Plateforme d observation sociale et médico-sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plateforme d observation sociale et médico-sociale"

Transcription

1 Plateforme d observation sociale et médico-sociale Recherche-actions pour réduire le non-recours aux prestations sociales Nantes, le 19 novembre

2 Le Secrétariat général pour la modernisation de l action publique Un service du Premier Ministre en charge : De l évaluation des politiques publiques L amélioration de la relation usager L ouverture des données publiques La simplification administrative Imaginer le service public de demain La modernisation de l action publique : une démarche transversale et partenariale impliquant l Etat, les collectivités territoriales et les organismes de sécurité sociale. 2

3 La recherche-actions sur le non recours aux prestations sociales Une action initiée par Madame Marie-Arlette CARLOTTI, Ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l exclusion Une mission s inscrivant dans le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale Un diagnostic et des actions expérimentées au niveau local avec deux départements candidats : la Loire-Atlantique et la Seine et Marne Une démarche partenariale pendant une année (nov à oct. 2013) qui implique l Etat, les collectivités territoriales, les organismes de sécurité sociale, Pole emploi, des associations, des usagers. Un retour des résultats au Ministère pour une adaptation des dispositifs nationaux 3

4 1. Les principaux enseignements Synthèse : vision des principales «trappes à non-recours» identifiées par aide Aides Causes RSA socle Mauvaise image: aide / bénéficiaires «Assistanat» Manque d information Absence de proactivité Eligibilité non perçue Déficit de médiation orientation Complexité Rupture de processus d instruction / délais Concurrence / Intérêt faible RSA activité CMU-C «Image RMI» «Mutuelle au rabais» ACS -- Allocations logement Notoriété faible Changement de situations / Accédants à la propriété ASPA + - Ciblage et temps d information Incapacité à prévoir PPE le budget Dossier lourd Dossier lourd Aggravation en cas d incomplétude du dossier Idem CMU-C CMU-C et AL / Recours sur succession -

5 2. Les pistes expérimentées Présentation des axes d amélioration et positionnement des pistes de solution pour chaque territoire pilote Cartographie des moments clés d action pour réduire le non recours Nombre de personnes Informer / Détecter Envoi d un courrier sur le RSA à destination : des indépendants (CMU-C / LQJ) des demandeurs d emploi non indemnisés (fins ARE / refus ASS) Envoi d un formulaire: RSA en anticipation des fins de droits / 1 an après la fin d ARE ASPA à destination des retraités bénéficiant d une faible retraite /CMU AL aux personnes détectées comme non-recourantes Orienter Orientation des personnes âgées entre CCAS et CARSAT sur ASPA / ACS Formation à l orientation vers le RSA d agents du RSI Simplifier la demande de CMU-C et d ACS Accélérer la délivrance de l ACS dans le cadre d un parcours optimisé avec le CCAS Simplifier 5 Amont du processus Aval du processus

6 4. Caractéristique des expérimentations par axe d amélioration Informer / Détecter Orienter Simplifier Charge : Modérée pour les administrations Forte pour les usagers (en cas de sur demande) Volumétrie : Forte Ciblage imprécis (non éligible, recourant, ) Impact sur le non recours : Faible : 5 points Moyen : entre 5 et 40 points (si ciblage précis) Charge : Forte à très forte pour les administrations Réduit la charge pour les usagers Volumétrie : Très faible Impact sur le non recours : Faible (ex : de 0,3 à 0,6 droit ouvert par rdv des droits) Charge : Réduit la charge pour les usagers Réduit la charge pour les administrations Volumétrie : Forte Impact sur le non recours : Fort : 30 points Administrations Usagers Administrations Usagers Administrations Usagers 6

7 4. La complémentarité des axes d amélioration Ces différents axes sont complémentaires car il peuvent produire un effet puissant de par leurs synergies naturelles : il y a un effet multiplicateur sur l impact lorsque l on arrive à combiner l information et/ou l orientation avec la simplification. Ainsi le public est amené vers le dispositif et l organisme qui l administre mais ne renonce pas en cours de route ; Orienter + Simplifier Abandons évités en outre, la simplification facilite la détection de publics éligibles, venant ainsi renforcer la capacité à cibler lors de processus d information Informer / détecter + Simplifier Ciblage facilité Image positive de l aide Enfin, un processus d informations à plusieurs reprises peut diminuer le risque de non-connaissance et contribuer à une moindre stigmatisation 7 Informer / détecter + Informer / détecter Moindre stigmatisation

8 8 Annexes

9 1. Les principaux enseignements de l enquête auprès d usagers «Euh le RSA, c est une allocation familiale pour moi.» «D après les «on dit», ça tourne autour de 300 et quelques, peut-être 400 euros» Un niveau de connaissance faible et une image disparate des différentes aides Des publics en demande d aide, mais un temps administratif en inadéquation avec leurs besoins Des publics autour desquelles gravitent de nombreux acteurs Des raisons de non recours multiples «C'est une association qui m a dit que j avais droit au RSA.» «Avec une AS c est un peu confidentiel soidisant, alors bon, on se libère un peu plus par rapport à d autres personnes.» «Il y a trop de papiers à remplir, c est compliqué à faire toute seule.» «Le problème c'est que c'est une histoire de plafond donc on ne sait pas en fait on ne sait pas exactement si on a le droit, on n'a pas le droit...» «Pas trop faciles faut insister, c est compliqué, tu ramènes ça, c est pas ça» 9

10 2. Méthodologie d évaluation Modalité Constitution d un ou plusieurs groupes test, rassemblant les usagers à destination desquels une action a été réalisée et d un groupe témoin, rassemblant des usagers ne bénéficiant d aucune action. Mode de constitution des groupes Femme / urbain / ex. RSA Homme / urbain / ex. RSA Femme / rural / ex. RSA Etc. Tirage aléatoire au sein de strates de population : genre / localisation / composition familiale / données spéciales (ex. RSA, bénéficiaire d une mutuelle etc.). Indicateurs % de demandes supplémentaires % de droits ouverts supplémentaires 10

11 Informer / Détecter Zoom sur une action : l anticipation de la fin de droits Description de l action Envoi d une demande de RSA et d un courrier d accompagnement par la CAF aux allocataires CAF arrivant en fin de droits aux indemnités chômage dans les 3 mois et n ayant pas connue d activité depuis 6 mois: Aux familles monoparentales avec des ARE aux couples avec un apporteur de ressources à l ARE, le 2nd «sans activité connue» Porteur et contributeurs Porteur : CAF Contributeurs : Conseil général et Pôle emploi Principaux résultats Impact sur la demande Impact sur l ouverture de droits + 27 pts + 4 pts RSA + 6 pts ASS La ½ des bénéficiaires a répondu, l autre ½ étant à 87% non éligible suite à enquête téléphonique Absence d effet d éviction au profit du RSA, effet opposé Impact sur les indus ± 0 pts Impact sur les montants Impact sur l ouverture de droits (populations éligibles) +41 RSA / - 16 ASS (n.s.) +12 (hypt basse) +22 pts (hypt haute) 11 Analyse de l action L action répond à une attente d une partie non négligeable usagers, qui ne savent pas à quel minimum social ils vont pouvoir prétendre, d où le fort effet sur la demande Elle a cependant visé un public qui était selon l hypothèse de 44% à 77% d inéligibles Il conviendrait d améliorer son ciblage pour augmenter son efficacité

12 Simplifier Faciliter / simplifier la délivrance du droit Zoom sur la simplification de la délivrance de l ACS Impact sur la demande et l ouverture du droit Un impact élevé, et très significatif, sur la demande simplifiée : Envoi d un formulaire simplifié sans justificatif à fournir + 27 pts de demande Impact sur l utilisation du droits Un impact considérable sur l utilisation du droit, tant concernant l automatisation que la simplification : Envoi d un formulaire simplifié sans justificatif à fournir Envoi directement du chèque santé sans demande de l usager Selon l hypothèse : de + 17 pts à +27 pts. Selon l hypothèse : de + 33 pts à +65 pts. Charge consacrée à la réalisation Un impact conséquent et positif concernant le temps de traitement des demandes : Dossier ASPA «classique» Dossier simplifié 20 min 10 min 12

Réunion plénière du CNLE

Réunion plénière du CNLE Réunion plénière du CNLE Recherche-actions pour réduire le non-recours aux prestations sociales Paris, le 27 juin 2013 1 Contexte, objectifs et méthodologie de la recherche-actions 2 Principaux enseignements

Plus en détail

LES CONSTATS. Les difficultés généralement pointées par les usagers et les partenaires sont :

LES CONSTATS. Les difficultés généralement pointées par les usagers et les partenaires sont : QUELQUES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE La conférence nationale contre la pauvreté et pour l inclusion sociale de (le 10 et 11 décembre 2012) a fait de la lutte contre les inégalités sociales une priorité nationale

Plus en détail

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale PREMIER MINISTRE PLAN PLURIANNUEL contre la pauvreté et pour l inclusion sociale 3 mars 2015 SYNTHÈSE Adopté à la suite d un comité interministériel de lutte contre l exclusion en 2013, le plan pluriannuel

Plus en détail

Guide méthodologique pour la mise en place d actions visant à améliorer l accès aux droits sociaux

Guide méthodologique pour la mise en place d actions visant à améliorer l accès aux droits sociaux Guide méthodologique pour la mise en place d actions visant à améliorer l accès aux droits sociaux Edito Le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l inclusion sociale, adopté le 21 janvier 2013, fait

Plus en détail

La question du non-recours aux droits sociaux a pris de l ampleur dans les champs universitaire et

La question du non-recours aux droits sociaux a pris de l ampleur dans les champs universitaire et ECOLE DES DIRIGEANTS DE LA PROTECTION SOCIALE Le recours à l aide à l acquisition d une complémentaire santé (ACS) Par Anne-Claire LIBERSAC, Ludivine GIACALONE, Alix VIGNE, Gaël PÉROCHAU et Valentin COUBLE,

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

La Déclaration sociale nominative (DSN) et l accès aux droits

La Déclaration sociale nominative (DSN) et l accès aux droits ECOLE DES DIRIGEANTS DE LA PROTECTION SOCIALE La Déclaration sociale nominative (DSN) et l accès aux droits Par Jean-Louis BUHL, Président du comité de normalisation des données sociales déclaratives et

Plus en détail

Guide pratique pour l accueil RSA

Guide pratique pour l accueil RSA Guide pratique pour l accueil RSA 1 er juillet 2009 1 Sommaire Qui a droit au RSA? Page 4 Le test d éligibilité Pourquoi? 5 Où? 6 Comment? 7 à 11 Résultats du test 12 Cas particuliers (étudiants, travailleurs

Plus en détail

La prime d activité INC du 16 septembre 2015

La prime d activité INC du 16 septembre 2015 La prime d activité INC du 16 septembre 2015 1 Le 3 mars 2015, lors de la présentation du plan pluriannuel contre la pauvreté et l inclusion sociale, le Premier ministre a annoncé la création au 1 er janvier

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général 1 EDITORIAL L édition 2012-2013 du Livret d Accueil du Centre Communal d Action Sociale rassemble

Plus en détail

Les difficultés rencontrées par les allocataires du RSA

Les difficultés rencontrées par les allocataires du RSA DEUXIEME ENQUETE RSA Les difficultés rencontrées par les allocataires du RSA selon l observation des travailleurs sociaux juin 2011 Le cadre général de l'enquête La création du RSA visait principalement

Plus en détail

La pauvreté Cours 7. Les outils français de la lutte contre la pauvreté

La pauvreté Cours 7. Les outils français de la lutte contre la pauvreté La pauvreté Cours 7. Les outils français de la lutte contre la pauvreté SMS 06 33 21 51 69 Julien Damon www.eclairs.fr LES OUTILS FRANÇAIS 1. Quels instruments? 2. Quels moyens? 3. Insertion. De quoi parle-t-on?

Plus en détail

Projet de loi RSA et politiques d insertion Observations et propositions d amendements de l Uniopss

Projet de loi RSA et politiques d insertion Observations et propositions d amendements de l Uniopss Projet de loi RSA et politiques d insertion Observations et propositions d amendements de l Uniopss Modalités d attribution des droits connexes au RSA Instaurer une automaticité de fait et non de droit

Plus en détail

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Vendredi 3 octobre 2014 Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des

Plus en détail

RSA et assurance chômage

RSA et assurance chômage RSA et assurance chômage -Allocation d aide au retour à l emploi (ARE) -Allocation de solidarité spécifique (ASS) ARE : régime des activités réduites permet de cumuler une partie de l ARE avec le salaire

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

Comité de pilotage de la plate-forme d observation des données sociales en région Centre-Val de Loire

Comité de pilotage de la plate-forme d observation des données sociales en région Centre-Val de Loire DRJSCS Centre Compte rendu 15/06/2015 réunion du : 28/05/2015 objet Comité de pilotage de la plate-forme d observation des données sociales en région Centre-Val de Loire Présents : LECLERC Céline (ORS),

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

SOCIALES ENQUÊTES & OBSERVATIONS. Accès aux soins et à la santé : l action des CCAS. Sommaire. www.unccas.org JUIN 2014 N 7. Les enquêtes de l UNCCAS

SOCIALES ENQUÊTES & OBSERVATIONS. Accès aux soins et à la santé : l action des CCAS. Sommaire. www.unccas.org JUIN 2014 N 7. Les enquêtes de l UNCCAS www.unccas.org Sommaire ENQUÊTES & OBSERVATIONS SOCIALES Les enquêtes de l UNCCAS JUIN 2014 N 7 Accès aux soins et à la santé : l action des CCAS Page 2 Méthodologie de l étude Page 3 Principaux résultats

Plus en détail

Repères. Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère

Repères. Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère Repères Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère Une Caisse Unique......pour un Département Unique Créée en 2009, la Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère est un organisme multi branches

Plus en détail

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi. Animé par : Annie DELAUNAY

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi. Animé par : Annie DELAUNAY Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi Animé par : Annie DELAUNAY La réglementation est soumise à des changements fréquents!! Merci de bien vouloir vérifier les informations qui vous sont données

Plus en détail

ANNEXE 2. Tableau des principales prestations sociales versées avec indications de contexte utiles

ANNEXE 2. Tableau des principales prestations sociales versées avec indications de contexte utiles ANNEXE 2 Tableau des principales prestations sociales versées avec indications de contexte utiles NB : Ce tableau n est pas exhaustif : il reprend, à titre informatif, les principales prestations, à l

Plus en détail

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins études résultats et N 603 octobre 2007 Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins Une enquête a été effectuée par la DREES au deuxième trimestre 2006 auprès de personnes

Plus en détail

Lancement officiel du RSA Jeunes

Lancement officiel du RSA Jeunes Lancement officiel du RSA Jeunes Vendredi 10 septembre 2010 15 h 45 Salle ROCLORE 53 bis, rue de la Préfecture à Dijon Sommaire 1) La mise en œuvre du RSA Jeunes 2) Le point sur le RSA 3) L insertion,

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

Evaluation de la 2 ème année de mise en œuvre du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale

Evaluation de la 2 ème année de mise en œuvre du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale Inspection générale des affaires sociales Evaluation de la 2 ème année de mise en œuvre du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale TOME II PIECES JOINTES AU RAPPORT Établi par Christine

Plus en détail

N 008 2015. Octobre 2015

N 008 2015. Octobre 2015 N 008 2015 Octobre 2015 (1) Lorsqu un chômeur reprend un emploi, les montants des diverses prestations sociales dont il peut bénéficier (RSA, allocations logement, prime d activité, indemnités chômage)

Plus en détail

SEMINAIRE DEPARTEMENTAL ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX

SEMINAIRE DEPARTEMENTAL ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX SEMINAIRE DEPARTEMENTAL ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX Lundi 17 mars 2014 Direction Régionale EDF 69006 LYON 17 MARS 2014 Salle EDF 8 place Danton 69003 LYON TEL : 09 80 86 76 93 DEROULEMENT Propos introductifs

Plus en détail

Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès aux droits et aux soins CMU ACS ASS AME. Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA.

Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès aux droits et aux soins CMU ACS ASS AME. Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA. CMU ACS ASS AME BILAN DE SANTÉ Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA. > Côté santé, elle bénéfi cie de la Couverture Maladie Universelle. Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE ASSURANCE MALADIE, MATERNITÉ, DÉCÈS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION

Plus en détail

Le Revenu de solidarité active

Le Revenu de solidarité active 1 1. Qui est concerné? Le Revenu de solidarité active Pour percevoir le RSA, il faut : résider en France de manière stable et effective, être français ou titulaire depuis plus de cinq ans d un titre autorisant

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

- Attention : les renseignements et les pièces justifi catives citées sont obligatoires sauf quand il est indiqué qu ils sont facultatifs.

- Attention : les renseignements et les pièces justifi catives citées sont obligatoires sauf quand il est indiqué qu ils sont facultatifs. Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logement-foyer ou une résidence hôtelière à vocation

Plus en détail

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS 1 LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS Seuls les locataires définis comme «nouveaux locataires» sont éligibles à ces offres. Notion de «nouveau locataire»

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSS1414311D Intitulé du texte : décret relevant le plafond des ressources prises en compte pour l attribution de la protection complémentaire en matière

Plus en détail

Les situations de droits non ouverts et de non-recours à la CMUc et à l ACS : Étude exploratoire. Dossier documentaire : L Aide Complémentaire Santé

Les situations de droits non ouverts et de non-recours à la CMUc et à l ACS : Étude exploratoire. Dossier documentaire : L Aide Complémentaire Santé Les situations de droits non ouverts et de non-recours à la CMUc et à l ACS : Étude exploratoire Dossier documentaire : L Aide Complémentaire Santé 2012-2013 Table des matières LES SITUATIONS DE DROITS

Plus en détail

LE PLAN PLURIANNUEL CONTRE LA PAUVRETE ET POUR L INCLUSION SOCIALE

LE PLAN PLURIANNUEL CONTRE LA PAUVRETE ET POUR L INCLUSION SOCIALE LE PLAN PLURIANNUEL CONTRE LA PAUVRETE ET POUR L INCLUSION SOCIALE De la part de la porte-parole Najat Vallaud-Belkacem Diffusion limitée mercredi 12 décembre 2012 SYNTHESE La pauvreté augmente depuis

Plus en détail

COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE

COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE COUVERTURE MEDICALE UNIVERSELLE Loi n 99-641 du 27 juillet 1999 portant création d' une couverture maladie universelle entrée en vigueur le 1 er janvier 2000 CONDITIONS La couverture maladie universelle

Plus en détail

sociale Repères croisés Franche-Comté sur la cohésion sociale Franche-Comté emploi formation insertion

sociale Repères croisés Franche-Comté sur la cohésion sociale Franche-Comté emploi formation insertion Repères croisés sur la cohésion sociale Franche-Comté Repères croisés sur la cohésion sociale Franche-Comté en Indicateurs pour la Franche-Comté et ses départements décembre 2013 emploi formation insertion

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-1294 du 30 décembre 2013 portant attribution d une aide exceptionnelle de fin d année à certains

Plus en détail

LA PORTABILITÉ DES DROITS

LA PORTABILITÉ DES DROITS LA PORTABILITÉ DES DROITS Applicable au 1 er Juin 2015 Au titre de l article L911-8 du code de la Sécurité sociale (issu de la loi sur la sécurisation de l emploi du 14/06/2013). www.s2hgroup.com La portabilité

Plus en détail

Fiabiliser et sécuriser les procédures de coupures d eau pour protéger les personnes en situation de précarité Engagements des membres de FEP

Fiabiliser et sécuriser les procédures de coupures d eau pour protéger les personnes en situation de précarité Engagements des membres de FEP RESEAU DES GESTIONNAIRES PUBLICS DE L EAU Fiabiliser et sécuriser les procédures de coupures d eau pour protéger les personnes en situation de précarité Engagements des membres de FEP France Eau Publique

Plus en détail

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA Le revenu de solidarité active est une mission majeure du Conseil général des Hauts-de-Seine Le RSA? Le RSA a été créé pour vous

Plus en détail

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Règlement d aide sociale facultative C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Le présent règlement d aide sociale facultative précise les règles selon lesquelles

Plus en détail

Le régime des retraites de l Etat

Le régime des retraites de l Etat Le régime des retraites de l Etat Deuxième régime de retraite de France en importance des prestations versées après le régime général, le régime des retraites de l Etat gère 4,5 millions de ressortissants,

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle et du DIF

La réforme de la formation professionnelle et du DIF FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL La réforme de la formation professionnelle et du DIF Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13 Tel : 01 55 56 62 18 Fax : 01 55 56 62 11 Sommaire

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

Journée d information 8 avril 2014. Journée d information. Bienvenue

Journée d information 8 avril 2014. Journée d information. Bienvenue Journée d information Bienvenue OFFRE DE SERVICE Brigitte AZCOITIA Sous direction Offre de Service Sabine XIMENES Service Accueil Contenu de la présentation Constat de la situation actuelle Etat des lieux

Plus en détail

- une caisse d allocations familiales.

- une caisse d allocations familiales. Référentiel national de financement partenarial des services de médiation familiale Pour être éligible au conventionnement et au financement partenarial, le service de médiation familiale doit obligatoirement

Plus en détail

CONVENTION TRIENNALE D OBJECTIFS POUR LES QUARTIERS POPULAIRES 2013 / 2015. entre LA MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ,

CONVENTION TRIENNALE D OBJECTIFS POUR LES QUARTIERS POPULAIRES 2013 / 2015. entre LA MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ, CONVENTION TRIENNALE D OBJECTIFS POUR LES QUARTIERS POPULAIRES 2013 / 2015 entre LA MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ, LA MINISTRE DÉLÉGUÉE AUX PERSONNES AGÉES ET A L AUTONOMIE, LA MINISTRE

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

LES NOUVELLES MODALITES DE L AIDE AUX CHOMEURS CREATEURS OU REPRENEURS D UNE ENTREPRISE (ACCRE)

LES NOUVELLES MODALITES DE L AIDE AUX CHOMEURS CREATEURS OU REPRENEURS D UNE ENTREPRISE (ACCRE) LES NOUVELLES MODALITES DE L AIDE AUX CHOMEURS CREATEURS OU REPRENEURS D UNE ENTREPRISE (ACCRE) I QU EST-CE QUE L ACCRE L ACCRE est une aide individuelle apportée au créateur ou repreneur d une entreprise.

Plus en détail

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008 Direction des prestations familiales Circulaire n 2008-002 Paris, le 16 janvier 2008 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Certi Cnedi Mesdames et Messieurs les Conseillers

Plus en détail

Paris, 1 er juin 2011. Madame, Monsieur le Directeur, Madame, Monsieur l Agent Comptable,

Paris, 1 er juin 2011. Madame, Monsieur le Directeur, Madame, Monsieur l Agent Comptable, Paris, 1 er juin 2011 Direction des politiques familiale et sociale Lettre Circulaire n 2011-011 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Certi Cnedi Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010

Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010 Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010 Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre de

Plus en détail

Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE

Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Pour une meilleure reconnaissance, une plus grande insertion LE CHÈQUE FORMATION RÉUSSITE 2 ème forum VAe (Validation des Acquis et de l expérience) DOSSIER

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE RSA. Active. de Solidarité. Revenu

GUIDE PRATIQUE RSA. Active. de Solidarité. Revenu GUIDE PRATIQUE RSA Revenu de Solidarité Active I Le Département est le chef de file de l'action sociale. Dans ce cadre, le Revenu de Solidarité Active, dont la responsabilité a été confiée par la loi aux

Plus en détail

Informer pour éviter le non-recours à la cmu-c et à l acs

Informer pour éviter le non-recours à la cmu-c et à l acs 15 DOCUMENT DE TRAVAIL AVRIL 2013 WORKING PAPER Philippe Warin Informer pour éviter le non-recours à la cmu-c et à l acs MSH Observatoire des non-recours aux droits et services I nformer les publics «vulnérables»

Plus en détail

Caf de la Haute-Vienne Nos priorités

Caf de la Haute-Vienne Nos priorités Caf de la Haute-Vienne Nos priorités Caf de la Haute-Vienne - 25 rue Firmin Delage - 87046 Limoges cedex 1 www.caf.fr 0810 25 87 10 (coût d un appel local à partir d un poste fixe) 2009-2012 Votre Caf

Plus en détail

Précarité dans l'agglomération de Grenoble : pas uniquement dans les zones urbaines sensibles. La Lettre Analyses n 99, Insee Rhône-Alpes

Précarité dans l'agglomération de Grenoble : pas uniquement dans les zones urbaines sensibles. La Lettre Analyses n 99, Insee Rhône-Alpes Précarité dans l'agglomération de Grenoble : pas uniquement dans les zones urbaines sensibles La Lettre Analyses n 99, Insee Rhône-Alpes Annexes méthodologiques et statistiques La communauté d'agglomération

Plus en détail

Séminaire évaluation des politiques sociales

Séminaire évaluation des politiques sociales Séminaire évaluation des politiques sociales TRAPPES À INACTIVITÉ --- DU RMI AU RSA LES ÉVALUATIONS AU COURS D UNE RÉFORME Du RMI au RSA : supprimer les trappes à inactivité 2 La problématique des trappes

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Direction de la solidarité Centre Communal d'action Sociale Service action sociale - 02/03/2015 LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans

Plus en détail

ACCRE LISTE DES BENEFICIAIRES. Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir :

ACCRE LISTE DES BENEFICIAIRES. Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir : LISTE DES BENEFICIAIRES Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir : o Demandeur d'emploi indemnisé o Demandeur d'emploi non indemnisé inscrit à l'anpe 6 mois au cours des 18 derniers

Plus en détail

Les critères d éligibilité aux outils HDSI

Les critères d éligibilité aux outils HDSI Les critères d éligibilité aux outils HDSI Etat d avancement du projet Réalisation d une étude de marché (incluant une étude de terrain) 1 ère évaluation des besoins de financements (si besoin) Le local

Plus en détail

1. Présentation générale

1. Présentation générale Instruction n 2012-53 du 12 mars 2012 Modalités de cumul d une pension d invalidité avec les allocations d assurance chômage Sommaire 1. Présentation générale 1.1. Date d application des nouvelles règles

Plus en détail

LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE

LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE En savoir plus LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE www.pole-emploi-spectacle.fr De : Direction Générale Adjointe - Clients Services Partenariat Demandeurs d emploi / Actifs

Plus en détail

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron Contexte 1. La commune de Bron : 39 000 habitants 2 quartiers ZUS Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre 6 000 9 500 39 000 d habitants Plus

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

DRJSCS. Les dossiers de la N 1. Les minima sociaux en Languedoc-Roussillon : 2009 : l entrée en vigueur du rsa

DRJSCS. Les dossiers de la N 1. Les minima sociaux en Languedoc-Roussillon : 2009 : l entrée en vigueur du rsa Les dossiers de la DRJSCS Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Languedoc-Roussillon N 1 Février 2011 Les minima sociaux en Languedoc-Roussillon : 2009 : l entrée en

Plus en détail

Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012. Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012. Textes de référence :

Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012. Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012. Textes de référence : Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012 Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012 Textes de référence : Loi 88-1088 du 1 er décembre 1988 relative au revenu minimum d insertion

Plus en détail

Le RSA : état des lieux et perspectives

Le RSA : état des lieux et perspectives CIRAC - lundi 7 février «Journée d étude franco-allemande» Le RSA : état des lieux et perspectives Céline EMOND Yannick L HORTY FR CNRS n 3126 WWWbbb 1 Introduction Du RMI au RSA : enjeux et barèmes Une

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE

Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE LE DÉPARTEMENT DU VAL D OISE S ENGAGE POUR VOTRE INSERTION Le RSA c est un ensemble de droits mais aussi de devoirs

Plus en détail

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012 > familles monoparentales nta prévention du surendettement soutien à la parentalité familles nombreuses des C A ides F ommission > aides aux projets aux F I amilles inancières ndividuelles Guide Cafif

Plus en détail

bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012

bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012 Oi Orientation ti et accompagnement des bénéficiaires du RSA Magda Tomasini - Drees 13 février 2012 Le Revenu de solidarité active Loi du 1er décembre 2008 généralise é le revenu de solidarité ité active

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS 1. Objectif La Région propose aux ligériens chaque année 30 000 places de stage dans le cadre de son Offre de Formation Territorialisée,

Plus en détail

APPEL A PROJETS PERMANENT. Programme opérationnel national du Fonds social européen 2014-2020

APPEL A PROJETS PERMANENT. Programme opérationnel national du Fonds social européen 2014-2020 APPEL A PROJETS PERMANENT Programme du Fonds social européen Axe 3 : lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté

Plus en détail

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer Inspection générale des affaires sociales RM2014-090R Inspection générale de l administration N 14-122/14-077/01 L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer SYNTHESE Établie par Michel

Plus en détail

Indicateurs d impact par paquets de mesure / Indicateurs de performance par mesures prioritaires

Indicateurs d impact par paquets de mesure / Indicateurs de performance par mesures prioritaires Indicateurs d impact par paquets de mesure / Indicateurs de performance par mesures prioritaires Eléments de synthèse relatifs à la disponibilité des données et à leur déclinaison possible par populations

Plus en détail

Fiche de mise en œuvre du type d opération

Fiche de mise en œuvre du type d opération Fiche de mise en œuvre du type d opération «7.6.6 - Soutien aux opérations d aménagement et de mise en valeur dans une démarche d excellence patrimoniale et touristique» 1. Description Dans la continuité

Plus en détail

Groupe Sup de Co Montpellier Business School

Groupe Sup de Co Montpellier Business School - STRAT INNOV LR Présentation du projet pilote 2013-2014 aux institutionnels v1.01 (Juillet 2013) Groupe Sup de Co Montpellier Business School Note préliminaire : Cette présentation est destinée aux institutionnels

Plus en détail

Les chiffres clés. de la pauvreté et de l exclusion sociale CNLE. Les cahiers du CNLE

Les chiffres clés. de la pauvreté et de l exclusion sociale CNLE. Les cahiers du CNLE CNLE Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Les cahiers du CNLE Les chiffres clés de la pauvreté et de l exclusion sociale 2015 Remerciements Le recueil de ces

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE AUTO ENTREPRENEUR EERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE Pour s informer sur les modalités de fonctionnement du régime de l auto entrepreneur, la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône propose au sein

Plus en détail

Evaluation des programmes d accompagnement en France

Evaluation des programmes d accompagnement en France Evaluation des programmes d accompagnement en France Bruno Crépon Crest et J-Pal 3 Programmes évalués Programmes d accompagnement RMIstes dans les Haut de Seine, Conseil Général Demandeurs d emploi avec

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE Juillet 2015 LA CMU COMPLÉMENTAIRE La CMU complémentaire offre une couverture maladie complémentaire

Plus en détail

Solidarité Active: RSA

Solidarité Active: RSA L'expérience du Revenu de Solidarité Active: RSA François Bourguignon Paris School of Economics Collège de France, 23 juin 2011 1 Historique des transferts aux bas revenus en France 1988: Revenu Minimum

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

Vers une garantie contre les impayés de pensions alimentaires

Vers une garantie contre les impayés de pensions alimentaires MINISTERE DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DELEGUE CHARGE DE LA FAMILLE COMMUNIQUE DE PRESSE Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement, Dominique Bertinotti, ministre

Plus en détail

La Sécurité sociale en Gironde. collaborateurs. accompagnent les Girondins tout au long de leur vie

La Sécurité sociale en Gironde. collaborateurs. accompagnent les Girondins tout au long de leur vie La Sécurité sociale 4 049 collaborateurs accompagnent les Girondins tout au long de leur vie Connaître la Sécurité sociale La Sécurité sociale est le service public qui protège chacun contre les risques

Plus en détail

Bilan des actions de Marie-Arlette Carlotti

Bilan des actions de Marie-Arlette Carlotti Bilan des actions de Marie-Arlette Carlotti Marie-Arlette Carlotti est la ministre en charge des personnes en situation de handicap et de la lutte contre l exclusion. Un ministre est une personne qui aide

Plus en détail

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement N 15036*01 (article L. 441-2-3, II, du code de la construction et de l habitation)

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

développe les solidarités www.gard.fr RSA mode d emploi

développe les solidarités www.gard.fr RSA mode d emploi développe les solidarités www.gard.fr RSA mode d emploi 2 Vous ne disposez d aucun revenu, ou bien vous avez une activité professionnelle mais de faibles revenus, faites le test RSA sur www.caf.fr ou www.msalanguedoc.fr

Plus en détail

PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL (PON) DU FONDS SOCIAL EUROPÉEN (FSE) POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE 2014-2020

PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL (PON) DU FONDS SOCIAL EUROPÉEN (FSE) POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE 2014-2020 UNION EUROPÉENNE PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL (PON) DU FONDS SOCIAL EUROPÉEN (FSE) POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE 2014-2020 APPEL À PROJETS DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA MAYENNE «PLATEFORME

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Calcul du ROI Février 2014 Sommaire 1. Synthèse 2 2. Méthodologie 11 3. Détail des dépenses 17 4. Détail des recettes 29 1 Synthèse Synthèse L UNEA a demandé à

Plus en détail