Comment adresser le consommateur digital français?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment adresser le consommateur digital français?"

Transcription

1 Comment adresser le consommateur digital français?

2 Content Introduction Les 6 segments d acheteurs digitaux Les comportements clés des consommateurs français Recommandations pour les distributeurs Conclusion

3 Introduction L étude en ligne «Comment adresser le consommateur digital?» (Digital Shopper Relevancy) a été menée en collaboration avec ORC International, une société de recherche mondiale basée à Londres. ORC a interrogé en ligne plus de acheteurs digitaux dans 16 pays. L échantillon d acheteurs digitaux de chaque pays était basé sur les échantillons représentatifs de la population en termes d âge et de sexe. Les principales sections de l étude incluent l utilisation des canaux et des outils digitaux, les comportements d achat en fonction des catégories de produits et le rôle des canaux digitaux dans le parcours client. Le développement futur des canaux d achat digitaux ainsi que leur utilisation ont également été évalués. Capgemini Consulting a segmenté les acheteurs digitaux suivant plus de 60 variables comportementales, en utilisant notamment des techniques d analyse factorielle et des classifications par les nuées dynamiques. L objectif de cette étude : comprendre comment la gamme de canaux et d outils digitaux est utilisée et valorisée par les consommateurs tout au long du Parcours Client. Comment adresser le consommateur digital? En interrogeant consommateurs dans 16 pays Canada USA Mexique UK Espagne Suède Finlande France Allemagne Italie Turquie Inde Russie Chine Aperçu de l échantillon français Au total, français ont répondu au questionnaire en ligne 52% d entre eux sont des femmes Toutes les catégories d âge, de 18 à 65 ans et plus, sont représentées Brésil Australie L échantillon français est comparé aux pays européens, aux pays émergents et aux Etats-Unis. Pays «émergents» Pays européens Pays autres 3

4 Les 6 segments d acheteurs digitaux 4

5 6 comportements d acheteurs digitaux ont été identifiés grâce à l étude létude 1 Les Convenience Seekers (10%) 2 Les Occasional Online Shoppers (16%) 3 Les Rational Online Shoppers (24%) Consommateurs sensibles aux prix avec un faible intérêt pour le shopping digital Recherche de simplicité dans le processus d achat Majorité de femmes (71%) et 52% sont âgés de plus de 45 ans Achats en ligne de façon irrégulière Utilisation très limitée des applications ou services mobiles Segment légèrement dominé par les femmes et 62% ont plus de 45 ans Acheteurs en ligne relativement réguliers et confiants Valorisation des magasins en ligne fonctionnels avec des informations claires sur les produits, les prix et les frais Légèrement plus de femmes que d hommes (56%) 4 Les Digital Shopaholics (15%) 5 Les Social Digital Shoppers (16%) 6 Les Techno-Shy Shoppers (19%) Utilisation très active des outils digitaux tout au long du processus d achat Taux sensiblement plus élevé d achats en ligne dans toutes les catégories Majorité d hommes, travaillant à temps plein et 46% ont un diplôme Bac+5 ou plus Très positifs sur toute la technologie numérique, y compris les réseaux sociaux et les applications mobiles Moins actifs dans le shopping digital 53% des consommateurs sont âgés de moins de 35 ans Attitude passive à l égard des nouvelles technologies Préfèrence pour un contact personnel par téléphone et dans une certaine mesure par les réseaux sociaux Aussi bien des jeunes étudiants qu une population plus âgée 5

6 Segment 1 : les Convenience Seekers (10%) Acheteurs avec une forte sensibilité au prix et un faible intérêt pour l achat en ligne et les nouvelles technologies Les smartphones et les applications mobiles ne jouent aucun rôle dans le processus d'achat Les achats en ligne incluent majoritairement des produits mode et soins de la personne Les acheteurs valorisent un processus d achat simple avec des informations claires sur les produits et les prix et des politiques d échange pratiques Spécificités françaises La population française est plus jeune dans ce segment que la moyenne (seuls 52% des répondants ont plus de 45 ans) mais avec une proportion de retraités plus élevée (32%) Il y a également plus de femmes que la moyenne (71%) 100% 80% 60% 40% 20% 0% % de Convenience Seekers ayant acheté en ligne au cours des 6 derniers mois 18% 51% 56% 5% 19% France Global Alimentaire Soins de la Mode (habillement, Bricolage Electronique personne accessoires) 6

7 Segment 2 : les Occasional Online Shoppers (16%) Acheteurs en ligne irréguliers L activité d achat en ligne est faible, quelle que soit la catégorie de produits Les canaux digitaux sont particulièrement utilisés pour choisir et comparer les produits et suivre les livraisons Les acheteurs valorisent des options de livraison et d échange flexibles, le service client et la disponibilité d informations produits Ils attendent des canaux digitaux d être accessibles dans leur langue maternelle et des prix plus bas en ligne Spécificités françaises La population de ce segment en France est légèrement plus âgée que la moyenne (62% de plus de 45 ans) Le taux de bacheliers ou plus en France est inférieur à la moyenne (80% de bacheliers ou plus) 100% 80% 60% 40% 20% % de Occasional Online Shoppers ayant acheté en ligne au cours des 6 derniers mois 13% 25% 0% Alimentaire Soins de la Mode Bricolage Electronique personne (habillement, accessoires) 44% 12% 34% France Global 7

8 Segment 3 : les Rational Online Shoppers (24%) Segment d acheteurs en ligne actif Ce sont des acheteurs en ligne relativement confiants, achetant principalement des produits mode et électroniques Ils savent ce qu ils veulent et utilisent Internet pour trouver la solution la plus optimale pour eux Ils valorisent des magasins en ligne fonctionnels avec des informations claires sur les produits, les prix et les frais et des processus de livraison fiables Leur intérêt est plus faible pour les réseaux sociaux et les applications mobiles, ils ne font pas confiance aux communautés de consommateurs hébergées par les distributeurs Spécificités françaises Ce segment est majoritairement composé de femmes en France (56% vs. 50% au global) 29% sont retraités. 64% ont plus de 45 ans (vs. 58% au global) 100% 80% 60% 40% 20% 0% % de Rational Online Shoppers ayant acheté en ligne au cours des 6 derniers mois 19% 34% 67% 15% 52% France Global Alimentaire Soins de la Mode Bricolage Electronique personne (habillement, accessoires) 8

9 Segment 4 : les Digital Shopaholics (15%) Utilisateurs de la première heure et expérimentateurs, ils utilisent activement les canaux digitaux tout au long du parcours client Le taux d achats en ligne est sensiblement plus élevé pour tous les secteurs, y compris l alimentaire et le bricolage Ils préfèrent communiquer en ligne avec les distributeurs et utilisent activement les réseaux sociaux et autres peer-to-peer pour partager leurs opinions Ils ont des attentes élevées vis-à-vis des distributeurs dans le futur Ils attendent la pleine intégration des expériences client physique, en ligne et mobile d ici 2014 La grande majorité s attend à ce que les magasins physiques évoluent pour devenir principalement des showrooms Spécificités françaises La majorité des répondants dans ce segment sont des hommes 71% de ce segment a entre 25 et 55 ans, seuls 6% ont plus de 65 ans 46% sont Bac+5 ou plus 100% 80% 60% 40% 20% % de Digital Shopaholics ayant acheté en ligne au cours des 6 derniers mois 69% 74% 86% 87% France Global 77% 0% Alimentaire Soins de la Mode Bricolage Electronique personne (habillement, accessoires) 9

10 Segment 5 : les Social Digital Shoppers (16%) Très optimistes quant à l utilisation de toute la technologie digitale, des acheteurs en ligne fréquents et confiants Ils utilisent les réseaux sociaux, partagent leurs opinions et expériences par le biais des canaux digitaux Les outils digitaux sont considérés comme très importants à toutes les étapes du parcours client Cependant, ils achètent moins en ligne que la moyenne dans tous les secteurs autres que l électronique ; en raison de leur âge, ils n ont pas encore atteint leur pouvoir d achat maximal 69% des Social Digital Shoppers sont des utilisateurs actifs de services et applications mobiles, ils font aussi confiance aux outils mobiles pour le paiement, la localisation et l identification de leur compte Spécificités françaises 53% de ce segment a moins de 35 ans Il est majoritairement composé d hommes (55%) et 17% sont des étudiants 100% 80% 60% 40% 20% % de Social Digital Shoppers ayant acheté en ligne au cours des 6 derniers mois 21% 30% 66% 7% France Global 0% Alimentaire Soins de la Mode Bricolage Electronique personne (habillement, accessoires) 57% 10

11 Segment 6 : les Techno-Shy Shoppers (19%) Une attitude passive globale envers les nouvelles technologies Les canaux digitaux ne sont pas considérés comme importants, quelle que soit l étape du processus d achat Le nombre d acheteurs en ligne fréquents et confiants est faible Ils ont effectué très peu d achats en ligne récemment Ils préfèrent un contact personnel par téléphone et dans une certaine mesure aussi par les réseaux sociaux Spécificités françaises Segment constitué aussi bien de jeunes étudiants que de personnes plus âgées 21% de retraités dans ce segment 44 % ont moins de 35 ans (idem moyenne globale) 100% 80% 60% 40% 20% 0% % de Techno-Shy Shoppers ayant acheté en ligne au cours des 6 derniers mois 16% 24% 52% 8% 25% France Global Alimentaire Soins de la Mode Bricolage Electronique (habillement, accessoires) 11

12 Les comportements clés des consommateurs français 12

13 L analyse des réponses françaises a permis de mettre en lumière 17 comportements clés Comportement 1 Le marché de l achat en ligne est mature. En France, les Rational Online Shoppers sont surreprésentés ; en revanche, les Social Digital Shoppers sont moins nombreux. 2 Les Français sont particulièrement enthousiastes à l égard la mode, qu ils placent en tête de leurs achats. 3 Le bricolage est le secteur où l on achète le moins en ligne mais les attentes digitales des consommateurs sont fortes malgré tout. 4 L intérêt connu des Français pour l alimentaire ne se traduit pas par une appétence pour les outils digitaux dans ce secteur. 5 Dans le domaine de l électronique, les enseignes historiques ont toujours mis l accent sur le conseil en point de vente, ce qui semble avoir ralenti le développement du commerce en ligne sur ce secteur. 6 La proportion de Digital Shopaholics et de Social Digital Shoppers acheteurs est inversement proportionnelle au niveau de maturité du secteur en matière de digital. 7 Dans l ensemble du parcours client, les Français favorisent fortement l utilisation d Internet et utilisent très peu les réseaux sociaux et les smartphones. 8 Les Français sont dans l ensemble très attirés par les possibilités offertes par le numérique en ce qui concerne la livraison des produits, mais sont moins attirés par les services associés. 9 Les Français restent des faibles utilisateurs des applications mobiles. 10 L arrivée des technologies au cœur des magasins physiques est vue comme très positive par les Français, mais ces derniers restent loin derrière les pays émergents tout en étant bien positionnés par rapport à l Europe. Chiffres clés 24% de Rational Online Shoppers en France vs. 15% au global Seulement 16% de Social Digital Shoppers en France vs. 25% au global 19% de Techno-Shy en France vs. 13% au global 62% des Français (vs. 53% pour les pays émergents) ont déjà effectué un achat en ligne dans le secteur de la mode, qu ils placent en tête de toutes les catégories Pour les ans, la proportion atteint 69% 22% des Français (vs. 23% pour les pays émergents) ont déjà effectué un achat en ligne dans le secteur du bricolage Seuls 7% des ans et des 65 ans et plus sont des acheteurs en ligne sur ce secteur Seuls 25% des Français ont effectué un achat en ligne dans le secteur alimentaire dans les 6 derniers mois (vs. 29% au global et 35% dans les pays émergents) 45% des Français (vs. 60% pour les pays émergents) ont déjà effectué un achat en ligne dans le secteur électronique, qui arrive juste derrière le secteur mode en France La proportion d acheteurs par tranche d âge varie entre 37% (65 ans et plus) et 50% (45-54 ans) Les secteurs du bricolage et de l alimentaire sont largement dominés par les Digital Shopaholics : 60% pour le premier et 41% pour le second A l inverse, les secteurs de la mode et de l électronique sont dominés par les Rational Online Shoppers et les Digital Shopaholics arrivent juste derrière (21% pour le premier et 26% pour le second) Internet reste le canal digital de prédilection à toutes les étapes du parcours client, de l information au Les clients français sont encore de faibles utilisateurs des smartphones et des réseaux sociaux dans leur parcours d achat et ne leur accordent qu une très faible importance Les diverses options de livraison sont plébiscitées par les Français, sensiblement au même niveau que la plupart des pays Cependant, les services supplémentaires associés à la livraison n attirent que peu les Français (seulement 40%), ce qui confirme leur moindre intention de dépenser plus Seulement 28% des Français utilisent des applications mobiles pour rechercher ou acheter des produits, vs. 34% au global et 47% dans les pays émergents Ce niveau est cependant comparable à celui des US ou des pays européens Plus de 40% des Français considèrent comme utile l utilisation d outils digitaux dans les magasins Plus de 45% des répondants français estiment que leur utilisation des outils digitaux dans les magasins augmentera dans les 3 prochaines années dans leur parcours client 13

14 Comportement 11 Les Français sont plus confiants et réguliers dans les achats en ligne que la moyenne globale : le e-commerce est totalement rentré dans les mœurs. 12 Les populations a priori les plus conservatrices sont plus ouvertes au digital en France que dans les autres pays. 13 Les Français sont plutôt favorables à l utilisation des outils et canaux digitaux mais restent en retrait par rapport aux pays émergents. 14 Les canaux digitaux n incitent pas les Français à dépenser plus. 15 Les Français ont moins d attentes sur la numérisation du commerce mais éprouvent par contre plus que les autres le besoin d un accès au contenu en français. 16 Les notions de prix et de disponibilité produits sont des leviers importants dans l adoption des canaux digitaux dans l ensemble du parcours client. 17 La hiérarchie des critères de choix est la même en France que dans le reste du monde. En revanche, l importance relative de chaque critère est moindre en France et tout particulièrement pour l expérience client. Chiffres clés 64% des Français se considèrent comme des acheteurs en ligne réguliers et confiants (vs. 58% pour les pays émergents) Cette proportion atteint 70% pour les ans Les populations Techno-Shy sont plus familiarisées avec les outils digitaux que la moyenne globale (40% se considèrent comme des acheteurs réguliers en ligne vs. 32% en Europe) De même, les personnes françaises de plus de 65 ans ont effectué plus d achats en ligne que la moyenne globale Ce sont principalement les populations jeunes qui y sont favorables (18-44 ans) tandis que les plus de 65 ans le sont moins (entre 16% et 30%) Les pays émergents sont eux très en avance sur le sujet (entre 66% et 79% de la population y attache de l importance) Entre 32 et 39% des Français seulement dépenseraient plus si leurs courses étaient facilitées par des outils digitaux Cette tendance est plus marquée chez les plus de 65 ans (seulement 22%) mais moins chez les ans (52%) Les pays émergents sont eux beaucoup plus sensibles à ces tendances Le besoin d accéder au contenu dans sa langue maternelle est tout autant présent chez les ans que chez les plus de 65 ans Très logiquement, les Social Digital Shoppers et les Digital Shopaholic ont beaucoup d attentes sur la numérisation du commerce (90% des répondants) alors que les Techno-Shy en ont très peu (20% des répondants) Les Rational Online Shoppers sont particulièrement sensibles aux problématiques de prix et de disponibilité (90 % d accord en moyenne) A l inverse, les Convenience Seekers sont les moins sensibles (dans une mesure toute relative, puisque 66% d entre eux y accordent tout de même de l importance) La hiérarchie de choix reste la même, que l on regarde la France, le global ou les pays émergents : le prix, les produits et les services associés A l opposé, l expérience client ne représente pas une priorité pour les populations interrogées 14

15 1 Le marché de l achat en ligne est mature. En France, les Rational Online Shoppers sont surreprésentés ; en revanche, les Social Digital Shoppers sont moins nombreux France Finlande Allemagne Italie Espagne Suède UK Emergents Répartition des répondants par segment 10% 16% 24% 15% 16% 19% 20% 17% 32% 7% 11% 13% 17% 16% 22% 14% 14% 16% 14% 17% 10% 22% 22% 15% 16% 15% 8% 13% 25% 23% 20% 21% 25% 7% 12% 14% 18% 6% 30% 20% 14% 12% 7% 15% 5% 23% 38% 11% 24% de Rational Online Shoppers en France vs. 15% au global C est chez les ans qu il y a la plus grande proportion (32% des ans) Ils sont le moins représentés chez les ans (8%) Seulement 16% de Social Digital Shoppers en France vs. 25% au global C est chez les ans (31%) et les ans (22%) qu ils sont le plus représentés U.S. Global 19% 17% 19% 16% 19% 10% 14% 16% 15% 18% 25% 13% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Convenience Seekers Digital Shopaholics Occasional Online Shoppers Social Digital Shoppers Rational Online Shoppers Techno-Shy Shoppers 19% de Techno-Shy en France vs. 13% au global Ils sont présents dans les mêmes proportions dans toutes les tranches d âge, mais un peu plus fortement chez les ans (25%) 2 Les Français sont particulièrement enthousiastes à l égard de la Mode, qu ils placent en tête de leurs achats 62% des Français (vs. 53% pour les pays émergents) ont déjà effectué un achat en ligne dans le secteur de la mode, qu ils placent en tête de toutes les catégories. Pour les ans, la proportion atteint 69% Cet intérêt n est pas le même pour les autres secteurs puisque, à part pour le bricolage, la France est loin derrière les pays émergents, mais reste proche du niveau européen Les pays émergents achètent plus en ligne que la moyenne globale, sauf pour l alimentaire En France, l arrivée du e-commerce dans le textile est assez récente (2/3 ans), mais l engouement a été très rapide. Les marques connues ont souvent été dépassées par le succès au démarrage des sites % de personnes ayant acheté en ligne par secteur 45% Electronique 22% Bricolage 62% Mode (habillement, accessoires) 38% Soins de la personne 25% Alimentaire 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% France Europe Emergents U.S. 15

16 3 Le bricolage est le secteur où l on achète le moins en ligne mais les attentes digitales des consommateurs sont fortes malgré tout Le bricolage est le secteur où les Français, comme le reste des répondants, ont le moins acheté en ligne : 22% des Français (vs. 23% pour les pays émergents) ont déjà effectué un achat en ligne dans le secteur du bricolage : Seuls 11% des ans et 13% des 65 ans et plus sont des acheteurs en ligne dans ce secteur 56% des acheteurs sont des hommes et seules 18% des femmes ont répondu positivement En effet, la vente en ligne n est pas encore un moyen de distribution très utilisé pour les articles de bricolage. La plupart des visites sur les sites Internet sont destinées à la consultation Les sites Internet des grands noms du bricolage proposent principalement des informations liées aux catalogues, aux magasins ainsi que des vidéos dédiées à des conseils La force des enseignes physiques réside dans leur capacité de conseil : le client veut à la fois pouvoir préparer ses achats en ligne et retrouver un contact humain dans le magasin Internet est également un moyen pour les enseignes de bricolage d entretenir de la notoriété et de la visibilité pour leurs produits % de personnes ayant effectué un achat en ligne par secteur (France) Mode (habillement, accessoires) Electronique Soins de la personne Alimentaire Bricolage La présence de promotions La consultation de l'offre de l'enseigne La possibilité de comparer les produits La possibilité de comparer les produits en fonction du prix Des conseils et des astuces La possibilité d'acheter en ligne 25% 22% 38% 45% 62% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Principales attentes d un internaute visitant un site Internet de bricolage % de personnes ayant répondu important ou très important 76% 84% 86% 90% 89% 89% 65% 70% 75% 80% 85% 90% 95% 16

17 4 L intérêt connu des Français pour l alimentaire ne se traduit pas par une appétence pour les outils digitaux dans ce secteur Seuls 25% des Français ont effectué un achat en ligne dans le secteur alimentaire dans les six derniers mois (vs. 29% au global et 35% dans les pays émergents) : Pour les ans, seuls 19% ont répondu positivement, alors que pour les 65 ans et plus, 26% ont répondu positivement 40% des acheteurs ont plus de 45 ans L alimentaire est également le secteur pour lequel les services offerts par le numérique sont jugés comme les moins pertinents (options de paiement, recherche du meilleur prix, shopping collaboratif, offres géolocalisées ) On pourrait interpréter cette réticence par une plus grande exigence de qualité des Français pour l alimentaire, qui reste plus difficile à matérialiser pour un achat en ligne % de personnes ayant effectué un achat en ligne par secteur Mode (habillement, accessoires) Electronique Soins de la personne Alimentaire Bricolage Pouvoir choisir parmi plusieurs options de paiement (Paypal, carte de crédit, ) est intéressant (Paiement) Utiliser des canaux digitaux pour trouver le prix le plus bas pour un produit chez une large selection de distributeurs est important (Choix) Faire des achats en ligne avec ses amis - regarder et choisir ensemble, bien que n'étant pas physiquement au même endroit - est important (Choix) 25% 22% 38% 45% 62% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% % de répondants d accord avec les différents items 37% 50% 57% Recevoir des messages et des offres du distributeur en fonction de sa localisation est intéressant (Information) 40% 0% 20% 40% 60% 80% Electronique Bricolage Mode (habillement, accessoires) Soins de la personne Alimentaire 17

18 5 Dans le domaine de l électronique, les enseignes historiques ont toujours mis l accent sur le conseil en point de vente, ce qui semble avoir ralenti le développement du commerce en ligne sur ce secteur 45% des Français (vs. 60% pour les pays émergents) ont déjà effectué un achat en ligne dans le secteur électronique, qui arrive juste derrière le secteur de la mode en France : La proportion d acheteurs par tranche d âge varie entre 37% (65 ans et plus) et 50% (45 54 ans) 60% des acheteurs sont des hommes et seules 35% des femmes ont répondu positivement La France est dans la fourchette basse de l Europe, au même niveau que la Suède (44%) et légèrement au-dessus de la Finlande (41%), loin derrière l Allemagne (59%) Les pays émergents sont eux loin devant (60%), tirés par le Brésil (70%) L importance des enseignes de vente physique en France et la valeur accordée par les Français aux conseils des vendeurs ralentit sans doute le développement du commerce en ligne Mode (habillement, accessoires) 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Répartition des répondants par segment Electronique Soins de la personne Alimentaire Bricolage 54% 53% 60% 55% Global U.S. Emergents 25% 22% 38% 45% 62% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% % de personnes ayant acheté des produits électronique en ligne au cours des 6 derniers mois UK 44% Suède 49% 55% 59% 41% 45% Espagne Italie Allemagne Finlande France 6 La proportion de Digital Shopaholics et de Social Digital Shoppers acheteurs est inversement proportionnelle au niveau de maturité du secteur en matière de digital Les secteurs du bricolage et de l alimentaire sont largement dominés par les Digital Shopaholics : 60% pour le premier et 41% pour le second A l inverse, les secteurs de la mode et de l électronique sont dominés par les Rational Online Shoppers, et les Digital Shopaholics arrivent juste derrière (21% pour le premier et 26% pour le second) Cette répartition s explique par le fait que les segments d acheteurs fortement «digitaux» sont les premiers à effectuer des achats en ligne sur un secteur Les populations plus réticentes aux technologies digitales sont présentes dans les secteurs où les achats en ligne sont devenus un standard, elles arrivent plus tardivement sur les autres Segmentation des acheteurs en ligne - Bricolage 2% 9% 7% 16% 5% 60% 60% de Digital Shopaholics 22% d acheteurs en ligne en France Segmentation des acheteurs en ligne - Electronique 11% 4% 20% 26% 12% 27% Segmentation des acheteurs en ligne - Alimentaire 7% 8% 13% 18% 13% 41% 41% de Digital Shopaholics 25% d acheteurs en ligne en France Segmentation des acheteurs en ligne - Mode 16% 9% 17% 21% 11% 26% Segmentation des acheteurs en ligne - Soins de la personne 12% 13% 13% 11% 30% 22% 30% de Digital Shopaholics 38% d acheteurs en ligne en France Convenience Seekers Occasional Online Shoppers Rational Online Shoppers Digital Shopaholics Social Digital Shoppers Techno-Shy Shoppers 26% de Digital Shopaholics 45% d acheteurs en ligne en France 21% de Digital Shopaholics 62% d acheteurs en ligne en France 18

19 7 Dans l ensemble du parcours client, les Français favorisent fortement l utilisation d Internet et utilisent peu les réseaux sociaux et les smartphones Technologie en magasin (kiosques) Site Internet (newsletters, offres) Smartphones (application) Réseaux sociaux (Facebook, Twitter) Choix Information Choix Paiement Livraison Information Information Choix Paiement Livraison Information Choix Paiement Information Choix Paiement Livraison Livraison Internet reste le canal digital de prédilection à toutes les étapes du parcours client, de l information au Les Social Digital Shoppers sont les plus appétents aux réseaux sociaux et aux applications sur smartphone, et les Rational Online Shoppers les moins appétents Les consommateurs français sont encore de faibles utilisateurs des smartphones et des réseaux sociaux dans leur parcours d achat Plus de 30% des répondants français estiment que leur utilisation des réseaux sociaux augmentera dans les trois prochaines années dans leur parcours client Téléphone (call centers) Information Choix Paiement Livraison Importance faible Importance moyenne Importance forte 8 Les Français sont dans l ensemble très attirés par les possibilités offertes par le numérique en ce qui concerne la livraison des produits, mais sont moins attirés par les services associés Les diverses options de livraison (choix des types de livraison, suivi du colis, se faire livrer ou récupérer le colis quelque part) sont plébiscitées par les Français, sensiblement au même niveau que la plupart des pays Cependant, les services supplémentaires associés à la livraison n attirent que peu les Français (seulement 40%), ce qui confirme leur moindre intention de dépenser plus Les pays émergents sont bien audessus des moyennes française et globale % de personnes en accord avec les items Commander des services complémentaires autour de la livraison (ex : montage, repas avec recettes incluses) est intéressant Récupérer sa commande à un lieu de son choix est important Pouvoir choisir le lieu de livraison du produit est intéressant Suivre la livraison du produit acheté est intéressant 49% 45% 40% 74% 78% 70% 64% 72% 85% 79% 73% 74% 82% 78% 66% 69% Avoir le choix parmi plusieurs options de livraison avec des prix différents est intéressant 64% 61% 64% 80% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Emergents U.S. Europe France 19

20 9 Les Français restent des faibles utilisateurs des applications mobiles Seulement 28% des Français utilisent des applications mobiles pour rechercher ou acheter des produits, vs. 34% au global et 47% dans les pays émergents Ce niveau est cependant comparable à celui des US ou des pays européens Les possibilités offertes par les applications mobiles enthousiasment moins les Français que la moyenne globale Les pays émergents sont à l inverse très enthousiastes à l égard des possibilités offertes par les applications mobiles J utilise régulièrement des applications et services sur mon mobile pour rechercher et acheter des produits % de répondants d accord France Finlande Allemagne Italie Espagne Suède UK Emergents U.S. 19% 20% 24% 28% 26% 29% 30% 29% 47% 0% 10% 20% 30% 40% 50% % de répondants d accord ou tout à fait d accord avec les différents items Les applications mobiles des distributeurs deviendront importantes dans les 3 prochaines années Les applications mobiles des marques deviendront importantes dans les 3 prochaines années Les applications mobiles des tiers (ex : Google) deviendront importantes dans les 3 prochaines années Utiliser son mobile comme carte de fidélité chez les distributeurs est intéressant Utiliser son mobile pour appuyer l'achat en magasin (ex : plan du magasin, promotions spéciales, ) est intéressant Scanner le code-barres du produit avec son mobile pour obtenir des informations est intéressant Utiliser une application mobile pour payer en magasin, à la place d'une caisse est intéressant Emergents 33% 38% 35% Europe 40% 41% 42% 41% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% France 20

21 10 L arrivée des technologies au cœur des magasins physiques est vue comme très positive par les Français, mais ils restent loin derrière les pays émergents tout en étant bien positionnés par rapport à l Europe % de personnes d accord ou tout à fait d accord avec les items suivants Utiliser des outils digitaux dans le magasin pour accompagner le processus d'achat est important (ex : kiosque ou tablette qui fournit des informations produit) Pouvoir être identifié grâce à des outils digitaux à son entrée dans un magasin est intéressant (ex : par le téléphone mobile) 28% 43% Plus de 45% des répondants français estiment que leur utilisation des outils digitaux dans les magasins augmentera dans les trois prochaines années dans leur parcours client Pouvoir utiliser des outils digitaux dans le magasin pour commander des produits qui ne sont pas disponibles est important 42% Pouvoir utiliser des outils digitaux dans le magasin pour accompagner le shopping physique est intéressant (ex : PDA intégrés aux caddies) 40% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Emergents Europe France 11 Les Français sont plus confiants et réguliers dans les achats en ligne que la moyenne globale : le e-commerce est totalement rentré dans les mœurs Emergents U.S. Europe France Je suis un acheteur en ligne régulier et confiant % de répondants d accord 54% 55% 58% 64% 48% 50% 52% 54% 56% 58% 60% 62% 64% 66% 64% des Français se considèrent comme des acheteurs en ligne réguliers et confiants (vs. 58% pour les pays émergents) Cette proportion atteint 70% pour les ans Les populations les moins diplômées (moins que le Bac) sont les moins confiantes (50% ont répondu positivement) Les populations aux plus hauts revenus (> ) sont les plus confiantes et régulières (plus de 80% ont répondu positivement) Cette confiance transparaît dans l ensemble des segments identifiés 21

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique

Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique LE SHOWROOMING N'EST PAS UNE FATALITÉ. Découvrez la part du offline et du online dans le processus

Plus en détail

Groupon, #1 dans 48 pays :

Groupon, #1 dans 48 pays : Groupon, leader mondial du commerce local Groupon facilite la vie de millions de personnes en recherchant et en proposant de bonnes affaires à des prix imbattables et cela partout dans le monde. 42.6M

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

From Clicks to Bricks : L innovation digitale, source de trafic en magasin

From Clicks to Bricks : L innovation digitale, source de trafic en magasin From Clicks to Bricks : L innovation digitale, source de trafic en magasin Les magasins restent les leaders de génération de chiffre d affaires S il est vrai que la frontière entre les achats en ligne

Plus en détail

Liens FAIBLES (amis de nos amis, collègues, ). Les réseaux sociaux permettent une connexion avec ces liens faibles

Liens FAIBLES (amis de nos amis, collègues, ). Les réseaux sociaux permettent une connexion avec ces liens faibles S421-1-3 LA REVOLUTION DIGITALE S42 La relation commerciale S421 : La relation commerciale et son contexte Définir les notions de relation commerciale et de contact commercial. Présenter la diversité des

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

Cross-canal dans le retail Où en sont vraiment les enseignes?

Cross-canal dans le retail Où en sont vraiment les enseignes? Cross-canal dans le retail Où en sont vraiment les enseignes? Cédric DUCROCQ PDG Groupe Dia-Mart Chairman Ebeltoft Group J-F KLEINPOORT Directeur Digital Dia-Mart Consulting Le Groupe Dia-Mart Prestations

Plus en détail

COMMERCE & CROSS CANAL ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES

COMMERCE & CROSS CANAL ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES COMMERCE & CROSS CANAL ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES Octobre 2015 Cette étude est le résultat de l enquête réalisée en partenariat avec l Observatoire Prospectif du Commerce auprès de 100 professionnels

Plus en détail

Web to. store. 3 ème édition du Baromètre. octobre 2015. Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva. Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA

Web to. store. 3 ème édition du Baromètre. octobre 2015. Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva. Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA 3 ème édition du Baromètre Web to store octobre 2015 CODE WIFI : Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva INTERVENANTS : Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA Mardi 13 octobre 2015 Dispositif méthodologique

Plus en détail

Country factsheet - Mars 2015. Japon

Country factsheet - Mars 2015. Japon Country factsheet - Mars 2015 Japon Le pays du Soleil-Levant a une économie en ligne des plus attractives et sa maturité ne fait qu accentuer cette attractivité. Les quelques chiffres clés suivants permettent

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

Comprendre Sur les marchés matures & émergents

Comprendre Sur les marchés matures & émergents Comprendre Sur les marchés matures & émergents Nobody s Unpredictable This proposal has been made in respect with the ISO 20252 norm Market, opinion and social research service requirements Un outil de

Plus en détail

54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1]

54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1] 54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1] Bien que 7 Français sur 10 fassent globalement plus attention que l année dernière à leur budget, 41% vont conserver

Plus en détail

Le parcours d achat instore connecté

Le parcours d achat instore connecté DIGITAL MEDIA Dossier de presse Le parcours d achat instore connecté En partenariat avec les sociétés BudgetBox et Store Electronic Systems, Intermarché digitalise les courses en magasin Paris, janvier

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio EXPÉRIENCE CLIENT Baromètre Akio Saison 3 : le e-commerce Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en juillet 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1001 panélistes

Plus en détail

Dispatches22. E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux

Dispatches22. E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux L avantage pour les e-retailers : s ouvrir aux marchés internationaux nécessite moins d'investissements.

Plus en détail

Comment changer de regard sur le shopper? Contact TNS Sofres Eric MONTAZEL Directeur conseil Retail 01.40.92.28.34 Eric.montazel@tns-sofres.

Comment changer de regard sur le shopper? Contact TNS Sofres Eric MONTAZEL Directeur conseil Retail 01.40.92.28.34 Eric.montazel@tns-sofres. Comment changer de regard sur le shopper? Contact TNS Sofres Eric MONTAZEL Directeur conseil Retail 01.40.92.28.34 Eric.montazel@tns-sofres.com A quoi ressemblera le magasin de demain? Des nouvelles technologies

Plus en détail

THE UK BENCHMARK EXPEDITION

THE UK BENCHMARK EXPEDITION L INSTITUT DU COMMERCE CONNECTÉ PRÉSENTE... THE UK BENCHMARK EXPEDITION 2ème édition 2014 22 & 23 octobre Le contexte La Grande Bretagne joue le rôle de leader européen de l e-commerce. Le marché britannique

Plus en détail

Comment évolue le Category

Comment évolue le Category Comment évolue le Category Management dans les enseignes multicanal? 5e rendez-vous du category management - paris 12-14 décembre 2012 Remerciements Florence Guittet et Serge Cogitore, enseignants du Master

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

PORTRAIT DU CONSOMMATEUR CHINOIS

PORTRAIT DU CONSOMMATEUR CHINOIS PORTRAIT DU CONSOMMATEUR CHINOIS SYNTHÈSE 2 SITUATION ÉCONOMIQUE ET PROPENSION À CONSOMMER EN CHINE AUJOURD HUI LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE en Chine poursuit son ralentissement (7,4% T1214, 9,3% 211) D'ici

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Ipsos / Maison de la France Synthèse Jeudi 18 janvier 2007 Ipsos Public Affairs Contacts : Joachim Soëtard 01 41 98 92

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat

Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat Dossier de presse Novembre 2014 Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat *Sondage Viavoice pour SoCloz, réalisé en ligne du 15 au 19 Septembre 2014. Échantillon

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC :

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : 1ere Edition Baromètre SOCIAL MINDS Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : Présentation «Social Minds» est un baromètre quantitatif dont la 1 ère édition a été réalisée en Mars 2012, commandité

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées

Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées Hommes 54% Femmes 46% 18-24 ans 18% 25-34 ans 25% 35-44 ans 23% 45-54 ans 18% 55+ ans 16% Faible fréquence

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Principaux enseignements Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison

METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison SOMMAIRE Sommaire 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 Plus de choix

Plus en détail

Magasins vs. pure-players : victoire aux points des enseignes traditionnelles!

