Plateforme de Partenariat Public. Privé. 27 mai 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plateforme de Partenariat Public. Privé. 27 mai 2013"

Transcription

1 Groupe de travail 5 Aspects sociaux de la durabilité / Développement Communautaire Plateforme de Partenariat Public Privé 27 mai 2013

2 résentation du groupe de travail 5: spects Sociaux de la Durabilité / Développ pement Communautaire Point Focal: COULOUD Jean-Yves (World Cocoa Fondation) Secrétaire: NANGO Simon Secrétaire adjoint: KOUAO (Cargill West Africa) Manuella (Coopadis) Accès à Accès à l'eau Acc cès aux soins s de l'éducation potable santé Pistes seset dessertes villageoises Participants Participants Participants Participants i t - N Da Aoussi / Saco - Youssouf Koné / Gepex - Adou Ange / Armajaro - Nango Simon / Cargill - Kadio Stéphanie / - Adjoua Raissa / GNI - Konan Kouakou / Cemoi - Kouao Manuella / Conseil du Café Coopadis Cacao - Couloud Jean- Yves / WCF - N Guessan Rodrigue / Minagri

3 finition Le développement communautaire: processus de transformation ti sociale e, axé sur l amélioration des conditions de vie au plan physique, social et économique.

4 ion es communautés dans lesquelles les roducteurs bénéficient de conditions de ie sécurisées, durables qui leur permettent e combler leurs besoins essentiels.

5 ion stratégique gq Où en sommes-nous présentement? Où allons-nous? Où voulons-nous aller? Comment nous y prendre? Quels sont les progrès réalisés? Et omment les mesurons nous?

6 jectifs à court et moyen te erme ccès à l éducation ccès à l eau potable ccès aux soins de santé a réhabilitation et la création de pistes et dessertes villageoise

7 sultats attendus ns les zones de production de café cacao: ous les enfants ont accès à l éducation de base Les communautés bénéficient toutes de l eau potable es producteurs et les membres de leur famille ont accès aux ins de santé primaire es pistes et les dessertes villageoises sont praticables en toutes isons

8 n d action : 2013: phas ses préparatoires p Activités Indicateurs Délai d'exécution Responsable Faire le point de toutes les initiatives privées ou publiques visant à promouvoir le développement communautaire. Cartographie de tous les projets de développement communautaire disponible Fin Aout 2013 Gpe Thématique 5 Coordonner les initiatives de développement communautaire en vue de créer une synergie des actions Mettre en place un mécanisme de financement pour soutenir les initiatives de développement communautaire Cellule de coordination est mise en place et fonctionne Procedure de financement disponible Fin Juillet 2013 Fin Juillet 2013 Conseil du Café Cacao Conseil du Café Cacao Définir la clé de financement entre le secteur privé et public Les sources et clés de financement disponi ibles Fin Juillet 2013 Conseil du Café Cacao

9 n d action : 2013: Educ cation Activités Indicateurs Délai d'exécution Responsable Réévaluer la carte scolaire dans les zones de production de café et de cacao Carte scolaire réévaluée et mise àj jour Gpe Fin Août 2013 Thématique 5 & MEN Evaluer les besoins en ressources humaines et combler les déficits dans les zones de production café cacao Etat des ressources humaines disponibles, déficits comblés Fin Août 2013 Gpe Thématique 5 & MEN Mettre en œuvre les recommandations issues des différentes évaluations Nombre d écoles formelles construites ou réhabilitées. Nombre d écoles non formelles construites et nombr re d enseignants affectés Fin Septembre 2013 Conseil du Café Cacao &MEN

10 n d action : 2013: Eau potable Activités Répertorier l existant et les besoins en hydraulique dans les communautés productrice de cacao et de café Indicateurs Délai d'exécution Responsable Gpe Répertoire disponible Fin Septembre 2013 Thématique 5 & Min Infra Engager un processus qualité de l eau pour les communautés couvertes et celles à couvrir en eau potable La qualité de l eau est certifiée Fin Octobre 2013 ONEP Créer un cadre de concertation entre les collectivités locales et les agences gouvernementales. Plateforme en place Fin Octobre 2013 Conseil du Café Cacao Adopter un plan de développement global pour toutes les communautés productrices de cacao et de café Plan de développem ment disponible Fin Décembre 2013 Conseil du Café Cacao

