TUYAUX ASTUCES & CONSEILS. Crédits et Emprunts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TUYAUX ASTUCES & CONSEILS. Crédits et Emprunts"

Transcription

1 TUYAUX ASTUCES & CONSEILS Crédits et Emprunts

2

3 1. QUELS SONT LES TYPES DE CREDIT? LESQUELS SONT LES PLUS AVANTAGEUX? Pour le dire simplement, il existe trois formes de crédit à la consommation : L ouverture de crédit. Il s agit d un montant que vous pouvez mais que vous ne devez pas prélever. Vous payez des intérêts à partir du moment où vous prélevez le montant ou une partie de celui-ci, jusqu au moment de son remboursement. Les cartes de crédit en sont un exemple typique, mais la personne qui dispose d un compte courant ordinaire et qui a l autorisation de descendre «au-dessous de zéro» peut également utiliser cette forme de crédit. Le moment du crédit, son montant et sa durée ne sont donc pas fi xés à l avance. Vous êtes libre comme l air, mais attention! Il s agit d une des formes de crédit les plus coûteuses, et vous êtes tout de même obligé de liquider votre compte dans un certain délai. Le prêt à tempérament. Ici, tout est fi xé. Le montant, les remboursements mensuels, les intérêts que vous payez, tout est déterminé à l avance au centime près. Des exemples typiques sont les emprunts que l on contracte lors de l achat d une voiture ou d un autre achat important. Vous pouvez également conclure un prêt à tempérament à des fi ns personnelles. Les intérêts que vous payez dépendent de l objectif et de la durée du prêt, mais ils sont inférieurs à ceux des ouvertures de crédit. Le prêt hypothécaire. C est en fait un prêt sur nantissement. Vous donnez «quelque chose» en garantie : quelque chose que le prêteur peut exiger ou saisir si vous ne remboursez pas le prêt. En échange de cette garantie, il vous accorde un prêt avantageux. C est la forme de crédit qui présente les taux d intérêt les plus faibles, et c est donc la manière la moins coûteuse d emprunter. Vous pouvez utiliser un prêt hypothécaire pour l acquisition et la transformation d une propriété, ou pour l obtention d un prêt à d autres fi ns. Ici aussi, le montant et la durée sont fi xés dès le début. Le taux d intérêt peut être fi xe, mais un taux d intérêt variable est également possible. Il s agit d une sorte de pari : si les taux d intérêt du marché montent, vous payez davantage d intérêts. S ils descendent, vous en payez moins. Demandez conseil à votre organisme de crédit!

4 2. ATTENTION... Crédit à 0 %? Soyez très attentif! Lors d achats importants (de voitures ou d autres biens de consommation coûteux), on vous fait parfois une proposition très alléchante : un crédit à 0 %! Ou bien une proposition selon laquelle vous ne devez pas payer immédiatement le montant de l achat : le prix de vente est simplement divisé par le nombre de mensualités. Soyez cependant sur vos gardes, car certains vendeurs incluent tout simplement le coût du crédit dans le prix d achat, de sorte que vous ne remarquez pas que vous payez un supplément. Parfois, les vendeurs de voitures n accordent pas de remise ou de prime de reprise, dont vous bénéfi cieriez sans le crédit. Un crédit à 0 % n est presque jamais gratuit! Des tarifs très bas? Attention aux bonimenteurs... Certains organismes de prêt ou banques attirent les clients avec des tarifs très bas, qu ils n appliquent cependant presque jamais. Il est généralement stipulé : prêts à partir de pour cent. Lorsque vous présentez une demande de crédit, il s avère tout à coup que vous n avez pas droit à ce tarif avantageux et que vous devez payer bien plus. Ne vous laissez pas avoir par ces bonimenteurs. Comparez les tarifs réels, la durée et les services offerts. L expérience, la rapidité et la spécialisation de l organisme de crédit ont également leur importance. Emprunts et crédits ne constituent pas une source de revenus. Au contraire : les emprunts et les crédits doivent toujours être remboursés, avec les intérêts en plus. Les ventes couplées sont interdites! L acceptation de votre crédit ne peut jamais être couplée à l achat d un autre produit : la souscription d une assurance complémentaire, l ouverture d un nouveau compte, etc. On peut vous le proposer, mais vous n êtes pas obligé d y apporter une suite favorable.

5 3. ASTUCES Le coût maximal de votre crédit est fixé par la loi. Les frais totaux d un crédit ou d un emprunt sont donnés par ce que l on appelle le taux annuel effectif global (TAEG), qui doit obligatoirement être mentionné pour chaque crédit. Ces frais dépendent du type de crédit et du montant que vous empruntez. Les frais maximaux sont déterminés par la loi et peuvent être revus par le gouvernement en cas de changement des conditions du marché. Un regroupement d emprunts et de crédits peut être intéressant. Il peut être avantageux de grouper vos crédits et emprunts en cours et de les remplacer par un nouvel emprunt avec un taux d intérêt inférieur et/ou une plus longue durée. Un tel regroupement peut alléger vos charges fi nancières grâce à une réduction sensible de vos mensualités. Mais parfois, il peut aussi présenter des inconvénients. Si vous faites la somme de toutes les mensualités de ce nouvel emprunt, il est possible que vous obteniez un montant supérieur à ce qu il était auparavant. Ce peut être le cas lorsque votre nouvel emprunt a une durée plus longue et que vous devez payer des intérêts pendant plus longtemps. Naturellement, vous y gagnez (et même beaucoup) lorsque vous pouvez remplacer des emprunts coûteux par un emprunt meilleur marché de même durée. Ou lorsque vous pouvez remplacer des crédits coûteux (par exemple les dettes contractées avec une carte de crédit) par un prêt à tempérament plus avantageux. Vos crédits et emprunts sont enregistrés! Tous les organismes de crédit de notre pays sont obligés de communiquer tous les crédits contractés à la Centrale des crédits aux particuliers de la Banque nationale. Vos crédits et emprunts sont enregistrés dans un fi chier que tout organisme de crédit peut consulter. Il peut y prendre connaissance du nombre de crédits dont vous disposez déjà, et ainsi mieux apprécier s il peut encore vous accorder un crédit supplémentaire. Il est obligé de procéder de la sorte. En outre, il existe aussi une liste des arriérés de paiement : elle concerne les personnes qui n ont pas remboursé leur crédit à temps et qui sont donc en retard de paiement.

6 3. ASTUCES (II) Vous avez le droit de consulter vos données dans ces fichiers. Comment? Envoyez votre demande, accompagnée d une copie de votre carte d identité, à : Banque nationale de Belgique, Centrale des crédits aux particuliers, Boulevard de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles. Ou bien présentez-vous directement au guichet d un des sièges provinciaux de la Banque nationale. Sur présentation de votre carte d identité, vous y recevrez une vue d ensemble de vos données. Vous pouvez également consulter vos données via l internet, si vous êtes en possession d une carte d identité électronique et d un lecteur de carte eid. Si vous souhaitez faire supprimer ou rectifi er des informations incorrectes, vous devez envoyer ou présenter une preuve dont il ressort que votre demande est justifi ée.

7 4. CONSEILS Calculez la charge financière mensuelle que vous pouvez supporter. Faites-le avant de conclure un nouveau crédit. Cela n a absolument aucun sens d emprunter plus que vous ne pouvez payer, car les problèmes de remboursement doivent absolument être évités. Ils sont très pénibles et ils vous font perdre tout crédit, au propre comme au fi guré. Non seulement au moment même, mais aussi dans le futur. Faites-vous aider par votre organisme de crédit et examinez avec lui quel est le montant du crédit auquel vous pouvez faire face. Il a une grande expérience. Profi tez-en! Montrez-vous sincère et exhaustif lorsque vous complétez votre demande de crédit. Vous avez tout intérêt à répondre correctement et complètement aux questions. Si vous passez certains éléments sous silence ou si vous faites une entorse à la vérité, vous vous jouez un mauvais tour à vous-même. Les informations correctes relatives à vos revenus, à votre situation sociale et à vos crédits en cours seront de toute façon mises au jour. S il s avère que vous exagérez ou que vous dissimulez des éléments, non seulement votre demande sera refusée, mais vous perdrez aussi toute crédibilité dans le futur. De plus, vous gagnerez sur deux tableaux si vous remplissez tout correctement. Votre demande sera traitée plus rapidement et les chances de la voir acceptée seront beaucoup plus grandes. Etablissez un budget! Une manière de mieux exploiter votre budget mensuel et d utiliser votre argent de manière plus économe consiste à établir une liste de toutes vos recettes et dépenses mensuelles. Vous voyez alors combien d argent entre et sort, et sur quels postes vous pouvez économiser. En prenant note de chaque euro, on obtient une meilleure vue de ses recettes et de ses dépenses, et on tire automatiquement mieux profi t de son argent. Sans que vous le remarquiez, vous allez dépenser moins d argent! Vous trouverez ici un planificateur de budget gratuit Excel : (cliquer sur le tableau budgétaire).

8 4. CONSEILS (II) Prévoyez une réserve. Il est important de disposer de revenus quelque peu supérieurs aux dépenses, afi n de constituer une certaine «réserve». Les problèmes d argent surviennent en effet souvent pour des raisons inattendues : la maladie, des appareils qui tombent subitement en panne, le chômage, etc. Des événements imprévus, donc, qui peuvent se produire indépendamment de votre volonté.

9 5. BUDGET PARTNERS L assistance directe d un spécialiste Cela fait près de trente ans que nos conseillers guident notre clientèle et proposent les meilleures formules de crédit (nous sommes en effet indépendants de toute institution fi nancière). Ainsi vous tirez davantage de chaque eurocent que vous gagnez tous les mois, quel que soit l importance de vos revenus. Le meilleur service Avec Budget Partners, vous ne devez même pas vous déplacer. Si vous le souhaitez, nous nous rendons chez vous, que vous habitiez au littoral ou dans les Ardennes! Vous pouvez également nous appeler à notre numéro gratuit Vous êtes toujours le bienvenu... pour un entretien personnel en nos bureaux au 1149 de la Chaussée de Mons à 1070 Bruxelles. Nous sommes ouvert de 9 à h et de à 18 h.

Prospectus Crédit à la consommation

Prospectus Crédit à la consommation Prospectus Crédit à la consommation Prêt à tempérament Credit Europe Crédit fixe (Direct) Credit Europe Crédit Confort (Indirect) Avec Credit Europe Bank, c est aussi simple que ça! Prospectus Crédits

Plus en détail

Prêt à tempérament. Crédits

Prêt à tempérament. Crédits Prêt à tempérament Crédits Un crédit pour vos projets, vos rêves Déjà possible à partir de 1.250 EUR pas toucher à votre épargne. Chez BNP Paribas Fortis, vous trouvez toujours un Prêt à tempérament qui

Plus en détail

Prêt à tempérament FINTRO. PROCHE ET PRO.

Prêt à tempérament FINTRO. PROCHE ET PRO. Prêt à tempérament FINTRO. PROCHE ET PRO. Un crédit pour chacun de vos besoins Vous envisagez un achat important ou êtes confronté à des dépenses imprévues? Vous ne disposez pas pour l instant des fonds

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit à la consommation

L essentiel sur. Le crédit à la consommation L essentiel sur Le crédit à la consommation Prêt personnel Prêt affecté Crédit renouvelable Qu est ce que c est? Le crédit à la consommation sert à financer l achat de biens de consommation (votre voiture,

Plus en détail

PARTIE I. INFORMATIONS EUROPÉENNES NORMALISÉES EN MATIÈRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Ouverture de crédit à laquelle une carte de crédit est liée

PARTIE I. INFORMATIONS EUROPÉENNES NORMALISÉES EN MATIÈRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Ouverture de crédit à laquelle une carte de crédit est liée MasterCard Platinum CBC-ouverture de crédit à laquelle est liée une carte de crédit Ce document ne constitue pas une offre juridiquement contraignante. KBC Consumer Finance se réserve le droit de le modifier.

Plus en détail

Les Crédits et ouverture de crédit

Les Crédits et ouverture de crédit Les Crédits et ouverture de crédit Contexte général Besoin d une nouvelle voiture, votre machine à lessiver tombe en panne ou besoin d effectuer quelques travaux dans votre maison? De grosses dépenses

Plus en détail

JANVIER 2014. Vous avez un emprunt hypothécaire? À quoi vous attendre dans le cadre des règlements fédéraux

JANVIER 2014. Vous avez un emprunt hypothécaire? À quoi vous attendre dans le cadre des règlements fédéraux JANVIER 2014 Vous avez un emprunt hypothécaire? À quoi vous attendre dans le cadre des règlements fédéraux Nous sommes là pour vous aider lorsque vous cherchez des informations ou avez besoin d assistance.

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT. À chaque projet son financement!

SOLUTIONS DE FINANCEMENT. À chaque projet son financement! À chaque projet son financement! NOS SOLUTIONS POUR FINANCER VOS PROJETS Les solutions de financement de Groupama Banque sont conçues pour répondre à vos attentes. S S ADAPTÉS À VOS BESOINS Quel que soit

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs GIE. Luxembourg CREDIT «FACILE»?

Centre Européen des Consommateurs GIE. Luxembourg CREDIT «FACILE»? Centre Européen des Consommateurs Luxembourg CREDIT «FACILE»? GIE 2009 CREDIT «FACILE»? Cette brochure vise à informer le consommateur, au moyen de conseils et informations pratiques, sur les droits et

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

Ne signez pas n importe quoi! Ne signez pas n importe quoi! Le crédit a un prix! Le crédit a un prix!

Ne signez pas n importe quoi! Ne signez pas n importe quoi! Le crédit a un prix! Le crédit a un prix! Ne signez pas n importe quoi! Signer un contrat de crédit est un engagement à long terme qui mérite réflexion. Prenez le temps de bien lire et de bien comprendre toutes les clauses du contrat! Sachez que

Plus en détail

Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres

Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres 2 1. Identité et coordonnées du prêteur Prêteur Adresse Numéro de téléphone Adresse électronique Adresse internet BinckBank S.A. Siège

Plus en détail

crédits à la consommation prospectus n 3 d application à partir du 17ème décembre 2007

crédits à la consommation prospectus n 3 d application à partir du 17ème décembre 2007 crédits à la consommation prospectus n 3 d application à partir du 17ème décembre 2007 Prospectus Crédits à la consommation Ce prospectus est applicable à toutes les sociétés appartenant au Groupe AXA,

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 215 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 214-8 215-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.243.845 6.222.5 -,3

Plus en détail

PROSPECTUS N 1 CRÉDIT À LA CONSOMMATION

PROSPECTUS N 1 CRÉDIT À LA CONSOMMATION PROSPECTUS N 1 CRÉDIT À LA CONSOMMATION PRÊT À TEMPÉRAMENT ÉTABLI PAR ACTE AUTHENTIQUE PRÊT À TEMPÉRAMENT D'APPLICATION À DATER DU 01.06.2006 CREDIMO S.A. Weversstraat 6-8-10 1730 ASSE Tél. +32(0)2 454

Plus en détail

Guide du crédit à la consommation (Crédits soumis aux articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation)

Guide du crédit à la consommation (Crédits soumis aux articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation) Guide du crédit à la consommation (Crédits soumis aux articles L.311-1 et suivants du Code de la consommation) Lexique : Agrément Le prêteur émet une offre de contrat de crédit tout en prévoyant que ce

Plus en détail

Le Prêt vert social en Région bruxelloise

Le Prêt vert social en Région bruxelloise Le Prêt vert social en Région bruxelloise Pour financer des travaux d économie d énergie dans son habitation Un prêt à 0 % pour que tout le monde puisse isoler Le Prêt vert social est un prêt énergie à

Plus en détail

La Convention AERAS. www.lesclesdelabanque.com. Janvier 2007. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) LES MINI-GUIDES BANCAIRES

La Convention AERAS. www.lesclesdelabanque.com. Janvier 2007. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) LES MINI-GUIDES BANCAIRES 025 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18

Plus en détail

Une réserve d argent toujours disponible. Rondo CREDITS

Une réserve d argent toujours disponible. Rondo CREDITS Une réserve d argent toujours disponible Rondo CREDITS Votre réserve d'argent Intro Vous voulez disposer d une réserve d argent permanente qui ne menace pas l équilibre de votre budget? Optez donc pour

Plus en détail

Questions fréquemment posées

Questions fréquemment posées Questions fréquemment posées Ma demande d'un crédit ING est acceptée. Où dois-je me rendre pour signer les contrats? Quelle est la durée minimale d'un prêt à tempérament? Quelle est la durée maximale d'un

Plus en détail

Dix conseils pratiques pour gérer au mieux son compte bancaire

Dix conseils pratiques pour gérer au mieux son compte bancaire Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les fi lières agréées. La certifi cation

Plus en détail

Q&R. Questions et réponses sur les sauvetages financiers. Qu est-ce qu un sauvetage financier?

Q&R. Questions et réponses sur les sauvetages financiers. Qu est-ce qu un sauvetage financier? Q&R Questions et réponses sur les sauvetages financiers Qu est-ce qu un sauvetage Le sauvetage financier fait référence à un ensemble de mesures extérieures visant à aider une coopérative connaissant des

Plus en détail

A compléter pour un titulaire de droits réels Personne physique I. L OPÉRATEUR SOCIAL. Dénomination :...

A compléter pour un titulaire de droits réels Personne physique I. L OPÉRATEUR SOCIAL. Dénomination :... Rue de Brabant, 1 6000 CHARLEROI Téléphone : 071/207.841-871 Fax : 071/207.757 Courriel : PretsubvOFS@flw.be www.flw.be SCRL RPM n 0421102536 FSMA n 026 575A N de dossier au F.L.W. :... FORMULAIRE À L

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit immobilier

L essentiel sur. Le crédit immobilier L essentiel sur Le crédit immobilier Emprunter pour devenir propriétaire Le crédit immobilier est, pour la plupart des ménages, le passage obligé pour financer l achat d un bien immobilier. C est un poste

Plus en détail

Votre prêt en 1-2-3 http://www.pret.guides-123.be

Votre prêt en 1-2-3 http://www.pret.guides-123.be s Votre prêt en 1-2-3 http://www.pret.guides-123.be en collaboration avec : Table des matières Table des matières...2 Votre prêt en 1-2-3...4 ETAPE 1 : Bon à savoir...5 1. Quoi?...5 2. Pourquoi?...5 3.

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,2 % 5,4 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,2 % 5,4 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 213 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 212-8 213-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.216.65 6.242.148 +,4

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama banque vous

Plus en détail

Q et R. Questions et réponses sur le financement de second rang. En quoi consiste le financement de second rang?

Q et R. Questions et réponses sur le financement de second rang. En quoi consiste le financement de second rang? Q et R Questions et réponses sur le financement de second rang En quoi consiste le financement de second rang? Le financement de second rang est un emprunt hypothécaire que contracte votre coopérative

Plus en détail

Faites-vous «pré-approuvé»

Faites-vous «pré-approuvé» Faites-vous «pré-approuvé» Être pré-approuvé veut dire que votre banque ou institution financière est déjà prête à vous endosser jusqu'à une limite déterminé par vos revenus et vos dépenses. Il y a de

Plus en détail

Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991

Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991 Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991 Prospectus n 8 Valable à partir du 01 février 2008 Les taux mentionnés dans ce prospectus sont repris à titre d exemple. Pour connaître les conditions

Plus en détail

Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT. Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier

Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT. Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier Sommaire 1. Être surendetté : qu est-ce que c

Plus en détail

Guide du crédit à la consommation

Guide du crédit à la consommation Guide du crédit à la consommation Ce qu il faut savoir avant de s engager Sommaire Le crédit à la consommation, qu est-ce que c est?... page 4 Ce qu il faut savoir avant de s engager...page 12 Que faire

Plus en détail

Votre compte est-il toujours bon?

Votre compte est-il toujours bon? Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 16 - Janvier 2012 Simulations & demandes en ligne, confortablement installé dans votre fauteuil Votre compte est-il toujours bon? Un crédit auto qui tient

Plus en détail

Le Prêt vert bruxellois

Le Prêt vert bruxellois Le Prêt vert bruxellois Pour financer des travaux d économie d énergie dans son habitation Un prêt à 0 % pour que tout le monde puisse isoler Le Prêt vert bruxellois est un prêt énergie à taux zéro mis

Plus en détail

La procé duré dé suréndéttémént

La procé duré dé suréndéttémént La procé duré dé suréndéttémént Vous commencez à avoir des difficultés à rembourser vos crédits et plus généralement vos dettes non professionnelles? Il ne faut pas attendre que votre situation soit trop

Plus en détail

Centrale des crédits aux particuliers

Centrale des crédits aux particuliers Bruxelles, 23 octobre 2013 Camille DÜMM Rôle et intérêt de la CCP La CCP est-elle le remède miracle? NON La CCP peut-elle empêcher les défauts de paiement? NON La CCP peut-elle faire disparaître le surendettement?

Plus en détail

RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT

RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT Faites le bon choix et appréciez le bonheur d une vie sans dette C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute

Plus en détail

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT Aide-mémoire 1 Solutions de la Banque Manuvie pour des contrats d assurance permanente donnés en garantie

Plus en détail

Vous souhaitez plus de renseignements?

Vous souhaitez plus de renseignements? Vous souhaitez plus de renseignements? E.R. : C. Guilloret Prêteur et intermédiaire d assurance : Beobank NV/SA Bd Général Jacques 263g 1050 Bruxelles TVA BE 0401.517.147 RPM BRUXELLES IBAN: BE77 9545

Plus en détail

La procédure de surendettement

La procédure de surendettement JUILLET 2012 N 22 DIFFICULTÉS LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La procédure de surendettement 1 FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Plus en détail

Devoir a la Maison n 7

Devoir a la Maison n 7 Nom :.....Prénom : LFKL 1ere L Note :.. / 20 Appréciation : Signature d'un parent : Temps de préparation 3 10 mai 2006 semaines Code des couleurs de font : Devoir a la Maison n 7 En noir : questions En

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT

LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier Sommaire 1. Être surendetté : qu est-ce que c

Plus en détail

Développer un crédit plus responsable

Développer un crédit plus responsable Les principales mesures de la loi Lagarde: une synthèse Objectifs Objet Les mesures Développer un crédit plus responsable Les Cartes de crédit Encadrement de la publicité Mieux encadrer le crédit renouvelable

Plus en détail

crédit-logement prospectus n 8 d application à partir du 10 octobre 2014

crédit-logement prospectus n 8 d application à partir du 10 octobre 2014 crédit-logement prospectus n 8 d application à partir du 10 octobre 2014 Prospectus Crédits-logement Ce prospectus est applicable à toutes les sociétés appartenant au Groupe AXA, soit AXA Belgium et AXA

Plus en détail

Les ménages et le crédit

Les ménages et le crédit Les ménages et le crédit Marseille 16 novembre 2011 1 Tous droits réservés 2011 Objectif et plan PLAN DE LA PRÉSENTATION Etat des lieux : Endettement et surendettement Bien souscrire son crédit immobilier

Plus en détail

Dépenses faites en vue d économiser l énergie - Prêt vert. Revenus 2011 (déclaration 2012) Service Public Fédéral FINANCES

Dépenses faites en vue d économiser l énergie - Prêt vert. Revenus 2011 (déclaration 2012) Service Public Fédéral FINANCES L UNION FAIT LA FORCE Dépenses faites en vue d économiser l énergie - Prêt vert Revenus 2011 (déclaration 2012) Service Public Fédéral FINANCES Une fiscalité plus écologique Ces dernières années, de plus

Plus en détail

Crédit LA CONVENTION AERAS. S assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé. www.boursorama-banque.com

Crédit LA CONVENTION AERAS. S assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé. www.boursorama-banque.com Crédit LA CONVENTION AERAS S assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé 1. Qu est ce que la convention AERAS? 2. Comment fonctionne le dispositif, quels sont les types de prêts concernés? 3.

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT SOLUTIONS ASTRÉA Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama Banque vous

Plus en détail

Découvrez les services Peugeot

Découvrez les services Peugeot Belgique Découvrez les services Peugeot Décembre 2009 Ecole Peugeot de Maîtrise Automobile Les garanties et l Assistance Peugeot Optiway Les fi nancements Peugeot : Autofi n et Stretching La protection

Plus en détail

LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010

LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010 LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010 PORTANT REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 Les principales mesures de la loi LAGARDE FICHE 2 Le point sur l entrée en vigueur des principales

Plus en détail

LES RISQUES DU CREDIT

LES RISQUES DU CREDIT FACTEURS Prévention Santé Environnement E1 LES RISQUES DU CREDIT 1- Analyse de la situation. Le surendettement survient de plus en plus à la suite d une perte d emploi, de la maladie ou d un divorce. C

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015 Article 1. Terminologie CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - La Banque : bpost banque S.A. Rue du Marquis 1 bte 2-1000 Bruxelles, TVA BE 0456.038.471, RPM Bruxelles qui agit en

Plus en détail

Le FICP. www.lesclesdelabanque.com. Nouvelle édition Mai 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES

Le FICP. www.lesclesdelabanque.com. Nouvelle édition Mai 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES 017 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Le FICP Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF

Plus en détail

Comment emprunter. L essentiel à connaître avant de souscrire un prêt

Comment emprunter. L essentiel à connaître avant de souscrire un prêt emprunter L essentiel à connaître avant de souscrire un prêt emprunter? A savoir avant à la adapter les 2 A SAVOIR AVANT D EMPRUNTER 3 S endetter de manière raisonnable Pour éviter l excès de crédit, avant

Plus en détail

L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE

L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE Ligne de conduite de la SCHL en matière d assurance prêt hypothécaire pour les ensembles de

Plus en détail

Crédits à la consommation Record. Le moteur de tous vos projets. Prêt à tempérament Ouverture de crédit. Prospectus Crédits à la consommation

Crédits à la consommation Record. Le moteur de tous vos projets. Prêt à tempérament Ouverture de crédit. Prospectus Crédits à la consommation Crédits à la consommation Record Prêt à tempérament Ouverture de crédit Le moteur de tous vos projets Prospectus Crédits à la consommation Record Bank Prospectus des crédits à la consommation N 8 du 15/08/2009

Plus en détail

3. Un crédit à la consommation responsable

3. Un crédit à la consommation responsable 3. Un crédit à la consommation responsable Comité consultatif du secteur financier Rapport 2009-2010 49 Au cours de l exercice 2009-2010, le CCSF a suivi de près l évolution du texte de loi sur la réforme

Plus en détail

Février 2013. Le crédit à la consommation

Février 2013. Le crédit à la consommation Février 2013 Le crédit à la consommation SOMMAIRE 2 Avant-propos Cette brochure contient des explications sur la législation belge relative au crédit à la consommation. Elle ne peut cependant pas se substituer

Plus en détail

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010)

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Réforme de la loi sur les crédits à la consommation (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Introduction Le crédit est utile et nécessaire à la vie des ménages. Ce

Plus en détail

crédit privé Transparent et avantageux

crédit privé Transparent et avantageux crédit privé Transparent et avantageux La pièce d identité doit impérativement contenir les informations suivantes: nom et prénom date de naissance nationalité et lieu d origine photo nº de la pièce d

Plus en détail

Les sirènes du crédit facile

Les sirènes du crédit facile Les sirènes du crédit facile En cette période de crise du pouvoir d achat, il est fort tentant de recourir au crédit pour joindre les deux bouts avec, à la clé, le risque de souscrire un crédit inadapté?

Plus en détail

Gérer son budget, les bons réflexes

Gérer son budget, les bons réflexes GUIDE PRATIQUE Gérer son budget, les bons réflexes PRÉVOIR VOTRE BUDGET MAÎTRISER VOTRE BUDGET GÉRER VOTRE ARGENT ET VOS PROJETS ON A TOUS BESOIN DE CONSEILS POUR SON BUDGET L argent participe au bonheur

Plus en détail

L assurance emprunteur en crédit immobilier

L assurance emprunteur en crédit immobilier Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

MES CRÉDITS. Dans ce chapitre. u Les bonnes questions à se poser avant d emprunter u Les crédits à la consommation u Les crédits immobiliers

MES CRÉDITS. Dans ce chapitre. u Les bonnes questions à se poser avant d emprunter u Les crédits à la consommation u Les crédits immobiliers MES CRÉDITS Vous avez de nombreux projets en tête à la suite de votre entrée dans la vie active : équipement de votre logement, achat d une voiture, voyages Et aussi, pourquoi pas, acquisition de votre

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Statistiques financières. Crédit à la consommation

Statistiques financières. Crédit à la consommation Statistiques financières Crédit à la consommation La Direction générale Statistique et Information économique propose des informations statistiques impartiales. Les informations sont diffusées conformément

Plus en détail

L essentiel sur. Tenir ses comptes et faire son budget

L essentiel sur. Tenir ses comptes et faire son budget L essentiel sur Tenir ses comptes et faire son budget Les enjeux Suivre ses comptes Tenir ses comptes et faire son budget, c est avoir une meilleure vision de ses ressources et de ses dépenses. Vous savez

Plus en détail

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension.

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE POUR INDÉPENDANTS Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. Toujours à vos côtés Introduction Vous

Plus en détail

Se porter caution LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 19

Se porter caution LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 19 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Site d informations pratiques sur la banque et l argent Repère n 19 Se porter caution Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette 75440 Paris

Plus en détail

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 19. Se porter caution FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 19. Se porter caution FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 19 Se porter caution FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE octobre 2005 Ce mini-guide vous est offert Tous droits réservés. La reproduction totale ou partielle des textes de

Plus en détail

Le regroupement de crédits, la solution? LES MINI-GUIDES BANCAIRES

Le regroupement de crédits, la solution? LES MINI-GUIDES BANCAIRES Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les fi lières agréées. La certifi cation

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

Financement auto CRÉDITS. En route vers la voiture de vos rêves

Financement auto CRÉDITS. En route vers la voiture de vos rêves Financement auto CRÉDITS En route vers la voiture de vos rêves Financement auto Simple et efficace 2 Crédits Le plus court chemin vers la voiture de vos rêves Vous envisagez l achat d une nouvelle voiture?

Plus en détail

La Convention. www.lesclesdelabanque.com. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Les mini-guides bancaires.

La Convention. www.lesclesdelabanque.com. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Les mini-guides bancaires. octobre 2012 n 25 crédit Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) 1

Plus en détail

DÉCOUVREZ LES SERVICES PEUGEOT GD-Luxembourg Mars 2010

DÉCOUVREZ LES SERVICES PEUGEOT GD-Luxembourg Mars 2010 DÉCOUVREZ LES SERVICES PEUGEOT GD-Luxembourg Mars 2010 Ecole Peugeot de Maîtrise Automobile Les garanties, l Assistance Peugeot et Security Plus Optiway Peugeot Pack All-In Les financements Peugeot : Autofin

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Envoyer. de l argent à l étranger. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent LES MINI-GUIDES BANCAIRES

Envoyer. de l argent à l étranger. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent LES MINI-GUIDES BANCAIRES Envoyer www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent de l argent à l étranger LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Avril 2007

Plus en détail

ÉCOPACK = crédit À 0 % + prime wallonne + conseils

ÉCOPACK = crédit À 0 % + prime wallonne + conseils ÉCOPACK = crédit À 0 % + prime wallonne + conseils L ÉCOPACK est un crédit à 0 % qui sera proposé aux ménages wallons à partir du 1er mai 2012 afin de financer des travaux de rénovation qui leur permettront

Plus en détail

La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante )

La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante ) La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante ) L assurance emprunteur vous protège, vous et votre famille : en cas de décès, d accident ou de maladie, elle prend en charge

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Comment gérer son argent

Comment gérer son argent Comment gérer son argent Comment utiliser judicieusement le crédit Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment gérer son argent et est

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT. Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT. Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit SOYEZ RESPONSABLE Les cartes de crédit sont de puissants outils financiers pour

Plus en détail

Table des matières. Bienvenue... 5. Votre carte et votre code secret... 6. Votre limite d utilisation... 8

Table des matières. Bienvenue... 5. Votre carte et votre code secret... 6. Votre limite d utilisation... 8 Table des matières Bienvenue... 5 Votre carte et votre code secret... 6 Votre limite d utilisation... 8 Comment utiliser votre carte de crédit ING?... 9 Votre relevé de dépenses... 16 Les assurances liées

Plus en détail

Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA. 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud

Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA. 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud Demetris Qui est Demetris? Demetris sa fait partie d un groupe solide, BNP Paribas Group

Plus en détail

La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé)

La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) OCTOBRE 2012 N 25 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) 1

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT

FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT Textes FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT - Code de la consommation. Partie législative : livre III, titre III Traitement des situations de surendettement : articles L330-1 à L333-8. Partie règlementaire : livre

Plus en détail

Cartes de crédit ING Mode d emploi

Cartes de crédit ING Mode d emploi Cartes de crédit ING Mode d emploi 1 Bienvenue Nous sommes heureux de vous compter parmi les titulaires d une carte de crédit ING. En parcourant ce guide, vous découvrirez les nombreux avantages de votre

Plus en détail

LE PRÊT VERT BRUXELLOIS. Pour financer des travaux d économie d énergie dans son habitation

LE PRÊT VERT BRUXELLOIS. Pour financer des travaux d économie d énergie dans son habitation LE PRÊT VERT BRUXELLOIS Pour financer des travaux d économie d énergie dans son habitation UN PRÊT À 0 % POUR QUE TOUT LE MONDE PUISSE ISOLER Le Prêt vert bruxellois est un prêt énergie à taux zéro mis

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731.

PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731. PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731.338 2 SOMMAIRE 1. Qu est-ce qu un crédit hypothécaire? 2. Qui peut

Plus en détail

Banque de La Poste se modernise pour encore mieux vous servir

Banque de La Poste se modernise pour encore mieux vous servir Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 17 - Août 2012 Banque de La Poste se modernise pour encore mieux vous servir Des prêts à taux intéressants pour rénover votre habitation Comment investir

Plus en détail