ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE"

Transcription

1 ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COERCE RESTRICTED DPC/P/W/1/Rev mars 1985 Arrangement international relatif au secteur laitier COITE DU PROTOCOLE CONCERNANT CERTAINES POUDRES DE LAIT Tableaux sommaires Revision Conformément à la règle 28 du règlement intérieur, le secrétariat a établi les tableaux sommaires ciaprès reprenant les données fournies dans le tableau A du questionnaire 1 pour le lait écrémé en poudre et le lait entier en poudre. Ce document contient également des tableaux des exportations par destinations pour ces deux produits. «50529

2 0PC/P/W/1/Rev.22 Page 2 Signes et conventions Les signes suivants ont été utilisés dans les tableaux statistiques chiffre non disponible néant ou quantité négligeable < ) chiffre provisoire sujet à revision NOTES Les tableaux statistiques ne reprennent que les données qui ont été fournies au secrétariat en réponse aux questionnaires portant sur les produits visés par les protocoles. Les chiffres ayant été arrondis» les totaux annuels peuvent ne pas correspondre exactement à la somme des chiffres trimestriels. Par ailleurs» la revision des totaux annuels» alors qu'il n'y a pas eu de revision des données trimestrielles» explique les différences plus importantes qui peuvent être relevées. Dans ces cas les données apparaissent entre parenthèses. La définition des stocks peut différer suivant les pays ou groupes de pays considérés. Dans la mesure du possible» la définition a été précisée dans les tableaux concernés. Les données qui figurent dans les tableaux relatifs à la consommation se rapportent à la consommation apparente» soit: stocks en début de période + production + importations totales moins exportations totales + stocks en fin de période. Les données concernant la population» utilisées pour le calcul de la consommation par habitant» ont été extraites du "Rapport de statistiques de la population et de l'étatcivil ^ Supplément spécial ", publié par l'onu en.

3 DPC/P/W/1/Rev.22 Page 3 LAIT EC3EE EN PCUORE Tableau 1: Tableau 2: Tableau 3: Tableau 4: Tableau 5: Tableau 6: Production Exportations Exportations par destinations Importations Consommation Stocks

4 TABLEAU 1 <S Production de lait écréeé en poudre * "^ ( illiers de tonnes étriqués) Variation! «n Jintr.Kart Avr.Juin Juil.Sept. 0d. e. Pay* pourcantagi /82 / Argentine. 21, , Australie 81,5 111,3 «36,6 1E.S 26,3 10, Autrichi 31,3 36,4 16, ,9 B Bulçari» 1.5 1,7 13, , ,1 121,7 29,7 2 24,5 36,6 44, ,3 23,2 CEE 1 962, ,0 (2 07) 27,2 (16,9) 57 (53) 798,0 (700,0) '508.0 (36) 615,0 (47) Finland» 57,0 69,0 «21,1 13, ,0 20,0 Hongrie , , Japon 131,0 155,0 155,0 «16,3 0,0 37,0 3B,0 42,0 43,0 40, ,0 KouvalItZHaDdi 175,2 177, ,8 61,6 11,5 45,6 40,8 45,0 85,3 h'onrlgi , , Pologna 99,7 131,9 «32, ,8 35,8 4 40,0 43,1 32,9 22,6 24,5 8, Suedi 45,7 52,6 61,2 «6,2 15, ,0 19,8 21, , ,4 Suits» 28,1 30,9 33,8 «10,0 9, , , ,5 EtatsUnia 639,7 691,0 «8,0 167,0 149,0 205, ,0 14 Uruguay 3.8 4,1 «9, ,9 0, Y compris les aélanges de lait écréoé en poudre et de babeurre en poudre et le lait écréeé" en poudre aodifié.

5 TABLEAU 2 Exportation» da lait écréaé an poudra ( 111 tara da tonna» étriqué») Pays /82 Variât Un» an paurcantaga /83 Janv. Harj Juil.Sopl. Avr. Juin Oct. Dec. Argentine ,5 3,6 Australie 1 36,1 55,5 53,7 14,8 15, ,2 19,4 22,2 Autriche 13,3 16,3 23,0 2,2 2, ,5 5,2 4.3 Bulgarie 119, ,4 28,4 25,8 33,0 1 CEE Finlande 358,0 192,0 289,0 46,4 ( 50,5) 57,0 (60,0) 59.0 (97,0) 1,0 3 (53,0} 2,0 (40,0) (79,0) Kongri e Japon ,6 35,0 100,0 0,5 2,1 NouvelleZélande 141,3 155,2 9,8 40,0 41,1 39,3 41,5 38,1 27,7 37,8 Norvège 4.7 0, ,4 Pologne 10,8 37,9 252, , ,5 11,4 19, Suède 18,8 31,3 28,9 66,5 7,7 8.4 « , ,8 Sut ne C ,6 75,0 E taituni s Uruguay ,7 46,7 45,0 60,0 52,0 0,5 5 62,0 98, Y ceapri* lea flanges da lait écréaé an paudra at de babeurre an poudra at la lait écréaé an poudra lodifié. 2 A1da alimentaire

6 IfSlUU 1 (inorutlom it lill içrhé m poudr» pir rloloni (tonnn <<trlquci) ca 1 KWVELLEZEIAKOE ETA1SUKIS CAKAOA AUSTRALIE POLOGNE SUEDE AUTRICHE FIUAKOE TOTAL DEST twins ^^^^^^ 1S ) EUROPE OCCIOCmiE ca Autru p«ri di l'europi occtdintili (204 JI ) ( J ? L EUROPE ORItmif m U 276 2LEZ URSS AHERIOlE DU HORO EtitiUali Cinidi Autru il! il ill lib ) 41 A*RIOUE DU SUD AKERIOUC CEKTR4U IL 13 3B? ] isju 11'?51 CARAÏBES AFRIQUE Autru pijfi d'afrlqui B un S5 ASIE DU SUD ETDE l'esi Upon Autru piyi d'aili du Sud it di l'ett ( J » ? ASIE OCCIDEKTAIE OCEANIC AUTRES DCSTI1I0KS il m mi 1 OU SS574 LUI TOTAL PATS UPORTAIEURS DE PETROLE (ictbrii di l'oup) ( SIS A l'ucluston du ceirci fntricoituruutilrt. Li total n«cotprind qui 1 chiffrti inuiiru. Donnia prt'lliliulrii. SOU: Pour U uipoittloi dit rtgum d«ditilnitun, «olr sign IS '* '7.

7 TABLEAU 1 Importations de lait écrémé en poudre (illiers de tonnes métriques) raja 19B2 Variations an pouroantagt /82 I98U/83 Janv.Hara Avr.Juln 1981.l.Sept. Oct.04c. 198} Argtntln* 1 Auatralla 0 0,80 33, Autrioho Bulgaria CEE 1,00 (100,0), Finland* Uongrl* Japon 90 93,00 90,00 0, ,00 18, ,00 21, ,00 NouvelleZilanda Norvège Pologne 8, Afrlqua du 9ud Suida ,90 0,80 100,0 50,0 11,1 0,<t Sulaia EtataUnl» Uruguay ,0 y compris les mélanges de lait écrémé en poudre et de babeurre en poudre et le lait écrémé en poudre modifié. Jjj > <» \» «I K>

8 TABLEAU S Consomatlon d«lait éçrété en poudre & a («ilhers de tonnes wétrlquea) Argentin* CsnteKaatlen tauulm Alimentation «aliult AuatraOla Conaossatlan huaalna Allacntatlsp. tnluli Autriche CanaoE=atlen hucilne Alln.nti.tlon anlaala Bulgaria Con»oc=*tlon huaalna Allacntatlen ululi ComoE=atlen huaalna Allcentatlon anlnala CET Consecration bucalna Allcentatlon anlcala Finland* Consocaatlon huulni Allsentatlon anlrala Hongrie Contestation huaalna Allnentatlon anlaala Japan Conaocaatlon huniln* Alimentation ap'aal* NouvclleZflando Conaoc=atlon huaalna Allcentatlon anlcala *»T» was 33.* «.2 1 «0,7 1 JOB 2*0, ,0 ** « W.0 m.o 70,0 0,9 15.» 32.» l7»o i*.7 i> «0, ,0 65 « «.2 28,8 2«3,0 19»,0 « Î.6 (2,151,0 259, Variation* «a poorccntaga /82 15.» ,1 45,0 0,0 55, ,0 71.» 11.9 ' ,0 Varlitleai ea ircioiiet /83 14,3 14,3 ( 3,4, (0,0 ( 154 1,5 2,1 1,4 3anv.Hara * 2.» B oti 9.2 J 6 ' ,0 5' 9 «.I??' **, *.«oil ,«(IJS.O «62.0 (X1 2' *.o? * *.l 2»' l*.o An.Juln » o~5 9.1 *?S.o ao.o *5J.o 21,0 l' 18,0 9.«i» 1 8.* SI 0,4 0*4 2».2 («28.0 (B6.0 <J* » t.» 67,8 41,0 1!,0 Jril^StpU un 0.7 «.«0.5 h m,o 6B.0 26 ".0 H.O» , w 1.3 O'.b (39 (68,0 (32) 15,0 Ai!:! no fct.0fc 2.2 « Ô , , « « IS 0~,1 (653,0) (2 (629,ûJ 58,0 40,0 18,0 Horvîge Conaoaxatlon huaalna Allcentatlon anleula rologna Coiuoeaatloa huaalna Allnentatlon ajilca.lt Autrca neagaa Afrique do Sod Conaocaatlon huaalna Allcentatlon anlaala auàda Conaoacatlen huaalna lllncatatlen anlaala Aulaa* CanaDasaiatlea huaalna Allaentatlon anlule XtataVnla Conaonaatlon huiaalni Allsentatlon anlaala Uruguay. Conaoaaatlon huaalna Allsentatlon anlaala 8.* *.«3.9 f5:z <i.» 12,«z6,o *,0 2».* 8.««.0».«9*,0 3«,9 57.1!«,« A 27.7 *o«,o ,0 3.«29,7 19,1 1 25, * «13,1 *'! «51.* «.» « «ll.o 1, «2* *9.2 1*9.2 2,0 10,0 16,5 9,7 i a.o l*.8 3.«h *,0 '.? il:5 *.o 1.8 2,'«2.2 « «2.3 Ï.2 Ï.0 1:. 13,1 3.» ' 5 7.* » uo.o 103,0 o.l S.1 i« » ,0 10 2» H W 5.1 1(0,0 S » » » ,

9 lablfau 6 Stock» de lait ecréaé en ooudra (a lliers de tonnes aétriques) Pays.1)12 U !» 91?. U ) Argentina Australie!/ Autriche!/ Bulgarie CEH^/ Finlande^/ Hongrie Japorvi/ HouvelleZdandoi/ 51,1 U I X 219,0 11,0 1,0 71,0 îu.o 33,0 2.5 «,J 211,0 «,o 0.9 1U.0».» 9.«4,7 52, , ,0 (1H.0J 2.7 n.j S ,0 2(,0 1, ,0 S.2 lî.5 6,6 28,1 5H.0 2*,0 0,7 53,0 H9.0 7, «.1 27,3 111,0 21, ,0 171,0 1,8 H.S 7.1 A ,0 0,9 u,o 77, ,8 36,5 1 OJ , ,6 963,0 1 0,9 38,0 83,0 f.l») ,2 981,0^/ 11,0 0,8 AO.O 101, ,7 28, ,0 1,4 39,0 75,0 20,9 10,5 35,9 873,0 23,0 19,0 617,0 23,0 Horvêgc Pologne Suide i,s ( 1,2 7,0 2.» (.7) 6,2 U ) S (11,0 6,«15,5 7.S (15,1) U (23,2) 15,1 12, ) 7 1 4,2 (18,7) 19,6 11,6 2,7 (25,0) ,9 16, ,1 16, ,7 18,6 8,0 10, Sulice EtatsUnis!/ Uruguay 1,7 IW.O 2,3 U » ÏH.Û 2.Î l.s 563, , , ,6 &36.0 3,B Î.5 4,6 633, ,5 645, , ,5 60 V 12,7 'Stocka dltenue par les fabricants (y compris les milans os de lait lcrfm< en poudre et de bsbcui rre en poud re et le la It /crime e n poudre iodine). 2/ Stocka publics d'intervention 'Stocks de gros des laiteries Stocks ditenus par les fabricants et pa r l'office de promo Lion de l'ilevege. l Stocks exportables et stocks.des marché s locaux. Us stocks publics de soutien sont Inexistants, locks de la CCC si 'liant ce chiffre sont incluses ÎOO OOO tonnes détenues par les ctoclcours privés. i

10 DPC/P/W/1/Rev.22 Page 10 LAIT ENTIER EN POUDRE Tableau 1 Tableau 2 Tableau 3 Tableau 4 Tableau 5 Production Exportations Exportations par destinations Importations Stocks i,

11 TABLEAU 1 Production de lait entier en poudre (milliers de tonnes métriques) Pays /82 /83 Janv.ars Avr. Juin Jull.Sept. Oct.Dec. Argentine Australie Autriche Bulgarie CEE Finlande lloncrie Japon NouvelleZélande Horvèce Pologne Suède Suisse EtatsUnis Uruguay ,2 ".7* , , * «16.1* 0,8 66,9 *3.4 19, * 4,3* 660, « ,7 1(9, ,3 6 (721.C) 35,0 16,3 2, , ,0 +10, ,3 +5, ,0 (+9,2) 2,S 29,4 2,4 17, , , , (167,0) , , ,0 10, , , (199,0) 1.3 8,0 22,1 12, ,8 i5;o 15, ,1 15(187,0) Le lait en poudre partiellement écrémé et la crème en poudre sent compris dans les statistiques de lait écrémé en poudre. 2 En vertu des dispositions de la loi sur la statistique, 11 n'est pas publié de statistiques concernant la production, car aucune province u ne compte au moins trois entreprises fabriquant du lait entier en poudre, la production de lait entier en poudre est de faible imporance peur l'industrie laitière du. Y ccrcpris les aliments pour nourrissons. "Dont tonnes de lait en poudre partiellement écrémé. 'Dont 2 30C tonnes de lait en poudre partiellement écrémé. 'Dont 2 5^0 tonnes de lait en coudre partiellement écrémé. 8,0 17,9 28,8 3,* 3.1 7,0 0,8 8,0 20,0 13,3 2, ,0 0,4 22,6 18,1 0, ,0 43,8 1 3,0 1, ,0 0,8 (168,0)

12 TABLEAU 2 Exportations de lait entier en poudra a o S 3 ( 1111ers de tonnes étriqués) Pays /82 /83 1SS3 Janv.Hars Avr.Juin Juil.Sept. Oct.Déc. Argentine Australie Autriche Bulgarie 1 41, S C ,3 3,0 2, ,9 8 8."» 3.7 1,5 6,8 9,0 3, , , ,3 5, , ,5 CEE Finlande «e.c 22, ,0 (470,0) 19,3 8,7 ( 19,3) 10 5,0 (11) 9,0 98,0 (150,0) 8,0 100,0 6.0 (120,0) 5,0 90, ,0 Hongrie Japon 3 NouvelleZélande Norvège Pologne 116,8 94,5 19,1 22,0 24,? 15,f , Suède Suisse EtatsUnis Uruguay 8,0 c.i 0,4 10, ,0 33,3 25,0 1,3 100,0 0,0 o, ,0 i 1.5 5,0 L Le lait en poudre partiellement écréaé et la creae en poudre sont coapris dans les statistiques du lait écréaé en poudre. Les chiffres relatifs aux exportations comprennent égalaient la créée en poudre, i coapris les aliaents pour nourrissons.

13 TClfj 3 (ipohallom Je 111) entier «n poudre per régions (tonnas oétriouts) ~"~ ^_^_^ txportaieurs CEE 1 N0UVElLE7.fi AliOE AUSTRAL IE f IKLAIBf AUTRICHE ARGENT E ETAISUNIS SUISSE URUGUAY I0IAL 2 Of SI I1IIS ^ «^^ EURTC OCCICFKTUF etc Autres pays de l'europe occidental* 11 sa 1152* Il 190 Il m LUI m furopf ORIfHIALE URSS AERIQUE DU NORD lî J EtatsUnis Autris E ? AIERIPJE ou SUD n io m ?i ira joa E) ARRIE ammi ii cutiers UI AfRIOUE Autres pays d'ifri ou» Lili b m lil ii i ces 10} ASIE OU SUD fl Of l'fst Jaoon « un J Kl 9S? Autres pays d'asie du Sud et de l'est 72 « «sif o:ciofuuif lil n ) 479 OCEAVIt JJ C36 AUlRfS DESTINATIONS 12 iîi « ? 101 Al } C Q PAYS EXPORTATEURS DE PETROLE ( fibres d< l'opep) A l'eiclusion du cooierce intracoetunautaire. Lt total ne coeprend que las chiffres énueérés. Ce total régional contient une erreur concernant lis eiportations vers lt Hejtique. Il est donc a considérer cotes une estiealion et pourra lire corrigé ultérieurement. NOIE: Pour la composition des réglons par destination,»o(r pages 16 at 17.

14 TABLEAU 4 Importations de lait entier en poudre lo S 3 CD ~^ * =c (milliers de tonnes métriques) Pays /82 /83 Janv.ars Avr. Juin Jull.Sept. Oct.Ddc. Australie 100,0 Suisse EtatsUnis 2,0 2,1 2,7 +5,0 28,6 0,4 ' 0,4 0,7 0,5 0,8 ' 0,8

15 TABLEAU 5 <te Stocks ds lait entier tn poudre ( illfars de tonnes «étriqués) Pays.1912 U.198J Argentine! Australia 2 Autriche_/ Bulgarie ' 10.λ.?. 5,3 n.i 22,1 2,* , ,1 9,7 18,1 2.5 O.J , ,2 2,1. *' 3 1." 1 16,6 *.5 12,3 15, ,9 8,5 2,7 3,1 9,4 2,6 CEE.. Finl3fi0«~ Hongrie Japan NouvelleZélande^ 31,0 1,0 5, t.o (».)) 5,0 8, ti.o. 28,0 «,o 2 3,0 19, ,0 49,0 4 8,0 43,0 4.0 Norvège Pologne (1.9) (2.2J o,i (2.3). (2.0) (1.8) 0.6). (2.01 (2,8) ,8 1,9 2.* 3.* 2.7?.* ,3 2,1 1.9 Suède Suisse EtatsUnis Uruguay 1 y 0.9 3,0 1.» 3,0 o,* 2.a \o o.» 0.5 U 0,<< Stocke ditenu* par la* fabrlcint*. Il n'existe pas de statistiques concernant le» itocko d'aliments en poudra pour nourrissons. Le tlt en poudre partiellement Jcrim» et la crème en poudre sont oomprls dans les statistiques du lait Jcrtmi en poudre. i/3toeks ds produits d'origine, nationale. Las stoolu publies de.soutien sont Inexistants. ^Stocks de gros des laiteries Stocks dltenus par lea fabricants i/stocks exportables et stocks dea narchja looaux (j eonprls le* aliments pour nourrissons). Les stocks publies de soutien sont «existants. i/stooks de la CCC 0.6 ' o.u 0, ,0 0, ,5 1,9 3,

16 DPC/P/W/1/Rev.22 Page 16 Composition des réglons de destination EUROPE OCCIDENTALE Communauté économique européenne: République fédérale d'allemagne, BelgiqueLuxembourg, Danemark', France, Grèce, Irlande, Italie, PaysBas, RoyaumeUni. Autres pays de l'europe occidentale: Autriche, Espagne, Finlande, Gibraltar, Islande, alte, Norvège, Portugal, Suède, Suisse, Turquie, Yougoslavie, autres pays non dénommés. EUROPE ORIENTALE «Albanie, République démocratique allemande, Bulgarie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Tchécoslovaquie. URSS AERIQUE DU NORD, EtatsUnis d'amérique, autres territoires non dénommes. AERIQUE DU SUD Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Guyane, Paraguay, Pérou, Suriname, Uruguay, Venezuela, autres pays et territoires non dénommés. ' AERIQUE CENTRALE Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, exique, Nicaragua, Panama, autres pays et territoires non dénommés. CARAÏBES Antilles néerlandaises, Bahamas, Barbades, Cuba, République dominicaine, Guadeloupe, Haïti, Jamaïque, artinique, TrinitëetTobago, autres pays ou territoires non dénommés.

17 DPC/P/W/1/Rev.22 Page 17 AFRIQUE. 4 Autres pays d'afrique: Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burundi, Cameroun, Iles du CapVert, République centrafricaine, Congo, Cote d'ivoire, Egypte, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, GuinéeBissau, Guinée équatoriale, HauteVolta, Jamahiriya arabe libyenne, Kenya, Lesotho, Libéria, adagascar, alawi, ali, aroc, aurice, auritanie; ozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, Réunion, Rwanda, Sao ToméetPrincipe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Souaziland, Soudan, RépubliqueUnie de Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zaïre, Zambie, Zimbabwe, autres pays ou territoires non dénommés. ASIE DU SUD ET DE L'EST Japon. Autres pays d'asie du Sud et de l'est: Afghanistan, Bangladesh, Birmanie, Brunei', Chine, République de Corée, Corée du Nord, Hongkong, Inde, Indonésie, Kampuchea démocratique, République démocratique populaire lao, acao, alaisie, aldives, Pakistan, Philippines, Singapour, Sri Lanka, Thaïlande, Vietnam, autres pays ou territoires non dénommés. ' ASIE OCCIDENTALE Arabie Saoudite, Bahrein, Chypre, Emirats arabes unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Oman, Qatar, République arabe syrienne, Yémen, autres pays ou territoires non dénommés. OCEANIE Australie, NouvelleZélande. AUTRES DESTINATIONS Tous autres pays ou territoires non spécifiés cidessus.

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

Mortalité par cause spécifique et morbidité

Mortalité par cause spécifique et morbidité par cause spécifique et morbidité Sur 10 décès qui se produisent dans le monde, 6 sont dus à des non, 3 à des pathologies, génésiques ou nutritionnelles et 1 résulte de. De nombreux pays en développement

Plus en détail

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie A N N e x e s t a t i s t i Q u e 99 Notes relatives aux tableaux annexes Signes conventionnels On trouvera, dans les tableaux, les signes conventionnels

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Édition 2012 Rôle des FIPOL Le Fonds de 1992 et, le cas échéant, le Fonds complémentaire, fournissent un

Plus en détail

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France).

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France). 09/12/2014 Réf. : Objet : CL/4083 Directeur (D-2) du Bureau de la gestion des ressources humaines Paris, France HRM 237 Madame, Monsieur, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de

Plus en détail

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982.

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982. . 2. b) Accord portant création de la Banque africaine de développement en date à Khartoum du 4 août 1963 tel qu'amendé par la résolution 05-79 adopté par le Conseil des gouverneurs le 17 mai 1979 Lusaka,

Plus en détail

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE PROGRAMME DU CREDIT AUX ACHETEURS DES PAYS DESTINE AU SECTEUR DE FABRICATION DE MACHINES AVEC LA COOPERATION DE L UNION DES EXPORTATEURS DE MACHINES ET

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. F.35 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» «Conjoint de Scientifique» -articles L.121-1, L.121-3 et L.313-8 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Vous trouverez dans cette brochure un aperçu des tarifs concernant: 1. Paiements internationaux 2 2. Opérations

Plus en détail

0.142.301. Protocole relatif au statut des réfugiés. Texte original. (Etat le 17 décembre 2002)

0.142.301. Protocole relatif au statut des réfugiés. Texte original. (Etat le 17 décembre 2002) Texte original Protocole relatif au statut des réfugiés 0.142.301 Conclu à New York le 31 janvier 1967 Approuvé par l Assemblée fédérale le 4 mars 1968 1 Instrument d adhésion déposé par la Suisse le 20

Plus en détail

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France.

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France. F.36 Carte de Séjour Temporaire «Scientifique - Chercheur» ---------- Première demande (Changement de statut) -articles L.313-8 & R.313-11 à R.313-13 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL MM11(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL (Règle 30 du règlement d exécution commun) IMPORTANT 1.

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés Résolution n o 428 (V) de l Assemblée générale du 14 décembre 1950 s t a t u t d u h a u t c o m m i s s a r i a t d e s n a

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Fiche d'information No.2 (Rev.1)

Fiche d'information No.2 (Rev.1) Fiche d'information No.2 (Rev.1) La Charte internationale des droits de l'homme Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent

Plus en détail

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014 0.03 M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV Services M- Budget Fréquence Accès internet (M- Budget DSL) 54.80 par mois Accès internet avec téléphonie fixe (M- Budget DSL & VoIP) 59.80 par mois Accès

Plus en détail

Prix et prestations Communication mobile

Prix et prestations Communication mobile Enterprise Customers Prix et prestations Communication mobile Valables à partir du 1 er septembre 2015 Table des matières NATEL Tarif forfaitaires NATEL 3 NATEL business infinity 3 Téléphonie NATEL 4 Téléphonie

Plus en détail

PRÉFACE. 31 mai 2006. Le Directeur général : Kamil Idris

PRÉFACE. 31 mai 2006. Le Directeur général : Kamil Idris PRÉFACE 31 mai 2006 Les activités de l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) s'inscrivent à une époque où le rôle et la vision de la propriété intellectuelle évoluent à une vitesse

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Table des matières Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell...

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques

Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques Services Care Pack HP Données techniques Le Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires Tarif en vigueur au er septembre 202 Paiements internationaux 2 2 Opérations de change à terme 7 3 Tarifs pour paiements

Plus en détail

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles*

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* La liste qui suit indique, pour chaque pays, le grade qui est habituellement accepté par la Faculté des études supérieures et

Plus en détail

DECLARATION DES REVENUS DE L'ANNEE 2011

DECLARATION DES REVENUS DE L'ANNEE 2011 Le Syndicat des Pilotes de l Aviation Civile de la Compagnie Brit Air DECLARATION DES REVENUS DE L'ANNEE 2011 Cette information vous est donnée à titre syndical et ne se substitue pas aux textes officiels.

Plus en détail

Application du Règlement sanitaire international (2005)

Application du Règlement sanitaire international (2005) CONSEIL EXÉCUTIF EB130/16 Cent trentième session 24 novembre 2011 Point 6.7 de l ordre du jour provisoire Application du Règlement sanitaire international (2005) Rapport du Directeur général 1. Dans la

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Protocole final de la Convention postale universelle

Protocole final de la Convention postale universelle UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE 3.1 Actes de Doha 2012 Protocole final de la Convention postale universelle Union postale universelle 2 Protocole final de la Convention postale universelle Art. I. Appartenance

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2011/26/06 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED c/65 14 mars 1966 Distribution limitée CONSEIL 14-16 mars 1966 COMPOSITION DU CONSEIL ET DESIGNATION DES REPRESENTANTS (à la date du 14

Plus en détail

SERVICE CLIENTÈLE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DARTYBOX 0,12 TTC/min depuis une ligne fixe. Prix d un appel local depuis une ligne fixe

SERVICE CLIENTÈLE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DARTYBOX 0,12 TTC/min depuis une ligne fixe. Prix d un appel local depuis une ligne fixe ANNEXE TARIFAIRE Au 26 juin 2011 Les Forfaits Haut-débit Forfait n 1 (Zone dégroupée) Internet avec téléphonie Darty en présélection à 21.90 TTC/mois. Matériel mis à disposition : DartyBox V1 Forfait n

Plus en détail

1. Retenues sur les salaires

1. Retenues sur les salaires CHAPITRE IV RETENUES SUR LE SALAIRE ET SAISIE ET CESSION DU SALAIRE 212. L article 8 de la convention établit le principe selon lequel des retenues sur les salaires ne sont autorisées que dans des conditions

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1er juillet 2013

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1er juillet 2013 BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1 er juillet 2013 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Fiche d information standardisée Forfait Free 3 Fiche d information standardisée Forfait 2 4 Le Forfait

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

WorldShip 2015. Guide d installation. Un guide simple pour installer et mettre à niveau le logiciel WorldShip.

WorldShip 2015. Guide d installation. Un guide simple pour installer et mettre à niveau le logiciel WorldShip. WorldShip 2015 Guide d installation Un guide simple pour installer et mettre à niveau le logiciel WorldShip. 2000-2015 United Parcel Service of America, Inc. UPS, la marque commerciale UPS et la couleur

Plus en détail

Rencontres Auvergne International

Rencontres Auvergne International 16h30 à 17h30 Sécuriser les paiements àl international : indispensable! Salle N 4 5 Plan d intervention Rencontres Auvergne International Introduction : le risque pays à ne pas négliger Les moyens et techniques

Plus en détail

20Mo + International 3Go 4G. 20Mo inclus puis facturé 0,05 /Mo. édition Spéciale 3h 1Go 4G. 500Mo 4G 2Go 4G 5Go 4G. débit 4G réduit au-delà de 1Go

20Mo + International 3Go 4G. 20Mo inclus puis facturé 0,05 /Mo. édition Spéciale 3h 1Go 4G. 500Mo 4G 2Go 4G 5Go 4G. débit 4G réduit au-delà de 1Go Le guide tarifaire Tarifs TTC au 31 août 2015 Offres valables en France métropolitaine et uniquement pour un usage non commercial Les Forfaits SIM / Les Forfaits + Mobile / Les Forfaits Pros Ces forfaits

Plus en détail

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Texte original 0.941.291 Convention relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Conclue à Paris le 20 mai 1875 Approuvée par l Assemblée fédérale le 2 juillet 1875 1 Instruments

Plus en détail

11 848 milliards de $EU. Statistiques du commerce international 2014 TOTAL MARCHANDISES. milliards de $EU PRODUITS MANUFACTURÉS

11 848 milliards de $EU. Statistiques du commerce international 2014 TOTAL MARCHANDISES. milliards de $EU PRODUITS MANUFACTURÉS Statistiques du commerce international 2014 Voyages 1 185 milliards de $EU Exportations mondiales 2013 TOTAL SERVICES COMMERCIAUX 4 645 milliards de $EU Transport 905 milliards de $EU Autres services commerciaux

Plus en détail

Fiche de données 2,5 76% sur la population mondiale D ICI 2050, Population Reference Bureau. Informer Autonomiser Progresser www.prb.

Fiche de données 2,5 76% sur la population mondiale D ICI 2050, Population Reference Bureau. Informer Autonomiser Progresser www.prb. 2,5 Indice synthétique mondial de fertilité. Les ISF oscillent entre 1,7 dans les pays les plus développés et 4,5 dans les pays les moins développés. 60 Nombre d abonnés à un service de téléphonie mobile

Plus en détail

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa;

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa; SUITE 1600 1221 BRICKELL AVENUE MIAMI, FL 33131-0014 T E L 3 0 5-416-6880 F A X 3 0 5-416-6887 gray-robinson.com BOCA RATON FORT LAUDERDALE JACKSONVILLE KEY WEST LAKELAND MELBOURNE MIAMI 305-913-0529 GLENN.COOPER@GRAY-ROBINSON.COM

Plus en détail

Entraide Missionnaire Internationale

Entraide Missionnaire Internationale français GUIDE DES SERVICES www.entraidemissionnaire.com 2013 t E n a r i d e M i s s i o n n a i r e Entraide Missionnaire Internationale l e a i o n t a r n t e 1 I n La santé solidaire en Eglise Sommaire

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012 BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Le Forfait Free Le Forfait 2 3-5 6-8 GRILLE TARIFAIRE Tarification des numéros spéciaux Appels à l international

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Statistiques 2013 Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche d Age des

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2015/25 Conseil économique et social Distr. générale 3 décembre 2014 Français Original : anglais Commission de statistique Quarante-sixième session 3-6 mars 2015 Point 16 f) de l ordre

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXPAT L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

Les problèmes de politisation. Comprendre. l Indice de réponse humanitaire

Les problèmes de politisation. Comprendre. l Indice de réponse humanitaire Les problèmes de politisation Comprendre l Indice de réponse humanitaire 2010 Les donateurs sont essentiels / Les donateurs jouent un rôle essentiel lorsqu il s agit de garantir que l aide parvienne aux

Plus en détail

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 L essentiel de la carte comprend des états membres de la ligue arabe. Au nord, se trouvent des états non membres, en allant d ouest en est: la Turquie, l Iran et

Plus en détail

Office de Développement de l Économie Agricole d Outre-mer Recueil statistique Banane 2012

Office de Développement de l Économie Agricole d Outre-mer Recueil statistique Banane 2012 Recueil statistique Banane 2012 Découvrez les principaux chiffres de l économie bananière mondiale dans ce nouvel opus du recueil statistique «banane», fruit de la collaboration entre l ODEADOM et le CIRAD.

Plus en détail

Les clés de l amélioration des systèmes scolaires

Les clés de l amélioration des systèmes scolaires Education Les clés de l amélioration des systèmes scolaires Comment passer de "bon" à "très bon"? "Les clés de l amélioration des systèmes scolaires" est le titre du nouveau rapport publié par McKinsey

Plus en détail

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant :

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant : Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Réservé pour l OHMI: Date de réception Nombre de pages Demande d enregistrement international relevant exclusivement du protocole de Madrid OHMI-Form

Plus en détail

Global WorkPlace Solutions. Créer un avantage concurrentiel

Global WorkPlace Solutions. Créer un avantage concurrentiel Global WorkPlace Solutions Créer un avantage concurrentiel Prêt pour le business? Etre un business international profitable n est pas chose facile. Le maintenir en tête requiert pensée innovante, courage

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

La sécurité informatique dans les installations nucléaires

La sécurité informatique dans les installations nucléaires Collection Sécurité nucléaire de l AIEA N 17 Orientations techniques Manuel de référence La sécurité informatique dans les installations nucléaires LA COLLECTION SÉCURITÉ NUCLÉAIRE DE L AIEA Les publications

Plus en détail

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Plus en détail

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques)

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ÉLECTION DE DÉPUTÉS PAR LES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE Complément au Guide du candidat et du mandataire (Dispositions spécifiques) Ce mémento constitue un addendum au Guide du

Plus en détail

Les Femmes, l Entreprise. et le Droit. et le Droit, 2014. Lever les obstacles au renforcement de l égalité hommes-femmes. Principales conclusions

Les Femmes, l Entreprise. et le Droit. et le Droit, 2014. Lever les obstacles au renforcement de l égalité hommes-femmes. Principales conclusions Les Femmes, l Entreprise et le Droit Les Femmes, l Entreprise et le Droit, 2014 Lever les obstacles au renforcement de l égalité hommes-femmes Principales conclusions Les Femmes, l Enterprise et le Droit

Plus en détail

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme Quatrième reconstitution des ressources (2014-2016) Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Avril 2013 Introduction 1. Fin

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

Statut de la Cour internationale de Justice du 26 juin 1945

Statut de la Cour internationale de Justice du 26 juin 1945 Texte original Statut de la Cour internationale de Justice du 26 juin 1945 0.193.501 Approuvé par l'assemblée fédérale le 12 mars 1948 1 Instrument d adhésion déposé par la Suisse le 28 juillet 1948 Entré

Plus en détail

TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr

TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr L ensemble des offres commercialisées sous la marque B&YOU sont valables en France métropolitaine. Vous

Plus en détail

ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE

ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE REUNION EXTRA ORDINAIRE DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (Lusaka, Zambie, du 10 au 11 juillet 2014) BULLETIN D INFORMATION 1.

Plus en détail

Introduction. I. Évolution du commerce mondial. II. Commerce des marchandises

Introduction. I. Évolution du commerce mondial. II. Commerce des marchandises Introduction 1. Remerciements 2 2. Message du Directeur général 3 3. Comprendre les statistiques du commerce international 4 4. Membres et observateurs de l OMC 6 Composition des régions géographiques

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2011-2012 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 28 juin (1 er août en ligne) au 28 octobre 2011 (minuit,

Plus en détail

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification Identification des be Le HCR est pleinement conscient de la nécessité de travailler en étroit partenariat avec ses principaux bailleurs de fonds pour rassembler les ressources dont il doit disposer pour

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2015-01 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Union internationale des télécommunications MESURER SOCIÉTÉ DE L INFORMATION RÉSUMÉ ANALYTIQUE. 13h CET

Union internationale des télécommunications MESURER SOCIÉTÉ DE L INFORMATION RÉSUMÉ ANALYTIQUE. 13h CET Union internationale des télécommunications MESURER LA SOCIÉTÉ DE L INFORMATION 2013 Sous embargo jusqu au 7 octobre 2013 13h CET RÉSUMÉ ANALYTIQUE Union internationale des télécommunications Mesurer

Plus en détail

1. Le paiement du salaire directement au travailleur intéressé

1. Le paiement du salaire directement au travailleur intéressé CHAPITRE III LIBERTÉ DU TRAVAILLEUR DE DISPOSER DE SON SALAIRE À SON GRÉ 164. La protection de la liberté du travailleur de disposer de son salaire à son gré est l un des aspects fondamentaux de la convention.

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2010-2011 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 10 novembre 2010 au 10 janvier 2011 1. DOCUMENT DE PRESENTATION

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005 3 CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT Genève Prof ofil statistique tistique des Pays les Moins Avancés Etabli par le secrétariat de la CNUCED NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

Pourcentage de la population du Zimbabwe vivant avec le VIH-sida en 2009. Ce pourcentage a baissé depuis 2001 (23,7 %).

Pourcentage de la population du Zimbabwe vivant avec le VIH-sida en 2009. Ce pourcentage a baissé depuis 2001 (23,7 %). 48 % 81 2,5 14,3 % Pourcentage de la population mondiale vivant avec moins de 2 dollars par jour. Espérance de vie moyenne à la naissance des hommes et des femmes au Canada, en Martinique et à Singapour.

Plus en détail

Fiche d information standardisée Forfait Free 3. Fiche d information standardisée Forfait 2 4. Les Options et autres services 7-8

Fiche d information standardisée Forfait Free 3. Fiche d information standardisée Forfait 2 4. Les Options et autres services 7-8 BROCHURE TARIFAIRE FORFAITS MOBILES Tarifs en vigueur à compter du 1 er novembre 2015 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Fiche d information standardisée Forfait Free 3 Fiche d information standardisée Forfait

Plus en détail