Notre métier, plus que jamais, est de servir le vôtre. N hésitez pas à nous contacter et vous en aurez la preuve. TEMA presse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notre métier, plus que jamais, est de servir le vôtre. N hésitez pas à nous contacter et vous en aurez la preuve. TEMA presse"

Transcription

1

2

3 C est là l objectif de notre démarche permanente. Elle s illustre dans plusieurs de nos prestations qui font l objet d un article dans cette édition de votre magazine : des formalités pratiques et rapides avec notre Centre de Formalités des Entreprises (pages 8 et 9) ; de nos conseillers pour un diagnostic confidentiel personnalisé et gratuit de votre entreprise (pages 12 et 13) ; la Cellule Triple A (Action Anti-crise dans l Artisanat) pour faire face à d éventuelles tensions liées au contexte économique difficile (page 36). Notre mission et notre volonté d être à votre service se voient encore renforcées par la régionalisation du réseau des Chambres de métiers et de l artisanat en Région Provence- Alpes-Côte d Azur (lire en page 14). Ce processus volontaire dans lequel nous nous engageons permettra d optimiser nos moyens pour être plus à l écoute de vos besoins et d apporter des solutions à vos problématiques de chefs d entreprise. Notre métier, plus que jamais, est de servir le vôtre. N hésitez pas à nous contacter et vous en aurez la preuve. TEMA presse

4 epuis plus de trente ans, la remise des prix Stars & Métiers par les Banques Populaires, le réseau des Chambres des métiers et de l artisanat et la Société de Caution Mutuelle Artisanale est un moment privilégié pour célébrer la richesse et la diversité de l artisanat en valorisant des chefs d entreprise remarquables en matière d innovation, de gestion des ressources humaines ou de dynamisme commercial.

5

6 u ils soient pâtissiers, chocolatiers, glaciers ou confiseurs, chaque artisan participant à la Route gourmande a été sélectionné par un jury d experts pour la qualité de son savoirfaire et le goût unique de la spécialité présentée. Croquets marseillais, glace au calisson et autres fougasses à l anis vous offriront des saveurs typiquement provençales tandis que vous redécouvrirez castels praliné, palets d or ou financiers au travers de réalisations d une finesse incomparable. Sur l un des quatre itinéraires proposés (Marseille, Côte Bleue, Pays d Aix, Alpilles), choisissez votre halte et cédez à ces douceurs, véritables chefs-d œuvre à déguster ou à offrir. Pour découvrir la sélection de cette édition , connectez-vous sur le site de l opération, gourmande.cma13.fr. Vous y trouverez une présentation des spécialités proposées ainsi que les horaires et coordonnées complètes des professionnels d exception qui vous les présenteront. Vous pourrez sélectionner vos artisans favoris et composer vos itinéraires personnalisés. Plébiscitée depuis sa création, la Route Gourmande continue de se développer grâce au financement de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, de la Ville de Marseille, de la Banque Populaire Provençale et Corse et de MAAF Assurances. Et parce qu elle offre un accès privilégié à la fois à l excellence du savoirfaire artisanal et à la culture culinaire locale, son édition figure au programme officiel de Marseille-Provence, Capitale européenne de la culture.

7 L200 CLUB CAB LE PICK-UP INCREVABLE à partir de HT ** soit TTC (1) sous conditions de reprise * TVA RÉCUPÉRABLE - PAS DE TVS - PAS DE MALUS (1) Prix du L200 Club Cab 2.5 DI-D 136 ch Inform à TTC reprise Argus * déduite. *Reprise de votre ancien véhicule de cylindrée et puissance administrative inférieure ou équivalente, aux conditions Argus (valeur Argus au cours du jour, sous déduction de 15 % pour frais et charges professionnels, des frais de remise à l état standard et du kilométrage excédentaire - au-delà de km/an) plus TTC. **TVA récupérable pour les véhicules assujettis. Modèle présenté : L200 Club Cab 2.5 DI-D 178 ch Intense à TTC (peinture métallisée incluse 550 ) déduction faite de l offre de reprise Argus * sur votre ancien véhicule. Offre valable jusqu au 31/ 10/2012 chez les concessionnaires participants. Tarifs Mitsubishi Motors maximum autorisés en vigueur en France métropolitaine au 15/03/2012 chez les distributeurs participants. M MOTORS AUTOMOBILES FRANCE SAS au capital de RCS PONTOISE n , avenue du Fief Cergy Pontoise Cedex. Consommations mixtes gamme L200 Club Cab (normes CEE) : de 8,0 à 8,1 L/100 km. Émissions CO 2 (normes Euro 5) : de 212 à 215 g/km. MITSUBISHI MARSEILLE - PASSERELLE RABATEAU Village Automobiles - 4, Boulevard des Aciéries MARSEILLE RCS PARIS Siège social : 22-30, avenue de Wagram, Paris Avec EDF Pro, vous aider à développer votre activité, c est vous simplifier la gestion de vos contrats d énergies. Grâce à l espace Client Pro, vous pouvez consulter vos factures 24 h / 24, communiquer vos relevés d index et payer en ligne votre consommation réelle sans avance de trésorerie. Découvrez tous les avantages de l espace Client Pro et créez le vôtre sur edfpro.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

8 La Direction de l information et des formalités occupe tout le rez-de-chaussée du siège de la Chambre de métiers, boulevard Pèbre à Marseille. Derrière le décor de l accueil, on devine une activité de fourmilière : bruissement de papiers, allées et venues affairées, sonneries feutrées du téléphone C est là que bat le cœur administratif de la vie artisanale dans les Bouches-du-Rhône. Nos agents vous informent sur les démarches que vous souhaitez réaliser (création, modification, cessation d entreprise, contrat d apprentissage ), les pièces et justificatifs à fournir. Selon vos besoins, ils vous orientent vers les services et prestations utiles : ceux que la CMA 13 propose, ceux de ses partenaires privés et publics L accueil téléphonique vous apporte le même type d information que l accueil physique, avec la même continuité de service : de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 tous les jours ouvrés et toute l année sans interruption, y compris l été et pendant les fêtes de Noël. Le CFE de la Chambre de métiers est votre guichet unique pour accomplir dans un même lieu toutes vos formalités : la création, la modification (transfert d adresse, modification ou adjonction d activité, changement de dirigeant, changement de statut juridique ), la cessation d activité. À Marseille et dans les trois agences de la CMA 13 (lire cicontre), des agents vous reçoivent sans rendez-vous et vous guident dans vos déclarations. Ils contrôlent leur conformité administrative, les centralisent et les enregistrent, puis les transmettent en 24 heures à tous les organismes utiles (greffes des tribunaux de commerce, RSI, Insee, Urssaf, services fiscaux ). Le Répertoire des métiers, c est le recensement de l Artisanat : y figurer est le signe incontestable d appartenance à notre secteur. C est une obligation pour tout chef d entreprise dont l activité est artisanale. Dès que quelque chose change dans la vie de votre entreprise (voir point 3), vous devez le signaler au CFE de la CMA 13 pour que les inscriptions et mentions relatives à votre activité soient mises à jour. Si vous ne le faites pas, vous vous exposez à des complications administratives qui vont gêner votre travail, provoquer des litiges ou poser problème dans vos démarches, par exemple lors de la signature d un contrat d apprentissage. Une équipe est dédiée à l accompagnement des entreprises, des apprentis et des CFA dans la préparation et l enregistrement des contrats d apprentissage. Les agents assurent le succès de l enregistrement du contrat en vérifiant que ses termes sont conformes aux règles (période, âge de l apprenti, immatriculation de l entreprise, qualification du maître d apprentissage, rémunération ), avant signature par l artisan employeur, l apprenti et le CFA d accueil de l apprenti. Le contrat enregistré leur est ensuite communiqué, ainsi qu aux partenaires concernés (Urssaf, Dares, Dirrecte, Conseil régional Paca ). Le travail de la DIF est encadré par une charte qualité qui fixe notamment des engagements de délais pour le traitement des courriers et des mails reçus, respectivement cinq jours ouvrés et 48 heures.

9 cartes d artisan à distribuer chaque année, ce n est pas rien! Le guichet unique délivre aussi les cartes d artisan, de commerçant ambulant, les extraits et les certificats de non-inscription du Répertoire des métiers, les imprimés de résiliations de contrat d apprentissage et diverses attestations (période d apprentissage, qualité artisanale, qualification professionnelle ). Verser la taxe d apprentissage à la Chambre de métiers, c est assurer la relève des métiers. Si les résultats de collecte ont progressé de euros ces cinq dernières années, on le doit en grande partie à la mobilisation méthodique des agents qui assistent les entreprises artisanales et les cabinets comptables dans l élaboration des bordereaux de taxe d apprentissage. Votre choix d établissement de formation est scrupuleusement respecté et, si vous n avez pas de préférence, votre taxe est réorientée directement vers les CFA du secteur des métiers. Le Répertoire des métiers est un fichier protégé. On n accède aux informations qu il renferme qu en suivant une procédure stricte de demande de renseignements. Elle permet aux demandeurs d obtenir des extraits d immatriculation, de radiation ou de non-immatriculation faisant état de l ensemble des inscriptions et mentions connues d une entreprise : adresse, nom du dirigeant, numéro de Siret, existence ou non d une procédure collective, déclaration d insaisissabilité et de patrimoine affecté (nouveau régime de l EIRL), réalité d un titre ou d une qualité pour le chef d entreprise (Artisan, Artisan d art, Maître artisan ), etc. À partir des données CFE-RM- Apprentissage, la DIF produit des statistiques sur l Artisanat des Bouchesdu-Rhône. Ces données aident la CMA 13 et ses partenaires à mieux connaître la réalité des entreprises et de l apprentissage pour mieux adapter leurs services et prestations, par exemple en mettant sur pied des formations ou opérations économiques ajustées à un territoire et à un secteur d activité. Au rez-de-chaussée du siège marseillais de la CMA 13 et dans les agences, personnes sont reçues chaque année lors des permanences tenues par les partenaires du monde artisanal : banques, centres de gestion, Ordres des avocats, Ordre des experts-comptables, Chambres des huissiers de justice et des notaires, sociétés de cautionnement mutuel, mutuelles, assurances, organismes sociaux, Centre d information et de prévention des difficultés La DIF assure la présence de ses équipes de façon permanente à Marseille mais aussi sur le reste du département avec ses agences d Arles, Salon-de-Provence et Venelles. Contacts : Agence de Venelles 1 Impasse du plateau de la Gare Venelles Votre assistant formalités : Christel Girardot Agence de Salon de Provence La Boutique Cours Gimon Salon-de-Provence Votre assistant formalités : Audrey Heidenfelder Agence d Arles Les bureaux de Fourchon 1 bis avenue Charlie Chaplin Arles Votre assistant formalités : Élisabeth Poussin / ) + + ) + +) + +

10 ous avez besoin d emprunter pour investir, consolider financièrement votre activité, créer ou reprendre une entreprise artisanale? Pour accorder le crédit, la banque a besoin de garanties pour sécuriser le remboursement. La caution mutuelle est une de ces garanties professionnelles. En cas de défaillance de votre part, la société de cautionnement mutuel à laquelle vous avez souscrit (Socama pour un prêt à la Banque Populaire Provençale et Corse, Siagi pour un prêt dans n importe quelle autre banque) rembourse à votre place jusqu à 80 % du montant de votre prêt. Bien sûr, le cautionnement n est pas gratuit : le principe de la caution mutuelle, c est de mutualiser le risque. Et donc de verser une participation financière pour alimenter le mécanisme de solidarité qui interviendra si vous ne pouvez plus rembourser. Le plus souvent intégré au montant du crédit, le coût de la caution correspond à un pourcentage de ce montant, payable en une seule fois au moment du déblocage des fonds par la banque. Les banques cherchent à partager le risque. Dans la plupart des cas, le crédit ne peut être accordé si l emprunteur n apporte pas de garanties : hypothèque immobilière, véhicule gagé, nantissement de matériel, caution personnelle La caution mutuelle est une garantie certaine : la banque sera remboursée dans les proportions fixées lors de la signature du prêt. L autre grand avantage est qu elle réduit la part de vos biens professionnels ou de votre patrimoine impliqués dans le remboursement de la dette. Elle est donc indispensable à qui veut emprunter et dormir sur ses deux oreilles. Bon à savoir : le Fonds départemental des entreprises artisanales (FDEA) peut financer la moitié du coût de votre caution mutuelle, si vous êtes repreneur ou dirigeant d une entreprise artisanale âgée de deux ans et plus. Acquisition de fonds de commerce ou fonds artisanal. Acquisition de terrain, de murs professionnels, construction, travaux gros œuvre, second œuvre. Acquisition de mobilier, matériel professionnel. Aménagement, mise aux normes. Acquisition de parts sociales ou actions. Droit d entrée franchises. Besoin en fonds de roulement, investissement immatériel, frais. ) +

11 ORDRE > EFFICACITÉ > SÉCURITÉ > SUCCÈS PLANCHERS ET HABILLAGES Mobilier / RAYONNAGES TIROIRS / Bacs À becs / ÉTAGÈRES ARRIMAGES ET ACCESSOIRES GALERIES / RAMPES / COFFRES SIGNALISATIONS POUR TOUS VÉHICULES ET PROFESSIONS CONTACTEZ-NOUS POUR CONNAîTRE VOTRE DISTRIBUTEUR TEL

12 e diagnostic d approche globale vous propose de faire le point sur votre entreprise en 2h30. Ce temps que vous prenez, vous allez voir que c est du temps gagné. Un conseiller CMA13 vous propose un rendez-vous et vient vous voir dans vos bureaux ou votre atelier. Aidés d un questionnaire complet, vous allez faire ensemble le tour de votre entreprise : votre histoire, votre activité, vos projets, votre dynamique, votre gestion administrative et financière (suivi, trésorerie, investissement, prix de vente ), vos méthodes commerciales et marketing (connaissance de vos concurrents et de vos clients, démarches ), vos pratiques de production et d achat (négociation fournisseurs, évolutions du métier, suivis des stocks, respect des réglementations ), votre gestion des ressources humaines (besoins en personnel, organisation, formations ), votre vision de l avenir (problèmes, projets, envies de progrès, état d esprit, développement, carnet de commande ). Un point sera fait dans le cadre de ce diagnostic sur vos actions d intérêt régional. L entretien est simple, concret,

13 global. Mais il ne se limite pas à un jeu de questions-réponses. Ce n est pas un «sondage», c est une réflexion commune qui commence avec votre conseiller. Les réponses issues de cette réflexion sont notées sur un logiciel : vous en validez le contenu au fur et à mesure. Dès la fin de l entretien, le logiciel fournit un résultat immédiat, commenté par le conseiller. Vous avez sous les yeux une première analyse objective de votre maîtrise des différents domaines de la gestion d entreprise. Vous allez vous dire «ça, je savais que je le faisais bien», ou encore, «je ne pensais pas être aussi performant sur ce point». Vous allez vous dire aussi «là, je peux facilement faire mieux», ou encore «il y a quelques bonnes habitudes que je pourrais prendre», et même «ça, je pensais que c était inutile, et en fait ça peut vraiment m aider dans mon activité». Sur la base de ce résultat, une autre réflexion commence : sur quoi voulez-vous travailler? Quelles sont vos priorités? Profiter des outils utiles dans la gestion quotidienne de votre entreprise? Vous former pour améliorer vos pratiques commerciales ou votre façon de manager? Tirer parti de conseils ponctuels ou d un accompagnement dans la durée pour relancer votre activité, la développer ou au contraire la stabiliser, voire la céder? Vous allez choisir avec votre conseiller ce qui est bon pour vous, ce qui va vous aider à piloter l entreprise avec plus d efficacité, de confort et de facilité pour l amener là où vous voulez. Vous allez construire un plan d action adapté à vos objectifs, vos envies, votre disponibilité. Le conseiller rédige avec vous, rapidement, une synthèse qui reprend les points essentiels du diagnostic et l ensemble du plan d action. Cette synthèse vous sera adressée dans les 15 jours suivant l entretien. Mieux encore : en fonction de vos besoins, le conseiller CMA13 peut rester encore un moment dans l entreprise pour vous aider à créer, installer et prendre en main de premiers outils de gestion simples, personnalisés, immédiatement applicables, par exemple : calcul de vos coûts de revient, mise en place d un fichier client, tableau comparatif fournisseur et argumentaire de négociation, questionnaire de recrutement À chaque étape de votre programme, la bonne personne prend contact avec vous au bon moment, valide avec vous l état d avancement de votre projet et vous conseille pour continuer à avancer tout simplement. )+

14 l occasion de leurs Assemblées générales, les élus de ces cinq Chambres départementales se sont engagés en juin dans une dynamique collective qui permettra d affecter davantage de moyens au service des artisans du territoire. D ici là, les cinq Chambres départementales travailleront de concert pour élaborer et mettre en œuvre des politiques régionales en matière de formation initiale et continue et de développement économique. La généralisation des bonnes pratiques au sein du réseau régional va contribuer à une amélioration de la qualité du service aux entreprises. Même si cela peut sembler paradoxal, la mutualisation renforcera aussi les moyens d une politique de proximité, les économies réalisées étant réaffectées au service direct des artisans. La régionalisation permettra également de drainer plus de financements vers le secteur des métiers qui, avec ses TPE en région PACA, est l un des principaux moteurs de l économie locale. Elle renforcera la capacité du secteur à investir tout en lui donnant les moyens de se moderniser. Un plus grand nombre d actions, notamment d accompagnement individuel en entreprise, pourront être menées afin de guider les artisans de la Région vers davantage de réussite et de développement dans leurs entreprises. Dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), la mutualisation des services de support a été imposée aux Chambres de métiers pour permettre des gains d échelle et de moyens. Dans son esprit, cette mutualisation doit se poursuivre pour permettre un fonctionnement plus performant du service public aux artisans. Par ailleurs, c est à l échelle régionale que se conduisent aujourd hui les grands chantiers du ressort des chambres consulaires : le programme de développement économique, le plan de qualité apprentissage et le plan pluriannuel d investissement, sans oublier l Université Régionale des métiers et de l Artisanat (URMA). «C est une décision historique au sein du secteur des métiers. Nous sommes la première région de France à ainsi acter que nous constituerons librement une Chambre de Région à l occasion du scrutin électoral 2015», commente-t-on à la Chambre régionale de métiers et de l artisanat Provence-Alpes-Côte d Azur. Notre région montre ainsi la voie d un service renouvelé et optimisé aux entreprises artisanales.

15 onçus pour faciliter les obligations sociales des entreprises, les portails de Net Entreprises, de l Urssaf, et du RSI répondent à vos attentes, en permettant l adhésion en ligne, l accompagnement pour réaliser les déclarations et le télérèglement des cotisations. Le contact direct avec certains organismes est facilité et le suivi de vos comptes est également accessible. Parmi les premiers bénéfices de la dématérialisation des formalités, la télédéclaration permet plus de souplesse que l envoi d une déclaration «papier». Elle peut être modifiée autant de fois que vous le souhaitez avant la date d échéance. S il suscite souvent des inquiétudes chez les usagers, le télérèglement est pourtant totalement sécurisé. En effet, aucun transfert d argent n est fait par Internet. Il s agit simplement de transmettre à une banque un ordre de paiement pour un organisme désigné. En adoptant le télérèglement, vous évitez retards et pénalités. Le compte bancaire de votre entreprise n est débité qu à la date d échéance, ce qui préserve votre trésorerie. De plus, à la différence d un prélèvement classique, le télérèglement vous permet de moduler le montant que vous souhaitez payer. Pour chaque ordre de paiement, et chaque déclaration, vous recevez un accusé de réception certifiant que ces transmissions ont bien été prises en compte. Adopter la dématérialisation pour les déclarations et les paiements vous permet de respecter vos obligations en temps et heure mais aussi de gagner du temps et de fiabiliser vos envois. Alors oubliez le papier, dématérialisez!

16 MASA AIX 3 route de Galice AIX-EN-PROVENCE Tel DRIVE IN CARS Avenue de la Libération Zone du Trébon ARLES Tel DRIVE IN CARS Impasse de la Montre la Valentine MARSEILLE Tel MASA MARSEILLE 108 boulevard du pont de Vivaux MARSEILLE Tel ÉTOILE MÉDITÉRRANÉE 630 avenue Rhin et Danube VITROLLES Tel Arrêt de travail COMPENSEZ VOTRE PERTE DE REVENUS Caisse régionale d Assurances Mutuelles Agricoles. Entreprise régie par le Code des Assurances. Document et visuels non contractuels. Illustration : Odeka/Agence Christophe. Crédits : Getty Images. Septembre * Selon les limites et conditions xées au contrat. Artisans, commerçants et prestataires de services Groupama vous verse des indemnités journalières en cas de maladie ou d accident*. Pour en savoir plus, contactez votre conseiller Groupama Pro au

17 aîtres d apprentissage, ne vous trompez pas! L apprenti que vous choisirez sera à vos côtés pour deux ans, voire plus selon le parcours choisi. Certes, par définition, un apprenti est là pour apprendre. Il ne faut donc pas s attendre à recruter un ouvrier formé. Néanmoins, il vous est possible d éviter les erreurs de casting. Pour commencer, «il faut être sûr de ce que l on attend d un apprenti», rappelle Rachel Malsang, psychologue et responsable du Centre d aide à la décision du CFA du Val-de-Marne. Ils peuvent avoir entre 15 et 26 ans. Et il ne faut pas juste regarder le salaire qui varie selon l âge, mais aussi la maturité. En effet, ils n auront pas la même expérience à 15 qu à 20 ans». Patrice Houlbert, artisan boulanger à Dieppe (Seine-Maritime) prend par exemple «des apprentis avec un CAP ou niveau CAP, des jeunes qui ont déjà travaillé, qui savent ce qu est le travail. Même s ils ont échoué dans leurs études, ils savent ce que c est de se lever le matin. Le terrain est déjà débroussaillé, je n ai plus qu à leur apprendre le métier», expliquet-il. D autres à l inverse préfèrent les apprentis plus jeunes pour pouvoir les modeler et les former à leurs méthodes de travail. À vous donc de choisir le type d apprenti qui vous ressemble, selon vos desiderata. Pour vous y aider, l idéal est d établir un guide d entretien afin de déterminer les tâches que l on attribuera à l apprenti. «Mais comme ils ont souvent la tête dans le guidon, peu d artisans prennent le temps de le faire», regrette Rachel Malsang. Une fois l annonce rédigée, il vous reste à la diffuser pour que les jeunes sachent que vous cherchez à embaucher un apprenti. Là encore, plusieurs écoles. La méthode la plus courante consiste à se rapprocher de la CMA de votre région, et du CFA le plus proche formant des apprentis dans votre secteur. Certains établissements proposent même des bourses de l apprentissage mettant en relation employeurs et apprentis. Les sites de petites annonces et les réseaux sociaux sont également un moyen efficace de relayer votre offre. Le bouche-à-oreille permet parfois de recruter son apprenti. «C est rare que je prenne quelqu un que je ne connais pas ou que l on ne m a pas recommandé, observe Patrice Houlbert. Généralement, je contacte le CFA et les professeurs m envoient les jeunes qui seront capables de s adapter à mon niveau d exigen-

18 ce». Mais peu importe le moyen choisi, «il ne faut pas négliger les entretiens d embauche, conseille Rachel Malsang. Même si dans certains secteurs comme le BTP, le recrutement se fait surtout par bouche-à-oreille, il ne faut pas hésiter à voir le maximum de candidats». Elle suggère également de «rencontrer la famille avant l embauche afin que tout le monde soit d accord et entende les mêmes choses». Guy Burggraeve, boulanger à Croix (Nord), préconise de commencer le processus de sélection en avance, histoire de ne pas être pris au dépourvu. «J essaye de recruter au mois de mai les apprentis qui commencent en septembre. Dans nos métiers, beaucoup de jeunes viennent parce qu il n y a plus rien d autre. Je leur fais faire un essai pendant leur stage de découverte de fin de collège voir s ils aiment ça car c est un métier difficile. J essaye de les accueillir deux fois en stage d une semaine entre février et juin pour qu ils puissent sentir l odeur de l entreprise. Je veux être sûr qu ils aient envie de faire ce travail et qu ils ne partent pas au bout de quelques semaines de contrat car à ce moment-là, c est plus compliqué de trouver un remplaçant. Je leur explique que l on travaille le dimanche et pendant que les autres s amusent». Rachel Malsang précise néanmoins que «ces stages n ont pas vocation à être des périodes d essai, mais bien des stages d observation». Mais, avec ou sans stage, le plus important est de mettre toutes les chances de votre côté pour que l apprenti aille au bout de son contrat. Et pour Valérie Debrye, responsable pôle apprentissage à la CMA de l Oise, «Le critère principal, c est la motivation du jeune. Ce sont ceux qui posent des questions, qui s intéressent». Malgré tout, le facteur humain n est pas à occulter car le recrutement, c est d abord une question de feeling. Emmanuel Daniel

19 ous venez de recruter un apprenti? Mieux vaut préparer au mieux son arrivée pour que les deux années se passent bien. Avant le début du contrat, vous devez réfléchir à ce que vous comptez lui transmettre et à la façon dont vous souhaitez le faire. Pour cela, il est conseillé de hiérarchiser les enseignements que vous comptez dispenser. Le plus simple est de vous remémorer vos débuts dans le métier. Gardez également bien à l esprit que le jeune que vous accueillez n est pas forcément familiarisé avec l univers de l entreprise, ses règles, ses codes. Lors de son premier jour, prenez du temps pour lui expliquer ce que vous attendez de lui. «Il faut lui remettre le règlement intérieur, lui faire visiter les locaux et lui présenter ses collègues, ainsi que prendre 1 à 2 heures pour lui expliquer comment les journées sont organisées», explique Valérie Debrye, responsable du pôle apprentissage à la CMA de l Oise. Pour Rachel Malsang, psychologue et responsable du Centre d aide à la décision du centre de formation des apprentis du Val-de- Marne, tout doit être fait pour éviter que les apprentis se sentent perdus. «Parfois, ils ne savent pas à qui se référer, qui est leur maître d apprentissage. Il faut, dès le départ, veiller au respect de la réglementation d une part comme de l autre, en établissant un cadre pour chacun, en termes d horaires, de salaire, de vacances». Les collaborateurs doivent également être prévenus de l arrivée du jeune, de surcroît s ils sont amenés à travailler avec lui. Michel Hubert, artisan boulanger en Seine-Maritime, profite de la première journée pour motiver son apprenti en faisant preuve de pédagogie : «Je lui dis de ne pas considérer qu il travaille pour moi, mais pour lui. Une fois son CAP en poche, il ne sera pas encore totalement autonome, il sera apte à exercer un métier mais aura encore des choses à apprendre. Je lui conseille donc d assimiler un maximum de choses pendant qu il est dans mon entreprise». Il est également important de clarifier les rapports hiérarchiques dès le départ. Il faut bien cadrer les jeunes en leur exposant ce que vous attendez d eux. Guy Burggraeve, boulanger à Croix (Nord), prend, lui, le taureau par les cornes en rencontrant systématiquement les parents. «Je les reçois avant que le jeune ne commence son contrat, c est important. Je leur explique les détails pour que tout soit clair et je les invite à rentrer en contact avec moi en cas de problème.»

20 fois recruté, mon but est que l apprenti ne soit rentable le plus vite possible», lance Guy Burggraeve, artisan boulanger à Croix (Nord). Il faut leur faire confiance et leur laisser rapidement faire des tâches de plus en plus complexes. Comme ça l élève obtient son CAP sans problème et nous on dispose d un salarié efficace». Et pour que la progression soit la plus rapide possible, il préconise de laisser une certaine liberté d action à ses jeunes. «Je leur laisse le maximum de possibilités.» Le succès de l apprentissage réside donc dans la confiance mais aussi dans la diversité des tâches attribuées à l apprenti. Il doit toucher aux différents aspects du métier. C est ce qu explique Patrice Houlbert, boucher à Dieppe (Seine-Maritime) : «Je fais aussi bien la plonge ou le nettoyage que le foie gras. Donc je les pousse à faire la même chose. Au départ, je ne leur donne pas de poste attitré, on fait tout ensemble. C est notre rôle de les accompagner. Et suivant leurs compétences je leur donne plus d autonomie. Certains sont plus aptes que d autres à travailler par eux-mêmes rapidement. Mais le but est qu ils touchent à tout. S ils font des erreurs, on essaye de les réparer.» Michel Hubert, boulanger-pâtissier en Seine-Maritime fait lui aussi avancer les apprentis progressivement. «Je les fais démarrer par des pesées, du vernissage de tarte et ils commencent vite à pétrir les pâtes. Évidemment, on ne leur fait pas faire une pièce montée dès le début, on avance progressivement. Il est révolu le temps où ils faisaient la plonge. Ils sont tout de suite actifs».

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h «Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h Quelle forme juridique pour entreprendre? RDV de la Création d Entreprise du 18 novembre 2015 Maître Nathalie MEILLAND-PLANCHE, Avocat Cabinet

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

LES FORMES JURIDIQUES

LES FORMES JURIDIQUES 1 LES FORMES JURIDIQUES Les structures juridiques de l Entreprise Il existe deux types de structures juridiques: L Entreprise Individuelle ou E.I. et l E.I. Responsabilité Limitée La société et plus particulièrement

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité Devenir agent général d assurance Entrepreneur Indépendant Relation onseiller Écoute Clients Libre Proximité Collaborateurs Assurance Quelques chiffres... 13 000 Les agents généraux d assurance sont au

Plus en détail

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 13/11/14 1 Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 Les intervenants Séverine GERVAIS CCI Caen Normandie Boris FLECHE Fédération Française de la Franchise Yvon BEAUFILS Cabinet Tacher Isabelle ANDRIES-LAUDAT

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL 1. POURQUOI? Ce nouveau statut vient répondre à la principale préoccupation des entrepreneurs en nom propre

Plus en détail

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ VOUS AVEZ DES BESOINS PROS NOUS AVONS DES SOLUTIONS PROS Pour vos projets et vos investissements,

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

Une organisation performante est la première clé de votre réussite.

Une organisation performante est la première clé de votre réussite. PACK COMPTABILITE 10 jours de collectif Vous êtes créateur d entreprise, ou vous voulez tout simplement gagner du temps et diminuer vos frais de comptabilité actuels? Une organisation performante est la

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI DOSSIER PRESSE 1 9 j u i n 2 0 1 3 Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI Signature des protocoles de collaboration entre la SIAGI et les Chambres de métiers et de l artisanat

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE DOSSIER D INSCRIPTION FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Dossier à nous retourner complété R-SCE-ENR-3-F PUBLIC : FORMATION 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Futurs créateurs ou repreneurs, tous secteurs

Plus en détail

CONVENTION FFCGEA -SIAGI

CONVENTION FFCGEA -SIAGI CONVENTION FFCGEA -SIAGI Entre : La Fédération Française des Associations de Gestion et de Comptabilité et des centres de Gestion et de l Economie de l Artisanat, association loi 1901 dont le siège est

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Bien se faire conseiller

Bien se faire conseiller Bien se faire conseiller Comment choisir son cabinet d aide à la création Se faire accompagner surtout au début, est vraiment indispensable. Une boutique de gestion est le partenaire idéal pour vous aider

Plus en détail

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER Les garanties LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER SARL GCI, Société à Responsabilité Limitée au capital de 8000,00 Euros dont le siège est situé à Z.I. Saint Maurice, 04100 Manosque, inscrite au

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de Vendée 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise, depuis plus de 30 ans,

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

des associations locales

des associations locales Pour en savoir plus www.credit-agricole.fr Guide de la nouvelle des associations locales les réponses à toutes vos questions Le contrat Complémentaire Santé associations est assuré par PACIFICA, filiale

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

SOLUTIONS De financement. À chaque projet son financement!

SOLUTIONS De financement. À chaque projet son financement! SOLUTIONS De financement À chaque projet son financement! nos solutions pour financer vos projets Les solutions de financement de Groupama Banque sont conçues pour répondre à vos attentes. Des financements

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

Votre Profil.. p.3. Présentation.. p.4. Les avantages... p.5. La rémunération. p.6. Un métier d avenir... p.7. Comment ca marche?... p.

Votre Profil.. p.3. Présentation.. p.4. Les avantages... p.5. La rémunération. p.6. Un métier d avenir... p.7. Comment ca marche?... p. 1 Sommaire : Votre Profil.. p.3 Présentation.. p.4 Les avantages... p.5 La rémunération. p.6 Un métier d avenir... p.7 Comment ca marche?... p.8 Charges et dépenses p.11 2 Passionné par l immobilier Vous

Plus en détail

Assurer mon cre dit immobilier

Assurer mon cre dit immobilier Assurer mon cre dit immobilier Pour concrétiser votre projet immobilier, vous avez besoin d obtenir un crédit immobilier ainsi qu une assurance emprunteur. L assurance emprunteur sera mise en jeu lorsqu

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée en10 points Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d État chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 CHAPITRE 1 LE STATUT FISCAL Dans ce chapitre,

Plus en détail

F.A.Q www.laboiteaservices.com

F.A.Q www.laboiteaservices.com F.A.Q www.laboiteaservices.com Innovation : Une nouvelle façon d acheter un service 1. Généralités... 1 2. Le statut auto-entrepreneur... 4 3. Salarié C.E.S.U... 6 4. Je suis sans emploi... 6 5. Je suis

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

Stock-options et Attributions Gratuites d Actions

Stock-options et Attributions Gratuites d Actions Stock-options et Attributions Gratuites d Actions 1 P remière banque privée en France en termes d actifs sous gestion, BNP Paribas a mis en place une organisation et des équipes totalement dédiées à la

Plus en détail

Le conjoint de l entrepreneur : quel statut choisir?

Le conjoint de l entrepreneur : quel statut choisir? Le conjoint de l entrepreneur : quel statut choisir? CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR Passer commande, recevoir des clients, émettre des factures, vendre des produits Le conjoint, qu il soit marié, partenaire

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé L immobilier, comme vous l aimez Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé ABESSAN, fondé en 2003, développe son réseau d agents commerciaux en immobilier au niveau national en leur apportant

Plus en détail

LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS

LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS LA VENTE DIRECTE, UN SECTEUR QUI RECRUTE ET FORME DES VENDEURS La vente directe en plein essor recrute 10.000 nouveaux commerciaux à temps partiel ou à temps plein En s engageant à recruter 10.000 personnes,

Plus en détail

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA ASSURANCE DéCèS GROUPAMA Pour préserver l avenir de vos proches www.groupama.fr Lorsque l on a une famille, on a naturellement envie de l accompagner le plus longtemps possible et de la protéger. Ce qu

Plus en détail

Créer son propre emploi

Créer son propre emploi Vous souhaitez voir intervenir, au sein de votre établissement, un de nos conseillers régionaux : prenez contact avec lui pour établir, ensemble, une proposition adaptée à vos besoins et à votre public.

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

«Créer et gérer son entreprise»

«Créer et gérer son entreprise» FORMATION CREATION D ENTREPRISE Vous voulez créer ou reprendre une entreprise? (services, commerce, artisanat, activité libérale...) Vous souhaitez vous préparer à votre futur métier de chef d entreprise?

Plus en détail

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES VILLE DE LESTREM DOSSIER DE CANDIDATURE - Date de remise du dossier par la Ville :. - Date d accusé réception du

Plus en détail

mois offerts* en santé «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à

mois offerts* en santé «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à Offre «Mutation» «Bientôt une mutation, une nouvelle vie commence! Avec la MNT, mon projet est facilité.» Jusqu à 3 en santé mois offerts* * Voir conditions à l intérieur du dépliant. En cas de mutation,

Plus en détail

réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP

réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP Guide réalisé par PRO BTP en partenariat avec la FFB «Ce guide est destiné aux futurs créateurs et à tous ceux qui se sont déjà lancés dans l aventure

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi

Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi FÉVRIER 2015 ENTREPRENEURS N 15 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi Ce guide

Plus en détail

Créez Vous trouverez dans votre agence les brochures suivantes : FINANCEZ PROTÉGEZ GÉREZ ÉPARGNEZ

Créez Vous trouverez dans votre agence les brochures suivantes : FINANCEZ PROTÉGEZ GÉREZ ÉPARGNEZ La Caisse d Epargne vous présente ses solutions professionnelles pour créer votre activité. Vous venez de consulter la brochure Créez Vous trouverez dans votre agence les brochures suivantes : FINANCEZ

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur.

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. Le régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) À jour au 1 er janvier 2016 Le point sur ( ) Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. activité déclarée sous le

Plus en détail

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION STAGE PREALABLE A L INSTALLATION Edition 2016 STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION (SPI) Public Tout porteur de projet de création ou de reprise d entreprise artisanale. Objectifs du Stage Identifier

Plus en détail

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation.

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation. PROGRAMMATION REGIONALE Préambule 2015 DU CONSEIL DE LA FORMATION PICARDIE ADOPTEE LE 1 ER DECEMBRE 2014 ***** Le décret n 2007-1267 du 24 août 2007 modifie les missions des Chambres Régionales de Métiers

Plus en détail

vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr

vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr comment accéder au site de votre msa? Pour vous rendre sur le site de votre MSA, c est très simple. Vous pouvez vous connecter de trois

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION Les relations bancaires SOMMAIRE Introduction : La banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant professionnel 2. Comment

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel (E.I.R.L)

L Entrepreneur Individuel (E.I.R.L) L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (E.I.R.L) L EIRL Définition L EIRL : Pourquoi? Comment? Mise en garde Formalités Coûts des formalités Régime fiscal Définition Régime social Avantages

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Quelques constats pour commencer! L entrepreneur en quelques chiffres Plus de 300.000 entreprises sont créées par an (hors auto-entrepreneurs)

Plus en détail

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE Je fais un don à la Fondation de France / Fondation des promoteurs immobiliers de France de : 1.500 5.000 Engagement de soutien :

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

CHL - Audit - Gestion Finances Collaboratrices :

CHL - Audit - Gestion Finances Collaboratrices : CHL - Audit - Gestion Finances Collaboratrices : Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre Régional des Pays de la Loire SARL au capital de 200 000 euros 535 053 508 RCS NANTES Siret

Plus en détail

Comment bien choisir le statut adapté à son projet. Salon de l entreprise 2012 Espace Gestion 17 73 rue des sauniers 17000 LA ROCHELLE 05 46 41 91 11

Comment bien choisir le statut adapté à son projet. Salon de l entreprise 2012 Espace Gestion 17 73 rue des sauniers 17000 LA ROCHELLE 05 46 41 91 11 Comment bien choisir le statut adapté à son projet Salon de l entreprise 2012 Espace Gestion 17 73 rue des sauniers 17000 LA ROCHELLE 05 46 41 91 11 Présentation générale Le choix de la forme juridique

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Les solutions Henner SÉLECTION OBSÈQUES. Les solutions Henner PUISQUE CE N'EST PAS QUAND JE VEUX, ÇA SERA COMME JE VEUX!

Les solutions Henner SÉLECTION OBSÈQUES. Les solutions Henner PUISQUE CE N'EST PAS QUAND JE VEUX, ÇA SERA COMME JE VEUX! Les solutions Henner SÉLECTION OBSÈQUES Les solutions Henner SENIORS PUISQUE CE N'EST PAS QUAND JE VEUX, ÇA SERA COMME JE VEUX! La star, c est moi! INDÉPENDANCE ET LIBERTÉ, N ÊTRE UNE CHARGE POUR PERSONNE

Plus en détail

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat ASSURANCE VIE Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat M. X, 45 ans, avocat, deux enfants de 11 et 15 ans Je m intéresse de très loin à la Bourse et préfère consacrer mon temps libre à ma famille.

Plus en détail

Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes.

Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes. Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes. ENTREPRISES ET PROFESSIONNELS Pour faciliter la restauration de vos salariés CHÈQUE DE TABLE www.banquepopulaire.fr LE CHÈQUE DE TABLE : UNE SOLUTION

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 6 ÉCONOMIE DROIT

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 6 ÉCONOMIE DROIT SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 6 ÉCONOMIE DROIT Le sujet comporte 5 pages numérotées de 1/5 à 5/5 Dès que le

Plus en détail

LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A

LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A 5 juillet 2010 Service Juridique LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE (E.I.R.L.) (J.O. du 16 juin) Présentée comme une réforme fondamentale pour

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010 Artisans, commerçants et professions libérales Édition 2010 2 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de créer, avec des formalités de déclaration simplifiée, une entreprise

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

Portage salarial immobilier

Portage salarial immobilier Portage salarial immobilier w w w. f c i - i m m o b i l i e r. c o m La relation avec les agences Optimisez votre force de vente LE PORTAGE SALARIAL EN IMMOBILIER, particulièrement adapté aux besoins

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Une vision claire de l expertise comptable

Une vision claire de l expertise comptable Une vision claire de l expertise comptable Toutes les prestations comptables et fiscales. L intégralité des prestations sociales. Les prestations juridiques d accompagnement. L ensemble des Depuis 1991,

Plus en détail

REQUETE AUX FINS D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE CONCILIATION (Articles L. 611-6 et R. 611-22 du code de commerce)

REQUETE AUX FINS D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE CONCILIATION (Articles L. 611-6 et R. 611-22 du code de commerce) REQUETE AUX FINS D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE CONCILIATION (Articles L. 611-6 et R. 611-22 du code de commerce) Identification de la personne déposant la demande Nom de naissance : Nom d usage : Prénoms

Plus en détail

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs Solutions Assurances Agriculteurs Complément de retraite Préparer sa retraite, c est essentiel. Votre retraite, c est à vous d en décider. Plus tôt vous la préparez, plus vous mettez d atouts de votre

Plus en détail

Epargne Retraite. vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise

Epargne Retraite. vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise Si, si vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise Epargne Retraite Solutions PME-PMI Aujourd hui avec votre Interlocuteur AXA, construisez votre retraite! Pourquoi

Plus en détail

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES MISSIO NS COMPTAB L ES M IS S IO N S F IS C ALE S Dans un environnement de plus en plus complexe, Aliantis répond à vos inquiétudes et limite vos risques. Vous préférez être accompagné, plutôt que suivi

Plus en détail

Le portage salarial caractéristiques et avantages

Le portage salarial caractéristiques et avantages LE PORTAGE SALARIAL Le portage salarial caractéristiques et avantages Le portage salarial consiste à transformer des honoraires en salaires. Il permet: De bénéficier d un statut de salarié : continuité

Plus en détail

ANTICIPEZ Préparez la reprise!

ANTICIPEZ Préparez la reprise! DOSSIER ANTICIPEZ Préparez la reprise! Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat se mobilise pour faire face à la crise et préparer la reprise! Faire face à la crise Préparer la reprise Depuis novembre

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur

Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur (Loi 2005-882 du 2 Août 2005 et décret 2006-966 du 1 er août 2006) Entrée en vigueur le 4 AOUT

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR SOMMAIRE 3 INITIER VOTRE PROJET > Démarrer votre projet

Plus en détail

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011.

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011. Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011 Dossier de presse www.economie.gouv.fr FREDERIC LEFEBVRE, SECRÉTAIRE D

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE DÉMARCHE TEO : Transmission d Entreprise Optimisée Accompagner le dirigeant avant, pendant et après la reprise ou la transmission de son entreprise, dans

Plus en détail