APPROCHE GÉOPOLITIQUE DE L INTERNET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPROCHE GÉOPOLITIQUE DE L INTERNET"

Transcription

1 Charlotte XIAOTAO WANG APPROCHE GÉOPOLITIQUE DE L INTERNET EN CHINE Avec près de 500 millions d internautes en 2011, l internet a encore un taux d accessibilité relativement peu élevé (30%) en Chine par rapport à celui des pays occidentaux. Les usagers de ce nouveau média sont essentiellement jeunes, citadins et aisés, malgré une massification progressive qui atténue peu à peu ces caractéristiques. Le développement de l Internet est linéaire sauf la connexion sur les téléphones portables qui connaît une croissance exponentielle. L E-commerce, les jeux en ligne et la publicité sont les sources principales de revenus sur la Toile. Face à cette nouvelle technologie qui représente un enjeu économique fondamental, les Autorités de Pékin sont prêtes à tout pour garder leur contrôle, tant sur le plan économique que sur le plan politique et culturel. Non seulement, le gouvernement protège les entreprises chinoises contre leurs concurrents étrangers, mais encore, il emploie d importants moyens pour surveiller la Toile. Il va jusqu à tenter de siniser les noms de domaines en idéogrammes. En effet, une opinion publique est en train de naître en Chine et c est l Internet qui donne aux Chinois la possibilité de s exprimer. Enfin, l apparition d une nouvelle catégorie de jeunes qui n existent que virtuellement, facilement mobilisable et qui n ont pas connu le maoïsme rend l Internet encore plus dangereux que jamais aux yeux du PCC. With nearly 500 million Internet users in 2011, Internet still has access rates relatively low (30%) in China compared with Western countries. Users of this new medium are mainly young, urban, affl uent, despite a progressive massification that reduces gradually these characteristics. The development of the Internet is linear unless the connection on mobile phones which is growing exponentially in China. E-commerce, online gaming and advertising are the main sources of income on the web. Facing to this new technology, which represents a fundamental economic issue, the authorities of Beijing try desperately to keep their control both economical and political. Not only the government protects Chinese companies against foreign competitors, but still, it uses significant resources in monitoring the Web. He even tries to transform existing domain names in Chinese ideograms. Indeed, a public opinion is arising in China and Internet gives a significant weight to the Chinese citizens. Finally, the emergence of a new category of young people who exist only virtually, who are easily mobilized and never knew Maoism makes Internet more dangerous than ever to the CCP opinion. 205 Géo n 33.indd /11/11 19:09

2 Approche géopolitique de l Internet en Chine GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e در سال 2011 اينترنت حدودا 500 ميليون کاربر دارد اما هنوز ميزان دسترسی به ا ن در چين (%30) در مقايسه با کشورهای غربی پايين است. کاربران اين رسانه نوين بيشتر جوانان شهرنشينان مر فه هستند گرچه اين فناوری به تدريج در اختيار توده بيشتری از مردم قرار گرفته از حالت اختصاصی خارج شده است. پيشرفت اينترنت به صورت خطی است به استثنای اتصال از طريق تلفن همراه که رشدی سريع داشته است. تجارت الکترونيک بازی های ا ن-لاين و تبليغات جمله منابع اصلی درا مد روی اين شبکه است. در مقابل اين فناوری جديد که مسي له اقتصادی اساسی شده است دولت مرکزی پکن مراقب است که ا ن را چه در زمينه اقتصادی چه در زمينه سياسی و فرهنگی تحت کنترل بگيرد. دولت نه تنها از شرکت های چينی در مقابل رقبای خارجی حمايت می کند بلکه شبکه را از طرق مختلف تحت کنترل دارد. حتی تا ا نجا پيش رفته است که نام دامنه ها را نيز چينی کرده است. در واقع در چين عقيده ای عمومی در حال پيدايش است و اينترن به چينی ها اين امکان را می دهد که حرفشان را بزنند. بالاخره اينکه پيدايش طبقه جديدی از جوانان که فقط وجود مجازی دارند به سادگی جابه جا می شوند و مکتب ماي و را نمی شناسند جلو اينترنت را در نظر حزب کمونيست چين از هميشه خطرناکتر می سازد. يرتفع عدد مستخدمي الا نترنت نحو 500 مليون في عام 2011 لا يزال منخفضا نسبيا (30 ) في الصين مقارنة مع الدول الغربية. مستخدمي هذه الوسيلة الجديدة هم الشباب ا ساسا قاطنين في المناطق الحضرية و الثرية رغم التكتل الشعبي الذي يقلل تدريجيا هده الخصاي ص. تطور الانترنت الخطي لا يتزايد مثل الانترنت على الهاتف المحمول الذي يتطور باطراد. التجارة الا لكترونية والا لعا عبر الا نترنت والا علان هي المصادر الري يسية للدخل على شبكة الا نترنت. تعتبر هده التكنولوجيا قضية اقتصادية ا ساسية وسلطات بكين في حاجة ماسة للحفاظ على سيطرتها سواء اقتصاديا سياسيا وثقافيا. ليس فقط بحماية الشركات الصينية ضد المنافسين الا جانب ولكن باستخدام موارد كبيرة لمراقبة الشبكة حيث يحاول كتابة بالصينية ا سماء المواقع. يظهر را ي عام جديد في الصين و الانترنت هو اعطاء فرصة للصينيين للتعبير. ا خيرا ظهور في ة جديدة من الشباب التي توجد ا لا عبر المواقع تتمركز بسهولة ولم تعرف الماوية والتي تجعل الانترنت ا كثر خطورة من ا ي وقت مضى في نظر الحزب الشيوعي الصيني. Il est devenu une évidence que l Internet a envahi aujourd hui la totalité du champ d action des hommes. La Chine, malgré sa tradition de fermeture mentale et la censure qu exerce encore le Parti communiste sur la circulation des idées, n échappe pas à la contagion occidentale en la matière. Bien plus, l exemplarité du printemps arabe dans ce domaine a fait trembler les autorités de Pékin qui ont réagi assez brutalement contre les dangers que constituent les réseaux sociaux. Cette brutalité semble avoir remporté les succès escomptés, même si, ici et là, s expriment des formes de mécontentement plus nombreuses et d une plus grande intensité qu auparavant. Il n empêche que l internet qui constitue indéniablement un retour 206 Géo n 33.indd /11/11 19:09

3 GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e La Chine à la croisée des chemins vers l image et le son dans le pays des idéogrammes n est pas pour les jeunes chinois, confucianisme oblige, le même outil de liberté que pour les jeunes occidentaux. En même temps et de manière contradictoire, la Chine a un avenir qui dépend peut-être plus de l utilisation de l Internet que d autres pays car son décollage économique est directement lié à l utilisation de plus en plus poussée des NTIC. La preuve en est dans les encouragements multiples prodigués ces cinq dernières années par les autorités chinoises pour leur vulgarisation rapide. Le revers de la médaille est la réactivité de l Internet, sa rapidité, sa capacité de mobiliser un nombre important de personnes. Jusqu alors, les autorités chinoises, grâce à des policiers internautes ont réussi à contrôler la Toile et tentent de la siniser de sorte d éviter de livrer le flanc à la cyber-diplomatie américaine dont on a vu les conséquences dans bien des parties du monde. Certes, une opinion publique est en train d émerger en Chine à l échelle nationale. Mais elle n est pas pour l instant capable de canaliser, à la même échelle, des formes de contestation trop embryonnaires, très spécifiques ou encore très localisées. Plus encore, la sinisation de l Internet et le retour au Confucianisme semblent des moyens efficaces d abaisser la dangerosité politique de ce moyen révolutionnaire de communication. 450 millions d internautes chinois! Il semblerait tout d abord qu il y ait aujourd hui environ 450 millions d internautes en Chine, car selon un rapport récent du CNNIC (China Internet Network Information Center), association étatique sous la tutelle du ministère de l Industrie d Information (MII), leur nombre atteignait déjà 420 millions en juin C est-à-dire que plus du tiers des ménages chinois ont accès à la Toile contre 83 % en Suède, 70 % en France et 50 % en Italie. Si le taux d accessibilité est encore bas, près de 98 % des internautes chinois bénéficient néanmoins d une connexion «à haut débit». Mais dans la pratique, le débit moyen de connexion en Chine n est que 0,86 mbp/s, ce qui est largement inférieur à la moyenne de la France (17,6 mbs) ou celle des Etats-Unis (4,8 mbs). Faut-il rappeler qu en cette matière, la première place est occupée par le Japon (60 mbs), suivi par la Corée du sud (46mbs), la Finlande (22 mbs) et la Suède (18,2 mbs). 207 Géo n 33.indd /11/11 19:09

4 Approche géopolitique de l Internet en Chine GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e L'évolution de l'accès à l'internet en Chine ( ) 0,35 0,3 0,25 0,2 0,15 0,1 0, ,80% ,90% ,60% % 210 8,50% ,50% juil-02 juil-03 déc-04 déc-05 déc-06 déc-07 déc-08 déc-09 juin Acces à l'internet (en %) Nombre d'internautes (en millions) Source : schéma établi par l auteure à partir des données fournies par Ensuite, comme partout ailleurs, l internet est le média favori des jeunes. En juin 2010, 59 % d internautes chinois avaient moins de 30 ans, près de 85 % moins de 40 ans. De plus, les internautes chinois étaient plus souvent des hommes (55 %) et citadins (73 %). Néanmoins, le nombre d internautes chinois ayant plus de 30 ans étaient proportionnellement plus important (41 %) qu avant. Cela a fait légèrement grimper leur âge moyen. Parallèlement, le pourcentage des internautes ayant le niveau d éducation supérieur à Bac+3 a baissé. De même, c étaient chez les personnes assez pauvres (dont le revenu moyen est inférieur à 2000 yuans/mois) que le taux de connexion s est accu le plus rapidement en Les indicateurs de ces dernières évolutions prouvent que l Internet est en train de se massifier en profondeur en atteignant de plus en plus de personnes moins jeunes, moins éduquées et moins riches. En revanche, l internet mobile a enregistré une très forte croissance depuis trois ans, grâce, en particulier, aux usagers citadins. En 2010, 277 millions de personnes avaient l accès à l internet sur leur téléphone portable, alors qu ils n étaient que 155 millions en Selon certaine estimation, la croissance du nombre d abonnés à l internet mobile continuerait d être très forte dans les quelques années à venir. D ici 2012, le nombre de personnes qui utilisent l internet mobile serait même plus important que celui d internautes via l ordinateur. Pour l instant, 44 % des internautes chinois se connectent uniquement avec un ordinateur contre 9 % qui surfent exclusivement sur la Toile avec un téléphone mobile. 48 % utilisent les deux supports de connexion. 208 Géo n 33.indd /11/11 19:09

5 GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e La Chine à la croisée des chemins Pour ce qui concerne la durée d utilisation de l internet en Chine, elle était de 19,8 heures par semaine en juin 2010 contre 18,7h en décembre Mais, le temps que les internautes chinois 1 avaient passé sur la Toile montrait aussi qu ils étaient plus oisifs qu en Occident. Car seulement 33 % des internautes étaient en ligne lorsqu ils étaient au bureau. Près de 70 % d entre eux n utilisaient en effet l internet que pendant leurs heures de liberté (hors travail). Avec l augmentation de l accessibilité de l internet, de plus en plus d internautes se branchent désormais chez eux (88 %), alors qu il y a toujours 34 % des internautes qui continuent d aller dans les cybercafés malgré la diminution du nombre de ces derniers. Selon certains sondages, les activités auxquelles les internautes chinois consacraient le plus de temps étaient respectivement : écouter de la musique, regarder des vidéos, jouer en ligne, se livrer au chat, consulter des sites d actualité, utiliser des moteurs de recherche et vérifier des s. Par rapport aux internautes des pays européens, les Chinois cherchent encore plus le divertissement sur la Toile que l information. La réalité est que l image et le son sont plus prisés que la lecture. Néanmoins, ce comportement s est peu ou prou modifié depuis le début de l année 2010, car l utilisation du courriel et l achat en ligne sont devenus des activités presqu aussi fréquentes qu en Occident. L essor économique du secteur de l Internet en 2010 A en croire les derniers statistiques du CNNIC, le secteur de l Internet a atteint une croissance de 54 % alors que celle du PIB chinois se situait autour de 10 % en 2010 Par rapport aux années précédentes, la grande nouveauté du secteur est que l ecommerce est devenu en 2010 le secteur le plus important en dépassant les jeux en ligne qui, eux, continueraient de voir leur part de marché se rétrécir. 148 millions de personnes, soit 30,8 % des internautes chinois (contre 28,4 % en 2009) ont aussi expérimenté l achat en ligne en Quant au chiffre d affaires de l e-commerce chinois (B2C + C2C), il a enregistré un taux de croissance de 89,4 %. Le montant total s élevait à 500 milliards de yuans, ce qui représentait environ 3,2 % la vente au détail des biens de consommation fin 2010 sur le marché chinois. Ce chiffre devrait atteindre les 5 % en En revanche, les jeux en ligne auraient connu une baisse continuelle pour ce qui concerne les parts de marché après Cela prouve que le marché des jeux en ligne, après une dizaine d années de développement, est aujourd hui le premier 209 Géo n 33.indd /11/11 19:09

6 Approche géopolitique de l Internet en Chine GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e secteur arrivé à maturité et qu il serait près de son point de saturation. Pour ce qui concerne le marché publicitaire sur Internet, il est en train de se stabiliser, avec de légères augmentations au niveau du chiffre d affaires. Sa part de marché, quant à elle, demeurerait autour de 10 % dans les trois ans à venir. Il n empêche qu en ce début d année 2011, l internet a dépassé la presse écrite pour devenir en Chine le deuxième support publicitaire derrière la télévision. Mais c est sans aucun doute l internet mobile qui aura l essor le plus rapide d ici Il atteindrait en trois ans, selon certaines estimations, 25 % des parts de marché. En effet, après quelques années de préparation, tous les acteurs du secteur que ce soit les fabricants de téléphones portables, les opérateurs de télécommunication ou encore les fournisseurs de services sont prêts à réaliser une économie d échelle en offrant divers produits à des prix abordables aux consommateurs chinois. Les ventes en ligne, les jeux portables et la publicité connaîtront les croissances les plus fortes. Les parts de marché internet par secteur en Chine ( ) 100% 90% 80% 70% 9,5% 9,0% 9,3% 9,0% 7,9% 7,4% 6,6% 7,1% 7,1% 7,3% 6,9% 6,6% 6,7% 6,8% 17,0% 15,8% 13,4% 15,9% 19,7% 22,6% 25,0% 60% 17,0% 14,0% 14,0% 12,3% 10,9% 10,4% 10,3% 50% 40% 30% 29,5% 27,5% 21,6% 15,1% 10,4% 7,7% 5,9% 20% 10% 19,3% 25,8% 33,5% 39,8% 43,6% 44,3% 44,5% 0% (est.) 2012 (est.) 2013 (est.) 2014 (est.) E-commerce Jeux en ligne Publicité Internet mobile Moteurs de recherche Paiement en ligne Autres Source : 210 Géo n 33.indd /11/11 19:09

7 GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e La Chine à la croisée des chemins En quelques mots, l E-commerce et l internet mobile seront les vraies niches du marché avec les plus fortes croissances du secteur dans les trois années à venir. La baisse des parts de marché des jeux en ligne témoigne de la fin d une époque où la Toile chinoise n était jusqu alors un océan de distractions pour des centaines de millions d internautes. La multiplication des services et leurs décollages récents prouvent que l internet joue un rôle de plus en plus complexe qui touche aujourd hui tous les aspects de la vie courante des habitants du pays. L e-commerce chinois est en expansion rapide Quand les média du monde entier nous répètent encore tous les jours que la Chine est l usine du monde à bas prix pour des produits de basse qualité, cela est en réalité de plus en plus faux car la situation avait d ores et déjà commencé à changer il y a juste quelques années. La crise mondiale de 2008, la réévaluation du Yuan, l inflation, l augmentation des salaires des ouvriers migrants, etc. constituent un ensemble d éléments qui avait rendu la Chine de moins en moins compétitive à l exportation. C est alors que les entreprises chinoises ont pris conscience que les nouvelles technologies, une meilleure qualité de produits et le marché intérieur seraient désormais les éléments clés de leur survie. Conscient de l énorme enjeu des nouvelles technologies dans l économie nationale, le gouvernement chinois renforce sa politique d encouragement à l industrie des NTIC qu il avait mise en place dès les années Il incite désormais les PME chinoises à se mettre en ligne. Dans ce contexte, l économie du secteur d internet a pu s accroître fortement, en particulier pour ce qui concerne l e-commerce, et ce, depuis le milieu des années Dès lors, l e-commerce chinois enregistre des taux de croissance de 20 % au minimum chaque année. En 2010, elle s élevait même à plus de 89 % pour ce qui concernait le B2C et le C2C. Malgré cette croissance fulgurante, le chiffre d affaires global de l e-commerce chinois (36,6 milliards de dollars en 2009) reste nettement inférieur à celui des Etats-Unis (128,8 milliards de dollars en 2009) et représente à peine plus que celui de la France (33 milliards de dollars en 2009). Le groupe Alibaba constitue le véritable géant du marché B2B. Créé Par Jack Ma il y a une dizaine d années, le site emploie 4400 salariés, avec 25 millions de membres inscrits dans près de 200 pays du monde. De l automobile à l agriculture, le site présente de nombreux produits selon leurs catégories et fournit gratuitement une liste de fabricants des produits recherchés. L acheteur peut envoyer ensuite via le site des messages à des fournisseurs. Sur chaque transaction réalisée, le site prend une commission. Depuis que la Chine est devenue «l Atelier du monde», le B2B 211 Géo n 33.indd /11/11 19:09

8 Approche géopolitique de l Internet en Chine GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e en ligne est aujourd hui un intermédiaire quasi incontournable des imports-exports. De plus, le gouvernement chinois a mis en place, depuis 2008, une série d aides pour inciter les PME à se lancer dans l e-commerce B2B sur internet. Le chiffre d affaires du B2B des PME chinoises a connu ainsi une augmentation plus forte en 2010 que dans les années précédentes, même si son chiffre d affaires reste encore faible (253 millions de yuans en 2010). Néanmoins, le potentiel pourrait être grand et certains parlent de plus de 1,2 milliards de yuans de chiffre d affaires en Pour l instant, le site Alibaba a continue de monopoliser le marché B2B en oc- cupant plus de 57 % des parts de marché. Il est suivi par global sources (10%), hc360 (4 %) et made-in-china.com (3%) et Globalmarket (3 %). En 2010, le groupe Alibaba a racheté deux sites américains d e-commerces B2C et a développé sur sa plateforme un système de paiement international. Ces deux rachats ont permis donc au géant chinois de l e-commerce d établir une chaîne de fonctionnement B2B2C qui s étend jusqu à des consommateurs américains. Néanmoins, le B2B se limite jusqu aujourd hui à des ventes d un montant restreint. La réalisation de grosses ventes se fait toujours de manière plus traditionnelle. La faible sécurité du paiement en ligne demeure un obstacle difficile à surmonter, du moins pour l instant. Quant aux ventes B2C, elles sont en pleine expansion, et ce, en ce début La concurrence la plus rude se fera désormais dans le domaine B2C, compte tenu du grand nombre d entreprises qui continuent d y investir. On peut également noter des améliorations des services, de même qu une meilleure sécurité du paiement en ligne, un plus grand confort visuel lors des achats, un meilleur suivi des ventes, etc. Parmi les innombrables produits vendus en ligne, les produits touristiques (réservation de chambres d hôtel et de billets d avion, etc.) sont les premiers à cumuler une taille suffisante pour que cette niche du marché soit déjà arrivée à maturité. Pour ce qui concerne le C2C, Taobao est le principal site des ventes en ligne. Mis en service en 2003, il est utilisé par plus de sept millions de Chinois et fait partie du groupe Aligroup qui possède le fameux site Alibaba. Taobao est classé 18 ème mondial. Les transactions avoisinent un volume de 9,7 milliards de Yuan (1,22 milliard d USD). Les utilisateurs peuvent passer par le système de paiement AliPay, similaire au système PayPal utilisable sur ebay. 59% des achats entre particuliers en Chine se font au travers de Taobao. Enfin, il semble bon de rappeler que la sécurité en ligne reste encore assez préoccupante dans son ensemble en Chine, d autant que le piratage de toutes sortes de 212 Géo n 33.indd /11/11 19:09

9 GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e La Chine à la croisée des chemins logiciels est très courant. Pendant les 6 premiers mois de l année 2010, plus de 60 % des internautes ont été attaqués par des virus. Pire encore, 30 % des e-consommateurs ont eu leurs comptes en ligne piratés. Selon un sondage récent, près de 90 % des consommateurs de l e-commerce ont avoué d être inquiets de l insécurité du paiement en ligne. Cela gênera sans aucun doute le développement de l e-commerce qui possède pourtant un potentiel très prometteur. L internet : un média sous le contrôle étroit du Parti Il existe en Chine comme ailleurs différents types de sites web. Mais, en tant que nouveau média, les informations circulent principalement au travers de quatre genres de sites : les portails, les moteurs de recherche, les blogs et le micro-blogging. Les portails sont les sites d actualité les plus lus en Chine. Ils sont entièrement sous le contrôle étroit du Parti et se contentent de reprendre des informations telles qu elles ont été diffusées dans les média traditionnels. Les journalistes des sites d information doivent d ailleurs subir les mêmes contraintes de censure que leurs confrères des média traditionnels. Quant aux moteurs de recherche, l affaire «Google» de 2010 montre combien le PCC tient à contrôler ce domaine. Il fait d ailleurs tout pour privilégier le développement de Baidu, le plus grand moteur de recherche chinois contre ses concurrents étrangers. Il est donc naturellement soumis à la censure et subit un filtrage au travers d une longue liste de «mots-clés» établie par le gouvernement. C est en effet le fameux système «Great Firewall» qui permet un filtrage assez efficace. D autres mesures telles que l obligation aux internautes de présenter une carte d identité dans les cybercafés facilitent, eux également, la tâche des quelque policiers en ligne en charge d identifier les émetteurs de «messages nuisibles». Si les sites d actualité et les moteurs de recherche sont sous la maîtrise parfaite du gouvernement chinois, les blogs et le micro-blogging sont plus dangereux aux yeux du Parti. D abord parce que ce sont là où les internautes s expriment «librement» sur pratiquement tous les sujets. Ensuite, parce qu ils forment des réseaux sociaux qui ont une grande capacité de mobilisation donc de nuisance. Enfin, parce que les blogs et en particulier le micro-blogging accentuent la volatilité des opinons. Le spectre du printemps arabe hante le PCC. Contrairement à l Occident où il y a de grandes plateformes spécialisées pour héberger les blogs, en Chine, ce sont les portails qui sont les plus grands hébergeurs. 213 Géo n 33.indd /11/11 19:09

10 Approche géopolitique de l Internet en Chine GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e Cela provient d abord de l intérêt économique que les blogs pourraient apporter aux portails. En effet, à part l enrichissement du contenu des sites, les blogs permettent également aux portails d augmenter le nombre de visites, de quoi faire payer plus cher les annonceurs publicitaires. Ensuite, c est le résultat de la volonté politique qu a le gouvernement de mieux contrôler les blogs. En 2010, il y avait environ 100 millions de blogs en Chine pour 420 millions d internautes. Les hébergeurs de blogs les plus populaires sont Sina, Sohu, Netease, Tecent, Ifeng, etc. Les bloggeurs ont en théorie le droit d écrire ce qu ils veulent, à condition de pratiquer une autocensure suffisante. Tout acte dépassant la limite autorisée risque tout simplement d attirer des ennuis à son auteur. Par ailleurs, les militaires chinois sont privés du droit de créer des blogs. Par rapport aux blogs qui sont plus ou moins bien contrôlés, c est le micro-blogging que le gouvernement craint le plus. Son expansion récente est d ailleurs spectaculaire. En fin 2010, sur 300 millions d utilisateurs de téléphones mobiles, il y avait environs 100 millions qui fréquentaient des sites du micro-blogging. Son taux de croissance aurait atteint 800 % en Les professionnels prévoient 150 millions d utilisateurs courant On ne peut éviter de parler de Twitter lorsqu on aborde le sujet du micro-blo- ging. C est Twitter qui a offert un spectacle d effets «boule de neige» en Occident depuis sa création en juin Cette nouvelle star du web assure aujourd hui un flux de 90 millions de messages en circulation par jour et commence depuis peu à transformer son succès en rentabilité financière. Conscient de la potentialité du marché chinois, Twitter s y est rapidement positionné dès sa création. Mais c est seulement en 2009 que Twitter a pu accumuler une certaine quantité de clients. Néanmoins, au moment même où Twitter espérait un vrai décollage en Chine, il s est vu définitivement bloqué par le «Great Firewall» instauré par le PCC un jour d hiver Face à cet incident, contrairement à Google qui a toujours su négocier avec le gouvernement chinois, Twitter a choisi une réponse frontale. Le 21 janvier 2010, la Secrétaire d Etat, Hilary Clinton a appelé dans un discours sur internet toutes les entreprises américaines, et pas seulement celles de l industrie virtuelle, à refuser la censure chinoise. Quelques jours plus tard, Twitter est monté au créneau lors du Forum économique international de Davos. Ainsi, dans cette épreuve de force, la Chine semble avoir perdu puisqu elle est désormais isolée du reste des réalités économiques et idéologiques du monde. 214 Géo n 33.indd /11/11 19:09

11 GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e La Chine à la croisée des chemins Pourtant, une étrange coïncidence s est produite par la suite. Après le blocage de Twitter, les portails chinois se sont mis à explorer successivement le micro-blogging dans le pays à partir de l automne Sans pour autant pouvoir être sûr de l encouragement politique du PCC en la matière, on peut observer une série de faits intéressants. Le fameux journal «le Quotidien du peuple» a ouvert au début de 2010 son site de micro-blogging. Le Président Hu Jintao y a même fait sa première expérience de twitting. Mieux encore, en mars 2010, lors de la dernière Assemblée nationale populaire, les députés ont été incités à «twitter» afin de communiquer avec le public En réalité, en ce début 2011, le micro-blogging devient incontournable. Tout le monde, que ce soit des portails, des sites d échanges sociaux, des sites de télévision ou encore des sites économiques spécialisés, s y engouffre. Mais, comme dans beaucoup d autres domaines, le micro-blogging chinois montre ses caractéristiques spécifiquement chinoises. Différent de Twitter américain, il s adapte aux habitudes chinoises. Trois points méritent d être notés selon un spécialiste chinois du web. D abord, les messages qui circulent sur le micro-blogging sont généralement plus longs (140 idéogrammes), certains sites allongeant la limite jusqu à 163 voire 188 idéogrammes pour les VIP. Ensuite, des vidéos font partie intégrante du flux. Enfin, des fonctions supplémentaires telles que «répondre» ou «transmettre» ont été créées pour faciliter l utilisation du système. Comme dans le cas des blogs, les sites du micro-blogging sont hébergés par les grands sites de portails. Pour l instant, Tecent, Sina, 360, Sohu, baidu, QQ, Renren, etc. sont les plus grands hébergeurs. En fin janvier 2011, Tecent aurait réussi à avoir près de 80 millions d usagers, en dépassant Sina qui occupait jusqu alors la première place. Mais, ce classement des premiers est extrêmement éphémère et peut être bouleversé à tout moment. Les hébergeurs chinois du micro-blogging sont encore dans une étape d investissement massif et cherchent encore à explorer leur rentabilité. C est en effet LE sujet d actualité le plus discuté par les professionnels du métier. C est sans doute pour de multiples raisons que le Parti tolère l expansion du micro-blogging dans le pays (enjeu économique, peur de la colère des internautes, pression de l opinion internationale, etc.). Mais outre une surveillance permanente, de gigantesques opérations de contrôle y sont exercées régulièrement. Elles ont provoqué d ailleurs plusieurs dysfonctionnements simultanés sur plusieurs sites hébergeurs pendant quelques jours en Ces contrôles se sont révélés efficaces. La dernière expérience chinoise lors du printemps arabe en témoigne. C est ainsi par exemple que TV5 monde a été bloqué 215 Géo n 33.indd /11/11 19:09

12 Approche géopolitique de l Internet en Chine GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e en février 2011 lors d une émission concernant l effet domino dans le monde arabe. Par ailleurs, même si l appel à une manifestation a été lancé sur le micro-blogging par un anonyme le dimanche 20 février dans 13 villes chinoises pour suivre l exemple en Chine de la révolution du «jasmin» en Tunisie, peu d internautes ont répondu à cet appel. Dans la capitale politique, Pékin, seulement quelques centaines d internautes se sont rassemblées avant qu une dizaine de personnes n aient été arrêtées par la police. Ces faits montrent que si certains Chinois rêvent d une démocratie à l occidentale, ils ont encore un long chemin à parcourir pour y accéder, à moins que de violentes révoltes ne se transforment en une insurrection générale du fait de facteurs pour l instant imprévisibles. La sinisation de l internet est une affaire stratégique! Le gouvernement chinois considère que les «domaines» sur internet ont une forte connotation avec l identité nationale et à la souveraineté du pays. L ambition des dirigeants chinois serait de libérer définitivement la Toile dans ce pays de l emprise américaine ou européenne. C est la raison pour laquelle le gouvernement chinois avait encouragé dès le milieu des années 1990 des ingénieurs et techniciens chinois à se lancer dans la recherche de noms de domaines inscrits en idéogrammes chinois. Cette recherche s est révélée longue et onéreuse. C est seulement en avril 2010 que la Chine a pu enfin obtenir auprès de l ICANN l autorisation de mettre en service cinq domaines en idéogrammes 2. Depuis cette date, les inscriptions des sites offrant un domaine en idéogrammes n ont cessé d augmenter. C est ainsi par exemple que près de la totalité des organismes gouvernementaux et de nombreuses entreprises chinoises ont acheté leurs adresses en idéogrammes, même si les internautes devront encore attendre pour pouvoir les utiliser. Théoriquement, pendant la période de transition, le gouvernement chinois souhaite que les sites possédant les extensions «.com.cn», «.net.cn» se transforment automatiquement pour ne paraître qu en idéogrammes. Néanmoins, il semble que les difficultés techniques que cela induit y restent non négligeables pour l instant. En effet, l ampleur des travaux est assez importante, vu le nombre de sites existant. Malgré une légère baisse depuis 2 ans, il y a encore quelque 2,8 millions de sites en fin 2010, parmi lesquels 65 % sont «.cn» ; 30 % «.com» et près de 5 % «.net». Par rapport à il y a cinq ans, les sites «.cn» sont en constant accroissement alors que les sites «.com» sont en diminution. C est là le résultat d une volonté politique qui a privilégié la création des sites «.cn» au détriment de ceux «.com». Il est sûr que la conversion progressive des «.com» en «.cn» s inscrivait déjà dans la logique de pouvoir réaliser enfin le passage définitif de l internet chinois en idéogrammes. 216 Géo n 33.indd /11/11 19:09

13 GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e La Chine à la croisée des chemins En effet, dans l hypothèse où les Chinois réussiraient à faire fonctionner valablement les domaines en idéogrammes, il y aurait un vrai schisme structurel de l Internet dans le monde. Pékin serait l unique maître des espaces virtuels installés sur le territoire chinois. Son exemple pourrait donner envie à d autres pays d en faire autant. Autrement dit, des frontières virtuelles qui n existent pas jusqu alors, sauf à être linguistiques ou relevant de la censure, pourraient être instaurées selon la volonté des gouvernements. Contrairement à ce que les démocrates occidentaux pourraient ou voudraient croire, les intellectuels chinois sont aujourd hui des bénéficiaires du régime et les dissidents sont très peu nombreux parmi eux. Leur vie confortable et leur manière confucéenne de penser dictent leurs opinions, en particulier en matière politique. De plus, leur pouvoir d influence en tant que leaders d opinion est encore assuré via les médias traditionnels, notamment au travers de la presse écrite. En effet, média de l élite, elle continue d être le moyen le plus efficace pour transmettre ses idées à un grand nombre de personnes. L internet, en particulier les sites des médias traditionnels, ne servent qu à élargir l accessibilité de leur support. A l inverse, l Internet et les micro-blogs fournissent un espace de création pour ceux qui ont quelque chose à dire mais qui n arrivent pas à se faire entendre par les média traditionnels. Il arrive souvent que des personnes complètement inconnues dans la vie réelle jouissent d une grande notoriété sur l Internet sous l identité de pseudonymes qu ils ont choisis. Ce sont eux les leaders d opinion sur la Toile. Leur niveau de connaissance parfois trop bas et leur degré de spécialisation souvent trop faible sur les sujets qu ils abordent ne leur procurent pas la même fiabilité que celle accordée aux média traditionnels. En un mot, les relais d opinion sur la Toile ne se superposent pas exactement à ceux des média traditionnels. Cela veut dire que les intellectuels et les dissidents ne présentent pas des dangers aussi menaçants que le PCC pourrait le craindre. La censure chinoise est en réalité une vraie réussite pour le PCC qui, jusqu à présent, a très bien verrouillé l Internet. L échec de la charte 08 et l emprisonnement de l écrivain Liu Xiaobo, l un des rédacteurs de cette charte 08 en est la preuve. Néanmoins, l Internet est vraiment capable, comme les autres média traditionnels (notamment les média locaux), de s impliquer dans les affaires sociales. Il est même assez efficace pour ce qui concerne les problèmes volontairement négligés ou occultés par les média traditionnels. Ce fut le cas de l Affaire des Fangmin (pétitionnaires en chinois), ces plaignants qui viennent de loin pour se rendre à Pékin pour demander justice auprès des Autorités concernées. Leurs causes sont diverses 217 Géo n 33.indd /11/11 19:09

14 Approche géopolitique de l Internet en Chine GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e mais leur point commun est qu ils vivent dans la misère dans la capitale quand ils y séjournent et qu ils s y font même maltraiter. C est en fait l Internet qui leur a permis d apercevoir une lueur d espoir. C est ainsi par exemple que Liu Anjun, simple internaute et qui n est absolument pas un intellectuel a lancé sur internet un appel au secours en octobre Pour la première fois, avec force détails, le sort pitoyable des pauvres pétitionnaires a été révélé sur un site spécialement créé par les premiers bénévoles qui ont répondu l appel de Liu Anjun. Tout à coup, des dons sont arrivés en abondance, les rangs des bénévoles ont grossi et cette opération de secours a fini par attirer l attention des «libéraux» pékinois. C est alors que des avocats sont allés jusqu à fonder une association de soutien aux pétitionnaires. Quinze mille pétitionnaires ont pu en bénéficier. De nos jours, les jeunes Chinois qui ont grandi dans «l économie socialiste de marché» n ont pas connu pour la plupart la pauvreté. Ils ne sont donc pas aussi contestataires que l étaient leurs aînés qui ont aujourd hui la quarantaine ou à la cinquantaine. Toutefois, ces jeunes qui passent beaucoup de temps sur la Toile présentent en réalité une menace potentielle plus importante pour le régime que n importe quelle autre génération. Primo, ils sont plus «libéraux» et plus «réalistes». Secondo, le taux de chômage qui atteint 30 % en 2010 pourrait accentuer leur mécontentement envers un gouvernement qu ils considèrent comme idéologiquement «démodé» et donc «illégitime». Tertio, ils sont plus dynamiques que leurs ainés et moins peureux parce que n ayant pas connu la révolution culturelle, les répressions, ni l explosion de Tiananmen. Ils sont donc plus faciles à mobiliser. Le PCC en est conscient. 218 Géo n 33.indd /11/11 19:09

15 GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e La Chine à la croisée des chemins ANNEXES 3 Quelques chiffres clés sur l internet en Chine - juin 2010 Nombre d internautes : 420 millions Taux de pénétration : 31,8 % Taux de croissance de la pénétration : 2,9 % Taux de connexion à haut débit : 98 % des internautes Nombre d abonnés de l Internet mobile : 277 millions Taux de croissance de l internet mobile : 18,6 % Nombre d internautes en zone rurale : 115 millions (27,4 % des internautes) Taux de croissance d internautes en zone rurale : 7,7 % La moyenne de la durée de connexion : 19,8 heures par semaine La moyenne du débit de connexion : 0,86 mbps L âge moyen des internautes : 85 % ont moins de 40 ans Nombre de domaines enregistrés : 11,21 millions Nombre de sites en fonction : 2,79 millions Pourcentage des sites ayant le domaine «.cn» : 73,7 % Activités en ligne Activités en ligne des internautes chinois Taux d utilisation en 12/2009 Taux d utilisation en 06/2010 Classement 12/2009 Classement 06/2010 Changement de classement Musique 83.5% 82.5% 1 1 Actualités 80.1% 78.5% 2 2 Moteurs de recherche 73.3% 76.3% 3 3 Dialogue instantané 70.9% 72.4% 4 4 Jeux 68.9% 70.5% 5 5 Vidéos 62.6% 63.2% % 56.5% 8 7 Blogs 57.7% 55.1% 7 8 E-meeting 45.8% 50.1% 9 9 Littérature en ligne 42.3% 44.8% Achats en ligne 28.1% 33.8% Forum/BBS 30.5% 31.5% Paiements en ligne 24.5% 30.5% E-banque 24.5% 29.1% Géo n 33.indd /11/11 19:09

16 Approche géopolitique de l Internet en Chine GÉOSTRATÉGIQUES N 33 4 e Activités en ligne Taux d utilisation en 12/2009 Taux d utilisation en 06/2010 Classement 12/2009 Classement 06/2010 Changement de classement E-bourse 14.8% 15.0% Réservations 7.9% 8.6% Touristiques Notes Sources : tableau établi par l auteur à partir des données fournies sur le site 1. CF : Annexe «Activités en ligne des internautes chinois» Les taux de croissance sont calculés l sur la base des statistiques de fin juin 2010 en comparaison avec ceux de fin décembre Géo n 33.indd /11/11 19:09

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Algérie Université A-Mira-Bejaia, Algérie La société de l information dans le monde: Etat des lieux et perspectives Introduction L avènement des nouvelles technologies

Plus en détail

Top 10 des sites les plus populaires en Chine

Top 10 des sites les plus populaires en Chine Top 10 des sites les plus populaires en Chine Author : simon-arnal Quels sont les sites les plus populaires en Chine? Voici le top 10 des sites chinois en chinois les plus populaires en se basant sur une

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française Introduction 1 Introduction Cessons de croire que les réussites économiques sur Internet sont l apanage des seuls Américains! Il se crée aussi dans notre Hexagone des entreprises qui connaissent un grand

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

À la conquête de la jeune génération : les musées. s ouvrent aux réseaux sociaux.

À la conquête de la jeune génération : les musées. s ouvrent aux réseaux sociaux. 1 À la conquête de la jeune génération : les musées s ouvrent aux réseaux sociaux. Il devient difficile de faire entrer les jeunes dans les musées. Prix attractifs, sensibilisation, tout l arsenal a été

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet

Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet Executive summary DGMIC Janvier 2010 Florence Le Borgne Tiffany Sauquet f.leborgne@idate.fr t.sauquet@idate.fr Tel.:

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/13/INF/8 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER MAI 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Treizième session Genève, 19 23 mai 2014 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LE RÔLE DES BREVETS

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

L avenir du commerce est en ligne

L avenir du commerce est en ligne chapitre 1 L avenir du commerce est en ligne A llons-nous perdre l habitude «d aller» faire nos courses? Succomberons-nous plus facilement à l achat d impulsion au hasard de notre navigation sur le Web

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

La dématérialisation des procédures de marchés publics

La dématérialisation des procédures de marchés publics La dématérialisation des procédures de marchés publics Définition La dématérialisation des procédures de marchés publics consiste en l utilisation de la voie électronique pour les échanges d informations

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Les règles de base de fonctionnement d un marché

Les règles de base de fonctionnement d un marché C HAPITRE 1 Les règles de base de fonctionnement d un marché Qu est-ce qu un marché? Un marché est un endroit matérialisé ou non où peuvent se rencontrer des agents économiques qui ont des besoins complémentaires,

Plus en détail

L ÈRE 2.0 S EMPARE DE LA FINANCE

L ÈRE 2.0 S EMPARE DE LA FINANCE L ÈRE 2.0 S EMPARE DE LA FINANCE Laurent Solly Directeur Général, Facebook France QUEL EST LE PROFIL DES UTILISATEURS DES RÉSEAUX SOCIAUX, NOTAMMENT DANS LA GESTION DE PATRIMOINE- ÉPARGNE FINANCIÈRE? Si

Plus en détail

Simulations de l impact de politiques. économiques sur la pauvreté et les inégalités

Simulations de l impact de politiques. économiques sur la pauvreté et les inégalités Simulations de l impact de politiques économiques sur la pauvreté et les inégalités L analyse de l évolution des conditions de vie et des comportements des classes moyennes, à la lumière de l observation

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

Modèles économiques. e-business & e-commerce

Modèles économiques. e-business & e-commerce Modèles économiques Modèles économiques liés aux technologies Gilles Enguehard, genguehard@atenys.com La Nouvelle économie et ses modèles économiques 1. Les particularités de la nouvelle économie 1.1 Le

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Présidentielle 2012. Enjeux, objectifs, méthodologie. En partenariat avec

Présidentielle 2012. Enjeux, objectifs, méthodologie. En partenariat avec Présidentielle 2012 Enjeux, objectifs, méthodologie En partenariat avec 0 La révolution de l Internet appelle une révolution dans la manière d étudier l opinion C est désormais une évidence, Internet a

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde Powering Informed Decisions Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde En 2015 l écosystème du digital continue d évoluer rapidement. Mais les annonceurs comprennent-ils

Plus en détail

Comprendre les engagements de Booking.com

Comprendre les engagements de Booking.com Service juridique, des affaires réglementaires et européennes Circulaire juridique n 15.15 du 23/04/2015 Comprendre les engagements de Booking.com Décision de l Autorité de la concurrence en date du 21

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT

HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT par John B. Horrigan Résumé version longue Le rapport intitulé How Americans Get in Touch with Government a été effectué par Pew Internet & American Life Project.

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development Non classifié C/WP6(2006)28 C/WP6(2006)28 Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 19-Jan-2007 Français - Or. Anglais

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Les Français et la protection de la vie privée

Les Français et la protection de la vie privée Les Français et la protection de la vie privée Institut CSA pour Ordre des Avocats de Paris Juillet 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1003 personnes âgées de 18 ans

Plus en détail

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN 2 Introduction Internet a connu un développement et une évolution spectaculaires grâce à l innovation et à la créativité incontestable

Plus en détail

L ECHEC EUROPÉEN DE L INNOVATION SUR LES SERVICES MOBILES :

L ECHEC EUROPÉEN DE L INNOVATION SUR LES SERVICES MOBILES : L ECHEC EUROPÉEN DE L INNOVATION SUR LES SERVICES MOBILES : (Synthèse) Mobile Service Innovation: A European Failure Arnd Weber, Michael Haas, Daniel Scuka Published in: Telecommunications Policy, Volume

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 LES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS ONT TRANSFORMÉ LE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS 2 Le téléphone intelligent représente

Plus en détail

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bruxelles, le 10 septembre 2014 Le SPF Economie publie l édition 2014 de son Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale

Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale ŒKONOMIA Analyse du 8 septembre 2015 Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale Depuis le début de l année, on parle beaucoup de l exceptionnel alignement des planètes

Plus en détail

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing Irrigation Marketing C est un fait, Internet ne connaît pas la crise! Fort de sa souplesse et des capacités de tracking en temps réel, et offrant un avantage économique reconnu, Internet est aujourd hui

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2016 asdf Nations Unies New York, 2016 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial L économie mondiale a connu des revers en

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution de la téléphonie mobile Mobilité Appareils Technologies Smartphones et «feature» phones Connexions

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

Internet et les pays en voie de développement : le fossé Nord-Sud risque-t-il encore de s agrandir avec la diffusion générale d Internet?

Internet et les pays en voie de développement : le fossé Nord-Sud risque-t-il encore de s agrandir avec la diffusion générale d Internet? Internet et les pays en voie de développement : le fossé Nord-Sud risque-t-il encore de s agrandir avec la diffusion générale d Internet? De nos jours, Internet prend de plus en plus de place dans nos

Plus en détail

La France. Country factsheet - Septembre 2013

La France. Country factsheet - Septembre 2013 Country factsheet - Septembre 2013 La France Country factsheet I La France La France est l un des marchés les plus importants en matière d e-commerce et offre un potentiel énorme de développement. Le pays

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives

Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives RÉSUMÉ Mars 2010 Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives de l UE TERA Consultants L étude a été réalisée par TERA Consultants, un cabinet de conseil indépendant

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.3 - Attitudes et comportements des consommateurs Franck Lehuédé (CREDOC) «Depuis une soixantaine d années, le CREDOC observe les comportements

Plus en détail

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 1 Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 Sommaire Le 31 mars 2014 Préparé pour le Bureau du surintendant des institutions financières information@osfi-bsif.gc.ca This summary is also available in English.

Plus en détail

Media féminins sur les réseaux sociaux : La revanche des traditionnels sur les pure players

Media féminins sur les réseaux sociaux : La revanche des traditionnels sur les pure players 1 Le 5 décembre 2012 Media féminins sur les réseaux sociaux : La revanche des traditionnels sur les pure players Les médias féminins ont depuis longtemps développé d autres formats que celui du papier

Plus en détail

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Vision La newsletter de l Omsyc Téléphonie fixe Europe : en 212, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Les données utilisées pour la rédaction de cette lettre sont issues de la Database

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise?

Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise? Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise? 78 % des entreprises affirment que les réseaux sociaux sont essentiels à leur croissance 80 % des internautes préfèrent se connecter avec

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

Réseau Hôtellerie champêtre

Réseau Hôtellerie champêtre Réussir sa mise en marché sur le Web Réseau Hôtellerie champêtre Le monde est à portée de clics Et pourtant si proche Bien malin celui qui aurait prédit une telle envolée de ce que l on lon appelle encore

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège LASNIER, Monique. Plan institutionnel d'aide à la réussite et à la persistance.collège

Plus en détail

4 étapes pour lancer et réussir

4 étapes pour lancer et réussir 4 étapes pour lancer et réussir votre E-business au Cameroun. Ce document vous est offert gratuitement par le Cabinet Ebusiness Consulting Inc. Offrez le librement à vos clients et prospects imprimez le

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Paris, mars 2013 page 1 ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Analyse de Guillaume Weill, Directeur Général MetrixLab France 5 CLÉS DE SUCCÈS POUR L E-TOURISME EN 2013 Les enseignements présentés dans ce document

Plus en détail

CANAPE.Net QUALITE CREDIBILITE EXPERIENCE. «La meilleure publicité n est pas une publicité»

CANAPE.Net QUALITE CREDIBILITE EXPERIENCE. «La meilleure publicité n est pas une publicité» 1 CANAPE.Net L UNIQUE WEBZINE ET MEDIA VECTEUR D INFLUENCE AUTOUR DU CANAPE Les offres classiques de publicité peuvent être rejetées par les internautes, d où la difficulté à générer de l engagement. Nous

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

Résumé de la réforme des pensions février 2012

Résumé de la réforme des pensions février 2012 NOTE AU BUREAU DU PARTI 27 février 2012 Résumé de la réforme des pensions février 2012 Ce résumé ne concerne que les pensions du secteur privé. Un autre document suivra lorsque la réforme des pensions

Plus en détail

Commentaires de la Confédération des syndicats nationaux présentés au. Comité sénatorial des transports et des communications

Commentaires de la Confédération des syndicats nationaux présentés au. Comité sénatorial des transports et des communications Commentaires de la Confédération des syndicats nationaux présentés au Comité sénatorial des transports et des communications sur l étude sur la Société Radio-Canada 23 octobre 2014 Confédération des syndicats

Plus en détail

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE CENTRE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES LE CATALOGUE DE FORMATIONS NUMÉRIQUES POUR DÉVELOPPER DE MEILLEURES

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

La Belgique se numérise encore en 2010

La Belgique se numérise encore en 2010 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 23 février 2011 La Belgique se numérise encore en 2010 La révolution numérique ne cesse de gagner du terrain en Belgique :

Plus en détail

À propos de nous TRIG SOCIAL

À propos de nous TRIG SOCIAL FR Equity Story À propos de nous Trig Social Media AB (publ.) est une plateforme de réseaux sociaux opérant au plan international et offrant de différents produits qui favorisent la participaction active

Plus en détail

Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV) TOUPRET entre dans l ère du bricolage interactif

Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV) TOUPRET entre dans l ère du bricolage interactif INFORMATION PRESSE COMMUNICATION Service de Presse : CAROLINE LANDAIS E-mail : caroline.landais@c-l-consulting.fr Port. 06 63 95 19 77 Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV)

Plus en détail

Perspectives sur le marché de nouvelles radios privées RÉSUMÉ. Prof. Dr. Klaus Goldhammer, Anja Martick, André Wiegand

Perspectives sur le marché de nouvelles radios privées RÉSUMÉ. Prof. Dr. Klaus Goldhammer, Anja Martick, André Wiegand Perspectives sur le marché de nouvelles radios privées RÉSUMÉ Prof. Dr. Klaus Goldhammer, Anja Martick, André Wiegand Office fédéral de la communication (OFCOM) Berlin, 18 juin 2004 Résumé L étude Perspectives

Plus en détail

Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008

Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008 Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008 Cette recherche offre une présentation de la culture et de

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail