Colonel Dominique GRANDJEAN Vétérinaire en Chef Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Colonel Dominique GRANDJEAN Vétérinaire en Chef Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris"

Transcription

1 Colonel Dominique GRANDJEAN Vétérinaire en Chef Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris

2 Notions de pathologie de groupe en collectivité canine Maladies parasitaires Maladies infectieuses Plans prophylactiques dédiés

3 Le risque infectieux et parasitaire est accru chez le chien de sécurité civile vivant en chenil Stress cumulatif de travail Hygiène de la collectivité Temps de repos diminué Multiplicité des risques contagieux Immunité amoindrie

4

5 Parasites Internes Digestifs (ascaris, trichures, coccidies,ankylostomes) Pulmonaires (oslerose) Cardiaque (filaires ) Sanguines (piroplasmes, leishmanias, ehrlihias) Externes Puces Tiques Poux Dermatophytes Gales

6 Parasitisme digestif Importance Taux de parasitose digestive des élevages canins en France présence de vers adultes dans les selles 1% négatifs positifs 99% présence absence

7 Parasitisme digestif trichure répartition des parasites ascaris coccidie 29% 16% 5% 50% ankylostom e

8 Parasitisme digestif Symptômes Si faible infestation : pas de symptômes Si forte infestation : parasitose Diarrhée, quelquefois hémorragique Amaigrissement, croissance ralentie Possible anémie Poil terne Baisse de l état général

9 Parasitisme digestif Principaux parasites Ascaris (toxocara canis) Trichures (trichuris vulpis) Ankylostomes (uncinaria stenocephala) Taenias (dipylidium) Coccidies Giardia

10 Parasitisme digestif Exemple de cycle parasitaire : Toxocara canis Élimination d œufs avec les selles chiot ingestion intestin placenta mamelles sol Élimination d œufs avec les selles Réactivation (chaleurs et gestation) ingestio n Ingestion (eau, aliments, objets souillés) Larves en dormance (muscles, reins) Chienne reproductrice homme

11 Parasitisme digestif Possibilités de contamination Orale essentiellement pour tous les parasites (contact de chien à chien ou par les excréments) Cas particuliers Par l intermédiaire des puces (dipylidium) Par la viande de porc, de mouton (autres taenias)

12 Parasitisme digestif Transmission à l Homme ou zoonose surtout le cas d un ascaris, Toxocara canis Attention surtout aux enfants

13 Parasitisme digestif

14 Parasitisme digestif Formes de résistance des parasites Œufs dans le milieu extérieur Larves en hypobiose (ou en dormance) dans les muscles chez la chienne Ces formes sont souvent difficiles à détruire avec les vermifuges

15 Parasitisme digestif

16 Parasites externes Importance variable Selon la région et le type d élevage (à l intérieur, chauffé, avec de la moquette et du bois )

17 Parasites externes Principaux parasites externes Puces Tiques Poux Dermatophytes (agents de teigne) Agent de gale des oreilles Agent de gale généralisée

18 Parasites externes Symtômes Prurit (démangeaisons) : puces, gale, Dépilations: teigne, puces Otite : gale des oreilles (cerumen brun-chocolat) Maladie contagieuse : gale, teigne Anémie : tiques

19 Parasites externes Transmission à l Homme Teigne

20 Parasites externes Piroplasmose Piroplasme : parasite des globules rouges transmis par les tiques Symptômes: Urines marrons Hyperthermie Abattement Vaccination possible

21

22 Quelques maladies infectieuses Maladie de Carré Hépatite de Rubarth Leptospirose Parvovirose Autres diarrhées infectieuses Herpesvirose Toux de chenil Rage

23 Leptospiroses Importance : fréquence variable selon les régions Source de contamination : rongeurs, hérisson Réservoirs : eaux stagnantes souillées par les urines de rongeurs Touche les chiens de tout âge Agents : bactéries leptospira icterohemmoragiae, L. canicola, L. automnalis

24 Leptospiroses Transmission à l homme (zoonose) Bactéries peu résistantes Sensibles à la lumière, au froid, à la dessication (sec)

25 Leptospiroses Contamination : Transcutanée, lors de baignade ou de contact avec l urine d animaux malades ou porteurs,par les muqueuses,par une lésion cutanée

26 Leptospiroses Symptômes Forme foudroyante : chiots ou chiens très âgés non vaccinés Forme ictéro-hémorragique (la plus fréquente) : vomissements, abattement, ictère, insuffisance rénale aiguë, mort possible en 3 à 6 jours

27 Autres diarrhées infectieuses Les affections digestives et respiratoires sont les plus fréquentes en élevage canin Parvovirose=1/3 des affections digestives Autres agents de diarrhée : Coronavirus : fréquent, au sevrage, assez bégnine Rotavirus : très jeunes chiots, diarrhée aqueuse Campylobacter : contamination par la viande crue Salmonella Attention : pas de vaccin

28 Toux de chenil Importance : fréquente Touche les chiens de tout âge, vivant en collectivité (élevage, pension, refuge )

29 Toux de chenil Plusieurs agents en cause : Les principaux : virus parainfluenza type 2 et bactérie Bordetella bronchiseptica Les annexes : mycoplasmes, adenovirus canins 1 et 2, pasteurelles, streptocoques

30 Toux de chenil Résistance dans le milieu extérieur Contamination : par contact de chien à chien et par voie aérienne (projections de gouttelettes lors de la toux ) Très contagieux

31 Symptômes : Toux de chenil Toux sèche, quinteuse, persistante État général conservé Durée : 2 à 3 semaines Complications : toux productive, jetage nasal, hyperthermie, abattement

32 Rage Maladie très rare en France Due à un virus Peu résistant dans le milieu extérieur Transmission par morsure (le virus est contenu dans la salive) Tous les mammifères y sont sensibles, y compris l homme (zoonose)

33 Rage Maladie mortelle, aucun traitement possible Symptômes : comportement anormal, troubles nerveux Prophylaxie : vaccination en une injection, renouvelable tous les ans, Éviter contact avec des animaux sauvages ou domestiques d origine inconnue

34 Parvovirose Agent : parvovirus canin type 2 (CPV 2) Virus très résistant dans le milieu extérieur, jusqu à 2 ans dans des conditions favorables

35 Parvovirose Contamination : Directe : de chien à chien ou contact avec les excréments, salive, urine, pelage (portage passif durable) Indirecte : rongeurs, bottes, matériel souillé

36 Parvovirose Symptômes : Anorexie puis abattement Vomissements Diarrhée très liquide, nauséabonde, teintée de sang noir Déshydratation Mort subite dans le cas de forme foudroyante Mortalité de 10 à 90 % selon la protection vaccinale

37

38 Elaboration des plans de prophylaxie Prophylaxie = prévention spécifique Prophylaxie sanitaire Prophylaxie médicale Nettoyage Désinfection Fonctionnement Immunité spécifique Traitements préventifs

39 Prophylaxie sanitaire Conception du chenil -Local quarantaine -Infirmerie -Vents dominants -Evacuation Nettoyage et Désinfection Principe de la marche en avant Principe du vide sanitaire

40 Prophylaxie sanitaire Cas des parasites Principes d hygiène Enlèvement et destruction quotidien des excréments Assèchement des terrains (flaques, boue) Utilisation des détergents Elimination de rongeurs Alimentation industrielle Eviter le bois Ne pas échanger les brosses

41 Prophylaxie médicale Vermifugation Choisir le vermifuge et sa fréquence d utilisation - selon les parasites à éliminer (pas de vermifuge universel) - selon les cycles des parasites - destruction des adultes, larves et oeufs Changer régulièrement de vermifuge Attention aux recontaminations

42 Prophylaxie médicale Antiparasitaires externes Traiter le chien et son environnement - spot on - spray - comprimés - Attention aux colliers en chenil

43 Prophylaxie médicale Vaccinations : principe de la vaccination du chiot Taux d anticorps Naissance Primovaccination P 1 P 2 Rappel (R 1) Seuil de protection 7 semaines Temps Anticorps maternels

44 Prophylaxie médicale Vaccinations : période critique chez le chiot Taux d anticorps Primovaccination P 1 Non protégé Naissance Seuil de protection Seuil de neutralisation Chiot protégé Vaccination impossible Chiot protégé Vaccination possible Temps

45 Prophylaxie médicale Vaccinations Maladies de Carré (1/an) Hépatite de Rubarth (1/an) Leptospirose (2/an) Parvovirose (1/an) Toux de chenil (1/an) Rage (1/an) Tétanos (1/an) Remarque : piroplasmose

46 Importance de l hygiène dans la prophylaxie des maladies en chenil «mieux vaut prévenir que guérir» Attention aux excès : l application des normes sanitaires ne doit pas se faire aux dépends du confort de vie des chiens de la socialisation des chiens aux humains et de l établissement du niveau d homéostasie sensorielle

Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie?

Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie? Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie? C'est en fait, une petite quantité du germe (virus ou bactérie) responsables de la maladie que

Plus en détail

Parasites externes du chat et du chien

Parasites externes du chat et du chien Parasites externes du chat et du chien Identification, prévention et traitement Les tiques Les tiques transmettent des maladies parfois mortelles. La prévention est la meilleure arme. 1 - Où les trouve-t-on?

Plus en détail

Les parasites externes du chien

Les parasites externes du chien Les parasites externes du chien La puce La puce, doit-elle être considérée comme un parasite normal du chien? Non, elle vit à ses dépends, les femelles prélevant du sang sur le chien pour se nourrir. La

Plus en détail

Les vers de nos compagnons

Les vers de nos compagnons Les vers de nos compagnons Il se peut que votre animal de compagnie soit contaminé par des vers sans que vous ne vous en rendiez compte. Près d'un animal de compagnie sur deux (chat et chien) est porteur

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

Les parasites externes

Les parasites externes Les parasites externes Les chats sont volontiers promeneurs, curieux ou à la recherche de congénères. Ils sont donc plus facilement parasités que les chiens. Ils sont la principale source de puces pour

Plus en détail

Infestation par Dipylidium caninum,

Infestation par Dipylidium caninum, Fiche technique n 24 Infestation par Dipylidium caninum, le téniasis félin à Dipylidium Parmi tous les vers qui peuvent infester le chat, Dipylidium caninum est un parasite fréquemment rencontré dans le

Plus en détail

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015 PREVENTION ASV Partie réalisée par Le 09/05/2015 Atelier n 2 : Parasites et intoxication Principaux parasites de l été: - Les puces : c est quoi? - Les tiques : c est quoi? - Les aoutats : c est quoi?

Plus en détail

Bonnes vacances! Je voyage avec mon chien ou mon chat

Bonnes vacances! Je voyage avec mon chien ou mon chat Mémento pour réussir son voyage: Je m informe à temps auprès du pays de destination ou auprès de mon vétérinaire: s agit-il d un pays où la rage urbaine existe? Identification? Je prépare mon retour en

Plus en détail

Je voyage avec mon chien ou mon chat. Conseils pratiques sur le site spécifique de l OVF www.animalenvoyage.ch

Je voyage avec mon chien ou mon chat. Conseils pratiques sur le site spécifique de l OVF www.animalenvoyage.ch Je voyage avec mon chien ou mon chat Conseils pratiques sur le site spécifique de l OVF www.animalenvoyage.ch 2 Je m informe à temps 5 Je protège mon animal contre la rage 8 Je (ne) ramène (pas) un animal

Plus en détail

Bayer guide de vacances pour chiens, chats et furets

Bayer guide de vacances pour chiens, chats et furets Bayer guide de vacances avec livret détachable Bayer guide de vacances pour chiens, chats et furets Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances CONTENU Partir en voyage 2 Ascaris 3 Vers plats

Plus en détail

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie,

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, la gamme Frontline Contre les puces et les tiques Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, aux bains et aux shampooings (2) Protéger son animal grâce à la gamme FRONTLINE La gamme FRONTLINE

Plus en détail

Septembre 2006 N 6 SOMMAIRE - Les nouvelles en bref - Le parasitisme externe Les sentinelles : Attention. Les mises bas difficiles :

Septembre 2006 N 6 SOMMAIRE - Les nouvelles en bref - Le parasitisme externe Les sentinelles : Attention. Les mises bas difficiles : Septembre 2006 N 6 SOMMAIRE - Les nouvelles en bref Page 1 - Le parasitisme externe Page 2 - Les différents parasites Page 2 - Conséquences des infestations par les ectoparasites, Page 5 moyens de lutte

Plus en détail

DEFINITION CLASSIFICATION

DEFINITION CLASSIFICATION Less PUCES DEFINITION La pulicose est une dermatose causée par les puces, très fréquente chez le chien et la chat. Elle est responsable de lésions cutanées qui peuvent s'avérer sévère en cas d'allergies,

Plus en détail

Les animaux en EHPAD : règles d hygiène

Les animaux en EHPAD : règles d hygiène 5 ème journée régionale de formation et d information. Prévention du risque infectieux en EHPAD CHRU de LILLE Les animaux en EHPAD : règles d hygiène Annie BRENET, CDS Hygiéniste ARLIN Picardie Jeudi 23

Plus en détail

Effets néfastes de l infestation par les puces

Effets néfastes de l infestation par les puces Les puces Les puces sont incontestablement au premier rang des ectoparasites rencontrés chez le chien. Ces insectes sont responsables de l'apparition de diverses maladies de peau. Les connaissances sur

Plus en détail

Tuberculose bovine. Situation actuelle

Tuberculose bovine. Situation actuelle Tuberculose bovine Situation actuelle 21 mai 2013 Dr G. Peduto Vétérinaire cantonal Service de la consommation et des affaires vétérinaires 1 Tuberculose bovine La Suisse est indemne depuis 1959 Dernier

Plus en détail

Des Hôtes peu sympathiques!!!

Des Hôtes peu sympathiques!!! Des Hôtes peu sympathiques!!! Des hivers de moins en moins rude, des saisons sans grandes différences, un automne très doux bouleversent le rythme de la nature. Mais pendant ce temps...... certaines petites

Plus en détail

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats.

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. - VETOFORM - Laboratoire DAZONT Contact presse Johann Fourmond / Marie Gesrel Agence RELEASE PRESSE Tel : 02 99 65 05 47 Port

Plus en détail

HYGIÈNE ET SOINS POUR CHIEN ET CHAT POUR LA FORME ET LA VITALITÉ DE VOS COMPAGNONS

HYGIÈNE ET SOINS POUR CHIEN ET CHAT POUR LA FORME ET LA VITALITÉ DE VOS COMPAGNONS HYGIÈNE ET SOINS POUR CHIEN ET CHAT POUR LA FORME ET LA VITALITÉ DE VOS COMPAGNONS Guide pratique ) F I C H E D I D E N T I T É D E V O T R E A N I M A L Son nom :................................... Sa

Plus en détail

Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage

Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage Joop LENSINK 1, Kees VAN REENEN 2, Hélène LERUSTE 1 1 Institut Supérieur d Agriculture (ISA) Lille, France 2 Animal Science Group,

Plus en détail

LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE

LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE 13.05 Objectif Le risque lié à la présence d ectoparasites et d agents nuisibles dans les établissements de santé est réel pour les patients et pour le

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1

Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1 Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1 Introduction L hyperéosinophilie est définie par la présence de polynucléaires éosinophiles circulants à plus de 0,5 G/l (500/µl) (quel que soit leur

Plus en détail

Les maladies parasitaires du porc. GMV1 Les maladies parasitaires du porc

Les maladies parasitaires du porc. GMV1 Les maladies parasitaires du porc Les maladies parasitaires du porc Le tube digestif L hyostrongylose H. rubidus est un parasite gastrique fréquent chez les porcs pâturiers C est Cest un parasite cosmopolite fréquent en Belgique. Il mesure

Plus en détail

ENTENTE INTERDEPARTEMENTALE

ENTENTE INTERDEPARTEMENTALE ENTENTE INTERDEPARTEMENTALE DE LUTTE CONTRE LA RAGE ET AUTRES ZOONOSES ETAT D AVANCEMENT DES TRAVAUX 2011 SUR L ECHINOCOCCOSE ALVEOLAIRE et autres zoonoses Toutous, vous saurez tout sur l échino! Note

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES Dr Virginie NAEL Service de Santé au travail du personnel hospitalier CHU Nantes 44èmes journées FMC ANMTEPH / SOHF - Lausanne - Septembre

Plus en détail

Guide de vacances Pour chiens,chats et furets Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances

Guide de vacances Pour chiens,chats et furets Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances Site du Dr. BLAISE => www.veterinaire-blaise.be Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances Guide de vacances Pour chiens,chats et furets CONTENU Partir en voyage 3 Ascaris Vers plats Cestode

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

AUTOUR DE LA MISE BAS

AUTOUR DE LA MISE BAS AUTOUR DE LA MISE BAS Un vêlage ou un agnelage est une des périodes les plus importantes dans la conduite d un élevage. De sa réussite dépendra l entrée d argent quelques mois plus tard. Il est donc impératif

Plus en détail

Communiqué de presse. L Anses retire l autorisation de mise sur le marché de certains colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie

Communiqué de presse. L Anses retire l autorisation de mise sur le marché de certains colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie Maisons-Alfort, le 17 avril 2012 Communiqué de presse L Anses retire l autorisation de mise sur le marché de certains colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie Suite à des travaux de

Plus en détail

Q & R: De nouvelles règles concernant les déplacements des animaux de compagnie et leur passeport

Q & R: De nouvelles règles concernant les déplacements des animaux de compagnie et leur passeport Questions et réponses De nouvelles règles pour voyager avec votre animal à l intérieur ou en dehors de l Union et de nouveaux passeports pour les animaux de compagnie Introduction Depuis le 29 décembre

Plus en détail

Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses

Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses M-H H BESSIERES,, S. CASSAING, A. BERRY, R. FABRE, J-F.. MAGNAVAL Service de Parasitologie-Mycologie Diagnostic biologique d une d parasitose

Plus en détail

Comment ça va? Quand ça ne va pas. 4 comment ça va?

Comment ça va? Quand ça ne va pas. 4 comment ça va? Comment ça va? 1 Voici quatre dialogues. Dites à quelle situation de communication correspond chacun d eux. Situation a) : consultation chez un médecin. Situation b) : salutations dans la rue, par simple

Plus en détail

Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Historique et actualité... 3 2. Agent pathogène et cycle... 4 3.

Plus en détail

DÉMANGEAISONS. Dermatites. Affections Causes, stratégie. allergiques. localisées: thérapeutique. Otites, Hot spot... Page 1. DAPP, atopie...

DÉMANGEAISONS. Dermatites. Affections Causes, stratégie. allergiques. localisées: thérapeutique. Otites, Hot spot... Page 1. DAPP, atopie... DÉMANGEAISONS c h e z l e c h i e n Le prurit Dermatoses Dermatites Complications Affections Causes, stratégie parasitaires allergiques infectieuses localisées: thérapeutique Puces, gales, aoûtats... DAPP,

Plus en détail

Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca

Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca Phéromones d alarme. En phase de recherche. Aldéhydes 4-oxo-hexénal et 4-oxo-octénal chez les punaises de

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

Gériâtrie féline. 1. Espérance de vie et moyenne d'âge. 2. Dégénérescence du corps et de ses fonctions. Points développés :

Gériâtrie féline. 1. Espérance de vie et moyenne d'âge. 2. Dégénérescence du corps et de ses fonctions. Points développés : Gériâtrie féline Nos chats domestiques vivent de plus en plus vieux et ce, grâce à : - un mode de vie bien meilleur qu'auparavant, - une alimentation plus équilibrée que le simple régime "chasse à la souris"

Plus en détail

Precor MD EC. CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE Empêche l'émergence des puces adultes à l intérieur des bâtiments

Precor MD EC. CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE Empêche l'émergence des puces adultes à l intérieur des bâtiments 2013-06-24 2012-4592 Carton October 2008 Precor MD EC CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE Empêche l'émergence des puces adultes à l intérieur des bâtiments COMMERCIAL AVERTISSEMENT: IRRITANT POUR LES YEUX ET LA PEAU

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

L été de tous les animaux!

L été de tous les animaux! votre animal MAGAZINE GRATUIT ÉTÉ 2014 vous le magazine des Amis de la Nature et des Animaux L été de tous les animaux! C EST LA SAISON DES BÉBÉS PARTONS ENSEMBLE new 50g Le goût que j adore, la quantité

Plus en détail

L univers vivant De la cellule à l être humain

L univers vivant De la cellule à l être humain L univers vivant De la cellule à l être humain La cellule humaine Voir : http://www.biologieenflash.net/sommaire.html Voir : http://fr.wikipedia.org/ La cellule humaine Unité de base de tous les êtres

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

Animaux de compagnie. Guide-conseil des

Animaux de compagnie. Guide-conseil des Animaux de compagnie Guide-conseil des Pour les meilleurs conseils en matière d énergie, il y a Test-Achats! Sommaire Vous trouverez dans ce miniguide de Test-Achats quantité de conseils pour bien vous

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Introduction. CRA-W- Département Productions et Filières, Unité Mode d élevage, bien être et qualité

Introduction. CRA-W- Département Productions et Filières, Unité Mode d élevage, bien être et qualité Gestion raisonnée du parasitisme gastro-intestinal chez le jeune bétail laitier à l herbe Remience Virginie, attachée scientifique 1 ;Vanvinckenroye Caroline, assistante 2 ; Decruyenaere Virginie, attachée

Plus en détail

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS PEDICULOSES PARASITOSES Hélène DALMAS Les pédiculoses (poux), la gâle sont dues à une infestation de l homme par des parasites. Ile se transmettent par contact avec une personne atteinte. Ils sont surtout

Plus en détail

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou Conseils aux patients* Lutter activement contre la thrombose *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou 2 Mentions légales Directeur de la publication : Bayer

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

CONSEILS AUX VOYAGEURS

CONSEILS AUX VOYAGEURS CONSEILS AUX VOYAGEURS Vous devez prochainement partir en mission à l étranger Au cours de votre séjour, vous pouvez être confronté à différents risques : risques infectieux : paludisme, diarrhées, hépatites,

Plus en détail

La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes

La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes 5 mn La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes Études d efficacité Plan de communication Offres commerciales www.finilespoux.com Gamme de 4 dispositifs médicaux Curative et préventive

Plus en détail

Conditions générales de ventes

Conditions générales de ventes Conditions générales de ventes Réservations - achats - modification - perte - annulation - réclamation POUR LA VENTE A DISTANCE, dans le cadre de la législation sur le commerce électronique, le client

Plus en détail

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA)

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Que devons nous savoir? Utiliser en toute sécurité un défibrillateur semi-automatique au cours de la réanimation cardio-pulmonaire Durée

Plus en détail

Qu est-ce que la peste?

Qu est-ce que la peste? Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique Qu est-ce que la peste? État : 1 juin 2008 Réponses aux questions fréquemment posées concernant

Plus en détail

Trafic de chiens : One Voice révèle le scandale européen

Trafic de chiens : One Voice révèle le scandale européen Trafic de chiens : One Voice révèle le scandale européen SOMMAIRE I - Des filières internationales. 1 II - La Belgique et l Espagne plaques tournantes du trafic de chiens 2 III - Les acteurs... 4 IV -

Plus en détail

L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN

L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN TABLE DES MATIÈRES Présentation 1 L alcool, différent des autres aliments 2 Différent au moment de l absorption 3 Différent au moment de l élimination 4 Différent dans les conséquences

Plus en détail

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible

Plus en détail

Le don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse Le don de moelle osseuse Enfant, je rêvais de sauver des vies. Aujourd hui, je le fais. Grande cause nationale 2009 Olivier, 4 ans Olivier, 32 ans Établissement relevant du ministère de la santé Le don

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

Guide de santé de votre cheval. www.merial.com

Guide de santé de votre cheval. www.merial.com Guide de santé de votre cheval www.merial.com Merial s investit auprès des vétérinaires dans la santé équine, au travers du développement de médicaments destinés aux équidés (vermifuges, vaccins, identification...)

Plus en détail

Les parasites chez le cheval.... et comment les combattre de manière efficace

Les parasites chez le cheval.... et comment les combattre de manière efficace Les parasites chez le cheval... et comment les combattre de manière efficace Impressum Editeur Virbac Suisse SA Case postale 8152 Glattbrugg Rédaction Angelika Nido, Journaliste RP Photos Christiane Slawik,

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

La vaccination, une bonne protection

La vaccination, une bonne protection Vaccin contre l hépatite A et l hépatite B La personne qui reçoit ce vaccin se protège contre l hépatite A, l hépatite B et leurs complications. L hépatite A et l hépatite B sont des infections du foie

Plus en détail

Bijsluiter FR versie Collier Propoxur Halsband B. NOTICE 1/5

Bijsluiter FR versie Collier Propoxur Halsband B. NOTICE 1/5 B. NOTICE 1/5 NOTICE COLLIER PROPOXUR HALSBAND pour chiens de petite taille et chats COLLIER PROPOXUR HALSBAND pour chiens de grande et moyenne taille 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE

Plus en détail

Animal de compagnie. Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation

Animal de compagnie. Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Animal de compagnie Les animaux de compagnie sont des animaux dont l'homme a la garde, notamment dans son foyer, pour son agrément et qui ne

Plus en détail

Séquence : La circulation sanguine

Séquence : La circulation sanguine Séquence : La circulation sanguine Objectifs généraux : Amener l élève à Comprendre le rôle du cœur dans la circulation sanguine. Connaître le rôle du sang et ses composants. Connaître l anatomie du cœur.

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

Fiches techniques : Filière Porc Fleuri

Fiches techniques : Filière Porc Fleuri Fiches techniques : Filière Porc Fleuri FICHE TECHNIQUE 1 LE PORC FLEURI SAVOUREUX Méthode de production : RACE ET TYPE DE PORC : La viande doit provenir d un animal de type Piétrain. On entend par «type

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Geneviève Hamelin Direction de santé publique Adrien Sansregret Office municipal d habitation de

Plus en détail

Service d ambulance. Normes. de soins aux patients. et de transport

Service d ambulance. Normes. de soins aux patients. et de transport Service d ambulance Normes de soins aux patients et de transport Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Direction des services de santé d urgence Avril 2000 (Mise à jour : octobre 2002) Soins

Plus en détail

Restauration collective. quelques aspects réglementaires

Restauration collective. quelques aspects réglementaires Restauration collective quelques aspects réglementaires JL Fumery Marseille, 17 mai 2005 1 La restauration collective n est pas vraiment un concept nouveau de la préhistoire au moyen-âge quelles que soient

Plus en détail

450-443-1461 WWW.ANIMA-PLUS.COM

450-443-1461 WWW.ANIMA-PLUS.COM Le furet Le furet est un petit mammifère appartenant à la famille des mustélidés, tout comme la belette, l hermine et la moufette! Ses origines remontent probablement du putois d Europe. Il fût domestiqué

Plus en détail

IPL SHR MED-120C+ Super Hair Removal, dépilation permanente

IPL SHR MED-120C+ Super Hair Removal, dépilation permanente IPL SHR MED-120C+ Super Hair Removal, dépilation permanente M o d e d ' e m p l o i La dernière version de cette brochure est disponible sur notre site www.ophethom.com dans l espace professionnel Traduction

Plus en détail

Stage de découverte du milieu vétérinaire canin.

Stage de découverte du milieu vétérinaire canin. Master en sciences cognitives Année universitaire 2004-2005 Stage de découverte du milieu vétérinaire canin. Marie Baron Responsable du stage : Planzi Eric Clinique vétérinaire Lanvier - Planzi - Hervy,

Plus en détail

Est-elle bonne à boire?

Est-elle bonne à boire? Environnement et Travail Gestion de l environnement et des aires naturelles L eau de votre puits Est-elle bonne à boire? 1 Cette série de brochures décrit ce que les propriétaires de puits privés peuvent

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG

AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG CENTRE NATIONAL DE TRANSFUSION SANGUINE ---------------------------------- DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DE LA PROMOTION DU DON DE SANG AIDE MÉMOIRE DE PROMOTION DU DON DE SANG Pour vos dons et activités

Plus en détail

1 of 5 02/11/2012 14:03

1 of 5 02/11/2012 14:03 1 of 5 02/11/2012 14:03 Le cancer du chat par Sandrine Cayet, docteur-vétérinaire Le cancer chez le chat n est pas une fatalité. Un cancer chez le chat, c est comme chez l homme, ça se diagnostique, ça

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

La maladie de Wegener La granulomatose de Wegener

La maladie de Wegener La granulomatose de Wegener La granulomatose de Wegener La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous

Plus en détail

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation Présentation Le contexte Quels donneurs, quels organes? Le don Pour quels malades? Les étapes d une greffe d organes Faites connaître votre choix! 01/04/2014 Union Nationale des associations de donneurs

Plus en détail

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement MESURES DE PRÉVENTION POUR LES ÉTABLISSEMENTS OFFRANT DE L HÉBERGEMENT Les travailleurs œuvrant dans les établissements de santé ou communautaire offrant de l hébergement sont susceptibles d être confrontés

Plus en détail

Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005)

Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005) Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005) Pré-Requis : Anatomie faciale Principes de traitement des plaies Principes d'antibiothérapie

Plus en détail

ÉLEVEURS DE VEAUX SOUS LA MÈRE, DANS LE SOUCI DE PRÉSERVER VOTRE REVENU, VOUS DEVEZ PROTÉGER VOS VACHES ET VOS VEAUX CONTRE LES PARASITES INTERNES

ÉLEVEURS DE VEAUX SOUS LA MÈRE, DANS LE SOUCI DE PRÉSERVER VOTRE REVENU, VOUS DEVEZ PROTÉGER VOS VACHES ET VOS VEAUX CONTRE LES PARASITES INTERNES ÉLEVEURS DE VEAUX SUS LA, DANS LE SUCI DE PRÉSERVER VTRE REVENU, VUS DEVEZ PRTÉGER VS VACHES ET VS VEAUX CNTRE LES PARASITES INTERNES LA FASCILSE (GRANDE DUVE) C est une parasitose des prairies humides

Plus en détail

REHABILITATION DE LA FRICHE INDUSTRIELLE DE L ESTAQUE. Surveillance médico-professionnelle des entreprises intervenantes

REHABILITATION DE LA FRICHE INDUSTRIELLE DE L ESTAQUE. Surveillance médico-professionnelle des entreprises intervenantes REHABILITATION DE LA FRICHE INDUSTRIELLE DE L ESTAQUE Surveillance médico-professionnelle des entreprises intervenantes Dr BAJON-THERY Dr COURJARET Dr SURET Dr DEWITTE Dr MICHOT Surveillance médico-professionnelle

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

MISE À JOUR SUR L ÉVOLUTION DE LA SITUATION CONCERNANT

MISE À JOUR SUR L ÉVOLUTION DE LA SITUATION CONCERNANT 22 février 2014 Message à tous les éleveurs et intervenants du secteur porcin du Québec MISE À JOUR SUR L ÉVOLUTION DE LA SITUATION CONCERNANT LA DIARRHÉE ÉPIDÉMIQUE PORCINE (DEP) PREMIER CAS DE DEP DANS

Plus en détail

FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE

FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE REFERENTIEL DE CAPACITE DE L OPERATEUR EN RESTAURATION COMMERCIALE (annexe II de l arrêté du 5 octobre 2011) Conseils d utilisation: Vous pouvez suivre la

Plus en détail

Pratiques d identification des animaux

Pratiques d identification des animaux 1 Pratiques d identification des animaux SECTION 3 Dans la mesure du possible, les systèmes d identification animale devraient être mis en place au niveau de la production primaire afin de donner la possibilité

Plus en détail

PROFIL PSYCHOSOMATIQUE PAR LES ONGLES

PROFIL PSYCHOSOMATIQUE PAR LES ONGLES PROFIL PSYCHOSOMATIQUE PAR LES ONGLES Les ongles, comme toutes les extrémités du corps, sont une forme d élimination de l excédent nutritionnel, plus particulièrement des minéraux, protéines et graisses.

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre les infestations

Plus en détail

DOSSIER. Réalisé par Eric Leforestier DE LA DEMANDE SUR TOUS LES SEGMENTS DU MARCHÉ

DOSSIER. Réalisé par Eric Leforestier DE LA DEMANDE SUR TOUS LES SEGMENTS DU MARCHÉ Produits d hygiène et Soins Réalisé par Eric Leforestier DE LA DEMANDE SUR TOUS LES SEGMENTS DU MARCHÉ 18. PETMARKET N 225 Sur le marché pet, les produits non alimentaires progressent aujourd hui plus

Plus en détail