DOUANES Liquidation douanière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOUANES Liquidation douanière"

Transcription

1 Extrait aménagé d un article paru dans 1. Valeurs s Le prix d'achat d'un article acquis à l'étranger ne suffit pas pour estimer le montant des droits de douane dû lors de son entrée en France. Il faut en effet prendre en compte sa valeur d'achat, augmentée des frais de transport et des assurances souscrites jusqu'à son entrée dans l'union européenne. De plus, tout dépend du type de bien importé. Car le taux des droits de douane appliqué au niveau européen varie en fonction de la nature de la marchandise. Pour connaître le taux correspondant à un produit, il faut consulter l'annuaire des codes Taric disponible sur le site Internet de la Commission européenne. Exemple : 4,7% pour un jeu électronique, 14% pour un téléviseur portable et des taux variables (entre 2,5 et 4,5%) pour les différentes catégories de bijoux ou d'instruments de musique. La TVA, elle, est déterminée à partir du prix du produit acheté, augmenté des frais de transport et des assurances souscrites jusqu'au lieu de livraison finale ainsi que des droits de douane. Son taux en France est de 20 %. Valeur transactionnelle Code TARIC Origine Taux de droits de douane Exemple : Jean achète sur un site une guitare américaine à 800. Les frais de port et d'assurance jusqu'à l'entrée dans l'ue sont de 50 et ceux de livraison à domicile de 30. Les droits de douane, au taux de 3,7%, sont calculés sur la base de 850 (prix de la guitare + frais jusqu'à l'entrée dans l'ue). A ce titre, Jean doit donc payer 31 (850 x 3,7% = 31,45, arrondi à l'euro le plus proche). La TVA, au taux de 20%, est quant à elle calculée sur la base de 911 (prix de la guitare + frais jusqu'à l'entrée dans l'ue + frais de livraison à domicile + droits de douane). Le montant de TVA dû s'élève alors à 182 (911 x 20% = 182,20). Valeur en douane Droits de douane Base d imposition de la TVA Taux de TVA Montant de TVA

2 1. Valeurs s Deux valeurs sont exigées par les douanes : a. Valeur transactionnelle Il s agit de la valeur des marchandises, ce qui correspond à la valeur facture. Cette valeur transactionnelle sera indiquée dans la devise de la transaction. 1. Valeurs s Cette valeur transactionnelle va permettre de déterminer, après d éventuels calculs, la valeur en douane. b. Valeur statistique Il s agit de la valeur franco-frontière française donc de la valeur de la marchandise au point d entrée sur le territoire national. Cette valeur statistique va permettre de : - Percevoir éventuellement certaines taxes intérieures - Elaborer les statistiques de la balance commerciale

3 : calcul des droits de douane Le montant des droits de douane va dépendre de trois paramètres : a. Espèce tarifaire de la marchandise C est un système de désignation et de codification des produits en application du tarif douanier. Cette nomenclature est constitué de plusieurs chiffres (10, 14 ou 18) : SH : système harmonisé Utilisé par plus de 200 pays 1. Valeurs s NC : nomenclature combinée Espèce communautaire Tarif douanier TARIC : tarif intégré communautaire Intègre les règlementations (suspensions, contingents, restrictions ) SI BESOIN Code additionnel Communautaire ou National Exemple : pour des bananes fraîches CACO CANA La consultation du TARIC peut se faire sur plusieurs sites comme : La recherche du bon code TARIC peut s effectuer de différentes façons : navigation, recherche avancée En cas de problème ou de doute, l opérateur peut déposer une demande de Renseignement tarifaire contraignant (RTC). Une réponse sera fournie gratuitement et au plus tard sous 45 jours.

4 b. Origine de la marchandise L origine est à différencier de la provenance : un produit acheté en Bolivie peut être d origine péruvienne. L origine d un produit n est pas modifiée après avoir été dédouané : un produit turc dédouané en France sera toujours d origine turque. Détermination de l origine Les marchandises entièrement obtenues dans un pays sont originaire de celui-ci. Les marchandises produites dans plusieurs pays sont originaires du pays où a eu lieu la dernière transformation substantielle ayant abouti à un produit nouveau (souvent SH4 différent). En cas de problème ou de doute, l opérateur peut déposer une demande de Renseignement contraignant sur l origine (RCO). Ce RCO est valable 3 ans. 1. Valeurs s Certificat d origine Dans la cas d accords non préférentiels, la forme du certificat d origine va dépendre de nombreux éléments : marchandises, pays importateur, A l export, un certificat d origine communautaire visé par une Chambre de commerce et d industrie (CCI) sera souvent exigé. Un exportateur agréé pourra certifier tout seul l origine communautaire sans transiter par les CCI. Dans le cas d accords préférentiels, l origine devra s appuyer sur des documents tels que : - Déclaration d origine sur facture (DOF) pour des montants < à EUR - Certificat d origine formule A (système des préférences généralisées) - Certificat EUR 1 (régimes préférentiels) - Certificat ATR (relations avec la Turquie) Pour connaître les documents exigés en fonction de chaque situation :

5 c. Valeur en douane La valeur en douane des marchandises importées à destination de l Union européenne correspond à la valeur de la marchandise au point où elle entre dans l Union. La valeur en douane est arrondie à l euro le plus proche. La valeur en douane est calculée à partir de la valeur transactionnelle. Le prix de la marchandise sera éventuellement corrigé à la hausse ou à la baisse. La Déclaration des éléments relatifs à la valeur (DV1) sera obligatoire pour toutes les marchandises passibles de droits de douane lorsque le prix facturé est supérieur à EUR. Un Avis sur la valeur en douane (AVD) peut être demandé auprès des douanes. 1. Valeurs s Lorsque la monnaie de facturation est une devise étrangère, le taux de change applicable est le cours interbancaire de l avant dernier mercredi du mois précédent le mois d application. Taux consultables https://pro.douane.gouv.fr/debweb/cf.srv?etape=menutaux Transport principal maritime La valeur en douane correspond à une valeur CIF premier port européen. Transport principal aérien Il faut déterminer une valeur en douane qui se situe entre l aéroport de départ (pays tiers) et l aéroport d arrivée (Union ). Cette valeur en douane sera déterminée en fonction d un coefficient d aéroport. Le coefficient d aéroport est le pourcentage du fret aérien se déroulant en dehors du territoire communautaire. Ce coefficient permettra de déterminer la valeur en douane. Ce coefficient s applique à l assurance et au transport aériens s ils ne sont pas différenciés. Sinon, l intégralité de l assurance du transport aérien sera intégré dans la valeur en douane. Les coefficients d aéroports sont fixés par la douane (annexe 25). Transport principal terrestre La valeur en douane correspond à la valeur frontière Union.

6 MLP : calcul des droits de douane Espèce tarifaire - TARIC Droit pays tiers Erga Omnes Espèce tarifaire - TARIC Droit pays tiers Erga Omnes 1. Valeurs s Origine Préférence tarifaire éventuelle Droits de douane = Valeur en douane x Taux de droits de douane Les droits de douane seront arrondis à l euro le plus proche. Il est possible que les droits de douane soient calculés non pas sur la valeur en douane mais sur une autre unité (poids, nombre ). D autres droits peuvent éventuellement s ajouter : droits antidumping.

7 : calcul des taxes a. Taxes intérieures et droits indirects Ces taxes ne concernent que certains produits : pétrole, alcool Ces taxes sont perçues par la Douane ou par d autres administrations. Ces taxes seront intégrées normalement dans le calcul de la TVA. b. Taxes fiscales affectées Ces taxes ont presque toutes été supprimées et leur taux est faible. Ces taxes sont reversées à certains organismes professionnels. Ces taxes sont souvent calculées sur la valeur statistique. Ces taxes seront intégrées normalement dans le calcul de la TVA. 1. Valeurs s c. Taxe à la valeur ajoutée (TVA) La TVA se calcule sur une base d imposition constituée : - de la valeur en douane - des droits de douane - des taxes dues en raison de l'importation - des frais accessoires (frais de commission, transport, assurance ) jusqu'au premier lieu de destination des biens à l'intérieur du pays Par premier lieu de destination, il faut entendre le lieu mentionné sur la lettre de voiture ou tout autre document de transport sous le couvert duquel les biens sont importés ; à défaut de cette mention, le premier lieu de destination est celui de la première rupture de charge. Le premier lieu de destination est souvent le lieu de dédouanement. La procédure fiscale des AI2 permet de bénéficier d un contingent d achat en franchise de TVA. Les taux de TVA applicables en France métropolitaine sont : - taux normal de 20 % - taux réduit de 10 %, ou 5,5 % - taux particulier de 2,1 %

8 a. Principe : paiement au comptant La liquidation des droits et taxes est effectuée d après les éléments de la déclaration de détail (DAU). Les droits et taxes sont en principe payables au comptant. b. Facilités de paiement La douane peut accorder des facilités de paiement. 1. Valeurs s Crédit d enlèvement Il permet l enlèvement des marchandises dès que la Douane en a donné mainlevée et sans avoir à régler les droits et taxes au comptant. Le montant des droits et taxes est imputé au crédit d enlèvement au fur et à mesure que sont délivrés les «bons à enlever» des marchandises. Si le plafond est dépassé, les opérations de dédouanement seront bloquées temporairement. L application TRIGO permet de suivre le niveau de son crédit d enlèvement en temps réel. Cautionnement du crédit d enlèvement Un cautionnement devra être mise en place pour : - La garantie du crédit d enlèvement - La garantie pour opérations diverses (utile pour les régimes particuliers) La liquidation s effectue obligatoirement en EUROS

9 pour une destination finale Paris a. Importation par voie maritime Importation par voie maritime Rotterdam Paris 1. Valeurs s Valeur en douane : CIF Rotterdam Valeur statistique : valeur au point d entrée sur le territoire français Base TVA : valeur en douane + droits de douane + frais jusqu à Paris a. Importation par voie aérienne Paris Valeur en douane : valeur calculée avec le coefficient d aéroport Valeur statistique : valeur au point d entrée sur le territoire français (Paris) Base TVA : valeur en douane + droits de douane + frais jusqu à Paris

Se lancer à l international, la douane vous accompagne : les fondamentaux.

Se lancer à l international, la douane vous accompagne : les fondamentaux. Se lancer à l international, la douane vous accompagne : les fondamentaux. Séverine Bouet et Géraldine Lesimple Direction régionale des douanes de Montpellier Pôle d action économique Vos opérations avec

Plus en détail

Tarif Douanier Commun. Jean-Michel GRAVE Octobre 2014 Présentation 4.1.1

Tarif Douanier Commun. Jean-Michel GRAVE Octobre 2014 Présentation 4.1.1 Tarif Douanier Commun 1 Jean-Michel GRAVE Octobre 2014 Présentation 4.1.1 Plan I. Tarif Douanier Commun II. Nomenclature combinée III. Classement tarifaire IV. Droits du tarif douanier commun 2 I. Tarif

Plus en détail

Table des matières ANTHEMIS

Table des matières ANTHEMIS Table des matières Préface Avertissement 5 Abréviations utilisées 6 CHAPITRE 1. Généralités sur la législation douanière 7 Section 1. Politique douanière de l Union européenne 7 Section 2. Caractère mondial

Plus en détail

I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne

I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne Le régime d'importation applicable au sein des États membres aux produits tiers est fonction à la fois de la nature de la

Plus en détail

LA VALEUR EN DOUANE A L'IMPORTATION. Janvier 2011 - CCI

LA VALEUR EN DOUANE A L'IMPORTATION. Janvier 2011 - CCI LA VALEUR EN DOUANE A L'IMPORTATION Janvier 2011 - CCI La valeur en douane, pourquoi? 3 piliers du dédouanement : espèce, origine, valeur La VALEUR EN DOUANE est la base d'imposition des droits et taxes

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois)

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017 «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) 1 Les formations Une formation doit présenter un apport opérationnel immédiat

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

PAN-EURO-MED. Entrée en vigueur des dispositions du protocole PAN-EURO-MED. sur les règles d origine :

PAN-EURO-MED. Entrée en vigueur des dispositions du protocole PAN-EURO-MED. sur les règles d origine : PAN-EURO-MED Entrée en vigueur des dispositions du protocole PAN-EURO-MED sur les règles d origine : Etablissement des déclarations de l origine sur facture ou des déclarations de l origine sur facture

Plus en détail

LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT

LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT 1) DEFINITION LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT Fiche techniq Document comptable qui constate les conditions de vente de biens ou de services, elle est obligatoire pour toutes les ventes entre professionnels

Plus en détail

Contrat/mandat de représentation directe

Contrat/mandat de représentation directe Contrat/mandat de représentation directe Les passages soulignés sont à remplir. Les passages en italique indiquent la possibilité de choisir la disposition appropriée. Les soussignés, Donneur d ordre /

Plus en détail

LE STATUT D EXPORTATEUR AGRÉÉ POUR LA CERTIFICATION DE L ORIGINE SUR FACTURE (EA)

LE STATUT D EXPORTATEUR AGRÉÉ POUR LA CERTIFICATION DE L ORIGINE SUR FACTURE (EA) LE STATUT D EXPORTATEUR AGRÉÉ POUR LA CERTIFICATION DE L ORIGINE SUR FACTURE (EA) DGDDI - Bureau E1 - Mai 2011 Introduction Les objectifs de l'origine préférentielle (accords commerciaux UE-pays tiers)

Plus en détail

Comment créer une déclaration ACC4

Comment créer une déclaration ACC4 Comment créer une déclaration ACC4 Après vous être connecté avec succès à l application Import / Export, vous arrivez sur l écran ci-dessous : Pour créer une nouvelle déclaration ACC4, vous devez aller

Plus en détail

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours)

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Les livraisons de biens entre

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export ÉLÉMENTS DE CORRECTION BREIZH MAILLE PARTIE 1 GESTION DES EXPORTATIONS

Plus en détail

TAXE ADDITIONNELLE À LA TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES (Art. 302 bis ZA du code général des impôts) NOTICE EXPLICATIVE

TAXE ADDITIONNELLE À LA TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES (Art. 302 bis ZA du code général des impôts) NOTICE EXPLICATIVE DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES (TaSCom) (Loi n 72-657 du 13 juillet 1972 modifiée par l article 77 de la loi n 2009-1673 de finances pour 2010, l article 37

Plus en détail

EX Y EU Y CO Y. IM Y FR Y FR A Import DÉCLARATION

EX Y EU Y CO Y. IM Y FR Y FR A Import DÉCLARATION N 13448*05 Exemplaire pour le bureau de douane de rattachement DIRECTION DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS 1 IM Y FR Y FR A Import DÉCLARATION EX Y EU Y CO Y - de mise à la consommation de produits énergétiques

Plus en détail

Comment exporter vers l Union européenne?

Comment exporter vers l Union européenne? Comment exporter vers l Union européenne? Export Helpdesk de l UE Commission européenne, DG Trade Qu est-ce que l Export Helpdesk? Un site web qui vous explique comment exporter vers l UE www.exporthelp.europa.eu

Plus en détail

CODE DES DOUANES DE L UNION

CODE DES DOUANES DE L UNION Introduction Le Code des douanes de l'union (CDU) prévoit de nouvelles facilitations pour les opérateurs et renforce également certaines simplifications prévues par le Code des douanes communautaire (CDC)

Plus en détail

Certifier gratuitement son «made in France» : le renseignement contraignant sur l'origine (RCO) Bercy, le 16 octobre 2014

Certifier gratuitement son «made in France» : le renseignement contraignant sur l'origine (RCO) Bercy, le 16 octobre 2014 Certifier gratuitement son «made in France» : le renseignement contraignant sur l'origine (RCO) Bercy, le 16 octobre 2014 1 Objectifs de l'atelier d'aujourd'hui : 1- A quoi sert le RCO? 2- Comment bien

Plus en détail

ACTIONS LOGISTIQUES A L EXPORT

ACTIONS LOGISTIQUES A L EXPORT ACTIONS LOGISTIQUES A L EXPORT Chapitre 4. Les opérations douanières 1. Introduction 2. Le cadre réglementaire 3. L identification douanière de la marchandise 4. Les modalités de dédouanement Actions logistiques

Plus en détail

Introduction à la fiscalité française

Introduction à la fiscalité française Introduction à la fiscalité française Chapitre 1 1 Généralités L impôt est un prélèvement pécuniaire : Requis et Subi par l État ; par les collectivités territoriales (région, département, commune) ; par

Plus en détail

Comment exporter vers l Union européenne?

Comment exporter vers l Union européenne? Comment exporter vers l Union européenne? Export Helpdesk de l UE Commission européenne, DG Trade Qu est-ce que l Export Helpdesk? Un site web qui vous explique comment exporter vers l UE www.exporthelp.europa.eu

Plus en détail

Circulaire du 14 décembre 2011

Circulaire du 14 décembre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, et de la réforme de l'etat NOR : BCRD 1134130C Circulaire du 14 décembre 2011 Conditions d application de l exonération de la taxe sur la

Plus en détail

TVA - Les triangulaires intracommunautaires - Perspective luxembourgeoise

TVA - Les triangulaires intracommunautaires - Perspective luxembourgeoise 1 / 27 TVA - Les triangulaires intracommunautaires - Perspective luxembourgeoise Conférence «TVA transfrontalière : quels changements en 2015?» Workshop N 1: «Les fondamentaux de la TVA dans les transactions

Plus en détail

SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU POUR SON COMPTE [DB 3A3311]

SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU POUR SON COMPTE [DB 3A3311] SOUS-SECTION 1 EXPORTATIONS EFFECTUÉES PAR LE VENDEUR OU Références du document 3A3311 Date du document 20/10/99 Annotations Lié au BOI 3A-2-10 b. Exportations réalisées à compter du 1er janvier 1993.

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE Par Laurent Pierandrei, Professeur de Comptabilité Internationale, ACE Paris, France (Partie Double 1 er septembre 2006) La TVA au sein de l Union Européenne

Plus en détail

Le statut Exportateur agréé. Origine Préférentielle

Le statut Exportateur agréé. Origine Préférentielle Le statut Exportateur agréé Origine Préférentielle Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé l Entrepôt sous douane Pourquoi

Plus en détail

FISCALITE. TVA: La taxe sur la valeur ajoutée. Généralités. Qu est-ce que la TVA:

FISCALITE. TVA: La taxe sur la valeur ajoutée. Généralités. Qu est-ce que la TVA: FISCALITE Le but de ce chapitre est de vous aider à trouver des informations précises et valables sur la réglementation européenne de la TVA. Si vous constatez certains manquements ou certaines erreurs,

Plus en détail

Chapitre 4 : La douane.

Chapitre 4 : La douane. Chapitre 4 : La douane. I) Les fonctions de la douane. En France, l administration des Douanes est représentée par la DGDDI (Direction des douanes et droits indirects) qui dépend du ministère de l économie.

Plus en détail

Ateliers CCIMP de l'international

Ateliers CCIMP de l'international Ateliers CCIMP de l'international Palais des Congrés Aubagne 31 janvier 2012 En partenariat avec la Communauté d'agglomération PAYS D'AUBAGNE ET DE L'ETOILE Facilitation et sécurisation des échanges Internationaux

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION

RECUEIL DE LEGISLATION MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 161 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N o 14 16 mars 1990 S o m m a i r e IMPORTATION ET EXPORTATION DE MARCHANDISES

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES. ..., dont le siège social est à :..., dénommé ci-après l acheteur. ..., domicilié à :..., dénommé ci-après le producteur

CONDITIONS PARTICULIERES. ..., dont le siège social est à :..., dénommé ci-après l acheteur. ..., domicilié à :..., dénommé ci-après le producteur Modèle de contrat d achat Petites installations en basse tension Page 1 sur 9 MODELE DE CONTRAT D'ACHAT DE L'ENERGIE ELECTRIQUE PRODUITE PAR LES PETITES INSTALLATIONS D UNE PUISSANCE INFERIEURE OU EGALE

Plus en détail

CONTRAT TYPE VRP - Maison étrangère

CONTRAT TYPE VRP - Maison étrangère CONTRAT TYPE VRP - Maison étrangère Entre les Etablissement... demeurant à... d une part, et M.... représentant salarié, demeurant à... d autre part, il a été convenu et arrêté ce qui suit : Article 1

Plus en détail

LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne

LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne Le transport est la continuation du process de production Les différents opérateurs en

Plus en détail

Optimisez vos formalités douanières à l export

Optimisez vos formalités douanières à l export Optimisez vos formalités douanières à l export À l heure de la mondialisation, exporter est devenu un enjeu majeur pour la plupart des entreprises. Expédier vos produits à l international et tenir vos

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES --------- DIRECTION GENERALE DES DOUANES --------- Le Directeur général وزارة الماليت ---------

Plus en détail

Exposer en Suisse: Guide pratique. MCH Beaulieu Lausanne, Novembre 2014

Exposer en Suisse: Guide pratique. MCH Beaulieu Lausanne, Novembre 2014 Exposer en Suisse: Guide pratique, Novembre 2014 2 EN RESUME SANS VENTE VENTE INCERTAINE Etablir une facture Pro forma Etablir un carnet ATA EUR 1 Certificat d origine CCM sur facture Formulaire de transit

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOUVELLE-CALÉDONIE H-C 1 --- SG 1 HAUT - COMMISSARIAT Douanes 3 --- Archives 1 DIRECTION RÉGIONALE DES DOUANES ARRETE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOUVELLE-CALÉDONIE H-C 1 --- SG 1 HAUT - COMMISSARIAT Douanes 3 --- Archives 1 DIRECTION RÉGIONALE DES DOUANES ARRETE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TERRITOIRE DE LA Ampliations NOUVELLE-CALÉDONIE H-C 1 --- SG 1 HAUT - COMMISSARIAT Douanes 3 --- Archives 1 DIRECTION RÉGIONALE DES DOUANES JONC 1 --- N 2165 T du 28 avril 1998 Modifié

Plus en détail

Fiche. Introduction. Fiche 1. Introduction

Fiche. Introduction. Fiche 1. Introduction Introduction Fiche 1 Il est nécessaire de distinguer entre le droit fiscal interne, le droit fiscal international et le droit fiscal international comparé. Le premier s applique à des agents (personnes

Plus en détail

LE DOCUMENT ADMINISTRATIF UNIQUE

LE DOCUMENT ADMINISTRATIF UNIQUE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 LE DOCUMENT ADMINISTRATIF UNIQUE Le document administratif unique entrera en vigueur pour toutes

Plus en détail

MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in»

MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in» MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in» (Mise à jour : DGDDI/Bureau E1 et DGCCRF/Bureau 3A-juillet ) 1. LE MARQUAGE DE L ORIGINE SUR LE TERRITOIRE DE L UNION EUROPEENNE ET A L'IMPORTATION Aucune disposition nationale

Plus en détail

Année de référence **** : 2005 Premières données disponibles : Décembre 2004

Année de référence **** : 2005 Premières données disponibles : Décembre 2004 INDICES DE PRIX DE PRODUCTION DE L INDUSTRIE FRANÇAISE POUR LE MARCHÉ FRANÇAIS BRANCHE : MACHINES ET ÉQUIPEMENTS DE BUREAU (À L EXCLUSION DES ORDINATEURS ET ÉQUIPEMENTS CPF rév. 2 * : 28.23 / CPF rév.

Plus en détail

TAXE FISCALE AMEUBLEMENT ET DES INDUSTRIES DU BOIS

TAXE FISCALE AMEUBLEMENT ET DES INDUSTRIES DU BOIS Comité professionnel de Développement des Industries Françaises de l Ameublement et du Bois 28 bis, avenue Daumesnil 75012 Paris Site : www.codifab.fr Email : infotaxe@codifab.fr D O C U M E N T A T I

Plus en détail

Modifiée par : - Loi du pays n 2012-9 du 22 mai 2012 ; JOPF du 22 mai 2012, n 21 NS, p. 1814

Modifiée par : - Loi du pays n 2012-9 du 22 mai 2012 ; JOPF du 22 mai 2012, n 21 NS, p. 1814 LOI DU PAYS N 2010-13 du 7 octobre 2010 portant réglementation applicable aux paquebots de croisières effectuant des croisières touristiques en Polynésie française. (JOPF du 7 octobre 2010, n 40 NC, p.

Plus en détail

L IMPÔT SUR LA DÉPENSE, HISTORIQUE ET RÔLE

L IMPÔT SUR LA DÉPENSE, HISTORIQUE ET RÔLE Partie 1 L IMPÔT SUR LA DÉPENSE, HISTORIQUE ET RÔLE L imposition de la dépense, si l on se place du côté du consommateur ou sur le chiffre d affaires, si l on retient les entreprises imposables, dans son

Plus en détail

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITÉ EXTÉRIEURE FICHE

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITÉ EXTÉRIEURE FICHE FICHE TECHNIQUE - MISE À JOUR MARS ARS 2010 Avant-propos Cette fiche ne traite pas des dispositifs dépendant des concessions municipales d affichage ou apposés sur des éléments de mobilier urbain. Depuis

Plus en détail

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITÉ EXTÉRIEURE

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITÉ EXTÉRIEURE FICHE TECHNIQUE - FÉVRIER 2009 ÉVRIER 2009 Depuis le 1 er janvier, cette taxe (1) (la TLPE) remplace la TSA (taxe sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes), la TSE (taxe sur les emplacements

Plus en détail

SYNTHESE DES RAPPORTS NATIONAUX SUR L ADOPTION DU TARIF EXTERIEUR COMMUN DE LA CEDEAO

SYNTHESE DES RAPPORTS NATIONAUX SUR L ADOPTION DU TARIF EXTERIEUR COMMUN DE LA CEDEAO COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES SYNTHESE DES RAPPORTS NATIONAUX SUR L ADOPTION DU TARIF EXTERIEUR COMMUN DE LA CEDEAO Abuja, Juillet 2004

Plus en détail

Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU

Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU 1 Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU 2 2 Les principales évolutions prévues par le CDU 1. Les principales évolutions 2. Témoignage de Mme Falco (XPO Logistics) 3. Comment se

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES CONDITIONS GÉNÉRALES Conditions Générales valant note d information ARTICLE 1 : OBJET DU CONTRAT E-Xaélidia PEP est un contrat d assurance vie libellé en unités de compte et/ou en euros créé par La Fédération

Plus en détail

GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001)

GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001) 20/9/00 Révision 11/12/00 GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001) Point 2 de l ordre du jour: Facilitation du fret Chapitres 1 er et 4 de l Annexe 9

Plus en détail

Guide pratique Répercussion Gazole

Guide pratique Répercussion Gazole Guide pratique Répercussion Gazole Introduction Dans le transport routier, la répercussion de la hausse du gazole dans les prix ne se fait habituellement que tardivement et partiellement. Elle arrive avec

Plus en détail

LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010?

LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010? LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010? Henri BITAR CMS Bureau Francis LEFEBVRE Atelier Congrès national ECF Clermont- Ferrand, 17-18- 19 septembre 2009 Le paquet TVA :

Plus en détail

La Facture CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

La Facture CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR La Facture CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR La facture est obligatoire pour tout achat de produits et toute prestation de services réalisés pour une activité professionnelle (Art. L 441-3 du Code de Commerce).

Plus en détail

ESITH. Chapitre 2 : Les régimes en douane

ESITH. Chapitre 2 : Les régimes en douane ESITH Chapitre 2 : Les régimes en douane Plan 1. Définition d un régime en douane 2. Les régimes en douane à l importation 3. Les régimes en douane à l exportation 4. Autres régimes en douane 1. Définition

Plus en détail

Régimes économiques en douane

Régimes économiques en douane Régimes économiques en douane Les régimes économiques en douane permettent le stockage, la transformation, l utilisation ou la circulation des marchandises (destinées à l exportation) en suspension des

Plus en détail

LE CARNET ATA : UNE EXPORTATION TEMPORAIRE PRATIQUE

LE CARNET ATA : UNE EXPORTATION TEMPORAIRE PRATIQUE MARS 2008 MODE D EMPLOI LE CARNET ATA : UNE EXPORTATION TEMPORAIRE PRATIQUE Le carnet ATA est un document douanier d'exportation temporaire (Admission temporaire/temporary Admission) utilisé dans le cadre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES "PHOTO2011_V1"

CONDITIONS GENERALES PHOTO2011_V1 1 CONTRAT D'ACHAT DE L'ENERGIE ELECTRIQUE PRODUITE PAR LES INSTALLATIONS UTILISANT L ENERGIE RADIATIVE DU SOLEIL ET BENEFICIANT DE L OBLIGATION D ACHAT D ELECTRICITE (S11) CONDITIONS GENERALES "PHOTO2011_V1"

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

ART. 53 N 106 ASSEMBLÉE NATIONALE 9 décembre 2015 PLF POUR 2016 - (N 3308) AMENDEMENT. présenté par M. Laurent, M. Hutin et M. Grellier ----------

ART. 53 N 106 ASSEMBLÉE NATIONALE 9 décembre 2015 PLF POUR 2016 - (N 3308) AMENDEMENT. présenté par M. Laurent, M. Hutin et M. Grellier ---------- ASSEMBLÉE NATIONALE 9 décembre 2015 PLF POUR 2016 - (N 3308) Commission Gouvernement Non soutenu AMENDEMENT N o 106 «Rétablir cet article dans la rédaction suivante : présenté par M. Laurent, M. Hutin

Plus en détail

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER Le 1 er juillet 2015, la réforme de la réglementation fiscale relative à l octroi de mer doit entrer en vigueur. Elle s inscrit dans le cadre de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS. Version valable à compter du 01.01.2013

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS. Version valable à compter du 01.01.2013 CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS Version valable à compter du 01.01.2013 ARTICLE 1 OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ces Conditions Générales de Vente ont pour objet de définir les

Plus en détail

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-CHAMP-20-60-20-20141020 DGFIP TVA - Champ d'application et territorialité

Plus en détail

Texte original. Conclu le 28 janvier 1963 Approuvé par l Assemblée fédérale le 11 décembre 1963 1 Entré en vigueur le 6 avril 1964

Texte original. Conclu le 28 janvier 1963 Approuvé par l Assemblée fédérale le 11 décembre 1963 1 Entré en vigueur le 6 avril 1964 Texte original 0.946.292.271 Accord de commerce, de protection des investissements et de coopération technique entre la Confédération suisse et la République fédérale du Cameroun Conclu le 28 janvier 1963

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE DE VENTE PAR INTERNET DE «ENFANTILLAGES & CO» ET MENTIONS LÉGALES

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE DE VENTE PAR INTERNET DE «ENFANTILLAGES & CO» ET MENTIONS LÉGALES CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE DE VENTE PAR INTERNET DE ET MENTIONS LÉGALES Il est expressément précisé que les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») régissent

Plus en détail

SOMMAIRE DU SYSTEME DE TAXATION SUR LE COMMERCE EXTERIEUR DU SENEGAL

SOMMAIRE DU SYSTEME DE TAXATION SUR LE COMMERCE EXTERIEUR DU SENEGAL Image not found Douanes https://www.douanes.sn/sites/default/files/logodouane.png sénégalaises Mission fiscale MISSION Liquidation des recettes douanières: Il s agit, ici, de la perception des droits de

Plus en détail

Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles

Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles (Oimpauto) 641.511 du 20 novembre 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Conseil fédéral suisse, vu la loi fédérale du 21 juin 1996 1 sur l imposition

Plus en détail

Les fondamentaux de la Douane : Outil stratégique à l'international

Les fondamentaux de la Douane : Outil stratégique à l'international Les fondamentaux de la Douane : Outil stratégique à l'international Plan de l'intervention Bases réglementaires Définitions Le dédouanement L'espèce tarifaire L'origine La valeur en douane Présentation

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Cahier des Clauses Administratives Particulières FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de Collonges au Mont d Or Place de la Mairie 69660 Collonges au Mont d Or FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES Cahier des Clauses Administratives

Plus en détail

Douanes : Règles d'origine sur un produit et conséquences commerciales à l'international

Douanes : Règles d'origine sur un produit et conséquences commerciales à l'international CLUB DE L'INTERNATIONAL CCI INTERNATIONAL AUVERGNE PÔLE ACTION ÉCONOMIQUE DE LA DIRECTION RÉGIONALE DES DOUANES D'AUVERGNE Douanes : Règles d'origine sur un produit et conséquences commerciales à l'international

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 12 avril 2013 prescrivant la souscription d une soumission générale cautionnée pour le dédouanement

Plus en détail

Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie

Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie 1 Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie Les autorités douanières en Russie ont adopté des mesures

Plus en détail

Est considéré en déplacement, tout salarié qui se trouve éloigné de son lieu d'affectation, en exécution d'un ordre de déplacement.

Est considéré en déplacement, tout salarié qui se trouve éloigné de son lieu d'affectation, en exécution d'un ordre de déplacement. TITRE 8 : DÉPLACEMENTS CHAPITRE 1 : GÉNÉRALITÉS 1. Définitions Est considéré en déplacement, tout salarié qui se trouve éloigné de son lieu d'affectation, en exécution d'un ordre de déplacement. Le Personnel

Plus en détail

PROGRAMME. I - Rappels. - Les différents moyens et techniques de paiement. Objectifs

PROGRAMME. I - Rappels. - Les différents moyens et techniques de paiement. Objectifs PROGRAMME I - Rappels Objectifs Acquérir la bonne méthodologie en matière de gestion des achats internationaux et de l ADV (Administration des ventes export import) Gérer une commande ou une vente avec

Plus en détail

LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU

LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU Cette liste définit les documents que vous devez nous présenter dans le cadre du contrôle de premier niveau des dépenses (contrôle de 1er

Plus en détail

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI).

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI). DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS MONTREUIL, LE 16 AVRIL 2015 SOUS-DIRECTION E - COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU E3 POLITIQUE DU DEDOUANEMENT 11, RUE DES DEUX COMMUNES 93558 MONTREUIL CEDEX

Plus en détail

> Topaze Liberté. Assurance Vie & Capitalisation. Mai 2013

> Topaze Liberté. Assurance Vie & Capitalisation. Mai 2013 Assurance Vie & Capitalisation > Topaze Liberté Titre de créance à capital non garanti ni en cours de vie ni à l échéance Support en unités de compte d un contrat d assurance vie ou de capitalisation,

Plus en détail

L union douanière, zone de libre-échange et tarif extérieur commun

L union douanière, zone de libre-échange et tarif extérieur commun Les pouvoirs fédéraux de l Union européenne L union douanière, zone de libre-échange et tarif extérieur commun Une pièce maîtresse du «carré libéral» de l Union européenne 28 février 2005 Picasso, Matisse

Plus en détail

L agent commercial en Allemagne

L agent commercial en Allemagne 1 L agent commercial en Allemagne Introduction Le statut juridique de l agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HGB) aux Articles 84 à 92c.

Plus en détail

Conditions générales de Vente

Conditions générales de Vente Conditions générales de Vente Les dispositions qui suivent établissent les conditions générales de vente des produits proposés par la SARL Joseph de La Bouvrie sur son site web, accessible à l adresse

Plus en détail

L objet du droit du commerce international

L objet du droit du commerce international L objet du droit du commerce international Fiche 1 Objectifs Identifier les situations juridiques objet du droit du commerce international. Prérequis Introduction au droit Droit de l entreprise Droit européen

Plus en détail

Année de référence : 2005 Premières données disponibles : janvier 1995

Année de référence : 2005 Premières données disponibles : janvier 1995 INDICES DE PRIX A LA PRODUCTION DANS L INDUSTRIE Production française vendue sur le marché français FICHE DE PRESENTATION C P F : 29.10 Année de base : 2007 Année de référence : 2005 Périodicité : Mensuelle

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

Décret 93-124 du 29 Janvier 1993 modifié relatif aux biens culturels soumis à certaines restrictions de circulation

Décret 93-124 du 29 Janvier 1993 modifié relatif aux biens culturels soumis à certaines restrictions de circulation Décret 93-124 du 29 Janvier 1993 modifié relatif aux biens culturels soumis à certaines restrictions de circulation Art. 1 er. (Modifié par Décret 2001-894 du 26 Septembre 2001, art 2, JORF 29 septembre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 30 juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 73 sur 153 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE

Plus en détail

E 2456 ASSEMBLEE NATIONALE TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L'ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION À L'ASSEMBLÉENATIONALE ET AU SÉNAT

E 2456 ASSEMBLEE NATIONALE TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L'ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION À L'ASSEMBLÉENATIONALE ET AU SÉNAT E 2456 ASSEMBLEE NATIONALE SENAT DOUZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2003-2004 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale le 3 décembre 2003 Annexe au procès-verbal de la séance du 3 décembre

Plus en détail

L assurance-vie émise au Luxembourg

L assurance-vie émise au Luxembourg L assurance-vie émise au Luxembourg Placement préféré des Français durant de longues années, l assurance-vie reste aujourd hui l un des instruments d épargne les plus souscrits et utilisés par nos résidents.

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET DE LIVRAISON THEGRA TRACOMEX B.V. ET SES AYANTS CAUSE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET DE LIVRAISON THEGRA TRACOMEX B.V. ET SES AYANTS CAUSE L_LIVE_EMEA2:3058373v1 CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET DE LIVRAISON THEGRA TRACOMEX B.V. ET SES AYANTS CAUSE déposées à la Chambre de Commerce de Breda sous la référence 20058791 1. APPLICABILITÉ 1.1

Plus en détail

SAINT-HONORE SIGNATURES PLUS

SAINT-HONORE SIGNATURES PLUS PROSPECTUS SIMPLIFIE FONDS COMMUN DE PLACEMENT CONFORME AUX NORMES EUROPEENNES 23 avril 2007 MB/MaM Conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE Code

Plus en détail

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier Loi n 13-89 relative au commerce extérieur promulguée par le dahir n 1-91-261 du 13 joumada I 1413 (9 novembre 1992), telle quelle a été modifiée et complétée par la loi n 37-93 promulguée par le dahir

Plus en détail

REGIME DES IMPORTATIONS DE SARDINES EN ALLEMAGNE. Rapport adopté par les PARTIES CONTRACTANTES le 31 Octobre 1952 G/26-1S/56. I.

REGIME DES IMPORTATIONS DE SARDINES EN ALLEMAGNE. Rapport adopté par les PARTIES CONTRACTANTES le 31 Octobre 1952 G/26-1S/56. I. 30 octobre 1952 REGIME DES IMPORTATIONS DE SARDINES EN ALLEMAGNE Rapport adopté par les PARTIES CONTRACTANTES le 31 Octobre 1952 G/26-1S/56 I. Introduction 1. Le sous-groupe des réclamations a examiné,

Plus en détail

TARIFS DOUANIERS DU MONDE ENTIER

TARIFS DOUANIERS DU MONDE ENTIER Guide base de données douanière, Taric, Tares TARIFS DOUANIERS DU MONDE ENTIER OFFICIAL PROGRAMS Actualisé Janvier 2015 Sommaire 1. INTRODUCTION 3 2. BASE DE DONNÉES DOUANIÈRE (TARIFS DOUANIERS DU MONDE

Plus en détail

1. Règle d exigibilité Modification essentielle (3)

1. Règle d exigibilité Modification essentielle (3) - LES MODIFICATIONS 2013 DE LA TVA- Conférence du 27 février 2013 Organisée par Charles Félix PLAN DE LA CONFERENCE 1. Modification des règles d exigibilité de la TVA - 1.1. Modification essentielle -

Plus en détail

Chap 1 : Risques liées aux opérations du commerce international

Chap 1 : Risques liées aux opérations du commerce international Chap 1 : Risques liées aux opérations du commerce international Il faut prendre en compte : -l objet du risque, son impact -la réalisation du risque -la nature du risque I] Risques liés à l international

Plus en détail

2- Avant la commande

2- Avant la commande FICHE PRATIQUE : LES ACHATS EN LIGNE 1- Des règles particulières Article L121-16 et suivants du Code de la Les achats sur internet se généralisent en France. Pourtant un client sur deux aurait rencontré

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : 2 - OUVERTURE DE COMPTE 3 - COMMANDES 4 - ARTICLES DANS/HORS CATALOGUE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : 2 - OUVERTURE DE COMPTE 3 - COMMANDES 4 - ARTICLES DANS/HORS CATALOGUE CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : Les ventes sont soumises aux présentes CGV qui prévalent sur toutes conditions d achat, sauf dérogation préalable et écrites de SEA2. Elles ne sauraient

Plus en détail

Les taux et calculs de primes ci-après ne s appliquent pas aux financements d aéronefs ou de navires.

Les taux et calculs de primes ci-après ne s appliquent pas aux financements d aéronefs ou de navires. Garanties publiques gérées par coface Calcul de prime Septembre 2011 I - Principes généraux Chaque risque couvert donne lieu à perception d une prime, dont le taux exprimé en % varie en fonction d un classement

Plus en détail

Enquête sur les coûts de transport et d'assurance liés à l'acheminement des marchandises réalisée en 2015

Enquête sur les coûts de transport et d'assurance liés à l'acheminement des marchandises réalisée en 2015 http://lekiosque.finances.gouv.fr Etudes et éclairages Janvier 2016 Les entreprises de taille intermédiaire réalisent un tiers des exportations françaises Enquête sur les coûts de transport et d'assurance

Plus en détail

ARRETE n 1176 CM du 27 octobre 1997 portant définition d un régime d entrepôt d exportation. (JOPF du 6 novembre 1997, n 45, p. 2266) Modifié par :

ARRETE n 1176 CM du 27 octobre 1997 portant définition d un régime d entrepôt d exportation. (JOPF du 6 novembre 1997, n 45, p. 2266) Modifié par : 1 ARRETE n 1176 CM du 27 octobre 1997 portant définition d un régime d entrepôt d exportation. (JOPF du 6 novembre 1997, n 45, p. 2266) Modifié par : - Arrêté n 1512 CM du 29 décembre 1997 ; JOPF du 8

Plus en détail