Sommaire. Édito. Le cluster eau, pôle de compétitivité à vocation mondiale. Logiciels de gestion, une filière complète

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Édito. Le cluster eau, pôle de compétitivité à vocation mondiale. www.montpellier-technopole.com. Logiciels de gestion, une filière complète"

Transcription

1 Septembre/octobre 2010 nº26 dossier P. 4 & 5 Édito ggfgg Georges Frêche Président de Agglomération Président de la Région Languedoc-Roussillon Sommaire p. 2 - L Échelle Européenne, spécialiste des produits pour le travail en hauteur Le cluster eau, pôle de compétitivité à vocation mondiale Pôle de compétitivité eau : de l identification et de la mobilisation des ressources en eau à la réutilisation des eaux usées, en passant par la gestion de la ressource P. 3 Le cluster eau vient d obtenir le label pôle de compétitivité à vocation mondiale. À l heure où l eau devient un enjeu mondial et en premier lieu sur le bassin euro-méditerranéen, Agglomération et la Région Languedoc-Roussillon deviennent un véritable laboratoire d expérimentation, contribuant à préserver la ressource en eau et à mieux gérer son utilisation. Ce pôle de compétitivité axé sur les écotechnologies de l eau va concevoir des solutions d avenir, accroître la compétitivité des acteurs économiques et booster l emploi sur un marché porteur. C est un atout considérable. Nous nous sommes fortement impliqués pour concrétiser l émergence de ce pôle eau, mais la volonté affichée depuis de nombreuses années par les nombreux acteurs régionaux en se regroupant en filière, n est pas étrangère à ce succès. L énorme potentiel de recherche, d enseignement et de développement de l innovation, aujourd hui reconnu, permettra d attirer de nouvelles entreprises, de créer de l emploi, de mutualiser des travaux de recherche avec des chercheurs du monde entier et de proposer de nouvelles formations spécifiques. Au sein de ce pôle ainsi constitué, pourront être testées, grandeur nature, les écotechnologies du futur. Toutes les grandes entreprises du secteur, Véolia en tête, ont saisi l importance du projet. Elles ont également perçu ce que représente Swelia, l association qui regroupe à ce jour 72 entreprises régionales employant prés de personnes pour un chiffre d affaires de l ordre de 700 millions d euros. Logiciels de gestion, une filière complète p. 6 - Le New Jersey, écosystème pour les technologies médicales p. 7 - Les réseaux sociaux : du grand public à l utilisation professionnelle Rachel Delacour, présidente et Nicolas Raspal directeur technique de We are Cloud Gestion d entreprises, applications scientifiques, multimédia, etc., toutes les facettes du logiciel sont présentes sur le territoire de Agglomération. Avec 180 entreprises, dont 80 spécialisées, représentant près de emplois, l édition de logiciels est l un des principaux secteurs des technologies de l information et de la communication, un secteur qui ne connaît pas la crise.

2 2 Développement local Innovation 3 L Échelle Européenne, spécialiste des produits pour le travail en hauteur Édition de logiciels, un dynamisme qui résiste à la crise Partant de l échelle, le groupe s est positionné sur la distribution de matériel professionnel pour le travail, la circulation et l accès sécurisé en hauteur. L entreprise est installée sur le parc d activités Dassault, aménagé par Agglomération, à St Jean de Védas. Avec 180 entreprises dont 80 spécialisées, représentant près de emplois, l édition de logiciels est l un des principaux secteurs des technologies de l information et de la communication sur le territoire de l Agglomération de. Eco Watt France, lauréat du concours ArtinovArt s Dirigée par Christian France, la société Eco Watt France, installée à Saint Jean de Védas, qui assure l installation et la maintenance de matériels de chauffage, a reçu le prix ArtinovArt s 2010, pour ses performances économiques et commerciales. Organisé par la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Hérault, en partenariat avec Agglomération, le concours ArtinovArt s s adresse aux entreprises artisanales, toutes activités confondues, qui se développent ou innovent. Une trentaine d entreprises artisanales de l Hérault a participé à cette troisième édition. Spécialisée dans les énergies renouvelables, Eco Watt France propose des solutions adaptées à l habitat, par l analyse et l écoute des besoins de ses clients. L entreprise s inscrit dans une véritable démarche commerciale. Dès la première année de son activité, l entreprise a embauché trois commerciaux et participé à des marchés, foires et salons. Elle a reçu un chèque voyage d une valeur de euros et peut participer au concours régional de l innovation artisanale et se retrouver dans une hypothèse favorable au plan national pour participer au concours Stars et Métiers. Implantation et développement des entreprises Georges Morales, PDG de L Échelle Européenne Le nom de la société, L Échelle Européenne, ne traduit plus ce qui est devenu le principal vecteur de développement de cette entreprise : la sécurité. En l espace de quatre ans, cette spécialisation a généré 20% du chiffre d affaires! L explication : mon vertige, explique Georges Morales, PDG et fondateur de l entreprise avec son beau-frère Philippe Weiss, je l ai projeté sur les autres et mon obsession est devenue la sécurité. C est aussi la loi de septembre 2004 qui restreint l utilisation des échelles pour le travail en hauteur et la nécessité de mettre en place des plateformes de sécurité - l échelle n étant plus qu un moyen d accès - qui l a conforté dans son approche. Comme il est difficile d avoir des produits standards adaptés aux problèmes posés dans chaque entreprise, L Échelle Européenne a mis en place son propre bureau d études. Il crée le produit et passe commande à des ateliers en France ou en Allemagne. Nouvelle étape aujourd hui : tout ce qui est spécifique, tout ce qui nécessite étude approfondie et assemblage, nous allons l assurer nous-mêmes. Un bâtiment de m 2 et un investissement de 1,7 million d euros est en cours sur le parc d activités Marcel Dassault à Saint Jean de Védas. Il sera opérationnel ce mois-ci. L Échelle Européenne a bénéficié du programme régional Astrea, avec un financement de euros. Treize emplois seront créés au sein du groupe qui emploie cent personnes. Conforter son propre réseau Cet investissement s inscrit dans un plan global de 5 millions d euros visant à racheter les franchisés. Dix-sept magasins sur 58 points de vente en France et 16 en Europe, ont été rachetés depuis D autres acquisitions sont en cours. Objectif : disposer d une base de distribution intégrée, capable de porter les produits réalisés par l entreprise. Depuis deux ans, le groupe a créé sa propre marque, L Échelle Européenne, pour les échelles. Tous les autres produits sont vendus avec certification européenne. Enjeu de la démarche : il n y a pas en Europe de réseau de produits pour la sécurité et nous voulons nous positionner comme le spécialiste de la hauteur. Après la Belgique, l Espagne et le Portugal, L Échelle Européenne part à la conquête du marché anglais avec un objectif ambitieux de 50 à 60 points de vente. Le réseau intégré a réalisé l année dernière un CA de 14 millions d euros (45 millions pour l ensemble du réseau) avec un objectif de 30 millions d euros d ici cinq ans. Il était de 3 millions en 2003! La famille Morales-Weiss contrôle 75% du capital, 5% pour le management, le reste étant détenu par Naxicap du groupe Banque Populaire. Les nouvelles implantations sur les parcs d activités de Agglomération 18 parcs d activités sur 800 ha de terrain m² d immobilier communautaire locatif l INFO PRINT Imprimerie Parcelle de m 2 - Bâtiment de m 2 Shon Effectif : 9 salariés, à porter à 11 sur les trois prochains exercices l LABORATOIRES PHYTOGENESE Colisage pharmaceutique et parapharmacie Parc d activité Charles Martel à Villeneuve-Lès-Maguelone Parcelle de m 2 - Bâtiment de 700 m 2 Shon Effectif : 16 salariés, à porter à 23 sur les trois prochains exercices l MENUISERIE JEAN DELMAS Vente et pose de menuiseries et fermetures Parcelle de m 2 - Bâtiment de 996 m 2 Shon Effectif : 7 salariés, à porter à 10 sur les trois prochains exercices l QUINCAILLERIE ANGLES Commerce professionnel de quincaillerie Parcelle de m 2 - Bâtiment de m 2 Shon Effectif : 15 personnes à trois ans l SCIAC Oxygene Groupement d entreprises Parc 2000 à Parcelle de m 2 - Bâtiment de m 2 Shon Effectif : 60 emplois à porter à 83 sur les trois prochains exercices l TECHNITOLE Métallurgie et tôlerie de précision Parc d activité Charles Martel à Villeneuve les Maguelone Parcelle de m 2 - Bâtiment de 728 m 2 Shon Effectif : 6 salariés, à porter à 8 sur les trois prochains exercices Les atouts de la filière logiciels Ce secteur bénéficie d un environnement favorable à son expansion sur le territoire de l Agglomération de : la présence de centres de recherches majeurs dans les domaines de la santé, de l agronomie et de l environnement, ainsi que des 300 chercheurs du LIRMM (Laboratoire d informatique, de robotique et de microélectronique de ), dont la majorité travaille dans le logiciel, la présence de centres d excellence et de compétences de grands noms de l informatique (IBM et Logica), sans oublier des formations de qualité : Agysoft Leader des solutions informatisées pour la gestion des achats et des marchés publics, avec une part de marché de 55%, la société Agysoft, créée il y a vingt ans, poursuit l évolution de son progiciel MARCO en le redéveloppant dans un environnement full web. La migration progressive commencée en 2006 sera terminée en 2012, explique Christophe Gardent, son président. Il ajoute, la technologie full web permet d accéder à l information avec des supports mobiles en tout lieu. Notre engagement pourra être, en fonction des attentes de chacun de nos clients, de la simple mise à disposition de la licence logiciel, à la responsabilité clé en main de l hébergement, incluant les mises à jour automatiques et l infrastructure. Sur les 74 employés de la société, 22 travaillent en R&D. Mais ce qui fait la force d Agysoft, c est l expertise juridique avec une équipe de 13 juristes. Ce qui fait dire avec humour à Christophe Gardent, nous sommes juristes avant d être informaticiens!. Agysoft enregistre une croissance de 10 à 15% par an, en convaincant en moyenne quelques 120 nouveaux clients chaque année. L entreprise a réalisé l an dernier un CA de 6 millions d euros. Objectif : 9 millions à l horizon 2013 avec une centaine de salariés. L éditeur compte plus de clients actifs, soit près de utilisateurs de MARCO au quotidien. GenApi GenApi, éditeur de logiciels pour la profession notariale certifié ISO 9001, propose une gamme de solutions complètes : matériel, logiciels, formation, etc. Vingt-deux ans après sa création, la société est installée dans son nouveau siège de m 2 sur le parc de l Aéroport, aménagé par Agglomération, à Pérols. GenApi équipe plus de 50% des études notariales françaises et 30% des études wallonnes. Cette activité représente 65% du chiffre d affaires qui s est élevé l an dernier à 35 millions d euros. Le groupe, à travers sa filiale Secib est aussi numéro trois pour les cabinets d avocats en France. Notre croissance est constante depuis quinze ans, explique Philippe Rivière, le PDG, mais nous sommes toujours à la recherche de nouveaux projets. GenApi a donc donné naissance à diverses sociétés spécialisées dans des activités annexes : Matilan, infogérance pour les cabinets conseils, Beemo Technologie, télé sauvegarde de données et cette année, Dicta +, système de dictée vocale pour les professions juridiques et médicales, CSID filiale belge et NCIS, plateforme Internet pour consolider les annonces immobilières des notaires. GenApi, avec un CA de 38 millions d euros, emploie 300 personnes et recrute une trentaine de collaborateurs par an étudiants de l Université des Sciences de, des écoles formant des ingénieurs en informatique (Polytech, Epsi, Eerie, Supinfo, Epitech), des formations spécialisées (SIG, biostatistiques, vidéo, 3D) etc. Conséquence : ce secteur a connu une croissance supérieure à 30% au cours des cinq dernières années! Au côté des éditeurs reconnus (PC Soft, Sedit Marianne, Axilog, Epsilog, Neotic, Systemlog, Techsia, Siveco, AMI Software, Logica, etc.), le BIC de Agglomération accompagne de nombreuses jeunes entreprises comme Cornerstone, Enaia, Incitius, Negofi, Nelis, Normind, Nout, Pikko, Queoval, We are Cloud, etc. Christophe Gardent, président d Agysoft Philippe Rivière, PDG de GenApi Rachel Delacour, présidente de We are Cloud We are Cloud La start-up We Are Cloud, accompagnée par le BIC de Agglomération, développe des systèmes intelligents d analyse et de visualisation de données avec son outil en ligne Bime. Nous sommes partis du constat que les solutions décisionnelles traditionnelles sont trop chères et trop compliquées à installer. Nous, on vend de la simplicité! s exclame Rachel Delacour, présidente de l entreprise qui emploie six personnes. Or, l entreprise génère plein de données, des trésors sous utilisés. Notre système, c est de permettre à n importe quelle entreprise de les analyser et de prendre du recul. Nicolas Raspal, directeur technique, ajoute, nous permettons à des PME pour lesquelles les applications des grands éditeurs coûtent trop cher, d accéder de manière rapide et simple à des analyses graphiques décisionnelles par le Web. Bime se consomme au besoin et permet de commencer avec un seul utilisateur, car il s agit d un service en mode Saas (Software as a service). We are Cloud a noué un partenariat avec le Lirmm et bénéficie de l accompagnement du BIC de Agglomération et de LRI (Languedoc-Roussillon Incubation). Les jeunes entreprises de la filière, accompagnées par le BIC de Agglomération : Cornerstone : solutions décisionnelles pour les marchés de la relations clients, télécoms, assurances et santé Enaia : logiciels de gestion pour l hôtellerie de plein air Incitius / ipdf, outil documentaire pour la gestion des données techniques en milieu industriel Negofi : plate-forme décisionnelle pour les marchés financiers Nelis : solutions Web collaboratives et participatives pour les professionnels Normind : logiciel d assistance à l expertise intègre Nout : logiciels de gestion sur mesure sans programmation Pikko : spécialiste de la cartographie d information Queoval : ERP Web sur mesure We are cloud : SAAS business intelligence Agglomération au salon Solutions 2010 Agglomération sera présente au Salon ERP / E-Achats / GPAO / CRM BI / Demat / Solutions Finances qui aura lieu au Cnit - La Défense à Paris, les 5, 6 et 7 octobre prochain. Comme en 2008 et 2009, Agglomération accueillera des éditeurs locaux sur son stand. La participation de Agglomération à ce salon est l une des actions de la collectivité, en support à la filière locale de l édition de logiciels, en forte croissance. Ce salon est le principal salon français dédié aux logiciels de gestion, avec 200 exposants et plus de visiteurs professionnels. Filière Tic

3 4 Dossier Dossier 5 Le cluster Eau, labellisé pôle de compétitivité à vocation mondiale C est une incontestable victoire pour Agglomération et pour la Région, mais aussi pour l école française de l eau, l eau étant devenue le plus grand défi de l humanité. Le pôle s articule autour de trois axes stratégiques : identification et mobilisation des ressources en eau, gestion concertée de la ressource en eau et réutilisation des eaux de toutes origines. Les entreprises accompagnées par le BIC de Agglomération dans le secteur de l eau : Imageau : sondes hydrogéologiques pour surveillance du sous-sol, des panaches de pollution, et des ressources en eau ; Envolure : éco analyses pour la valorisation des productions d effluents industriels ; Orchis habitat : dispositif de traitement et de régulation des effluents sur surfaces végétales Colcom : dendrimères greffés de la lysine pour de nouvelles applications biologiques Diataé : conseil en gestion collective de l eau d irrigation en zone rurale - gabrielle. Lombritek : filtration des eaux usées par utilisation d une population de lombrics et d un process industriel - Predict Services : services d aide à la gestion du risque inondation ITK : développement d outils d aide à la décision pour l agriculture EnvilyS : services de diagnostics innovants pour la mesure des impacts agricoles sur l environnement Filière eau Sébastien Fonbonne, directeur de VERSeau Développement À l heure où l eau devient un enjeu mondial et en premier lieu sur le bassin euro-méditerranéen, je suis fier de la place que prennent Agglomération et la Région en devenant un véritable laboratoire de recherche contribuant à préserver la ressource en eau et à mieux gérer son utilisation, a déclaré Georges Frêche, président des deux entités en apprenant la nouvelle. Ce pôle de compétitivité, axé sur les écotechnologies de l eau sera basé à. En matière de R&D, il concentrera son action sur trois axes prioritaires : l identification et la mobilisation des ressources souterraines et superficielles en eau, la gestion concertée des ressources en eau et des usages dans des conditions exacerbées par le changement climatique et enfin, la réutilisation des eaux de toutes origines. À travers ces trois axes, le pôle devra renforcer les partenariats entre grands groupes et PME, pour faciliter leur perception à l international. Il sera également pilote d une coordination regroupant deux autres pôles, positionnés sur la thématique de l eau : Gestion des eaux continentales en régions Lorraine- Alsace et DREAM Eaux et milieux en région Centre, ce qui constitue selon Bernard Pouyaud, président de VERSeau Développement, la reconnaissance du travail qui a été mené par le cluster Eau à depuis sa création. Né en Languedoc-Roussillon, le pôle Eau sera étendu aux Régions Midi- Pyrénées et Provence-Alpes-Côte d Azur. Il fédère une communauté scientifique de plus de chercheurs publics dédiés à l eau, sur les trois régions, dont plus de 750 regroupés en Languedoc-Roussillon au sein de l Ilee, Institut Languedocien de Recherche sur l Eau et l Environnement. La plupart des établissements français de recherche et d enseignement supérieur intervenant dans le domaine des sciences de l eau et de l environnement travaillent avec l Ilee. Une organisation en filière Ce nouveau pôle à vocation mondiale va concevoir des solutions d avenir, accroître la compétitivité des acteurs économiques et booster l emploi sur un marché porteur. Le pôle, précise Sébastien Fonbonne, directeur de VERSeau Développement, aura pour Claude Allet, président du directoire de BRL objectif de développer des outils industriels pour répondre à l enjeu majeur que constituera l approvisionnement en eau au XXI è siècle. D ici 2025, du simple fait de la croissance démographique, la quantité moyenne d eau douce disponible par habitant et par an devrait chuter de à mètres cubes. L association VERSeau a été créée en 1983 par les collectivités et les centres de recherche, pour fédérer le savoir régional autour de l eau et surtout les entreprises. Partie prenante du pôle, VERSeau continuera à jouer le rôle d assembleur et d animateur de programmes de recherche, de formation et de développement au plan régional. L association poursuivra donc son activité tout en continuant à accompagner le pôle. En fait, VERSeau va porter le cluster Eau jusqu à la fin de l année, avant que le pôle ne soit vraiment sur pied et ne tienne sa première assemblée générale. Entre temps, il faut réfléchir à la mission de coordination des deux pôles rattachés au pôle Eau, recruter une équipe d animation et un directeur. Sur les trois régions concernées, le pôle s appuie sur un potentiel industriel de premier ordre, à la fois des grands groupes leader mondiaux et de nombreuses PME/ PMI innovantes. L ensemble représente près de emplois dans le domaine de l eau pour un chiffre d affaires global de plus de 2 milliards d euros. Une des clés de l ancrage du pôle à, c est la présence depuis 2006 de Swelia, association qui regroupe à ce jour 72 entreprises régionales employant prés de personnes, pour un chiffre d affaires de l ordre de 700 millions d euros. Président du directoire de BRL, Claude Allet a été le président-fondateur de Swelia : l originalité, c est un réseau 100% entreprises, un regroupement de PME de toutes dimensions et de multinationales, ce qui n allait pas sans poser des questionnements au début sur le rôle de chacun ; une problématique qui a pu être dépassée par l envie de travailler ensemble sur des sujets fédérateurs, comme par exemple, la commande publique, l export, la formation, l innovation, etc. De l innovation et des entreprises Swelia fait se rencontrer les donneurs d ordre publics et les entreprises de la filière eau afin d examiner les moyens de répondre ensemble à ces défis, dans le respect des objectifs des maîtres d ouvrage et des conditions de travail des entreprises prestataires. Pour parfaire l ensemble, il y a les incubateurs de Agglomération qui accompagnent de nombreuses entreprises innovantes liées à la problématique eau et une offre complète de formations dans les filières professionnelles, comme dans les filières d enseignement supérieur, conduisant à des diplômes d ingénieur, masters ou doctorats qui seront mis en exergue dans le cadre de l opération Campus. Enfin, cerise sur le gâteau, après Dublin (défis environnementaux) et Amsterdam (gestion des crues et des digues), c est à qu IBM vient de décider d implanter son troisième centre d excellence européen sur la gestion de l eau. Grâce à l utilisation des capacités de modélisation de son centre de calcul, hébergé depuis dix ans à, IBM étudiera notamment l impact du changement climatique sur les ressources en eau de la région. Parallèlement, l IWRA (International Water Ressources Association) qui regroupe 262 membres de 45 pays, vient d installer son bureau exécutif au sein de VERSeau. L enjeu est de pérenniser le leadership de l industrie française de l eau Jean-Pierre Buchoud, directeur de Veolia Eau Région Sud Nous nous réjouissons de cette reconnaissance par l État, car l enjeu est de faire en sorte que l industrie française de l eau, qui est déjà leader mondial, le reste de façon incontestée au moment où d autres pays mettent des moyens importants sur ce secteur, commente Jean-Pierre Buchoud, directeur de Veolia Eau Région Sud, dont le siège est à, et qui préside le cluster Eau depuis sa création début Il ajoute, c est la reconnaissance du travail fait en commun par la communauté scientifique, les entreprises, que ce soient les grands groupes ou le tissu des PME régionales et les collectivités territoriales. C est la seule région de France où tout est fédéré et cette dynamique existe depuis de nombreuses années! J ajoute que l opération Campus sur est la seule ayant un pôle scientifique d excellence sur l eau. Quelles sont les prochaines étapes? On fonctionne depuis 2008 en cluster, en préfiguration du pôle. On a mis en place un plan d actions validé par l État et la Région qui a déjà bénéficié de leurs aides financières. On a labellisé douze projets de recherche collaboratifs qui pèsent 16 millions d euros! Le prochain objectif, c est la signature avec l État d une convention pour intégrer la mission de coordination qui a été attribuée au pôle montpelliérain. Cette charte de coordination des deux autres pôles doit être signée à l automne. Objectif : construire une nouvelle gouvernance car la responsabilité Les formations à Polytech Le Département Sciences et Technologies de l Eau de Polytech, école d ingénieurs de l Université de 2, a l ambition de former en trois ans, des ingénieurs généralistes dans le domaine de l eau, capables de traiter la plupart des problèmes de l eau liés à son usage par l Homme, en mettant en oeuvre une approche pluridisciplinaire. Les secteurs de compétence de ces ingénieurs vont de l évaluation des ressources en eaux à la définition de filières d épuration des rejets pour la protection de ces ressources et de l environnement, en passant par la préparation et la production d eau à usages spécifiques, la conception de systèmes de transport et de régulation, le contrôle de la qualité des eaux, l évaluation sanitaire et écologique des milieux naturels, la protection des hommes et des activités contre les crues et les pollutions. Polytech forme également à une licence professionnelle de gestion automatisée des stations de traitement d eau. qui nous incombe, c est d en faire un pôle français mondial!. Comment un grand groupe comme Véolia s inscrit-il dans ce type de partenariat? Pour nous, Véolia, ce type de coopération est inscrit dans nos gênes. On est gestionnaire de services publics donc en permanence au contact de collectivités. On travaille avec des partenaires locaux, donc avec des PME. Elles sont nécessairement complémentaires de notre activité, surtout si elles sont innovantes. J ajouterai que les problèmes d intérêts particuliers des entreprises, quelles que soient leurs tailles, s effacent dans notre démarche, car être ensemble c est surtout pour conquérir des marchés ailleurs. L osmose a toujours régné au sein du cluster Eau, car si cet esprit d équipe n avait pas prévalu, nous ne serions pas aujourd hui pôle de compétitivité eau à vocation mondiale!. Le pôle Qualiméditerranée confirmé dans ses ambitions Le gouvernement a confirmé le label pôle de compétitivité pour le pôle Qualiméditerranée. Suite à une évaluation des pôles en 2008, il avait en effet été demandé à ce pôle de réorienter sa stratégie et de modifier sa gouvernance. Le pôle a trouvé une nouvelle dynamique autour de deux axes de développement : développer une agriculture méditerranéenne compétitive et durable, notamment en réduisant l usage des engrais et en adaptant les cultures au changement climatique, mais aussi développer de nouveaux produits issus de l agriculture méditerranéenne, et leurs procédés associés. Le pôle Qualiméditerranée fédère la recherche et les entreprises du Languedoc-Roussillon au service du développement durable, dans l agriculture et l agroalimentaire. L industrie agro-alimentaire régionale emploie salariés, soit 25% de l emploi industriel régional. Le pôle s appuie sur un réseau de plus de 130 adhérents dont 75 entreprises parmi lesquelles des leaders agro-industriels, sur cinq plateformes technologiques et sur le Campus Mondial des Sciences Vertes Agropolis et ses 3000 chercheurs. Depuis sa création, plus de 50% des projets labellisés ont obtenu des financements impliquant plus de 90 entreprises pour 37 millions d euros d investissements en R&D. Depuis début 2010, dix-neuf projets d innovation collaboratifs ont été labellisés par Qualiméditerranée, qui organisera la deuxième édition des Rencontres Qualiméditerranée les 4 et 5 novembre prochain, à SupAgro, sur le thème des technologies de l information et de la communication au service d une agriculture performante et durable. Événement annuel de rencontres et d échanges entre industriels et chercheurs sur une thématique d innovation, l édition 2009 avait rassemblé 220 personnes autour de conférences et de six ateliers. Plus de cinquante rendez-vous d affaires avaient également étaient organisés. Filière agro

4 6 International Le New Jersey, écosystème pour les technologies médicales Réseaux sociaux : du grand public à l utilisation professionnelle Tendance 7 Après Shanghai, Seattle, Milan, New York et Sherbrooke, Agglomération prépare un nouvel accord de collaboration économique avec le Centre de Commercialisation de Technologies Innovantes du New Jersey. Pour trouver de nouveaux gisements de performance, les entreprises prennent désormais en considération les réseaux sociaux. Elles déploient souvent une plate-forme interne mais ouverte. Le New Jersey, une opportunité majeure Le Centre de Commercialisation de Technologies Innovantes du New Jersey est situé entre New York et Philadelphie. Sa proximité avec des établissements reconnus d enseignement supérieur et des grands groupes de recherche permet en outre à ses occupants d évoluer au sein d une communauté qui affiche un niveau d éducation et de qualification supérieur. De nombreux financements sont possibles pour les entreprises qui souhaitent s installer ou se développer dans le New Jersey. Une initiative est en cours entre l État du New Jersey et Oséo, pour lancer un appel à candidatures pour un cofinancement franco américain de projets biotechs. Côté environnement, le centre a pour voisins bio-scientifiques Johnson & Johnson, Ortho Pharmaceutical, Schering Plough, Hoffmann- LaRoche, Merck, Aventis, Pharmacopeia, Bristol-Myers Squibb, Covance, Pharmacia & Upjohn Company et biens d autres. Lucent Technologies, le centre de recherche David Sarnoff, Bellcore, l Institut de recherche NEC, Siemens Research et d autres acteurs majeurs des industries technologiques avancées des secteurs des télécommunications, des matériaux avancés, des applications microélectroniques et informatiques sont également implantés dans le Corridor de Recherche. Une mission éco-construction à Bruxelles Agglomération organise, avec l appui de Transferts LR / Enterprise Europe Network, une nouvelle mission économique à Bruxelles, pour la promotion de la filière de l éco-construction. Elle se déroulera les 25 et 26 novembre prochain. Elle fait suite à quatre missions réalisées en 2008 et en 2009 à Bruxelles dans les domaines de l édition du logiciel, des biotechnologies de la santé, des biocarburants et de l eau. Au programme de ce déplacement à Bruxelles, visite, rencontre et recherche de partenariats avec les clusters belges, regroupant des laboratoires et entreprises belges, rencontres avec des Directions Générales de la Commission Européenne et avec les représentants de la Maison du Languedoc-Roussillon à Bruxelles. Développement international Mathieu Petitjean, représentant de l Agence de Développement Economique du New Jersey Mathieu Petitjean, conseiller du Commerce Extérieur Français dans le New Jersey et représentant de l Agence de Développement économique du New Jersey, vit depuis onze ans aux Etats- Unis. Il est récemment venu à animer à Cap Oméga un séminaire sur l art et la manière de commercialiser les technologies médicales aux États Unis. Cette visite fait suite aux contacts établis lors de la mission de Agglomération à New York en avril Le marché américain, explique Mathieu Petitjean, en dépit du contexte de crise économique, reste incontournable pour toute société technologique désirant s internationaliser, et si l on vise le marché des technologies médicales, le New Jersey est fondamental! Il ajoute, cet État compte plus de scientifiques par tête que n importe quel autre État de l Union : 14 des 25 plus importantes entreprises pharmaceutiques se trouvent dans le New Jersey, qui concentre la moitié des investissements R&D du secteur soit 15 milliards de dollars. Quel est le rôle du Centre Technologique du New Jersey? Il permet aux jeunes entreprises en phase de développement comme aux grandes sociétés bien installées, de bénéficier d équipements de production et de laboratoires modernes personnalisés pour répondre à leurs besoins de recherche et de développement spécifiques. Son rôle n est pas d incuber, mais Fruition Sciences, de à la Californie et retour! Comment améliorer la qualité en quantifiant le déficit hydrique perçu par la vigne et son effet sur le raisin, tel est le problème que tentent de résoudre l oenologue Thibaut Scholasch et le polytechnicien Sébastien Payen, les deux fondateurs de Fruition. C est à en 2009, au sein de Cap Oméga (l une des deux pépinières de Agglomération) que fut créée l entreprise dont le patronyme signifie en vieux français épanouissement, et en anglais, l état d un fruit qui a obtenu la maturité optimale! Les travaux de recherche et de mise au point se sont faits en partenariat avec un réseau de vignobles dans la Napa Valley. Fruition a développé une solution qui permet de prendre en temps réel le pouls de la vigne et qui délivre l information sur Internet, de façon directement exploitable par le vigneron. Toutes les quinze minutes, des capteurs placés sur la souche, mesurent l état hydrique de la plante, grâce au flux de sève. Par liaison sans fil, les données de la plante sont immédiatement transmises à un serveur. Les mesures effectuées sur la plante sont ensuite combinées avec des données météorologiques pour en déduire deux indicateurs qui caractérisent l état hydrique de la plante. Nous mesurons la transpiration de la vigne. Cela nous donne directement accès au niveau de consommation en eau de la plante, explique Thibaut Scholasch. Nous mettons ces données à disposition sur Internet pour permettre d optimiser les stratégies d irrigation. Il ajoute, notre technologie n est pas destinée à augmenter le rendement des vignes, mais à améliorer la qualité du vin en prenant en compte l effet des conditions climatiques locales. Implantée d abord en Californie, Fruition Sciences a bénéficié de la plateforme YEi, pour venir s installer a. YEi est un accompagnement sponsorisé par le ministre des affaires étrangères pour encourager les entrepreneurs qui démarrent une startup innovante aux États-Unis a venir s installer en France. d aider au développement d entreprises qui ont franchi une certaine étape. Les établissements d enseignement les plus proches incluent les universités de Princeton et Rutgers, l hôpital universitaire Robert Wood Johnson, le centre médical à Princeton et l université de médecine et de chirurgie dentaire du New Jersey (UMDNJ), ce qui rend le centre encore plus attractif et entraîne une liste d attente des candidats! Des installations autonomes de à m 2 abritent des salles blanches et des aqualabos de pointe. Des laboratoires secs ou humides de 250 m 2 environ, modulables jusqu à m 2, sont disponibles. Des installations sur mesure peuvent également être proposées. Un partenariat avec Agglomération est-il possible? Oui, car côté américain, il y a une certaine frustration de ne pas avoir de partenaire français. Agglomération et le Centre Technologique du New Jersey se sont rencontrés il y a un an et ont manifesté leur volonté d aboutir. Avantage : les deux structures sont labellisées Soft Landings! On devrait aboutir avant la fin de l année. Ils ont également été lauréats de la première édition de Imagine H2O, organisation internationale à but non-lucratif, qui récompense les innovations les plus prometteuses en termes d économie d eau. Fruition Sciences travaille aujourd hui Thibaut Scholasch, l un des deux fondateurs de Fruition sur des vignobles situés en France et en Californie, et s adresse principalement au marché des vins haut de gamme. Vincent Bonneau, responsable de la Business Unit Internet à l Idate Besoin de synergies, de créer du lien? Quelle que soit la raison invoquée, les entreprises se tournent désormais vers le bon vieux réseau, rebaptisé réseau social pour coller à l air du temps et pour trouver de nouveaux gisements de performance. Les réseaux sociaux sont l une des illustrations du web 2.0. On peut définir un réseau social comme une communauté d individus reliés entre eux, par origine, par centre d intérêt, par besoins, par points de vue, etc. On peut distinguer plusieurs types de réseaux sociaux : professionnels comme Viadeo, OpenBC, LinkedIn, etc., de partage comme Dailymotion ou Youtube, personnels et généralistes comme MySpace, Friendster ou Facebook, mais aussi personnels et Expernova propose un répertoire de compétences scientifiques à partir des publications des laboratoires récupérées automatiquement sur le web et cette base de données est remise à jour chaque mois avec un algorithme, mis au point en partenariat avec le Lirmm. On vend ensuite des abonnements à des industriels, des start-up, des technopoles ou des cabinet-conseils, explique Pascal Magnier, fondateur d Expernova, entreprise accompagnée par le Business and Innovation Centre (BIC) de Agglomération et par l incubateur HEC de Paris. Il ajoute, les laboratoires ou services de valorisation peuvent s inscrire gratuitement et compléter leurs fiches, mais on va les chercher de façon proactive. Les utilisateurs consultent et identifient leurs futurs partenaires. Autre précision, notre plateforme leur permet de s identifier de se connaître, mais ne sert pas d espace de discussion. C est thématiques et sociaux d entreprises. Comment apparaît un réseau social : faut-il attribuer leur origine à une décision intentionnelle ou à la nature d un environnement spécifique, trouve t-on des réseaux dans tous les secteurs d activités ou dans des domaines particuliers? Autant de questions pour un secteur en balbutiement qui va incontestablement devenir un espace marchand en forte augmentation. Le Web 2.0 transforme ce réseau mondial et global en un grand espace communautaire et participatif. Les nouvelles technologies liées offrent une simplicité d utilisation et permettent de développer et de déployer rapidement des applications efficaces et flexibles. On peut véritablement parler de nouveaux métiers. Toutefois, lorsque les salariés se connectent à Facebook ou Viadeo, l entreprise ne peut contrôler ni la sécurité ni les usages. Elle doit donc privilégier le déploiement d une plate-forme interne ou en mode SaaS. Développer des applications Les réseaux sociaux ont d abord été des solutions grand public comme Facebook, confirme Vincent Bonneau, responsable de la Business Unit Internet à l Idate, à, avant d évoluer de façon professionnelle avec notamment LinkedIn, pour à la fois rechercher des contacts commerciaux et recruter, voire débaucher. Il ajoute, le premier une application B to B, ils deviennent partenaires sur des projets collaboratifs. Autre exemple du rôle que peut jouer Expernova face à deux actualités, comme les nuages de cendre qui ont récemment paralysé la circulation aérienne, ou la but du réseau social est une forme de communication. Historiquement, trois portes d entrée sur le web peuvent être identifiées : tout d abord le portail, avec un contenu organisé, puis dans un deuxième temps le moteur de recherche, l utilisateur s auto-sélectionne, il est libre dans sa navigation même si l entrée se fait par la page web. Troisième porte d entrée, le réseau social : au lieu d être centré sur la page web, on est centré sur l utilisateur. On découvre grâce aux recommandations des autres, on échange en tribus, on y rentre par cooptation ou par recommandation. En fait, on crée un nouvel univers et l enjeu est de faire connaître son réseau social dédié. Pour Vincent Bonneau, sur un réseau social, on a un nouveau moyen de distribuer des services en jouant des recommandations et en générant une forme de fidélisation. Le gros avantage du réseau social, c est que virtuellement ça ne coûte rien. L intérêt aujourd hui est de développer des applications collaboratives et dédiées, ce qui implique une volonté de valorisation : le réseau s est informatisé, wébisé et l entreprise veut le professionnaliser. Le réseau social devient donc une application d entreprise. Des spécialistes de ce marché se positionnent et les éditeurs classiques essaient tous de placer une fonctionnalité réseau. Expernova, où comment bâtir des relations d affaires Pascal Magnier, fondateur d Expernova marée noire sur les côtes du Golfe du Mexique aux États-Unis, face à de telles problématiques, on a pu bâtir rapidement un écosystème de recherche et identifier des acteurs scientifiques de référence ayant travaillé sur ces sujets. Expernova développe et commercialise le service Web Expernova.com qui permet aux entreprises d appréhender plus facilement le secteur de la recherche, de détecter de nouvelles opportunités d innovation et d identifier des partenaires scientifiques compétents. Plus de 80% des entreprises ont des besoins réguliers en expertise scientifique. Pour faciliter leurs recherches de partenaires, Expernova.com leur fournit la plus grande base de laboratoires de France, et bientôt d Europe. Ce répertoire intelligent identifie les profils scientifiques les plus adaptés aux besoins exprimés. Réseaux sociaux : une conférence le 30 septembre à Agglomération Agglomération organise le jeudi 30 septembre à 17h45, une conférence-débat -Prospectives sur le thème des réseaux sociaux. Elle sera l occasion d y découvrir le rôle qu ils peuvent jouer comme outils intelligents au service du développement de l entreprise. Qu est-ce qu un réseau social professionnel? Quelles sont leurs fonctionnalités? Venez apprendre comment communiquer ou collecter des informations sur vos prospects, clients ou salariés, via les réseaux sociaux autour d une table ronde d experts et de chefs d entreprises qui viendront partager et débattre de leurs expériences. Filière Tic