11 n d action : 2013: Sant té Activités ité Indicateu urs Délai d'exécution Responsable Répertorier l existant et les besoins en infrastructures sanitaires dans les zones de production de cacao et de café Répertoire disponible Fin Août 2013 Gpe Thématique 5 & Min Santé Adopter et engager un programme de réhabilitation / création et d équipement (matériel & produits pharmaceutiques) et de dotation en personnel Carte sanitaire actualisée / centres de santé dot tés en Fin Decembre 2013 personnel et matériel Conseil du Café Cacao & Min Santé

12 n d action : 2013: Piste es et dessertes Activités Indicateurs Délai d'exécution Responsable Etablir une situation de référence des infrastructures routières dans les zones de production de cacao et de café La banque de données routières est actualisée et disponible Gpe Fin Novembre 2013 Thématique 5 & Min Infra Proposer un programme de réhabilitation et de création des routes et pistes de dessertes villageoises pour 2014 Rechercher une synergie de financement avec d autres secteurs d activités Programme disponible Fin Decembre 2013 Plateforme de financement disponible Fin Novembre 2013 Conseil du Café Cacao & Min Infra Conseil du Café Cacao &Mi Min Infra

13 MERCI POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION

L économie solidaire. Un secteur et son contexte. 16 novembre 2010

L économie solidaire. Un secteur et son contexte. 16 novembre 2010 L économie solidaire «Une autre façon de concevoir l économie» Un secteur et son contexte 16 novembre 2010 1 Plan de la présentation 1. Economie solidaire au Luxembourg : Historique 2. Un document de référence

Plus en détail

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT 30 mars - 1 er avril 2015 ESPACE LATRILLE EVENTS, ABIDJAN RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE La 4 ème session plénière

Plus en détail

ATERLIER DE PRESENTATION ET DE DISSEMINATION DES RESULTATS DU PROJET «SPS CACAO AFRICAIN» 10 13 Décembre 2013, Abidjan, Côte d Ivoire

ATERLIER DE PRESENTATION ET DE DISSEMINATION DES RESULTATS DU PROJET «SPS CACAO AFRICAIN» 10 13 Décembre 2013, Abidjan, Côte d Ivoire ATERLIER DE PRESENTATION ET DE DISSEMINATION DES RESULTATS DU PROJET «SPS CACAO AFRICAIN» 10 13 Décembre 2013, Abidjan, Côte d Ivoire PRINCIPAUX RESULTATS ET IMPACTS DU PROJET SPS CACAO AFRICAIN DANS LES

Plus en détail

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2013, au cours de l'atelier méthodologique «Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti» dans le cadre des 17es Journées

Plus en détail

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA INTITULE DU PROJET : PROJET DE PROMOTION DE L INITIATIVE LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT D AGUIE 1 Intitulé du Projet : Projet de Promotion de l Initiative Locale pour le

Plus en détail

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Burundi Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Organisation : Ministère de l'intérieur et de la Sécurite Publique

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager

Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager 2 Plan de la présentation État des lieux sur la veillee au gouvernement Mise en place du RVIPP Organisation du RVIPP Objectifs

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d'éducation à l'environnement vers un Développement Durable

Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d'éducation à l'environnement vers un Développement Durable Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d'éducation à l'environnement vers un Développement Durable Un projet construit dans le cadre de notre échelle nationale I. L importance des réseaux d EEDD

Plus en détail

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique CE2 Synthèse du diagnostic territorial Stratégique Instance de concertation 14 mars 2013 Diapositive 1 CE2 Cabinet E.C.s.-AC; 06/12/2012 I DYNAMISME, VOLONTARISME ET AMBITION D UNE REGION ULTRA MARINE

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

LE FOMIN EN HAITI Un Partenaire du Secteur Privé

LE FOMIN EN HAITI Un Partenaire du Secteur Privé LE FOMIN EN HAITI Un Partenaire du Secteur Privé Ralph Denizé Montréal, Canada 1. TABLE DES MATIERES Le FOMIN en Bref Le mandat du FOMIN Le FOMIN en chiffres Le FOMIN en Haiti FOMIN Haiti en chiffres FOMIN

Plus en détail

Référentiel Géographique Commun Compte rendu du 37 ème groupe de travail 24 juin 2009, 14:30 17:00 Xavier Blaes coordinateur SIG

Référentiel Géographique Commun Compte rendu du 37 ème groupe de travail 24 juin 2009, 14:30 17:00 Xavier Blaes coordinateur SIG Référentiel Géographique Commun Compte rendu du 37 ème groupe de travail 24 juin 2009, 14:30 17:00 Xavier Blaes coordinateur SIG Participants : 18 personnes représentant 16 institutions BEAU DSNIS INS

Plus en détail

Cas de la Plateforme du Niger

Cas de la Plateforme du Niger Plateformes Nationales de Dialogue entre Acteurs pour l Adaptation de l Agriculture au Changement Climatique Cas de la Plateforme du Niger M me HIMA Fatimatou, Plateforme Paysanne/Niger avril 2013 UNE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

MODULE IV Les indicateurs de performance et cadre de mesure du rendement

MODULE IV Les indicateurs de performance et cadre de mesure du rendement MODULE IV Les indicateurs de performance et cadre de mesure du rendement LES INDICATEURS DE PERFORMANCE Principaux éléments de la présentation Définition Typologie des indicateurs Caractéristiques et éléments

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité République du Sénégal Un peuple Un but Une foi - - - - - - - - - - - Ministère de l Energie ENERGIE par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité Dakar, le 10 mars 2014 CONTEXTE Important retard d

Plus en détail

ANNEXE. Le Projet. Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti

ANNEXE. Le Projet. Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti LEG/SGO-HA-37219927 ANNEXE Le Projet Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti I. Objectif 1.01 Les objectifs généraux du Projet sont d appuyer les objectifs suivants du Plan Opérationnel de

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA Réseau d Appui aux Initiatives Locales BP 11 468 Tél. : 00 227 96 29 18 55 Fax: 00 227 09 75 29 66 Niamey NIGER Email: railniger@yahoo.fr PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT Version du 01/10/2013 à 16:02:01 PROGRAMME 401 : TRANSITION NUMÉRIQUE DE L ÉTAT ET MODERNISATION DE L ACTION

Plus en détail

Les métiers du ministère des Affaires étrangères. m ti. é er. Direction des ressources humaines 2013

Les métiers du ministère des Affaires étrangères. m ti. é er. Direction des ressources humaines 2013 Les métiers du ministère des Affaires étrangères m ti s é er Direction des ressources humaines 2013 Les métiers du ministère des Affaires étrangères Introduction Les agents diplomatiques et consulaires

Plus en détail

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 2 Du 13 au 14 Mars 2007 a eu lieu au Palais des Congrès de Cotonou,

Plus en détail

RAPPORT SUR15-13. Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24

RAPPORT SUR15-13. Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24 RAPPORT SUR15-13 Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24 TITRE : Programme de relève et de développement du leadership pour les directions et les directions adjointes des écoles. BUT : Présenter pour information

Plus en détail

10/10/2013. The National Cooperative Business Association

10/10/2013. The National Cooperative Business Association Organisation et regroupement des agriculteurs Troisième Forum consultatif Organisation internationale du Café Belo Horizonte (Brésil) 10 septembre 2013 The National Cooperative Business Association CLUSA

Plus en détail

Présentation du Programme

Présentation du Programme Ministère de l Hydraulique et de l Assainissement République du Sénégal ATELIER DE LANCEMENT SECTORIEL EAU-ASSAINISSEMENT Jeudi 25 septembre 2014, King Fahd Palace Hôtel - Dakar Présentation du Programme

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Projet d appui au. capacités en gestion de la santé en Haïti PARC. Objectifs du projet

Projet d appui au. capacités en gestion de la santé en Haïti PARC. Objectifs du projet Projet d appui au renforcement des capacités en gestion de la santé en Haïti PARC Unité de santé internationale Objectifs du projet Le PARC contribue à l amélioration de la gouvernance du système de santé

Plus en détail

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Conférences sur l Investissement Services Publics (eau et énergie)

Plus en détail

Plan d action triennal 2012-2015

Plan d action triennal 2012-2015 Plan d action triennal 0-0 Adopté à l assemblée générale annuelle, le 08 juin 0 MISSION Regrouper les corporations de développement communautaire (CDC) du Québec et les soutenir dans leur mission tout

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 1096 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche PROMOTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL ET D APPUI AU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO

Plus en détail

Promouvoir des synergies entre la protection des enfants et la protection sociale en Afrique de l Ouest et du Centre

Promouvoir des synergies entre la protection des enfants et la protection sociale en Afrique de l Ouest et du Centre inégalité Note de Synthèse Protection sociale pour les Enfants Réduction de la pauvreté q protection sociale Février 2009 exclusion sociale Politiques Sociales atteindre les OMD sécurité stratégies politiques

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Mutualité Française Ile-de-France

Mutualité Française Ile-de-France Mutualité Française Ile-de-France Représentation régionale de la Fédération Nationale de la Mutualité Française Acteur de l économie sociale et solidaire 280 mutuelles adhérentes 5.5 millions de personnes

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP)

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) 1. Synthèse + plan Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince

Plus en détail

Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM)

Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM) Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM) FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PN-PTFM I. INFORMATIONS

Plus en détail

COMMENT MET-ON EN PLACE UNE MUTUELLE SOCIALE

COMMENT MET-ON EN PLACE UNE MUTUELLE SOCIALE MINISTÈRE DE LA FAMILLE, DE LA FEMME ET DES AFFAIRES SOCIALES RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION -DISCIPLINE -TRAVAIL DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE ET DE LA MUTUALITE COMMENT MET-ON EN PLACE UNE MUTUELLE

Plus en détail

Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire

Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire Les transports publics à Genève : un avenir résolument transfrontalier et ferroviaire Assemblée générale OuestRail 27 avril 2012 David Favre, Secrétaire général adjoint chargé de la mobilité Sommaire 1.

Plus en détail

Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA. Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité

Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA. Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité 1 Plan de Présentation Présentation du Réglément UEMOA

Plus en détail

LE GOUVERNEMENT DU JAPON AUX CÔTÉS DES PRODUCTRICES DE RIZ DU PPAAO/WAAPP LORS DE LA MISSION DE SUPERVISION

LE GOUVERNEMENT DU JAPON AUX CÔTÉS DES PRODUCTRICES DE RIZ DU PPAAO/WAAPP LORS DE LA MISSION DE SUPERVISION LE GOUVERNEMENT DU JAPON AUX CÔTÉS DES PRODUCTRICES DE RIZ DU PPAAO/WAAPP LORS DE LA MISSION DE SUPERVISION Le PPAAO/WAAPP renforce les capacités techniques des étudiants doctorants et des productrices

Plus en détail

Où investir en 2014? Grand colloque sur la gestion des actifs des caisses de retraite

Où investir en 2014? Grand colloque sur la gestion des actifs des caisses de retraite Où investir en 2014? Grand colloque sur la gestion des actifs des caisses de retraite Optimisation de la politique de placement : vers quelles classes d actifs se tourner? Stéphan Lazure Conseiller principal

Plus en détail

DISPOSITIF DE MISE EN ŒUVRE D UN SERVEUR GEOSPATIAL COMMUNAUTAIRE

DISPOSITIF DE MISE EN ŒUVRE D UN SERVEUR GEOSPATIAL COMMUNAUTAIRE DISPOSITIF DE MISE EN ŒUVRE D UN SERVEUR GEOSPATIAL COMMUNAUTAIRE Journées ESRI France 3/4 Octobre 2012 CARVALHAIS Frédéric Chef de projet SIG communautaire PLAN DE PRESENTATION La place de l information

Plus en détail

PRESENTATION DES BUDGETS. Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances

PRESENTATION DES BUDGETS. Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances PRESENTATION DES BUDGETS DE LA VILLE DE MEYLAN Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances Un budget construit sous le signe de fortes contraintes et en adéquation avec les réformes en

Plus en détail

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques,

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, L-ebore SAS 2013 La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, choisissez des solutions à portée de main... Qui sommes-nous? Spécialisée dans le domaine de

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL Objet : les dispositifs politique de la ville La politique de la ville est la pièce majeure des politiques publiques de lutte contre toutes les formes d'exclusion

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

Question avec des mots clés. La réponse de ResEnTer. Entreprises. Simplifier les relations. Monter en maturité/thémathique

Question avec des mots clés. La réponse de ResEnTer. Entreprises. Simplifier les relations. Monter en maturité/thémathique La communauté au service de l intêret général Question avec des mots clés La réponse de ResEnTer Favoriser les circuits courts Evaluer impact socio-économiques Mettre en relation les acteurs Entreprises

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

Négociation ministérielle pour un prêt de la Banque mondiale

Négociation ministérielle pour un prêt de la Banque mondiale PROGRAMME DE FORMATION AUX POLITIQUES DE LA FAO Programme de renforcement des capacités sur les politiques et les stratégies relatives à l'agriculture et au développement rural Ressources en ligne pour

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

Points de vue 2002 Contenu

Points de vue 2002 Contenu Points de vue 2002 Contenu Environ 1 200 gestionnaires et dirigeants syndicaux des secteurs et ont participé à l enquête Points de vue 2002. Cette enquête particulière est menée par le CSPC tous les deux

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

West Africa Water Supply, Sanitation and Hygiene (USAID WA-WASH) Program

West Africa Water Supply, Sanitation and Hygiene (USAID WA-WASH) Program Présentation sur les Services Durables a l Echelle (Triple-S): une initiative d apprentissage pour l approvisionnement des services d eau potables permanent www.waterservicesthatlast.org July 2012, IRC

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

Réunion du bureau de L Association des Maires des Hauts-de-Seine. Lundi 7 novembre 2011 9h00 10h30

Réunion du bureau de L Association des Maires des Hauts-de-Seine. Lundi 7 novembre 2011 9h00 10h30 Réunion du bureau de L Association des Maires des Hauts-de-Seine Lundi 7 novembre 2011 9h00 10h30 I. Projet «Rôle du Maire» (15 minutes) II. Projet «Numérique» en partenariat avec la ville de Suresnes

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.30/AC.2/2009/6 27 juillet 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Comité de gestion de la Convention

Plus en détail

Bastogne. 15 094 habitants 664 commerces et indépendants répertoriés

Bastogne. 15 094 habitants 664 commerces et indépendants répertoriés Bastogne 15 094 habitants 664 commerces et indépendants répertoriés Riche Patrimoine culturel et historique Liste des indépendants par secteur d activité (%) Bijouterie 1,05 2,1 Jeux/loisirs/équipement

Plus en détail

Licence Master - Doctorat (LMD) --------------- Construction d une offre de formation Dans le système LMD ----------- Février 2012

Licence Master - Doctorat (LMD) --------------- Construction d une offre de formation Dans le système LMD ----------- Février 2012 Séminaire de Sensibilisation - Formation au concept Licence Master - Doctorat (LMD) --------------- Construction d une offre de formation Dans le système LMD ----------- Février 2012 1 Points focaux Construction

Plus en détail

Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau Thierry POLATO Agence Régionale de Santé Pays de la Loire Délégation territoriale de Maine-et-Loire

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Circulaire cadre relative à l année scolaire 2015/2016.

Circulaire cadre relative à l année scolaire 2015/2016. Circulaire cadre relative à l année scolaire 2015/2016. La rentrée scolaire 2015/2016 s inscrit dans le cadre de la programmation et l exécution des opérations du plan de développement quinquennal du secteur

Plus en détail

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE:

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: apprentissage par paire et évaluation des performances des opérateurs d eau en Afrique Présenté par SYLLA Soualiho, Maire

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Mars 2006 Le plus important regroupement d organismes environnementaux au Québec Des entreprises d économie sociale dynamiques,

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

BULLETIN BIANNUEL : CRÉER UN NET CHANGEMENT DANS LE SUIVI ET L ÉVALUATION DE LA PARTICIPATION DES ENFANTS

BULLETIN BIANNUEL : CRÉER UN NET CHANGEMENT DANS LE SUIVI ET L ÉVALUATION DE LA PARTICIPATION DES ENFANTS BULLETIN BIANNUEL : CRÉER UN NET CHANGEMENT DANS LE SUIVI ET L ÉVALUATION DE LA PARTICIPATION DES ENFANTS Août 2012 Tout d abord, un grand MERCI à tous ceux qui sont intervenus et qui ont fourni des efforts

Plus en détail

1 - LA PRE-SELECTION.

1 - LA PRE-SELECTION. 1 - LA PRE-SELECTION. La recevabilité d une demande de cofinancement est examinée par l AFD lors des comités de présélection sur la base de l examen d une note-projet rédigée par l ONG appelée Note d Initiative

Plus en détail

L utilisation de téléphones portables pour le suivi de la fonctionnalité des points d eau en zone rurale : expériences de Triple-S Ouganda

L utilisation de téléphones portables pour le suivi de la fonctionnalité des points d eau en zone rurale : expériences de Triple-S Ouganda L utilisation de téléphones portables pour le suivi de la fonctionnalité des points d eau en zone rurale : expériences de Triple-S Ouganda Webinaire WSP-RWSN Valérie Bey, Chargée de Programme, IRC Centre

Plus en détail

Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles

Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet Le CEFRIO Centre facilitant la recherche et l innovation

Plus en détail

Retour d expérience. Organisation méthodologique & technique de parcours e-learning (géomatique) : - conception - déploiement - maintenance

Retour d expérience. Organisation méthodologique & technique de parcours e-learning (géomatique) : - conception - déploiement - maintenance Retour d expérience 29 mai 2013 Organisation méthodologique & technique de parcours e-learning (géomatique) : - conception - déploiement - maintenance Fred Portet, Romain Faucher, Philippe Horin (ENTE

Plus en détail

Action de renforcement du système sanitaire par un financement basé sur la performance dans 7 pays entre 2010-2012

Action de renforcement du système sanitaire par un financement basé sur la performance dans 7 pays entre 2010-2012 Action de renforcement du système sanitaire par un financement basé sur la performance dans 7 pays entre 2010-2012 Évaluation à mis-parcours Rapport Rwanda Équipe d'évaluation MARIA PAALMAN ERNEST SCHOFFELEN

Plus en détail

régionale pour le Margaret Simmonds Directrice

régionale pour le Margaret Simmonds Directrice Présentation d une stratégie régionale pour le développement de l elearning Margaret Simmonds Directrice Plan Présentation du West Yorkshire Le modèle de plannification stratégique utilisé La stratégie

Plus en détail

GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS VALENCE

GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS VALENCE GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS VALENCE Pourquoi faire compliqué quand on Peut faire crous??? Edito 3 V ous avez choisi de venir étudier dans l académie de Grenoble, le Centre Régional des Oeuvres Universitaires

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

PLACE DE LA FORMATION DANS LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L EAU

PLACE DE LA FORMATION DANS LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L EAU PLACE DE LA FORMATION DANS LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L EAU Forum National de l Eau Ouagadougou - 12 au 14 février 2015 Dr. Lakhdar BOUKERROU Directeur Régional Florida International University USAID

Plus en détail

LES INSTITUTS DE BEAUTE S ENGAGENT DANS LA RSE

LES INSTITUTS DE BEAUTE S ENGAGENT DANS LA RSE LES INSTITUTS DE BEAUTE S ENGAGENT DANS LA RSE 1 LES CHIFFRES CLES DE LA PROFESSION 8 760 entreprises de soins de beauté, totalisant 9 990 établissements avec 1 salarié et 300 avec 10 salariés ou plus.

Plus en détail

L évaluation des programmes d Information et Communication par l AEQES

L évaluation des programmes d Information et Communication par l AEQES L évaluation des programmes d Information et Communication par l AEQES Eva JAROSZEWSKI, Agence pour l évaluation de la qualité de l enseignement supérieur [AEQES] Bruxelles, 9 février 2012 Etats Généraux

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur. Transition énergétique -Mobilité durable Biodiversité - Eau

Programme Opérationnel FEDER FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur. Transition énergétique -Mobilité durable Biodiversité - Eau Programme Opérationnel FEDER FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Séminaire de Lancement des Fonds Européens 26 janvier 2015 Transition énergétique -Mobilité durable Biodiversité - Eau Annick

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire du pays de la région mulhousienne

Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire du pays de la région mulhousienne UNION EUROPEENNE Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Emploi et Inclusion» 2014-2020 Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Mardi 6 novembre 2012 Sont présents: Madame Julie Figueiredo représentante des enseignants Madame Isabelle Gauthier représentante du personnel professionnel Madame

Plus en détail

LE PROJET. Enfants du Jardin d Enfants

LE PROJET. Enfants du Jardin d Enfants CONSTRUCTION ET ENTRETIEN DU VILLAGE D ENFANTS SOS A SAVANNAKETH, LAOS BENEFICIAIRES : VILLAGE 150 ENFANTS, JARDIN D ENFANTS 60 ENFANTS, CENTRE SOCIAL 60 ENFANTS PROJET SOUTENU PAR LE MINISTERE DE LA COOPERATION

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail