Annexe «gestion agile des projets informatiques. Guide de gestion des projets informatiques OFROU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annexe «gestion agile des projets informatiques. Guide de gestion des projets informatiques OFROU"

Transcription

1 Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédérale des routes OFROU Mühlestrasse 2, 3063 Ittigen Standortadresse: Mühlestrasse 2, 3063 Ittigen Postadresse: Annexe «gestion agile des projets informatiques» Guide de gestion des projets informatiques OFROU M Informations Date de création / date de révision : 22 août 2013 Auteurs : Membres permanents OFROU : Bruno Frey (Frb), promoteur du projet Stoupa & Partners AG : Daniela M. Schreier (Dms), Gwendolin Stoupa (Gs) Nombre de pages : 20 Documents de référence : Guide de gestion des projets informatiques OFROU V1.03, Liste des modifications Version Date Auteurs Remarques Bundesamt für Strassen ASTRA Bruno Frey Postadresse: 3003 Bern Standortadresse: Mühlestrasse 2, 3063 Ittigen Tel , Fax

2 Table des matières 1. Introduction Généralités But de l annexe Structure de l'annexe Généralités Référence au Guide de gestion des projets informatiques de l OFROU Définitions des termes L agilité au sein de l OFROU Document principal Concepts du «cadre Scrum» Directives Généralités «Cadre Scrum» Autres modèles et outils Liste de contrôle «Décision relative à la réalisation agile de porjets» Agilité dans le cadre des phases du projet Phase du concept métier Phase d'analyse préliminaire Phases Conception IT et Réalisation Organisation du projet et rôles Organisation du projet Vue externe de l'organisation de projets informatiques agiles de l'ofrou Vue interne de l'organisation de projets informatiques agiles de l'ofrou (NOUVEAU) Rôles importants dans un projet informatique agile (vue interne) Rôles repris du guide de gestion des projets d'informatiques de l OFROU Rôles agiles conformément au concept «Scrum» Equipe Scrum Master Propriétaire du produit Rôles complémentaires Assistant du propriétaire du produit Entraîneurs Groupe d'utilisateurs Affectation des rôles Acquisition informatique et rédaction contractuelle dans le cadre de projets informatiques agiles de l'ofrou Remarques et commentaires Entité responsable de ce guide Marquage des documents Structure de stockage /20

3 Sommaire des illustrations Illustration 1 : Vue externe de l'organisation de projets informatiques agiles (voir document principal)11 Illustration 2 : Vue interne de l'organisation de projets informatiques agiles de l OFROU Illustration 3 : Rôles repris du document principal Illustration 4 : Rôles agiles conformément au concept «Scrum» Illustration 5 : Rôles complémentaires Illustration 6 : Affectation des rôles Sommaire des abréviations AWG : rôle agile «Groupe d utilisateurs» CT : rôle agile «Coaches / Trainer» GEVER/Fabasoft : logiciel standard pour le traitement électronique des processus et dossiers dans l administration publique... 8 HERMES : méthode de gestion de projets pour l informatique, les prestations et les organisations commerciales, développé par l administration fédérale MISTRA : OFROU : Office fédéral des routes... 4 PO : rôle agile«product Owner» conformément à Scrum POS : rôle agile «Product Owner Supporter» Rôle CoP «Comité de projet» conformément au guide de gestion des projets informatiques de l OFROU Rôle DO «Donneur d ordres» conformément au guide de gestion des projets informatiques de l OFROU SM : rôle agile «Scrum Master» conformément à Scrum T : rôle agile «Equipe» conformément à /20

4 1. Introduction 1.1. Généralités L agilité s'impose de plus en plus aussi bien dans le contexte informatique général qu'au sein de l'ofrou. Elle convient en premier lieu pour des projets informatiques complexes en raison de leur volume d'exigences techniques et / ou spécialisées ou présentant une forte composante inconnue (p.ex. nécessité de s'intégrer dans les vastes paysages informatiques existants ; pour les applications ; etc.). La livraison régulière de résultats intermédiaires utilisables, la réévaluation et la définition des priorités pour les exigences ainsi que la compréhension des valeurs et actions prennent notamment en compte ces circonstances en cas de traitement agile d'un projet. Les erreurs de développement sont ainsi souvent détectées tôt. L'OFROU est dans l'ensemble bien structuré et offre un sol fertile pour la réalisation réussie de projets informatiques agiles But de l annexe Cette annexe doit mettre à disposition des directives et des expériences accumulées sur des projets informatiques agiles réalisés avec succès. Elle s'entend comme une «recommandation». Elle complète le guide de gestion des projets informatiques OFROU. Les descriptions se limitent aux aspects essentiels en prenant en compte une certaine harmonie avec la gestion traditionnelle de projets conformément au guide de gestion des projets informatiques OFROU. Cette annexe montre par ailleurs, les considérations pertinentes pour l'ofrou dans le cadre spécial des projets agiles d'un point de vue centralisé. Cette annexe vise aussi à créer une compréhension homogène et une langue commune dans le cadre des projets informatiques agiles. Le contenu de cette annexe n'est pas exhaustif et sera complété régulièrement. Cette annexe ne fournit pas de descriptions détaillées des processus agiles, cadres, comme p.ex. le Scrum, etc. 4/20

5 2. Structure de l'annexe 2.1. Généralités Cette annexe décrit la compréhension du «vécu de l agilité» dans le cadre de projets informatiques de l OFROU Référence au Guide de gestion des projets informatiques de l OFROU Cette annexe complète les grands chapitres suivants du guide de gestion des projets informatiques de l OFROU : 5/20

6 6/20

7 3. Définitions des termes 3.1. L agilité au sein de l OFROU L agilité est synonyme de mobilité. Un mode de travail mobile et pragmatique doit permettre d obtenir des résultats présentant une valeur utile et une durabilité maximales pour l OFROU tout en réduisant les dépenses au minimum. Chaque projet informatique agile de l OFROU doit posséder un objectif défini au préalable (vision du projet). Il convient de se rapprocher de cet objectif de manière itérative, axée sur les résultats et compréhensible. Outre un mode de travail axé sur les objectifs et comprenant le moins de bureaucratie possible, il est notamment important que l interaction soit excellente entre les collaborateurs du projet. C est en ce sens que nous parlons par la suite d un «mode de travail agile». Les principes du Manifeste pour le développement agile de logiciels 1 fournissent les lignes directrices d un mode de travail agile au sein de l OFROU. Les individus et leurs interactions sont plus importants que les processus et les outils Des logiciels opérationnels sont plus importants qu une documentation exhaustive La collaboration avec les clients est plus importante que la négociation contractuelle L adaptation au changement est plus importante que le suivi d un plan 3.2. Document principal Le document principal désigne la version de base du guide de gestion des projets informatiques OFROU. En l'absence d'indication contraire, ce document se base sur les définitions des termes du document principal Concepts du «cadre Scrum» Les concepts «Product Backlog», «Potentially Shippable Product (Product Increment)», «Sprint Backlog», «Sprint Goal», «Sprint Retrospective» et «Sprint Review» proviennent de la terminologie du «cadre Scrum» et peuvent être p.ex. consultés dans le «Scrum Guide» «The Scrum Guide», octobre 2011, conçu et tenu à jour par Ken Schwaber et Jeff Sutherland 7/20

8 4. Directives 4.1. Généralités Dans le cadre du traitement à fins d actualisation du guide de gestion des programmes informatiques de l OFROU avec ajout des aspects agiles, il s est avéré que certaines directives contraignantes dans le cadre de la réalisation des projets informatiques agiles de l OFROU étaient judicieuses. Plusieurs raisons le justifient entre autres : Etablissement d une certaine cohérence dans le mode de travail avec obtention de l efficacité lors du travail et échange et développement de connaissances au sein de l OFROU ; Création d une base pour un contrôle sur l ensemble du projet ; Communication efficiente par le recours à une langue commune ; etc «Cadre Scrum» La base des projets informatiques agiles de l OFROU est le «cadre Scrum» 3. Cela vaut notamment pour l occupation des rôles et l utilisation des principaux artefacts. D autres outils, processus, méthodes agiles, etc. peuvent être utilisés en complément ou en élargissement Autres modèles et outils Liste de contrôle «Décision relative à la réalisation agile de projets» Cette liste de contrôle aide à décider si un projet informatique doit être réalisé de manière agile ou non. La liste de contrôle est enregistrée en allemand et en français sur GEVER/Fabasoft : version allemande : M version française : M «The Scrum Guide», octobre 2011, conçu et tenu à jour par Ken Schwaber et Jeff Sutherland 8/20

9 5. Agilité dans le cadre des phases du projet 5.1. Phase du concept métier Une proposition est que le concept métier doit déjà être démarré de manière agile avec un chef de projet métier et, si besoin est, un chef de projet informatique afin d'exploiter les valeurs d'expérience et les avis de différents domaines spécialisés et techniques et de pouvoir contrer d'éventuels développements erronés Phase d'analyse préliminaire La phase d'analyse préliminaire permet de définir une recommandation en faveur d'une approche agile ou contre cette approche. Les résultats de l'examen des objectifs du projet et des bases de détermination du type de projet permettent toujours une telle recommandation. Les rôles et documentations nécessaires doivent être déterminés à l'aide du type de projet défini. Il convient par ailleurs de définir les processus, les méthodes, les cadres, etc. agiles à utiliser et pourquoi. Cette recommandation influe sur la planification de l'organisation du projet effectuée pendant cette phase. La décision de réaliser ou d'acheter (Make-or-Buy) est aussi prise pendant cette phase. La recommandation doit par conséquent aussi être prise en compte dans le cadre de l acquisition informatique et de la rédaction contractuelle informatique Phases Conception IT et Réalisation La conception informatique définit les conditions cadres de la réalisation informatique technique. La décision d'opter ou non pour une approche agile pour le projet est prise au plus tard lors de la phase de réalisation car c'est aussi là que sont entre autres élaborés les documents d'acquisition. 9/20

10 6. Organisation du projet et rôles Un projet informatique se définit par son unicité et sa durée limitée. Il nécessite une organisation particulière, qui, dans la plupart des cas, ne correspond pas à l'organisation hiérarchique. Des rôles spécifiques n'existant pas dans l'organisation traditionnelle de projets (conformément au document principal) doivent être pris en compte dans le cadre de projets informatiques agiles. L'organisation des projets informatiques agiles de l OFROU est présentée dans ce chapitre qui explique et montre les vues de l'organisation du projet et les rôles principaux. On a par ailleurs une recommandation pour l occupation des rôles agiles Organisation du projet L'organisation du projet est définie pour une durée fixe. Elle se superpose à l'organisation traditionnelle du projet d'une part, et d'autre part doit être clairement ancrée dans celle-ci. L'organisation du projet présentée dans cette annexe est générique et doit être modifiée en fonction de la situation du projet informatique agile. Dans le cadre de projets informatiques agiles, on fait la distinction entre deux vues de l'organisation du projet : la vue externe pour les projets informatiques généraux de l OFROU (conformément au document principal) et la vue interne qui prend en compte les besoins spéciaux dans le cadre d'un traitement agile du projet. 10/20

11 Vue externe de l'organisation de projets informatiques agiles de l'ofrou Dans un projet informatique agile de l OFROU, la forme de l organisation du projet vers l extérieur doit être conservée dans le guide de gestion des projets informatiques de l OFROU / HERMES conformément au guide de gestion des projets informatiques. Il faut p.ex. toujours comme avant un système de rapports correspondant. C est la raison pour laquelle l illustration suivante qui décrit cette vue externe a été reprise sans changement du document principal et est encore mentionnée ici. Les détails figurent dans le document principal. Illustration 1 : Vue externe de l'organisation de projets informatiques agiles (voir document principal) 11/20

12 Vue interne de l'organisation de projets informatiques agiles de l'ofrou (NOUVEAU) La vue interne sur l organisation du projet couvre les besoins dans le cadre d'une réalisation agile de projets informatiques. Elle concerne en premier lieu les personnes participant activement à la réalisation du projet informatique agile. Dans le contexte de la vue interne, on vise principalement à ce que tous les participants (dans le cadre des rôles qui leur sont affectés) assument au mieux leur responsabilité et puissent parfaitement assumer leurs tâches. Par conséquent, chacun est habilité à s imposer en prenant en compte le manifeste 4 agile et en s axant sur l objectif et la solution. On doit volontairement s écarter d une réflexion hiérarchique «classique». Les rôles «CoP» et «DO» doivent être interprétés conformément à la vue externe et au document principal. Illustration 2 : Vue interne de l'organisation de projets informatiques agiles de l OFROU 4 12/20

13 6.2. Rôles importants dans un projet informatique agile (vue interne) Les rôles représentent toujours des profils définis dans le cadre de projets informatiques agiles de l OFROU. Ils sont nécessaires pour la gestion des tâches, la communication, la suppression des malentendus en rapport avec les responsabilités, les tâches (fondamentales) et les compétences. La suite du présent document énumère et décrit les nouveaux rôles venant s'ajouter dans le cadre de projets informatiques agiles de l OFROU afin de créer une compréhension commune dans un contexte agile. Les responsabilités, tâches et aptitudes nécessaires sont décrites au minimum et doivent donc être reprises telles quelles et développées en fonction de la situation. Pour réussir un projet informatique agile, il est important de définir clairement ces rôles avec la compréhension culturelle nécessaire au début d'un projet informatique et d'affecter les différentes personnes concrètes aux différents rôles. Comme le montre l'illustration 2, les rôles peuvent être divisés en trois catégories : Rôles repris du document principal, Rôles agiles conformément à Scrum et Rôles complémentaires Les différents rôles vont maintenant être décrits concrètement dans leur forme générique Rôles repris du guide de gestion des projets d'informatiques de l OFROU Les rôles suivants ont été repris du document principal : Comité de projet et Donneur d'ordre. Illustration 3 : Rôles repris du document principal Ces deux rôles doivent aussi être utilisés judicieusement dans le cadre de projets informatiques agiles de l OFROU. Ils sont repris dans le contexte agile conformément à leur description dans le document principal. 13/20

14 Rôles agiles conformément au concept «Scrum» Les rôles suivants sont repris du «cadre Scrum» : Equipe, «Scrum Master» et Propriétaire du produit. Illustration 4 : Rôles agiles conformément au concept «Scrum» Les descriptions suivantes doivent montrer les aspects importants pour l'ofrou Equipe Nom Equipe (T pour «Team») 3 à 9 personnes Domaine de responsabilité Tâches et compétences L'équipe est responsable de la mise en œuvre des prestations promises au cours de la prochaine période de travail (sprint). Dans l'idéal, elle est composée de personnes de différentes spécialités (p.ex. analyse, conception, programmation, test, etc.). L équipe définit l'objectif du sprint (Sprint Goal) ; rend visibles les contenus et progrès de son travail ; présente le produit potentiellement livrable («Potentially Shippable Product») lors de l'examen du sprint ; s'organise elle-même ; est très motivée et met tout en œuvre pour atteindre l'objectif du sprint ; agit avec une conscience extrême de ses responsabilités ; peut s'adapter avec flexibilité aux nouvelles situations ; a la volonté de s'améliorer en permanence (rétrospective du sprint) Scrum Master Nom Scrum Master (SM) une personne Domaine de responsabilité Tâches et compétences Le Scrum Master est responsable du respect du processus. Le Scrum Master : guide les acteurs lors du processus en servant ; n'exerce pas d'autorité ; élimine les obstacles et veille à ce que l'équipe fonctionne / puisse travailler de manière productive ; assure un excellent environnement de travail à l'équipe ; peut s'adapter avec flexibilité aux nouvelles situations ; 14/20

15 accompagne les changements ; anime p.ex. les réunions de mêlée ; nécessite une compétence de direction élevée ; remarque les problèmes / conflits et trouve les déclencheurs ; résout les problèmes et dirige les négociations ; décèle les dépendances, ce qui pourrait poser problème, les points critiques & les «goulots» ; a une attitude ouverte vis-à-vis de la critique et des remarques ; collabore ; favorise la conscience commune des responsabilités pour le succès global du projet informatique ; sait pousser les gens et les encourager Propriétaire du produit Nom Propriétaire du produit (PO pour «Product Owner») une personne Domaine de responsabilité Le propriétaire du produit est responsable de la durabilité et de la valeur de la solution pour l OFROU ainsi que du carnet du produit (Product Backlog). Il décide des exigences à mettre en œuvre en conséquence et est par ailleurs responsable du budget du projet informatique. Dans le domaine de responsabilité, on n'a qu'un propriétaire par projet informatique. Il peut être assisté par l'assistant du propriétaire du produit («Product Owner Supporter» ou POS). Tâches et compétences Le propriétaire du produit. détermine en fin de compte la vision du projet informatique et la communique clairement et de manière compréhensible aux parties prenantes du projet (notamment à l'équipe) ; formule et détermine le contenu (scénarios des utilisateurs / fonctionnalités) de la solution ; définit les priorités (Product Backlog) ; vérifie le contenu et les priorités de chaque sprint (valeur, durabilité, qualité) ; veille à ce que le contenu du carnet du produit soit correctement compris ; représente le «véritable client» ; réceptionne le travail de l'équipe ou le renvoie (examen du sprint) ; décide quand un résultat terminé (Release) doit être publié ; possède un excellent savoir-faire métier et a une vaste compréhension technique (ou est aidé par un POS disposant du savoir-faire correspondant) afin de pouvoir prendre des décisions ciblées et cohérentes ; ne perd jamais de vue la durabilité et la valeur de la solution pour l OFROU ; peut s'adapter avec flexibilité aux nouvelles situations ; est capable de s'imposer ; sait s'exprimer clairement. Remarques particulières Un collaborateur embauché par l'ofrou est favorisé pour ce rôle afin que les intérêts de l'ofrou soient représentés au mieux. Le PO doit par ailleurs avoir suffisamment de capacités pour s'acquitter de ses tâches et disposer du pouvoir de décision nécessaire ce qui est considéré comme un facteur déterminant pour le succès d un projet informatique agile de l OFROU. 15/20

16 Rôles complémentaires Les rôles suivants doivent être occupés / considérés de manière spécifique à l'ofrou dans le cadre de projets informatiques agiles : Assistant du propriétaire du produit (Product Owner Supporter), Entraîneurs (Coaches / Trainers) et Groupe d'utilisateurs Illustration 5 : Rôles complémentaires Assistant du propriétaire du produit Nom Domaine de responsabilité Tâches et compétences Assistant du propriétaire du produit (POS pour «Product Owner Supporter») Plusieurs personnes Les assistants des propriétaires des produits doivent assister au mieux le propriétaire du produit et le cas échéant compenser les compétences qui manquent au propriétaire du produit. Un assistant du propriétaire du produit : assiste le propriétaire du produit dans ses tâches Remarques particulières Il s'agit d'un groupe de personnes pouvant provenir de différentes disciplines. 16/20

17 Entraîneurs Nom Entraîneurs (CT pour «Coach / Trainer») Plusieurs personnes Domaine de responsabilité Tâches et compétences Un entraîneur est un mentor pour tous les collaborateurs de l'ofrou participant à des projets informatiques agiles. Il doit veiller à rendre possibles les actions agiles et à ce qu'elles soient comprises par tous les participants. Un entraîneur (Coach) : assiste notamment le Scrum Master, le propriétaire du produit et l'équipe mais aussi les autres participants au projet dans le cadre de la mise en œuvre du projet agile ; peut encadrer plusieurs projets informatiques de l OFROU ; aide à harmoniser les méthodes agiles avec d'autres méthodes (comme HERMES) ; collecte les expériences de projets dans le cadre d'une approche structurée et périodique et les consigne par écrit ; possède un solide savoir-faire dans le domaine de l agilité ; apporte en général un solide savoir-faire informatique : a accumulé de solides expériences lors de projets agiles en tant que Scrum Master ou de propriétaire du produit ; possède les capacités d'un Scrum Master et une compétence élevée en relations humaines ; est en mesure d'accompagner le processus de changement ; ne prend pas parti Groupe d'utilisateurs Nom Groupe d'utilisateurs (AWG pour «Anwendergruppe») Plusieurs personnes Domaine de responsabilité Tâches et compétences Le groupe d'utilisateurs est constitué des personnes utilisant en fin de compte la solution. Ce sont elles qui doivent informer au mieux sur l'intérêt de la solution informatique. Le groupe d'utilisateurs : fournit les exigences à l'égard du projet informatique ; teste et évalue la solution et les résultats intermédiaires fournis ; doit être axé sur la solution, constructif et proactif. 17/20

18 6.3. Affectation des rôles Le tableau suivant montre les rôles du guide de gestion des projets informatiques OFROU pouvant affectés aux rôles dans le cadre d'un projet informatique agile. La colonne de gauche «Rôles conformément au guide de gestion des projets informatiques OFROU» contient la liste des rôles importants dans un projet informatique conformément au document principal. La partie de droite «Rôles dans des projets informatiques agiles» montre les rôles à occuper dans des projets informatiques agiles de l OFROU. Les rôles «DO» et «CoP» doivent être repris conformément à la définition de l'organisation traditionnelle du projet (voir document principal). Si plusieurs rôles agiles sont affectés à un rôle du guide, cela signifie que la personne peut assumer l'un «ou» l'autre rôle. Illustration 6 : Affectation des rôles 18/20

19 7. Acquisition informatique et rédaction contractuelle dans le cadre de projets informatiques agiles de l'ofrou Afin de créer une sécurité juridique accrue et de centraliser les connaissances et les mettre à la disposition de tous les collaborateurs de l'ofrou, le thème de l'acquisition informatique et de la rédaction contractuelle dans le cadre de projets informatiques agiles de l OFROU est actuellement en cours d'actualisation. 19/20

20 8. Remarques et commentaires 8.1. Entité responsable de ce guide Le secteur Controlling-IT / Gestion des projets-it de l'ofrou est l'entité responsable pour le respect et l'administration de la gestion des projets informatiques et par conséquent du présent guide : Office fédéral des routes Informatique stratégique Controlling-IT et Gestion des projets-it Bruno Frey Pulverstrasse Ittigen, adresse postale : 3003 Berne Courriel : Site Internet : Téléphone : Fax : Le présent guide est contraignant pour les projets informatiques au sein de l'ofrou. Toute dérogation doit être clarifiée et coordonnée avec le secteur Controlling-IT / Gestion des projets-it Marquage des documents Il n'existe aucune exigence ni directive OFROU en matière de marquage des documents. Le choix du type de marquage est donc entièrement de la responsabilité du chef de projet et doit être réglementé dans le manuel de projet. Deux options possibles de marquage des documents : sigle du projet_date_type de doc_nom du document_<l>_versionxx.yy Exemple : KUBA_ _PH_Pflichtenheft-KUBA6_d_V01.00 type de document_sigle du projet_nom du document_l_date_versionxx.yy Exemple : PH_KUBA_Pflichtenheft-KUBA6_d_ _V01.00 Décomposition : Date : date d'édition (aaaammjj = année/mois/jour) Versionxx.yy : version de l'édition, la version d'une ébauche porte l'initiale X et une version approuvée porte l'initiale V L : langue (d, f, i, e) Type de doc : BE = rapport, PR = présentation, AK = note d'accompagnement, AU = document de travail, BF = lettre, HB = manuel, PH = cahier des charges, PK = procès-verbal, ZE = dessin Des informations et conseils supplémentaires relatifs au marquage des documents peuvent être obtenus auprès du secteur Controlling-IT / Gestion des projets IT de l'ofrou Structure de stockage OFROU ne dispose pas encore d'exigences et de directives relatives au stockage des documents. Des informations et conseils supplémentaires relatifs au stockage des documents peuvent être obtenus auprès du secteur Controlling-IT / Gestion des projets IT de l'ofrou. Le manuel de projet MISTRA peut être utilisé en guise d'exemple. 20/20

backlog du produit Product Owner

backlog du produit Product Owner Méthodes agiles : Définition: selon Scott Ambler «Une méthode agile est une approche itérative et incrémentale pour le développement de logiciel, réalisé de manière très collaborative par des équipes responsabilisées

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Une méthode de Gestion de projet SCRUM

Une méthode de Gestion de projet SCRUM Une méthode de Gestion de projet SCRUM PRÉSENTÉ PAR KAHINA BERKANI LUDOVIC BERUTTI LUDOVIC DEVILLERS ALEXANDRE GIORDANENGO M2 MIAGE Gestion de projet Sous la direction de Monsieur WINTER Introduction Plan

Plus en détail

SCRUM en Bref. Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c. S-Système A S-Système B S-Système C A1, B1, C2 A2, C1, A3 B2 B3 C3

SCRUM en Bref. Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c. S-Système A S-Système B S-Système C A1, B1, C2 A2, C1, A3 B2 B3 C3 Rappels : étapes de développement de systèmes: 1. Étude des besoins 2. Analyse 3. conception 4. Implémentation 5. Test 6. Déploiement Planification Post-Mortem Système comprend trois sous-systèmes:a,b,c

Plus en détail

Développement agile. Agile Manifesto. Développement agile Hafedh Mili 2012

Développement agile. Agile Manifesto. Développement agile Hafedh Mili 2012 Développement agile Hafedh Mili 2012 1 Développement agile Un ensemble de pratiques de développement logiciel qui mettent l'emphase sur: Le pragmatisme (vs dogmatise) La réactivité aux changements L'implication

Plus en détail

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM 1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM Scrum est une méthode agile pour la gestion de projets informatiques. C est une méthode itérative basée sur des itérations de courte durée appelées Sprints.

Plus en détail

GESTION DE PROJET : LA METHODE AGILE

GESTION DE PROJET : LA METHODE AGILE GESTION DE PROJET : LA METHODE AGILE Le SCRUM est une méthode de gestion de projet. Elle a pour but d améliorer la productivité des équipes. Ce terme est inspiré du terme Scrum en rugby qui désigne une

Plus en détail

L Agilité MODE PASSAGÈRE OU APPROCHE PÉRENNE? Sylvie Trudel. Mise en contexte: les acteurs d un projet logiciel. Cadres: Supervisent

L Agilité MODE PASSAGÈRE OU APPROCHE PÉRENNE? Sylvie Trudel. Mise en contexte: les acteurs d un projet logiciel. Cadres: Supervisent L Agilité MODE PASSAGÈRE OU APPROCHE PÉRENNE? Mise en contexte: les acteurs d un projet logiciel 2 Experts d affaires: Utilisent le service Personnel: Utilisent la solution Cadres: Supervisent Haute direction:

Plus en détail

Certification Scrum Master

Certification Scrum Master avec Jeff Sutherland Les méthodes Agiles représentent indéniablement une approche nouvelle et différente dans la conduite de projets. Au lieu de suivre un plan à la lettre en assignant des tâches à une

Plus en détail

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM Méthodes agiles & SCRUM 1/ Pourquoi les méthodes agiles? Définition d une méthode agile. Fondamentaux. Quand les utiliser? 2/ SCRUM En quoi est-ce une méthode agile? Sprints et releases. Le Product Owner.

Plus en détail

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 MIGRATIONS Garder la maîtrise lors de migrations GARdER la maîtrise LORS de migrations Lors

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs

TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs Informations générales sur le document Type de document Stratégie Standard Document de référence Exigence d application Obligatoire Recommandé Domaine

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires

eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires TIME WINDOW DRIVEN REPORTING POUR DES ANALYSES ET DES RAPPORTS COMPLETS ET EXACTS, À TEMPS TOUT LE TEMPS www.secondfloor.com eframe pour optimiser

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Profil de qualification pour employé de commerce /employée de commerce

Profil de qualification pour employé de commerce /employée de commerce Profil de qualification pour employé de commerce /employée de commerce 68300 Employé de commerce / Employée de commerce formation de base 68200 Employé de commerce / Employée de commerce formation élargie

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

Maîtrise d ouvrage agile

Maîtrise d ouvrage agile Maîtrise d ouvrage agile Offre de service Smartpoint 17 rue Neuve Tolbiac 75013 PARIS - www.smartpoint.fr SAS au capital de 37 500 - RCS PARIS B 492 114 434 Smartpoint, en quelques mots Smartpoint est

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE CHAPITRE 1 OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1. Objet Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Système d information pour la gestion des routes et du trafic (MISTRA) Manuel d exploitation et de support pour les cantons

Système d information pour la gestion des routes et du trafic (MISTRA) Manuel d exploitation et de support pour les cantons Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral des routes OFROU Helpdesk de l OFROU Version 1.0 (OFROU-GEVER : M022-0393) SFS 60050 M BE

Plus en détail

Yassine ZAKARIA SÉMINAIRE : MÉTHODES AGILES

Yassine ZAKARIA SÉMINAIRE : MÉTHODES AGILES Yassine ZAKARIA SÉMINAIRE : MÉTHODES AGILES Quelques constats Etude du Standish Group Seul 1/3 des projets informatiques sont qualifiés de succès 50 % sont livrés et opérationnels, mais sont sortis du

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Rosenthaler + Partner AG Management und Informatik Feldrebe nweg 16 CH-4132 Muttenz 2

Rosenthaler + Partner AG Management und Informatik Feldrebe nweg 16 CH-4132 Muttenz 2 Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral des routes OFROU Lukas Schildknecht Version 1.10 du 09.06.2010 Code docu: LBK EB MISTRA

Plus en détail

Préparation à la Certification PMI- ACP

Préparation à la Certification PMI- ACP Catégorie :... Certification Durée :... 5 jours / 40 heures Méthode :... Formation Langue :... Dispensé en français ou en anglais, Support en anglais PDU :... 40 Code du cours :... PMIACP05FR Pré- requis

Plus en détail

Info-assurance Réunion de l IASB du 22 juillet 2014

Info-assurance Réunion de l IASB du 22 juillet 2014 www.pwc.com/ca/insurance Info-assurance Réunion de l IASB du 22 juillet 2014 Puisque divers points de vue sont analysés lors des réunions de l IASB, et qu il est souvent difficile de décrire avec précision

Plus en détail

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste:

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille Grade: D1 Département: Gestion de projet et de portefeuille

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Le cycle de développement des produits à la Société GRICS : une nouvelle approche

Le cycle de développement des produits à la Société GRICS : une nouvelle approche Le cycle de développement des produits à la Société GRICS : une nouvelle approche Par : Denis Bessette Développement des systèmes Société GRICS Plan de la présentation 1. Agile et la planification stratégique

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-4 Personnes

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet 1. Résultats du training > Maîtrise de solutions s pour réduire le cycle de développement de nouveaux projets et en augmenter les performances. > Acquisition des compétences indispensables

Plus en détail

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé en vue de l obtention du titre de "Conseiller ère diplômé e en orientation professionnelle, universitaire et de carrière" par la validation

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux PROFIL DU POSTE GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux Objectifs associés au poste Le ou la gestionnaire, Opérations des Jeux, gérera les volets opérationnel et logistique des préparatifs des Jeux qui lui ont

Plus en détail

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 www.pr4gm4.com Gestion des risques Présentation Mars 2010 Copyright 2010 - PR4GM4 Actualité du 27 janvier 2010 2 Actualité du 11 février 2010 3 Domaine

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique»

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Gestion de projet Agile Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Sommaire Introduction Principes et méthodes Agiles Scrum 2 Introduction Gestion de projet : démarche structurante assurant

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente Instruction contient des dispositions générales pour le processus

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Centre canadien des mesures d urgence

Centre canadien des mesures d urgence Centre canadien des mesures d urgence Plan de continuité des opérations de nom du service ou de l'unité opérationnelle DM Crée le jour, mois, année Revu le jour, mois, année Page 1 Table des matières Équipe

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Conduite de projets SI Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Agilité : de quoi parle-t-on? Agilité de l entreprise Urbanisme Architectures SOA Agilité du SI ERP Plateformes applicatives agiles

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions...

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions... - Introduction 41 Résultats visés... 41 Fonctions de gestion. 42 Compétences de gestion. 43 Prendre des décisions... 44 Rédaction d un CV ou d une biographie. 45 40 Introduction : Le présent module permettra

Plus en détail

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER HERMES 5.1 Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER ManagerHERMES_FR.indd 1 20.05.15 12:05 ManagerHERMES_FR.indd 2 20.05.15 12:05 «Ce qui dure, c est le changement» (Michael Richter,

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 29 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CHARGÉ DE L EXAMEN DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION Septième session

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

Agile 360 Product Owner Scrum Master

Agile 360 Product Owner Scrum Master Agile 360 Product Owner Scrum Master Lead Technique Equipe Agile Conception Agile Leadership Agile Software Craftmanship Test Driven Development Catalogue 2013 Liste des formations Formation Agile 360

Plus en détail

Politique de gestion intégrée des risques

Politique de gestion intégrée des risques 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Politique de gestion intégrée des risques Émise par la Direction, Gestion

Plus en détail

Retour d expérience implémentation Scrum / XP

Retour d expérience implémentation Scrum / XP Retour d expérience implémentation Scrum / XP Bruno Orsier Octobre 2008 p.1 Bruno Orsier, Agile Tour 2008 Grenoble Plan Qui sommes nous? Pourquoi Scrum/XP? Historique de la mise en œuvre Bilan Sondage

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Manuel sur l'etablissement de Systèmes de Gestion Durables des Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre

Manuel sur l'etablissement de Systèmes de Gestion Durables des Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre GROUPE CONSULTATIF D'EXPERTS SUR LES COMMUNICATIONS NATIONALES EMANANT DES PARTIES NON VISEES A L'ANNEXE I DE LA CONVENTION (GCE) Manuel sur l'etablissement de Systèmes de Gestion Durables des Inventaires

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Proposition de la CRUS et de la KFH pour la discussion sur les articles 1, 2, 4 et 33-36 du projet de consultation pour la LAHE

Proposition de la CRUS et de la KFH pour la discussion sur les articles 1, 2, 4 et 33-36 du projet de consultation pour la LAHE Loi fédérale sur l aide aux hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles (LAHE) Proposition de la CRUS et de la KFH pour la discussion sur les articles 1,, 4 et 33-36 du projet

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse.

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse. Règlement d organisation des cours interentreprises destinés aux employées et employés de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) de la branche de formation et d examens Services et administration

Plus en détail

Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation

Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation RÉUNION DE LA REVUE DE LA STRATÉGIE DE L ITIE, HENLEY, 11-12 AVRIL 2012 Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation Secrétariat international de l ITIE Oslo, 4 avril

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

CERTIFICATION Professional Scrum Developer (.NET)

CERTIFICATION Professional Scrum Developer (.NET) Durée 5 jours Description Le cours «Professional Scrum Developer» de Pyxis offre une expérience intensive unique aux développeurs de logiciels. Ce cours guide les équipes sur la façon de transformer les

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non auditée) Exercice 2014-2015

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

Cours Ephec Niv. 2 : Technique et gestion de projet. Par Monsieur Bertieaux Année Académique 2014-2015. Quelles sont les 4 valeurs Agiles?

Cours Ephec Niv. 2 : Technique et gestion de projet. Par Monsieur Bertieaux Année Académique 2014-2015. Quelles sont les 4 valeurs Agiles? Cours Ephec Niv. 2 : Technique et gestion de projet Par Monsieur Bertieaux Année Académique 2014-2015 Réponse aux questions du cours, slide Cours 2_2_Scrum Quelles sont les 4 valeurs Agiles? 1. «Les personnes

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

Termes de Référence Spécialiste en Gestion Financière

Termes de Référence Spécialiste en Gestion Financière Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Termes de Référence Spécialiste en Gestion Financière

Plus en détail

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction A : Analyse des émissions sectorielles clés B : Dispositions institutionnelles pour les activités de réduction

Plus en détail

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices Aide-mémoire 19 Réseaux d entreprises formatrices Qu est-ce qu un réseau d entreprises formatrices? Un réseau d entreprise formatrices est un groupement d entreprises qui, seules, ne pourraient pas assurer

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 International Environment House Mél : ssc@pops.int 11-13 chemin des Anémones Site Internet : www.pops.int CH

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) Le président DECISION N ADM-04-10 REV DU PRESIDENT DE L OFFICE du 29 mars 2012 relative au télétravail LE PRESIDENT DE L

Plus en détail