5 Agenda Vous souhaitez Méditerranée Technopole Créer une entreprise innovante? Tél Implanter ou développer votre entreprise? Tél Vous développer à l international? Tél Recruter? Tél Rencontrer nos responsables filières? Santé, agro, TIC, environnement, eau, tourisme, artisanat Tél Christian Fina Directeur Général des Services de Agglomération Yves Nurit Directeur Général Adjoint des Services Karine Caner Directrice du Développement Économique et de l Emploi Tél Recevez aussi Technopole Infos par mail En complément d Éco Infos, que vous lisez tous les deux mois, Agglomération publie chaque mois Technopole Infos. Technopole Infos s intéresse à l actualité des entreprises par filière (santé, agroalimentaire, TIC, environnement, énergies renouvelables), à la création d entreprises, aux nouvelles implantations, au développement à l international, à l emploi, etc. Technopole Infos informe en temps réel des divers événements organisés par Agglomération. Cette lettre électronique peut vous être envoyée gratuitement sur simple demande. Du 5 au 7 octobre Salon Solutions 2010 Agglomération accueillera des éditeurs de logiciels locaux sur son stand. Cnit-La Défense, Paris Du 9 au 20 octobre Mission Chine Le 12 octobre Rencontres entrepreneurs chercheurs Organisées par Agglomération sur le thème les greentech au service de la chimie et des entreprises de demain Hôtel d Agglomération, Les 4 et 5 novembre Rencontres Qualiméditerranée Sup Agro, Les 17 et 18 novembre DigiWorld Summit Le Corum, Population 31 communes : habitants, 8 e ville française 43 % de la population a moins de 30 ans Une 3 e ligne de tram en chantier Vélomaggs à 6 ans Entreprises, 1 re ville française pour l environnement des entreprises (Ecer 2009) Agglomération plébiscitée par 78 % des cadres et chefs d entreprises (Étude Tns Sofres) au 1 er rang européen en termes de coût de revient des entreprises (KPMG) entreprises sur le territoire communautaire 7 pôles de compétitivité en région : Eau (pôle à vocation mondiale), Eurobiomed (santé), Qualiméditerranée (agro), Derbi (énergies renouvelables), Optitec (optique-photonique), Gestion des Risques, Trimatec (technologies innovantes au service du nucléaire) Domaines d excellence Santé : cancer, neurosciences, infectiologie, diagnostic Agronomie : viticulture-œnologie, alimentation-nutrition Technologies de l information : simulation numérique, logiciels de gestion, jeux vidéos Environnement : chimie de l environnement, énergies renouvelables Eau : identification et mobilisation des ressources, gestion concertée, réutilisation Le 23 novembre Les Rencontres Artisanales Organisées par Agglomération, en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Hérault, sur le développement durable CMA 34, Les 25 et 26 novembre Mission Eco-construction Organisée par Agglomération Bruxelles Le 30 novembre Diagnostic Médical Bio-connexion #2 Du 7 au 8 décembre Forum de la Création et de la Reprise d Entreprises Le Corum, Agglomération en chiffres Formation-Recherche, étudiants, retenue dans le cadre du plan Campus, 5 e site français dans le domaine de la recherche : BRGM, CEMAGREF, CIRAD, CNRS, IFREMER, INRA, INSERM, IRD 4 e CHU de France avec salariés Aides à l innovation 12 lauréats en Région au Concours national d aide à la création d entreprises, dont 10 accompagnés par Agglomération en 2010 Création d entreprises innovantes 1 re région française pour la création d entreprises Le Business and Innovation Centre de Agglomération, meilleur incubateur mondial (NBIA 2007), labellisé Soft Landings pour l accompagnement d entreprises étrangères (NBIA ) et certifié ISO par l Afnor en 2009 Plus de 445 entreprises créées avec l aide du Business and Innovation Centre de Agglomération Un taux de pérennisation supérieur à 80 % à 3 ans (moyenne nationale 63,4 % référence Insee) Le 30 septembre -Prospectives Conférence-débat organisée par Agglomération sur le thème des réseaux sociaux : quel rôle peuvent-ils jouer comme outils intelligents au service du développement de l entreprise?, qu est-ce qu un réseau social professionnel?, quelles sont leurs fonctionnalités?, etc. Hôtel d Agglomération, Inscription gratuite et obligatoire Immobilier et foncier d entreprises 18 parcs d activités industrielles, technologiques, scientifiques et ludo-commerciales 2 pépinières d entreprises : Cap Alpha, pépinière Greentech, pour les sciences du vivant et Cap Oméga pour les technologies de l information 4 hôtels d entreprises : Millénaire (technologies de l information) ; Cap Gamma, Cap Delta et Cap Sigma (biopharmacie) et 3 bâtiments supplémentaires en projet dans le cadre du Biopôle Euromédecine 1 hôtel d entreprises internationales, le MIBI, International Business Incubator (livraison fin 2010) 2 Villages d Entreprises Artisanales et de Services : Parc en zone franche urbaine et Hannibal Des ateliers-relais et des bureaux Développement International Accords de coopération avec Shanghai, Seattle, Troy-New York, Sherbrooke, Québec et Milan Maisons du Languedoc-Roussillon à Bruxelles, Londres, Milan, New-York et Shanghai Congrès d affaires 3 e pôle français de tourisme d affaires en 2009 Principale destination de congrès médicaux en France Éco Infos nº26 Septembre/octobre 2010 Directeur de la publication : Gilbert Pastor Mise en page et infographie : Wonderful Photos : Agglomération, Cenote Christian Goutorbe Impression : CBE Production Routage : Routage Service Dépôt légal : septembre 2010 Agglomération 50 place Zeus - CS CEDEX 2 Tél Fax Une erreur s est glissée dans notre précédent numéro, en page 3 : la licence Pro Jeux Vidéo est dispensée à l Université 3 PEFC/

BICby Montpellier Méditerranée Métropole

BICby Montpellier Méditerranée Métropole BICby Montpellier Méditerranée Métropole Donnez de l ambition à votre startup! www.bic.montpellier3m.fr Meilleur incubateur mondial Seul incubateur français dans le TOP 10 mondial BICby Montpellier Méditerranée

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Dossier de presse - Jeudi 1 er mars 2007. Contact presse : Francis Attard Tél. : 04 67 13 64 34 - Mail : f.attard@montpellier-agglo.

Dossier de presse - Jeudi 1 er mars 2007. Contact presse : Francis Attard Tél. : 04 67 13 64 34 - Mail : f.attard@montpellier-agglo. Dossier de presse - Jeudi 1 er mars 2007 DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE La forte attractivité de l Agglomération dope sa croissance Contact presse : Francis Attard Tél. : 04 67 13 64 34 - Mail : f.attard@montpellier-agglo.com

Plus en détail

Au contact du top 100 logiciel

Au contact du top 100 logiciel INVEST IN Côte d Azur Au contact du top 100 logiciel Leader en innovations TIC depuis 1959 A NOS ATOUTS CÔTE D AZUR : INTERNATIONALE, ATTRACTIVE ET CONNECTEE 1 re région française pour l accueil d investissements

Plus en détail

Étude économique des entreprises accompagnées par le Business & Innovation Centre de Montpellier Méditerranée Métropole Edition 2015

Étude économique des entreprises accompagnées par le Business & Innovation Centre de Montpellier Méditerranée Métropole Edition 2015 L entreprise innovante, moteur de croissance Étude économique des entreprises accompagnées par le Business & Innovation Centre de Edition 2015 Seul incubateur français classé dans le TOP 10 mondial UBI

Plus en détail

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre.

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR RECHERCHE une fusion De COMPÉTENCES qui fait la Différence DES filières MOTEURS s implanter au parc méditerranéen

Plus en détail

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015 Fiche de Presse CABINET DU PRÉSIDENT SERVICE PRESSE MERCREDI 7 JANVIER 2015 FRENCH TECH MONTPELLIER LA SUNNY FRENCH TECH ATTITUDE APPEL À IDÉES NATIONAL Les données de la Cité intelligente ouvertes aux

Plus en détail

Des formations à la hauteur de votre ambition

Des formations à la hauteur de votre ambition Des formations à la hauteur de votre ambition n Agroalimentaire n Agronomie tropicale et méditerranéenne n Amélioration des plantes n Biodiversité et ingénierie des écosystèmes Cultivons la réussite n

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Jean-Pierre Brocart. Incubateur National Multimédia Belle de Mai. brocart@belledemai.org

Jean-Pierre Brocart. Incubateur National Multimédia Belle de Mai. brocart@belledemai.org La valorisation de la recherche par la création d entreprises innovantes Le rôle des incubateurs Jean-Pierre Brocart Incubateur National Multimédia Belle de Mai brocart@belledemai.org Les mesures prises

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Le Cluster Solaire/MCIC, un outil pour appuyer le développement industriel vert STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE Plan Solaire Marocain Plan Eolien

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement Inauguration de la Résidence Campus Méditerranéen de IAMM / CIHEAM Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie

DOSSIER DE PRESSE. Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie DOSSIER DE PRESSE Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES Contexte Au 1 er janvier 2016, la nouvelle Région Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes formera une seule et même entité

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie.

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie. Cluster Solaire Immeuble ZENITH 1, Rez-de Chaussée et 4 ème étage, Lotissement CIVIM, Lots N 19-20, Le Zénith 1, Sidi Maârouf, Casablanca Standard: 0522585350 Fax: 0522787986 contact@clustersolaire.ma

Plus en détail

Biopôle de Gerland. Présentation des projets

Biopôle de Gerland. Présentation des projets Biopôle de Gerland Présentation des projets Une économie lyonnaise tirée par des filières prioritaires et le développement de grands sites économiques Une stratégie de développement économique offensive

Plus en détail

Création d un Cluster Logistique en Région Provence Alpes Côte d Azur

Création d un Cluster Logistique en Région Provence Alpes Côte d Azur C l u s t e r P a c a L o g i s t i q u e Création d un Cluster Logistique en Région Provence Alpes Côte d Azur Le Cluster Paca Logistique, candidat aux labellisations Pôle de compétitivité et PRIDES,

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Tél +33 (0)4 13 94 04 39 / Fax +33 (0)4 13 94 04 10 2 Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Jacques Pfister, Président de la CCI

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE TECHNIQUE POUR l APPUI A L ELABORATION DE LA STRATEGIE DE SPECIALISATION INTELLIGENTE (3S) EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

MISSION D ASSISTANCE TECHNIQUE POUR l APPUI A L ELABORATION DE LA STRATEGIE DE SPECIALISATION INTELLIGENTE (3S) EN LANGUEDOC-ROUSSILLON MISSION D ASSISTANCE TECHNIQUE POUR l APPUI A L ELABORATION DE LA STRATEGIE DE SPECIALISATION INTELLIGENTE (3S) EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Réalisation d une étude en vue de la création d une «Agro-chimie

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES O B J E C T I F 1. 2 F A I R E D E L I N N O V A T I O N L E M O T E U R D E L A C O M P E T I T I V I T E D E S E N T R E P R I S E S PRESENTATION GENERALE DE L OBJECTIF Cet objectif vise à améliorer

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie DERBI : Accélérer l innovation Le Pôle de Compétitivité DERBI, dont le siège est situé à Perpignan en Région Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Le Groupe Sup de Co Business School et l Institut Consulaire de Formation s implantent au sein de Oz Montpellier Nature Urbaine

Le Groupe Sup de Co Business School et l Institut Consulaire de Formation s implantent au sein de Oz Montpellier Nature Urbaine Jeudi 17 janvier 2013 Le Groupe Sup de Co Business School et l Institut Consulaire de Formation s implantent au sein de Oz Montpellier Nature Urbaine Oz Montpellier Nature Urbaine est situé sur les territoires

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Edition Digital Open Labs Du 21 au 23 février 2014 à l INSA. Dossier de presse

Edition Digital Open Labs Du 21 au 23 février 2014 à l INSA. Dossier de presse Edition Digital Open Labs Du 21 au 23 février 2014 à l INSA Dossier de presse Sommaire I. Startup Weekend : une communauté mondiale 1/ Qu est-ce qu un startup weekend? 2/ Les valeurs de l évènement 3/

Plus en détail

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise 3 e Etats Généraux de l économie lyonnaise Grand Lyon, L Esprit d Entreprise Introduction par Olivier TORRES Chercheur associé EM LYON Spécialité: Management des PME et Territoires 2 3 e Etats Généraux

Plus en détail

BIC de Montpellier Agglomération

BIC de Montpellier Agglomération BIC de Montpellier Agglomération Centre Européen d accompagnement à la création d entreprise innovantes Nicolas Clavel Chargé de mission BIC Montpellier Cap Alpha - Cap Omega Nos financeurs : Nos labels

Plus en détail

Aides et Subventions

Aides et Subventions S SOSCOP CONSEIL EN AIDES ET SUBVENTIONS PUBLIQUES Aides et Subventions Conseil et assistance aux entreprises Sarl SOSCOP entreprise indépendante au capital de 7 000 RCS Nanterre 482 461 779 APE 7022Z

Plus en détail

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives DOSSIER de presse - décembre 2014 Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives Rappel du contexte En dépit d atouts indéniables, le territoire n a pas atteint une visibilité suffisante

Plus en détail

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques :

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques : Principales missions opérationnelles : Action économique, tourisme, e ACTION ECONOMIQUE Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique :66 postes Surfaces en hectares (cumul)

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var

www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var SOMMAIRE Introduction page 3 Le travail en réseau : un atout pour les entreprises et pour les territoires page 4 Un atout pour les entreprises

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. «Montagne inventive»

DOSSIER DE CANDIDATURE. «Montagne inventive» DOSSIER DE CANDIDATURE «Montagne inventive» sommaire I) Le tourisme au cœur de la dynamique du territoire Savoie Mont-Blanc...2 ii) Un projet de Pôle touristique d excellence en quatre axes...4 Axe 1 -

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

les Solutions pour la Distribution

les Solutions pour la Distribution SPIRAL Group, les Solutions pour la Distribution SPIRAL est un groupe international au service de la Distribution. L expertise de SPIRAL Group repose sur une double dynamique :sa connaissance de l organisation

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE. Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE. Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION pour recruter un ingénieur agronome RENTREE 2015 L ingénieur agronome : Son profil

Plus en détail

Vademecum communication. À l usage des porteurs de projets IdEx Bordeaux et Investissements d avenir du campus bordelais

Vademecum communication. À l usage des porteurs de projets IdEx Bordeaux et Investissements d avenir du campus bordelais @ Vademecum À l usage des porteurs de projets IdEx Bordeaux et Investissements d avenir du campus bordelais Comprendre les Investissements d avenir et l IdEx Bordeaux L enseignement supérieur et la recherche

Plus en détail

L Europe aide l envol du pôle aéronautique de l agglomération bayonnaise

L Europe aide l envol du pôle aéronautique de l agglomération bayonnaise L Europe aide l envol du pôle aéronautique de l agglomération bayonnaise www.europe-en-aquitaine.eu La Communauté d agglomération de Bayonne, Anglet, Biarritz (CABAB) aménage une plateforme industrielle

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2015/01-02 relatif à l accréditation de l Ecole nationale supérieure des mines de Saint-Etienne à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet Dossier A : Renouvellement, à compter du 1er septembre

Plus en détail

Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes

Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes Annexe 1 2 Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes Renforcer la dynamique partenariale et opérationnelle engagée autour de la stratégie touristique 2013-2015 Qu il s agisse de la promotion, de

Plus en détail

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007 Les pôles de compétitivité Un outil pour le développement économique des villes et régions européennes. Compte rendu du colloque des 11 et 12 octobre 2007, Organisé par l Ambassade de France en République

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR

Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR Journée Biodev Montpellier, 20 novembre 2014 Eurobiomed: Pôle de compétitivité? Qu est ce qu un pôle de compétitivité? Une initiative du gouvernement français

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

espaceentreprises.rhonealpes.fr CAP SUR LA CROISSANCE

espaceentreprises.rhonealpes.fr CAP SUR LA CROISSANCE espaceentreprises.rhonealpes.fr CAP SUR LA CROISSANCE BESOIN DE DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ? PENSEZ AU PLAN PME Dans le cadre de la stratégie régionale de développement économique et d innovation 2011-2015,

Plus en détail

www.hubstart-paris.com

www.hubstart-paris.com www.hubstart-paris.com HUBSTART PARIS ACCÉLÉRATEUR DE RÉUSSITE Avec la démarche collective de promotion internationale sous la marque Hubstart Paris, le territoire du Grand Roissy renforce son ouverture

Plus en détail

La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan

La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr Avec la Région,

Plus en détail

CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5)

CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5) CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5) Titre de niveau I, enregistré au RNCP par arrêté du 17/06/11 publié au JO du 10/08/11 code NSF 312, titre délivré

Plus en détail

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire DOSSIER DE PRESSE Jeudi 29 novembre 2012 Forum développement économique CREA / Région Haute-Normandie La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire La CREA s est dotée

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature RESEAUX THEMATIQUES FRENCH TECH Dossier de candidature DEPOT DES CANDIDATURES : Les dossiers de candidature ne doivent pas faire plus de 30 pages (plus un maximum de 10 pages d annexes). Pour les écosystèmes

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir La Silver Valley et sa méthode d évaluation de l innovation Présenté par Benjamin Zimmer Avant propos : Silver Valley est un écosystème propice

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Présentation du Technopôle de l Environnement Arbois-Méditerranée

Présentation du Technopôle de l Environnement Arbois-Méditerranée Présentation du Technopôle de l Environnement Arbois-Méditerranée Il existe en France 49 Technopôles 2001 et 2010 : Technopôle Arbois- Méditerranée 1 er Technopôle de France dédié à l Environnement Objectifs

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

SYLABE et Plaine innovation Meeting

SYLABE et Plaine innovation Meeting La Seine Saint Denis, et plus particulièrement le territoire de Plaine Commune concentre un pôle important de compétences tant au niveau des entreprises que de la recherche et des formations pluridisciplinaires

Plus en détail

> Positionnement d Averoes

> Positionnement d Averoes > Positionnement d Averoes Depuis plus de 10 ans, l équipe d Averoes se retrouve autour de valeurs communes : l'engagement auprès de nos clients, la qualité des audits et des solutions réseau que nous

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Intervenants : Alain DENAT, pôle CREAHd Ferran YUSTA GARCIA, ENSAP Bordeaux Gérard LIBEROS,

Plus en détail

Recherche. & Développement ; Innovation. Vivadour RAPPORT AUX ASSOCIES 2013/2014

Recherche. & Développement ; Innovation. Vivadour RAPPORT AUX ASSOCIES 2013/2014 46 Vivadour RAPPORT AUX ASSOCIES 2013/2014 Recherche & Développement ; Innovation La Recherche et Développement dans le Groupe VIVADOUR est une démarche engagée il y a plusieurs années dans le but d apporter

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures Grand Prix national «le génie écologique au service des enjeux de la politique de l eau» 1 - contexte et objet de l appel à projets Le ministère de l Ecologie, du Développement Durable

Plus en détail

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro Le Doctorat comment Ça marche Quelques pistes pour vous aider 1 c est: environ 200 doctorants, rattachés à 4 Ecoles Doctorales accueillis dans 21 laboratoires de Recherche (UMR) Directeur scientifique

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail