L étrange, si près de David Joly

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L étrange, si près de David Joly"

Transcription

1 Rencontre > Un prix Goncourt à Montebello Par V.P. Daniel Rapaich ls se sont succédé, répartis en trois groupes. Les lycéens de Montebello ont été nombreux à vouloir rencontrer Laurent Gaudé, prix Goncourt en L auteur s est donc prêté au jeu des «questions-réponses» durant une après-midi. Neuf classes, de seconde et de première, ont interrogé l écrivain sur son besoin d écrire, sa ressemblance ou pas avec ses personnages, son regard sur les mises en scène des pièces de théâtre dont il est aussi l auteur, son style, ses recherches pour nourrir ses romans Ces lycéens ont lu La Porte des Enfers et Eldorado, La Mort du roi Tsongor aussi, prix Goncourt des lycéens en 2002, et Le Soleil des Scorta, le prix Goncourt. Des échanges tels que celui-ci, organisé en partenariat avec la Ville de Lille, stimulent ou nourrissent l intérêt des jeunes pour la littérature. Ainsi, Laurent Gaudé leur a-t-il raconté qu il trouve intérêt à l écriture en s approchant de sujets qui ne lui sont pas L étrange, si près de David Joly ne heure aller, une heure retour. Ce sont deux heures de transport en commun qui ont poussé David Joly à l écriture. «J y pensais depuis un moment déjà mais je n avais pas le temps et je n osais pas le faire», raconte-t-il. L opportunité temporelle s est donc présentée avec ces 120 minutes de train. David Joly s est enhardi et s est lancé! «J y ai réfléchi longuement, poursuit-il, prenant en note des détails de la vie quotidienne avec une certitude, celle de donner à mon roman une trame fantastique. Ce genre-là m attire énormément», précise David Joly, sachant que l essentiel de cette littérature est américaine ou d Europe du Nord. L écrivain en herbe d alors, en 2008, décide de créer une histoire paranormale qui se rattache néanmoins à l ordinaire de chacun. Des choses étranges mais pas totalement impossibles. «J ai choisi de m essayer d abord aux nouvelles, remarque David Joly, je voulais acquérir une technique de travail que je n avais pas encore, nécessaire à des écrits plus Daniel Rapaich longs.» Résultat : sept récits qui sortent du commun, dans lesquels les personnages se retrouvent confrontés à un événement troublant, mystérieux. Autre point commun pour les protagonistes, leurs 40 Été 2010 / n 67 / Lille magazine

2 > Rencontre familiers et qu il travaille énormément à partir de photos. «Tous mes livres sont loin de moi, dit-il. Mes personnages sont des gens que je ne connais pas mais je mets néanmoins en eux un tout petit peu de moi.» «Écrire est la chose qui me plaît le plus au monde, a-t-il également confié. Avant, je n étais pas sûr d arriver à toujours nourrir la machine, aujourd hui, je pense que cela va m occuper toute ma vie, j ai même plus d idées de romans que je n aurai sans doute de temps pour les écrire.» «Pour moi, écrire, c est essayer d explorer ce qu est un être humain au travers d une gamme de sentiments notamment contradictoires, a encore remarqué Laurent Gaudé, c est partager des interrogations avec le lecteur.» Quant à son style, «un jour, je me suis mis à écrire et c est venu comme ça». «Ce qui compte dans l écriture, ajoute-t-il, c est la musique de la langue.» Le lauréat du prix Goncourt reviendra à Lille à l occasion de la rentrée scolaire et littéraire. Il présentera son dernier roman qui l occupe depuis un an et demi et qu il est en train de terminer Par Valérie Pfahl origines du Nord, département où se déroulent leurs aventures. Après une relecture de son épouse et la prise en compte de ses critiques, positives comme négatives, après quelques réécritures «mais pas trop, sinon, on ne s arrête jamais!», David Joly se met à la recherche d une maison d édition. Les éditions Velours croient en L Étrange si près de nous et décident de le publier. «Quand on a enfin notre livre entre les mains, c est excitant et gratifiant à la fois», affirme David Joly. Ce professeur d économie et de gestion découvre un nouvel univers. Des échanges avec des métiers jusqu alors inconnus, les salons littéraires, la promotion, il y prend goût. Depuis deux mois, il a commencé un roman. À nouveau du fantastique, évidemment «L Étrange si près de nous», David Joly, éditions Velours, Briser le tabou artine Warnier a publié en 2004, un cri de douleur qu elle avait intitulé Le Vieux. Aujourd hui, ce texte, retravaillé, devient un cri de triomphe : Ma victoire sur l inceste. Cette victoire, elle veut la partager pour sensibiliser le public et briser le tabou de l inceste. Ce témoignage, tel un devoir citoyen, a été préfacé par Martine Aubry, parce que c est en parlant, en s entourant, que les victimes de l inceste peuvent sortir de l isolement et de la souffrance dans laquelle les auteurs de telles violences les ont placées. À Lille, l ambition de la municipalité est de rompre toutes formes d isolement. L inceste en est une, et peut-être la plus terrible. Un groupe d experts, piloté par le Professeur Pierre Delion, pédopsychiatre au CHRU de Lille, s est réuni, pour proposer des pistes de réflexion et d actions pour aider les professionnels, les associations, les familles et les victimes de violences. Des états-généraux auront lieu en novembre, gare Saint-Sauveur. Lille Magazine : Pourquoi raconter votre histoire aujourd hui? Martine Warnier : Ce cauchemar de mon enfance, je l avais complètement enfoui au plus profond de moi. Je n avais plus aucun souvenir de cette période de ma vie. Jusqu au jour où ma propre fille m a révélé avoir été violée par le même individu mon père. Je suis sortie du déni à ce moment-là. Avec ma fille, nous avons porté l affaire en justice. Si j ai écrit, c est pour briser le tabou. Ce livre autobiographique raconte mon histoire et ma reconstruction. Il marque aussi la fin d une psychothérapie qui a duré trois ans et l envie de vivre mais de vivre bien. L.M. : Quels conseils donneriez-vous aux victimes d inceste? M.W. : Je n ai pas de conseils à donner. Le cas de l un n est pas le cas de l autre. Il faut avant tout sortir du déni et pour cela il faut du temps. Personnellement, il m a fallu trente ans! Un sondage IPSOS pour l association AIVI Association internationale des victimes de l inceste fait apparaître que 2 millions de personnes en France sont victimes d inceste et qu en moyenne elles attendent seize ans avant de révéler leur agression. L.M. : Comment vous investissez-vous dans la lutte contre l inceste? M.W. : J accompagne d autres victimes lors de conférences et de groupes de paroles avec l Association AIVI, dont une antenne lilloise devrait voir le jour en janvier prochain. Je milite également pour que les délais de prescription soient supprimés. Il faut aussi informer, qu une prévention soit mise en place dans le milieu scolaire auprès des jeunes. Il faut vraiment casser ce tabou. En janvier dernier, le Parlement a intégré l inceste dans le Code pénal. C est un bon début. Les choses avancent mais doucement. LM. : Comment vous sentez-vous aujourd hui? M.W. : Sereine! L inceste ne fait plus partie de moi. Il fait partie de mon passé. Propos recueillis par Sabine Duez «Ma victoire sur l inceste» de Martine Warnier. Edition AàZ Patrimoine. Distribution : Réseaux deprix : 19 euros. AIVI : Lille magazine / n 67 / Été

3 Rencontre > On joue à Magali? enfant s installe avec un livre et fait la lecture à ses parents, en inventant son histoire ou en racontant à partir des images. «Les parents me disent que leurs enfants appellent cela jouer à Magali», remarque l intéressée, Magali Delecourt. Car cette éducatrice de jeunes enfants retrouve régulièrement les bambins des Bois-Blancs pour des moments consacrés aux livres. Dans les écoles maternelles, à la crèche, durant les centres de loisirs, à la PMI, Magali Delecourt plonge enfants et parents dans les bouquins. «Souvent, je raconte les histoires, précise-t-elle. Parfois ce sont aussi les papas ou mamans qui lisent à leurs bouts de chou, créant un moment de complicité». Beaucoup de familles connaissent ce rendez-vous et s y rendent volontiers. À l école Montessori, par exemple, 90 % des parents participent aux petits déjeuners lecture. Occasion de faire du livre un objet de plaisir et de découverte pour les enfants mais aussi leurs parents. Ces relations privilégiées au sein des familles sont également encouragées par le biais du jeu. «Voilà quatre ans, l équipe de la maison de quartier dans laquelle je travaille a mis en place un projet baptisé Le jeu, quel enjeu, explique Magali Delecourt, en partant d un constat, celui que beaucoup de parents ne prennent plus le temps de jouer avec leurs enfants». Au moins deux raisons peuvent expliquer le «phénomène» : des journées déjà bien chargées mais aussi des parents qui n y voient pas d intérêt pour leurs enfants ou pour eux-mêmes. Jouer, c est essentiel pour le développement individuel, psychomoteur et sensoriel, ainsi que pour le développement social et familial dans l interaction avec les autres. Le plaisir de jouer ensemble favorise également le renforcement des liens entre enfants et parents. Céline en est convain- Par Valérie Pfahl cue, elle qui a d abord participé aux ateliers jeux avec sa fille aînée Mélissa, aujourd hui avec Enzo, 6 ans, et bientôt avec Naya, la plus jeune. «C est un temps que l on prend pour jouer avec nos enfants, raconte-t-elle. Si je rentrais à la maison, j aurais d autres choses à faire, Ici, je suis disponible pour jouer.» De son côté, Franck, 5 ans, fait une partie de «croquecarotte» avec sa maman. «Quand je joue avec mon fils, c est surtout aux jeux de société, dit Emmanuelle. On peut d ailleurs en emprunter pour en découvrir de nouveaux», c est intéressant. Magalie Delecourt dispose ainsi de tout un éventail, aussi bien de jeux que de livres, pour participer à l épanouissement des enfants dans les échanges avec leurs parents La clé du succès Par Sabine Duez ans sa petite boutique de 11 m 2, au pied de l église du Sacré Cœur, Philippe Dubuisson exerce la profession de cordonnier-serrurier. Si sur sa vitrine il est noté que la reproduction de clé se fait en 30 secondes, la réalité est tout autre. 59 secondes : c est le temps qu il a mis pour reproduire cinq clés plates lors du Championnat de France de reproduction de clés. Souvent méconnus du grand public, des championnats de France des métiers mettent à l honneur le savoir-faire des artisans. À l initiative d un fabricant de matériel de cordonnerie, ce championnat a réuni à Poissy dans les Yvelines cor- 42 Été 2010 / n 67 / Lille magazine

4 > Rencontre Tout est dans le sachet! Pas le temps de faire les courses mais envie de bien manger. Waago propose des kits de produits frais à cuisiner. Explications n nouveau concept vient de voir le jour à Lille : Waago simplifie la vie de ceux qui aiment la bonne bouffe sans la corvée des courses. «On n est plus donniers, serruriers et menuisiers, tous professionnels de la clé. «La première étape consistait à tailler cinq clés en un minimum de temps. 52,49 secondes, c est le temps que j ai mis et qui m a permis d être sélectionné parmi les 12 finalistes», raconte Philippe. «Durant la seconde étape et devant huissier, il fallait également reproduire cinq clés mais cette fois sur une nouvelle machine qui n est pas encore commercialisée. J avoue que j étais un peu stressé. J ai remporté la 3 e place avec un temps de 59 secondes.» Si le temps était éliminatoire, la rapidité, la précision et l habileté étaient des critères tout aussi essentiels. «Au-delà du challenge, j ai rencontré des collègues venus de toute la France. Ça nous a permis obligé de savoir cuisiner. Il suffit juste d en avoir l envie», note William Godart, associé avec son frère Alex dans cette aventure. Velouté de courgettes, crumble d échanger des conseils et de constater que du nord au sud des spécificités existent. Par exemple, les marques de serrures ne sont pas les mêmes.» Philippe, fier de son métier, l a choisi dès 16 ans en devenant apprenti durant trois ans chez un maître d apprentissage. Aujourd hui installé à son compte depuis plus de quinze ans, les clés n ont plus de secrets pour lui. «Ce qui fait l attrait de ce métier, en plus du contact avec la clientèle, c est l évolution constante des types de clés, qu elles soient plates, de sécurité ou brevetées, beaucoup plus complexes à reproduire.» Cordonnerie Clés des Halles : 178, rue Nationale. Par Sabine Duez poireau-comté, poires au spéculoos, œufs caprins, filet mignon caramélisé Parmi les entrées, plats ou desserts, le plus difficile est de faire son choix. Ensuite, les ingrédients pour le nombre de personnes souhaitées sont regroupés dans un sachet avec une fiche recette qu il suffit juste de suivre à la lettre. Succès garanti! «Nous misons sur la qualité et la fraîcheur des produits. Pour cela, nous sélectionnons les fournisseurs de viande, de légumes qui sont pour la plupart des producteurs régionaux.» La carte change régulièrement et les plats sont testés par la famille Godart. «Ma passion de la cuisine me vient sûrement de ma mère qui est une excellente cuisinière. Mon frère et moi, on adore bien manger. Aussi bien des plats conviviaux comme les carbonades flamandes que des plats plus raffinés comme le poulet au miel.» Les deux frères, âgés de 23 et 25 ans, se sont associés pour créer leur entreprise. Il aura fallu un an entre le moment où l idée a germé et l ouverture de leur boutique proche de l avenue du Peuple-Belge en avril dernier. Et pour que leurs petits plats réjouissent les papilles du plus grand nombre, ils ont volontairement une politique de prix abordables : les prix des entrées s échelonnent de 2,50 à 3 euros ; les plats de 4,50 à 8 euros et les desserts de 1,50 à 3 euros. Waago : 34 rue de la Halle. Ouvert le lundi de 16h à 20h, du mardi au samedi de 10h à 20h. Tél : Livraisons à domicile. Lille magazine / n 67 / Été

5 Rencontre > Un garçon plein d avenir Aymen Gualmani entouré de Zohra Melal, de la Mission Locale de Lille, et de Fatima El Hamdani, responsable de l accompagnement scolaire à «Perspectives». ymen Guelmani, 21 ans, est un jeune habitant du quartier du Faubourg de Béthune qui a de la suite dans les idées Rencontré lors de la 6 e édition du forum «Jobs d été» organisé par la Ville de Lille, Face et la Mission Locale, Aymen accepte d être interviewé à condition de ne pas manquer l entretien prévu avec une entreprise offrant des postes saisonniers de préparateurs de commande. Consciencieux, il revient satisfait de son entrevue et nous raconte son parcours : «J ai obtenu un Bac STL en En parallèle à mes études, j ai bénéficié de l accompagnement scolaire proposé par l association Perspectives. L ambiance y était bonne alors j ai voulu être bénévole à mon tour.» Pendant un an et demi, il aide des jeunes (de la 6 e à la terminale) à faire leurs devoirs. Son domaine de prédilection? La chimie et les SVT (Sciences et Vie de la Terre). Son expérience étant concluante, il pose sa candidature pour travailler au sein de l association. «Pour pouvoir bénéficier du CAE (Contrat d Accompagnement dans l Emploi) et donc être recruté par Perspectives, je devais signer un contrat CIVIS (Contrat d Insertion à la Vie Sociale)», explique Aymen. Ce contrat, conclu par les missions locales et par les permanences d accueil, d information et d orientation (PAIO) vise à favoriser l insertion professionnelle des jeunes par la mise en place d actions permettant la réalisation de leur projet professionnel. «J ai donc participé aux réunions de la Mission Locale et obtenu plusieurs entretiens avec une conseillère. Ce suivi m a ouvert des portes et j ai mieux défini mon projet professionnel, continue-t-il. Grâce à cet accompagnement, j ai pu être embauché chez Perspectives en CAE mais aussi réfléchir à mon avenir sur un plus long terme. Désormais, je veux être préparateur en pharmacie et concrétiser ce projet par le biais de l apprentissage.» Toujours accompagné par la Mission Locale pour le volet apprentissage, il ne lui reste plus qu à trouver la pharmacie qui voudra bien l accueillir. En attendant, Aymen postule à des jobs d été. Autant d expériences en entreprises qui lui permettront de mener à bien son insertion professionnelle. Pour plus d informations sur les services de la Mission Locale : 3, rue Jeanne Maillotte Le roman d une famille lilloise omme les Motte, les Pollet ou les Tiberghien, les Scrive font partie des grandes familles textiles dont le nom est intimement lié à l histoire du Nord. Anne Mémet-Scrive, représentant la génération actuelle, a décidé de s inspirer de l histoire de ses ancêtres pour écrire une saga familiale originale. Depuis le xv e siècle, les Scrive font partie des notables lillois. L un d entre eux a été le premier sous-préfet de la ville sous le Consulat, un autre fut médecinchef de l armée française en Crimée et a laissé son nom à l hôpital Scrive qui abrite aujourd hui les services de la préfecture. C est dans le textile que la réussite de la famille fut la plus éclatante. À partir d une petite fabrique de cardes créée à Lille après la Révolution, Antoine Scrive-Labbe a constitué un empire de peignages et de filatures au xix e siècle. Cette histoire, Anne Mémet-Scrive a décidé de la raconter. Avec cet ouvrage épistolaire, dans lequel les générations successives communiquent entre elles par des lettres et se transmettent un talisman venu du Moyen Âge, elle retrace six siècles d une saga familiale et industrielle originale. «La Légende des Scrive» par Anne Mémet- Scrive, 15. En vente en librairies, grandes surfaces et sur Internet : 44 Été 2010 / n 67 / Lille magazine

6 Par Valérie Pfahl > Rencontre Raoni, chef indien d Amazonie, en visite à Lille Raoni, chef du peuple des Kayapos, est venu en France présenter son dernier livre et alerter l opinion et les responsables nationaux sur les conséquences désastreuses d un projet de barrage au Brésil. Avant une dédicace au Furet du Nord, il est passé par le musée d Histoire naturelle de Lille. Rencontre. ans les réserves du musée d Histoire naturelle de Lille, Raoni découvre quelques pièces des collections ethnographiques. Ces petites parures de plumes colorées, ces quelques bijoux, il les connaît. Il sait même précisément qui les a fabriqués. Étonnant. Ce chef indien trouve, en ces lieux si lointains de sa terre d origine, des symboles préservés de sa culture. Une culture toujours menacée dans son pays, par des politiques et des entrepreneurs uniquement intéressés par les bénéfices. Une culture, empreinte de valeurs ancestrales, qu il a aussi du mal à transmettre auprès des jeunes générations de son peuple dont les plus impatients brûlent leurs illusions dans les lumières des faubourgs de Brasilia. C est cela que Raoni révèle dans son dernier livre, Mémoires d un chef indien. Il raconte sa vie sur un bout de terre en Amazonie et «sa» forêt, cette forêt qu il défend sans relâche pour enfin faire comprendre au monde entier son importance cruciale pour la préservation de notre Terre. Grosse inquiétude Rendu «célèbre» par le chanteur Sting qui avait soutenu son combat pour défendre l Amazonie, Raoni avait déjà effectué un tour du monde dans une quinzaine de pays en Avec un message : prendre conscience des valeurs de la forêt amazonienne menacée par les Hommes. Le chef des Kapayos était alors retourné dans sa tribu avec une victoire, celle de délimiter un territoire pour son peuple, le Xingu. Aujourd hui, lui et les siens sont à nouveau menacés, cette fois par un gigantesque barrage. Raoni, chef du peuple des Kayapos, en visite dans la réserve consacrée à l ethnographie du musée d histoire naturelle lillois où il découvre des objets venant d Amazonie Le chef du peuple des Kayapos est revenu en France, vingt ans après, pour alerter. Ce projet de barrage hydroélectrique en Amazonie brésilienne l inquiète terriblement. Cette construction aura pour conséquence de noyer 500 km 2 de terres et de forcer personnes à quitter la région. Pourtant, après vingt années de controverses, la justice fédérale brésilienne a donné son accord. Alors qu il s intéresse aux collections du musée d Histoire naturelle où il est reçu avec beaucoup d estime, Raoni précise ses intentions. Traduit par Jean-Pierre Dutilleul qui l accompagne et qui a écrit avec lui Mémoires d un chef indien, il explique les positions de son peuple. «Notre tribu se prépare à la guerre contre les Blancs pour empêcher la construction de ce barrage, affirme-t-il. Il est temps de récupérer ce qui nous appartient.» Et d ajouter : «Mes guerriers attendent de voir s il est possible de négocier avant de se battre.» En tournée en France et dans d autres pays, Raoni espère convaincre «Raoni, mémoires d un chef indien», avec la contribution de Jean-Pierre Dutilleul, Éditions du Rocher, 260 pages Daniel Rapaich Le labret que porte Raoni est un plateau de bois léger que les Kayapos insèrent dans leur lèvre inférieure depuis la nuit des temps. Ce plateau labial en bois de balsa, pouvant mesurer jusqu à vingtcinq centimètres de diamètre, élargit la taille de la lèvre inférieure. Chez les Indiens, cet ornement signifie que celui qui le porte est prêt à mourir pour sa terre. Il est ainsi symbole de courage et de force invincible. Lille magazine / n 67 / Été

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

SAGE-FEMME HOMMES «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues. Pierre

SAGE-FEMME HOMMES «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues. Pierre Dossier n 11 HOMMES «OSEZ LE METIER DE» SAGE-FEMME Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues La biologie m a toujours intéressé. En

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

La princesse Qui n aimait pas les princes

La princesse Qui n aimait pas les princes La princesse Qui n aimait pas les princes D Alice Brière-Haquet Edition Actes Sud Junior/benjamin. Lecture en mouvement par la cie Méli-Mélo Petite Forme tout terrain et tout public à partir de 5 ans Avec

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR PROJET D AVIS N 11.05 Présenté par la Commission «Emploi, Insertion professionnelle et Carrières» du

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

Les élèves de 5 ème 3 rencontrent Béatrice Nicodème à la médiathèque de Mérignac

Les élèves de 5 ème 3 rencontrent Béatrice Nicodème à la médiathèque de Mérignac Les élèves de 5 ème 3 rencontrent Béatrice Nicodème à la médiathèque de Mérignac Au cours de l année, nous avons étudié en classe Le Secret de la cathédrale. Puis chacun a dû lire et présenter à la classe

Plus en détail

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014 PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer - Lundi 8 septembre 2014 - SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI L illettrisme : un handicap

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études,

Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études, Communiqué de presse Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études, Enfin une école où l on peut s inscrire tout au long de l année

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

Etudiante en première année Licence Information Comunication IAE SAVOIE MONT BLANC Annecy-Le-Vieux

Etudiante en première année Licence Information Comunication IAE SAVOIE MONT BLANC Annecy-Le-Vieux Etudiante en première année Licence Information Comunication IAE SAVOIE MONT BLANC Annecy-Le-Vieux Je m appelle Maïssa Ramahi, je suis actuellement en première année de licence Information Communication

Plus en détail

renforcer votre jeune entreprise

renforcer votre jeune entreprise Parrainés Profitez de l expérience de chefs d entreprises aguerris pour renforcer votre jeune entreprise Pierre Grimaldi PARRAINÉ - Apéro Fiesta www.lyon-ville-entrepreneuriat.org par Lyon Ville de l Entrepreneuriat

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois

Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois Comment recruter autrement? Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois Quels postes peuvent convenir aux retraités? Il y a probablement autant de réponses à cette question qu il y a de

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

Cheick Diallo Africa Remix/Corps et Esprit «Reading Room for Africa Remix»

Cheick Diallo Africa Remix/Corps et Esprit «Reading Room for Africa Remix» Africa Remix/Corps et Esprit «Reading Room for Africa Remix» Transcription 5 10 15 20 25 30 35 40 Ma venue à Africa Remix est due au fait que une commande m a été faite, quoi. On m a demandé de concevoir

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Lire et Ecrire a changé toute ma vie

Lire et Ecrire a changé toute ma vie Lire et Ecrire a changé toute ma vie Fabienne VANDERMIÈGE Responsable de l association L illettrisme Osons en parler Agente de sensibilisation à Lire et Ecrire Verviers Avant de venir t inscrire à Lire

Plus en détail

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux Discours pour Maître Roux Maître Roux, Cher François Mesdames et Messieurs, Chers amis, Nous sommes réunis ce soir pour rendre hommage à la personne exceptionnelle que vous êtes, exceptionnelle par votre

Plus en détail

Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin

Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin C est cadeau! Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin Ma Hijra au Maroc : point d étape après 8 mois Je vous avais promis de vous parler de ma nouvelle vie

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1)

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Réponse apportée par une classe de PS-MS de l école maternelle du Gué d Alleré, à travers un projet mené au cours

Plus en détail

Ce totem est le point de départ du jeu.

Ce totem est le point de départ du jeu. Ce totem est le point de départ du jeu. Demande ton livret de jeu au stand de l Unicef puis pars à la découverte de 5 enfants du monde. Comme toi, ils ont des droits, mais ces derniers ne sont pas toujours

Plus en détail

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard:

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: 1. Déroulement du stage Rapport de stage Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: Tableau 1. Périodes de stage lieu date bilan Edition l amiénois du

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

- le passeport des artisans - Dossier de présentation

- le passeport des artisans - Dossier de présentation - le passeport des artisans - Dossier de présentation édito Aux détours de ses ruelles, au fond de ses impasses, derrière ses grands boulevards, Paris abrite des ateliers d artisans d art. Autant de lieux

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE)

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Tu viens d être confié(e) au Conseil général, au service de l Aide Sociale à l Enfance, et tu dois te poser

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Horaires d ouverture de la structure

Horaires d ouverture de la structure Horaires d ouverture de la structure Lundi La Machine «Les Glénons» Relais assistantes Maternelles-Parents Ateliers d éveil : 09h00-11h30 Permanence : 13h-18h Saint Benin d Azy «Maison des Amognes» Mardi

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

Les matériaux sains au meilleur prix

Les matériaux sains au meilleur prix Les matériaux sains au meilleur prix David Vanacker 06.19.70.09.72 03.84.82.62.99 contact@alter-bati-comtois.fr 1. Édito 2. Les engagements d Alter Bati Comtois 3. Les projets développés 4. Articles de

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel.

Projet Personnel et Professionnel. IUT INFORMATION COMMUNICATION Projet Personnel et Professionnel. Interview d Alexandra Schwartzbrod Astou-Maryème YAO 17/12/2012 LE METIER DE JOURNALISTE. «Une école extraordinaire» Alexandra Schwartzbrod

Plus en détail

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser»

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» Ar5cles Pré- Event Le Sursaut Le Mandat L Intelligent d Abidjan L Inter Le Sport Supersport Ar5cles Post- Event Fraternité Ma9n Le Mandat Le Patriote Le Sport Le Sursaut

Plus en détail

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE Travailler- en- Suisse.ch ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché

Plus en détail

Développement. l enfant

Développement. l enfant Développement de l enfant No : 1 Vinaigre ou miel : Dans ce livre, il plaide en faveur de méthodes actives et positives qui favorisent chez l enfant la confiance, l estime de soi et le sentiment de compétence.

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

Survies. 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route. Une exposition de Catherine Cabrol

Survies. 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route. Une exposition de Catherine Cabrol 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route Une exposition de Catherine Cabrol 03 Note d intention «Tour à tour automobiliste, motarde, cycliste ou piétonne, je pense à

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth

La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth Élisabeth Vust, 24 Heures, 2 mai 2003 Contessa Piñon, Journal de la Côte, 26 juin 2003 B ERNARD C AMPICHE E DITEUR Interview express de Frédéric Lamoth,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail