Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie"

Transcription

1 1 Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie

2 2 L'estomac humain L'estomac est un organe qui fait partie de l'appareil digestif. Il est en forme de poche, et il est situé entre l'œsophage en haut, et le duodénum en bas. Son rôle est d'assurer une partie de la digestion des aliments. Anatomie L'estomac a la forme d'un gros haricot, il mesure en moyenne 25 cm de haut, sur 12 cm de large. Au repos, son volume est de 50 ml, mais il peut contenir jusqu'à 4 litres. L'estomac communique avec le duodénum par un sphincter appelé : pylore. Les cellules de la muqueuse gastrique secrètent deux types de substances : - De l'acide chlorhydrique ; - Des enzymes digestives (comme la pepsine) capables de fonctionner en milieu très acide. Il existe aussi des cellules appelées cellules G dont le rôle est d'assurer la régulation de l'acidité.

3 3 En effet, le PH de l'estomac peut descendre jusqu'à 0,9. La rate, le pancréas, le foie, et le diaphragme sont en relation anatomique avec l'estomac. Rôle Le rôle de l'estomac est d'assurer une partie de la digestion. Le bol alimentaire arrive dans l'estomac par l'œsophage, sous la forme d'une bouillie d'aliments mastiqués dans la cavité buccale. La digestion dans l'estomac est assurée par deux mécanismes : - Un brassage mécanique, par les mouvements de l'estomac ; - L'attaque des aliments par les enzymes gastriques en milieu acide. La digestion peut durer entre 3 et 7 heures. Contrairement aux idées reçues, plus la digestion est longue, plus elle est efficace. En effet, seules les particules dont la taille est inférieure à 0,5 mm passent le pylore vers le duodénum. L'ensemble de ces particules est appelé chyme. Pathologie Comme tous les organes, l'estomac peut être touché par certaines maladies, ce sont : - La maladie de Bierner - La gastrite antrale - L'ulcère gastro-duodénal - Les cancers La maladie de Bierner La maladie de Bierner est une anémie due à une carence en vitamine B12. Cette carence en vitamine B12 est généralement dû à un déficit de

4 sécrétion d'un facteur dit intrinsèque par la muqueuse gastrique. C'est ce facteur qui permet à la vitamine B12 d'être absorbée, et protégée de la digestion intestinale. En l'absence de ce facteur, la vitamine B12 n'est pas absorbée. La vitamine B12 intervenant dans la formation des globules rouges, son absence entraîne une anémie. La vitamine B12 est également indispensable pour le système nerveux. La gastrite antrale La paroi de l'estomac est normalement protégée des attaques acides par un produit appelé mucus. Dans certaines circonstances, lorsque la muqueuse gastrique présente une lésion, les acides peuvent devenir agressifs. Les causes La gastrite antrale est provoquée, la plupart du temps par des facteurs extérieurs. Ils ont assez nombreux : 4

5 5 - Des repas trop riches en graisse, mais aussi en sucre, et en boissons alcoolisées. En fait, en cas de gastrite due à l'excès de ces aliments, on parle plutôt de gastro-entérites ; - Une trop grande consommation de café, de thé ; - Des repas trop rapides ; - Le stress : C'est une cause très fréquente de gastrite ; - Des infections virales ; - Une infection bactérienne par l'hélicobacter pylori (Photo page 4) ; - La consommation d'aliments périmés (conserves, etc.), et contaminés par des agents pathogènes, comme le clostridium botulinum - La prise de certains médicaments, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ; - La radiothérapie ; - Une allergie à un médicament ou à un aliment ; - Une hernie hiatale, c'est-à-dire un problème mécanique entre l'estomac et le diaphragme ; - La grossesse et l'excès de poids Le diagnostic Il se fait à partir des symptômes, mais la gastroscopie est souvent indiquée pour lever le moindre doute et affirmer le diagnostic. Les symptômes Ce sont le plus souvent : - Des brûlures, mais aussi : - Un reflux gastro-œsophagien ; - Des ballonnements ; Traitement Il va bien évidemment dépendre de la cause : - En cas de gastrite d'origine alimentaire, le retour à une alimentation équilibrée entraînera la guérison. - En cas de stress, c'est vers les techniques de relaxation qu'il faudra se tourner. - Enfin, si la gastrite est due à une infection par l'hélicobacter pylori, il faudra suivre un traitement antibiotique approprié (voir page 7).

6 6 Les douleurs et les sécrétions acides trop abondantes peuvent être traitées par des médicaments, mais il est préférable de prendre un avis médical avant toute automédication. - Néanmoins, on trouve des médicaments antiacides en vente libre : Le bicarbonate de soude ; Le carbonate de calcium ; L'hydroxyde de magnésium et d'aluminium, sous forme de gels. - Sur ordonnance, ce sont les inhibiteurs de la pompe à protons. - Certaines plantes ont un effet calmant et antiacide, comme la Camomille vraie, la Menthe, Le Cumin, la Mélisse, la Réglisse, etc. L'ulcère gastro-duodénal L'ulcère gastro-duodénal est une plaie de la muqueuse de la paroi de l'estomac ou du duodénum. La distinction est importante, car si les ulcères de la partie haute de l'estomac peuvent se transformer en cancers, ce n'est jamais le cas des ulcères de la partie basse de l'estomac, et de ceux du duodénum. Les causes - Les ulcères gastro-duodénaux sont généralement dus à la bactérie appelée hélicobacter pylori. Elle est retrouvée dans plus de 90 % des cas. D'autres facteurs peuvent causer un ulcère gastro-duodénal : - Le stress ; - Le tabac ; - Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'aspirine. Les symptômes - C'est la douleur dans la partie haute de l'abdomen, au niveau du creux épigastrique. - La douleur est rythmée par les repas. C'est-àdire qu'elle est calmée par les repas. - Elle est à type de crampes, ou encore d'impression de faim douloureuse. Le diagnostic est assuré par la gastroscopie, ou encore par un examen

7 7 appelé : test respiratoire à l'urée marquée au carbone 13. Cet examen semble être aussi fiable que la gastroscopie. Il est aussi plus économique pour l'assurance-maladie. Mécanisme L'estomac étant très acide, normalement aucune bactérie ne peut y vivre, mais l'hélicobacter pylori fabrique de l'ammoniac, un produit alcalin, qui neutralise l'acidité de l'estomac. L'hélicobacter fragilise la muqueuse de l'estomac, et permet aux acides gastriques d'attaquer sa paroi. Traitement Il est simple : Il associe deux antibiotiques et un médicament antiacide appelé inhibiteur de la pompe à protons. Le traitement doit être pris pendant une à deux semaines. Généralement c'est : Amoxicilline + Métronidazole + IPP Métronidazole + Tétracycline + IPP Métronidazole + Clarithromycine + IPP Amoxicilline + Clarithromycine + IPP Les cancers de l'estomac Stade ultime de l'attaque par l'hélicobacter pylori, les cancers de l'estomac touchent préférentiellement les hommes âgés de plus de 70 ans. Il y aurait nouveaux cas tous les ans. Le dépistage se fait vers l'âge de 74 ans chez l'homme et de 71 ans chez la femme. En fonction des cellules atteintes, on décrit deux types de cancers : - L'adénocarcinome. Il se développe aux dépens des glandes de l'estomac. C'est le plus fréquent, on le retrouve dans 85 à 95 % des cas. - Les sarcomes mésenchymateux, qui se développent à partir des cellules de la paroi profonde de l'estomac. On les retrouve dans 5 à 15 % des cas. Causes Comme on vient de le voir, la cause principale est l'hélicobacter pylori. Cette bactérie se transmet par des mains sales et

8 8 contaminées par des matières fécales. La contamination s'effectuant dans la petite enfance, avant l'âge de 10 ans. On estime que 30 % de la population est contaminée, mais que seulement 1 % développera un cancer. L'hélicobacter pylori n'est pas le seul responsable des cancers de l'estomac, il doit être associé : - Au tabagisme, à l'alcoolisme ; - À une alimentation riche en sel ; - À une surconsommation de poissons fumés ; Symptômes - Les signes cliniques d'un cancer de l'estomac sont : - La douleur ; - La perte d'appétit ; - Le dégoût pour certains aliments, comme la viande ; - Des troubles digestifs, comme des vomissements ; - Un amaigrissement. Traitement La mortalité due aux cancers de l'estomac est l'ordre de 10 %. Les traitements reposent sur la chirurgie - Gastrectomie partielle ou totale, avec curage ganglionnaire ; - Associées à la chimiothérapie, et dans certains cas à la radiothérapie. - Il existe une nouvelle technique appelée biothérapie, réservée à certains types de cancer, appelés HER 2 positif. Il s'agit d'une protéine surproduite par un gène. HER2 accélère la croissance des cellules cancéreuses. Le Traztuzumab est un médicament qui bloque le HER2. Il doit être associé à une chimiothérapie.

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS PRINCIPAUX MESSAGES Les IPP contrôlent mieux l acidité diurne que l acidité nocturne. Ils doivent être administrés

Plus en détail

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien :

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien : Module digestif Pathologie œsophagique I. Rappel anatomique : Etendu de 15 à 40 cm des arcades dentaires. D environ 25 cm de long. Constitué de 2 types de muscles. Recouvert par une muqueuse malpighienne

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

Ulcère gastroduodénal

Ulcère gastroduodénal Ulcère gastroduodénal Table des matières - Présentation du cas 3 - La patiente 4 - Exercice 5 - Traitement avant hospitalisation 6 - Exercice : Indication et Contre-indication (CI) 7 - Résultat de l'examen

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA CÔTE- DU- SUD CENTRE D ÉDUCATION DES ADULES DE BELLECHASSE BIOLOGIE PRÉTEST B BIOLOGIE 5063-2

COMMISSION SCOLAIRE DE LA CÔTE- DU- SUD CENTRE D ÉDUCATION DES ADULES DE BELLECHASSE BIOLOGIE PRÉTEST B BIOLOGIE 5063-2 COMMISSION SCOLAIRE DE LA CÔTE- DU- SUD CENTRE D ÉDUCATION DES ADULES DE BELLECHASSE BIOLOGIE PRÉTEST B BIOLOGIE 5063-2 LE SYSTÈME DIGESTIF CHEZ L HUMAIN QUESTIONNAIRE GILLES MERCIER CEA BELLECHASSE MAI

Plus en détail

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments :

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments : 1. La digestion 1.1. La nutrition : La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. 1.2. Les aliments

Plus en détail

INexium. Astra Zeneca. Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux. ésoméprazole. Anne Delahaye et Magalie Schmit

INexium. Astra Zeneca. Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux. ésoméprazole. Anne Delahaye et Magalie Schmit Iexium ésoméprazole Astra Zeneca Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux Anne Delahaye et Magalie Schmit PLA GEERAL Le besoin médical Découverte et optimisation du candidat médicament Méthodes d études

Plus en détail

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

Ingestion Digestion Absorption Élimination

Ingestion Digestion Absorption Élimination Ingestion Digestion Absorption Élimination Ingestion(humaine) Dans la bouche la nourriture est dégradé physiquement par les dents et dégradé chimiquement par la salive La salive est un mélange d eau et

Plus en détail

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE)

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) Docteur Laurianne Jolissaint (CHU Jean Mingoz, Besancon), Docteur Bruno Buecher, (Institut Curie, Paris), & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone

Plus en détail

Comment traiter le reflux gastro-oesophagien?

Comment traiter le reflux gastro-oesophagien? Comment traiter le reflux gastro-oesophagien? Le reflux gastro-oesophagien ou RGO Il s agit d une pathologie d autant plus fréquente que l on vit dans un monde stressant, rapide, où l on est toujours sur

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement. Mathias VIDON

Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement. Mathias VIDON Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement Mathias VIDON Définition Passage d une partie du contenu gastrique dans l oesophage En pratique clinique : symptômes ou lésions oesophagienne en rapport

Plus en détail

LA DIGESTION. fiche Dl : signification de la digestion

LA DIGESTION. fiche Dl : signification de la digestion LA DIGESTION 1. A QUOI SERT L'APPAREIL DIGESTIF? fiche Dl : signification de la digestion L'appareil digestif a un triple rôle : 1 - digérer = réduire les aliments en de très fines particules (de la bouche

Plus en détail

CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF

CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF Pour fournir l énergie nécessaire au fonctionnement de toutes nos cellules, de tous nos tissus et tous nos organes, il faut absorber des aliments contenant les GPL utiles

Plus en détail

La digestion ou le devenir des aliments ingérés

La digestion ou le devenir des aliments ingérés La digestion ou le devenir des aliments ingérés La digestion est la transformation par l organisme des aliments (eau, molécules organiques et minérales) en éléments plus petits, les nutriments, par un

Plus en détail

Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011

Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011 Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011 Buccal Œsophage Estomac Intestin grêle Colon Portion ano-rectale Mais aussi, nous observons des atteintes: Musculaires, rénales, pancréatico-biliaire,

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Le Cancer du rein Le cancer du rein représente 3% des cancers de l adulte. Il s agit du troisième cancer urologique après le cancer de prostate et celui de la vessie. L

Plus en détail

5.L appareil digestif

5.L appareil digestif 5.L appareil digestif L alimentation de l organisme représente une triple nécessité : - la libération d énergie par les cellules ; - la construction de l organisme ; - le renouvellement de ses constituants,

Plus en détail

Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale

Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale Plan de cours Fondement et historique Histoire et grands courants de la pensée digestive. Impact

Plus en détail

Prenez votre santé bucco-dentaire en main

Prenez votre santé bucco-dentaire en main vous accompagner Prenez votre santé bucco-dentaire en main n Future maman www.msa.fr Les organismes d assurance maladie et les chirurgiens-dentistes ont souhaité placer les femmes enceintes au cœur d un

Plus en détail

La langue blanche La mauvaise haleine Traitements

La langue blanche La mauvaise haleine Traitements 1 La langue blanche La mauvaise haleine Traitements 2 La mauvaise haleine La mauvaise haleine, que l'on appelle aussi halitose, est une pathologie qui peut avoir plusieurs origines : - Une origine digestive

Plus en détail

LANCEMENT DE IPRAALOX, 20 mg Pantoprazole

LANCEMENT DE IPRAALOX, 20 mg Pantoprazole COMMUNIQUE DE PRESSE LANCEMENT DE IPRAALOX, 20 mg Pantoprazole Paris, le 7 Mars 2012 Sanofi annonce la mise à disposition dans les officines de Ipraalox 20 mg, à base de pantoprazole, une nouvelle marque

Plus en détail

15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition

15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition INFORMATION DES PATIENTS 15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition Dr Michel AST Patient type Une femme dans 80 % des cas 40 ans 120 kg / 1,66 m soit un imc de 43 Chirurgie de rattrapage

Plus en détail

Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale

Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale I. Définition II. Épidémiologie III. Physiopathologie IV. Décrire les signes fonctionnels

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Anémie, carence en vitamines B12 et B9

Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Introduction Le sang contient trois types de cellules différents. Les globules blancs défendent le corps contre les infections, les globules rouges transportent l'oxygène

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

Jean CABANE. Hoquet rebelle. Connaître la définition Connaître l épidémiologie Connaître le bilan étiologique Connaître le traitement

Jean CABANE. Hoquet rebelle. Connaître la définition Connaître l épidémiologie Connaître le bilan étiologique Connaître le traitement Jean CABANE Hoquet rebelle Connaître la définition Connaître l épidémiologie Connaître le bilan étiologique Connaître le traitement Hoquet rebelle Professeur Jean Cabane Service de médecine interne Hôpital

Plus en détail

Objectifs : Diagnostiquer un reflux gastro-œsophagien. Argumenter l'attitude thérapeutique (P) et planifier le suivi du patient.

Objectifs : Diagnostiquer un reflux gastro-œsophagien. Argumenter l'attitude thérapeutique (P) et planifier le suivi du patient. 60 ITEM 280 RGO de l adulte Objectifs : Diagnostiquer un reflux gastro-œsophagien. Argumenter l'attitude thérapeutique (P) et planifier le suivi du patient. Points clés Le RGO est une pathologie très fréquente,

Plus en détail

~ Family Physician Kit ~

~ Family Physician Kit ~ ~ Family Physician Kit ~ www.mydoterra.com/nadjakpettitt Huiles Simples: arbre à thé: Premiers Secours pour la Peau acné grippe otite eczéma support du système immunitaire problèmes cutanés à appliquer

Plus en détail

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche Bouche sèche Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer Parfois, l eau ne suffit pas Spécialiste de la bouche sèche La bouche sèche : un effet indésirable fréquent lors du traitement

Plus en détail

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention NUTRITION & CANCERS Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention 2 NUTRITION ET PRÉVENTION DES CANCERS FACTEURS AUGMENTANT LE RISQUE DE

Plus en détail

Suivi nutritionnel après chirurgie bariatrique. Dr Véronique TAILLARD CCA CHU Caremeau, Nîmes Service MME

Suivi nutritionnel après chirurgie bariatrique. Dr Véronique TAILLARD CCA CHU Caremeau, Nîmes Service MME Suivi nutritionnel après chirurgie bariatrique Dr Véronique TAILLARD CCA CHU Caremeau, Nîmes Service MME CB : Indications Recommandations HAS Janvier 2009 CB : Indications Recommandations HAS Janvier 2009

Plus en détail

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l alimentation

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l alimentation Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Atelier sur l alimentation Alimentation & Marathon Demi-journée scientifique 3 mars 2012 Genève marathon Anne-Catherine Morend Diététicienne dipl.

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications

Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications > 15 e Journée de Réflexion < sur l Endoscopie Digestive en France Samedi 26 janvier 2013 Paris, Eurosites Georges V Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications Docteur Gilles Lesur, Boulogne-Billancourt

Plus en détail

GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: MME BEYDOUN MALAK MME ABBOUD MONA

GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: MME BEYDOUN MALAK MME ABBOUD MONA Mission Laïque Française Lycée Franco-Libanais Verdun Classe de 5 ème E GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: Pneumonie MME BEYDOUN

Plus en détail

Séquence : La digestion

Séquence : La digestion Séquence : La digestion Objectifs généraux : Amener l élève à Faire les liens entre les savoirs acquis lors des séquences sur la circulation sanguine et la respiration et ceux présents dans cette séquence.

Plus en détail

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Exercice A :Une faible absorption des acides aminés (anorexie, dénutrition, problème métabolique etc.) ne permet pas à l organisme de renouveler et de conserver

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Chez l'adulte moyen, il fait 25 cm à 30 cm (10 po à 14 po) de long et environ 2 cm (moins d'un pouce) de large. L'œsophage est constitué

Plus en détail

Présentation du Candida Albicans. - Pourquoi prolifère-t-il? - Qu'est-ce qu'une levure, à quoi sert-elle? CHAPITRE 1. - La grande famille des Candidas

Présentation du Candida Albicans. - Pourquoi prolifère-t-il? - Qu'est-ce qu'une levure, à quoi sert-elle? CHAPITRE 1. - La grande famille des Candidas Présentation du Candida Albicans - Pourquoi prolifère-t-il? - Qu'est-ce qu'une levure, à quoi sert-elle? CHAPITRE 1 - La grande famille des Candidas chapitre 1 Pourquoi prolifèrent-ils? Le candida n existait

Plus en détail

L ionisation. L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action

L ionisation. L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action L ionisation Présentation L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action alcalinisant. Notre alimentation actuelle est souvent trop riche en aliments acides ou

Plus en détail

Table des Matières DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Info Prof. Synthèse de l animation. Fiches d exploitation. Corrigés des fiches élèves

Table des Matières DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Info Prof. Synthèse de l animation. Fiches d exploitation. Corrigés des fiches élèves DOSSIER PÉDAGOGIQUE L'appareil digestif Table des Matières Fiches élèves Fiches professeur Synthèse de l animation Info Prof Fiches d exploitation Exercice - Le mot mystère Exercice - Les familles d aliments

Plus en détail

L appareil digestif. b. Le tube digestif C est un long tube où circulent les aliments en cours de digestion.

L appareil digestif. b. Le tube digestif C est un long tube où circulent les aliments en cours de digestion. L appareil digestif I. La digestion Nous avons besoin de nourriture et d eau pour alimenter en énergie toutes les fonctions complexes de notre corps. Mais, pour utiliser ce carburant ou énergie, nous devons

Plus en détail

SCT-306 2012-2013. École secondaire De La Rive

SCT-306 2012-2013. École secondaire De La Rive SCT-306 2012-2013 Nom : Groupe : Date SAVOIRS S 11 1/2 Chapitre 2 L univers vivant Section 1 L organisation hiérarchique du vivant, p. 62 à 65 Les tissus, les organes et les systèmes 1. Complétez les phrases

Plus en détail

- L eau laquelle choisir - Menu idéal pour une journée si l on veut perdre du poids

- L eau laquelle choisir - Menu idéal pour une journée si l on veut perdre du poids Formation via Skype pour le titre de Coach en Nutrition et Santé avec la fondatrice Michèle Fioletti, praticienne de santé, psychologue en nutrition et sa méthode FORM + éprouvée durant ses 28 ans de consultations.

Plus en détail

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT Ce document contient des informations générales au sujet de l intervention qui est programmée chez vous. Discutez des informations fournies avec votre

Plus en détail

Dr Yves ANDUZE ACHER

Dr Yves ANDUZE ACHER Dr Yves ANDUZE ACHER REGIME ET OBSERVANCE Gerard REACH (HOPITAL AVICENNE) CRITERES D INDICATION OPERATOIRE BMI maximum supérieur 40 ou 35 en cas de co-morbidité Surcharge pondérale stabilisée depuis plus

Plus en détail

Comprendre la formule sanguine complète (FSC)

Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Notre mission Ce que vous devez savoir Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir

Plus en détail

QCM questions type A une seule réponse possible

QCM questions type A une seule réponse possible 1 QCM questions type A une seule réponse possible 1- un patient présente les signes suivants : fièvre vespérale, rougeur des pommettes, chaleur des paumes et plantes, sudation nocturne, sécheresse de la

Plus en détail

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE]

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE] 2 P age Sommaire Qu Est-Ce Que Le Reflux Gastrique?... 2 Les Aliments Responsables Du Reflux Gastrique... 5 Comment Prévenir Le Reflux Gastrique... 7 Des Remèdes Simples Pour Traiter Le Reflux Gastrique...

Plus en détail

Définition. Indications de la chirurgie de l obésité

Définition. Indications de la chirurgie de l obésité CHIRURGIE DE L OBESITE Gilles FOURTANIER L accroissement de la prévalence de l obésité et de sa gravité en France comme dans tous les pays européens, désigne ce phénomène comme un des enjeux importants

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

Premier élément du tube digestif

Premier élément du tube digestif Premier élément du tube digestif Mastication et insalivation (denture, muqueuses et ATM) - Formation du bol alimentaire - stimule la sécrétion de salive et de suc gastrique - prolonge le contact des aliments

Plus en détail

9. Les sécrétions gastriques

9. Les sécrétions gastriques 9. Les sécrétions gastriques Le principal rôle de l'estomac est de transformer les aliments à l'état de chyme semiliquide afin de les rendre acceptables pour l'intestin. L'agent de cette transformation

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les PCB. Polychlorobiphényles

Consensus Scientifique sur. les PCB. Polychlorobiphényles page 1/5 Consensus Scientifique sur Source : IPCS - OMS (2003) les PCB Polychlorobiphényles Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les polychlorobiphényles (PCB) sont un groupe de composés chimiques synthétiques

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION POUR L'UTILISATEUR (-TRICE) rabéprazole-sodium

NOTICE : INFORMATION POUR L'UTILISATEUR (-TRICE) rabéprazole-sodium NOTICE : INFORMATION POUR L'UTILISATEUR (-TRICE) PARIET 10 mg, comprimés gastro-résistants PARIET 20 mg, comprimés gastro-résistants rabéprazole-sodium Veuillez lire attentivement cette notice avant d

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE CANCER Causes de décès - Nombre de décès - Taux comparatifs - Survie à 5 ans Nombre de décès (Sénat) La France se caractérise par une mortalité encore excessive avant 65 ans

Plus en détail

NOTICE. DEBRICALM 100 mg, comprimé pelliculé Maléate de trimébutine

NOTICE. DEBRICALM 100 mg, comprimé pelliculé Maléate de trimébutine NOTICE ANSM Mis à jour le : 08/06/2010 Dénomination du médicament DEBRICALM 100 mg, comprimé pelliculé Maléate de trimébutine Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament.

Plus en détail

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale Relecture scientifique Société française Relecture juridique Médecins experts Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des médecins (CNOM) Relecture des patients Confédération interassociative

Plus en détail

A votre avis, que deviennent les aliments que nous mangeons? Par où passent-ils? Comment descendent-ils?

A votre avis, que deviennent les aliments que nous mangeons? Par où passent-ils? Comment descendent-ils? OBJECTIFS : Etablir le trajet des aliments de la bouche à l anus et nommer les différents organes de la digestion Constater que dans le tube digestif les aliments se liquéfient Comprendre que les aliments

Plus en détail

Les combinaisons alimentaires. Fascicule n o 108

Les combinaisons alimentaires. Fascicule n o 108 Les combinaisons alimentaires Fascicule n o 108 Une meilleure digestion par la simplification des repas C est en expérimentant une chose qu on arrive à se rendre compte de sa justesse ou de sa fausseté.

Plus en détail

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE?

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? www.urofrance.org Des solutions existent Parlez-en à votre médecin traitant ou à votre urologue LJCom L INCONTINENCE UNE VESSIE HYPERACTIVE

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage»

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d utilisation Avantage des produits «BIO» et des ECOLABEL 1) Caractéristiques certifiées (label européen): les liquides vaisselles

Plus en détail

Mythes et légendes alimentaires

Mythes et légendes alimentaires Mythes et légendes alimentaires Le pain, les pâtes et les pommes de terre font engraisser. FAUX. Ces aliments ne sont pas plus engraissant que d autres : c est plutôt parce qu on les aime bien que l on

Plus en détail

DOULEURS ABDOMINALES. I. Caractéristiques de la douleur à faire préciser par l interrogatoire

DOULEURS ABDOMINALES. I. Caractéristiques de la douleur à faire préciser par l interrogatoire Univ-Rennes1-Poycopié Médecine M2-Sémiologie du Foie et des Voies Biliaires 1 DOULEURS ABDOMINALES Jean-François Bretagne La douleur abdominale est un motif fréquent de consultation en médecine générale

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L OBESITE J.P. MARMUSE

TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L OBESITE J.P. MARMUSE TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L OBESITE J.P. MARMUSE FAUT ' IL OPERER LES OBESES? CHIRURGIE DE L OBESITE DEFINITION DE L OBESITE Excès de masse grasse délétère pour la santé IMC > 30 kg / m² CLASSIFICATION

Plus en détail

1 But de la manipulation

1 But de la manipulation LA DIGESTION ENZYMATIQUE La digestion consiste essentiellement en une transformation chimique que subissent les aliments ingérés sous l'action d'enzymes sécrétés par les glandes digestives. Ces phénomènes

Plus en détail

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments Chapitre 3 La digestion des aliments et le devenir des nutriments Rappels : Les organes ont besoin de dioxygène et de nutriments pour produire l énergie nécessaire à leur fonctionnement. Les nutriments

Plus en détail

7. L'estomac : anatomie fonctionnelle et motricité

7. L'estomac : anatomie fonctionnelle et motricité 7. L'estomac : anatomie fonctionnelle et motricité 7.1. Anatomie fonctionnelle de l'estomac L'estomac est un réservoir extensible placé entre 2 sphincters : le cardia (et audessus le sphincter oesophagien

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

Fabricant : Roche Farma S.A., Calle Severo Ochoa 13, 28914 Leganes (Madrid), Espagne

Fabricant : Roche Farma S.A., Calle Severo Ochoa 13, 28914 Leganes (Madrid), Espagne NOTICE 1/4 Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement / votre maladie. Si vous avez d autres

Plus en détail

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE LES SYMPTÔMES DE LA FATIGUE - Maux de tête; - Douleurs musculaires; - Problèmes d appétit (absence d appétit ou augmentation); - Problèmes de sommeil (insomnie, incapacité

Plus en détail

LA MUCITE. Brigitte Boulangier 15 mai 2012

LA MUCITE. Brigitte Boulangier 15 mai 2012 LA MUCITE Brigitte Boulangier 15 mai 2012 Définition et stades La mucite est une inflammation des muqueuses; elle peut s étendre de la bouche à tout le système digestif. La mucite buccale est un effet

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Pantogastrix 20 mg comprimés gastro-résistants Pantoprazole

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Pantogastrix 20 mg comprimés gastro-résistants Pantoprazole NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Pantogastrix 20 mg comprimés gastro-résistants Pantoprazole Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

Notice : Informations de l utilisateur. Pantomed 20 mg comprimés gastro-résistants. Pantoprazole

Notice : Informations de l utilisateur. Pantomed 20 mg comprimés gastro-résistants. Pantoprazole Notice : Informations de l utilisateur Pantomed 20 mg comprimés gastro-résistants Pantoprazole Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal)

Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal) INFORMATIONS PERSONNELLES Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal) Téléphone. #: Cell: Courriel: Statut matrimonial: Nombre d enfant: Occupation: Est-ce

Plus en détail

Les Additifs Alimentaires

Les Additifs Alimentaires Effets sur la santé Les additifs alimentaires ne sont généralement pas nocifs pour la santé dans les conditions d'utilisation spécifiques autorisées. Cependant, un certain nombre de colorants et de conservateurs

Plus en détail

HELICOBACTER PYLORI DÉTAILLÉ

HELICOBACTER PYLORI DÉTAILLÉ HELICOBACTER PYLORI DÉTAILLÉ L'intérieur de l'estomac baigne dans environ un demi-gallon de jus gastrique chaque jour. Le jus gastrique est composé d'enzymes digestives et d'acide hydrochlorique concentré,

Plus en détail

Risques infectieux et protection de l organisme.

Risques infectieux et protection de l organisme. Risques infectieux et protection de l organisme. L œil humain ne peut pas voir les objets dont la taille est inférieure à 0.1 mm Tous ces êtres vivants dont taille est inférieure à 0.1 mm sont appelés

Plus en détail

PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé

PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé L APPAREIL DIGESTIF Exercice 1 : Le voyage des aliments (1 item) Un texte qui explique le voyage des aliments dans le corps a été mis dans le désordre.

Plus en détail

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE LA DENTITION Objectifs BAC PRO + Certification BEP Etre capable d annoter le schéma d une dent Etre capable d indiquer l ordre chronologique d apparition des dents (dentition temporaire, dentition définitive)

Plus en détail

La chirurgie de l obésité en plein

La chirurgie de l obésité en plein 1 sur 6 14/10/2014 13:52 La chirurgie de l obésité en plein essor LE MONDE SCIENCE ET TECHNO 13.10.2014 à 14h25 Mis à jour le 14.10.2014 à 11h51 Par Pascale Santi (/journaliste/pascale-santi/) «Sans titre»,

Plus en détail

Amoxiclav Sandoz 500 mg comprimés pelliculés

Amoxiclav Sandoz 500 mg comprimés pelliculés Notice 1/5 Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions, si vous

Plus en détail

La nature dans la peau

La nature dans la peau La nature dans la peau Les huiles essentielles L huile essentielle est un véritable concentré de plantes dont les propriétés sont centuplées par l effet de concentration. Il existe plus de 400 essences

Plus en détail

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments.

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Nous savons que nos organes utilisent le dioxygène, mais aussi les nutriments contenus dans le sang, pour fabriquer l énergie dont ils

Plus en détail

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr LA CURE VITALE EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr Méthode de détoxination (détoxication) et d amincissement avec le SIROP VITAL MADAL BAL! La Cure

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail

Les Arbres décisionnels

Les Arbres décisionnels Les Arbres décisionnels Les aides à la décision plainte-traitement (ou arbres décisionnels ) sont tirés de travaux effectués dans le cadre de l Organisation Mondiale de la Santé. Ils sont destinés à soutenir

Plus en détail

Nutrition. anti-cancer. réduction. les aliments qui nous protègent. maux de ventre conseils pratiques. Découvrez nos bons de

Nutrition. anti-cancer. réduction. les aliments qui nous protègent. maux de ventre conseils pratiques. Découvrez nos bons de Numéro 25 MA SANTÉ : maux de ventre conseils pratiques PSYCHOLOGIE Dis maman, le père Noël existe vraiment? PREVENTION : alcool et conduite un duo incompatible Nutrition anti-cancer les aliments qui nous

Plus en détail

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015 PREVENTION ASV Partie réalisée par Le 09/05/2015 Atelier n 2 : Parasites et intoxication Principaux parasites de l été: - Les puces : c est quoi? - Les tiques : c est quoi? - Les aoutats : c est quoi?

Plus en détail