NOTE DE PRÉSENTATION DE L AGENCE FASO BAARA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE DE PRÉSENTATION DE L AGENCE FASO BAARA"

Transcription

1 Avenue Pascal Zagré, Ouaga 2000, 01 BP 6633 Ouagadougou 01 Tél. : (226) /39/40, Fax : (226) Site web : NOTE DE PRÉSENTATION DE L AGENCE FASO BAARA FASO BAARA, une garantie d exécution à souscrire! Février 2011

2 I- OBJECTIFS - FONCTIONNEMENT I-1- Objectifs L Agence FASO BAARA est une association de droit burkinabè à but non lucratif, créée par arrêté N 91/151/MAT/SG/DELPAJ du 17 Juillet 1991 par le Gouvernement du Burkina Faso avec l appui de la Banque Mondiale. Les objectifs à elle assignés à sa création sont ceux ci-après : a) Objectifs globaux : Mission d intérêt public : - Exécuter les projets de développement dans les délais et selon des principes d économie, d impartialité, de transparence et d efficacité; - Introduire et appliquer des procédures simplifiées efficaces et contrôlables, et qui puissent servir plus tard de référence d efficacité pour l Administration et les Collectivités dans la gestion des marchés publics ; Création d emplois : - encourager l usage des méthodes à haute intensité de main d œuvre, chaque fois qu elles présentent une efficacité économique, pour contribuer ainsi à la création d emplois et à la lutte contre la pauvreté; Développement des capacités dans le secteur du BTP : - Inciter, favoriser le développement du secteur privé national, notamment des bureaux d études et des petites et moyennes entreprises (PME) en général et du secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) en particulier, et faciliter le renforcement de leur capacité à étudier, superviser et réaliser un large éventail de travaux d infrastructures. b) Objectifs spécifiques : Mettre en œuvre le Projet de Travaux d Intérêt Public pour l Emploi (TIPE), initié par le Gouvernement avec l appui financier de la Banque Mondiale et de la KfW à hauteur de 30 millions de dollars US. 2 Note de présentation de l Agence Faso Baara

3 I-2- Procédures d intervention L Agence intervient par la procédure de la maîtrise d ouvrage déléguée ou «Faire-faire». Elle utilise ainsi les services d une part, des cabinets d architecture et/ou d ingénierie pour les études et la supervision des travaux, et d autre part, des entreprises pour l exécution des travaux. Passation des marchés : Les procédures de passation des marchés utilisées par l Agence sont essentiellement celles de la Banque Mondiale ; ainsi les critères de transparence, de rigueur, d efficacité et d économie sont de mise. Les marchés sont généralement passés en appels d offres ouverts et exécutés dans la limite des budgets alloués. Supervision efficace des missions dévolues aux prestataires Obligation de rendre compte Conformément à ses procédures, l Agence a l obligation de produire à l attention du maître d ouvrage et/ou du bailleur de fonds, des rapports périodiques d exécution ainsi qu un rapport final sanctionnant la fin des travaux. Ces rapports qui rendent compte de l exécution physique et financière des projets sont illustrés de photos en couleur. L Agence fait l objet d audits internationaux annuels. I-3- Organisation de l Agence Placée sous la tutelle de la Présidence du Faso, l Agence est administrée par une Assemblée Générale qui en est l organe de décision et d orientation et qui est composée des structures ci-après : Président : Chambre de Commerce d Industrie et d Artisanat du Burkina Faso, Membres : Association des Municipalités du Burkina Faso, Comité National Burkinabè de Jumelage, Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales, Syndicat National des Entrepreneurs du Bâtiment et des Travaux Publics, Le Directeur Général, seul membre personne physique. Observateur : Présidence du Faso. 3 Note de présentation de l Agence Faso Baara

4 Des instances d assistance - conseil et de contrôle (auditeurs, superviseurs des bailleurs de fonds, ) permettent à la Direction Générale, organe d exécution de mener à bien ses différentes missions. L Agence est auditée sur ses comptes chaque année par un cabinet local associé à un cabinet international. Ces cabinets étant actuellement CAFEC - KA du Burkina Faso et KPMG de Côte d Ivoire. L Agence s est voulue dans sa conception comme une structure légère. Ce qui permet notamment la prise rapide de décisions en son sein. Pour l exécution de ses missions, l Agence dispose : D un personnel hautement qualifié composé d un effectif de trente neuf (39) personnes, soit : un gestionnaire financier de plus de 20 ans d expérience, un chef-comptable de plus de 10 ans d expérience, une douzaine d ingénieurs et techniciens supérieurs ayant des expériences professionnelles variant de cinq (05) à vingt (20) ans et qualifiés dans des domaines très divers : Bâtiment, routes, assainissement, aménagements, hydraulique, etc., un contrôleur de gestion, un informaticien, un chargé de production statistique, quatre secrétaires de direction, cinq comptables, et un personnel d appui. De moyens matériels appropriés (neuf (09) véhicules tout terrain, un véhicule utilitaire de ville, une motocyclette, des GPS, des caméras numériques, du matériel de contrôle de la qualité des bétons, un parc informatique important, ) De logiciels de gestion technique et financière performants Outre les outils bureautiques classiques (WORD, EXCEL, ACCESS, POWER POINT, ), l Agence dispose : du logiciel de gestion comptable, des immobilisations et de la paie (SAGE Ligne 100), du logiciel de conception de projets routiers (COVADIS), Un logiciel de dessin assisté par ordinateur (AUTOCAD), Un logiciel de SIG (ARCVIEW), Un logiciel de calcul de structure (ROBOBAT), ainsi que plusieurs logiciels développés en interne pour la gestion technique et financière (GESPROJ), la gestion du courrier (GESCOUR), la gestion budgétaire (SBUDGET). 4 Note de présentation de l Agence Faso Baara

5 L organisation ci-dessus permet sans aucun doute une rapidité d action reconnue de ses partenaires dans la mise en œuvre des projets. II- ACQUIS - PERFORMANCES ET RÉSULTATS Grâce à sa gestion rigoureuse et de type privé, l Agence a, depuis le début de ses activités en 1992 au 31 Décembre 2009 : - mobilisé plus de 270 milliards de FCFA ; - engagé près de 225 milliards de FCFA de travaux ; - réalisé plus de 200 milliards de FCFA de travaux ; - attribué plus de contrats à plus de 770 prestataires (entreprises, maîtres d œuvre et prestataires divers) ; - réalisé 695 millions de FCFA d infrastructures et d équipements en faveur de l État et des collectivités ; - construit et équipé son siège à Ouaga 2000 pour un montant de 797,2 millions de FCFA ; - obtenu du Chef de l État, une lettre de félicitations et d encouragements ; - etc. Par ailleurs, l Agence intervient sur toute l étendue du territoire et couvre plusieurs secteurs d activités parmi lesquels (réalisations) : - Éducation - Formation : 95,1 milliards de FCFA - Santé : 44,7 milliards de FCFA - Eau, aménagements hydro-agricoles : 5 milliards de FCFA - Commerce : 17,2 milliards de FCFA - Infrastructures administratives : 18,7 milliards de FCFA - Habitat et urbanisme : 5,06 milliards de FCFA - Élevage : 1,2 milliards de FCFA - Environnement : 1,08 milliards de FCFA - Transport (Pistes, voiries urbaines, ) : 3,2 milliards de FCFA Dans la même dynamique de lutte contre la pauvreté impulsée par l État, l Agence a, sur la même période : - créé emplois (dont emplois permanents) correspondant Homme/Jours ; - distribué une masse salariale de 30 milliards de FCFA. A la faveur de la caution de l État et grâce aux bons résultats liés au respect de ses engagements, l Agence a bénéficié de la confiance des partenaires suivants : la Banque Mondiale, la RFA, le Royaume des Pays- 5 Note de présentation de l Agence Faso Baara

6 Bas, la France, le Royaume du Danemark, le Canada, la BID, la BOAD, la BID, la CCIA-BF, UEMOA. C est ainsi qu elle a été désignée pour réaliser les projets majeurs ci-après : Construction et Équipement des Écoles Nationales des Enseignants du Primaire (ENEP) de Fada et Gaoua pour un montant de 4,6 milliards de FCFA (Financement : Royaume des Pays-Bas) ; Construction des Écoles Nationales de Santé Publique (ENSP) à Ouaga, Bobo et Fada pour un montant de 1,8 milliards de FCFA (Financement : Royaume du Danemark) ; Construction de trente (30) Collèges d Enseignement Général (CEG) pour le Projet d Enseignement Poste Primaire (PEPP) d un montant de 1,4 milliards de FCFA sur financement Banque Mondiale ; Construction et équipement de 98 écoles et 263 logements dans 100 villages pour un montant de 4,8 milliards de FCFA sur financement de l Agence Française de Développement, et dans le cadre du Projet d Amélioration de l Offre Éducative de Base (PAOEB) ; Construction de 600 écoles, 1935 logements, 975 latrines scolaires, 340 forages, etc. dans le cadre de l Initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) sur les exercices 2001 à 2007 pour un montant cumulé de plus de 44 milliards de FCFA ; Construction de 280 écoles, 420 logements, 320 latrines scolaires, 80 forages, etc. dans le cadre du Programme Décennal de Développement de l Enseignement de Base (PDDEB) sur les exercices 2005 à 2008 pour un montant cumulé de plus de 14 milliards de FCFA ; Construction de 100 complexes scolaires et réalisation de 100 forages positifs pour un montant total de 4,8 milliards de FCFA sur financement de la Banque Islamique de Développement (BID) au profit du Ministère de l Enseignement de Base et de l Alphabétisation ; Réalisation de près de 500 points d eau (forages et puits) d un coût de plus de 3 milliards de FCFA sur diverses sources de financement dont principalement les ressources PPTE ; Construction et équipement du Centre d Enseignement à Distance de Ouagadougou pour un montant de 700 millions de FCFA ; Construction du Centre Hospitalier Régional de Kaya pour un montant de plus de 4 milliards de FCFA sur financement Budget National ; 6 Note de présentation de l Agence Faso Baara

7 Construction du CHR de Banfora pour un montant estimé à 6 milliards de FCFA Première, deuxième et troisième tranches des travaux d un montant de 3 milliards de FCFA terminées Quatrième tranche estimée à 1,10 millions de FCFA en cours d achèvement ; Construction Siège de l INSD (Bâtiment R+5) pour un montant de 3 milliards de FCFA sur cofinancement Banque Mondiale État ; Aménagement de six (06) rues revêtues (enrobés + pavés) à Ouagadougou pour un montant de 880 millions de FCFA sur financements KfW (RFA) et Banque Mondiale ; Aménagement de sept (07) stations de recherche de l Institut National pour la Recherche Agricole (INERA) pour un montant de 1,1 milliards de FCFA sur financement Banque Mondiale ; Construction de la piste Gorom-Gorom Oursi (43 km) pour un montant de 1,3 milliards de FCFA sur financement du Royaume des Pays-Bas ; Construction de la Gare Routière Internationale de Bobo-Dioulasso avec un embranchement ferroviaire d un coût estimé à 6 milliards de FCFA pour le compte de la CCIA-BF ; Aménagement de la ZAD II à Ouagadougou pour un coût estimé à 8 milliards de FCFA pour le compte de la CCIA-BF (Travaux en cours d achèvement) ; Démolition de la partie sinistrée du Marché Rood Woko de Ouagadougou pour un montant de 330 millions de FCFA ; Construction du futur siège de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) (Bâtiment R+5 avec sous-sol, résidence du DG + une salle de conférence) pour un montant de 7,1 milliards de FCFA sur financement État (Travaux en cours à Ouaga 2000); Construction de la Trésorerie Régionale du Centre (Bâtiment R+2 extensible) pour un montant de plus d 1 milliards de FCFA sur financement État (Travaux en cours à ZAD 2); Construction du futur Siège de la UEMOA (Bâtiment R+5 avec sous-sol + la Résidence du Président de la commission) pour un montant de 5,4 milliards de FCFA sur financement UEMOA (Travaux en cours à Ouaga 2000); 7 Note de présentation de l Agence Faso Baara

8 Réhabilitation du siège actuel de l UEMOA pour un montant de 3,4 milliards de FCFA sur financement UEMOA (Travaux en cours à Koulouba); Etc. FASO BAARA et le réseau AFRICATIP AFRICATIP est l Association Africaine des Agences d Exécution de Travaux d Intérêt Public. Elle regroupe dix-neuf agences présentes dans seize pays d Afrique. Tous les pays membres de l UEMOA comptent chacun au moins une AGETIP. Les échanges d expérience au sein du réseau permettant à l Agence de se remettre en cause pour atteindre des résultats encore plus performants. Le Directeur Général Saïdou OUEDRAOGO Chevalier de l Ordre National 8 Note de présentation de l Agence Faso Baara

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 009/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

--------------- --------------

--------------- -------------- REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX-TRAVAIL-PATRIE --------------- -------------- ARRETE N 016/PM du 1 er février 2016 fixant les modalités de catégorisation des prestataires dans le secteur du Bâtiment et des

Plus en détail

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX, PUBLICS ET RECONSTRUCTION. CELLULE INFRASTRUCTURES

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

Rapport Financier 2008-2009

Rapport Financier 2008-2009 RECA Réseau National des Chambres N d Agriculture du Niger iger REPUBLIQUE DU NIGER Réseau National des Chambres d'agriculture du Niger (RECA - Niger) BP: 686 Niamey / Tel: 21 76 72 94 Email: recaniger@yahoo.fr

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC 1. Contexte et objet de la mission 1.1. Objectif et activités du Projet «Pôles Intégrés de Croissance» (PIC) Le Projet PIC, ci-après

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. UN(E) ASSISTANT(E) DE DIRECTION BILINGUE (Français/Anglais) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT. UN(E) ASSISTANT(E) DE DIRECTION BILINGUE (Français/Anglais) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN(E)

Plus en détail

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------ P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------ Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 17 septembre

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC Mai 2014 TDR pour l élaboration d une politique et d un modèle de tarification pour la BIDC Page - 1 -

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

FACILITATEUR DE PERFORMANCE DURABLE 10 destinations pour vos séminaires internationaux CATALOGUE

FACILITATEUR DE PERFORMANCE DURABLE 10 destinations pour vos séminaires internationaux CATALOGUE Centre International pour le Conseil et la Formation FACILITATEUR DE PERFORMANCE DURABLE 10 destinations pour vos séminaires internationaux Bamako* Ouagadougou* Abidjan* Casablanca* Dakar* Tunis* Cotonou*

Plus en détail

L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES

L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES Améliorer la gestion des finances publiques locales Yaoundé AFD LES COLLECTIVITÉS LOCALES, ACTEURS MAJEURS DES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN (01) ECONOMISTE

AVIS DE RECRUTEMENT UN (01) ECONOMISTE AVIS DE RECRUTEMENT La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Etablissement public à caractère international est l institution spécialisée de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA),

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque Africaine de Développement appuie le Gouvernement de la République Démocratique

Plus en détail

NOS SEMINAIRES. Catalogue des séminaires et certificats Page 1

NOS SEMINAIRES. Catalogue des séminaires et certificats Page 1 NOS SEMINAIRES Catalogue des séminaires et certificats Page 1 - COMPTABILITE FINANCIERE MF 100 MF 101 MF 102 MF 103 MF 104 MF 105 MF 106 MF 107 MF 108 MF 109 MF 110 MF 111 MF 112 MF 113 MF 114 MF 115 MF

Plus en détail

SEMINAIRE TECHNIQUE ASSOCIE THEME 3 SUPERVISION DES PROGRAMMES DE TRAVAUX

SEMINAIRE TECHNIQUE ASSOCIE THEME 3 SUPERVISION DES PROGRAMMES DE TRAVAUX ASSEMBLEE CONSTITUTIVE DE L ASSOCIATION DES FONDS D ENTRETIEN ROUTIER AFRICAINS AFRICAN ROAD MAINTENANCE FUND ASSOCIATION Libreville du 15 au 18 décembre 2003. SEMINAIRE TECHNIQUE ASSOCIE THEME 3 SUPERVISION

Plus en détail

BURKINA FASO Unité Progrès - Justice. 03 BP 7037 Ouagadougou 03, Burkina Faso Tel. +226 50 32 40 28 Fax. +226 50 31 22 09 Email: mob@cenatrin.

BURKINA FASO Unité Progrès - Justice. 03 BP 7037 Ouagadougou 03, Burkina Faso Tel. +226 50 32 40 28 Fax. +226 50 31 22 09 Email: mob@cenatrin. BURKINA FASO Unité Progrès - Justice 03 BP 7037 Ouagadougou 03, Burkina Faso Tel. +226 50 32 40 28 Fax. +226 50 31 22 09 Email: mob@cenatrin.bf SOMMAIRE Introduction I. Caractéristiques physiques et potentialités

Plus en détail

Rôle des PME dans l économie ivoirienne

Rôle des PME dans l économie ivoirienne MINISTÈRE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DE LA PROMOTION DES PME RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION DISCIPLINE - TRAVAIL Rôle des PME dans l économie ivoirienne Présenté par Monsieur Jean-Louis BILLON Ministre

Plus en détail

PROFIL / COMPETENCES. Page 1 sur 5. DC20140912010A - Dossier de Compétences - Lambert TCHUENTEU - 12092014

PROFIL / COMPETENCES. Page 1 sur 5. DC20140912010A - Dossier de Compétences - Lambert TCHUENTEU - 12092014 France : 24 Avenue de Sylvie Suite 310-77500 Chelles - France : + 337 51 51 19 60 / +337 81 58 13 68. Guinée : Rue KA.022 Kaloum Boulbinet BP : 4011 Conakry - Guinée : +224 655 84 84 84/+224 662 84 84

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte de la mission et du projet La République de Madagascar a bénéficié

Plus en détail

Développement du Secteur Privé Dialogue Social. Chambres & Associations Professionnelles. Conseil. Gestion de projet. Formation Professionnelle

Développement du Secteur Privé Dialogue Social. Chambres & Associations Professionnelles. Conseil. Gestion de projet. Formation Professionnelle Jumelage Développement du Secteur Privé Dialogue Social Chambres & Associations Professionnelles Mobilité Innovation Développement Qualification Conseil Impact Echanges commerciaux Nucleus Développement

Plus en détail

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES AUTONOMIE FINANCIERE DES COLLECTIVITES LOCALES D AFRIQUE : STRATEGIES ET OUTILS D AIDE A LA MOBILISATION DES RESSOURCES

Plus en détail

CURRICULUM VITAE PRINCIPALES QUALIFICATIONS POUR LE POSTE : Nom du consultant :

CURRICULUM VITAE PRINCIPALES QUALIFICATIONS POUR LE POSTE : Nom du consultant : CURRICULUM VITAE Nom du consultant : Marc Kircher Profession : Economiste - Education et statistiques Date de naissance : 08 septembre 1969 Nombre d années d emploi : 15 Nationalité : Française, résident

Plus en détail

DevHopons plus que des relations

DevHopons plus que des relations DevHopons plus que des relations TOGO : LES NOUVELLES OFFRES D EMPLOI 06/05/2013 05 AGENTS COMMUNAUTAIRES. Qualifications : -Diplôme au moins BEPC. - Le communautaire devra justifier d'une expérience professionnelle

Plus en détail

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI)

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) 1 Contents Introduction Critères d admissibilité et de sélection Comment solliciter une aide au titre d ELENA 2 INTRODUCTION 3 1.1 Energie

Plus en détail

06 /CM/2013 COMMUNIQUE N

06 /CM/2013 COMMUNIQUE N + PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------------- PREMIER MINISTRE --------------------- SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT -------------------------- DIRECTION DE LA LEGISLATION REPUBLIQUE DU NIGER

Plus en détail

Programme de formation de l ISA

Programme de formation de l ISA Programme de formation de l ISA Module 1 : Programme de mise à niveau (120h) Module 2 : Fonctionnement de l Etat l et des Entreprises publiques (130 h) Module 3 : Politiques économiques (140 h) Module

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

BURKINA FASO. Nouvel aéroport de Ouagadougou-Donsin

BURKINA FASO. Nouvel aéroport de Ouagadougou-Donsin BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice --------------- PREMIER MINISTERE ------------- MAITRISE D OUVRAGE DE L AEROPORT DE DONSIN ------------- Nouvel aéroport de Ouagadougou-Donsin Présenté par Monsieur

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE AGENCE D ETUDES ET DE PROMOTION DE l EMPLOI AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF

Plus en détail

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES UNE OFFRE D ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE À TOUTES LES ÉTAPES ET DANS LA DURÉE En Afrique et au Moyen-Orient, comme en Asie et en Amérique latine, les entreprises

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE DU

RAPPORT DE TRANSPARENCE DU DU CABINET DAUGE ET ASSOCIES AU 30 JUIN 2013 CABINET DAUGE ET ASSOCIES - 38, rue Saint-Ferdinand - 75017 PARIS - TEL. 01.43.80.10.98. - FAX. 01.47.64.95.39. SA au capital de 390 670 - R.C. PARIS B 302

Plus en détail

Le 2iE un centre d excellence au service du développement de l Afrique

Le 2iE un centre d excellence au service du développement de l Afrique Le 2iE un centre d excellence au service du développement de l Afrique Pourquoi investir dans un centre d excellence qui forme dans les domaines de l eau, de l environnement, de l énergie et des infrastructures?

Plus en détail

Adresse : Sicap Sacré-Cœur 1 N 8456 BP : 15219 CP 12522 Dakar-Fann Sénégal Tél : (221) 33 864 68 51 / Cel : (221) 77 523 69 99 / Email :

Adresse : Sicap Sacré-Cœur 1 N 8456 BP : 15219 CP 12522 Dakar-Fann Sénégal Tél : (221) 33 864 68 51 / Cel : (221) 77 523 69 99 / Email : Adresse : Sicap Sacré-Cœur 1 N 8456 BP : 1519 CP 15 Dakar-Fann Sénégal Tél : (1) 864 68 51 / Cel : (1) 77 5 69 99 / Email : ideca@orange.sn / Site : www.ideca-afrique.com Mesdames, Messieurs, chers partenaires,

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING

TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA (RCPB) -------------------------- Burkina-Faso Unité - Progrès - Justice TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING Avril 2011 I. CONTEXTE

Plus en détail

REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE

REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE AC3E Ingénieurs conseils 878 rue 29 34 09 BP 532 09 Tél 50 36 36 42 e-mail : ac3eigr@fasonet.bf REFERENCES DU CABINET

Plus en détail

REFERENCES DE AC3E EN GENIE CIVIL ET MAITRISE D ŒUVRE

REFERENCES DE AC3E EN GENIE CIVIL ET MAITRISE D ŒUVRE REFERENCES DE AC3E EN GENIE CIVIL ET MAITRISE D ŒUVRE REFERENCES DU CABINET AC3E L Agence Conseils pour l Equipement, l Eau et l Environnement (AC3E) est un cabinet d études en ingénierie (études et contrôles

Plus en détail

L approche conceptuelle

L approche conceptuelle Cap Vert C o m m u n i c a t i o n 9.05.2000 Symposium International sur la Microfinance et la Promotion des Micro et Petites Entreprise Praia, 12 au 14 juin 2000 L approche conceptuelle 1. Introduction

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES RECRUTEMENT D UNE ASSISTANTE DE DIRECTION e assistante de Direction dédié aux activités du Centre d Excellence Africain dénommé CCBAD. L'assistante de direction travaillera sous la responsabilité du Directeur

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER?

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? DESCRIPTIFS DES SEMINAIRES Du 20 au 22 Mai (03 jours) LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? Brève présentation du Le cahier des charges

Plus en détail

Postes de 1 $ inclus dans le présent budget supplémentaire des dépenses

Postes de 1 $ inclus dans le présent budget supplémentaire des dépenses Le tableau qui suit illustre, par organisation, les autorisations demandées affiliées aux postes de 1$. Le texte souligné indique l autorisation qui est demandée. Affaires étrangères et Commerce international

Plus en détail

Cahier des charges de consultation **************

Cahier des charges de consultation ************** Le lundi 15 novembre 2010 Cahier des charges de consultation ************** Panneaux de présentation des activités de l ARPE Conception / mise en page / éxé Contacts ARPE Midi-Pyrénées : Régis EDART edart.r@arpe-mip.com

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP)

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) CHAPITRE 15 L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) Les actions marquantes de 2007 319 De nombreuses conventions de partenariat signées 319 L OPPBTP présent

Plus en détail

cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr

cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr cete de l Est ENVIRONNEMENT ET RISQUES Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr Approches globales Contribuer par ses prestations à une perception

Plus en détail

Finances Sans Frontières (F.S.F.)

Finances Sans Frontières (F.S.F.) Conseils et Formations en Banque et en Finances Laurent Amèvi NOUWAGA DIRECTEUR GENERAL BP 20449 Lomé TOGO Tél : 00 228 22-21-31 31 e-mail : fsf@finabanque.com http://www.financessansfrontieres.com/ Lomé

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 005/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité MINISTERE DE L ECONOMIE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ET DES FINANCES Union Discipline - Travail ------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012 M. KONE Adama Président du Conseil National

Plus en détail

Manuel de Management, Qualité et Environnement

Manuel de Management, Qualité et Environnement Manuel de Management, Qualité et Environnement 2015 2017 Objet et domaine d'application Le présent manuel de management a pour objet de décrire les engagements pris par le Groupe Loxam ainsi que son organisation

Plus en détail

Aide au développement et accès à l eau et l assainissement en Afrique subsaharienne. Numéro 9, août 2009

Aide au développement et accès à l eau et l assainissement en Afrique subsaharienne. Numéro 9, août 2009 Numéro 9 Août 2009 Aide au développement et accès à l eau et l assainissement en Afrique subsaharienne Contexte Marco Stampini, Adeleke Salami et Caroline Sullivan Numéro 9, août 2009 Les disparités entre

Plus en détail

N 10 2015 20 OCTOBRE EXAMENS PROVINCIAUX

N 10 2015 20 OCTOBRE EXAMENS PROVINCIAUX N 10 2015 20 OCTOBRE Service des examens provinciaux EXAMENS PROVINCIAUX Objet : Constitution, sur examen d aptitudes, d une réserve de recrutement d Architecte Chef de Bureau Technique A1 Service Technique

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES Philippe Veillette, ing. Anne Baril, ing. Ministère des Transports

Plus en détail

UEMOA Approche régionale pour la sécurité

UEMOA Approche régionale pour la sécurité CONFERENCE UE - AFRIQUE SUR L AVIATION UEMOA Approche régionale pour la sécurité Présentée par Irène GNASSOU SEKA Directeur des Transports aériens et du Tourisme 1 Plan de l exposé 1. L Union Economique

Plus en détail

finance en MéditerranM diterranée e Quel impact? Tunis 5 mai 2008 Vers une adaptation du cadre juridique et réglementaire

finance en MéditerranM diterranée e Quel impact? Tunis 5 mai 2008 Vers une adaptation du cadre juridique et réglementaire 4ème Conférence FEMIP : Micro finance en MéditerranM diterranée e Quel impact? Tunis 5 mai 2008 Vers une adaptation du cadre juridique et réglementaire 1 Le cadre juridique De la micro finance en TUNISIE

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

PRESTATTION DE SERVICE

PRESTATTION DE SERVICE OUATTARA Issiaka Technicien en bâtiment 06 BP : 13585 Ouagadougou 06 Tél : 50 05 03 60 / 70 23 61 57 / 76 04 4410 /78 04 06 65 E-mail : watt.is@hotmail.fr E-mail : watt.issa@yahoo.fr Burkina Faso PRESTATTION

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE

PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE Appel à candidatures pour recruter des experts en formation et appui conseil court terme Les candidatures sont ouvertes aux expertises internationales

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL BACK OFFICE GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL BACK OFFICE GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL

Plus en détail

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE REPUBLIQUE TOGOLAISE RAVAIL-LIBERTE-PATRIE N /MFPRA/CTRAP/UGPD Lomé, PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

Plus en détail

021 Région Ile-de-France - Paris (France)

021 Région Ile-de-France - Paris (France) 021 Région Ile-de- - Paris () 9,8 millions d habitants selon Urban Agglomerations 2003 (ONU). 1. Echelons territoriaux, population et superficie Nom Population % pop. total Superficie Densité Paris (Ville

Plus en détail

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso UNE EXPERIENCE D APPUI AUX PME/PMI AU BURKINA FASO M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso 1 Le Burkina Faso PME/PMI - Burkina Faso 3 Le Burkina

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP 11-326 Affecte une autorisation d engagement de 100 000 prélevée sur le Chapitre 939 «Action économique» code fonctionnel 91 «Interventions économiques transversales»

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN 1000 ORGANISATION ET GESTION 1100 DOCUMENTS HISTORIQUES ET CONSTITUTIFS 1110 Statut, missions et mandats 1120 Compétences 1130 Nominations 1140 Historique

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

2 pts 4 pts. 4 pts 4 pts 2 pts. 2 pts. 2 pts 1 pt. 30 pts 4 pts 4 pts 4 pts 2.2. 2 pts 3 pts. 3 pts/exp. 3 pts

2 pts 4 pts. 4 pts 4 pts 2 pts. 2 pts. 2 pts 1 pt. 30 pts 4 pts 4 pts 4 pts 2.2. 2 pts 3 pts. 3 pts/exp. 3 pts TERMES DE REFERENCE Recrutement d'un consultant (cabinet) pour la réalisation d un Audit Informatique et d un Schéma Directeur de l Information, puis l élaboration d un cahier de charges en vue de la mise

Plus en détail

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale JEREMIE AUVERGNE I. Présentation de l action Le programme JEREMIE Auvergne (Joint European Ressources For Micro To Medium Entreprises) a été créé à partir d une initiative de la Commission européenne et

Plus en détail

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession AMIC Immeuble ASSIST 5eme étage Téléphone : 22 434 00 Email : contact@amic.mg Web : www.amic.mg L AMIC : un acteur au service de l économie et des entreprises L Association Malagasy des Investisseurs en

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE M. TAPE Gustave Flaubert Né le 18 / 11 / 1972 à Gadouan Ivoirien Marié 23 BP 1937 Abidjan 23 Tél : (225) 02 02 22 99 / 08 22 05 88 E-mail : tfgustave@yahoo.fr EXPERIENCE PROFESSIONNELLE Depuis avril 2013

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD

FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD Plus de 50 ans après les Indépendances force est de constater

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE Promouvoir un développement durable et partagé L AFD ET LA MÉDITERRANÉE Le groupe Agence Française de Développement (AFD) est autorisé à intervenir

Plus en détail

SEMINAIRE REGIONAL CNUCED/ONUDI

SEMINAIRE REGIONAL CNUCED/ONUDI SEMINAIRE REGIONAL NUED/ONUDI La promotion de la participation de la femme entrepreneur à l'économie africaine, en particulier dans les Pays les Moins Avancés (PMA) Ouagadougou - Burkina Faso, 11-12 juillet

Plus en détail

Projet pôles régionaux de développement / Appui au développement urbain décentralisé (PRD)

Projet pôles régionaux de développement / Appui au développement urbain décentralisé (PRD) MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- PROJET POLES REGIONAUX DE DEVELOPPEMENT / APPUI AU DEVELOP- PEMENT

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de la Commission de normalisation comptable de l OHADA. 15 et 16 octobre 2012 à Cotonou (BENIN)

Compte rendu de la réunion de la Commission de normalisation comptable de l OHADA. 15 et 16 octobre 2012 à Cotonou (BENIN) Compte rendu de la réunion de la Commission de normalisation comptable de l OHADA 15 et 16 octobre 2012 à Cotonou (BENIN) À 9 heures 40 minutes, après le mot de bienvenue de Monsieur Christian Désiré MIGAN,

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST Exercice clos le 31 Août 2014 Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation du Cabinet EXCO FIDOGEST Conclusion

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD Le Programmes des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances,

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants :

CATALOGUE DE FORMATIONS. AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants : CATALOGUE DE FORMATIONS AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants : DOMAINE 1 : Management de la qualité DOMAINE 2: Management des ressources humaines DOMAINE 3:

Plus en détail

LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU BURKINA FASO. Missions essentielles et principales réalisations

LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU BURKINA FASO. Missions essentielles et principales réalisations LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU BURKINA FASO Missions essentielles et principales réalisations Plan de la présentation Rappel historique Organisation de la CCI-BF Missions de la CCI-BF Activités

Plus en détail

A Monsieur le Directeur du Projet CAPOD

A Monsieur le Directeur du Projet CAPOD Olivier AHAN 02 BP 708 Cotonou E-mail : ahan_olivier@yahoo.fr Tel portable : (00229) 90012533 (00229) 95417987 (00229) 96027836 Cotonou, le 03 Juin 2010 A Monsieur le Directeur du Projet CAPOD Objet :

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG

DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG CONTEXTE Par rapport à la formation d éco conseiller La mise en situation professionnelle dans le cadre de

Plus en détail

--------------- Unité Progrès Justice. Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso

--------------- Unité Progrès Justice. Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO --------------- Unité Progrès Justice Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso La situation épidémiologique

Plus en détail

TITRE PREMIER DES GENERALITES TITRE II DE LA CLASSIFICATION DES PROJETS. CHAPITRE PREMIER Les catégories de réseaux

TITRE PREMIER DES GENERALITES TITRE II DE LA CLASSIFICATION DES PROJETS. CHAPITRE PREMIER Les catégories de réseaux Loi n 98-026 du 20 janvier 1999 portant refonte de la Charte routière TITRE PREMIER DES GENERALITES Article premier - La présente loi constitue la charte Routière à Madagascar. Elle définit les modalités

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Société Nationale des Eaux du Bénin. Centre de Formation aux Métiers de l Eau Cotonou. Mme Véronique Dossou DRH SONEB-Bénin Novembre 2008

Société Nationale des Eaux du Bénin. Centre de Formation aux Métiers de l Eau Cotonou. Mme Véronique Dossou DRH SONEB-Bénin Novembre 2008 Société Nationale des Eaux du Bénin Centre de Formation aux Métiers de l Eau Cotonou Mme Véronique Dossou DRH SONEB-Bénin Novembre 2008 1. Les Structures d Eau et d Assainissement au Bénin Le Ministère

Plus en détail

B.P. 80447 Lomé Togo Tél. (00228) 235 45 23 / 991 42 25 Email : pasyd_togo@hotmail.com. Site Internet : www.pasyd.org Compte n 0064 279 002 73 BTCI

B.P. 80447 Lomé Togo Tél. (00228) 235 45 23 / 991 42 25 Email : pasyd_togo@hotmail.com. Site Internet : www.pasyd.org Compte n 0064 279 002 73 BTCI B.P. 80447 Lomé Togo Tél. (00228) 235 45 23 / 991 42 25 Email : pasyd_togo@hotmail.com. Site Internet : www.pasyd.org Compte n 0064 279 002 73 BTCI Lomé Renforcement de capacités des organisations locales,

Plus en détail

2. Gestion des risques 2. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chê,ze MEYL4N Tél: 04760404 10 fax: 047604 0489 SOMMAIRE.

2. Gestion des risques 2. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chê,ze MEYL4N Tél: 04760404 10 fax: 047604 0489 SOMMAIRE. 38240 CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chê,ze MEYL4N Tél: 04760404 10 fax: 047604 0489 RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE SOMMAIRE Introduction Le présent rapport de transparence est rédigé et publié

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Annexe 4 TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque africaine de développement (la Banque)

Plus en détail

Le logement d abord Concept, principes et expériences

Le logement d abord Concept, principes et expériences Le logement d abord Concept, principes et expériences 1 Le logement d abord, concept général Un changement de regard sur les vecteurs de l insertion Considérer que le logement est un droit pour tous Considérer

Plus en détail

Université Senghor EAMAU CNAM - CODATU OUVERTURE DES CANDIDATURES 2016/2017

Université Senghor EAMAU CNAM - CODATU OUVERTURE DES CANDIDATURES 2016/2017 Université Senghor EAMAU CNAM - CODATU MASTER «Transport et mobilité durable dans les villes africaines» OUVERTURE DES CANDIDATURES 2016/2017 Le développement économique et démographique de l Afrique se

Plus en détail

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec)

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec) La représentation des femmes dans les postes décisionnels; dans la haute direction des sociétés d État et de la fonction publique, et dans les entreprises privées Contribution présentée par Madame Lise

Plus en détail

RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Royaume du Maroc Ministère de l Economie et des Finances RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LA MICROFINANCE AU MAROC CASABLANCA, LE 20 MARS 2015 AZIZ ALOUANE CHEF

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 1 ARRÊTÉ portant organisation de la direction générale de l office national des

Plus en détail