Vers un premier poste à l international

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vers un premier poste à l international"

Transcription

1 TRAVAILLER A L INTERNATIONAL Vers un premier poste à l international UNIVERSITE DE POITIERS - 7 janvier 2010 Dominique Bordenave Consultante RH - Mobilité internationale

2 UN PREMIER POSTE A L INTERNATIONAL INTRODUCTION COMMENT CONSTRUIRE MON PROJET Bilan, profil, projet, retour COMMENT PROSPECTER LES ENTREPRISES Identifier mon marchés, stratégie de recherches QUELQUES PISTES POUR QUITTER L HEXAGONE Stages, VIE/VIA. CONTRAT ET PROTECTION SOCIALE La sécurité sociale, la retraite, le chômage, la rémunération, le contrat de travail international 2

3 INTRODUCTION LES FORMES DE TRAVAIL A L INTERNATIONAL TRAVAILLER A L INTERNATIONAL? TRAVAILLER A L ETRANGER? (mention spéciale : eurocommuter) VOUS EXPATRIER? 3

4 TENDANCES ACTUELLES - Les politiques d entreprises sont de plus en plus rigoureuses quant aux conditions d expatriation. - Un fort développement des contrats locaux 4

5 CONSTRUIRE MON PROJET Bilan professionnel et personnel expériences professionnelles et de vie en France et à l étranger Projet personnel et professionnel fonction; plan de carrière; partir seul ou en famille; intérêt pour le pays Stratégie - actions préparer le départ se préparer au retour Marché critères de ciblage d entreprises (pays; région; activité; taille; notoriété; liens avec la France ) 5

6 ATOUTS ET PROFIL mes compétences mes connaissances mes traits de personnalité mes motivations ma valeur ajoutée 6

7 QUELS PAYS CIBLER? Pays industrialisés Pays en cours d industrialisation Pays en développement 7

8 QUELS PAYS CIBLER? Pays industrialisés Europe de l ouest, USA, Canada, Japon Besoins : recherche médicale, pharmaceutique, aéronautique Fonctions : recherche et développement Profils : doctorant, post-doc Séjour : 1 à 2 ans 8

9 QUELS PAYS CIBLER? Pays en cours d industrialisation Europe centrale et de l est, Afrique du Nord, Asie Besoins : optimisation de la production et économie de marché renforcée Fonctions : 2 types, - ingénieur de production, méthodes, qualité, environnement - spécialiste ventes et marketing Profils : ingénieur et commercial Séjour : 3 à 6 ans 9

10 QUELS PAYS CIBLER? Pays en développement Afrique, Asie, Amérique latine Besoins : de base, sanitaire, exploitation des richesses Fonctions : médecin, enseignants, formateur, ingénieur agro, ingénieur exploitation énergétique, minière Profils : expertise, capacité managériales, transfert de technologie, senior Séjour : missions de 1 à 12 mois, séjours fragmentés 10

11 PROJET Eléments à valider avant le départ SOCIOCULTURELS - Préparation culturelle aux voyages, à l émigration - Connaissance et pratique de langues étrangères - Liens antérieurs avec l étranger INFORMATION - Recherche d informations pour conforter ou abandonner le projet d expatriation ADEQUATION - Validation des compétences, diplômes,personnalité, motivation - Projet professionnel et personnel pertinent - Profil «international» 11

12 PROJET Eléments à valider avant le départ CARRIERE - Employabilité et conditions de retour - Prise en compte de l expatriation dans le projet global de carrière. PROTECTION SOCIALE - Le niveau de protection sociale souhaité ( maladie, retraite, assurance chômage) QUALITE DE VIE - Pouvoir d achat et qualité de vie (habitat, loisirs ) - Scolarisation des enfants - Projet professionnel du conjoint 12

13 ANTICIPER LE RETOUR Réussir son retour c est le préparer avant le départ - prévoir la durée de l expatriation - savoir comment valoriser son expérience à l étranger au retour Les difficultés du retour - profil en décalage avec les besoins du marché français - réadaptation au mode de vie et à la culture en France - perte de revenu - comparaison avec les conditions de vie et de travail à l étranger 13

14 COMMENT PROSPECTER? Bilan professionnel et personnel expériences professionnelles et de vie en France et à l étranger Projet personnel et professionnel fonction; plan de carrière; partir seul ou en famille; intérêt pour le pays Stratégie- actions préparer le départ se préparer au retour Marché critères de ciblage d entreprises (pays; région; activité; taille; notoriété; liens avec la France ) 14

15 COMMENT PROSPECTER? Votre stratégie : construire votre plan d action selon 3 axes LE MARCHE OUVERT un besoin => des offres -www.apec.fr -www.cadremploi.fr -www.emploi-international.org (voir tous les sites Internet par pays) LE MARCHE POTENTIEL un besoin => communication par un intermédiaire - les CV thèques internationales - les cabinets de recrutement spécialisés vers l international (voir guides Cercom) les cabinets étrangers > Guide cabinets par pays (sélection des cabinets majeurs, exemple ici UK) Uni&departement=-+S%E9lectionner+-&activite=0&act=act : liste des cabinets de recrutement anglais -LE MARCHE CACHE un besoin mal identifié => enquête et décryptage indispensable 15

16 COMMENT DETERMINER LES ENTREPRISES CIBLES? 1. Définir des critères de ciblage - un secteur/ sous secteur - une taille - une implantation - un produit 2. Où trouver les listes d entreprises? - Recenser, étape indispensable pour systématiser la recherche 16

17 SOURCES D INFORMATION : listes d entreprises - (payant, base du CFCE/ CCI) www.mondissimo.fr - (CCIFE) - 2 éditions spéciales du magazine Commerce International :. Les leaders français de l exportation. Les PME exportatrices - Kompass international - Organisations patronales majeures > fédérations professionnelles adhérentes >liste des sociétés adhérentes -- CCI de ville, de région ( le plus souvent payantes) 17

18 SOURCES D INFORMATION : Listes d entreprises Base de données d entreprises exportatrices régionales Dispose de listes d entreprises implantées à l étranger Pour la recherche d'informations économiques. On trouve notamment les programmes de soutien aux entreprises françaises exportatrices et les chiffres clefs du commerce extérieur. A ne pas négliger : les sites des missions économiques françaises à l'étranger (voir fiches pays sur 18

19 SOURCES D INFORMATION : Documentation pays La Maison des Français de l étranger Présente des livrets pays, données sociales, économiques, relais informations emploi, vie pratique (voir aussi : Le Journal de la mobilité internationale (ed.studyrama) Présente des dossiers pays Espace emploi international : Le réseau Eures : Le réseau Euroguidance : TV5 : Embarque pour 23 destinations 19

20 QUELQUES PISTES POUR QUITTER L HEXAGONE Option 1 : bénéficier du cadre rassurant de l université > Le programme d'échanges européens Erasmus - Cursus (entre 3 et 9 mois) en université européenne. - Reconnaissance des enseignements, transfert de crédits... Mais pas de double diplôme! Information: Université (BI), Agence Europe Education Formation France www. europe-education-formation.fr > Les masters européens Erasmus Mundus - Validation d un double diplôme (master 1 ou 2 ans en France+ diplôme université étrangère). Très sélectif. Information: Agence française Socrates-Leonardo www. europe-education-formation.fr > Quitter l Europe avec l Union européenne - Accords d échanges universitaires avec USA, Canada ; partenariat établissements Information: Agence française Socrates-Leonardo www. europe-education-formation.fr 20

21 QUELQUES PISTES POUR QUITTER L HEXAGONE Option 2 : découvrir une autre façon de travailler avec un stage (1/2 ) > En Europe - Contacter les Euro Info centres : - Investiguer sur le contenu des programmes européens (Leonardo, Erasmus, Socrates) - Consulter le portail Ploteus : - Connaître les stages proposés par les organismes communautaires (environ stages par an) - Bureau des stages de la commission : - Conseil économique et social : - Parlement européen : > Hors Europe Rechercher dans les très nombreuses institutions liées à l ONU (annuaire des sites web ONU) 21

22 QUELQUES PISTES POUR QUITTER L HEXAGONE Option 2 : découvrir une autre façon de travailler avec un stage ( 2/2) > Trouver des financements - Portail EGIDE récapitulant les financements possibles selon pays ciblés : - Bourses du Crous : - Les différents ministères selon les disciplines étudiées > Ministère des Affaires étrangères : (Mission des fonctionnaires internationaux) > Ministère de l Agriculture > Ministère de la Recherche et enseignement supérieur : => pour littéraires, sciences sociales : Aires Culturelles => pour scientifiques : Bourse Lavoisier > Ministère de l Economie Bourses de certaines CCI dans le domaine commercial Bourses de certains Conseils régionaux / Conseils généraux 22

23 QUELQUES PISTES POUR QUITTER L HEXAGONE Option 3 : jouer l immersion totale et «la débrouille» > Les jobs alimentaires Plus accessibles en Europe, (visa, assurance sociale...) et assez faciles à décrocher : cueillette des fraises en Australie, au pair en Angleterre, accompagnateur d'un séjour linguistique en Espagne, vendeur dans un parc attractions aux Etats-Unis... Information : sur les sites spécialisées dans le job d'été, ou par pays > Etre assistant dans l enseignement des langues Durant 7 à 11 mois vous secondez un professeur de français à l étranger (école ou université) postes à pourvoir par ans dans 20 pays. Entre 20 et 30 ans. Information: 23

24 QUELQUES PISTES POUR QUITTER L HEXAGONE -Option 4 : le bénévolat, pour associer envie et solidarité -- Le Volontariat international en entreprise/administration (VIE/VIA) -- Le Volontariat de la solidarité internationale (VSI) -- Le Service volontaire européen (Penser aussi aux dispositifs homologues existant dans différents pays d Europe ) 24

25 VOLONTARIAT INTERNATIONAL VIE-VIA De 18 à 28 ans à l inscription ( 29 ans maxi lors du départ) Nationalité française ou européenne CDD de 6 à 24 mois Rémunération forfaitaire non négociable : de 1100 à 2900 suivant le pays Assurance acquise couvrant les frais médicaux, assistance rapatriement et la responsabilité civile, trimestres validés pour la retraite. => Conseil! prospecter directement l entreprise ou la structure Informations, opportunités: 25

26 VOLONTARIAT DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (VSI) Départ avec une ONG agréée pour une action de solidarité internationale. Formation au départ Prise en charge des frais sur place + indemnité + trajets Couverture sociale + mutuelle+ assurance vieillesse Prime de réinsertion et indemnité de retour (si départ minimum 24 mois) Informations, opportunités : Guide: Partir pour être solidaire? ; Ritimo - 26

27 SERVICE VOLONTAIRE EUROPÉEN (SVE) De 18 à 25 ans Période de volontariat de 6 à 12 mois En collectivité locale, en ONG ou en établissement à but non lucratif Transport, nourriture et hébergement pris en charge Assurance santé + rapatriement + assurance responsabilité civile Argent de poche (140 à 210 /mois suivant le pays) Informations, opportunités: > Rubrique Actions européennes 27

28 STATUTS AU SENS DE LA PROTECTION SOCIALE Détaché 4 STATUTS Expatrié Local Frontalier 28

29 PROTECTION SOCIALE Assurance Maladie Assurance chômage Retraite de base Retraite complémentaire 29

30 PARTIR OU? Comment? Où? Dans quel contexte? Pour faire quoi? Dans quel environnement? 30

31 DETACHE pour la sécurité sociale Cotisations sociales versées en France Durée limitée (info sur 32

32 DETACHE pour la sécurité sociale DUREE DU DETACHEMENT Espace Économique Européen Convention de sécurité sociale bilatérale Pas de convention de sécurité sociale bilatérale 1 an (+ 1 fois) Pays par pays 3 ans (+1 fois) 33

33 EXPATRIE pour la sécurité sociale E.E.E Hors E.E.E Affiliation au régime obligatoire de protection sociale du pays d accueil Affiliation au régime obligatoire de protection sociale du pays d accueil Affiliation à l Unedic, autres affiliations à négocier avec l entreprise 34

34 LOCAL LOCAL La protection sociale est celle du pays d accueil 35

35 FRONTALIER FRONTALIER Principe général : Affiliation au régime obligatoire de protection sociale du pays de travail, Prestations sociales versées par le pays de résidence si retours fréquents Attention, vérifier selon le pays 36

36 FRONTALIER FRONTALIER Principe général : Affiliation au régime obligatoire de protection sociale du pays de travail, Prestations sociales versées par le pays de résidence si retours fréquents Attention, vérifier selon le pays 37

37 CONTRATS: droit du travail Contrat de détachement l employeur d origine reste l employeur unique Contrat d expatriation le contrat d origine est suspendu nouveau contrat local temporaire à la fin de l expatriation, le contrat d origine reprend Transfert de contrat le contrat d origine (français) est rompu contrat local uniquement. 38

38 PRATIQUES DE REMUNERATION Des pratiques hétérogènes en matière d avantages complémentaires (logements, déplacements, protection sociale ) Tendance à la réduction «package» Rémunération à l anglo-saxonne ( sur objectifs, bonus, à étoffer) 39

39 PROTECTION SOCIALE Assurance Maladie Assurance chômage Retraite de base Retraite complémentaire 40

40 ASSURANCE MALADIE en activité régime local régime français si cotisation volontaire CFE retour en France régime français si indemnisation chômage en France (reliquats ou ouverture de droits) ou si cotisations volontaires CFE : couverture pendant 3 mois ou CMU 41

41 RETRAITE DE BASE Pendant l activité cotisations versées au régime local Au moment du calcul E.E.E et Suisse Prise en compte en France des périodes travaillées dans un pays de l E.E.E Hors E.E.E. Prise en compte en France : si cotisations volontaires CFE ou si convention retraite entre S.S française et pays d accueil (info conventions: 42

42 RETRAITE COMPLEMENTAIRE Systèmes privés : variables selon pays Affiliation volontaire en France (caisses précédentes ou CRE/IRCAFEX) 43

43 CHOMAGE Sur place Retour en France indemnisation locale indemnisation française possible E.E.E et Suisse reliquats de droits chômage ou à la fin du contrat, pas d inscription chômage sur place mais formulaire E 301, puis retour en France et travail 24h => ouverture de droits ou Si indemnisation locale, transfert des droits 3 mois en France au retour: formulaire E 303 Si Hors E.E.E. reliquats de droits chômage ou cotisations volontaires (GARP) 44

44 CHOMAGE Le RELIQUAT Si ouverture de droits chômage avant départ. Lors du départ, suspension des droits restants: le reliquat Possibilité de récupérer ce reliquat si retour en France et réinscription dans une période de: 36 mois + durée des droits à partir de l ouverture des droits Assedic 45

45 FISCALITE Deux impératifs Des questions Déclarer sa nouvelle adresse Déclarer l ensemble de ses revenus : - dans le pays de résidence fiscale - dans les autres pays où sont perçus les revenus Une convention fiscale avec la France existe-t-elle? (cf impots.gouv.fr) Dans quel pays êtes-vous résident fiscal? 46

Objectifs Stage en entreprise à l étranger

Objectifs Stage en entreprise à l étranger EURODYSSEE Stage pratique en entreprise Dans une autre région d Europe : Bade-Wurtemberg en Allemagne Wallonie-Bruxelles en Belgique Istrie en Croatie Régions d Espagne, Géorgie, Italie, Norvège, Portugal,

Plus en détail

Jobs, stages, études, volontariat... Préparez votre départ!

Jobs, stages, études, volontariat... Préparez votre départ! Partir à L Étranger Jobs, stages, études, volontariat... Préparez votre départ! CC-by www.flickr.com/photos/tinto/12239180354/ Préparer son départ La santé : indispensable pour tout projet Si vous partez

Plus en détail

PARTIR A L ETRANGER POUR LES 14-30 ANS

PARTIR A L ETRANGER POUR LES 14-30 ANS PA R T I R A L E T R A N G E R POUR LES 14-30 ANS De plus en plus valorisée sur le marché du travail, une expérience à l étranger permet surtout de s enrichir personnellement. L idée de partir peut être

Plus en détail

Travailler à l étranger

Travailler à l étranger Travailler à l étranger job? stage? volontariat? Bougez librement! 1) Clarifiez vos objectifs! Pourquoi partezvous? Où souhaitez-vous partir? Pour combien de temps? 2) Informez-vous! sur l état du marché

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

Stage en entreprise à l étranger FIT et Transeurope

Stage en entreprise à l étranger FIT et Transeurope !Objectifs : Stage en entreprise à l étranger FIT et Transeurope Développer ses compétences professionnelles et linguistiques % Public :! Demandeurs d emploi inscrits au Forem! Libre sur le marché du travail!

Plus en détail

Le contrat d origine avec la maison mère est suspendu ; il reprend lorsque les «expatriés», ayant achevé leur mission, reviennent à la maison-mère.

Le contrat d origine avec la maison mère est suspendu ; il reprend lorsque les «expatriés», ayant achevé leur mission, reviennent à la maison-mère. I. LES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES 1- Le livret de la MFE (Maison des Français de l Étranger) S expatrier impose un changement de cadre de vie professionnelle ainsi que personnelle, parfois pour plusieurs

Plus en détail

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E»

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I MAJ.6.05 SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I - EXPAT R I E S - DETA C H E S A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL Index alphabétique A Contrat de travail du salarié français dans le cadre

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 10 JUIN 2015 Salariés expatriés et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

LA GESTION ADMINISTRATIVE DU RETOUR DES EXPATRIES

LA GESTION ADMINISTRATIVE DU RETOUR DES EXPATRIES ADILE Hayette GIFFARD Claire OCKMAN Maëva par le groupe NOUVELLE ZELANDE Au terme de toute expatriation et lors d un retour en France, vous serez amenés à effectuer diverses démarches administratives :

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils. Mobilité internationale : détachement et expatriation Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.com) Avec le concours

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES

PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES Assurances Collectives Catalogue des produits 4. Expatriés 4.2 Protection sociale des expatriés PROTECTION SOCIALE DES EXPATRIES 2. Protection sociale des expatriés : Assurances à souscrire 2.1. Problématiques

Plus en détail

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32 SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES DOSSIER DE PRESSE Mercredi 15 février de 13 h à 17 h Ancienne caserne des pompiers rue Carreterie Avignon Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON

Plus en détail

> Compléter son cursus universitaire à l étranger

> Compléter son cursus universitaire à l étranger > Compléter son cursus universitaire à l étranger > Sommaire 1. Dans quel cadre partir? Programme ERASMUS... p.3 Programme CREPUQ... p.4 Programmes bilatéraux... p.4 Partir en candidat libre... p.5 Faire

Plus en détail

Présentation des services de Pole Emploi

Présentation des services de Pole Emploi DE : A : LE : Présentation des services de Pole Emploi Marie Sophie DENIES Responsable d Equipe Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant être diffusé 2 27/01/2013 Missions Pole Emploi est issu

Plus en détail

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger

Pôle emploi international Service juridique Expaconseil. La protection sociale du salarié en poste à l étranger La protection sociale du salarié en poste à l étranger La sécurité sociale française distingue deux statuts : le détachement et l expatriation. Pour résumer il est possible de dire que le détacher reste

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment CHERCHER. un emploi à L INTERNATIONAL J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment CHERCHER. un emploi à L INTERNATIONAL J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment CHERCHER un emploi à L INTERNATIONAL J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Chercher un emploi à l international... Donner une dimension européenne ou

Plus en détail

Guide pratique et juridique de l expatrié

Guide pratique et juridique de l expatrié Yannick AUBRY Guide pratique et juridique de l expatrié Quatrième édition Éditions d'organisation, 1999, 2001, 2003, 2004 ISBN : 2-7081-3157-5 III SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 Partie 1 - LA CHECK-LIST DE

Plus en détail

Pôle emploi international. Le service public du placement de candidats en Europe et à l international

Pôle emploi international. Le service public du placement de candidats en Europe et à l international Pôle emploi international Le service public du placement de candidats en Europe et à l international Pôle emploi, un acteur engagé de l emploi à l international A l international, Pôle emploi mobilise

Plus en détail

Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims)

Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims) Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims) Dans quel secteur utilise-t-on les langues? Le commerce (assistant export, acheteur international, chargé de clientèle international,

Plus en détail

DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017

DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017 DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017 Si vous partez en séjour d étude ou en stage dans un des pays de l Espace Économique Européen, ce dossier ne vous concerne pas. Vous devez faire

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>>

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>> >>> LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INSERTION ET D ORIENTATION Campus centre-ville Site Ste Marthe 74 rue Louis Pasteur 84029 AVIGNON CEDEX 1 Tél. + 33 (0)4

Plus en détail

Janvier 2014 Trouver un stage à l international

Janvier 2014 Trouver un stage à l international Janvier 2014 Trouver un stage à l international Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie de Saint-Etienne /

Plus en détail

Site officiel du Secrétariat d Etat à l économie bulletin de postes vacants www.espace-emploi.ch

Site officiel du Secrétariat d Etat à l économie bulletin de postes vacants www.espace-emploi.ch 1. Travail en Suisse 2. Travail à l'étranger 3. Stages en Suisse 4. Stages à l'étranger 5. Recherche d'emploi ou de stage S'informer sur les entreprises Bilan et projet professionnels Dossier de candidature

Plus en détail

Réussir son projet à l étranger. Travail, Stage, Études, Volontariat, Projets

Réussir son projet à l étranger. Travail, Stage, Études, Volontariat, Projets 2015 Réussir son projet à l étranger Travail, Stage, Études, Volontariat, Projets 2015 Réussir son projet à l étranger Pourquoi et comment partir? Consulter aussi nos livrets : Etudes à l étranger Travail

Plus en détail

[ Association ] L association. loi 1901

[ Association ] L association. loi 1901 [ Association ] L association loi 1901 L association est «la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun d une façon permanente leurs connaissances ou leur activité, dans un but

Plus en détail

ECOLE DES MINES DE NANCY

ECOLE DES MINES DE NANCY Emploi ECOLE DES MINES DE NANCY FORMATION INGÉNIEUR CIVIL DES MINES ENQUÊTE D INSERTION de la PROMOTION 2005 DIPLÔMÉE en 2008. Cette analyse est issue des résultats collectés par l Ecole des Mines de Nancy

Plus en détail

Service Civique. Service civique. Esprit

Service Civique. Service civique. Esprit Service civique Esprit Contact : Nathalie Chaverot servicecivique@la-guilde.org Tel : 01 43 26 97 52 www.la-guilde.org www.service-civique.gouv.fr La loi du 10 mars 2010 a créé l engagement de Service

Plus en détail

Etudes, Stages et emplois en Europe Les services du BIE - Carrières

Etudes, Stages et emplois en Europe Les services du BIE - Carrières Etudes, Stages et emplois en Europe Les services du BIE - Carrières Yvette Cogne, Directrice du BIE Chloé Moortgat, Chargée Carrières & Relations Entreprises BAA, 6 mars 2015 Axes principaux 1. L équipe

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

LE VOLONTARIAT INTERNATIONAL

LE VOLONTARIAT INTERNATIONAL ACTUEL NORD-PAS DE CALAIS Centre Régional Information Jeunesse Nord-Pas de Calais 2, rue Nicolas Leblanc - Tél. : 03.20.12.87.30 - Fax : 03.20.12.87.31 - www.crij-npdc.fr LE VOLONTARIAT INTERNATIONAL Cette

Plus en détail

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 Droit social et statut des expatriés au Brésil Sommaire Détachement

Plus en détail

Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger

Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Les aides pour un stage ou un séjour à l étranger Financements de la Région Languedoc Roussillon BTS stage séjour d'études ou stage «chèque mobilité Eurocampus»

Plus en détail

Au service de votre entreprise à l international

Au service de votre entreprise à l international Un réseau mondial au service des entreprises 1.500 personnes dans 156 Missions économiques réparties dans 113 pays des experts sectoriels et géographiques en France et à l étranger une agence nationale

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

La Protection sociale des étrangers. Ali BEN AMEUR

La Protection sociale des étrangers. Ali BEN AMEUR La Protection sociale des étrangers Ali BEN AMEUR Introduction et recommandations Présentation de la séance et de son déroulement. Le Droit de la Protection sociale est vaste, complexe et évolutif. Durant

Plus en détail

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS 77 RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS PROPOSITIONS THEMATIQUES LOGEMENT 1. Mieux faire connaître aux personnes propriétaires de leur logement en France et s établissant temporairement à l étranger : 1 les

Plus en détail

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE.

OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. OBJET : STATUT SOCIAL ET DEMANDE DE LICENCE DES PERSONNES INTERVENANT POUR DES EQUIPES ETRANGERES MAIS RESIDENT EN FRANCE. Selon la règlementation de l UCI*, les licences sont délivrées par la fédération

Plus en détail

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Novembre 2014

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Novembre 2014 Des métiers et des études de langues Service d Information et d Orientation Universitaire Novembre 2014 Quelques chiffres sur l insertion professionnelle Schéma des études Les secteurs professionnels :

Plus en détail

Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.)

Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.) Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.) Une opportunité, une expérience, une entrée dans la vie active, une ouverture d esprit www.civiweb.com Intervenants Juliette KOPP, directeur Boccard

Plus en détail

LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS

LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS La vente directe en plein essor recrute 10.000 nouveaux commerciaux à temps partiel ou à temps plein En s engageant à recruter 10.000 personnes,

Plus en détail

MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE

MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967, reconnue d utilité publique depuis 1981. MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE 1 SOMMAIRE LA GUILDE...3 QU EST-CE QUE LE VOLONTARIAT

Plus en détail

PROTECTION MEDICALE ET SOCIALE DES ETUDIANTS EN MOBILITE A L INTERNATIONAL

PROTECTION MEDICALE ET SOCIALE DES ETUDIANTS EN MOBILITE A L INTERNATIONAL PROTECTION MEDICALE ET SOCIALE DES ETUDIANTS EN MOBILITE A L INTERNATIONAL Février 2012 1 INTRODUCTION Dans un contexte d augmentation de la mobilité internationale étudiante, nos établissements sont régulièrement

Plus en détail

Démocratie, Ambition, Ouverture. Pour un nouvel essor des Relations Internationales pour Paris 13

Démocratie, Ambition, Ouverture. Pour un nouvel essor des Relations Internationales pour Paris 13 Démocratie, Ambition, Ouverture Pour un nouvel essor des Relations Internationales pour Paris 13 Les Relations Internationales (RI) sont un élément essentiel de l avenir de l Université et de toutes ses

Plus en détail

FICHE PAYS ETATS-UNIS

FICHE PAYS ETATS-UNIS FICHE PAYS ETATS-UNIS IMMIGRATION // Permis de travail // Visa business Comme dans la grande majorité des pays, pour pouvoir travailler aux Etats-Unis, en tant qu étranger, il faut obtenir une autorisation

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

SEMAINE ECOLE ENTREPRISE 2013 Du 18 au 22 Novembre 2013. Sur le thème de l International «Vivre l International dans l académie et l entreprise»

SEMAINE ECOLE ENTREPRISE 2013 Du 18 au 22 Novembre 2013. Sur le thème de l International «Vivre l International dans l académie et l entreprise» SEMAINE ECOLE ENTREPRISE 2013 Du 18 au 22 Novembre 2013 Sur le thème de l International «Vivre l International dans l académie et l entreprise» «La mobilité à l international, c est possible!» Jeudi 21

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER

CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER Composante Code postal : localité téléphone: Année universitaire : 201 /201 fax CONVENTION DE STAGE A L'ETRANGER Stage L d orientation professionnelle [ECTS] obligatoire optionnel Stage M d insertion professionnelle

Plus en détail

L OFFRE MOBILITÉ EXPAT

L OFFRE MOBILITÉ EXPAT L OFFRE MOBILITÉ EXPAT Malakoff Médéric propose aux entreprises employant des salariés expatriés ou détachés, une solution d assurance collective spécialement conçue pour leurs besoins de protection sociale.

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION ADMINISTRATIVE

DOSSIER D INSCRIPTION ADMINISTRATIVE DOSSIER D INSCRIPTION ADMINISTRATIVE ANNÉE 2009 2010 Avenue Olivier Messiaen 72085 LE MANS Cedex 9 U.F.R. :.. Votre Numéro d étudiant 1 - ÉTAT CIVIL - Merci d écrire en lettres majuscules Nom... Nom d

Plus en détail

CREER ET DEVELOPPER SON ACTIVITE EN PORTAGE SALARIAL L ENTREPRISE AUTREMENT!

CREER ET DEVELOPPER SON ACTIVITE EN PORTAGE SALARIAL L ENTREPRISE AUTREMENT! CREER ET DEVELOPPER SON ACTIVITE EN PORTAGE SALARIAL L ENTREPRISE AUTREMENT! SOMMAIRE Définition du portage salarial Une activité bordée par la loi Qui est concerné par le portage salarial Les atouts pour

Plus en détail

Mobilité Internationale Ressources Humaines Internationales Droit du travail local

Mobilité Internationale Ressources Humaines Internationales Droit du travail local Formations 2016 Mobilité Internationale Ressources Humaines Internationales Droit du travail local Formations inter-entreprises I Formations sur mesure I E-learning I Parcours KARTEA Welcome! EDITO Chez

Plus en détail

Annexes : Tableau récapitulatif des catégories d assurés soumises ou non au parcours de soins.

Annexes : Tableau récapitulatif des catégories d assurés soumises ou non au parcours de soins. MINISTERE DES SOLIDARITES, DE LA SANTE, ET DE LA FAMILLE REPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE Division des affaires communautaires et internationales Le ministre des solidarités, de la

Plus en détail

L expatriation : approche générale

L expatriation : approche générale L expatriation : approche générale Définition «Toute personne envoyée à l étranger par son organisation pour une durée temporaire [ ] avec une perspective de retour». (Cerdin) Contexte Contexte - Manque

Plus en détail

forum partir à l étranger jeudi 2 décembre 2010

forum partir à l étranger jeudi 2 décembre 2010 forum partir à l étranger jeudi 2 décembre 2010 Pôle Langues Université Rennes 2 / Campus villejean organisation : Pôle formation emploi SUIO-IP www.univ-rennes2.fr édito Fidèle aux éditions précédentes,

Plus en détail

CONFÉRENCE Français du Monde - ADFE

CONFÉRENCE Français du Monde - ADFE CONFÉRENCE Français du Monde - ADFE La Retraite des Français des Etats-Unis 24 mai 2011 www.adfe.org/newyork 1 Au sommaire Conséquences de la récente réforme des retraites françaises Cumul des retraites

Plus en détail

Espagne. Réseau Eurodesk français / IJ/ CIDJ Janvier 2013 1

Espagne. Réseau Eurodesk français / IJ/ CIDJ Janvier 2013 1 Espagne Incontournable! www.europa.eu/youth Portail européen de la jeunesse. Liste de sites Internet les plus pertinents sur les thèmes suivants : informations sur l Europe, éducation, emploi, volontariat/échanges,

Plus en détail

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils. Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.fr 3, rue Jean Giono, 34130, Candillargues Téléphone : 00.336.1998.44.48

Plus en détail

Orienter ses recherches pour un stage ou un emploi à l étranger

Orienter ses recherches pour un stage ou un emploi à l étranger 1 Orienter ses recherches pour un stage ou un emploi à l étranger Ce premier chapitre traite de la recherche d un stage ou d un emploi à l étranger, dans le cas où cette recherche s effectue en langue

Plus en détail

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Octobre 2012

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Octobre 2012 Des métiers et des études de langues Service d Information et d Orientation Universitaire Octobre 2012 Quelques chiffres sur l insertion professionnelle Schéma des études Les secteurs professionnels :

Plus en détail

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable.

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable. BOURSES SCOLAIRES 2011/2012 LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Les dossiers complétés doivent être déposés personnellement par les familles, uniquement sur rendez-vous, au Secrétariat général du Bureau français,

Plus en détail

FORUM D INFORMATION SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES

FORUM D INFORMATION SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES Nombreux sont les organismes et associations qui proposent aux jeunes de partir à l étranger pendant les vacances ou pendant l année scolaire. Le moment est venu de se renseigner et de choisir la destination

Plus en détail

L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat

L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat Les intervenants : Véronique ROSETTI Responsable département association Cabinet Aliantis- Lyon Benoît PARIS Expert Comptable Diplômé Responsable

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE La mobilité constitue une des priorités de l Europe que nous construisons : - elle contribue, pour toute personne en mobilité, à un sentiment d appartenance à l Europe, à

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Première approche du pays 21

Sommaire. Chapitre 1 Première approche du pays 21 Sommaire Chapitre 1 Première approche du pays 21 PRÉSENTATION DU PAYS... 21 Données générales 23 Données démographiques 23 Données géographiques 24 Climat et températures 25 Données économiques 26 UNE

Plus en détail

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Octobre 2015

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Octobre 2015 Des métiers et des études de langues Service d Information et d Orientation Universitaire Octobre 2015 Quelques chiffres sur l insertion professionnelle Schéma des études Les secteurs professionnels :

Plus en détail

Offre de la Banque Transatlantique à l attention des expatriés recommandés par UBIDOCA

Offre de la Banque Transatlantique à l attention des expatriés recommandés par UBIDOCA Offre de la Banque Transatlantique à l attention des expatriés recommandés par UBIDOCA 2007-1 - PREAMBULE UBIDOCA et la Banque Transatlantique se sont rapprochés, ainsi la Banque Transatlantique met à

Plus en détail

Mobilité internationale et retraite sont-elles incompatibles?

Mobilité internationale et retraite sont-elles incompatibles? Mobilité internationale et retraite sont-elles incompatibles? La mobilité internationale en matière d emploi apporte de nombreuses satisfactions qui sont souvent aussi bien d ordre professionnel (promotion,

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) Sommaire : Admission des étudiants français avec un diplôme étranger (page 2) Admission des étudiants de nationalité étrangère et titulaires

Plus en détail

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage La contribution apportée par les Jeunes Européens-France se base : - D une part

Plus en détail

SOMMAIRE. IV. Les impôts 8 V. La scolarisation des enfants 9 VI. La banque et le patrimoine 9 VII. La santé 10

SOMMAIRE. IV. Les impôts 8 V. La scolarisation des enfants 9 VI. La banque et le patrimoine 9 VII. La santé 10 SOMMAIRE XI INTRODUCTION 1 Partie 1 - LA CHECK-LIST DE I,'FYPATRII; 5 I. Les documents à emporter 6 II. Les formalités et visas 7 III. La protection sociale 7 o IV. Les impôts 8 V. La scolarisation des

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

Plan. Document réservé à un usage strictement interne. de sauvegarde de l emploi des salariés GlaxoSmithKline Mayenne

Plan. Document réservé à un usage strictement interne. de sauvegarde de l emploi des salariés GlaxoSmithKline Mayenne Plan Document réservé à un usage strictement interne de sauvegarde de l emploi des salariés GlaxoSmithKline Mayenne MARS 2008 La mise en place du plan stratégique GSK nous a conduits à consulter les représentants

Plus en détail

a/ L Université de Limoges, désignée «l'université», agissant pour le compte de la composante :

a/ L Université de Limoges, désignée «l'université», agissant pour le compte de la composante : Cachet de la composante : CONVENTION DE STAGE à l étranger Entre : a/ L Université de Limoges, désignée «l'université», agissant pour le compte de la composante : UFR de Droit et des Sciences Economiques

Plus en détail

Présentation des services de Pole Emploi

Présentation des services de Pole Emploi DE : A : LE : Présentation des services de Pole Emploi Marie Sophie DENIES Responsable d Equipe Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant être diffusé Missions Pole Emploi est issu de la fusion

Plus en détail

BOURSES D'ÉTUDES TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D'ÉTUDES TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

I. FISCALITE ET SECURITE SOCIALE : CHIFFRES ET TAUX

I. FISCALITE ET SECURITE SOCIALE : CHIFFRES ET TAUX I. FISCALITE ET SECURITE SOCIALE : CHIFFRES ET TAUX Date de dernière actualisation 26/01/04 FISCALITE DES PERSONNES EN ALLEMAGNE (RESIDENTS) CHARGES FISCALES Imposition sur le revenu Les personnes physiques

Plus en détail

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 Prime d expatriation 2 S O M M A I R E PAGES Présentation 3 Les entités concernées 4 Nature de la prime 5 Régime fiscal 6 Régime social 9 Prime d expatriation 3 Présentation

Plus en détail

Table des matières. Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9. Introduction 9

Table des matières. Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9. Introduction 9 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9 Pierre Van Haverbeke Introduction 9 Titre I Les règles d assujettissement au régime de sécurité

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES STAGES. www.prospects.ac.uk/links/abroad (informations générales sur différents pays)

INFORMATIONS SUR LES STAGES. www.prospects.ac.uk/links/abroad (informations générales sur différents pays) INFORMATIONS SUR LES STAGES 1. Rédiger un CV www.prospects.ac.uk/links/abroad (informations générales sur différents pays) http://doctorjob.com/jobhuntingessentials/index.asp?intsubmoduleid=3 (modèles

Plus en détail

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie.

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie. I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - PRINCIPES DE RÉMUNÉRATION BULLETIN DE PAIE Généralités Différentes mentions Simplification du bulletin de paie Exemples de bulletin de paie Cas particuliers A10 A10 A11 A12 A13

Plus en détail

S installer en France en tant que travailleur indépendant

S installer en France en tant que travailleur indépendant Ressortissants étrangers S installer en France en tant que travailleur indépendant Édition 2015 S installer en France en tant que travailleur indépendant Vous avez l intention de vous installer en France

Plus en détail

Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes impose des conditions de travail illégales aux chercheurs doctorants de l IUE

Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes impose des conditions de travail illégales aux chercheurs doctorants de l IUE CONFEDERATION DES JEUNES CHERCHEURS contact@cjc.jeunes-chercheurs.org http://cjc.jeunes-chercheurs.org Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes impose des conditions de travail illégales aux

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 5 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication Interne et Externe master 1 - master 2 objectifs de la formation Vous souhaitez

Plus en détail

Votre retraite complémentaire

Votre retraite complémentaire Jeunes embauchés Votre retraite complémentaire Arrco et Agirc Parlons retraite Retraite, vous voulez me parler de retraite, à moi, jeune embauché qui débute dans la vie active? En quoi la retraite peut-elle

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Management de la Communication dans les Organisations de Services aux Publics master

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE

STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE CHAPITRE I : PREAMBULE Une charte des stages étudiants en entreprise a été rédigée par les services de l Etat, les représentants des entreprises, des établissements d enseignement

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail