Electrification de l Hôpital Sainte-Anne Mananjary Madagascar. «un hôpital pour les pauvres et non un pauvre hôpital»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electrification de l Hôpital Sainte-Anne Mananjary Madagascar. «un hôpital pour les pauvres et non un pauvre hôpital»"

Transcription

1

2 Electrification de l Hôpital Sainte-Anne Mananjary Madagascar «un hôpital pour les pauvres et non un pauvre hôpital»

3 Le projet en bref La construction de l Hôpital Sainte Anne, à la demande de l évêché, a été initiée en 2007 par le Père Jean-Yves Lhomme (Mission Etrangère de Paris depuis 26 ans à Madagascar) Situé à Mananjary, dans la région de Vatovavy Fitovinany, province de Fianarantsoa, Madagascar Electriciens sans frontières est en charge de l étude du projet, et de la construction de la centrale de production d électricité, du réseau de distribution et de l électrification des locaux

4 Contexte Général de Madagascar Mananjary 22 millions d habitants km2 Instabilité politique depuis 2009 PIB/h : 430$ Espérance de vie : 67 ans Mortalité enfants de -5 ans : 62 p médecin pour 6000 habitants 46% de la population a accès à l eau potable 15% de la population a accès à des installations sanitaires

5 Mananjary : un besoin criant d infrastructures médicales Etablissements hospitaliers à proximité (Mananjary) : Hôpital public (50 lits) ; Léproserie «Sœur Sainte Paule» à Tanambao (30 lits) ; Centre d accueil et de transit des jumeaux abandonnés (20 places); Centre d accueil des handicapés (10 places). Case de Santé de Base de Tsaravary Beaucoup plus loin, d autres hôpitaux existent : Hôpital d Ampasimanjéva (110 km) ; Deux hôpitaux à Vohipéno (200 km) ; Hôpital public de Fianarantsoa (150 km) ; Hôpital d Antananarivo (650 km). Les missions de reconnaissance d ESF ont expertisé le tissu hospitalier et montré à quel point il était insuffisant. Notamment, l hôpital public de Manajary est totalement délabré. La région se caractérise par une forte pénurie des lieux de santé. L hôpital Sainte Anne améliorera très sensiblement cette situation, sans nuire à la fréquentation des autres établissements. En effet, le bassin de la population concernée par l hôpital s élèvera à personnes. Photo(s) hôpital public? CSB actuel de Tsaravary Hôpital d Ampasimanjéva

6 Plan du site de l Hôpital Sainte-Anne

7 Vue aérienne de l Hôpital Sainte-Anne 2014

8 Un projet très bien accepté localement Avant et pendant le défrichage Qui s appuie sur la main d œuvre malgache

9 Un projet très avancé Les bâtiments Le château d eau

10 Acteurs impliqués sur le long terme Maitrise d ouvrage du projet : Diocèse de Mananjary, Madagascar Maitre d œuvre du projet : Père Jean-Yves LHOMME, «Tout ce qui n est pas construit par les malgaches ne perdure pas.» Associations et amis d HSA soutenant le projet : ATAHSAM, Association Tourangelle d Aide à l Hôpital Sainte Anne AREHSAM, Association réunionnaise d entraide pour HSA à Madagascar ALEHSAM, Association Lorraine d Entraide pour l Hôpital Sainte Anne ADRAR, Association pour le Développement Rural dans l Autonomie et le Respect (forage) Evelyne et Jacques PERE, architectes ATM, Aide au Tiers Monde (logistique de missions) PHI Anjou, Pharmacie Humanitaire Internationale (fluides et consommables médicaux) Fondation ROTARY (matériel médical) Association jurassienne Amour et Partage

11 Contribution d Electriciens sans frontières à l Hôpital Sainte-Anne

12 Etude préalable 2 missions d'étude préalable en octobre 2012 et mai 2013 (2 bénévoles), mutualisées avec une autre réalisation. Qui amènent à écarter une extension du réseau local ainsi que les solutions éolienne et hydraulique Le Père Jean-Yves Lhomme et Claude Raynaud, bénévole Electriciens sans frontières Instruction du dossier Validation du projet en août 2013 par la commission des projets. Mesure du débit du fleuve par Philippe Langlet, bénévole Electriciens sans frontières

13 Réalisations prévues ELECTRICITE : Construction d une centrale hybride photovoltaïque/ groupes électrogènes, conçue pour limiter au maximum la consommation de fuel et sécuriser les installations hospitalières. Cela représentera : Installations de pompage 42 kwc de panneaux photovoltaïques, soit 240 panneaux, Une centrale thermique de deux groupes électrogènes, Un banc de 36 batteries pour l alimentation de nuit, Un réseau (points d éclairage, prises de courant) et un éclairage extérieur photovoltaïque. EAU : Electriciens sans frontières construit la distribution entre le château d eau (existant) et les bâtiments, ainsi que la protection incendie.

14 Etapes du projet Défrichage Village des familles ouvrières Envoi des équipements (dés que possible) Construction de la centrale de production d électricité Construction du réseau de distribution d électricité Electrification des locaux Construction du réseau d eau Formation du personnel pour l entretien

15 Pour un projet pérenne Défrichage Village des familles ouvrières La pérennisation des projets implique que, au-delà de la pertinence des choix techniques et financiers du projet et de la qualité des réalisations, soient pris en compte : l adossement du projet à un partenaire du Sud légitime, solide et compétent; le souci de générer des ressources, ou de les prévoir dans le montage du projet, permettant d assurer (exploitation, maintenance) le bon fonctionnement des installations pendant une durée d au moins cinq ans; la volonté de développer l autonomie et l implication des parties prenantes (mise en œuvre de l orientation «faire avec») par des transferts de compétences auprès des différents acteurs;

Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies).

Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies). Électriciens sans frontières Languedoc Roussillon Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies). Siège d Hérault Energies

Plus en détail

Programme de Réalisation de puits

Programme de Réalisation de puits Programme de Réalisation de puits Zones d intervention : Mananjary - Région de Vatovavy Fitovinany (6 puits) Financé par Le Conseil Général de l Ain Rapport définitif Avril 2007 En France LA Rochetonnerie,

Plus en détail

Développement Durable Bilan CARBONE Association ESF

Développement Durable Bilan CARBONE Association ESF Bilan CARBONE Association ESF www.electriciens-sans-frontieres.org/ MDH 9 mars 2013 Délégation Régionale Electriciens Sans Frontières Limousin Auvergne Poitou-Charente limousin@electriciens-sans-frontieres.org

Plus en détail

Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles.

Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles. Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles. NOM DU PROJET. Actions Initiatives Madagascar Ensemble

Plus en détail

Projet «La lumière à Konna»

Projet «La lumière à Konna» Janvier 2011 Projet «La lumière à Konna» Contexte : Les pays en développement sont aujourd hui conscients du défi que leur impose la mise en place d une énergie propre et économe dans leur processus de

Plus en détail

pour lutter et faire face au changement climatique

pour lutter et faire face au changement climatique rencontre du 16 décembre2015 Accès à l eau, accès à l électricité: des enjeux partagés pour lutter et faire face au changement climatique Accès à l eau, accès à l énergie, des enjeux partagés L eau, enjeu

Plus en détail

Pourquoi ce projet: Le Sud du Vietnam

Pourquoi ce projet: Le Sud du Vietnam Pourquoi ce projet: Dans le cadre de la loi Oudin: AGIR Anjou Maine a des actions humanitaires depuis 2011 dans le district de Giang Thanh, province de Kien Giang (VN), en installant, entre autres, des

Plus en détail

Le SIEA parraine ESF PA

Le SIEA parraine ESF PA Le SIEA parraine ESF PA Bourg en Bresse, le 03 février 2009 DOSSIER DE PRESSE Contact presse SIEA Adeline Hopp Chargée de communication : 04 74 45 51 24 Autres contacts Marc Guillermin Président de ESF

Plus en détail

Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal

Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal Les informations relatives au demandeur Nom - raison sociale: Association pour le Développement de Diabal Adresse :

Plus en détail

LA LUMIERE A KONNA. Projet d électrification rurale au MALI

LA LUMIERE A KONNA. Projet d électrification rurale au MALI LA LUMIERE A KONNA Projet d électrification rurale au MALI Notre projet s inscrit dans le septième des 8 objectifs à atteindre avant 2015 de la «Déclaration du Millénaire» adoptée le 8 septembre 2000 par

Plus en détail

E.H.P.A.D. Saint CAMILLE Maison de retraite médicalisée fondée en 1874

E.H.P.A.D. Saint CAMILLE Maison de retraite médicalisée fondée en 1874 E.H.P.A.D. Saint CAMILLE Maison de retraite médicalisée fondée en 1874 Dossier de présentation des travaux d humanisation Novembre 2009 96, rue Commandant Charcot 69005 LYON Téléphone : 04 78 25 19 54

Plus en détail

Subdivision Administrative des Tuamotu-Gambier

Subdivision Administrative des Tuamotu-Gambier Subdivision Administrative des Tuamotu-Gambier MISSION DU 27 AU 29 MAI 2011 COMMUNE DE MANIHI ATOLL DE AHE Déroulement de la mission L Administrateur des Tuamotu-Gambier s'est déplacé à Ahe du 27 au 29

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 «Installation de panneaux solaires pour électrifier deux salles de classe de primaire à Kossa» Carte du Mali Localisation : Début du projet : Mai 2010 Durée

Plus en détail

Jean-Claude Spitz Expert SDEA

Jean-Claude Spitz Expert SDEA Le SDEA en appui à la création d une structure intercommunale de gestion de l eau et de l assainissement en milieu rural au Cameroun Votre logo à insérer ici Jean-Claude Spitz Expert SDEA Localisation

Plus en détail

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Concept énergétique communal Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95

Plus en détail

DESCRIPTIF DES FORMATIONS PROTECTION CIVILE

DESCRIPTIF DES FORMATIONS PROTECTION CIVILE DESCRIPTIF DES FORMATIONS PROTECTION CIVILE 0. Filière d instruction 1. Collaborateur d état-major 1.1 Spécialiste de l aide psychologique d urgence 1.2 Spécialiste de la protection des biens culturels

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec :

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec : De l Eau de Là Madagascar 2009 Le Chantier Ecole d Ambodikakaze Projet présenté par CALA (Comité d'aide aux Lépreux d'antalaha) Côte de la vanille Madagascar janvier 2009 De l Eau de Là Chantier Ecole

Plus en détail

TSARAFo - Aide pour Madagascar asbl est née d une idée commune de plusieurs acteurs de santé à laquelle se sont associés plusieurs donnateurs

TSARAFo - Aide pour Madagascar asbl est née d une idée commune de plusieurs acteurs de santé à laquelle se sont associés plusieurs donnateurs TSARAFo - Aide pour Madagascar asbl est née d une idée commune de plusieurs acteurs de santé à laquelle se sont associés plusieurs donnateurs Le CHRR Philibert TSIRANANA se trouve à Fort-Dauphin (Tolagnaro),

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

Journée mondiale de l eau

Journée mondiale de l eau Groupe des Eaux de Marseille Journée mondiale de l eau Un parcours atypique autour de l eau et l énergie 19 mars 2014 - Centre de production d eau potable de Sainte Marthe Une journée sous le signe de

Plus en détail

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Marc-André CHRYSOSTOME Généralités Présentation État des lieux Mission de SREP et Approche Expérience

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Dossier de presse Carcassonne, le 5 février 2015 Maître d Ouvrage : SYADEN (Syndicat

Plus en détail

Plan. Introduction : étude géographique

Plan. Introduction : étude géographique Problématique Sur un site côtier situé à 100 km au Sud de Dakar, il s agit d assurer les besoins de rafraîchissement pour la conservation des vaccins et médicaments, assurer l éclairage nocturne et d apporter

Plus en détail

Solutions d énergie solaire pour l'afrique

Solutions d énergie solaire pour l'afrique Solutions d énergie solaire pour l'afrique Présentation de l activité solaire de Canopy Canopy SAS 201 rue Saint Martin 75003, Paris, France Phone: +33 1 53 00 40 90 email: contact@canopy-energy.com Centrale

Plus en détail

Le village répit familles, VRF Touraine

Le village répit familles, VRF Touraine Présentation destinée des acteurs œuvrant dans le champs de l aide aux aidants Innovation dans l accueil temporaire et le soutien aux aidants Le village répit familles, Partir en vacances avec un proche

Plus en détail

arrive mont Le design suédois centre de la france dossier de presse

arrive mont Le design suédois centre de la france dossier de presse dossier de presse IKEA arrive L Auvergne à cler mont FERR AND Le design suédois s installe au centre de la france : une région en croissance continue C est pour son fort potentiel de développement, avec

Plus en détail

COMMENT MENER A BIEN UN PROJET DE TRAVAUX?

COMMENT MENER A BIEN UN PROJET DE TRAVAUX? COMMENT MENER A BIEN UN PROJET DE TRAVAUX? COMMENT MENER A BIEN UN PROJET DE TRAVAUX? 1. LES ACTEURS 2. LES INTERVENANTS 3. LES PROCEDURES COMMENT MENER A BIEN UN PROJET DE TRAVAUX? 1. LES ACTEURS LES

Plus en détail

Sommaire. Introduction... p. 01. Aux origines de l association : fédérer la fonction technique... p. 02. Présidents et fondateurs de H360... p.

Sommaire. Introduction... p. 01. Aux origines de l association : fédérer la fonction technique... p. 02. Présidents et fondateurs de H360... p. DOSSIER DE PRESSE Sommaire Introduction... p. 01 Aux origines de l association : fédérer la fonction technique... p. 02 Présidents et fondateurs de H360... p. 03 Rassembler, faire entendre et former...

Plus en détail

1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE

1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE 1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE AIDEZ 100 MILLIONS D AFRICAINS! PARTICIPEZ À LA 1 ERE CAMPAGNE DE CROWDFUNGING GLOBALE EN AFRIQUE! Un constat inquiétant : «La consommation d eau polluée

Plus en détail

Etude de cas : Madagascar

Etude de cas : Madagascar Etude de cas : Madagascar Enquête menée e au sein du service d oncologie d de l hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) Juin-Juillet Juillet 2007 Laurine LAVERGNE Atelier ReMeD : Le cancer en Afrique

Plus en détail

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Parole d expert Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Charles HAVELANGE, Malempré, la Chaleur d y Vivre Avec le soutien de : Pertinence et particularités

Plus en détail

Livret d accueil EHPAD du Perray

Livret d accueil EHPAD du Perray Livret d accueil EHPAD du Perray Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes Hôpital du Perray BP 13 91360 Épinay-sur-Orge Tél. : 01 69 25 43 71 Bienvenue à L EHPAD du Perray Vous êtes

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE Axes / Mesures du po Critères inscrits dans le PO

Plus en détail

Dossier de presse. Reconstruction de la ligne Champigneulles-Laneuvelotte RACCORDEMENT DE LA STATION DE GAZ DE LANEUVELOTTE.

Dossier de presse. Reconstruction de la ligne Champigneulles-Laneuvelotte RACCORDEMENT DE LA STATION DE GAZ DE LANEUVELOTTE. Dossier de presse Reconstruction de la ligne Champigneulles-Laneuvelotte RACCORDEMENT DE LA STATION DE GAZ DE LANEUVELOTTE Contact presse : MARIE THERY Tel. 03 83 92 89 71 Fax : 03 83 27 70 13 Portable

Plus en détail

08-11 avril 2014 PROJET INVEST LEC. Douala, Hôtel SOMATEL

08-11 avril 2014 PROJET INVEST LEC. Douala, Hôtel SOMATEL PROJET INVEST LEC ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME : ETUDE TECHNICO- ECONOMIQUE D UN PROJET DE PRODUCTION DECENTRALISEE ET DE DISTRIBUTION DE L ELECTRICITE EN ZONE RURALE Douala, Hôtel SOMATEL 08-11 avril

Plus en détail

AU SOUTIEN DE SA DEMANDE DE RECONNAISSANCE DU STATUT

AU SOUTIEN DE SA DEMANDE DE RECONNAISSANCE DU STATUT 1 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL NO. R-3541-2004 RÉGIE DE L ÉNERGIE HYDRO-QUÉBEC Demanderesse REGROUPEMENT DES ORGANISMES ENVIRONNEMENTAUX EN ÉNERGIE (ROEÉ) Intervenant DEMANDE RELATIVE

Plus en détail

PROGRAMME TECHNIQUE DETAILLE DE LA CONSTRUCTION D UN BOULODROME AU TERRAIN DE LA GUERRIE.

PROGRAMME TECHNIQUE DETAILLE DE LA CONSTRUCTION D UN BOULODROME AU TERRAIN DE LA GUERRIE. Le 16 Février 2012 PROGRAMME TECHNIQUE DETAILLE DE LA CONSTRUCTION D UN BOULODROME AU TERRAIN DE LA GUERRIE. SOMMAIRE FASCICULE 1 CONCEPTION... 3 1.1 PRESENTATION DE L OPERATION... 3 1.1.1 OBJET DE L OPERATION...

Plus en détail

FICHE DE POSTE COORDINATEUR/TRICE DU VOLET DE SENSIBILISATION ET D EDUCATION POUR LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT - ONG BEL AVENIR

FICHE DE POSTE COORDINATEUR/TRICE DU VOLET DE SENSIBILISATION ET D EDUCATION POUR LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT - ONG BEL AVENIR FICHE DE POSTE COORDINATEUR/TRICE DU VOLET DE SENSIBILISATION ET D EDUCATION POUR LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT - ONG BEL AVENIR Sous l autorité de la Direction Générale de l ONG Bel Avenir le/a coordinateur/trice

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 21 Janvier 2013 Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les étu environnementales

Plus en détail

44 FORBES AFRIQUE AVRIL 2015

44 FORBES AFRIQUE AVRIL 2015 44 FORBES AFRIQUE AVRIL 2015 Utilisation d un kit de télévision solaire dans le village de Bjelware par les équipes de la CDS. Ce kit est composé d un panneau solaire, de batteries, et d une petite télévision.

Plus en détail

PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL :

PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL : PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR Asmae est une ONG de solidarité internationale française spécialisée dans le développement

Plus en détail

Madagascar. Madagascar. Formation de gendarmes motocyclistes Sécurité-Justice 19 novembre 2012 24 novembre 2012

Madagascar. Madagascar. Formation de gendarmes motocyclistes Sécurité-Justice 19 novembre 2012 24 novembre 2012 Madagascar ACTEURS ACTIONS THEMATIQUES DATE DE DEBUT DATE DE FIN COUT GLOBAL Formation des élus professionnels et cadres des CAR-OI réseaux de Microcrédit FIAVO (Fianarantsoa) et Mars 2012 Juin 2014 FIVOY

Plus en détail

maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse

maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse Association départementale des maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse Programme RTE et les enjeux du réseau de transport d'électricité dans la transition

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010 Centre Formation Acteurs Locaux Modèles de coopération publique - privée pour la gestion des déchets urbains --- Martin Yelkouni Université Senghor d Alexandrie Louis-Edouard Pouget Grand Lyon Ouagadougou

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

L information au public et le fonctionnement des aérogares

L information au public et le fonctionnement des aérogares L information au public et le fonctionnement des aérogares Le fonctionnement d une aérogare Les fonctions essentielles dans un aéroport sont: L information au public La sécurité des passagers La protection

Plus en détail

Les engagements verts du groupe sanef... 3. Investir pour relancer l économie des territoires... 3. Une grande variété de projets...

Les engagements verts du groupe sanef... 3. Investir pour relancer l économie des territoires... 3. Une grande variété de projets... 2 Sommaire Les engagements verts du groupe sanef... 3 Investir pour relancer l économie des territoires... 3 Une grande variété de projets... 3 Le covoiturage au cœur des engagements verts du groupe sanef...

Plus en détail

Concours "Électrification durable à

Concours Électrification durable à Concours "Électrification durable à Madagascar" Elèves des lycées techniques et professionnels de l'académie de Rouen : BTS électrotechnique, Bac technologique STI - génie électrotechnique Sciences et

Plus en détail

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out crée Pour 258.733 TVAC Prix hors terrain et frais d architecte (± 5%) autosuffisante 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out AUTOSUFFISANTE

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU PRIMAIRE HYDRAULIQUE DE L OFFICE DU NIGER (ALA-B03)

NOTE TECHNIQUE TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU PRIMAIRE HYDRAULIQUE DE L OFFICE DU NIGER (ALA-B03) NOTE TECHNIQUE TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU PRIMAIRE HYDRAULIQUE DE L OFFICE DU NIGER (ALA-B03) 1 PRESENTATION DU PROGRAMME Le Gouvernement de la République du Mali a signé avec les Etats-Unis d

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

Carte de la Terre Sainte

Carte de la Terre Sainte Carte de la Terre Sainte Page 1 La Terre Sainte regroupe 8 communes du bout du canton de Vaud, les dernières communes avant le canton de Genève. Elles représentent environ 15'000 habitants. C est une région

Plus en détail

Le SAGE NAPPES PROFONDES. de GIRONDE (France)

Le SAGE NAPPES PROFONDES. de GIRONDE (France) Le SAGE NAPPES PROFONDES (Schéma d'aménagement et de Gestion des Eaux) de GIRONDE (France) Le territoire du département de Gironde est situé : au cœur du Bassin sédimentaire aquitain à l'embouchure commune

Plus en détail

«Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables»

«Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables» Atelier technique ALE du 27 octobre 2009 L offre d une S.E.M. «Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables» SERL Energies Sommaire Présentation de la SERL Les actions environnementales

Plus en détail

Syndicat Départemental d Énergies de l Yonne. «Partenaire de toutes vos énergies»

Syndicat Départemental d Énergies de l Yonne. «Partenaire de toutes vos énergies» Dossier de Presse Syndicat Départemental d Énergies de l Yonne «Partenaire de toutes vos énergies» Syndicat de toutes les énergies Métiers et travaux Innovations et mobilité électrique Gouvernance et équipe

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE A PARTAGER

UNE EXPÉRIENCE A PARTAGER ROYAUME DU MAROC Initiative Climat Paris Nairobi LE PROGRAMME MAROCAIN D ÉLECTRIFICATION RURALE GLOBALE UNE EXPÉRIENCE A PARTAGER Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

Banque Mondiale République de Djibouti

Banque Mondiale République de Djibouti Mission d assistance à la définition d un système de gestion des déchets pour le Quartier 7 de la ville de Djibouti. Compléments sur le projet pilote (Janvier 2011) Ernst & Young et Associés Sommaire 1

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry DOSSIER DE PRESSE Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «ALLONVILLE» À AMIENS Vendredi 6 décembre 2013 à 15h30 Adoma - Résidence sociale «Allonville» 21 rue d Allonville,

Plus en détail

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire erergere Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire Jeudi 10 décembre 2015 - REUNION PUBLIQUE Compte-rendu 53 Personnes présentes Mot d accueil et introduction par Mme HAMARD

Plus en détail

Parc Tertiaire Technopole Rue Albert Einstein 53810 CHANGÉ 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com

Parc Tertiaire Technopole Rue Albert Einstein 53810 CHANGÉ 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com 02 43 160 150 02 43 160 156 ecslemans@ecs-ingenierie.com 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com 02 43 160 150 02 43 160 156 ecslemans@ecs-ingenierie.com 02 43 66 89 81 02 43 90 76

Plus en détail

au Maroc. Expérience et perspectives

au Maroc. Expérience et perspectives Sommaire Page Le développement e des énergies es renouvelables e es en milieu rural au Maroc. Expérience et perspectives Abdelkrim TOUZANI Chef de la Division de la Formation et des Etudes ADEREE 3 ème

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES # 5 Quels choix en matière d énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l énergie? Quelle stratégie de développement Eléments de définition Les énergies renouvelables (EnR) Les EnR sont à distinguer

Plus en détail

GICRESAIT PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER»

GICRESAIT PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER» PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE GICRESAIT «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER» AU SERVICE DE LA GESTION DURABLE ET CONCERTEE DES RESSOURCES EN EAU DE L IULLEMEDEN ET DU TAOUDENI

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DESSALEMENT D EAU PAR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN TUNISIE.

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DESSALEMENT D EAU PAR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN TUNISIE. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE CRDA DE KEBILI CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DESSALEMENT D EAU PAR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN TUNISIE. LE PROJET DE DESSALEMENT DE L EAU PAR L ÉNERGIE

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET MUNICIPAL DE VÉHICULES EN LIBRE-SERVICE (VLS) MÉMOIRE SOUMIS PAR BLUE SOLUTIONS, GROUPE BOLLORÉ 2 OCTOBRE, 2014

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET MUNICIPAL DE VÉHICULES EN LIBRE-SERVICE (VLS) MÉMOIRE SOUMIS PAR BLUE SOLUTIONS, GROUPE BOLLORÉ 2 OCTOBRE, 2014 COMMISSION SUR LE TRANSPORT ET LES TRAVAUX PUBLICS CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET MUNICIPAL DE VÉHICULES EN LIBRE-SERVICE (VLS) MÉMOIRE SOUMIS PAR BLUE SOLUTIONS, GROUPE BOLLORÉ 2 OCTOBRE, 2014 «Bénéfices

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES. Avis d appel à projets n CPH 2015

CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES. Avis d appel à projets n CPH 2015 Annexe 3 CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES Avis d appel à projets n CPH 2015 Pour la création de places en Centres provisoires d hébergement (CPH) DESCRIPTIF DU PROJET NATURE PUBLIC

Plus en détail

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr 05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr Bienvenue Madame, Monsieur, La Direction et le personnel vous souhaitent la bienvenue à la Résidence L Orée du Lac. Nous

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation 1- La place du Suivi dans un cycle de projet Le suivi est un processus continu prenant en compte la dimension dynamique du cycle de projet. Le contexte change, l exécution des activités modifie la réalité

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

LA POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU PETIT PATRIMOINE RURAL NON PROTEGE

LA POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU PETIT PATRIMOINE RURAL NON PROTEGE LA POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU PETIT PATRIMOINE RURAL NON PROTEGE Ce dispositif existe depuis janvier 2003. Il a fait l objet d une convention de 3 ans, renouvelée en janvier 2006 et 2009. 1) Critères

Plus en détail

Présentation succincte du projet

Présentation succincte du projet Présentation succincte du projet Titre du projet : Création d espaces de vie et d animation pour seniors Résumé du projet : Le projet de création d espaces de vie et d animation pour seniors contribue

Plus en détail

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé OPHELIE Emilie Gonzales, Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins à la DGOS Bureau

Plus en détail

: Renforcement et sécurisation du réseau communautaire

: Renforcement et sécurisation du réseau communautaire Fiche n B2-1-F : renforcement du réseau communautaire n B2-1-F : Renforcement et sécurisation du réseau communautaire : Ensemble du bassin versant français Une étude globale de la ressource en eau a été

Plus en détail

centre hospitalier de Modane

centre hospitalier de Modane centre hospitalier de Modane - cote 088 - parvis public - cote 08 - cour de service - cote 0 - enceinte technique croquis d insertion l hôpital dans son quartier centre hospitalier à Modane maître d ouvrage

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L ÉTABLISSEMENT MÉDICAL DE LA TEPPE 26600 TAIN-L HERMITAGE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L ÉTABLISSEMENT MÉDICAL DE LA TEPPE 26600 TAIN-L HERMITAGE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L ÉTABLISSEMENT MÉDICAL DE LA TEPPE 26600 TAIN-L HERMITAGE Septembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

Un camion de pompiers sur la route de Madagascar Vu 31 fois

Un camion de pompiers sur la route de Madagascar Vu 31 fois REPUBLICAIN LORRAIN le 19/11/2014 PHALSBOURG Un camion de pompiers sur la route de Madagascar Vu 31 fois Anne-Marie et les bénévoles ont rempli "leur" camion de bien précieux pour les plus déshérités.

Plus en détail

Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar

Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar Résumé L'article de ce mois présente le résumé des résultats issus de l'étude

Plus en détail

Ça roule de Source! Du 30 août au 5 septembre 2015 PRESENTATION DU PROJET L ASSOCIATION ZAZAKELY SUISSE- MADAGASCAR LES AVANTAGES DU PARTENARIAT

Ça roule de Source! Du 30 août au 5 septembre 2015 PRESENTATION DU PROJET L ASSOCIATION ZAZAKELY SUISSE- MADAGASCAR LES AVANTAGES DU PARTENARIAT TABLE DES MATIERES PRESENTATION DU PROJET L ASSOCIATION ZAZAKELY SUISSE- MADAGASCAR LES AVANTAGES DU PARTENARIAT CONCLUSION 3 5 2 PRESENTATION DU PROJET QUI? Les organisateurs sont des étudiants de 2 ème

Plus en détail

Pour l amélioration de l approvisionnement en eau d Eslex

Pour l amélioration de l approvisionnement en eau d Eslex Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 20/2015 Pour l amélioration de l approvisionnement en eau d Eslex Lavey, le 26 août 2015 Au Conseil communal de Lavey-Morcles,

Plus en détail

Lycée Camille Guérin (Poitiers)

Lycée Camille Guérin (Poitiers) Lycée Camille Guérin (Poitiers) Mardi 1 er mars 2005 2 ème réunion Budget Participatif des Lycées I.- Compétences de la Région : ce que la Région peut faire Décision déjà prise: 15.000 en février pour

Plus en détail

L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public

L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Réunion d information Lundi 25 juin 2012 - Meaux Programme La réglementation accessibilité La notion d accessibilité

Plus en détail

R.C.S.C. Réserve Communale de Sécurité Civile CHATEAUNEUF-LES-MARTIGUES

R.C.S.C. Réserve Communale de Sécurité Civile CHATEAUNEUF-LES-MARTIGUES R.C.S.C Réserve Communale de Sécurité Civile CHATEAUNEUF-LES-MARTIGUES Contexte local Juillet 2008 : par délibération N 2008-07-113, adoptée par le conseil municipal de Châteauneuf-les-Martigues, il a

Plus en détail

Burkina Faso. «Biblio brousse» Du 13 février au 27 février 2016

Burkina Faso. «Biblio brousse» Du 13 février au 27 février 2016 Burkina Faso Du 13 février au 27 février 2016 «Biblio brousse» Association CLV Rhône-Alpes Maison des Associations 9 rue du Colombier 38160 St Matcellin Tél : 04 76 36 14 71 - contact@clvrhonealpes.org

Plus en détail

L organisation du transport collectif en régions et territoires ruraux. Juin 2012

L organisation du transport collectif en régions et territoires ruraux. Juin 2012 L organisation du transport collectif en régions et territoires ruraux Juin 2012 Organisation du transport collectif Au Québec, le transport collectif se divise en 3 paliers de gouvernement Palier

Plus en détail

Baccalauréat professionnel COMMERCE

Baccalauréat professionnel COMMERCE Le guide du tuteur année terminale Préparer l évaluation Les situations d évaluation L action de promotion / animation Les documents d évaluation Guide du tuteur Bac Pro Commerce Page 1 Préparer l évaluation

Plus en détail

Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir

Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir Nous utilisons chaque jour de l eau pour la douche, la lessive, la vaisselle, les W.C. Rejetées ainsi au milieu naturel, ces

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

Le SEM Service Évangélique des Malades

Le SEM Service Évangélique des Malades Le SEM Service Évangélique des Malades Power point réalisé avec la Boîte à outils et l équipe de la cellule SEM - Département Santé (CEF) Juin 2012 «J étais malade et vous m avez visité» Mat. 25, 36 Une

Plus en détail

Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN

Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN 12 septembre 2013 Conseil Régional Limousin 1 2 Présentation des intervenants Maitre d ouvrage : Communauté de Communes des sources de la Creuse Mandataire

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

LES LAURÉATS DU LABEL PARIS CO-DÈVELOPPEMENT SUD 2006-2010

LES LAURÉATS DU LABEL PARIS CO-DÈVELOPPEMENT SUD 2006-2010 LES LAURÉATS DU LABEL PARIS CO-DÈVELOPPEMENT SUD 2006-2010 LAUREATS 2006 L édition 2006 du «Label Paris Co-développement Sud» était dotée d une enveloppe totale de 50 000. Sur 54 projets déposés, 6 ont

Plus en détail

Zinder. Dogondoutchi. Niamey. 300 km. Nigéria

Zinder. Dogondoutchi. Niamey. 300 km. Nigéria FRANCE NIGER ÉCHANGES ENTRE ORSAY & DOGONDOUTCHI-NIGER Dogondoutchi Développement Durable : 20 ans de coopération COMITE DOUTCHI-ORSAY DOGONDOUTCHI, «La haute colline» Agadès Commune urbaine de 60 000

Plus en détail