Le budget des ménages européens et américains Vision comparée France, Allemagne, Royaume-Uni, USA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le budget des ménages européens et américains Vision comparée France, Allemagne, Royaume-Uni, USA"

Transcription

1 Le budget des ménages européens et américains Vision comparée, Allemagne, Royaume-Uni, USA 29 mars 2007 Contact TNS Sofres : Département Finance Frédéric CHASSAGNE

2 FICHE TECHNIQUE Enquête réalisée par TNS Finance Méthodologie : Enquête téléphonique dans 4 pays :, Allemagne, Royaume-Uni et USA réalisée du 1er au 5 février Interrogation de 4 échantillons de personnes âgées de 16 à 64 ans : Nombre d interviews Allemagne Royaume-uni Etats-Unis Chaque échantillon est représentatif des résidents du pays selon les critères de sexe, âge et région 2 Le budget des ménages 15 mars 2007

3 Budget et épargne du foyer : quelles priorités? (1/2) : «frilosité» manifeste, priorité confirmée au désendettement, peur de l imprévu (assez proche des USA) et le vieux rêve accéder à la propriété Europe hors et USA : tonalité désendettement et retraite, préoccupations «lourdes» aux USA, vision de l avenir plus positive au UK? Question 1: En ce qui concerne votre budget familial, parmi les affirmations suivantes, lesquelles considérez-vous comme étant importantes pour vous et pour votre vie? % «Extrêmement important» et «Très important», dont «Extrêmement important» pour All. UK USA S acquitter de ses prêts 41% 75% 54% 5 71% S acquitter de ses dettes sur ses cartes de crédit 62% 42% 60% 70% Epargner pour faire face à des imprévus, p.ex. au chômage 21% 55% 48% 35% 52% Accéder à la propriété immobilière 23% 52% 19% 28% Epargner pour le court terme, p.ex. pour l achat d une voiture, les vacances 18% 50% 39% 39% 4 Epargner pour sa retraite 19% 46% 5 48% 69% Epargner pour la scolarité de ses enfants 1 44% 38% 34% 42%

4 Budget et épargne du foyer : quelles priorités en? (2/2) Accompagner le «cycle de vie» : accession à la propriété pour les jeunes, boucler les fins de mois et scolarité (jeunes parents aussi) pour les familles, retraite pour les plus âgés Dans les couches plus «populaires» : épargne de précaution et retraite (quel que soit l âge!) Question 1: En ce qui concerne votre budget familial, parmi les affirmations suivantes, lesquelles considérez-vous comme étant importantes pour vous et pour votre vie? Extrêmement important Très important Assez important Peu important Pas du tout important S acquitter de ses prêts 41% 34% 14% % Ext.+Très 5% 6% 75% S acquitter de ses dettes sur ses cartes de crédit 18% 12% 62% Foyers 3 pers ou + 6 Épargner pour faire face à des imprévus, p.ex. au chômage 21% 34% 11% 5% 55% Faible niveau d éducation 63% Accéder à la propriété immobilière 23% 24% 13% 12% 52% ans 64% Épargner pour le court terme, p.ex. pour l achat d une voiture, les vacances 18% 32% 3 11% 2% 50% Épargner pour sa retraite 19% 2 31% 16% 46% Faible niveau d éducation 59% 55 ans et plus 5 Épargner pour la scolarité de ses enfants % 10% 23% 44% Foyers 3 pers ou plus 54% ans 53% 4 Le budget des ménages 15 mars 2007

5 Satisfaction vis-à-vis du montant épargné ou investi en 2006 par le foyer : près d 1 sur 2 estime épargner suffisamment, peu de «très satisfaits»; logiquement les «plus favorisés» sont les plus à l aise Résultats similaires dans les 3 autres pays, mais l insatisfaction vis-à-vis du montant épargné y semble plus marquée : «écureuil» comme un Français? Question 2: Dans quelle mesure êtes vous satisfait de la somme épargnée ou investie par votre foyer en 2006? Extrêmement satisfait Assez satisfait Pas très satisfait Pas du tout satisfait Ne sait pas Satisfait 40% 34% 1 3% 4 Niveau d éducation élevé 4 Faible niveau d éducation Homme 45% USA 8% 35% 26% 2% 43% UK 36% 2 24% 6% 43% Allemagne 32% 25% 2% 40% 5 Le budget des ménages 15 mars 2007

6 Dépenses mensuelles du foyer : 2/3 connaissent à 150 euros près leurs dépenses mensuelles, toutefois moins de 2 sur 10 ont une vision ultra précise (15 euros près) Les ménages au UK et en Allemagne plus «près de leurs sous»? Vision à 150 euros près : 7/10 au UK, seulement 6/10 aux USA Vision à 75 euros près : ½ au UK, presque autant pour l Allemagne Vision à 15 euros près : la palme de la précision revient aux Allemands Question 3: Connaissez-vous le montant de vos dépenses mensuelles régulières (y compris mais pas uniquement les dépenses ménagères, frais de transport, dépenses pour l alimentation, paiements de loyers/ emprunts immobiliers, primes d assurance, dépenses pour la voiture, frais de scolarité etc. )? Allemagne UK USA Oui, à 15 euros près 16% Foyer 1 pers 24% Oui, à 15 euros près 23% Oui, à 10 près 21% Oui, à 20$ près 16% Oui, à 75 euros près 25% Oui, à 75 euros près 24% Oui, à 50 près Oui, à 100$ près Oui, à 150 euros près 26% Travaille à plein temps 30% Oui, à 150 euros près 20% Oui, à 100 près 21% Oui, à 200$ près 16% Oui, à plus de 300 euros près 23% Pas responsable* 10% Foyer 3 pers ou plus ans 21% Oui, à plus de 300 euros près 22% Pas responsable* 10% Oui, à plus de 100 près 14% Pas responsable* 15% Oui, à plus de 400$ près 30% Pas responsable* 10% *Pas responsable des dépenses du foyer 6 Le budget des ménages 15 mars 2007

7 Le budget des ménages eu Europe et aux USA est-il «sous contrôle»? : vraiment «sous contrôle» pour presque 1 sur 2, la sérénité venant avec l âge Les allemands sont les plus «rigoureux», avec un profil très proche des Français «Crise de confiance» aux USA? Seulement un «gros» 1/3 se sent à l aise, Question 4b: Pensez-vous que votre budget familial est sous contrôle? All. UK USA Non, pas du tout Non, pas du tout Non, pas du tout Non, pas Non, pas Non, pas Non, pas du tout Non, pas vraiment 13% 2% vraiment 10% 1% vraiment 13% 3% vraiment 4% 14% 44% 45% 41% 36% Oui, tout à Oui, tout Oui, tout 42% fait 44% àfait 43% àfait 46% Oui, en partie 45 ans et + 53% Homme 48% Oui, en partie Oui, en partie Oui, en partie Oui, tout àfait 7 Le budget des ménages 15 mars 2007

8 Désaccords ou disputes au sein des foyers à propos d argent? : parfaite harmonie pour 1/3, un autre 1/3 reconnaît des frictions occasionnelles Les Allemands sont les plus «en phase» sur l argent du ménage Disputes plus régulières au UK et aux USA Question 5 : Les questions d argent provoquent-elles parfois des désaccords ou des disputes dans votre famille? Base: ensemble hors célibataires Nous nous disputons souvent pour des questions d argent Nous nous disputons quelquefois pour des questions d argent Nous nous disputons rarement pour des questions d argent Non, nous ne nous disputons jamais pour des questions d argent. Au moins de temps en temps 6% 32% 35% Allemagne 3% 22% 42% 25% UK 32% 35% 25% 39% USA 8% 31% 43% 18% 39% 8 Le budget des ménages 15 mars 2007

9 Conclusion Des situations spécifiques selon les pays fortement liées au contexte économique? : par rapport aux autres pays, aversion à l endettement et attrait pour l épargne. Peur de l imprévu (et de l avenir) perceptible, même si la retraite est (pour l instant?) un enjeu moindre que dans les autres pays la propriété rassure les Français Allemagne : la retraite est un enjeu, on aimerait épargner plus UK : grande confiance dans l avenir, à corréler au dynamisme économique de ces dernières années USA : crise de confiance? Signes évidents de crispation, sur l endettement, la retraite, mais aussi à court terme sur le chômage, la maîtrise du budget Au total, fortes similarités au sein des foyers de ces quatre grands pays occidentaux dans la gestion et l attitude face à l argent, avec quelques spécificités qui vont (parfois) à l encontre des idées reçues : Plus grande rigueur dans la gestion et harmonie au sein du foyer en Allemagne sur les questions d argent une situation finalement très proche en! Débats plus vifs dans le foyer au UK et aux USA sur les questions d argent 9 Le budget des ménages 15 mars 2007

Les Français et l Equipe de France de football

Les Français et l Equipe de France de football Les Français et l Equipe de France de football Octobre 2013 Aurélie Bouillot aurelie.bouillot@tns-sofres.com 01 40 92 35 73 Roman Ptaszynski roman.ptaszynski@tns-sofres.com 01 40 92 46 83 Ce document a

Plus en détail

perceptions et souhaits IPSOS / SERVICES FUNERAIRES DE LA VILLE DE PARIS

perceptions et souhaits IPSOS / SERVICES FUNERAIRES DE LA VILLE DE PARIS Les Français ais et l organisation l des obsèques : perceptions et souhaits IPSOS / SERVICES FUNERAIRES DE LA VILLE DE PARIS Méthodologie ECHANTILLON 1 016 Français âgés de 15 ans et plus, représentatifs

Plus en détail

Méthodologie: vue d ensemble

Méthodologie: vue d ensemble Méthodologie: vue d ensemble Cible interrogée Le recueil de l information et terrain Terrain 1000 individus âgés de 18 à 75 ans, ayant au moins 1 enfant, frère, sœur, parent ou grand parent au sein de

Plus en détail

BAROMÈTRE AIDANTS Vague 1

BAROMÈTRE AIDANTS Vague 1 BAROMÈTRE AIDANTS Vague 1 LEVEE D EMBARGO : MARDI 06 OCTOBRE A 10H CONTACTS BVA Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles - BVA Opinion +33 1 71 16 90 88 anne-laure.gallay@bva.fr Domitille

Plus en détail

Les Français et l Equipe de France de football

Les Français et l Equipe de France de football Les Français et l Equipe de France de football Décembre 2013 Aurélie Bouillot aurelie.bouillot@tns-sofres.com 01 40 92 35 73 Roman Ptaszynski roman.ptaszynski@tns-sofres.com 01 40 92 46 83 Ce document

Plus en détail

La gestion des notes de frais : un mal nécessaire mal vécu par les entreprises

La gestion des notes de frais : un mal nécessaire mal vécu par les entreprises France Germany United Kingdom United States www.kds.com La gestion des notes de frais : un mal nécessaire mal vécu par les entreprises Etude KDS Mai 2007 Page 1 KDS a réalisé sur Internet en mai 2007 une

Plus en détail

-REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME

-REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME CHAPITRE 9 -REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Préparer vos véhicules après leur vente vous coûte de l argent Calculez exactement combien L importance d une constante

Plus en détail

Document de référence. La gestion des conflits

Document de référence. La gestion des conflits Document de référence La gestion des conflits Table des matières Introduction 2 Les types de conflit 2 Les phases d un conflit 2 Les raisons sous-jacentes aux conflits 3 Les 5 stratégies de gestion directe

Plus en détail

Regard croisé France/Allemagne sur la dette publique et la situation économique en Europe

Regard croisé France/Allemagne sur la dette publique et la situation économique en Europe Regard croisé France/Allemagne sur la dette publique et la situation économique en Europe N 19914 Vos contacts Ifop : Jérôme Fourquet jerome.fourquet@ifop.com 24 Novembre 2011 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

Etude BNP Paribas Notre Temps Retraités et l argent

Etude BNP Paribas Notre Temps Retraités et l argent Etude BNP Paribas Notre Temps Retraités et l argent L argent? Les retraités veulent plus de conseil! Comment mieux les accompagner? Conférence de presse Mardi 13 novembre 2012 INTERVENANTS Armand Sanchez

Plus en détail

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) Au Tribunal du travail de Liège, Division HUY Attention!!! : Merci de compléter la Requête lisiblement en majuscules et/ou biffer

Plus en détail

Les jeunes et l'argent - vague 3

Les jeunes et l'argent - vague 3 Etude publiée pour Axa Banque 14 Juin 20 Sommaire 1 Méthodologie 3 2 Résultats détaillés 7 Auteurs TNS Sofres Benjamine Canlorbe Chloé Leita 14 juin 20 48WE73 TNS Ce document a été rédigé en accord avec

Plus en détail

La retraite et la Fonction Publique Baromètre novembre 2015

La retraite et la Fonction Publique Baromètre novembre 2015 La retraite et la Fonction Publique Baromètre novembre 2015 Cette enquête est réalisée par pour Analyse Baromètre «la retraite» novembre 2015 Analyse baromètre «la retraite» - novembre 2015 Le thème de

Plus en détail

Les Français et le logement. Juin 2016

Les Français et le logement. Juin 2016 Les Français et le logement Fiche technique Interrogation Echantillon de 1 002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Constitution de l échantillon La représentativité

Plus en détail

Il faut malgré la crise européenne de la dette préférer les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat

Il faut malgré la crise européenne de la dette préférer les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

Une assurance hypothécaire différente

Une assurance hypothécaire différente ASSURANCE HYPOTHÉCAIRE ABRITATION Une assurance hypothécaire différente Votre partenaire de confiance. www.inalco.com Votre assurance hypothécaire doit vous offrir une protection adéquate contre toutes

Plus en détail

Épargne et Patrimoine des ménages*

Épargne et Patrimoine des ménages* Épargne et Patrimoine des ménages* 4 ème trimestre 16 et 1 er trimestre 17 Mise à jour le 17//17 Contact : sesof@banque-france.fr Épargne et patrimoine des ménages en 16 Placements financiers en 16 + 11,7

Plus en détail

LE CARNET DE SANTE DES FRANCAIS Vague 1 Mars 2014

LE CARNET DE SANTE DES FRANCAIS Vague 1 Mars 2014 LE CARNET DE SANTE DES FRANCAIS Vague 1 Mars 2014 Ref. : UA143 BVA Opinion Gaël SLIMAN DGA BVA Julie CATILLON Chef de groupe Caroline KUBIAK Chargée d études 01 71 16 88 00 Méthodologie Recueil Enquête

Plus en détail

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet Salariés - 13 mai 2011 Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation entre vie

Plus en détail

L impact du Service Civ ique sur ceux qui l ont fait Agence du Service Civique Auteurs TNS SOFRES N 17RE57 TNS

L impact du Service Civ ique sur ceux qui l ont fait Agence du Service Civique Auteurs TNS SOFRES N 17RE57 TNS L impact du Service Civique sur ceux qui l ont fait Note de synthèse Agence du Service Civique Auteurs TNS SOFRES Emmanuel Rivière Guillaume Caline Date : février-mars 2013 N 17RE57 TNS A la demande de

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 6 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

La retraite et la Fonction Publique Baromètre juin 2016

La retraite et la Fonction Publique Baromètre juin 2016 La retraite et la Fonction Publique Baromètre juin 2016 Cette enquête est réalisée par pour Analyse Baromètre «la retraite» juin 2016 Analyse baromètre «la retraite» - juin 2016 Le thème de la retraite

Plus en détail

Exercice et solution 14B.3 Budget de caisse établi selon différents scénarios

Exercice et solution 14B.3 Budget de caisse établi selon différents scénarios Exercice et solution 14B.3 Budget de caisse établi selon différents scénarios Le directeur des finances d une petite entreprise commerciale, Mercando ltée, réunit les renseignements suivants afin de préparer

Plus en détail

Service Clients de P&V 078/15 90 90

Service Clients de P&V 078/15 90 90 EPARGNER OU CHEZ P&V Assurez-vous d un rendement attrayant Pour vous aider à choisir la formule d investissement la mieux adaptée à vos objectifs, contactez votre conseiller P&V. Il vous aidera à faire

Plus en détail

Education financière : Connaissances et pratiques des Français

Education financière : Connaissances et pratiques des Français Septembre 2016 Education financière : Connaissances et pratiques des Français Sondage Ifop pour le Ministère de l Economie et des Finances N 114129 ContactsIfop: Jérôme FOURQUET / Adeline MERCERON / Mathilde

Plus en détail

RÈGLEMENT. Note de présentation

RÈGLEMENT. Note de présentation AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2015-02 du 2 avril 2015 Relatif aux documents comptables des comités d entreprise, des comités centraux d entreprises et des comités interentreprises relevant

Plus en détail

Retour sur la crise grecque : perception et réaction de l opinion en Grèce et en Europe

Retour sur la crise grecque : perception et réaction de l opinion en Grèce et en Europe Retour sur la crise grecque : perception et réaction de l opinion en Grèce et en Europe Alors que la menace de la dette souveraine plane toujours et que la plupart des Etats développés ont engagé des plans

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST Juillet 2011 BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST Confiance en l avenir de la situation économique en France Perception du niveau de revenu à partir duquel une personne est riche

Plus en détail

Observatoire Français des Retraites / UMR - COREM 11 ème édition : Avril 2013

Observatoire Français des Retraites / UMR - COREM 11 ème édition : Avril 2013 Observatoire Français des Retraites / UMR - COREM 11 ème édition : Avril 2013 Fiche technique Sondage effectué pour : Union Mutualiste Retraite (UMR) / COREM en partenariat avec Liaisons Sociales ÉCHANTILLON

Plus en détail

CONTE DE NOËL : LES ARGUMENTS ET LES CONSEILS AU CLIENT

CONTE DE NOËL : LES ARGUMENTS ET LES CONSEILS AU CLIENT BAC PROFESSIONNEL COMMERCE animer, gérer, vendre SEANCE N DATE COMMUNIQUER - VENDRE CONTE DE NOËL : LES ARGUMENTS ET LES CONSEILS AU CLIENT Objectifs et compétences à développer : C3.2.3. Argumenter et

Plus en détail

CHECK-LIST CONVAINCRE VOTRE BANQUIER. - 1/8

CHECK-LIST CONVAINCRE VOTRE BANQUIER.  - 1/8 CHECK-LIST CONVAINCRE VOTRE BANQUIER www.immobilier-haut-rendement.fr - 1/8 STABILISEZ VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE Pour obtenir toute la confiance de votre banquier, mieux vaut avoir une situation

Plus en détail

Situation et aspirations des jeunes en matière de logement

Situation et aspirations des jeunes en matière de logement La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Situation et aspirations des jeunes en matière de logement Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2015 Fiche technique Sondage exclusif

Plus en détail

DÉCOUVREZ VOS BESOINS FINANCIERS

DÉCOUVREZ VOS BESOINS FINANCIERS DÉCOUVREZ VOS BESOINS FINANCIERS Pyramide des besoins financiers Abris fiscaux Accumulation de l actif Emprunts Hypothèque n Encaisse à court terme Assurances n vie, générale, invalidité, testament, mandat

Plus en détail

BAROMETRE LES FRANÇAIS ET LES VACANCES

BAROMETRE LES FRANÇAIS ET LES VACANCES BAROMETRE LES FRANÇAIS ET LES VACANCES Vague 17 : Vacances de la Toussaint 2015 Septembre 2015 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Contact : Frédéric Micheau Directeur des

Plus en détail

Création d un garage associatif. Staub Mathieu Martinez Benoit 3A3C

Création d un garage associatif. Staub Mathieu Martinez Benoit 3A3C Création d un garage associatif Staub Mathieu Martinez Benoit 3A3C 1 Sens Facilité de réparation sans formation Entretien de véhicules Réparation à moindre coût Envie Réalisation de formation Permettre

Plus en détail

Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français

Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français Sondage Ifop pour la Fondation Pileje Contacts Ifop : Damien Philippot / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01

Plus en détail

LE BUDGET DE SCIENCES PO EN 13 QUESTIONS

LE BUDGET DE SCIENCES PO EN 13 QUESTIONS Printemps 2003 LE BUDGET DE SCIENCES PO EN 13 QUESTIONS FONDATION NATIONALE DES SCIENCES POLITIQUES / INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE PARIS 27, RUE SAINT-GUILLAUME 75337 PARIS CEDEX 07. TEL : +33 (0)1

Plus en détail

Concordances 3 Génération Capitalisation et Assurance vie

Concordances 3 Génération Capitalisation et Assurance vie Concordances 3 Génération Capitalisation et Assurance vie GRESHAM, une marque APICIL Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire La donation ou comment transmettre son patrimoine de

Plus en détail

Nom Nom de l époux / du conjoint de fait Nom des personnes à charge. Téléphone (résidence) : ( ) Téléphone (travail) : ( )

Nom Nom de l époux / du conjoint de fait Nom des personnes à charge. Téléphone (résidence) : ( ) Téléphone (travail) : ( ) Nom : LITTÉRATIE FINANCIÈRE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Numéro d assurance sociale Date de naissance J M A Nom Nom de l époux / du conjoint de fait Nom des personnes à charge 1. 2. 3. 4. Adresse Rue Province

Plus en détail

Les Français et les colonies de vacances

Les Français et les colonies de vacances Les Français et les colonies de vacances Sondage Ifop pour la Jeunesse au Plein Air Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mathilde Moizo / Marion Chasles-Parot Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

C ar n e t d e s r e v e nus e t d es d ép e n s es h eb d om a d a ir e s.

C ar n e t d e s r e v e nus e t d es d ép e n s es h eb d om a d a ir e s. C ar n e t d e s r e v e nus e t d es d ép e n s es h eb d om a d a ir e s. PRENEZ VOTRE SANTÉ FINANCIÈRE EN MAIN SACHEZ OÙ VA VOTRE ARGENT ET DÉ TERMINE Z VOS PRIORITÉS Votre Carnet, un outil précieux

Plus en détail

Communication corporate et financière : quelles sont les évolutions prioritaires pour les marchés financiers européens?

Communication corporate et financière : quelles sont les évolutions prioritaires pour les marchés financiers européens? TNS Sofres & Terre de Sienne pour le Salon COMFI 2005 et L Agefi Communication corporate et financière : quelles sont les évolutions prioritaires pour les marchés financiers européens? 24 octobre 2005

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE FOCUS SUR LES ACHETEURS-REVENDEURS PREVISIONS A 6 MOIS DES ACQUEREURS

CONFERENCE DE PRESSE FOCUS SUR LES ACHETEURS-REVENDEURS PREVISIONS A 6 MOIS DES ACQUEREURS CONFERENCE DE PRESSE FOCUS SUR LES ACHETEURS-REVENDEURS PREVISIONS A 6 MOIS DES ACQUEREURS PART DES ACHETEURS-REVENDEURS Une représentation croissante des acheteurs-revendeurs: de 23 à 28% entre avril

Plus en détail

LE CARNET DE SANTE DES FRANÇAIS Vague 3 Mai 2014

LE CARNET DE SANTE DES FRANÇAIS Vague 3 Mai 2014 LE CARNET DE SANTE DES FRANÇAIS Vague 3 Mai 2014 Ref. : UA143 BVA Opinion Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Julie CATILLON Directrice d études Caroline KUBIAK Chargée d études 01 71 16 88 00 Méthodologie

Plus en détail

ÉVALUATION GLOBALE DE LA PERSONNE

ÉVALUATION GLOBALE DE LA PERSONNE Services externes de psychiatrie 383, boulevard du Séminaire Nord, suite 230 Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 8C5 Tél : (450) 346-2222 Nom : # dossier : Date d ouverture : Intervenant principal :

Plus en détail

Épargne des ménages* 3 ème et 4 ème trimestres Contact : Mise à jour le 06/02/2017

Épargne des ménages* 3 ème et 4 ème trimestres Contact : Mise à jour le 06/02/2017 Épargne des ménages* 3 ème et 4 ème trimestres 2016 * Ménages (particuliers et entrepreneurs individuels) et institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) Mise à jour le 06/02/2017 Contact

Plus en détail

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com pour Baromètre sur la perception des discriminations au travail Synthèse du focus «Egalité

Plus en détail

Vague 9. Baromètre SOFINCO Le budget des Français pour les soldes d été

Vague 9. Baromètre SOFINCO Le budget des Français pour les soldes d été Vague 9 Baromètre SOFINCO Le budget des Français pour les soldes d été Juin 2012 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS. vente à distance e-commerce

EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS. vente à distance e-commerce EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS vente à distance e-commerce > Ventes aux particuliers ESTIMATION TAILLE DU MARCHÉ n chiffre d affaires vente à distance Estimation du chiffre d affaires total vente à distance

Plus en détail

RAPPORT. sur la retraite AUJOURD HUI. La vie est plus radieuse sous le soleil

RAPPORT. sur la retraite AUJOURD HUI. La vie est plus radieuse sous le soleil 2016 RAPPORT sur la retraite AUJOURD HUI La vie est plus radieuse sous le soleil Table des matières Au sujet du Rapport sur la retraite aujourd hui de la Financière Sun Life... 3 La qualité de vie à la

Plus en détail

Salaire des politiques : à qui le gros lot?

Salaire des politiques : à qui le gros lot? Salaire des politiques : à qui le gros lot? Joachim Gauck, le président fédéral, n en démord pas. Début juillet 2014, il indiquait qu il ne signerait pas la loi augmentant le salaire des parlementaires

Plus en détail

Les Français et les renseignements téléphoniques

Les Français et les renseignements téléphoniques pour Les Français et les renseignements téléphoniques Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A La fréquence et les moyens de rechercher des renseignements B Le recours aux

Plus en détail

Leçon 5: La politique de produit internationale 2

Leçon 5: La politique de produit internationale 2 Leçon 5: La politique de produit internationale 2 I. Adaptation ou standardisation des produits 2 II. Les effets du pays d origine 2 III. La gestion internationale des marques 4 1. Les fonctions et qualités

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 14 octobre 2016 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 14 octobre 2016 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 14 octobre 2016 Marie-Pierre Fleury Sommaire Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development Non classifié PUMA/SBO(22)1 PUMA/SBO(22)1 Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 3-Apr-22 Français - Or. Anglais

Plus en détail

EPARGNER OU INVESTIR CHEZ P&V Assurez-vous d un rendement attrayant

EPARGNER OU INVESTIR CHEZ P&V Assurez-vous d un rendement attrayant EPARGNER OU INVESTIR CHEZ P&V Assurez-vous d un rendement attrayant Pour vous aider à choisir la formule d investissement la mieux adaptée à vos objectifs, contactez votre conseiller P&V. Il vous aidera

Plus en détail

Prestations et conditions CMV

Prestations et conditions CMV Prestations et conditions CMV Avenir Succès Grandir Humain Ensemble Proximité www.cmvsa.ch Jeunes Sommaire Compte Privé 25 3 Compte Epargne Jeunesse 4 Dès 25 ans Compte Combier 5 Compte Courant Privé (limite

Plus en détail

Baromètre FEBEA de l épanouissement des Français

Baromètre FEBEA de l épanouissement des Français Baromètre FEBEA de l épanouissement des Français Pourquoi l épanouissement? Un sujet souvent évoqué, effleuré mais peu exploré Une étude barométrique pour disposer d un indicateur révélateur du niveau

Plus en détail

L Observatoire Cegos a interrogé 1300 salariés et 428 DRH / responsables RH afin de faire le point sur le climat social au sein des entreprises

L Observatoire Cegos a interrogé 1300 salariés et 428 DRH / responsables RH afin de faire le point sur le climat social au sein des entreprises L Observatoire Cegos a interrogé 1300 salariés et 428 DRH / responsables RH afin de faire le point sur le climat social au sein des entreprises privées et les organisations publiques. Comment se portent

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE TEMPS LIBRE

LES FRANCAIS ET LE TEMPS LIBRE Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE TEMPS LIBRE Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des

Plus en détail

A quoi sert une banque? Emmanuel ALZAR - Directeur CREDIT MUTUEL 24 clos du verger 78480 Verneuil sur Seine

A quoi sert une banque? Emmanuel ALZAR - Directeur CREDIT MUTUEL 24 clos du verger 78480 Verneuil sur Seine A quoi sert une banque? Emmanuel ALZAR - Directeur CREDIT MUTUEL 24 clos du verger 78480 Verneuil sur Seine La Banque? Quelle Banque? Quelques Banques Quelques Banques A quoi sert une banque? La banque

Plus en détail

La perception du service de l eau et de l assainissement par les habitants du Dunkerquois

La perception du service de l eau et de l assainissement par les habitants du Dunkerquois La perception du service de l eau et de l assainissement par les habitants du Dunkerquois Présentation du 28 janvier 206 Guillaume Caline 0 40 92 35 9 guillaume.caline@tns-sofres.com Contexte et objectifs

Plus en détail

Argumentaire sur la réforme fiscale

Argumentaire sur la réforme fiscale Argumentaire sur la réforme fiscale!"#$%&&# ' ( )%*+ ),+ -! Argumentaire sur la réforme fiscale Des cadeaux aux plus riches mais pas de vraie réforme T. Breton et J-F. Copé ont détaillé, dans Le Figaro

Plus en détail

SAMSAH Ateliers vie quotidienne

SAMSAH Ateliers vie quotidienne SAMSAH Ateliers vie quotidienne Gestion du budget : «Gérer son Budget, c est équilibrer ses ressources et ses dépenses!» 1. Exercice proposé au groupe : recherche et classement des éléments constituants

Plus en détail

Les jeunes, l emploi et le numérique

Les jeunes, l emploi et le numérique Les jeunes, l emploi et le numérique Les enseignements de l étude pour OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Avec Note méthodologique Enquête réalisée auprès d un échantillon de 1 144 jeunes

Plus en détail

Questions sur la dette grecque

Questions sur la dette grecque Questions sur la dette grecque Pierre Khalfa février 2015 La dette a servi de prétexte dans tous les pays européens pour mener des politiques d austérité drastiques qui ont amené l Europe au bord de la

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER

L OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER L OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER En partenariat avec Opinion Way, mai-juin 2012. Vous pouvez reprendre l ensemble des résultats de cette enquête en précisant «Source : Etude A Vendre A Louer, 1007 répondants,

Plus en détail

Les Français et la crise européenne Enquête TNS Sofres et Mediaprism pour I-Télé

Les Français et la crise européenne Enquête TNS Sofres et Mediaprism pour I-Télé Les Français et la crise européenne Enquête TNS Sofres et Mediaprism pour I-Télé Décembre 2011 Pour Fiche technique Échantillon 1 012 individus de 18 ans et plus Ces individus sont issus d un échantillon

Plus en détail

SCPI Corum Convictions

SCPI Corum Convictions L investissement indirect dans l immobilier via une SCPI SCPI Corum Convictions Société Civile de Placement Immobilier Avertissement à l investisseur La Société Civile de Placement Immobilier Corum Convictions

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION SÉANCE 11 : FLUX ET BUDGET DE TRÉSORERIE Cours de Y. Giraud Objectif de la séance 2 Comprendre l origine des flux de trésorerie Détermination de l excédent de trésorerie d

Plus en détail

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque Le RSA mode d emploi Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine > Édition 2016 Pour connaître vos droits et devoirs lorsque vous percevez le RSA Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Plus en détail

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres «Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres Sommaire Contexte et objectifs de l étude 3 Méthodologie 4 1 Concilier vie professionnelle et vie privée, un enjeu clé

Plus en détail

PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com

PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com VENDRE SES IDEES ET SES PROJETS / UCRAF 2012 Page 1 DES CLES POUR OBTENIR L ACCORD! Décider quelqu un, un comité directeur, les collectivités locales ou territoriales,

Plus en détail

Assurance vie. Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté

Assurance vie. Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté Sommaire 5 Du rêve à la réalité... Mettez tous les atouts de votre côté! 8 Etape n 1 Etablissez un budget réaliste 9 Etape n

Plus en détail

Questionnaire d évaluation de vos besoins financiers. Nom du client : Nom du conjoint : Conseiller : Date : F-NOV13

Questionnaire d évaluation de vos besoins financiers. Nom du client : Nom du conjoint : Conseiller : Date : F-NOV13 Questionnaire d évaluation de vos besoins financiers Nom du client : Nom du conjoint : Conseiller : Date : 5142-00F-NOV13 Partie 1 Objectifs 1. Quels sont les objectifs personnels les plus importants pour

Plus en détail

Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français

Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français et des 5 principales clientèles européennes d offre auprès des professionnels français des secteurs de l hébergement

Plus en détail

Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant»

Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant» Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant» 2012 Observatoire - Var Tourisme SOMMAIRE Données démographiques 17,5% des touristes varois sont des «couples sans enfant» Eté et printemps sont

Plus en détail

I. Présentation générale 2. II. Le sondage LCL-CSA : synthèse 4. III. Le sondage : tableaux de résultats 11

I. Présentation générale 2. II. Le sondage LCL-CSA : synthèse 4. III. Le sondage : tableaux de résultats 11 sommaire I. Présentation générale 2 II. Le sondage LCL-CSA : synthèse 4 III. Le sondage : tableaux de résultats 11 Contacts presse : Image Sept Marie ARTZNER 01 53 70 74 31 martzner@image7.fr Bruno LASSALLE

Plus en détail

Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité

Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité Note détaillée Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité Etude Harris Interactive pour la Fédération Nationale des Marchés de Gros / Cap Les résultats sont issus

Plus en détail

Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune

Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune Pourquoi un impôt sur la fortune? Pour Elio Di Rupo, Président du PS, c est d abord une simple question de justice : «Quelqu un qui se lève tôt tous

Plus en détail

Le patrimoine des Français

Le patrimoine des Français https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/dossiers/patrimoine/le-patrimoine-des-francais Le patrimoine des Français Les difficultés statistiques pour évaluer le patrimoine sont plus importantes que

Plus en détail

«Un apport de 100 K est valorisé 350 K au bout de 12 ans, et génère 22 K de revenus annuels à partir de la 13 ème année»

«Un apport de 100 K est valorisé 350 K au bout de 12 ans, et génère 22 K de revenus annuels à partir de la 13 ème année» Avec Pointco Capital, assurez-vous un véritable complément de retraite grâce à un investissement performant dans la pierre S T R I C T L Y P R I V A T E A N D C O N F I D E N T I A L «Un apport de 100

Plus en détail

Avis. Le compte administratif 2009 de la Région Alsace

Avis. Le compte administratif 2009 de la Région Alsace Avis Le compte administratif 2009 de la Région Alsace Avis du 22 juin 2010 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés des Communes, des Départements et des Régions, Vu les articles

Plus en détail

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 SNF ET INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE 76 Charges salariales en % de la valeur ajoutée 8 Impôts indirects nets de subventions 74 72 Industrie manufacturière 6 4 Industrie

Plus en détail

- Désigner Moisson Québec comme bénéficiaire de votre police d assurance-vie existante :

- Désigner Moisson Québec comme bénéficiaire de votre police d assurance-vie existante : DON PLANIFIÉ MOISSON QUÉBEC ( mise à jour mai 2010) DON TESTAMENTAIRE Un don par testament à Moisson Québec vous permet d accomplir, dès maintenant, un geste significatif qui vous survivra. Vous savez

Plus en détail

La crise, comment, pourquoi, et alors? J y comprends rien

La crise, comment, pourquoi, et alors? J y comprends rien La crise, comment, pourquoi, et alors? J y comprends rien Pourquoi ce powerpoint?! Crise économique en 2008 et puis encore en 2011! Tout le monde en parle, mais en quoi ça nous touche? Qu est- ce que ça

Plus en détail

Arrêts de travail : nous réglons tout pour vous

Arrêts de travail : nous réglons tout pour vous Arrêts de travail : nous réglons tout pour vous GARANTIE ARRÊTS DE TRAVAIL ENTREPRISES GARANTIE ARRÊTS DE TRAVAIL Les obligations légales et conventionnelles du bâtiment et des travaux publics prévoient

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 octobre 2017 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 octobre 2017 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 octobre 2017 Marie-Pierre Fleury Sommaire Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie BÂTIR SON ÉPARGNE. PROTÉGER SES AVOIRS. AUJOURD HUI ET À LA RETRAITE. Utilisez ce cahier de travail avec votre conseiller pour: déterminer vos dépenses à la retraite pour les besoins

Plus en détail

NEGOCIER AVEC SON BANQUIER LE FINANCEMENT DE SA TRESORERIE

NEGOCIER AVEC SON BANQUIER LE FINANCEMENT DE SA TRESORERIE NEGOCIER AVEC SON BANQUIER LE FINANCEMENT DE SA TRESORERIE CCI Bayonne Pays Basque Matinée du Commerce 13 février 2017 1 Février 2017 Anne-Sophie CORION Conseillère clientèle Professionnels BPACA Bayonne

Plus en détail

SOlidarité ENfants FAmilles (SOL EN FA)

SOlidarité ENfants FAmilles (SOL EN FA) SOlidarité ENfants FAmilles (SOL EN FA) Toutes les demandes sont présentées de façon anonyme, aux membres de la Commission Sociale. La solidarité enfant : intervient en cas de décès Hors Service Commandé,

Plus en détail

Baromètre UPS - CGPME «PME, les clés de l export» Conférence de presse 30 juin 2011

Baromètre UPS - CGPME «PME, les clés de l export» Conférence de presse 30 juin 2011 Baromètre UPS - CGPME «PME, les clés de l export» Conférence de presse 30 juin 2011 Sommaire Méthodologie Le dynamisme des TPE/PME françaises à l export Les TPE/PME françaises et leur prestataire de transport

Plus en détail

Enquête de satisfaction

Enquête de satisfaction Enquête de satisfaction Rouen Port lettre d information Synthèse et résultats 2011 Sommaire Chiffres Profils de lecteurs Les Lecteurs P. 2 P. 3 P. 4 Synthèse des résultats Notoriété Rubriques Satisfaction

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION 2015

ENQUETE DE SATISFACTION 2015 ENQUETE DE SATISFACTION 2015 2 Méthodologie L enquête de satisfaction annuelle a eu lieu du 23 février au 10 avril 2015. Elle inclut les appelants et les internautes qui ont sollicité le service d information

Plus en détail

Comment impliquer les salariés dans la gestion de leur épargne retraite?

Comment impliquer les salariés dans la gestion de leur épargne retraite? Comment impliquer les salariés dans la gestion de leur épargne retraite? Towers Watson Rodolphe Delacroix 26 février 2013 Tous les salariés n ont pas le même rapport au risque que James Bond mais tous

Plus en détail

PRÉOCCUPATIONS, ATTENTES ET PRÉVOYANCE DES TRAVAILLEURS NON SALARIÉS ET DES DIRIGEANTS DE TRÈS PETITES ENTREPRISES. Novembre 2014

PRÉOCCUPATIONS, ATTENTES ET PRÉVOYANCE DES TRAVAILLEURS NON SALARIÉS ET DES DIRIGEANTS DE TRÈS PETITES ENTREPRISES. Novembre 2014 PRÉOCCUPATIONS, ATTENTES ET PRÉVOYANCE DES TRAVAILLEURS NON SALARIÉS ET DES DIRIGEANTS DE TRÈS PETITES ENTREPRISES Novembre 2014 SOMMAIRE FICHE TECHNIQUE PROFIL DE L ECHANTILLON PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

TITRE I : TERMINOLOGIE

TITRE I : TERMINOLOGIE Version juin 2013 RÈGLEMENT DES PRÊTS À CONSENTIR PAR LE FONDS DU LOGEMENT DES FAMILLES NOMBREUSES DE WALLONIE (FONDS AB) À DES PROPRIÉTAIRES POUR LA RÉHABILITATION ET LA RESTRUCTURATION DE BIENS IMMOBILIERS

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CRÉDITS AUX MÉNAGES. Tableau de bord. 27 ème rapport annuel. Michel Mouillart Université Paris Ouest 29 janvier 2015

L OBSERVATOIRE DES CRÉDITS AUX MÉNAGES. Tableau de bord. 27 ème rapport annuel. Michel Mouillart Université Paris Ouest 29 janvier 2015 L OBSERVATOIRE DES CRÉDITS AUX MÉNAGES 27 ème rapport annuel Tableau de bord Michel Mouillart Université Paris Ouest 29 janvier 2015 La photographie des ménages détenant des crédits que propose la 27 ième

Plus en détail

Le regard des Français sur l investissement immobilier locatif. Ifop pour ideal-investisseur.fr

Le regard des Français sur l investissement immobilier locatif. Ifop pour ideal-investisseur.fr Le regard des Français sur l investissement immobilier locatif FG/MM N 114767 Contacts Ifop : Fabienne Gomant / Mathilde Moizo Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 juin 2006 AXA ANNONCE L ACQUISITION DE WINTERTHUR POUR UN MONTANT DE 12,3 MILLIARDS DE FRANCS SUISSES (7,9 MILLIARDS D EUROS) RENFORCEMENT DE LA POSITION DE LEADER D AXA

Plus en détail