SERVICES POUR RECRUTER EFFICACEMENT A L ETRANGER. PÔLE EMPLOI INTERNATIONAL Le Service emploi sans frontières.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICES POUR RECRUTER EFFICACEMENT A L ETRANGER. PÔLE EMPLOI INTERNATIONAL Le Service emploi sans frontières."

Transcription

1 UNE GAMME COMPLETE DE SERVICES POUR RECRUTER EFFICACEMENT A L ETRANGER PÔLE EMPLOI INTERNATIONAL Le Service emploi sans frontières.

2 EUROPE & INTERNATIONAL. UNE GAMME COMPLETE DE SERVICES POUR RECRUTER EFFICACEMENT A L ETRANGER Pôle emploi international. Le service emploi sans frontières. 2

3 Réseau des pôle emploi international (20 points d implantation) DG Pôle emploi - sous direction des affaires internationales DR Pôle emploi Réseau EURES 800 conseillers en Europe PEI (tête de réseau) Ambassade du Canada UBIFRANCE Programmes avec financement du conseil régional Comités consulaires pour l emploi et la formation professionnelle Acteurs institutionnels (ambassades, chambres de commerce, ) 3

4 SERVICES ENTREPRISES. - TOUS LES CONSEILS ET LES SERVICES EN UN SEUL LIEU Des équipes de conseillers spécialisés Employeurs UN GUICHET UNIQUE. conseil en recrutement. Sourcing candidats. assistance juridique, - Europe - Amériques - Afrique, Proche Candidats & Moyen-Orient - Asie & Océanie DES SERVICES DEDIES Entretiens-conseil, accompagnement et placement de candidats à la mobilité internationale, services en libre accès (documentation, Internet), conseil juridique (Expa-conseil), 4

5 SERVICES ENTREPRISES. - NOS SERVICES ET ATOUTS POUR VOUS AIDER A REUSSIR VOS RECRUTEMENTS Réseau & relais Europe & international Une gamme complète de services pour recruter efficacement à l étranger.. 42 points d implantation (France) à recrutements / an selon la conjoncture (dont pour l agence de Paris). Des relais à l étranger Services sur-mesure. Une assistance gratuite, confidentielle et personnalisée. Recrutements en contrat à durée déterminée ou indéterminée. Conseils juridiques Expa-conseil 5

6 SERVICES ENTREPRISES. - NOS SERVICES D AIDE AU RECRUTEMENT Conseil, recherche, sélection, intégration Une relation personnalisée Tout au long de votre recrutement, vous bénéficiez d un interlocuteur identifié.. Déterminer le(s) profil(s) recherchés). Présélection des candidats. Définition des modalités de notre collaboration. Assurer le suivi de votre recrutement A savoir. 70% des entreprises clientes sont des entreprises établies à l étranger.. Candidats : demandeurs d emploi, salariés, jeunes diplômés. 6

7 SERVICES ENTREPRISES. COMMENT ATTIRER LES CANDIDATS POTENTIELS? Recrutement, mode d emploi Recherche et sélection. Importants moyens pour diffuser vos offres d emploi internationales (Internet, radio, presse, TV, ).. Offre d emploi (profil de poste). Salaire et conditions de travail. Formation et expérience (requis/souhaités). Mode de candidature. Contrat de travail proposé, assurance sociale. Formalités liées à l expatriation CE QUE NOUS NE FAISONS PAS:. Demandes de visas. Démarches auprès de l ambassade 7

8 SERVICES ENTREPRISES. UNE AGENCE DE RECRUTEMENT INTERNATIONAL IMPLANTEE AU CŒUR DE PARIS A votre service. Salle de réunion (30 places). Visioconférence. Bureaux privatifs (entretiens d embauche confidentiels) Pôle emploi international - 48, boulevard de la Bastille PARIS 8

9 SERVICES ENTREPRISES. RECRUTEMENT EN LIGNE SUR NOTRE SITE INTERNET Confiez-nous vos recrutements en ligne et découvrez l ensemble de nos services sur notre site Internet. Pôle emploi international 48, boulevard de la Bastille Paris, France Tél. : +33 (0) Fax + 33 (0)

10 La protection sociale du collaborateur en poste à l étranger CCI de l Essonne CCI de l Essonne 9 décembre décembre 2010 PÔLE EMPLOI INTERNATIONAL Le Service emploi sans frontières.

11 Les incidences au regard du droit français L envoi d un collaborateur hors de France a des incidences fortes en matière de sécurité sociale La question clé : la détermination de la législation de sécurité sociale applicable au salarié 11

12 La règle : l affiliation du collaborateur dans l Etat d emploi La règle : les cotisations de sécurité sociales du pays d emploi sont dues. COTISATIONS SOCIALES Allemagne Part patronale : % Part salariale : % Espagne Part patronale : 30% Part salariale : 6% Royaume-Uni Part patronale : 11.1% Part salariale : 9.4 % 12

13 Expatriation- L affiliation du collaborateur dans l Etat d emploi Les cotisations de Sécurité sociale du pays d emploi sont dues. COTISATIONS SOCIALES Etats-Unis Part patronale : 6.2% % Part salariale : 6.2% % Qatar Part patronale : néant Part salariale : néant Inde Part patronale : 17.25% Part salariale :12.75% Brésil Part patronale : 20 à 22.5% Part salariale : plafond max. : 375 BRL 13

14 L expatriation Dans l hypothèse où le salarié travaille dans plusieurs pays il peut être difficile de déterminer la législation applicable. Recherche et sélection. Importants moyens pour diffuser vos offres d emploi internationales (Internet, radio, presse, TV, ). En Europe, les règlements communautaires permettent de trancher la question. 14

15 Pluriactivité Recherche Exercice et sélection d une activité professionnelle dans l Etat de résidence et dans un. Importants autre moyens Etat pour le compte d un seul employeur : affiliation dans l Etat de diffuser vos résidence offres d emploi si la personne y exerce une partie substantielle de son activité internationales (Internet, radio, presse, TV, ). Exercice d une activité professionnelle pour le compte de plusieurs employeurs situés dans plusieurs Etats-membres et exercice d une partie de l activité dans l Etat de résidence : affiliation dans l Etat de résidence Exercice d une activité professionnelle dans plusieurs Etats-membres de l UE autres que l Etat de résidence ou que l Etat où est établi l employeur : affiliation dans le pays où l entreprise a son siège 15

16 Règles de coordination En Europe Afin de ne pas léser le salarié mobile les règlements communautaires Recherche prévoient et sélection la coordination des systèmes de sécurité sociale.. Importants moyens pour diffuser vos Les offres risques d emploi visés par la coordination internationales Maladie, (Internet, maternité, paternité, radio, presse, Assurances TV, ). du travail, maladies professionnelles, Assurance invalidité, décès, Assurance vieillesse, pension Assurance chômage Prestations familiales Prestations préretraite 16

17 La protection sociale locale peut être complétée à titre volontaire Trois caisses permettent de reconstituer à titre volontaire la protection sociale française : - La CFE pour les risques sécurité sociale - Pôle emploi services pour le risque chômage - Le groupe Novalis Taitbout pour la retraite complémentaire 17

18 L exception : le détachement Par exception, le salarié peut être maintenu au régime de sécurité sociale de son pays d origine. 18

19 Les incidences au regard du droit de la sécurité sociale Le détachement : Dans le cadre de la sécurité sociale, on entend par détachement le fait de maintenir au régime de protection sociale du pays habituel d emploi un travailleur salarié, qui va, durant un temps déterminé, exercer son activité professionnelle sur le territoire d un autre pays. 19

20 Les conditons du détachement Le salarié doit continuer à travailler pour le compte de son employeur français. La mission doit avoir un caractère temporaire. Le salarié ne doit pas être envoyé en remplacement d une personne parvenue au terme de son détachement. L employeur doit continuer à verser des cotisations en France 20

21 Les spécificités du détachement en Europe Le salarié peut être recruté pour être envoyé à l étranger. L employeur qui détache doit exercer normalement son activité dans l Etat où il est établi. 21

22 Les taux de cotisation Cotisations Les taux de cotisations sont inchangés, exception faite du risque maladie. Les règles d assiette restent inchangées, la société doit cotiser sur l ensemble de la rémunération exception faite des sommes qui ont le caractère de frais professionnel et les indemnités de grand déplacement. 22

23 La mobilité des artistes et techniciens du spectacle vivant Le régime spécifique des frais professionnels dans le cadre d un détachement : Frais de logement Frais d installation 23

24 Les Indemnités de Grand Déplacement PAYS CADRES Belgique 143 Italie 220 Pologne 175 Royaume-Uni 130 Espagne 132 Allemagne 164 Suisse

25 La mobilité des artistes et techniciens du spectacle vivant Le détachement : les indemnités de grand déplacement Durée de versement : 3 mois Possibilité de maintenir le versement pendant une durée maximale de 4 ans à condition de pratiquer des abattements. 25

26 La mobilité des artistes et etchniciens du spectacle vivant en Europe Le détachement Les effets du détachement : - Le salarié est assuré depuis la France contre tous les risques - Si le salarié part en Europe ou dans un Etat lié à la France par une convention de sécurité sociale les cotisations locales ne sont pas dues. 26

27 Détachement ou expatriation, une prérogative de l employeur? 27

28 La mobilité des artistes et etchniciens du spectacle vivant en Europe Le détachement Les effets du détachement : - Le salarié est assuré depuis la France contre tous les risques - Si le salarié part en Europe ou dans un Etat lié à la France par une convention de sécurité sociale les cotisations locales ne sont pas dues. 28

29 Détachement ou expatriation, une prérogative de l employeur? 29

30 Pour me contacter : Bernadette FOUQUET Pôle Juridique Expa-Conseil PÔLE EMPLOI INTERNATIONAL Le Service emploi sans frontières. 30

Pôle emploi international. Le service public du placement de candidats en Europe et à l international

Pôle emploi international. Le service public du placement de candidats en Europe et à l international Pôle emploi international Le service public du placement de candidats en Europe et à l international Pôle emploi, un acteur engagé de l emploi à l international A l international, Pôle emploi mobilise

Plus en détail

Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi.

Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi. Communiqué de presse Paris le 18 décembre 2015 Les seniors jouent la carte de l expatriation, mais pas uniquement pour profiter d une retraite au soleil! www.expatriermodedemploi.org RENDEZ-VOUS LE 30

Plus en détail

Retraite complémentaire Que faut-il savoir

Retraite complémentaire Que faut-il savoir Pour en savoir plus, consultez les sites de la retraite complémentaire : www.agirc-arrco.fr www.agirc.fr www.arrco.fr www.maretraitecomplementaire.fr www.observatoire-retraites.org Pour toute demande de

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 10 JUIN 2015 Salariés expatriés et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

LIMOSA Obligation de déclaration pour les travailleurs, indépendants et stagiaires étrangers en Belgique

LIMOSA Obligation de déclaration pour les travailleurs, indépendants et stagiaires étrangers en Belgique LIMOSA Obligation de déclaration pour les travailleurs, indépendants et stagiaires étrangers en Belgique Table des matières Introduction...2 Les obligations...3 1 Qui doit être déclaré?...3 2 Qui est exempt

Plus en détail

Travailler au Luxembourg. Eric Barthélémy, le lundi 12 novembre 2012

Travailler au Luxembourg. Eric Barthélémy, le lundi 12 novembre 2012 Travailler au Luxembourg Eric Barthélémy, le lundi 12 novembre 2012 Un service de la Commission européenne et de Pôle emploi pour vous aider dans votre recherches d emploi à l étranger Qui sommes nous?

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES CABINETS D INGÉNIEURS-CONSEILS SOCIÉTÉS DE CONSEILS RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE DES SALARIÉS MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR

Plus en détail

Chine - fiscalité personnelle et sécurité sociale :

Chine - fiscalité personnelle et sécurité sociale : La République Populaire de Chine a engagé une refonte de son système de sécurité sociale et a réformé la fiscalité personnelle des chinois tout en étendant le champ d application de ces lois aux étrangers

Plus en détail

Lourmel Épargne salariale

Lourmel Épargne salariale PEI PERCOI des Industries Graphiques Lourmel Épargne salariale Qu est-ce que l épargne salariale? L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositifs que vous pouvez utiliser pour améliorer la participation

Plus en détail

Votre retraite française, comment l optimiser. UFE Tokyo 21 octobre 2015

Votre retraite française, comment l optimiser. UFE Tokyo 21 octobre 2015 Votre retraite française, comment l optimiser UFE Tokyo 21 octobre 2015 Sommaire Introduction Les principales règles Les carrières internationales Négociations à l Arrco et à l Agirc Les principales questions

Plus en détail

Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile

Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile entreprises ÉPARGNE SALARIALE Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE ET CULTURELLE IRP AUTO, LE GROUPE DE PROTECTION SOCIALE DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre collective. NOVALIS Mobilité et la CFE vous permettent de protéger efficacement vos salariés.

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre collective. NOVALIS Mobilité et la CFE vous permettent de protéger efficacement vos salariés. Le PACK Expat CFE RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Santé et Prévoyance NOVALIS Mobilité et la CFE vous permettent de protéger efficacement vos salariés. Offre collective Une couverture complète Souple

Plus en détail

Quelques éléments du droit de la sécurité sociale en Europe. Ghislaine Frésard-Fellay

Quelques éléments du droit de la sécurité sociale en Europe. Ghislaine Frésard-Fellay Quelques éléments du droit de la sécurité sociale en Europe Ghislaine Frésard-Fellay Plan Les aspects nationaux du droit de la sécurité sociale en Europe (I) La coordination entre la responsabilité civile

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur PRÉVOYANCE Guide pratique de l employeur Accords régionaux de prévoyance du 24 septembre 2009 visant les salariés non-cadres des Exploitations de Pépinières et d Horticulture de la région Midi-Pyrénées

Plus en détail

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils. Mobilité internationale : détachement et expatriation Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.com) Avec le concours

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 1. Le créateur d entreprise

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 1. Le créateur d entreprise GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS n o 1 Guide entreprises Le créateur d entreprise Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

Ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir LIVRET D ACCUEIL ET D INFORMATION Salarié(e)s d entreprises sous-traitantes françaises et étrangères Ce que vous devez savoir Connaître vos droits en matière de : salaires, contrat de travail, conditions

Plus en détail

LES RÉFORMES DU MARCHÉ DU TRAVAIL EN EUROPE DEPUIS LA CRISE

LES RÉFORMES DU MARCHÉ DU TRAVAIL EN EUROPE DEPUIS LA CRISE LES RÉFORMES DU MARCHÉ DU TRAVAIL EN EUROPE DEPUIS LA CRISE Evolution des systèmes d indemnisation du chômage Conseil d orientation pour l emploi -15 juillet 2015 Isabelle GRANDGERARD-RANCE, Directrice

Plus en détail

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12 SOMMAIRE 1 Qui peut effectuer un stage?... 4 2 Les démarches préalables... 4 3 différents types de stage... 5 4 La durée du stage... 8 5 Les droits du stagiaire... 8 6 Rupture de la Convention de stage...

Plus en détail

Mise en œuvre du règlement communautaire (CE) n 883/2004 à Mayotte à compter du 1 er janvier 2014

Mise en œuvre du règlement communautaire (CE) n 883/2004 à Mayotte à compter du 1 er janvier 2014 CIRCULAIRE N 2014-07 DU 29 JANVIER 2014 Direction des Affaires Juridiques INSV0023-DGU Titre Mise en œuvre du règlement communautaire (CE) n 883/2004 à Mayotte à compter du 1 er janvier 2014 Objet Devenu

Plus en détail

Votre retraite complémentaire

Votre retraite complémentaire Jeunes embauchés Votre retraite complémentaire Arrco et Agirc Parlons retraite Retraite, vous voulez me parler de retraite, à moi, jeune embauché qui débute dans la vie active? En quoi la retraite peut-elle

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES

APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES I. CONTEXTE Le Schéma Régional de développement Economique, d Innovation et d Internationalisation (SRDEII) adopté par la Région fin

Plus en détail

Lourmel Épargne salariale

Lourmel Épargne salariale PERCOI PEI des Industries Graphiques Lourmel Épargne salariale GROUPE LOURMEL C est à vous d en profiter Qu est-ce que l épargne salariale? L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositifs que vous

Plus en détail

Personnes concernées. Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs

Personnes concernées. Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs PAIE ET COTISATIONS Personnes concernées Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs Acquérir les techniques permettant l établissement des bulletins de

Plus en détail

La prise en charge de vos soins à l étranger

La prise en charge de vos soins à l étranger Artisans, commerçants, professions libérales La prise en charge de vos soins à l étranger Édition 2016 ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES LA PRISE EN CHARGE DE VOS SOINS À L ÉTRANGER 3 Vous êtes

Plus en détail

LES COLLABORATEURS OCCASIONNELS EXTERIEURS

LES COLLABORATEURS OCCASIONNELS EXTERIEURS FICHE OUTILS LES COLLABORATEURS OCCASIONNELS EXTERIEURS Source & Mise à jour du «Guide de la réglementation des activités associatives occasionnelles» édition 2005 Collection Outils SARA Rédigé par Maïlis

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord interprofessionnel

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord interprofessionnel MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord interprofessionnel EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (Sarthe) ACCORD DU 14 DÉCEMBRE 2010 RELATIF À LA

Plus en détail

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL Journal officiel du 16 juin 2011 Arrêté du 15 juin 2011 portant agrément des accords relatifs aux annexes I à XII au règlement général annexé à la convention du 6 mai 2011

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 Financement de la Sécurité Sociale pour 2009 Adoption définitive de la loi (validation du Conseil Constitutionnel) I Cotisations et contributions A Forfait

Plus en détail

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes Paramètres 2015 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés Audiens Retraite Arrco Audiens Retraite Agirc Audiens prévoyance Congés Spectacles Sommaire... Les plafonds des

Plus en détail

Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction

Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction I. Identification des parties II. Calcul & éléments du salaire brut III. Les cotisations et contributions IV. Le salaire net Introduction Délivrance obligatoire

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées. Bulletin de salaire

Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées. Bulletin de salaire Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées Bulletin de salaire De nombreux agents de la fonction publique hospitalière ont des difficultés pour lire et comprendre leur fiche de paie mensuelle.

Plus en détail

ÉPARGNE. Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES

ÉPARGNE. Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES ÉPARGNE Épargne salariale DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTABLES OPTIMISER LES MÉCANISMES D ÉPARGNE SALARIALE SAVEZ-VOUS COMBIEN UN SALARIÉ, UN CHEF D ENTREPRISE, PEUT RECEVOIR EN ÉPARGNE SALARIALE EN 2016?

Plus en détail

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010)

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) IMMIGRATION // Visa business Les citoyens de l Espace économique Européenne (EEE) et la Suisse (avec certaines exceptions mentionnées ci-dessous)

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU 1 er janvier 2008 L e contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE

DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE Michel Miné Christine Boudineau Anne Le Nouvel Marie Mercat-Bruns Bruno Silhol DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE, 2010 ISBNÞ: 978-2-212-54678-1 VI. MOBILITÉ DES SALARIÉS 127 Section 2.

Plus en détail

Qu'est-ce que le Portage Salarial?

Qu'est-ce que le Portage Salarial? Qu'est-ce que le Portage Salarial? Le portage salarial Le portage salarial est une nouvelle forme d'emploi pour l accompagnement des consultants dans le lancement de leur activité. Il associe les avantages

Plus en détail

N Milan, le 16 décembre 2014

N Milan, le 16 décembre 2014 CONSULAT GENERAL DE FRANCE A MILAN N Milan, le 16 décembre 2014 Procès-verbal du conseil consulaire emploi et formation professionnelle Consulat général de France à Milan - 15 décembre 2014 (14h-16h) Participants

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF DU 20 DÉCEMBRE 2006

ACCORD COLLECTIF DU 20 DÉCEMBRE 2006 MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel GARANTIES COLLECTIVES ET OBLIGATOIRES POUR L ENSEMBLE DES INTERMITTENTS DU SPECTACLE (20 décembre

Plus en détail

SOMMAIRE. Qui cotise? Pourquoi cotiser? Quelles cotisations? Combien de points? Comment obtenir des points? Mes droits sont-ils préservés?

SOMMAIRE. Qui cotise? Pourquoi cotiser? Quelles cotisations? Combien de points? Comment obtenir des points? Mes droits sont-ils préservés? SOMMAIRE Qui cotise? Pourquoi cotiser? Quelles cotisations? Combien de points? Comment obtenir des points? Mes droits sont-ils préservés? QUI COTISE? Au régime Arrco Tous les salariés du secteur privé

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu que

Plus en détail

BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR

BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR Avec le soutien financier de CONTRIBUTEURS EURES EURES est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne avec l objectif de favoriser

Plus en détail

Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle. Indemnisation chômage et cotisations sociales. Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg

Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle. Indemnisation chômage et cotisations sociales. Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux Impact du travail à l étranger pour un intermittent du spectacle Indemnisation chômage et cotisations sociales Table ronde du 30 mai 2013 Strasbourg

Plus en détail

EXPLICATIONS JURIDIQUES CONSEILLERS

EXPLICATIONS JURIDIQUES CONSEILLERS EXPLICATIONS JURIDIQUES CONSEILLERS 2 SOMMAIRE Votre statut...04 à 06 a. Le portage salarial b. L agent commercial c. Contrat VDI L activité VEFA IMMO NEUF est une activité officielle, le Conseiller VEFA

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite COMPRENDRE LES AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES service gratuit

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES 1 La retraite est un sujet complexe, en perpétuelle évolution. Alors Votre Syndicat n a qu un seul mot d ordre : «Préparez vous!» Sachez que le rôle de Votre

Plus en détail

Et demain, sous quel statut exercer mon activité professionnelle? I F P S C H O OL C O N F ÉRENCE D U 1 0 M A I 2 0 1 6

Et demain, sous quel statut exercer mon activité professionnelle? I F P S C H O OL C O N F ÉRENCE D U 1 0 M A I 2 0 1 6 Et demain, sous quel statut exercer mon activité professionnelle? I F P S C H O OL C O N F ÉRENCE D U 1 0 M A I 2 0 1 6 L activité professionnelle L exercice d une activité salariée Le cadre général Le

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

salaires et rémunérations

salaires et rémunérations salaires et rémunérations professionnel libre apolitique pragmatique Des femmes et des hommes au service de leurs collègues professionnel Le salaire fixe Il constitue l élément principal de la rémunération.

Plus en détail

Je fais face à la maladie ou au handicap

Je fais face à la maladie ou au handicap Parents ou enfants 2014 N oubliez pas L aide que vous recevez de votre caisse d Allocations familiales correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement. Votre caisse d Allocations

Plus en détail

Cap emploi assure les missions suivantes :

Cap emploi assure les missions suivantes : Cap emploi assure les missions suivantes : L information, le conseil et l accompagnement des personnes handicapées en vue d une insertion professionnelle durable en milieu ordinaire. La Sensibilisation

Plus en détail

Retraite complémentaire Que faut-il savoir

Retraite complémentaire Que faut-il savoir Retraite complémentaire Que faut-il savoir Votre retraite, on y travaille Arrco agirc 18,5 millions de salariés 3,9 millions de cadres 11,3 millions de retraités auxquels sont versés 39,6 milliards d euros

Plus en détail

Français à l étranger Vos droits pour la retraite

Français à l étranger Vos droits pour la retraite Salariés I MAI 2010 I Français à l étranger Vos droits pour la retraite Votre carrière Le calcul de la retraite Les démarches Français à l étranger Vos droits pour la retraite Vous êtes Français, résidant

Plus en détail

Newsletter Maroc BIENVENUE! 2 LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIÈRE DE PÉNALITÉS ET DE MAJORATIONS RETARD 3

Newsletter Maroc BIENVENUE! 2 LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIÈRE DE PÉNALITÉS ET DE MAJORATIONS RETARD 3 www.bfl-avocats.com, central@cmsbfl.ma BIENVENUE! 2 MATIÈRE DE PÉNALITÉS ET DE 3 Types de majorations et pénalités 3 Application de ces pénalités et majorations de retard 3 6 Conditions d ouverture 6 Alimentation

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES. préparer son départ. édition janvier 2016 / frenchplanete.fr

LES FICHES PRATIQUES. préparer son départ. édition janvier 2016 / frenchplanete.fr LES FICHES PRATIQUES préparer son départ P édition janvier 2016 / frenchplanete.fr SOMMAIRE 03 05 06 07 10 11 12 DÉMARCHES ADMINISTRATIVES SÉCURITÉ SOCIALE SCOLARITÉ FISCALITÉ ÉQUIVALENCE DES DIPLÔMES

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

Retraite complémentaire Que faut-il savoir

Retraite complémentaire Que faut-il savoir Retraite complémentaire Que faut-il savoir Votre retraite, on y travaille Arrco agirc 18,5 millions de salariés 3,9 millions de cadres 11,3 millions de retraités auxquels sont versés 39,6 milliards d euros

Plus en détail

Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011

Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011 Mars 2012 Avertissement : Pour cette première publication, le champ d

Plus en détail

1. QUI PEUT BÉNÉFICIER DU RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR?

1. QUI PEUT BÉNÉFICIER DU RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR? LE RÉGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR IMPORTANT Le fonctionnement du régime auto-entrepreneur a changé le 1er janvier 2015. Globalement, le régime garde ses caractéristiques principales : les cotisations sociales

Plus en détail

LES COTISATIONS PATRONALES ET SALARIALES applicables par les employeurs publics territoriaux Mise à jour au 1 er janvier 2016

LES COTISATIONS PATRONALES ET SALARIALES applicables par les employeurs publics territoriaux Mise à jour au 1 er janvier 2016 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne LES COTISATIONS PATRONALES ET SALARIALES applicables

Plus en détail

PORTAGE SALARIAL EXTERNALISATION DE LA PAYE PRODUCTION DE SPECTACLES LES PRATIQUES & LES LIMITES

PORTAGE SALARIAL EXTERNALISATION DE LA PAYE PRODUCTION DE SPECTACLES LES PRATIQUES & LES LIMITES PORTAGE SALARIAL EXTERNALISATION DE LA PAYE PRODUCTION DE SPECTACLES LES PRATIQUES & LES LIMITES DOCUMENT RÉALISÉ ET DIFFUSÉ PAR LE PÔLE DE COOPÉRATION POUR LES MUSIQUES ACTUELLES EN PAYS DE LA LOIRE

Plus en détail

24 COMMENT SONT INDEMNISES LES CHÔMEURS?

24 COMMENT SONT INDEMNISES LES CHÔMEURS? 24 COMMENT SONT INDEMNISES LES CHÔMEURS? A Les différentes façons de prendre en charge les chômeurs? a) L allocation de retour à l emploi pour les chômeurs qui ont droit à l assurance chômage 1. Les systèmes

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD

ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD Les organisations professionnelles et syndicales ci-après : - La Fédération

Plus en détail

CIRCULAIRE N DSS/DACI/2012/127

CIRCULAIRE N DSS/DACI/2012/127 Ministère du travail, de l'emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l'etat Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE

Plus en détail

Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales

Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales Valable dès l entrée en vigueur des accords bilatéraux Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales Les dispositions sur la coordination de la sécurité sociale

Plus en détail

LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE

LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE Le paysage de la protection sociale a connu des évolutions profondes depuis 2012, créant pour l employeur un ensemble d obligations difficiles à appréhender,

Plus en détail

Les retraites des fonctionnaires à l étranger. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les retraites des fonctionnaires à l étranger. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 avril 2014 à 9 h 30 «Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Nouvelles Mesures SOCIALES en 2013

Nouvelles Mesures SOCIALES en 2013 Nouvelles Mesures SOCIALES en 2013 -> Loi de financement Sécurité sociale 2013, Loi de finances 2013, 3ème Loi de finances rectificative 2012 Réunion CCI de Grenoble, Le 17 janvier 2017 ELARGISSEMENT DE

Plus en détail

Le régime d assurance chômage des intermittents

Le régime d assurance chômage des intermittents Pégase 3 Le régime d assurance chômage des intermittents Dernière révision le 24/04/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Calcul du plafond...3 Régime classique... 3

Plus en détail

CABINET SIMON ASSOCIES Paris Lyon Nantes Montpellier

CABINET SIMON ASSOCIES Paris Lyon Nantes Montpellier DEPARTEMENT FRANCHISE, RESEAUX & DISTRIBUTION CABINET SIMON ASSOCIES Paris Lyon Nantes Montpellier SENSIBILITE AU MONDE DES AFFAIRES & AUX BESOINS DE SA CLIENTELE SIMON ASSOCIES offre un service personnalisé

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES

LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES v230714-nm LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES OBJECTIF FINAL Etre capable de répondre aux interrogations de salariés intérimaires à la lecture de leurs bulletins de paie OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

Simplifiez votre implantation a l etranger

Simplifiez votre implantation a l etranger Vous accompagner à chaque étape de votre projet international VOUS INFORMER, NOUS CONTACTER Une expertise reconnue de l aide à l implantation dans tous les secteurs d activités Une connaissance approfondie

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTE n 438 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 1 er décembre 2014 PROJET DE LOI de financement de la sécurité

Plus en détail

LA PROTECTION SANTÉ POUR LES PROFESSIONNELS

LA PROTECTION SANTÉ POUR LES PROFESSIONNELS CONFORME À LA CONVENTION COLLECTIVE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE (IDCC 1090) LA PROTECTION SANTÉ POUR LES PROFESSIONNELS DE L AUTOMOBILE Votre espace adhèrent Numéro Conseils 03 27 28 82 23 Un réseau de

Plus en détail

PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE

PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE Ce projet d accord vous concerne? Alors votre avis est primordial! PROJET D ACCORD RELATIF AU DISPOSITIF DE CESSATION ANTICIPEE D ACTIVITE COMPTE FO a réalisé un tableau récapitulatif et comparatif de

Plus en détail

Chef d entreprise. ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective

Chef d entreprise. ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective Chef d entreprise ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective ADRÉA MUTUELLE PARTENAIRE DE VOTRE ENTREPRISE AU QUOTIDIEN 3 e GROUPE MUTUALISTE interprofessionnel de protection santé

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole Pourquoi une complémentaire santé? Aujourd hui, 84% de la population souscrit

Plus en détail

OFFRE ENTREPRISE SOLUTIONS D EXPÉDITION INFORMATISÉE (SEI)

OFFRE ENTREPRISE SOLUTIONS D EXPÉDITION INFORMATISÉE (SEI) Pour tout complément d information sur les tarifs de l ensemble de nos offres France, Outre-Mer et International, veuillez-vous rapprocher de votre interlocuteur commercial. La Poste - Société Anonyme

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Mai 2009 contrats et mesures Le contrat de professionnalisation Vous recrutez un jeune de moins de 26 ans ou un demandeur d emploi et favorisez son accès à une qualification professionnelle dont l entreprise

Plus en détail

Cas 2 Priorité prévoyance

Cas 2 Priorité prévoyance Exercice Examen oral Conseiller financier diplômé IAF Cas 2 Priorité prévoyance Examinateur principal - expert: Christian Andrik 23 octobre 2008 Temps de préparation : Examen oral : 45 minutes 30 minutes

Plus en détail

Ambassade de France à Brasilia. Troisième conseil consulaire du 25 novembre 2014. Compte-rendu de séance

Ambassade de France à Brasilia. Troisième conseil consulaire du 25 novembre 2014. Compte-rendu de séance Ambassade de France à Brasilia Troisième conseil consulaire du 25 novembre 2014 Compte-rendu de séance Formation II : emploi et formation professionnelle. Le président a remercié les membres du conseil,

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.9.2014 C(2014) 6141 final ANNEXES 1 to 4 ANNEXES à la décision d'exécution de la Commission du établissant les listes de documents justificatifs devant être présentés

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Mise à jour : mai 2014 Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Vous êtes agent RATP,

Plus en détail

Description du certificat de prévoyance

Description du certificat de prévoyance Description du certificat de prévoyance 1a 1b 2 3 4 5 6 7 8 2 1 er janvier 2016 Description du certificat de prévoyance de la caisse de pension PKG La liste ci-après décrit les différentes rubriques du

Plus en détail

Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale?

Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale? L Europe des salariés. Compétitivité et mobilité des travailleurs Détachement des travailleurs : un environnement juridique propice à la mise en concurrence sociale? Marion DEL SOL (IODE UMR CNRS 6262/Université

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INDUSTRIE TEXTILE GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE SALARIÉS NON CADRES CONDITIONS GÉNÉRALES N 3760 Incapacité temporaire de travail SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT 3 ARTICLE 2 SOUSCRIPTION DU CONTRAT 3

Plus en détail

PROCEDURE DE SELECTION DU SECRETAIRE GENERAL

PROCEDURE DE SELECTION DU SECRETAIRE GENERAL PROCEDURE DE SELECTION DU SECRETAIRE GENERAL Appel à candidatures pour le poste de Secrétaire général Intitulé du poste : Secrétaire général Lieu d affectation : Siège : Bruxelles Belgique Régime juridique

Plus en détail

Mercredi 28 février 2007 A 11h30

Mercredi 28 février 2007 A 11h30 MINISTRE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES PROFESSIONS LIBERALES Mercredi 28 février 2007 A 11h30 Renaud DUTREIL et Léon BERTRAND détaillent les mesures du contrat

Plus en détail

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE FIN DE L ASSURANCE MALADIE PRIVEE POUR LES FRONTALIERS : Quelques explications Ce document, édité par le Groupement transfrontalier européen, a pour but de réunir toutes les informations que nous possédons

Plus en détail

Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol

Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol 1 Règlements Constitution espagnole de 1978 (art. 13 et 41) La Loi Organique 4/2000 du 11 janvier sur les droits

Plus en détail

POE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

POE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 / 9 Mesure Axe 2 Soutenir un développement économique créateur d emplois durables Service instructeur DRIRE Dates agréments CLS 3 avril 2008 I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif

Plus en détail