LES VEHICULES COOPERANTS: Etat des lieux en France et à l International

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES VEHICULES COOPERANTS: Etat des lieux en France et à l International"

Transcription

1 LES VEHICULES COOPERANTS: Etat des lieux en France et à l International Séminaire Objets communicants connectés professionnels, M2M et Réseaux ASPROM 13 Juin 2014, UIMM Gérard SEGARRA, VICI

2 MOTEURS DES VEHICULES COOPERANTS SYSTEMES DE TRANSPORT INTELLIGENTS (ITS): Sécurité Routière Primaire, Optimisation du trafic et multi-modalité Protection de l Environnement VEHICULE AUTOMATISE: Intersections, Hauts de Cotes Courbes Changement de voie etc. SERVICES TELEMATIQUES LOCAUX

3 PRINCIPE DES ITS COOPERATIFS Usage Réseaux Locaux Standards Ad-Hoc (extension WiFi : IEEE p / G5) V2V V2I Usage d une bande de fréquences dédiée sans Licence ITS SCHSCHSCHSCHCCH 5,855 Ghz 5,925 Ghz Basés sur des protocoles de communication et messages standards (ETSI, CEN) Support International par autorités publiques et industrie automobile

4 DES OBJETS COMMUNICANTS UBR Véhicule(s) à Véhicule(s) (V2V) Véhicule(s) à Infrastructure routière (V2I) MODES DE COMMUNICATION Paire à Paire Diffusion Générale Diffusion Géographique Diffusion à Communautés Diffusion Logique Infrastructure à Infrastructure routière (I2I)

5 L ARCHITECTURE DE REFERENCE AU NIVEAU OBJET Management Sécurité Nomade Véhicule Unité Bord de Route Centre SAP Messages Architecture Station ITS Applications Sécurité routière, trafic, mobilité Facilités LDM SAP Réseau / Transport GEONET Accès G5 A / B / C SAP SAP 3G / 4G Position & Temps SAP

6 UN EXEMPLE D IMPLEMENTATION ITS EXEMPLE PROJET TRAFFIC MANAGEMENT PCE POI Security INTERNET 3G ROADSIDE EQUIPMENT G5

7 LA SECURITE DU SYSTEME Cross CA Racine Certification CA Racine RCA1 RCAn CA Long Terme LTCA1 Pseudonymes PC1 PCn LTC1 PC1 n PC4 PC2 PC3 PC1 Certificats Pseudonymes PC1, PCn Respect de la vie privée des usagers (pseudonymes) Résistance aux attaques externes (Signature et Authentification)

8 LES APPLICATIONS CIBLEES

9 APPLICATIONS DE SECURITE ROUTIERE (Général) 1 ETAPE 2 ETAPE 3 ETAPE Danger FREINE Accident Biiiip ACTION HUMAINE AUTOMATIQUE Information (Signalétique Embarquée) Prise de Conscience du Risque Evitement de Collision Evitement de Collision Réduction Impact 1 Sec 10 Sec 2 to 4 Sec 2 to 3 Sec Temps restant avant Collision (TTC) 30 Sec

10 APPLICATIONS DE SECURITE ROUTIERE (Cas d Usage) Intersection Présence Humaine Travaux Véhicule à contre-sens Conditions de trafic Zone dangereuse Véhicule Immobilisé Faible visibilité / stabilité Freinage d urgence Changement de voie dangereux

11 APPLICATIONS DE SECURITE ROUTIERE (Evitement Collision) Intersection Collision Risk Warning (ICRW) CAM Longitudinal Collision Risk Warning (LCRW) En-Tête Base H.Dynamique F.Dynamique SPECIALE Identifiant Version ITS-S Ident In All CAMs Horodatage Cap Rôle Véhicule ITS-S Type Vitesse Etats des feux Position Véhicule Direction Historique chemin Accélération Long. Courbure Vitesse de Lacet Longueur Véhicule Largeur Véhicule Perf. Classe (Opt.) N Voie (Opt.) Angle au volant Accélération Latérale Accélération Verticale Transport Public Transport Spécial Matières Dangereuses Travaux Secours Urgence UBR LDM Dictionnaire commun des éléments de données échangés: TS

12 APPLICATIONS DE SECURITE ROUTIERE (Info Danger) Evénementiel: Contrôlé par APPLICATIONS Véhicule source Véhicule récepteur DENM Conditions de déclenchement (détection par un véhicule d un danger routier) Conditions de fin (Fin de danger ou fin de perception d un danger) Fréquence DENM (ex: 10 Hertz) Priorité (criticité de la situation du véhicule dans le trafic) Cause (ex: Véhicule Immobilisé, Chaussée Glissante, EEBL etc.) Sous-Cause (ex: Accident) Sous- sous-cause (ex: accident, appel d urgence automatique) 12

13 VEHICULE AUTONOME (extension évitement collision) La coopération entre véhicules et avec l infrastructure routière est Indispensable au niveau du véhicule autonome dans de nombreuses situations ne pouvant pas être couvertes par des systèmes embarqués (radars, caméras, lidars etc.): Au niveau des intersections, En haut de cotes, Dans les virages, En cas de ralentissement brutal (Pb: ACC), En cas de déboitement brutal, etc.

14 LE PROBLEME DE CERTIFICATION DU SYSTEME Profil d échange pour la sécurité routière Profil d échange G5x Profil d échange G5x Profil de Management / Sécurité Profil de Management / Sécurité Vehicle A Application CAM / DENM +. in ASN.1 PER Application Profile Broadcast / Geocast BTP Geonet G5A (CCH) Communication Profiles AIR G5A (CCH) Geonet BTP Communication Profiles Broadcast / Geocast CAM/ DENM +.. in ASN.1 PER Application Profile Application Vehicle B Diffusion de Messages Conformité aux standards, Interopérabilité, Performance.

15 APPLICATIONS DE GESTION DU TRAFIC CENTRE DE GESTION DE TRAFIC Transfert d informations prétraitées Limites de vitesse contextuelles Panneau à Message Variable (PMV) Info trafic et Itinéraire recommandé DATEX II UBR CAM DENM (Mandat M/453) CAM: (toutes les 100 ms) Cinématique & caractéristiques du véhicule, Actions conducteur. DENM: Signalisation des dangers routiers perçus par les véhicules.

16 APPLICATIONS AU NIVEAU DES FEUX DE TRAFIC APPLICATIONS: Alerte violation d un signal, Vitesse optimale pour le passage au vert, Stop / Start Régulation des feux de trafic / priorités etc. UBR (auxiliaire) Diffusion de Messages standards (SPAT & MAP)

17 NOTIFICATION DE POI DIFFUSEES Promotion patrimoine / Tourisme local Point de charge VE P&R / multi-modality MULTIMEDIA (Audio, Images, vidéo, texte) DIFFUSION A TOUS OU A COMMUNAUTES EXTENSION AU: Commerce Electronique: Réservation & micro- paiement dans le véhicule.

18 AUTRE EXEMPLE: COVOITURAGE DYNAMIQUE Envoi Requête Sélection des UBR pertinentes Cellulaire Acquittement Acceptation Diffusion Requête UBR Autres cas d usage potentiels: Appel Taxi, Demande d assistance (panne véhicule, problème de santé, agression etc.)

19 AUTRE EXEMPLE: INTERCEPTION VEHICULE VOLE Diffusion de la liste des Véhicules volés Unités Bord de Route Liste active des Véhicules volés Gestion des véhicules volés Je suis volé!! Stop Patrouille de police Communication Véhicule Véhicule (V2V)

20 DEPLOIEMENT AU NIVEAU INTERNATIONAL

21 SYNTHESE CONTEXTE INTERNATIONAL INDUSTRIE AUTOMOBILE CAMP Vehicle Safety Communications 3 Intelligent Transportation Systems AUTORITES PUBLIQUES Commission Européenne DOT NHTSA EU US C-ITS TASK FORCE MLIT

22 PERPECTIVES DE DEPLOIEMENT AUX USA PILOTE : MODELE DE DEPLOIEMENT CAMP Vehicle Safety Communications 3 Intelligent Transportation Systems SAFETY PILOT : EVITEMENT DE COLLISION DOT NHTSA 3000 Véhicules, mi 2012 mi 2013 Etats Impliqués: CALIFORNIE FLORIDE MICHIGAN (Pilote) NEW YORK VIRGINIE Aide à la décision: Fin 2013 Déploiement volontaire Déploiement Réglementaire Extension NCAP

23 PERPECTIVES DE DEPLOIEMENT EN EUROPE MODELE EUROPEEN Début 2014 Fin 2016 CORRIDOR 2015

24 PHASE D EXPERIMENTATION (FOTs) Support Action European FOT results Assessment methodology SAFER END 2013 Tempere Support Action Standardization International Cooperation Communication Siscoga Helmond Brennero System Security Respect of life privacy Resistance to Attacks.

25 PROJET DE DEPLOIEMENT «CORRIDOR» Corridor de Rotterdam à Vienne passant par Francfort et Munich Signature MOU par 3 Ministres des Transports Allemagne, Autriche, Hollande Mai 2013 Déploiement Général jusqu en Applications communes (Véhicules sondes et travaux) + autres applications spécifiques par état membre

26 CONSORTIUM ET SYNTHESE Automobile PORTEUR Infrastructure routière Technologies / Prospective Telecom & Services Partenaires Publics Financeurs Septembre 2010 Septembre 2013

27 EXPERIMENTATIONS A10 Mars Septembre 2013 Validation Sécurité routière Critique 4 Préparation Juillet Sept 2012

28 DEPLOIEMENT PILOTE

29 DEPLOIEMENT PILOTE PROJECT MANAGEMENT (DITM) PILOT DEPLOYMENT SERVICES ENHANCEMENT ILE DE FRANCE 3000 V 100 RSE LIFE CYCLE MANAGEMENT BRETAGNE ACQUITAINE ISERE 100 RSE 350 V COMPASS 4D EAST HIGHWAY (A4) STRASBOURG

30 PLUSIEURS ETAPES DE DEPLOIEMENT 2015 (DAY 1) Freinage d urgence Véhicule prioritaire en approche Véhicule Stationnaire Conditions de trafic difficiles Zone dangereuse Travaux Violation d un signal Signalétique embarquée Vitesse contextuelle Onde Verte

31 DES QUESTIONS?

Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f

Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f Journées Nationales des Communications dans les Transports (JNCT) Nevers, 29-30 Mai 2013

Plus en détail

ITS Coopératifs :la normalisation au service de l'inter-opérabilité et d'un meilleur partage de l'information

ITS Coopératifs :la normalisation au service de l'inter-opérabilité et d'un meilleur partage de l'information ITS Coopératifs :la normalisation au service de l'inter-opérabilité et d'un meilleur partage de l'information Thierry Ernst Mines ParisTech Thierry.Ernst@Mines-ParisTech.fr Colloque FRELON Ecole des Mines

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques

Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques Journée d information PREDIM 31 mai 2013 Joëlle Ensminger, Doctorante en Stratégie, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines j.ensminger@orange.fr

Plus en détail

ITS en quelques mots :

ITS en quelques mots : ITS en quelques mots : Systèmes et Services de Transports Intelligents : Numérique appliquée aux transports terrestres (routes rails fleuvesports- aéroports) Matériels / Logiciels / Télécommunications

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

La normalisation. Articulation et travaux en cours

La normalisation. Articulation et travaux en cours La normalisation Articulation et travaux en cours Jacques BIZE Groupe Technologie des transports collectifs et services associés CERTU - Département Systèmes et technologies pour la ville Journée GART

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur

Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur Réalisé par : Bassem Besbes Laboratoire d Informatique, Traitement de l Information

Plus en détail

Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement

Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement Description Domaine de compétences Z3 Systèmes d assistance à la conduite et d infovertissement Examen professionnel Coordinateur d atelier automobile Diagnosticien d automobiles orientation véhicules

Plus en détail

Les règles de priorités:

Les règles de priorités: Les règles de priorités: Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : Ralentir en côntrôlant son rétroviseur intérieur. S assurer que la route est libre. Observer

Plus en détail

La géolocalisation facteur d'innovation des systèmes de transports intelligents

La géolocalisation facteur d'innovation des systèmes de transports intelligents La géolocalisation facteur d'innovation des systèmes de transports intelligents applications satellitaires, géolocalisation et navigation au service de l'exploitation et de la gestion du trafic F. COULY/J.P.

Plus en détail

ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN SAVOIE

ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN SAVOIE ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN Une ambition : généraliser les procédures d analyse de tous les accidents corporels de la circulation. Une démarche effective

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119)

Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119) Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119) Résumé : La diffusion large des smartphones et des suivis dédiés de flottes de

Plus en détail

Etat de l art sur les systèmes de communication V2X

Etat de l art sur les systèmes de communication V2X RAPPORTS CETE du Sud-Ouest DDAT / ESAD-ZELT Août 2012 Etat de l art sur les systèmes de communication V2X Opérations de recherche SERRES Centre d'études Techniques de l'équipement du Sud-Ouest www-cete-sud-ouest.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car La voiture électrique connectée Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car Les communications en temps réèl constituent un enabler clé pour les futurs systèmes

Plus en détail

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité :

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité : la sécurité en voiture. Pour exercer la sécurité automobile on doit prendre en compte non seulement le véhicule et le comportement du conducteur au volant mais également l'environnement routier (infrastructures,

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 16.12.2008 COM(2008) 886 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION Plan d action pour le déploiement de systèmes de transport intelligents en Europe

Plus en détail

Centre d Information et de Gestion du Trafic

Centre d Information et de Gestion du Trafic Centre d Information et de Gestion du Trafic Présentation NCA juin2012 Le CIGT 06 Un service du Conseil général des Alpes Maritimes Créé en 2006 - Au sein de la Direction des Routes Fonctionnement 24h/24

Plus en détail

Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur l'activité de conduite

Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur l'activité de conduite Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur

Plus en détail

5T Tecnologie Telematiche per i Trasporti ed il Traffico a Torino

5T Tecnologie Telematiche per i Trasporti ed il Traffico a Torino 5T Tecnologie Telematiche per i Trasporti ed il Traffico a Torino Francesca Marinetto Business Development L agénce 5T est l agence régionale qui travaille dans le domaine des systèmes ITS (Intelligent

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

Le Système d Information Routier

Le Système d Information Routier Le Système d Information Routier CONTEXTE DU PROJET : 2004 INSTITUTIONNEL : ACTE II DE LA DECENTRALISATION La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et Responsabilités locales a prévu dans le domaine

Plus en détail

Exploitation à agent seul, EAS

Exploitation à agent seul, EAS Document technique Matériel Moyen Moyen acceptable acceptable de de conformité conformité Exploitation à agent seul, EAS SAM S 010 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 1 du 04/07/2012 Applicable

Plus en détail

Centres d Urgence et. Stephane Delaporte Global Account Director Alcatel-Lucent Enterprise

Centres d Urgence et. Stephane Delaporte Global Account Director Alcatel-Lucent Enterprise Centres d Urgence et Sécurité Publique Stephane Delaporte Global Account Director Alcatel-Lucent Enterprise Agenda 1.Alcatel-Lucent & Sécurité Publique 2.Ecosystème 112/911 Integré 3.Approche112/911 Personnalisée

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16

SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16 SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16 La rubrique des Safety Officers Les signes à connaître Le

Plus en détail

Les transports intelligents enjeux et action publique. formation ENTE Aix 16 juin 2014 Patrick Gendre, CEREMA DTerMed

Les transports intelligents enjeux et action publique. formation ENTE Aix 16 juin 2014 Patrick Gendre, CEREMA DTerMed Les transports intelligents enjeux et action publique formation ENTE Aix 16 juin 2014 Patrick Gendre, CEREMA DTerMed 05/06/2014 Sommaire on ne traitera que de route et transports de personnes 1. présentation

Plus en détail

PERSONNE DEPENDANTE Fugue - Risque d agression

PERSONNE DEPENDANTE Fugue - Risque d agression PERSONNE DEPENDANTE Fugue - Risque d agression Celui qui protège pour gérer et traiter les informations Positions continues Où est-il toutes les minutes? G200 Intervalle modifiable, minimum 10 secondes

Plus en détail

Services et Technologies BMW ConnectedDrive. Plus de sécurité, de confort et d info-divertissement.

Services et Technologies BMW ConnectedDrive. Plus de sécurité, de confort et d info-divertissement. Services et Technologies BMW ConnectedDrive. Plus de sécurité, de confort et d info-divertissement. Sommaire Introduction... 4 Préambule... 5 Aperçu des Technologies BMW ConnectedDrive.... 6 I. Confort...

Plus en détail

Catalogue. Des produits

Catalogue. Des produits Catalogue Des produits Gamme ODT Logiroad offre une solution simple, moins couteuse et représentative du trafic routier : la gamme Observatoire De Trajectoires (ODT). Cette gamme est constituée de plusieurs

Plus en détail

RENOVER LES FEUX TRICOLORES

RENOVER LES FEUX TRICOLORES Matinale de l Energie RENOVER LES FEUX TRICOLORES Pourquoi le faire, Comment, A quel prix Matinales 2014 Page 1 sommaire 1. UN CADRE JURIDIQUE CONTRAINT 2. LE FONCTIONNEMENT DES FEUX 3. LA MAINTENANCE

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

L expertise développée par Market-IP et ses solutions télématiques vous permettront d atteindre

L expertise développée par Market-IP et ses solutions télématiques vous permettront d atteindre FOURNISSEUR DE SERVICE D OPTIMISATION GÉOGRAPHIQUE, Market-IP développe des services de cartographie, de planning, de géolocalisation et d analyse du comportement de conduite permettant une gestion optimale

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

Solution Géolocalisation par Satellite

Solution Géolocalisation par Satellite Solution Géolocalisation par Satellite Votre Système de suivi international AVANTAGES LA SOLUTION TELEMATIQUE Positionnement : GPS intégré pour une localisation très précise Couverture mondiale Données

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

Par Maître Elena Roditi, Avocat au Barreau de Paris (Alain Bensoussan Avocats)

Par Maître Elena Roditi, Avocat au Barreau de Paris (Alain Bensoussan Avocats) Entretien sur les aspects juridiques des voitures autonomes Par Maître Elena Roditi, Avocat au Barreau de Paris (Alain Bensoussan Avocats) Présidente de la commission «Voiture Intelligente» de l Association

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Matthieu Herrb CNRS-LAAS matthieu.herrb@laas.fr Septembre 2003 SIARS Toulouse 2003 Plan La technologie sans fils Faiblesses et Attaques Architecture Sécurisation des postes

Plus en détail

Enquête Comprendre Pour Agir

Enquête Comprendre Pour Agir Enquête Comprendre Pour Agir Analyse d un accident Proposition d un module pédagogique Démarche Définition de l Enquête Comprendre Pour Agir Définition de l accident (2 diapositives) Présentation de cette

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en 1 L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en agriculture en mettant en valeur les spécificités/contraintes,

Plus en détail

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO 7 e édition AVANT DE PARTIR UN VÉLO EN ORDRE c est important A Vérifiez la pression des pneus B Vérifiez si la chaîne saute C Vérifiez l état des freins D Vérifiez l équipement

Plus en détail

Conseil Economique et Social

Conseil Economique et Social NATIONS UNIES E Conseil Economique et Social Distr. GENERALE TRANS/AC.7/2002/1 14 décembre 2001 Originale : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIC POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe pluridisciplinaire

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR

DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR 2 TEXTES RELATIFS AUX TRAVAILLEURS ISOLES Code du travail Art R237-10 du décret du 20/02/92 : le chef de l entreprise intervenante

Plus en détail

TRAFFIC EXPERT. LA SOLUTION INTELLIGENTE POUR LES SYSTEMES DE GESTION DE TRAFFIC L expérience de STERIA à SINGAPOUR. Nabil DJEMAME (Steria)

TRAFFIC EXPERT. LA SOLUTION INTELLIGENTE POUR LES SYSTEMES DE GESTION DE TRAFFIC L expérience de STERIA à SINGAPOUR. Nabil DJEMAME (Steria) TRAFFIC EXPERT LA SOLUTION INTELLIGENTE POUR LES SYSTEMES DE GESTION DE TRAFFIC L expérience de STERIA à SINGAPOUR LILLE : 8h30 TRAFIC FLUIDE Postes Opérateurs Ecran de gauche Ecran de droite Dédié aux

Plus en détail

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu MOBILITÉ 2014 Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu ASSURER LA MOBILITÉ DE DEMAIN L ACA ET LA FIA DEMANDENT AUX DÉCIDEURS EUROPÉENS : d assurer le développement cohérents de la «voiture connectée»,

Plus en détail

KX I-NET M2M ROUTER POINTS CLES. Un routeur cellulaire disponible en version 3G ou 4G de très faible encombrement et spécialement conçu pour le M2M

KX I-NET M2M ROUTER POINTS CLES. Un routeur cellulaire disponible en version 3G ou 4G de très faible encombrement et spécialement conçu pour le M2M Un routeur cellulaire disponible en version 3G ou 4G de très faible encombrement et spécialement conçu pour le M2M Kx I-Net M2M Router de KORTEX est un nouveau routeur cellulaire disponible en version

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

Les systèmes d information pour la mobilité urbaine. Journée Intech Sophia

Les systèmes d information pour la mobilité urbaine. Journée Intech Sophia Les systèmes d information pour la mobilité urbaine. Journée Intech Sophia Définition Les systèmes d information pour la gestion de la mobilité sont des outils logiciels qui permettent d exploiter des

Plus en détail

VERSION INTERNET CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Abonnement annuel Mise à jour en continu Les Éditions S.R.

VERSION INTERNET CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Abonnement annuel Mise à jour en continu Les Éditions S.R. VERSION INTERNET CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Abonnement annuel Mise à jour en continu Les Éditions S.R. Table des matières + Informations générales Guide de l'utilisateur Dernières modifications intégrées

Plus en détail

AGENCE D INFORMATIONS ROUTIERES Dossier de presse

AGENCE D INFORMATIONS ROUTIERES Dossier de presse AGENCE D INFORMATIONS ROUTIERES Dossier de presse 1. RÉFLEXION INITIALE La collecte et la diffusion d informations en temps réel sont deux éléments essentiels qui contribuent à une meilleure mobilité et

Plus en détail

NIVEAU : 3ING GEC-CSM

NIVEAU : 3ING GEC-CSM NIVEAU : 3ING GEC-CSM Techniques 1 de conception et technologies de fabrication des 01/06/2015 Cis 10h30 à 12h 1h30 Analyse et synthèse de circuits analogiques 4 03/06/2015 10h30 à 12h 1h30 Traitement

Plus en détail

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR POUVOIR CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA? Vous devez être âgé d au moins 16 ans et être détenteur d un permis de conduire valide. Il y a

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

WIFI (WIreless FIdelity)

WIFI (WIreless FIdelity) WIFI (WIreless FIdelity) 1. Théorie et architectures 2. Démarche d un déploiement (WLAN Bluesocket/Cisco) 3. Maquettage Ph. Tourron 1 PLAN Théorie et architecture Les types de réseaux sans fil Normes autour

Plus en détail

Succession de virages dont le premier est à droite.

Succession de virages dont le premier est à droite. Indique la longueur de la section comprise entre le signal et le début du passage dangereux ou de la zone où s applique la réglementation, ou du point qui fait l objet de l indication. Indique la longueur

Plus en détail

La vidéo protection à la RATP. Réalités d aujourd hui et perspectives de demain

La vidéo protection à la RATP. Réalités d aujourd hui et perspectives de demain La vidéo protection à la RATP Réalités d aujourd hui et perspectives de demain Evolution des systèmes vidéo Les systèmes vidéo un outil au service de la gestion du risque 1970 1995-96 1999 2002 2006 Surveillance

Plus en détail

Séminaire OPTIMA 16 avril 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation

Séminaire OPTIMA 16 avril 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Séminaire OPTIMA 16 avril 2014 Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Contexte de la mobilité urbaine Besoins Population Politiques Publiques Besoins Contrainte

Plus en détail

Les banques. Competence in Video Security

Les banques. Competence in Video Security Competence in Video Security Les banques Les établissements bancaires sont exposés à des risques et dangers de façon permanente. Malheureusement, les fraudes aux guichets, les actes de vandalisme et les

Plus en détail

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière Plan d action sécurité routière Table ronde contre l insécurité routière Objectif : combattre l insécurité routière durablement Vision Zéro Zéro mort Zéro blessé grave 2 Plan d action «sécurité routière»

Plus en détail

Solutions Descartes. La gestion nouvelle génération des performances réelles par rapport aux performances planifiées.

Solutions Descartes. La gestion nouvelle génération des performances réelles par rapport aux performances planifiées. Solutions Descartes La gestion nouvelle génération des performances réelles par rapport aux performances planifiées. Si vous gérez une flotte commerciale ou des agents mobiles sur le terrain, il vous incombe

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Claude MARIN-LAMELLET Marie-Christine CHEVALIER PFI Innovations dans les transports guidés urbains et régionaux Séminaire du 17/10/2006 Ergonomie, Confort et

Plus en détail

Enfants sur le chemin de l école

Enfants sur le chemin de l école Enfants sur le chemin de l école Sécurité et autonomie bpa Bureau de prévention des accidents Des trajets scolaires adaptés aux enfants, des leçons d éducation routière, des patrouilleurs scolaires, des

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Rudy ROBIN Dominique LEMAIRE année 2005/2006 Licence professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique

Plus en détail

Les risques au volant: une réalité à tout âge

Les risques au volant: une réalité à tout âge Données et faits Les risques au volant: une réalité à tout âge Table des matières 1 Ventilation par tranches d'âge des personnes coresponsables d'un accident, 2012... 2 2 Principales causes d'accidents...

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes.

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes. WebInfoRoute Gestion de l'information routière outil développé en partenariat avec le Conseil Général des Hautes-Alpes Sommaire L'information routière dans les Hautes-Alpes Patrouilles Viabilité hivernale

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

Rénovation de la banque de questions de l'etg

Rénovation de la banque de questions de l'etg Rénovation de la banque de questions de l'etg Présentation aux écoles de conduite Ministère de l'écologie, de l'énergie,du Développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005 MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 Septembre 2005 Question n 1 Les panneaux d entrée et de sortie d agglomération définissent les limites à l intérieur

Plus en détail

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE BIENTÔT CONDUCTEUR D UNE MOTO 25 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2 e trimestre 2015 ISBN 978-2-550-72882-5 (Imprimé) ISBN 978-2-550-72883-2 (PDF) 2015, Société de l assurance

Plus en détail

Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 Adj Thérin

Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 Adj Thérin Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 «Les véhicules des services d incendie et de secours et le nouveau code de la route» Le nouveau code de la route, pris en application des décrets du 22 mars 2001 (publiés

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

Le congrès mondial des systèmes de transport intelligents Tokyo 2013 Open ITS to the Next

Le congrès mondial des systèmes de transport intelligents Tokyo 2013 Open ITS to the Next Le congrès mondial des systèmes de transport intelligents Tokyo 2013 Open ITS to the Next Introduction Les Systèmes de Transport Intelligents (STI en français, ITS en anglais) désignent les applications

Plus en détail

Procédures de qualification Télématicienne CFC Télématicien CFC

Procédures de qualification Télématicienne CFC Télématicien CFC Série 201 Connaissances professionnelles écrites Pos. 4.2 Télématique, technique du réseau Procédures de qualification Télématicienne CFC Télématicien CFC Nom, prénom N de candidat Date......... Temps:

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013

SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013 SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013 Instruments légaux internationaux de sécurité et de facilitation du transport

Plus en détail

CENTRALE DE SURVEILLANCE EMBARQUEE MULTIMEDIA

CENTRALE DE SURVEILLANCE EMBARQUEE MULTIMEDIA CENTRALE DE SURVEILLANCE EMBARQUEE MULTIMEDIA Fonctions principales : Ordinateur multimédia embarqué sous Linux 2.6 Enregistreur audio-vidéo 4 canaux 8 Mbps, Full HD 1920x1080p, 4 caméras simultanées,

Plus en détail

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie:

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: Location de voitures Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: - Permis de conduire en cours de validité, obtenu depuis au moins 1 an, donnant l'autorisation de conduire

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC

ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC ÉTUDE SUR L EFFICACITÉ DES PNEUS D HIVER EN ÉTÉ RÉALISÉE PAR CAA-QUÉBEC SEPTEMBRE 2008 1. Introduction L étude avait pour but de comparer avec le plus de précision possible l efficacité des pneus d hiver

Plus en détail

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN.

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN. UFC CENTRE DE BAB EZZOUAR EXEMPLES DE SUJETS POUR LE PROJET DE FIN D ETUDE OPSIE PROPOSES PAR M. NACEF (ENSEIGNANT) Sujet 1 : Management des risques par la méthode MEHARI. Type : étude, audit. MEHARI est

Plus en détail

Mobilité 2.0. Dossier de presse. une stratégie pour les transports intelligents

Mobilité 2.0. Dossier de presse. une stratégie pour les transports intelligents Mobilité 2.0 une stratégie pour les transports intelligents Un évènement organisé par : Dossier de presse RENCONTRE POUR LA MOBILITÉ DE DEMAIN Mardi 11 février 2014 - Ifsttar (Versailles-Satory -78) En

Plus en détail