PAMBA. Accidents vasculaires cérébraux et crises cardiaques : rétablissement et réadaptation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAMBA. Accidents vasculaires cérébraux et crises cardiaques : rétablissement et réadaptation"

Transcription

1 PAMBA Accidents vasculaires cérébraux et crises cardiaques : rétablissement et réadaptation Un guide à l intention des membres de la profession juridique Moira Tobin, LLB, infirmière Ruth Ellen Bruce, M.S.W., A.R.P. Adrian Hill, LSM LPAC Programme d aide aux juristes Me Adrian Hill, directeur général 439, Avenue University, bureau 2200 Toronto (Ontario) M5H 1Y8 Tél. : (416) Téléc. : (416) c. é. : Site Web : WWW3.sympatico.ca/adrianhill PAMBA Programme d Aide aux Membres du Barreau du Québec Me Guy Quesnel, gestionnaire 83, rue St-Paul Ouest Montréal (Québec) H2Y 1Z1 Tél. : (514) (région de Montréal) Téléc. : (514) c. é. : Site Web : barreau.qc.ca/barreau/organismes/pamba

2 Ce document a été publié en 1998 par le Programme d aide aux juristes. Il fait partie du Programme de prévention de l Association du Barreau canadien. La traduction française a été assurée par le Programme d Aide aux Membres du Barreau du Québec. Uniquement pour faciliter la lecture de ce document, le masculin englobe le féminin. Pour plus de renseignements sur ce document ou sur d autres ressources, veuillez communiquer avec : Me Guy Quesnel, gestionnaire Programme d Aide aux Membres du Barreau du Québec 85, rue St-Paul Ouest Montréal (Québec) H2Y 1Z1 Tél. : (514) (région de Montréal) 2

3 APERÇU La vie d une personne peut basculer en un instant. Crise cardiaque et accident vasculaire cérébral sont synonymes de grands changements, de peur, d anxiété, de colère. Qu est-ce qu une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral? Quels en sont les symptômes? Comment peut-on les traiter? Et, les séquelles? Le retour au travail est-il possible? Peut-on retrouver une vie «normale»? Ce document apporte des réponses aux questions qui précèdent, tout en décrivant les aspects émotionnels liés à de tels événements. Il suggère aussi au lecteur certaines précautions à prendre en ce qui a trait à l assurance-invalidité. Avez-vous pris le temps d étudier attentivement les dispositions de votre police d assurance? De plus, pour les personnes atteintes d une invalidité, des accommodements sont suggérés pour le retour au travail. Globalement, il propose un révision des priorités de vie. Il n en reste pas moins que la prévention constitue un aspect important : régime de vie équilibré, gestion active du stress, détente. Un accident peut quand même se produire et toute une panoplie de mesures doit être prise dans un tel cas. Ce document vise à vous en informer et à vous donner des pistes de solutions.

4 TABLE DES MATIÈRES LE RÉTABLISSEMENT À LA SUITE D UNE CRISE CARDIAQUE OU D UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL... 5 CRISE CARDIAQUE Incidence de la cadiopathie Signes et symptômes de la crise cardiaque Traitement initial après la crise cardiaque Programmes de réadaptation cardiologique Autres facteurs aidant au rétablissement Aspects psychologiques à la suite d une crise cardiaque Rétablissement et retour au travail RÉTABLISSEMENT D UNE CRISE CARDIAQUE ET D UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL Définition Conséquences émotionnelles et physiques d un accident vasculaire cérébral Traitement Sources d aide Retour au travail Références RÉADAPTATION ET RETOUR AU TRAVAIL ACCOMMODEMENTS EN MILIEU DE TRAVAIL Retour de l hôpital : que fait-on maintenant? Assurance-salaire Retour au travail Processus de planification des accommodements Droits de la personne et travail Fiche de renseignements sur les accommodements Retour au travail : Foire aux questions Adaptation à un handicap Facteurs directement liés au handicap Facteurs découlant de l attitude de la personne face à son handicap Facteurs liés à l image corporelle de la personne Réaction à une blessure ou à une invalidité et perte fonctionnelle Observations et conseils pratiques Exemples d accommodements...56 Questionnaire sur les accommodements Feuille de travail Résumé du programme d accommodements... 62

5 LE RÉTABLISSEMENT À LA SUITE D UNE CRISE CARDIAQUE OU D UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL CRISE CARDIAQUE 1. Incidence de la cadiopathie La cardiopathie, sous toutes ses formes, est encore la plus importante cause de décès chez les Canadiens. Un crise cardiaque peut avoir des effets soudains et dévastateurs. Mais la progression d une crise cardiaque a lieu silencieusement au cours de plusieurs années avant d en connaître les effets sur la santé. Jusqu à tout récemment, la plupart de ceux qui souffraient de crises cardiaques étaient des hommes, mais les statistiques démontrent une incidence de plus en plus élevée chez les femmes. La crise cardiaque est causée par l occlusion des vaisseaux du cœur, entraînant un manque d oxygène et la nécrose (mort) des tissus. Dans plusieurs cas, les artères coronaires, les vaisseaux sanguins qui alimentent le cœur lui-même, subissent une occlusion ou une constriction. Anatomie Le cœur est un organe musculaire vide, constitué de quatre cavités. Parfois appelé le moteur du corps, le cœur bat plus de fois par jour, pompant gallons de sang. 2. Signes et symptômes de la crise cardiaque Les crises cardiaques peuvent être mineures ou graves et les symptômes diffèrent selon les personnes. Il est possible qu une crise cardiaque mineure ne soit découverte qu un certain temps après qu elle ait eu lieu. Dans le cas de crises cardiaques plus graves, la personne manifestera un ou plusieurs des symptômes suivants : 5

6 Une douleur aiguë ou écrasante dans la poitrine (parfois décrite comme un sensation de brûlure, de trop-plein ou d inconfort.). Une douleur irradiant dans le bras gauche, le cou ou les épaules. La peur et l anxiété. La nausée, des vomissement, l indigestion. Les symptômes peuvent se manifester de façon continue ou intermittente, soudainement, ou être précédés de plusieurs jours au cours desquels la personne ne se sent pas bien. Si une personne vous signale ces symptômes, AGISSEZ IMMÉDIATEMENT. Une personne qui subit une crise cardiaque niera souvent ce qu elle ressent ou minimisera la gravité des symptômes. Voici ce qu il faut alors faire : Lui demander de cesser toute activité, la faire asseoir ou se coucher. Lui donner de la nitro, si la personne est atteinte de maladie de cœur. Téléphoner à un numéro d urgence et amener la personne à l hôpital le plus près qui offre des soins coronariens 24 heures sur 24. Au cours des dernières années, le traitement des crises cardiaques a beaucoup évolué, mais ce traitement doit être administré sans délai. Après l apparition des symptômes, la décision d avoir recours à de l aide médicale est souvent retardée, et ce délai peut être mortel. [Traduction] Pour un patient souffrant d une crise cardiaque, le plus grand danger est le délai entre la manifestation des symptômes et l arrivée à l hôpital. Croyez-le ou non, mais le délai moyen est de 2,9 à 5,12 heures, ce qui explique pourquoi de 50 à 80 p. 100 des décès surviennent dans les quatre heures de la manifestation des symptômes. Le déni, la peur ou l anxiété peuvent être la cause du délai. Si la victime arrive à l hôpital à temps, le personnel médical peut administrer des agents thrombolytiques, une substance qui dissout les caillot sanguins, mettant fin à la crise cardiaque en cours. Bruno Cortis, Heart and Soul: A Psychological and Spiritual Guide to Preventing and Healing Heart Disease, 1995, p

7 3. Traitement initial après la crise cardiaque À la salle d urgence ou l unité de soins coronariens d un hôpital, l état de la personne qui a subi une crise cardiaque sera suivi de près et des mesures seront prises pour minimiser les conséquences de la crise cardiaque. Les premiers soins administrés à la suite d une crise cardiaque visent à : Stabiliser l état du patient, surveiller le rythme cardiaque et la tension artérielle, et administrer de l'oxygène. Administrer des médicaments thrombolytiques qui aident à dissoudre les caillots sanguins. Réduire la douleur au moyen d analgésiques, car la réaction d une personne à la douleur causée par une crise cardiaque peut, en elle-même, aggraver les dommages au cœur. Limiter l activité; le cœur a en effet besoin de temps et de repos pour se rétablir. Selon la gravité de la crise cardiaque, il est recommandé que l unité de soins coronariens surveille le patient pendant 48 heures. Cette période peut être prolongée dans le cas de crise cardiaque plus grave. 4. Programmes de réadaptation cardiologique L exercice Après son séjour à l hôpital, il est possible que le patient soit encouragé à suivre à un programme de réadaptation cardiologique. Ces programmes sont destinés à aider la personne qui a subi une crise cardiaque pendant la période de transition vers le rétablissement et à commencer un programme d exercice modéré et surveillé. Il existe également des programmes communautaires à plus long terme, offerts dans des établissements non médicaux, dans un environnement de groupe surveillé. Certains de ces programmes sont commandités par les organismes suivants : La Fondation des maladies du cœur Le YMCA et le YWCA Les centres communautaires juifs Les centres de conditionnement physique Les centres de réadaptation privés. 7

8 Pour s inscrire à l un des ces programmes, on exige habituellement la recommandation du médecin et les résultats d un test d effort. Un conseil pour tout programme d exercice après une crise cardiaque : commencez lentement et allez-y progressivement! 5. Autres facteurs aidant au rétablissement Pour aider le patient à regagner sa confiance, sa mobilité et un état de bien-être, l exercice modéré et surveillé est très important. Il existe par ailleurs d autres recommandations qui peuvent aider une personne à se rétablir d une crise cardiaque. Le régime alimentaire. Un poids maximum devrait être atteint et maintenu, car un excès de poids impose au cœur et au système circulatoire un effort supplémentaire. Les «diètes rapides» ne sont pas sages à cette étape-ci. Un régime alimentaire équilibré qui contient une quantité suffisante de protéines, de vitamines, de minéraux et un apport calorique adéquat favorise la perte de poids graduelle. En Amérique du Nord, plus du tiers des calories d un régime alimentaire moyen provient des matières grasses. Il est reconnu qu un régime alimentaire à teneur élevée en gras saturés contribue aux maladies cardiaques. La réduction de la consommation de matières grasses diminue le taux de cholestérol et autres lipides qui prédisposent aux maladies des artères coronaires. Les repas lourds et les aliments riches exigent du cœur un plus grand effort. Les petits repas fréquents facilitent la digestion. Réduisez la consommation de matières grasses, particulièrement les matières grasses animales. Limitez la consommation de cholestérol et de sel. Le tabagisme. Les maladies cardiaques et le tabagisme ne font pas bon ménage. Fumer augmente le risque de maladies cardiaques. Il est conseillé aux fumeurs de songer aux programmes d abandon du tabac, ou à tout le moins de réduire le nombre quotidien de cigarettes. Voici les effets négatifs du tabac sur le système circulatoire : l action chimique de la nicotine accélère le rythme cardiaque et entraîne la constriction des vaisseaux sanguins; 8

9 le tabagisme augmente le niveau d oxyde de carbone dans le sang. Surveiller sa pression artérielle. Une personne peut être atteinte d hypertension artérielle et être asymptomatique. Une hypertension artérielle qui perdure entraîne des effets négatifs pour le cœur et le système circulatoire. Quiconque a subi une crise cardiaque devrait faire vérifier sa tension artérielle régulièrement. Réévaluer ses propres facteurs de stress. Il est impossible d avoir une vie libre de tout stress. Toutefois, certaines situations sont plus stressantes pour certaines personnes que pour d autres. À la suite d une crise cardiaque, les patients réévaluent leurs priorités et identifient les facteurs de stress négatifs au travail et dans leur vie personnelle. Prendre le temps de se détendre. Inscrivez-le à votre agenda! Des activités agréables et relaxantes font partie la de guérison du cœur. 6. Aspects psychologiques à la suite d une crise cardiaque L incidence d une crise cardiaque a un effet dévastateur sur l image de soi, particulièrement lorsque la victime n a jamais été malade auparavant. En quelques heures, la vie d une personne et sa façon de la voir changent et le patient doit faire face à des émotions qui accompagnent un sentiment de perte et d incertitude. La peur. La plus grande émotion que ressent tout d abord la victime d une crise cardiaque est la peur, et cette appréhension se poursuit tout au long de la période de rétablissement. Des personnes relativement jeunes et en bonne santé peuvent subir une crise cardiaque. La réalisation d avoir eu une crise cardiaque les surprend et les atterrent. La première question qui leur vient à l esprit est : «Pourquoi moi?» L anxiété ressentie soulève rapidement d autres questions comme : «Vais-je mourir? La douleur à la poitrine reviendra-t-elle? Cela peut-il m arriver de nouveau?» La plus grande peur est la peur de mourir. Une autre peur importante qu une personne peut ressentir est la peur de ne pouvoir mener la même vie qu auparavant. Certains patients cardiaques limitent leurs activités parce qu ils ont peur et sont constamment à l affût de toute douleur et de tout inconfort. L exercice, l activité sexuelle et la reprise des activités antérieures deviennent source d anxiété. Les 9

10 programmes de réadaptation cardiologique aident à faire face à ces questions et les survivants de crise cardiaque ont l occasion de partager leur expérience avec d autres personnes qui vivent des choses semblables. La colère. Un certain niveau de colère surgit à la suite d une crise cardiaque et est étroitement lié à la peur. La personne a le sentiment d avoir été victime d un outrage : «Pourquoi m est-ce arrivé, à moi? Pourquoi maintenant?» Un sentiment de culpabilité face au passé peut faire surface : un régime alimentaire inapproprié, trop peu d exercice, un mode de vie malsain. Aussi désagréable qu elle puisse être, la colère est une réaction normale à un événement constituant un danger de mort comme une crise cardiaque. Les amis et les parents d un patient cardiaque peuvent trouver qu il réagit à la moindre chose, qu il est irritable, qu il blâme les autres ou qu il est habité par le ressentiment. Cette conséquence émotionnelle d une crise cardiaque fait partie du «travail» et de l acceptation de la situation. La dépression. Une crise cardiaque entraîne avec elle bon nombre de pertes : perte de la santé, de l image de soi, de la confiance en sa force physique, ainsi que la perte d énergie. La dépression est la réaction à ce qui précède. La plupart des dépressions liées à une crise cardiaque sont temporaires et peuvent être soignées; elles peuvent durer de deux à six mois. Il y a peut-être lieu de recourir à de l aide professionnelle, particulièrement en cas de dépression grave ou prolongée. Les émotions dépressives, qui entraînent un sentiment de déroute et d isolement chez celui qui survit à une crise cardiaque, sont des réactions normales. Ces sentiments s atténueront avec le temps. Parler ouvertement de ces préoccupations peut accélérer le processus de rétablissement. Ne pas exprimer ses peurs ou ses émotions constitue en soi un important facteur de stress. Le rôle de la famille et des amis. Au cours des premières semaines et des premiers mois qui suivent une crise cardiaque, la personne est vulnérable. Les parents et amis peuvent aider la personne à retrouver un sens à sa vie et à maintenir son niveau de confiance en elle. [Traduction] Je crois qu il est important de dire au patient quelque chose qui ressemble à ceci : «Tu as eu une crise cardiaque, mais ton cœur se rétablit, tu es fort, il te reste encore beaucoup d énergie et tu peux avoir une vie qui a un sens.» Ces paroles sont importantes, particulièrement lorsque la personne ressent une perte de contrôle Bruno Cortis, Heart and Soul, 1995, pp

11 7. Rétablissement et retour au travail La grande majorité de ceux qui ont subi une crise cardiaque retournent habituellement à leur travail antérieur. Selon le type et la gravité de la crise cardiaque, il est possible de devoir apporter certains changements pour permettre à la personne de retourner au travail progressivement. La pratique du droit est un travail stressant : il y a les échéances, les clients, la cour, les préoccupations économiques. Le travail mental et intellectuel exige un niveau relativement élevé de bonne forme physique et psychologique. L élimination du stress n est ni possible ni désirable, mais des modifications peuvent être apportées au lieu de travail ou à la façon dont le travail est effectué. Un retour au travail à temps partiel permettra à la personne qui a subi une crise cardiaque de reprendre le travail et d évaluer son niveau d énergie. Au fur et à mesure que la personne se fortifie, l horaire peut être prolongé. Prenez des pauses! L exercice modéré et les courtes périodes de détente pendant la journée peuvent favoriser la productivité. Les repas légers et fréquents aident à maintenir un niveau d énergie soutenu. Lorsque c est possible, déléguez. Soyez ferme en ce qui a trait à la gestion du temps. Il n est pas facile d accepter les limitations à la suite d une crise cardiaque, mais pour une certaine période, il peut être nécessaire de réduire le nombre de projets entrepris. Quelques mots sur les personnalités de «type A» Quelle que soit la façon dont vous les décrivez, certains types de personnalité sont plus susceptibles aux maladies cardiaques en réaction au stress. Les personnalités de type A sont généralement des personnes dynamiques, ambitieuses et motivées, mais elles peuvent avoir de la difficulté à se détendre. Le stéréotype de type A travaille à un rythme de plus en plus rapide, accomplit deux ou trois choses en même temps, devient anxieux dans les files d attente et se sent coupable lorsqu il se détend. Il est de plus en plus pris dans un tourbillon l amenant à faire plus en moins de temps. Cette description vous fait sans doute penser à plusieurs collègues. Plusieurs avocats manifestent ces traits de caractère et ont un style de travail qui y est lié. Malgré tout, même les personnalités de type A peuvent apprendre à se détendre. Après une crise cardiaque, les survivants indiquent qu ils ont repensé à leur échelle de valeurs en ce qui concerne le travail, les réalisations et l équilibre entre leur vie 11

12 professionnelle et personnelle. Le changement prend du temps, de même qu un effort conscient et soutenu. Il s agit de toute une série de petits ajustements de l attitude d une personne face à la vie. 12

13 LA PHASE AIGUË DE LA CRISE CARDIAQUE J ai raccroché le combiné du téléphone et j ai essayé de m installer confortablement, mais aucune position, assise, debout ou couchée, n était tolérable. Le sentiment de serrement et de constriction était accompagné par une douleur aiguë dans le dos et le bras gauche et par la nausée. Il s agit-là des signes classiques d une crise cardiaque, que tout le monde pense avoir ressentis à un moment ou l autre, mais ils étaient vraiment différents, et pires, que n importe quel autre des pseudosymptômes que j avais déjà eus. Castelli, There s Life After A Heart Attack, 1992, p. 3. CAUSE À L ORIGINE D UNE CRISE CARDIAQUE Une crise cardiaque est causée par une occlusion des vaisseaux sanguins du cœur, entraînant un manque d oxygène et la nécrose des tissus. 13

14 ANATOMIE DU CŒUR UN ORGANE MUSCULAIRE VIDE, COMPORTANT QUATRE CAVITÉS ON L APPELLE LE «MOTEUR» DU CORPS IL BAT AU RYTHME DE FOIS PAR JOUR, POMPANT GALLONS DE SANG 14

15 SIGNES ET SYMPTÔMES D UNE CRISE CARDIAQUE DOULEUR AIGUË OU ÉCRASANTE DANS LA POITRINE; ELLE PEUT IRRADIER DANS LE COU, LE DOS OU LES ÉPAULES PEUR, ANXIÉTÉ, SENTIMENT DE TERREUR NAUSÉE, VOMISSEMENTS OU INDIGESTION LES SYMPTÔMES PEUVENT ÊTRE GRAVES OU NON SI UNE PERSONNE VOUS SIGNALE CES SYMPTÔMES, AGISSEZ IMMÉDIATEMENT! UN RETARD À AGIR PEUT ÊTRE MORTEL. 15

16 OBJECTIFS DU TRAITEMENT OBJECTIFS INITIAUX STABILISER LE PATIENT, SURVEILLER SON ÉTAT RÉDUIRE LA DOULEUR COMMENCER L ADMINISTRATION DE MÉDICAMENTS DONNER DE L OXYGÈNE AU BESOIN LIMITER LES ACTIVITÉS OBJECTIFS À LONG TERME REPRISE DES ACTIVITÉS PROGRAMMES DE RÉADAPTATION, EXERCICE MODÉRÉ ADOPTION D UN RÉGIME ALIMENTAIRE APPROPRIÉ ABANDON DU TABAGISME SURVEILLER LA TENSION ARTÉRIELLE ÉVALUER LES FACTEURS DE STRESS 16

17 RÉACTIONS PSYCHOLOGIQUES PENDANT LA PÉRIODE QUI SUIT UNE CRISE CARDIAQUE PEUR COLÈRE DÉPRESSION RASSURER LA PERSONNE QUI SURVIT À UNE CRISE CARDIAQUE [Traduction] Je crois qu il est important de dire au patient quelque chose qui ressemble à ceci : «Tu as eu une crise cardiaque, mais ton cœur se rétablit, tu es fort, il te reste encore beaucoup d énergie et tu peux avoir une vie qui a un sens.» Ces paroles sont importantes, particulièrement lorsque la personne ressent une perte de contrôle Bruno Cortis, Heart and Soul, 1995, pp

18 CRISE CARDIAQUE ET RÉTABLISSEMENT : RETOUR AU TRAVAIL APRÈS UNE CRISE CARDIAQUE, LA PLUPART DES GENS RETOURNENT AU TRAVAIL, HABITUELLEMENT AU MÊME EMPLOI MODIFICATIONS À APPORTER AU MILIEU OU À L HORAIRE DE TRAVAIL : Horaire à temps partiel Prenez des pauses! Repas légers, fréquents Déléguez, lorsque c est possible Gestion du temps POUR LA PERSONNALITÉ DE TYPE A Réapprendre à travailler 18

19 CRISE CARDIAQUE ET RÉTABLISSEMENT : ÉTUDE DE CAS James et Sharon sont avocats et travaillent dans de petits cabinets. Le stress lié au travail est élevé pour les deux, bien qu ils ne pratiquent pas dans les mêmes domaines du droit. À l occasion, ils manifestent de la colère et de l hostilité envers leurs collègues lorsqu ils sont stressés. Malheureusement, James et Sharon ont tous deux subis une crise cardiaque, alors que leur charge de travail était particulièrement lourde. Après le traitement initial, ils sont tous deux retournés à la maison pour continuer à se rétablir. Un programme de réadaptation cardiologique faisait partie de leur plan de traitement. James a suivi de façon assidue les activités du programme de réadaptation et faisait des progrès. Ses amis et les membres de sa famille ont remarqué chez lui une nouvelle attitude : il était plus détendu et moins en colère. Sharon, quant à elle, a participé au programme de réadaptation cardiologique, mais a cessé ses exercices parce qu elle est retournée au travail et qu elle était trop occupée. Elle a repris son ancien style de vie et est tendue et trop stressée la plupart du temps. Elle est encore irritable et se met en colère facilement. 19

20 RÉTABLISSEMENT D UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL 20

21 RÉTABLISSEMENT D UNE CRISE CARDIAQUE ET D UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL 1. Définition L accident vasculaire cérébral survient lorsqu une artère ou une veine se bloque ou éclate dans le cerveau. Le manque d oxygène endommage ou fait mourir les cellules du cerveau à proximité à la blessure. SIGNES ET SYMPTÔMES Faiblesse soudaine dans les bras, les jambes ou le visage. Perte de vision, particulièrement perte partielle de vision dans un œil. Perte de la parole, incapacité de comprendre les paroles prononcées. Maux de têtes très douloureux et soudains. Étourdissements ou chutes soudaines, particulièrement si les symptômes cidessus sont présents. ACCIDENTS ISCHÉMIQUES TRANSITOIRES (AIT) Les petits accidents vasculaires cérébraux temporaires sont appelés AIT. Ils peuvent causer de l engourdissement, des picotements ou une impotence qui disparaît rapidement. Encore ici, il ne faut pas ignorer ces symptômes : ils peuvent constituer un avertissement d accident vasculaire cérébral imminent. Il est possible de traiter les AIT pour en atténuer les symptômes et réduire la probabilité d un accident vasculaire cérébral grave. N attendez pas que les symptômes d accident vasculaire cérébral passent. Obtenez des soins médicaux au plus vite. 21

22 2. Conséquences émotionnelles et physiques d un accident vasculaire cérébral Immédiatement après un accident vasculaire cérébral, personne ne peut prédire l étendue ou la durée des déficits causés par des dommages neurologiques. Certains sont très mineurs et le patient se rétablit sans aucun symptôme, alors que pour un autre, il y aura des déficits limités. Dans le cas d accident vasculaire cérébral majeur, les survivants doivent faire face à une longue période de réadaptation et d invalidité. Les séquelles d un accident vasculaire cérébral dépendront des éléments suivants : la région du cerveau atteinte; la gravité de l accident vasculaire cérébral; le temps écoulé depuis celui-ci; la personnalité et le comportement antérieur de la victime. L invalidité physique sera très apparente : mobilité réduite et difficulté à accomplir les tâches de tous les jours comme se vêtir, manger et les soins personnels. Les déficits dans la communication, la compréhension verbale, la pensée et le contrôle des humeurs constituent des déficits moins apparents mais tout aussi difficiles pour la victime d un accident vasculaire cérébral. Les séquelles d un accident vasculaire cérébral peuvent être une source de frustration et de confusion tant pour la victime que pour les amis et les membres de la famille. HÉMIPLÉGIE Lorsqu un accident vasculaire cérébral cause une faiblesse dans un côté du corps, cette faiblesse est appelée hémiplégie. Les trajets neuronaux se croisant avant d atteindre le bas du corps, un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme cérébral du côté droit du cerveau affectera le côté gauche du corps. À l inverse, un accident vasculaire cérébral du côté gauche du cerveau affectera le côté droit du corps. Les symptômes liés à un accident vasculaire cérébral du côté droit ou du côté gauche du cerveau sont très différents. CÔTÉ DROIT DU CERVEAU CÔTÉ GAUCHE DU CORPS Incidence sur : le contrôle émotionnel; la communication non verbale; l orientation spatiale; 22

23 la victime manifestera des sautes d humeur, un manque d attention, un jugement médiocre, des pertes de mémoire et un contrôle réduit des impulsions; elle aura de la difficulté à juger les distances, les dimensions des objets, les parties d un tout; elle pourra aussi connaître des difficultés de mobilité (incapacité à évaluer avec exactitude l espace et la situation des choses). CÔTÉ GAUCHE DU CERVEAU CÔTÉ DROIT DU CORPS Incidence sur : le langage, les communications verbales; la personnalité; la victime manifestera de l apraxie, c est-à-dire qu elle aura de la difficulté avec les fonctions motrices, même si elle possède la force musculaire nécessaire pour les exécuter; elle sera facilement frustrée. Les accidents vasculaires hémiplégiques constituent une sorte d accident vasculaire cérébral, mais d autres types peuvent avoir une incidence sur des fonctions neurologiques spécifiques, comme la vue, la perception spatiale ou la mémoire. RÉACTIONS ÉMOTIONNELLES La dépression est répandue chez les victimes d accident vasculaire cérébral. Il s agit d une réaction compréhensible face aux pertes qu un tel accident entraîne. Les antidépresseurs peuvent atténuer les symptômes de dépression. La labilité émotionnelle accompagne également l accident vasculaire cérébral et la victime peut manifester des sautes d humeur imprévisibles, rire ou pleurer de façon inattendue, ou encore manifester de la colère et de l irritabilité de manière inopportune. Après un accident vasculaire cérébral, la manifestation des émotions n est pas toujours cohérente avec les sentiments vécus. Il peut arriver que la victime d un accident vasculaire cérébral soit surprise que son entourage la perçoive comme un personne triste ou en colère. ADAPTATION AUX DÉFICITS CAUSÉS PAR UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL CÔTÉ DROIT DU CERVEAU Faites en sorte que l environnement soit sécuritaire. Prévoyez les dangers. Surveillez les activités et la mobilité de la victime d un accident vasculaire cérébral. Ne la laissez pas seule, car elle peut s égarer. Il lui est conseillé de 23

24 porter un bracelet d identification où sont inscrits une adresse et un numéro de téléphone. Si la personne ne peut voir les choses du côté gauche, placez les objets du côté droit. Encouragez la personne à reconnaître le côté atteint. Apprenez-lui à balayer l environnement du regard pour compenser la perte de vision. Il peut être nécessaire de faire une marque sur les cadres de porte et les meubles. CÔTÉ GAUCHE DU CERVEAU Avec la victime, faites chaque tâche motrice, étape par étape. Formulez les directives de manière à décrire un objectif. Émettez des commentaires simples, sur un ton de voix normal. Donnez immédiatement de la rétroaction, félicitez la personne pour ce qu elle réussit. Allouez plus de temps qu à l habitude pour toute tâche ou toute communication. Essayez de faire preuve de patience. La victime d un accident vasculaire cérébral doit assimiler chaque tâche et chaque communication verbale. 3. Traitement Il existe plusieurs choix de traitement à la suite d un accident vasculaire cérébral et celui-ci sera fonction de la nature, de la gravité et de l endroit de la lésion cérébrale. CHIRURGIE Lorsque l accident a été causé par un caillot ou un anévrisme (faiblesse de la paroi artérielle qui forme une sorte de bulle et un épanchement de sang), la chirurgie peut être un traitement indiqué. MÉDICAMENTS La pharmacothérapie est utilisée pour administrer des anticoagulants et contrôler l hypertension artérielle. RÉADAPTATION Tout accident vasculaire cérébral qui entraîne des déficits persistants exigera une période de réadaptation, ainsi que l expertise de plusieurs thérapeutes. OBJECTIFS DE LA RÉADAPTATION Rétablissement des fonctions mentales, physiques et émotionnelles, lorsque c est possible. Il est important de commencer la réadaptation le plus rapidement possible afin de rétablir un fonctionnement maximum. La thérapie entreprise en temps opportun aura une incidence sur le l évolution du progrès, l évaluation des fonctions et la détermination d objectifs de soins réalistes. 24

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

de l invalidité Pour un retour au travail en santé

de l invalidité Pour un retour au travail en santé Services de gestion de l invalidité Pour un retour au travail en santé Nous visons un retour au travail en santé pour permettre à nos clients de continuer se concentrer sur leur entreprise Dans une petite

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle M e Annick Gariépy, Barreau du Québec M e Marie Christine Kirouack, Ad. E., PAMBA Congrès AJBQ 22 mai 2015 L archétype du bon

Plus en détail

CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE. Programmes et services

CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE. Programmes et services CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE Programmes et services 1 2 Bienvenue Le Centre de rééducation professionnelle appartient à Travail sécuritaire NB, lequel en assure la gestion. Il offre des services

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Sommaire de gestion À la demande du Groupe de travail national sur

Plus en détail

Amorcer la réconciliation

Amorcer la réconciliation AMORCER LA RÉCONCILIATION PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le cinquième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement? Oui En

Plus en détail

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction?

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction? Le trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? Emmanuelle Pelletier, M.Ps., L.Psych. Psychologue scolaire Octobre 2004 Trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? La personne oppositionnelle

Plus en détail

PRENEZ LE CONTRÔLE. Réduisez vos risques de maladies du cœur et d AVC. Guide à l intention des Autochtones. Mettons-y du cœur!

PRENEZ LE CONTRÔLE. Réduisez vos risques de maladies du cœur et d AVC. Guide à l intention des Autochtones. Mettons-y du cœur! Renseignez-vous sur le site Web de la Ce site propose une riche gamme de renseignements et d outils afin de vous aider, vous et votre famille, à prévenir et à contrôler les maladies du cœur et les AVC.

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

PROCESSUS DÉTAILLÉ DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ Source: Financière Sun Life PDF5670-F 03-12 nj-mp-an

PROCESSUS DÉTAILLÉ DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ Source: Financière Sun Life PDF5670-F 03-12 nj-mp-an PROCESSUS DÉTAILLÉ DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ Source: Financière Sun Life PDF5670-F 03-12 nj-mp-an Il arrive couramment que des employés ne puissent plus travailler en raison

Plus en détail

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 13-14 (gestion) 4.1 L IMPORTANT EST DE 1) identifier les facteurs de stress 2) reconnaître ses propres symptômes 3) identifier ses propres déclencheurs de stress, 4) gérer son

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Journée Régionale sur le Suicide et les Aînés de Laval Jeudi 6 Février 2014 Atelier de Sensibilisation offert en partenariat

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005)

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) Nom : Date : VOTRE VISION DE LA MALADIE DE VOTRE ENFANT Ci-dessous

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

Guide d accueil Maison Levinschi. transition. www.douglas.qc.ca

Guide d accueil Maison Levinschi. transition. www.douglas.qc.ca Guide d accueil Maison Levinschi Programme de transition communautaire www.douglas.qc.ca BIENVENUE Programme de transition communautaire L équipe traitante de la Maison Levinschi vous souhaite la bienvenue.

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Comment l activité physique peut-elle améliorer votre bien être?

Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Comment l activité physique peut-elle améliorer votre bien être? Guide de bien-être Activité Physique Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Effets positifs Plus grande estime de soi Meilleure condition physique Niveau d'énergie supérieur Meilleure

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

Vous êtes médecin traitant?

Vous êtes médecin traitant? Programme Vous êtes médecin traitant? Que représente ce programme... - pour vous? - pour votre patient? Saviez-vous que...? Chaque année, plus de 30 000 personnes remplissent une demande d indemnité suite

Plus en détail

Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD

Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD Assurance collective ProAvantages MD Offert par l Assurance collective Manuvie, le programme ProAvantages MD est constitué d un ensemble

Plus en détail

Solutions de protection du vivant. Oasis MC. Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves

Solutions de protection du vivant. Oasis MC. Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves Solutions de protection du vivant Oasis MC Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves Les gens vivent plus longtemps. Si vous êtes un jour atteint d une maladie grave, il

Plus en détail

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Psychologue du travail, coach et conférencière Tél: 819 849-9016 Courriel: pierretted@lincsat.com Site internet: www.pierrettedesrosiers.com Plan: Atteindre

Plus en détail

Protection du revenu. Assurance invalidité. Série Pilier

Protection du revenu. Assurance invalidité. Série Pilier Protection du revenu Assurance invalidité Série Pilier Les conséquences d une invalidité peuvent être dévastatrices. Votre capacité à gagner un revenu est la base de votre avenir financier et votre actif

Plus en détail

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi.

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi. Prendre soin de soi Lorsque vous avez reçu le diagnostic de cancer du sein, vous avez peut-être eu peur que cela arrive aussi à vos enfants à cause du lien qui vous unit. En tant que parent, il est tout

Plus en détail

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer.

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer. Sun Life Programme d aide aux employés Des services professionnels et confidentiels pour aider à résoudre les problèmes susceptibles de nuire à la performance au travail. Pour aider votre entreprise à

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance

Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance Denis Gobeille, M. Sc. R.I. Conseiller en ressources humaines agréé Conseiller en régimes d assurance collective Agir face à l'invalidité en

Plus en détail

L EXTRA-SITTING Baby-sitting pour enfant handicapé Service proposé par l ASBL «Soleil Espoir»

L EXTRA-SITTING Baby-sitting pour enfant handicapé Service proposé par l ASBL «Soleil Espoir» asbl Soleil-Espoir Rue Outrewe, 21 4671 Housse www.soleil-espoir.be L EXTRA-SITTING Baby-sitting pour enfant handicapé Service proposé par l ASBL «Soleil Espoir» Ce document présente le service d extra-sitting

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Que faire?

Maladie d Alzheimer Que faire? Maladie d Alzheimer Que faire? Que faire? Les changements que vous constatez vous rendent probablement inquiet ou anxieux. Maintenant que vous savez que vous avez la maladie d Alzheimer, vous vous préoccupez

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

La prise en charge de votre schizophrénie

La prise en charge de votre schizophrénie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre schizophrénie Vivre avec une schizophrénie Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Territoires du Nord-Ouest et Nunavut 04.11

Territoires du Nord-Ouest et Nunavut 04.11 ÉNONCÉ DE POLITIQUE La Commission de la sécurité au travail et de l indemnisation des travailleurs (CSTIT) encourage la collaboration entre les travailleurs, leurs employeurs, la CSTIT, les pourvoyeurs

Plus en détail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail Liste de controle Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail GUIDE À L INTENTION DES EMPLOYEURS, DES EMPLOYÉS ET DES FOURNISSEURS DE SOINS DE SANTÉ Articulations

Plus en détail

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble!

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble! Direction générale Vous avez mal? Agissons ensemble! Vous avez mal? Vous redoutez de souffrir à cause d une intervention ou d un examen? Un de vos proches est concerné par ce problème? Cette brochure vous

Plus en détail

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès.

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. Avec c est décidé, J ARRÊTE. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. nicorette contient de la nicotine et est un médicament pour adultes. Garder hors de portée des enfants. Pas d utilisation

Plus en détail

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques?

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques? SerEN Qu est ce que SerEN? SerEN est un produit qui a été spécialement créé pour offrir un moyen sûr et efficace afin de profiter d un bien-être intellectuel pour les personnes qui vivent des situations

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson. P. Bordieu (2007)

Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson. P. Bordieu (2007) Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson P. Bordieu (2007) Postulats qui l étayent (= fondements) Valeurs qui le justifient Éléments qui le composent: - But poursuivi - Cible - Rôle de l infirmière -

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire

Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire Maladie d Alzheimer Ce que la famille peut faire Ce que la famille peut faire La diagnostic de la maladie d Alzheimer peut s avérer bouleversant pour la personne concernée et pour ses proches. Vous vous

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

PROTOCOLE Pour favoriser la réduction des cybermalaises Laboratoire de Cyberpsychologie (UQO) mars 2003. Ajustement de l équipement

PROTOCOLE Pour favoriser la réduction des cybermalaises Laboratoire de Cyberpsychologie (UQO) mars 2003. Ajustement de l équipement PROTOCOLE Pour favoriser la réduction des cybermalaises Laboratoire de Cyberpsychologie (UQO) mars 2003 Ajustement de l équipement Ajuster la sensibilité de l appareil de suivi des déplacements («tracker»)

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

DEMANDE POUR LE SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ

DEMANDE POUR LE SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ DEMANDE POUR LE SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ Ce formulaire vise les personnes souhaitant faire une demande pour le Service de transport adapté de la Ville de Cornwall. Les individus ayant un handicap les

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité (la «Politique»)

Politique en matière d accessibilité (la «Politique») Politique en matière d accessibilité (la «Politique») Le présent document peut être obtenu dans d autres formats au www.lagreatwest.com ou en faisant parvenir une demande à l adresse ombudsman@gwl.ca.

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée

Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée Indicateurs de perte d autonomie chez la personne âgée L objectif est de repérer des personnes âgées à risque de perte d autonomie. Certains indices observables sont énumérés ici. Un seul critère n est

Plus en détail

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Winnipeg. Je suis l une des deux thérapeutes qui s occupent

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES MOTRICITÉ AFFECTIVITÉ SOCIALISATION COMMUNICATION CONNAISSANCE Agir efficacement sur le plan sensorimoteur

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse Conseil péri opératoire : Greffe osseuse AVANT L INTERVENTION CHIRURGICALE DE GREFFE OSSEUSE Afin de vous préparer à votre intervention chirurgicale de greffe osseuse, d assurer votre confort et d obtenir

Plus en détail

Politique d accessibilité pour les services à la clientèle

Politique d accessibilité pour les services à la clientèle Politique d accessibilité pour les services à la clientèle La Politique d accessibilité pour les services à la clientèle (la Politique) établit les normes d accessibilité adoptées par la Compagnie pour

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie. Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger!

Garantie des Accidents de la Vie. Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger! Garantie des Accidents de la Vie Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger! Coupure, chute, accident en accompagnant vos enfants à l école, brûlure Parce que le danger n est pas toujours

Plus en détail

Si je décédais prématurément, qui s occuperait de mes versements hypothécaires?

Si je décédais prématurément, qui s occuperait de mes versements hypothécaires? Si je décédais prématurément, qui s occuperait de mes versements hypothécaires? Laissez-nous vous aider à concevoir un régime d assurance hypothécaire pour vous protéger, vous et votre bien le plus précieux.

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche?

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Dépôt légal - octobre 2012 Bibliothèque et archives nationales du Québec Bibliothèque et archives

Plus en détail

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010 FORMATION D UN CLUB DE MARCHE Novembre 2010 Vieillir est un processus continu, progressif et irréversible. C est une dure réalité qui nous rattrape un peu plus chaque jour. Il s inscrit dans le continuum

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

Fibrillation & défibrillation cardiaques

Fibrillation & défibrillation cardiaques Fibrillation & défibrillation cardiaques Le coeur, un circuit électrique Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier, d environ 60 à 100 battements par minute. Chaque battement est

Plus en détail

Loi sur l Accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (APHO) Politique relative à l accessibilité pour les services à la clientèle

Loi sur l Accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (APHO) Politique relative à l accessibilité pour les services à la clientèle Loi sur l Accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (APHO) Politique relative à l accessibilité pour les services à la clientèle Publiée par : le Service des ressources humaines En vigueur

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien

D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien www.drsaintlaurent.com RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS SUR LE CLIENT Veuillez répondre de façon détaillée aux questions suivantes. N hésitez pas à m informer

Plus en détail

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux!

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! Capsule 9 Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! QUE FAIRE? Joyce ne sait plus quoi faire. Son coordonnateur, Luc, a une drôle d attitude envers elle. Il vient la voir inutilement

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat?

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat? Chapitre 3 : Avocats Partie 1 : Le droit aux services d un avocat 1. Quand ai-je besoin d un avocat? Tu devrais parler à un avocat dans tous les cas où tu es accusé(e)* d avoir enfreint la loi, tu es arrêté(e)

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Sécurité du revenu

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Sécurité du revenu [TRADUCTION] Citation : K. A. c. Ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, 2014 TSSDGSR 19 N o d appel : GT-110895 ENTRE : K. A. Appelant et Ministre des Ressources humaines

Plus en détail

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Appendice 2 Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Afin de déterminer les mesures d adaptation lors de l évaluation, il est essentiel d avoir une bonne compréhension

Plus en détail

Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille

Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille FR001 1 Les méthodes alternatives de règlement des conflits et le droit de la famille Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes et droit

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges

Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges Les indemnités de la CSST ou de l Employeur Clause 7-14.33 Comparaison des droits d accident du travail vs régime d

Plus en détail

ÊTES-VOUS DÉ«COU»RAGÉ?

ÊTES-VOUS DÉ«COU»RAGÉ? ? ÊTES-VOUS DÉ«COU»RAGÉ? SÛREMENT À UN MOMENT OU UN AUTRE DANS VOTRE VIE VOUS AVEZ SENTI UNE TENSION DANS VOTRE COU COMME SI VOUS AVIEZ LE MONDE SUR VOS ÉPAULES NE VOUS DÉ«COU»RAGEZ PAS! Depuis longtemps,

Plus en détail