Dès lors, les membres de notre association sont directement touchés par les avantprojets de loi dont il est question.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dès lors, les membres de notre association sont directement touchés par les avantprojets de loi dont il est question."

Transcription

1 Conseil d Etat de la République et canton de Rue de l Hôtel de Ville 2 Case postale , le 28 novembre 2012 P1.3.4/CA Avant-projet de loi abrogeant les droits d enregistrement et de timbres Avant-projet de loi relatif à un impôt sur les gains immobiliers Avant-projet de loi relatif à un impôt sur les successions et les donations entre vifs Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les Conseillers d Etat, Nous tenons à vous exprimer nos remerciements pour avoir sollicité notre point de vue dans le cadre de la consultation ouverte et relative aux trois avant-projets de loi que vous nous soumettez. La Chambre genevoise immobilière est l association d importance cantonale, sans but lucratif, qui défend les intérêts des propriétaires immobiliers du canton de. Active depuis 1920, elle compte actuellement quelque 6'600 membres répartis en propriétaires de villa, d appartement, de domaines ruraux, d immeubles locatifs et d immeubles industriels et commerciaux. Dès lors, les membres de notre association sont directement touchés par les avantprojets de loi dont il est question. I. Position de principe La Chambre genevoise immobilière constate que la fiscalité genevoise est extrêmement lourde. Elle est l une des plus lourdes de Suisse. Elle l est encore plus tant par le biais de l impôt sur la fortune que de la valeur locative et de l impôt immobilier complémentaire. [ Secrétariat général : Rue de la Rôtisserie 4 Case postale GENEVE 3 T F

2 Dès lors, nous constatons un épuisement de la ressource fiscale. En conséquence de ce qui précède, notre association s opposera à toute hausse de la fiscalité immobilière. Elle usera, si nécessaire, de toutes ses ressources pour combattre les hausses fiscales envisagées. II. Principe de neutralité des recettes fiscales Il suit de ce qui précède que les seules mesures acceptables, à nos yeux, sont celles qui respectent le principe de la neutralité de recettes fiscales des propriétaires existants pour autant qu une majorité d entre eux ne voit pas leur fiscalité être augmentée. Ce principe semble, pour autant que nous ayons bien compris toutes ses dispositions, respecté pour l avant-projet de loi relatif à un impôt sur les successions et les donations entre vifs. Le lien qui est fait entre une abrogation des droits d enregistrement et de timbres et une hausse de l impôt sur les bénéfices et gains immobiliers ne semble manifestement pas respecter cette neutralité fiscale tant les hausses proposées sont massives. L impact ne serait pas compensé pour les propriétaires actuels qui ont déjà réglé des droits d enregistrement. Ainsi, l ensemble des propriétaires actuels serait très lourdement pénalisé. Pour ces raisons, ce paquet, tel que présenté, n est pas acceptable. Il semble, en outre, contrevenir à la volonté populaire telle qu exprimée ces dernières années. III. Bref historique En date du 11 mars 2012, le peuple genevois a accepté par 53.5% l initiative Epargnelogement. En date du 23 septembre 2012, le corps électoral genevois a à nouveau accepté à raison de 52.7% l initiative populaire pour la Sécurité du logement à la retraite. Ces deux votations populaires successives démontrent, s il le fallait, l attachement de la population genevoise à l accession à la propriété d une part et à des conditions cadres, singulièrement fiscales, favorables à la propriété d autre part. En 2000, aboutissait l IN 115 Casatax qui demandait la suppression des droits d enregistrement pour l acquisition de sa résidence principale : le logement familial. Cette proposition a débouché sur l entrée en vigueur d un contre-projet allant nettement dans le sens de l initiative mais introduisant des conditions trop strictes pour une large application. Ce contre-projet a été adopté par 59.43% de la population le 8 février Le 12 mars 2000, le peuple a refusé par 59% une modification des droits d enregistrement qui souhaitait soumettre à ceux-ci les transferts de parts de sociétés immobilières. 2

3 Enfin, la détermination populaire la plus significative concerne la tentative de porter le taux de l impôt sur les gains et bénéfices immobiliers de 10% à 18% après dix ans de détention et sans limite dans le temps. Cette tentative a été sanctionnée le 7 juin 1998 par un référendum populaire qui a accueilli signatures et une votation avec 66.3% de refus. L avant-projet aujourd hui proposé d impôt sur les gains immobiliers va bien plus loin en augmentant fortement le taux d imposition et en allant jusqu à 21.6% sans limite dans le temps IV. Barème envisagé pour les bénéfices et gains immobiliers Le barème de l impôt sur les bénéfices et gains immobiliers actuels se différencie essentiellement de celui de l avant-projet par un doublement respectivement un triplement de l imposition envisagée, sans même tenir compte du taux actuel de 0% après 25 ans! Nous ne sommes pas favorables à l introduction de l alibi d un barème progressif, singulièrement pas d un barème nominal qui nous semble inique. Très subsidiairement, nous pourrions envisager une progression qui soit fonction de pourcentage du prix de vente. En outre, le barème tel que proposé est totalement inacceptable. Il double, voire triple l imposition actuelle tout en prévoyant une imposition indéfinie avec un pourcentage inacceptable de près de 22%. Voici deux exemples : Montant de l impôt Plus-value nette imposable de Durée de possession en ans Canton -1an" 5 ans et 1 jour 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans actuelle proposée Vaud Montant de l impôt Plus-value nette imposable de Durée de possession en ans Canton -1an" 5 ans et 1 jour 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans actuelle proposée Vaud

4 Nous sommes extrêmement dubitatifs, parce que l imposition telle que suggérée par l avant-projet est trois fois plus importante que dans le canton de Vaud. A l heure où il s agit de maintenir les contribuables actifs sur le territoire genevois comme propriétaires de leurs logements familiaux et, ainsi, de garantir une certaine substance fiscale, cette imposition totalement démesurée irait à l encontre des intérêts du canton. Le Conseil d Etat pose la question de savoir s il serait préférable que le barème actuel, contenu à l article 84 de la loi générale sur les contributions publiques, soit repris et que le taux à partir de dix ans de possession soit modifié pour le rendre compatible avec le droit fédéral. Nous pourrions accepter une baisse progressive du taux à partir de dix ans de possession tout en indiquant qu un taux plus élevé que 1 ou 2% est inacceptable après une durée de possession de vingt-cinq ans. V. Taxer lourdement les propriétaires actuels et dissuader les candidats à la propriété Outre la question du barème, il faut ici venir sur la question des dispositions transitoires qui ne figurent pas dans l avant-projet de loi mis en consultation. Dès lors les propriétaires actuels se verraient taxer sur la base d un nouvel impôt sur les gains immobiliers avec un taux d imposition très élevé alors qu ils ont déjà payé les droits d enregistrement dont la suppression est proposée comme mesure de compensation De plus, la valeur d acquisition, si elle est généralement égale au prix payé pour l acquisition (art.14), peut aussi être déterminée, suivant les cas, en fonction de la valeur fiscale. Dans la logique présentée des trois avant-projets, de nouvelles valeurs fiscales (bien plus élevées) devraient entrer en vigueur en 2017 avec une utilisation possible pour l impôt sur les bénéfices immobiliers en 2027 seulement. La nouvelle loi sur les bénéfices et gains immobiliers serait susceptible de déployer des effets en 2013 déjà. La situation des propriétaires vendeurs entre 2013 et 2027 serait peu enviable. L avantprojet tel que rédigé est inacceptable. Comme nous l avons vu précédemment, une imposition trois fois supérieure au canton de Vaud rejettera une fois encore les candidats à la propriété en dehors de. Le Conseil d Etat pose la question de savoir si pareille situation est susceptible d entraîner, peu de temps avant l entrée en vigueur de la loi, une accélération des ventes immobilières. A cet égard, nous n osons pas imaginer que les déclarations rassurantes du Conseil d Etat visant à indiquer que la fiscalité des propriétaires ne serait pas alourdie puissent générer de telles inquiétudes. Nous ne pensons pas qu il faille présumer que des dispositions insupportables et iniques seront prises à l encontre des propriétaires immobiliers les forçant ainsi à mettre leurs objets sur le marché de manière rapide et massive. 4

5 VI. Autres critiques de l avant-projet relatif à un impôt sur les bénéfices et gains immobiliers Outre le fait que l avant-projet de loi propose un barème et un taux totalement inacceptables qui impliquent une imposition trois fois supérieure à que ce qu elle est dans le canton de Vaud, nous formulons encore les critiques suivantes : Article 2 lettre e Assimiler la vente de participations minoritaires d une société à une vente immobilière n est pas opportun. Dans ce contexte, il manque également une disposition relative aux fonds de placements dont l aliénation de parts ne doit pas être soumise à l impôt sur les gains immobiliers, puisque la plus-value est déjà imposée en cas de vente d immeuble. Article 4 La définition d une société immobilière est plus large que celle qui est préconisée tant par le Tribunal fédéral (ATF 2C 641/2009 du cons. 5.1) que par l administration fédérale des contributions dans le cadre de l application des dispositions de la LIFD codifiée dans la circulaire n 17 du 15 décembre 1994, ce qui est inacceptable. Article 9 alinéa 3 La solidarité proposée est inopportune et certainement contraire au droit. Article 10 alinéa 2 Le différé d impôt ne devrait pas avoir de limite dans le temps et, en outre, la rédaction de cette disposition pose problème pour les transactions qui auraient lieu sans l être à titre onéreux. Par exemple, se pose la question, à teneur de la rédaction actuelle, de savoir si une donation à des enfants d un immeuble hérité serait soumise à taxation, ce qui est tout à fait inenvisageable. Article 11 alinéa 3 serait le seul canton à refuser les remplois successifs, ce qui est contraire à la LHID. En outre, le changement d affectation est admissible, et le différé d impôt sans limite dans le temps également. Dès lors, le libellé actuel de l article 11 alinéa 3 est contraire à la LHID. VII. Conclusions La Chambre genevoise immobilière a toujours été pour favoriser l accession à la propriété par une suppression des droits d enregistrement. Notre initiative Casatax le démontre d ailleurs. 5

6 Cela dit, nous rejetons sans hésitation le paquet tel que présenté qui lie une abrogation des droits d enregistrement et de timbres à un impôt sur les bénéfices et gains immobiliers plus compliqué et qui génère une imposition disproportionnée. La hausse fiscale massive toucherait les propriétaires actuels, sans aucune compensation. Elle dissuadera les candidats à la propriété sur sol genevois puisqu elle correspondrait à trois fois celle applicable dans le canton de Vaud. S agissant, enfin, de l avant-projet de loi relatif à un impôt sur les successions et les donations entre vifs, nous relevons, sous réserve des commentaires de détail, des points positifs qui visent à améliorer les textes existants. Vous souhaitant bonne réception de la présente, nous vous d agréer, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les Conseillers d Etat, l expression de nos sentiments respectueux. Etienne Nagy Christophe Aumeunier Président Secrétaire général 6

Vaste réforme de la fiscalité immobilière

Vaste réforme de la fiscalité immobilière Vaste réforme de la fiscalité immobilière 26 septembre 2012 Dépôt et mise en consultation de cinq projets de lois A. Estimation fiscale des immeubles Projet de loi sur les estimations fiscales de certains

Plus en détail

Rencontre des groupements français et suisse

Rencontre des groupements français et suisse Rencontre des groupements français et suisse Vendredi 29 et samedi 30 mai 2015 Maison de l Amérique Latine - Paris SESSION 1 Impôt sur le revenu / forfait fiscal et impôt sur la fortune PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Conférence suisse des impôts Cl 16

Conférence suisse des impôts Cl 16 Conférence suisse des impôts Cl 16 L Ordonnance du Conseil fédéral du 9 mars 2001 sur l application de la loi fédérale sur l harmonisation des impôts directs dans les rapports intercantonaux Circulaire

Plus en détail

l initiative relative à l impôt sur les successions affaiblirait les entreprises suisses

l initiative relative à l impôt sur les successions affaiblirait les entreprises suisses www.elections.ch FICHE THEMATIQUE : INITIATIVE RELATIVE A L IMPOT SUR LES SUCCESSIONS l initiative relative à l impôt sur les successions affaiblirait les entreprises suisses Une initiative populaire demande

Plus en détail

3Aux yeux d economiesuisse, un changement. 3economiesuisse rejette l idée d un impôt. 3economiesuisse rejette l initiative de

3Aux yeux d economiesuisse, un changement. 3economiesuisse rejette l idée d un impôt. 3economiesuisse rejette l initiative de Révision de l imposition de la propriété du logement : oui sous réserve dossierpolitique 15 février 2010 Numéro 4 L imposition de la propriété du logement sous le feu de la critique. Aujourd hui, les propriétaires

Plus en détail

A l'appui des comptes 2011

A l'appui des comptes 2011 Rapport du Conseil communal au Conseil général de la Commune de Saint-Aubin-Sauges A l'appui des comptes 2011 Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, L'exercice 2011 du compte de fonctionnement se

Plus en détail

relatif à des ajustements techniques liés au transfert du patrimoine de la caisse de pensions (du 26 avril 2012)

relatif à des ajustements techniques liés au transfert du patrimoine de la caisse de pensions (du 26 avril 2012) Rapport du Conseil communal relatif à des ajustements techniques liés au transfert du patrimoine de la caisse de pensions (du 26 avril 2012) au Conseil général de la Ville de La Chaux-de-Fonds Monsieur

Plus en détail

pour remplir une déclaration Ce document ne peut pas être utilisé

pour remplir une déclaration Ce document ne peut pas être utilisé 1 Aliénateur Code postal Profession / but de la personne morale Ville Cette opération relève ( uniquement pour les personnes physiques ) Election de domicile pour la présente affaire auprès de : 3 Acquéreur(s)

Plus en détail

PL 11141 : vente des appartements en zone de développement

PL 11141 : vente des appartements en zone de développement PL 11141 : vente des appartements en zone de développement Chère Madame, Cher Monsieur, Ce projet de loi tente de répondre à une préoccupation légitime, celle d éviter qu un petit nombre de personnes détienne

Plus en détail

La Loi du 28 février 1956 sur les communes à son article 4, chiffre 4, mentionne que le Conseil communal délibère sur le projet d arrêté d imposition.

La Loi du 28 février 1956 sur les communes à son article 4, chiffre 4, mentionne que le Conseil communal délibère sur le projet d arrêté d imposition. AU CONSEIL COMMUNAL DE SULLENS Sullens, le 26 septembre 2011 PREAVIS MUNICIPAL N 11/2011 ARRETE D IMPOSITION POUR LES ANNEES 2012 ET 2013 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, La

Plus en détail

ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE

ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE FEDERATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE 20 octobre 2014 Ce rapport contient 7 pages Exposé préalable Méthologie de l étude Cette étude vise à comparer

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

«Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (réforme de la fiscalité successorale)»

«Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (réforme de la fiscalité successorale)» Initiative populaire fédérale «Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (réforme de la fiscalité successorale)» Argumentaire L impôt sur la succession freine la concentration

Plus en détail

Des transferts de sièges permettant de bénéficier de la convention franco-luxembourgeoise fiscalement plus favorable sont elles des abus de droit?

Des transferts de sièges permettant de bénéficier de la convention franco-luxembourgeoise fiscalement plus favorable sont elles des abus de droit? Des transferts de sièges permettant de bénéficier de la convention franco-luxembourgeoise fiscalement plus favorable sont elles des abus de droit? Transfert de siège d Italie vers le Luxembourg Affaire

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL 4.1.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL concernant la modification du coefficient appliqué au barème de référence pour l impôt sur le revenu et la fortune des personnes physiques (du 7 avril

Plus en détail

09.434. Initiative parlementaire Droits de timbre Rapport de la Commission de l économie et des redevances du Conseil des Etats. du 23 novembre 2009

09.434. Initiative parlementaire Droits de timbre Rapport de la Commission de l économie et des redevances du Conseil des Etats. du 23 novembre 2009 09.434 Initiative parlementaire Droits de timbre Rapport de la Commission de l économie et des redevances du Conseil des Etats du 23 novembre 2009 Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs, Par le présent

Plus en détail

Imposer à 20% les successions? Injuste pour les particuliers Absurde pour les entreprises

Imposer à 20% les successions? Injuste pour les particuliers Absurde pour les entreprises Imposer à 20% les successions? Injuste pour les particuliers Absurde pour les entreprises Conférence de presse du 4 septembre 2014 Page 1 1. Accueil et introduction Dr Robert-Philippe Bloch Président de

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 17 NOVEMBRE 2005 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 17 NOVEMBRE 2005 PROPOSITION DE DÉCRET 268 (2005-2006) N 1 268 (2005-2006) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 17 NOVEMBRE 2005 PROPOSITION DE DÉCRET portant réduction des tarifs applicables aux donations et aux successions de biens immeubles

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE. Cinq erreurs à éviter

TRANSMISSION D ENTREPRISE. Cinq erreurs à éviter TRANSMISSION D ENTREPRISE Cinq erreurs à éviter Salon Bitoubli - Beaulieu 4 juin 2014 1 1 PLAN SOMMAIRE 1. Taux d échec lors de la reprise d une entreprise 2. L impact du nombre de repreneurs dans une

Plus en détail

PREAVIS N 20/2006 AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS N 20/2006 AU CONSEIL COMMUNAL MUNICIPALITE PREAVIS N 20/2006 AU CONSEIL COMMUNAL Arrêté communal d'imposition pour les années 2007 et 2008 Séance de la commission : mercredi 27 septembre 2006, à 19h.00, Hôtel de Ville, salle n 3 -1-

Plus en détail

Créer, gérer et transmettre une entreprise

Créer, gérer et transmettre une entreprise Fiduciaire Michel Favre SA, Lausanne FJF Favre Juridique et Fiscal SA, Lausanne FORUM DES COURTIERS 2013 Créer, gérer et transmettre une entreprise 6 juin 2013 Chavannes-de-Bogis par M. Pascal Favre Fiduciaire

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11408 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Ronald Zacharias, Eric Stauffer, Thierry Cerutti, Jean-Marie Voumard, Pierre Weiss, Cyril Aellen, Antoine Barde, Henry

Plus en détail

M 2011. Secrétariat du Grand Conseil

M 2011. Secrétariat du Grand Conseil Secrétariat du Grand Conseil M 2011 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Anne Marie von Arx-Vernon, Guy Mettan, Fabiano Forte, Philippe Morel, Vincent Maitre, Serge Dal Busco, François

Plus en détail

Consultation sur le projet de Réforme de la prévoyance vieillesse 2020

Consultation sur le projet de Réforme de la prévoyance vieillesse 2020 CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Département fédéral de l'intérieur Office fédéral des assurances sociales Effingerstrasse 20 3003 Berne Réf. : PM/15015668 Lausanne, le 31 mars 2014 Consultation

Plus en détail

LA FIN DE LA SUISSE PROSPERE!

LA FIN DE LA SUISSE PROSPERE! LA FIN DE LA SUISSE PROSPERE! Pourquoi faut-il refuser l initiative populaire «Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires (Abolition des forfaits fiscaux)» Le double objectif de l initiative Les initiants

Plus en détail

Préavis N 19-2011 au Conseil communal

Préavis N 19-2011 au Conseil communal Municipalité Préavis N 19-2011 au Conseil communal Fixation du plafond d'endettement et du plafond pour les cautionnements Responsabilité(s) du dossier : Direction de l administration générale, des finances

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 62/14 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2015. François Bryand, Syndic

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 62/14 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2015. François Bryand, Syndic Commune de Prangins Municipalité Préavis No 62/14 Au Conseil Communal Arrêté d'imposition pour l'année 2015 François Bryand, Syndic Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L'arrêté

Plus en détail

Message concernant le déplafonnement du pour-cent de solidarité dans l assurance-chômage

Message concernant le déplafonnement du pour-cent de solidarité dans l assurance-chômage 13.027 Message concernant le déplafonnement du pour-cent de solidarité dans l assurance-chômage du 27 février 2013 Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Par le présent message,

Plus en détail

1143 Apples, le 30 novembre 2015. Apples Bussy-Ch. Clarmont Cottens Pampigny Reverolle Sévery

1143 Apples, le 30 novembre 2015. Apples Bussy-Ch. Clarmont Cottens Pampigny Reverolle Sévery M U N I C I P A L I T E APPLES 1143 Apples, le 30 novembre 2015 Préavis N 01/2016 de la Municipalité au Conseil communal concernant l étude d un projet de fusion entre les communes d Apples, Bussy-Chardonney,

Plus en détail

Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises

Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures Présentation à la 70è assemblée de l Association cantonale

Plus en détail

Règlement concernant le fonds de rénovation immobilière; adoption; décision

Règlement concernant le fonds de rénovation immobilière; adoption; décision SYNODE D HIVER 4 et 5 décembre 2012 Point 10 Règlement concernant le fonds de rénovation immobilière; adoption; décision Propositions: 1. Le Synode approuve le règlement concernant le fonds de rénovation

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil IN 133-I

Secrétariat du Grand Conseil IN 133-I Nouvelle teneur de l initiative 133 suite à l arrêt du Tribunal fédéral du 22 mai 2007 Secrétariat du Grand Conseil IN 133-I Lancement d'une initiative L ASLOCA (Association genevoise de défense des locataires)

Plus en détail

Modification du 30 septembre 2015 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura. Article 19, alinéa 1, lettre b (nouvelle teneur)

Modification du 30 septembre 2015 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura. Article 19, alinéa 1, lettre b (nouvelle teneur) Loi d impôt Modification du 0 septembre 015 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura arrête : I. La loi d impôt du 6 mai 1988 1) est modifiée comme il suit : Article 15, alinéa

Plus en détail

du Conseil d Etat au Grand Conseil accompagnant le projet de loi modifiant la loi sur les impôts cantonaux directs

du Conseil d Etat au Grand Conseil accompagnant le projet de loi modifiant la loi sur les impôts cantonaux directs 2381 Message N o 28 18 septembre 2012 du Conseil d Etat au Grand Conseil accompagnant le projet de loi modifiant la loi sur les impôts cantonaux directs Nous avons l honneur de vous soumettre un projet

Plus en détail

Message sur l initiative populaire «pour un impôt sur les gains en capital»

Message sur l initiative populaire «pour un impôt sur les gains en capital» 00.087 Message sur l initiative populaire «pour un impôt sur les gains en capital» du 25 octobre 2000 Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs, Nous vous soumettons le message sur l initiative populaire

Plus en détail

Rencontre des groupements français et suisse. Paris, les 29 & 30 mai 2015. Maison de l Amérique Latine

Rencontre des groupements français et suisse. Paris, les 29 & 30 mai 2015. Maison de l Amérique Latine Rencontre des groupements français et suisse Paris, les 29 & 30 mai 2015 Maison de l Amérique Latine SESSION 2 Fiscalité des successions PLAN I. Introduction II. III. IV. Les successions en France (aspects

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11416 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 2 avril 2014 Projet de loi modifiant la loi sur l'imposition des personnes physiques (LIPP) (D 3 08) (Modification

Plus en détail

Imposition des frais de formation et de perfectionnement

Imposition des frais de formation et de perfectionnement Prise de position Imposition des frais de formation et de perfectionnement I. Exigences de l usam Organisation faîtière des PME, l Union suisse des arts et métiers usam représente 280 associations et quelque

Plus en détail

CIRCULAIRE SOCIETES IMMOBILIERES

CIRCULAIRE SOCIETES IMMOBILIERES CANTON DE VAUD DEPARTEMENT DES FINANCES ADMINISTRATION CANTONALE DES IMPÔTS CIRCULAIRE SOCIETES IMMOBILIERES Disparition du statut spécial de l article 59 ter de la loi du 26 novembre 1956 sur les impôts

Plus en détail

RÈGLEMENT D ORGANISATION DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE MOUTIER

RÈGLEMENT D ORGANISATION DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE MOUTIER 1 RÈGLEMENT D ORGANISATION DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE MOUTIER 2003 2 TABLE DES MATIÈRES PREAMBULE Page 4 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Terminologie Articles 1.1. La commune et ses tâches 1-5 Territoire et

Plus en détail

PROJET DE LOI ------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention :

PROJET DE LOI ------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1002191L PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant à la convention entre la France et la Suisse en vue d éviter

Plus en détail

Représentants du Département des finances, de l agriculture et des affaires extérieures : M. Wilhelm Schnyder, Chef du Département

Représentants du Département des finances, de l agriculture et des affaires extérieures : M. Wilhelm Schnyder, Chef du Département Rapport de la commission thématique : Economie et Energie Concernant le décret instaurant une déduction de l impôt cantonal sur le revenu en faveur des enfants Date : lundi 29 mars 2004 Lieu : Début :

Plus en détail

2013-685 DC - Reçu au greffe du Conseil constitutionnel le 27 décembre 2013

2013-685 DC - Reçu au greffe du Conseil constitutionnel le 27 décembre 2013 - Reçu au greffe du Conseil constitutionnel le 27 décembre 2013 Loi de finances pour 2014 Article 11 : Incitation à la reconstitution des titres de propriété des biens indivis I. Dans sa rédaction issue

Plus en détail

CAISSE PUBLIQUE DE PRETS SUR GAGES DE GENEVE

CAISSE PUBLIQUE DE PRETS SUR GAGES DE GENEVE CAISSE PUBLIQUE DE PRETS SUR GAGES DE GENEVE depuis 1872 Rapport de gestion Exercice 2012 Sommaire Message du président page 3 Présentation des activités 2012... page 4 Octroi des prêts page 4 Vente aux

Plus en détail

Newsletter. N 1/2011 Novembre 2011 EDITORIAL

Newsletter. N 1/2011 Novembre 2011 EDITORIAL Newsletter N 1/2011 Novembre 2011 EDITORIAL 2011 aura été synonyme de changements et d évolution tant pour notre entreprise qu en matière de fiscalité. En effet, «à l interne», nous avons eu le plaisir

Plus en détail

COMMENTAIRE POLITIQUE DE PI GENEVE aux objets soumis en votation populaire dans le canton de Genève le 28 février 2016.

COMMENTAIRE POLITIQUE DE PI GENEVE aux objets soumis en votation populaire dans le canton de Genève le 28 février 2016. COMMENTAIRE POLITIQUE DE PI GENEVE aux objets soumis en votation populaire dans le canton de Genève le 28 février 2016. «Le progrès ne signifie pas une amélioration depuis ce qui était, mais en direction

Plus en détail

IKT(T9)28 20 juin 1979 ICITO/GATT. A : De : Y. Ogaard, Chef du Personnel Objet : Imposition à Genève

IKT(T9)28 20 juin 1979 ICITO/GATT. A : De : Y. Ogaard, Chef du Personnel Objet : Imposition à Genève IKT(T9)28 20 juin 1979 ICITO/GATT A : De : Y. Ogaard, Chef du Personnel Objet : Imposition à Genève Par mémorandum du 9 avril 1979 (référence INT(79)2, il avait été porté à votre connaissance que l'administration

Plus en détail

Municipalité. La Municipalité de Forel (Lavaux) au Conseil communal de 1072 Forel (Lavaux)

Municipalité. La Municipalité de Forel (Lavaux) au Conseil communal de 1072 Forel (Lavaux) Municipalité N o de téléphone : 021 781 17 17 N/réf : V/réf : La Municipalité de Forel (Lavaux) au Conseil communal de 1072 Forel (Lavaux) PREAVIS MUNICIPAL NO 4/2012 concernant le règlement communal sur

Plus en détail

120. Arrêt du 14 décembre 1898, dans la cause «La Winterthour» contre Genève.

120. Arrêt du 14 décembre 1898, dans la cause «La Winterthour» contre Genève. 614 Staatsrechtliche Entscheidungen. I. Abschnitt. Bundesverfassung. 120. Arrêt du 14 décembre 1898, dans la cause «La Winterthour» contre Genève. Taxe municipale de la Ville de Genève imposée à une société

Plus en détail

La liquidation partielle indirecte: les nouvelles disposition dans la pratique

La liquidation partielle indirecte: les nouvelles disposition dans la pratique La liquidation partielle indirecte: les nouvelles disposition dans la pratique Genève, le 17 octobre 2006 En collaboration avec: Avec la participation de: Modération: M. Ralph Hefti, Conseiller en rachat

Plus en détail

Préavis N 20-2011 au Conseil communal

Préavis N 20-2011 au Conseil communal Municipalité Préavis N 20-2011 au Conseil communal Acceptation de trois successions Responsabilité(s) du dossier : Direction de l administration générale, des finances et des affaires culturelles, M. G.

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION

RAPPORT DE LA COMMISSION MAI 2013 RC-POS (12_POS_013) RAPPORT DE LA COMMISSION chargée d examiner l objet suivant : Postulat Fabienne Freymond Cantone et consorts - Gains immobiliers, les reports d'impôts, 12 ans après 1. PRÉAMBULE

Plus en détail

«Le juste prix, pas une brique de plus!» Payer moins de droits d enregistrement pour accéder plus facilement à la propriété familiale.

«Le juste prix, pas une brique de plus!» Payer moins de droits d enregistrement pour accéder plus facilement à la propriété familiale. «Le juste prix, pas une brique de plus!» Payer moins de droits d enregistrement pour accéder plus facilement à la propriété familiale. Jacques Etienne, Michel de Lamotte & René Thissen 25 mai 2005 Préambule

Plus en détail

R Numéro d objet. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de résolution Double imposition en matière de succession : Genève dit non!

R Numéro d objet. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de résolution Double imposition en matière de succession : Genève dit non! Secrétariat du Grand Conseil R Numéro d objet Proposition présentée par les députés : Eric Bertinat Date de dépôt : Date de dépôt Proposition de résolution Double imposition en matière de succession :

Plus en détail

Instructions concernant le règlement des examens

Instructions concernant le règlement des examens Instructions concernant le règlement des examens édictées par la Conférence suisse des impôts 1 re édition / 29.11.2004 / 6.12.2006 / 15./16.1.2009 / 13.6.2013 / 21 juillet2014 Instructions concernant

Plus en détail

JOURNÉE DE FORMATION CONTINUE NOUVEAUTÉS EN DROIT FISCAL. Université de Neuchâtel - Faculté de droit 7 novembre 2014

JOURNÉE DE FORMATION CONTINUE NOUVEAUTÉS EN DROIT FISCAL. Université de Neuchâtel - Faculté de droit 7 novembre 2014 JOURNÉE DE FORMATION CONTINUE Université de Neuchâtel - Faculté de droit 7 novembre 2014 NOUVEAUTÉS EN DROIT FISCAL Thierry Obrist Professeur extraordinaire - Université de Neuchâtel Avocat - Walder Wyss

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11403-A. Rapport. Date de dépôt : 1 er septembre 2014

Secrétariat du Grand Conseil PL 11403-A. Rapport. Date de dépôt : 1 er septembre 2014 Secrétariat du Grand Conseil PL 11403-A Date de dépôt : 1 er septembre 2014 Rapport de la Commission fiscale chargée d'étudier le projet de loi de M mes et MM. Stéphane Florey, Bernhard Riedweg, Christo

Plus en détail

PARLEMENT WALLON. Proposition de décret. visant à réduire et simplifier les droits de succession et de donation * déposée par

PARLEMENT WALLON. Proposition de décret. visant à réduire et simplifier les droits de succession et de donation * déposée par 14 (SE 2014) N 1 14 (SE 2014) N 1 PARLEMENT WALLON Session extraordinaire 2014 16 juillet 2014 Proposition de décret visant à réduire et simplifier les droits de succession et de donation * déposée par

Plus en détail

Initiative parlementaire «Réprimer durement la vente de données bancaires»

Initiative parlementaire «Réprimer durement la vente de données bancaires» ad 10.450 Initiative parlementaire «Réprimer durement la vente de données bancaires» Rapport de la Commission de l économie et des redevances du Conseil national du 19 mai 2014 Avis du Conseil fédéral

Plus en détail

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 Les principales mesures de la loi de finances adoptée pour 2013 modifient la fiscalité personnelle et patrimoniale des personnes

Plus en détail

Saisine : Ministre des Finances (5 septembre 2007) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre des Finances (5 septembre 2007) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 30 novembre 2007. Objet: Projet de loi modifiant la loi du 23 décembre 2005 portant introduction d une retenue à la source libératoire sur certains intérêts produits par l épargne mobilière

Plus en détail

La société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime demandent à la

La société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime demandent à la ld COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 12LY00100 ------------------ Société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime M. Bourrachot Président M. Segado Rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM

Plus en détail

Procès-verbal de la séance du Conseil Communal du 31 août 2010

Procès-verbal de la séance du Conseil Communal du 31 août 2010 Mardi 31 août 2010 CC No 63 Procès-verbal de la séance du Conseil Communal du 31 août 2010 Présidence : SAVARY André Ouverture de la séance : 20h15 Appel nominal : 27 membres présents Quorum atteint Excusés

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. Transfert des plus-values

Les avis de la Chambre des Métiers. Transfert des plus-values Les avis de la Chambre des Métiers Transfert des plus-values CdM/21/05/14-14-26 Projet de règlement grand-ducal abrogeant le règlement grand-ducal du 17 juin 1992 portant exécution de l article 102, alinéa

Plus en détail

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale Projet de loi (89) accordant une autorisation d emprunt de 6 00 000 F au Conseil d Etat pour financer l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale de Genève et ouvrant un crédit

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l arrêté d acceptation du barème cantonal de facturation pour l accueil en crèche et garderie (du 4 novembre 2002) AU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

Fiche. Introduction. Fiche 1. Introduction

Fiche. Introduction. Fiche 1. Introduction Introduction Fiche 1 Il est nécessaire de distinguer entre le droit fiscal interne, le droit fiscal international et le droit fiscal international comparé. Le premier s applique à des agents (personnes

Plus en détail

Logement et sécurité publique Finances et patrimoine vert

Logement et sécurité publique Finances et patrimoine vert Logement et sécurité publique Finances et patrimoine vert Octroi à la Municipalité d une enveloppe financière de CHF 6'000'000.- en vue de l octroi de prêts chirographaires remboursables de durée limitée

Plus en détail

Projet de loi modifiant la loi sur la Banque cantonale de Genève (D 2 05)

Projet de loi modifiant la loi sur la Banque cantonale de Genève (D 2 05) Secrétariat du Grand Conseil PL 10032 Projet présenté par les députés: M me et MM. Fabienne Gautier, Pierre Weiss, Christian Luscher, Olivier Jornot, Marcel Borloz, Mario Cavaleri et Pascal Pétroz Date

Plus en détail

Préavis n 6/ 10 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2011

Préavis n 6/ 10 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2011 COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 6/ 10 au Conseil communal Arrêté d'imposition 2011 Délégué municipal : M. Luc-Etienne Rossier Aubonne, le 14 septembre 2010 Pl. du Marché 12 Lundi - vendredi Téléphone

Plus en détail

Loi (10125) modifiant la loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire (L 1 30)

Loi (10125) modifiant la loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire (L 1 30) Loi (10125) modifiant la loi d application de la loi fédérale sur l aménagement du territoire (L 1 30) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Art. 1 Modifications La

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles

Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles 08.520 Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles Avant-projet et rapport explicatif de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil des États du 4 février

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l appui d une demande d'autorisation de vendre l'immeuble communal sis rue de Bel-Air 51 au prix de CHF 915'000.-- à Mme Josiane et M. Carmine Panizza

Plus en détail

CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE

CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE PRISE DE POSITION CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE Le 2 juillet 2014, le Conseil fédéral a approuvé un rapport sur la Charte sociale européenne révisée (CSE). Le rapport conclut que, d un point de vue juridique,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Imposition sur la dépense («Imposition forfaitaire»)

Imposition sur la dépense («Imposition forfaitaire») Imposition sur la dépense («Imposition forfaitaire») Les ressortissants étrangers qui s installent en Suisse sont en principe soumis aux mêmes impôts sur le revenu et sur la fortune que les citoyens suisses.

Plus en détail

sur les estimations fiscales de certains immeubles (LEFI) (D 3 10) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

sur les estimations fiscales de certains immeubles (LEFI) (D 3 10) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11397 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Lydia Schneider Hausser, Christian Dandrès, Roger Deneys, Emilie Flamand-Lew, Cyril Mizrahi, Lisa Mazzone, Thomas Wenger,

Plus en détail

BESTEUERUNG LANDWIRTSCHAFTSLAND - BAULAND. Genève Zürich Lausanne Excellence in Business Law

BESTEUERUNG LANDWIRTSCHAFTSLAND - BAULAND. Genève Zürich Lausanne Excellence in Business Law Lenz & Staehelin BESTEUERUNG LANDWIRTSCHAFTSLAND - BAULAND Arrêt du Tribunal Fédéral 2C_11/2011 Luzern, 07.09.2012 Plan de la présentation I. Faits et question de principe II. III. IV. Traitement du gain

Plus en détail

Avenant. Texte original

Avenant. Texte original Texte original Avenant à la Convention entre la Suisse et la France en vue d éviter les doubles impositions en matière d impôts sur le revenu et sur la fortune signée à Paris le 9 septembre 1966 (et son

Plus en détail

INFO FISCALE n 1/01.09.08 de la FIDUCIAIRE CHRISTIAN LOCHE

INFO FISCALE n 1/01.09.08 de la FIDUCIAIRE CHRISTIAN LOCHE Compte rendu du 1 er débat au Grand Conseil du canton de Vaud du mardi 26.8.2008 Mise en oeuvre de la Reforme II des entreprises dans le canton de Vaud et autres modifications législatives fiscales vaudoises.

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LA MANIERE DE PRENDRE EN CONSIDERATION LA FORTUNE IMMOBILIERE DES BENEFICIAIRES DU RI. Approbateur : Cheffede service

DIRECTIVE SUR LA MANIERE DE PRENDRE EN CONSIDERATION LA FORTUNE IMMOBILIERE DES BENEFICIAIRES DU RI. Approbateur : Cheffede service DEPARTEMENT DE LA SANTE ET DE L'ACTION SOCIALE SERVICE DE PREVOYANCE ET D'AIDE SOCIALES DIRECTIVE SUR LA MANIERE DE PRENDRE EN CONSIDERATION LA FORTUNE IMMOBILIERE DES BENEFICIAIRES DU RI Emetteur/n directive

Plus en détail

SCPI Renovalys 4 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013

SCPI Renovalys 4 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013 Editorial Toute l équipe d Avenir Finance Investment Managers adresse ses meilleurs vœux aux associés de la SCPI

Plus en détail

Impôt fédéral sur les successions (Initiative) Entorses au système fiscal et au fédéralisme!

Impôt fédéral sur les successions (Initiative) Entorses au système fiscal et au fédéralisme! Impôt fédéral sur les successions (Initiative) Entorses au système fiscal et au fédéralisme! STÉPHANE TANNER EXPERT FISCAL DIPLÔMÉ SÉANCE IUPF 11 MAI 2015 IN IMPÔT FÉDÉRAL SUR LES SUCCESSIONS - UIPF 11

Plus en détail

Initiative parlementaire Réprimer durement la vente de données bancaires

Initiative parlementaire Réprimer durement la vente de données bancaires 10.450 Initiative parlementaire Réprimer durement la vente de données bancaires Rapport de la Commission de l économie et des redevances du Conseil national du 19 mai 2014 Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 8433 Projet présenté par les députés: M mes et MM. Françoise Schenk-Gottret, Christian Brunier, Fabienne Bugnon, Esther Alder, Bernard Clerc, Rémy Pagani et Christian Grobet

Plus en détail

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES. 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES. 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLIS CACHETES d un bien immobilier, propriété du Département des Vosges, situé : 27 bis RUE VICTOR HUGO 88000 EPINAL AVIS D APPEL A CANDIDATURE I OBJET Le Département des

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/10/44 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10218

Secrétariat du Grand Conseil PL 10218 Secrétariat du Grand Conseil PL 10218 Projet présenté par les députés: M me et MM. Olivier Jornot, Jean-Michel Gros, Ivan Slatkine, Michèle Ducret, Jacques Jeannerat, Guillaume Barazzone, Alain Meylan

Plus en détail

Réponse à l interpellation de Mme la Conseillère Anne Viredaz-Ferrari

Réponse à l interpellation de Mme la Conseillère Anne Viredaz-Ferrari Municipalité Réponse à l interpellation de Mme la Conseillère Anne Viredaz-Ferrari Politique du logement Concours d investisseurs en vue de la construction de logements sur la parcelle communale Boverattes-Est

Plus en détail

M 1568. Secrétariat du Grand Conseil

M 1568. Secrétariat du Grand Conseil Secrétariat du Grand Conseil M 1568 Proposition présentée par les députés: M me et MM. Pierre Froidevaux, Jean-Marc Odier, Gabriel Barrillier, Thomas Büchi, John Dupraz, Marie- Françoise de Tassigny, Jacques

Plus en détail

Monsieur le Président de la Confédération, Moritz Leuenberger Monsieur le Conseiller fédéral, Kaspar Villiger, Palais fédéral, 3003 Berne

Monsieur le Président de la Confédération, Moritz Leuenberger Monsieur le Conseiller fédéral, Kaspar Villiger, Palais fédéral, 3003 Berne Monsieur le Président de la Confédération, Moritz Leuenberger Monsieur le Conseiller fédéral, Kaspar Villiger, Palais fédéral, 3003 Berne Procédure de consultation concernant le rapport Paquet Poste/Swisscom

Plus en détail

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement B Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 28 février 2001 1, arrête:

Plus en détail

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)»

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «IMPOSER LES SUCCESSIONS DE PLUSIEURS MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» DENIS BOIVIN Partner Avocat Expert fiscal diplômé Responsable

Plus en détail

Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 121 et 122 de la Constitution cantonale 1),

Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 121 et 122 de la Constitution cantonale 1), 641.11 Loi d'impôt du 26 mai 1988 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 121 et 122 de la Constitution cantonale 1), arrête : ( ) TITRE QUATRIEME : Impôt sur les gains immobiliers

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

La CAP est régie par des statuts dont il ressort qu elle ne dispose pas formellement de la personnalité juridique.

La CAP est régie par des statuts dont il ressort qu elle ne dispose pas formellement de la personnalité juridique. DA 293-13.01 TRANSFORMATION DE LA CAP EN FONDATION INTERCOMMUNALE DE DROIT PUBLIC ET OUVERTURE D UN CRÉDIT BUDGÉTAIRE SUPPLÉMENTAIRE DESTINÉ À FINANCER L APPORT EXTRAORDINAIRE PRÉVU À L ARTICLE 31 DU PROJET

Plus en détail

Présentation du Budget 2010

Présentation du Budget 2010 Présentation du Budget 2010 SOMMAIRE 1 UN BUDGET MARQUÉ PAR UNE AUGMENTATION DU NOMBRE DE PERSONNES À ASSISTER ET PAR LA RÉNOVATION DU PARC IMMOBILIER 2 2 ANALYSE PAR MÉTIER 3 2.1 Direction 3 2.2 Support

Plus en détail