Les TIC pour le 1 er degré, la!lettre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les TIC pour le 1 er degré, la!lettre"

Transcription

1 Pourlasecondeannée,laPortedeVersaillesaaccueilliausalonEducaticelesRencontresIENTice. Au menu de ces deux jours et demi de travail : visite des stands des constructeurs, tables rondes et échangesinformelsafindepartagersespointsdevue. SurlestandduMinistèredel Educationnationale,enseignantsetIENontpuéchangersurlespratiques auquotidien. ÉCHOSDUSALON > MmeMireilleBellais,IENTicedesBouches"du"Rhône,académied Aix"Marseille «L intérêt des Rencontres IEN Tice est de se tenir au courant des projets qui seront développés au cours de l année, de faire de la veille technologique. En visitant les différents stands, j ai ainsi découvert une entreprise qui a conçu des valisettes d enseignement, avec un vidéoprojecteur, un PC ultraportable, une caméra, et un TBI nomade. Une utilisation très pratique pour les petites écoles. C est sans doute une tendance, il me semble que les constructeurs proposent un encombrement de plus en plus restreint, avec des rechargements automatiques comme dans le cas des classes mobiles. L aspect compact et mobile permet une utilisation quotidienne des Tice dans les activités scolaires. Sur le stand de l Éducation nationale, j ai été impressionnée par le service Sialle dont le but est de faire tester par des professeurs des logiciels libres. J ai apprécié notamment un logiciel de géométrie pour l entraînement des élèves. Néanmoins, il faut rester vigilant et garder l esprit critique, sans céder aux sirènes de la technologie. Les TICE doivent permettre une plus-value dans les apprentissages grâce à la motivation, la mobilité, la communication qu elles apportent. Il faut veiller à la pertinence des compétences qu elles développent. L autre intérêt de ces rencontres est de mutualiser nos expériences entre IEN Tice de l ensemble de la France, mais il faudrait plus de temps pour les visites des constructeurs, plus de temps pour échanger...» > JacquesLajusestchargédemissionTicedansledépartementdesLandes. Observezvous"une"montée"en"charge"du"réseau"Tice"?" Oui, et grâce à l ENR. Ce plan a dynamisé le réseau, l a mis en mouvement. Les partenariats ont été renforcés et facilités grâce à un cahier des charges précis définissant les architectures informatiques attendues dans les écoles. Ce dossier a également permis de consolider les liens entre les inspections académiques et fait émerger des pistes de travail pour l encadrement, aussi bien au niveau du pilotage que des pratiques et des usages. Le"salon"Educatice""estil"un"moment"fort"pour"le"réseau"?"" Le réseau a pris une réalité grâce aux Rencontres IEN Tice. Sur le salon, à travers les échanges, j ai eu le sentiment que dorénavant, on assiste à un rapprochement très fort entre la SDTICE et la DGESCO. Ainsi les dossiers sont traités en donnant aux Tice toute la transversalité qui en fait leur spécificité. Félicitons ici Jean-Loup Burtin et son équipe Ce"salon"répondil"à"tous"vos"souhaits"?" Oui, mais il faudrait ajouter aux ateliers thématiques, des ateliers de «mutualisation» où certaines expériences seraient présentées. Par ailleurs, afin d optimiser le temps que nous passons sur le salon, pourquoi ne pas proposer des parcours de visites liés aux thèmes des ateliers. Certains collègues, récemment en charge du dossier Tice, apprécieraient sûrement cette initiative. 1

2 Pendant" l atelier" sur" les" services" numériques" de" circonscription," de" nombreux" IEN" ont" évoqué" des" dysfonctionnements,"des"difficultés"techniques " C est vrai, dans de nombreuses circonscriptions, les IEN font état de problèmes liés à l authentification, à la validation, au manque d espace collaboratif et de partage de l information, etc. Le Portail Intranet Académique doit pouvoir apporter une réponse. Le pilotage au niveau des rectorats devrait davantage intégrer des équipes du 1 er degré afin d harmoniser les référentiels, optimiser l exploitation des bases de données nationales ou départementales et trouver ainsi l équilibre entre la sécurité et la fonctionnalité. Vousmême"à"Bordeaux"avez"présenté"un"logiciel"fournissant"un"système"de"gestion"de"contenu"qui"semble" efficace,"typo"3,"pourquoi"ne"pas"le"généraliser"?" Rappelons que ce qui est demandé par les IEN, ce sont des outils à disposition des équipes d encadrement pour répondre à un «référentiel de besoins», c est-à-dire publication de sites, formulaires, messagerie, agenda, enquêtes en ligne, plate-forme de travail collaboratif, etc. En ce qui concerne une solution unique, je ne suis pas sûr que ce soit la solution. Il faut laisser aux équipes l initiative et l autonomie nécessaires à l appropriation de ces outils. On s aperçoit que des solutions performantes sont déjà déployées, d où l impérieuse nécessité de mutualiser les expériences. Vous"évoquez"des"partenariats,"comment"peuton"voir"par"exemple"s il"a"y"une"continuité"éducative"entre"les" communes,"les"parents,"l école"?" Il arrive que les communes aient le sentiment que les enseignants sous utilisent le matériel, et à l inverse ces derniers jugent parfois ou souvent insuffisants les investissements réalisés par les collectivités Créer un espace professionnel partagé peut apporter une réponse à cette difficulté : «donner à voir», témoigner de la vie des classes, ouvrir l école aux parents et à la communauté éducative par la mise en place de services numériques appelés Espace Numérique de Travail ou Educatif. Cet outil est également précieux pour le pilotage pédagogique des équipes : on y mutualise les expériences, les ressources, etc. Il doit surtout nous aider dans ce qui reste notre priorité, à savoir permettre aux élèves de mieux maîtriser les compétences et les connaissances pour réussir leur scolarité. Voilà certainement une des prochaines priorités pour les IEN Tice > DominiqueTerrien,IENTiceestadjointàl IAdeMaine"et"Loire Le"premier"degré"semble"enfin"s être"approprié"les"tice?"" Une dynamique forte a été impulsée par le ministère, notamment à travers le plan ENR. Les collectivités qui prennent en charge 20 % de l installation ont eu le sentiment d être épaulées par ce plan pour équiper leur école et favoriser ainsi la validation du B2i et du pilier 4 du socle commun. Enfin, le regroupement des IEN Tice est primordial. Comme"les"Rencontres"sur"le"salon"Educatrice"?" Oui, ces rencontres ont été très riches. Nous avons par exemple pu échanger des conseils sur les démarches que nous entreprenons pour impliquer davantage les collectivités territoriales, partager nos pratiques et découvrir de nouvelles expériences et expérimentations. Nous devons aussi relayer les initiatives qui sont prises auprès de notre IA et de tous nos collègues, lors des conseils d IEN. 2

3 " " Quelles"sont"les"initiatives"récentes"?" L inspection académique du Maine-et-Loire a formé des conseillers pédagogiques à l usage des Tice pendant 4 jours, une formation animée par l équipe des maîtres animateurs Tice. Un effort particulier sur les formations des professeurs est porté afin qu ils utilisent au mieux les technologies nouvelles dans leur classe. Le réseau académique a son importance. L académie de Nantes a développé l Environnement Numérique de Travail afin de faciliter la communication et l information de tous les acteurs, et favoriser le parcours des élèves. Cet ENT, qui se met en place dans le second degré, doit se développer pour le premier degré (voir Le recteur a ainsi fait le choix d avoir un conseiller Tice 1 er degré pour la mise en œuvre. L académie dégage également des moyens, grâce à une subvention exceptionnelle de l État, pour développer la visioconférence et la balado-diffusion. Tous"les"enseignants"sontils"prêts"à"utiliser"les"Tice"?"" Oui, dans le concept, mais nous insistons sur l usage des Tice pour les apprentissages, la différenciation et la remédiation. Dans le département et l académie, nous avons mis en place une journée de formation pour les usages pédagogiques destinée aux enseignants qui sont dotés de matériel ENR. Nous allons ajouter un guide de formations. Des animations pédagogiques spécifiques, et un accompagnement régulier par les IEN de circonscription complèteront le parcours de formation. C est"l objet"du"portail"primtice"?"" Oui, c est entre autres le but du portail PrimTice. Les enseignants doivent produire des scénarii, avec leurs ressources numériques, dans le but d approfondir leur réflexion pédagogique, mais ils doivent aussi en inventer et développer d autres scénarios pour les partager. C est le principe de la mutualisation. Qu avezvous"retiré"du"salon"éducatice"?"" Le salon permet de se tenir à jour de l évolution des technologies, des nouvelles fonctionnalités des TBI, par exemple. On découvre d autres matériels, tel le Paper Show d Oxford, une technologie intéressante pour la formation des enseignants ou les réunions des directeurs. Nous avons également rencontré des constructeurs locaux, ce qui nous a permis d accélérer la mise en place du matériel dans nos écoles Sur le stand du ministère de l Éducation nationale, j ai particulièrement apprécié la présentation de Ce portail de formation à distance propose en ligne des parcours spécifiques, une participation directe, la mutualisation, un échéancier, l accès à des ressources, un dialogue avec les stagiaires. Un nouveau mode de formation collaborative à découvrir pour les enseignants. 3

4 Professeursetanimateurs,expériencesauquotidien Comment les professeurs des écoles intègrent-ils les Tice dans l acte pédagogique? Comment se servir au quotidien des nouveaux équipements pour aider les élèves en difficultés? Comment l espace classe se modifie-t-il avec l utilisation des nouveaux outils informatiques? Comment lier différentes disciplines autour d un même projet grâce au numérique? Rencontrés sur le stand Ministère de l Education nationale au salon Educatice, deux professeurs des écoles et un animateur Tice racontent leurs expériences au quotidien. > MmeMartineLeclere,référentTice,directriced écolematernellejules"verneàwitry"lès"reims. Ce"village"de"5"000"habitants"abrite"une"école"de"5"classes,"équipée"de"3"ordinateurs." 18"élèves"de"milieux"mixtes"sont"en"aide"personnalisée,"dont"3"élèves"en"difficulté"de"langage."" Commentretrouverl estimedesoietl envied apprendre:s approprieruneméthode,produiresonpropre document et en parler, c est pour l élève en difficulté la chance de retrouver l estime de soi, et de se mettreenparitéaveclesautresélèvesdelaclasse. «J ai travaillé avec Tiffany, une enfant de 5 ans qui ne parlait pas en classe. Au cours d activités nous avons pris des photos numériques, et puis nous les avons disposées dans un dossier en se servant de l ordinateur portable. Tiffany a nommé les photos, les a racontées, a créé son album écho selon la méthode de Philippe Boisseau «l Apprentissage de l oral à l École maternelle». L élève s est enregistrée, en utilisant Audacity ; j ai ensuite retranscrit le texte oral dans la zone proximale, afin de l aider à progresser dans l appropriation du langage. Avant l usage de l ordinateur, je collais les photos et les légendes sur un album de ma composition. J étais limitée à 6 photos, le travail était bien moins motivant, beaucoup plus long Dorénavant, en utilisant Didapages, ce sont les enfants qui créent leurs propres albums, sans être limités. Ils manipulent eux-mêmes les différents logiciels, et apprennent à s enregistrer, mais aussi à respecter les autres dossiers qui figurent sur l ordinateur. Pendant la réalisation de son livre sur le PC, Tiffany explique aux autres élèves comment faire, elle utilise un vocabulaire précis, elle visualise l intensité de sa voix, elle valide des compétences du B2i. C est grâce à tout cela qu elle a acquis l estime de soi. Nous avons gravé son travail sur un CD, qu elle a emmené chez elle, et qui fait la fierté de ses parents. Avec les TICE, les enfants s approprient une méthode Cela demande certes plus d investissement pour le professeur, mais le jeu en vaut la chandelle. Tiffany a fait 8 séances, et n a plus besoin d aide personnalisée. Ce qui lui manquait, c était de devenir élève et d avoir confiance en elle.» 4

5 > ThierryHeuguebart,animateurTicedecirconscription Dans"l académie"de"lille,"à"caestre,"village"de"1"700"habitants,"récit"d une"expérimentation"à"l école"publique" MargueriteYourcenar":"4"classes,"105"élèves."" Lesmini"portablesetlagéant:unexempled utilisationdesticepourprogresserdanslesapprentissages dansdifférentsdomainesetdisciplinesenpartantd unetraditionlocale. «À l issue d un travail sur le patrimoine, en septembre 2008, un projet a été lancé pour réaliser une géante de 2m 50, Calystégia, une figure qui puisait son origine dans l histoire du terroir et le quotidien des enfants. Un livre devait relater la légende de ce personnage et toutes les étapes de sa fabrication. Au vu des coûts de la publication, les enseignants se sont tournés vers les Tice, afin de la réaliser sur le Web. Un enthousiasme vite refroidi par le sous-équipement informatique de l école. Par un heureux hasard, et parce qu elle répondait aux critères de l expérimentation lancée par Intel avec la SDTICE dans plusieurs départements, le 18 novembre, l école a été retenue dans le cadre du projet «Cartable numérique». 15 mini-ordinateurs ont été fournis, et la commune a financé un point d accès Wi-fi et un vidéoprojecteur. Le 10 février, tout était en service dans les classes. Il faut souligner l importance de l équipement de stockage et de déplacement qui assure la protection du matériel et des conditions de recharge des batteries optimales. Ces ordinateurs fonctionnent 4 à 5 heures par jour, et sont utilisés aussi en aide personnalisée. Si la taille de l écran, 9, n est pas un problème pour les enfants, cela peut être un souci pour certains adultes, mais le format reste pertinent en classe. Il permet l alternance des outils dans les situations d apprentissage, le passage du cahier à l ordinateur et vice versa. Dès la section des moyens, très vite, les enfants installent et rangent eux-mêmes les ordinateurs, grâce aux poignées, ils sont autonomes. Dans les classes des cycles 2 et 3, les «cartables» sont utilisés soit en individuel pour un demi-groupe, soit en binôme, en classe complète, pour la maîtrise de la langue, les maths, l histoire-géo, les langues vivantes Ils permettent de réaliser sur le Web, le journal de la réalisation du géant, pas moins de 150 articles, qui relatent aussi le quotidien de l école ainsi que les activités de découverte du patrimoine. Le cahier de vie de la classe se trouve également en ligne, et les parents qui ne sont pas équipés en informatique viennent à l école consulter le site (www.ecole-publique-caestre.fr). Les enseignants, dont certains étaient encore peu engagés (réticents ou peu sensibles) dans les Tice, ont très vite adhéré à ce volet complémentaire au projet qui n était pas prévu initialement. La «couche» TIC est parfaitement admise. La formation fut brève, mais l accompagnement fut dense. L équipe enseignante travaille tous les jours sur ce matériel, et a intégré ce nouvel outil dans la programmation et la conception de la classe. Le matériel tient toujours bon, reste à soutenir la formation de l équipe sur les ressources qu offre un serveur, ainsi qu à mettre les enfants en position de rédacteurs directs sur le site web de l école (les parutions restant liées à la validation par l enseignant). Ce projet et la mise en place des ENR ont eu un effet déclencheur, et ont convaincu des communes rurales, pour qui les TIC ne sont pas une priorité, de la nécessité d équiper leurs écoles. Nous sommes dans une zone de progrès, les choses vont parler d elles-mêmes. La preuve : il y a 3 ans, il y avait un PC pour 40 élèves, à la fin de l année scolaire nous en serons à 1 pour 15. En venant au salon Educatice, j ai pu faire le point sur les innovations technologiques, partager les expériences pédagogiques, notamment autour du TBI, et observer les solutions alternatives.» 5

6 > MmeDurand"Pradel,directricedel écolematernellefragonardàpeymeinade. Elle"nous"fait"part"de"son"expérience"à"l école"élémentaire"saintantoine,"à"grasse,"en"2008";"une"école" équipée"de"11"portables,"d un"tbi,"d une"imprimante,"d un"scanner"et"d une"connexion"internet"haut"débit." Les «3x8» dès la maternelle : quand les TIC permettent aux professeurs de libérer du temps pour se consacrerdavantageauxélèves. «J ai mis en place plusieurs types d organisation. Je peux utiliser le TBI pour 2 enfants qui travaillent en autonomie, avec des logiciels autocorrectifs en mathématiques, les Floc. Une fois leur travail terminé, les autres élèves passent à tour de rôle. Par ce biais, ils règlent eux-mêmes les problèmes techniques et s auto forment. Le dispositif «3x8» est un autre mode d organisation de la classe. Dans la classe, je crée 3 ateliers de 8 élèves en mathématique ou en français. 8 élèves travaillent sur leur PC avec des exercices en ligne, 8 autres en remédiation sur le TBI, et les 8 derniers en autonomie sur leur fichier d entraînement papier. Au bout de 35 minutes, je fais tourner les 3 ateliers. Si la mise en place du matériel ne me prend qu environ 30 minutes, j ai en revanche besoin d une heure de préparation pour la réflexion sur la mise en place du dispositif, la préparation des exercices de remédiation sur TBI, le choix des exercices en ligne et la sélection des exercices papier. L intérêt de cette méthode? Je ne disposais de cette classe mobile que tous les 15 jours, tous les élèves profitaient ainsi des PC, et je me consacrais davantage à la remédiation. Autre dispositif que j utilise en maternelle dans le cadre d une activité découverte d un conte, «Pierre et le loup», par exemple, pour une classe entière. Sur le TBI, les élèves d un groupe apprennent à rapprocher avec le stylet le personnage de l instrument. Dans un deuxième temps, les enfants sont sur PC et manipulent la souris pour déplacer les images, pendant que les autres font le même type d activité sur support papier avec un découpage-collage des étiquettes. Ensuite, les groupes tournent. Le but est l apprentissage des différents outils : la souris, le stylet, le crayon, et bien sûr la maîtrise de la langue. Je privilégie le TBI pour l aide personnalisée. C est bien plus ludique d ailleurs tous les élèves veulent être en aide personnalisée Le TBI nous facilite la tâche, nous fait gagner un temps considérable, et permet de se consacrer plus à la recherche découverte, ou à l acquisition des compétences pour leur futur B2I. Parmi tous les logiciels en ligne gratuits, j ai choisi Lakanal, les Jeux de Lulu, et les exercices en ligne de P6R qui me semblent être les plus pédagogiques. Au salon Educatice, j ai pu rencontrer l équipe qui travaille sur PhonoFloc, un logiciel de phonologie. C était passionnant, nous les avons même aidés à refaire un exercice sur les images et les syllabes qu ils avaient mal conçu Il faudrait encore plus de rencontres de ce type entre les enseignants, les éditeurs ou les constructeurs.» 6

7 Parolesd acteursindustriels Rencontrés sur leur stand au salon Educatice, des constructeurs nous ont dit, entre deux démonstrations de matériel, comment ils voyaient l école du futur et quelle était la philosophie de leur marque. einstruction Par Laurent Odic, directeur Education Europe, Moyen-Orient et Afrique. 15 ans professeur des écoles et formateur, dont 6 ans responsable des usages des TIC dans l enseignement primaire au ministère de l Éducation nationale. Notrephilosophie «Les technologies doivent s adapter aux utilisateurs et non l inverse. Nos équipes sont à l écoute des enseignants sur le terrain, nous accordons la plus grande importance à leurs remarques pour le développement des outils et logiciels. Qu il s agisse de faire pivoter une règle autour du 0, une équerre autour de son angle droit ou d ajouter un point pour matérialiser le centre d un cercle, chaque détail participe à l amélioration de l ergonomie vers plus de simplicité d utilisation. Tous ces retours sont entrés dans une base de données internationale afin de les traiter de façon cohérente et efficace. Ne jamais être en substitution mais en complémentarité est pour nous un positionnement important qui guide beaucoup de nos choix, par exemple sur les questions relatives aux contenus, à la formation de formateurs, ou encore à la mutualisation des usages pédagogiques. Il s agit de renforcer l «écosystème» éducatif plutôt que de le mettre en péril. Notre philosophie tourne autour de deux axes : simplicité et ouverture. Il ne s agit pas d apprendre à l enseignant comment vivre dans un autre univers, mais plutôt de fournir des outils qui s adaptent au sien, en conservant son environnement et l usage de tous les outils et logiciels de son choix. Un accord cadre avec le ministère permet d ailleurs à l ensemble de la communauté éducative de télécharger gratuitement le logiciel Interwrite Workspace LE.» Lefutur «Le futur devrait pouvoir réduire l écart de trois siècles qui affecte aujourd hui l éducation avec une école du 19 e siècle, des enseignants du 20 e siècle et des élèves du 21 e siècle. Les solutions interactives participent à cette «resynchronisation». Les technologies pour la classe ont beaucoup été pensées pour l enseignement et l apprentissage, on verra également apparaître la dimension de l évaluation. Les systèmes de réponse représentent en effet un apport important pour la mise en œuvre de l évaluation formative. On assistera sans doute au développement d une plus grande complémentarité entre les supports papier et numériques, sans que l un remplace l autre. Ces ressources bien maîtrisées et déployées de façon organisée, grâce à des dispositifs d accompagnement mis en place en concertation entre tous les acteurs concernés, contribueront à rendre les élèves davantage acteurs de la construction de leurs connaissances, en participant à leur propre évaluation dans une dynamique d apprentissage.» 7

8 MicrosoftFrance Par Thierry de Vulpillieres, directeur des partenariats éducation. Notrephilosophie «Les TICE sont des aides à l apprentissage, et doivent permettre une personnalisation de l enseignement. Le professeur va pouvoir ajuster davantage son enseignement aux besoins spécifiques des élèves. De même, chaque projet pédagogique se fait compte tenu de la spécificité d une école, la question du matériel ne vient que plus tard. Les technologies ne sont donc qu un instrument et doivent être neutres et toujours au service de la pédagogie. Nous avons mis en place une méthode téléchargeable, «Écoles innovantes» qui permet de choisir la technologie adaptée au projet pédagogique élaboré avec la communauté éducative. Il ne faut pas que ce soit l inverse, comme c est encore bien souvent le cas. Microsoft accompagne ainsi trois écoles, à Amiens, Issy-les-Moulineaux, Neufmoutiers-en-Brie, et une trentaine d autres établissements dans le monde. Nous avons trouvé le plan ENR très vertueux pour deux principales raisons : c est pour une fois une vraie solution complète (matériel, ressources, réseau, formation, support) pour l établissement scolaire, et ce sont l établissement et ses enseignants qui ont l autonomie de la décision. En ce sens, nous avons proposé en services numériques de base un pack de services Internet pour l éducation, gratuit sans publicité. Nous avons fait également une offre spécifique avec Nathan, un ruban OfficePrimaire avec une sélection de fonctions et de ressources qui correspondent aux programmes. Le professeur peut même ajouter des onglets et ressources supplémentaires dans Office 2007.» Lefutur «Le temps pédagogique de l enfant ne doit pas augmenter sans cesse. En revanche, il faut développer sa motivation, sa capacité à mieux apprendre, l enrichissement de ses compétences et connaissances, mais sans prolonger ce temps scolaire qui est déjà parmi les plus élevés d Europe. Nous croyons beaucoup aux interfaces sensorielles, comme «Surface», et le développement de l utilisation des autres sens, la voix, le toucher, sans être tributaire d un clavier Nous irons dans l avenir vers l effacement de la technologie. Les autres avancées vont être sans conteste dans le rapprochement des sciences cognitives (comment notre cerveau apprend?) et des outils logiciels d interactivités, d immersion, et de collaboration. Nos partenaires éditeurs de logiciels pour l éducation y travaillent» 8

9 SmartTechnologies Par Bernard-Yves Cochain, consultant éducation. Ancien professeur des écoles Ancien expert auprès du ministère de l Éducation nationale pour les TBI, et ancien directeur du CDDP de la Lozère. Notrephilosophie «Deux qualités me paraissent essentielles : la compatibilité et l intuitivité. Les TBI de Smart fonctionnent avec tous les systèmes de Mac à Windows en passant par Linux. Les gestes sur le Smart Board sont naturels, intuitifs, et chaque objet a son menu contextuel. Un enseignant qui n a jamais vu de TBI retrouvera un plumier, pourra effacer d un revers de la main, écrire, déplacer avec le doigt ou le stylet. Smart a une approche «enseignant». Celui-ci ne doit pas être dépaysé par rapport à un tableau traditionnel. Le but est que le professeur se concentre sur la pédagogie. Le TBI permet de faire travailler tous les élèves, il devient le tableau de toute la classe, un lieu de réflexion où le professeur peut recevoir l avis de tous les enfants. L élève peut suggérer et voir le résultat sur le tableau. C est comme cela que je conçois l interactivité. Nous ne prônons pas d applications toutes faites qui parlent à la place de l enseignant : c est parfois la dérive anglo-saxonne. L élève doit pouvoir participer, même si le programme ne l a pas prévu, donc le professeur doit pouvoir créer ses propres activités dans le but de mobiliser le cerveau de tous ses élèves.» Lefutur «Il faudra des contenus plus ouverts, que les éditeurs proposent des parcours libres, afin que les élèves puissent participer davantage. L enseignant sera davantage un animateur, un soutien, un superviseur qui aidera les enfants à progresser de façon individuelle. Les enseignants devront connaître les technologies et les maîtriser, sans que celles-ci servent d alibi. Il faut savoir utiliser un TBI pour aider tous les élèves, par exemple si un enfant copie lentement, l enseignant pourra imprimer le texte pour l élève en question afin de ne pas le pénaliser. Dans le futur, chaque élève pourrait avoir son outil technologique personnel (un mini-ordinateur, un téléphone ) qui lui permettra de rester en relation avec les contenus et les ressources dispensés par l établissement. C est l école dans la vie, l école dans son temps. Le tableau interactif sera l outil de construction et de synthèse de tous ces savoirs.» 9

10 Promethean Par Alexandre Titin-Snaider, directeur des opérations Notrephilosophie «Nous voulons faciliter l accès des usages du numérique pour la communauté éducative. Ainsi, nous mettons à disposition des professeurs et des élèves, une version gratuite du logiciel Active-Inspire, qui fonctionne sous n importe quel système d exploitation et avec n importe quel TBI. Nous préconisons systématiquement une formation de type prise en main, une formation pédagogique, ainsi qu un accompagnement aux usages. Ainsi deux accords clés ont été signés avec l Éducation nationale en novembre 2005 pour le transfert de compétences entre nos formateurs enseignants et ceux des institutions du ministère de l Éducation nationale. 26 conventions de partenariat ont été signées en extension de ce premier accord cadre. Dans le cadre de l ENR, nous avons souhaité doter depuis un formulaire de candidature les CRDP et CDDP de notre nouvelle gamme de matériel. En 10 jours, 74 centres sur 100 se sont porté candidats. L accompagnement, la facilité de l accès aux outils sont pour nous des priorités si nous voulons installer des pratiques adaptées à notre système éducatif et à la génération actuelle et future de nos enfants.» Lefutur «L avenir, c est la généralisation de l accès simple à des contenus et des services en ligne éducatifs, adaptés où que l on soit dans le monde, en dehors de l école, après l école, avec plusieurs types d interface matérielle (téléphone, baladeur numérique, etc.). L ENT est d ailleurs une opportunité réelle pour faciliter l accès à des contenus numériques et des outils de formations adaptés pour les enseignants au travers de ces matériels. C est un lien, un espace où les élèves, les parents, les professeurs peuvent se retrouver en dehors de l établissement scolaire, favorisant ainsi le décloisonnement. Nous devons démultiplier des espaces publics où le numérique est accessible à tous. Nous avons mis à disposition un service en ligne gratuit : qui donne accès à ressources numériques, des tutoriels et guides de formation, des téléchargements de logiciels, etc. Enfin, à l occasion d Educatice, nous avons lancé un système d évaluation et de communication (ActivExpression) qui permet aux enseignants de détecter les élèves en situation d échec ou de progrès, de les évaluer, et de remédier à leurs erreurs en leur faisant vivre l erreur comme un progrès et non plus comme une sanction.» 10

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

PROJET ECOLE NUMERIQUE RURALE

PROJET ECOLE NUMERIQUE RURALE PROJET ECOLE NUMERIQUE RURALE Valérie GIRAUD Tel : 0 825 120 744 Fax : 0 825 120 776 valerie.giraud@cap-visio.com Paris Nantes Lyon Grenoble Lille Rouen Caen Rennes Orléans Nancy-Bordeaux Toulouse Montpellier

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Ecole Numérique Rurale

Ecole Numérique Rurale Présentation technique et commerciale Une offre 100% conforme au cahier des charges Partenaire agréé Promethean Membre fondateur du réseau FranceTICE Ecole Numérique Rurale Contact téléphone : 04 66 84

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Compte- rendu de l atelier 1 :

Compte- rendu de l atelier 1 : Journée des ressources numériques et des actions pédagogiques - 19 mai 2014 Compte- rendu de l atelier 1 : De quelles ressources numériques ont besoin les enseignants? Echanges à partir d un bilan de l

Plus en détail

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76)

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) 1. Qu est-ce que le SDET : schéma directeur des espaces numériques de travail?

Plus en détail

Le projet Créadona : un exemple de support éditorial pour l éducation aux supports médiatiques.

Le projet Créadona : un exemple de support éditorial pour l éducation aux supports médiatiques. Le projet Créadona : un exemple de support éditorial pour l éducation aux supports médiatiques. Anne-Sophie Bellair et Nicole Pignier, Université de Limoges Le projet présenté ici, Créadona, est un exemple

Plus en détail

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES Aujourd hui, le numérique est partout. Il se retrouve principalement dans les nouvelles technologies, mais également dans l art, les livres, notre

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

IntuiScript. «Le cahier numérique de l écolier»

IntuiScript. «Le cahier numérique de l écolier» IntuiScript «Le cahier numérique de l écolier» Les partenaires du projet Distribution des rôles des partenaires Script&Go Entreprise spécialisée dans les nouveaux usages numériques sur tablette tactile

Plus en détail

Programme "Collège Numérique Rural"

Programme Collège Numérique Rural JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE Programme "Collège Numérique Rural" Stéphanie RENAUX Attachée de presse 04 71 46 22 78 srenaux@cg15.fr Sommaire CyberCantal Education : une implication historique du Département

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES PASI NANCY-METZ LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

Bilan de l expérimentation «Cahier de Texte Electronique» Juin 2005

Bilan de l expérimentation «Cahier de Texte Electronique» Juin 2005 Espace Numérique de Travail Collège des Hautes Ourmes à Rennes http://phares.ac-rennes.fr/hautesourmes Bilan de l expérimentation «Cahier de Texte Electronique» Juin 2005 Contacts : Philippe BERNIER Philippe.Bernier@ac-rennes.fr

Plus en détail

Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau

Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau Les TIC au quotidien l utilisation des TIC s amplifie Sommaire I. Les actions mises en place par le Ministère

Plus en détail

Laurence Langlois-Bluem Académie de Nancy-Metz

Laurence Langlois-Bluem Académie de Nancy-Metz Laurence Langlois-Bluem Académie de Nancy-Metz La baladodiffusion ou «podcasting» c est la possibilité de télécharger des contenus audio et vidéo qui peuvent être ensuite transférés sur des lecteurs numériques

Plus en détail

Étudier. collaborer. partager. avec les solutions Toshiba L É COLE N UMÉRIQUE T OSHIBA. * Environnement Numérique de Travail

Étudier. collaborer. partager. avec les solutions Toshiba L É COLE N UMÉRIQUE T OSHIBA. * Environnement Numérique de Travail * Étudier L É COLE N UMÉRIQUE T OSHIBA partager collaborer avec les solutions Toshiba * Environnement Numérique de Travail Votre métier, enseigner Vous êtes enseignant, responsable pédagogique, directeur

Plus en détail

L espace numérique de travail des collèges et lycées

L espace numérique de travail des collèges et lycées L espace numérique de travail des collèges et lycées COLLÈGES... LYCÉES RECTORATS... ACADÉMIES... COLLECTIVITÉS... PARENTS... ENSEIGNANTS... ÉLÈVES... PERSONNELS COLLÈGES LYCÉES RECTORATS ACADÉMIES COLLECTIVITÉS

Plus en détail

Classe numérique pour les écoles

Classe numérique pour les écoles Classe numérique pour les écoles Classe numérique pour les écoles Une offre tout-inclus Orange a conçu une offre tout-inclus intégrant l ensemble des composants nécessaires aux usages pédagogiques sur

Plus en détail

Construire l école numérique de demain

Construire l école numérique de demain Compte-rendu Petit-déjeuner DU SIPPEREC communications Le compte-rendu du petit-déjeuner du 2 avril est téléchargeable sur le site web : www.sipperec.fr Construire l école numérique de demain Lutter contre

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Didapages DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Novembre 2014 MOTS -CLES (CHAMPS

Plus en détail

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles.

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles. 4 ème Trophée des Actions Éducatives La tablette tactile au service du handicap Depuis plus d un an, le programme Tice des Alpes-Maritimes, dans le cadre de sa veille technologique, s est emparé des nouveaux

Plus en détail

Salon des usages pédagogiques du Numérique - Description des ateliers

Salon des usages pédagogiques du Numérique - Description des ateliers 41 Le livre dont vous êtes le héros et Utilisation des logiciels suivant : - Xmind pour la modélisation de la structure du livre. - Didapage pour la mise en forme et la publication du livre. - Audacity

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION PLAN COLLEGE NUMERIQUE RURAL 2012-2014 Table des matières Table des matières 1. Cadre de l appel à projets... 3 A. Contexte et enjeux... 3 B. Objectifs... 5 2. Champ de l appel

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Dulce Araujo / Laurence Langlois

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Dulce Araujo / Laurence Langlois * Expression écrite : approche méthodologique et collaborative Dulce Araujo / Laurence Langlois SOMMAIRE 1) Le projet a) Description du projet b) Objectifs du projet 2) Les supports a) ENT comme lieu d

Plus en détail

La marque la plus innovante dans le secteur des solutions tactiles complètes s engage à vous séduire.

La marque la plus innovante dans le secteur des solutions tactiles complètes s engage à vous séduire. Smart innovation! ctouch.eu La marque la plus innovante dans le secteur des solutions tactiles complètes s engage à vous séduire. www.ctouch.co.uk Expérimentez la puissance tactile! La technologie Active

Plus en détail

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SERVICE DES TECHNOLOGIES ET DES SYSTÈMES. Etude sur les usages des dispositifs TIC dans l enseignement scolaire.

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SERVICE DES TECHNOLOGIES ET DES SYSTÈMES. Etude sur les usages des dispositifs TIC dans l enseignement scolaire. SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SERVICE DES TECHNOLOGIES ET DES SYSTÈMES D INFORMATION SOUS-DIRECTION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION POUR L ÉDUCATION BUREAU DES USAGES Etude sur les usages

Plus en détail

Utilisation d un Tableau Numérique Interactif en Mathématiques

Utilisation d un Tableau Numérique Interactif en Mathématiques Utilisation d un Tableau Numérique Interactif en Mathématiques 1 Le Matériel Le TNI est à la fois : un «périphérique d'entrée» : il remplace le clavier et la souris un «dispositif de sortie» : il tient

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

Enquête ETIC. Campagne 2015. 2 nd degré. Document d accompagnement

Enquête ETIC. Campagne 2015. 2 nd degré. Document d accompagnement Enquête ETIC 2 nd degré Campagne 2015 Document d accompagnement L'enquête nationale ETIC (enquête sur les technologies de l'information et de la communication) est destinée à fournir des indicateurs sur

Plus en détail

Tablettes PC. Décembre 2011 > Mai 2012. Bilan de l'expérimentation

Tablettes PC. Décembre 2011 > Mai 2012. Bilan de l'expérimentation Tablettes PC Sommaire Décembre 2011 > Mai 2012 Bilan de l'expérimentation 1. Présentation du projet... 2 2. Le matériel... 2 3. L expérimentation... 3 4. Bilan... 4 5. Perspectives pour 2012-2013... 5

Plus en détail

Les tablettes numériques en EPS. Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques.

Les tablettes numériques en EPS. Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques. Les tablettes numériques en EPS Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques. Document actualisé le 17 Mars 2013 Repères L objectif de cet article est de donner des repères quand

Plus en détail

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Titre de l atelier : Ecrire devant une œuvre d art avec la tablette Rappel de sa problématique : A la rencontre d une architecture

Plus en détail

Animation pédagogique. Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle. Développer les interactions langagières

Animation pédagogique. Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle. Développer les interactions langagières Animation pédagogique Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle Développer les interactions langagières le 03/03/2010, à Allouville-Bellefosse Sommaire Introduction I. Aspects théoriques : pourquoi

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION

EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION Aix-en-Provence Mars 2010 Laurence Giovannoni, IA-IPR d anglais Académie d Aix-Marseille Baladodiffusion: définition Traduction du mot podcasting: ipod

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

Initiation à ENTEA 3

Initiation à ENTEA 3 Initiation à ENTEA 3 L adresse (provisoire) pour accéder à votre nouvel espace numérique de travail est : http://www.entea.fr (à taper dans la barre d adresse du navigateur) On est alors dirigé directement

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

P 04/05. Classes portables P 06/07. Classes mobiles P 08/09. Salles multimédias P 10/11. Diffusion collective

P 04/05. Classes portables P 06/07. Classes mobiles P 08/09. Salles multimédias P 10/11. Diffusion collective P 04/05 P 06/07 P 08/09 P 10/11 Classes portables Classes mobiles Salles multimédias Diffusion collective salle multimédia classe mobile valise multimédia L édito par Laurent Julienne Président-directeur

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

PROGRAMME. Réalisation graphique CANOPÉ Martinique - 05 96 61 45 79

PROGRAMME. Réalisation graphique CANOPÉ Martinique - 05 96 61 45 79 PROGRAMME Réalisation graphique CANOPÉ Martinique - 05 96 61 45 79 Jeudi 23 avril 2015 9h00-13h00 : Conférence et ateliers - Public désigné (sur invitation) - 14h00-18h00 : Ateliers - Tout public Vendredi

Plus en détail

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010 L univers des ENT dans les différents établissements de formation en Région Centre Au 18/01/2010 ENT de quoi parle-t-on? (in wikipedia) ENT, une définition de l'éducation nationale : L ENT est le service

Plus en détail

Bilan tablettes. Ecole Hélène BOUCHER Circonscription de Dreux 1 29 mars - 20 juin 2013

Bilan tablettes. Ecole Hélène BOUCHER Circonscription de Dreux 1 29 mars - 20 juin 2013 Bilan tablettes Ecole Hélène BOUCHER Circonscription de Dreux 1 29 mars - 20 juin 2013 Questions : Est-ce un outil pertinent pour les apprentissages? Est-ce un outil pertinent par rapport à l ordinateur?

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

PROJET TOUR EDUCALL USB par CDPRO

PROJET TOUR EDUCALL USB par CDPRO PROJET TOUR EDUCALL USB par CDPRO MATÉRIEL DE SYNCHRONISATION DE CLES USB ET LE TRAITEMENT DES FICHIERS AUDIO Son interface propose une arborescence de dossiers qui permet non seulement de choisir simplement

Plus en détail

Feuille de route du numérique éducatif

Feuille de route du numérique éducatif Feuille de route du numérique éducatif Feuille de route du numérique éducatif 2013-2014 Dans l objectif de faire entrer pleinement l école réunionnaise dans l ère du numérique, le Recteur de l académie

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software Version : 0.9.13 Licence : GPL Date de parution : octobre 2004 Environnement requis :

Plus en détail

Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie de 10 grands patrons d approches et d activités d apprentissage

Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie de 10 grands patrons d approches et d activités d apprentissage Par Emmanuelle Villiot-Leclercq (IUFM de Grenoble-UJF), Document placé sous licence Creative Commons BY-NC-ND Octobre 2011 Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie

Plus en détail

Formation à la BALADODIFFUSION GeniusTim V 3.0. Téléchargement du programme sur : www.geniustim.com

Formation à la BALADODIFFUSION GeniusTim V 3.0. Téléchargement du programme sur : www.geniustim.com Formation à la BALADODIFFUSION GeniusTim V 3.0 Téléchargement du programme sur : www.geniustim.com À quoi sert la BALADODIFFUSION? Elle permet de diversifier les activités orales des cours de langues étrangères.

Plus en détail

RÉSUMÉ DU CONTENU DE LA RÉUNION IATICE ÉCONOMIE ET GESTION DU 02 ET 03 FEVRIER 2015

RÉSUMÉ DU CONTENU DE LA RÉUNION IATICE ÉCONOMIE ET GESTION DU 02 ET 03 FEVRIER 2015 RÉSUMÉ DU CONTENU DE LA RÉUNION IATICE ÉCONOMIE ET GESTION DU 02 ET 03 FEVRIER 2015 Cette réunion annuelle s est déroulée à Dijon, au lycée Le Castel. Elle a réuni les IATICE économie et gestion des différentes

Plus en détail

Introduction à Access VBA (article invité)

Introduction à Access VBA (article invité) Introduction à Access VBA (article invité) Suite à des demandes d abonnés concernant le VBA, j ai proposé à Hervé Inisan du blog Le grenier Access d écrire un article invité à ce sujet, comme je l ai proposé

Plus en détail

Document d accompagnement pour l utilisation du Cartable en ligne Lycée des Métiers Fernand LÉGER 2013/2014

Document d accompagnement pour l utilisation du Cartable en ligne Lycée des Métiers Fernand LÉGER 2013/2014 Document d accompagnement pour l utilisation du Cartable en ligne Lycée des Métiers Fernand LÉGER 2013/2014 Le Cartable en ligne est un Environnement numérique de travail (ENT) dont la vocation est de

Plus en détail

dossier de presse diversifier les situations d apprentissage

dossier de presse diversifier les situations d apprentissage dossier de presse Le numérique à l école diversifier les situations d apprentissage lycée Blaise Pascal d Ambert 19 novembre 2012 Le numérique à l école diversifier les situations d apprentissage 19 novembre

Plus en détail

Manuel du gestionnaire

Manuel du gestionnaire Manuel du gestionnaire ENT MESTEK v.2010 Ce manuel s adresse à l équipe administrative d un établissement scolaire : principal, principal adjoint, secrétaires dans un collège, proviseur, proviseur adjoint,

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Votre contact: pedago@edumedia-sciences.com Guide de l utilisateur Votre établissement vient de s abonner à edumedia. Ce document est là pour vous aider dans la prise en main des ressources du site www.edumedia-sciences.com

Plus en détail

1 - Se connecter au Cartable en ligne

1 - Se connecter au Cartable en ligne Le Cartable en ligne est un Environnement numérique de travail (ENT) dont la vocation est de proposer un ensemble de services en ligne, personnalisés et sécurisés, accessibles aux élèves et aux professeurs,

Plus en détail

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou (Publié par la revue EPS1) Deux classes... TPS/PS : Julie NIELSEN MS/GS : Karine BONIFACE (Mail : ec-taulignan@montelimar.ac-grenoble.fr)

Plus en détail

PROGRESSION TIC AU PRIMAIRE. Document de référence. Commission scolaire des Découvreurs

PROGRESSION TIC AU PRIMAIRE. Document de référence. Commission scolaire des Découvreurs PROGRESSION TIC AU PRIMAIRE Document de référence Commission scolaire des Découvreurs Les tableaux que vous trouverez aux pages suivantes présentent les quatre niveaux des Carnets TIC et leur progression

Plus en détail

Les nouvelles technologies. Quelles perspectives pour l'enseignement des Mathématiques?

Les nouvelles technologies. Quelles perspectives pour l'enseignement des Mathématiques? Les nouvelles technologies. Quelles perspectives pour l'enseignement des Mathématiques? Première partie : Expérimentation de tablettes numériques Lycée La Herdrie Expérimentation de tablettes Une proposition

Plus en détail

o Sensibiliser les jeunes et les familles à l'utilisation des TIC, o Permettre le développement de nouveaux usages au sein des établissements.

o Sensibiliser les jeunes et les familles à l'utilisation des TIC, o Permettre le développement de nouveaux usages au sein des établissements. CONTRIBUTIONS ATELIER N 4 EVALUATION DU PRAI (Plan Régional d Actions Innovatrices) de la Région Réunion Plan d action en deux volet un premier volet sur la formation et un second (qui sera l objet de

Plus en détail

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2?

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2? Une tâche complexe peut-être traitée : Gestion d une tâche complexe A la maison : notamment les problèmes ouverts dont les connaissances ne sont pas forcément liées au programme du niveau de classe concerné

Plus en détail

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Comme nous le témoignent les recherches sur le tableau blanc interactif (TBI), The interactive whiteboard revolution: Teaching with IWBs

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Présentation des nouveaux services de l ENT Second degré Rentrée scolaire 2015 et fin du 1 er trimestre de l année scolaire 2015-2016

Présentation des nouveaux services de l ENT Second degré Rentrée scolaire 2015 et fin du 1 er trimestre de l année scolaire 2015-2016 Important - Période de fermeture estivale 2015 L installation de la version 8.0 et la réalisation du traitement de bascule d année auront lieu du 10 juillet au soir jusqu à la fin du mois de juillet. Durant

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES SERVICES NUMÉRIQUES

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES SERVICES NUMÉRIQUES PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES SERVICES NUMÉRIQUES UNR - RÉGION DES PAYS DE LA LOIRE ÉQUIPEMENT ET USAGES CHEZ LES ÉTUDIANTS MARS 2009 Présentation de l'enquête Les universités d'angers,

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014

Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014 Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014 DIFOR2-CAFA Plan de formation des personnels en contrat aide ou contrat unique d insertion Contenu I. Développement personnel... 2 A. Développer

Plus en détail

Bienvenue à l historien virtuel 2.0

Bienvenue à l historien virtuel 2.0 Bienvenue à l historien virtuel 2.0 Par où commencer.2 Comment s inscrire...4 Comment créer des classes..7 Comment éditer une leçon.. 10 Comment partager une leçon...21 Comment se débrancher.. 22 Comment

Plus en détail

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Ecritech-3 Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Christiane Caitucoli, professeur d histoire-géographie, Lycée Bonaparte, Toulon Académie

Plus en détail

Conférence et partage avec NetMeeting

Conférence et partage avec NetMeeting Conférence et partage avec NetMeeting Outil de communication, disponible dans l environnement Windows, NetMeeting peut être utilisé en dehors d Internet sur un réseau local. Il offre alors des fonctions

Plus en détail

Note de service n 1 du 31 août 2005

Note de service n 1 du 31 août 2005 Inspection de l Education Nationale Circonscription de Blainville Cour Jean Jaurès BP 14 54360 BLAINVILLE Téléphone 03.83.76.30.40 Fax 03.83.76.30.44 ce.ien54-blainville @ac-nancy-metz.fr Sommaire : Note

Plus en détail

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Ce projet nous donne l opportunité de tester des scénarios auxquels nous réfléchissons depuis l ouverture de notre portail en octobre 2008 et la mise

Plus en détail

Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place?

Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place? Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place? A l heure de la généralisation de l informatisation de notre société, notre école subit cette montée

Plus en détail

Support de formation Notebook

Support de formation Notebook Support de formation Notebook Guide de l utilisateur du tableau interactif SMART Board Table des matières Le Tableau Blanc Interactif... 1 Comprendre le fonctionnement du TBI... 1 Utiliser le plumier

Plus en détail

RENTRÉE 2012 : d un ordinateur portable. ordival. d emploi PARENTS

RENTRÉE 2012 : d un ordinateur portable. ordival. d emploi PARENTS RENTRÉE 2012 : le Conseil général équipe tous les collégiens de 6 e d un ordinateur portable ordival d emploi PARENTS ÉDITO Chère Madame, cher Monsieur, votre enfant est entré en 6 e au collège. C est

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

SmartClass+ Plateforme de gestion de classe. Qu importe le lieu, le moment, l appareil. ipad, Mac Android Windows Téléphones intelligents «AVEC»

SmartClass+ Plateforme de gestion de classe. Qu importe le lieu, le moment, l appareil. ipad, Mac Android Windows Téléphones intelligents «AVEC» SmartClass+ Plateforme de gestion de classe Qu importe le lieu, le moment, l appareil ipad, Mac Android Windows Téléphones intelligents «AVEC» La classe du XXI e siècle, à l ère du numérique La technologie

Plus en détail