-REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "-REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME"

Transcription

1 CHAPITRE 9 -REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Préparer vos véhicules après leur vente vous coûte de l argent Calculez exactement combien L importance d une constante vérification de la qualité des voitures 1

2 «La plupart pensent que c est plus professionnel de préparer en avance les véhicules» Devrait-on remettre en état nos véhicules avant de les mettre en vente, ou attendre qu ils soient vendus? Tous les directeurs des ventes ont déjà participé à ce débat. La plupart pensent que c est plus professionnel de préparer en avance les véhicules, et en effet un grand nombre de groupes ont adopté cette politique comme standard. Les programmes constructeurs formulent également que le véhicule doit être préparé à l avance, mais en réalité, nombreux directeurs des ventes n appliquent pas vraiment cette règle. PRE- ET POST-PRÉPARATION Les adeptes de la politique de la préparation à l avance soutiennent que si un véhicule est mal ou peu préparé avant d être mis en vente, le client a plus de chance de le repérer, et donc les éventuels coûts de remise en état augmenteront. Il existe cependant un problème : et si j échange le véhicule? Les sceptiques citent toujours en exemple un véhicule qui a coûté quelques centaines d euros en préparation, et qui devient finalement trop âgé. Par bon sens, ou pour suivre la politique du groupe, il doit être échangé. Dans de telles situations, le directeur des ventes peut avoir le sentiment qu il a gaspillé tous ses coûts de remise en état. Il peut même se servir de ce scénario pour justifier une politique de remise en état après la vente. Ce point de vue indique plus qu un simple manque de confiance dans les véhicules que vous vendez (oui, en réalité il y aura toujours des bonnes voitures qui seront vendues). Le fait est que vous n avez aucune idée de l éventuelle rentabilité d une affaire. CONSEIL Lorsque l affaire est conclue, et la commande signée, un directeur des ventes devrait connaître, quasiment à l euro près, le bénéfice ou la perte sur la vente. Dans le cas d une postpréparation c est tout simplement impossible de le savoir. Nombreux sont ceux qui continuent à s inquiéter des coûts de remise en état gaspillés, et n aiment donc pas la politique de préparation à l avance. Pour supprimer tous les doutes, penchons-nous sur un exemple typique pour voir si remettre en état un véhicule après sa vente vous fait vraiment gagner de l argent. 2

3 «Tout ne peut pas être repéré au moment de l évaluation de la reprise» COMBIEN ÇA COÛTE? Mythical Motors dépense en moyenne 350 pour la remise en état d un véhicule. Dans le cas d un véhicule négocié après 90 jours, on a le sentiment qu une partie des coûts de préparation vont tout de même ajouter une valeur au véhicule - même si cela reflète uniquement l entretien et le lavage. Dans notre cas, nous avons estimé cela à 100. C'est-à-dire que potentiellement nous avons perdu 250 pour chaque véhicule qui se retrouve dans ce cas. Qu elles sont les chances pour que cela arrive? Dans notre exemple, cela arrive à 5% des véhicules de Mythical Motors, ce qui fait en moyenne 12,50 de coût par unité. COÛTS REMISE EN ÉTAT VO Le dilemme de la post-préparation Exemple Votre cas Moyenne remise en état par unité 350 Perte : augmente de valeur pour un véhicule préparé à l avance 100 Coûts de préparation potentiellement gaspillés 250 Pourcentage de véhicules négociés à cause de leur âge 5% Coût moyen par unité 12,50 Surprises dues à une mauvaise remise en état 400 Nombre d unités pendant la période prise en compte 50 Moyenne dépenses supplémentaires par unité 8 Journées supplémentaires réservées à la préparation 5 Moyenne prix de vente Coûts de financement de la dette à 10% par an 10,27 Coût moyen par unité 18,27 Coût supplémentaire de post-préparation 5,77 Maintenant comparez cela à un ou deux VO dans un mois avec des surprises de mauvaise remise en état. Tout ne peut pas être repéré au moment de l évaluation de la reprise. Notre exemple indique 400 pour une période où ont été vendu 50 véhicules, mais en se basant sur l expérience réelle du service, si vous ne perdez que cette somme sur les 50 ventes, vous vous en sortez avec un bon résultat. 3

4 «Plus vite un véhicule est vendu et plus vite votre précieux espace est libéré, et donc plus vite vous pouvez mettre une autre voiture en vente» Ç est 8 par véhicule, mais il y a d autres coûts. Comme le département de remise en état sera occupé avec d autres travaux, au lieu d être capable de préparer le véhicule en un jour ou deux (voire, comme certains professionnels essayent de faire, le même jour), vous serez obligés d attendre 5 jours de plus. Inévitablement, vous serez obligés de commander des pièces, et pour réparer, comme promis au client, la petite bosse vous allez aussi devoir passer par l atelier de carrosserie, etc., etc. En prenant en compte que vous avez facturé au client pour ce véhicule, les 5 jours supplémentaires vous aurons coûté 10,27 de plus en intérêts, car l argent se trouve dans la banque du client et pas dans la votre. Comme vous pouvez le voir d après le tableau, le coût total par unité s élève à 18,27 ; 5,77 de plus que le coût de la remise en état faite à l avance. CONSEIL Entrez vos chiffres et soyez honnêtes! Faites de votre mieux pour estimer les chiffres en vous basant sur votre expérience professionnelle, puis comparez-les. Même si la différence est petite, le professionnalisme est une raison suffisante pour choisir la remise en état à l avance. Apres tout, les véhicules à risque peuvent être négociés immédiatement au lieu d être vendus, probablement à perte, après qu un montant excessif soit dépensé pour eux. Si vous avec encore besoin d être convaincus, rappelez-vous que, plus vite un véhicule est vendu et plus vite votre précieux espace est libéré, et donc plus vite vous pouvez prendre une reprise ou mettre une autre voiture en vente pour faire encore plus de bénéfices. Certains directeurs des ventes affirment que remettre en état avant la vente signifie préparer deux fois. Vous dépensez tout cet argent pour préparer vos voitures, et 50 jours après, lorsque le véhicule est vendu, ces nouveaux freins que vous avez mis se grippent à nouveau et la voiture doit retourner à l atelier pour quelques heures. C est un commentaire typique bien que ce soit un argument qu on peut difficilement soutenir. 4

5 «Ceux qui ont les meilleurs résultats ont toujours un programme en place pour vérifier et maintenir continuellement la qualité des véhicules» VÉRIFIER LA QUALITÉ CONSEIL Chez les meilleurs professionnels, on met en marche plusieurs fois par semaine les véhicules qui sont conduits, soit par les clients, soit par les commerciaux, au moins une fois par semaine. Si vous laissez sur place une voiture pendant 50 jours, vous méritez de payer deux fois. Si vous prenez comme point de référence les meilleurs pratiques dans notre secteur, la préparation et la gestion des VO sont des enjeux fondamentaux. Invariablement, ceux qui ont les meilleurs résultats ne font pas que préparer leurs véhicules à l avance. Ils ont toujours un programme en place pour vérifier et maintenir continuellement la qualité des véhicules, de sorte à ce que, après un ou 89 jours passés en stock, le client a devant lui un véhicule en parfaite condition. Dans notre profession un grand nombre de directeurs continueront à postpréparer leurs véhicules. Si c est votre cas, vous devriez reconsidérer votre décision. 5

6 «Le département de remise en état devrait être assez motivé pour vouloir bien faire son travail» Est-ce que votre remise en état prend trop de temps? La plupart des directeurs diront que oui. La durée semble varier de 3 jours au minimum (ce qui est très bien) à une moyenne de 10 à 12 jours au maximum (tout le monde est d accord pour dire que c est une moyenne beaucoup trop élevée). Un directeur des ventes VO a suggéré qu une prime devrait peutêtre être offerte, au département qui gère la remise en état, pour des véhicules préparés dans la durée de temps fixée. Cela pourrait être compensé par une pénalité (ou des frais réduits) si la remise en état dure excessivement longtemps. C est peut-être un peu extrême. Pourquoi uniquement récompensez le travail bien fait. Le département de remise en état devrait être assez motivé pour vouloir bien faire son travail dans l intérêt de l ensemble du service. Certains restaurants promettent que, si le repas n est pas servi dans les 15 minutes qui suivent la commande, alors le repas est gratuit. Ils doivent croire qu il s agit là d un outil marketing positif qui encourage un grand renouvellement de la clientèle. Si vous étés un professionnel dont les durées de remise en état sont excessivement longues, vous devriez peut-être en parler avec votre directeur du service de préparation. C est assez facile à mettre en place et ça pourrait vraiment améliorer les temps de remise en état. 6

REMISE EN ETAT AVANT OU APRES LA VENTE?

REMISE EN ETAT AVANT OU APRES LA VENTE? CHAPITRE 8 REMISE EN ETAT AVANT OU APRES LA VENTE? Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Préparer vos VO après leur vente coûte plus cher Estimez combien... Pourquoi il est essentiel de vérifier

Plus en détail

Rapport de Mission à Bopa, Avril 2012

Rapport de Mission à Bopa, Avril 2012 Rapport de Mission à Bopa, Avril 2012 Entre mars et avril de cette année, j ai passé quatre semaines à Bopa, au Bénin. Ma mission était d aider Ambroise, le responsable du programme sur place, à organiser

Plus en détail

Le Destructeur de Poids. Par Michael Wren

Le Destructeur de Poids. Par Michael Wren Le Destructeur de Poids Par Michael Wren Le Destructeur de Poids par Michael Wren Le Destructeur de Poids [Par Michael Wren] Si vous avez entendu parler du Programme Destructeur de Poids de Michael Wren

Plus en détail

Nous avons créé un petit guide pour les particuliers qui donne une première approche du thème de l achat d entreprise.

Nous avons créé un petit guide pour les particuliers qui donne une première approche du thème de l achat d entreprise. Guide pour acheteurs Nous avons créé un petit guide pour les particuliers qui donne une première approche du thème de l achat d entreprise. Avez-vous l intention de posséder votre propre entreprise? L

Plus en détail

C o r e S t r a t e g i e s

C o r e S t r a t e g i e s Ville d Ottawa Examen de la réglementation et des services de taxi et de limousine Expérience client 14 octobre 2015 C o r e S t r a t e g i e s Table des matières Examen de la réglementation et des services

Plus en détail

Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES. Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016

Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES. Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016 Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016 Chapitre 4 - Quelques notions de mathématiques financières 1 Ce chapitre vise à présenter quelques

Plus en détail

Cette publication est pour votre information seulement. L auteure ou ses revendeurs ne sauraient être tenus

Cette publication est pour votre information seulement. L auteure ou ses revendeurs ne sauraient être tenus Extrait gratuit AVIS Cette publication est pour votre information seulement. L auteure ou ses revendeurs ne sauraient être tenus responsables des résultats que vous obtiendrez en utilisant ce matériel.

Plus en détail

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître?

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître? ENSIIE Logistique DM Cas Viviana Wilson JOUËT 3ème année Option NTOE Ce devoir a pour sujet la modernisation de certains composants du système d informations de l entreprise de cosmétiques Viviana, notamment

Plus en détail

-PRÉPARATION VO- NE GASPILLEZ PAS VOS MARGES

-PRÉPARATION VO- NE GASPILLEZ PAS VOS MARGES CHAPITRE 11 -PRÉPARATION VO- NE GASPILLEZ PAS VOS MARGES Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Réussir le test de l aile Ce que tout vendeur doit être capable de dire à un client Elevez le statut

Plus en détail

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES?

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? CHAPITRE 3 QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre En quoi la manière de payer votre equipe des ventes peut nuire à votre rentabilité Empêchez-les de gaspiller

Plus en détail

BUILD STRONG FOUNDATIONS FIRST FRENCH TRANSLATION

BUILD STRONG FOUNDATIONS FIRST FRENCH TRANSLATION BUILD STRONG FOUNDATIONS FIRST FRENCH TRANSLATION Annemarie Cross: Et maintenant nous sommes de retour avec notre série spéciale Crack The Twitter Code que nous menons durant 10 épisodes. C est une série

Plus en détail

Résultats du questionnaire de satisfaction FC Coheran

Résultats du questionnaire de satisfaction FC Coheran Résultats du questionnaire de satisfaction FC Coheran Décembre 2014 Janvier 2015 1) Comment percevez-vous l image du club? Moyenne 3.2 Satisfaisante 47.55 Excellente 49.25 0 10 20 30 40 50 60 Terrain,

Plus en détail

Le budget des ménages européens et américains Vision comparée France, Allemagne, Royaume-Uni, USA

Le budget des ménages européens et américains Vision comparée France, Allemagne, Royaume-Uni, USA Le budget des ménages européens et américains Vision comparée, Allemagne, Royaume-Uni, USA 29 mars 2007 Contact TNS Sofres : Département Finance Frédéric CHASSAGNE 01.40.92.45.37 frederic.chassagne@tns-sofres.com

Plus en détail

Place et rôle de la communication dans la gestion de risque. Bernard Motulsky, titulaire. Entretiens Jacques-Cartier Le 26 novembre 2013

Place et rôle de la communication dans la gestion de risque. Bernard Motulsky, titulaire. Entretiens Jacques-Cartier Le 26 novembre 2013 Place et rôle de la communication dans la gestion de risque Bernard Motulsky, titulaire Entretiens Jacques-Cartier Le 26 novembre 2013 Plan de la présentation 1. La place et le rôle de la communication

Plus en détail

Interview de François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France. Europe 1 13 janvier 2016

Interview de François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France. Europe 1 13 janvier 2016 Interview de François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France «C est le moment d avoir une mobilisation générale pour la croissance et pour l emploi» Europe 1 13 janvier 2016 THOMAS SOTTO

Plus en détail

AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS

AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS L ÉVITEMENT NOURRIT L ANXIÉTÉ COMMENT LA TRAITER À L AIDE DE LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION L exposition est la plus importante

Plus en détail

Succès de la petite entreprise au Québec

Succès de la petite entreprise au Québec Succès de la petite entreprise au Québec De quelle façon de meilleures connaissances financières peuvent mener à une prospérité à long terme Le succès des petites entreprises est possible au Québec Démarrer

Plus en détail

Libre Forme 8 : la méthode pour perdre du poids d'où vous voulez!

Libre Forme 8 : la méthode pour perdre du poids d'où vous voulez! Libre Forme 8 : la méthode pour perdre du poids d'où vous voulez! Le 03/05/2011 - Karen Jégo - Validé par Dr Jean Michel Borys, médecin endocrinologue et nutritionniste L'objectif de la méthode Libre Forme

Plus en détail

Niveau. Situation étudiée. Type d activité. Durée. Objectifs. Organisation. Seconde.

Niveau. Situation étudiée. Type d activité. Durée. Objectifs. Organisation. Seconde. INQUIÉTUDES À WOBURN Niveau Seconde. Situation étudiée Dans la petite ville américaine de Woburn la population s interroge : elle a connu 3 cas de leucémies chez des jeunes filles et 9 chez de jeunes garçons

Plus en détail

Foire aux questions 1 er trimestre de 2006

Foire aux questions 1 er trimestre de 2006 Foire aux questions 1 er trimestre de 2006 1. Y a-t-il eu des éléments exceptionnels ou des éléments non récurrents dans vos résultats du 1 er trimestre? Non. Les bons résultats du 1 er trimestre sont

Plus en détail

conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé!

conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé! conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé! Idéalement, 1 COMBIEN D HEURES MAXIMUM/SEMAINE un jeune doit-il consacrer à son emploi? 15 heures maximum par semaine. Attention : effectuer

Plus en détail

La communauté AGEFA. Quatrième étude : les jeunes et leur vision de leur parcours scolaire et leurs études. pour. OpinionWay

La communauté AGEFA. Quatrième étude : les jeunes et leur vision de leur parcours scolaire et leurs études. pour. OpinionWay La communauté AGEFA Quatrième étude : les jeunes et leur vision de leur parcours scolaire et leurs études OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. pour Laurent Bernelas Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Es-tu Complètement Métho? 4 Comment fonctionne le cerveau 6 Comment améliorer notre attention 13. Index des mots clés 94

TABLE DES MATIÈRES. Es-tu Complètement Métho? 4 Comment fonctionne le cerveau 6 Comment améliorer notre attention 13. Index des mots clés 94 TABLE DES MATIÈRES Es-tu Complètement Métho? 4 Comment fonctionne le cerveau 6 Comment améliorer notre attention 3 Comment se motiver 4 2 Comment travailler avec méthode 8 3 Comment coopérer 20 4 Comment

Plus en détail

Le covoiturage, c est un truc de jeunes!

Le covoiturage, c est un truc de jeunes! «Le covoiturage, c est pas fait pour moi!» En êtes-vous vraiment sûr? Nous vous laissons 3 minutes pour changer d avis et vous rendre compte que vous êtes fin prêt à covoiturer! Le covoiturage, c est un

Plus en détail

Document de consultation publique

Document de consultation publique Document de consultation publique Rénovations et réparations domiciliaires Devis, contrats et coûts finaux Protéger les intérêts des consommateurs le 5 février 2014 Introduction Les maisons sont les plus

Plus en détail

Création d'entreprises «DB_sb_Survey_Economy_FullName1» http://francais.doingbusiness.org/

Création d'entreprises «DB_sb_Survey_Economy_FullName1» http://francais.doingbusiness.org/ Création d'entreprises «DB_sb_Survey_Economy_FullName1» http://francais.doingbusiness.org/ «FirstName» «LastName», Nous tenons à vous remercier pour votre collaboration au projet Doing Business. Votre

Plus en détail

Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc

Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc Blanchir-dents.info Les Meilleures Astuces pour effectuer un Blanchiment des Dents Efficaces et Durable. Une Sélection des Meilleurs Produits de Blanchiment

Plus en détail

Maigrir avec le sport. Pratiquer correctement pour maigrir sans s épuiser Aurèle Mariage

Maigrir avec le sport. Pratiquer correctement pour maigrir sans s épuiser Aurèle Mariage Maigrir avec le sport Pratiquer correctement pour maigrir sans s épuiser Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 5 A propos de l auteur... 6 Changer son Corps... 8 PREMIÈRE PARTIE : MAIGRIR... 10 Introduction...

Plus en détail

LES GRANDS PRIX QUÉBÉCOIS DE LA QUALITÉ

LES GRANDS PRIX QUÉBÉCOIS DE LA QUALITÉ LES GRANDS PRIX QUÉBÉCOIS DE LA QUALITÉ POLITIQUES GÉNÉRALES CODE D ÉTHIQUE Une collaboration : CODE D ÉTHIQUE Le présent code d éthique a pour objet d établir des normes permettant de s assurer de l impartialité

Plus en détail

Collège Via Domitia JE 58

Collège Via Domitia JE 58 Collège Via Domitia JE 58 Le 2 mai 2007 Salut, J ai appris des choses sur ta situation au repas de famille où je pensais te trouver. Je suis un peu inquiet de ce qui t arrive mais je suis persuadé que

Plus en détail

Forum Poker La Ciotat Poker Club

Forum Poker La Ciotat Poker Club Forum Poker 2016-2017 La Ciotat Poker Club 2 Les règles du Forum Poker Règle numéro 1 : Ne soit pas results oriented Règle numéro 2 : Ne tape pas sur l aquarium Règle numéro 3 : Reste poli à table Règle

Plus en détail

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2007/08

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2007/08 La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2007/08 Résumé du rapport de recherche 2008 Monitorage sur le tabac Enquête suisse sur le tabagisme Financé par le Fonds de prévention du tabagisme Octobre

Plus en détail

PROFIL D EXPÉDITION : MODE D EMPLOI

PROFIL D EXPÉDITION : MODE D EMPLOI PROFIL D EXPÉDITION : MODE D EMPLOI A QUOI ÇA SERT? A VOUS FACILITER LA VIE! Lorsque vous mettez en ligne un article vous devez définir les frais de port pour chaque article. Les tarifs de livraison sont

Plus en détail

Analyse du bilan comptable : le bilan financier

Analyse du bilan comptable : le bilan financier Analyse Financière Cours 02 Juin 2000 Analyse du bilan comptable : le bilan financier 1 Avant-propos La première étape de l analyse financière consiste à rassembler toutes les données utiles Les bilans,

Plus en détail

TAUX d EVOLUTIONS (cours)

TAUX d EVOLUTIONS (cours) TAUX d EVOLUTIONS (cours) Table des matières 1 calcul d un taux d évolution 3 1.1 activité.................................................. 3 1.2 corrigé activité..............................................

Plus en détail

Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé.

Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé. Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé. Par Jean Rochette Dernièrement, j ai reçu un message privé d une dame via Facebook. Voici sa question : «Dans ce monde ou le divorce est normal,

Plus en détail

L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES. 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc.

L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES. 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc. L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc. Contenu Qu est ce que l impartition? 3 Pourquoi impartir? 5 Les avantages

Plus en détail

Contrôler votre vie : c est possible!!

Contrôler votre vie : c est possible!! MODULE DEUX Contrôler votre vie : c est possible!! Qui a eu l idée d avoir tous ces buts? Avez-vous déjà douté de ce que vous devriez faire à un moment donné de votre vie? Peut-être vous demandiez-vous

Plus en détail

Mes 5 meilleurs conseils pour devenir un pro du MLM

Mes 5 meilleurs conseils pour devenir un pro du MLM Mes 5 meilleurs conseils pour devenir un pro du MLM À propos de cet ebook Cet ebook vous a été offert du blog produmlm.com, donc tous contenus sur cet ebook lui appartiennent. Vous n avez aucun droit de

Plus en détail

Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1

Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 2 : offre, demande et équilibre du marché Durée : 2 séances La partie «Exercices» est à traiter en priorité. Les réponses pour la partie «Questions»

Plus en détail

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 SONDAGE : LES BANQUES ET L EURO : CONFIANCE DES FRANÇAIS La dernière enquête de l Observatoire de l opinion, menée par l Ireq en juin 1998, montre aussi que

Plus en détail

Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent

Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent Une épargne en baisse, des programmes d investissement qui fléchissent 1 - Une diminution de l épargne pour la première fois depuis 6 ans Si on neutralise les effets de la suppression des contingents communaux

Plus en détail

Dans ce e-book, je vous invite à découvrir 6 points importants pour faire face et gérer les situations de crises sur les réseaux sociaux.

Dans ce e-book, je vous invite à découvrir 6 points importants pour faire face et gérer les situations de crises sur les réseaux sociaux. Introduction S il y a une chose crainte par les personnes en charge de la communication des entreprises et des marques, c est bien les situations de crises. Quand elles font surface la panique est souvent

Plus en détail

F. Leon (21-05-2015) c07 LATEX document 1/5

F. Leon (21-05-2015) c07 LATEX document 1/5 F. Leon (21-05-2015) c07 LATEX document 1/5 C07 http:// www.inpes.sante.fr/ 10000/ themes/ tabac/ consommation/ marche-tabac.asp http:// www.inpes.sante.fr/ 10000/ themes/ tabac/ img/ vent_cig2014.jpg

Plus en détail

1. La construction du modèle

1. La construction du modèle Chapitre 3 : s Plan 1 La construction du modèle 1.1 Incidence de l ouverture extérieure sur IS et sur LM 1.2 Construction de la courbe BP 1.3 Interprétation et déplacement de la courbe BP 2 Dilemmes de

Plus en détail

Les Français et le commerce équitable

Les Français et le commerce équitable Les Français et le commerce équitable BVA pour Max Havelaar France Présentation des résultats Avril 2015 Contacts BVA Département Opinion : Erwan LESTROHAN Directeur d études - erwan.lestrohan@bva.fr Lolita

Plus en détail

ENQUÊTE 2010 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2010 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2010 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES Société canadienne d hypothèques et de logement AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête de 2010 L Internet : outil important pour

Plus en détail

Scénario d usage, timing 1

Scénario d usage, timing 1 Scénario d usage, timing 1 La séance va sûrement durer plus d une heure (environs 1h15-1h30 suivant les réactions de la classe). J espère malgré tout arriver à la phase 8. Phase Description de la phase

Plus en détail

Un ingénieur a partagé son

Un ingénieur a partagé son Le divorce devient-il la première cause des fermetures de PME? Un restaurant qui ne désemplit pas mis en vente parce que ses propriétaires divorcent: il n y a pas de contrat de mariage. Le conjoint qui

Plus en détail

LE GUIDE DU COACHING. Découvrez la Méthode MLM Sans Effort

LE GUIDE DU COACHING. Découvrez la Méthode MLM Sans Effort LE GUIDE DU COACHING Découvrez la Méthode MLM Sans Effort En quoi consiste cette méthode? Vous avez 4 savoir-faire fondamentaux à maîtriser, plus quelques principes de bonne gestion de votre activité.

Plus en détail

Parlons assurance maladies graves

Parlons assurance maladies graves Parlons assurance maladies graves Grâce à ivari, votre qualité de vie, la vôtre et celle de votre famille, sera protégée dans le cas où vous seriez frappé d une maladie grave. L assurance maladies graves

Plus en détail

Comprendre les attentes des consommateurs en matière d alimentation

Comprendre les attentes des consommateurs en matière d alimentation Comprendre les attentes des consommateurs en matière d alimentation TNS nourrit une relation de proximité avec les consommateurs et développe une connaissance unique des comportements et des attitudes,

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4 MATHÉMATIQUES ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES, FONCTIONS

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4 MATHÉMATIQUES ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES, FONCTIONS Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 MATHÉMATIQUES ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES, FONCTIONS Comprendre et utiliser des notions élémentaires de probabilités Questions

Plus en détail

www.medirectbank.be Rapport trimestriel Gestion de patrimoine All content 2016 MeDirect Plus d infos sur www.medirectbank.be Janvier Mars 2016

www.medirectbank.be Rapport trimestriel Gestion de patrimoine All content 2016 MeDirect Plus d infos sur www.medirectbank.be Janvier Mars 2016 www.medirectbank.be Rapport trimestriel Gestion de patrimoine Janvier Mars 2016 All content 2016 MeDirect Plus d infos sur www.medirectbank.be Dans le 1er trimestre volatil de 2016, la Gestion de Patrimoine

Plus en détail

5 Chapitre 5. Pseudo-primalité

5 Chapitre 5. Pseudo-primalité Chapitre 5 Chapitre 5. Pseudo-primalité Nous poursuivons l investigation autour de la réciproque du théorème de Fermat : après avoir vu le théorème de Lehmer dans le chapitre précédent, nous nous intéressons

Plus en détail

Le salaire brut / différents types de rémunération

Le salaire brut / différents types de rémunération Le salaire brut / différents types de rémunération Le salaire brut est le salaire gagné par l'employé avant les retenues, tels les impôts et les déductions. Ce salaire peut être calculé de plusieurs façons,

Plus en détail

au troisième trimestre de 2000

au troisième trimestre de 2000 Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au troisième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques: En l an 2000, la croissance devrait dépasser 4 % Page

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 6 Appel n o : GE-13-1616 ENTRE : M. S. M. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Donner la priorité à vos priorités

Donner la priorité à vos priorités Donner la priorité à vos priorités Pour passer du temps subi au temps choisi Le 1 er mars 2016 Julie Vettori - VAKOM LA ROCHE SUR YON Programme Objectif: Echanger sur vos pratiques de gestion du temps

Plus en détail

Pourquoi fait-on les travaux? / Quel était le problème initial sur le pont?

Pourquoi fait-on les travaux? / Quel était le problème initial sur le pont? Petit rappel : le pont qui relie Villeneuve-Saint-Georges à Villeneuve-le-Roi a été construit en 1950. Mais la rampe d accès au pont, qui est la partie de route permettant de passer du niveau de la terre

Plus en détail

- STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS?

- STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS? CHAPITRE 5 - STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS? Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Calculez les coûts réels d un stock trop âgé Calculez le potentiel de bénéfice supplémentaire Quelques

Plus en détail

La natation scolaire 2012/2013

La natation scolaire 2012/2013 La natation scolaire 2012/2013 Résultats du questionnaire distribué aux parents par l intermédiaire de l Education nationale Cellule Evaluation, Pilotage et Organisation La natation scolaire Depuis 2004,

Plus en détail

Premiers pas avec OFFICE EXCEL 2007

Premiers pas avec OFFICE EXCEL 2007 Premiers pas avec OFFICE EXCEL 2007 Présentation des formules avec Excel 2007 1 Table des matières : 1. UTILISATION DE CONSTANTES DANS LES FORMULES... 4 2. UTILISATION D OPERATEURS DE CALCUL DANS LES FORMULES...

Plus en détail

Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique. Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young

Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique. Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young I. Le formidable enjeu économique de la couverture du risque climatique Comment peut-on

Plus en détail

activité Beaucoup d entre nous savons qu un poids-santé est important pour notre santé.

activité Beaucoup d entre nous savons qu un poids-santé est important pour notre santé. Poids-santé et activité physique Beaucoup d entre nous savons qu un poids-santé est important pour notre santé. Cependant, nous savons aussi que ce n est pas facile de gérer notre poids corporel. La bonne

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 23 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Bonheur d enseigner.plaisir d apprendre. Pourquoi ne pas essayer?

Bonheur d enseigner.plaisir d apprendre. Pourquoi ne pas essayer? Bonheur d enseigner.plaisir d apprendre Pourquoi ne pas essayer? Compte rendu de quelques tentatives menées modestement mais avec conviction! Introduction Il arrive souvent qu un enseignant soit déçu par

Plus en détail

Capsule pédagogique La discipline un jeu d enfants!

Capsule pédagogique La discipline un jeu d enfants! Capsule pédagogique La discipline un jeu d enfants! Pour vivre en harmonie avec les enfants, il est primordial d'établir avec eux de solide lien d'attachement et de confiance. Afin d offrir un milieu de

Plus en détail

Le moyen le plus sûr pour Rentabiliser vos Mises.

Le moyen le plus sûr pour Rentabiliser vos Mises. Le moyen le plus sûr pour Rentabiliser vos Mises. La méthode qui reste le plus court chemin vers une rente mensuelle de 20 à 30% sur vos mises Jouez aux courses autrement Changer votre façon de voir les

Plus en détail

Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté

Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté Une fois le plan établi, vous devez introduire votre discours et formuler une conclusion qui est l aboutissement logique de votre

Plus en détail

Pénibilités du travail et de l emploi dans le commerce de détail

Pénibilités du travail et de l emploi dans le commerce de détail Pénibilités du travail et de l emploi dans le commerce de détail Une explication par la violence managériale Rachid Bouchareb, CRESPPA GTM, Université Paris 8 Données d enquête Enquête de terrain auprès

Plus en détail

Une mission humanitaire à Madagascar

Une mission humanitaire à Madagascar Une mission humanitaire à Madagascar Interview d un jeune étudiant parti en mission à Madagascar A l occasion de la course contre la faim, nous avons correspondu avec un jeune homme de 23 ans qui a accepté

Plus en détail

Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques

Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Téléc. : 514-987-1960 www.legermarketing.com

Plus en détail

ESSAIS & MESURES. sur voiture TAMIYA TT-01

ESSAIS & MESURES. sur voiture TAMIYA TT-01 TT-01 Motricité d un véhicule miniature télécommandé TAMIYA 1 Accélération maximale et motricité en 4X4 ou avec une traction ou une propulsion. Je vous propose aujourd hui de s intéresser aux paramètres

Plus en détail

Quels sont les nouveaux moyens de locomotion? http://www.dhnet.be/actu/societe/quels-sont-les-nouveaux-moyensde-locomotion-561ff93835700fb92fbdce7b

Quels sont les nouveaux moyens de locomotion? http://www.dhnet.be/actu/societe/quels-sont-les-nouveaux-moyensde-locomotion-561ff93835700fb92fbdce7b Quels sont les nouveaux moyens de locomotion? http://www.dhnet.be/actu/societe/quels-sont-les-nouveaux-moyensde-locomotion-561ff93835700fb92fbdce7b Monowheel et autres monoroues électriques Composé d une

Plus en détail

Haro sur les guichets privés

Haro sur les guichets privés www.option-consommateurs.org Haro sur les guichets privés Par Maryse Guénette Au dépanneur du coin, le guichet automatique bancaire a récemment été remplacé par un guichet privé. Votre restaurateur préféré

Plus en détail

De A à Z les secrets de mon premier investissement

De A à Z les secrets de mon premier investissement COMMENT DEVENIR INVESTISSEUR IMMOBLIER EN PARTANT DE ZÉRO? De A à Z les secrets de mon premier investissement ELY PRINCE ADICOLLE 2 2 Remerciements Je tiens en tout premier lieu à remercier celui sans

Plus en détail

Les 5 clés pour gérer son temps

Les 5 clés pour gérer son temps Les 5 clés pour gérer son temps Illustration : Olivier Prime Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-073856-4 Je Avant-propos Dunod - Toute reproduction non autorisée est

Plus en détail

12 CONTACTS. Exportation et développement Canada

12 CONTACTS. Exportation et développement Canada GUIDE DE VOTRE ASSURANCE COMPTES CLIENTS Nous vous remercions d avoir assuré vos comptes clients auprès d EDC. Il vous est maintenant possible d accorder du crédit à vos clients tout en vous protégeant

Plus en détail

Comment convaincre. pharmacien hospitalier

Comment convaincre. pharmacien hospitalier Comment convaincre la direction i vision ii d un pharmacien hospitalier Prof. Pascal BONNABRY Congrès GSASA Baden, 16 novembre 2012 Priorités stratégiques de la pharmacie Optimiser la sécurité, l efficience

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles Des fausses élections dans ton école : L avenir nous appartient! 1 Table des matières 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? a. Si tu ne t'occupes pas de la politique, la politique

Plus en détail

PRONOSTIC TURF jsg >15/1 + jsp > 4.08/ MODE D EMPLOI DE LA METHODE

PRONOSTIC TURF jsg >15/1 + jsp > 4.08/ MODE D EMPLOI DE LA METHODE PRONOSTIC TURF ------ jsg >15/1 + jsp > 4.08/1 ------ MODE D EMPLOI DE LA METHODE Christophe CATANZANO Introduction Ceci est le mode d emploi du pronostic jsg >15/1 + jsp > 4.08/1, gagnant à 100% en Placé

Plus en détail

Apprendre Les Notes Sur Le Manche De La Guitare :

Apprendre Les Notes Sur Le Manche De La Guitare : Apprendre Les Notes Sur Le Manche De La Guitare : Le Point De Départ Pour Atteindre Un Niveau Supérieur Apprendre les notes sur le manche de votre guitare est littéralement la même chose que d apprendre

Plus en détail

Gérer son temps en tant qu entrepreneur

Gérer son temps en tant qu entrepreneur Gérer son temps en tant qu entrepreneur Adapté de Le management des PME De la création à la croissance, chapitre 15 Marcel Côté HEC Montréal Michel Grenier, MBA Au menu ce midi: Gérer son temps en tant

Plus en détail

10 Astuces Pour Durer Plus Longtemps Au Lit

10 Astuces Pour Durer Plus Longtemps Au Lit Merci d avoir téléchargé mon ebook «10 Astuces Pour Durer Plus Longtemps Au Lit». L éjaculation précoce est une condition qui affecte de nombreux hommes dans le monde aujourd hui. Les conséquences ne sont

Plus en détail

Les besoins. non satisfaits : Un sondage destiné aux gens qui soutiennent une personne touchée par le cancer

Les besoins. non satisfaits : Un sondage destiné aux gens qui soutiennent une personne touchée par le cancer Les STUDY ID non : Un sondage destiné aux gens qui soutiennent une personne touchée par le cancer Ce sondage présente un vaste éventail de non auxquels peuvent faire face les amis ou membres de la famille

Plus en détail

Grille 1 : CLTS Facilitateurs Durée de la visite / d interview

Grille 1 : CLTS Facilitateurs Durée de la visite / d interview Review of WASH Approaches in Madagascar - Data Collection Tools USAID WASHplus Project - 2012 Date : Grille 1 : CLTS Facilitateurs Durée de la visite / d interview Endroit / Commune Nombre de participants

Plus en détail

Contact BVA : Jérôme Sainte-Marie - Directeur de BVA Opinion 01 71 16 88 34

Contact BVA : Jérôme Sainte-Marie - Directeur de BVA Opinion 01 71 16 88 34 Politique Août 2006 Les Français et la musique Août 2006 Ce sondage est réalisé pour et Contact BVA : Jérôme Sainte-Marie - Directeur de BVA Opinion 01 71 16 88 34 MOZART, COMPOSITEUR PRÉFÉRÉ DES AMATEURS

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

Etude de cas : Faites vacciner votre enfant : Appels téléphoniques pour encourager la vaccination: Fonctionnent-ils?

Etude de cas : Faites vacciner votre enfant : Appels téléphoniques pour encourager la vaccination: Fonctionnent-ils? Etude de cas : Faites vacciner votre enfant : Appels téléphoniques pour encourager la vaccination: Fonctionnent-ils? Cette étude de cas est fondée sur «Comparaison de méthodes expérimentales et des méthodes

Plus en détail

Les mathématiques à la maison Volume 2 Chapitre 6

Les mathématiques à la maison Volume 2 Chapitre 6 Chapitre 6 La planche à calculer Dans ce chapitre, nous commencerons à développer l habileté à additionner et à soustraire des nombres. Dans un premier temps, nous utiliserons la monnaie pour représenter

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT

RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT Fonds pour les projets d expansion des entreprises (FPEE) RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT Le Fonds pour les projets d expansion des entreprises (FPEE) compte deux

Plus en détail

Pourquoi une Box chez FM Group?

Pourquoi une Box chez FM Group? Pourquoi une Box chez FM Group? Le concept Box vient des Etats-Unis et rencontre depuis 2011 un très grand succès en France aussi. Il s agit d une jolie boite contenant une sélection de produits et surprises

Plus en détail

perceptions et souhaits IPSOS / SERVICES FUNERAIRES DE LA VILLE DE PARIS

perceptions et souhaits IPSOS / SERVICES FUNERAIRES DE LA VILLE DE PARIS Les Français ais et l organisation l des obsèques : perceptions et souhaits IPSOS / SERVICES FUNERAIRES DE LA VILLE DE PARIS Méthodologie ECHANTILLON 1 016 Français âgés de 15 ans et plus, représentatifs

Plus en détail

DEMARCHER UN SPONSOR, UN METIER

DEMARCHER UN SPONSOR, UN METIER DEMARCHER UN SPONSOR, UN METIER Ou comment avoir un maximum de rendez-vous pour un minimum de refus. Ce fichier est un petit guide qui vous permettra de disposer de quelques astuces dans vos démarches

Plus en détail

J OUVRE MA BOÎTE. Patrick JOLLY CRÉATEURS D ENTREPRISE, COMPTA C EST FACILE! Les bases de la comptabilité pour mieux gérer votre TPE/PME

J OUVRE MA BOÎTE. Patrick JOLLY CRÉATEURS D ENTREPRISE, COMPTA C EST FACILE! Les bases de la comptabilité pour mieux gérer votre TPE/PME J OUVRE MA BOÎTE Patrick JOLLY CRÉATEURS D ENTREPRISE, LA COMPTA C EST FACILE! Les bases de la comptabilité pour mieux gérer votre TPE/PME «J ouvre ma boîte» est une collection créée en partenariat avec

Plus en détail

- Guide pratique UniversMini Occasion

- Guide pratique UniversMini Occasion - Guide pratique UniversMini Occasion Que vous soyez acheteur ou vendeur, ce guide pratique est fait pour vous. En quelques pages, prenez connaissance des conseils et règles de base qui permettent à chaque

Plus en détail

Fédération canadienne de l agriculture. Méthodes d évaluation des stocks en vertu du PCSRA Points de discussion

Fédération canadienne de l agriculture. Méthodes d évaluation des stocks en vertu du PCSRA Points de discussion Fédération canadienne de l agriculture Méthodes d évaluation des stocks en vertu du PCSRA Points de discussion OBJECTIF Agriculture et Agroalimentaire Canada a entrepris une étude pour comprendre les impacts

Plus en détail

Questions Réponse A Réponse B Réponse C 1 ) Lors d une épreuve aléatoire on peut avoir : P = 8

Questions Réponse A Réponse B Réponse C 1 ) Lors d une épreuve aléatoire on peut avoir : P = 8 Classe 3 ème NOM : /0/0 ujet A 6 CONTROLE n 3 NOTE : / 0 I - Pour chaque ligne du tableau ci-dessous, trois réponses sont proposées, mais une seule est exacte. Entourez la réponse exacte. Questions Réponse

Plus en détail

Trouver ses projets de vie

Trouver ses projets de vie Trouver ses projets de vie 1 GUIDE DISTRIBUE GRATUITEMENT PAR WWW.VIE- EXPLOSIVE.FR Le présent livret vous est offert car vous êtes membre premium du club VieExplosive.fr Ces ressources sont là pour vous

Plus en détail