White paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "White paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. www.landmarkglobal.com"

Transcription

1 White paper e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution

2 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 2 Sommaire L e-commerce transfrontalier est en hausse 3 Évolution du réseau de distribution 4 Obstacles limitant l e-commerce transfrontalier 5 Une logistique des retours complexe 5 Paiements en ligne 6 Fermeture des frontières 6 Prix : systèmes de TVA et taxes à l importation 6 Éliminer les inefficacités de la chaîne d approvisionnement 8 Un changement inévitable 9 Sources 10

3 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 3 L e-commerce transfrontalier est en hausse Actuellement, près de 2,7 milliards de personnes (39 % de la population mondiale totale) ont accès à Internet 1. Les achats effectués en ligne par ces 2,7 milliards d individus augmentent chaque année. Le Conseil central de l accise et des douanes (CCEL) prévoit que l e-commerce intérieur et domestique génèrera cette année 1,4 billion de dollars de recettes dans le monde. L e-commerce transfrontalier interviendra pour une grande part dans ce montant. Rien qu en 2012, les recettes mondiales provenant de l e-commerce transfrontalier s élevaient à 300 milliards de dollars 2. Et ce chiffre devrait doubler d ici Les États-Unis, le Royaume-Uni, l Allemagne, l Australie, le Brésil et la Chine sont actuellement les six marchés les plus importants pour ce qui est des achats en ligne. Vers quels pays étrangers les clients de ces marchés se tournent-ils pour acheter en ligne? Les États-Unis sont le pays qui rencontre le plus de succès dans l achat d articles en ligne (45 %), suivis par le Royaume-Uni (37 %), la Chine (26 %), Hong Kong (25 %), le Canada (18 %), l Australie (16 %) et l Allemagne (14 %). Les recettes engrangées par l e-commerce transfrontalier uniquement dans ces marchés devraient atteindre environ 307 milliards de dollars en 2018, trois fois plus que le montant global réalisé au sein de ces mêmes marchés en Le cabinet international de conseil Boston Consulting Group prévoit que le marché asiatique représentera près de 40 % des recettes engrangées par l e-commerce transfrontalier d ici 2025, ce qui ferait de l Asie l épicentre mondial de l e-commerce 4. La croissance soutenue de l e-commerce transfrontalier crée des opportunités sans précédent pour les détaillants en ligne. Toutefois, un réseau de distribution efficace et flexible est nécessaire pour récolter tous les fruits de cette croissance. À l avenir, les e-commerçants les plus florissants seront ceux qui auront été capables d optimiser leurs réseaux de distribution et d éviter les écueils de l e-commerce transfrontalier % des acheteurs en ligne transfrontalier achètent aux États-Unis, ce qui fait des USA le pays le plus prisé pour l achat d articles en ligne 14% 16% 18% 25% 26% 37% 45% Allemagne Australie Canada Hong Kong Chine Royaume-Uni USA

4 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 4 À l avenir, les e-commerçants les plus florissants seront ceux qui auront été capables d optimiser leurs réseaux de distribution et d éviter les écueils de l e-commerce transfrontalier. Évolution du réseau de distribution La logistique du commerce de détail a rapidement évolué au cours des quarante dernières années. Dans les années 1970, la plupart des détaillants en ligne stockaient directement leurs marchandises auprès de fournisseurs ou de grossistes. Dans les années 1980, les détaillants en ligne commencèrent à centraliser leurs stocks dans des centres de distribution. Dans les années 1990, la politique mondiale d approvisionnement modifia la donne en permettant aux e-commerçants de mettre en place des centres d importation afin de traiter les marchandises importées et de les distribuer. L essor de l e-commerce débuta dans les années 2000, lorsque seuls les détaillants en ligne basés sur Internet apparaissaient sur le marché, entraînant la mise en place de réseaux de distribution spécialisés dans le traitement électronique des commandes 6. Le traitement électronique des commandes nécessite de repenser les réseaux de distribution traditionnels. Les modèles de conception des réseaux traditionnels sont devenus en grande partie insuffisants en raison des variables entrant en jeu dans la logistique liée à Internet, telles que le nombre de points de livraison et de retrait. Cela rend cette logistique extrêmement différente d une logistique classique. Il est important pour les détaillants en ligne de déterminer le meilleur emplacement pour leurs Centres de Traitement Électronique des Commandes (CTEC), ainsi que le nombre de CTEC dont ils souhaitent disposer. La surface de stockage requise, le nombre de commandes et les profils et adresses des consommateurs sont, à cet égard, des éléments d appréciation importants. D autres facteurs entrent également en ligne de compte. C est le cas notamment de la disponibilité des articles, de l accessibilité et des délais de livraison 7. Le traitement électronique des commandes nécessite de repenser les réseaux de distribution traditionnels. L e-commerce stimule également la demande pour certains types d infrastructures : très grands centres de traitement électronique des commandes, centres de tri des colis (plateformes), centres locaux de distribution des colis pour les chaînes d approvisionnement du dernier kilomètre, dépôts

5 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 5 logistiques urbains, centres de retours et centres de traitement électronique pour les achats alimentaires en ligne. De plus, l entreprise Jones Lang LaSalle (JLL) s attend à une fusion de ces centres de traitement électronique des commandes avec la logistique urbaine, étant donné que la plupart des consommateurs en ligne vivent en ville. Grâce à l e-commerce transfrontalier, les détaillants en ligne risquent fort d accroître considérablement leur chiffre d affaires en exploitant de nouveaux marchés. Mais l accès à de nouveaux marchés s accompagne de nombreux obstacles, et c est là que le traitement électronique des commandes internationales constitue souvent un défi. Malheureusement, il n existe pas de modèle parfait pouvant être appliqué par chaque organisation. Certains détaillants en ligne choisissent de développer un réseau mondial avec des centres locaux de distribution, tandis que d autres préfèrent collaborer avec des tiers 8, ou travailler avec des opérateurs logistiques qui n offrent pas seulement la livraison, mais fournissent également des solutions en matière de traitement des commandes (par exemple Landmark Global). L importance et la complexité de la logistique des retours ne peuvent être sous-estimées. Les données provenant de Kurt Salmon, une société de conseil en gestion, indiquent que les consommateurs en ligne renvoient entre 20 % et 30 % des vêtements et autres articles «non durables» achetés en ligne et un peu moins de 10 % des biens «durables», tels que les jouets et les produits à usage domestique 9. Obstacles limitant l e-commerce transfrontalier Alors que la croissance de l e-commerce transfrontalier devrait atteindre 75 % d ici 2020, seul un détaillant en ligne sur quatre basés en Europe vend ses marchandises à l étranger. Cela est dû aux barrières qui continuent de dissuader les e-commerçants de vendre à l international 10. Une logistique des retours complexe Pas moins de 47 % des e-commerçants européens affirment être découragés par les différentes législations relatives aux retours des produits. 44 % d entre eux citent la complexité du traitement des retours de commandes issues de l e-commerce transfrontalier comme l un des freins à leur développement 11. L Europe dispose d une législation qui garantit un délai de rétractation de 14 jours durant lequel les consommateurs peuvent décider d annuler leurs achats en ligne 12. Un rapide coup d œil en ligne permet de se rendre compte que les transactions internationales en ligne sont toujours gérées différemment d un e-commerçant à l autre. Pour le consommateur, la seule solution consiste à lire attentivement la politique de retour. Avec certains détaillants en ligne, les commandes issues de l e-commerce transfrontalier peuvent être retournées gratuitement, tandis que d autres exigent que l acheteur paie les frais d expédition ainsi que Des initiatives sont déjà en place afin de rendre la politique des retours internationaux plus transparente.

6 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 6 Afin de rendre les achats en ligne plus attrayants aux yeux des consommateurs dans les marchés cibles, les détaillants en ligne doivent bien connaître les préférences locales en matière de paiement. les taxes et frais de douane en cas de retour d articles. Un grand nombre de détaillants décident également si un produit peut être retourné ou pas en fonction de la catégorie de ce dernier. Des initiatives sont déjà en place afin de rendre la politique des retours internationaux plus transparente. En 2010, l International Post Corporation (IPC), un réseau mondial de 24 opérateurs postaux, a mis en place le projet «Easy Return Solution» («Solution de Retour Facile») afin de rendre les retours transfrontaliers tout aussi abordables et simples que les retours nationaux, en utilisant notamment une étiquette «port payé» et un service de suivi et de traçage 13. versements, au lieu de régler le montant total en une fois) plutôt que de payer leurs commandes en ligne en utilisant une carte de crédit traditionnelle 15. À l instar des portefeuilles électroniques et des méthodes de paiement par mobile, les modes de paiement disponibles sont de plus en plus variés. Les détaillants en ligne doivent également faire face au défi lié à la gestion des différentes méthodes de paiement, qui peuvent grandement varier d une région à une autre. Autre facteur susceptible d avoir un impact direct sur les bénéfices d un détaillant en ligne et influencer ses décisions en matière de traitement des commandes : les coûts de conversion des prix en monnaies locales. Paiements en ligne Afin de rendre les achats en ligne plus attrayants aux yeux des consommateurs dans les marchés cibles, les détaillants en ligne doivent bien connaître les préférences locales en matière de paiement. Les cartes de crédit peuvent être la règle dans certains pays, mais être une option complètement inhabituelle 14 dans d autres. En Russie, il est encore très fréquent de payer en espèces à la réception des articles, tandis que ce mode de paiement est pratiquement obsolète dans les économies occidentales. Les Brésiliens préfèrent effectuer leurs achats au moyen de versements sans intérêts (les consommateurs en ligne empruntent au détaillant en ligne et remboursent ce dernier en effectuant des La réduction des barrières liées aux chaînes d approvisionnement entre les pays, telles que les formalités douanières, ferait augmenter l e-commerce transfrontalier de 60 % à 80 %. Fermeture des frontières S il existe des avantages indéniables liés à l achat de produits à l étranger, les consommateurs sont

7 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 7 prêts à patienter plus longtemps pour recevoir leurs commandes 17. Tout comme pour les achats nationaux en ligne, le client s attend à une livraison plus rapide et précise dans un délai plus fiable. C est pour cette raison que des contrôles douaniers imprévisibles peuvent être une épine dans le pied de nombreux détaillants en ligne 18. Le Forum économique mondial estime que la réduction des barrières liées aux chaînes d approvisionnement entre les pays, telles que les formalités douanières, ferait augmenter l e-commerce transfrontalier de 60 % à 80 % 19. Les consommateurs en ligne souhaitent également obtenir des informations sur le statut de leur procédure de livraison. Actuellement, de nombreux détaillants en ligne ne fournissent pas assez d informations aux consommateurs en ligne en ce qui concerne la procédure de livraison globale pour les achats transfrontaliers. Au cours des dernières années, on a beaucoup investi dans les solutions de suivi et de traçage. L Internet des objets ouvre également de nouvelles possibilités. Prix : systèmes de TVA et taxes à l importation L absence d un système de TVA unique à l échelle européenne constitue l un des plus grands obstacles pour l e-commerce transfrontalier au sein de l Europe. Toutefois, la complexité des différents systèmes de TVA et taxes à l importation du monde entier ralentit la croissance de l e-commerce. Il est souvent difficile pour les clients d estimer le coût final du produit lorsqu ils effectuent un achat transfrontalier en ligne 20. Petit à petit, on voit des exemples de détaillants en ligne qui s évertuent à rendre les prix aussi transparents que possible aux yeux des consommateurs. Ceci est profitable aussi bien au commerçant qu au consommateur. Le détaillant en ligne verra moins de clients abandonner le processus d achat avant la fin 21. Afin de rendre les prix transparents, les détaillants en ligne travaillent souvent de pair avec des tiers afin de garantir à leurs clients un prix de revient effectif : les frais d expédition totaux, comprenant la livraison, les taxes et les frais de douane. Atlas, une solution prête à l emploi de la société Landmark Global, est un exemple d un tel outil en matière de prix de revient effectif. L application Atlas, qui est adaptée aux besoins des clients, intègre plus de 40 devises et 150 méthodes de paiement de façon transparente. Présenter la bonne devise avec les méthodes de paiement les plus utilisées au niveau local et calculer les droits de douane et d accises est automatiquement réalisé en fonction du lieu où a été passée la commande, qui est identifié grâce à l adresse IP du client. Afin de rendre les prix transparents, les détaillants en ligne travaillent souvent de pair avec des tiers afin de garantir à leurs clients un prix de revient effectif : les frais d expédition totaux, comprenant la livraison, les taxes et les frais de douane.

8 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 8 Éliminer les inefficacités de la chaîne d approvisionnement Les consommateurs en ligne deviennent plus exigeants et ne sont pas si découragés que ça par les limites géographiques. Ils ne se soucient que d une seule chose : recevoir leurs produits. Les attentes de ces consommateurs influencent les opérations de la chaîne d approvisionnement de manière significative, en mettant, par exemple, davantage l accent sur l approvisionnement de proximité et les solutions de transport omnicanal et plus rapides 22. La tendance à un monde de l e-commerce n étant pas limité par des frontières physiques garantira l optimisation des itinéraires spécifiques en vue de répondre aux attentes du consommateur en ligne. De nos jours, par exemple, si un consommateur australien achète des articles auprès d un détaillant en ligne basé au Royaume-Uni, les produits seront d abord envoyés de la Chine au Royaume-Uni avant d atterrir finalement en Australie. Ces itinéraires inutiles et coûteux disparaîtront à l avenir 23. La complexité croissante à laquelle est soumis le commerce mondial signifie que les décisions en matière de distribution doivent être plus stratégiques et efficaces. Dans certains pays, tels que le Brésil, les frais liés à la réexportation de marchandises entrées dans le pays peuvent être considérables. Dans de tels cas, la redistribution des marchandises vers d autres pays ne constitue plus une option. Des partenariats avec des opérateurs logistiques possédant des connaissances en la matière peuvent se révéler particulièrement profitables 24. Pour les détaillants en ligne, cela se résume à trouver un juste équilibre entre les frais et les délais de livraison. C est là que les réseaux de distribution efficaces deviennent indispensables. Par exemple, pour un consommateur qui privilégie une livraison rapide avant tout, la flexibilité du réseau de distribution est le facteur le plus important. Les grandes entreprises adoptent souvent une approche plus segmentée avec des entrepôts centralisés pour les produits à faible rotation et un modèle de distribution plus local pour les produits à forte rotation 25. Plusieurs parties travaillent de concert pour répondre aux différentes exigences du consommateur dans l écosystème de l e-commerce transfrontalier. Il existe des intégrateurs qui fournissent un service intégral, mais s associer à des opérateurs postaux peut également créer des débouchés, en permettant aux détaillants en ligne de tirer profit de leurs réseaux porte-à-porte bien développés. Les consommateurs en ligne deviennent plus exigeants et ne sont pas si découragés que ça par les limites géographiques. Ils ne se soucient que d une seule chose : recevoir leurs produits.

9 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 9 Un changement inévitable L e-commerce transfrontalier poursuivra sa croissance dans les années à venir, en raison de la suppression progressive des barrières liées à l entrée sur le marché et de la croissance rapide de l e-commerce en général. Plus les modèles logistiques d e-commerce continuent à se développer, plus nous verrons de changements dans les réseaux de distribution physique. L une des tendances qui gagnent actuellement du terrain est celle qui voit les détaillants en ligne commencer à posséder leurs propres magasins physiques et à livrer directement les consommateurs en ligne à partir de ces magasins plutôt qu à partir d entrepôts nationaux ou de centres régionaux de distribution 27. Si les obstacles qui freinent l e-commerce transfrontalier peuvent être supprimés, le consommateur n accordera plus d importance au fait de savoir si ses achats proviennent de son propre marché ou de l étranger. Une occasion en or pour les détaillants en ligne de repenser leurs modèles commerciaux. Plutôt que d organiser leurs activités par région, ils pourraient par exemple organiser leurs opérations en fonction des exigences de leurs clients, des produits vendus et des services fournis, sans tenir spécialement compte du lieu 28. Au bout du compte, les détaillants en ligne ne pourront pas ignorer ces chiffres : le commerce de détail transfrontalier devrait connaître une croissance au moins deux fois plus rapide que celle du commerce de détail national. Pour avoir sa part du gâteau, il est essentiel de disposer d un réseau de distribution efficace et flexible. Les collaborations à long terme avec des partenaires dans le domaine de la distribution sont susceptibles d ajouter une grande valeur à la réalisation de cet objectif. Les détaillants en ligne qui parviennent à franchir les obstacles entravant le commerce de détail transfrontalier ont l avantage au sein du marché mondial 29. Si les obstacles qui freinent l e-commerce transfrontalier peuvent être supprimés, le consommateur n accordera plus d importance au fait de savoir si ses achats proviennent de son propre marché ou de l étranger.

10 White Paper. e-commerce transfrontalier : repenser les réseaux de distribution. 10 Sources 1 E-commerce boom triggers transformation in retail logistics, JLL, novembre international-expansion, cbec 3 Modern Spice Routes, The Cultural Impact and Economic Opportunity of Cross-Border Shopping, PayPal, Cross-border e-commerce makes the world flatter, The Boston Consulting Group, septembre th Annual Third-Party Logistics Study, Capgemini Consulting, E-commerce boom triggers transformation in retail logistics, JLL, novembre E-commerce boom triggers transformation in retail logistics, JLL, novembre https://www.internetretailer.com/2013/05/29/ reducing-rate-returns 10 Retailers attitudes to cross-border trade and consumer protection report, European Commission, European Cross-border E-commerce, The Challenge to Achieving Profitable Growth, Accenture, shopping-abroad/returning-unwanted-goods/ index_nl.htm 13 tips-handling-international-returns#sthash. ufw40nxz.dpuf 14 novembre avoid-hitting-the-bric-wall-local-payments-key-toentering-emerging-markets 16 novembre E-commerce and delivery, EU, Copenhagen Economics, juillet Cross-border e-commerce makes the world flatter, The Boston Consulting Group, septembre Cross-border E-commerce Trade-Engine for Growth, GEA, novembre Position Paper Cross Border e-logistics, Ecommerce Europe 21 Offer your customers what they want, when they want it, bpost International, Adapting your supply chain for the future now, Inbound Logistics, novembre Cross-border e-commerce makes the world flatter, The Boston Consulting Group, septembre th Annual Third-Party Logistics Study, Capgemini Consulting, Re-engineering the supply chain for the omnichannel of tomorrow, EY, février Cross-border e-commerce makes the world flatter, The Boston Consulting Group, septembre E-commerce boom triggers transformation in retail logistics, JLL, novembre Cross-border e-commerce makes the world flatter, The Boston Consulting Group, septembre novembre 2014

11

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Sommaire Introduction 3 Qu achètent les consommateurs en ligne américains? 4 Méthodes de paiement préférées 4 Commerce transfrontalier 5 L importance des

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

Offrez à vos clients ce qu ils désirent, quand ils le désirent

Offrez à vos clients ce qu ils désirent, quand ils le désirent Offrez à vos clients ce qu ils désirent, quand ils le désirent Offrez à vos clients ce qu ils désirent, quand ils le désirent I Décembre 2014 2 L e-commerce : un secteur en pleine expansion Table des matières

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE.

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. Jacques Picard School of Business Administration, Netanya Academic College École des Sciences de la Gestion, Université du Québec à Montréal I Introduction.

Plus en détail

Didier Taormina Christophe Piard

Didier Taormina Christophe Piard COMMENT AU QUOTIDIEN LA E-LOGISTIQUE RENFORCE LE LIEN CHARGEUR E-COMMERCANT/LOGISTICIEN PRÉPARATEUR/TRANSPORTEUR LIVREUR? DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE INDUSTRIELLE Didier Taormina Christophe Piard Sommaire

Plus en détail

Vendre à l international

Vendre à l international Vendre à l international Page Augmentez votre chiffre d affaires : vendez à l international Votre commerce en ligne n est peut-être pas concerné par la vente à l international. Mais grâce à notre présence

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Pour toute question relative à une annulation ou un échange, vous pouvez contacter notre service client à la librairie au 05 56 04 68 00.

Pour toute question relative à une annulation ou un échange, vous pouvez contacter notre service client à la librairie au 05 56 04 68 00. Conditions générales de vente Art 1 : Champ d application Les présentes conditions générales de vente s appliquent à toutes les commandes reçues par librairiegeorges.com et sont valables au moment où la

Plus en détail

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge Table des matières La Belgique : le point de départ idéal 3 Marché en croissance 4 Pas de saturation en vue 5 Un paiement à l achat 6 Une

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 1B, 2013 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 1A, 2013 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPÔT. Logiciel de gestion d entrepôts

COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPÔT. Logiciel de gestion d entrepôts COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ ENTREPÔT DE VOTRE Logiciel de gestion d entrepôts Les caractéristiques essentielles de votre entrepôt : Productivité Efficacité des mouvements Stock optimisé Exploitation

Plus en détail

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE?

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? SERVICES DE FINANCEMENT DU COMMERCE INTERNATIONAL LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? PRENDRE AVANTAGE DE L INFORMATION DISPONIBLE Un accès sécuritaire à de l information

Plus en détail

Déploiement d une e-logistique à l international

Déploiement d une e-logistique à l international Déploiement d une e-logistique à l international Présentation Régime Dukan: multi-canal, multi-pays Une lutte permanente contre le surpoids et l obésité Une méthode, Un programme de coaching, Des produits

Plus en détail

14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère?

14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère? 14-18 La grande e-guerre L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère? 14-18: la grande e-guerre Les webshops belges souffrent d un lourd handicap concurrentiel par rapport aux acteurs étrangers

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

La Belgique. Country factsheet - juillet 2013

La Belgique. Country factsheet - juillet 2013 Country factsheet - juillet 2013 La Belgique Plurilingue, multiculturelle, au cœur de l Europe. La Belgique est un terrain fertile pour l e-commerce. Un beau potentiel pour les e-tailers tant nationaux

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

Nous faisons plus que gérer vos commandes!

Nous faisons plus que gérer vos commandes! Dans le secteur de la vente de meubles par Internet, la croissance nationale et internationale est forte et offre des perspectives de progression des chiffres de vente. Vous aussi, allez chercher la croissance

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

Refondre le modèle de fonctionnement. Gilles Petit

Refondre le modèle de fonctionnement. Gilles Petit Refondre le modèle de fonctionnement Gilles Petit Refondre le modèle de fonctionnement : Objectifs Refondre le modèle de fonctionnement pour gagner radicalement en efficience et en efficacité tout en améliorant

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

La France. Country factsheet - Septembre 2013

La France. Country factsheet - Septembre 2013 Country factsheet - Septembre 2013 La France Country factsheet I La France La France est l un des marchés les plus importants en matière d e-commerce et offre un potentiel énorme de développement. Le pays

Plus en détail

Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel

Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel Système de colisage automatique Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel Suivez-nous sur Un procédé unique pour emballer vos commandes Un colis sur mesure et

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

1. À qui s adresse le commerce électronique

1. À qui s adresse le commerce électronique Procédure et modalités d utilisation du commerce électronique pour l approvisionnement en fournitures de bureau et en articles de papeterie avec le fournisseur Staples Avantage Canada Le Service des finances

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Country factsheet - Février 2015. Italie

Country factsheet - Février 2015. Italie Country factsheet - Février 2015 Italie Bien qu il accuse un certain retard lorsqu on le compare à ses voisins, l e-commerce italien présente une base attractive, assortie de quelques chiffres prometteurs

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

La livraison et le retour : des outils marketing pour l e-commerce B2C

La livraison et le retour : des outils marketing pour l e-commerce B2C La livraison et le retour : des outils marketing pour l e-commerce B2C La livraison et le retour : des outils marketing pour l e-commerce B2C 2 E-commerce : l irrépressible ascension Table des matières

Plus en détail

Déclaration de politique générale

Déclaration de politique générale Chambre de commerce internationale L organisation mondiale des entreprises Déclaration de politique générale Recommandations de politique générale d ICC sur la délocalisation de l informatique Rédigées

Plus en détail

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Réunion du Comité consultatif sur les activités commerciales à la frontière (CCACF) Le 1 février 2011 Ottawa 1 Introduction Les programmes

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

MODULE 4 - Exploitation

MODULE 4 - Exploitation - Introduction 54 Résultats visés... 54 Compétences en recherche 55 Notes à l intention du formateur 56 Production 57 Stocks... 57 Planification 59 Frais d administration. 59 Ressources humaines.. 60 Distribution

Plus en détail

Point de vue sur le secteur canadien de la vente au détail

Point de vue sur le secteur canadien de la vente au détail sur le secteur canadien de la vente au détail Août 2014 Le commerce électronique : des occasions de croissance dans un environnement changeant Le modèle de vente au détail traditionnel évolue rapidement

Plus en détail

L e-commerce transfrontalier Moteur de croissance

L e-commerce transfrontalier Moteur de croissance L e-commerce transfrontalier Moteur de croissance Suggestions pour favoriser la croissance économique Exposé de position présenté par la Global Express Association (GEA) 1 Janvier 2016 1. Introduction

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce

La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce 4 ème Forum d été Supply Chain Magazine ESCP Europe Mardi 6 juillet 2010 La Logistique : élément clé de réussite pour le e-commerce Valérie Moatti, Professeur de Supply Chain Management et de Stratégie

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

Les entreprises qui considèrent la supply chain comme un atout stratégique génèrent une rentabilité accrue de 30%

Les entreprises qui considèrent la supply chain comme un atout stratégique génèrent une rentabilité accrue de 30% ! Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59, Fax 01 56 57 81 80 Communiqué de presse "#$%&'%(!)! *+",!-./0$1!"#2/3&2/%,!45!67!68!99!:7,!;1/1$1

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

Optimisez vos formalités douanières à l export

Optimisez vos formalités douanières à l export Optimisez vos formalités douanières à l export À l heure de la mondialisation, exporter est devenu un enjeu majeur pour la plupart des entreprises. Expédier vos produits à l international et tenir vos

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Octobre 2015. Un Logiciel d expédition pour dynamiser votre entreprise

Octobre 2015. Un Logiciel d expédition pour dynamiser votre entreprise Octobre 2015 Un Logiciel d expédition pour dynamiser votre entreprise SOMMAIRE Introduction... 3 1. 8 raisons pour lesquelles vous devez rationaliser vos processus d expédition... 4 2. Impact de la visibilité

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE Lire la suite MATIÈRES Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Au cours de la dernière décennie, l industrie solaire a connu un développement sans

Plus en détail

TAUX DE TRANSFORMATION

TAUX DE TRANSFORMATION Table des matières 1 Le choix des produits...2 2 La politique tarifaire...4 Introduction Afin de convertir efficacement vos visiteurs en acheteurs, il faut veiller à ne jamais les décevoir. La cause première

Plus en détail

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41 Notre objectif : Diminuer vos prix d achats Accédez au commerce international et devenez plus compétitifs Comment? L'analyse du marché du meuble en 2007 montre que les grandes enseignes se partagent le

Plus en détail

Un stock optimal. Une solution RFID sans infrastructure supplémentaire

Un stock optimal. Une solution RFID sans infrastructure supplémentaire Un stock optimal Une solution RFID sans infrastructure supplémentaire «Toujours en stock» avec la RFID Le Client d aujourd hui est indépendant, exigeant et surtout, multicanal. Il attend des enseignes

Plus en détail

Gestion des données sur les dépenses

Gestion des données sur les dépenses Gestion des données sur les dépenses Pourquoi cette présentation? Les fournisseurs, les analystes de l industrie et la presse spécialisée portent une très grande attention à l importance des données organisationnelles.

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE - DERNIERE MAJ DU 17/03/2011

LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE - DERNIERE MAJ DU 17/03/2011 LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE - DERNIERE MAJ DU 17/03/2011 Article 1 Le vendeur ATELIER DU CAVIAR 91 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris contact@atelierducaviar.fr 508 580 073 R.C.S CNIL : n 1486517

Plus en détail

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS.

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. SERVICES VOIX EASY PHONE NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. Pour vous aussi, le téléphone de votre lieu de travail fait sans doute partie des moyens de

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Observations aux fins du budget fédéral 2015

Observations aux fins du budget fédéral 2015 Le 6 août 2014 Comité permanent des finances de la Chambre des communes finapbc-cpb@parl.gc.ca Observations aux fins du budget fédéral 2015 Résumé Nous vous remercions de nous permettre de vous faire connaître

Plus en détail

UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay

UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay Prenez vos décisions en fonction de là ou vous voulez allez, pas de là ou vous êtes J. A Ray Agenda q Mandat

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Le Groupe 3SI lance Dispeo

Le Groupe 3SI lance Dispeo Le Groupe 3SI lance Dispeo Une nouvelle filiale de service dotée du plus grand centre français de préparation de commandes ouvert aux enseignes de e-commerce 5 avril 2013 Dossier de presse Sommaire Le

Plus en détail

Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets

Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets Recommandations sur l examen des approvisionnements État d avancement et projets Comité consultatif sur les points de référence en matière d approvisionnement Le 4 juillet 2013 Randall Meades, Directeur

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ci-après «l Autorité»),

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ci-après «l Autorité»), Avis n 2014-0659 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 10 juin 2014 relatif à une modification du catalogue des prestations internationales du service universel

Plus en détail

CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006

CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006 CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006 +5% en Europe ( 43% du marché total) +6,6% aux USA (36%) Hausse importante dans les pays émergents( presque +10% dans les pays du BRIC,

Plus en détail

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION LA POMME DE TERRE LE PRODUIT La pomme de terre est la quatrième culture vivrière du monde après le blé, le riz et le mais. Elle occupe une place importante dans les régimes alimentaires de plusieurs pays

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde Powering Informed Decisions Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde En 2015 l écosystème du digital continue d évoluer rapidement. Mais les annonceurs comprennent-ils

Plus en détail

Nos conditions générales de vente

Nos conditions générales de vente 1 Généralités Les présentes conditions générales de vente s appliquent à toutes commandes passées sur le site internet www.titoon-land.com. Les ventes effectuées par la société Ti Toon-Land, sont soumises

Plus en détail

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015 Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France Les enseignements

Plus en détail

Points forts : Amélioration du service clientèle grâce aux processus de vente plus efficaces. Amélioration du service au client

Points forts : Amélioration du service clientèle grâce aux processus de vente plus efficaces. Amélioration du service au client GESTION COMMERCIALE La gestion des commerciale dans Microsoft Business Solutions Axapta vous donne les moyens de fournir un meilleur service aux clients et vous aide à réduire les coûts, via l optimisation

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier Communiqué de Presse Innovation Solutions Courriers La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier DHL Global Mail : une offre complète de dématérialisation pour économiser du temps, de l argent

Plus en détail

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis www.log-s.eu Notre histoire Logistique Grimonprez devient Log S Ouverture d un Hub de tri colis Ouverture d un port fluvial privé Acquisition de SIMEP leader de l emballage bois pour l industrie Forte

Plus en détail

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus La plateforme Cloud Supply Chain Présentation de GT Nexus Une idée simple mais très efficace Les entreprises gagnantes fonctionneront en réseau A l avenir, les entreprises les plus performantes n opèreront

Plus en détail

51 Idées pour créer son entreprise

51 Idées pour créer son entreprise Écrit et réalisé par William Le Rolland 51 Idées pour créer son entreprise Première impression : janvier 2011 Dernière édition le : 7 mars 2013 Ce même livre a été créé pour le format ebook et livre papier

Plus en détail

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE 22 avril 2015 /// www.id-logistics.com /// COMMUNIQUÉ DE PRESSE Poursuite de la croissance au 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires de 214,3M en hausse de 6,1% (5,1% à données comparables) Croissance

Plus en détail

La dématérialisation fiscale

La dématérialisation fiscale La dématérialisation fiscale Mondial Assistance met en place la facture électronique, ou dématérialisation fiscale. Ce document a pour objectif de vous présenter les normes qui encadrent un nouveau mode

Plus en détail

Personnaliser la chaîne du froid. Le besoin croissant de solutions ciblées pour le contrôle de la température.

Personnaliser la chaîne du froid. Le besoin croissant de solutions ciblées pour le contrôle de la température. Personnaliser la chaîne du froid Le besoin croissant de solutions ciblées pour le contrôle de la température. Nils Markmann, directeur des opérations mondiales Andreas Kjällander, responsable de gestion

Plus en détail

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international.

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international. Diagnostic Export L entreprise doit faire le point sur sa capacité à atteindre les marchés qu elle s est fixé afin de pouvoir déterminer la meilleure façon pour elle de les exploiter. 1) phase de diagnostic

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION

CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION Étude sur les ressources humaines du commerce international du FITT d intérêts et de connaissances. Toutefois, compte tenu de la nature du commerce d intégration,

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail