UNE NÉCESSITÉ SANITAIRE ET ÉCONOMIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNE NÉCESSITÉ SANITAIRE ET ÉCONOMIQUE"

Transcription

1 UNE NÉCESSITÉ SANITAIRE ET ÉCONOMIQUE «Une restructuration au bénéfice de tous les acteurs concernés» Par son caractère intercantonal et par sa taille, le projet d Hôpital Riviera-Chablais, Vaud- Valais (HRC) est une réalisation unique en Suisse. Un projet né, après dix ans de gestation, de différentes considérations: Vétusté / Bien que parfaitement entretenus, les bâtiments hospitaliers de la région Riviera-Chablais vont atteindre un certain niveau de vétusté, à moyen terme, qui ne permettra pas le maintien de la qualité et de la sécurité de la prise en charge du patient sans des investissements financiers importants. Concurrence / En 2012 sera introduit en Suisse le «forfait par cas» et avec lui la libre circulation des patients. Mis en situation de concurrence, les hôpitaux devront offrir des soins de qualité pour conserver leur clientèle et afficher une bonne santé financière. Rationnalisation / La construction du nouvel hôpital intercantonal, destiné à remplacer 5 sites hospitaliers dans les deux cantons, s accompagnera de la fusion des hôpitaux de la Riviera et du Chablais. Une économie de frais de fonctionnement de plus de 20 millions de francs en découlera progressivement, sans licenciement de personnel lié à la restructuration. «Qui dit fusion dit, évidemment, meilleure productivité économique. Une notion qui cependant prend une tout autre valeur dans le cadre de ce projet. Certes, le souci de rationalisation guide cette fusion, et l assuré comme le contribuable nous en seront sans doute reconnaissants. A travers l HRC, nous souhaitons offrir à la région Riviera-Chablais le même niveau de soins qu aujourd hui, avec des locaux et des équipements plus modernes, plus performants et en dotant l établissement de structures plus efficientes. Une restructuration qui n est envisageable qu au bénéfice de tous les acteurs concernés directement (patients et familles, soignants, médecins, équipe administrative, etc.) et en collaboration étroite avec le réseau de soins dans lequel s inscrit l hôpital (médecins de ville, structures psychiatriques, services d aide et de soins à domicile, établissements médico-sociaux, etc.).» Marc-Etienne Diserens Président du Conseil d Etablissement

2 UNE CONSTRUCTION, UNE FUSION L Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais naîtra de deux grands chantiers: La construction d un nouvel hôpital à Rennaz La fusion des hôpitaux de la Riviera et du Chablais Avenir des sites existants Centres de traitement et de réadaptation et antennes médico-chirurgicales Site du Samaritain, Vevey conversion en Centre traitement et de réadaptation (CTR) + antenne médico-chirurgicale pour la prise en charge de petites urgences + centre de dialyse Site de Monthey conversion en Centre de traitement et de réadaptation (CTR) + antenne médico-chirurgicale pour la prise en charge de petites urgences + centre de dialyse Reconversions Site de Mottex, Blonay mission médico-sociale Site de Miremont, Leysin mission médico-sociale Fermetures Site de la Providence, Vevey Site de Montreux Site d Aigle

3 1 HÔPITAL, 2 CANTONS, 3 SITES Fonctionnel Economique Durable Intégré Esthétique «Notre but? Réussir le rendez-vous qui consiste à accueillir, début 2016, sur le seul site de Rennaz, des équipes en provenance de cinq sites de soins aigus et animées d un même élan et d une culture commune pour assurer des soins de qualité dès le premier jour.» Dr George Dupuis Vice-président du Conseil d Etablissement Chiffres clés Un bassin de population d environ 180'000 personnes à l ouverture de l hôpital (en 2016) L Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais constituera le cœur d'un nouveau dispositif régional hospitalier de proximité. Il remplacera deux hôpitaux actuellement dispersés sur 7 sites. Il se composera de: 1 nouveau site de soins aigus de 300 lits situé à Rennaz 2 centres de traitement et de réadaptation (CTR), comprenant chacun 75 lits, avec antenne médico-chirurgicale pour la prise en charge des petites urgences, et un centre de dialyse, soit deux antennes, l une pour la Riviera, l autre pour le Chablais. CTR Antenne médico-chirurgicale de la Riviera VEVEY Plus de 1800 collaborateurs, dont près des 2/3 à Rennaz Soins aigus Urgences RENNAZ MONTHEY CTR Antenne médico-chirurgicale du Chablais Un coût de 275 millions financé par l hôpital grâce à son activité. Ce montant sera cautionné par l Etat de Vaud à raison de 75% et par l Etat du Valais pour 25%.

4 L HISTORIQUE Projet de convention intercantonale 2008 Création d une commission interparlementaire composée de 14 députés: 7 issus du Grand Conseil valaisan, 7 du Grand Conseil vaudois Examen d un projet de convention intercantonale et rapport aux deux gouvernements Adhésion des autorités des deux cantons 2008 Approbation de la convention intercantonale par les Conseils d Etat des deux cantons 2009 Adhésion des Grands Conseils valaisan et vaudois à la convention intercantonale Désignation du maître d ouvrage: le Conseil d Etablissement 2009 Entrée en vigueur de la convention intercantonale et constitution d un Conseil d Etablissement, maître d ouvrage auquel les deux cantons confient la tâche de réaliser les premières étapes conduisant vers l hôpital projeté Mise en place des structures 2009 Création d une commission de construction Constitution d un jury pour le concours de projets de construction 2010 Recrutement d une Secrétaire générale Ouverture d un bureau à Villeneuve Lancement du concours de projets ouvert aux groupes de mandataires pluridisciplinaires, concours anonyme à un degré en procédure sélective 2010 Lancement du concours de projets pour la construction du nouvel hôpital Réception des dossiers de candidature Sélection de 10 équipes pluridisciplinaires Réalisation d études complémentaires 2010 Etude d impact sur l environnement Etude géotechnique Lancement d une étude de mobilité pour identifier les mesures à prendre et proposer un concept de mobilité Première campagne de sondages de diagnostic archéologique Choix du projet d hôpital 2011 Réception des 10 projets par le jury du concours Examen et choix du projet lauréat (conférence de presse du 8 avril 2011) Engagement d un architecte, Directeur de projet Ouverture de l Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais prévue début 2016

5 LES ACTEURS Le maître d ouvrage Le Conseil d Etablissement assisté d un secrétariat général et d une direction de projet Il compte neuf membres: 6 nommés par les Conseils d Etat (quatre pour Vaud, deux pour le Valais), 2 nommés par les réseaux de soins de la Riviera et du Chablais, 1 nommé par le Réseau Santé Valais (RSV). Le projet de construction La commission de construction La commission de construction, assistée par le Directeur de projet, gère tous les aspects liés à la construction. Elle informe régulièrement les départements de la santé et veille à la bonne concertation des travaux avec les deux Directions hospitalières concernées. La commission est composée de neuf membres, trois représentent le Valais, six le canton de Vaud. Le choix des membres de la commission a été ratifié par les deux Conseils d Etat en novembre Le lien avec les deux cantons La commission interparlementaire de contrôle La commission interparlementaire suit la réalisation de la construction du nouvel hôpital et en informe les deux Grands Conseils, vaudois et valaisan, dont elle est issue. Elle est composée de sept députés vaudois et sept valaisans. Le pilotage de la fusion des hôpitaux de la Riviera et du Chablais Le Comité d orientation stratégique Si l Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais dispose d un nouveau bâtiment, son exploitation naîtra en revanche de la fusion des hôpitaux de la Riviera et du Chablais. Réussir ce rapprochement représente un défi économique, médical et culturel, confié au Comité d orientation stratégique, qui regroupe trois membres de chaque comité, dont les présidents ainsi que les deux directeurs généraux.

6 LE PROJET DE CONSTRUCTION «Soins et grand paysage» En avril 2011 le jury a désigné comme lauréat, parmi les dix projets proposés, le projet intitulé «Soins et grand paysage», réalisé par l équipe pluridisciplinaire Geninasca Delefortrie SA / GROUPE 6 SA, Neuchâtel. Le jury a choisi ce projet en raison de son adéquation aux exigences fonctionnelles, économiques, écologiques, urbanistiques et esthétiques souhaitées. Ont été relevés en particulier la qualité urbanistique et l inscription du bâtiment dans le site par rapport à l esprit du lieu, les facilités d adaptation des capacités d accueil et d intervention opératoire, l économicité du projet, le respect des exigences environnementales et la conception architecturale qui permettra d offrir aux futurs patients un séjour à l abri des nuisances extérieures dans des conditions de prise en charge optimale. Processus de sélection du lauréat Qualité urbanistique Inscription dans l esprit du lieu Fonctionnalité Economicité Capacité d adaptation Anonymat Après la sélection de 10 groupes pluridisciplinaires de concurrents, le concours était organisé sous la forme d une procédure anonyme. Grâce à ce strict anonymat, le jury a ignoré durant tous ses travaux qui était l auteur de quel projet. Présidence du jury Le jury était présidé par l ancien Conseiller d Etat valaisan Jean-Jacques Rey-Bellet et vice-présidé par le Professeur Francis-Luc Perret (EPFL). Composition du jury Seize personnalités, issues notamment des milieux de la santé, de la technique et de l architecture, composaient le jury. Délibérations Les jurés ont siégé pendant quatre journées entières pour analyser les projets et choisir celui qui répond le mieux aux critères définis dans le cahier des charges du maître de l ouvrage. Ils avaient notamment à leur disposition les rapports de 4 groupes de spécialistes-conseils qui ont analysé les projets sous l angle respectivement de la trajectoire du patient, de l architecture, de l urbanisme, des transports et du développement durable, des coûts d investissement et d exploitation, de la logistique, de la technique et de la sécurité. Critères de choix Le concours n étant pas simplement un concours d architecture, le jury a évalué les 10 projets sur la base de 15 critères annoncés au préalable et recouvrant tous les aspects indispensables à un tel hôpital. Recommandation Qualifié au premier rang et rassemblant les 3/4 des votes, le projet «Soins et grand paysage» a été recommandé par le jury au maître de l ouvrage pour la poursuite des études en vue de la réalisation du projet. C est à l unanimité que le Conseil d Etablissement et la commission de construction ont décidé de suivre la recommandation, sous réserve des procédures ordinaires et de l élaboration du contrat.

7 CALME, SÉCURITÉ, GUÉRISON Calme et sécurité pour le patient Lumière naturelle Guérison 1. Le couronnement de l'hébergement: façades minérales, cours ouvertes sur les montagnes, protection, calme, repos, guérison L hôpital, sur trois niveaux, se glisse à l horizontale dans le paysage. En contrebas de la route du Vieux Séquoia, il se pose sur la topographie naturelle du site, sans sous-sol. L hôpital, bâtiment compact, assume ses lignes horizontales et le traitement particulier de ses façades (élément lourd en toiture, élément vitré aux niveaux inférieurs) sans jamais se mettre en concurrence avec l échelle du village. Les chambres d hospitalisation, regroupées sur un seul niveau, s organisent autour de patios végétalisés. Chaque pôle d activité (administration, soins ambulatoires, hospitalisation adultes, secteur mère-enfant, plateau technique, logistique, installations techniques) se présente de manière fonctionnelle, de même que les circulations. Les activités paramédicales sont regroupées à l entrée nord de Rennaz dans deux corps de bâtiments dont les gabarits prolongent le tissu ancien du centre. 2. L'enveloppe des deux premiers niveaux: façade de verre double peau, reflets, transparences, activité médicale intense, mouvements, échanges avec l'extérieur 3. La majorité des accueils sont vus et immédiatement accessibles depuis le point d'accueil central. Consultants et visiteurs circulent toujours à la lumière naturelle dans des galeries ouvertes largement sur le paysage. Composition du groupe Geninasca Delefortrie / GROUPE 6, Neuchâtel Direction générale de projet: Geninasca Delefortrie SA, GROUPE 6 SA / Planification hospitalière: GROUPE 6 SA / Organisation médicale et soignante: GROUPE 6 SA / Gestion hospitalière : GROUPE 6 SA / Logistique hospitalière et équipements médicaux: GROUPE 6 SA / Architecture, urbanisme et économie de la construction: Geninasca Delefortrie SA / Spécialiste en matière de développement durable: biol conseils s.a. / Ingénierie civile et des transports: Daniel Willi SA / Ingénierie mécanique, électrique et techniques du bâtiment et fluides médicaux: tp, SA pour planifications techniques, BETELEC SA, Weinmann-Energies SA / Ingénierie en technologies de l'information et de la communication: BETELEC SA / Spécialiste en coordination interdisciplinaire des sécurités techniques du bâtiment: BETELEC SA A proximité de l HRC, la Fondation de Nant et les fondations de soutien aux hôpitaux de la Riviera et du Chablais vont avec d autres acteurs sanitaires construire divers locaux dont une crèche et un lieu de formation.

8 UN SITE, DEUX AGGLOMÉRATIONS, UNE POPULATION EN PLEINE CROISSANCE Un nouveau pôle pour rassembler et innover L Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais constitue un défi régional et écologique. La commune de Rennaz, où sera construit le nouvel établissement, se situe à l articulation de deux agglomérations en voie de constitution Monthey- Aigle et Riviera et la population de ces deux régions est en plein développement. A la fois bénéficiaire et vecteur de ce développement économique, ce nouveau pôle régional devrait rassembler et innover. Un défi qui implique une réflexion globale et pertinente sur les modalités d accès, les transports publics, le développement durable, le type et la consommation d énergie, l urbanisme, etc. HRC, Rivelac et Chablais Agglo main dans la main Le projet de nouvel hôpital, en particulier la réflexion menée sur son accessibilité, se fait en collaboration avec deux autres projets importants pour la région, ceux des agglomérations Rivelac et du Chablais. La coordination et la cohérence des trois projets sont assurées par un groupe de travail présidé par le Conseiller d Etat vaudois Pierre-Yves Maillard. Un bassin de captation de 180'000 habitants Le bassin géographique desservi par le futur hôpital, défini dans le cadre de la planification hospitalière, forme un territoire vaste et très inégalement occupé. Le bassin de population concerné est évalué à 180'000 personnes. Les conditions d'accès à l'hôpital revêtent une importance décisive dans les réflexions en matière de mobilité. Une large étude est en cours afin d'améliorer l'offre en transports publics. Site de «La Grange des Tilles»: un choix étudié sous tous les angles Le site de «La Grange des Tilles» a été choisi suite à des études portant sur l accessibilité en moyens de transports publics et individuels, sur la qualité du site, les procédures et la capacité d obtention d un permis de construire. Du point de vue du développement durable, les critères de conformité, faisabilité, société, économie et impacts environnementaux ont été pris en compte.

9 TRANSPORTS PUBLICS ET MOBILITÉ DOUCE LES ADAPTATIONS PRÉVUES Transports publics Trolleybus / Prolongement de la ligne de trolleybus Vevey-Montreux-Chillon-Villeneuve (VMCV) jusqu à Rennaz. Bus / Augmentation de la fréquence des bus des Transports publics du Chablais (TPC) en provenance d Aigle. Car postaux / Augmentation de la fréquence des cars postaux et une nouvelle ligne reliant St-Gingolph à Villeneuve via l hôpital devrait être créée. Train RER / Différentes options de prolongement des trains sont à l étude, visant à améliorer la desserte de Villeneuve et d Aigle. Mobilité douce Développement d une liaison de qualité entre Villeneuve et l hôpital pour les piétons et les vélos, à l écart du trafic. S y ajoute la création de parcs à vélos. Accès routier Le site du futur hôpital est situé à l entrée du village de Rennaz, à proximité de la sortie d autoroute de Villeneuve. Un accès direct depuis le giratoire de l autoroute devrait être mis en place pour les urgences et d autres aménagements de liaison vers la route cantonale. Culture de la mobilité durable Une action a déjà débuté au sein des hôpitaux de la Riviera et du Chablais afin de développer chez les collaborateurs une culture de la mobilité durable. Celle-ci bénéficiera à terme au nouvel hôpital de Rennaz et facilitera la mise en place de son plan de mobilité d établissement (PME). Plan de mobilité d établissement? Le plan de mobilité d établissement (PME) est un outil destiné à accompagner les utilisateurs et les clients d un site en les incitant à adopter un comportement de mobilité durable, impliquant un recours minimal à la voiture comme unique moyen de transport. Cherchant à agir sur la demande de mobilité, il représente un complément indispensable à toute réflexion visant à améliorer les différents réseaux de transports permettant d accéder à ce site (offre de mobilité).

10 L EXPOSITION N'AURAIT PU VOIR LE JOUR SANS LE SOUTIEN DES AMIS DE L HÔPITAL RIVIERA-CHABLAIS plus de 1'400 membres sur les deux rives du Rhône et sur la Riviera un lien entre la population de notre région et son hôpital soutenez la création de l hôpital Riviera-Chablais à Rennaz et ses deux CTR + antennes médico-chirurgicales du Chablais et de la Riviera, en devenant membre des amis, c est facile sur:

RAPPORT 2010-2011 DE LA COMMISSION INTERPARLEMENTAIRE DE CONTRÔLE SUR LA CONSTRUCTION DE L HÔPITAL RIVERA-CHABLAIS, VAUD- VALAIS

RAPPORT 2010-2011 DE LA COMMISSION INTERPARLEMENTAIRE DE CONTRÔLE SUR LA CONSTRUCTION DE L HÔPITAL RIVERA-CHABLAIS, VAUD- VALAIS FEVRIER 2012 GC 192 RAPPORT 2010-2011 DE LA COMMISSION INTERPARLEMENTAIRE DE CONTRÔLE SUR LA CONSTRUCTION DE L HÔPITAL RIVERA-CHABLAIS, VAUD- VALAIS Introduction de Monsieur Philippe Vuillemin, président

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse «Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse Constructiion d un bâtiiment d hospiitalliisatiion POSE DE LA 1 èèrree PIIERRE Vendredii 13 jjuiillllet 2012 Le dossier Construction

Plus en détail

Restructuration du Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger REICHEN ET ROBERT & ASSOCIES. Un projet à partager

Restructuration du Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger REICHEN ET ROBERT & ASSOCIES. Un projet à partager Restructuration du Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger REICHEN ET ROBERT & ASSOCIES A R C H I T E C T E S - U R B A N I S T E S Un projet à partager Notre groupement est heureux et fier de

Plus en détail

Plateforme mobilité inter-entreprises

Plateforme mobilité inter-entreprises Plateforme mobilité inter-entreprises Résultats de la géolocalisation inter-entreprises 2012 9 octobre 2013 P.1 Contexte Historique de la gestion de la mobilité dans les entreprises de la Riviera: 2005

Plus en détail

CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012

CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012 CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012 NOUMBISSIE Emmanuel, ingénieur en organisation et méthodes à la direction générale de l hôpital marne la vallée ( Lagny) Transfert d activités sur un nouveau site :

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage

Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage Conférence de presse du 3 juillet 2008 Présentation du conseiller d'etat François Marthaler, chef du Département des infrastructures Flash-back...

Plus en détail

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève CONSEIL EXÉCUTIF EB136/39 Cent trente-sixième session 12 décembre 2014 Point 13.2 de l ordre du jour provisoire Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève Rapport du Directeur

Plus en détail

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris)

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) 1. Contexte local Géographie La psychiatrie adulte de l hôpital Sainte-Anne est orientée vers 7 secteurs psychiatriques adultes, que ce soit pour les hospitalisations,

Plus en détail

Centre hospitalier d Arras dossier de presse

Centre hospitalier d Arras dossier de presse Centre hospitalier d Arras dossier de presse www.groupe-6.com Directrice de communication Laurence Gueret-Plard l_gueret-plard@groupe-6.fr T + 33 53 7 96 6 94, avenue Ledru-Rollin 750 Paris Directeur de

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

Conférence de presse «Bientôt le nouvel hôpital» - Toulon - Lundi 4 avril 2011. Sommaire. 1 > Relever les défis de la santé du futur...

Conférence de presse «Bientôt le nouvel hôpital» - Toulon - Lundi 4 avril 2011. Sommaire. 1 > Relever les défis de la santé du futur... 1 Sommaire 1 > Relever les défis de la santé du futur... 3 Assurer les missions de santé publique du territoire... 3 Une tradition séculaire en santé publique... 3 Une réponse à la hauteur des besoins

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Observatoire Valaisan de la Santé

Observatoire Valaisan de la Santé Observatoire Valaisan de la Santé 02 Sommaire Un Observatoire de la santé pour décider 03 - Un outil indispensable pour piloter le système de santé 03 Une création par étapes 04 Organisation et Mission

Plus en détail

HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DE PRANGINS: NOUVEAU BÂTIMENT HÊTRE ET RÉNOVATION D'EGLANTINE

HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DE PRANGINS: NOUVEAU BÂTIMENT HÊTRE ET RÉNOVATION D'EGLANTINE HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DE PRANGINS: NOUVEAU BÂTIMENT HÊTRE ET RÉNOVATION D'EGLANTINE Pra ng ins/vd Maître de l'ouvrage: Direction des constructions, ingénierie et technique, CHUV, Lausanne Architecte, chef

Plus en détail

Ville de Roanne Quartier Saint Clair Groupe scolaire Mayollet et ses abords

Ville de Roanne Quartier Saint Clair Groupe scolaire Mayollet et ses abords Ville de Roanne Quartier Saint Clair Groupe scolaire Mayollet et ses abords Square G Brassens Groupe Scolaire Centre Social Rue de Villemontais Une nouvelle centralité pour le quartier Saint Clair Impasse

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE. Responsabilité et autorité Maîtrise d ouvrage directe

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE. Responsabilité et autorité Maîtrise d ouvrage directe GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE Responsabilité et autorité Maîtrise d ouvrage directe ORGANIGRAMME GENERAL Maîtrise d Œuvre Interne au Cg Service Marché Utilisateurs Maintenance Directions

Plus en détail

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé OPHELIE Emilie Gonzales, Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins à la DGOS Bureau

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan de mise en œuvre des options stratégiques Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan stratégique, concertation & consensus HNE, une (déjà) longue histoire au service de la population Concertation

Plus en détail

citrap-vaud.ch communauté d'intérêts pour les transports publics, section vaud

citrap-vaud.ch communauté d'intérêts pour les transports publics, section vaud citrap-vaud.ch communauté d'intérêts pour les transports publics, section vaud Desserte nocturne vaudoise: pour un réseau efficace de transports publics de nuit Résumé du rapport La citrap-vaud.ch: qui

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 8.. Loi du mars 999 sur l Hôpital cantonal Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du er décembre 998 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY. 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE RUMILLY 23, rue Charles-de-Gaulle 74151 RUMILLY FEVRIER 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

CREDIT D ETUDE EN VUE DE LA CONSTRUCTION D UNE PASSERELLE SUR LE RHONE RELIANT LES COMMUNES D ONEX ET DE VERNIER.

CREDIT D ETUDE EN VUE DE LA CONSTRUCTION D UNE PASSERELLE SUR LE RHONE RELIANT LES COMMUNES D ONEX ET DE VERNIER. DA 500 10.09 CREDIT D ETUDE EN VUE DE LA CONSTRUCTION D UNE PASSERELLE SUR LE RHONE RELIANT LES COMMUNES D ONEX ET DE VERNIER. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, En 2009, les communes de

Plus en détail

Journée Santé ESRI France 28/01/2010 La valeur ajoutée des SIG Retours d expériences (PMSI et géomarketing)

Journée Santé ESRI France 28/01/2010 La valeur ajoutée des SIG Retours d expériences (PMSI et géomarketing) Jean-François Mary, Études géographiques Journée Santé - ESRI France - 28/01/10 La valeur ajoutée des SIG dans la santé : Retours d expériences de consultant et de formations (PMSI, Géomarketing) La valeur

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour 2012-2017 1 Centre Droite vaudois : une vision de société Grâce

Plus en détail

Vos bureaux à Annecy. Onyx. DURET Promotion

Vos bureaux à Annecy. Onyx. DURET Promotion Vos bureaux à Annecy Onyx L A D I F F É R E N C E DURET Promotion Onyx Un projet différent et innovant La notion de bureau a changé, et l ONYX est le plus pur résultat de cette évolution. Le design du

Plus en détail

Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire

Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire Assemblée générale OuestRail 27 avril 2012 David Favre, Secrétaire général adjoint chargé de la mobilité Sommaire 1.

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation)

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation) Secrétaire Médicale - MEDICO-SOCIALE Titre enregistré par le Ministre au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) par arrêté publié au journal officiel de la République Française

Plus en détail

Orléans / 2015 Nouvel Hôpital d Orléans. Dossier de Presse

Orléans / 2015 Nouvel Hôpital d Orléans. Dossier de Presse Orléans / 2015 Nouvel Hôpital d Orléans Dossier de Presse CONTACT PRESSE Ante Prima Consultants T + 33 (0)1 40 49 04 04 21, rue Cassette 75006 Paris m.guesnet@ante-prima.com Communication Groupe-6 T +

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL Patrimoine immobilier communal Demande d un crédit de CHF 892 000.- TTC pour l établissement d une expertise technique systématique Délégué municipal : M. Claude Uldry

Plus en détail

Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010

Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010 Conférence de presse du 6 mai 2008 Salle des Solives, 1er étage Maison Supersaxo à Sion Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010 Projet des Centres d Aide et de

Plus en détail

Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE. Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie

Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE. Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie 1. Le Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL. (anciennement OUI-DD)

CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL. (anciennement OUI-DD) CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL (anciennement OUI-DD) Table des matières 1. En bref... 3 2. EPFL-UNIL et le développement durable... 3 3. Conditions générales d admission... 4 3.1 Le projet... 4 3.2 Etudiants

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004

Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004 Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004 ch-nmds_iii_1_2.xls Version III 23.09.2004 NURSING data : catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS)

Plus en détail

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Le CHUV est l employeur de 10 000 personnes Budget 1,4 milliard de frs 2 1 des 5 Hôpitaux

Plus en détail

Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris

Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris Dossier de presse Novembre 2014 L agence PARC Architectes Démarche de l agence Les bâtiment livrés & à venir Réalisations de

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil général de la Commune de Rennaz. du 15 mai 2014 à 20h00 A «l arennaz», collège de Rennaz

Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil général de la Commune de Rennaz. du 15 mai 2014 à 20h00 A «l arennaz», collège de Rennaz COMMUNE DE RENNAZ CONSEIL GENERAL Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil général de la Commune de Rennaz du 15 mai 2014 à 20h00 A «l arennaz», collège de Rennaz Présidence : M. Alberto de Francisco

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale!

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Plan «Urgences» 1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Fiche 1.1 La permanence des médecins généralistes Mesure 1 Assurer la permanence de soins Mesure

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Dossier Patient Informatisé : L expérience Valaisanne

Dossier Patient Informatisé : L expérience Valaisanne Dossier Patient Informatisé : L expérience Valaisanne Hélène Hertzog Responsable du dossier patient informatisé Hôpital du Valais Sommaire L hôpital du Valais en quelques chiffres 1 ère ère : du papier

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre.

Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre. Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre.ch A Carré SA atelier d architecture et d aménagement Date de création

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts Association Suisse pour l environnement et le développement durable Statuts 1 S T A T U T S suissegreen août2010 Constitution du 15.05.2010 Modifications des statuts I. DISPOSITIONS GENERALES Article premier

Plus en détail

COMMISSION DE GESTION DU GRAND CONSEIL

COMMISSION DE GESTION DU GRAND CONSEIL Grand Conseil Commission de gestion Grosser Rat COMMISSION DE GESTION DU GRAND CONSEIL Suivi des mesures prises suite aux rapports d audit concernant le Service de la circulation routière et de la navigation

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10267 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 22 mai 2008 Projet de loi ouvrant un crédit au titre d'indemnité cantonale d'investissement de 3 000 000 F, pour

Plus en détail

Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE

Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE Lépine Providence L E S E N S D E L A V I E DOSSIER DE PRESSE Réunir & innover au service des personnes âgées Depuis 2010, la Ville de Versailles est titulaire du label Bien vieillir. Véritable récompense

Plus en détail

Présentation renouveau école Georges Pamart

Présentation renouveau école Georges Pamart MAIRIE DE QUERENAING DEPARTEMENT DU NORD REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE Arrondissement de Valenciennes - Canton de Valenciennes Sud www.querenaing.fr Présentation renouveau école Georges

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES Véronique ANATOLE TOUZET, Directrice Générale Elisabeth GLOAGUEN, Coordonnateur Général é ldes Soins Francis VENCHIARUTTI, Cadre Supérieur de Santé LA PLACE DES CADRES

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010

LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010 LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Partenariat Public Privé Signature du contrat de partenariat entre l AP-HM et le groupement d entreprises

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Handicap, Dépendance, Invalidité REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT HANDIVIE 1 Boulevard de Compostelle - 13012 Marseille : 04 91 44 07 73 - : 09 70 62 08 48 ssiad-handivie@wanadoo.fr TABLE DES MATIERES I.LE

Plus en détail

NOVARTIS. L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS. POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN.

NOVARTIS. L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS. POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN. NOVARTIS L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN. Assurance de base L assurance-maladie obligatoire en Suisse. Dans le

Plus en détail

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/52 Point 23.2 de l ordre du jour provisoire 6 mai 2014 Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève Rapport du Directeur

Plus en détail

Convention constitutive

Convention constitutive Convention constitutive Entre les parties signataires, Vu les textes législatifs suivants : - l article L. 6321-1 du Code de Santé Publique relatif aux réseaux de santé - la loi n 2002-303 du 4 mars 2002

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Regroupement des sites de la Haute école spécialisée bernoise (HESB) Fiche d information

Regroupement des sites de la Haute école spécialisée bernoise (HESB) Fiche d information Regroupement des sites de la Haute école spécialisée bernoise (HESB) Fiche d information Conférence de presse du 2 février 2011 A) Situation La Haute école spécialisée bernoise (HESB) est née du regroupement

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE DOSSIER DE PRESSE 12 DÉCEMBRE 2012 Contact Presse : Agathe LOBET Courriel : agathe.lobet@ars.sante.fr

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital!

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital! Secrétariat du Grand Conseil M 1795 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Patrick Saudan, Gabriel Barrillier, Michèle Ducret, Michel Ducret, Pierre Kunz et Jean- Marc Odier Date de dépôt

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

2. Convention avec le Centre électronique de Gestion de la Ville de Neuchâtel (CEG)

2. Convention avec le Centre électronique de Gestion de la Ville de Neuchâtel (CEG) Rapport du Conseil communal au Conseil général à l appui d un créditcadre de Fr. 295 000.-- pour le financement général de divers travaux informatiques Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION PRÉ-PROGRAMME Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen UNE MANIFESTATION EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC UNE ORGANISATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

Plus en détail

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège Vendredi 22 mars 2013 Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège 2 ème phase de concertation publique 25 mars au 12 avril 2013 2 ème phase de concertation publique sur le projet

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Modification de la loi fédérale sur l assurance-maladie (adaptation de dispositions ayant une portée internationale)

Modification de la loi fédérale sur l assurance-maladie (adaptation de dispositions ayant une portée internationale) CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Office fédéral de la santé publique Unité de direction Assurance maladie et accidents Division Surveillance de l assurance Hessstrasse 27E 3003 Berne Réf.

Plus en détail