AFRIQUE. Termes de Référence. 1. Date : 16 au 21 Août Période : Août 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AFRIQUE. Termes de Référence. 1. Date : 16 au 21 Août 2013. 2. Période : Août 2013"

Transcription

1 Termes de Référence AFRIQUE 1. Date : 16 au 21 Août Période : Août Nom de la mission: Formation des partenaires de MFS II / EA Sénégal sur les techniques de reboisement de rhizophora dans le delta du Saloum 4. WIA Participant (s) : Richard DACOSTA, Yakhya GUEYE, Ousmane SANE 5. WIA Project and Budget Line(s): MFS II / EA Coordination Globale et Concept WIA (ECW et EWS) 6. Objectif de la mission Renforcer les capacités des partenaires du Saloum dans le domaine du reboisement de Rhizophora sp. Identifier et valider les sites de reboisement de mangrove des partenaires Reboiser un ha de mangrove dans le site de démonstration 7. Activités DATE Samedi 17 et Dimanche Lundi ACTIVITES Formation sur l identification des sites de reboisement Formation sur le choix du matériel végétal Période de reboisement Interlignes et écartements Suivi des plantations Validation des sites de reboisement de AIV Dasselame et Sokone Validation des sites de reboisement de WAAME non (effectué) Mardi Reboisement de mangrove dans le site pilote (Sokone)

2 Contexte & Justification Mission Saloum A la suite de la visite de sites effectuée, en avril dernier, dans les iles du Saloum, une formation en technique de reboisement des mangroves a été programmée dans le courant du mois d Août C est ainsi que tous les partenaires de Ecosystem Alliance qui interviennent dans le reboisement de mangrove (Rhizophora sp) sont conviés à cette formation qui s est tenue à Foundiougne du 16 au 21 Août Il s agit de Dasselamé, ENDA, WAAME, SOKONE et de l IREF de Saint-Louis. Objectifs L objectif est de regrouper tous les partenaires du programme EA qui interviennent dans le reboisement de mangrove pour une harmonisation des méthodologies. De manière spécifique il s agit de : Renforcer les capacités des partenaires de pays dans le domaine du reboisement de Rhizophora sp. ; Identifier et valider les sites de reboisement de mangrove des quelques partenaires ; Reboiser un site test (champ école). Résultats attendus A la suite de cette séance de formation on espère atteindre les résultats suivants : L identification des sites de reboisement est faite, Le choix du matériel végétal et la période de reboisement sont connus ; Les interlignes et écartements sont respectés, Le suivi des plantations est maitrisé, Les sites de reboisement des partenaires locaux sont validés, Le reboisement de mangrove dans le site pilote est effectué.

3 Etaient présent à cette séance de renforcement de capacités la liste des personnes suivantes : Liste participants : Formation en technique de reboisement de mangrove dans le Saloum Aout 2013 Fatick Désignation Institution Contact Cheikh TRAORE WAAME Mamadou BAKHOUM DASSELAME Sidy KOR DASSELAME Samba FALL ENDA Ousmane GNING ENDA Moussa DIEME IREF Richard DACOSTA WIA Yakhya GUEYE WIA Ousmane SANE WIA Mamadou Awa DIENE Mairie/SOKONE Mamadou SARR WAAME Ibrahima DIOUF Mairie/SOKONE Photos 1&2 : Participants à la sortie de la formation & au lieu du déjeuner Apres la présentation des participants et de leurs attentes par rapport à la formation qui tourne autour des points de l ordre du jour à savoir : - Maitrises des techniques de reboisement plantations de Rhizophora, - Détermination du site, - Identification du matériel végétal, - Echange d expérience.

4 Le constat est que beaucoup de problèmes sont notés par rapport aux résultats obtenus jusqu ici dans la mise en œuvre des différents projets des partenaires du programme Ecosystem Alliance. Un rappel du programme EA au Sénégal a été fait pour mettre tous les participants à un même niveau de compréhension des enjeux. Déroulement de la séance La formation s est déroulée en deux étapes : - Une partie théorique en salle à Foundiougne (voir carte) pour deux jours (17 et 18 Août); - Une partie pratique qui consiste aux visites de sites : écartements interlignes séance de reboisement etc. et au reboisement test sur deux jours également (19 et 20). Partie théorique : présentation lors de la formation La présentation a porté sur les points suivants : Facteurs de dégradation des mangroves - Phénomènes naturels - Actions de l homme Raisons du reboisement - Restaurations des écosystèmes et de leurs services - Lutte contre l avancée de la mer - Nurseries et frayères - Augmentation des moyens de subsistance des populations Techniques de reboisement - Choix du site : idée de reboisement doit être partagée, (considérations techniques, politique et culturelle etc.) - Choix du matériel végétal : (vision, stratégie, plan d aménagement etc.) - Technique repiquage Choix du matériel végétal 3 espèces de Rhizophora (harrisonii, mangle et racemosa) Photo 3 : Matériel végétal

5 Ces trois espèces ne présentent pas trop de différence ; d où la nécessité de faire des études et recherches pour faciliter leur reconnaissance et faire la différenciation. Néanmoins on a pensé à une forme de différentiation suivant les paramètres : - Stratification, - Taille, feuillage, - Fruits, fleurs. L espèce la plus représentative étant le Rhizophora racemosa. D une étude sur le matériel végétal, on peut retenir comme information que la saison de reboisement se situe entre le mois d Août et septembre qui correspond à la période de maturité des propagules et au pic de pluviométrie. Les propagules matures se reconnaissent par les phénomènes suivants : - Elles tombent d elles-mêmes ou sont facilement détachables de leur coiffe ; - La coiffe est mature si elle vire au jaune ; - La couleur et la forme des propagules (bourgeons racinaires de couleur marron foncé) ; - Etc. Des questions ont été évoquées sur la pertinence de parler de pépinière de Rhizophora ; plutôt que de pratiquer le démariage des propagules. Quelques conseils pratiques pour un reboisement réussi Il faut chercher des propagules qui n ont pas commencé leur développement végétatif (germination), car elles sont très fragiles (surtout en leurs bourgeons apicaux) et elles sont difficilement transportables. Ne pas prendre non plus des propagules dont les bourgeons terminaux sont endommagés, il faut tenir en compte leur temps de séjour dans l eau. D où la nécessité de faire un tri et de le répéter si nécessaire. Le reboisement doit donc se faire au plus tard les deux jours qui suivent la date de récolte. Il faut éviter d immerger tout le temps les propagules ou bien de les laisser entièrement émerger. L idéal serait de les mettre là où la marée peut les toucher ou bien sous l ombre après les avoir bien amarrées. Technique de repiquage Il faut se fixer un objectif de reboisement : - zone de frayère, lieu de développement d AGR etc., d où la nécessité de s entendre sur les écartements et les interlignes avec les différentes parties prenantes. - La technique consiste à prendre au moins des cordes et bien les tendre ; - Faire des marques et suivre les écartements (1 à 1.5m) désirés ; - Faire de préférence le reboisement en marée basse ; - Le travail de préparation doit se faire en terre ferme avant d attacher les cordes aux perches ; - Les personnes chargées d alimenter en propagules doivent venir de devant pour ne pas gâcher le travail déjà effectué. - Etc. Un reboisement dense correspond à un de 25/25cmou 50/50cm 1(écartement)/1.5 (interligne) conseillé pour ce travail La partie rouge (bourgeon racinaire) est celle la même qui doit être mise en boue.

6 Photo 4 : Ecartement et interligne lors du repiquage Evaluation A l aide d un GPS on mesure la surface reboisée suivant l écartement et l alignement ou suivant le nombre de propagules mis en boue. C est pourquoi les participants ont été conscientisés sur la nécessité de prendre des coordonnées Gps pour le suivi du reboisement. Taux de reprise se calcule après la fin de la saison des pluies, c est le rapport entre la quantité de propagules plantée de celle qui a effectivement germée. Taux de reprise = propagule reboisé/propagule germé Le taux de succès est apprécié en saison sèche. Suggestions&recommandations des participants à l issue de la phase théorique Problème de communication de selon certains participants (Sokone) ; Nécessité de reproduire ce genre de renforcement de capacités chaque année selon d autres ; Excellentes conditions de travail réitérées par WIA ; Faires des activités commune ex lors du suivi entre acteurs Suggestions choix des sites lieu de formation plus accessible amélioration de l organisation Appropriation et suivi du projet par les populations Le retard accusé par la formation si on considère les critères de choix du site.

7 Phase de terrain Une visite de sites a eu lieu entre Dasselamé et Sokone. Ces visites ont permis aux stagiaires de mieux appréhender les choses apprises à Foundiougne notamment la nécessité de aire le choix du site en période opportune. Cet exercice a aussi permis aux stagiaires de mieux appréhender les informations théoriques apprises les deux jours précédents. Coordonnées des sites visités X Y Lieu Caractérisation Foundiougne Site de formation Sokone Site Traversé Dasselame Site visité Djilor Site visité Visité Test 1 Site visité Lumtioucoul Site visité Toubacouta Site Traversé Passy Site Traversé Kairaba Hotel Site d'hébergement Photos 5&6 : validation de sites partenaires et recherche de site de reboisement test A l issu de cette fastidieuse journée, le site de Sokone a été retenu pour abriter les séances de reboisement test pour clôturer cette séance.

8 Reboisement de site test à Sokone Coordonnées du site reboisé près de Sokone X Y Lieu Caractérisation Sokone point reboisement 1 Site Reboisé Sokone point reboisement 2 Site Reboisé Sokone point reboisement 3 Site Reboisé Sokone point reboisement 4 Site Reboisé Sokone point reboisement 5 Site Reboisé Sokone point reboisement 6 Site Reboisé Sokone point reboisement 11 Site Reboisé Sokone point reboisement 12 Site Reboisé Sokone point reboisement 14 Site Reboisé Sokone point reboisement 16 Site Reboisé Sokone point reboisement 17 Site Reboisé Sokone point reboisement 18 Site Reboisé Photos 7 à 9 : Préparation du reboisement (tri propagule, cordes, attente de marée etc.)

9 Photos 10 à 13 : Séance de reboisement (corde, repiquage, alimentation propagules etc.) Calendrier prévisionnel des Campagnes de reboisement 2013 Désignation Localité Superficie Date WAAME Région de Fatick 4 ha 4 15 Sept Dasselame Région de Fatick 100 ha 24 Aug 30 Sept ENDA Région de Fatick - 12 Sept WIA/CR Fatick Région de Fatick 150 ha 4 15 Sept WIA/IREF St-Louis Région de Saint-Louis 35 ha 26 Aug 9 Sept

10 Graphe de résumé de la visite

EVALUATION FINALE SEN/025. Programme de Santé de Base dans les régions nord du Sénégal

EVALUATION FINALE SEN/025. Programme de Santé de Base dans les régions nord du Sénégal EVALUATION FINALE SEN/025 Programme de Santé de Base dans les régions nord du Sénégal FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Sénégal Programme de Santé de Base dans

Plus en détail

DISPONIBILITE SUR VOLS SPECIAUX ET CONTINGENTES pour séjours de 8 jours EN DATE DU 30/12/2016 AU DEPART DE BORDEAUX

DISPONIBILITE SUR VOLS SPECIAUX ET CONTINGENTES pour séjours de 8 jours EN DATE DU 30/12/2016 AU DEPART DE BORDEAUX décembre 2 016 1 janvier 2 017 Vendredi 20 Vendredi 27 février 2 017 Samedi 18 Samedi 25 Vendredi 3 Vendredi 10 Vendredi 17 Vendredi 24 Mardi 14 mars 2 017 Samedi 4 Samedi 11 Samedi 18 Samedi 25 Page 1

Plus en détail

Les mangroves de Mauritanie face aux défis d changements climatiques

Les mangroves de Mauritanie face aux défis d changements climatiques Les mangroves de Mauritanie face aux défis d des changements climatiques Mallé DIAGANA Chargé de Programmes Biodiversité et Coordination Scientifique Parc National du Diawling Nouakchott Mauritanie & Ingo

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT

FONDAMENTAUX DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT UNITED NATIONS NATIONS UNIES AFRICAN INSTITUTE FOR ECONOMIC DEVELOPMENT AND PLANNING INSTITUT AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE PLANIFICATION (IDEP) FONDAMENTAUX DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Une réflexion et une action partagées sur des réponses technologiques adaptées au «!bien!vivre à domicile!»

Une réflexion et une action partagées sur des réponses technologiques adaptées au «!bien!vivre à domicile!» Projet Une réflexion et une action partagées sur des réponses technologiques adaptées au «!bien!vivre à domicile!» Retour sur les Travaux du groupe BiVACS «Quelles technologies pour maintenir / développer

Plus en détail

JANVIER Horaire de pleine mer. Accès possible Mercredi h30 06h40 08h20. Mercredi h56 19h10 20h50

JANVIER Horaire de pleine mer. Accès possible Mercredi h30 06h40 08h20. Mercredi h56 19h10 20h50 JANVIER 2015 aux Mercredi 21 103 12.60 07h30 06h40 08h20 Mercredi 21 106 12.55 19h56 19h10 20h50 Jeudi 22 109 13.00 08h16 07H50 08H50 07h20 09h30 Jeudi 22 109 12.75 20h42 20h30 20h50 19h50 21h40 Vendredi

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES?

METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES? METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES? La démarche de contrôle interne est permanente Toute démarche de contrôle interne doit être initiée

Plus en détail

F A T I C K SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Fatick

F A T I C K SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Fatick F A T REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

République du Sénégal Ministère de l Environnement et du Développement durable

République du Sénégal Ministère de l Environnement et du Développement durable République du Sénégal Ministère de l Environnement et du Développement durable Agence nationale De la Grande Muraille verte (ANGMV) www.grandemurailleverte.org / +221 33 859 0531 Villa 10623 Bis, Sacré-Cœur

Plus en détail

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE Objectif général L objectif général de ce programme de développement est d atteindre une production de qualité, de 1000 tonnes de café marchand,

Plus en détail

Compte rendu journée thématique du 06 février 2014

Compte rendu journée thématique du 06 février 2014 Compte rendu journée thématique du 06 février 2014 Le jeudi 06 février 2014, a eu lieu la troisième dans les locaux d IED Afrique la troisième rencontre thématique du développement agricole et rural (DAR)

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME 2 novembre 2000 CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME Troisième réunion thématique ad hoc Rio de Janeiro, 14-15 décembre 2000 Point 4.1 de l ordre du jour provisoire Le point sur l évaluation sur cinq ans

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

Formations 2 ème semestre 2012

Formations 2 ème semestre 2012 Formations 2 ème semestre 2012 Responsables, Bénévoles, Salariés du sport drômois Ensemble, nous sommes plus forts dans nos territoires Nos partenaires CONTACT CDOS DROME Maison des bénévoles du sport

Plus en détail

Mission du mois de juillet 2013 Chef de projet prévention en milieu scolaire

Mission du mois de juillet 2013 Chef de projet prévention en milieu scolaire Mission du mois de juillet 2013 Chef de projet prévention en milieu scolaire Cette mission, du mois de juillet 2013, s est inscrite dans la continuité de celle menée au mois d avril 2013 qui consistait

Plus en détail

TRAME DE REDACTION DU PROJET

TRAME DE REDACTION DU PROJET APPEL A PROJETS 2018 Coopérations européennes et internationales TRAME DE REDACTION DU PROJET Ce modèle n est qu un modèle. Il n est pas parfait mais il vous offre la possibilité de mieux comprendre ce

Plus en détail

CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE

CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE SESSIONS 2- FORMATION DES COMEDIENS : JEU ET ENJEUX DE L ACTEUR PROGRAMME EN 10 JOURS - du 29 février au 11 mars 2016 - Mussidan (Dordogne)

Plus en détail

CIRCULAIRE DGER/SDI/C2010-2018 Date: 02 novembre 2010

CIRCULAIRE DGER/SDI/C2010-2018 Date: 02 novembre 2010 MINISTERE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l enseignement supérieur, de la recherche et de l innovation Sous-direction

Plus en détail

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté.

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté. TERMES DE REFERENCE Recrutement d un(e) consultant national(e) pour la l assistance de la Cour des Comptes dans la finalisation et la mise en œuvre de sa stratégie de 1- Informations générales: Type de

Plus en détail

Concevoir, piloter et évaluer un projet

Concevoir, piloter et évaluer un projet Gestion de projet Concevoir, piloter et évaluer un projet Objectifs Acquérir des outils en méthodologie de projet afin de renforcer vos capacités à concevoir, piloter et évaluer un projet de solidarité

Plus en détail

Démarche de développement des. transformation Lean

Démarche de développement des. transformation Lean Démarche de développement des compétences des cadres pour une transformation Lean Stéphanie Thibert, Richard Cloutier et Pierre Collerette Direction des ressources humaines Le 23 mai 2014 Contexte initial

Plus en détail

K E D O U G O U SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kédougou

K E D O U G O U SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kédougou K E D REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

! " #$%%& Présentation du territoire

!  #$%%& Présentation du territoire ! " #$%%& Présentation du territoire Créé le 18 septembre 2000 le Pays Cœur Entre-deux-Mers est composé de 71 communes regroupées en 7 intercommunalités aux portes de Bordeaux sur la rive droite de la

Plus en détail

PROJET OIBT / CITES/UE «Inventaire de Pericopsis elata (Afrormosia) dans une forêt de production au Congo en vue de sa gestion durable»

PROJET OIBT / CITES/UE «Inventaire de Pericopsis elata (Afrormosia) dans une forêt de production au Congo en vue de sa gestion durable» PROJET OIBT / CITES/UE «Inventaire de Pericopsis elata (Afrormosia) dans une forêt de production au Congo en vue de sa gestion durable» République du Congo/Ministère du Développement Durable de l Economie

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE Pays/nom du projet: N du projet (le cas échéant) : FORMULAIRE DE DEMANDE Organisation de mise en œuvre : Approbation (Organisation/syndicat national de demande) : Période du projet (années) : Période de

Plus en détail

Chancre à Nectria. Prophylaxie La suppression des rameaux porteurs de chancres est indispensable à la réduction

Chancre à Nectria. Prophylaxie La suppression des rameaux porteurs de chancres est indispensable à la réduction rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant de vergers situés en Loire-Atlantique, Maine-et-Loire et en Sarthe.

Plus en détail

Les épreuves portant sur les enseignements technologiques en STL- Biotechnologies

Les épreuves portant sur les enseignements technologiques en STL- Biotechnologies Les épreuves portant sur les enseignements technologiques en STL- Biotechnologies Nom de l épreuve Caractéristiques Documentation/ source CBSV Programme 1ere et T de CBSV Note de service 2012-033 du 5/3/2012

Plus en détail

LE PGEM DE MOOREA. Annick Suberbie-Cousy Lycée Aorai

LE PGEM DE MOOREA. Annick Suberbie-Cousy Lycée Aorai LE PGEM DE MOOREA Annick Suberbie-Cousy Lycée Aorai Une situation qui s inscrit dans le 2ème sujet d étude de géographie du programme de terminale 2. Acteurs et enjeux de l aménagement des territoires

Plus en détail

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon e-mage S@nté LR présenté par l ARS porté par le CHU de Nîmes et le CHU de Montpellier 2nde Journée du programme «Télémédecine» de l ASIP Santé» Paris - 3 mai 2012 Chantier médical

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE SEMESTRIEL DU PROGRAMME PROFEIS SENEGAL Janvier Juin 2007

RAPPORT TECHNIQUE SEMESTRIEL DU PROGRAMME PROFEIS SENEGAL Janvier Juin 2007 AGRECOL AFRIQUE BP 347 THIES Sénégal Tél. 221 951 42 06 Fax 221 951 53 37 Email : agrecol@sentoo.sn Site web: www.agrecol-afrique.org RAPPORT TECHNIQUE SEMESTRIEL DU PROGRAMME PROFEIS SENEGAL Janvier Juin

Plus en détail

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE I - CONTEXTE Les membres de l Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaitent valoriser

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

- DOSSIER D INVITATION

- DOSSIER D INVITATION - DOSSIER D INVITATION CHALLENGE FRANCE BMX 3 ème manche ZONE NORD EST Saison 2016 SCHWENHEIM(ALSACE) 4 & 5 JUIN 2016 TOUTES LES INFOS du CHALLENGE SUR WWW.VCUS.FR cliquez sur l affiche sur la page d accueil

Plus en détail

Mobilité des acteurs de jeunesse

Mobilité des acteurs de jeunesse FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2015 Mobilité des acteurs de jeunesse #ERASMUSPLUS MOBILITÉ Action clé 1 : Mobilité des individus à des fins d apprentissage Références Critères

Plus en détail

F A T I C K SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Fatick

F A T I C K SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Fatick F A T REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP)

Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP) Atelier-formation «Planification des activités de suivi-évaluation et évaluation de la situation de référence socio-économique» Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP) Note conceptuelle et agenda

Plus en détail

Les rapports de genre dans l'accès à la terre et son contrôle

Les rapports de genre dans l'accès à la terre et son contrôle Les rapports de genre dans l'accès à la terre et son contrôle G.T. 1 : le Monde selon les Femmes Document issu de 3 sources : 1. Recommandations du groupe GESA de la CFD sur " l'accès et le contrôle des

Plus en détail

Rapport sur le reboisement à Adéane, Baghagha et Bandial 18 septembre 2006 sac de 50 kg 300 propagules

Rapport sur le reboisement à Adéane, Baghagha et Bandial 18 septembre 2006 sac de 50 kg 300 propagules Rapport sur le reboisement à Adéane, Baghagha et Bandial 18 septembre 2006 sac de 50 kg 300 propagules La régression de la mangrove en Casamance est due aux effets combinés de plusieurs facteurs à savoir

Plus en détail

Guide de prise en charge des orphelins et enfants rendus vulnérables par le VIH / Sida au Sénégal

Guide de prise en charge des orphelins et enfants rendus vulnérables par le VIH / Sida au Sénégal Guide de prise en charge des orphelins et enfants rendus vulnérables par le VIH / Sida au Sénégal élaboré sous la coordination de Ngagne Mbaye et Charles Becker Dakar février 2006 Illustrations du Guide

Plus en détail

PROGRAMME PROVISOIRE DE L ATELIER DE CONCERTATION POUR UN DIALOGUE SUR LA RESPONSABILITE SOCIETALE (RSE) DANS LES INDUSTRIES MINIERES

PROGRAMME PROVISOIRE DE L ATELIER DE CONCERTATION POUR UN DIALOGUE SUR LA RESPONSABILITE SOCIETALE (RSE) DANS LES INDUSTRIES MINIERES 7, 8 ET 9 Novembre 2016 - Dakar, SENEGAL PROGRAMME PROVISOIRE DE L ATELIER DE CONCERTATION POUR UN DIALOGUE SUR LA RESPONSABILITE SOCIETALE (RSE) DANS LES INDUSTRIES MINIERES LUNDI 7 NOVEMBRE : FORMATION

Plus en détail

OBJECTIFS. A l issue de la formation, un sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

OBJECTIFS. A l issue de la formation, un sauveteur secouriste du travail doit être capable de : FORMATION SST RECYCLAGE : SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL DATE DE L'ACTION DE FORMATION: voir calendrier ou à la demande pour les entreprises souhaitant créer un groupe OBJECTIFS Un sauveteur secouriste

Plus en détail

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION EN REGION AUVERGNE

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION EN REGION AUVERGNE GROUPE REGIONAL AUVERGNE SUR LES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES ATELIER 1 : Mobilisation des acteurs et communication CAMPAGNE DE SENSIBILISATION EN REGION AUVERGNE GROUPE REGIONAL AUVERGNE SUR LES PLANTES

Plus en détail

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité.

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Logistique Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques du métier de logisticien : présenter et analyser

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE EN ALSACE 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE EN ALSACE 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE EN ALSACE 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE SOMMAIRE L OFFRE DE 1SERVICE FINANCIER Le microcrédit professionnel 5 Le microcrédit pour l emploi salarié 10 2 L OFFRE DE SERVICE

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 3.12 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 1.0 ÉNONCÉ La Commission scolaire des Navigateurs considère que la communication est une partie intégrante de sa gestion. En conséquence,

Plus en détail

TROISIEME REUNION DES COMITES CONSULTATIFS DE L ARREC Mai 2013 Hotel EDA-OBA, Lome, TOGO PROGRAMME

TROISIEME REUNION DES COMITES CONSULTATIFS DE L ARREC Mai 2013 Hotel EDA-OBA, Lome, TOGO PROGRAMME SESSION 1 : EXAMEN DES RAPPORTS PROVISOIRES DES ETUDES DE REGULATION Lundi 06 au Jeudi 09 mai 2013 Lot 1 Activité 1 Développement d un plan stratégique sur 5 ans pour l ARREC Activité 2 Développement d

Plus en détail

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : sa gestion»

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : sa gestion» Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes Formations thématiques : Afin que les formations répondent au mieux à vos besoins, ou pour toute demande de formation sur-mesure, nous

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION

SYNTHESE DE L EVALUATION SYNTHESE DE L EVALUATION I. Contexte de l action II. III. La Guilde avait initié, dans les années 80, des dotations aux actions des petites ONG qui venaient présenter leurs actions dans le cadre du Forum

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE DE SCIENCES JURIDIQUES ET POLITIQUES ------------------------------------------

REPUBLIQUE DU SENEGAL UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE DE SCIENCES JURIDIQUES ET POLITIQUES ------------------------------------------ REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE UNIVERSITE GASTON BERGER DE SAINT-LOUIS ---------------------------- UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE DE SCIENCES JURIDIQUES

Plus en détail

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne!

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne! Master RSE Avec les master-classes Institut RSE Management, vous pouvez être assuré de faire partie de la communauté des professionnels du reporting RSE qui font avancer la performance de leur entreprise.

Plus en détail

INVESTIR UTILE #1 (2006) : REBOISEMENT COMMUNAUTAIRE AU CHILI

INVESTIR UTILE #1 (2006) : REBOISEMENT COMMUNAUTAIRE AU CHILI INVESTIR UTILE #1 (2006) : REBOISEMENT COMMUNAUTAIRE AU CHILI La contribution IU1 a permis d apporter les fonds initiaux nécessaires au fonds rotatoire pour la mise en place des premières plantations et

Plus en détail

COURS CROIX-ROUGE NIVEAU 1 SAMEDI À 9 H ET LUNDI 17 H

COURS CROIX-ROUGE NIVEAU 1 SAMEDI À 9 H ET LUNDI 17 H COURS CROIX-ROUGE NIVEAU 1 SAMEDI À 9 H ET LUNDI 17 H LES COURS COMMENCENT LE SAMEDI 14 MAI À 9 H LE DEUXIÈME COURS EST LE SAMEDI 21 MAI À JEAN-DU-NORD À 9 H SEULEMENT VOTRE CALENDRIER POUR LE GROUPE DÉBUTANT

Plus en détail

Appel à projets R&D Tri et Recyclage Déchets d Eléments d Ameublement (DEA)

Appel à projets R&D Tri et Recyclage Déchets d Eléments d Ameublement (DEA) Appel à projets R&D Tri et Recyclage Déchets d Eléments d Ameublement (DEA) Date limite de dépôt du dossier sur DEMATISS : vendredi 13 juin 2014 à 16h00 Attention : le coordinateur dépose le projet et

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Ŕ Un But Ŕ Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA

Plus en détail

SEMINAIRE INTERNATIONAL

SEMINAIRE INTERNATIONAL SOUS LE HAUT PATRONAGE DU MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE LA PROTECTION DE LA NATURE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DU CAMEROUN (MINEPDED) SEMINAIRE INTERNATIONAL THEME «Évolution des systèmes d évaluation

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION DES FACILITATEURS DE L APPROCHE «ANALYSE ET DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS» (ADM) POUR LE PROJET ACTION CONTRE LA DÉSERTIFICATION

ATELIER DE FORMATION DES FACILITATEURS DE L APPROCHE «ANALYSE ET DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS» (ADM) POUR LE PROJET ACTION CONTRE LA DÉSERTIFICATION ATELIER DE FORMATION DES FACILITATEURS DE L APPROCHE «ANALYSE ET DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS» (ADM) POUR LE PROJET ACTION CONTRE LA DÉSERTIFICATION Kaya, Burkina Faso 28 Novembre au 2 Décembre 2016 Page

Plus en détail

La cartographie participative comme solution technique pour la gestion participative des ressources naturelles : Description de la démarche

La cartographie participative comme solution technique pour la gestion participative des ressources naturelles : Description de la démarche PROJET «RESERVE DE BIOSPHERE TRANSFRONTALIERE DU DELTA DU MONO» La cartographie participative comme solution technique pour la gestion participative des ressources naturelles : Description de la démarche

Plus en détail

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar D A K REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Ordre de service d'action

Ordre de service d'action Ordre de service d'action Direction générale de l'enseignement et de la recherche Service de l'enseignement technique Sous-direction des politiques de formation et d'éducation Bureau des diplômes de l'enseignement

Plus en détail

Un nouvel horizon pour la Côtière

Un nouvel horizon pour la Côtière Un nouvel horizon pour la Côtière Édito En menant à bien le projet d espace aquatique désiré depuis près de 25 ans, la Communauté de communes de Miribel et du Plateau a démontré sa capacité à être au plus

Plus en détail

Appel à propositions pour subventions du PREE

Appel à propositions pour subventions du PREE Appel à propositions pour subventions du PREE Dans le but de poursuivre la dynamique de la 1 e phase du PREE et dans l attente de financements conséquents auprès de la MAVA et de l UEMOA pour la mise en

Plus en détail

«PROGRAMME D INCUBATION A L ENTREPRENEURIAT» VOLET JEUNES EN MILIEU SCOLAIRE

«PROGRAMME D INCUBATION A L ENTREPRENEURIAT» VOLET JEUNES EN MILIEU SCOLAIRE CENTRE D ETUDES ET DE MANAGEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL - AFRIQUE 01 BP 607 OUAGADOUGOU 01-TEL : 75 84 58 19/69 11 59 11/25 45 54 54 Situation géographique : Immeuble Agence de la dignité de BOA, Cissin

Plus en détail

Programme de Recherche Sucrière du Groupe des Etats ACP

Programme de Recherche Sucrière du Groupe des Etats ACP Programme de Recherche Sucrière du Groupe des Etats ACP Projet 2.4 Rapport de mission à Zuénoula, Cote d Ivoire du 06 au 13 avril 2013 M. Mohan Teeluck Département de l irrigation MSIRI INTRODUCTION Le

Plus en détail

Comment me repérer dans le temps?

Comment me repérer dans le temps? Comment me repérer dans le temps? Le temps 1 1 Observe et dis ce que tu vois sur ces dessins. 2 Indique la lettre de l image qui correspond : 1. au petit-déjeuner : 4. à l arrivée à l école : 2. au lever

Plus en détail

L Outil de pilotage des vins de cépage

L Outil de pilotage des vins de cépage > Dossier de synthèse - Mars 2015 L Outil de pilotage des vins de cépage www.outil-pilotage-vins-cepage.com Sommaire CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L OUTIL... 3 Objectifs de l Outil de pilotage des vins de cépage

Plus en détail

Catalogue de formations - 2015

Catalogue de formations - 2015 PREVITECH BP 40682 27006 EVREUX CEDEX FRANCE Téléphone : 09 51 61 31 49 Email : contact@previtech.fr Web : www.previtech.fr Catalogue de formations - 2015 Sommaire L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

I - FICHE D IDENTIFICATION DU PROJET. Nom : Établissement : Tél. : Courriel : Date et signature :

I - FICHE D IDENTIFICATION DU PROJET. Nom : Établissement : Tél. : Courriel : Date et signature : I - FICHE D IDENTIFICATION DU PROJET Réf. NanoQuébec (ne pas remplir) : Titre court du projet : Durée du projet : mois (max. 6 mois) Contact principal : Nom : Établissement : Tél. : Courriel : Date et

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL

CALENDRIER PREVISIONNEL Formation des Cadres et futurs Cadres de la filière automobile en région Nord Pas de Calais et Picardie CALENDRIER PREVISIONNEL 1/2 journée TITRE DE NIVEAU II RNCP «Responsable en Management d Unité et/ou

Plus en détail

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Fiche Action 5 : Management des ressources humaines (RH) 1 SOMMAIRE I. PLAN

Plus en détail

Date et lieu de naissance NOM COMMUNIQUE. L Etat-Major général des Armées communique :

Date et lieu de naissance NOM COMMUNIQUE. L Etat-Major général des Armées communique : COMMUNIQUE L Etat-Major général des Armées communique : Les élèves dont les noms suivent sont déclarés admis en classe de Sixième des Ecoles Militaires Préparatoires de Saint-Louis, Bingerville (Côte d

Plus en détail

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF).

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF). REFERENTIEL INTERNE DE FORMATION ET DE CERTIFICATION RELATIF A L UNITE DE PEDAGOGIE INITIALE COMMUNE DE FORMATEUR PREAMBULE Les dispositions du présent référentiel sont prises en application de l arrêté

Plus en détail

Poissons du lac Tanganyika

Poissons du lac Tanganyika Voyages Bio Sous-Marine Avec le concours de Poissons du lac Tanganyika du 11 au 27 avril 2015 avec Patrick Louisy Neolamprologus brichardi, Neolamprologus tretocephalus, Neolamprologus leleupi P. Louisy

Plus en détail

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Objectif Assurer un des achats utiles, efficaces et respectueux de l environnement pour des produits, des services, des marchandises ou des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

HôtelSomatel, monté aurore, Yaoundé, Cameroun 30 et 31 mai 2016

HôtelSomatel, monté aurore, Yaoundé, Cameroun 30 et 31 mai 2016 SEMINAIRE INTERNATIONAL SUR LE THEME " PROMOTION DES COOPERATIVES DE SANTE EN AFRIQUE, UNE STRATEGIE POUR L ATTEINTE DU TROSIEME OBJECTIFDES OBJECTIFS DU DEVELOPPEMENT DURABLE" Partenaires Conférence Panafricaine

Plus en détail

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rapport de mission Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rwanda du 26 août au 02 septembre 2012 ROPPA avec l appui technique

Plus en détail

REFLEXION EXPLORATOIRE SUR UN REFERENTIEL DE FORMATION DES ACTEURS DU CAR POUR LA REGION DE DIOURBEL

REFLEXION EXPLORATOIRE SUR UN REFERENTIEL DE FORMATION DES ACTEURS DU CAR POUR LA REGION DE DIOURBEL 1 II e CONFERENCE INTERNATIONALE DU RESEAU «FORMATION AGRICOLE ET RURALE» (FAR) «Rôle des acteurs dans l orientation et le fonctionnement des dispositifs de formation rurale pour le développement» TUNIS

Plus en détail

Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales

Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales 1 / Historique de la démarche, contexte et motivations Le but Première

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE BUREAU REGIONAL DE L APIX A KAOLACK

FICHE TECHNIQUE BUREAU REGIONAL DE L APIX A KAOLACK FICHE TECHNIQUE BUREAU REGIONAL DE L APIX A KAOLACK - Photo de la zone (Carte de la région à reproduire) Le bureau régional de l APIX à Kaolack couvre les zones de Fatick, Kaffrine et Kaolack. Cette fiche

Plus en détail

L audit genre du PSE du Laos : une expérience de Plan International

L audit genre du PSE du Laos : une expérience de Plan International L audit genre du PSE 2011-2015 du Laos : une expérience de Plan International Michelle Perrot, PLAN France 17/12/2013 Contexte international L éducation des filles: une priorité de UNGEI et du PME la campagne

Plus en détail

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9 Résumé Lux-Development (LuxDev) est le bras opératif de l aide bilatérale de Luxembourg. En 2009, LuxDev a déboursé et géré plus de 70 millions dans les dix pays partenaires du Luxembourg pour l aide bilatéral.

Plus en détail

Emplois compétences 2014 LANGueS ÉTRANGÈReS

Emplois compétences 2014 LANGueS ÉTRANGÈReS Emplois compétences 2014 LANGueS ÉTRANGÈReS INTENSIF - BINÔME - BLENDED LEARNING - I MERSION LES SALONS INTERNATIONAUX ACCUEIL DE LA CLIENTÈLE ÉTRANGÈRE PRESENTATIONS AND MEETINGS NÉGOCIER À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie. Audit externe CAHIER DES CHARGES

Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie. Audit externe CAHIER DES CHARGES Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie, province Sud 11 rue Guynemer 98 800 Nouméa Tél : (+687) 23 69 69 Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie Audit externe CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

PROJETS APPEL À. «Lien social et autonomie des personnes vulnérables»

PROJETS APPEL À. «Lien social et autonomie des personnes vulnérables» APPEL À PROJETS 2016 «Lien social et autonomie des personnes vulnérables» Lancement : 19 février 2016 Clôture des candidatures : 1 er avril 2016 Communication des résultats : 27 mai 2016 LA FONDATION POUR

Plus en détail

Compte rendu du Réunion du bureau

Compte rendu du Réunion du bureau Compte rendu du 06-06-2017 Réunion du bureau Lieu : Salle du Conseil de la MJC Confluence Début à 19h05. Fin à 20h40. Présents : Véronique Faure Ariane Frossard Rosalie Gueye Françoise Humbert Henri Kuntz

Plus en détail

Programme personnalisé de soins (PPS)

Programme personnalisé de soins (PPS) Programme personnalisé de soins (PPS) FÉVRIER 2012 Définition et objectifs Le PPS est un outil opérationnel proposé aux professionnels de santé pour organiser et planifier le parcours de soins des personnes

Plus en détail

T I T R E D U P R O J E T

T I T R E D U P R O J E T SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT D EVALUATION (Spécifier à mi-parcours ou finale) (Ce modèle de rapport doit être annexé aux TDR des évaluations) T I T R E D U P R O J

Plus en détail

Relevé des conclusions

Relevé des conclusions Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Atelier de lancement du processus "Dialogue Inclusif Pays" Cotonou (Bénin), 28-30 Août Relevé des conclusions 1. Du 28 au 30 août s

Plus en détail

Consultations pour les marchés. d agences tronçons. et d évènementiel. Vendredi 17 juin 2016

Consultations pour les marchés. d agences tronçons. et d évènementiel. Vendredi 17 juin 2016 Consultations pour les marchés d agences tronçons et d évènementiel Vendredi 17 juin 2016 Ordre du jour Introduction Organisation Les marchés de mise en œuvre de la communication de proximité (agences

Plus en détail

LE LIVRET. des enseignants 2015-2016. La réduction et le tri des déchets à destination des scolaires

LE LIVRET. des enseignants 2015-2016. La réduction et le tri des déchets à destination des scolaires LE LIVRET des enseignants 2015-2016 La réduction et le tri des déchets à destination des scolaires 2 Mesdames et Messieurs les Directeurs, Directrices et professeurs des écoles, Les ambassadeurs du tri

Plus en détail

COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE du 14 Décembre 2008 à Marseille F.D.M. Fédération des Dahiras Mourides.

COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE du 14 Décembre 2008 à Marseille F.D.M. Fédération des Dahiras Mourides. COMPTE RENDU ASSEMBLEE GENERALE du 14 Décembre 2008 à Marseille 14/12/2008 F.D.M Fédération des Dahiras Mourides. Ordre du jour L Assemblée Générale 2008 de la fédération a eu lieu le Dimanche 14 Décembre

Plus en détail

FICHE D'EXPÉRIENCE AIRE MARINE PROTEGEE DE JOAL FADIOUTH. SENEGAL. Par Abdou Karim Sall SESSIONS TERRE CITOYENNE DE GUERANDE.

FICHE D'EXPÉRIENCE AIRE MARINE PROTEGEE DE JOAL FADIOUTH. SENEGAL. Par Abdou Karim Sall SESSIONS TERRE CITOYENNE DE GUERANDE. FICHE D'EXPÉRIENCE AIRE MARINE PROTEGEE DE JOAL FADIOUTH. SENEGAL SESSIONS TERRE CITOYENNE DE GUERANDE Par Abdou Karim Sall Président de l'amp (Aire Maritime Protégée) Septembre 2013 I. Contexte et justification

Plus en détail

Etats des lieux et identification des besoins de suivi à l échelle du bien inscrit au patrimoine mondial

Etats des lieux et identification des besoins de suivi à l échelle du bien inscrit au patrimoine mondial Offre de stage Etats des lieux et identification des besoins de suivi à l échelle du bien inscrit au patrimoine mondial Lagons de Nouvelle Calédonie : diversité récifale et écosystèmes associés Conservatoire

Plus en détail

La gestion des archives à la Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale

La gestion des archives à la Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale La gestion des archives à la Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale Par Abdoulaye THIOYE Responsable des archives CBAO SENEGAL Historique de la CBAO La Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale

Plus en détail

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017.

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017. Appel à Projets 2016 Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) s engage à soutenir le développement des initiatives locales d'éducation

Plus en détail

MARATHON EIFFAGE DE L AUTOROUTE DE DAKAR

MARATHON EIFFAGE DE L AUTOROUTE DE DAKAR MARATHON EIFFAGE DE L AUTOROUTE DE DAKAR 13 et 14 février 2016 sur l Autoroute de l Avenir Dakar-Diamniadio-AIBD Dossier de presse LA COURSE EIFFAGE DE L AUTOROUTE DE DAKAR Nom officiel de l évènement

Plus en détail