Objectifs et actions du Re seau REPTIC Re sultats d un sondage administre aux membres du Re seau en aou t 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objectifs et actions 2013-2014 du Re seau REPTIC Re sultats d un sondage administre aux membres du Re seau en aou t 2013"

Transcription

1 Objectifs et actions du Re seau REPTIC Re sultats d un sondage administre aux membres du Re seau en aou t 2013 Table des matières Introduction Participation des cégeps et collèges au sondage Taux de participation des collèges publics et privés au sondage Taux de participation au sondage des collèges francophones et anglophones, tant publics que privés Intérêt et participation des REPTIC aux objets de travail du Réseau Participation aux objets de travail du Réseau REPTIC Dossiers du Réseau REPTIC Profil TIC des étudiants du collégial Guide d élaboration d un plan institutionnel d intégration des TIC TIC et réussite Logiciel libre au collégial MonImageWeb.com Tablette tactile : applications pédagogiques Identité professionnelle du REPTIC Un nouveau type d activité : les groupes d échanges virtuels Annexes... 11

2 Introduction Chaque année, les répondantes et répondants TIC sont invités à remplir un sondage qui permet d établir leurs besoins et priorités en ce qui a trait aux objets de travail de l année du Réseau. Le sondage est aussi l occasion pour les répondants d indiquer leur intérêt à participer à l une et/ou l autre des équipes de travail actuelles ou à venir du Réseau REPTIC. Les répondants TIC sont aussi invités à proposer d autres thèmes ou d autres d activités. Les résultats du sondage sont intimement liés au plan d action annuel du Réseau REPTIC. Le taux de réponse au sondage , l intérêt manifesté envers les objets de travail actuels du Réseau et le taux de participation annoncé à des équipes de travail indiquent que la pertinence du Réseau REPTIC est toujours aussi présente. Ceci est particulièrement patent pour les objets de travail suivants : TIC et réussite, Applications pédagogiques de la tablette tactile et Profil TIC des étudiants du collégial. Le document brosse tout d abord un tableau des répondants au sondage, puis il fournit des données (intérêt pour l objet, participation à l équipe de travail) et une analyse propre chaque objet de travail proposé. Finalement, le document propose l expérimentation d un autre type d activités se situant entre les rencontres «en présence» et les équipes de travail : les groupes d échanges virtuels. 1. Participation des cégeps et collèges au sondage 1.1 Taux de participation des collèges publics et privés au sondage Taux de participation Nombre total Cégeps et collèges publics % 53 Établissements autres que cégeps et collèges publics % 5 Collège privés 7 32% 22 TOTAL établissements 53 66% 80 Note 1 : Le total des collèges publics inclut les constituantes de Lanaudière et de Champlain ainsi que Note 2 : Les établissements autres que les cégeps et collèges publics sont l'énpq, l'ita La Pocatière, l'ita St-Hyacinthe, l'ithq et Lanaudière Formation continue. 2

3 Analyse Le taux de réponse au sondage des cégeps et collèges publics est élevé si l on considère ceci : Quatre collèges n avaient pas identifié de répondant TIC au moment de l administration du sondage (c est maintenant fait pour un d entre eux) La répondante TIC d un collège était en congé de maladie au moment de l administration du sondage Le taux de réponse plutôt faible des collèges privés pourrait s expliquer ainsi : Les collèges privés qui offrent des programmes traditionnels (par exemple, Sciences humaines) ont majoritairement répondu au sondage, ce qui n est pas le cas pour les collèges privés qui offrent des programmes non traditionnels (par exemple, Arts du cirque) : ceux-ci ne se sentent peut-être pas interpellés par les objets de travail du Réseau et les ressources humaines qui y sont affectées sont peut-être limitées. 1.2 Taux de participation au sondage des collèges francophones et anglophones, tant publics que privés Taux de participation Total Collèges publics Taux de participation Total Collèges privés collèges publics collèges privés 1 Collèges francophones 40 87% % 19 Collèges anglophones 3 43% 7 0 0% 3 TOTAL collèges % % 22 Note 1 : Le total des collèges francophones privés inclut les établissements comme l École nationale du cirque et l École de musique Vincent d Indy. Note 2 : Le total de collèges n'inclut pas l l'énpq, l'ita La Pocatière, l'ita St-Hyacinthe, l'ithq et Lanaudière Formation continue. Analyse Toutes proportions gardées, ce sont les cégeps et collèges francophones publics qui ont le plus répondu au sondage (taux de réponse de 87 %). Ils représentent aussi la majeure partie des répondants TIC. Quant aux collèges publics anglophones, des actions particulières sont déployées pour encourager leur participation et leur implication aux activités du Réseau REPTIC (rencontres spécifiques, traduction de cadres de références, d appels à tous, etc.). Ces actions sont intégrées au plan d action annuel du Réseau REPTIC et elles se traduisent par une plus grande participation aux équipes de travail cette année. 3

4 2. Intérêt et participation des REPTIC aux objets de travail du Réseau 2.1 Participation aux objets de travail du Réseau REPTIC Le tableau présenté plus bas tient compte du nombre de répondants au sondage et non du nombre de collèges qui ont répondu au sondage (dans certains collèges, il y a plus d un répondant TIC) Nombre de REPTIC intéressés à participer à au moins une équipe de travail Nb % Nb total de répondants au sondage 41 75% 55 Analyse Soixante-quinze pour cent (75 %) des répondants au sondage ont indiqué leur intérêt à s impliquer activement dans l une ou l autre des équipes de travail du Réseau REPTIC. Étant donné le pourcentage élevé de répondants au sondage, on peut considérer qu un taux de 75 % est hors du commun. Selon nous, il est un bon indicateur de la pertinence du Réseau REPTIC dans le réseau collégial québécois et de la motivation qu il suscite auprès de ses membres : si un nombre aussi élevé de membres désire s impliquer activement dans la communauté, on peut supposer que ceux-ci y trouvent des avantages (apprendre, innover, partager développer son expertise, retombées dans le collège, etc., bref le fameux = 3!) Voyons maintenant ce qu il est en ce qui a trait à chaque objet de travail proposé. 4

5 3. Dossiers du Réseau REPTIC 3.1 Profil TIC des étudiants du collégial Analyse Voir le tableau en annexe Le Profil TIC des étudiants du collégial est de loin l objet de travail le plus important du Réseau REPTIC et il comporte plusieurs objectifs. L analyse des résultats conduit à ceci : Objectif 5.1 : Soutenir les REPTIC dans l appropriation et l utilisation du Profil o Tout comme par les années passées, une activité qui présente le Profil TIC sera offerte en visioconférence cette année o Des activités d échanges autour du Profil TIC auront lieu en visioconférence o Les REPTIC seront sollicités à partager les documents de leur collège en lien avec le Profil TIC o Les REPTIC seront invités à alimenter la base de données qui colligera les travaux d intégration du Profil dans les cégeps et collèges Objectif 5.2 : Offrir un Profil TIC des étudiants du collégial à jour (8 REPTIC) o Terminer l actualisation du Profil TIC des étudiants est prioritaire, car la réalisation d autres objectifs du Profil TIC découle de cette actualisation Objectif 5.3 : Rendre accessible une base de données en ligne portant sur les travaux d intégration du Profil TIC réalisés dans les collèges (7 REPTIC) o La structure et le contenu de la base de données ont été identifiés o Le MESRST a accepté de subventionner la réalisation de cet objectif : les travaux de programmation débuteront lorsque la subvention aura été reçue Objectif 5.4 : Doter les étudiants, les enseignants et autres intervenants du collégial d'un ensemble de ressources permettant de soutenir la mise en œuvre du Profil TIC dans les collèges, les programmes et dans la classe (15 REPTIC) o C est l objectif qui rejoint le plus grand intérêt de la part des REPTIC et la plus grande participation aux travaux. Ceci pourrait s expliquer ainsi. La majorité de collèges a entrepris des travaux d implantation du Profil dans leurs programmes respectifs : les besoins se situent maintenant dans le développement de ressources pour faciliter sa mise en œuvre du Profil dans les cours (capsules de formation à l intention des étudiants, scénarios pédagogiques, activités de perfectionnement, etc.). 5

6 o La collaboration de Partenaires TIC à cet objectif (par exemple : production de capsules vidéo à l intention des étudiants par le Cégep à distance; référencement des ressources offertes par les Partenaires TIC en lien avec les habiletés du Profil) sera très utile. Objectif 5.5 : Mettre en ligne l'espace Web profiltic.qc.ca qui propose un ensemble de ressources pour soutenir à la mise en œuvre du Profil TIC dans les collèges, les programmes et dans la classe (9 REPTIC) o L intérêt envers cet objectif est également élevé et le nombre de REPTIC qui désirent y collaborer l est également o En ce qui concerne l espace profiltic.qc.ca, des travaux de collaboration avec Profweb ont été amorcés au printemps 2013 Objectif 5.6 : Faire connaître le Profil TIC des étudiants du collégial et les ressources qui y sont associées (8 REPTIC) o L équipe verra à identifier et à actualiser des moyens de faire connaître le Profil TIC o Déjà, il a été convenu que le Profil TIC des étudiants du collégial sera présenté à la Commission des affaires pédagogiques (CAP) qui réunit les directions des études des cégeps et collèges publics à sa rencontre du 21 mars 2014 Objectif 5.7 : Assurer un arrimage entre les ordres secondaire et collégial en ce qui a trait à la maîtrise d habiletés informationnelles et technologiques des étudiants o Quatre-vingt-sept pour cent (87 %) des répondants au sondage estiment que cet objectif est tout à fait ou assez pertinent. Ce taux très élevé met probablement en lumière une problématique rencontrée par les collèges qui reçoivent des étudiants provenant d écoles et de commissions scolaires, à savoir : la maîtrise des habiletés informationnelles et technologiques par les étudiants varie de façon notable et il importe de trouver des solutions pour pallier cette situation. o Dans son formulaire, un REPTIC suggère de consolider les ponts avec le réseau du RÉCIT (l équivalent du Réseau REPTIC au secondaire, pourrait-on dire) : du matériel a déjà été produit pour le secondaire et il y aurait possibilité d effectuer un arrimage entre les deux ordres d enseignement. Rappelons que, à sa rencontre de juin 2012, le Réseau REPTIC a organisé une table ronde réunissant cinq animateurs du RÉCIT et des membres de l équipe Profil TIC des étudiants pour échanger à propos des habiletés informationnelles et technologiques des étudiants : arrimage TIC et pédagogie, priorités du secondaire au regard de l intégration des TIC, évaluation de la compétence TIC, compétences TIC développées par les élèves du secondaire et évaluation, projets gagnants, etc. Objectif 5.8 : Assurer une collaboration entre le Réseau REPTIC et d'autres organismes dont les mandats ont un lien avec le Profil TIC o La grande majorité des répondants au sondage (85 %) estime cette collaboration tout à fait ou assez pertinente o Il est certain qu elle se poursuivra cette année, tant avec le Réseau REBICQ (bibliothécaires des cégeps et collèges), qu avec les responsables des projets Diapason et Certitude 6

7 3.2 Guide d élaboration d un plan institutionnel d intégration des TIC Analyse Voir le tableau en annexe L intérêt pour ce qui entoure l élaboration d un plan d intégration des TIC dans son collège est toujours bel et bien présent. Seize (16) REPTIC ont indiqué leur intérêt envers l un ou l autre des objectifs. Par ailleurs, on observe que les trois actions proposées ne visent pas nécessairement la production de documents ou de ressources particulières et elles ne nécessitent pas la rédaction de comptes rendus : elles visent à permettre des échanges entre collègues interpellés par ce thème celles-ci (6.1A présentation du Guide, 6.1B échanges entre REPTIC à propos de l élaboration d un plan TIC, 6.2A stratégies de sensibilisation à se doter d'un Plan TIC dans son collège) Pour cette raison, en : o o Au lieu de créer une équipe de travail à proprement parler, ce sont plutôt des groupes d échanges qui seront créés En collaboration avec les REPTIC qui ont indiqué leur intérêt à participer aux échanges, l animatrice du Réseau organisera des visioconférences qu il sera possible de visionner en différé et qui seront accessibles dans le dossier Guide Plan TIC du Réseau REPTIC 3.3 TIC et réussite Analyse Voir le tableau en annexe TIC et réussite est l objet de travail qui suscite le plus grand intérêt. Par exemple, 91 % des répondants au sondage estiment que se doter d une démarche et d outils pour planifier, réaliser une activité pédagogique TIC et évaluer son impact sur la réussite est tout à fait ou assez pertinent. On ne peut que se réjouir de cette quasi-unanimité. L ARC collaborera avec le Réseau REPTIC pour la réalisation des travaux. Objectif 7.1 : Évaluer l efficacité d une activité, d une pratique ou d un projet intégrant les TIC (12 REPTIC) o Un premier schéma de démarche a été proposé à l équipe en : ce schéma sera validé au cours de l automne 2013 et les ressources d accompagnement seront disponibles d ici à juin 2014 Objectif 7.2 : Identifier les facteurs qui contribuent à une intégration des TIC (11 REPTIC) o Une grille pour optimiser une activité pédagogique utilisant une ou plusieurs fonctionnalités d un environnement numérique d apprentissage sera présentée à la rencontre REPTIC d octobre 2014 o Dans le sondage sur les objectifs et actions, un REPTIC indique qu il serait intéressant de consulter des ressources autres que québécoises. Il propose de consulter des ressources américaines et européennes, car certaines sont très avancées et très riches. 7

8 3.4 Logiciel libre au collégial Analyse Voir le tableau en annexe L an passé, le Gouvernement du Québec a établi un ensemble de mesures visant, entre autres, à intensifier le recours au Logiciel libre au sein des organismes publics, incluant les établissements scolaires. Les actions qui seront réalisées par l équipe Logiciel libre au collégial (qui existe depuis 2009) ne peuvent que contribuer à l actualisation des mesures annoncées par le Gouvernement du Québec. Objectif 8.1 : Mettre en œuvre une stratégie concertée pour l'utilisation pédagogique du Logiciel libre au collégial (10 REPTIC) o Une des actions (8.1A) consiste à publier, dans le dossier Logiciel libre du site REPTIC, ce qui se fait en matière d expérimentation et d implantation du Logiciel libre dans un cours, une discipline, un programme ou un collège, en remplacement du logiciel propriétaire o Une autre action (8.1C) consiste à référencer les ressources du Logiciel libre selon la classification de la nouvelle version du Profil TIC des étudiants du collégial o Précisons que les actions de l équipe sont réalisées en collaboration avec l ADTE. 3.5 MonImageWeb.com Analyse Voir le tableau en annexe Malgré l intérêt manifesté envers cet objet de travail, trois REPTIC seulement ont indiqué leur participation aux travaux de l équipe dont l objectif principal est de concevoir et de mettre en ligne l'espace Web MonImageWeb.com, un guide qui porte sur le recours aux médias sociaux et à la cybercommunication par les étudiants (reconnaître les risques potentiels et réels, les prévenir, intervenir). Cette situation et des échanges avec divers intervenants du collégial ont mené à la réflexion suivante lors d une rencontre de l équipe MonImageWeb.com (24 septembre 2013) : Jusqu à maintenant, le guide a été conçu en vue de s adresser à la clientèle étudiante. Or, des échanges avec divers intervenants du réseau collégial laissent entendre que la problématique entourant le recours aux médias sociaux et à la cybercommunication est beaucoup plus large que l objet de travail de l équipe : elle est un sujet de préoccupation pour tout le réseau collégial (enseignants, ressources humaines, services des communications, bibliothèques, services juridiques en ce qui a trait aux aspects légaux associés au recours aux médias sociaux, etc.). Dans ce contexte, il serait intéressant d examiner la possibilité de proposer la création d une équipe de travail qui réunirait des organismes partenaires, de même que des services du réseau collégial et des collèges préoccupés par le sujet : cette équipe identifierait un ensemble d objectifs et mettrait en œuvre des actions auxquelles les membres apporteraient une contribution en fonction de leur mandat et expertise respectifs. 8

9 Il faudrait également s assurer qu il y a un arrimage entre les travaux de l équipe Profil TIC des étudiants (actualisation du Profil et maîtrise d habiletés associées au recours à la cybercommunication : éthique, identité numérique, sécurité numérique, etc.) Les objectifs et actions de l équipe MonImageWeb.com ont donc été revus. Ceux-ci sont présentés plus bas dans le présent document 3.6 Tablette tactile : applications pédagogiques Analyse Voir le tableau en annexe Lancée en , l équipe Tablette tactile a vu le nombre de ses participants augmenter de façon notable. Les objectifs qu il propose suscitent beaucoup d intérêt de la part des répondants au sondage. Objectif 10.1 : Soutenir les enseignants dans leur utilisation pédagogique de la tablette tactile (22 REPTIC) o Amorcés l an passé, les travaux de recensement de projets pédagogiques (10.1A), de même que d activités pédagogiques et d activités de production/gestion (10.1B) se poursuivront cette année. Des énergies seront déployées pour rendre accessible l information colligée jusqu à maintenant et promouvoir son accès o L accès à des scénarios pédagogiques faisant appel à la tablette tactile (10.1C) découle de la réalisation des actions précédentes : à sa première rencontre, l équipe verra comment cette action pourra être incorporée à l échéancier o Le recensement d applications logicielles pour tablette tactile (10.1D) se poursuivra cette année, et ce, dans le cadre de projet de collaboration réunissant le Cégep de Rivière-du-Loup, l APOP et le Réseau REPTIC visant l accès à une base de données permettant de dénicher des applications. Tout comme pour le Logiciel libre, la base de données permettra, entre autres, de trouver des applications logicielles en fonction des habiletés du Profil TIC des étudiants. Objectif 10.2 : Soutenir les REPTIC dans leur appropriation technique de la tablette tactile (13 REPTIC) o Un nombre grandissant de collèges a recours à la tablette tactile, que ce soit dans un contexte pédagogique ou organisationnel. Cette situation amène une nouvelle problématique, celle de la gestion des parcs de tablettes tactiles (10.2A). Dans un sondage administré au printemps dernier par l équipe Tablette tactile, les répondants ont manifesté un grand intérêt à tenir une table ronde sur le sujet. Celle-ci aura lieu à la rencontre REPTIC d octobre 2013 et l information recueillie sera accessible dans le dossier Tablette tactile du site REPTIC 9

10 3.7 Identité professionnelle du REPTIC Analyse Voir le tableau en annexe Une relecture commune et récente du Profil de tâches du REPTIC (description par compétences) indique que le rôle et les tâches du REPTIC n ont pas nécessairement changé depuis sa rédaction en Aussi, avant d amorcer des travaux de révision du Profil de tâches 2005 (ceci requiert un investissement de temps notable), des REPTIC ont amené la réflexion suivante : Il semble que le contexte d intervention du REPTIC a quelque peu changé au cours des dernières années : celui-ci est de plus en plus invité à partager son expertise en tant que professionnel de la pédagogie. Il serait intéressant d en savoir plus sur la perception que le REPTIC a, en 2013, de son rôle de conseiller pédagogique dans son collège et sur la façon dont ce dernier est perçu dans son établissement, Dans ce contexte, les deux actions suivantes sont proposées : Création d un groupe d échanges réunissant les personnes qui ont manifesté leur intérêt envers cet objet de travail où ces derniers seront invités à échanger sur leur perception et l évolution du rôle du REPTIC dans leur collège Une table ronde à laquelle des D.E. seront invités à participer aura lieu à la rencontre d avril Un nouveau type d activité : les groupes d échanges virtuels Lors de la rencontre REPTIC de juin dernier et dans les réponses au sondage sur les objectifs et actions du Réseau REPTIC, bon nombre de REPTIC ont indiqué qu ils aimeraient approfondir certains sujets entourant l intégration pédagogique des TIC, mais sans que cela ne conduise pour autant à la création d une équipe de travail ou à la production de documents. On a alors proposé d expérimenter un autre type d activité se situant entre les rencontres «en présence» et les équipes de travail : les groupes d échanges. Ceux-ci se rencontreront en visioconférence qu il sera par la suite possible de visionner en mode en différé. Voici les groupes d échanges que nous proposons d expérimenter en : Élaboration d un plan d intégration des TIC : présentation du Guide, échanges entre REPTIC à propos de l élaboration d un plan TIC, stratégies de sensibilisation pour encourager les collèges à se doter d'un Plan TIC Identité professionnelle du REPTIC : perception et évolution du rôle du REPTIC dans un cégep ou un collège Classes d apprentissage actif : modèles existants d'implantation (conception) des classes d apprentissage actif, gestion de classe, etc. Technologies et services adaptés : en collaboration avec les répondants aux services adaptés du réseau collégial Manuel numérique : profiter des possibilités offertes par le manuel numérique préparer dès maintenant du matériel didactique pouvant être déployé rapidement : comment faire? Les répondants TIC désireux de proposer d autres sujets d échanges sont invités à contacter l animatrice du Réseau REPTIC en tout temps. 10

11 Annexes 11

12 Retour au dossier 12

13 Objectifs/Actions 6. Guide d'élaboration d'un plan institutionnel d'intégration des TIC Objectif 6.1 Soutenir les REPTIC dans l'élaboration d'un plan institutionnel d'intégration des TIC A. Participer à une présentation du guide d'élaboration d'un plan institutionnel d'intégration des TIC par les auteurs du guide. B. Participer à des activités d'échanges en visioconférence entre des REPTIC qui ont élaboré un Plan TIC pour leur collège ou qui sont en phase d élaboration : lectures, organisation, comité, structures, enjeux, échéanciers, gérer le plan TIC, etc. Objectif 6.2 Promouvoir l'élaboration d'un plan institutionnel d'intégration des TIC dans les collèges A. Identifier et mettre en œuvre des moyens de sensibiliser les collèges à l'importance, aux avantages et aux répercussions de se doter d'un plan institutionnel d'intégration des TIC dans leur établissement. Tout à fait ou assez pertinent Résultats Plus ou moins ou pas du tout pertinent participer : 16 67% 31% 73% 25% participer : 8 75% 24% Proposition d autres objectifs et actions en lien avec cet objet de travail, suggestions, commentaires J'assisterais à ce genre d'atelier. (Guy Germain, Bois-de-Boulogne) Je serais intéressée à mieux m'approprier certaines composantes spécifiques de ce guide. Il y a des éléments importants sur l'approche par compétences et le design pédagogique qui me seraient utiles. Toute seule je ne le ferai jamais. Toutefois dans une activité structurée avec un guide (Claude Martel et/ou Roger DeLadurantaye par exemple) ce serait intéressant. (Huguette Dupont, Granby Haute-Yamaska) A. Je suis rendue à cette étape. (Jessika Vigneault, Saint-Laurent) Sensibilisation (Judith Beaudoin, Champlain Lennoxville) Retour au dossier 13

14 Objectifs/Actions 7. TIC et réussite Tout à fait ou assez pertinent Résultats Plus ou moins ou pas du tout pertinent Objectif 7.1 Évaluer l'efficacité d'une activité, d'une pratique ou d'un projet intégrant les TIC A. Poursuivre les travaux visant à doter les REPTIC d'une démarche et d'outils permettant de planifier, de réaliser une activité pédagogique intégrant les TIC et d évaluer son efficacité sur la réussite. Objectif 7.2 Identifier les facteurs qui contribuent à une intégration réussie des TIC A. À partir de l'analyse de cadres de référence existants (Barrette, TPACK, modèle de Raby) et des travaux réalisés dans les collèges, identifier les facteurs qui contribuent à une intégration réussie des TIC Proposition d autres objectifs et actions en lien avec cet objet de travail, suggestions, commentaires participer : 12 91% 7% participer : 11 87% 11% Les cadres de référence et ressources utilisés sont surtout francophones et locales (collèges). Il me semble exister des ressources américaines et européennes beaucoup plus avancées et riches sur le sujet. Une analyse aussi restreinte risque de conduire à des conclusions biaisées par le faible échantillon de qualité variable. Je trouverais l'exercice plus pertinent s'il était fait à une échelle internationale. Il existe déjà des métanalyses et métasynthèses très intéressantes. J'aimerais participer à d'autres activités en lien avec cette thématique, dans les rencontres reptic ou à distance (concepts, mises en situation, échanges). Mon essai de maîtrise est en lien avec cet objectifs mais pas avec les mêmes cadres de référence. Non, mais je serais intéressée à les suivre de loin (peut-être de l'information via la liste des reptic) et à donner mon avis si on me la demande, par exemple dans un sondage Retour au dossier 14

15 Objectifs/Actions 8. Logiciel libre au collégial Tout à fait ou assez pertinent Résultats Plus ou moins ou pas du tout pertinent Objectif 8.1 Mettre en œuvre une stratégie concertée pour l'utilisation pédagogique du Logiciel libre au collégial A. Publier dans le dossier Logiciel libre du Réseau REPTIC ce qui se fait en matière d expérimentation et d implantation du Logiciel libre dans un cours, une discipline, un programme ou le collège, en remplacement du logiciel propriétaire, et cela en collaboration avec l'adte. B. Utiliser la liste REPTIC, la liste IT REP (répondants TIC anglophones) et le dossier Logiciel libre du site REPTIC pour sensibiliser le réseau collégial au logiciel libre, entre autres en ce qui a trait aux avantages et aux réticences à y recourir. C. En partenariat avec l ADTE, référencer les ressources du Logiciel libre selon la classification de la nouvelle version du Profil TIC des étudiants du collégial. Proposition d autres objectifs et actions en lien avec cet objet de travail, suggestions, commentaires participer : 10 80% 16% 78% 18% 78% 18% Il serait intéressant de voir quels outils propriétaires peuvent être remplacés avantageusement par un logiciel libre. Il y a certainement eu des analyses spécifiques faites dans certains collèges et il ne faudrait pas refaire le travail chacun de notre côté (ex : Maple). Retour au dossier 15

16 Objectifs/Actions 9. MonImageWeb.com Tout à fait ou assez pertinent Résultats Plus ou moins ou pas du tout pertinent Objectif 9.1 Concevoir et mettre en ligne l'espace Web MonImageWeb.com, un guide qui porte sur le recours aux medias sociaux et à la cybercommunication par les étudiants : reconnaître les risques potentiels et réels, les prévenir, intervenir A. Terminer la rédaction des contenus de MonImageWeb.com et la création des liens entre les contenus des différents menus participer : 3 84% 13% B. Concevoir l infographie de MonImageWeb.com C. Programmer et mettre en ligne MonImageWeb.com D. Concevoir et mettre en action un plan de communication pour faire connaître MonImageWeb.com Objectif 9.2 Assurer une collaboration entre l équipe et d autres organismes (collégiaux ou autres) dont les mandats peuvent avoir un lien avec MonImageWeb.com A. Centre collégial des services regroupés (CCSR) : production de documents d information à l intention des directions et des enseignants B. Services juridiques de la Fédération des cégeps : formation aux gestionnaires et aux enseignants sur les aspects légaux associés au recours aux médias sociaux 82% 15% 82% 15% 78% 18% 75% 22% 78% 18% Proposition d autres objectifs et actions en lien avec cet objet de travail, suggestions, commentaires Prévoir une activité d'échange entre cette équipe et celle du profil TIC pour voir ce qui devrait être retenu en lien avec l'éthique, l'identité numérique, la sécurité, etc. Certains contenus pourraient être développés dans l'optique d'être référencés comme ressource en lien avec les habiletés pertinentes. Une formation sur les aspects légaux associés aux resoucrs aux médias sociaux serait aussi nécessaire pour les conseillers pédagogiques et le service des communications. 16

17 Révision des objectifs de l objet de travail MonImageWeb.com, suite à une rencontre de l équipe qui a eu lieu le 24 septembre MonImageWeb.com : un guide sur l'utilisation des médias sociaux et de la cybercommunication par les étudiants et toute la communauté collégiale Objectif 9.1 Concevoir le contenu et la structure du guide ACTIONS A. Identifier les partenaires, organismes, services du réseau collégial ou autres contributeurs au projet en fonction de leur expertise respective et des ressources qu'ils ont déjà produites B. Spécifier les objectifs (en lien avec les travaux d'actualisation du Profil TIC des étudiants du collégial) et les clientèles visés par le Guide C. Identifier les catégories, le contenu et la structure du guide D. Produire les contenus E. Valider les contenus PERSONNES-RESSOURCES REPTIC PARTENAIRES AUTRES ÉCHÉANCIER Objectif 9.2 Mettre en ligne et promouvoir l'espace MonImageWeb.com ACTIONS A. Concevoir l'infographie de MonImageWeb.com B. Programmer et mettre en ligne MonImageWeb.com C. Promouvoir l'accès à MonImageWeb.com (plan de communication) Retour au dossier PERSONNES-RESSOURCES REPTIC PARTENAIRES AUTRES ÉCHÉANCIER 17

18 Objectifs/Actions 10. Tablette tactile : applications pédagogiques Objectif 10.1Soutenir les enseignants dans leur utilisation pédagogique de la tablette tactile A. Poursuivre les travaux de recensement de projets faisant appel à la tablette tactile dans les collèges et diffuser l'information B. Poursuivre le recensement d'activités de production/gestion et d'activités pédagogiques faisant appel à la tablette tactile et diffuser l'information. C. Proposer des scénarios pédagogiques faisant appel à la tablette tactile D. Poursuivre le recensement d applications logicielles de la tablette tactile classées en fonction de leurs fonctionnalités et des habiletés du Profil TIC des étudiants du collégial E. Comparer les usages de la tablette tactile faits par les enseignants à ceux faits par les étudiants Objectif 10.2Soutenir les REPTIC dans leur appropriation technique de la tablette tactile A. Partager et diffuser les pratiques associées à la gestion des parcs de tablettes tactiles B. Effectuer le recensement des tablettes tactiles disponibles sur le marché en fonction de leurs forces et faiblesses dans un contexte pédagogique Tout à fait ou assez pertinent Résultats Plus ou moins ou pas du tout pertinent participer : 22 87% 9% 89% 7% 84% 13% 80% 16% 75% 22% participer : 13 87% 9% 82% 15% Retour au dossier 18

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013 DEVIS D ÉVALUATION Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan Automne 2013 La mise en contexte de l évaluation Depuis sa création en 1993, la commission d évaluation de l enseignement

Plus en détail

Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC)

Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC) Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC) au Collège O Sullivan de Québec Décembre 2007 Introduction L évaluation

Plus en détail

COLLÈGE AHUNTSIC. PLAN STRATÉGIQUE 2008-2013 BILAN et PROSPECTIVE

COLLÈGE AHUNTSIC. PLAN STRATÉGIQUE 2008-2013 BILAN et PROSPECTIVE COLLÈGE AHUNTSIC PLAN STRATÉGIQUE 2008-2013 BILAN et PROSPECTIVE (consolidation des 4 derniers bilans annuels du plan stratégique par les directions du Collège) DOCUMENT DE TRAVAIL Vu au Comité de pilotage

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE POLITIQUE INSTITUTIONNELLE Règlement Procédure Politique Directive CA CE CG Direction générale Résolution : CA-13-365-7.02.01 Direction : Nouveau document Remplace le document

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

Orientations de développement des collections de la Bibliothèque

Orientations de développement des collections de la Bibliothèque Orientations de développement des collections de la Bibliothèque 1. Mission Tel que spécifié dans la Politique de la Bibliothèque (POL-DÉ-03) «La Bibliothèque du Collège de Rosemont a pour mission de permettre

Plus en détail

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212)

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) 3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) Le Ministère apporte un soutien financier aux commissions scolaires pour favoriser le développement de l éducation interculturelle.

Plus en détail

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES EXPLOITATION PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES -2015-2016 Adopté le 13 décembre 2013 Résolution 13-CA (AMT)-314 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L AGENCE MÉTROPOLITAINE DE TRANSPORT...

Plus en détail

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA Chantale Desrosiers Conseillère pédagogique TIC - Répondante REPTIC Personne-ressource à Performa Ce document présente au personnel

Plus en détail

Tableau de bord de l expédition

Tableau de bord de l expédition 2003-2006 Octobre 2004 COMMISSION SCOLAIRE DES HAUTS-BOIS-DE L OUTAOUAIS UNE GRANDE EXPÉDITION 2003-2006 INTRODUCTION GÉNÉRALE 2003-2006 Quelques constats préliminaires Le taux de redoublement a diminué

Plus en détail

GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N

GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N Le programme Gestion des affaires vise à former des personnes aptes à exercer diverses fonctions de travail dans le domaine des Affaires. Le programme

Plus en détail

Contenus détaillés des habiletés du Profil TIC des étudiants du collégial

Contenus détaillés des habiletés du Profil TIC des étudiants du collégial Contenus détaillés des habiletés du des étudiants du collégial Auteur(s) : Équipe de travail du réseau REPTIC. Version originale REPTIC Version en date du : 5 octobre 2009 Comment citer ce document : Équipe

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 VERSION REVISEE EN JUILLET 2013 Avenant au plan 2009-2012 Le gouvernement du Québec a autorisé, le 29 février 2012, par décret, le report de l exercice

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014 Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont par Magali Vaidye, le 17 janvier 2012 QUÉBEC EN FORME ROSEMONT Plan de communication 2011-2014

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207)

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207) Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : BACCALAURÉAT EN ENSEIGNEMENT DE L ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SAN TÉ (7208) CERTIFICAT OU MINEURE

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À L'INTERNATIONALISATION ET À L'ÉDUCATION INTERCULTURELLE ET CITOYENNE 1055, 116 e rue Ville Saint-Georges (Québec)

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION DU PROGRAMME

INTRODUCTION PRÉSENTATION DU PROGRAMME Université du Québec à Chicoutimi Synthèse de l'évaluation périodique et recommandations du DEPC PROGRAMMES EN LANGUES MODERNES DÉPARTEMENT DES ARTS ET LETTRES Baccalauréat en langues modernes (7896) Certificat

Plus en détail

Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées

Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées Contexte Le bilan des réalisations à l égard des personnes handicapées présente les engagements de la Société de l assurance automobile du

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

De la vision à l action. Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie

De la vision à l action. Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie De la vision à l action Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie RÉDACTION Anabèle Brière, pht, Ph.D, chargée de projet en transfert des connaissances

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final

Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final Préparé par la Division de la vérification et de l évaluation Bibliothèque et Archives Canada Mars

Plus en détail

Plan d action DE développement durable 2014-2015. de l Administration portuaire de Québec

Plan d action DE développement durable 2014-2015. de l Administration portuaire de Québec Plan d action DE développement durable 2014-2015 de l Administration portuaire de Québec 1 Plan d action DE développement durable 2014-2015 L Administration portuaire de Québec (APQ) publie son premier

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

Quel sera le parcours des étudiants de 2010?

Quel sera le parcours des étudiants de 2010? Quel sera le parcrs des étudiants de 2010? Les principaux changements Le Programme de formation de l école québécoise (PFÉQ) place l élève au cœur de ses apprentissages. Il vise l élaboration d une vision

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

La formation à distance assistée

La formation à distance assistée La formation à distance assistée En formation professionnelle Secrétariat et comptabilité Page 0 Table des matie res RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX... 1 MODALITÉS D INSCRIPTION... 1 POUR NOUS JOINDRE... 1 INSCRIPTION

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Ont répondu (8à 9 membres/14) : Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF), Centre de formation régionale de Lanaudière (CFRL)

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3 IV Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3 (PDF) Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Solidaires face à la violence faite aux femmes

Solidaires face à la violence faite aux femmes Solidaires face à la violence faite aux femmes Femmes de la francophonie en contexte minoritaire : Solidaires face à la violence faite aux femmes Alliance de la francophonie canadienne Table des matières

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones Édition de février 2011 Réalisé par le Comité patronal de négociation

Plus en détail

Dorénavant, les étudiants du réseau collégial doivent maîtriser des habiletés technologiques pour rechercher de l information, la traiter et la

Dorénavant, les étudiants du réseau collégial doivent maîtriser des habiletés technologiques pour rechercher de l information, la traiter et la Dorénavant, les étudiants du réseau collégial doivent maîtriser des habiletés technologiques pour rechercher de, la traiter et la présenter. Afin de réaliser ces tâches liées à la recherche et à divers

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2013-2015

Plan d action de développement durable 2013-2015 Plan d action de développement durable 2013-2015 Une production de l Institut national d excellence en santé et en services sociaux Le contenu de cette publication a été rédigé et édité par l INESSS. Ce

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société admissible... 3 Titre

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Distribution limitée IFAP-2008/COUNCIL.V/3 4 février 2008 Original anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Conseil intergouvernemental du Programme Information

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL LA CONCEPTION DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS

GUIDE ORGANISATIONNEL LA CONCEPTION DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS LA CONCEPTION DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS 24 L adhésion à la formule d alternance travail-études peut donner lieu à des situations non prévues aux procédés habituellement en application dans les établissements

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

Le portable est-il un luxe?

Le portable est-il un luxe? Le portable est-il un luxe? La Direction a déposé au CA du mardi 9 septembre son Programme de soutien financier à l achat d un ordinateur portable par les enseignants. Les détails et modalités de ce programme

Plus en détail

Journée de réflexion sur la formation à la recherche 30 avril 2013. Document de synthèse

Journée de réflexion sur la formation à la recherche 30 avril 2013. Document de synthèse Journée de réflexion sur la formation à la recherche 30 avril 2013 Document de synthèse Service de la planification et de la performance, 2 mai 2013 1 Table ronde : Besoins futurs de la société et débouchés

Plus en détail

Guide pour la poursuite des études

Guide pour la poursuite des études Mars 2015 Guide pour la poursuite des études à l intention des étudiants déjà inscrits au CRLA LA RENTRÉE S ANNONCE Chère étudiante, Cher étudiant, Nous voici déjà rendus à la période de paiement des frais

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Recherche-accompagnement de projet d innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Année 2013-2014 Règles du département de 011 - Informatique

Année 2013-2014 Règles du département de 011 - Informatique Année 2013-2014 Règles du département de 011 - Informatique 1. Préambule 1 La Politique institutionnelle d évaluation des apprentissages (PIEA) du Cégep 2 de La Pocatière a été adoptée par le conseil d

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Plan d intégration des TI(C) 2011/2016

Plan d intégration des TI(C) 2011/2016 Plan d intégration des TI(C) 2011/2016 Le Comité TIC du Cégep de Chicoutimi est fier de vous présenter son Plan d intégration des TI(C) 2011-2016. Celui-ci s appuie sur le Plan stratégique 2011-2016. Ce

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE (Adoptée par le Conseil d administration lors de son assemblée régulière du 2 juin 2004) 1. PRINCIPE DIRECTEUR LE COLLÈGE, UN MILIEU

Plus en détail

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Mémoire déposé dans le cadre des consultations citoyennes sur le projet de réforme de la gouvernance du Renouveau Sherbrookois

Plus en détail

Opérations entre apparentés

Opérations entre apparentés exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Opérations entre apparentés Septembre 2012 DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES COMMENTAIRES : LE 21 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Guide des cours d été 2015

Guide des cours d été 2015 Guide des cours d été 2015 PARTIE I : MODALITÉS D INSCRIPTION Le Guide des cours d été partie II sera disponible sur Omnivox dès la première journée des cours. Vous êtes lié par les procédures et les politiques

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS Ce document présente la procédure d évaluation des services centraux de l UNIL

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE École du Portage Tous ensemble pour mon avenir - de l Arc-en-Ciel (Ste-Jeanne d Arc), - du Clair-Soleil (La Rédemption) et de la Rivière (Ste-Angèle-de-Mérici) CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

Plus en détail

Les indicateurs du Cégep@distance

Les indicateurs du Cégep@distance Les indicateurs du Cégep@distance Caractéristiques de la population étudiante et cheminement scolaire Tableaux de bord 2004-2005 et 2005-2006 Mars 2007 Recherche et rédaction Lyne Forcier et Mireille Laforest

Plus en détail

Formation des formateurs en entreprise

Formation des formateurs en entreprise en entreprise Le (CQFA) du Cégep de Chicoutimi et le Service de formation continue de l'université du Québec à Chicoutimi (UQAC) unissent leurs efforts et leur expertise respective pour offrir aux organisations

Plus en détail

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Janvier 2010 Présentés au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) Par François Bellavance

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

la Direction des ressources humaines et des relations de travail (langue du travail ; maîtrise du français par les employé(e)s)

la Direction des ressources humaines et des relations de travail (langue du travail ; maîtrise du français par les employé(e)s) L'application de cette politique est sous la responsabilité et la coordination de la Direction générale en collaboration avec la Direction des études et la Direction de la formation continue (langue d

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 48 L évaluation du projet d alternance travail-études 1 permet de mesurer le degré d atteinte des résultats attendus et de cibler des actions en vue d

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC Table des matières PRÉAMBULE ----------------------------------------------------------------------------------------------- 3 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

@LON Arts et lettres options numériques

@LON Arts et lettres options numériques Arts et lettres options numériques Contexte et historique : - Commande de la ministre en mars 2010 - Sondage SOM Utilisation des technologies numériques - Consultations dans tout les secteurs 12 rencontres,

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé af DE VAUD Département de la formation et de la jeunesse DFJ Projet : «Ecole et informatique» 1 Introduction Près de deux décennies après l introduction des premiers ordinateurs dans l École obligatoire,

Plus en détail

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet Projet : La découverte du ver à soie Résumé du projet Exploration des différentes étapes de la vie du ver à soie, de la chenille au papillon, en finissant avec la ponte des oeufs (cycle de vie complet).

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail