Supersonic Imagine : déjà une réussite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Supersonic Imagine : déjà une réussite"

Transcription

1 ((( La Lettre))) Numéro 6 / Septembre 2007 d information de Crédit Agricole Private Equity 02 ///// En cours Legoupil, Sylis, Valorem, Proman. Le point de vue d Yves Schwartz, Directeur des Entreprises de la Caisse régionale Provence-Côte d Azur. 06 ///// Signé Supersonic Imagine : déjà une réussite 09 ///// À suivre AMT, Saverglass, CircuLite, Will-bridge, Lord Ingenierie 10 ///// Mots croisés Informer les souscripteurs 12 ///// Culture marché Banque d affaires et fonds de private equity : au-delà de la crise 16 ///// Portrait Jean-Yves Grandidier, Président de Valorem et Vice-Président du Syndicat des Énergies Renouvelables

2 02 ((( ))) En cours L actualité des trois mois écoulés parfois très substantiellement à la moyenne observée des LBO européens (base 2006, source Standard & Poor s). CACI2 affiche ainsi des débuts très prometteurs, avec une valorisation proche de 120 % et des perspectives très intéressantes pour bon nombre de nos participations. La chronique de Fabien Prévost Rolling LBO Le grand philosophe Jagger proclame : You can t always get what you want. Certes. Mais, on a parfois plus Heureusement. En avance sur notre calendrier, notre fonds de LBO/ Développement Crédit Agricole Capital Investissement 2 (CACI2) est désormais entièrement investi, 26 mois après le premier closing du fonds. Les 139 millions d euros confiés par nos souscripteurs ont été utilisés à près de 90 % pour construire un portefeuille de 14 participations, dont Altrad, Frères Blanc, Multitec, Souriau, Saverglass, et plus récemment Legoupil et Proman. Et, nous n avons ni brûlé les étapes, ni baissé les curseurs pour réaliser ces opérations. Toutes ont été réalisées à des conditions de valorisation et de levier inférieures À l origine de ce constat, l excellente qualité du deal flow, résultat de l engagement collectif de nos réseaux, qui ont reconnu au private equity sa valeur pour renforcer les positions du Groupe auprès des PME. Leur action sur le terrain génère une autre nature de relation avec l entrepreneur et permet à Crédit Agricole Private Equity d entrer dans son capital aux meilleures conditions. En regardant vers le futur, la crise financière de ces dernières semaines, qui touche les banquiers arrangeurs sur les grosses opérations (au-delà de notre zone d intervention) et affecte le marché interbancaire, aura le mérite de faire revenir les prêteurs à une meilleure évaluation des prix du risque, avec comme corollaires la baisse des leviers, la revue à la baisse des tranches in fine, et surtout une baisse des prix des actifs. Un cadeau sans précédent pour le private equity, dans un contexte où les entreprises ne se sont jamais aussi bien portées (cf. les résultats semestriels), et où l économie mondiale affiche une croissance de 5 %. Place donc maintenant à CACI3, avec un objectif de 250 millions d euros, qui ne commettra pas l imprudence de changer une recette qui marche. Il sera prochainement proposé à nos souscripteurs. I can t get no satisfaction. Mick, espèce de rabat-joie. ////////////////////////////////////// Legoupil - constructions modulaires Crédit Agricole Private Equity investit 6,6 millions d euros dans la reprise en LBO de Legoupil Industrie et en devient ainsi actionnaire majoritaire. Uni Expansion Ouest y participe à hauteur de 1 million d euros. Les actionnaires financiers détiennent 91 % du capital, le management en détenant le solde. Installé à Vire (14), le groupe est spécialisé dans la conception, la fabrication, la location et la vente de bâtiments industrialisés et de constructions modulaires à usage de stockage ou de production. Le Groupe a également développé une activité sur le marché de l aménagement intérieur. Depuis sa création en 1976, Legoupil a installé plus de m² de bâtiments industrialisés et dispose d un parc installé de plus de m². LBO / Développement Fonds : FCPR Crédit Agricole Capital Investissement 2 Bertrand Tissot, Directeur d investissements Jacques Simon, Chargé d affaires

3 M C est la taille cible du nouveau FCPR Crédit Agricole Capital Investissement 3 (CACI3), fonds de LBO/Développement prochainement proposé à nos souscripteurs. /////////////////////////////////////// Sylis - Solutions informatiques Actionnaires de référence de Sylis, société cotée sur le marché Eurolist compartiment C, M. et Mme Jacques Tricot et leur société familiale Fimanor ont été amenés à rechercher une solution de liquidité auprès d Exitis, filiale de Crédit Agricole Private Equity, afin d accompagner le développement de leurs nouveaux projets professionnels. M. et Mme Tricot et Fimanor ont privilégié une solution de vente de blocs de titres à un investisseur, de préférence à une vente sur le marché. Ils ont ainsi signé avec Capexitis, véhicule d investissement d Exitis, une convention de cession d actions portant sur un premier bloc de actions Sylis représentant 5,69 % du capital de cette société. Capexitis bénéficie également d une option d achat consentie par M. et Mme Tricot, portant sur actions Sylis supplémentaires. Exitis offre aux acteurs du capital investissement des solutions en matière de restructuration et de liquidité de leurs portefeuilles de participations. Exitis Fonds : Capexitis Arnaud Mauduy, Responsable de l activité Nicolas de Saint Étienne, Directeur de participations ////////////////////////////////////// 3 e investissement réalisé dans les EnR Bureau d études spécialisé dans le développement de parcs éoliens, Valorem a finalisé une opération de renforcement de ses fonds propres s élevant à 10,5 millions d euros, dont une petite partie en rachat d actions auprès d actionnaires de la première heure. Cette opération a été structurée par l équipe Énergies Renouvelables de Crédit Agricole Private Equity à hauteur de 7,5 millions d euros avec à ses côtés Avenir Entreprises et Grand Sud Ouest Capital. Cet apport financier permettra notamment de mettre en service plusieurs dizaines de mégawatts sur l ensemble du territoire national à court terme. Avec quatre antennes régionales et une filiale dédiée à la construction des parcs, la société de 41 collaborateurs se positionne aujourd hui comme un acteur référence de l éolien maîtrisant la chaîne de valeur du secteur (recherche de sites et mise en service de parcs). Énergies Renouvelables Fonds : FCPR Capenergie Roland Derrien, Responsable de l activité Serge Savasta, Directeur d investissements /////////////////////////////////////// Rachat de portefeuilles par Exitis Exitis a procédé au rachat de portefeuilles de participations de Crédit Lyonnais Développement Économique comprenant 11 participations, dont certaines investies dans des acteurs régionaux du Capital Investissement. Cette opération permet à Exitis d apporter une solution de liquidité à LCL et d étendre notamment son action commerciale auprès d acteurs régionaux. Exitis Fonds : Capexitis Arnaud Mauduy, Responsable de l activité Nicolas de Saint Étienne, Directeur de participations

4 04 En cours ///////////////////////////////////// Proman - entreprise de travail temporaire Crédit Agricole Private Equity, accompagné de Sofipaca, entre au capital du groupe Proman dans le cadre d une opération d OBO aux côtés de la famille Gomez. Créée en 1990 par Roland et Évelyne Gomez à Manosque, dans les Alpes-de- Haute-Provence, Proman se classe aujourd hui parmi les dix premières entreprises françaises de travail temporaire. La société dispose de plus de 80 agences en France. Elle emploie 200 salariés et fait travailler environ intérimaires. Ces cinq dernières années, Proman a affiché une croissance très dynamique. Le chiffre d affaires du groupe a atteint 185 millions d euros à fin 2006 et devrait dépasser 270 millions d euros en Ce partenariat vise à soutenir le développement de la société, essentiellement axé sur l ouverture de nouvelles agences et la réalisation d opérations de croissance externe sur des groupes régionaux ou nationaux. Cette opération a mobilisé différentes expertises du Groupe : la Caisse régionale Provence - Côte d Azur pour la relation client et l identification du besoin, LCL pour l arrangement de la dette senior et la gestion privée pour l aspect patrimonial. LBO / Développement Fonds : FCPR Crédit Agricole Capital Investissement 2 Daniel Balland, Directeur associé Nicolas Trombert, Directeur de participations Le point de vue d Yves Schwartz, Directeur des Entreprises de la Caisse régionale Provence-Côte d Azur. Quelle est la relation développée par le groupe Crédit Agricole avec Proman? M. et Mme Gomez, les dirigeants de cette entreprise familiale, ont intégré l agence de Manosque en 1994, quand la Caisse régionale s est structurée en ajoutant au réseau de proximité, une expertise dédiée aux entreprises. À l époque, Proman était uniquement implantée sur la région et faisait un chiffre d affaires de 3 millions d euros. De l apport initial d une caution obligatoire pour exercer l activité d intérim jusqu à la croissance externe, nous avons suivi ce développement hors du commun. Nos clients ont même été surpris de ce succès : le but premier de M. Gomez était de donner une activité à sa femme! Il nous a fallu accompagner cette croissance et nous avons organisé l ouverture à d autres banques quand le besoin s en faisait sentir. Aujourd hui nous sommes le banquier de la famille, de la holding et de l immobilier. Les besoins en fonds de roulement et en croissance externe sont partagés avec deux de nos concurrents. En tant que banquiers garants de la relation durable de proximité, nous avons récemment identifié leur besoin de profiter du capital qu ils avaient constitué. Nous avons donc initié la rencontre avec Crédit Agricole Private Equity, qui a mené l opération. À cet instant, il était nécessaire d activer tous les leviers du Groupe. Justement, comment s effectue cette répartition des tâches? Les clients s attendent à ce que leur banque puisse répondre à l ensemble de leur problématique (equity, dette, conseil patrimonial ). Sur cette opération, nous avons mobilisé différentes compétences dans le Groupe. À l écoute de nos clients, nous avons sollicité Crédit Agricole Private Equity pour assurer le montage financier de l opération. La volonté de notre Caisse est conforme à celle du Groupe, nous souhaitons vraiment monter en charge dans la banque d affaires, notamment en accompagnant les dirigeants de nos entreprises régionales dans leur stratégie patrimoniale. Cela aboutit à la transmission ou à la croissance externe. Nous effectuons une revue des portefeuilles, nous sensibilisons nos chargés d affaires à tous les métiers du Groupe. C est comme cela que nous qualifions les cibles potentielles comme Proman. Quel bilan faites-vous de cette expérience? Nous n avons pas souvent participé à l entrée de Crédit Agricole Private Equity au capital d une entreprise, mais nous souhaitons renforcer ce type de collaboration. La mise en place de la dette est relativement complexe, mais notre capacité d écoute a rassuré le client. Le grand enseignement, c est qu en alliant notre proximité et l expertise du Groupe, nous faisons de très bonnes choses. Ce genre d expérience nous fait grandir puisque nous mettons en lumière divers points d organisation qui pourront être améliorés à l avenir. Quand on est une structure décentralisée comme le Crédit Agricole, les compétences sont nombreuses mais dispersées, et leur cohérence n est pas forcément visible de l extérieur : à nous de collaborer parfaitement pour conduire à nouveau de telles opérations.

5 05 Les autres événements majeurs ///////////////////////////////////// Capital Risque / Capital Chance L équipe Capital Risque de Crédit Agricole Private Equity a convié, le 11 juillet 2007, les dirigeants des entreprises dont elle est actionnaire dans les salons du Pershing Hall pour une conférence sur le thème du capital chance, suivie d un cocktail. Philippe Korda, président du cabinet de conseil en management Korda & Partners, est venu commenter l ouvrage du docteur Richard Wiseman, Notre capital chance. Il a ainsi analysé les comportements qui favorisent la chance, donc la réussite des individus ou des entreprises. ///////////////////////////////////// Tremplin Entreprises Lors de la réception, les invités de Crédit Agricole Private Equity ont pu admirer les œuvres exposées dans le musée. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Le 18 juillet au musée de la Chasse Le musée de la Chasse et de la Nature a ouvert ses portes à Crédit Agricole Private Equity pour une soirée privée organisée le 18 juillet Cette réception a rencontré un vif succès. Elle a réuni près de 400 invités (dirigeants du groupe Crédit Agricole, acteurs du capital investissement, entrepreneurs) dans l un des plus beaux hôtels particuliers du Marais. Cette réception a notamment permis aux convives de visiter le musée, entièrement rénové en Ce fut l occasion de renfoncer les liens avec nos principaux contacts d affaires et les interlocuteurs clés de la place. Organisé par le Sénat et l Essec, en partenariat avec Crédit Agricole Private Equity, Tremplin Entreprises est l une des principales rencontres du capital risque en France. Il permet à des entrepreneurs innovants, sélectionnés par des professionnels du capital risque et de la création d entreprise, de rencontrer les investisseurs susceptibles de financer le démarrage ou le développement de leur entreprise. La 9 e édition de Tremplin Entreprises s est tenue au Sénat les 3 et 4 juillet Nicolas Gagnez et Alexia Perouse, Directeurs d investissements chez Crédit Agricole Private Equity, étaient membres du comité de sélection ; 30 lauréats ont été distingués dans quatre catégories d après le caractère innovant de leur projet, l expertise de leur équipe et leurs perspectives de développement et de rentabilité.

6 06 ((( ))) Signé Zoom sur une opération Supersonic Imagine : déjà une réussite Début 2006, l activité Capital Risque de Crédit Agricole Private Equity finalisait le premier tour de financement de la société Supersonic Imagine. Dédiée au développement de nouvelles technologies médicales, elle est aujourd hui à la veille d une seconde opération de financement. ////////////////////////////////////// 10 Me ont permis de développer les premiers prototypes de Supersonic Imagine et d initier les évaluations cliniques autour du cancer du sein. Lorsque nous avons rencontré Jacques Souquet, le fondateur de Supersonic Imagine, le contact est tout de suite bien passé. Nous connaissions bien son secteur d activité, les ultrasons, et Crédit Agricole Private Equity est un acteur reconnu qui lui inspirait confiance, se souvient Alexia Perouse, Directrice d investissements en sciences de la vie chez Crédit Agricole Private Equity. À l époque, la société Auriga venait de réaliser l amorçage et la société cherchait un chef de file pour agréger des investisseurs complémentaires et monter son premier tour de financement. Rejoints par le fonds d investissement anglais NBGI Ventures et la société de gestion Bioam, les quatre investisseurs menés par Crédit Agricole Private Equity finaliseront une levée de fonds de 10 millions d euros. Cette opération permet de développer les premiers prototypes de Supersonic Imagine et d initier les évaluations cliniques autour du diagnostic du cancer du sein. Supersonic : une rupture technologique Nous avons développé une plate-forme médicale permettant de mesurer et de visualiser l élasticité des tissus à l aide d ultrasons, précise Jacques Souquet, fondateur et P-DG de Supersonic Imagine. Cette technologie innovante offre un outil unique de détection des lésions cancéreuses palpables ou non, une meilleure précision du diagnostic avec une résolution de l image inférieure au millimètre, et également un potentiel de thérapie non invasive. Aujourd hui, Supersonic Imagine détient les droits exclusifs de dix brevets notamment issus du laboratoire Ondes et Acoustique du CNRS, tous orientés vers l application des ultrasons dans la recherche médicale. La mesure de l élasticité des tissus par ultrasons peut être appliquée à divers organes et pathologies, poursuit Jacques Souquet. Par exemple, nous effectuons actuellement des évaluations cliniques sur la thyroïde et la prostate à l hôpital de la Timone à Marseille. Nous lançons

7 0 également des sujets de recherche sur le foie et les applications cardiovasculaires. Mais pour la mise au point de notre premier prototype, nous nous sommes concentrés sur le dépistage et le diagnostic du cancer du sein car il s agit de la deuxième cause de mortalité et de la première incidence de cancer chez la femme. Soucieuse de valider les résultats de ses recherches avec un partenaire clé, l équipe de Supersonic Imagine a également travaillé avec le docteur Anne Tardivon de l Institut Curie. Spécialiste de l imagerie médicale et du dépistage du cancer du sein, elle a déjà pu tester le prototype sur cinquante de ses patientes. Un tour monté en trois mois Alexia Perouse avait la volonté de créer un syndicat d investisseurs spécifique, afin de répondre au fort potentiel de développement de Supersonic Imagine à l international. Elle a donc retenu une liste d investisseurs connaissant bien le domaine de l instrumentation médicale Lorsque l on prévoit un premier tour d un montant de 10 millions d euros, on sait que l on va devoir rassembler deux à quatre investisseurs. Je voulais amener des acteurs qui soient complémentaires et apportent chacun une expérience, des compétences et un réseau spécifiques, indique-t-elle. Ma sélection comprenait des Anglais, des Allemands, des Nordiques Nous voulions être extrêmement rapides pour ne pas perdre le projet. J ai donc contacté les plus susceptibles d être réactifs, et j ai partagé ma connaissance de Supersonic Imagine afin d accélérer le processus. Les Anglais de NBGI Ventures ont été les premiers à réagir. Le premier tour d investissement a donc été monté en trois mois, avec Crédit Agricole Private Equity en lead investor, et concrétisé le 15 mars Crédit Agricole Private Equity, investisseur actif Basée à Aix-en-Provence, la société Supersonic Imagine a pour particularité d avoir embauché des collaborateurs américains, italiens, anglais, libanais, grecs, chinois, mais surtout d avoir fait revenir en France dix Français qui travaillaient depuis de nombreuses années aux États-Unis. Une équipe internationale au service d une technologie essentiellement française, notamment grâce aux brevets du CNRS. Jacques Souquet arrivait avec une expérience de 20 ans, acquise auprès Il nous a choisis Jacques Souquet, fondateur et P-DG de Supersonic Imagine En toute confiance Lorsque nous avons créé la société en 2005, nous étions trois. Aujourd hui, Supersonic Imagine emploie 41 personnes et nous avons ouvert il y a un mois une filiale aux États-Unis. Ce développement rapide a été rendu possible par le premier tour de financement de nos investisseurs. Alexia Perouse, chez Crédit Agricole Private Equity, m a été présentée par notre premier partenaire, Auriga, ce qui nous a permis d établir facilement un lien de confiance. Elle nous a ensuite présenté NBGI Ventures. La solidité des investisseurs qui se sont présentés a beaucoup compté pour nous et Crédit Agricole Private Equity ne posait aucune difficulté. Nous avons également été sensibles au contact humain et à l intérêt réel que les investisseurs montraient pour notre société et notre produit. Le fait que notre interlocutrice chez Crédit Agricole Private Equity possède une compétence en ultrasons, par exemple, était un plus indéniable.

8 La Lettre du Crédit Agricole Private Equity 0 Signé 3 questions à Alexia Perouse, Directrice d investissements en sciences de la vie chez Crédit Agricole Private Equity À votre avis, pourquoi ce deal a-t-il bien fonctionné? Avec l élastographie ultrasonore mise au point par Supersonic Imagine, nous avons affaire à une rupture technologique unique, encadrée par des brevets : des dossiers de cette envergure ne sont pas très fréquents! L autre point fort de l entreprise était de réunir dès le départ, avec et autour de Jacques Souquet, un management très expérimenté qui connaissait les ultrasons, le marché du matériel médical, et disposait d une liste de compétences de haut niveau prêtes à le suivre dans l aventure. Quels étaient les points sensibles de cet investissement? Aujourd hui, nous avons atteint le stade du prototype. Lorsque le premier tour d investissement a été monté, nous devions faire face à des challenges techniques sur le traitement du signal, et Supersonic Imagine devait encore réaliser les tests cliniques sur des patients. Progressivement, ces points critiques basculent vers de nouvelles problématiques telles que la production, le positionnement et la réussite de la commercialisation des appareils. En quoi ce deal est-il important pour Crédit Agricole Private Equity? Le dossier de Supersonic Imagine s inscrivait tout d abord dans notre politique générale d investissement puisque notre ambition est d assumer de plus en plus souvent le rôle de lead investor sur des projets internationaux apportant des ruptures technologiques. Et surtout, nous tenions à relancer le domaine de l instrumentation médicale, qui présente des opportunités d investissement passionnantes, tout en étant encore un peu négligé par les investisseurs. Avec l élastographie ultrasonore mise au point par Supersonic Imagine, nous avons affaire à une rupture technologique unique : des dossiers de cette envergure ne sont pas très fréquents! des grands industriels de l imagerie médicale (Philips Medical, ATL Ultrasound), et il se désolait du manque de réussites scientifiques dans l Hexagone, précise Alexia Perouse. Lorsqu il a découvert cette nouvelle technologie et qu il a décidé de tenter l aventure, il a tenu à développer son projet en France. Ce qui était également la volonté de ses investisseurs! Supersonic Imagine a donc pris son envol avec, dès le départ, ses experts opérationnels et ses experts en management, ce qui n est pas très fréquent parmi les start-up françaises Aujourd hui, si les investisseurs n interviennent pas dans les questions de management, ils ont un représentant au directoire de la société et peuvent ainsi accompagner les orientations de Supersonic en termes de stratégie de développement et anticiper les besoins en refinancement. Cap sur la commercialisation À ce jour, nous avons mis au point notre prototype de laboratoire et l objectif, pour la fin de l année 2007, est de produire industriellement dix appareils que nous placerons en sites cliniques (cinq aux États-Unis et cinq en Europe), souligne Jacques Souquet. Notre prochain défi est de réussir la commercialisation du produit en le faisant adopter par la communauté scientifique et les praticiens. Aujourd hui, le marché mondial autour du cancer du sein est estimé à 350 millions de dollars et connaît un taux de croissance annuel de 4 %. Il est également très concurrentiel puisque des entreprises de l envergure de Siemens ou Philips occupent la plus grande partie du marché de l imagerie médicale par ultrasons. Toutefois, les industriels actuels ne font que de l imagerie anatomique (échographies) et la rupture technologique de Supersonic Imagine devrait faire toute la différence, d autant que d autres marchés lui seront peu à peu ouverts (thyroïde, prostate ). La société arrive aujourd hui à la veille d un deuxième tour d investissement en ayant franchi le cap difficile des 24 mois d existence, conclut Alexia Perouse. A priori, le projet intéresse beaucoup de monde et Crédit Agricole Private Equity envisage sereinement de renouveler son investissement actif afin de permettre à Supersonic Imagine de maintenir la dynamique qui s est instaurée.

9 ((( ))) À suivre Vie de nos participations La Lettre de Crédit Agricole Private Equity 09 ///////////////////////////////////// AMT Crédit Agricole Private Equity réalise une partie de son investissement à l occasion de l introduction en Bourse sur le marché Euronext d Amsterdam Molecular Therapeutics B.V. (AMT), entreprise hollandaise de thérapie génique. Crédit Agricole Private Equity contribue à l investissement à hauteur de 2 millions d euros. En 2006, Crédit Agricole Private Equity a participé au tour de financement de 22 millions d euros de série A réalisé par AMT aux côtés de Forbion, Advent et Gilde, trois investisseurs internationaux de premier plan. Cet investissement a permis d accélérer le développement clinique et les capacités de production de la société. L introduction en Bourse est une suite logique qui prépare l entreprise à la mise sur le marché de son produit leader AMT-011, destiné au traitement de l insuffisance LPL (lipoprotéine lipase), maladie rare et souvent mortelle. Elle va permettre également d accélérer le développement des autres produits de son portefeuille. Cette nouvelle opération, finalisée moins d un an après le premier tour d investissement, témoigne des énormes progrès réalisés par l entreprise sur une période très brève. Capital Risque Fonds : FCPR Crédit Lyonnais Venture 1 et SCR Crédit Lyonnais Venture Capital Dr Philippe Guinot, Directeur associé senior (sciences de la vie) ///////////////////////////////////// ///////////////////////////////////// Saverglass En novembre 2006, Crédit Agricole Private Equity est entré au capital de Saverglass à l occasion de la vente de la société par ses actionnaires, dans le cadre d un consortium réunissant également Natexis Industrie Management et Natexis Investissement Partners. À l issue de cette opération de LBO majoritaire, le fonds CACI2 détient 20 % du capital de la société. Le leader mondial de la bouteille premium pour vins fins et spiritueux affiche un taux de croissance annuel de 10 % et un chiffre d affaires de 220 millions d euros. La société va investir 60 millions d euros pour installer sa troisième unité de production à Arques (59) sur le site d Arc International, leader mondial des arts de la table. Saverglass va implanter un four et cinq lignes de production d une capacité de tonnes. Le site devrait être opérationnel en juin 2008, créant près de 250 emplois, qui s ajouteront au déjà créés sur ses deux autres sites. LBO / Développement Fonds : FCPR Crédit Agricole Capital Investissement 2 Éric Pencréac h, Responsable de l activité Fabrice Voituron, Chargé d affaires ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Will-bridge / Lord Ingenierie CircuLite Exitis réalise la cession de deux participations Will-bridge et Lord Ingenierie acquises dans le cadre du rachat du portefeuille résiduel d Epicea, structure d investissement de Siparex Ventures. Cette opération, réalisée moins de 13 mois après leur acquisition, s est faite respectivement sur la base de multiples de sortie de 1,45 et 60 fois l investissement initial. Exitis Fonds : Capexitis Arnaud Mauduy, Responsable de l activité Nicolas de Saint Étienne, Directeur de participations Crédit Agricole Private Equity est entré au capital de CircuLite en avril 2007, à l occasion d un tour de table supplémentaire de 5 millions de dollars. L entreprise est une société américaine d instrumentation médicale, spécialisée dans le développement d une technologie innovante d assistance circulatoire pour traiter l insuffisance cardiaque chronique. Synergy, l appareil d assistance circulatoire miniature de la société, est doté d une minipompe placée superficiellement, connectée à l oreillette gauche et à l artère sous-clavière dans le cadre d une intervention peu invasive. Le placement de l appareil va transformer le traitement des patients souffrant d insuffisance cardiaque chronique, qu ils soient hospitalisés pour une décompensation aiguë ou traités en ambulatoire pour leur insuffisance cardiaque chronique. En août 2007, CircuLite a réalisé avec succès le premier implant sur l homme. Capital Risque Fonds : SCR Crédit Lyonnais Venture Capital, FCPR Crédit Lyonnais Venture 1, FCPI Crédit Lyonnais Innovation 4 Alexia Perouse, Directrice d investissements (sciences de la vie)

10 10 ((( ))) Mots croisés Rencontre avec un partenaire Brigitte Chalaud est responsable du Business Support Crédit Agricole Private Equity. Le portefeuille de souscripteurs s est fortement diversifié, et l entrée des Caisses dans les fonds nous conduit à faire évoluer la façon dont nous administrons les participations. Informer les souscripteurs Crédit Agricole Private Equity est à l écoute des Caisses régionales, de plus en plus présentes dans ses fonds, sur sa façon d administrer les participations. Avec un objectif : développer une complète synergie entre souscripteurs et gestionnaires de fonds. Comment se construit la relation entre Crédit Agricole Private Equity et les Caisses régionales? Brigitte Chalaud : L équipe du Business Support a pour mission essentielle la gestion administrative des fonds communs de placement à risques (FCPR) créés par Crédit Agricole Private Equity. Nous assurons l interface avec les souscripteurs. Encore récemment, les Caisses étaient très peu présentes dans nos fonds. Mais, le développement de notre activité, et par conséquent de nos FCPR, leur a permis de prendre une place plus significative parmi l ensemble des souscripteurs. Alain Gaillard : Nous nous sommes tournés vers les supports de placement Crédit Agricole Private Equity car ils répondent à nos objectifs. L allocation en FCPR pèse 6 % de l encours des fonds propres gérés par la Caisse, majoritairement répartis entre capital développement et financement mezzanine. Nous visons une capitalisation de la performance à hauteur de 15 à 20 % sur un horizon de gestion de cinq à sept ans. Quelles sont les attentes d une Caisse régionale en termes de conseil? A. G. : Il faut souligner que pour une Caisse classique, la démarche patrimoniale prime, nous ne sommes pas des business angels, et les risques que nous prenons doivent être sérieusement mesurés. Nous nous en remettons à Crédit Agricole Private Equity pour les évaluer et nous conseiller. Nous avons notamment des besoins comptables pour valoriser régulièrement les expositions ou positions prises en termes d investissement, et nous demandons aux experts de Crédit Agricole Private Equity d évaluer la valeur de leur participation. B. C. : Les Caisses sont demandeuses d informations comptables, notamment celles qui entrent pour la première fois

11 11 dans un fonds. Nous préparons ainsi un support d aide à l enregistrement comptable à destination des nouveaux souscripteurs. Les Caisses attendent aussi des informations techniques car le jargon des fonds diffère de celui de la banque, et les articles du règlement des FCPR ne sont pas toujours simples à interpréter et à appliquer. Dans quelle mesure le reporting est-il important? B. C. : Le reporting à destination des souscripteurs constitue l une des priorités du Business Support. L avis des Caisses régionales nous est très utile. Nous essayons d adapter son contenu pour satisfaire au maximum leurs attentes, notamment en l enrichissant d informations portant sur les perspectives d évolution des sociétés dans lesquelles nous prenons des participations, sur le rendement de ces participations, etc. A. G. : Les informations sur la valorisation des sociétés qui composent le portefeuille sont primordiales pour nous. Les rapports de gestion nous permettent de visualiser la composition et la diversité du portefeuille, pour équilibrer les risques, estimer s ils sont supportables, maîtrisables ou trop élevés. Idéalement, nous attendons une diversification en termes de secteur d activité, de zone géographique, de nature de société et pourquoi pas aussi en termes de profil. Le reporting nous permet d apprécier chaque société présente dans le portefeuille (chiffres clés, investisseurs, contrats, etc.). Les fiches individuelles de sociétés fournies par Crédit Agricole Private Equity sont de très bonne qualité. Elles sont claires, synthétiques, pertinentes : c est un point fort pour un investisseur. Une collaboration semble se développer entre Crédit Agricole Private Equity et les Caisses. À quoi pourrait ressembler l avenir? A. G. : Nous aimerions être encore plus impliqués dans la vie des fonds via des comités d investisseurs ou des réunions avec les dirigeants de société pour mieux comprendre et accompagner les participations. B. C. : En effet, nous organisons annuellement une journée des souscripteurs où sont conviés des dirigeants d entreprise. L occasion pour les différents interlocuteurs de se rencontrer. Afin de mailler davantage nos relations au quotidien avec les souscripteurs, Crédit Agricole Private Equity a créé un pôle Relations Investisseurs. Plusieurs éléments vont contribuer au développement des relations d affaires avec les Caisses, notamment l élargissement du périmètre de nos sociétés cibles (taille, secteur géographique), et l augmentation de notre portefeuille de fonds. De plus, dans le cadre de la gestion de nos fonds, notre éventail d outils s élargit : possibilité pour un FCPR de recourir si besoin à un prêt bancaire, mise en place de couvertures de change sur des souscriptions en devises, recherche d optimisation des placements de trésorerie des FCPR, etc. La collaboration entre nous ne fait que commencer! Alain Gaillard est responsable de la gestion financière de la Caisse régionale Nord de France. Nous ne sommes pas des business angels, les risques que nous prenons doivent être sérieusement mesurés, le dialogue avec Crédit Agricole Private Equity est essentiel.

12 ((( La Lettre de Crédit Agricole Private Equity 12 ))) Culture marché À l écoute des opportunités du marché Banque d affaires et fonds de private equity : au-delà de la crise Pascal Poupelle, responsable du pôle relations corporate et membre du comité exécutif de Calyon, explique l importance de ces nouveaux acteurs financiers pour les grandes banques d affaires. Les fonds de private equity sont des clients stratégiques pour une banque comme Calyon, explique d emblée Pascal Poupelle en soulignant l intérêt que la banque de financement et d investissement du groupe Crédit Agricole porte à ces nouveaux acteurs de la planète financière. Calyon a pour mandat de développer les relations du Groupe avec l ensemble des grands clients en France et à l international, explique-t-il, en les aidant à se financer sur le marché bancaire ou sur les marchés financiers et en les conseillant dans leurs opérations d acquisition ou de cession. Les fonds de private equity, qui ont généré le quart de toutes les transactions de fusion-acquisition dans le monde au premier semestre 2007, dont 35 % aux États-Unis, sont ainsi devenus des acteurs incontournables. Leur rôle s est fortement accru depuis cinq ans outre-atlantique et en Europe, et leur présence s intensifie en Asie et même dans les pays émergents, note Pascal Poupelle. Ces fonds investissent des sommes de plus en plus importantes dans des opérations Nous apportons notre expertise et notre savoir-faire aux fonds de private equity

13 La Lettre de Crédit Agricole Private Equity Culture marché Le point de vue de Jacques Chapuis, Senior Vice President du BCG (Boston Consulting Group) en charge des relations avec le groupe Crédit Agricole. Il analyse les relations entre private equity et banques d affaires. Les fonds de private equity sont-ils incontournables pour le financement des entreprises, et donc pour les banques d affaires? J. C. : Les grands fonds de private equity sont devenus incontournables sur les grandes opérations de cession-acquisition dans le monde, et ils sont, comme tels, un groupe de clients très significatifs pour les banques qui se positionnent sur ces marchés. Ce sont des clients qui ont des besoins spécifiques et qui pèsent suffisamment dans le business des banques d affaires pour qu elles en tiennent compte et se structurent en conséquence. Les grands fonds de private equity sont devenus incontournables qui peuvent se chiffrer désormais en dizaines de milliards de dollars. Avec à la clé des commissions très importantes pour les banques d affaires qui les financent et/ou les conseillent. Les fonds de private equity leur auraient ainsi versé quelque 11 milliards de dollars de commissions en Les opérations de LBO menées par ces fonds atteignent aujourd hui des sommes de plus en plus importantes. Jusqu où va-t-on aller? J. C. : Certains parlent d une bulle financière entretenue par l évolution des ratios sur le non-coté qui croissent plus vite que sur le coté et qui contribuent ainsi à faire augmenter les prix des deals. Dans le même temps, les niveaux de risque attachés à la dette augmentent également, ce qui conduira à un éclatement. Cependant, les fonds de private equity répondent à un véritable besoin sur le marché des entreprises moyennes confrontées à des problèmes de transmission et de succession et sur le marché des grandes entreprises, en permettant à certains industriels de céder certaines activités sans les vendre pour autant à la concurrence. Une activité en forte croissance Il faut dire qu il n y a jamais eu autant d activité, indique Pascal Poupelle. Le marché des fusions-acquisitions se globalise, les grands fonds de private equity également, et ils ont prouvé leur capacité à bien gérer les entreprises qu ils rachètent, 13 La gestion de ces fonds est très souvent attaquée. On les accuse de ne pas créer de valeur et, au contraire, de compromettre la pérennité des entreprises rachetées. Qu en pensez-vous? J. C. : Ces fonds ne sont ni les grands méchants loups que l on décrit souvent dans la presse, ni les supergestionnaires qu ils affirment être parfois. Lorsqu ils arrivent, ils changent généralement une partie du management et focalisent l entreprise sur le cash, la croissance et les coûts, ce qui est somme toute positif. Mais l une de nos études récentes montre que la moitié de la valeur créée par ces fonds provient de la croissance et non de la réduction des coûts. Il est indéniable que le private equity, en donnant plus de liberté au management, qui n a pas besoin de reporter au marché chaque trimestre comme dans les entreprises cotées, favorise cette croissance. Quel intérêt, un groupe comme le Crédit Agricole, a-t-il à disposer en son sein à la fois d une banque d affaires et d un fonds de private equity? J. C. : Il y a, d abord une logique de portefeuille pour un groupe comme le Crédit Agricole à posséder des métiers avec des cycles de croissance et de rentabilité qui ne coïncident pas nécessairement. Il y a également l intérêt d offrir à certains clients une gamme de produits complète, même si les synergies commerciales potentielles sont à rechercher sur le middle market (le marché des PME) plutôt que sur les gros deals. Enfin, des échanges d information partages d expertise et de vision de marché peuvent aussi être développés entre ces activités, dans le respect des limites déontologiques. contrairement à certains préjugés. Leur activité, il est vrai, était stimulée depuis plusieurs années par les conditions très favorables du marché de la dette taux d intérêt bas, leviers agressifs et liquidités importantes et par la multiplication des cibles potentielles. Dans le passé, les investisseurs

14 14 Culture marché Éric Pencréac h, Responsable de l activité LBO/ Développement chez Crédit Agricole Private Equity, commente les effets de la crise financière. Les événements récents liés au subprime pourraient impacter l activité des LBO au travers, notamment, des conditions d obtention de la dette bancaire (baisse des leviers, augmentation des marges, structuration des parts amortissables et in fine). Cette situation concerne davantage les grosses opérations que celles du marché mid cap, moins sujettes aux structurations bancaires à leviers significatifs. Le marché ne devrait pas s effondrer mais se rationaliser, avec un effet salvateur, en mettant un frein aux valorisations et aux leviers excessifs que l on peut constater parfois sur certaines grosses opérations. Si le mid cap est moins affecté, les banques demeureront en revanche vigilantes. Serait-on en train de passer d un marché de vendeurs à un marché d acheteurs? Une correction positive qui offrirait de nouvelles opportunités au moment où Crédit Agricole Private Equity s apprête à lancer CACI3, son nouveau fonds de LBO/Développement. ne s intéressaient qu à des entreprises réunissant trois critères : des actifs tangibles, des business non cycliques et une forte croissance. Désormais, un seul de ces critères peut suffire à leur succès, et les fonds de private equity multiplient également leurs investissements dans des entreprises cotées et qui restent en Bourse. Un échange de compétences Une banque de financement et d investissement comme Calyon a un rôle majeur à jouer sur ce marché. Nous apportons aux fonds notre expertise, notre savoir-faire, depuis l identification des cibles jusqu au montage des financements bancaires ou à l accès au marché obligataire, en passant par le conseil à l acquisition. Nous pouvons aussi leur présenter très en amont, de par nos liens avec les grandes entreprises, des cibles insoupçonnées. Nous savons, par exemple, lorsque l un de nos clients corporate vient de réaliser une opération de croissance externe majeure, qu il va devoir se séparer de l une ou l autre de ses filiales. Nous pouvons alors le mettre en relation avec l un des fonds dont nous sommes proches et qui est à la recherche d opportunités. C est une stratégie que nous nous efforçons de développer avec Crédit Agricole Private Equity, même si nous ne ciblons pas toujours des tailles d entreprise analogues. En matière de financements, Calyon est un leader sur le marché de la syndication de LBO, à la fois auprès des banques et des investisseurs institutionnels spécialisés (qui sont aujourd hui très en retrait du fait de la crise de confiance actuelle, mais dont nous pensons qu ils reviendront dans quelques mois), et propose également des solutions obligataires, de titrisation ou de gestion de risque. Enfin, nous intervenons également comme conseil de ces fonds lorsqu ils souhaitent introduire en Bourse l entreprise rachetée ou revendre leurs participations Notre équipe dédiée, le Global Financial Sponsor Group, nous permet de travailler efficacement avec une cinquantaine de fonds de private equity choisis en fonction de leur capacité à valoriser efficacement l ensemble de nos expertises, conclut Pascal Poupelle. Les conditions de marché et de liquidité sont, depuis cet été, moins favorables aux très grandes opérations. Passé cette période de crise, le marché du LBO restera actif, dans des conditions assagies, et sans doute plus saines au bout du compte. Au-delà de la forte secousse actuelle, les fonds de private equity resteront durablement des clients clés pour Calyon.

15 Culture marché 15 Rencontre avec Fabien Prévost, Président du directoire de Crédit Agricole Private Equity, qui appelle de ses vœux le renforcement des synergies entre la banque de financement et d investissement et le pôle Private Equity du groupe Crédit Agricole. Existe-t-il des synergies entre vous et Calyon? F. P. : Crédit Agricole Private Equity est un actionnaire impliqué dans plus de 100 sociétés. C est un acteur reconnu sur le marché du private equity en France. Une fertilisation croisée peut se mettre en place entre nos deux métiers. D abord parce que Calyon, de par sa proximité avec les grandes entreprises, peut nous apporter des cibles, par exemple lorsqu un groupe industriel veut céder une filiale mid cap dont l activité n est pas jugée stratégique. Notre offre de private equity doit, pour cela, être intégrée dans le catalogue des senior bankers de Calyon. Ensuite, bien évidemment, par le financement que Calyon peut nous apporter sur certaines opérations. Je pense notamment aux projets d infrastructures pour lesquels la dette est très importante, avec un gearing d environ 90 % sur des montants globaux qui se situent entre 500 millions et 2 milliards d euros. Ces deals intéressent Calyon. Autre point de convergence, les conseils que nous pouvons apporter à Calyon sur ses allocations d actifs dans les grands fonds de private equity grâce à notre très bonne connaissance du secteur. Calyon investit dans ces fonds avec l espoir d être bien placée pour financer leurs opérations de LBO (leverage buy-out). Nous pouvons orienter la banque vers des fonds prometteurs encore en phase de démarrage et susceptibles de lui fournir un effet de levier important avec une faible mise de départ. Enfin, dernier point, nous sommes attentifs aux opportunités qui peuvent s ouvrir à nous en région avec les clients PME de la direction des régions de France (DRF) de Calyon. Ce sont des entreprises dans notre cible auxquelles Calyon propose surtout des produits de salles de marché. N y a-t-il pas un risque de conflit d intérêts à croiser ainsi vos deux actions? F. P. : Ce risque de conflit d intérêts pourrait apparaître lorsque Calyon prête à une entreprise dont Crédit Agricole Private Equity est actionnaire. En cas de difficultés, l entreprise serait tentée de ne pas rembourser sa dette à un groupe bancaire qui est également son principal actionnaire. Ou bien Calyon pourrait vouloir forcer Crédit Agricole Private Equity à reprendre une société à laquelle elle a prêté de l argent. Pour éviter cela, il faut mettre en place une organisation, des procédures et des contrôles exigeants, comme c est le cas au sein du groupe Crédit Agricole. En amont des projets, une étroite communication doit primer entre les deux entités pour déceler d éventuels risques de conflit d intérêts. L arbitrage doit ensuite être assuré par des instances autonomes et souveraines (direction des risques, conformité). Enfin, les décisions doivent être appliquées en totale autonomie par chacune des entités. Cette démarche concertée et cette communication renforcée entre nos différentes entités font justement la force de nos deux activités. Une fertilisation croisée peut se mettre en place entre une banque d affaires comme Calyon et Crédit Agricole Private Equity

16 16 ((( ))) Portrait Histoires d entrepreneurs Son parcours 1957 : naissance à Nancy (Meurthe-et-Moselle) : diplôme d ingénieur arts et métiers : doctorat en mesures physiques à l université de Bordeaux : effectue sa coopération à Cartagena en Colombie : travaille sur les programmes spatiaux de l établissement bordelais de l Aérospatiale : crée et dirige Valorem, spécialisée dans la maîtrise de l énergie et le développement des parcs éoliens : fonde France Énergie Éolienne (FEE) : devient Président de FEE et Vice-Président du Syndicat des Énergies Renouvelables. //////////////////////////////////////////////////////////////// Le vent de l énergie Quand il est question de défendre les énergies renouvelables, Jean-Yves Grandidier est intransigeant. Ses convictions prennent racine dans son enfance. Le choc, c est la crise pétrolière de En voyant mon père obligé d acheter des jerricans d essence dans des surplus américains, je me suis demandé comment on pouvait être aussi dépendant d une ressource qui vient de l autre bout du monde, souligne-t-il. L événement forge son âme de pionnier convaincu que ce n est pas aux ressources énergétiques de venir à lui, mais à lui d en explorer de nouvelles. Ainsi, au milieu des années 80, alors qu il effectue sa coopération en Colombie, il occupe son temps libre à construire des éoliennes. Une vocation est née. Après une expérience dans le domaine de l aérospatial, il crée Valorem. L avenir de nos enfants est lié à notre mode de consommation et de production de l énergie. Participer à cette maîtrise commence par l exploration et l exploitation de l éolien. Valorem répond à un humble niveau à la création d un avenir énergétique durable, confie-t-il. Mais le modeste bureau d études de l époque est devenu un producteur indépendant de poids. Et son président à l ambition collective sait interpeller les pouvoirs publics pour mettre en place un cadre réglementaire adéquat pour le développement de l éolien : il a fondé France Énergie Éolienne, l association de représentation de la profession. Et ne voyez pas dans sa réussite l aboutissement d une vie. Il faut continuer à se battre. À nous d explorer des voies et de préparer l exploitation des énergies renouvelables de demain, conclut-il. Preuve en est la création prochaine d une usine de fabrication d éoliennes en France. Une première, mais sans doute pas la dernière. Valorem et Crédit Agricole Private Equity Afin d exploiter des parcs éoliens pour son compte propre, Valorem a finalisé en juillet 2007 une opération de renforcement de ses fonds propres, structurée par l équipe Énergies Renouvelables de Crédit Agricole Private Equity. Grand Sud Ouest Capital et Avenir Entreprises participent à cette opération. La Lettre de Crédit Agricole Private Equity - 100, boulevard du Montparnasse Paris Cedex 14. Directeur de la publication : Fabien Prévost - Rédactrice en chef : Martine Sessin-Caracci. Rédaction : Gaëlle de Montoussé, Freddy Debize, Philippe Flamand, Séverine Vatant. Merci à tous ceux qui ont apporté leur contribution à cette lettre. Crédits photos : Frédéric Stucin, François Moura, Sébastien Cottereau, Philippe Dupuich - Conception-réalisation : (1CAPLET006).

Une société de capital-risque, comment ça marche?

Une société de capital-risque, comment ça marche? Première partie Une société de capital-risque, comment ça marche? L objet de cette première partie est de présenter le fonctionnement global d une société de capital-risque. L objectif est de permettre

Plus en détail

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE Nouvelle phase de développement Recomposition d actionnariat Optimisation de la structure financière Transmission d entreprise

Plus en détail

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma

Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma La chaîne du financement des start-up biotech pharma ne fonctionne plus en France car l absence de relais suffisants

Plus en détail

La Transmission. Claude SAUVAGEOT. L a T r a n s m i s s i o n F S I R é g i o n s

La Transmission. Claude SAUVAGEOT. L a T r a n s m i s s i o n F S I R é g i o n s La Transmission Claude SAUVAGEOT SOMMAIRE Introduction Présentation générale Bref rappel Le déroulement du processus théorique du LBO INTRODUCTION QUI SOMMES-NOUS? FSI Régions est une société de gestion

Plus en détail

Votre banque d affaires privées

Votre banque d affaires privées Votre banque d affaires privées SOMMAIRE editorial Une banque privée au service de ses clients 3 L accompagnement patrimonial L analyse patrimoniale 4 L offre patrimoniale 5/6 La gestion de portefeuille

Plus en détail

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity?

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity? 1. Qu est ce que le private equity? Le private equity ou capital investissement désigne une forme spécifique d investissement institutionnel dans des entreprises privées avec comme objectif de financer

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

Note d étonnement. Session du mardi 13 avril 2010. PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises?

Note d étonnement. Session du mardi 13 avril 2010. PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises? Note d étonnement Session du mardi 13 avril 2010 PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises? PROBLÉMATIQUE Au-delà de sa capacité à dynamiser la performance, faire travailler

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company Investment Consulting Company 183, avenue du Roule 92200 Neuilly-sur-Seine France Présentation Corporate Tel : +33 (0) 1 46 40 75 51 Fax : +33 (0) 1 46 40 75 55 Janvier 2013 contact@appeltonmillercapital.com

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Épargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? AXA Entrepreneurs & Croissance 2013 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Durée de blocage : 6 ans minimum pouvant aller jusqu

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Épargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? AXA Entrepreneurs & Croissance 2014 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Durée de blocage : 6 ans minimum pouvant aller jusqu

Plus en détail

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation)

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI FCPI NextStage CAP 2021 Code ISIN : FR0012559938 Agrément AMF du 01/04/2015 sous le numéro FCI20150012 Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI éligible à

Plus en détail

Cabinet de Conseil Financier

Cabinet de Conseil Financier Cabinet de Conseil Financier Table des Matières Section 1 Section 2 Section 3 A propos de nous A propos de vous A propos de vous & de nous 3 9 13 2 Section 1 A propos de nous A Propos de vous A propos

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion)

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) NextStage Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) FIP éligible à la réduction d ISF ou d IR Code ISIN : FR0011429505 NextStage soutient

Plus en détail

PRÉSENTATION D EXTENDAM

PRÉSENTATION D EXTENDAM MANDAT DE GESTION ISF 2015 PRÉSENTATION D EXTENDAM Un métier : l investissement pour compte de tiers Extendam est une société de gestion indépendante qui réalise des investissements pour le compte de clients,

Plus en détail

(RIC, RID, RÉER-COOP)

(RIC, RID, RÉER-COOP) Plan de présentation 1. Définition et Modèle 2. Objectifs (Capitalisation et Relève PME) 3. Avantages 4. Obligations légales 5. Conditions de succès 6. Entreprise type - future 7. Démarche d implantation

Plus en détail

FIP : un nouvel outil patrimonial. FIP : le complément logique du FCPI. Des avantages fiscaux importants. Un cadre fiscal particulièrement attractif

FIP : un nouvel outil patrimonial. FIP : le complément logique du FCPI. Des avantages fiscaux importants. Un cadre fiscal particulièrement attractif Créé en 2003 pour permettre aux particuliers de profiter des opportunités financières liées au développement et à la transmission des PME non cotées, le FIP (Fonds d Investissement de Proximité) est un

Plus en détail

La création d entreprise et le financement par le capital-risque

La création d entreprise et le financement par le capital-risque La création d entreprise et le financement par le capital-risque Master ImmunoTechnologies & Biothérapies Jean-François Rax Septembre 2011 Définir le projet d entreprise Identification du projet Transformer

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

TRANSMISSION PARTENAIRES FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES

TRANSMISSION PARTENAIRES FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES TRANSMISSION PARTENAIRES FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES DURÉE DE BLOCAGE DE 7 ANS MINIMUM POUVANT ALLER JUSQU À 8 ANS MAXIMUM SUR DÉCISION DE LA SOCIÉTÉ DE GESTION (SOIT JUSQU AU 30/06/2022) A PLUS

Plus en détail

Votre partenaire en gestion privée

Votre partenaire en gestion privée Votre partenaire en gestion privée Société Générale Private Banking 2 800 collaborateurs Une présence dans 22 pays 75,4 milliards d euros d actifs sous gestion, au 31 décembre 2009 Nos récompenses 2010

Plus en détail

((( ))) La Lettre. La fiche. L activité Capital Développement. et Transmission. La fiche

((( ))) La Lettre. La fiche. L activité Capital Développement. et Transmission. La fiche 12 La fiche Présentation d une activité Contacts : Fabien Prévost Président du Directoire Responsable de l activité Capital Développement et Transmission 01 43 23 95 77 La lettre d information de Crédit

Plus en détail

Interview. «Dr Mader et Mme Braun-Cangl, les investissements en non coté sont-ils adaptés à tous les portefeuilles institutionnels?

Interview. «Dr Mader et Mme Braun-Cangl, les investissements en non coté sont-ils adaptés à tous les portefeuilles institutionnels? Interview «Dr Mader et Mme Braun-Cangl, les investissements en non coté sont-ils adaptés à tous les portefeuilles institutionnels?» 34 Update I/2014 Le rédacteur en chef, Marty-Jörn Klein, s est entretenu

Plus en détail

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine L'art de mettre en valeur votre patrimoine Votre Agent Général vous ouvre les portes d'axa Gestion Privée AXA Gestion Privée est l'entité dédiée à la gestion du patrimoine haut de gamme d'axa France AXA

Plus en détail

La vision 360 pour gérer tous les financements

La vision 360 pour gérer tous les financements La vision 360 pour gérer tous les financements Votre spécialiste de tous les métiers du financement Du 1 er contact commercial jusqu à la gestion comptable Quelle que soit la taille de votre entreprise

Plus en détail

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre Comptes consolidés semestriels 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 28 SEPTEMBRE 2009 Progression du chiffre d affaires (pro forma) en croissance de 5,6 % à 151 M Solide rentabilité : EBITDA de 25 M soit

Plus en détail

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME FCPR LCL PME EXPANSION 2 Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME Placement de diversification, l investissement dans un FCPR (Fonds Commun de Placement

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ

FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ FIP 123ISF2012 FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ 123 ISF 2012 Fonds d Investissement de Proximité 50 % de réduction d ISF immédiate (en contrepartie d une durée de blocage des parts jusqu au 31 décembre

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ

FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ FIP 123ISF2012 FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ 123 ISF 2012 Fonds d Investissement de Proximité 50 % de réduction d ISF immédiate (en contrepartie d une durée de blocage des parts jusqu au 31 décembre

Plus en détail

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Communication Marketing Juin 2011 bgl.lu Sommaire BGL BNP Paribas au service des entreprises 5 Un interlocuteur dédié 6 Un interlocuteur

Plus en détail

A plus transmission 2014

A plus transmission 2014 A plus transmission 2014 Fonds d investissement de Proximité Durée de blocage de 6 ans minimum pouvant aller jusqu à 8 ans maximum sur décision de la société de gestion (soit jusqu au 31/12/2022) A plus

Plus en détail

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

La force d un réseau international.

La force d un réseau international. La force d un réseau international. Paris Linklaters est l un des plus importants cabinets d avocats internationaux. Nous intervenons dans l ensemble des domaines clés du droit des affaires. Nos clients,

Plus en détail

Qui sommes-nous? Acteur de référence dans le domaine des produits patrimoniaux, Financière Magellan est reconnue pour son approche «haute couture».

Qui sommes-nous? Acteur de référence dans le domaine des produits patrimoniaux, Financière Magellan est reconnue pour son approche «haute couture». Qui sommes-nous? Financière Magellan a pour activité la conception et l ingénierie de solutions de placement et d optimisation fiscale, tous secteurs de l investissement confondus. Elle se singularise

Plus en détail

Position recommandation AMF n 2009-23 La gestion des conflits d intérêts dans les sociétés de gestion de portefeuille gérant des OPCI

Position recommandation AMF n 2009-23 La gestion des conflits d intérêts dans les sociétés de gestion de portefeuille gérant des OPCI recommandation AMF n 2009-23 La gestion des conflits d intérêts dans les sociétés de gestion de portefeuille gérant des OPCI Textes de référence : articles 313-18 à 313-22 du règlement général de l AMF

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

EN ACTION. La lettre des actionnaires MESSAGE DE PATRICK SAYER PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE

EN ACTION. La lettre des actionnaires MESSAGE DE PATRICK SAYER PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE JUIN EN ACTION La lettre des actionnaires eurazeo.com Numéro AG spécial L Assemblée Générale d Eurazeo s est tenue le 6 mai dernier et a réuni près de 300 actionnaires. MESSAGE DE PATRICK SAYER PRÉSIDENT

Plus en détail

GenCap Croissance FIP

GenCap Croissance FIP GenCap Croissance FIP GenCap Croissance Un fonds d investissement dédié aux PME régionales : L Aquitaine recèle des sphères d activité économique dynamiques avec des pôles industriels d excellence comme

Plus en détail

Le capital-investissement et son développement en France. Réunion Union des Banques Maghrébines Alger 14 & 15 novembre 2007

Le capital-investissement et son développement en France. Réunion Union des Banques Maghrébines Alger 14 & 15 novembre 2007 Le capital-investissement et son développement en France Réunion Union des Banques Maghrébines Alger 14 & 15 novembre 2007 Paul THOLLY Paul THOLLY SIGEFI P.E. (Groupe Siparex) Managing Partner Agenda 1/

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Création de Fonds Communs de Placement à Risque

Création de Fonds Communs de Placement à Risque LA RÉGION SOUTIENT LES ENTREPRISES LOCALES Création de Fonds Communs de Placement à Risque Pour mieux accompagner la création d entreprise, pour soutenir sa croissance et faciliter sa reprise DOSSIER DE

Plus en détail

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social Dossier de presse Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social c o n f é r e n c e d e p r e s s e d u m a r d i 7 j u i l l e t 2015 pershing hall 49 rue pierre

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel 2 Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013

SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013 SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013 220 étudiants 80 heures de cours 68 heures de simulation de création d entreprise Développer les compétences entrepreneuriales par l expérimentation Présentation

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

Asset Management. A Commitment to Excellence

Asset Management. A Commitment to Excellence Asset Management A Commitment to Excellence L ambition que nous poursuivons et que nous partageons avec nos partenaires et clients s enracine profondément dans la culture d un groupe qui met l excellence

Plus en détail

www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises

www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises PwC Offre de services Transactions Présentation générale Le pôle Transactions de PwC Maroc en collaboration

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013. 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél.

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013. 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00 Le périmètre de cette étude comprend : tous les fonds

Plus en détail

FINANCER SON PROJET PAR LE CAPITAL INVESTISSEMENT

FINANCER SON PROJET PAR LE CAPITAL INVESTISSEMENT FINANCER SON PROJET PAR LE CAPITAL INVESTISSEMENT Cour de marketing Mme GUERIN CNAM 16 Décembre 2013 Contexte Acteurs Modalités Success Story.. Disaster Story PRESENTATION OLIVIER DUBUISSON Ingénieur en

Plus en détail

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS NATIXIS EN BREF 2 e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS l expertise financière au service des clients l expertise financière au service des clients Une

Plus en détail

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP»

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP» CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs Vous êtes à la tête d un cabinet performant. Vous commencez à réfléchir à une cession dans les meilleures

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 1 2 TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 6 Quilvest Wealth Management QUILVEST WEALTH MANAGEMENT

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

les raisons du succès

les raisons du succès Cuisines Raison : les raisons du succès Il avait donc raison d y croire! Quand Claude Raison a lancé l idée de fédérer, autour d une franchise, des dizaines de cuisinistes sans magasin dans toute la France,

Plus en détail

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe Foncia allie la proximité avec le client et la force d un grand groupe expérimenté et performant. Photo DR Foncia,

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

Le financement de l entreprise

Le financement de l entreprise Le financement de l entreprise Lors de sa création, puis au cours de son développement, l entreprise au moment opportun, doit détenir les ressources financières nécessaires pour faire face à ses échéances,

Plus en détail

ATELIER DE TRAVAIL. Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé»

ATELIER DE TRAVAIL. Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé» ATELIER DE TRAVAIL Mardi 27 mars 2012 Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé» Animé par Valérie Tandeau de Marsac, Avocat-

Plus en détail

Un holding d'investissement dans les PME

Un holding d'investissement dans les PME Un holding d'investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

PATRIMOINE BIEN-ETRE. www.sigmagestion.com

PATRIMOINE BIEN-ETRE. www.sigmagestion.com PATRIMOINE BIEN-ETRE www.sigmagestion.com Présentation du FIP PATRIMOINE BIEN-ETRE Réduisez votre ISF de 50 % 1 ou votre IR de 18% 1, en contrepartie d une durée de blocage pouvant aller jusqu au 31 décembre

Plus en détail

Offre de financement Desjardins

Offre de financement Desjardins Offre de financement Desjardins Sylvain Limoges Directeur investissement Capital régional et coopératif Desjardins Marco Poulin Directeur transfert d entreprises Desjardins entreprise Vallée du Richelieu

Plus en détail

Offre Isf 2013. 2013 fonds d investissement de proximité

Offre Isf 2013. 2013 fonds d investissement de proximité Offre Isf 2013 2013 fonds d investissement de proximité du fip 123ISF 2013 Fiscalité La souscription au FIP 123ISF 2013 offre : Une réduction d ISF immédiate de 50% des versements effectués (déduction

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES?

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES? Dossier spécial Après une reprise observée en 2012 et 2013 (de l ordre de 2 et 2,5 %), l Organisation Mondiale du Commerce prévoit une croissance du commerce international de l ordre de 4 à 4,5 % en 2014.

Plus en détail

FIP AMUNDI FRANCE DEVELOPPEMENT 2014 investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP AMUNDI FRANCE DEVELOPPEMENT 2014 investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : FIP Amundi France Développement 2014 Fonds d investissement de Proximité : Ile de France, Bourgogne, Rhône Alpes Provence Alpes Côte d Azur Parts A1 : éligibles à la réduction ISF commercialisation ouverte

Plus en détail

FIP Entreprises familiales exportatrices II

FIP Entreprises familiales exportatrices II Entreprises familiales exportatrices II Fonds d investissement de proximité IR 2014 Entreprises familiales exportatrices II Points-Clefs Participer à la vie économique en accompagnant indirectement le

Plus en détail

Point de vue de l investisseur

Point de vue de l investisseur Financez votre entreprise avec des fonds propres Point de vue de l investisseur Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 septembre 2010 Corporate Finance Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ

FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ FIP 123CAPITALISATION 2012 FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ Document non contractuel édité en avril 2012. Ce document ne se substitue pas au document d informations clés pour l investisseur («DICI»)

Plus en détail

L ISF ne connaît pas la crise. 2014 ISF 2014 : la collecte proche de son record FONDS FISCAUX

L ISF ne connaît pas la crise. 2014 ISF 2014 : la collecte proche de son record FONDS FISCAUX FONDS FISCAUX Photo : Brian Jackson - Fotolia ISF 2014 : la collecte proche de son record Poussée par le ras-le-bol fiscal des contribuables, le retour de gros gérants et le succès des mandats, la campagne

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART Page : 1 Version : 05/2015 Agenda I. Présentation du Groupe Luxempart II. Luxempart en chiffres III. Nos transactions récentes Page : 2 Version : 05/2015 I. Présentation

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Le financement du point de vue de l entreprise

Le financement du point de vue de l entreprise Le financement du point de vue de l entreprise Alec Vautravers Associé, Corporate Finance Genève, le 24 septembre 2010 Audit.Fiscalité.Conseil.Corporate Finance. Introduction Objectifs Cet exposé a pour

Plus en détail

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Sommaire Le sens de l Histoire Le Groupe UFG-LFP La déclinaison de la stratégie

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS VOUS ÊTES UN PARTICULIER FORTUNÉ ÉVOLUANT DANS UN ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL NOUS CONSTRUISONS POUR VOUS DES SOLUTIONS HAUT

Plus en détail

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales kpmg.fr 1 Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales 2 La gestion de la trésorerie,

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail