ECOLES DE LA TERRE Le Book 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ECOLES DE LA TERRE Le Book 2014"

Transcription

1 ECOLES DE LA TERRE Le Book 2014

2 DEUX ASSOCIATIONS POUR LUTTER CONTRE LA MISERE ECOLES DE LA TERRE ASSOCIATION [SUISSE] o Nom : ASSOCIATION ECOLES DE LA TERRE o Adresse : Rue de la Fontenette CAROUGE SWITZERLAND o Organisation constituée juridiquement sous la forme de l association selon les art. 60 et suivants du Code Civil Suisse, le 18 août 1998 o L association fonctionne bénévolement, sans salaires, sans indemnités, sans frais généraux. Les recettes [parrainages, donations et recettes d événements] sont à 100% versées aux programmes de soutien [école, apprentissage, hygiène & santé, microcrédit] d ECOLES DE LA TERRE WELFARE SOCIETY en Inde ECOLES DE LA TERRE WELFARE SOCIETY [INDE] o Nom : ECOLES DE LA TERRE WELFARE SOCIETY o Adresse : F-10 Bhagwati Garden Uttam Nagar NEW-DELHI INDIA o Organisation inscrite au Registre des sociétés [N S/58804/ Societies Registration Act of XXI, 1860] o Société inscrite au gouvernement central indien, au Ministère de l Intérieur et autorisée à bénéficier de fonds étrangers [Registration under Foreign Contribution Act, 2010 sous le N ] o Ecoles de la Terre Welfare Society consacre l intégralité de ses ressources apportées par l ONG suisse «Association Ecoles de la Terre» pour le financement de ses programmes d éducation, de santé et de soutien économique aux familles pauvres Ces 2 «ONG» sont juridiquement indépendantes et sont soumises à la législation de leur pays respectif

3 ECOLES DE LA TERRE C EST : élèves et apprentis scolarisés pour l année scolaire en cours prêts de micro crédit octroyés à des mères famille pauvres consultations médicales annuelles 3 centres d apprentissage 28 écoles 1 dispensaire 1 ferme école

4 ECOLES DE LA TERRE C EST : Le dévouement et le travail de 150 enseignants 4 spécialistes de la santé 10 professionnels du microcrédit 16 employés aux services généraux L engagement et les dons de Plus de 100 marraines, parrains, donateurs et sponsors L enthousiasme, la conviction et le soutien de notre équipe de bénévoles à Genève

5 ECOLE DE LA TERRE C EST : Etre présents dans des Etats et des villes très pauvres de l Inde Bihar Rajasthan Bengale Calcutta Dehli Gaya Jaisalmer Dehri-On-Sone

6 ECOLES DE LA TERRE C EST : apporter de l aide sans aucune considération de race, de croyance ou de nationalité s abstenir des positions issues de convictions politiques ou religieuses et se garder d être l instrument des gouvernements respecter la culture, les structures et les coutumes des communautés et des pays dans lesquels EDLT exerce ses activités s appuyer sur les capacités des autochtones, les renforcer en recrutant du personnel régional et en traitant avec des entreprises locales

7 ECOLES DE LA TERRE C EST : soustraire les élèves et leurs familles du syndrome de la dépendance et mettre en œuvre les moyens nécessaires pour dégager des ressources financières locales créer des synergies en faisant déboucher nos programmes de formation professionnelle sur la création d entreprises

8 ECOLES DE LA TERRE C EST : investir le 100% des dons reçus, directement en Inde pour la création des écoles et le fonctionnement des programmes pratiquer un bénévolat strict sans amputer en aucune manière les dons reçus

9 ECOLES DE LA TERRE C EST : S efforcer de déjouer le piège de la corruption par la création d une entité juridique centrale située à Delhi l établissement de contrôle d audit à l intention du gouvernement

10 ECOLES DE LA TERRE C EST : Combattre le gaspillage et le coulage par l encadrement, la formation et le coaching des équipes en place par l établissement d un budget prévisionnel rigoureux, une comptabilité adéquate et un rapport d audit ad hoc Ecoles de la Terre 2014

11 ECOLES DE LA TERRE C EST : Assurer un présence régulière en Inde par des séjours réguliers de plusieurs mois des visites systématiques des écoles et des centres

12 LES PROGRAMMES D EDLT Les écoles et le centres Ecoles non formelles Ecoles de scolarité obligatoire Plateforme de conseil et suivi scolaires Ateliers de formation professionnelle L environnement socioéconomique Hygiène et santé Opportunités de subsistance par le microcrédit Assainissement de l eau Soutien aux prisonniers à Gaya

13 LE PROGRAMME EDUCATION Ecoles non formelles Elles ne sont pas tenues de respecter un cadre rigide, [examens, horaires, etc.] Ecoles maternelles Elles ne sont pas obligatoires en Inde - 3 à 5 ans Ecoles préparatoires Elles préparent les élèves à rejoindre une école officielle. 6-8 ans Dans des bidonvilles Calcutta Delhi En zones rurales Bengale [Îles Sundarbans] Bihar [District de Gaya & Rothas] Rajasthan [Désert du Thar]

14 LE PROGRAMME EDUCATION Ecoles de scolarité obligatoire Préparer les élèves à rejoindre le collège Programmes en conformité avec le calendrier officiel Enfants de 6 à 15 ans Dans les zones rurales où l école gouvernementale ne remplit pas sa fonction Bihar Bengale Rajasthan

15 LE PROGRAMME EDUCATION Plateforme de conseil et soutien scolaire Soutenir les enfants défavorisés inscrits dans les écoles officielles Soutien scolaire Mises à niveau Travaux répétitoires Conseils et orientation Pour tous les niveaux de 3 à 18 ans

16 LE PROGRAMME EDUCATION Formation professionnelle Permettre à des jeunes d accéder à des conditions de vie décentes Textile Couture Broderie Tissage Confection Batik Artisanat Statuettes Bijoux Travail du cuir Informatique 6 mois d études théoriques et pratiques

17 LE PROGRAMME SANTE ET HYGIENE Améliorer l état de santé de nos élèves et de leurs familles Dispensaire rural au Bihar Equipe médicale avec médecin, infirmière, pharmacien Ecoles de la Terre 2014 Pour les écoles et 15 villages Plusieurs camps de planning familial chaque année

18 LE PROGRAMME SANTE ET HYGIENE Antenne médicale mobile au Bengale Equipe composée d un médecin et un infirmier Visites hebdomadaires des écoles Suivi assuré par l infirmier Camps de santé au Rajasthan Durée de 3 jours, une à deux fois par année Check up des enfants et leur famille Informations sur hygiène et santé

19 LE PROGRAMME MICROCREDIT Une méthode éprouvée, basée sur un procédure structurée et uniforme d octroi de prêts créer une dynamique entre mères d une même région Ecoles de la Terre 2014 les rassembler en groupes de 5 femmes organiser des meetings pour les former aux règles de conduite à suivre convenir du principe de solidarité sociale et financière entre les membres de chaque groupe de femmes prêts pour CHF ont été octroyés à ce jour. [US $ ] Valeur : Le 100% des prêts a été remboursé. Le produit des intérêt est intégralement consacré au fonctionnement des écoles et des centres d apprentissage. Pour l année 2013, il représente un montant de Francs suisses

20 LE PROGRAMME MICROCREDIT Octroi de prêts aux mères de famille pauvres dans la zone des écoles et des centres EDLT Prêts de 5000 roupies Remboursables en 40 semaines par montants de 125 roupies Renouvelables Ce processus socio-économique permet aux familles de : créer leur propre entreprise accroître leurs revenus devenir acteurs du processus économique participer progressivement au financement des études de leurs enfants générer ainsi des bénéfices au service de la communauté

21 LE PROGRAMME MICROCREDIT Les flux financiers Comment le système fonctionne? Sponsors En Suisse Donateurs Microfinance EDLT Prêts Remboursements Bénéfices au service de la communauté Micro-entreprises Revenus Production Ecoles Centres d apprentissage Hygiène et santé Familles

22 PROGRAMME SOCIO-ECONOMIQUE Prison de Gaya Programme éducatif Équipe de 4 à 5 formateurs prisonniers 75 prisonniers-étudiants Supervision et soutien par EDLT- BIHAR Ecoles de la Terre 2014 Programme Santé Présence hebdomadaire du médecin du dispensaire d Ecoles de la Terre pour consultations et soins

23 PROGRAMME SOCIO-ECONOMIQUE Programme Eau Améliorer l approvisionnement en eau par des mesures adaptées à chaque région Installer des stations d épuration d eau afin de transformer les eaux naturelles en eau potable Forage de puits et installation de stations d épuration d eau en faveur des écoles et des villages voisins Réparation de puits Mise en place de pompes à eau Acquisition de générateurs Installation de tanks pour approvisionnement par camion Analyses de qualité Ecoles de la Terre stations d épuration d eau sont construites [Îles Sundarbans/Juillet 2014] dans l Ouest Bengale. 4 nouvelles stations seront construites l année prochaine!

24 PROJET EN COURS ET DEVELOPPEMENT Développer notre ferme-école du Bihar 1 ère étape ferme-école terrain et bâtiment cultures céréalières ateliers d initiation 2 ème étape ferme-école jardin potager verger élevage nouvelle ferme dans les Îles Sundarbands au Bengale Ecoles de la Terre 2014

25 PROJET EN COURS ET DEVELOPPEMENT Refuge pour les enfants des gares et/ou de la rue Ces enfants sont pour la plupart orphelins, fugueurs ou abandonnés. Il y a des centaines de milliers d enfants vivant dans les gares et dans la rue en Inde Perspective pour 2015 Ecoles de la Terre 2014 Préparer une première structure de contact avec l accord des autorités locales Créer et organiser un groupe de volontaires chargé de repérer et analyser les lieux Rencontrer ces enfants errant dans et autour de la gare Parler avec les enfants et entamer une relation de confiance réciproque

26 PROJET EN COURS ET DEVELOPPEMENT Entreprise Développer de nouvelles ressources afin de financer les dépenses de fonctionnement des programmes, école, apprentissage, santé, hygiène, etc Actions existantes Vente des produits de la ferme Bénéfices des microcrédits Petites collectes de fonds A créer Ecoles de la Terre 2014 Medical store Nouvelles fermes Organisation d une structure de fundraising pour l Inde

27 LES SOUS ET LES COÛTS Au BIHAR 3742 élèves et apprentis sont répartis dans 11 établissements scolaires ainsi qu un hôpital de campagne Etat fédéré du BIHAR Coût de scolarisation d un enfant Charges prises en compte : Salaire des professeurs - matériel scolaire - maintenance de l école - médical - transports - autres frais] POUR 1 AN : Roupies indiennes 23,57 Francs suisses POUR 1 MOIS : 118 Roupies indiennes 1,97 Francs suisses [au cours de 60,00]

28 LES SOUS ET LES COÛTS Au BENGALE, 1440 élèves sont répartis dans 6 établissements scolaires avec une antenne médicale mobile pour chaque école Coût de scolarisation d un enfant Etat fédéré du BENGALE Occidental Charges prises en compte : [salaire des professeurs - matériel scolaire - maintenance de l école - médical - transports - autres frais] POUR 1 AN : roupies indiennes 27,35 Francs suisses POUR 1 MOIS : 137 Roupies indiennes 2,28 francs suisses [au cours de 60,00]

29 LES SOUS ET LES COÛTS Au RAJASTHAN et à DELHI, 896 élèves sont répartis dans 6 établissements scolaires - 1 ou 2 camps de santé sont organisés chaque année Coût de scolarisation d un enfant Etat fédéré du RAJASTHAN Charges prises en compte : [salaire des professeurs - matériel scolaire - maintenance de l école - médical - transports - autres frais] POUR 1 AN : roupies indiennes 41,75 Francs suisses POUR 1 MOIS : 209 roupies indiennes 3,48 francs suisses [au cours de 60,00]

30 BUDGET DE FONCTIONNEMENT D ECOLES DE LA TERRE 2014 Le budget annuel pour le fonctionnement : des 31 écoles et centres d apprentissage [Calcutta, Delhi, Bengale, Bihar, Rajasthan] des 3 bureaux administratifs locaux [Bengale, Bihar, Rajasthan] de la direction du microcrédit [Calcutta] et ses 3 services [Bengale, Bihar, Rajasthan] du dispensaire du Bihar [District de Gaya] du bureau administratif central [New Delhi] se monte à roupies indiennes Francs suisses au cours de 60,00 En termes d investissement pour l éducation, la santé et le soutien économique des familles, cela représente un coût annuel de 1727 roupies indiennes par enfant, soit : 28,78 CHF par an ou 2,40 CHF par mois! Le budget de ressources est couvert par : Les parrainages et dons en Suisse L aide des Fondations en Suisse Les événements organisés en Suisse Les revenus du microcrédit en Inde Les donations en Inde Ecoles de la Terre 2014

31 BUDGET DES PROJETS D ECOLES DE LA TERRE 2014 En plus du fonctionnement des programmes d éducation, de santé et d aide économique, Ecoles de la Terre met sur pied et réalise les nouveaux projets soutenus et financés par nos Sponsors, principalement les Fondations Au cours de cette année 2014, les projets engagés et financés en Inde sont les suivants : Construction d une école sur l île de Purba Jata dans les Sundarbans. Capacité d accueil 350 élèves. Lieu : Bengale [Investissement : Roupies indiennes Francs suisses] Forage de 2 puits et construction de 2 stations d épuration d eau à Srifaltala et Purba Jata dans les îles Sundarbans. Lieu : Ouest Bengale [Investissement : Roupies indiennes Francs suisses ] Financement du programme de microcrédit pour soutenir des mères de famille pauvres et améliorer ainsi leur niveau de vie. Lieu : Inde [Investissement : Roupies indiennes Francs suisses] Installation de bancs d école et de pupitres et rénovation des sols pour 5 écoles au Bihar [Investissement : Roupies indiennes Francs suisses] Construction d un centre d apprentissage avec ateliers de fabrication à Raidighi. Lieu Ouest Bengale [Investissement : Roupies indiennes Francs suisses] Investissement : Roupies indiennes Francs suisses [au cours de 60,00] Ecoles de la Terre 2014

32 POUR COUVRIR LES BUDGETS D ECOLES DE LA TERRE 2014 Nous avons besoin de vous! Compte bancaire : Ecoles de la Terre 2014 Banque : UBS AG ZÜRICH - SWITZERLAND Titulaire du compte : ECOLES DE LA TERRE IBAN : CH X Coordonnées internet : Facebook : Salamolard Martial & Ecoles de la Terre Adresse postale : Association ECOLES DE LA TERRE Rue de la Fontenette Carouge - Genève Suisse

33 ECOLES DE LA TERRE CONCENTRE SON ACTION... sur l éducation d enfants déshérités qui ne pourraient ni entamer ni poursuivre leur scolarité obligatoire sans un soutien circonstancié et durable Ecoles de la Terre 2014 les programmes de santé & hygiène et le soutien socio-économique en faveur des enfants et de leurs familles se sont greffés au fil du temps aux programmes d éducation afin de développer une action conjuguée dans la lutte contre la misère Genève, septembre 2014

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN PLAN D ACTION Une élaboration claire et précise des prochaines activités de l'association est de première importance. Le temps et les énergies des bénévoles sont des ressources précieuses qu'il importe

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 10 jeunes orphelins hébergés au centre d accueil et de formation et pris en charge totalement par la structure 11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 44 jeunes en situation précaire

Plus en détail

A. PRINCIPES D ETABLISSEMENT DES COMPTES ET D EVALUATION

A. PRINCIPES D ETABLISSEMENT DES COMPTES ET D EVALUATION ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS 2006 A. PRINCIPES D ETABLISSEMENT DES COMPTES ET D EVALUATION Généralités L établissement des comptes se fait conformément : - aux Recommandations relatives à la présentation

Plus en détail

Semi Critiques (Extraction 70% à 90 %) Sécurisés (Extraction < 70%) Salés

Semi Critiques (Extraction 70% à 90 %) Sécurisés (Extraction < 70%) Salés Objectifs Fiche Projet : WATSAN Programme : Eau, Assainissement et Déchets Mai 2015 Objectif général : Améliorer l accès à l eau potable et à l assainissement des populations défavorisées des villages

Plus en détail

Aidez-nous à les aider!

Aidez-nous à les aider! Aidez-nous à les aider! Charline Saudemon Enfants de l orphelinat de Truyen Tin. Banlieue de Ho Chi Minh Ville. Être généreux rend heureux L association Les Enfants du Dragon soutient les orphelins et

Plus en détail

Bulletin de liaison de l Association pour le Soutien de l Action Rurale (au Cambodge) N 2 Avril 2003

Bulletin de liaison de l Association pour le Soutien de l Action Rurale (au Cambodge) N 2 Avril 2003 ASSAR infos Association reconnue d utilité publique 72 rue de la Gare 77360 Vaires sur Marne ~ e-mail : assar2001@hotmail.com ~ http:// www.assar2001.com Bulletin de liaison de l Association pour le Soutien

Plus en détail

Donner pour un monde meilleur. Le guide du donateur responsable. Fédération européenne pour l éthique et le développement durable

Donner pour un monde meilleur. Le guide du donateur responsable. Fédération européenne pour l éthique et le développement durable Fédération européenne pour l éthique et le développement durable Donner pour un monde meilleur Le guide du donateur responsable, 2008 ISBN : 978-2-212-53955-4 2 boulevard Albert-Premier 94130 Nogent-sur-Marne

Plus en détail

Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Le Parrainage de projet médico-social (de 0 à 16 ans) Le Parrainage de projet scolaire (de 5 à 15 ans)

Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Le Parrainage de projet médico-social (de 0 à 16 ans) Le Parrainage de projet scolaire (de 5 à 15 ans) avec Parrainer un enfant c est donner un sens a sa vie! Parmi les centaines d enfants oublies d Armenie, du Burkina-Faso, du Liban ou du Vietnam, il y en a UN Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Sortir

Plus en détail

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit Centre d Appui à la Microfinance et au Développement Du micro-crédit au meso-crédit Contexte Région de Kayes: Population de 1,6M d habitants 7 cercles, 129 communes regroupant 1564 villages Villages bien

Plus en détail

20 14 RT RAPPO FINANCIER

20 14 RT RAPPO FINANCIER FINANCIER RAPPORT 20 14 UNE GENEROSITÉ SANS FAILLE DE NOS DONATEURS 2014 a marqué les dix ans du tout premier programme soutenu par les parrains français au Sénégal. Après ces 10 années passées aux côtés

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. +de 200. 100ène. 1 mission. + de 700. + de 80. 150 apprentis au CFAAM. enfants parrainés. forages chaque année

CHIFFRES CLÉS. +de 200. 100ène. 1 mission. + de 700. + de 80. 150 apprentis au CFAAM. enfants parrainés. forages chaque année CHIFFRES CLÉS +de 200 enfants accueillis chaque année + de 60 Une 100ène d écoliers à la maternelle patients en régime interne à la rééducation 80 forages chaque année 1000 enfants parrainés 60 salles

Plus en détail

Fiers d être. villageois. Soutenez le projet «Fiers d être villageois» au Bénin

Fiers d être. villageois. Soutenez le projet «Fiers d être villageois» au Bénin Fiers d être villageois Soutenez le projet «Fiers d être villageois» au Bénin Encourager la scolarité et favoriser l accès aux activités artistiques et culturelles de jeunes villageois béninois. L association

Plus en détail

Contexte et mode d intervention

Contexte et mode d intervention Problématique Contexte et mode d intervention La scolarisation des filles est une problématique mondiale qui appelle un traitement particulier. Bien que l éducation soit un droit universel, les filles

Plus en détail

ASSOCIATION PÈRE CEYRAC

ASSOCIATION PÈRE CEYRAC ASSOCIATION PÈRE CEYRAC PÈRE CEYRAC ( 1914 2012 ) Missionnaire Jésuite français pendant plus de 70 ans en Inde en faveur des enfants et des exclus de la société indienne. Son combat : «non pour les droits

Plus en détail

Al Amana Microfinance

Al Amana Microfinance 1 Secteur de la Microfinance au Maroc Depuis sa création : Plus de 40 milliards de DH de micro crédits accordés 4,55 millions de bénéficiaires dont : 55,28% de femmes 36,57% dans le rural 6 000 emplois

Plus en détail

Règlement intérieur de l association humanitaire Pelle M L Adopté par l assemblée générale du 04/04/2013

Règlement intérieur de l association humanitaire Pelle M L Adopté par l assemblée générale du 04/04/2013 Règlement intérieur de l association humanitaire Pelle M L Adopté par l assemblée générale du 04/04/2013 Article 1 : Présence de nouveaux membres Toute personne peut prétendre à rentrer dans l association,

Plus en détail

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge «Des toilettes dans mon école» au Cambodge Proposition de projet Localisation : Début du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Budget : 5 441 Durée : Le village de Boeng Kieb dans la commune de

Plus en détail

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES VILLE DE LESTREM DOSSIER DE CANDIDATURE - Date de remise du dossier par la Ville :. - Date d accusé réception du

Plus en détail

MALI Etude des cas Gestion Améliorée de l Environnement : Femmes et les Energies Nouvelles et Renouvelables (FENR)

MALI Etude des cas Gestion Améliorée de l Environnement : Femmes et les Energies Nouvelles et Renouvelables (FENR) MALI Etu s cas Gestion Améliorée l Environnement : Femmes et les Energies Nouvelles et Renouvelables (FENR) 2. Lieu d exécution : Régions Koulikoro, Ségou et Sikasso 3. Pério d exécution : Octobre 1996

Plus en détail

GéRER SON BUDGET. Le budget annuel

GéRER SON BUDGET. Le budget annuel GéRER SON BUDGET Tout club est soumis à des obligations comptables : ne pas redistribuer les bénéfices éventuels (but non lucratif) tenir un compte de résultat (dépenses et recettes) justifier de toutes

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE Fonds de bourse FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LA BOURSE Directives : 1. Toutes les sections du formulaire de demande doivent être remplies afin que les membres du comité de sélection

Plus en détail

Travail forcé & Traite d êtres humains.

Travail forcé & Traite d êtres humains. Travail forcé & Traite d êtres humains. L approche préventive de Patagonia Introduction condamne sévèrement et interdit toutes formes de travail forcé ou d esclavage dont la traite des êtres humains, le

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges «Promouvoir l égalité des chances pour les enfants issus de milieux défavorisés» Territoires concernés : Actions menées en région Provence Alpes Côte d Azur (France)

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Cadre des projets L'action du Service de la coopération fonde sa légitimité dans la Constitution jurassienne à travers ses articles

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATION SOCIO-CULTURELLE SPORTIVE

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATION SOCIO-CULTURELLE SPORTIVE Direction Culture Sport Vie Associative Dossier suivi par Gaëlle Leray Tél. 02 99 35 36 21 gaelle.leray@st-jacques.fr Cadre réservé à l administration Demande reçue le par CDL par OJS Transmis à la DCSVA

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

Vous voulez donner un peu de votre temps? SolHimal vous propose de participer à l un de ses chantiers solidaires.

Vous voulez donner un peu de votre temps? SolHimal vous propose de participer à l un de ses chantiers solidaires. Programme - Chantier solidaire Inde du Nord 2014 Page 1 AIDE AU TIBET ET AUX PEUPLES DE L HIMALAYA Partir Avec SolHimal Programme Chantier Solidaire INDE DU NORD 2014 Du 13 juillet au 03 août Mussoorie

Plus en détail

Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles.

Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles. Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles. NOM DU PROJET. Actions Initiatives Madagascar Ensemble

Plus en détail

STATUTS FÉDÉRAUX FÉDÉRATION DE

STATUTS FÉDÉRAUX FÉDÉRATION DE STATUTS FÉDÉRAUX FÉDÉRATION DE Rattachée à l Association nationale "SECOURS POPULAIRE FRANÇAIS" dont le siège est à Paris 3ème au 9 11 rue Froissart, qui est agréée d éducation populaire par arrêté du

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention ASSOCIATION Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention Veuillez cochez la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement d une demande

Plus en détail

1999 : Première rencontre d un étudiant français avec les enfants des rues

1999 : Première rencontre d un étudiant français avec les enfants des rues Je choisis de : PARRAINAGE Parrainer mensuellement un groupe d enfants 5 / mois (soit 1,75 après défiscalisation) Frais administratifs / généraux de l association 20 / mois (soit 7 après défiscalisation)

Plus en détail

Le projet de L Arche à Nancy, c est

Le projet de L Arche à Nancy, c est Vivre Avec des personnes ayant un handicap mental... Le projet de L Arche à Nancy Au plus près de la vie ordinaire Dans le partage des gestes quotidiens Le projet de L Arche à Nancy, c est de créer trois

Plus en détail

III. CADRE LOGIQUE. vérifiables

III. CADRE LOGIQUE. vérifiables III. CADRE LOGIQUE Logique d intervention Indicateurs objectivement vérifiables Sources de vérification Suppositions ou hypothèses Objectifs globaux Améliorer durablement la situation alimentaire, environnementale

Plus en détail

Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises

Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises Institut de Microfinance Créa-Sol 26 rue Montgrand - 13006 Marseille 04 91 57 72 15

Plus en détail

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST SECTION DU BENIN DOCUMENT DE PROJET A L ECOUTE DES FEMMES DEMUNIES "FED" Octobre 2010 I- IDENTIFICATION DU PROJET TITRE : "A l Ecoute des Femmes Démunies" «FED» Organisme d

Plus en détail

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire.

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Fondacio, un mouvement au service de l humain. Cette aventure œcuménique naît à Poitiers en 1974, à l initiative

Plus en détail

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS)

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) La Mauricie en action! Ensemble contre la pauvreté! Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) Date limite : dépôt des dossiers complets à la CRÉ 23 août 2013 25 octobre 2013

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Janvier 2012. Formation de couture dans un village karen

Janvier 2012. Formation de couture dans un village karen Janvier 2012 Formation de couture dans un village karen SOMMAIRE Sommaire I II LES KARENS TERRES KARENS III UNE FORMATION DE COUTURE A. CONSTAT B. SOLUTION IV BUDGET ET PLAN DE FINANCEMENT 2 I. LES KARENS

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

OPÉRATION MICRODON75. Soutenir les associations qui font battre le cœur de Paris. 3 ème édition : les vendredi 9 et samedi 10 octobre 2015

OPÉRATION MICRODON75. Soutenir les associations qui font battre le cœur de Paris. 3 ème édition : les vendredi 9 et samedi 10 octobre 2015 OPÉRATION MICRODON75 Soutenir les associations qui font battre le cœur de Paris 3 ème édition : les vendredi 9 et samedi 10 octobre 2015 Qui est microdon? 100 % Entreprise sociale agréée solidaire microdon

Plus en détail

Association AMECAA-France. * Rapport d activité 2010/2011 *

Association AMECAA-France. * Rapport d activité 2010/2011 * Association AMECAA-France * Rapport d activité 2010/2011 * Introduction AMECAA est une association franco-togolaise qui a pour but de contribuer à l'épanouissement de l'homme dans son milieu par la promotion

Plus en détail

1. Qu est-ce que l IGC?

1. Qu est-ce que l IGC? Questions fréquemment posées concernant l accréditation auprès du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore

Plus en détail

Gestion financière et des ressources humaines

Gestion financière et des ressources humaines et des ressources humaines Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques au métier d'administrateur : connaître

Plus en détail

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche Audit de début de mandat Commune de Saint-Nom la Bretèche Analyse de la situation financière à fin 2013 Septembre 2014 CALIA Conseil Siège 24 rue Michal 75013 PARIS Antenne de Lyon Tour Part Dieu 129 Rue

Plus en détail

VILLE DE BOUXWILLER. aux

VILLE DE BOUXWILLER. aux VILLE DE BOUXWILLER Bouxwiller, le 5 février 2015 L Adjointe Déléguée aux Associations de Bouxwiller & des communes associées Dossier suivi par : Véronique LAPORTE Objet : Dossier de demandes de subvention,

Plus en détail

évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Instruments financiers

évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Instruments financiers évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Les instruments financiers cofinancés par le Fonds Social Européen sont des outils durables et efficaces pour investir dans la croissance

Plus en détail

DIMMBAL.CH. projet de développement multisectoriel intégr. Bilan d un d. gré dans la Commune de Dimbal au Mali

DIMMBAL.CH. projet de développement multisectoriel intégr. Bilan d un d. gré dans la Commune de Dimbal au Mali DIMMBAL.CH Bilan d un d projet de développement d multisectoriel intégr gré dans la Commune de Dimbal au Mali 02 décembre d 2005 Nos objectifs A un niveau général g (pays émergents) Faire un effort important

Plus en détail

Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives?

Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives? Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives? AIE - Agence Internationale de l Energie Paris, 4 Juin 2009 Pascale Geslain Sommaire I. A propos de la microfinance 1. Au sujet de PlaNet FiNance:

Plus en détail

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, +

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, + Valorisez votre entreprise en devenant mécène pour orphelins sida international! Michel JONASZ «Le temps de la solidarité est venu. Il n est plus possible de croire que l on peut vivre heureux sans se

Plus en détail

Chacun Cherche Son Âne

Chacun Cherche Son Âne Chacun Cherche Son Âne Pour l autonomie et le développement durable des cultivateurs du Burkina Faso Pour assurer leur subsistance, la majorité des familles du Burkina Faso cultivent des céréales (mil,

Plus en détail

Crédit d impôt pour stage en milieu de travail

Crédit d impôt pour stage en milieu de travail Formulaire officiel Revenu Québec 1 de 10 Crédit d impôt pour stage en milieu de travail Société admissible Ce formulaire s adresse à toute société qui a engagé des dépenses relatives à un stage de formation

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE Afin que votre demande puisse être traitée dans les meilleures conditions, nous vous prions de bien vouloir lire attentivement cette fiche. DATE LIMITE DE DEPOT

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3 SOMMAIRE 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3 2- Domaine d application 3 3- Définitions et terminologie 3 4- Descriptif détaillé 3 4-1- Gestion Financière des Projets 3 4-1-1 Rappel des conditions générales

Plus en détail

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes «Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes Proposition de projet Localisation: Début du projet : Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : San Carlos

Plus en détail

Projet de centre d accueil et de formation. pour enfants orphelins du Sida

Projet de centre d accueil et de formation. pour enfants orphelins du Sida Projet de centre d accueil et de formation pour enfants orphelins du Sida ONG Enagnon Dandan BP 246 Bohicon, Benin Président: Mathieu Honzonon atavimathieu@yahoo.fr +229 95 81 98 05 / 97 52 55 23 Association

Plus en détail

LES RAPPORTS D EXPERTISE DES ARCHITECTES PROULX ET SAVARD ET DE DESSAU

LES RAPPORTS D EXPERTISE DES ARCHITECTES PROULX ET SAVARD ET DE DESSAU ORDRE DU JOUR 1. L objectif 2. Un sommaire des rapports d expertise des Architectes Proulx et Savard et de Dessau 3. La Fabrique Saint-Germain 4. Le projet 5. Les coûts du projet 6. Le financement 7. Les

Plus en détail

Des ressources spécifiques sont dédiées aux services fiduciaires, à la comptabilité, au reporting et aux services de Family Office.

Des ressources spécifiques sont dédiées aux services fiduciaires, à la comptabilité, au reporting et aux services de Family Office. Basée à Genève, HBS est un Family office suisse et indépendant. Nous offrons à nos clients un service personnalisé en matière de conseil en investissements et d administration patrimoniale globale. HBS

Plus en détail

CARITAS ITALIANA. pour la présentation des Micro Projets de Développement. à Caritas Italiana

CARITAS ITALIANA. pour la présentation des Micro Projets de Développement. à Caritas Italiana CARITAS ITALIANA L I G N E S D I R E C T R I C E S pour la présentation des Micro Projets de Développement à Caritas Italiana A DRESS ET CONTACT Les MicroProjets doivent être adressés à Caritas Italiana

Plus en détail

Votre école a besoin de vous. Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon

Votre école a besoin de vous. Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon Votre école a besoin de vous Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon Contribuez au fond annuel de soutien L école R. Steiner de Sorgues a célébré cette année ses 21

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

Coopération au développement :

Coopération au développement : PDC SUISSE Coopération au développement : défense des intérêts ou aide désintéressée? Adopté par la présidence le 25 mars 2011 Introduction Comme les dépendances réciproques entre les pays augmentent rapidement,

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

A chacun son médecin de famille

A chacun son médecin de famille A chacun son médecin de famille Des médecins de famille pour la Suisse aujourd hui et demain www.fondation-medecins-famille.ch Médecins de famille et pédiatres en Suisse Toute personne, âgée ou jeune,

Plus en détail

Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu

Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu 20 juin 2008 Introduction Return to care (RTC) est une initiative spécifique

Plus en détail

Espérance. Partage. Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména

Espérance. Partage. Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména Espérance et Partage Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména Espérance et Partage, Association suisse d aide aux malades et orphelins du Sida au Tchad, ONG reconnue

Plus en détail

CARCASSONNE AGGLO DEMANDE DE SUBVENTION

CARCASSONNE AGGLO DEMANDE DE SUBVENTION CARCASSONNE AGGLO DEMANDE DE SUBVENTION 1 - LE DEMANDEUR Nom du demandeur :...... Sigle :... Objet :... N SIRET... Date de publication de la création au Journal Officiel :.... Activités principales :...

Plus en détail

Recherche de fonds pour le développement du Centre Emel à Atar (Mauritanie)

Recherche de fonds pour le développement du Centre Emel à Atar (Mauritanie) Recherche de fonds pour le développement du Centre Emel à Atar (Mauritanie) fonds destinés au soutien pédagogique des enfants défavorisés et à la promotion d un programme de micro-projets Sommaire 1. L

Plus en détail

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Cours de microfinance pour les non-spécialistes Laurence Hart, CEFEB & Said Bourjij, ESF Le 17 mai 2002

Plus en détail

Ministère de la Santé du Maroc. Transferts monétaires conditionnels pour améliorer l état de santé des populations pauvres du Maroc

Ministère de la Santé du Maroc. Transferts monétaires conditionnels pour améliorer l état de santé des populations pauvres du Maroc Ministère de la Santé du Maroc Transferts monétaires conditionnels pour améliorer l état de santé des populations pauvres du Maroc Considérations pour l élaboration et la mise en œuvre Questions à considérer

Plus en détail

Tina Kieffer Présidente-Fondatrice de «Toutes à l école» A la rentrée 2013, un centre de formation professionnelle sera crée pour les collégiennes.

Tina Kieffer Présidente-Fondatrice de «Toutes à l école» A la rentrée 2013, un centre de formation professionnelle sera crée pour les collégiennes. L association Toutes à l école, créée par la journaliste Tina Kieffer, a choisi de développer une scolarisation de haut niveau pour les petites filles défavorisées. En 2006, Toutes à l école ouvre Happy

Plus en détail

Directives pour la présentation des budgets et décomptes financiers

Directives pour la présentation des budgets et décomptes financiers Directives pour la présentation des budgets et décomptes financiers Afin de remplir les obligations découlant de l attribution de contributions par les différents partenaires financiers institutionnels

Plus en détail

Bachelor en Travail social Education sociale Service social Animation socioculturelle

Bachelor en Travail social Education sociale Service social Animation socioculturelle Domaine Travail social Bachelor en Travail social Education sociale Service social Animation socioculturelle Le travail social vise à prévenir et à combattre les problèmes sociaux. Sa mission est d aider

Plus en détail

case postale 17, 1627 vaulruz WEB : www.association- mady- haiti.ch Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans

case postale 17, 1627 vaulruz WEB : www.association- mady- haiti.ch Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans Haïti 2012 1 1. INTRODUCTION 3 2. CONDITION SOCIOÉCONOMIQUE DES BÉNÉFICIAIRES 3 3. JUSTIFICATION DU PROJET 3 4. OBJECTIF GÉNÉRAL 4 4.1. OBJECTIFS

Plus en détail

Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association.

Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association. Chère Madame, cher Monsieur, Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association. Depuis 4 ans, l Association Sapana Nepal œuvre en faveur des enfants de petits villages du Népal, au

Plus en détail

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation KROUSAR THMEY - Nouvelle famille Première fondation cambodgienne d aide à l enfance défavorisée LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation Janvier à juillet

Plus en détail

S T A T U T S. Le Projet Faim Suisse

S T A T U T S. Le Projet Faim Suisse S T A T U T S Le Projet Faim Suisse Préambule Le Projet Faim Suisse est une association indépendante avec siège en Suisse. Elle utilise les cotisations de ses membres, les contributions bénévoles de ses

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG RÉGION Alsace MUNICIPALITÉ Strasbourg TYPE D'ACTION ESPACE 16 STRASBOURG. Mise en place d'un espace temporaire d'insertion. NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE éprouvée

Plus en détail

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants en début de carrière «Early Postdoc.

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants en début de carrière «Early Postdoc. www.snf.ch Wildhainweg, case postale 8, CH-00 Berne Conseil national de la recherche Version : 0.0.06 Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants en début

Plus en détail

Projet Cœur de Compassion ; Volet Social de l association Internationale AIPEG

Projet Cœur de Compassion ; Volet Social de l association Internationale AIPEG 1 Projet Cœur de Compassion : Cœur de Compassion est un projet dans le volet Social de l Association Internationale pour la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ. C est un projet qui œuvre pour le

Plus en détail

LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE

LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE Demande de financement B (PME) LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE Eliminer la pauvreté en Afrique en investissant dans les Africains et dans leurs idées. www.usadf.gov FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales Fédération FAMILLES RURALES de Charente-Maritime 21 rue des vendanges 17 100 Saintes Tél : 05 46 93 46 83 Fax : 05 46 74 00 59 Qu est

Plus en détail

INTERNAT DE LA MISSION CATHOLIQUE DE SALEMATA ANNEE 2012-2013

INTERNAT DE LA MISSION CATHOLIQUE DE SALEMATA ANNEE 2012-2013 INTERNAT DE LA MISSION CATHOLIQUE DE SALEMATA ANNEE 2012-2013 1 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION L internat de la mission catholique de Salémata a été créé en 1999. Situé derrière l école privée catholique,

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale ordinaire

Compte-rendu de l Assemblée Générale ordinaire de l Assemblée Générale ordinaire SAMEDI 7 FEVRIER 2015, 17H00 Rappelons en préambule les objectifs de l association Waka Burkina : 1 ) Développer le tourisme solidaire, source de revenus complémentaires

Plus en détail

Parrainer, c est tisser un lien durable avec les élèves et les accompagner jusqu à

Parrainer, c est tisser un lien durable avec les élèves et les accompagner jusqu à Parrainer, c est tisser un lien durable avec les élèves et les accompagner jusqu à ce qu elles deviennent des femmes libres et instruites. Deux types de parrainage vous sont proposés : Parrainer l asbl

Plus en détail

RAPPORT PHOTO HMF 2010

RAPPORT PHOTO HMF 2010 MUTUELLES DE SANTE EN INDE 104 301 membres 58 053 membres ont utilisé nos services 83 000 euros économisés par nos membres grâce à ces services 270 professionnels de santé partenaires 55 000 euros économisés

Plus en détail

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation initiale en école (FIE, par ex. écoles des métiers) Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale, dont l entreprise formatrice

Plus en détail

26 projets à partir d 1

26 projets à partir d 1 ASBL NEPAL-SECOURS 26 projets à partir d 1 Les projets de mai 2013 Ecole de Dhampus : 1/Les moussons ont «nettoyé» la couleur de l extérieur de l école. Nous utilisons maintenant une nouvelle couleur plus

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III)

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) DIRECTIVES ET FORMAT POUR LA PRÉPARATION DE RAPPORTS NATIONAUX SUR SIX SUJETS PRINCIPAUX, TRENTE

Plus en détail

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail