«Fabriquer des organes humains en 3D? À mon avis, ce n est qu une question de temps»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Fabriquer des organes humains en 3D? À mon avis, ce n est qu une question de temps»"

Transcription

1 AÉRONAUTIQUE ESPACE TRANSPORT TERRESTRE DÉFENSE SÉCURITÉ «Fabriquer des organes humains en 3D? À mon avis, ce n est qu une question de temps» Phill Dickens, professeur en technologie de fabrication au sein du groupe de recherche Fabrication additive à l université de Nottingham 02 ANGÉNIEUX Pleins feux sur une entreprise aux objectifs ambitieux 14 LES BATAILLES DE L ÉNERGIE Protéger les installations physiques, certes, mais quid des plateformes numériques? 18 CHRONIQUES MARTIENNES La planète rouge détient-elle les secrets de nos origines?

2 Printemps 2014 AU SOMMAIRE » 02 Angénieux sous les projecteurs Des blockbusters aux grands événements, les objectifs de ce fabricant connu dans le monde entier captent les moments forts de notre vie.» 08 Les drones : sans pilote mais irrésistibles Qu ils volent au-dessus de nos têtes ou sillonnent le fond des océans, les drones occupent une place de plus en plus importante.» 10 Big Analytics Collecter des données est une chose, exploiter leur valeur potentielle en est une autre. De nouvelles technologies permettent de tirer pleinement parti du flot d informations disponibles.» 14 Les nouvelles batailles de l'énergie La sécurité pose de plus en plus de défis au secteur pétrolier. Quelle aide l innovation technologique peut-elle lui apporter?» 18 Chroniques martiennes Y a-t-il une vie sur Mars? De nouveaux programmes sont sur le point de percer à jour les secrets de la planète rouge.» 22 Le chaînon manquant Le tunnel du Saint-Gothard, dont l ouverture est prévue en 2016, sera le plus long tunnel ferroviaire du monde. 14» 24 La vie en 3D La fabrication additive a réellement de quoi révolutionner notre monde de demain.» 30 Les incubateurs Une idée n est vraiment intéressante que si elle peut s échapper de l esprit de son inventeur. Comment lui donner des ailes?» 34 Avionique de haut vol Le cockpit du futur Avionics 2020 établit un nouveau standard en matière d innovation aéronautique.» 36 Thales et la Première Guerre mondiale Alors que le monde commémore le déclenchement de la guerre , nous rendons hommage aux pionniers et ingénieurs qui ont fait appel à la technologie pour changer le cours des événements. Directeur éditorial Keith Ryan Directeur de la création Nick Dixon Directeur de la publication Ian Gerrard Responsable de production Karen Gardner Traduction e-files Directrice conseil Tina Franz Directeur financier Rachel Stanhope. Publié par Caspian Media Ltd pour Thales. Les opinions exprimées n engagent que leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de Thales ou de Caspian Media Ltd. Caspian Media Telephone Web

3 01 «Quel ingénieur ne rêve pas de créer un de ces dream products qui élargira les champs du possible tout en captant une part de marché mondial importante et générera ainsi un chiffre d affaires significatif?» Quel entrepreneur féru de science et de technologie ne porte pas en lui l espoir de faire naître un de ces produits qui font rêver, non seulement parce qu ils représentent une avancée technologique, voire une rupture, mais aussi et surtout parce qu ils correspondent à une attente? Quel ingénieur ne rêve pas de créer un de ces «dream products» qui élargira les champs du possible tout en captant une part de marché mondial importante et générera ainsi un chiffre d affaires significatif? Le chemin à emprunter pour transformer cet espoir en réalité n est sans doute pas le même s agissant d inventeurs individuels ou de grandes entreprises de haute technologie opérant à l échelle mondiale. Les petites entreprises et les startups sont connues pour leur agilité, leur adaptabilité et souvent leur créativité. À l autre extrême, les grands groupes sont capables de déployer des moyens importants, s inscrire dans la durée et s attaquer à des défis complexes et multiformes. Pour une entreprise comme Thales, le défi de l innovation est de réussir la fusion des avantages des startups et des grands groupes. C est pourquoi, je crois qu une politique d innovation réussie repose sur trois piliers. Le premier et le plus évident est fondé sur l acquis technologique, quand il existe. Le patrimoine scientifique et technique, la culture de l innovation forment un socle solide sur lequel on peut construire des différentiateurs technologiques. À deux conditions : la première est que la recherche menée au sein de ces grands groupes corresponde bien à un besoin du marché ; la seconde est que la politique de R & T soit conduite de manière collaborative avec le milieu académique de façon à avoir accès à des recherches plus fondamentales. Le partenariat avec des instituts de recherche au plus haut niveau permet, en outre, de développer des liens forts dans des pays où Thales entend se développer. Ensuite, il faut se tenir en état de veille permanente. Partout dans le monde, chaque jour, des milliers d entrepreneurs enthousiastes créent des sociétés, inventent de nouveaux produits et services, transforment le marché, lancent des initiatives intéressantes. Pour anticiper les ruptures de demain, nous devons aussi nous rapprocher des startups et des PME, coopérer avec cet écosystème, être capables de détecter, parmi elles, les pépites susceptibles d enrichir nos capacités. Enfin, il faut entretenir un dialogue permanent avec le client. Être à son écoute, comprendre ses problématiques et ses besoins est la seule manière de mieux définir ce qui a de la valeur pour lui, et donc, in fine, de concevoir de meilleurs produits dont certains seront ces fameux «dream products». C est le sillon que nous continuons de creuser chez Thales en créant des «innovations hubs», structures d innovation collaborative mêlant nouvelles méthodes de conception, simulations multi-échelles, visualisations adaptées afin de co-créer avec nos clients et les utilisateurs de nos solutions une offre différenciatrice. Marko Erman, Directeur technique, Thales Notre innovation en chiffres #1 80 % mondial en gestion du trafic aérien. radios tactiques ont été vendues par Thales dans plus de 50 pays ces 30 dernières années des transactions bancaires réalisées dans le monde sont sécurisées par Thales.

4 02 INNOVATIONS : ANGÉNIEUX «L innovation est au coeur de l histoire de l entreprise depuis toujours. Elle nous a rapporté beaucoup d activité, et à un certain moment, nous produisions plus de objectifs par an.» Pierre Andurand, président de Thales Angénieux En 1977, le président des États-Unis, Richard Nixon, était interviewé par le journaliste britannique David Frost. Cet entretien allait devenir le premier d une longue série. La caméra qui enregistra ces émissions historiques était équipée d objectifs zoom 15x18 d Angénieux.

5 03 En bref 1 Au cours de sa longue histoire, Angénieux a produit les objectifs qui ont saisi certains des moments les plus importants de l histoire contemporaine. 2 L innovation est essentielle pour répondre aux défis d une industrie en évolution rapide. 3 À l avenir, Angénieux continuera à innover en se concentrant sur la télédiffusion 3D en direct. Angénieux sous les projecteurs Des blockbusters des studios de cinéma aux grands événements contemporains, les objectifs de ce fabricant connu dans le monde entier captent les moments forts de notre histoire collective. Christian Doherty Combien d entreprises industrielles peuventelles se vanter d avoir décroché un Oscar? C est pourtant bien un Oscar d honneur que le fabricant français d objectifs Angénieux a obtenu en 1989, pour sa contribution à l industrie cinématographique. La statuette a été remise à Pierre Angénieux, le fondateur de la société, en reconnaissance des réalisations techniques impressionnantes qui jalonnent son histoire depuis 1935 et jusqu aux plateaux de cinéma d aujourd hui. Il ne s agit pas de la seule distinction que le monde du cinéma a décernée à Angénieux : en 2009, le bureau d études de la société a obtenu un Oscar scientifique et technique récompensant la conception mécanique des objectifs compacts Optimo mm et mm, sans oublier un Emmy Award reçu en Depuis des dizaines d années, les grands cinéastes du monde entier tiennent à utiliser les objectifs Angénieux et la société fait toujours référence en matière de technologie des optiques.

6 04 INNOVATIONS : ANGÉNIEUX «... Si l on veut vraiment innover... on essaie dix choses et il y en aura peut-être deux ou trois seulement qui réussiront, mais c est de ces succès que viendront les vraies percées technologiques.» Pierre Andurand, président de Thales Angénieux Précision et exactitude (de gauche à droite) : les objectifs Angénieux subissent des contrôles rigoureux du début à la fin de la production ; la première usine Angénieux à Saint-Héand. L innovation est fondamentale Pierre Andurand, président de Thales Angénieux, veille au juste équilibre entre l excellence dans les secteurs traditionnels (les objectifs) et le développement de nouvelles technologies, en particulier pour la défense (systèmes de vision) et la télédiffusion 3D. «L innovation est au cœur de notre histoire depuis toujours, explique-t-il. Elle nous a rapporté beaucoup d activité, et à un certain moment, nous produisions plus de objectifs par an, un volume énorme pour une société relativement petite.» Angénieux s est depuis diversifié vers les marchés de la défense, de l aéronautique et du spatial, en particulier après son acquisition par Thales en Depuis le siège, près de Lyon, Pierre Andurand dirige l une des sociétés les plus innovantes de France. «Nous ne travaillons pas seulement selon la technologie disponible, mais surtout en fonction des besoins du marché», souligne-t-il. Sa société examine l orientation de ses principaux marchés et détermine la manière de s y adapter en tirant un meilleur parti des évolutions technologiques récentes. «Nous maintenons notre expertise technique à un très haut niveau, sans jamais perdre de vue l intérêt de nos clients.» Pierre Andurand souligne qu une entreprise comme Angénieux ne peut rester à la pointe qu en nouant des partenariats avec des sociétés similaires : «Nous essayons de travailler dans un réseau d entreprises proches par la taille et faisant un travail complémentaire, explique-t-il. Nous pouvons ainsi utiliser la technologie là où nous la trouvons, car nous ne pouvons pas, à nous seuls, tout développer.» Le cœur d une PME Même avec toutes ses récompenses et son statut de leader dans son secteur, Angénieux reste au fond, selon son dirigeant, une PME axée sur l innovation. Cette attitude demande autant de courage que de dévouement : «Il est vrai que lorsque nous avons lancé certains projets, nous savions que nous prenions des risques, reconnaît Pierre Andurand. Mais si l on veut vraiment innover, il faut parfois accepter l échec. Sur dix choses que l on essaie, il y en aura peut-être deux ou trois seulement qui réussiront, mais c est de ces succès que viendront les vraies percées technologiques.» Angénieux consacre généralement 15 à 20 % de son budget de R&D à des projets complètement innovants : «Nous disons à nos collaborateurs : vous êtes libres d innover, allez-y! Au bout d un moment, nous regardons ce que ça donne et si le potentiel de marché se confirme, nous soutenons le projet.» Et de citer, sur les dix dernières années, plusieurs exemples pour lesquels Angénieux a cherché des

7 05 Un grand pas pour l'humanité... et pour Angénieux Le 20 juillet 1969, Angénieux participe à l une des aventures les plus extraordinaires de l histoire humaine, permettant par la même occasion à des millions de personnes de vivre ce moment exceptionnel : ce jour-là, un homme pose pour la première fois le pied sur la Lune. Le matériel embarqué pour immortaliser ce moment, dont les images ont fait le tour du monde, est équipé d objectifs Angénieux. La société a développé un zoom spécial, adapté aux conditions très particulières de la mission : petit, léger, facile à utiliser. L objectif 6 x 12,5 a été transformé en 6 x 25 pour être compatible avec la caméra Westinghouse à capteur de 25 mm équipant les missions Apollo X, XI et XII. Il est aussi équipé d une lubrification mécanique innovante car un lubrifiant ordinaire se vaporiserait et déposerait un fin brouillard sur les lentilles. Il a aussi fallu trouver une nouvelle manière de traiter les surfaces des optiques tout en protégeant le matériel des rayons du soleil. Les images ainsi obtenues restent parmi les plus emblématiques de notre histoire collective.

8 06 INNOVATIONS : ANGÉNIEUX L importance d Angénieux au cinéma est indéniable, des classiques tels qu Easy Rider en 1969 (à droite) aux créations actuelles de Hollywood, et aussi de Bollywood (à droite et aussi ci-dessous). L entreprise impose aujourd hui sa marque dans la télédiffusion en «3D live», grâce à son système AB One (à droite, en bas) qui enrichit encore les possibilités d innovation futures. «Nous disons à nos collaborateurs : vous êtes libres d innover, allez-y!» Pierre Andurand, Thales Angénieux partenaires afin de mieux répartir les risques et de se procurer des compétences et connaissances complémentaires. «Cela nous a bien réussi, car nous avons ainsi eu la possibilité de trouver et de développer de nouvelles technologies, se félicite-t-il. Nous avons une très bonne expérience en la matière, et le système du Pacte PME nous a aidés.» Le Pacte PME a été mis en place en 2005 par le gouvernement français pour développer des groupements d entreprises dans certains domaines, en incitant les grandes sociétés à travailler avec les PME innovantes. Il existe une vingtaine de ces groupements en France, et Angénieux y participe avec enthousiasme. En retour, la société a reçu des subventions pour ses projets en collaboration avec d autres PME, des laboratoires locaux ou des établissements d enseignement supérieur. «Cela a été très fructueux, commente Pierre Andurand. En règle générale, il s agit de projets sur trois ans, d une valeur d environ 10 millions d euros. Nous profitons du financement et l un des projets lancés en 2009 nous a aidés à développer une nouvelle gamme de matériel 3D.» Esprit multidimensionnel Pour Pierre Andurand, le passage à la 3D offre à Angénieux une autre piste à explorer pour rester à la pointe de la technologie optique. «Depuis quelques années, nous préparons le lancement d un nouveau système de tournage en 3D pour la télévision, avec des optiques et servomécanismes commandés à distance, directement depuis le camion de production, et des aides stéréographiques. C est un gros développement pour nous, qui n est possible que grâce à des partenariats.» Angénieux travaille avec de nombreux partenaires sur ce projet, notamment Binocle 3D, selon un accord qui lui permet de développer et de réaliser des systèmes complets d acquisition de films 3D «en direct live». Tout en travaillant sur les spécifications techniques de ce nouveau système, les ingénieurs d Angénieux ont mis à profit leur compréhension des besoins du client pour affiner l ergonomie des produits. Pour Pierre Andurand, cela témoigne du travail intensif qui a été consacré à ce qui sera le principal facteur de différenciation de la société. «Ce nouveau système de télédiffusion 3D doit être adapté aux utilisateurs, alors nous essayons de faire en sorte qu il soit aussi facile à utiliser que possible. Souvent, l innovation est seulement concentrée sur la technologie, mais nous avons fait de l expérience de l utilisateur le paramètre central de notre travail.» Cela sera, selon lui, un élément essentiel pour faire entrer la TV 3D dans les mœurs. Diffuseurs, producteurs et spectateurs doivent être

9 07 «... Nous devons nous aligner sur les nouveaux standards. Et pour cela, nous devons rester concentrés sur l innovation afin de garder notre avance.» Pierre Andurand, Thales Angénieux convaincus que les déceptions nées de la 3D appartiennent au passé. «La 3D, ce n est pas nouveau. De nombreuses sociétés l utilisent déjà au cinéma, dans des films comme Avatar et Gravity, et aussi à la télévision. Mais il faut reconnaître qu il y a eu de très mauvaises productions, qui ont déçu beaucoup de gens. Depuis quelques années, on fait tout un brassage à propos de la 3D, et pourtant le public est encore souvent assez dépité.» Cette déception est pour lui le résultat de nombreux facteurs allant d une stéréographie mal conçue au manque de confort des lunettes 3D. Pierre Andurand se dit certain que cela va changer : «Nous avons une vision différente de ce qui est possible. Le potentiel de la télédiffusion 3D est énorme. Pour devenir leader de cette technologie, une société de production devra utiliser le meilleur équipement disponible, celui que nous sommes en train de développer et de simplifier. Ensuite, il y a la diffusion proprement dite, pour que les gens puissent regarder la TV 3D chez eux sans devoir porter de lunettes, par exemple. Cela ne fait pas partie du travail d Angénieux, mais la technologie devrait être très prochainement disponible.» La demande existe, notamment en Chine, en Russie ou encore au Moyen Orient. «Nous devons être prêts, avec une nouvelle solution pour le marché, et nous avons l occasion de le faire aujourd hui, dans le monde entier, grâce au soutien apporté par Thales à Angénieux.» Scénario idéal Pour ces marchés, évidemment, la 3D sera boostée par des contenus enrichis qui changeront la donne. Pierre Andurand espère profiter de certains événements pour montrer ce que peut donner la TV 3D à la maison : «Nous essayons, par exemple, de convaincre les chaînes chinoises de couvrir les Jeux Asiatiques de cette année avec du matériel 3D. Ce serait le scénario idéal pour cette technologie nouvelle et innovante.» À l arrière-plan, il y a les fabricants japonais, qui restent certainement la force la plus importante sur le marché mondial des technologies pour la télévision et qui injectent déjà cette technologie dans leurs appareils. Même scénario en Corée du Sud. «Cela signifie que nous devons nous aligner sur les nouveaux standards. Nous devons rester concentrés sur l innovation pour rester en tête et devancer les développements technologiques du Japon et de la Corée. C est intéressant, parce qu au moment où nous sommes sur les talons des Japonais, eux tentent d imposer un nouveau standard très contraignant, appelé 4k. Pour être réalistes, nous ne pourrons probablement pas nous aligner sur ce nouveau standard avant 2025, et il sera difficile de rester dans la course. Mais la technologie que nous développons pour le milieu très exigeant du cinéma nous permettra d y parvenir.» Faire aussi bien que les meilleurs, et mieux encore : la recette a bien réussi à l entreprise depuis quatre-vingts ans, et rien n indique qu Angénieux doive bientôt perdre son avance.

10 08 INNOVATIONS : LES DRONES Sans pilote mais irrésistibles Les drones connaissent aujourd hui une croissance remarquable, tant dans les airs que sous l eau. La majeure partie de ce dynamisme est à mettre à l actif de l industrie de défense américaine : les drones sont dans leur grande majorité déployés à des fins militaires. Mais leur utilisation dans le secteur civil est elle aussi en pleine expansion, avec les missions de sécurité urbaine ou, dans certains pays, la chasse aux tornades. Si l espace aérien contrôlé des États-Unis s ouvre effectivement (la FAA devrait introduire une nouvelle réglementation en 2015), le marché commercial pourrait supplanter la demande du secteur militaire. Les drones navals enregistrent le même taux de progression. Ils pourraient eux aussi remplacer les systèmes conventionnels. À l instar des drones aériens, ils réduisent les risques de pertes humaines et constituent un apport majeur pour l efficacité des opérations. 5,2 DES ACTEURS MONDIAUX milliards de dollars Valeur totale estimée du marché annuel mondial, qui devrait atteindre 11,6 milliards de dollars dans les dix prochaines années, soit un total de plus de 89 milliards de dollars. PRINCIPAUX ACTEURS SUR LE MARCHÉ DES DRONES : Etats-Unis : Northrop Grumman et General Atomics Israël : Israel Aerospace Industries et Elbit Systems Europe : Thales, EADS, Finmeccanica et BAE Systems ENVIRONNEMENT URBAIN Applications civiles Les technologies de drones s appliquent déjà à des domaines très variés surveillance des tornades aux États-Unis, sécurité urbaine de la ville de Mexico, livraisons de documents importants dans les Émirats Arabes Unis, opérations de recherche au Canada. EN MER 676,14 Valeur estimée du marché mondial des drones navals à l horizon millions de dollars

11 09 EN CHIFFRES ETATS-UNIS : drones sont 65 % actuellement en service dans le monde. des dépenses mondiales de R & D sur 57 les drones proviendront pays ont des activités des États-Unis dans les de fabrication de dix prochaines années. drones. 51 % 270 des drones seront acquis entreprises ont par les États-Unis. fabriqué plus de 960 types de drones drones commerciaux de petite taille devraient voler aux États-Unis dans les cinq prochaines années. ISRAËL : vend ses systèmes à 49 pays. C est le 2e fabricant mondial de drones et le premier exportateur : 150 M$ en 2008 ; 979 M$ pour la seule année EUROPE : 400 drones pour applications civiles sont actuellement développés dans l Union européenne. AFRIQUE : 22 % de croissance annuelle sont attendus en Afrique dans les cinq prochaines années sur le marché des drones pour la sécurité des frontières. ASIE : 27 % de croissance annuelle sont attendus en Asie dans les cinq prochaines années sur le marché des drones pour la sécurité des frontières. 13 constructeurs européens composent le consortium MIDCAS initié par l Agence européenne de défense pour établir une feuille de route prévoyant les modalités d intégration des drones dans l espace aérien européen. MIDCAS contribuera à définir les normes de navigation, d intégration du contrôle du trafic aérien et d évitement des collisions. DANS LES AIRS 54 systèmes de drones Watchkeeper de Thales ont été commandés par l armée de terre britannique, ce qui en fait le plus important programme européen de surveillance du champ de bataille. Le Watchkeeper est aussi le seul drone à bénéficier d une certification lui permettant d évoluer dans l espace aérien européen heures de vol ont été cumulées jusqu en avril 2010 par les drones déployés en Irak et en Afghanistan. Dans l immense espace maritime, les drones de surface et les drones sous-marins autonomes offrent de multiples applications civiles et militaires océanographie, forages offshore, exploration pétrolière, sécurité des installations portuaires, sécurité maritime, lutte anti-sous-marine et guerre des mines.

12 10 INNOVATIONS : BIG ANALYTICS Quand l'intelligence vient aux données Transport, droit, assurance, santé, le Big Data concerne tous les domaines imaginables. Ces volumes massifs de données ne seraient rien cependant sans l analyse qui en est faite et qui leur confère tout leur sens. En bref 1 Si l histoire du Big Data passionne, le Big Analytics (ou «broyage de données») offre des perspectives fabuleuses. Cette analyse 2 des masses de données en circulation aura sur l industrie des répercussions encore insoupçonnées. Des outils 3 adaptés sont indispensables pour surmonter le bruit et déterminer les connexions et relations sous-jacentes qui pourraient se révéler très précieuses. John Coutts La Commission européenne s est engagée à développer l économie du Big Data. La Direction Générale des réseaux de communication, du contenu et des technologies (DG CONNECT) voit dans la gestion intelligente de l information et le Big Data des moyens essentiels d accroître la compétitivité européenne. Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne chargée de l Agenda numérique, expliquait lors de la conférence organisée sur le sujet à Bruxelles en 2013 : «Les possibilités offertes sont gigantesques. Le Big Data peut révolutionner la façon dont nous prenons nos décisions et résoudre à moindre frais de multiples problèmes, notamment pour optimiser la production et gérer les soins de santé ou les ressources en général.» Le torrent d informations que génèrent presque chaque être humain et chaque machine sur la planète des tweets à la vidéosurveillance en passant par les satellites et les capteurs de trafic recèle un potentiel incroyable. Mais traiter le Big Data implique de relever des défis majeurs. Tout d abord, même si une large part des référentiels contient encore des données structurées, les données collectées et stockées sont de plus en plus dénuées de structure, de sorte qu il devient difficile d appliquer des méthodes d analyse classiques. Ensuite, il y en a beaucoup. Personne ne sait exactement combien, mais on estime que 90 % des données existantes ont été générées au cours des deux dernières années. La vitesse aussi complique le processus une masse conséquente de Big Data est générée en temps réel, souvent trop importante pour être stockée. La question de la véracité se pose également : comment évaluer la qualité de volumes exorbitants de données non structurées? Ces données sont-elles fiables? À l aube du Big Analytics Face à l évolution du paysage de données, les analystes développent tout un arsenal d outils et de techniques afin

13 11

14 12 INNOVATIONS : BIG ANALYTICS «Nous traitons aujourd hui des quantités faramineuses d informations, et il n est pas toujours immédiatement possible de dire si une information est vraie ou non.» Jean-François Marcotorchino, vice-président et directeur scientifique, Thales Communications & Security d interagir avec de grands ensembles, complexes, de données et d en tirer des résultats et des enseignements. «Du temps de l exploration de données, on gérait une grande base comprenant de nombreuses lignes et colonnes, rappelle Jean-François Marcotorchino, vice-président et directeur scientifique de Thales Communications & Security. Or, le mode de stockage des données évolue et nous devons réinventer la gestion de tout le processus pour traiter les données directement, en procédant à de nouveaux calculs. Il convient par exemple en priorité de paralléliser et de linéariser les codes d exploration des données existantes et à venir, sans parler des nouvelles architectures de stockage comme NoSQL que développent les grands acteurs de services en ligne : Google, Amazon, Facebook, etc.» Ces techniques de traitement avancées et le Big Analytics (ou «broyage des données») entrouvrent des voies inédites. L un d elles concerne l analyse des réseaux sociaux, parmi lesquels Twitter et Facebook, à l aide de techniques de calcul. Les données graphiques que produisent ces réseaux sont d autant plus précieuses qu elles révèlent des corrélations, à grande échelle, entre le temps, le lieu, l identité et le contenu, par exemple des mots clés. Mais rechercher des modèles dans un océan de données n est pas chose aisée. Facebook, par exemple, compte environ 1,3 milliard d utilisateurs actifs, contre quelque 620 millions sur Twitter. Sur le plan analytique, chaque utilisateur est considéré comme un «nœud», et le nombre de liens entre ces nœuds ou ces utilisateurs se compte en dizaines de milliards. Une première étape consiste donc à simplifier tout cela jusqu à atteindre une complexité gérable. «Nous commençons par identifier des communautés. Les outils que nous mettons au point, par exemple au sein du CeNTAI, notre Centre des nouvelles technologies d analyse de l information, nous aident à détecter les liens entre les gens sans qu il soit nécessaire d analyser les contenus ou les commentaires spécifiques, explique Jean-François Marcotorchino. Dans un deuxième temps, nous sélectionnons les mots clés échangés entre les nœuds pour repérer les communautés recherchées. Puis nous examinons la sémantique employée et pouvons alors mieux cerner ce qui occupe réellement ces gens.» Associer ainsi Big Data et Big Analytics permet de faire des prédictions et de discerner des tendances qui, sinon, passeraient inaperçues. La police figure parmi les principaux acteurs pour lesquels cette approche revêt un intérêt particulier. Il devient en effet possible d observer divers comportements, qu il s agisse de terrorisme, de troubles de l ordre public ou encore de fraude. 32 milliards de dollars Selon les analystes d IDC, le secteur du Big Data devrait représenter plus de 32 milliards de dollars en 2017, à raison d une croissance annuelle de 27 % Cruciale question de confiance En plus de renforcer la sécurité publique, le Big Analytics pourrait aussi bientôt aider les entreprises à protéger leur réputation. Les mauvaises nouvelles parfois créées de toutes pièces à dessein se répandent vite sur les réseaux sociaux. Il est donc indispensable pour les entreprises de disposer d outils à même de limiter tout dommage potentiel, en suivant les commentaires des consommateurs et en réagissant rapidement dès que la situation s envenime. Jean-François Marcotorchino souligne ainsi : «Les rumeurs colportées sur le net peuvent nuire considérablement aux entreprises, surtout dans la mesure où la contagion repose sur l immédiateté et la vitesse de transfert des données.» Et d ajouter : «Nous avons en projet, pour les entreprises, des applications spécifiques fondées sur l analyse des rumeurs.» Étant donné le volume colossal de données facilement accessible, il n est pas très étonnant que la fiabilité des données apparaisse comme une nouvelle frontière. Les données non structurées servent en effet de plus en plus à des applications critiques notamment dans la finance, pour la détection des fraudes et le maintien de l ordre en général. D où l importance croissante de savoir sonder la véracité des données. «Nous traitons aujourd hui des quantités faramineuses

15 «Nous devons investir dans le Big Analytics» L'analyse dans les villes intelligentes La mobilité urbaine est un domaine où le Big Analytics pourrait bientôt avoir un très grand impact. Les organismes chargés des transports publics et les opérateurs eux-mêmes accumulent d énormes masses de données, dont l essentiel est généré par les cartes de transport intelligentes. Les systèmes de billettique déployés par Thales par exemple sont installés dans 100 villes dans le monde et traitent chaque jour plus de 50 millions de transactions. Pourtant, seule une fraction du potentiel de ces données est exploitée. Les approches de Big Analytics sont la clé qui permettra de tirer meilleur parti encore des informations existantes et d ouvrir les portes d un futur plus interconnecté que jamais, en comprenant mieux le comportement et le flux des passagers ainsi que la façon dont les voyageurs utilisent infrastructures et équipements. d informations, et il n est pas d éléments sur ses habitudes analyse réellement approfondie. répondant à leurs besoins réels. toujours immédiatement d achat pour définir une Les entreprises sont également Ces solutions montrent possible de dire si une informa- campagne marketing efficace confrontées à la lassitude des combien des analyses inno- tion est vraie ou non, poursuit sans avoir à tout reprendre participants, qui cliquent alors vantes améliorent l efficacité et Jean-François Marcotorchino. depuis le début. Un grand «sans opinion» des dizaines de la compétitivité. Les organismes En ce sens, la confiance est échantillonnage peut suffire. fois ou ne répondent pas du de tous types peuvent bénéficier cruciale : les gens n ayant pas «Si vous connaissez en tout à l enquête. Les méthodes de la révolution analytique, que toujours le temps de tout vérifier, amont la population visée, il n est d enquête dynamique ap- ce soit les organes de police ils ont besoin de réponses pas nécessaire de traiter toute la pliquent les techniques cherchant à mieux détecter les simples, d un oui ou d un non. base de données afin d analyser, analytiques afin d éviter toute infractions, ou les banques et les S ils bénéficient d une analyse potentiellement, des millions de ambivalence dans les réponses assurances luttant contre la automatique croisée à partir de lignes de données, précise et de savoir ce que les clients fraude. Dans ce domaine, différentes bases de données, Jean-François Marcotorchino. pensent vraiment. Développée l expertise européenne s impose imaginez les avantages Vous devez simplement traiter un en collaboration avec un autre toujours plus. potentiels. Ils pourraient grand échantillon d environ acteur, la solution de Thales «Nous devons investir dans toutefois aussi recourir à la loi clients dont vous avez le visant à sonder les passagers le Big Analytics, pas dans le Big des grands nombres via le profil complet.» des compagnies aériennes Data en lui-même, insiste crowdsourcing, autrement dit Les approches analytiques s appuie sur des techniques de Jean-François Marcotorchino. aux avis ou informations issus peuvent aussi servir à influencer logique et de ramification très L Europe ne jouit pas de toute simultanément d un nombre les données générées et fiables, qui prennent en compte l expertise des États-Unis en important de personnes.» contribuer à éliminer les une multitude de réponses déjà matière d architecture de base informations en excédent ou non formulées. de données. Mais pour le Big Avancer vers la vérité pertinentes. Les enquêtes de Les enquêtes sont réalisées à Analytics, il en va autrement. Tout l art d exploiter au maxi- satisfaction constituent un l aide de tablettes, et la solution Grâce à des universités comme mum de vastes ensembles de exemple typique. Dans le cadre en question inclut des outils de Paris VI en France et l Imperial données consiste à savoir quel d une enquête classique, chaque reporting sophistiqués dont des College au Royaume-Uni, nous volume faible ou non il participant répond aux mêmes tableaux croisés, la segmenta- sommes au même niveau que le convient d analyser pour questions. Or, les enquêtes de tion des données et le Trending. MIT ou Stanford et faisons atteindre l objectif fixé. Une ce type prennent du temps à C est là un moyen pour les parfois mieux encore. L Europe a entreprise ayant déjà segmenté mettre en place, et un grand compagnies aériennes le potentiel nécessaire pour très sa clientèle, par exemple, peut nombre de questions est d accroître leurs revenus et de bien se positionner dans ce disposer de suffisamment nécessaire pour permettre une fidéliser leurs clients en domaine.»

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Customer success story Juillet 2015 Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Profil Client Secteur : Services informatiques Société : Lexmark Effectifs : 12 000 Chiffre

Plus en détail

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques La qualité d exécution des opérations d une organisation détermine son

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage DÉFENSE ET SÉCURITÉ Un bon ordonnancement mène à la réussite Qu elles soient de terre, marines ou aériennes, les forces armées d aujourd

Plus en détail

La biométrie au cœur des solutions globales

La biométrie au cœur des solutions globales www.thalesgroup.com GESTION D IDENTITÉ SÉCURISÉE La biométrie au cœur des solutions globales Risques et solutions Explosion de la mobilité des personnes et des échanges de données, croissance des flux

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée CUSTOMER SUCCESS STORY Mars 2014 AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée PROFIL CLIENT Secteur: Industrie manufacturière Société: AT&S Effectifs: 7 500 personnes

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Qui sommes nous? L équipe chargée de la gestion. Last Mile Keeper

Qui sommes nous? L équipe chargée de la gestion. Last Mile Keeper Last Mile Keeper Last Mile Keeper Qui sommes nous? Nous sommes une société de service global s occupant de technologie de l information (IT), au sens le plus large, et cherchant à développer des technologies

Plus en détail

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS)

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) L INITIATIVE EN CYBERSÉCURITÉ La cybercriminalité devient un facteur important pour les chefs de l information, les professionnels en TI, mais aussi pour les chefs des

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile Le secteur de l automobile est l un des plus importants au monde. Il dépense plus de 100 milliards de dollars par an en

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

Rid the World of Project Failure

Rid the World of Project Failure La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : Une Visibilité Parfaite, Un Net Avantage Concurrentiel Rid the World of Project Failure Collaboration. Compliance. Control. Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE Editeur de logiciel pour centre de contacts DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Violaine BRENEZ : marketing executive Boulevard de la Woluwe, 62 1200 Bruxelles Tel : +32 (0)2.307.00.00 Email : v.brenez@nixxis.com

Plus en détail

Questions clés pour la consultation élargie

Questions clés pour la consultation élargie Processus de planification stratégique de Terre des Hommes Fédération Internationale Questions clés pour la consultation élargie Beaucoup de progrès ont été accomplis lors de l Assemblée Générale (AG)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. confidentiel

DOSSIER DE PRESSE. confidentiel confidentiel SOMMAIRE Présentation WiN MS et genèse du projet Les domaines d activités Interview : 3 questions à Arnaud Peltier et Marc Olivas Contact presse PRESENTATION WiN MS ET GENESE DU PROJET WiN

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir.

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. ISO 14001 de BSI. Nos chiffres vont de paire avec la croissance durable. Nos connaissances, notre expertise

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé Les défis du développement du gouvernement électronique Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé La révolution numérique a engendré une pression sur les gouvernements qui doivent améliorer leurs prestations

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE)

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE) Donner du sens à la science Rechercher Se connecter / S'inscrire Suivre VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE MES THÈMES Types DOSSIER Paru le 15.11.2012 Mis à jour le 29.01.2014 Big Data, la

Plus en détail

Découvrir les coûts cachés de votre centre informatique Le point de vue d un chef des services financiers

Découvrir les coûts cachés de votre centre informatique Le point de vue d un chef des services financiers Les Services technologiques mondiaux Leadership d opinion Découvrir les coûts cachés de votre centre informatique Le point de vue d un chef des services financiers De Steven L. Sams Centre informatique

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT L EDISCOVERY CHANGE LA GESTION DES DONNÉES

Transformation IT de l entreprise COMMENT L EDISCOVERY CHANGE LA GESTION DES DONNÉES Transformation IT de l entreprise COMMENT L EDISCOVERY CHANGE LA GESTION DES DONNÉES C omment améliorer l efficacité et réduire des coûts de stockage en croissance permanente? Comment mettre en place un

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

de l invalidité Pour un retour au travail en santé

de l invalidité Pour un retour au travail en santé Services de gestion de l invalidité Pour un retour au travail en santé Nous visons un retour au travail en santé pour permettre à nos clients de continuer se concentrer sur leur entreprise Dans une petite

Plus en détail

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps Conférence 9 Vendre partout, tout le temps MODÉRATEUR Clotilde BRIARD - Journaliste LES ECHOS INTERVENANTS Michaël AZOULAY Fondateur- Directeur Général AMERICAN VINTAGE Grégoire BRESSOLLES - Responsable

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

INFORMATIQUE EN NUAGE POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

INFORMATIQUE EN NUAGE POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION CONNECT INFORMATIQUE EN NUAGE POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION CONNECT Logiciels de gestion I Informatique en nuage I Service à la clientèle Profitez de la puissance et des fonctionnalités d une plateforme

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Conseil en investissement (fiduciary management) La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Les besoins des clients institutionnels, et en particulier ceux des fonds de pension, sont

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Philippe Busquin Commissaire Européen pour la Recherche La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Discours à la Conférence «Priorité à la science» Lisbonne 31 mai 2004 Monsieur le Président

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile

Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile Votre bulletin d information quotidien. Votre solution pour chaque service. Prenez des décisions plus avisées pour développer

Plus en détail

Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons.

Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons. Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons. Le progrès implique toujours des risques Frederick B. Wilcox Qu est-ce qui vous empêche de dormir? La peur de ne pas être payé? L accès au financement

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

Comment devient-on le meilleur? Présentation de Sabre Red

Comment devient-on le meilleur? Présentation de Sabre Red Comment devient-on le meilleur? Est-ce par son engagement, la chance, la ténacité, le talent? En réalité, pour atteindre une performance optimale, il faut parvenir à un juste équilibre de tous ces facteurs.

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner.

Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner. Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner. Anticiper l innovation pour offrir à nos clients une technologie de pointe. Technologies de proximité Le groupe Verifone est leader

Plus en détail

LES RISQUES JURIDIQUES DES PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISES AU QUÉBEC

LES RISQUES JURIDIQUES DES PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISES AU QUÉBEC LES RISQUES JURIDIQUES DES PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISES AU QUÉBEC Les petites et moyennes entreprises (PME) sont essentielles à la santé économique du Québec. Elles emploient environ 75% de la population

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Modalités de participation

Modalités de participation Modalités de participation Introduction Les Prix MIT Technology Review Innovateurs de moins de 35 ans sont une initiative de la revue de l Institut Technologique du Massachusetts (MIT), qui depuis plus

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Des solutions évoluées destinées aux entreprises

Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M En tant qu opérateur de solutions de télécommunications pour les entreprises, notre gamme Hub One Telecom repose sur des expertises

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

La boîte à outils pour des placements avisés

La boîte à outils pour des placements avisés La boîte à outils pour des placements avisés Sommaire 3 4 6 8 10 incomeiq une plateforme intelligente pour réfléchir à vos besoins de revenus futurs Les besoins en revenus n ont jamais été aussi importants

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française Introduction 1 Introduction Cessons de croire que les réussites économiques sur Internet sont l apanage des seuls Américains! Il se crée aussi dans notre Hexagone des entreprises qui connaissent un grand

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Le sondage Merci pour votre opinion C est notre deuxième sondage à l intention des consultants (le premier

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Transformation digitale

Transformation digitale La plateforme bancaire internationale. Pour chaque métier. décembre 2015 Transformation digitale Les défis de la distribution bancaire Par Olivier Cruanès, Responsable Marketing SOMMAIRE 1 La révolution

Plus en détail