIONS QUANT À L'IMPACT DU CHANGEMENT DE NORMES SUR LES OBLIGATIONS DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE ORDONNANCE (20/02/2012) Suite au changement de certains normes lors de l entrée en vigueur de l OSol 2009, différents cas de figure peuvent se présenter lors du traitement d un terrain. Ci-dessous, vous trouvez quelques précisions quant à la procédure à suivre dans ces cas. 1. Soit aucun fait générateur de reconnaissance de l'état du sol n'a eu lieu depuis de 1er janvier 2010; les obligations découlant d'un fait générateur datant d'avant le 1er janvier 2010 sont par contre toujours en cours: - si le switch d'ordonnance a lieu suite à l'approbation de la reconnaissance de l'état du sol (OSol 2004) : l'étude détaillée doit être réalisée conformément à la nouvelle ordonnance, en ce compris la délimitation; - si le switch d'ordonnance a lieu après l'approbation de l'étude de risque (OSol 2004) : alors l'étude de risque (OSol 2004) contient une étude détaillée réputée conforme, et l'ibge ne demande pas de délimitation supplémentaire, PAGE 16 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

17 à moins qu'une délimitation soit nécessaire en vue du traitement conforme à l'ordonnance si le switch d'ordonnance a lieu suite à l'approbation d'un projet d'assainissement (OSol 2004) : les travaux d assainissement ou mesures de gestion du risque décrits dans le projet approuvé sont réalisés conformément à ce projet, indépendamment du changement de normes. Un seul point d'attention est à soulever : lorsque des concentrations en métaux lourds ou HAP ne dépassaient pas les NP de l Osol 2004, mais dépassent bien les NI de l OSol 2009, une évaluation des risques (scénario standard et scénario concret) doit tenir compte de ces éléments, une adaptation des travaux d assainissement ou mesures de gestion des risques devra éventuellement avoir lieu, et l'évaluation finale devra démontrer l'absence de risques également pour ces composés. Attention : lors du switch d'ordonnance, les types et âges de pollutions, les éventuels changements de titulaires d'obligations, etc, doivent être établis dans le premier rapport conforme à l'osol 2009 qui suit le switch. 2. Soit un fait générateur de reconnaissance de l'état du sol a lieu après le 1er janvier 2010: a) si dispense de RES et aucune procédure de traitement en cours découlant d'une RES de l'osol 2004: dans ce cas, il y a dispense pour l'ensemble de la procédure. b) si dispense de RES mais une procédure de traitement découlant d'une RES de l'osol 2004 est en cours : dans ce cas, il y a lieu de voir si le switch d'ordonnance a déjà eu lieu ou non dans la procédure en cours : si oui, le(s) titulaire(s) d'obligations de la suite est (sont) désigné(s) par l'osol 2009; et si non, le nouveau titulaire d'obligations est invité à s'entendre avec l'ancien pour établir le premier rapport conforme à l'osol c) si pas de dispense de RES : une nouvelle RES, conforme à l'osol 2009 doit être réalisée, mais celle-ci peut se baser sur d'anciens résultats, par exemple de screening, ou autres analyses que l'expert estime toujours pertinente (sur d'anciennes activités à risque, par exemple). la RES, l'ed, ER, etc doivent bien sûr être totalement conformes aux prescriptions de la nouvelle ordonnance et ses arrêtés d'exécution. Rappel : dans le cas d une pollution devant être traitée par assainissement, cette délimitation doit se faire jusqu aux normes d assainissement. Dans les cas de traitement par gestion du risque, cette délimitation doit se faire jusqu aux normes d intervention. PAGE 17 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

18 UTILISATION D ANCIENNES DONNÉES D ANALYSE DANS UNE ÉTUDE ACTUELLE (20/02/2012) Deux cas de figures peuvent se présenter lorsque vous utilisez des résultats d analyse réalisées dans le cadre d anciennes études : - Soit il s agit de résultats où les xml ont déjà été envoyés et approuvés par Bruxelles Environnement, car faisant partie d une étude qui a été déclarée conforme. Dans ce cas, les xml ne doivent pas être retransmis dans le formulaire électronique. - Soit ce sont des résultats d analyse pour lesquels les xml ne nous ont jamais été transmis ou qui n ont pas été approuvés par Bruxelles Environnement. Dans ce deuxième cas de figure, les résultats doivent être transmis par voie électronique et dans leur intégralité. Si vous ne possédez pas les xml de ces analyses, nous vous suggérons de vous adresser au laboratoire qui a réalisé les analyses afin de les obtenir. Pour les cas où il est impossible de récupérer les xml, nous développerons prochainement un module pour encoder manuellement ces résultats dans le formulaire électronique. TYPES DE POLLUTION ET TRAITEMENT (24/05/2011) Nous attirons votre attention sur le fait que les l'articles 14 3 et 25 2 de l ordonnance du 5 mars 2009 relative à la gestion et à l assainissement des sols pollués (M.B. 10/03/2009) stipulent entre autre que: Lorsqu'elle le permet, la reconnaissance de l'état du sol détermine le ou les types de pollutions: pollution unique, mélangée ou orpheline. L'étude détaillée formule des conclusions motivées quant à l'ampleur et la nature de la pollution, le ou les types de pollution, le délai de notification à l'institut d'une étude de risque ou d'un projet d'assainissement. Nous vous demandons de faire particulièrement attention à ce qu une argumentation et une conclusion claires soit données par l expert quant aux types de pollution et de traitement. Vous n ignorez pas que ce genre de conclusions peuvent porter un préjudice énorme à quelqu'un. Pensez par exemple aux transferts des responsabilités relatives au traitement des pollutions. Nous constatons souvent que certaines conclusions restent vagues ou conditionnelles, par exemple en utilisant des mots: "on pense que", "il n'est pas exclu que", "vraisemblablement", "probablement ", etc. Dès lors, nous vous informons que dans les cas où la conclusion de la reconnaissance de l'état du sol, si elle permet de déterminer les types de pollution et de traitement, ou de l'étude détaillée n est pas claire sur ces points, l IBGE demandera systématiquement un complément d étude. Si les type de pollution et de traitement n ont pas encore été déterminés de façon certaine lors de la reconnaissance de l'état du sol, il y a lieu de mentionner clairement dans la conclusion du rapport que ces éléments seront clarifiés dans le cadre de l'étude détaillée. PAGE 18 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

19 ACTIVITÉ À RISQUE (16/12/2010) La rubrique 121b peut être une activité à risque au sens de l'arrêté du 17/12/2009 (MB 08/1/2010 et 17/02/2010) dans les limites précisées par cet arrêté (dangerosité et petits emballages). Les dépôts de produits d'entretien normal dans des immeubles à usage non industriel (bâtiments administratifs, immeubles à appartements,..) sont dans certains cas classés sous cette rubrique. Il s'agit cependant d'un ensemble de produits très variés, en emballages destinés à l'usage courant, certains non dangereux, d'autres bien mais à des degrés divers, destinés à un entretien normal de l'immeuble dans lequel ils se trouvent (produit de vaisselle, savon pour les mains, entretien des sanitaires et des surfaces, petites quantités de liquide de refroidissement pour conditionnement d'air, détachant, etc), placés dans un ou plusieurs locaux. L'IBGE estime que de tels dépôts ne constituent pas une activité à risque s'ils correspondent à la description susmentionnée. ACTIVITÉ À RISQUE (12/01/2010) Nous avons constaté que l'arrêté du 17/12/2009 fixant la liste des activités à risque tel qu'il a été publié le 8/01/2010 comporte quelques erreurs d'impression: - La rubrique 13 B (garages de classe 1B) reste une activité à risque; - La rubrique 88 3 A (diesel, mazout jusque l classe 3) n'est une activité à risque que si elle est reliée à une station-service. PAS D ACTIVITÉS À RISQUE (11/01/2010) Dans le cas d'une aliénation de droits réels sur un terrain où aucune activité à risque (activité sur étage), en vertu de l'arrêté concerné, n'est ou n'a été exploitée sur un site et afin que l'ibge puisse correctement évaluer les dossiers, nous demandons que la structure de l'arrêté relatif aux reconnaissances de l'état du sol soit suivie dans tout rapport concluant en l'absence d'activités à risque. Toutefois, il n'y a lieu de mentionner dans ce rapport que les chapitres et annexes suivants: 1. Données administratives; 4. Historique détaillé des activités passées et présentes exercées sur la ou les parcelle(s) à étudier; 5. Réservoirs de stockage présents sur la ou les parcelle(s) à étudier; 7. Visite de la ou les parcelle(s) à étudier. Annexe 3: Les documents justifiant l'historique Annexe 6: Photos de la situation du terrain Dans le cas où une impossibilité technique existe, la demande de dispense de réaliser une reconnaissance de l'état du sol (article 60 7) doit suivre la structure décrite dans l'arrêté relatif aux reconnaissances de l'état du sol. Plus concrètement, les chapitres et annexes suivants doivent être mentionnés: PAGE 19 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

20 1. Données administratives; 4. Historique détaillé des activités passées et présentes exercées sur la ou les parcelle(s) à étudier; 5. Réservoirs de stockage présents sur la ou les parcelle(s) à étudier; 7. Visite de la ou les parcelle(s) à étudier; 14. Conclusions motivées; 15. Résumé non technique. Annexe 1: Les données cadastrales (plan et matrice) Annexe 3: Les documents justifiant l'historique Annexe 6: Photos de la situation du terrain Annexe 11: Une copie des études de sol antérieures, non encore transmises à l'institut Annexe 12: Formulaire électronique Annexe 13: Résumé non technique PAGE 20 SUR 30 SOLBODEM- 26/02/2013

CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE

CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE 1. OBJECTIF L évaluation finale a pour objectif d évaluer : les mesures de gestion du risque ; les travaux d assainissement ; ou les travaux d assainissement limité,

Plus en détail

Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale.

Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale. 1 POLLUTION DES SOLS Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale. SOMMAIRE CHAPITRE I : INTRODUCTION... 2 CHAPITRE

Plus en détail

Ordonnance bruxelloise relative à la gestion et l assainissement des sols pollués : la nouvelle procédure technique d étude des sols

Ordonnance bruxelloise relative à la gestion et l assainissement des sols pollués : la nouvelle procédure technique d étude des sols Ordonnance bruxelloise relative à la gestion et l assainissement des sols pollués : la nouvelle procédure technique d étude des sols Institut Bruxellois pour la Gestion de l Environnement Division Police

Plus en détail

L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS)

L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS) L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS) Dernière révision du document : juillet 2012 QUAND ET COMMENT DÉPOSER LE DOSSIER AUPRÈS DE L'ADMINISTRATION? Le projet d assainissement est à envoyer

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT COMMUNE D'UCCLE Environnement V/correspondant : Conny Roelens Tel. : 02/348.68.65. - Fax 02/348.66.28. Courriel : environnement4@uccle.be FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Circulaire Marchés publics Art. 30 CTM

Circulaire Marchés publics Art. 30 CTM Circulaire. - Marchés publics. - Chantiers temporaires ou mobiles. - Plan de sécurité et de santé - Directives pratiques portant sur les documents à joindre à l'offre en application de l'article 30, alinéa

Plus en détail

Gestion des sols pollués en Région de Bruxelles- Capitale

Gestion des sols pollués en Région de Bruxelles- Capitale Gestion des sols pollués en Région de Bruxelles- Capitale Bernard Lemaire Département Traitement des sols pollués 25 septembre 2014 Plan de l exposé Cadre légal Principes directeurs --------------------

Plus en détail

LE DÉCRET SOLS RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES NOTIONS IMPORTANTES SOL TERRAIN BANQUE DE DONNÉE DE L'ETAT DES SOLS (BDES)

LE DÉCRET SOLS RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES NOTIONS IMPORTANTES SOL TERRAIN BANQUE DE DONNÉE DE L'ETAT DES SOLS (BDES) LE DÉCRET SOLS Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Décret du 5 décembre 2008 (MB 18/02/2009 & 6/03/2009) relatif à la gestion des sols, modifié par le décret programme

Plus en détail

AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC

AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC 1. LA BASE LEGALE En application de la Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

T0050_Procédure: Audit administratif et technique des dossiers de fermeture. Table des matières

T0050_Procédure: Audit administratif et technique des dossiers de fermeture. Table des matières T0050_Procédure: Table des matières 1 Objectifs... 1 2 Champ d application... 1 3 Références (cadre législatif)... 1 4 Définitions... 2 5 Procédure du contenu de l audit... 3 5.1 Introduction...3 5.2 Contrôle

Plus en détail

COORDINATION OFFICIEUSE DE :

COORDINATION OFFICIEUSE DE : COORDINATION OFFICIEUSE DE : L ARRÊTÉ DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE RELATIF DU 17 FÉVRIER 2011 À L'AGRÉMENT DES CERTIFICATEURS QUI ÉTABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB

Plus en détail

CERTIBRU-PUBLI. Guide de connexion et d encodage à usage du gestionnaire

CERTIBRU-PUBLI. Guide de connexion et d encodage à usage du gestionnaire CERTIBRU-PUBLI Guide de connexion et d encodage à usage du gestionnaire dans le cadre de la certification PEB du bâtiment public en Région de Bruxelles-Capitale Version octobre 2013 Bruxelles Environnement

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LA COMPOSITION DU DOSSIER TECHNIQUE PEB

DIRECTIVES POUR LA COMPOSITION DU DOSSIER TECHNIQUE PEB DIRECTIVES POUR LA COMPOSITION DU DOSSIER TECHNIQUE PEB INTRODUCTION Le dossier technique PEB doit être constitué avant le début du chantier par le conseiller PEB, et doit être complété au fur et à mesure

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE

LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement Wallon du 29 janvier 2009 tendant à prévenir la pollution atmosphérique

Plus en détail

p.2 p.6 ... Exposé des motifs Texte du projet de règlement grand-ducal Commentaire des articles Fiche financière Fiche d'évaluation d'impact p.

p.2 p.6 ... Exposé des motifs Texte du projet de règlement grand-ducal Commentaire des articles Fiche financière Fiche d'évaluation d'impact p. ... LE GOUVERNEMENT Projet de règlement grand-ducal déterminant les conditions d'accès du public et des administrations aux informations conservées par la Centrale des bilans et le tarif applicable. 1.

Plus en détail

LA PRIME REGIONALE A LA RENOVATION

LA PRIME REGIONALE A LA RENOVATION LA PRIME REGIONALE A LA RENOVATION COMMENT OBTENIR DE LA REGION UNE PRIME A LA RENOVATION ET / OU A LA REAFFECTATION EN LOGEMENT? Ce qu il faut savoir avant d introduire une demande Le Ministre octroie,

Plus en détail

Obligation de publication des comptes annuels et consolidés de sociétés étrangères

Obligation de publication des comptes annuels et consolidés de sociétés étrangères Département Informations micro-économiques Service Centrale des bilans boulevard de Berlaimont 14 - BE-1000 Bruxelles tél. 02 221 30 01 - fax 02 221 32 66 e-mail: centraledesbilans@nbb.be - site Internet:

Plus en détail

COMMUNICATION AUX MEMBRES

COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission des pétitions 28.2.2014 COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition 1484/2008, présentée par Catherine Le Comte, de nationalité française, sur l'incidence de la pollution

Plus en détail

RÉGLEMENT RELATIF À L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B

RÉGLEMENT RELATIF À L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B RÉGLEMENT RELATIF À L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B Vu le Code Général des collectivités territoriales, Vu le Code Général des Impôts, Vu le Code Civil, Vu le protocole d'accord signé le 15 avril

Plus en détail

VENDREDI 15 AOUT 2014 AVANT 17 H

VENDREDI 15 AOUT 2014 AVANT 17 H MAIRIE DE LAMOTTE-BEUVRON 41 AVENUE DE L HOTEL DE VILLE 41600 LAMOTTE BEUVRON MARCHES PUBLICS DES FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION Etabli en application du Code des marchés

Plus en détail

PRIME À L EMBELLISSEMENT DES FAÇADES EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE

PRIME À L EMBELLISSEMENT DES FAÇADES EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE PRIME À L EMBELLISSEMENT DES FAÇADES EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DEMANDE Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 2 mai 2002 (MB du 25.06.2002), complété par l arrêté

Plus en détail

3. Faut-il établir un autre document de vente lors de la vente d'un véhicule de seconde main?

3. Faut-il établir un autre document de vente lors de la vente d'un véhicule de seconde main? FAQ Car-pass 1. "Car-pass", de quoi s'agit-il? 2. Quand faut-il un car-pass? 3. Faut-il établir un autre document de vente lors de la vente d'un véhicule de seconde main? 4. Quelles sont les conséquences

Plus en détail

Réseaux Informatiques et Electriques Lot n 1 Réalisation d'un Câblage Informatique et Electrique Bureaux Parc des

Réseaux Informatiques et Electriques Lot n 1 Réalisation d'un Câblage Informatique et Electrique Bureaux Parc des AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Commune de La Valette du Var Madame Le Sénateur Maire Place Général De Gaulle - 83160 La Valette-du-Var marches.publics@lavalette83.fr

Plus en détail

Manuel didactique LOGICIEL PEB

Manuel didactique LOGICIEL PEB Manuel didactique LOGICIEL PEB Mise à jour de la version 3.5 Juillet 2012 PAGE 1 SUR 10 Logiciel PEB: Mise à jour version 3.5-26/06/2012 Contenu 1. Introduction... 3 2. Evaluation des exigences... 3 3.

Plus en détail

Manuel didactique LOGICIEL PEB

Manuel didactique LOGICIEL PEB Manuel didactique LOGICIEL PEB Mise à jour de la version 6.0 PAGE 1 SUR 10 Logiciel PEB: Mise à jour V6.0 1/2/2015 Contenu 1. Introduction... 3 2. CoBrACE... 4 2.1. 2.2. 2.3. Les unités assimilées à du

Plus en détail

Travaux de restauration d une peupleraie en qualité de zone humide et de frayère à Brochet en bordure de la Sambre sur la commune de Marpent

Travaux de restauration d une peupleraie en qualité de zone humide et de frayère à Brochet en bordure de la Sambre sur la commune de Marpent Marché Public de Travaux Maitre d ouvrage Fédération du Nord pour la Pêche et la protection du milieu aquatique 7, 9 chemin des Croix BP 50019 59 530 LE QUESNOY Travaux de restauration d une peupleraie

Plus en détail

DATE D ENTREE A LA COMMUNE OU A L IBGE : - Les communications dans le cadre de cette demande peuvent-elles être envoyées par mail?

DATE D ENTREE A LA COMMUNE OU A L IBGE : - Les communications dans le cadre de cette demande peuvent-elles être envoyées par mail? COMMUNE CONCERNÉE : CADRE I : A REMPLIR PAR LA COMMUNE ET/OU L INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS D'ENVIRONNEMENT INSTALLATIONS

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C) MARCHE PUBLIC DE SERVICES (Marché d'assurances des Risques statutaires) MAPA / ASSURANCES 2014 REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C) MARCHE D'ASSURANCES PASSE EN "PROCEDURE ADAPTEE" SELON L'ARTICLE 28 DU CODE

Plus en détail

UN CONTEXTE AMENANT AU REAMENAGEMENT DES ARRETES DU 7 SEPTEMBRE 2009

UN CONTEXTE AMENANT AU REAMENAGEMENT DES ARRETES DU 7 SEPTEMBRE 2009 Département environnement et développement durable 28 juin 2012 / DP note N 12-7-92 réalisé à partir des éléments du MEDDE et du MASS A l'attention des membres de la CCTR Réunion du 4 juillet Information

Plus en détail

Comment introduire une demande de permis d environnement (classe 1 ou 2)?

Comment introduire une demande de permis d environnement (classe 1 ou 2)? CCW_FPE05 Comment introduire une demande de permis d environnement (classe 1 ou 2)? Les classes 2 et 1 regroupent les installations et activités ayant un impact respectivement moyen et important sur l

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION 1 / 8 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 2 - CONDITIONS DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 3 - PRESENTATION DES

Plus en détail

Marchés publics de travaux INSTALLATION DE VIDEOPROTECTION SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE CHECY REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.

Marchés publics de travaux INSTALLATION DE VIDEOPROTECTION SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE CHECY REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C. Marchés publics de travaux INSTALLATION DE VIDEOPROTECTION SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE CHECY REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Maître d'ouvrage : Ville de CHECY 11 Place du Cloître Objet de la consultation

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CENTRE HOSPITALIER D UZES Services Economiques Cellule Marchés 1 & 2 Avenue Foch BP 81050 30701 UZES Cedex Tél: 0466637113 TRANSPORTS EN AMBULANCES

Plus en détail

Texte de l'arrêté "Site e-business"

Texte de l'arrêté Site e-business Texte de l'arrêté "Site e-business" Arrêté relatif à l'octroi d'une prime aux entreprises qui créent un site e-business tel que modifié par l'arrêté du 15 juin 2006 (MB 12.07.2006) Le Gouvernement wallon,

Plus en détail

RH - SALAIRES DECOMPTES DE SALAIRE PAR INCAMAIL

RH - SALAIRES DECOMPTES DE SALAIRE PAR INCAMAIL A B A C U S D O C U M E N T A T I O N RH - SALAIRES DECOMPTES DE SALAIRE PAR INCAMAIL janvier 2013 / emo / ekl Cette documentation est protégée par des droits d'auteur. En particulier, le droit de copier,

Plus en détail

CCTP Diagnostic des installations d assainissement non collectif existantes sur des propriétés faisant l objet d une vente immobilière

CCTP Diagnostic des installations d assainissement non collectif existantes sur des propriétés faisant l objet d une vente immobilière MARCHES PUBLICS DE SERVICES ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Diagnostic des installations d assainissement non collectif existantes sur des propriétés faisant l objet d une CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

R.D.C Règlement De Consultation

R.D.C Règlement De Consultation COMMUNE DE BAGNERES DE LUCHON 23, allées d'etigny 31110 BAGNERES DE LUCHON R.D.C Règlement De Consultation MAÎTRE D OUVRAGE : Commune de Bagnères-de-Luchon 23 allée d'etigny 31 110 BAGNERES DE LUCHON ARCHITECTE:

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l environnement). Le cadre général Les conditions pour qu une association soit agréée Le

Plus en détail

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels.

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels. PRIME ÉNERGIE E5 VARIATEUR DE FRÉQUENCE (dont circulateur de chauffage IEE 0,23) Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif

Plus en détail

Les frais d accès au réseau et de recours à la signature électronique sont à la charge de chaque candidat.

Les frais d accès au réseau et de recours à la signature électronique sont à la charge de chaque candidat. Les frais d accès au réseau et de recours à la signature électronique sont à la charge de chaque candidat. Tout document contenant un virus informatique fera l objet d un archivage de sécurité et sera

Plus en détail

La régularisation du contrat de crédit pour lequel des facilités de paiement ont été accordées est comprise sous le point b).

La régularisation du contrat de crédit pour lequel des facilités de paiement ont été accordées est comprise sous le point b). RAPPORT AU ROI Sire, La loi du 10 août 2001 relative à la Centrale des Crédits aux Particuliers réorganise la Centrale des Crédits aux Particuliers qui existe au sein de la Banque nationale de Belgique.

Plus en détail

Demande d indemnisation - Électricité & Gaz

Demande d indemnisation - Électricité & Gaz Demande d indemnisation - Électricité & Gaz Ordonnance du 19 juillet 2001 relative à l organisation du marché de l électricité en Région de Bruxelles-Capitale, modifiée par l ordonnance du 20 juillet 2011

Plus en détail

Pollution des sols en Région Bruxelloise. Historique & Bilan

Pollution des sols en Région Bruxelloise. Historique & Bilan Pollution des sols en Région Bruxelloise Historique & Bilan Jean-Pierre JANSSENS Directeur Chef de division Police Environnement et Sols Gulledelle 100 1200 Brussels BELGIUM Tel 02/ 775 75 01 Fax 02/ 775

Plus en détail

PREFECTURE DE L OISE. Beauvais, le 2 mai 2006. Objet : modification du régime juridique des biens vacants sans maître

PREFECTURE DE L OISE. Beauvais, le 2 mai 2006. Objet : modification du régime juridique des biens vacants sans maître PREFECTURE DE L OISE Direction des Relations avec les Collectivités Locales Bureau de l'urbanisme, des affaires foncières et scolaires Affaire suivie par : M. ABDELLATIF Mme LENGLIN Tel : 03 44 06 12 76/

Plus en détail

Étape 1 : s enregistrer en tant qu huissier de justice, candidat ou stagiaire

Étape 1 : s enregistrer en tant qu huissier de justice, candidat ou stagiaire COMMENT UN HUISSIER DE JUSTICE, CANDIDAT-HUISSIER DE JUSTICE OU STAGIAIRE PEUT-IL FAIRE APPROUVER UNE ACTIVITÉ DANS LE CADRE DE LA FORMATION PERMANENTE? A/ PLAN PAR ÉTAPES Étape 1 : s enregistrer en tant

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GUJAN-MESTRAS Direction Générale des Services Service Achats Marchés Place du Général De GAULLE 33470 GUJAN MESTRAS Tél: 05 57 52 57 52 FOURNITURE ET POSE D UN PLAFOND

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNISATION GAZ

FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNISATION GAZ FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNISATION GAZ Décret du 19 décembre 2002 relatif à l organisation du marché régional du gaz Identification du point d accès concerné par la plainte Coordonnées de la personnede

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

MEMENTO SUR LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES

MEMENTO SUR LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES MEMENTO SUR LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES LA LEGISLATION SUR LES ARCHIVES Le Code du Patrimoine (version consolidée au 13 janvier 2011) reprend la loi du 15 juillet 2008 sur les archives, modifiant

Plus en détail

Chapitre 1er : Dispositions Générales

Chapitre 1er : Dispositions Générales RÈGLEMENT DU SPANC Chapitre 1er : Dispositions Générales 1) Objet du règlement. 2) Champ d application territorial 3) Définitions et vocabulaire 4) Champ d appartenance au service public d assainissement

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Communauté d Agglomération du Carcassonnais Marchés Publics 47 Allée d Iéna 11000 CARCASSONNE Tél: 04.68.10.56.42 INFORMATISATION DU

Plus en détail

Marché Public de prestations de services. Ville de Savigny-sur-Orge 48 avenue Charles de Gaulle 91 600 SAVIGNY-SUR-ORGE

Marché Public de prestations de services. Ville de Savigny-sur-Orge 48 avenue Charles de Gaulle 91 600 SAVIGNY-SUR-ORGE Marché Public de prestations de services Ville de Savigny-sur-Orge 48 avenue Charles de Gaulle 91 600 SAVIGNY-SUR-ORGE Désherbage et Traitement herbicide et thermique des espaces publics ANNEE 2015-2017

Plus en détail

DIRECTIVE STOCKAGE HYDROCARBURES. République et Canton de Neuchâtel

DIRECTIVE STOCKAGE HYDROCARBURES. République et Canton de Neuchâtel DIRECTIVE STOCKAGE HYDROCARBURES République et Canton de Neuchâtel Service de l'énergie et de l environnement version mars 2011 3 Directive cantonale d'application de la loi fédérale sur la protection

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (Article 42 du Code des Marchés Publics) (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (Article 42 du Code des Marchés Publics) (RC) REGLEMENT DE LA CONSULTATION (Article 42 du Code des Marchés Publics) (RC) Maître d ouvrage Personne Public contractante COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE ROUGEMONT Objet de la consultation CONTROLES ET

Plus en détail

(A.R. 24.11.2009 - M.B. 03.12.2009) modifié par (A.R. 23.05.2013 M.B. 12.07.2013) (A.R. 26.01.2014 M.B. 10.03.2014) - COORDINATION OFFICIEUSE -

(A.R. 24.11.2009 - M.B. 03.12.2009) modifié par (A.R. 23.05.2013 M.B. 12.07.2013) (A.R. 26.01.2014 M.B. 10.03.2014) - COORDINATION OFFICIEUSE - mars 2014 LOTERIE NATIONALE Société anonyme de droit public (Loi du 19 avril 2002) RUE BELLIARD 25-33 1040 BRUXELLES Tél. : 02/238.45.11 MODALITES GENERALES DE LA PARTICIPATION AUX LOTERIES PUBLIQUES ET

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

Objet de la consultation

Objet de la consultation REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Missions de coordination Sécurité- Santé pour les opérations de 2ème ou de 3ème catégorie concernant des opérations d infrastructures diverses et de

Plus en détail

Nous avons examiné votre plainte introduite contre l Institut bruxellois pour la gestion de l environnement (ci-après «IBGE»).

Nous avons examiné votre plainte introduite contre l Institut bruxellois pour la gestion de l environnement (ci-après «IBGE»). Concerne : Notification de la décision du Service des litiges de Brugel au sujet de votre plainte contre l'institut bruxellois pour la gestion de l'environnement (IBGE) Monsieur Z, Nous avons examiné votre

Plus en détail

CONTROLES, ANALYSE ET AMELIORATION

CONTROLES, ANALYSE ET AMELIORATION Manuel de management de la qualité Chapitre 5 : CONTROLES, ANALYSE ET AMELIORATION Approuvé par Guy MAZUREK Le 1/10/2014 Visa Page 2 / 8 SOMMAIRE 1 CONTRÔLES DE CONFORMITE... 3 1.1 Contrôle effectués sur

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D'AGREMENT

DOSSIER DE DEMANDE D'AGREMENT Arrêté interministériel du 7 septembre 2009 modifié le 3 décembre 2010 définissant les modalités d'agrément des personnes réalisant les vidanges et prenant en charge le transport et l'élimination des matières

Plus en détail

S inscrire dans l application.

S inscrire dans l application. Table of Contents S inscrire dans l application.... 2 Introduire une demande d'autorisation... 3 A. Informations générales... 7 B. Type de véhicule... 10 C. Toutes les caractéristiques du véhicule complet....

Plus en détail

CONVENTION SUR LA TRANSMISSION ÉLECTRONIQUE DE RAPPORTS MENSUELS EN LIGNE

CONVENTION SUR LA TRANSMISSION ÉLECTRONIQUE DE RAPPORTS MENSUELS EN LIGNE CONVENTION SUR LA TRANSMISSION ÉLECTRONIQUE DE RAPPORTS MENSUELS EN LIGNE ENTRE : Le Comité paritaire de l industrie des services automobiles de la région de Montréal, personne morale de droit public constituée

Plus en détail

Conception et mise en œuvre d une stratégie et d outils de communication

Conception et mise en œuvre d une stratégie et d outils de communication Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Programme Régional Développement Durable Conception et mise en œuvre d une stratégie

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Personne publique : commune de Valdeblore MAIRIE 06420 VALDEBLORE Objet de la consultation : EXTENSION RESTRUCTURATION ET COUVERTURE DE LA PISCINE MUNICIPALE

Plus en détail

Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007

Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007 24 mai 2007 MAJ du 11 septembre 2007 Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007 La loi du 4 mars 2002 avait prévu les dispositions suivantes,

Plus en détail

MARCHE N 2015 SG-CIPD 01 33 REGLEMENT DE CONSULTATION (RC)

MARCHE N 2015 SG-CIPD 01 33 REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) MARCHE N 2015 SG-CIPD 01 33 EQUIPE MOBILE D INTERVENTION REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) ACHETEUR PUBLIC: Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l Égalité des Chances (Acsé) 5 rue de Pleyel - 93283

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES INFORMATIQUES REGLEMENT DE LA CONSULTATION

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES INFORMATIQUES REGLEMENT DE LA CONSULTATION D I R E C T I O N I N F O R M A T I Q U E SERVICE INFORMATIQUE ALAIN PERCHEC 6 & 8, rue Saint-Fiacre BP 218 77104 MEAUX CEDEX 01 64 35 37 64-01 64 35 36 55 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES INFORMATIQUES

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication REGLEMENT DE LA CONSULTATION Mise à disposition d une plateforme de veille sur Internet et d aide à l

Plus en détail

Bruxelles, le. Vu la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques (ci-après la "LRN") ;

Bruxelles, le. Vu la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques (ci-après la LRN) ; ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Rue Haute, 139, B-1000 Bruxelles Tél.: +32(0)2/213.85.40 E-mail : commission@privacycommission.be Fax.: +32(0)2/213.85.65 http://www.privacycommission.be COMMISSION

Plus en détail

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction Direction Départementale des Territoires Cher Service Urbanisme Habitat Ville Bureau Construction Accessibilité 6, place de la Pyrotechnie 18019 BOURGES CEDEX AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER

Plus en détail

Arrêté royal du 22 décembre 2005 relatif à l hygiène des denrées alimentaires

Arrêté royal du 22 décembre 2005 relatif à l hygiène des denrées alimentaires PB 00 P 03 - REV 3 2005-2/14 I. OBJECTIFS ET DOMAINE D'APPLICATION Par cette procédure, l AFSCA vérifie si l'entreprise examinée satisfait à la réglementation en vigueur relative à l'autocontrôle, à la

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES VILLE DE L ISLE-ADAM 45 Grande Rue 95290 L ISLE-ADAM ACHAT DE VETEMENTS DE TRAVAIL AUX AGENTS DES SERVICES DE LA VILLE 2015-2018 Date et heure limites de réception

Plus en détail

Règlement de la consultation. Marché de prestations de services Marché Assurances. Commune de COUX. Date limite de remise des plis : 29/12/2014

Règlement de la consultation. Marché de prestations de services Marché Assurances. Commune de COUX. Date limite de remise des plis : 29/12/2014 Règlement de la consultation Marché de prestations de services Marché Assurances Commune de COUX Date limite de remise des plis : 29/12/2014 Heure limite : 12h00 Numéro du marché : 2014_002 RC-n 2014_002,

Plus en détail

MANUEL. de l application «CdC Online» pour Windows. Table des matières

MANUEL. de l application «CdC Online» pour Windows. Table des matières MANUEL de l application «CdC Online» pour Windows Version 2.0 juin 2015 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Compatibilité... 2 3 Téléchargement et installation... 2 4 Configuration... 6 5 Fonctionnement

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT DE LA CONSULTATION SUR LA DEMATERIALISATION

ANNEXE AU REGLEMENT DE LA CONSULTATION SUR LA DEMATERIALISATION MARCHES PUBLICS ANNEXE AU REGLEMENT DE LA CONSULTATION SUR LA DEMATERIALISATION Dématérialisation des procédures de passation des marchés publics : MODALITES D UTILISATION ATTENTION ❶ Il est impossible

Plus en détail

Présentation d'un contrat. d'abonnement général à l'eau. Contrat qui vous sera envoyé. lorsque vous demanderez un abonnement à l'eau

Présentation d'un contrat. d'abonnement général à l'eau. Contrat qui vous sera envoyé. lorsque vous demanderez un abonnement à l'eau Présentation d'un contrat d'abonnement général à l'eau Contrat qui vous sera envoyé lorsque vous demanderez un abonnement à l'eau Direction eau et assainissement Hôtel de Ville Place du 11 novembre CS

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS

GUIDE D UTILISATION A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS DIRECTION DES FINANCES Dépôt en ligne des dossiers de demande de subvention GUIDE D UTILISATION A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS Pour toute question relative au dépôt de votre dossier en ligne : mail à :

Plus en détail

Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505. Avis de marché. Fournitures

Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505. Avis de marché. Fournitures 1/6 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:369505-2013:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505 Avis de marché Fournitures

Plus en détail

environnement dans quels cas faut-il un permis d environnement?

environnement dans quels cas faut-il un permis d environnement? environnement dans quels cas faut-il un permis d environnement? 1er OCTOBRE 2002 : LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT REMPLACE LE PERMIS D'EXPLOITER ET SON CORTEGE D'AUTORISATIONS ANNEXES! Le décret du 11/03/1999

Plus en détail

du Comité de surveillance statistique institué au sein de la Commission de la protection de la vie privée ;

du Comité de surveillance statistique institué au sein de la Commission de la protection de la vie privée ; 1/9 La Commission de la protection de la vie privée Délibération STAT n 01/2009 du 4 février 2009 Objet : demande formulée par Direction de l'analyse Economique Agricole (DAEA) de la Région wallonne afin

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Procédure librement définie

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Procédure librement définie REGLEMENT DE LA CONSULTATION Référence marché n 03-2014 Procédure librement définie Régie par l article 10 du décret n 2005-1742 pris en application de l ordonnance n 2005-649 du 6 juin 2005 Objet de l

Plus en détail

Veiligheidscoördinatoren Coordinateurs de Sécurité

Veiligheidscoördinatoren Coordinateurs de Sécurité 28 MARS 2007. - Arrêté royal relatif à l'agrément des entreprises et employeurs qui effectuent des travaux de démolition ou d'enlèvement au cours desquels de grandes quantités d'amiante peuvent être libérées

Plus en détail

Déclaration électronique de votre système d alarme

Déclaration électronique de votre système d alarme Déclaration électronique de votre système d alarme La réglementation dans le secteur de la sécurité a été modifiée par l arrêté royal du 25 avril 2007 fixant les conditions d installation, d entretien

Plus en détail

6 MAI 2004. - Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale relatif à la promotion de l'électricité verte et de la cogénération de qualité

6 MAI 2004. - Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale relatif à la promotion de l'électricité verte et de la cogénération de qualité MINISTERE DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE 6 MAI 2004. - Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale relatif à la promotion de l'électricité verte et de la cogénération de qualité Le Gouvernement

Plus en détail

Primes énergie 2011. Formulaire 29 - Installation de protections solaires extérieures Demande de prime

Primes énergie 2011. Formulaire 29 - Installation de protections solaires extérieures Demande de prime Primes énergie 2011 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété, signé et accompagné des annexes dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture finale à l'adresse indiquée cicontre

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation COMMUNE DE COLLONGES AU MONT D OR Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE Règlement de la Consultation Date limite de réception des offres : 28 Février 2012

Plus en détail

-REGLES DE PARTICIPATION- (A.R. 17.07.2013 - M.B. 24.07.2013) (A.R. 04.03.2015 - M.B. 11.03.2015)

-REGLES DE PARTICIPATION- (A.R. 17.07.2013 - M.B. 24.07.2013) (A.R. 04.03.2015 - M.B. 11.03.2015) LOTERIE NATIONALE Société anonyme de droit public (Loi du 19 avril 2002) 20 avril 2015 RUE BELLIARD 25-33 1040 BRUXELLES Tel. 02/238.45.11 PARTICIPATION, PAR ABONNEMENT LIÉ À UNE DOMICILIATION EUROPÉENNE,

Plus en détail

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES REALISATION DU JOURNAL

Plus en détail

Aux gestionnaires des hôpitaux

Aux gestionnaires des hôpitaux SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement Service Télématique, Informatique et Communication dans le secteur des soins de santé Votre lettre du: Votre référence: Eurostation

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA VIENNE

DEPARTEMENT DE LA VIENNE DEPARTEMENT DE LA VIENNE Commune de : Eaux de Vienne - siveer 55, rue de Bonneuil-Matours - 86000 POITIERS Tél : 05 49 61 61 38 Fax : 05 49 44 14 23 E-mail : pole-assainissement@eauxdevienne.fr Date de

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE L APPLICATION DEMANDEPENSION PROFESSIONNELS

GUIDE D UTILISATION DE L APPLICATION DEMANDEPENSION PROFESSIONNELS GUIDE D UTILISATION DE L APPLICATION DEMANDEPENSION PROFESSIONNELS Userguide - Demandepension v2 - Professional - V 20100413.doc Page 1 sur 25 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 2. GUIDE PRATIQUE...

Plus en détail

Mission de repérage amiante avant travaux. Règlement de la Consultation RC

Mission de repérage amiante avant travaux. Règlement de la Consultation RC Marché public de prestations intellectuelles Mission de repérage amiante avant travaux Dans le cadre du réaménagement et la restructuration des locaux de l ex-ensiacet à Toulouse - Rangueil Règlement de

Plus en détail

Canton de Vaud Formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment

Canton de Vaud Formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment Canton de Vaud Formulaire de demande de subvention pour l assainissement de l enveloppe du bâtiment Adresse Le Programme Bâtiments Centre de traitement du canton de Vaud Neugasse 10 8005 Zurich N omettez

Plus en détail

ANNEXE V. Modalités d agrément des auditeurs

ANNEXE V. Modalités d agrément des auditeurs ANNEXE V Modalités d agrément des auditeurs Modalités d agrément des auditeurs A 1 : 1. Toute personne physique porteuse d'un diplôme d ingénieur dans les spécialités ci-après : génie mécanique, énergétique,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MARCHÉ DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Constitution des dossiers d accessibilité Ad AP des ERP et IOP du territoire de la communauté de communes des Portes de l Ile de

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 11 H-1-01 N 167 du 18 SEPTEMBRE 2001 11 CAD / 1 NOTE DU 10 SEPTEMBRE 2001 QUESTIONS DIVERSES D ADMINISTRATION GENERALE AGREMENTS POUR L EXECUTION

Plus en détail

4. Les nouvelles dispositions applicables en cas de travaux de démolition d' immeubles où se trouvent des matériaux contenant de l'amiante

4. Les nouvelles dispositions applicables en cas de travaux de démolition d' immeubles où se trouvent des matériaux contenant de l'amiante AMIANTE SOMMAIRE: NOTE IMPORTANTE : l'ensemble de ce chapitre traite de la réglementation amiante à partir des décrets initiaux de février 1996, dont le décret 96-97 ; ce décret qui a été modifié au fil

Plus en détail

Acropole Acropole Gestion du courrier - Archivage

Acropole Acropole Gestion du courrier - Archivage Plan du document 1. Introduction de la matière et du rôle du logiciel 2. Descriptif fonctionnel du produit 3. Les liaisons de l'application avec d'autres programmes de la gamme Acropole 4. Les services

Plus en détail

DEPARTEMENT DU VAR ------------ Arrondissement de Brignoles MAIRIE LE VAL TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURE, Ancienne Mairie au N 3 de la rue Niel

DEPARTEMENT DU VAR ------------ Arrondissement de Brignoles MAIRIE LE VAL TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURE, Ancienne Mairie au N 3 de la rue Niel DEPARTEMENT DU VAR ------------ Arrondissement de Brignoles MAIRIE LE VAL 83143 TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURE, Ancienne Mairie au N 3 de la rue Niel Réf cadastre : Parcelle 368 8314 LE VAL MARCHE de

Plus en détail

La présente note a pour objet de donner les instructions, nécessaires à la mise en service des nouveaux imprimés.

La présente note a pour objet de donner les instructions, nécessaires à la mise en service des nouveaux imprimés. ELECTRICITE DE FRANCE 2, rue Louis-Murat - 75384 PARIS CEDEX 08 - Tél. (1) 764.22.22 GAZ DE FRANCE NOTE du 15 juillet 1985 DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES Note aux unités DP. 36.65 Manuel

Plus en détail