Country factsheet - Juin 2014 Singapour

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Country factsheet - Juin 2014 Singapour"

Transcription

1 Country factsheet - Juin 2014 Singapour

2 Sa superficie s étend sur quelques 700 km² et sa population ne dépasse que de peu les 5 millions d habitants, mais du point de vue de la compétitivité et de la modernité, Singapour a des arguments à faire rougir certaines grandes nations : 55% des transactions e-commerce réalisées à Singapour sont des transactions cross-border. Une croissance positive en temps de crise (de 1,5 % en 2012). Le secteur de l informatique et des télécommunications qui représente un chiffre d affaires de 26 milliards d euros et l électronique qui s élève à 34 milliards d euros (chiffres de 2012). 97 % des foyers y sont équipés d une connexion à haut débit. Un marché e-commerce qui croît de 15 % et dont les prévisions pour 2015 sont de l ordre de 2,6 milliards d euros. Le shopping en ligne y profite d un taux de pénétration de 89 % de la population. Et le taux de pénétration de la téléphonie mobile y est de 130 %. On constate donc que ce marché possède toutes les bases pour laisser l industrie en ligne y connaître un développement des plus florissants. 1. Le consommateur La population de Singapour est composée à 38 % de résidents permanents étrangers (travailleurs ou étudiants) : 23 % des citoyens de Singapour sont d ailleurs nés à l étranger. On comprend donc mieux que 55 % des transactions e-commerce réalisées à Singapour soient des transactions cross-border. D autant plus que cette cité-état compte l anglais parmi ses langues officielles, et que celle-ci serait la seconde langue la plus parlée (par près de 30 % de la population). L e-shopper singapourien dépense en moyenne 871 par an, mais comment articule-t-il ses dépenses en ligne? Les préférences de l e-shopper singapourien La mode y a encore plus de succès qu ailleurs puisqu à Singapour, 65 % des e-shoppers achètent des vêtements, chaussures et accessoires en ligne (contre les 49 % de la moyenne mondiale). Viennent ensuite les voyages (56 %) et les produits électroniques (54 %). Le shopping en ligne ne fait cependant pas encore l unanimité. Voici les leviers sur lesquels il faut travailler pour conquérir les consommateurs les plus réticents de Singapour : 1. Le fait de pouvoir toucher les produits. 2. Le fait de bénéficier des conseils d un vendeur. 3. Le fait de recevoir ses articles rapidement. Mais à côté de ces sceptiques, la demande pour l e-commerce est belle et bien là et lorsqu un retailer n assure pas de présence en ligne, cela crée de la frustration chez le Singapourien, et les personnes frustrées par cette absence s élèvent à plus de la moitié des personnes interrogées dans certaines études d opinion asiatiques. 02

3 61% des Singapouriens ne se sentent pas vraiment concernés par les problèmes de fraude. L e-commerce pour le pire, mais surtout pour le meilleur! Les e-shoppers de Singapour font davantage confiance à l opinion de leurs comparses qu à celle des experts. Néanmoins, l expérience aidant, ils se disent de moins en moins influençables par les commentaires négatifs. En général, ils sont d ailleurs autant enclins à partager leurs opinions négatives que positives, et ne ressentent pas uniquement le besoin de mettre en avant les mauvaises expériences. Concernant ces mauvaises expériences, les Singapouriens ne se sentent pas vraiment concernés par les problèmes de fraude. 61 % d entre eux déclarent n y penser que rarement, voire pas du tout. La carte de crédit y est le moyen de paiement de prédilection, et a connu une importante croissance avec la mise en place du protocole 3D Secure qui a sensiblement augmenté la confiance des e-shoppers. 2. Le marché En ce qui concerne les acteurs qui composent le marché, les big players internationaux se battent contre les géants asiatiques. Mais nous verrons dans la partie consacrée aux tendances que Singapour est également la scène d une catégorie à part, les blogshops. Classement 2012 de Google des boutiques en ligne les plus recherchées depuis Singapour : 1. ASOS 2. Zalora 3. Reebonz 4. Love Bonito 5. Etsy 6. Urban Outfitters 7. Agneselle 8. Rakuten 9. Hollyhoque 10. Dressabelle Une infrastructure logistique attractive Malgré sa dispersion sur plus de 60 îles, Singapour jouit d une infrastructure favorable avec ses 190 km de côtes qui disposent de ports en eaux profondes naturelles. L île est située le long d importantes routes maritimes d Asie du Sud-Est. Le port de Singapour est d ailleurs le port de fret le plus achalandé au monde : le pays réalise d importants échanges commerciaux avec la Chine, Hong Kong, l Indonésie, le Japon, la Corée du Sud, la Malaisie, l Arabie saoudite et les États-Unis. 03

4 Singapour est 2 ème dans le classement transverse de l Indice de Performance Logistique de la Banque Mondiale à travers les années 2007 à Le classement logistique de la Banque mondiale attribue d ailleurs la 5 eme place à la cité-état, qui est le premier pays asiatique du classement 2014, mais qui devient 2 eme dans le classement transverse de l Indice de Performance Logistique de la Banque Mondiale à travers les années 2007, 2010, 2012, et Le cross-border dans les gènes Au-delà de l aspect logistique, l économie singapourienne a également su se rendre attractive aux yeux des investisseurs étrangers. De grands noms internationaux comme Microsoft, Apple et IBM y ont d ailleurs une filiale, ainsi que des pures players comme Groupon, Facebook ou encore Google. Le gouvernement y a en effet mis en place des dispositifs pour attirer les entreprises innovantes, qui facilitent les incubateurs de startups singapouriennes avec le soutien du Technology Incubation Scheme (TIS), qui fait partie de la National Research Foundation (NRF), une agence gouvernementale créée en 2006 pour diriger la R&D de Singapour. Et si le monde a les yeux rivés sur Singapour, ses habitants sont eux-mêmes tournés vers le monde. Il semblerait que les sites américains aient la côte, avec Amazon et Apple en tête des sites les plus visités. Les 5 principales raisons pour lesquelles les Singapouriens achètent sur des sites étrangers : Non disponibilité locale 58% Plus grand choix 48% Moins cher De meilleures remises 42% 44% Un dollar singapourien fort 35% De son côté, le gouvernement de Singapour favorise aussi la mondialisation et le libre-échange puisque les droits d importation y sont faibles, voire inexistants. Évidemment, les grands noms chinois ne sont pas en reste et le géant Alibaba a également investi sensiblement à Singapour en Grâce à cette présence locale, le pure player chinois espère ainsi voir une réduction des coûts de livraison et des temps d expédition. Une opération win-win qui permettra aux acteurs locaux de tirer partie du savoir-faire e-commerce d Alibaba. 04 4

5 3. Les tendances Du sur-mesure et de l innovation C est via le sur-mesure, le gain de temps et l innovation que l e-commerce va battre le commerce traditionnel à Singapour. Le marché singapourien est en avance sur ses confrères asiatiques en matière de paiement électronique, et le paiement via mobile y est également déjà bien installé. Parmi les acteurs les plus innovants, on retrouve l OCBC Bank qui a procédé à une totale refonte de son service de banque en ligne et qui permet désormais des transferts d argent via Facebook, et SMS. Ensuite, via la collecte de nombreuses informations, les e-tailers vont pouvoir pousser à l extrême la personnalisation de leurs offres et de leurs services, pour faciliter encore davantage la vie à leurs clients. Une philosophie de confort d achat déjà bien mise en place, puisqu à Singapour, on retrouve déjà des solutions qui permettent aux clients de donner des instructions shopping sans devoir effectuer réellement leurs achats. Le client ne se soucie de rien et s ouvre même la possibilité d obtenir des produits de sites étrangers qui, en principe, n acceptent pas le paiement via leur carte de crédit. Quant à l offre de livraison en 24 h, elle va également tendre à se généraliser pour répondre, elle aussi, aux besoins des e-shoppers, et on voit même ces prestations de livraison se sophistiquer pour arriver à des délais de 3 h. 4,7 millions d euros par mois générés par les blogshops singapouriens. Les blogshops, l e-commerce à la sauce singapourienne Ils sont extrêmement populaires à Singapour : on en dénombre approximativement et de nouveaux apparaissent sur la toile chaque jour. On estime qu ils génèrent plus de 4,7 millions d euros chaque mois. Ce sont les blogshops. Il s agit de petites plateformes de vente au détail, très axées sur le consommateur, qui se basent sur le modèle du blog pour y vendre des produits qui étaient à la base plutôt faits main, voire de seconde main, moins courants, mais qui ont désormais évolué et on y retrouve des articles vendus dans des commerces traditionnels. Les raisons de leur succès sont les suivantes : Extrêmement simples à mettre en place. Le lancement est très peu coûteux, voire gratuit dans certains cas. Les clients habitués de ces sites paient par des systèmes de transfert de fonds comme PayPal ou ATM funds transfer, ce qui leur évite les désagréments du paiement à la livraison. Comment les blogshops survivent-ils dans ce monde si concurrentiel? Cette formule présente certaines plus-values, comme le fait de tenir le client en haleine avec des lancements programmés et une offre limitée. À la base, pour des raisons évidentes de stockage, ceci est devenu une USP : les visiteurs du blogshop ont hâte de venir découvrir les nouveautés et le sentiment d exclusivité attise leur désir. Il faut cependant mettre ce succès en perspective, et même si le phénomène dans son ensemble a pris une telle ampleur que de grands groupes se cachent à présent derrière des blogshops, le succès pour les petits blogshops indépendants reste relatif puisqu ils réalisent en moyenne à peine 8 transactions par mois. 05 5

6 Sources : E.R. : Peter Somers, bpost, Centre Monnaie, 1000 Bruxelles (0)

Country factsheet - Mars 2015. Japon

Country factsheet - Mars 2015. Japon Country factsheet - Mars 2015 Japon Le pays du Soleil-Levant a une économie en ligne des plus attractives et sa maturité ne fait qu accentuer cette attractivité. Les quelques chiffres clés suivants permettent

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

Country factsheet - Mai 2015. Pologne

Country factsheet - Mai 2015. Pologne Country factsheet - Mai 2015 Pologne Située au cœur de l Europe centrale, la Pologne semble commencer à connaître une certaine prospérité économique qui a déjà commencé à bénéficier au développement de

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

Country factsheet - Juillet 2014 Canada

Country factsheet - Juillet 2014 Canada Country factsheet - Juillet 2014 Canada Sur la ligne de départ de l e-commerce, le Canada part favori avec, sur papier, des arguments de taille : 23,6 millions d internautes un taux de pénétration d internet

Plus en détail

Country factsheet - Décembre 2013. L Allemagne

Country factsheet - Décembre 2013. L Allemagne Country factsheet - Décembre 2013 L Allemagne En 2017 53% du PIB allemand sera généré par l e-commerce Avec sa population de 41 millions de cyberacheteurs l Allemagne constitue le plus grand marché e-commerce

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde Powering Informed Decisions Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde En 2015 l écosystème du digital continue d évoluer rapidement. Mais les annonceurs comprennent-ils

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Le passage à l open source, une nouvelle priorité

Le passage à l open source, une nouvelle priorité Le passage à l open source, une nouvelle priorité acquia.com I 888 922 7842 I +01 79 97 25 70 I John Eccles House, Robert Robertson Avenue, Oxford, UK, OX4 4GP Le passage à l open source, une nouvelle

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter Le e-commerce selon les derniers chiffres est en bonne croissance. Il se dit que de belles perspectives l attendent. Mais, loin de tout optimisme

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

Comprendre la Malaisie 13. Données et tendances de l économie... 30

Comprendre la Malaisie 13. Données et tendances de l économie... 30 Sommaire Préface......................................................................... 7 Comprendre la Malaisie 13 Repères essentiels....................................................... 15 Chiffres

Plus en détail

http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015

http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015 DONNÉES PERSONNELLES : LA RUSSIE DURCIT SA RÉGLEMENTATION, LES DSI SUR LE PONT, http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015 LES ENTREPRISES FRANÇAISES

Plus en détail

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay Paris, le 14 novembre 2013 8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay En 2013, face à la crise, le CtoC, précurseur de "l économie collaborative" ou «sharing

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Fiche pédagogique Activité

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

Remarketing Dynamique - Comment le mettre en place et pourquoi est-ce indispensable pour un e-comme dinsdag 29 april 2014 21:46

Remarketing Dynamique - Comment le mettre en place et pourquoi est-ce indispensable pour un e-comme dinsdag 29 april 2014 21:46 There are no translations available. Il y a quelques mois j écrivais un article au sujet du Google Shopping et ses avantages. Il est temps de continuer sur ma lancée et de vous parler cette fois du Remarketing

Plus en détail

White paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. www.landmarkglobal.com

White paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. www.landmarkglobal.com White paper e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 2 Sommaire L e-commerce transfrontalier est

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires!

Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires! Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires! Ce manuel vous expliquera exactement ce que sont les options binaires, comment les trader et comment utiliser notre

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

Distribution en Europe : l ebusiness, enfin, réintégré

Distribution en Europe : l ebusiness, enfin, réintégré Article paru en Décembre 2002 dans «CPA Management», revue de l association des CPA (Executive MBA d HEC) Distribution en Europe : l ebusiness, enfin, réintégré En 2006, 200 millions d Européens seront

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

LIVRE BLANC. Percer sur le marché du e-commerce en Asie: Opportunités et Défis. Nos recommandations. Présent et Futur du e-commerce

LIVRE BLANC. Percer sur le marché du e-commerce en Asie: Opportunités et Défis. Nos recommandations. Présent et Futur du e-commerce LIVRE BLANC Percer sur le marché en Asie: Opportunités et Défis. Chine : le marché le plus difficile de l Asie 1 Le marché en Asie-Pacifique devrait atteindre un volume de plus de 525,2 milliards de dollars

Plus en détail

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ Les places de marchés : nouvelles tendances de l e-commerce? Préparer son projet Découvrir ses possibilités Découvrir ses limites Skender

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises BIENVENUE CHEZ. BIENVENUE CHEZ VOUS. constitue une approche différente

Plus en détail

Tout savoir avant de créer une boutique en ligne!

Tout savoir avant de créer une boutique en ligne! Bernard Eben Tout savoir avant de créer une boutique en ligne! Groupe Eyrolles, 2015, ISBN : 978-2-212-14087-3 1 Réussir votre projet Figure 1 1 Mon idée a-t-elle des chances de réussir? 12 Réflexions

Plus en détail

5 CONSEILS POUR VOUS LANCER

5 CONSEILS POUR VOUS LANCER 5 CONSEILS POUR VOUS LANCER SUR LES MARKETPLACES Stéphane Jauffret co-fondateur de Sellermania Stéphane JAUFFRET Fondateur et PDG de Sellermania Le potentiel des places de marché est très élevé 18% du

Plus en détail

LES NOUVEAUX MODES DE DISTRIBUTION EN CHINE :

LES NOUVEAUX MODES DE DISTRIBUTION EN CHINE : LES NOUVEAUX MODES DE DISTRIBUTION EN CHINE : LA VENTE EN LIGNE Raphaël Chantelot, Avocat associé, Responsable China Desk à Paris Ran HU Avocat PRC, Juriste China Desk à Paris AFCDE 26 Juin 2012 136 avenue

Plus en détail

L e-commerce en Allemagne

L e-commerce en Allemagne L e-commerce en Allemagne Atouts et opportunités pour les entreprises françaises Boulogne Billancourt / 15.03.2012 L e-commerce en Allemagne - Sommaire Sommaire L Allemagne en chiffres Les habitudes de

Plus en détail

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs Ben S. C. Fung (+852) 2878 718 ben.fung@bis.org Robert N. McCauley (+852) 2878 71 robert.mccauley@bis.org Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs La demande de comptes bancaires

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE #ConnectedCommerce Global Survey 2015 Les attentes du consommateur connecté 2015 : Expérience multi-screen, Social Shopping et Personnalisation Bruxelles, 23 April 2015 L étude mondiale

Plus en détail

Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises?

Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises? Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises? En marge du salon «Outsourcing & IT Solutions 2009», le cabinet Ernst & Young a présenté les résultats de l étude intitulée

Plus en détail

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST...

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... 18 ans d expérience Une équipe passionnée et motivée Plus de 500 clients satisfaits et motivés LES 10 ETAPES CLES D UN PROJET E-COMMERCE LES 10 ÉTAPES CLES 1 L

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Votre réseau international. Chine

Votre réseau international. Chine Votre réseau international Chine Allemagne Argentine Brésil Burkina Faso Canada Assurer votre succès à l international avec ERAI Depuis 1987, ERAI accompagne les entreprises rhônalpines pour concrétiser

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Épreuve composée Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles

Plus en détail

«Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?»

«Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?» Elodie Deconinck, co-fondatrice «Développer sa clientèle avec le commerce électronique : Utopie ou réalité?» 15 juin 2015 Qu est-ce que le commerce électronique? Présence web STATIQUE (site vitrine, de

Plus en détail

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE EDITO «Quand le cabinet de recrutement Robert Walters a lancé l activité Management de Transition en France il y a 10 ans, beaucoup d entreprises et de candidats étaient

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2

Groupe Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2 , 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2 Chapitre 1 Que vient faire Apple dans le paiement? Apple s est spectaculairement redressé avec le retour de son fondateur Steve Jobs en 1997. Les ipod, iphone et autres

Plus en détail

Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique

Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique François Charron Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique CEFRIO: ICEQ 2012-2013 Les PME perdent des milliards! Montant dépensé en ligne par les adultes

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Jeudi 17 novembre. 17h30 19h30 à la CCIT 05 au CRET à Briançon. «Les leviers du Webmarketing pour améliorer la rentabilité de son site»

Jeudi 17 novembre. 17h30 19h30 à la CCIT 05 au CRET à Briançon. «Les leviers du Webmarketing pour améliorer la rentabilité de son site» Jeudi 17 novembre 17h30 19h30 à la CCIT 05 au CRET à Briançon «Les leviers du Webmarketing pour améliorer la rentabilité de son site» Franck RUBINO Market 4 Web 05000 GAP Jeudi 17 Novembre 2011 1 Des chiffres

Plus en détail

VIGNOBLES ET CHÂTEAUX

VIGNOBLES ET CHÂTEAUX STRATÉGIE DE COMMUNICATION CRÉATION DE SITES WEB CONSULTANT EN E-COMMERCE VIGNOBLES ET CHÂTEAUX Le vin est une des grandes réussites de l'homme pour transformer un fruit périssable en quelque chose de

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Consommation collaborative et distribution commerciale : enjeux et perspectives

Consommation collaborative et distribution commerciale : enjeux et perspectives Consommation collaborative et distribution commerciale : enjeux et perspectives La prise en compte des logiques de consommation collaborative par les industriels et les distributeurs de biens et de services

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg Bienvenue Procure.ch Jeudi 26 avril 2012 Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch 1 ère question (thème) C est grave docteur? Les principaux indicateurs économiques En préambule.. Qu est-ce qu un

Plus en détail

Définir des frais justes pour les hedge funds Mai 2015

Définir des frais justes pour les hedge funds Mai 2015 PERSPECTIVES Définir des frais justes pour les hedge funds Mai 2015 Ces six dernières années, marquées par des s long only solides, les investisseurs se sont interrogés sur la valeur de la performance

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Étude flash. Analyse de la perception du Compte-Nickel sur le web social dictanova.com

Étude flash. Analyse de la perception du Compte-Nickel sur le web social dictanova.com Étude flash Analyse de la perception du Compte-Nickel sur le web social dictanova.com COMPTE-NICKEL: LE COMPTE SANS BANQUE Pas de chéquier Pas de découvert MAIS OÙ LES OPÉRATIONS LES PLUS COURANTES SONT

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Naturellement SaaS. trésorier du futur. Livre blanc. Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS?

Naturellement SaaS. trésorier du futur. Livre blanc. Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? trésorier du futur Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? Sommaire 1 Le SaaS : du service avant

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

L ÉCHO de GUSTAVE La Page d Economie du Lycée Gustave Eiffel de Budapest

L ÉCHO de GUSTAVE La Page d Economie du Lycée Gustave Eiffel de Budapest L ÉCHO de GUSTAVE La Page d Economie du Lycée Gustave Eiffel de Budapest Atelier de la classe de premiere en Sciences Economiques & Sociales Revue de presse économique, politique et sociale française Janvier

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet?

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet? VENDRE GRÂCE A INTERNET - POURQUOI ET COMMENT? ALES 20 septembre 2012 La vente par Internet Pourquoi vendre par Internet? - c est un nouveau canal de commercialisation. - pour mettre son catalogue produits

Plus en détail

& comportement utilisateur

& comportement utilisateur Appareils mobiles & comportement utilisateur Influence des appareils mobiles sur le parcours m-commerce. Bien connaître les usages mobiles : la clé d un m-commerce efficace Les consommateurs mobiles ne

Plus en détail

Voyage Exploratoire Barcelone

Voyage Exploratoire Barcelone Voyage Exploratoire Barcelone 24 au 26 février 2016 Inclus une journée au Mobile World Congress Le contexte Elue «Capitale européenne de l innovation» par la commission européenne en 2014, Barcelone accueille

Plus en détail

Récapitulatif: Du 04 au 15 Mai 2015. Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement.

Récapitulatif: Du 04 au 15 Mai 2015. Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement. Du 04 au 15 Mai 2015 Récapitulatif: Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement. Report du lancement de la plateforme T2S. Agrément de 10 CCP

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires

Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires Livre blanc IDC réalisé pour Ricoh Septembre 2012 Synthèse Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires Angèle Boyd // Joseph Pucciarelli

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux Printemps des réseaux sociaux 14 avril 2015 Guillaume Ducharme Directeur des communications et

Plus en détail

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents

Restitution des débats. Les conditions de passage à l échelle européenne et les modèles d affaires pertinents Séminaire de travail du 9 juin 2015 France Stratégie Internet des objets : quelles stratégies européennes pour faire émerger des plateformes d envergure mondiale? Restitution des débats Les conditions

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul Accompagnement Construire son site e-commerce et pas aides à pas! Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul 2- Site Internet : moyen de communication indispensable Hausse du marché e- commerce 13% (2013)

Plus en détail

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Octobre 2005 Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle Dans un contexte de mondialisation, face à une compétitivité

Plus en détail

Baromètre du paiement électronique Vague 2

Baromètre du paiement électronique Vague 2 pour Baromètre du paiement électronique Vague 2 Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d entreprise frederic.micheau@ifop.com Janvier 2012 Laurent Houitte Directeur Marketing

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul Stage à la Société Générale Ingénierie Financière Note de Prise de Recul I. Rôle et Missions Assignés a. Description de l environnement de travail Au cours de mon stage, je travaille au sein du département

Plus en détail

Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur

Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur 2011 TouchCommerce. All rights reserved. Agenda Introduction de Bernard Louvat,

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR

Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR L es technologies mobiles impactent en profondeur le fonctionnement des organisations. Elles sont également à

Plus en détail

METAL ARGENT (Millions onces)

METAL ARGENT (Millions onces) R2D2 - Concours d'analyse matières premières 30 Avril 2013 ANALYSE FONDAMENTALE LA PART DE L'ARGENT INDUSTRIEL L industrie absorbe une part substantielle de la production du métal argent; 1200 1000 800

Plus en détail

ACQUISITIONS EN CHINE : ACHAT D ACTIFS OU PRISE DE PARTICIPATION?

ACQUISITIONS EN CHINE : ACHAT D ACTIFS OU PRISE DE PARTICIPATION? Le marché chinois des fusions-acquisitions offre chaque année davantage d opportunités aux investisseurs étrangers: en 2010, le montant de transactions impliquant des entreprises étrangères s élevait à

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère?

14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère? 14-18 La grande e-guerre L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère? 14-18: la grande e-guerre Les webshops belges souffrent d un lourd handicap concurrentiel par rapport aux acteurs étrangers

Plus en détail

PERSPECTIVES. Hedge funds. Approche en matière d ESG

PERSPECTIVES. Hedge funds. Approche en matière d ESG PERSPECTIVES Adoption des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance par les gérants de hedge funds et de private assets : une enquête d Unigestion Avril 2015 Il est de plus en plus admis que

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS SESSION 1 : L IMPACT DU DÉVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX (DÉCLIN DE LA VOIX? NOUVEAUX SERVICES?) PRÉSENTÉ PAR GLOBAL VOICE

Plus en détail

COFFRA. Compagnie Fiduciaire Franco-Allemande. Le commerce en ligne avec l Allemagne. Vade-mecum à l usage des «e-exportateurs» français

COFFRA. Compagnie Fiduciaire Franco-Allemande. Le commerce en ligne avec l Allemagne. Vade-mecum à l usage des «e-exportateurs» français COFFRA Compagnie Fiduciaire Franco-Allemande Le commerce en ligne avec l Allemagne Vade-mecum à l usage des «e-exportateurs» français Le commerce en ligne avec l Allemagne Avant-propos Le premier grand

Plus en détail

Signaux mitigés en provenance de la Fed?

Signaux mitigés en provenance de la Fed? Signaux mitigés en provenance de la Fed? La semaine dernière fut particulièrement intense sur les marchés, avec plusieurs thèmes centraux pour les opérateurs boursiers. Une fois ces thématiques relativement

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail