Plan d action pour l école publique genevoise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d action pour l école publique genevoise"

Transcription

1 Plan d action pour l école publique genevoise Présentation de Charles Beer, Conseiller d Etat en charge du DIP Conférence de presse - jeudi 12 mai 2005

2 Pourquoi un plan d action? Depuis plusieurs années, malgré l engagement quotidien de l ensemble des collaboratrices et collaborateurs du DIP, l instruction publique genevoise fait face à des difficultés importantes : perte de confiance dans le système Remise en cause du système d évaluation du primaire et de l organisation du cycle d orientation. défaut de cohérence du système éducatif En 2003, 700 élèves à la fin du cycle d orientation n ont pas les compétences jugées suffisantes pour accéder directement à une filière de l enseignement postobligatoire. performances scolaires moyennes Selon les indicateurs du SRED, entre 15% et 20% des élèves de 9ème année n atteint pas un niveau de compétence suffisant en lecture et en mathématiques.

3 Pourquoi un plan d action? En vue de renforcer la qualité et la cohérence du système scolaire, mais aussi de rétablir la confiance, il a été décidé de mettre un plan de mesures qui se fonde sur : plus d une centaine de visites et de rencontres avec le corps enseignant au sein des établissements et des échanges réguliers avec les directions l analyse des indicateurs de l enseignement (SRED) et les résultats des enquêtes internationales la mise en œuvre d un espace romand de formation (PECARO) et la définition de standards de compétences nationaux à la fin de la 9ème année (HarmoS) Il s inscrit dans le cadre politique fixé par les 13 priorités pour l instruction publique genevoise présentées au début de l année 2005.

4 Enseignement primaire Pour l enseignement primaire, mise en oeuvre immédiate : Dès la rentrée 2005, sortie de la longue phase de rénovation pour entrer dans une école primaire où les innovations qui ont permis des avancées efficaces sont des acquis pour la suite un seul système d évaluation pour toutes les écoles du canton Dès la rentrée 2006, une seule organisation de la scolarité primaire pour toutes les écoles du canton

5 Enseignement primaire Dès la rentrée 2005, un seul système d évaluation pour toutes les écoles du canton. La mise en place d un système d évaluation unique et stabilisé implique le passage à une évaluation trimestrielle à six niveaux, traduite en notes notamment pour le français et les mathématiques, de la troisième à la sixième primaire. La direction de l enseignement primaire, en lien avec les associations professionnelles et de parents, est chargée de définir les autres disciplines qui seront évaluées avec ou sans notes, ainsi que les documents de communication destinés aux parents et aux enseignants. Le règlement de l enseignement primaire sera modifié en conséquence.

6 Enseignement primaire Dès la rentrée 2006, une seule organisation de la scolarité primaire pour toutes les écoles du canton, avec: Un cycle élémentaire d une durée de 4 ans comprenant les 1 re et 2 e classes enfantines et les 1 re et 2 e années primaires Un cycle moyen I d une durée de 2 ans, comprenant les 3 e et 4 e années primaires Un cycle moyen II d une durée de 2 ans, comprenant les 5 e et 6 e années primaires La mise en place d une seule organisation de la scolarité pour la rentrée 2006 sera adaptée, le cas échéant, au résultat de la votation populaire sur l initiative 121 et de son contreprojet.

7 Cycle d orientation L évaluation sera trimestrielle dans tous les établissements dès la rentrée 2005 Le DIP nomme immédiatement la Commission générale de la formation de l'enseignement secondaire 1 chargée d émettre des propositions pour la rentrée 2006 dans les 4 domaines suivants: 1. Communauté éducative (les lieux d enseignement) - actualiser la définition de l autonomie de gestion des établissements et de sa régulation par l instauration de conseils d établissement; - développer le travail en réseau d établissements (partage des compétences et de ressources); - renforcer le rôle des équipes de direction à la tête des établissements. 2. Contenu de l enseignement et évaluation - réviser les plans d études, en fixant pour chaque degré et profil des niveaux de connaissances et de compétences en cohérence avec PECARO et HarmoS; - augmenter le temps d enseignement du français et des mathématiques.

8 Cycle d orientation 2. Contenu de l enseignement et évaluation (suite) - examiner l intégration dans les programmes des grands textes fondateurs, du fait religieux, d éducation à la citoyenneté et au développement durable; - développer le dispositif d évaluation commune; - revoir les conditions de passage du 9e au 10e degré en garantissant qu une promotion du CO donne accès directement à une filière de formation au PO. 3. Lutte contre l échec scolaire - revoir et harmoniser les dispositifs de prise en charge différenciée des élèves en difficultés scolaires (système de tutorat individuel, études encadrées en fin de journée, contrat individuel de soutien entre le famille et l école, ateliers de renforcement dans les branches de base, etc.)

9 Cycle d orientation 4. L organisation scolaire - proposer un mode d'organisation unique des classes selon des profils (mathématiques et sciences de la nature, langues, arts, latin et sciences humaines, formation générale) - déterminer si le maintien ou non d options demeure possible et pertinent

10 Conclusion Le plan de mesures proposé doit permettre de: Renforcer la cohérence du système scolaire genevois - un seul système d évaluation dès la rentrée une seule organisation pour l école obligatoire dès la rentrée 2006 Renforcer la lutte contre l échec scolaire - une définition de seuils de compétences à atteindre à la fin de la scolarité obligatoire (normes de promotion et d admission) - des dispositifs harmonisés et renforcés Rétablir la confiance au sein de l école genevoise

Règles de passage 2016-2017

Règles de passage 2016-2017 Règles de passage 2016-2017 Table des matières RÈGLES DE CLASSEMENT... 2 1. BULLETINS... 2 2. RÈGLES DE PASSAGE... 2 Article 1: Critères de passage de la 1 ère à la 2 e secondaire... 2 Article 2 :Critère

Plus en détail

Communiqué de presse Mardi 25 septembre 2012 Pour diffusion immédiate

Communiqué de presse Mardi 25 septembre 2012 Pour diffusion immédiate Rentrée 2012: les cantons romands se lancent dans une politique de lutte contre le plagiat Les écoles du post-obligatoire s unissent pour le même but: prévenir le plagiat dans leurs établissements, soucieux

Plus en détail

«L Ecole unique» et la démocratisation des études dans l Entre-deux-guerres (1918-1936)

«L Ecole unique» et la démocratisation des études dans l Entre-deux-guerres (1918-1936) IUFE 16 avril 2012 Histoire de l enseignement secondaire en Occident, XIX e -XXI e siècles «L Ecole unique» et la démocratisation des études dans l Entre-deux-guerres (1918-1936) Christian Alain Muller

Plus en détail

3 e Symposium sur le transfert des connaissances en éducation (CTREQ) 19 avril 2016. Yamina Bouchamma, Marc Giguère Micheline Dion et Jasmin Bélanger

3 e Symposium sur le transfert des connaissances en éducation (CTREQ) 19 avril 2016. Yamina Bouchamma, Marc Giguère Micheline Dion et Jasmin Bélanger Améliorer les compétences des gestionnaires d'établissement d'enseignement en supervision du personnel enseignant par communauté d'apprentissage et de pratique professionnelle CAPP Chantier 7 2014-2016

Plus en détail

CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3"

CAHIER D'INFORMATION RÉNOVATION DU CYCLE 3 CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3" ANNÉES 9, 10 ET 11 DE LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE À L'INTENTION DES PARENTS www.rpn.ch/epreuves Janvier 2015 DÉPARTEMENT DE L'EDUCATION ET DE LA FAMILLE Service

Plus en détail

Information aux parents

Information aux parents leo > Degré secondaire I Années 9S à 11S (numérotation HarmoS) DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 3 Information aux parents Elèves de 9 e année Dans le canton

Plus en détail

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE 1 AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE Course en Cours est un dispositif pédagogique original centré sur les Sciences et la Technologie. Durant une année scolaire, des équipes de 4 à 6 collégiens ou lycéens montent

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE LA COMMISSION GENERALE DE LA FORMATION DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE 1

RAPPORT FINAL DE LA COMMISSION GENERALE DE LA FORMATION DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE 1 RAPPORT FINAL DE LA COMMISSION GENERALE DE LA FORMATION DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE 1 Rédigé par sa présidente sur la base des travaux menés par ses membres Version du 22 août 2006 NOTE DE SYNTHESE Avertissement

Plus en détail

Le gouvernement d entreprise de (ré)assurance dans la région. Michel Plécy FAIR - Marrakech 19 Octobre 2007

Le gouvernement d entreprise de (ré)assurance dans la région. Michel Plécy FAIR - Marrakech 19 Octobre 2007 Le gouvernement d entreprise de (ré)assurance dans la région Michel Plécy FAIR - Marrakech 19 Octobre 2007 PLAN 1) Face à l inertie d un système fondé essentiellement sur des relations interpersonnelles,

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOLAIRE SUISSE

LE SYSTÈME SCOLAIRE SUISSE LE SYSTÈME SCOLAIRE SUISSE LE SYSTÈME SCOLAIRE SUISSE N EXISTE PAS! Mais 26 systèmes scolaires cantonaux existent HarmoS Concordat suisse sur l harmonisation de la scolarité obligatoire entre les différents

Plus en détail

Concrétisez vos projets avec l École de culture générale

Concrétisez vos projets avec l École de culture générale Édition rentrée 016 École de culture générale Concrétisez vos projets avec l École de culture générale Concrétisez vos projets À Genève, l'école de culture générale (ECG) offre son enseignement à près

Plus en détail

Tableaux comparatifs. Année scolaire 2014-2015

Tableaux comparatifs. Année scolaire 2014-2015 VERSION ÉLECTRONIQUE SEPTEMBRE 2015 PRATIQUES CANTONALES CONCERNANT L ORGANISATION D EPREUVES DE REFERENCE, D EXAMENS, DE TESTS AINSI QUE L OBTENTION DE CERTIFICATS OU DIPLOMES DEGRE PRIMAIRE DEGRE SECONDAIRE

Plus en détail

L entretien professionnel. les clés pour le réussir

L entretien professionnel. les clés pour le réussir L entretien professionnel les clés pour le réussir L essentiel à retenir. Redéfini par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, l entretien

Plus en détail

I-2 Quatre raisons de rénover et d enrichir la pédagogie

I-2 Quatre raisons de rénover et d enrichir la pédagogie 27 I-2 Quatre raisons de rénover et d enrichir la pédagogie Le terme de «pédagogie» reste tabou en France : comme l a dénoncé Éric Debardieux 17 lors de la Onzième université d automne du SNUipp 18, il

Plus en détail

RÈGLEMENT 400.01.2 sur la promotion de la santé et la prévention en milieu scolaire (RPSPS )

RÈGLEMENT 400.01.2 sur la promotion de la santé et la prévention en milieu scolaire (RPSPS ) Adopté le 31.08.2011, entrée en vigueur le 01.08.2011 - Etat au 01.08.2011 (en vigueur) RÈGLEMENT 400.01.2 sur la promotion de la santé et la prévention en milieu scolaire (RPSPS ) du 31 août 2011 LE CONSEIL

Plus en détail

7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation

7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation 7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation Pour être admis dans une école de l enseignement postobligatoire, l élève doit, d une manière générale, satisfaire aux conditions de promotion du cycle

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d employée de commerce/employé de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 26 septembre 2011 (état le 1 er janvier 2015) Employée

Plus en détail

Formation professionnelle des enseignant-e-s

Formation professionnelle des enseignant-e-s Formation professionnelle des enseignant-e-s Projet de loi modifiant la loi sur l'instruction publique Département de l'instruction publique 1 Formation professionnelle des enseignant-e-s Buts du PL LIP

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d acousticienne/acousticien en systèmes auditifs 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 7 septembre 2015 85505 Acousticienne en systèmes

Plus en détail

STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG)

STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG) 1 STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG) Chapitre I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Dénomination L «Union du corps enseignant secondaire genevois» (ci-après UNION) fédère

Plus en détail

ACCORD DU 12 JANVIER 2015

ACCORD DU 12 JANVIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE ACCORD

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. RÈGLES DE SANCTION DES ÉTUDES 2014-2015... 5 Règles de sanction... 5 Condition minimale d admission aux études collégiales...

TABLE DES MATIÈRES. RÈGLES DE SANCTION DES ÉTUDES 2014-2015... 5 Règles de sanction... 5 Condition minimale d admission aux études collégiales... TABLE DES MATIÈRES INFORMATIONS À L INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS... 3 Présentation... 3 Conditions d admission et d inscription... 3 Choix de crs... 4 Cycles d enseignement...

Plus en détail

Secondaire 1. Ruhal Floris 1, Pierre-Alain Cherix 2, Laura Weiss 3 Avec la contribution de l équipe Primas- Dimage, Genève 4

Secondaire 1. Ruhal Floris 1, Pierre-Alain Cherix 2, Laura Weiss 3 Avec la contribution de l équipe Primas- Dimage, Genève 4 Secondaire 1 LE CARRé PARTAGé Sensibilisation au thème «Recherche et Stratégies» des nouveaux moyens d enseignement de 9ème Harmos Ruhal Floris 1, Pierre-Alain Cherix 2, Laura Weiss 3 Avec la contribution

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2017 ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2017 ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Institut de l Instruction Chrétienne - Abbaye de Flône Chaussée Romaine 2, 4540 AMAY (FLONE) PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2017 ENSEIGNEMENT SECONDAIRE L Institut de l Instruction Chrétienne - Abbaye de

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil QUE 500-A

Secrétariat du Grand Conseil QUE 500-A Secrétariat du Grand Conseil QUE 500-A Date de dépôt : 28 juillet 2016 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Jean-Michel Bugnion : Enseignement du fait religieux, quelle est la position

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

T ABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE : CONTEXTE ET EFFETS DES POLITIQUES

T ABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE : CONTEXTE ET EFFETS DES POLITIQUES T ABLE DES MATIÈRES Table des matières Sommaire....................................................... 7 PREMIÈRE PARTIE : CONTEXTE ET EFFETS DES POLITIQUES INTRODUCTION Politiques et outils de «l école

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

DOCUMENTS et OUTILS PPRE

DOCUMENTS et OUTILS PPRE Académie de Besançon Commission académique PPRE Octobre 2008 DOCUMENTS et OUTILS PPRE TITRE : EXEMPLES DE PPRE PROPOSES EN COLLEGE OBJET- DESTINATION : EQUIPE PEDAGOGIQUE - ENSEIGNANTS GUIDE D UTILISATION:

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2006-01 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Définition du cadre, des orientations, et des modalités des

Plus en détail

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE Direction de l'évaluation des dispositifs médicaux Département Surveillance du Marché Unité évaluation et contrôle du marché des dispositifs médicaux Dossier suivi par Pascal Di Donato Email: pascal.di-donato@afssaps.sante.fr

Plus en détail

Memento statistique de l'éducation à Genève

Memento statistique de l'éducation à Genève EDITION 2001 Memento statistique de l'éducation à Genève République et Canton de Genève Département de l instruction publique Service de la recherche en éducation Structure institutionnelle de l'enseignement

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil QUE 552-A

Secrétariat du Grand Conseil QUE 552-A Secrétariat du Grand Conseil QUE 552-A Date de dépôt : 14 décembre 2016 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Jean-François Girardet : Les élèves à haut potentiel intellectuel (HPI),

Plus en détail

Les vacances scolaires à Genève

Les vacances scolaires à Genève Les vacances scolaires à Genève Résultats d'une enquête du SRED auprès des familles 16.01.2017 - Page 1 Introduction Le calendrier des vacances scolaires (répartition et durée) fait souvent débat, y compris

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL DE LA SUISSE (BERNE, GENÈVE, TESSIN, VAUD ET ZURICH) Structure du système éducatif et participation des parents

RAPPORT NATIONAL DE LA SUISSE (BERNE, GENÈVE, TESSIN, VAUD ET ZURICH) Structure du système éducatif et participation des parents RAPPORT NATIONAL DE LA SUISSE (BERNE, GENÈVE, TESSIN, VAUD ET ZURICH) Structure du système éducatif et participation des parents Au sein de l organisation fédéraliste et plurilingue suisse, les traits

Plus en détail

Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes

Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes Mémoire présenté au Conseil supérieur de l éducation en vue de la production d un avis sur la sanction des études secondaires en

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

Démarche et grandes lignes du développement scolaire à l enseignement secondaire et secondaire technique. Dossier de presse

Démarche et grandes lignes du développement scolaire à l enseignement secondaire et secondaire technique. Dossier de presse LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse Dossier de presse Démarche et grandes lignes du développement scolaire à l enseignement secondaire

Plus en détail

Tél. privé :... Tél. portable :... Courriel :.. Lieu de naissance :... Langue maternelle :... Religion :...

Tél. privé :... Tél. portable :... Courriel :.. Lieu de naissance :... Langue maternelle :... Religion :... ECOLES DU S2 Gymnase, Ecole de commerce Ecole de culture générale Demande d'admission Gymnases de la ville de Fribourg Ecole de commerce de Fribourg Ecole de culture générale de Fribourg Marquer d'une

Plus en détail

Formation relative à l'axe pédagogique et éducatif pour l'enseignement fondamental ordinaire et spécialisé (30 heures) Lot 6

Formation relative à l'axe pédagogique et éducatif pour l'enseignement fondamental ordinaire et spécialisé (30 heures) Lot 6 Formation relative à l'axe pédagogique et éducatif pour l'enseignement fondamental ordinaire et spécialisé (30 heures) Lot 6 1. Objectif général: Pour l accomplisement des misions relevant de l axe pédagogique

Plus en détail

Ordre de Service. Emploi temporairement vacant de coordonnateur du CEFA

Ordre de Service. Emploi temporairement vacant de coordonnateur du CEFA Ordre de Service Aux Chefs des établissements d enseignement secondaire de plein exercice et de promotion sociale Date 11 avril 2016 Priorité Moyenne Référence f1516mf-nv06-07_34-14 Instruction publique

Plus en détail

mondiale des sciences de l él

mondiale des sciences de l él Quelle place et quel rôle pour les sciences dans la formation des élèves? Représentations d enseignants du primaire au Maroc au regard de la hiérarchisation des matières et de l interdisciplinarité XIV

Plus en détail

Préambule. Rapport du Président Exercice 2015 Version du Conseil d administration du 09 mars 2016 Page 1 sur 29

Préambule. Rapport du Président Exercice 2015 Version du Conseil d administration du 09 mars 2016 Page 1 sur 29 Rapport du Président du Conseil d administration sur les conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil, ainsi que sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques mises

Plus en détail

SECRETAIRE DE DIRECTION de l enseignement secondaire 1

SECRETAIRE DE DIRECTION de l enseignement secondaire 1 Institut Sainte-Marie Arlon asbl 33, rue de Bastogne 6700 Arlon Le Pouvoir Organisateur de l Institut Sainte Marie d Arlon lance un appel à candidatures en vue de pourvoir, à partir du 1 er septembre 2015,

Plus en détail

Etude de cas: HarmoS. Vers un guide pour l élaboration. de curricula pour l éducationl plurilingue Amsterdam, Conseil de l Europe/SLO/CIDl

Etude de cas: HarmoS. Vers un guide pour l élaboration. de curricula pour l éducationl plurilingue Amsterdam, Conseil de l Europe/SLO/CIDl Etude de cas: HarmoS Vers un guide pour l élaboration l de curricula pour l éducationl plurilingue Amsterdam, Conseil de l Europe/SLO/CIDl RE E 31.1./1.2.2008 EDK Schweizerische Konferenz der kantonalen

Plus en détail

Certification en fin de 11 e année

Certification en fin de 11 e année DFJC - Département de la formation, de la jeunesse et de la culture DGEO - Direction générale de l enseignement obligatoire Certification en fin de 11 e année Information aux parents Degré secondaire Année

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Me Huyen- Tran GUIBORAT- SICOT PARIS BAR- Managing Partner DS ASEAN

Me Huyen- Tran GUIBORAT- SICOT PARIS BAR- Managing Partner DS ASEAN Me Huyen- Tran GUIBORAT- SICOT PARIS BAR- Managing Partner DS ASEAN 1 29/5/14 MON BACKGROUND ET MON EXPERIENCE EN REALISATION DE PROJETS AU VIETNAM : Représentant depuis 2010 du Cabinet NGO qui a été le

Plus en détail

Plan d'action pour le renforcement de l'efficacité de l aide et la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris

Plan d'action pour le renforcement de l'efficacité de l aide et la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris Plan d'action pour le renforcement de l'efficacité de l aide et la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris N PROPOSITIONS ACTIONS MODALITES DE MISE EN OEUVRE Permettre la pleine appropriation des stratégies

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D'AMENAGEMENT HORAIRE SPORT-ART-ETUDES ENSEIGNEMENT PRIMAIRE - ANNEE SCOLAIRE 2016-2017 SPORT

FORMULAIRE DE DEMANDE D'AMENAGEMENT HORAIRE SPORT-ART-ETUDES ENSEIGNEMENT PRIMAIRE - ANNEE SCOLAIRE 2016-2017 SPORT REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique de la culture et du sport Direction générale de l'enseignement obligatoire Service enseignement et évaluation FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

Plan stratégique du Cégep de Thetford

Plan stratégique du Cégep de Thetford RAPPORT D ÉVALUATION Plan stratégique 2015-2020 du Cégep de Thetford Février 2016 Introduction Le plan stratégique du Cégep de Thetford couvre les années 2015 à 2020. Il a été adopté par le conseil d administration

Plus en détail

Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003

Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003 Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003 Note de service du 20 novembre 2002 NOR : MENE0202715N RLR : 544-0a MEN DESCO A3 Texte adressé

Plus en détail

Charte éthique de la Fegems

Charte éthique de la Fegems Charte éthique de la Fegems Charte éthique de la Fegems respect des principes et reconnaissance des valeurs communes Les membres de la Fegems affirment que la vieillesse est une étape de l'existence pendant

Plus en détail

LA CHAUX-DE-FONDS. 8 au 14 septembre 2016. Dossier Partenariat Soutenez l avenir!

LA CHAUX-DE-FONDS. 8 au 14 septembre 2016. Dossier Partenariat Soutenez l avenir! LA CHAUX-DE-FONDS 8 au 14 septembre 2016 Dossier Partenariat Soutenez l avenir! PARTENARIAT Capa cité est une occasion unique de mettre en avant la richesse, la qualité et la diversité de la formation

Plus en détail

Titre I But, direction, corps enseignant, élèves et parents Chapitre I Objectifs de l enseignement secondaire

Titre I But, direction, corps enseignant, élèves et parents Chapitre I Objectifs de l enseignement secondaire 1 sur 10 03.09.2014 11:22 Site officiel de l'etat de Genève Accueil Recherche Annuaire Départements Législation genevoise Règlement de l enseignement secondaire (RES) Tableau historique C 1 10.24 du 14

Plus en détail

Ressources de la scolarité obligatoire du canton Rapport 2010 sur l Education

Ressources de la scolarité obligatoire du canton Rapport 2010 sur l Education h Genève, le 17 mai 2010 Société pédagogique genevoise Monsieur Guy METTAN Président du Grand Conseil Mesdames et Messieurs les députés au Grand Conseil genevois 2, rue de l Hôtel-de-Ville Case postale

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE SPECIALITE : TECHNICO-COMMERCIAL EN PRODUITS INDUSTRIELS Arrêté d habilitation : 20014020 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

414.132.2 Ordonnance générale sur le contrôle des études à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.2 Ordonnance générale sur le contrôle des études à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance générale sur le contrôle des études à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur le contrôle des études à l EPFL) du 10 août 1999 (Etat le 19 décembre 2000) La Direction de l

Plus en détail

Activités en cours pour les Jeunes

Activités en cours pour les Jeunes Activités en cours pour les Jeunes TYPOLOGIE PARTICIPANTS Operations Maintenance Management Formation en deux ans sur la gestion des cycles productifs et de maintenance dans les entreprises de service

Plus en détail

Référentiel professionnel du BPJEPS «activités équestres»

Référentiel professionnel du BPJEPS «activités équestres» Référentiel professionnel du BPJEPS «activités équestres» I Description du métier 1.1 Appellation : Le titulaire du BPJEPS spécialité activités équestres exerce le métier couramment appelé «moniteur».

Plus en détail

Préavis N 09-2015 au Conseil communal

Préavis N 09-2015 au Conseil communal Municipalité Préavis N 09-2015 au Conseil communal Réseau informatique dans les bâtiments scolaires Crédit demandé CHF 880'000.00 Responsabilité(s) du dossier : Direction de l administration générale,

Plus en détail

Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur

Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur Un diplôme d envergure internationale Le master professionnel Administrateur des institutions de recherche et de diffusion

Plus en détail

Loi fédérale sur la coopération au développement et l aide humanitaire internationales

Loi fédérale sur la coopération au développement et l aide humanitaire internationales Loi fédérale sur la coopération au développement et l aide humanitaire internationales 974.0 du 19 mars 1976 (Etat le 1 er juin 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 8, 85,

Plus en détail

Athénée Royal Pierre Paulus Châtelet.

Athénée Royal Pierre Paulus Châtelet. Athénée Royal Pierre Paulus Châtelet. Projet d établissement 2012-2015 Rue des Gaux, 100 6200 Châtelet Tél. :071/38 10 31 Fax :071/38 55 17 E-mail: ar.paulus.chatelet@sec.cfwb.be Site : www.arppaulus.be

Plus en détail

Service d Assistance Pédagogique A Domicile d EURE et LOIR

Service d Assistance Pédagogique A Domicile d EURE et LOIR Service d Assistance Pédagogique A Domicile d EURE et LOIR SERVICE D'ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE DES PEP D EURE ET LOIR 83, RUE DE FRESNAY 28000 CHARTRES TEL. 02.37.88.14.12. FAX 02.37.99.74.35 E-MAIL

Plus en détail

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques RÉGIE RÉGIONALE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DIRECTION

Plus en détail

L Ecole de commerce. Une école de maturité professionnelle commerciale à plein temps

L Ecole de commerce. Une école de maturité professionnelle commerciale à plein temps L Ecole de commerce Une école de maturité professionnelle commerciale à plein temps La Maturité professionnelle commerciale La voie des études commerciales est proposée au Collège de Gambach à Fribourg

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

RÈGLES DE CLASSEMENT POUR LE PASSAGE. De l enseignement primaire à l enseignement secondaire. Du premier au deuxième cycle du secondaire

RÈGLES DE CLASSEMENT POUR LE PASSAGE. De l enseignement primaire à l enseignement secondaire. Du premier au deuxième cycle du secondaire RÈGLES DE CLASSEMENT POUR LE PASSAGE De l enseignement primaire à l enseignement secondaire ET Du premier au deuxième cycle du secondaire Juin 2013 Document officiel Janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES Principes

Plus en détail

Assainissement sain et eau potable pour l'école maternelle de Dominteni en Moldavie

Assainissement sain et eau potable pour l'école maternelle de Dominteni en Moldavie Rapport intermédiaire Assainissement sain et eau potable pour l'école maternelle de Dominteni en Moldavie Projet «Assainissement sain et eau potable pour l'école maternelle de Dominteni en Moldavie» 1.

Plus en détail

DELIBERATIONS. (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013

DELIBERATIONS. (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013 DELIBERATIONS (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 15/11/2013 Le présent document regroupe l'ensemble des délibérations accompagnées de leur(s) annexe(s), classés par élus rapporteur et par compétences.

Plus en détail

Concept cantonal de l enseignement des langues

Concept cantonal de l enseignement des langues Département de l éducation, de la culture et du sport Service de l enseignement Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienstelle für Unterrichtswesen Concept cantonal de l enseignement des langues

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Première langue parlée par les élèves dans les écoles du partenariat (1999-2000)

Première langue parlée par les élèves dans les écoles du partenariat (1999-2000) SRED Numéro 8 Août 2001 Service de la recherche en éducation du Département de l instruction publique de l Etat de Genève L expérience de l enseignement de l allemand en partenariat à l école primaire

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée La cheffe du Département de l'éducation et de la famille, vu le règlement de la Conférence

Plus en détail

Formation des membres des conseils d'établissement

Formation des membres des conseils d'établissement Formation des membres des conseils d'établissement Département Office Jeudi 24 mai 2012 Première des trois sessions de formation Paola Marchesini, Céline Merad-Malinverni, Bernard Riedweg Département de

Plus en détail

concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg

concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg Ordonnance du 9 janvier 06 concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du mai 05 sur la Haute Ecole pédagogique

Plus en détail

Proposition de motion pour le maintien de l éducation à la citoyenneté à l Ecole de culture générale (ECG)

Proposition de motion pour le maintien de l éducation à la citoyenneté à l Ecole de culture générale (ECG) Secrétariat du Grand Conseil M 2130 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Guy Mettan, Bertrand Buchs, Anne Marie von Arx-Vernon, Serge Dal Busco, Philippe Morel, Béatrice Hirsch, Michel

Plus en détail

Le management de programmes

Le management de programmes www.apmginternational.com Le management de programmes Réussir une transformation majeure pour réaliser des bénéfices d importance stratégique Jean-Baptiste AVRILLIER Ministère de l économie et des finances

Plus en détail

Année scolaire

Année scolaire Année scolaire 2006-2007 Cette année encore, la classe relais a fonctionné dès la rentrée scolaire, en accueillant des élèves dès le début du mois de septembre. Au total, 37 jeunes ont été admis durant

Plus en détail

Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid

Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid Info Day PEFESE «Régionalisation du système Educatif : Enjeux et perspectifs» 1 La régionalisation de l éducation:

Plus en détail

«Education et formation 2010» Les initiatives et résultats politiques principaux dans le domaine de l éducation et la formation depuis l'an 2000

«Education et formation 2010» Les initiatives et résultats politiques principaux dans le domaine de l éducation et la formation depuis l'an 2000 COMMISSION EUROPÉENNE Education et Culture Apprentissage tout au long de la vie : Politiques d éducation et de formation Coordination des politiques d apprentissage tout au long de la vie «Education et

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE Dans un premier temps, nous rappelons comment la performance d un réseau peut se dégrader en terme d

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

L OFPC et Contact-Entreprise: mesures concrètes d aide à l orientation et à l insertion professionnelle

L OFPC et Contact-Entreprise: mesures concrètes d aide à l orientation et à l insertion professionnelle L OFPC et Contact-Entreprise: mesures concrètes d aide à l orientation et à l insertion professionnelle L OFPC et le Service de l information scolaire et professionnelle Le Service de l information scolaire

Plus en détail

Présentation du Cycle 3

Présentation du Cycle 3 DFJC - Département de la formation, de la jeunesse et de la culture DGEO - Direction générale de l enseignement obligatoire Présentation du Cycle 3 Information aux parents Degré secondaire Années 9S et

Plus en détail

PISA 2006: Compétences des jeunes romands Résultats de la troisième enquête PISA auprès des élèves de 9e année

PISA 2006: Compétences des jeunes romands Résultats de la troisième enquête PISA auprès des élèves de 9e année PISA 2006: Compétences des jeunes romands Résultats de la troisième enquête PISA auprès des élèves de 9e année Ouvrage coordonné par Christian Nidegger AUTEURS Anne-Marie Broi (SEO) Ninon Guignard (SRED)

Plus en détail

ECOLE SAINT-EXUPERY. 5 ch. de Terre Bonne CH-1262 Eysins-Nyon Suisse. Tél: 022 / 361 82 24. E:info@saint-exupery.ch

ECOLE SAINT-EXUPERY. 5 ch. de Terre Bonne CH-1262 Eysins-Nyon Suisse. Tél: 022 / 361 82 24. E:info@saint-exupery.ch ECOLE SAINT-EXUPERY 5 ch. de Terre Bonne CH-1262 Eysins-Nyon Suisse Tél: 022 / 361 82 24 E:info@saint-exupery.ch SOMMAIRE Description De l ecole saint-exupéry La philosophie HARMOS ET Structures de la

Plus en détail

Classes de raccordement

Classes de raccordement DFJC - Département de la formation, de la jeunesse et de la culture DGEO - Direction générale de l enseignement obligatoire Classes de raccordement Information aux parents Degré secondaire Rac et Rac2

Plus en détail

La maturité gymnasiale

La maturité gymnasiale Département de l instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II postobligatoire Collège de Genève La maturité gymnasiale 19 janvier 2017 22.01.2017 - Page 1 Formations au postobligatoire

Plus en détail

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer!

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer! PRÉSENTATION Un «grand collège» qui continue de se développer! Voilà le titre qui chapeautait la présentation du plan stratégique 2010 2015 que le conseil d administration avait adopté en juin 2010. Deux

Plus en détail

Loi concernant la Haute école pédagogique du Valais (HEP-VS)

Loi concernant la Haute école pédagogique du Valais (HEP-VS) - - 9. Loi concernant la Haute école pédagogique du Valais (HEP-VS) du octobre 996 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles, 7, alinéa 5 et, alinéa de la Constitution cantonale; vu les articles

Plus en détail

Un enseignement d'anglais prépare les étudiants au «Certificat de Compétences en Langues de l Enseignement supérieur» (CLES).

Un enseignement d'anglais prépare les étudiants au «Certificat de Compétences en Langues de l Enseignement supérieur» (CLES). Spécialité Statis tiq u e po u r l e n tre pris e (fin alité pro fe s s io n n e lle ) w w w.u n iv - re n n e s 2.fr Place du Recteur H en ri L e M o al C S 2 4 3 0 7, 3 5 0 4 3 Ren n es C edex Res p

Plus en détail

Circulaire n 4287 du 31/01/2013 SECURITE : UNIFORMISATION DU SYSTEME DE MISE EN MARCHE/ARRET COMMANDES DE LA MACHINE ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL

Circulaire n 4287 du 31/01/2013 SECURITE : UNIFORMISATION DU SYSTEME DE MISE EN MARCHE/ARRET COMMANDES DE LA MACHINE ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL Circulaire n 4287 du 31/01/2013 SECURITE : UNIFORMISATION DU SYSTEME DE MISE EN MARCHE/ARRET COMMANDES DE LA MACHINE ET EQUIPEMENTS DE TRAVAIL Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles

Plus en détail

Enquête PISA 2003 Résultats genevois. Conférence de presse - lundi 2 mai 2005 Département de l instruction publique - Genève

Enquête PISA 2003 Résultats genevois. Conférence de presse - lundi 2 mai 2005 Département de l instruction publique - Genève Enquête PISA 2003 Résultats genevois Conférence de presse - lundi 2 mai 200 Département de l instruction publique - Genève Sommaire 1. PISA 2003 2. Résultats cantonaux : comparaison et évolution 3. Résultats

Plus en détail

Évaluation du programme Micro-ordinateur général (903.34) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) au Collège d électronique de Québec

Évaluation du programme Micro-ordinateur général (903.34) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) au Collège d électronique de Québec Évaluation du programme Micro-ordinateur général (903.34) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) au Collège d électronique de Québec Mai 1999 Introduction L'évaluation du programme Micro-ordinateur

Plus en détail