Montant amortissable = coût historique - valeur résiduelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Montant amortissable = coût historique - valeur résiduelle"

Transcription

1 Chapitre 7. Les amortissements et les provisions 1. L amortissement des corporelles 1.1. Présentation générale Définition L'amortissement est la diminution de la capacité de générer des avantages économiques futurs d'une immobilisation corporelle constatée à la fin d'un exercice. Autrement défini, l'amortissement est la répartition systématique du montant amortissable d'une immobilisation sur sa durée d'utilisation estimée. Ainsi défini, l'amortissement est fonction : du montant amortissable appelé aussi base amortissable ; de la durée et le rythme de consommation des avantages économiques ; de la méthode retenue pour traduire la consommation des avantages économiques Le montant amortissable Le montant amortissable d'une immobilisation corporelle est son coût historique diminué de la valeur résiduelle éventuelle. Ainsi, nous pouvons écrire : Montant amortissable = coût historique - valeur résiduelle Le coût historique: est le montant de liquidités versé ou d'équivalent de liquidités ou la juste valeur de toute autre contrepartie donnée ou qu il fallait donner pour s'approprier un bien au moment de son acquisition ou de sa production. La valeur résiduelle: est le montant net qu'une entreprise compte obtenir en échange d'un bien à la fin de sa durée d'utilisation après déduction des coûts de cession prévus Les méthodes d'amortissement Nous distinguons trois méthodes : - L'amortissement constant (linéaire), qui conduit à une charge constante sur la durée d'utilisation du bien. - L'amortissement variable, qui conduit à une charge proportionnelle à l'utilisation du bien. - L'amortissement décroissant, qui conduit à une charge décroissante sur la durée du bien. Quel que soit la méthode d'amortissement choisie, il est nécessaire de l'utiliser avec constance sans tenir compte du niveau de rentabilité de l'entreprise ou de considérations fiscales La comptabilisation des amortissements L'amortissement constitue un flux interne qui exprime: - la dépréciation de l'immobilisation ; - la constatation d'une charge. a- La diminution de la valeur d'un élément d'actif, du fait de la dépréciation doit être inscrite au crédit d'un compte particulier ouvert à cet effet, le compte 28 "Amortissements des ". Ce compte est subdivisé en comptes divisionnaires et sous comptes en fonction de la nature des éléments concernés ; sa structure est la suivante : Pour chaque type de bien amortissable, il est ouvert un compte d'amortissement distinct ; il y a, bien sûr, concordance entre le numéro de ce compte et celui du compte d' correspondant (Exp. le compte "Matériel de transport" porte le numéro 224, le compte "Amortissements du matériel de transport", le numéro 2824). Les comptes d'amortissements reçoivent les crédits successifs représentant la dépréciation des biens concernés, jusqu'à la fin de la période d'amortissement. Lorsqu'un bien est entièrement amorti, le total des amortissements est égal à la valeur d'origine, et par suite le solde débiteur 1

2 du compte d' est égal au solde créditeur du compte d'amortissements. Tant que le bien reste en service, il continue à figurer au bilan. Grâce à cette pratique, on peut retrouver pour chaque bien amortissable : - sa valeur d'origine, - le montant cumulé des amortissements auquel il a donné lieu; - sa valeur résiduelle ou valeur nette comptable (différence entre la valeur d'origine et le montant cumulé des amortissements) ; pour un bien totalement amorti, la valeur nette est nulle. Les comptes d'amortissements, quoique créditeurs, ne figurent pas au passif du bilan : les amortissements sont en effet inscrits à l'actif, en déduction de la valeur d'origine des auxquelles ils s'appliquent, de façon à dégager la valeur nette de celles-ci. b- L'amortissement étant considéré comme une charge de l'exercice, il convient de débiter un compte de charges (par le crédit du compte d'amortissements). Ce compte de charges est le compte 68 "Dotations aux amortissements et aux provisions". c- Cas général d'enregistrement : Dotations aux amortissements sur 31/12/N Amortissement des L'amortissement présente un double aspect C'est une charge pour l'entreprise Correspondant à une dépréciation d'éléments de l'actif immobilisé Classe 6 Classe 2 Remarques : Débit : 681 Dotations aux amortissements et aux provisions Crédit : 28 Amortissements des d- l'amortissement est noté, non pas au crédit du compte de l'immobilisation corporelle elle même, mais au crédit d'un compte particulier d'amortissement (méthode indirecte d'amortissement). Ainsi chaque immobilisation corporelle amortissable se trouve t-elle représentée par deux comptes : - un compte débiteur d'immobilisation corporelle, - et un compte créditeur d'amortissement de cette immobilisation. 2

3 e- Ne pas confondre le compte "28 Amortissements des " qui est un compte de l'actif soustractif (compte de situation) et dont le solde créditeur indique le cumul des amortissements depuis l'entrée du bien et le compte "68 Dotations aux amortissements et aux provisions" qui est un compte de gestion (utilisé en cours d'exercice mais soldé en fin d'exercice) et dont le solde débiteur indique la charge d'amortissement de l'exercice Les sorties des corporelles Les corporelles doivent être retirées de l'actif du bilan lors de leur cession, ou lors de leur mise au rebut c'est-à-dire lorsque l'immobilisation n'a plus d'utilité permanente et qu'aucun avantage économique n'est attendu lors de sa cession. La différence entre le produit de cession et la valeur comptable nette à la date du retrait est incluse dans le résultat de l'exercice en cours. Ainsi, en cas de cession d'une immobilisation, tous les comptes concernant cette immobilisation doivent être soldés. La différence entre le prix de cession et la valeur comptable nette de l'immobilisation constitue selon le cas : - un produit net sur cession d'immobilisation (gain ordinaire) : compte 736; - une charge nette sur cession d'immobilisation (perte ordinaire) : compte Les provisions Nous distinguons deux catégories de provisions : - les provisions pour dépréciation, - les provisions pour risques et charges Les provisions pour dépréciation Définition Les éléments de l'actif d'une entreprise ont une valeur d'origine (coût d'acquisition) ; ils ont aussi à un moment donné une valeur d'inventaire qui est mesurée par la somme d'argent que l'on pourrait en retirer en cas de réalisation (vente d'une immobilisation, d'un stock, d'un titre) ou de recouvrement (encaissement d'une créance). Si l'on élimine le cas des disponibilités (avoirs en banque, en caisse) pour lesquelles valeur d'origine et valeur d'inventaire correspondent strictement, ces deux valeurs peuvent différer : pour certains éléments de l'actif apparaissent des plus-values du fait que la valeur d'inventaire est supérieure à la valeur d'origine (action cotée à un cours supérieur à son prix d'acquisition) pour d'autres apparaissent des moins-values (stock d'articles démodés). Tant que la réalisation ou le recouvrement des éléments de l'actif n'a pas eu lieu, ces plus ou moins-values sont simplement latentes, potentielles, et la question se pose de leur traitement en comptabilité. Ce traitement obéit au principe de prudence. En partant de ce principe : - Même en cas d'absence ou d'insuffisance du bénéfice, il doit être procédé aux amortissements et provisions nécessaires. - La plus-value constatée entre la valeur d'inventaire d'un bien et sa valeur d'entrée n'est pas comptabilisée. Il en résulte un traitement comptable différent des charges et des produits : un produit ne doit être comptabilisé que s'il est réalisé alors qu'une charge doit être prise en compte dès lors que sa réalisation est probable voir éventuelle Les principales provisions pour dépréciation - Provision pour dépréciation des - Provision pour dépréciation des stocks - Provision pour dépréciation des titres - Provisions pour dépréciation des créances Les créances sur les clients, sur les débiteurs divers, les prêts,... sont également sujets à des moins-values lorsque certains faits permettent de douter la solvabilité ou la ponctualité du 3

4 débiteur (cessation de paiement ou mise en faillite du débiteur). On procède à une estimation de la perte probable définie le plus souvent en % du montant de la créance. Compte tenu du caractère financier de ces, la dotation est considérée comme une charge financière. On distingue trois catégories de clients - les clients réguliers, solvables ; - les clients douteux, pour lesquels on envisage une perte partielle de la créance ; - les clients insolvables, pour lesquels la créance est perdue totalement. Pour cette dernière catégorie de clients (les clients insolvables), on ne constitue pas de provision, puisque le montant de la perte est exactement connu. On passe directement une écriture pour solder le compte du (ou des) client(s) insolvable(s) et pour constater la perte subie au débit du compte "634 Pertes sur créances irrécouvrables". Lorsqu'un client (ou plusieurs) se révèle douteux à la fin de l'exercice, on le reclasse dans une catégorie à part : celle des "clients douteux". On passe ensuite l'écriture constatant la provision Comptabilisation des provisions pour dépréciation Il y a lieu de distinguer les écritures de constitution des provisions, de celles passées ultérieurement en vue d'ajuster les comptes de provisions. Les provisions pour dépréciation d'actif figurent à l'actif en diminution des comptes qui font l'objet de la correction (actif soustractif). Ces comptes, créditeurs, sont analogues aux comptes d amortissements : la dépréciation n'est pas portée directement au crédit du compte d'actif, mais au crédit d'un compte particulier de «provisions pour dépréciation». L amoindrissement de valeur diminue le résultat et constitue de ce fait une charge de l ' exercice. Cette charge est enregistrée au débit du compte "68 Dotations aux amortissements et aux provisions". Les comptes intéressés sont: au débit: le compte 68 «Dotations aux amortissements et aux provisions» ce compte est lui-même subdivisé en fonction du caractère de la provision ; au crédit: un compte de provision qui a pour numéro de classe celui correspondant à la classe qu'il provisionne. 31/12/ Dotations aux amortissements et aux provisions Provisions pour dépréciation Tout compte d'actif (à l'exception des comptes "Caisse", "Etat", "Banque" et "Chèques postaux") se voit donc associé un compte de "provision pour dépréciation" dont le principe de codification est le même que celui des amortissements. Il suffit pour en trouver la numération d'intercaler le chiffre 9 entre le premier et le deuxième chiffre du compte d'actif concerné Provisions pour risques et charges Définition Contrairement aux provisions pour dépréciation, qui viennent en déduction des éléments d'actif correspondants, les provisions pour risques et charges s'inscrivent au passif du bilan. Elles représentent des déductions destinées, soit à faire face à des pertes que des événements en cours rendent probables, soit à couvrir des dépenses qui correspondent à des charges normales de l'entreprise, mais dont l'importance et le caractère sont tels qu'elles doivent être réparties sur un certain nombre d'exercices. Tel est le cas par exemple des provisions pour 4

5 grosses réparations, c'est à dire des réparations dont l importance exceptionnelle justifie l'étalement de la charge dans le temps Comptabilisation des provisions pour risques et charges La cause de flux de provision pour risques et charges est enregistrée dans un compte d'emploi définitif «charge» et son effet est constaté par le crédit d'un compte de dette probable (passif) "Provisions pour risques et charges". Lors de la constitution d'une provision pour risques et charges : - La charge est inscrite au débit d'un compte de charges mais il s'agit d'un compte de dotation: "68. Dotations aux amortissements et aux provisions". "6815 Dotations aux provisions pour risques et charges d'exploitation" lorsqu'elle concerne les activités ou opérations ordinaires de l'entreprise, autres que financières ; "6865 Dotations aux provisions pour risques et charges financières" lorsqu'elle affecte les activités de placement et de financement de l'entreprise. - La dette éventuelle est inscrite (selon que sa date probable de réalisation se situe à plus ou moins d'un an) au crédit du compte : 15 Provisions pour risques et charges (à plus d'un an) classées en passifs non courants, ou 48 Provisions courantes pour risques et charges (à moins d'un an) classées en passifs courants. 31/12/ Dotations aux amortissements et aux provisions Provisions pour risques et charges 5

Barreau de Montréal États financiers au 31 mars 2015

Barreau de Montréal États financiers au 31 mars 2015 États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 2-3 États financiers Résultats 4 Évolution des soldes de fonds 5 Flux de trésorerie 6 Situation financière 7 Notes complémentaires 8-15 Annexe 16 Rapport

Plus en détail

Comptes annuels 30/06/2012. 5 Rue des Colonnes du Trône 75012 PARIS

Comptes annuels 30/06/2012. 5 Rue des Colonnes du Trône 75012 PARIS Comptes annuels 30/06/2012 5 Rue des Colonnes du Trône 75012 PARIS SIRET : 78445325000036 NAF : 9499Z Bilan Actif FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CARDIOLOGIE RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 30/06/2012

Plus en détail

Situation A Exemple de base

Situation A Exemple de base Avantages sociaux futurs Écritures de comptabilisation d'un régime de retraite à prestations déterminées (correspondant au cas exemple traitant de l'effet sur la taxation et la trésorerie) Situation A

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. Premier semestre 2010. Non audités

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. Premier semestre 2010. Non audités ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Premier semestre 2010 Non audités SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES COMPTE DE RESULTAT DU PREMIER SEMESTRE 2010 3 ETAT DU RESULTAT NET ET DES VARIATIONS D ACTIFS ET DE PASSIFS

Plus en détail

BILAN ACTIF. STE INFRASTRUCTURES GAZIERES Situation au : 31 Décembre Euros ACTIF IMMOBILISE

BILAN ACTIF. STE INFRASTRUCTURES GAZIERES Situation au : 31 Décembre Euros ACTIF IMMOBILISE Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE BILAN ACTIF 31/12/2011 30/06/2011 Brut Amort. dépréciat. Net Net Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de recherche et développement Concessions,

Plus en détail

➊ - La balance des comptes ➋ - Les documents de synthèse

➊ - La balance des comptes ➋ - Les documents de synthèse Les documents comptables récapitulatifs ➊ - La balance s comptes ➋ - Les documents synthèse Le compte résultat Le bilan L annexe La balance s comptes Elle n'est pas obligatoire... Mais elle est indispensable

Plus en détail

Société Française de Gériatrie et Gérontologie

Société Française de Gériatrie et Gérontologie Société Française de Gériatrie et Gérontologie Association à but non lucratif 49, rue Mirabeau 75016 PARIS COMPTES ANNUELS EXERCICE 2010 CABINET ANGELI S.A.R.L. AU CAPITAL DE 100.000 euros Société d Expertise

Plus en détail

AVANT PROPOS TITRE 1- LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE 1 CHAPITRE 1 - L'ENTREPRISE 3

AVANT PROPOS TITRE 1- LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE 1 CHAPITRE 1 - L'ENTREPRISE 3 COMPTABILITE GENERALE AHMED SADOU TABLE DES MATIERES SOMMAIRE III AVANT PROPOS IX TITRE 1- LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE 1 CHAPITRE 1 - L'ENTREPRISE 3 I. Définition 3 II La classification des entreprises

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 PLAN DU CHAPITRE 2 : L'ENREGISTREMENT COMPTABLE

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 PLAN DU CHAPITRE 2 : L'ENREGISTREMENT COMPTABLE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 MODULE 1 : Principes généraux de l'analyse comptable Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité générale Chapitre 2 : L'enregistrement comptable Chapitre 3 : L'organisation

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels

Annexe aux comptes annuels Page : OPTIMANCE - KALLISTE 1 Etats financiers au Annexe aux comptes annuels Page : 1 ANNEXE - Elément 1 Règles et Méthodes Comptables Les comptes annuels de l'exercice ont été élaborés et présentés conformément

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES RESUMES 2014 BONGRAIN SA Etat résumé du compte de résultat au 31 décembre 2014 En milliers d Euros 2014 2013 retraité * Chiffre d affaires 4 606 920 4 204 557 Consommations

Plus en détail

LES CESSIONS D IMMOBILISATIONS

LES CESSIONS D IMMOBILISATIONS LES CESSIONS D IMMOBILISATIONS Objectif(s) : o Traitement comptable des opérations de cessions. Pré-requis : o o Maîtrise des techniques d'évaluation et des traitements comptables des amortissements et

Plus en détail

CHAPITRE 2 : L'ENREGISTREMENT COMPTABLE

CHAPITRE 2 : L'ENREGISTREMENT COMPTABLE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 MODULE 1 : Principes généraux de l'analyse comptable Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité générale Chapitre 2 : L'enregistrement comptable Chapitre 3 : L'organisation

Plus en détail

Année universitaire

Année universitaire Option : Science Économique et Gestion Matière : Comptabilité Générale II Semestre : 2 Type de document : Schéma récapitulatif du cours http://fsjest-cours.blogspot.com Année universitaire 2012-2013 Comptabilité

Plus en détail

SITUATION APRES AUDIT BILAN ACTIF

SITUATION APRES AUDIT BILAN ACTIF BILAN ACTIF EXERCICE 2013 EXERCICE 2012 POSTES D'ACTIF Montants Amortissement. Montants Montants % Bruts provisions nets nets ACTIFS NON COURANTS Ecart d'acquisition (ou goodwill) IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES OPERA TRADING CAPITAL

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES OPERA TRADING CAPITAL PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) OPERA TRADING CAPITAL Société anonyme au capital de 600 080 000 euros Siège social : 1, Boulevard Haussmann, 75009 Paris

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ (non audité, données converties de l'euro au dollar (l'information relative à ce retraitement est présentée en note 11 de l'annexe aux comptes consolidés)) 1 er trimestre 2014

Plus en détail

Comptes Annuels. UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case MONTREUIL CEDEX. Durée 12 mois

Comptes Annuels. UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case MONTREUIL CEDEX. Durée 12 mois Comptes Annuels UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case 547 93515 MONTREUIL CEDEX Bilan du01/01/2011 au Durée 12 mois Document établi par : A. DOISNEAU Expert-Comptable 301 Rue du petit Cossole

Plus en détail

TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF

TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF PLAN COMPTABLE NATIONAL 1975 Classe 1 : Fonds propres 100 Apports de l'etat (appelés / non appelés) 101 Capital émis (capital social ou fonds de dotation, ou fonds d

Plus en détail

Comptes Annuels. UL CGT CANNES 52 bld de la république CANNES. Durée 12 mois. Code NAF 9420Z. Document établi par :

Comptes Annuels. UL CGT CANNES 52 bld de la république CANNES. Durée 12 mois. Code NAF 9420Z. Document établi par : Comptes Annuels 52 bld de la république 06400 CANNES Bilan du01/01/2012 au31/12/2012 Durée 12 mois No SIRET 35076289400011 Code NAF 9420Z Document établi par : A DOISNEAU Expert Comptable 301 rue du petit

Plus en détail

SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE 810006 DCG SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

BILAN, COMPTE DE RESULTAT & ANNEXE. Exercice clos le 30 juin 2016

BILAN, COMPTE DE RESULTAT & ANNEXE. Exercice clos le 30 juin 2016 BILAN, COMPTE DE RESULTAT & ANNEXE Exercice clos le 30 juin 2016 Bilan - Actif Bilan - Passif Compte de résultat Exercice 2015 2016. Annexe au bilan et au compte de résultat au 30/06/2016. PREAMBULE

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 1 er trimestre 2016 4 ème trimestre Chiffre d'affaires 32 841 37 749 42 313 Droits d'accises (5 319) (5 457) (5 350) Produits des ventes 27 522 32 292 36 963 Achats, nets de

Plus en détail

Analyse du bilan comptable : le bilan financier

Analyse du bilan comptable : le bilan financier Analyse Financière Cours 02 Juin 2000 Analyse du bilan comptable : le bilan financier 1 Avant-propos La première étape de l analyse financière consiste à rassembler toutes les données utiles Les bilans,

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE. relatif à la mise en harmonie des obligations comptables

SENAT PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE. relatif à la mise en harmonie des obligations comptables PROJET DE LOI adopté le 14 avril 1983 N 75 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE relatif à la mise en harmonie des obligations comptables des

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 1 er trimestre 2017 4 ème trimestre Chiffre d'affaires 41 183 42 275 32 841 Droits d'accises (5 090) (5 408) (5 319) Produits des ventes 36 093 36 867 27 522 Achats, nets de

Plus en détail

COMITE D'ILLE ET VILAINE DE JUDO. Etats Financiers. Au : 31 Décembre 2013 8,RUE NUNGESSER ET COLI 35200 RENNES. Siret : 39796317400024

COMITE D'ILLE ET VILAINE DE JUDO. Etats Financiers. Au : 31 Décembre 2013 8,RUE NUNGESSER ET COLI 35200 RENNES. Siret : 39796317400024 COMITE D'ILLE ET VILAINE DE JUDO Etats Financiers Au : 31 Décembre 2013 8,RUE NUNGESSER ET COLI 35200 RENNES Siret : 39796317400024 In Extenso Rennes 7, avenue Charles Tillon CS 81114 35011 Rennes cedex

Plus en détail

Unité 3 Synthèse Thème 1 THÈME 1. Régulariser l actif immobilisé à l inventaire. Cned Site de Lyon Page 1 / 5

Unité 3 Synthèse Thème 1 THÈME 1. Régulariser l actif immobilisé à l inventaire. Cned Site de Lyon Page 1 / 5 THÈME 1 Régulariser l actif immobilisé à l inventaire Cned Site de Lyon Page 1 / 5 SÉQUENCE SYNTHÈSE Régulariser l actif immobilisé à l inventaire Les biens dont l entreprise est propriétaire et qui sont

Plus en détail

Société mère Rapport de gestion

Société mère Rapport de gestion 1 Société mère Rapport de gestion Principales activités Arla Foods amba exerce des activités laitières au Danemark et achète du lait auprès de ses associés-coopérateurs dans sept pays. Le lait collecté

Plus en détail

SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE

SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2012 (PONDICHÉRY) SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉPREUVE : ÉTUDE DE SPÉCIALITÉ ÉLÉMENTS INDICATIFS DE

Plus en détail

COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES

COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES PARC DU CHEVAL LE LUIZARD 01150 CHAZEY SUR AIN COMPTES ANNUELS ARRÊTÉ AU 31/08/2015 NINET-FAURE Catherine Page 1 SOMMAIRE Pages Sommaire 2 Attestation 3 Règles

Plus en détail

MIGRATIONS SANTE ALSACE

MIGRATIONS SANTE ALSACE 24 rue du 22 novembre 67000 STRASBOURG COMPTES ANNUELS du 01/01/2012 au 31/12/2012 Sommaire Attestation de Présentation 2 Bilan et compte de résultat 4 Annexe 16 Soldes intermédiaires de gestion 26 GESTION

Plus en détail

Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs

Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Réglement n 2002-10 du 12 décembre 2002 Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs Le Comité de la réglementation comptable, Vu la loi n 98-261 du 6

Plus en détail

1. Établir le tableau des soldes intermédiaires de gestion conformément à la présentation du PCG.

1. Établir le tableau des soldes intermédiaires de gestion conformément à la présentation du PCG. Chapitre 4 L analyse de l activité 1 Exercice 04-05 05 SIG et CAF du PCG Vous disposez en annexe 2 du compte de résultat de la société BILIE. 1. Établir le tableau des soldes intermédiaires de gestion

Plus en détail

GROUPE SBT COMPTES CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014

GROUPE SBT COMPTES CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014 GROUPE SBT COMPTES CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014 ACTIF Ecarts d'acquisition 4 183,8 4 183,8 Amortissement écarts d'acquisition -2 374,9-1 960,5 Provision écarts d'acquisition -500,0-500,0 Ecarts d'acquisition

Plus en détail

Relatif au traitement comptable des opérations de fiducie

Relatif au traitement comptable des opérations de fiducie CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION DE L AVIS N 2008-03 DU 7 FÉVRIER 2008 Relatif au traitement comptable des opérations de fiducie Sommaire 1 - Généralités 2 - Types de fiducie 3

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013 COMPTE DE RESULTAT. Note annexe. (en milliers d'euros) 31/12/2013 % 31/12/2012 %

COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013 COMPTE DE RESULTAT. Note annexe. (en milliers d'euros) 31/12/2013 % 31/12/2012 % COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013 COMPTE DE RESULTAT 31/12/2013 % 31/12/2012 % Chiffre d'affaires 6 106 500 117 908 Achats consommés -7 816-4 926 Autres achats et charges externes -37 389-40 803 Impôts

Plus en détail

Thème : Analyse et mise en œuvre des dispositions nouvelles sur les amortissements et dépréciations (Règlement CRC )

Thème : Analyse et mise en œuvre des dispositions nouvelles sur les amortissements et dépréciations (Règlement CRC ) Thème : Analyse et mise en œuvre des dispositions nouvelles sur les amortissements et dépréciations (Règlement CRC 2002-10) La société MIKEPAS, spécialisée dans la diffusion de produits de parfumerie,

Plus en détail

Chapitre 1. Evaluation et consolidation

Chapitre 1. Evaluation et consolidation Chapitre 1. Evaluation et consolidation Leçon 01. Principes de base de la comptabilité générale I. La comptabilité générale La comptabilité est une technique qui permet : D enregistrer l ensemble des opérations

Plus en détail

MANAGEMENT ET GESTION DE L UNITE COMMERCIALE DOSSIER G 2 LE BILAN

MANAGEMENT ET GESTION DE L UNITE COMMERCIALE DOSSIER G 2 LE BILAN BTS MUC MANAGEMENT ET GESTION DE L UNITE COMMERCIALE DOSSIER G 2 LE BILAN VERSION ANIMATEUR 1 Plan du chapitre 1. Les emplois et les ressources 2. La présentation du bilan comptable 2. 1. L'actif 2. 2.

Plus en détail

ECOBANK GUINEE S.A. ETATS FINANCIERS

ECOBANK GUINEE S.A. ETATS FINANCIERS ECOBANK GUINEE S.A. ETATS FINANCIERS ET NOTES COMPLEMENTAIRES AU 31 DECEMBRE 2014 Page 2 BILAN AU 31 DECEMBRE 2014 (Exprimés en milliers de francs guinéens) Notes 31/12/2014 31/12/2013 ACTIF Caisse 4 246

Plus en détail

Etats financiers de l'exercice 2014

Etats financiers de l'exercice 2014 Etats financiers arrêtés au 31/12/2014 L'Association de Coopération en Tunisie Adresse postale BP 145, 1080 Tunis, CEDEX Fondée en 1982. Visa Nº 27 du Ministère de l Intérieur, J.O.R.T. du 16 septembre

Plus en détail

Cf. document : «L amortissement des immobilisations Extraits du PCG»

Cf. document : «L amortissement des immobilisations Extraits du PCG» Chap. 4 : Les immobilisations 2 e partie : L amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles Cf. document : «L amortissement des immobilisations Extraits du PCG» I- Définition de l amortissement

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 69 rue Louise Michel BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Page - Bilan actif-passif 1 et 2 - Compte de résultat 3 et 4 - Détail bilan 5 et 6 - Détail Compte de résultat 7 - Annexe 8 à 10 28 Rue du Carrousel Parc

Plus en détail

Titre III Le passif. Dans les sociétés, le capital représente la valeur nominale des actions ou des parts sociales.

Titre III Le passif. Dans les sociétés, le capital représente la valeur nominale des actions ou des parts sociales. Titre III Le passif Chapitre I Capitaux propres Section 1 Capital social Art. 311-1 Dans les sociétés, le capital représente la valeur nominale des actions ou des parts sociales. Section 2 Subventions

Plus en détail

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SERVICE PEEC 31/12/2011 31/12/2010 Edition en Euros Brut Amort. prov. Net Net ACTIF IMMOBILISE Frais d'établissement Frais de recherche et développement Concessions, brevets,

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 210 RUE SAINT DENIS 75002 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 30/09/2016 Téléphone : Bilan Bilan Actif BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 30/09/2016 30/09/2015 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELÉ IMMOBILISATIONS

Plus en détail

SODEXCO SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE

SODEXCO SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE SODEXCO SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ASSOCIATION ECOPAL ECONOMIE ET ECOLOGIE, PARTENAIRES DANS L'ACTION LOCALE C.R.T. RUE LOUIS BLANQUI Z.I. DE GRANDE SYNTHE 59760 GRANDE SYNTHE COMPTES ANNUELS ARRÊTÉS

Plus en détail

FEDERATION DES ENTREPRISES DE PROPRETE 34 Bd Maxime GORKI

FEDERATION DES ENTREPRISES DE PROPRETE 34 Bd Maxime GORKI 34 Bd Maxime GORKI Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : FEDERATION D'ENTREPRISES Nous vous présentons ci-après le dossier financier

Plus en détail

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SITUATION PATRIMONIALE ACTIF PORT DE BASTIA EXPLOITATION 31/12/2010 Edition en Euros Brut Amort. prov. Net Net ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de recherche et

Plus en détail

Règles et Méthodes Comptables

Règles et Méthodes Comptables Page : 1 ANNEXE - Elément 1 Règles et Méthodes Comptables Les comptes annuels de l'exercice ont été élaborés et présentés conformément aux règles générales applicables en la matière et dans le respect

Plus en détail

(Texte présentant de l'intérêt pour l'eee)

(Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) 31.12.2015 L 347/1285 RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) 2015/2452 DE LA COMMISSION du 2 décembre 2015 définissant des normes techniques d'exécution en ce qui concerne les procédures, les formats et les modèles

Plus en détail

R.L. INC. BILAN AU 28 FÉVRIER

R.L. INC. BILAN AU 28 FÉVRIER Exercice 4.8 Date : Août 2004 R.L. inc. Le président de la chaîne des magasins R.L. inc. vous demande de lui expliquer pourquoi les liquidités de l'entreprise ont diminué malgré une année profitable. R.L.

Plus en détail

Épreuve de comptabilité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 2001

Épreuve de comptabilité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 2001 Épreuve de comptabilité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 2001 PREMIERE PARTIE A l'occasion de l'augmentation de son capital en numéraire, la société X avait établi un prospectus

Plus en détail

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SITUATION PATRIMONIALE ACTIF AEROPORT DE CALVI - EXPLOITATION 31/12/2010 31/12/2009 Edition en Euros Brut Amort. prov. Net Net ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais

Plus en détail

La comptabilité commerciale : ses principes et leur mise en œuvre.

La comptabilité commerciale : ses principes et leur mise en œuvre. La comptabilité commerciale : ses principes et leur mise en œuvre. Formateur : Christelle Bernard (cb@boutiquedegestion.be) Date: 28/09/2009 Chapitre 1 - Quelle est l importance de tenir une comptabilité?

Plus en détail

DOCUMENTS COMPTABLES ET FISCAUX RELATIFS AUX IMMOBILISATIONS

DOCUMENTS COMPTABLES ET FISCAUX RELATIFS AUX IMMOBILISATIONS DOCUMENTS COMPTABLES ET FISCAUX RELATIFS AUX IMMOBILISATIONS Objectif(s) : o Découverte et utilisation des imprimés fiscaux de la liasse relatifs aux : Pré requis : o o Modalité(s) : o o o immobilisations,

Plus en détail

A.S.C.D.E HOTEL DU DEPART BD DE FRANCE EVRY. Comptes annuels au 31 décembre 2008

A.S.C.D.E HOTEL DU DEPART BD DE FRANCE EVRY. Comptes annuels au 31 décembre 2008 HOTEL DU DEPART BD DE FRANCE 91012 EVRY Comptes annuels au 31 décembre 2008 SORTEC S.A Cabinet d'expertise Comptable 17, rue Elsa Triolet 77176 SAVIGNY LE TEMPLE Tel: 01.64.10.90.75 Fax: 01.60.63.83.85

Plus en détail

Les provisions pour dépréciation d actif

Les provisions pour dépréciation d actif Les provisions pour dépréciation d actif Définition et le rôle Définition Une provision pour dépréciation est la constatation comptable d'un amoindrissement de la valeur d'un élément d'actif résultant

Plus en détail

COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE

COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE RAPPORT FINANCIER En Euros EXERCICE 2013/2014 CLOS LE 31 AOUT 2014 COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE Parc Equestre 41600 Lamotte Beuvron Assemblée générale ordinaire du CNTE 2014 Rapport financier de

Plus en détail

Document de référence

Document de référence Document de référence RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2016 1 2 3 4 5 6 7 8 - - - - - - - - - o o - 9 - - o o o - - - - - 10 11 - - - - - 12 - - - - - 13 14 15 - 16 17 18 - - - - 19 - - - - - - 20 - - - - - -

Plus en détail

La proposition de modification des relations

La proposition de modification des relations Réflexion POUR UNE NOUVELLE APPROCHE DES RELATIONS ENTRE LA COMPTABILITÉ ET LA FISCALITÉ : INTRODUCTION DE LA MÉTHODE DE L IMPÔT DIFFÉRÉ DANS LES COMPTES INDIVIDUELS Laurent DIDELOT Diplômé d expertise

Plus en détail

Le tableau d'amortissement du contrat est le suivant : Année Intérêts Remboursement Solde restant dû

Le tableau d'amortissement du contrat est le suivant : Année Intérêts Remboursement Solde restant dû Question 1 Leasing (location-financement) Une société conclut, en tant que preneur (locataire), un contrat de location-financement (leasing) relatif à un ordinateur qu elle loue aux conditions suivantes

Plus en détail

ASSOCIATION "AL BAWSALA"

ASSOCIATION AL BAWSALA BILANS COMPARES ARRETES AUX 31 DECEMBRE 2013 & 2012 ACTIFS ACTIFS NON COURANTS Actifs immobilisés 37 461 27 559 Immobilisations incorporelles - - Amortissements - - - - Immobilisations corporelles 1.1

Plus en détail

Comptes Annuels. UD CGT CANTAL 7 Place de la Paix Bâtiment de l'horloge AURILLAC. Durée 12 mois. Code NAF 9420Z. Document établi par :

Comptes Annuels. UD CGT CANTAL 7 Place de la Paix Bâtiment de l'horloge AURILLAC. Durée 12 mois. Code NAF 9420Z. Document établi par : Comptes Annuels UD CGT CANTAL 7 Place de la Paix Bâtiment de l'horloge 15000 AURILLAC Bilan du01/01/2015 au Durée 12 mois No SIRET 77907925000014 Code NAF 9420Z Document établi par : A DOISNEAU Expert

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 4 ème trimestre 3 ème trimestre 4 ème trimestre 2011 Chiffre d'affaires 49 868 49 890 47 492 Droits d'accises (4 399) (4 411) (4 534) Produits des ventes 45 469 45 479 42 958

Plus en détail

Comptes Annuels. UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case MONTREUIL CEDEX. Durée 12 mois. Code NAF 9420Z

Comptes Annuels. UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case MONTREUIL CEDEX. Durée 12 mois. Code NAF 9420Z Comptes Annuels UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case 547 93515 MONTREUIL CEDEX Bilan du01/01/2012 au Durée 12 mois No SIRET 32277024900025 Code NAF 9420Z Document établi par : A. DOISNEAU

Plus en détail

Arema Rock et Chanson

Arema Rock et Chanson Numéro SIRET : 33413028300016 Code APE : 9499Z 181, rue François Boucher 33400 TALENCE COMPTES ANNUELS du 01/01/2011 au 31/12/2011 Sommaire Compte rendu de travaux 1 Bilan et Compte de résultat Association

Plus en détail

Relatif aux règles comptables applicables aux sociétés d épargne forestière

Relatif aux règles comptables applicables aux sociétés d épargne forestière COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-11 du 12 décembre 2002 Relatif aux règles comptables applicables aux sociétés d épargne forestière Le Comité de la réglementation comptable, Vu le

Plus en détail

Règles et Méthodes Comptables

Règles et Méthodes Comptables ORGATEC - CPECF SA FIEBM Page : 56 ANNEXE - Elément 1 Règles et Méthodes Comptables Les comptes annuels de l'exercice ont été élaborés et présentés conformément aux règles générales applicables en la matière

Plus en détail

Information financière trimestrielle Au 31 Mars 2016

Information financière trimestrielle Au 31 Mars 2016 Information financière trimestrielle Au 31 Mars 2016 (Non audité) Table des matières Ces éléments financiers trimestriels doivent être lus en référence aux principes comptables IFRS tels que décrits dans

Plus en détail

Gestion marketing et financière

Gestion marketing et financière Gestion marketing et financière I. INTRODUCTION GÉNÉRALE REMARQUE IMPORTANTE POUR LA SUITE : Le bilan et le compte de résultat sont les documents de base de la comptabilité. Economie (grec : oikonomia)

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCRAM BANQUE SOCIÉTÉ DE CRÉDIT DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCE À CARACTÈRE MUTUEL

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCRAM BANQUE SOCIÉTÉ DE CRÉDIT DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCE À CARACTÈRE MUTUEL PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) SOCRAM BANQUE SOCIÉTÉ DE CRÉDIT DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCE À CARACTÈRE MUTUEL Société anonyme au capital de 70 000 000 d'euros

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES PACTE NOVATION

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES PACTE NOVATION PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) PACTE NOVATION Société Anonyme au capital de 512 000 euros Siège social : 2, rue du Docteur Lombard - 92441 ISSY-LES-MOULINEAUX

Plus en détail

B.O N 2592 du mardi 09 mai 2006 AVIS DES SOCIETES

B.O N 2592 du mardi 09 mai 2006 AVIS DES SOCIETES page-1- AVIS DES SOCIETES ETATS FINANCIERS BANQUE NATIONALE AGRICOLE-BNA- Siège social :Rue Hédi Nouira 1001 Tunis La Banque Nationale Agricole BNA- publie ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31

Plus en détail

D 681 C 3970 DAP (dotat aux amort & provis ) exploitation Provision sur le stock 31-

D 681 C 3970 DAP (dotat aux amort & provis ) exploitation Provision sur le stock 31- Section 1 : les différentes catégories de provisions A ) Provisions pour dépréciation de l actif 1 ) Définition et classification La provision pour dépréciation est la constatation comptable d un amoindrissement

Plus en détail

UNITÉ 3 THÈME 3. Régulariser les comptes à l'inventaire : placements, emprunts et comptes de trésorerie. Cned Site de Lyon Page 1 / 13

UNITÉ 3 THÈME 3. Régulariser les comptes à l'inventaire : placements, emprunts et comptes de trésorerie. Cned Site de Lyon Page 1 / 13 UNITÉ 3 THÈME 3 Régulariser les comptes à l'inventaire : placements, emprunts et comptes de trésorerie Cned Site de Lyon Page 1 / 13 Thème 3 Unité 3 Thème 3 UNITÉ 3 THÈME 3...1 Régulariser les comptes

Plus en détail

P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple

P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple La société ATLANTIC vous remet son bilan au 31/12/N et des tableaux extraits de l annexe des comptes annuels. Vous disposez également des informations

Plus en détail

LA TENUE DES COMPTES

LA TENUE DES COMPTES LA TENUE DES COMPTES 1. LE FONCTIONNEMENT DES COMPTES A/ Rappels Un compte comprend deux colonnes : - la colonne de gauche est appelée "débit", Le débit correspond à l'emploi du flux ("ce qui rentre" lors

Plus en détail

PHÉNIX INC BILAN. Encaisse $ $ Clients nets Stock de marchandises

PHÉNIX INC BILAN. Encaisse $ $ Clients nets Stock de marchandises Date : Août 2004 Exercice 5.6 Phénix inc. PHÉNIX INC BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2002 Actif Actif à court terme Encaisse 16 000 $ 31 000 $ Clients nets 270 000 135 000 Stock de marchandises 116 000 124 000 402

Plus en détail

MEDIAN TECHNOLOGIES S.A. Exercice clos le 31 décembre 2014

MEDIAN TECHNOLOGIES S.A. Exercice clos le 31 décembre 2014 MEDIAN TECHNOLOGIES S.A. Comptes consolidés établis en normes IFRS Exercice clos le 31 décembre 2014 MEDIAN TECHNOLOGIES S.A. 1800 Route des Crètes Les Deux Arcs 06560 Valbonne Ce rapport contient 47 pages

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 62 boulevard Davout 75020 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2010 Experts & Entreprendre 34 rue Général Delestraint 75016 PARIS Bilan Bilan Actif BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2010 31/12/2009

Plus en détail

PASSIF 31/12/14 31/12/13. Brut. Net Net

PASSIF 31/12/14 31/12/13. Brut. Net Net 31/12/14 31/12/13 ACTIF Amortissements & Brut Dépréciations Net Net PASSIF 31/12/14 31/12/13 ACTIF IMMOBILISE FONDS PROPRES & ASSIMILES Logiciels informatiques 4 599,22 4 599,22 Fonds associatifs 250 112,82

Plus en détail

COMPTES ANNUELS 31/12/2013. LA PETITE ROCKETTE 62 rue Oberkampf PARIS

COMPTES ANNUELS 31/12/2013. LA PETITE ROCKETTE 62 rue Oberkampf PARIS LA PETITE ROCKETTE 62 rue Oberkampf 75011 PARIS COMPTES ANNUELS 31/12/2013 107 COURS DE VINCENNES 75020 PARIS Téléphone : 0146594400 Bilan Bilan Actif LA PETITE ROCKETTE Période du 01/01/13 au 31/12/13

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 1 er trimestre (a) 2010 4 ème trimestre Chiffre d'affaires 37 603 36 228 30 041 Droits d'accises (4 442) (4 933) (4 573) Produits des ventes 33 161 31 295 25 468 Achats, nets

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 4 ème trimestre 3 ème trimestre 4 ème trimestre 2014 Chiffre d'affaires 37 749 40 580 52 511 Droits d'accises (5 457) (5 683) (5 777) Produits des ventes 32 292 34 897 46 734

Plus en détail

Chapitre 3 : LES PROVISIONS

Chapitre 3 : LES PROVISIONS Chapitre 3 : LES PROVISIONS I LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION: I- Principe de prudence : C est un principe comptable en vertu duquel les pertes de valeur (moins-value) doivent être enregistrées dès qu

Plus en détail

Rappel des conditions de reconnaissance des fonds propres dans le référentiel Solvabilité II : R 351-22

Rappel des conditions de reconnaissance des fonds propres dans le référentiel Solvabilité II : R 351-22 Date 20/05/2016 Version V. 2.0 Titre TABLEAU DE RACCORDEMENT ENTRE LES COMPTES DU PLAN COMPTABLE ASSURANCE ET LES FONDS PROPRES SOLVABILITE II Remarques préalables : Ce tableau n'a qu'une valeur indicative

Plus en détail

IAS 37 "Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels" Cours Mr IHADDADENE

IAS 37 Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels Cours Mr IHADDADENE IAS 37 "Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels" 1 Champ d'application IAS 37 doit être appliquée par toutes les entités pour la comptabilisation des provisions, des passifs éventuels et des

Plus en détail

Exercice N. Intérêts et charges assimilées 1550 D'autres valeurs mobilières et créances 200 de l'actif immobilisé

Exercice N. Intérêts et charges assimilées 1550 D'autres valeurs mobilières et créances 200 de l'actif immobilisé SUJET : Présentez le tableau des SIG : SOCIETE ALPHAND CHARGES (hors taxes) Exercice N Totaux PRODUITS (hors taxes) Exercice N Totaux Charges d'exploitation Produits d'exploitation Coût d'achat des marchandises

Plus en détail

Comptes Annuels. SNAD CGT 263 Rue de Paris Case MONTREUIL CEDEX. Durée 12 mois. Code NAF 9420Z. Document établi par :

Comptes Annuels. SNAD CGT 263 Rue de Paris Case MONTREUIL CEDEX. Durée 12 mois. Code NAF 9420Z. Document établi par : Comptes Annuels SNAD CGT 263 Rue de Paris Case 452 93514 MONTREUIL CEDEX Bilan du01/01/2013 au Durée 12 mois No SIRET 78431192000036 Code NAF 9420Z Document établi par : A DOISNEAU Expert Comptable 301

Plus en détail

Bilan et Compte de résultat

Bilan et Compte de résultat Bilan et Compte de résultat Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2008 31/12/2007 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELÉ IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement Frais de développement

Plus en détail

Partie 2 Les analyses du Bilan

Partie 2 Les analyses du Bilan Partie 2 Les analyses du Bilan C5 Le bilan financier S1 Les grandes masses du bilan financier S2 Les retraitements C6 Les prolongements de l approche financière S1 Le Fonds de Roulement Financier (FRF)

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL

RAPPORT FINANCIER ANNUEL RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2012 Le présent document constitue le rapport financier annuel prévu par l article L451-1-2 du code monétaire et financier Il a été déposé auprés de

Plus en détail

UPAR des Pays de la Loire

UPAR des Pays de la Loire 6 boulevard des Pâtureaux 44985 SAINTE LUCE SUR LOIRE CEDEX COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2016 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS Bilan 1 Compte de résultat 3 Annexe 5 ATTESTATION d'expert comptable MISSION DE

Plus en détail

Fiche n 2 Compte 144 - Provisions réglementées pour propre assureur Direction générale de l offre de soins Direction générale des fi nances publiques

Fiche n 2 Compte 144 - Provisions réglementées pour propre assureur Direction générale de l offre de soins Direction générale des fi nances publiques Fiche n 2 Compte 144 - Provisions réglementées pour propre assureur Direction générale de l offre de soins Direction générale des fi nances publiques 1 I. OBJET DE LA FICHE Rappeler le cadre juridique

Plus en détail

État consolidé de la situation financière

État consolidé de la situation financière État consolidé de la situation financière Aux 31 mars (montants en millions de dollars canadiens) Notes 2013 2012 Actif Trésorerie et équivalents de trésorerie 293,2 $ 287,3 $ Comptes débiteurs 5 399,5

Plus en détail

Chapitre 5 : les immobilisations

Chapitre 5 : les immobilisations Chapitre 5 : les immobilisations Définition des immobilisations Nous avons vu que l'entreprise achète des marchandises pour les revendre et des matières premières pour les consommer dans son processus

Plus en détail

Données historiques depuis

Données historiques depuis Données historiques depuis 1970-1971 BUDGET 2013-2014 Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationale du Québec Novembre 2012, ISBN 978-2-550-66618-9 (PDF) Gouvernement du Québec INFORMATIONS ADDITIONNELLES

Plus en détail

1.2 Comptes consolidés du Groupe Faiveley Transport au 31 mars 2012

1.2 Comptes consolidés du Groupe Faiveley Transport au 31 mars 2012 1.2 Comptes consolidés du Groupe Faiveley Transport au 31 mars 2012 1.2.1 Bilan consolidé 31 mars 2012 31 mars 2011 ACTIF Brut amortissements Net Net (en milliers d' euros) et provisions IFRS IFRS Capital

Plus en détail