Exigences Logicielles une introduction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exigences Logicielles une introduction"

Transcription

1 Exigences Logicielles une introduction C est quoi? Requirements are a specification of what should be implemented. They are descriptions of how the system should behave, or of a system property or attribute. They may be a constraint on the development process of the system Sommerville& Sawyer (1997) 1

2 Est-ce important? The hardest single part of building a software system is deciding precisely what to build. No other part of the conceptual work is as difficult as establishing the detailed technical requirements, including all the interfaces to people, to machines, and to other software systems. No other part of the work so cripples the resulting system if done wrong. No other part is more difficult to rectify later Fred Brooks, No Silver Bullet: Essence and Accidents of Software Engineering Coût de l erreur Si uneerreurau niveaudes exigencescoute1 $ à corrigerau moment des exigences, elle coutera: 3 à 4 $, sidécouverteau moment de la conception 100 $ à corriger, après déploiement[boehm 1981, Grady 1999, Haskins 2004] 2

3 Types d exigences Terme Exigences d affaires Règle d affaires Contrainte Exigencesinterface externes Feature ou fonctionnalité Exigences fonctionnelles Exigences nonfonctionnelles Attribut de qualité Exigence système Exigence usager Définition Objectifs de haut niveau que l entreprise espère atteindre avec la réalisation du logiciel Politique, norme, contrainte, ou règlementation qui définit ou contraint un aspect (fonctionnel ounon) du système Unecontrainte externe imposée qui limite les choixde conception et d implantation du système Description de la connection entre lesystème et, a) sesusagers, b) le matériel, et c) d autres systèmes logiciels Une ou plusieurs capacités reliées du système qui apportent de la valeur à l usager pouvant être décrite par des exigences fonctionnelles (aussi cross-cutting) Unedescription d un comportement du système souscertaines conditions. Une relation <I,o> entre entrées/stiumulus, et sorties Une description d une propriété ou caractéristique que le système doit avoir ou une contrainte qu il doit respecter Un type d exigence nonfonctionnelle qui décritune caractéristique de service oude performance du logiciel Une exigence de haut niveau concernant un système possiblement composé par plusieurs sous-systèmes matériel ou logiciels Un objectif ou une tâche que certaines classes d utilisateurs doit être en mesure de réaliser avec le système; une caractéristique désirable du logiciel Rôles et liens entre les différents types Exigences d affaires Règles d affaires Document de vision & portée Exigences usager Attributs qualité Exigences système Document exigences usager Exigences fonctionnelles Interfaces externes contraintes Doc. Specs exigences logicielles(sel) 3

4 Exigences d affaires Pourquoiconstruire(oumettreà jour) le système en question (business case) Augmenter sa part de marché Améliorer la performance de ses opérations Améliorer la satisfaction (et rétention) de ses clients Développer de nouveaux marchés/produits Se conformer à une nouvelle règlementation Saisir une opportunité d affaires Exigences usagers Un objectif ou une tâche qu une classe d utilisateursdoitêtreen mesurede réaliseravec le système; unecaractéristiquedésirabledu logiciel Peuvent être exprimées par Cas d utilisation User stories Exemple: Inscription dans un cours Acheterun livresuramazon Obtenir une soumission d assurance auto 4

5 Exigences fonctionnelles Décrivent le comportement que le système doit avoir pour que les usagers puissent réaliser leurs tâches/objectifs Formulées sous formes d obligations/impératif sur le système(shall plutôt que should) Le système DOIT afficher/affichera un horaire modifié après l ajout d un cours Si la capacité d un groupe-cours est atteinte, le système DOIT proposer d autres groupes ayant de la place Le système DOIT proposer au client d autres livres reliés à ceux inclus dans son panier d achat Exigences système Cesontdes exigencesau niveaud un système comprenantplusieurssous-systèmes, possiblement logiciels et matériels Par exemple, unecaissede magasin, avec scanners, balance, imprimante, calculateur, dispenseur de monnaie, etc. 5

6 Alignement d exigences Nous devons avoir un alignement entre Exigences d affaires Exigences usagers Exigences fonctionnelles Alignement exigences usagers <-> exigences fonctionnelles Facile à vérifier: une question de couverture Alignement exigences d affaires <-> exigences usagers Plus compliqué Intervenants dans les trois niveaux 6

7 Règles d affaires Toute une approche The Business Rules Approach Des méthodesexistent pour la créationet la gestion de livrables autour des règles d affaires durant le cycle de vie Élicitation Analyse Conception Implémentation Exemple Développer un nouveau système de souscription d assurances en ligne: Exigencesd affaires: accroitrenotrepart de marchéde 15% Atteindrele clientèlede la générationy ouz Exigences usager Offrir une soumission en ligne à partir de données vérifiables fournies pour l usager Exigences fonctionnelles Calculerle facteurde risqueà partirde données sociologiques, dossier de conduite, et usage du véhicule 7

8 Exemple de domaine que vous connaissez? Exigences d affaires Exigences usager Exigences fonctionnelles Exigences suite Exigences interfaces externes Accèsà un service web de la SAAQ pour le dossier de conduite Accèsà un régistrede véhiculesaccidentésmaintenupar les compagnies d assurance Accèsà un bureau de crédit(equifax, etc.) Accès au système de gestion de polices courantes Contraintes Compatibilité au niveau des données avec le système backoffice + des applications desktop des agents/souscripteurs Intégrabilité dans la plateforme d intégration de l entreprise (e.g. ESB, etc.) 8

9 Exigences- suite Attributs de qualité Fiabilité Durée moyenne entre pannes Pourcentage de temps de fonctionnement Maintenabilité Par exemple, l introductionde nouveaux produitsdoitse faire en moinsde X temps oux% du temps de Changement d interfaces doit nécessiter moins de Migration de donnéesne doitpas affecter couchex et Y Etc. Disponibilité 24/7 Exigences- suite Règles d affaires: L assurédoitêtreagéde 18 ans L assuré(e) doit détenir un permis du Québec Si l assuréa plus de deuxréclamations at-fault durantles 18 derniersmois, alorscote de risque= C Règlementrations gouvernementales dans le domaine Assurance Sécurité et confidentialité de données personnelles Codes de pratiques de l industrie American Insurance Association 9

10 Exigences Votre exemple? Exigences produit vs. exigences projet Exigences projet Ressourcespour l équipede développement: machines, logiciels, outils, locaux, etc. Formation Documentation Exigenceset procédurespour le déploiementde logiciels Exigenceset procédurespour la transition entre ancien système et nouveau système Acquisition de logiciels Etc. 10

11 Ingénierie des exigences Différentes définitions Ingénierie des exigences: Développement des exigences Élicitation Analyse Spécification Validation Gestion des exigences Élicitation Activités principales: Identifier les intervenants(stakeholders) et les classes d usagers du système cible Comprendreles tâcheset les objectifsdes usagers, et les objectifs d affaires correspondants Se renseignersurle contexted utilisationdu nouveau produit Travailler avec des représentants de chaque classe d usagers pour mieux cerner leurs besoins fonctionnels, et leurs attentes en terme de qualité 11

12 Analyse Analyser l information receuillie auprès des utilisateurs potentiels pour faire le tri entre les différentes catégories d exigences (objectifs/tâches, fonctions, régles, etc.) Décomposer les exigences de haut niveau à un niveau de détail approprié Identifier les exigences fonctionnelles à partir des autres informations Comprendre l importance relative des divers critères de qualité Associer des exigences aux différentes composantes/ soussystèmes du système global Négocier les priorités d implantation Identifier des exigencesmanquantesoubiendes exigences hors contexte (out of scope) Spécification Mise en forme des diverses exigences élicitées et analysées sous une forme permettant sa compréhension, sarévision, et son utilisation par les usagers cibles Documents Diagrammes Etc. 12

13 Validation Réviserles exigencesdocumentées pour identifier et corrigerles problèmeséventuels, avantde transmettreà l équipede développement Développer des tests et critères d acceptation du logicielpour vérifierqu ilrépondaux exigences documentées Gestion des exigences Ingénierie des exigences: Développement des exigences Élicitation Analyse Spécification Validation Gestion des exigences 13

14 Gestion des exigences Définirun document d exigencesservant de baseline représentantun consensus atteint à un moment donné Gérerla traceabilitédes exigencesdurantle projet Relier les exigences à la conception, code, et tests Faire le suividu statutdes exigencesdurantle projet Gérer l évolution des exigences Gestion vs. développement d exigences Développement: développementde la première version signéepar tout le monde Gestion: Suivi des exigences (traceabilité) Gestiondu changement 14

15 Gestion de l évolution des exigences Préalable: conception de processus de changements d exigences Miseen oeuvre de cesprocessusde gestionde changement, impliquant: L étude d impact des changements proposés Définir les relations et dépendances entre exigences Negotiation des nouveaux engagements en se basant sur une estimation de l impact de ses changements sur le projet L incorporation des changements retenus/ approuvés de façon controlée Miseà jour des plans de projeten fonctiondes changements Facteurs de risques Conséquences de Mauvaises exigences : Refaireunepartiedu travail (coût, retard, dégradation de la qualité) Développeursfrustrés Clients pas content Promoteursfachés 15

16 Causes de mauvaises exigences Faible implication des usagers Fautepartagéeentre analystes, clients, et gestionnaires Requirements creep : Bien baliser la portéedu systèmeau départ, pour savoir quoi inclure et exclure Exigences ambigues Peu détaillées/ développées Utilisation de termes ambigus Causes de mauvaisesexigences (suite) Gold-plating : les développeurs en rajoutent L usager veut faire la tâche X, l analyste généralise à une famille de tâches paramétrables Intervenant négligé: Une classe d usagers non-présente Un détenteurde contenu d exigences(e.g. expert en taxation ou en comptabilité) 16

17 Gérer le client Parties prenantes et usagers Droits et obligations des clients S accorder sur les exigences Parties prenantes Étantdonnéles différentstypes d exigences, s assurerde ne pas en manquer Distinction claireentre client(exigencesd affaires) et usager(exigences usagers) 17

18 Parties prenantes Parties prenantesau seinde l équipe project Gestionnaire projet Analyste d affaires Architecte d application Concepteur Développeur Architecte données Analyste processus Testeur Gestionnaireproduit(product manager) Personnel de QA Administrateur BD Rédacteur de documentation Parties prenantesau seinde l organisation qui développe Gestionnairede développement Marketing Personnel de support opérationnel aux applications Services juridiques/contentieux Architecte d information Ventes Subject Matter Expert Bureau de Gestion de Projets (PMO) Expert utilisability/ergonomie Gestionnaire de programme etc Parties prenantesexternesà l organisation Utilisateur directs et indirects Acheteurs Sous-traitants Agence gouvernementale Spécialistes(subject matter expert) Auditeurde conformance (compliance auditor) Agence reglementaire Investisseur(venture capitalist) Testeur beta certificateur Droitset obligations des usagerset clients L ingénieriedes exigencesnécessitela collaboration entre ceux qui développement le logiciel, et ceux qui vont l utiliser Pour quecettecollaboration fonctionne, les clients ontun certain nombrede droitset responsabilitésreprésentantun contratentre les deux. 18

19 Droits des clients Un(e) analyste d affaires qui parle leur langage Un(e) analyste d affaires qui en apprend sur votre métier et sur vos objectifs Un(e) analyste d affaires qui enregistre vos exigences sous le bon format Avoiruneexplication surles pratiqueset livrablesde l eingénierie des exigences Changer vos exigences Une ambiance de respect mutuel D être informé d idées et de différentes façons de satisfaire vos exigences De décrire les caractéristiques qui rendraient le produit facile à utiliser D être informéde façonsd ajustervosexigences pour accélérer le développement Et. De recevoir un système qui répondà vosbesoinsfonctionnelset à vos exigences de qualité! Obligations des clients / usagers Apprendre votre métier aux AA et aux développeurs Prendre le temps qu il faut pour fournir et clarifier vos exigences Être clair et précis sur quand vous donnez de l information sur vos exigences Prendre des décisions concernant les exigences de façon rapide(timely) Respecter l évaluationqueles développeursferontdu coûtet de la faisabilité de vos exigences Mettredes prioritésréalistes survosexigences, en concertation avec les développeurs Prendrele temps de faire unerevue des documents d exigenceset d évaluer les prototypes Établir des critères d acceptation du logiciel Communiquer les changements à faire aux exigences le plus rapidement possible Respecter le processus de développement des exigences 19

20 Deux défis: Une culture d exigences Convaincretout le mondede l importancedu processus d exigences Leur montrer comment ce faire Solutions Formation Prêche Engagement / soutien des gestionnaires Résolutionde conflitsconcernantles exigences Le processusd élicitationd exigencesimpliquedes centaines de décisions à prendre où les avis peuvent être partagés C est important de: Identifier les décideurs Personneougroupeayantla compétence et l autoritépour trancher une question Identifier leur processus de décision Consensus Majorité Véto Le boss consulte et décide seul etc 20

21 Sign-off des exigences Queveutdire le sign-off des exigences? Les clients attestent que les exigences telles que documentées répondent à leurs besoins Les développeursattestentqu ilscomprennentles exigences et que les exigences sont faisables Les testeurs attestent que les exigences sont vérifiables Les gestionnaires/décideursattestentqueles exigences répondent à leurs objectifs d affaires Et après? Le sign-off se fait surla base d un basline Celane veutpas dire queles exigencesne vont pas changer Il fautmettreen place un processusde gestionde changements dans les exigences suivant le sign-off 21

22 Sign-off des exigences I agree that this set of requirements represents our best understanding of the requirements for the next portion of this project and that the solution described will meet our needs as we understand them today I agree to make future changes in this baseline through the project s defined change process. I realize that changes might require us to renegotiate cost, resource, and schedule commitments Sign-off dans le cas de projets agiles Voirchapitre20 Signification du sign-off: Pas de contradiction avec le motto des projets agiles embrace change Au moinsse mettred accordsurune compréhension partagée des exigences à ce moment-ci du projet/pour la prochaine itération Les nouvelles exigences ou exigences modifiées (ou qui débordent) iront dans le product backlog 22

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah Forum AMOA ADN Ouest Présentation du BABOK 31 Mars 2013 Nadia Nadah Ce qu est le BABOK Ce que n est pas le BABOK Définition de la BA - BABOK version 2 Le processus de Business Analysis La structure du

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process Hafedh Mili Rational Unified Process 1. Principes de base 2. Les phases 3. Les activités (workflows) Copyright Hafedh Mili 2005 2 1 Rational Unified Process Processus de développement

Plus en détail

Modèle d implémentation

Modèle d implémentation Modèle d implémentation Les packages UML: Unified modeling Language Leçon 5/6-9-16/10/2008 Les packages - Modèle d implémentation - Méthodologie (RUP) Un package ou sous-système est un regroupement logique

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Conduite de projets SI Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Agilité : de quoi parle-t-on? Agilité de l entreprise Urbanisme Architectures SOA Agilité du SI ERP Plateformes applicatives agiles

Plus en détail

BABOK Version 2. un pas de géant pour notre profession! Georges Bryson VP MontGuide Inc. VP Développement Professionnel IIBA Section Montréal

BABOK Version 2. un pas de géant pour notre profession! Georges Bryson VP MontGuide Inc. VP Développement Professionnel IIBA Section Montréal BABOK Version 2 un pas de géant pour notre profession! Georges Bryson VP MontGuide Inc. VP Développement Professionnel IIBA Section Montréal CBAP CSTE BSAC ITIL le 13 mai 2009 Montréal, Québec Wow! Les

Plus en détail

Retour d expérience. Le rôle du Business Analyst chez Orange. Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015

Retour d expérience. Le rôle du Business Analyst chez Orange. Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015 Retour d expérience Le rôle du Business Analyst chez Orange Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015 Plus de 161 000 salariés à votre service mobile entreprises internet et fixe Plus de 161 000

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Créateur d applications web et mobiles

Créateur d applications web et mobiles Créateur d applications web et mobiles Projets Performances Team http://www.projet2team.fr Projet2Team Projets Performances Team http://www.projet2team.fr SAS au capital de 25.000 - RCS 789 681 285 7 rue

Plus en détail

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011 COMPLIANCE Consulting Gardez la Maîtrise de vos Exigences 18 mai 2011 Présentation Société Société Société de conseil spécialisée dans le transfert de technologies en matière de processus, de méthodes

Plus en détail

Introduction au Génie Logiciel

Introduction au Génie Logiciel Introduction au Génie Logiciel F. Langrognet F. Langrognet Génie logiciel Septembre 2015 1 / 23 PLAN 1 Génie logiciel 2 Cycle de vie du logiciel Etapes Modèles - Méthodes Outils F. Langrognet Génie logiciel

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group

ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group Mai 2014 Qu est-ce que l ISTQB? ISTQB : International Software Testing Qualifications Board (www.istqb.org): Association sans but lucratif

Plus en détail

Conseiller en architecture d entreprise. Conseiller en architecture organique. Conseiller en architecture fonctionnelle

Conseiller en architecture d entreprise. Conseiller en architecture organique. Conseiller en architecture fonctionnelle Cliquez sur le poste désiré pour consulter sa description : Conseiller en architecture d entreprise Conseiller en architecture organique Conseiller en architecture fonctionnelle Conseiller en architecture

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

Le Product Backlog, qu est ce c est?

Le Product Backlog, qu est ce c est? Le Product Backlog, qu est ce c est? Ludovic Larché Agile Tour 2012 à Rennes le 4 octobre 2012 Sommaire > Rappels théoriques : qu est ce qu un Product Backlog? > Le Product Backlog n est pas seul! > Techniques

Plus en détail

Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993)

Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993) Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993) Ce document suggère un ensemble d éléments à préciser pour les exigences d'un système logiciel. Il débute par une Page de titre,

Plus en détail

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM SysML France 13 Novembre 2012 William Boyer-Vidal Regional Sales Manager Southern Europe Synergies entre Artisan Studio et outils PLM 2012 2012 Atego. Atego. 1 Challenges & Tendances Complexité des produits

Plus en détail

-- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement

-- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement -- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement o Objectifs: Comprendre l importance des documents de vision et delta-vision. Comprendre la notion de la traçabilité des exigences. Savoir

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK ArchiMate et l architecture d entreprise Par Julien Allaire Ordre du jour Présentation du langage ArchiMate - Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK Présentation du modèle

Plus en détail

CEISAR Survey on IT education

CEISAR Survey on IT education CEISAR Survey on IT education Objectives In June 2007, the CEISAR conducted a survey to understand what company needs are in terms of training on Computer Science and Management of IS. Our objective was

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

Autres appellations du métier

Autres appellations du métier Le métier aujourd'hui Autres appellations du métier Chef de projet informatique Chef de projet fonctionnel Chef de projet maîtrise d œuvre Chef de projet maîtrise d ouvrage (ou AMOA) Description synthétique

Plus en détail

LES SOLUTIONS MEGA POUR LA GOUVERNANCE, RISQUES ET CONFORMITÉ (GRC)

LES SOLUTIONS MEGA POUR LA GOUVERNANCE, RISQUES ET CONFORMITÉ (GRC) LES SOLUTIONS MEGA POUR LA GOUVERNANCE, RISQUES ET CONFORMITÉ (GRC) Donnez à votre comité de direction une visibilité à 360, en temps réel, du cadre de Gouvernance d Entreprise REGULATORY COMPLIANCE Rc

Plus en détail

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) Vue d ensemble de la formation ITIL est un ensemble de conseils sur les meilleures pratiques, devenu un référentiel

Plus en détail

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Macroscope et l'analyse d'affaires Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Avis Avis d intention Ce document a pour but de partager des éléments de vision et d intentions de Fujitsu quant

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ET MODERNISATION DE LOGICIELS WEB ET MOBILES

EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ET MODERNISATION DE LOGICIELS WEB ET MOBILES EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ET MODERNISATION DE LOGICIELS WEB ET MOBILES Groupe AZUR fait la promotion de XI-Factory comme un logiciel FaaS (Factory as a service ou Usine en tant que service) destiné aux

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH)

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) INFORMATION GÉNERAL POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) Département RH Effectif Décembre 2015 Position Permanent PRÉPARÉ PAR Propriétaire Date Département HR 305.1 Nov 2 nd, 2015 Ressource

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie Licence en Informatique à Horraire Décalé Cours Gestion de projet informatique Première partie 1 PLAN Introduction 1. Les concepts de base en management de projet : 3-33 2 Les processus du management de

Plus en détail

Gérer les ventes avec le CRM Servicentre

Gérer les ventes avec le CRM Servicentre «Augmentez votre chiffre d affaires en prenant le contrôle de vos activités de ventes» 1 Gérer les ventes avec le CRM Servicentre L ÉVOLUTION EN SOLUTIONS INTÉGRÉES Un développeur de logiciels d expérience

Plus en détail

CERTIFICATION Professional Scrum Developer (.NET)

CERTIFICATION Professional Scrum Developer (.NET) Durée 5 jours Description Le cours «Professional Scrum Developer» de Pyxis offre une expérience intensive unique aux développeurs de logiciels. Ce cours guide les équipes sur la façon de transformer les

Plus en détail

L architecture d entreprise

L architecture d entreprise BABoK Business Analyst Body of Knowledge «Référentiel d architecture d entreprise» L architecture d entreprise Introduction à l architecture d entreprise Référentiel ou méthodologie? Historique La base

Plus en détail

Le génie Logiciel (suite)

Le génie Logiciel (suite) Le génie Logiciel (suite) Lors du cours précédent, on a étudié différents cycles de vie, dont la cascade, ou la spirale. Analyse des besoins L analyse des besoins est une étape menant à l élaboration de

Plus en détail

la phase exploratoire

la phase exploratoire V 1.00 la phase exploratoire élément facilitateur dans la réussite d un projet Agile A. MORVANT IT&L@BS Coach Agile aurelien.morvant@orange-ftgroup.com Page 1 Page 2 objet de la session > introduire la

Plus en détail

vivez l expérience TelePresence

vivez l expérience TelePresence vivez l expérience TelePresence 1 NExT : une nouvelle expérience des télécoms. proposer un univers de services enrichis et simplifiés, qui tire le meilleur parti de la convergence. 2 offrir la simplicité

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Rendez-vous la liberté avec Rational Quality Manager

Rendez-vous la liberté avec Rational Quality Manager IBM Software Group RAT02 Rendez-vous la liberté avec Rational Quality Manager Bernard Dupré IBM Rational IT Specialist 2008 IBM Corporation Envisager une plateforme qui change la production de logiciels

Plus en détail

CAPACITÉS INFORMATIQUES

CAPACITÉS INFORMATIQUES O5 CAPACITÉS INFORMATIQUES 5.1. Comment le «métier» de notre Service ICT est-il structuré? 5.1.1. Recherche, conseil, élaboration d études d opportunité et de faisabilité de services et solutions TIC Afin

Plus en détail

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Fabrice GRELIER fabrice.grelier@fr.ibm.com RATIONAL en SCÈNE 2007 IBM Corporation Objectif

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Les grandes familles du numérique

Les grandes familles du numérique Les grandes familles du numérique Les métiers de la production Gérer, exploiter et veiller les systèmes informatiques et réseaux Technicien infrastructure Technicien système, intégration, réseau, télécom,

Plus en détail

VISUBAT Votre partenaire BIM

VISUBAT Votre partenaire BIM VISUBAT Votre partenaire BIM MODÉLISATION BIM - AUDIT DE STRUCTURE - BIM MANAGER - BIM COORDINATEUR - AMO BIM - ACCOMPAGNEMENT des entreprises - MISE À NIVEAU de projets - SERVICE D ANALYSE du modele BIM

Plus en détail

L universalité des approches agiles; cycle de vie versus processus et méthodologie

L universalité des approches agiles; cycle de vie versus processus et méthodologie Agile Tour Montréal 2012 L universalité des approches agiles; cycle de vie versus processus et méthodologie Conférencier : Claude Besner, Ph. D., MBA, B. Arch., PMP Ma carte de visite Claude Besner, Ph.

Plus en détail

Gouvernance des Technologies de l Information

Gouvernance des Technologies de l Information Walid BOUZOUITA Auditeur Interne secteur des télécommunications CISA, ITIL walid.bouzouita@ooredoo.tn Gouvernance des Technologies de l Information 08 Mai 2014, Maison de l Exportateur Implémenter la

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Projet «Vote Electronique V2» Spécifications

Projet «Vote Electronique V2» Spécifications Projet «Vote Electronique V2» Spécifications Version 1.0 9 décembre 2007 Historique des révisions Date Version Description Auteur 27/05/2003 1.0 Equipe Vote électronique V2 specs_fonctionnelles.1.1 25/11/2002

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM)

Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM) Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM) Concepts Agile appliqués à l architecture et à la conception Jean-Louis Maréchaux jl.marechaux@ca.ibm.com Jean-Louis Maréchaux

Plus en détail

CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0

CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0 FICHE PRODUIT CA Mainframe Chorus for Security and Compliance CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0 Simplifiez et rationalisez vos tâches de gestion de la sécurité et la

Plus en détail

Financial Insurance Management Corp.

Financial Insurance Management Corp. Financial Insurance Management Corp. Augmenter le taux de renouvellement grâce à une solution mobile fournie en tout juste trois mois Les faits Le besoin FIMC souhaitait offrir une meilleure valeur ajoutée

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Project Server 2013 Implémenter, administrer et utiliser la solution Microsoft de gestion de projets

Project Server 2013 Implémenter, administrer et utiliser la solution Microsoft de gestion de projets Introduction à Project Server 1. La gestion de projets par Microsoft 11 1.1 Une histoire liée à l'évolution des organisations 11 1.2 Fonctionnalités de Project Server 2013 14 2. Concepts et terminologie

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

UF - Technique de Gestion de projet Evaluation certificative

UF - Technique de Gestion de projet Evaluation certificative UF - Technique de Gestion de projet Evaluation certificative GILLAIN Bachelier en informatique de gestion Année scolaire 2015-2016 Jean-Pierre Rapport 1 1 Table des matières Présentation du contexte...

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche

Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche Jean-Paul SUBRA Introduction : le manifeste Agile Manifeste pour le développement Agile de logiciels Nous découvrons comment mieux développer des logiciels

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS MGL804 REALISATION ET MAINTENANCE DE LOGICIELS TRAVAIL DE SESSION N12 EVALUATION D UN CONTRAT DE MAINTENANCE DU LOGICIEL

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE...

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... Article rédigé pour les Etats généraux 2008 du MICADO, par Yannick BOUDIER. Résumé : L ingénierie collaborative est souvent prise pour un système d

Plus en détail

Processus Unifié de développement de logiciel

Processus Unifié de développement de logiciel Processus Unifié de développement de logiciel Plan 1. SUP : une simplification de RUP 2. Les éléments de modélisation de SUP 3. Description de la dynamique de SUP 4. SUP sur une étude de cas 2 SUP : une

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page Introduction à ITIL Un guide d'initiation à ITIL Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014 1 ITIL Définition: ITIL (Information Technology Infrastructure Library) qui se traduit en français par «Bibliothèque pour

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Gestion de Projet Informatique http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mars 2005 Sommaire Gestion de projet informatique Cycle de vie du logiciel Modèles de Méthodes

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Les défis à l introduction de nouveaux outils d analyse d affaires

Les défis à l introduction de nouveaux outils d analyse d affaires Les défis à l introduction de nouveaux outils d analyse d affaires Manon St-Hilaire Analyste d affaires senior 14 octobre 2009 Présentation Les outils AA pour la définition, l analyse et la gestion des

Plus en détail

UML Mise en œuvre dans un projet. Emmanuel Pichon 2013

UML Mise en œuvre dans un projet. Emmanuel Pichon 2013 UML Mise en œuvre dans un projet 2013 Introduction Rôles et activités dans un projet Définir la méthode de votre projet Adapter la modélisation à la méthode de votre projet Conseils de mise en œuvre de

Plus en détail

Règles d affaires. éponse informatique inc. www.reponse.ca. Critères de qualité de toutes spécifications

Règles d affaires. éponse informatique inc. www.reponse.ca. Critères de qualité de toutes spécifications Règles d affaires éponse informatique inc. 1 Critères de qualité de toutes spécifications IEEE830-1998 Recommended Practice for Software Requirements Specifications Une spécification doit être: Correcte,

Plus en détail

La maîtrisedes processusdocumentaires: l expérience Sanofi Pasteur

La maîtrisedes processusdocumentaires: l expérience Sanofi Pasteur La maîtrisedes processusdocumentaires: l expérience Sanofi Pasteur Atelier BNP PARIBAS Paris 8 février2011 Hugo Simon-Chautemps sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis 2 World leader

Plus en détail

25/12/2012 www.toubkalit.ma

25/12/2012 www.toubkalit.ma 25/12/2012 www.toubkalit.ma 1 Définition Exemple des méthodes agiles Valeurs Principes Le cycle itératif et incrémental (Itération/Sprint) Schéma de travail Méthode Scrum. Méthode XP (Extreme programming).

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

Rappels. Génie logiciel. Rappels. Règles métier. RUP, phases milestones, disciplines. Processus itératif & incrémental? Certification, CMM?

Rappels. Génie logiciel. Rappels. Règles métier. RUP, phases milestones, disciplines. Processus itératif & incrémental? Certification, CMM? Rappels Génie logiciel RUP, phases milestones, disciplines Philippe Dugerdil 09.10.2008 Rappels Règles métier Processus itératif & incrémental? Certification, CMM? Modification des specification en cours

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 MIGRATIONS Garder la maîtrise lors de migrations GARdER la maîtrise LORS de migrations Lors

Plus en détail

backlog du produit Product Owner

backlog du produit Product Owner Méthodes agiles : Définition: selon Scott Ambler «Une méthode agile est une approche itérative et incrémentale pour le développement de logiciel, réalisé de manière très collaborative par des équipes responsabilisées

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Livre blanc destiné aux professionnels. Sept meilleures pratiques pour élaborer des applications alignées sur les exigences métiers

Livre blanc destiné aux professionnels. Sept meilleures pratiques pour élaborer des applications alignées sur les exigences métiers Livre blanc destiné aux professionnels Sept meilleures pratiques pour élaborer des applications alignées sur les exigences métiers Table des matières 3 Synthèse 3 Introduction 3 Meilleures pratiques au

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)?

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)? OBJET Les dossiers et l information sont d importants biens stratégiques pour une organisation et, comme c est le cas d autres éléments organisationnels (ressources humaines, capital et technologie), ils

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation.

Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation. Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation. Présentation Isabelle Pascot, MBA Vice-présidente Capital intellectuel Sinapse

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Processus d accréditation

Processus d accréditation AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC Devis du préparateur accrédité de données Processus d accréditation Processus d accréditation, rôle et engagements du préparateur 2015 Avril

Plus en détail

Organisation du projet Agilité, etc.

Organisation du projet Agilité, etc. Organisation du projet Agilité, etc. Philippe Collet Licence 3 Informatique S6 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Ce qui NE marche PAS! Des spécifications complètes

Plus en détail