Rapport annuel sur «l école bouge» année scolaire 2012/13

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport annuel sur «l école bouge» année scolaire 2012/13"

Transcription

1 «l école bouge»: rapport annuel de l année scolaire 2012/13 20/03/2014 Rapport annuel sur «l école bouge» année scolaire 2012/13 Structures d accueil de jour 1. Aperçu de l année scolaire 2012/13 Contexte Au cours de l année scolaire 2012/13, les structures d accueil de jour ont eu, pour la seconde fois, la possibilité de participer au programme «l école bouge». Au final, 52 structures romandes, alémaniques et tessinoises se sont engagées certaines pour un semestre, d autres pour deux à bouger au moins 20 minutes par jour grâce aux modules proposés et au matériel fourni. Les responsables de ces activités ne sont toutefois pas tenus d appliquer uniquement les idées de «l école bouge». Cette période d activité physique peut être conçue librement. Evaluation L évaluation soumise à toutes les structures d accueil de jour qui ont participé au programme en 2012/13 a pour but d améliorer l offre de «l école bouge» de façon à mieux répondre à leurs besoins et aux situations spécifiques qu elles connaissent. Une participation plus élevée à l évaluation serait souhaitable l année prochaine.

2 2. Evaluation 2012/13 Gymnase 0% Degré supérieur 3% Degré moyen 10% Degré inférieur 14% Ecole enfantine 15% 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% Graphique 1: Degrés scolaires Les structures d accueil de jour sont principalement représentées à l école enfantine et aux degrés primaire et supérieur. 58% des structures ayant participé à l évaluation sont destinées aux enfants du degré primaire. Les remarques formulées par les responsables indiquent que les structures d accueil de jour accueillent souvent des enfants d âges hétérogènes, de 2 à 12 ans. Maximum 100 Minimum 6 Moyenne 28,8 Graphique 2: Nombre d enfants Les structures d accueil de jour accueillent en moyenne des groupes de 30 enfants. Les plus grandes accueillent plus de cent enfants, tandis que la plus petite structure ayant participé à l évaluation en accueille six. Ces données confirment que la quantité de matériel mis à disposition correspond au nombre d enfants accueillis. Maximum 5 Minimum 1 Moyenne 2,8 Graphique 3: Présence des enfants en jours La présence des enfants dans les structures d accueil est de trois jours à peine. La durée de séjour des enfants et des adolescents peut varier de un à cinq jours. 2

3 Maximum 8,8 Minimum 1 Moyenne 3,8 Graphique 4: Présence des enfants en nombre d heures par jour Les enfants passent en moyenne à peine quatre heures par jour dans la structure d accueil de jour. Les heures de présence varient de une à presque neuf heures par jour. Acceuil le matin 9% Aide aux devoirs 11% Acceuil à midi 19% Acceuil l'après-midi 19% 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% 18% 20% Graphique 5: Types d accueil Les structures d accueil de jour disposent de différentes offres: accueil le matin, à midi, l après-midi et aide aux devoirs. Les offres d accueil à midi et l après-midi sont les plus répandues. 3

4 12% Oui Non 88% Graphique 6: Collaboration entre les structures d accueil de jour et les écoles Dans plus de 90% des cas, il existe une collaboration entre les structures d accueil de jour et les écoles. Dans le canton de Berne par exemple, suite à la révision partielle de la loi sur l école obligatoire en 2008, les communes sont obligées de mettre en place une offre de structure d accueil de jour lorsqu il y a une demande ferme pour dix enfants au minimum. Elles sont libres d aménager cette offre en tenant compte des particularités locales et régionales. Dans certains cantons/communes, l école et la structure d accueil vont de pair, dans d autres cas les écoles permettent aux structures d accueil de jour d utiliser les locaux scolaires. Il se peut également que l école et la structure d accueil soient aménagées indépendamment l une de l autre. Les enseignants collaborent souvent dans les structures d accueil. 4

5 4% 8% 24% Moins de 10 minutes De 10 à 20 minutes De 21 à 30 minutes Plus de 30 minutes 64% Graphique 7: Durée moyenne d activité physique Dans 64% des structures d accueil de jour ayant participé à l évaluation, la durée de l activité physique se situe entre 10 et 20 minutes. Dans 4% d entre elles, les enfants ont pu bénéficier de plus de 30 minutes d activité physique. 16% Oui Non 84% Graphique 8: Application de «l école bouge» dans les structures d accueil de jour Plus de 80% des structures d accueil de jour ayant participé à l évaluation estiment que «l école bouge» peut être bien appliquée dans les structures de jour. Parmi les difficultés invoquées, citons, entre autres, le manque de place, les grands groupes, les classes avec des enfants d âges hétérogènes et aussi les très jeunes enfants (2 à 4 ans). Elles souhaitent que les cartes comportant les exercices physiques soient si possible adaptées à l âge, explicites et stimulantes. 5

6 20% Oui Non 80% Graphique 11: Degré de notoriété de «l école bouge» dans les structures d accueil de jour Courrier postal 6% Site Internet 7% Brochure 8% Courrier électronique 19% 0% 5% 10% 15% 20% Graphique 12: Canaux d information souhaités Les structures d accueil de jour ayant participé à l évaluation estiment que «l école bouge» est un programme d encouragement de l activité physique peu connu des structures d accueil de jour. Il serait souhaitable que ce programme fasse l objet d une plus grande publicité auprès d elles. 6

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

QUELLES PORTES S OUVRENT À LA FIN DE LA 11 E (12 E )

QUELLES PORTES S OUVRENT À LA FIN DE LA 11 E (12 E ) SI VOUS CHERCHEZ POUR VOTRE FILLE UNE ÉCOLE SECONDAIRE QUI CONTRIBUE À SA RÉUSSITE ET À SON ÉPANOUISSEMENT, QUI LUI DONNE CONFIANCE EN ELLE-MÊME, QUI STIMULE SON ENVIE D APPRENDRE. QUELLES PORTES S OUVRENT

Plus en détail

École de culture générale et École de commerce

École de culture générale et École de commerce Direction de l instruction publique de la culture et du sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction de l enseignement

Plus en détail

Une école qui répond aux défis du futur. Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire. Votation cantonale du 4 septembre 2011

Une école qui répond aux défis du futur. Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire. Votation cantonale du 4 septembre 2011 département de la formation, de la jeunesse Et de la CUltUrE Information concernant la Loi sur l enseignement obligatoire Contre-projet du Conseil d Etat et du Grand Conseil à l initiative «Ecole 2010»

Plus en détail

Réformedes. rythmes, quel. temps pour. Rythmes scolaires : plus de 80% de participation au questionnaire diffusé par la Ville

Réformedes. rythmes, quel. temps pour. Rythmes scolaires : plus de 80% de participation au questionnaire diffusé par la Ville La réforme nationale des rythmes scolaires pour les enfants des écoles publiques maternelles et écoles publiques élémentaires entrera en vigueur à Seclin en septembre 2014. Afin de bâtir un Projet Éducatif

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

Enquête sur le financement des PME en Suisse. réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO)

Enquête sur le financement des PME en Suisse. réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Enquête sur le financement des PME en Suisse réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Mai 200 Table des matières 2 Page 1. Descriptif de la recherche 3 2. Profil et mode de financement des

Plus en détail

www.espace-citoyens/ville-lehaillan

www.espace-citoyens/ville-lehaillan www.espace-citoyens/ville-lehaillan Ville du Haillan Espace famille Créer mon espace personnel... Me connecter à mon espace personnel... Adhérer à la facture en ligne... Payer mes factures en ligne (avec

Plus en détail

1-2 octobre 2014. Canopé Grenoble / Centre de jeunesse Autrans

1-2 octobre 2014. Canopé Grenoble / Centre de jeunesse Autrans 1-2 octobre 2014 Canopé Grenoble / Centre de jeunesse Autrans Les assistants en France Environ 4500 assistants de langue en France cette année, 256 à Grenoble. 15 langues enseignées. 50 pays représentés.

Plus en détail

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ Assistantes et assistants de langue en Suisse Définition et objectifs Dans

Plus en détail

Appel à contributions. Colloque international CRIFPE. en éducation. Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante

Appel à contributions. Colloque international CRIFPE. en éducation. Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante CRIFPE 20 ans déjà colloque.crifpe.ca Colloque international 2 et 3 mai 2013, Montréal (Canada) Appel à contributions Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante Date limite

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES 1 QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES (6-20ans) en situation de handicap moteur et/ou sensoriel en Lorraine. Ce questionnaire est réalisé par le Comité Régional Handisport de Lorraine. Il

Plus en détail

Statuts. Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch

Statuts. Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch Statuts Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch Statuts de l Association suisse des écoles à horaire continu I. Généralités Art. 1 Désignation, siège

Plus en détail

Dépouillement questionnaire satisfaction TAP

Dépouillement questionnaire satisfaction TAP Dépouillement questionnaire satisfaction TAP Un questionnaire par élève avait été remis. Il y a eu le retour de 102 questionnaires sur 240 distribués (soit 42.). Ceci est un bon taux de réponse qui permet

Plus en détail

Français langue seconde, FLS

Français langue seconde, FLS Français langue seconde, FLS Lignes directrices pour l organisation de l enseignement du français langue seconde et pour l intégration des enfants, adolescentes et adolescents allophones à l intention

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

MERCREDI 29/04 MARDI 28/04

MERCREDI 29/04 MARDI 28/04 27/04 28/04 29/04 30/04 01/05 MATIN de société et, histoires ou contes, MIDI Contes et histoires et chansons de Le tour du Monde 3è trimestre = les îles 04/05 05/05 06/05 07/05 08/05 MATIN de société et,

Plus en détail

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR Rapport de sondage Présenté à : Monsieur André Lortie Service des communications Office de la protection du consommateur Évaluation de l impact de la brochure «Vos

Plus en détail

Sondage : les résultats!

Sondage : les résultats! Sondage : les résultats! Avec 104 réponses, le sondage réalisé par le Parti libéral radical de Troistorrents-Morgins s est révélé un franc succès. Sans pouvoir être représentatif, il constitue néanmoins

Plus en détail

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 1 Berne, mai 2007 Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 2 Pourquoi la CSIAS en tant qu association privée peut-elle établir des normes en matière d aide sociale? La CSIAS est l association professionnelle

Plus en détail

Enquête auprès des personnes favorables au don d organes

Enquête auprès des personnes favorables au don d organes Enquête auprès des personnes favorables au don d organes Cécile BAZIN - Jacques MALET Centre d étude et de recherche sur la Philanthropie Objectifs de l enquête L enquête s adresse exclusivement aux personnes

Plus en détail

Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique

Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique 30 mars 2015 Numéro 3 Initiative sur les bourses d études L «Initiative sur les bourses d études», déposée

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

Combien y a-t-il d'élèves par classe?

Combien y a-t-il d'élèves par classe? Extrait de : Regards sur l'éducation 8 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/978926649-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (9),, dans Regards sur l'éducation 8 :

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE ET/OU PRÊT D ETUDES 2015-2016

DEMANDE DE BOURSE ET/OU PRÊT D ETUDES 2015-2016 Avenue de France 8, 1951 Sion Heures d ouverture Tél. 027 606 40 85 Fax 027 606 40 84 Le lundi et mardi : e-mail : bourses-formations@admin.vs.ch 08h30-11h30 et 14h00-17h00 Internet :www.vs.ch/bourses

Plus en détail

Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition

Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition Sujet «Manger rapidement et sainement» juin 2009 Coop Thiersteinerallee

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires.

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. Madame, Monsieur, Chers parents, Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. A l'issue de ces premières semaines d'école, et comme nous nous étions

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

The Day Camp TOUR Brighton

The Day Camp TOUR Brighton The Day Camp TOUR Brighton L'aventure continue! * Dates du séjour et tarif ** Du samedi 11 au samedi 18 Juillet 2015 Un voyage d immersion en pension complète avec cours d anglais, supports pédagogiques,

Plus en détail

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 Pour un meilleur échange entre chercheuses et chercheurs en Suisse : Réseau Recherche en pédagogie spécialisée et banque de données de la recherche du

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Statuts de l ATE Association transports et environnement

Statuts de l ATE Association transports et environnement Statuts de l ATE Association transports et environnement ATE Association transports et environnement Aarbergergasse 61, case postale 8676, 3001 Berne tél. 031 328 58 58, IBAN CH48 0900 0000 4900 1651 0

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION Jeudi 26 février 2015

RÉUNION D INFORMATION Jeudi 26 février 2015 RÉUNION D INFORMATION Jeudi 26 février 2015 Ordre du jour : Fonctionnement actuel Portail famille : comment ça marche? Il me reste des tickets cantine, quelle est la marche à suivre? Comment inscrire mon

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

STANDARDS NATIONAUX DE FORMATION POUR QUATRE DOMAINES DISCIPLINAIRES: DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES COMMUNES POUR NOS ÉLÈVES

STANDARDS NATIONAUX DE FORMATION POUR QUATRE DOMAINES DISCIPLINAIRES: DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES COMMUNES POUR NOS ÉLÈVES STANDARDS NATIONAUX DE FORMATION POUR QUATRE DOMAINES DISCIPLINAIRES: DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES COMMUNES POUR NOS ÉLÈVES Résumé des résultats de la procédure d audition (25 janvier 2010 31 juillet

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 O N I T A R RESTAU E V I T C COLLE FORMATIONS Ain mon Département, Introduction La réglementation européenne impose à tout personnel travaillant

Plus en détail

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI)

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI) Département de l'éducation, de la culture et du sport Service de l enseignement Inspectorat de la scolarité obligatoire BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS, ACCUEILS PERISCOLAIRES, RESTAURATION SCOLAIRE, SEJOURS VACANCES ET CLASSES «DECOUVERTE»

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS, ACCUEILS PERISCOLAIRES, RESTAURATION SCOLAIRE, SEJOURS VACANCES ET CLASSES «DECOUVERTE» REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS, ACCUEILS PERISCOLAIRES, RESTAURATION SCOLAIRE, SEJOURS VACANCES ET CLASSES «DECOUVERTE» A COMPTER DU 01/01/2015 Sommaire 1/ Préambule P2 2/ Les modalités préalables

Plus en détail

Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics

Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics Au 1er janvier 2005, les entreprises pourront répondre aux marchés publics sous forme électronique, et les collectivités territoriales

Plus en détail

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans REGLEMENT EP-One L EP-One vous propose, deux types d accueil : Accueil libre pour les 11 à 17 ans Hors vacances scolaires Mercredi 13h30 à 18h00 Vacances scolaires Lundi au vendredi 9h00 à 12h00 13h30

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS. Art.1

ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS. Art.1 ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS I. Nom et siège Art.1 Sous le nom de qualitépalliative, Association suisse pour la qualité dans les soins palliatifs existe une association

Plus en détail

Tarifs activités affaires scolaires, centre de loisirs, activités loisirs Année 2015

Tarifs activités affaires scolaires, centre de loisirs, activités loisirs Année 2015 Tarifs activités affaires scolaires, centre de loisirs, activités loisirs Année 2015 Les tarifs sont déterminés en fonction du quotient familial mensuel de la famille. Vous avez la possibilité de calculer

Plus en détail

Evaluation des besoins en places d accueil préscolaire: Outils pour mener une enquête auprès des familles

Evaluation des besoins en places d accueil préscolaire: Outils pour mener une enquête auprès des familles Jugendamt JA Secteur des milieux d accueil Sektor familienexterne Betreuung Bd de Pérolles 24, case postale 29, 1705 Fribourg T +41 26 305 15 30, F +41 26 305 15 98 www.fr.ch/sej Fribourg, le 1 er juin

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription Partie réservée au service : N d arrivée : Ville de Digne-les-Bains Service éducation education@dignelesbains.fr Ecole : Classe : Année scolaire 2015/2016 Services d accueil pour les enfants des écoles

Plus en détail

«Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres

«Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres «Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres Le 12 novembre 2015 (Photo: Philipp Zinniker) Regoignez-nous et assurez la relève! Les professions de la

Plus en détail

LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET TESSIN

LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET TESSIN VERSION ELECTRONIQUE DECEMBRE 2012 LES ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET TESSIN Tableaux comparatifs Année scolaire 2012-2013

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS)

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS) UNIVERSITÉ DE GENÈVE Aides financières aux étudiant-es Bureau universitaire d information sociale (BUIS) 2005 2006 Les prestations sociales de la Division administrative et sociale des étudiants sont regroupées

Plus en détail

Argumentaires Pour 13.058. Dokumentation Documentation Documentazione

Argumentaires Pour 13.058. Dokumentation Documentation Documentazione Parlamentsdienste Services du Parlement Servizi 13.058 del Parlamento Servetschs dal parlament Argumentaires Pour Initiative populaire sur les bourses d'études et révision totale de la loi sur les contributions

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Merci pour le temps que vous avez consacré à remplir ce questionnaire de satisfaction. Mme Latifa BENAOUDIA-BRIKI

Merci pour le temps que vous avez consacré à remplir ce questionnaire de satisfaction. Mme Latifa BENAOUDIA-BRIKI Merci pour le temps que vous avez consacré à remplir ce questionnaire de satisfaction. Mme Latifa BENAOUDIA-BRIKI L'intégralité des résultats est disponible sur le site internet de la commune : http://www.saintjeanlasseille.fr

Plus en détail

LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN

LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN VERSION ELECTRONIQUE JANVIER 2012 LES ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN Tableaux comparatifs Année scolaire 2011-2012

Plus en détail

Cantons et villes dans le système statistique suisse

Cantons et villes dans le système statistique suisse Gian Antonio Paravicini Bagliani Président de la conférence des offices régionaux de statistique de la Suisse CORSTAT Cantons et villes dans le système statistique suisse La fonction statistique s'est

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie

BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie Fiche Technique 2013 Bachelor en un an (Admission Bac+2 BTS ou DUT et 18 ans minimum) Une formation en une année après un BTS ou un DUT! Une Immersion

Plus en détail

Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016

Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016 Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016 Date limite pour l annonce du dépôt d une demande de soutien

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ

ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ CONFÉRENCE SPÉCIALISÉE DES MEMBRES DE GOUVERNEMENTS CONCERNÉS PAR LA LOI SUR LES LOTERIES ET LE MARCHÉ DES LOTERIES (CDCM) ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ Zurich, 8 mai 2013 Thomas

Plus en détail

Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs

Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs Nouvelles exigences pour les entreprises et les réviseurs Modifications du droit des sociétés et introduction d une surveillance de la révision Décembre 2005 Modifications du droit des sociétés En décembre

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Traduire dans l aide sociale

Traduire dans l aide sociale Traduire dans l aide sociale Droits des personnes de langue étrangère et obligations de l état Résumé Jörg Künzli, docteur en droit et professeur, LL.M., avocat, Berne Alberto Achermann, docteur en droit,

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

BDDP, Base de données de documents pédagogiques

BDDP, Base de données de documents pédagogiques BDDP, Base de données de documents pédagogiques CF/ novembre 11 1 Rechercher des documents sur la BDDP La Base de données de documents pédagogiques (BDDP) vous offre la possibilité de rechercher et de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Paris, le 22 octobre 2002

COMMUNIQUE DE PRESSE. Paris, le 22 octobre 2002 Fédération Française des Sociétés d'assurances COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 22 octobre 2002 «Le risque, les jeunes et la sécurité routière», un projet éducatif de la Fédération française des sociétés

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Une étude exclusive de l AMF Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public,

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

... Questionnaire...

... Questionnaire... ...Préambule au questionnaire... Lexique PEDT : Projet EDucatif Territorial Le PEDT a pour objectif de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la continuité éducative entre les

Plus en détail

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse Informations utiles en vue d un séjour en Suisse CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction...

Plus en détail

Présentation : Ces quelques informations vous aideront à mieux comprendre son fonctionnement.

Présentation : Ces quelques informations vous aideront à mieux comprendre son fonctionnement. Présentation : En service depuis le 8 mars 2010, le porte monnaie électronique pour la gestion des services périscolaires, d accueils de loisirs et de restauration présente de nombreux avantages pour les

Plus en détail

Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud

Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud ` Rentrée de septembre 2014 Madame, Monsieur, Dès la rentrée scolaire, le 2 septembre 2014, les nouveaux rythmes scolaires entrent en application sur l ensemble

Plus en détail

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP ASSOCIATION DES CENTRES DE LOISIRS 11 avenue Jean Perrot - 38100 GRENOBLE Tél. : 04 76 87 76 41 - Fax : 04 76 47 52 92 E-mail : secretariat@acl-grenoble.org Site Internet : http://www.acl-grenoble.org

Plus en détail

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS RESPONS RESPONS RESidents Perspectives Of Living in Nursing Homes in Switzerland est un projet du Domaine santé de la Haute école spécialisée bernoise. RESPONS étudie la qualité des soins du point de vue

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 Étudiants... page 9 Devoirs des étudiants... page 9 Droit des étudiants... page 13 5 rue de la Motte Brûlon

Plus en détail

Sondage auprès des électeurs au sujet des communications avec les électeurs

Sondage auprès des électeurs au sujet des communications avec les électeurs RAPPORT FINAL Sondage auprès des électeurs au sujet des communications avec les électeurs Rapport rédigé pour le compte d Élections Canada Mars 2013 Also available in English upon request. Phoenix SPI

Plus en détail

Etes-vous un agriculteur qui exerce ses activités en personne physique? Les informations suivantes vous concernent.

Etes-vous un agriculteur qui exerce ses activités en personne physique? Les informations suivantes vous concernent. Depuis le 30/06/2009, les entreprises non-commerciales de droit privé ont l obligation légale de s inscrire à la BCE. Les agriculteurs (aussi bien les personnes physiques, que les personnes morales, ainsi

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» REGLEMENT DE CONSULTATION 1 / 8 SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 2 - CONDITIONS DE L APPEL D OFFRES 3 ARTICLE 3 - PRESENTATION DES

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Acceptation des paiements via PaySquare. Vos paiements entre de bonnes mains

Acceptation des paiements via PaySquare. Vos paiements entre de bonnes mains Acceptation des paiements via Vos paiements entre de bonnes mains Des paiements sûrs Facilitez la vie de vos clients Les paiements par carte bancaire sont sûrs et économiques, ils permettent également

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs GUIDE ADMINISTRATIF QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs - Guide administratif Vous

Plus en détail

REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES

REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES Les encres plastisol sèchent lorsqu on les soumet à une température durant un certain laps de temps. En bref, on peut dire que le

Plus en détail

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois?

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois? Deutsche Bank AG (DE) (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? Deutsche Bank AG (DE) est émis en dollars américains (USD) par Deutsche Bank AG et vous fait bénéficier d une hausse éventuelle des taux d intérêt à

Plus en détail

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école Autonomie d utilisation des outils face à leurs apprentissages. Projets à long terme: couture, papier mâché, cinéma, robotique. à FAVORISER LA RÉUSSITE chez l ensemble des élèves en respectant leurs différences.

Plus en détail

ELYTHE inc FORMATION AUX USA LET ELYTHE BE YOUR WAY TO SUCCESS. Elythe inc 444 Brickell avenue Suite51-457 MIAMI FL 33131 USA.

ELYTHE inc FORMATION AUX USA LET ELYTHE BE YOUR WAY TO SUCCESS. Elythe inc 444 Brickell avenue Suite51-457 MIAMI FL 33131 USA. Formation aux USA Stage Anglais intensif en immersion ELYTHE inc FORMATION AUX USA LET ELYTHE BE YOUR WAY TO SUCCESS Stage Anglais intensif en immersion séjours vacances de Toussaint Février et Pâques

Plus en détail

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication:

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication: OUTIL 9. LISTE NON-EXHAUSTIVE D EXEMPLES D ACTIONS DIVERSITÉ PAR DOMAINE RH [ OUTILS ] Ce document propose des pistes d action ainsi que des points d attention pour favoriser l égalité des chances au sein

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt)

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Ordonnance du 6 mars 2012 Entrée en vigueur : 01.04.2012 sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 24 mars

Plus en détail

Disparités entre les cantons dans tous les domaines examinés

Disparités entre les cantons dans tous les domaines examinés Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Swiss Federal Statistical Office EMBARGO: 02.05.2005, 11:00 COMMUNIQUÉ DE PRESSE MEDIENMITTEILUNG

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Les présentes conditions règlent les rapports entre l établissement, désigné ci-après par l'institut ou l'institut Lyonnais, et les personnes amenées à le fréquenter. Elles

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Portes et portails bpa Bureau de prévention des accidents Porte close au risque Les portes et portails occasionnent régulièrement des accidents. Doigts coincés, fractures voire blessures

Plus en détail

Association Suisse des Managers du Sport Statuts

Association Suisse des Managers du Sport Statuts Association Suisse des Managers du Sport Statuts Statuts Association Suisse des Managers du Sport Page 1 / 11 Statuts de l'association Suisse des Managers du Sport (ASMS) I. NOM ET SIEGE Article 1. L'Association

Plus en détail

Consultation : révision totale de la loi sur la poste et de la loi sur l organisation de la Poste

Consultation : révision totale de la loi sur la poste et de la loi sur l organisation de la Poste Monsieur le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger Dpt fédéral de l environnement, transports, énergie et communication (DETEC) Palais fédéral Nord 3003 Berne Lausanne, le 10 juin 2008 Consultation : révision

Plus en détail