SEMINAIRE SUR LA CREATION DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX EN RESEAUX ET EN LIGNE. Tanger (Maroc), Janvier 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEMINAIRE SUR LA CREATION DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX EN RESEAUX ET EN LIGNE. Tanger (Maroc), 14 18 Janvier 2008"

Transcription

1 SEMINAIRE SUR LA CREATION DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX EN RESEAUX ET EN LIGNE Tanger (Maroc), Janvier 2008

2 Utilisation des TICs dans la gestion des SGG et dans l accomplissement de l action gouvernementale (II) (Les TICs au service du Gouvernement : état des lieux, avantages et problèmes observés dans les pays africains).

3 Par KEMENGNE Benoît Ingénieur Informaticien Cellule Informatique Services du Premier Ministre CAMEROUN

4 SOMMAIRE INTRODUCTION CREATION ET GESTION DU SITE WEB DU GOUVERNEMENT PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT CONCLUSION

5 INTRODUCTION Les Services du Premier Ministre (SPM) ont été crées en Août En 1992, un schéma directeur d informatisation des SPM est mis en place et porte entre autres sur : - l acquisition des ordinateurs, - le développement des applications, - le câblage réseau, - la connexion à Internet, - la création d un site web, -

6 Après l acquisition des premiers ordinateurs, le développement d une première application, GECOUR (Gestion du Courrier) est lancé. Cette application devant tourner en réseau, le câblage réseaux des trois bâtiments des SPM démarre. Dans un premier temps, 120 prises sont câblées. Le progiciel GECOUR est mis en exploitation en La connexion à Internet suit en 1999 et les SPM ont accès à la toile par l intermédiaire de CAMTEL.

7 I - CRÉATION ET GESTION DU SITE WEB DU GOUVERNEMENT Le site Internet des SPM, a pour nom de domaine: Il a été mis en service en mars 1999 afin de permettre à la communauté nationale et internationale de disposer des informations vraies sur les actes et les activités du Gouvernement.

8 Ses principales rubriques sont : Activités du Premier Ministre et du Gouvernement, Actualités nationales (cyberjournal), Textes législatifs et réglementaires, Services du Premier Ministre (organisation, le Premier Ministre, ses collaborateurs, ), Gouvernement (organisation, membres, ), Cameroun (organisation, histoire, géographie, population, économie, ), Annuaire, Grands dossiers (Gouvernance et lutte contre la corruption), Forum, Réponses à vos questions, Les camerounais de l étranger.

9 Migration en site portail du Gouvernement Ce site est devenu par la suite le portail du Gouvernement pour rentrer dans le cadre du programme du gouvernement électronique (e-government). A cet effet, il a subi les modifications qui s imposaient. Sa nouvelle conception lui confère de nouveaux objectifs : promouvoir l image de marque du Cameroun aussi bien à l intérieur qu à l étranger et mettre à la disposition des camerounais des informations relatives aux activités du Premier Ministre et des membres du Gouvernement. En plus du site Internet, le site Intranet des SPM est développé et est accessible uniquement aux ordinateurs installés dans les SPM. Il permet aux responsables et au personnel d être au courant des activités internes (annuaire interne, Notes de service, les réunions, les actes du PM, ) en plus du cyberjournal qui y est présenté quotidiennement.

10 Caractéristiques du site portail du Gouvernement - Conçu dans un environnement technologique de dernière génération, - Dynamique, - Accessible en un seul clic, - Développé dans les deux langues nationales : le français et l anglais, - Evolutif avec des mises à jour régulières, - Fiabilité de l information, - les informations mises à disposition, les services en ligne et les prestations fournies sont gratuites.

11 Aspect administratif Sur le plan administratif, les SPM se sont dotés des TIC pour améliorer l efficacité de ses services, tant sur le plan interne que sur celui de ses relations avec les citoyens. Il en est de même de ses relations avec les partenaires au développement. Les TIC s inscrivent ainsi pleinement dans le processus du renforcement des capacités de l Etat et de l amélioration du service rendu au citoyen. Les différents Premiers Ministres qui se sont succédés ont compris qu elles représentent l enjeu d avenir des administrations qui doivent répondre au défi de la mondialisation par la mise à disposition rapide des informations, la rationalisation des démarches administratives et la délivrance des documents dans les plus brefs délais aux professionnels et aux usagers.

12 Aujourd hui, il suffit de naviguer sur le site Internet des SPM pour consulter et imprimer au besoin toutes les lois promulguées et les décret pris par le Chef de l Etat, tous les textes réglementaires pris par le Chef du Gouvernement ou les communiqués finaux des conseils de cabinet. De plus, le site portail du Gouvernement permet à l internaute de se connecter aux sites des différents ministères, des ambassades du Cameroun à l étranger, des organismes publics et parapublics, des partis politiques, des medias et des fournisseurs des services Internet, en plus de l actualité qui y est présenté. Pour marquer son dynamisme, il donne la possibilité à travers son annuaire d être enrichi par les différents partenaires cités ci-dessus.

13 Autres sites Toujours dans la perspective de mettre l information à la disposition du public, des sites ponctuels peuvent être créés lors des grands évènements. C est le cas lors de l élection Présidentielle de 2004, où un site a été créé pour rassembler sur un seul medium ou support toutes les informations relatives à l organisation des élections au Cameroun et aux résultats. Cette démarche a facilité la tâche à tous les intervenants dans le processus, depuis les candidats à cette élection jusqu aux électeurs, en passant par les observateurs indépendants et les personnes en dehors du Cameroun.

14 Connexion des ministères Conformément à la Circulaire n 007/CAB/PM du 23/08/2000 relative à la création et à l utilisation des sites Internet gouvernementaux, une trentaine de ministères ou structures étatiques sont rattachés à la racine <<.gov.cm>> qui est gérée par les SPM. A cet effet les SPM disposent des infrastructures (VSAT, liaison Wireless, serveurs, lignes téléphoniques, ) permettant de gérer le <<.gov.cm>> (attribution de nom de domaine, hébergement des sites des ministères non encore pourvus d infrastructure appropriée, ).

15 Interconnexion des Ministères En vue d une optimisation de tout ce travail et pour une fluidité beaucoup plus rapide, l interconnexion de tous les départements ministériels à travers la fibre optique a été lancée fin Cette interconnexion permettra une meilleure coordination de l action gouvernementale. Elle s étendra par la suite aux services déconcentrés des départements ministériels afin de faciliter également à leur niveau le travail qui y est fait.

16 II - PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES TIC DANS LES SPM Dans le cadre des perspectives de développement des TIC, les SPM envisagent orienter ses actions sur les points suivants : - le renforcement des capacités des infrastructures TIC, - le renforcement des capacités des ressources humaines.

17 Le renforcement des capacités des infrastructures TIC Ce renforcement se fera par : - l acquisition de nouveaux ordinateurs (serveurs et stations de travail), - l extension de la diversification des plateformes logicielles, - l acquisition d un logiciel de Gestion Electronique des Informations et des Documents (GED), - permettre aux partenaires d accéder au site pour son enrichissement et les mise à jour, - le renforcement de la mise en œuvre de la Loi sur les archives qui a le mérite de réguler la gestion de la preuve des documents dématérialisés et de promouvoir la e-gouvernance,

18 - l exploitation des opportunités qu offre la fibre optique : * les échanges de documents et d informations en ligne, * les transmissions en ligne, * les validations et les visas en ligne, * la mise en place d un système de vidéo-conférence entre les SPM et les départements ministériels afin de permettre au Chef du Gouvernement d entretenir, en cas de besoin, et sans les déplacer, certains membres du Gouvernement sur des points précis et urgents.

19 Le renforcement des capacités des ressources humaines Il se fera par : - le recrutement des ingénieurs informaticiens, - le renforcement des capacités des personnels de la Cellule Informatique et de la Division de la Communication, - le renforcement des capacités des responsables, des cadres et des secrétaires des SPM en vue d une appropriation adéquate des TIC, - la mise en œuvre du plan d action du Sommet Mondial sur la Société de l Information (SMSI) tenu à Tunis en Novembre 2005 dont un des points porte sur le rôle des TIC pour une bonne gouvernance.

20 CONCLUSION Au terme de cette présentation, il apparaît qu au niveau du Cameroun, les SPM oeuvrent de façon significative à l utilisation optimum des TIC dans la préparation, la conduite, le suivi et l évaluation de l action gouvernementale. Le Cameroun entend poursuivre cette action dans les directions présentées dans les perspectives de développement ci-dessus. A cet effet, l appui des organismes comme le CAFRAD et des partenaires au développement serait la bienvenue.

Tanger (Maroc), 21 avril 2014

Tanger (Maroc), 21 avril 2014 1 La politique du gouvernement camerounais en matière de e-administration : présentation du volet «déconcentration de la gestion des ressources humaines de l Etat et de la solde» Tanger (Maroc), 21 avril

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LA REALISATION D UN SITE WEB HINA Portail de la société civile intervenant dans le domaine de la nutrition à Madagascar

TERMES DE REFERENCES POUR LA REALISATION D UN SITE WEB HINA Portail de la société civile intervenant dans le domaine de la nutrition à Madagascar PLATEFORME DE LA SOCIETE CIVILE HINA Hetsika IraisanaNatokana ho an'nyadyamin ny tsy fanjariantsakafo Harmonisation des Initiatives en Nutrition et sécurité Alimentaire HarmonisedInitiative for Nutrition

Plus en détail

Etude de cas «H» Référentiel d activités et de compétences :

Etude de cas «H» Référentiel d activités et de compétences : Référentiel d activités et de compétences : Assurer la maintenance du parc informatique de l entreprise Assurer le support technique auprès des utilisateurs de l entreprise Participer à l évolution du

Plus en détail

Le travail collaboratif et l'intelligence collective

Le travail collaboratif et l'intelligence collective THÈME INFORMATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE Pour l organisation, l information est le vecteur de la communication, de la coordination et de la connaissance, tant dans ses relations internes que dans ses

Plus en détail

Plan de services en français 2014-2015 de la Régie régionale de la santé Cumberland

Plan de services en français 2014-2015 de la Régie régionale de la santé Cumberland Plan de services en français 2014-2015 de la Régie régionale de la santé Cumberland Plan de services en français 2014-2015 1 Table des matières Table des matières... page 2 Message du directeur général...

Plus en détail

LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES

LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SOLUTIONS ET SYSTÈMES D INFORMATION ET D IMPRESSION LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES COMMISSION MARCHÉS ET PROSPECTIVES Préface Ce document a été élaboré

Plus en détail

PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS. Entreprises

PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS. Entreprises PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS Administrations publiques Société Entreprises LE PROGRAMME e-algerie 2013. PROGRAMME e-algerie 2013 Qualité de vie Productivité, performances EMERGENCE DE

Plus en détail

Optimiser l usage des outils de gestion

Optimiser l usage des outils de gestion Optimiser l usage des outils de gestion Témoignage de l Université de Rennes 1 - Séminaire AMUE 26 septembre 2006 Thierry Bédouin, Directeur du CRI Hervé Blanchetierre, DRH Adjoint 1 Quelques éléments

Plus en détail

XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009

XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009 XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009 * * * Commission des affaires parlementaires RAPPORT établi en application de l article 12.7 du règlement et présenté à la Commission par M. Pierre DE BANE (Canada)

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

soluris.fr OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS

soluris.fr OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS soluris.fr L OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS 02 Un principe forfaitaire, une politique de prix transparente Soluris est une structure publique de mutualisation

Plus en détail

Etude de cas sur Le réseau universitaire en Tunisie

Etude de cas sur Le réseau universitaire en Tunisie recherche et d éducation en Afrique (AFUNET), Genève, 25-27 septembre 2005. Etude de cas sur Le réseau universitaire en Tunisie Septembre 2005 Préparé par ELEUCHI Nawfel webmaster@univ7nc.rnu.tn Université

Plus en détail

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM Par un collectif de l INEM Instituto National de Emples (Institut National de l Emploi), Madrid, Espagne L intégration des technologies dans la société de l information

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES RECRUTEMENT D UNE ASSISTANTE DE DIRECTION e assistante de Direction dédié aux activités du Centre d Excellence Africain dénommé CCBAD. L'assistante de direction travaillera sous la responsabilité du Directeur

Plus en détail

Rapport national de la France

Rapport national de la France Strasbourg, 27 février 2002 Coll (2002) 2 15ème COLLOQUE SUR LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET LE DROIT EN EUROPE E-JUSTICE : INTEROPÉRABILITÉ DES SYSTÈMES Macolin (Suisse), 3 5 avril 2002 Rapport national

Plus en détail

1 Introduction. Ce service est composé de 7 agents.

1 Introduction. Ce service est composé de 7 agents. Service Informatique-SIG 1 Introduction Créé en 1997, le service Informatique/SIG a pour missions la Conception, la Vérification, la Mise en Production et l Exploitation des solutions informatiques déployées

Plus en détail

TRAVEL. La solution de gestion de vos déplacements professionnels

TRAVEL. La solution de gestion de vos déplacements professionnels TRAVEL La solution de gestion de vos déplacements professionnels 1 Acteur de la transformation numérique des entreprises, Cegid répond aux besoins des entreprises et organisations de toutes tailles, dans

Plus en détail

RAILS. Abidjan, 3 5 Fevrier 2010. Dady Demby Myra Wopereis-Pura

RAILS. Abidjan, 3 5 Fevrier 2010. Dady Demby Myra Wopereis-Pura RAILS Etat comparatif de la mise en œuvre au sein des OSR Mise en œuvre de la Composante 1 du PSTAD Abidjan, 3 5 Fevrier 2010 Dady Demby Myra Wopereis-Pura Sommaire Mise en œuvre de la Composante 1 Mise

Plus en détail

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest Division de la Promotion de la Femme, Département des Affaires économiques et sociales et Centre africain pour le Genre et le Développement, Commission économique pour l Afrique Renforcement des compétences

Plus en détail

WWW.CDG34.FR PORTAIL INTERNET ESPACE COLLECTIVITÉ LA NOUVEAUTÉ MOBILE

WWW.CDG34.FR PORTAIL INTERNET ESPACE COLLECTIVITÉ LA NOUVEAUTÉ MOBILE PORTAIL INTERNET WWW.CDG34.FR ESPACE COLLECTIVITÉ EN TANT QU AUTORITÉ DE VOTRE COLLECTIVITÉ OU ÉTABLISSEMENT, VOUS AVEZ ACCÈS À L ENSEMBLE DES CONTENUS EXTRANET OUVERT EN FONCTION DE VOTRE AFFILIATION

Plus en détail

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ;

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ; REPUBLIQUE DU BENIN -------o------- MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -------o------- LE MINISTRE -------o------- A R R E T E ANNEE 2013 N /MAEP/DC/SGM/DRH/DIP/SA PORTANT ATTRIBUTIONS,

Plus en détail

distributeur des solutions Sage ERP X3 Solution de gestion intégrée simple, rapide et économique, Sage ERP X3 est votre nouvel allié.

distributeur des solutions Sage ERP X3 Solution de gestion intégrée simple, rapide et économique, Sage ERP X3 est votre nouvel allié. distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Sage ERP X3 Solution de gestion intégrée simple, rapide et économique, Sage ERP X3 est votre nouvel allié. Sage ERP X3, anticipation et pilotage Sage ERP X3 est

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

Etat d avancement. Schéma Directeur Informatique N 1

Etat d avancement. Schéma Directeur Informatique N 1 République du Sénégal ******* Un Peuple- Un But- Une Foi ************ Ministère de l Education ******** Cellule Informatique(CIME) Etat d avancement Schéma Directeur Informatique N 1 MBAYE DIOUF Chef de

Plus en détail

Même si les villes du monde entier offrent bien évidemment de nombreux avantages, les disparités entre les nantis et les exclus parmi les populations

Même si les villes du monde entier offrent bien évidemment de nombreux avantages, les disparités entre les nantis et les exclus parmi les populations Nous retiendrons de la lecture du message officiel de l IUT pour cette journée les éléments suivants et qui constitueront la base de cette présentation. En tant que principale institution spécialisée des

Plus en détail

5.1 5. - Port ail ai Int ranet 5.2- Site web 6.1 Projets en Cours (Période 2008-2010) 6.1.1- Plateforme matérielle

5.1 5. - Port ail ai Int ranet 5.2- Site web 6.1 Projets en Cours (Période 2008-2010) 6.1.1- Plateforme matérielle République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Travaux Publics EXPERIENCE DU MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS DANS LE DOMAINE DE L INFORMATIQUE S O M M A I R E INTRODUCTION 1. ORGANISATION

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 81 27 avril 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 81 27 avril 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 961 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 81 27 avril 2009 S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières Cahier des Clauses Particulières relatif au programme fonctionnel Informatique * * * Amélioration du Système d information de la CCIM Sommaire 1. Objet du Marché P2 2. Contexte P2 2.1- Présentation l environnement

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

Guide d équipement du BTS Assistant de gestion de PME

Guide d équipement du BTS Assistant de gestion de PME Guide d équipement du BTS Assistant de La performance économique des PME repose en grande partie sur la qualité de leur système d information (SI) et sur la maîtrise par les différents collaborateurs des

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

L INFORMATISATION DES GMF

L INFORMATISATION DES GMF L INFORMATISATION DES GMF Quelques mots sur la section GMF de l Intranet Réseau En janvier 2004, le ministre Couillard procédait au lancement de l Intranet Réseau destiné à l ensemble des gestionnaires

Plus en détail

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 Source : http://www.carim.org/public/polsoctexts/po3sou1316_1125.pdf Relevé

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES DU CONSEIL D'ETAT EN MATIERE DE SYSTEMES D'INFORMATION 2008-2012

ORIENTATIONS STRATEGIQUES DU CONSEIL D'ETAT EN MATIERE DE SYSTEMES D'INFORMATION 2008-2012 ORIENTATIONS STRATEGIQUES DU CONSEIL D'ETAT EN MATIERE DE SYSTEMES D'INFORMATION 2008-2012 19.11.2008 TABLE DES MATIERES 1 RESUME 3 2 INTRODUCTION 4 3 CONTEXTE 5 3.1 Les tendances fortes 5 3.2 Les priorités

Plus en détail

Harmonisation des politiques forestières et fiscales en Afrique centrale : Défis et perspectives

Harmonisation des politiques forestières et fiscales en Afrique centrale : Défis et perspectives Harmonisation des politiques forestières et fiscales en Afrique centrale : Défis et perspectives Système de communication du réseau COMIFAC Une Stratégie TIC au Service de la mise en œuvre du Plan de Convergence

Plus en détail

Schéma du numérique : stratégie et projets. Conseil d administration - 13 mars 2014

Schéma du numérique : stratégie et projets. Conseil d administration - 13 mars 2014 Schéma du numérique : stratégie et projets Conseil d administration - mars 204 2 Sommaire. Le numérique en quelques chiffres 2. Elaboration de la stratégie numérique. Les projets par axe stratégique 4.

Plus en détail

Les transactions financières et bancaires dans la e-administration & la e-gouvernance

Les transactions financières et bancaires dans la e-administration & la e-gouvernance Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF Les transactions financières et bancaires dans la

Plus en détail

Guide d accompagnement pour les collèges numériques de Seine-Saint-Denis

Guide d accompagnement pour les collèges numériques de Seine-Saint-Denis Guide d accompagnement pour les collèges numériques de Seine-Saint-Denis Introduction - contexte 1. Accompagnement, formations et animations 1.1 L'accompagnement par le Pôle numérique 1.2 Formations de

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

PROGRAMME LANGUE ET CULTURE D ORIGINE CHARTE DE PARTENARIAT

PROGRAMME LANGUE ET CULTURE D ORIGINE CHARTE DE PARTENARIAT PROGRAMME LANGUE ET CULTURE D ORIGINE CHARTE DE PARTENARIAT entre la Communauté française de Belgique et le Royaume du Maroc 2006-2007 2007-2008 2008-2009 1 1. Présentation générale du programme 1.1 Pour

Plus en détail

IV. Le projet ISPADAF

IV. Le projet ISPADAF Formation ISPADAF septembre 2012 IV. Le projet ISPADAF Par Francis Gendreau et Françoise Gubry 1 Plan Introduction I. Objectifs et valorisation II. Partenaires et travail collaboratif III. Outils IV. Intervenants

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n 2014-026. fixant les principes généraux relatifs a la dématérialisation des procédures administratives EXPOSE DES MOTIFS

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n 2014-026. fixant les principes généraux relatifs a la dématérialisation des procédures administratives EXPOSE DES MOTIFS ASSEMBLEE NATIONALE Loi n 2014-026 fixant les principes généraux relatifs a la dématérialisation des procédures administratives EXPOSE DES MOTIFS La dématérialisation des procédures administratives consiste

Plus en détail

Atelier Mégalis Bretagne. La dématérialisation de la chaine financière et comptable en pratique

Atelier Mégalis Bretagne. La dématérialisation de la chaine financière et comptable en pratique Atelier Mégalis Bretagne La dématérialisation de la chaine financière et comptable en pratique Mégalis Bretagne : un établissement public de coopération territoriale créé en 1999 1 Président : M. LE DRIAN

Plus en détail

GUIDE DE NAVIGATION SUR L ESPACE WEB DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC

GUIDE DE NAVIGATION SUR L ESPACE WEB DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC GUIDE DE NAVIGATION SUR L ESPACE WEB DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC Comment accéder à l espace web? À partir de votre tablette ou mobile ou ordinateur connecté à Internet, saisissez ce lien dans la barre

Plus en détail

Plan Pluriannuel d Investissement Informatique. Bureau municipal du 15 février 2016

Plan Pluriannuel d Investissement Informatique. Bureau municipal du 15 février 2016 Plan Pluriannuel d Investissement Informatique Sommaire I Introduction II Synthèse de l audit de l infrastructure III Proposition de PPI Page 2 I. Introduction A. Etat des lieux du système d'information

Plus en détail

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance TRANSPARENCY MAROC الجمعية المغربية لمحاربة الرشوة Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance Rapport de synthèse des travaux du Séminaire sur l accès à l information»

Plus en détail

à remplir par l étudiant

à remplir par l étudiant Grille d évaluation des compétences numériques du C2i niveau 2 Métiers du droit dans le cadre de la réalisation d un stage à remplir par l étudiant Document à déposer dans la rubrique «travaux» du cours

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS et d ORIENTATION

PERSONNELS ENSEIGNANTS et d ORIENTATION PERSONNELS ENSEIGNANTS et d ORIENTATION POSTES SPECIFIQUES VACANTS AU SERVICE ACADEMIQUE D INFORMATION et d ORIENTATION (SAIO) BIR n 25 du 23 mars 2015 Réf : DPAID Deux postes spécifiques de COP sont vacants

Plus en détail

Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours.

Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours. Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours. Septembre (3 semaines) S2.1 Réseaux informatiques (LAN, WAN), notions d intranet, d extranet Systèmes d exploitation,

Plus en détail

Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires

Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires Organigramme du ministère des Enseignements Secondaires REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX - TRAVAIL - PATRIE ------- ------ DECRET N 2005/139 DU 25 AVR 2005 Portant organisation du Ministère des Enseignements

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.288/PFA/6 288 e session Conseil d administration Genève, novembre 2003 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SIXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

INTERVENANT : Azzeddine DIOURI

INTERVENANT : Azzeddine DIOURI 11eme FORUM Panafricain sur la modernisation des services publics et des institution de l Etat La contribution de la Gouvernance responsable au renforcement et à la consolidation de l Etat de droit en

Plus en détail

http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes

http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes FORMATION CONTINUE CAMPUS NUMERIQUE JURIDIQUE INTERNATIONAL CAMPUS OUVERT DROIT ETHIQUE ET SOCIÉTÉ http://www.droits-fondamentaux.prd.fr/codes CAMPUS NUMERIQUE JURIDIQUE A VOCATION INTERNATIONALE orienté

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e. S o m m a i r e EAUX DE BAIGNADE. CENTRE DE GESTION INFORMATIQUE DE L éducation (CGIE)

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e. S o m m a i r e EAUX DE BAIGNADE. CENTRE DE GESTION INFORMATIQUE DE L éducation (CGIE) MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1471 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 101 110 22 21 mai juin 2009 2013 S o m m a i r e S o m m a i

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 99 15 mai 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 99 15 mai 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1473 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 99 15 mai 2009 S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS

Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 370 II. LISTE DES TABLEAUX... 370 III. PRESENTATION... 371 IV. METHODOLOGIE... 371 V. DEFINITIONS... 371 VI. SOURCES DES DONNEES...

Plus en détail

RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC)

RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC) Adopté le 21.01.2009, entrée en vigueur le 01.01.2009 - Etat au 01.06.2010 (en vigueur) RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC) du 21 janvier 2009 LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD

Plus en détail

Spider Network. E-Entreprise. Un portail applicatif pour les petites et moyennes entreprises

Spider Network. E-Entreprise. Un portail applicatif pour les petites et moyennes entreprises Spider Network E-Entreprise Un portail applicatif pour les petites et moyennes entreprises Table des matières Présentation de Spider Network... 2 Nos clients... 2 E-Entreprise... 3 Points forts d E-entreprise

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 63

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 63 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 63 63 SERVICES D INFORMATION Cette division comprend les activités des portails de recherche

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap1

Correction CCNA1 Chap1 Correction CCNA1 Chap1 1. Question Selon l image ci -contre, Quel ensemble de périphériques contient uniquement les périphériques intermédiaires? A, B, E, F C, D, G, I A, B, D, G G, H, I, J 2. Question

Plus en détail

Migrer de Parcours 3 vers i-milo. Livret 4 Offre de formation

Migrer de Parcours 3 vers i-milo. Livret 4 Offre de formation Migrer de Parcours 3 vers i-milo Livret 4 Offre de formation Juin 2014 Contacts Equipe projet i-milo River Ouest 80 quai Voltaire 95877 Bezons cedex Tel. : +33 (0)1 73 26 00 00 contact@i-milo.fr Octobre

Plus en détail

Objet : Réorganisation du Bureau de la gestion des ressources humaines (HRM)

Objet : Réorganisation du Bureau de la gestion des ressources humaines (HRM) La Directrice générale DG/Note/12/10 25 juin 2012 Original anglais Directeur général adjoint Sous-Directeurs généraux Directeurs des bureaux, offices et divisions du Siège Directeurs et chefs des unités

Plus en détail

Simplifiez-vous la ville!

Simplifiez-vous la ville! À LA UNE Internet Simplifiez-vous la ville! En mai, le site vincennes.fr évolue pour vous simplifier et faciliter l accès à l information et aux services en ligne de la Ville. Souvenez-vous : en décembre

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION DES RESSOURCES INFORMATIQUES

POLITIQUE D UTILISATION DES RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE D UTILISATION DES RESSOURCES INFORMATIQUES SERVICE INFORMATIQUE Adoption : C.C.-008-070827 2 POLITIQUE D UTILISATION DES RESSOURCES INFORMATIQUES 1. BUT La présente politique vise à déterminer

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION de e-gret@ pour l apprenant. Ce que ce guide va vous permettre de faire :

GUIDE D UTILISATION de e-gret@ pour l apprenant. Ce que ce guide va vous permettre de faire : GUIDE D UTILISATION de e-gret@ pour l apprenant Ce que ce guide va vous permettre de faire : administrer votre espace plate-forme (mémo, agenda, données perso, casier...) effectuer votre parcours de formation

Plus en détail

quoi parle-t-on? L E-administration : de Des ateliers thématiques sur le territoire de la Gironde

quoi parle-t-on? L E-administration : de Des ateliers thématiques sur le territoire de la Gironde Des ateliers thématiques sur le territoire de la Gironde Résultat d un travail collaboratif associant entreprises, associations, collectivités et organes de représentation citoyenne, le «Livre blanc des

Plus en détail

Elle a pour mission la réalisation des projets sur l E-Gouvernance.

Elle a pour mission la réalisation des projets sur l E-Gouvernance. L ANRE est un organisme EPIC rattaché à la Primature (tutelle technique) Et au Ministère des Finances et du Budget (tutelle financière). Elle a pour mission la réalisation des projets sur l E-Gouvernance.

Plus en détail

Ouagadougou, Hôtel Palm Beach, 03 Mai 2013. Serge R. SANOU Arcep / CIRT-BF Serge.sanou@arcep.bf

Ouagadougou, Hôtel Palm Beach, 03 Mai 2013. Serge R. SANOU Arcep / CIRT-BF Serge.sanou@arcep.bf Ouagadougou, Hôtel Palm Beach, 03 Mai 2013 Serge R. SANOU Arcep / CIRT-BF Serge.sanou@arcep.bf 1 Environnement des TICs Aspects règlementaires Définition de la cybersécurité Caractérisation du cyberespace

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

Créer Un site Web pour la classe

Créer Un site Web pour la classe Créer Un site Web pour la classe Sommaire : P. 1 Introduction 1 Introduction Avec l avènement des nouvelles technologies de l information et de la communication, le Web est devenu un média incontournable

Plus en détail

LES DROITS DES PERSONNES ET DES POPULATIONS VULNERABLES

LES DROITS DES PERSONNES ET DES POPULATIONS VULNERABLES SEMINAIRE REGIONAL LES DROITS DES PERSONNES ET DES POPULATIONS VULNERABLES Brazzaville, Congo 1 5 décembre 2014 Titre du projet : Type de projet : Les droits des personnes et des populations vulnérables

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée

Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée Approche coordonnée pour une stratégie cohérente Évaluation des attentes des parties prenantes Opportunités

Plus en détail

Objectif global. Améliorer le fonctionnement du Ministère des Relations Extérieures de la Coopération Internationale

Objectif global. Améliorer le fonctionnement du Ministère des Relations Extérieures de la Coopération Internationale Annexe 1 Nouveau Cadre logique Les modifications adoptées apparaissent en rouge. Objectif global Améliorer le fonctionnement du Ministère des Relations Extérieures de la Coopération Internationale Objectif

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Guide d utilisation Portail Santé Travail WWW.SIMT.FR

Guide d utilisation Portail Santé Travail WWW.SIMT.FR Guide d utilisation Portail Santé Travail WWW.SIMT.FR Introduction Bienvenue sur votre espace adhérents Le Portail Adhérents, un espace qui vous est exclusivement dédié! Cet outil personnalisé vous permet

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT NUMERIQUE DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE PARIS DESCARTES

L ENVIRONNEMENT NUMERIQUE DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE PARIS DESCARTES L ENVIRONNEMENT NUMERIQUE DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE PARIS DESCARTES L Environnement Numérique de Travail (ENT) L environnement numérique de travail Présentation du portail ENT La charte de l ENT L annuaire

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT,

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, ? MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES DECRET N 2015-268 fixant les attributions du Ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Lois Sociales ainsi que l'organisation

Plus en détail

Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada

Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada Le 24 novembre 2015 Don J. Lalonde Directeur général par intérim Direction générale

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

RAPPORT SUR L ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME KNOWLEDGE MANAGEMENT EN MATIERE DE BUDGETISATION SENSIBLE AU GENRE (KM-BSG)

RAPPORT SUR L ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME KNOWLEDGE MANAGEMENT EN MATIERE DE BUDGETISATION SENSIBLE AU GENRE (KM-BSG) RAPPORT SUR L ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME KNOWLEDGE MANAGEMENT EN MATIERE DE BUDGETISATION SENSIBLE AU GENRE (KM-BSG) Rédacteurs BOUBA Zineb SALEM Ghizlane ARROUSSI IDRISSI Soumia

Plus en détail

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Programme des Nations Unies pour le Développement Bureau Régional pour l'afrique HISTOIRIQUE DU PROJET

Plus en détail

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie»

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» Direction Informatique et Réseaux Direction 27DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BP 2015 Les équipements technologiques de l'administration Mme

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Contactez-nous. Note sur les solutions de numérisation et archivage.

Contactez-nous. Note sur les solutions de numérisation et archivage. Note sur les solutions de numérisation et archivage. La dématérialisation du document papier et le traitement automatique du document numérisé. Contactez-nous RSD S.A. 41, Rue Marziano CP 1750 1211 Genève

Plus en détail

NDIORO NDIAYE DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE L ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS (OIM)

NDIORO NDIAYE DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE L ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS (OIM) NDIORO NDIAYE DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE L ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS (OIM) Siège: 17 route des Morillons C.P. 71 CH-1211 Genève 19 Suisse Téléphone: +41.22.717 91 11 Télécopie:

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

LES ACHATS REGROUPÉS, POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE POUR LES ORGANISATIONS

LES ACHATS REGROUPÉS, POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE POUR LES ORGANISATIONS LES ACHATS REGROUPÉS, POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE POUR LES ORGANISATIONS Présenté par Berthier Mailloux, directeur des achats regroupés 15 OCTOBRE 2014 Contenu de la présentation Que représentent pour vous

Plus en détail

SYNTHÈSE Internet Society Rapport mondial sur l Internet

SYNTHÈSE Internet Society Rapport mondial sur l Internet SYNTHÈSE Internet Society Rapport mondial sur l Internet Open and Sustainable Access for All Synthèse Introduction Fondée en 1992, l Internet Society est une organisation globale à but non lucratif qui

Plus en détail

PROCESSUS DE PASSAGE DE LA TELEVISION ANALOGIQUE A LA TELEVISION NUMERIQUE CAS DU CAMEROUN

PROCESSUS DE PASSAGE DE LA TELEVISION ANALOGIQUE A LA TELEVISION NUMERIQUE CAS DU CAMEROUN 1 PROCESSUS DE PASSAGE DE LA TELEVISION ANALOGIQUE A LA TELEVISION NUMERIQUE CAS DU CAMEROUN SOMMAIRE 2 INTRODUCTION ELABORATION DE LA STRATEGIE PROCESSUS DE MISE EN OEUVRE DIFFICULTES RENCONTREES PERSPECTIVES

Plus en détail

Veille informationnelle et Documentaire

Veille informationnelle et Documentaire Veille informationnelle et Documentaire Haut-Commissariat au Plan Centre National de Documentation www.cnd.hcp.ma 2010 Sommaire Centre National de Documentation Étude sur la faisabilité d'un Centre d'intelligence

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail