LA GESTION DES STOCKS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GESTION DES STOCKS"

Transcription

1 LA GESTION DES STOCKS 1. Introduction La gestion des stocks est une fonction importante tant pour une entreprise commerciale que pour une entreprise industrielle. Dans le cadre d'une entreprise commerciale, les stocks sont essentiellement formés de marchandises destinées à la vente et sont caractérisés par leur variété. Pour une entreprise industrielle, les stock sont composés de trois types de biens : les matières premières, les produits semifinis et les produits finis. D'une manière générale, on estime le coût du stockage entre 10 et 12 % de la valeur du stock. Le stockage permet : - de dissocier les achats, la production et les ventes; - de ne pas manquer des ventes (rupture de stock); - de ne pas interrompre la production (rupture de stock); - d'obtenir des remises (achats en grandes quantités); - réduire le coût de réapprovisionnement. 2. Les coûts du stockage Les coûts du stockage peuvent être les suivants : a) Coûts réels - main d'oeuvre; - frais d'entreposage (location des entrepôts, matériel, véhicules,...); - assurance des stocks; - risques de détérioration; - pertes de valeur (mode); - obsolescence. b) Coûts potentiels - immobilisation inutile de capital (en cas d'excédents de stocks); - interruption du processus de fabrication en cas de rupture de stock; - pertes de ventes (en cas de rupture de stocks). EC - Genève Ed. juin 2009

2 La gestion des stocks Page 2 Les deux extrêmes, la rupture de stocks ou la pléthore provoquent autant d'inconvénients. L'objectif principal sera donc de détenir le stock le plus faible possible sans entraîner une rupture de stocks. Coûts Coût de la rupture de stock Coûts Coût de stockage Q en stock Q en stock Coûts Quantité optimale en stock Coût de stockage Q optimale en stock Q en stock

3 La gestion des stocks Page 3 3. La valorisation des stocks a) Valorisation des entrées Les entrées de stock sont valorisées à leur prix de revient d'achat (PRA), c'est-à-dire à leur prix d'achat augmenté des frais d achat. Les achats d'une marchandise sont répartis dans le temps ce qui a pour conséquence que leur prix de revient d'achat pourra varier plus ou moins sensiblement (prix du marché). Cela entraîne le problème de la valorisation des sorties. b) Valorisation des sorties Prenons un exemple simple : Pendant le mois de mars notre entreprise a effectué deux achats de marchandises : 300 kg au PRA de Fr le kilo et 200 kg au PRA de Fr. 4,50 le kilo. Nous vendons ensuite 400 kg. Quel est le PRA des marchandises vendues? 1) On calcule le prix moyen (pondéré) du kilo de marchandises : 300 kg * 4, kg * 4,50 = Fr ,-- Fr ,-- / 500 kg = Fr. 4,20 le kilo Les 400 kg de marchandises seront sortis du stock pour : 400 kg * 4,20 = Fr ,-- 2) On sort d'abord les marchandises achetées en premier : 300 kg * Fr. 4, kg * Fr. 4,50 = Fr ,-- 3) On sort d'abord les marchandises achetées en dernier : 200 kg * Fr. 4, kg * Fr = Fr ,-- On constate que le PRA des marchandises vendues varie sensiblement selon la méthode de valorisation des sorties de stock que l'on utilise.

4 La gestion des stocks Page 4 En résumé : les trois méthodes de valorisation des sorties de stock les plus courantes sont les suivantes : - coût moyen pondéré (CMP); - premier entré, premier sorti que l'on nomme FIFO (first in, first out); - dernier entré, premier sorti que l'on nomme LIFO (last in, first out). Le choix d'une méthode plutôt qu'une autre sera dicté par des éléments d'appréciation tels que l'évolution des prix sur le marché, prudence dans l'évaluation des stocks (des matières premières incorporées dans le processus de fabrication par exemple), nature des marchandises. 4. Les quantités en stock Les facteurs qui influencent le niveau des stocks sont : a) pour les marchandises - Les prévisions de vente de l'entreprise - Les possibilités d'approvisionnement (délai, sécurité) - Les cours de la bourse (cacao, café, sucre, etc.) b) pour les matières premières Le niveau de stock dépend essentiellement des prévisions de production et des possibilités de réapprovisionnement. c) pour les produits en cours de fabrication Le niveau de stock dépend essentiellement de la durée du processus de fabrication. d) pour les produits finis Le niveau de stock dépend de la coordination entre production et vente, ce qui n'est pas toujours possible (matériel de ski ou glaces) et de l'adéquation entre prévisions et ventes.

5 La gestion des stocks Page 5 5. Modèles de gestion des stocks Un modèle classique Quantités Stock maximum Stock d'alerte Stock moyen Quantité standard commandée Stock de sécurité Temps Délai de réapprovisionnement - Le stock maximum sera déterminé en fonction des capacités de stockage, des coûts, du volume moyen des sorties, du délai de réapprovisionnement, des budgets... - Lorsque le stock d alerte est atteint, il faut lancer la commande pour le réapprovisionnement (seuil de commande). - Le stock de sécurité correspond au stock qui permet par exemple de suppléer à un retard dans le réapprovisionnement et/ou à une augmentation de la demande/consommation. - Le stock moyen représente la différence moyenne entre le stock d alerte et le stock de sécurité. - Le délai de réapprovisionnement est l'intervalle de temps séparant la commande de la réception des marchandises.

6 La gestion des stocks Page 6 La méthode du "juste à temps" Il s'agit d'une approche différente des problèmes de gestion de stock : l'entreprise va uniquement détenir un stock minimum et ses fournisseurs devront effectuer les réapprovisionnements "juste à temps". On appelle également ce système méthode Kanban (nom japonais du petit carton utilisé pour effectuer la commande) ou méthode du stock zéro ou méthode de production à flux continu. Il va de soi que ce système de gestion implique des relations plus étroites avec les fournisseurs (coordination, proximité géographique, relations suivies). Pour diminuer leurs stocks, l Usine métallurgique de Vallorbe et Honeywell Lucifer à Genève ont rationalisé leur production. La surproduction a-t-elle vécu? Peut-être. Les multiples chocs qu ont subis les différents secteurs de l industrie mondiale oblige aujourd hui les chefs d entreprise à revoir leur manière de fabriquer. La méthode du «juste à temps» jette comme principe de base de «produire uniquement ce qui est demandé par le client». Les entreprises réduisent leurs stocks au minimum, ce qui diminue grandement leurs frais. Les Japonais, dont Toyota, l ont compris depuis longtemps et ont inventé cette nouvelle philosophie dans les années septante déjà. Aujourd hui les Américains l appliquent à leur économie, les Européens s y sont mis dans les années quatre-vingt. Alors que les entreprises suisses la découvrent maintenant... L Usine métallurgique de Vallorbe, qui produit chaque mois des millions de limes destinées notamment à l affûtage des tron-çonneuses, a ainsi entièrement rationalisé les flux de sa production. «C est en constatant que nous avions de gros problèmes de stock, dus notamment à l effondrement du marché des pays de l Est, que nous avons réorganisé notre fabrication voici trois ans», explique Jean-Luc Thérisod, responsable de la production. L entreprise a donc misé sur l augmentation de la flexibilité en produisant à la demande. Du point de vue des investissements finan-ciers, le responsable ne donne pas de chiffres précis. «Ils font partie de la rénovation du bâtiment et de la formation continue du personnel», souligne-t-il seule-ment. Toutefois, ce remaniement n as pas engendré de licenciement ou d engagement supplémentaire de personnel. D ici deux à trois mois, outre le «juste à temps», l entreprise mettra au point le Kanban, une méthode de gestion aussi nippone qui fonctionne grâce à un étiquetage en couleurs de lots de pièces. «La gestion de l atelier se fait visuellement et l ouvrier gère la production en temps réel, explique-t-il. Dès qu il reçoit une étiquette d une couleur X, il sait qu il devra produire un lot particulier pour le remettre dans le flux». Ce sont d ailleurs deux concepts qu applique également la fabrique d électrovalves Honeywell Luciver basée à Genève. «Nous ne fabriquons plus que les pièces dont nous avons besoin, précise Michel As, responsable de la production. Et nous n avons ainsi donc plus en stock des produits finis». L entreprise a ainsi diminué son inventaire de moitié tout en augmentant ses performances de livraison aux clients. «Aujourd hui, nous arrivons à 97 % de taux de réussite : commande du client jusqu à la livraison». La méthode en 6 points Pour que la réorganisation d une entreprise, dans ce sens, soit efficace, un certain nombre de critères doivent être remplis. Michel Combépine, spécialiste de la question et collaborateur au CIM-Genève (Computer integrated manufacture ou production intégrée par ordinateur) livre les six points conjugués de la méthode du «juste à temps». «Certaines pièces font plusieurs milliers de kilomètres avant d arriver à l usine, explique-t-il. Ces différents transports ne créent aucune valeur ajoutée au produit fini. Il faut donc, dans les pires des cas, songer à réimplanter une entreprise pour diminuer les vas-et-vient entre l usine et les fournisseurs». Le problème est identique quant à la production de trop grands lots de pièces et la vitesse de changement de production d une série. «S il faut deux heures pour passer d une production à une autre, tout ce temps perdu n est pas non plus facturé», souligne-t-il. Outre ces deux aspects, l homme est revalorisé dans ce type de fabrication industrielle. «La production doit être synchronisée sur celui qui produit le moins vite, et ce, afin de ne pas perturber le rythme de la chaîne de fabrication». estime-t-il. Les fournisseurs ont aussi leur rôle à jouer. «D abord ils doivent être considérés comme des partenaires, ensuite, il faut en diminuer leur nombre, augmenter les contrats de marché, toute cela, afin d obtenir un approvisionnement constant», ajoute Michel Combépine. L avant-dernier point touche une corde sensible tout helvétique. «En Suisse, nous sommes les rois de la sur-qualité», affirme M. Combépine. Alors qu elle doit être celle que le client désire et pas une autre...». De là, l entreprise doit parvenir à supprimer le plus possible les aléas. «La maintenance parfaite de l outil de production est absolument indispensable pour éviter les pannes». La théorie du «juste à temps» n est pas considérée comme une panacée par les entrepreneurs qui l appliquent, mais de leur avis, elle a un certain nombre d avantages qui leur ont simplifié la vie. May Piaget Tribune de Genève, mai 1996

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur.

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur. - 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS Objectif(s) : o o Pré requis : o o Cadence d'approvisionnement, Optimisation de la gestion des stocks. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen,

Plus en détail

Chapitre 2 Gestion de l approvisionnement

Chapitre 2 Gestion de l approvisionnement Chapitre Gestion de l approvisionnement Plan du chapitre Section 1 : La gestion comptable des stocks Section : L analyse de l évolution des stocks Section 3 : La gestion prévisionnelle des stocks ÿ ÿ I.

Plus en détail

LA GESTION DES STOCKS * * * * *

LA GESTION DES STOCKS * * * * * THEME 10 LA GESTION DES STOCKS * * * * * L approvisionnement régulier de l entreprise en matière première est primordial pour assurer tant la régularité de la production que celle des ventes. Elle doit

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique Chapitre 1 : la comptabilité analytique I. Introduction 1 er point : la comparaison entre comptabilité générale et comptabilité analytique. 1 er cas : la comptabilité générale ;

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution Professeur Mohamed Reghioui Version 1 P2010 M.Reghioui - 2011 1 Informations générales sur le module Intervenant: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com)

Plus en détail

LA POLITIQUE DE GESTION DES STOCKS

LA POLITIQUE DE GESTION DES STOCKS LA POLITIQUE DE GESTION DES STOCKS 1. Quand acheter? 2. Quelle quantité acheter? objectif 1. Minimiser le risque de rupture de stock. 2. Minimiser le coût de stockage des biens. solution 1. Définir un

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Chap III : La valorisation du stock

Chap III : La valorisation du stock Chap III : La valorisation du stock I. Méthode ABC pour l analyse des stocks I..1 Principes et intérêt de la méthode Le gestionnaire de stock a souvent un nombre d article très important à gérer. Les ressources

Plus en détail

Gestion des stocks. Rendu le : 31 Mars 2006

Gestion des stocks. Rendu le : 31 Mars 2006 Gestion des stocks Rendu le : 31 Mars 2006 Docteur Ordinateur 6 rue Corot 75016 Paris T 0142731150 F 01 42 88 47 30 contact@docteurordinateur.com Http://www.docteurordinateur.com Sommaire Introduction

Plus en détail

L ESSENTIEL DE LA GESTION BUDGÉTAIRE

L ESSENTIEL DE LA GESTION BUDGÉTAIRE DIDIER LECLÈRE L ESSENTIEL DE LA GESTION BUDGÉTAIRE LES ESSENTIELS DE LA FINANCE, 1944, 2012 ISBN : 978-2-212-55334-5 Table des matières Introduction Qu est-ce que la gestion budgétaire? 7 1. Les origines

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

GESTION DES STOCKS CORRIGE

GESTION DES STOCKS CORRIGE 1/7 La gestion des stocks de maintenance Le service de maintenance comme les autres services de l'entreprise doit répondre à l'objectif " zéro stock ", c'est l'un des objectifs de la qualité totale. Aujourd'hui

Plus en détail

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières 1 Les stocks A - La gestion des stocks Elle a pour objectif de minimiser le coût de stockage. Il existe plusieurs niveaux de stock : Notions de cours - Stock maximum : niveau de stock ne pouvant pas être

Plus en détail

- 06 - LA VALORISATION DES STOCKS. Inventaire intermittent de la comptabilité financière. TABLE DES MATIERES

- 06 - LA VALORISATION DES STOCKS. Inventaire intermittent de la comptabilité financière. TABLE DES MATIERES - 06 - LA VALORISATION DES STOCKS Objectif(s) : o Méthodes de valorisation des stocks ; o Inventaire permanent. Pré requis : o Modalités : o Inventaire intermittent de la comptabilité financière. Tableaux

Plus en détail

LISI AUTOMOTIVE. Convention logistique pour la fourniture de fixations mécaniques

LISI AUTOMOTIVE. Convention logistique pour la fourniture de fixations mécaniques LISI AUTOMOTIVE Convention logistique pour la fourniture de fixations mécaniques 1 / Objet La présente Convention définit les modalités des engagements "logistiques" que les sociétés du groupe LISI Automotive

Plus en détail

Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan

Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan Durée : 3 H Calculatrice autorisée I. Cas Société Choc Source CAPET La société CHOC est à la tête d un groupe industriel agroalimentaire. À l origine, la

Plus en détail

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS LA VALORISATION DES STOCKS 1- Définition Les stocks sont constitués de l ensemble des biens qui interviennent dans le cycle d exploitation de l entreprise pour être :

Plus en détail

Convention Logistique. Pour la fourniture de fixations mécaniques

Convention Logistique. Pour la fourniture de fixations mécaniques Convention Logistique Pour la fourniture de fixations mécaniques 1/ Objet La présente Convention Logistique est le contrat d adhésion qui définit, à défaut d accords particuliers ou dérogatoires entre

Plus en détail

La gestion des stocks & approvisionnements

La gestion des stocks & approvisionnements Page : 1 Coût d achat Il y a un coût d achat par matière 1e ou fourniture achetée. Il est composé de : prix d achat, y compris les frais annexes coût indirect d approvisionnement Page : 2 Page : 3 Prix

Plus en détail

Les différentes structures de coûts

Les différentes structures de coûts 1 I LES DIFFÉRENTS TYPES DE COÛTS :...3 En fonction du champ d'application :...3 En fonction du contenu :...3 En fonction du moment des calculs :...3 II LES ÉLÉMENTS CONS TITUTIFS DES COÛTS :...3 A) LES

Plus en détail

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale 1 La gestion commerciale 1.1 Les origines de la gescom et la GesProd La concurrence acharnée et l'incertitude économique au niveau mondial imposent aux entreprises

Plus en détail

LES STOCKS. Chapitre 2. 7 e GTPE

LES STOCKS. Chapitre 2. 7 e GTPE LES STOCKS Chapitre 2 7 e GTPE 1 COMPÉTENCES SAVOIR ET SAVOIR-FAIRE 1.1 SAVOIR Compétences Références à la loi-programme 4.2 Gérer les opérations relatives aux stocks Comprendre l importance de la gestion

Plus en détail

La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique. M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014

La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique. M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014 La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014 Plan: 1. Définition d un stock 2. Utilité et inconvénients d un stock 3.Principe de la gestion

Plus en détail

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion CHAPITRE 1 : Les Coûts Complets Les coûts peuvent être complets ou partiels, selon qu on y incorpore tout ou une partie des charges de la comptabilité générale. Tout au long de ce chapitre nous allons

Plus en détail

Etude de cas N 2 : Mots clés : Méthodes de réapprovisionnement. Point de commande

Etude de cas N 2 : Mots clés : Méthodes de réapprovisionnement. Point de commande Etude de cas N 2 : Mots clés : Méthodes de réapprovisionnement. Point de commande Une première analyse des consommations sur les premiers jours ouvrés de 2004 d un produit coûtant 7.45 dhs nous donne les

Plus en détail

Lean Game Production de lampes de poche

Lean Game Production de lampes de poche Lean Game Production de lampes de poche Management industriel Analyse technique 1 er lancement Montage de cinq lampes selon des gammes opératoires données, les cinq postes de montage dans l ordre suivant

Plus en détail

Ce type de gestion est plus spécifiquement adapté aux financements liés aux investissements réalisés par l entreprise.

Ce type de gestion est plus spécifiquement adapté aux financements liés aux investissements réalisés par l entreprise. Chapitre 1 L ANALYSE FINANCIÈRE DÉFINITION L analyse financière à terme regroupe l ensemble des techniques destinées à étudier la gestion à terme de l entreprise pour prévoir, et pallier les besoins de

Plus en détail

Suivre l évolution d un stock

Suivre l évolution d un stock Vous avez appris à effectuer les entrées, les sorties et les inventaires qui sont les mouvements physiques des articles en stock. Vous avez appris à décrire à l aide d une fiche de stock manuelle ou informatisée

Plus en détail

LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS

LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS PLAN DU COURS 1/ LA FONCTION LOGISTIQUE 1.1/ Les flux entrées sorties 1.2/ Suivi des stocks 2/ CALCUL DU NIVEAU DES STOCKS 2.1/ Cadencier et fiche de réassort

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

Séance 8 4-530-03. La gestion des stocks. Gestion des opérations

Séance 8 4-530-03. La gestion des stocks. Gestion des opérations Gestion des opérations Séance 8 4-530-03 La gestion des stocks Plan de la présentation Les types de stocks Les types de demandes (indépendante vs dépendante) Les fonctions des stocks Les enjeux de la gestion

Plus en détail

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE Dans les périodes de crise, la capacité des entreprises industrielles à maîtriser leurs modèles économiques et leur apport de valeur ajoutée est une des compétences clés. Les tensions sur les prix de revient

Plus en détail

1. L évaluation des stocks

1. L évaluation des stocks Leçon n 5 : Le calcul du coût de revient PLAN DE LA LEÇON : 1. L évaluation des stocks... 1 1.1.Méthode du premier entré, premier sorti... 2 1.2.Méthode du dernier entré, premier sorti...2 1.3.Méthode

Plus en détail

CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion

CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion La comptabilité générale (ou comptabilité financière) peut se définir comme une saisie de données pour déterminer : une situation active

Plus en détail

C. La valorisation des mouvements d entrée et de sortie

C. La valorisation des mouvements d entrée et de sortie L entreprise industrielle ou commerciale doit détenir des stocks pour fonctionner convenablement. Afin de déterminer les différents coûts et le résultat de la comptabilité analytique, il convient de les

Plus en détail

Projet Gestion De Production

Projet Gestion De Production Projet Gestion De Production Groupe de Projet LALUQUE Florian MONTANVERT Kevin PERS Cyril ROSE Aurélien SAUJOT Steeven Enseignants Responsables LEROUX Stéphane VIDAL Jean- Baptiste Introduction Dans le

Plus en détail

la méthode du direct costing simple

la méthode du direct costing simple la méthode du direct costing simple Encadré par : Mme El Gnaoui Remerciements Ce présent document qui est notre premier mini-projet de comptabilité analytique est d une importance significative d autant

Plus en détail

Le travail standardisé mérite votre attention

Le travail standardisé mérite votre attention Le travail standardisé mérite votre attention Pourquoi et comment mettre en place le travail standardisé dans votre entreprise. Les explications d'emmanuel JALLAS (Lysippe). Nous rencontrons souvent des

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION. Seance 2

COMPTABILITE DE GESTION. Seance 2 COMPTABILITE DE GESTION Seance 2 Inventaire et stocks RAPPEL DE COMPTABILITE FINANCIERE SIMULATION 4 Vous êtes le Comptable Financier de votre société. Votre entreprise a acheté le 1 er Juin : 5 unités

Plus en détail

un système de gestion des stocks

un système de gestion des stocks un système de gestion des stocks Dans une entreprise on trouve des stocks de: Marchandises: objets, matières ou fournitures acquis par l'entreprise et destinés à être revendus en l'état. Exemples : - voitures

Plus en détail

LE BUDGET DES APPROVISIONNEMENTS

LE BUDGET DES APPROVISIONNEMENTS R Cordier LE BUDGET DES APPROVISIONNEMENTS La politique d approvisionnement est une des composantes d un ensemble plus vaste en constante évolution : la chaîne logistique (ou supply chain). Système qui

Plus en détail

Master MIMSE - Année 1. Gestion des stocks Introduction à la gestion des stocks Modèle de Wilson DRAFT -- DRAFT -- DRAFT -- DRAFT -- DRAFT --

Master MIMSE - Année 1. Gestion des stocks Introduction à la gestion des stocks Modèle de Wilson DRAFT -- DRAFT -- DRAFT -- DRAFT -- DRAFT -- 1 Master MIMSE - Année 1 Gestion des stocks Introduction à la gestion des stocks Modèle de Wilson 2 Que sont les stocks? Des trucs qui traînent...mis en réserve Une accumulation de produits qui servira

Plus en détail

Le Kanban Principes de base. Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0

Le Kanban Principes de base. Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0 Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0 est une méthode "basique" de gestion des flux s applique sur des produits où les flux sont simples et à faible intensité capitalistique (quantité d'immobilisations

Plus en détail

Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul

Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul Entreprise modèle dans la construction métallique Comment dériver les taux de calcul 2 1. Introduction Un modèle pour le succès La rentabilité de votre entreprise indique le niveau de bénéfice qui a été

Plus en détail

Exercice sur l optimisation du PIC Le cas La Main Verte

Exercice sur l optimisation du PIC Le cas La Main Verte Prélude 7 ERP Exercice sur l optimisation du PIC Le cas La Main Verte Patrick GENIN - Supmeca 1 Cas La Main Verte 1 Le Groupe La Main Verte a été fondé en 1926 par l ingénieur allemand Andreas Grün, surnommé

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Découverte de la méthode des coûts par activité.

LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Découverte de la méthode des coûts par activité. LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Objectif(s) : o Pré requis : o Découverte de la méthode des coûts par activité. Connaissance des processus d'organisations des activités.

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 2, 2012 Corrigé à l usage exclusif des experts Durée de l'épreuve : Moyens

Plus en détail

- INVENTAIRE EXTRA COMPTABLE

- INVENTAIRE EXTRA COMPTABLE SOMMAIRE Introduction Définition des stocks I - INVENTAIRE EXTRA COMPTABLE Objectifs de la prise d inventaire physique des stocks : 1 - Préparation de la prise d inventaire 1. 1. Sensibilisation du personnel

Plus en détail

La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe.

La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe. INRODUCION Activité (Activité de démarrage) La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe. Cette entreprise artisanale est implantée depuis quelques années en

Plus en détail

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX 1 En Économie de Production, le prix de vente est fixé par l entreprise : PRIX DE VENTE = ( COUT DE REVIENT ) +

Plus en détail

www.livecours.com Si oui, quelle doit en être la quantité? (Article géré par la méthode d'approvisionnement sur seuil)

www.livecours.com Si oui, quelle doit en être la quantité? (Article géré par la méthode d'approvisionnement sur seuil) Exercice 1 Soit une entreprise JN qui vend des calculatrices. Le prix unitaire de vente est estimé à 14,8 DT (TTC). Son directeur logistique vous transmet les données suivantes : Consommation de l'article

Plus en détail

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE (partie 6)

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE (partie 6) COMPTABILITÉ GÉNÉRALE (partie 6) Bienvenue dans le module n 6 d'apprentissage en ligne de la comptabilité de base, proposé gracieusement par le centre de formation A.P.R.C. Ce cours a pour but de vous

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE Jean-Pierre L. Consultant logistique spécialiste en entreposage. DIALOGIS METHODE L implantation du picking : enjeu majeur de la mise en oeuvre d une chaîne de préparation mécanisée RESUME L exploitation

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE D r ye er &Herv ém Mey r ie e d i BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE Gestion et comptabilité d un salon de coiffure Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-996-7 2 La gestion des stocks Les

Plus en détail

L entreprise : Production. La fonction Production

L entreprise : Production. La fonction Production La fonction Production Sommaire La fonction de production... 1 La gestion de la production... 2 Types de gestion des flux... 2 flux poussés... 2 flux tirés... 2 La méthode kanban... 2 flux tendus... 2

Plus en détail

!"#$%&'() *+,-) INDICES DE VENTE ET DE STOCKAGE

!#$%&'() *+,-) INDICES DE VENTE ET DE STOCKAGE !"#$%&'() *+,-) INDICES DE VENTE ET DE STOCKAGE Objectif : Vous serez capable d interpréter les indices de vente et de stockage. Calcul du bénéfice net Recettes brutes Chiffre d affaire - Réductions sur

Plus en détail

CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse

CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse La détermination des coûts de revient des produits d'une entreprise nécessite une première phase de modélisation de cette entreprise afin de permettre le rattachement

Plus en détail

Les opérations sur biens et services

Les opérations sur biens et services Les opérations sur biens et services Le compte de biens et services Lorsque l'on considère l'économie globalement, les principales opérations sont : la production qui correspond à la création de biens

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

- STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS?

- STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS? CHAPITRE 5 - STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS? Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Calculez les coûts réels d un stock trop âgé Calculez le potentiel de bénéfice supplémentaire Quelques

Plus en détail

La Gestion de Production Méthode MRP A. BOUAISSI

La Gestion de Production Méthode MRP A. BOUAISSI La Gestion de Production Méthode MRP A. BOUAISSI Généralités Objet de la gestion de production Introduction 1.1 Objet de la gestion de production La gestion de production a pour objectif de répondre aux

Plus en détail

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra Les outils de planification d achat Préparé par : Othman karra plan INTRODUCTION I. Rôle des stocks dans la fonction achat 1. définition des stocks 2. avantages et inconvénients des stocks 3. types de

Plus en détail

Partie 1 : De la compréhension de SAP à l utilisation dans le contrôle de gestion

Partie 1 : De la compréhension de SAP à l utilisation dans le contrôle de gestion Partie 1 : De la compréhension de SAP à l utilisation dans le contrôle de gestion A Présentation générale de SAP(Software Application Product) 1 Philosophie d un ERP Un Erp (enterprise requirement planning)

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

Gestion de projet - risques et chaînes critiques

Gestion de projet - risques et chaînes critiques Gestion de projet - risques et chaînes critiques GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Plus en détail

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS Page : 1 / 19 Gestion des immobilisations et des investissements. 1. CAS DE SYNTHESE... 3 1.1. CALCUL DE RENTABILITE D IMMOBILISATIONS ACQUISES... 3 1.2.

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les matériels.

Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les matériels. B-ASSOCIATION Tutoriel de gestion du matériel Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les matériels. B-Association Tutoriel gestion des cotisations

Plus en détail

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes SI7 BTS Services Informatiques aux Organisations 2 nde année Intégration et adaptation d'un service Objectifs : Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes Comprendre les processus de détermination

Plus en détail

Gestion des marchandises

Gestion des marchandises CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Examens 2009 GESTIONNAIRES DU COMMERCE DE DÉTAIL Série 1A Nom :... Prénom :... No :... Experts :...... Durée de l'épreuve : Moyen auxiliaire

Plus en détail

Gestion des opérations. et de la production. Séance 12 4-530-03. Le juste-à-temps et la production Lean

Gestion des opérations. et de la production. Séance 12 4-530-03. Le juste-à-temps et la production Lean Gestion des opérations et de la production Séance 12 4-530-03 Le juste-à-temps et la production Lean 1 2005, 2005, Service Service d enseignement d enseignement de la de Gestion la Gestion des Opérations

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel

Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel Septembre 2012 / mise à jour juin 2013 Baccalauréat professionnel cuisine Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel coefficient 3 1 Présentation Un dossier personnel à réaliser dès le premier

Plus en détail

Comprendre le contenu recyclé (et pourquoi exiger des niveaux minimums n est pas la réponse pour les emballages en papier)

Comprendre le contenu recyclé (et pourquoi exiger des niveaux minimums n est pas la réponse pour les emballages en papier) Comprendre le contenu recyclé (et pourquoi exiger des niveaux minimums n est pas la réponse pour les emballages en papier) 1. En général, le contenu recyclé n est qu une moyenne. Il peut s agir de la moyenne

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

Plate forme «LCM» Logidis Comptoirs Modernes Salon de Provence Juillet 2007

Plate forme «LCM» Logidis Comptoirs Modernes Salon de Provence Juillet 2007 Plate forme «LCM» Logidis Comptoirs Modernes Salon de Provence Juillet 2007 Le site est le plus grand de France : - 800 salariés ; - 564 magasins approvisionnés ; - 62 millions de colis par an ; - 13

Plus en détail

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité!

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! André Bélanger, CPA, CMA Ceinture verte Six Sigma Conseiller senior Associé Optima Management inc andre.belanger@optima-management.qc.ca

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Chapitre 7, page 1 de 18 Système de mesure des itinéraires de facteur et factrice Chapitre 7

Chapitre 7, page 1 de 18 Système de mesure des itinéraires de facteur et factrice Chapitre 7 Chapitre 7, page 1 de 18 Chapitre 7 Allocation pour le transport sur un itinéraire de facteur (Formulaire 33-082-079 et 098) Chapitre 7, page 2 de 18 Introduction Ce chapitre explique les divers modes

Plus en détail

Leçon 1. Généralités : typologies, flux

Leçon 1. Généralités : typologies, flux Leçon 1 Généralités : typologies, flux Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'identifier les caractéristiques techniques et économiques de gestion des flux. Gérard Casanova SOMMAIRE

Plus en détail

Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014

Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014 Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014 Prise de position de l Öbu, 23.12.14 9 mai, Forum ö

Plus en détail

Chap 3 La Gestion des stocks

Chap 3 La Gestion des stocks 1 Chap 3 La Gestion des stocks I LA VALORISATION DES STOCKS...2 A) LA VALORISATION DES ENTRÉES... 2 B) LA VALORISATION DES SORTIES... 3 soit on détermine le coût unitaire de sortie en temps réel par :...3

Plus en détail

Une solution open source complète et flexible pour gérer tous les domaines d'activités de votre entreprise.

Une solution open source complète et flexible pour gérer tous les domaines d'activités de votre entreprise. Une solution open source complète et flexible pour gérer tous les domaines d'activités de votre entreprise. Tetra-Informatique - 59500 DOUAI - 03.27.94.30.20 Odoo est une solution ERP et CRM open source

Plus en détail

Chapitre II : Gestion des stocks :

Chapitre II : Gestion des stocks : Chapitre II : Gestion des stocks : Section I : Présentation générale de la problématique des stocks I. 1. DEFINITION DES STOCKS : Un stock est une quantité de biens ou d articles mis en réserve pour une

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

Chapitre III : La gestion des approvisionnements Section I : Présentation de la fonction approvisionnement :

Chapitre III : La gestion des approvisionnements Section I : Présentation de la fonction approvisionnement : Chapitre III : La gestion des approvisionnements Section I : Présentation de la fonction approvisionnement : I.1. LA FONCTION APPROVISIONNEMENT Dans la plupart des entreprises, les matières premières,

Plus en détail

Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec

Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec DANS LA PROPOSITION D APPROVISIONNEMENTS-MONTRÉAL DE MODIFIER LE MODÈLE ACTUEL D APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS MÉDICAUX ET CHIRURGICAUX

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

Suivi, traçabilité et contrôle : un débit de production élevé à un coût réduit

Suivi, traçabilité et contrôle : un débit de production élevé à un coût réduit Suivi, traçabilité et contrôle : un débit de production élevé à un coût réduit Découvrez comment les solutions de suivi, traçabilité et contrôle aident les fabricants à réduire les coûts, réduire les déchets,

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales Package AON Pertes d exploitation Conditions générales Des dispositions complémentaires relatives aux conditions générales Package AON figurent également aux pages suivantes : Dispositions communes Lexique

Plus en détail

Parisot Meubles. Ajuste sa production

Parisot Meubles. Ajuste sa production Patrick Milot, Directeur des opérations industrielles : Ç Le coût du consultant, du matériel et du projet en interne n est rien comparé à la dynamique de progrès engagée.» Parisot Meubles Stéphane Balandier,

Plus en détail

Tableau synoptique - Les stocks

Tableau synoptique - Les stocks Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Tableau synoptique - Les Eléments de comparaison NCT 04 IAS 02 Tableau synoptique - Les Définition Les sont des

Plus en détail