Magasins vs. pure-players : victoire aux points des enseignes traditionnelles! BAROMETRE IFOP-BONIAL Les relations des Français aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Magasins vs. pure-players : victoire aux points des enseignes traditionnelles! LES CONCLUSIONS DE L

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde Powering Informed Decisions Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde En 2015 l écosystème du digital continue d évoluer rapidement. Mais les annonceurs comprennent-ils

Plus en détail

Les attentes des acheteurs en ligne en 2015

Les attentes des acheteurs en ligne en 2015 Les attentes des acheteurs en ligne en 2015 Rapport d étude Février 2015 Sommaire 2. 1 Le dispositif 3 2 Principaux enseignements 7 3 Résultats détaillés 11 2 Le dispositif 3 Une étude pour mieux cerner

Plus en détail

Marie Goislard. Légère embellie dans les prévisions de dépenses des Français pour Noël 2014 Etude de Noël 2014 2 ème volet

Marie Goislard. Légère embellie dans les prévisions de dépenses des Français pour Noël 2014 Etude de Noël 2014 2 ème volet Communiqué de presse Contacts Anne-Sophie Van Elslande Relations Presse Deloitte + 33 (0)1 55 61 21 94 avanelslande@deloitte.fr Marie Goislard Agence Rumeur Publique + 33 (0)1 55 74 52 33 marie@rumeurpublique.fr

Plus en détail

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Synthèse de l étude Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Etude réalisée pour la FEVAD, La Poste, Move, Reed exposition A l occasion de la quatorzième édition du salon VAD e-commerce, le rendezvous

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Sommaire Introduction 3 Qu achètent les consommateurs en ligne américains? 4 Méthodes de paiement préférées 4 Commerce transfrontalier 5 L importance des

Plus en détail

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays LES FRANÇAIS PARMI LES MOINS MOTIVES PAR L ACHAT EN LIGNE [1] Une étude menée dans 11 pays revèle que les internautes

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

cgi.com/commerce-detail 1 Le commerce omnicanal : essentiel à la réussite du commerce de détail

cgi.com/commerce-detail 1 Le commerce omnicanal : essentiel à la réussite du commerce de détail cgi.com/commerce-detail 1 Le commerce omnicanal : essentiel à la réussite du commerce de détail 2 cgi.com/commerce-detail Au cours des dix prochaines années, les experts s attendent à ce que le secteur

Plus en détail

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Le moment pour les assureurs de repenser leur relation client Forum International de l'assurance Casablanca 18 avril 2013 Enquête globale

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Paris 22-24 January 2015. Rym Srarfi Tabbane. Ecole Supérieure d Economie Numérique, Université de la Manouba, Tunisie. Tel: + 216 71 602 919

Paris 22-24 January 2015. Rym Srarfi Tabbane. Ecole Supérieure d Economie Numérique, Université de la Manouba, Tunisie. Tel: + 216 71 602 919 14 th International Marketing Trends Conference Paris 22-24 January 2015 Rym Srarfi Tabbane Ecole Supérieure d Economie Numérique, Université de la Manouba, Tunisie Tel: + 216 71 602 919 e-mail: rymtabbane@yahoo.fr

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing Irrigation Marketing C est un fait, Internet ne connaît pas la crise! Fort de sa souplesse et des capacités de tracking en temps réel, et offrant un avantage économique reconnu, Internet est aujourd hui

Plus en détail

la performance au travail

la performance au travail kelly Global workforce index la performance au travail 120,000 répondants JUILLET 2013 31 pays Selon vous, êtes-vous suffisamment bien payé? pensez-vous Que vous êtes suffisamment bien payé? (% de oui

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Usage quotidien des réseaux sociaux

Usage quotidien des réseaux sociaux Edito A l heure du Web 2.0, les réseaux sociaux font partie de notre vie quotidienne. Nous les utilisons aussi bien dans le cadre de notre vie personnelle que professionnelle. Il en est de même pour les

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse 8 septembre 2014 Raphaël Couderc Service de Presse GfK T +33 01 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Accessoires connectés : le suivi de l activité physique est une application incontournable.

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Publié le 3 et 4 avril 2014

Publié le 3 et 4 avril 2014 Publié le 3 et 4 avril 2014 Enquête nationale «Comment accompagner le choix des Français dans les Magasins Spécialisés?» Votre contact : Irina Tshelnakova Directrice Conseil : it@institut-viavoice.com

Plus en détail

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs Usages & Attitudes Pomme de terre primeur 2014 La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs L étude réalisée en juin 2014 par Opinionway pour le CNIPT et FranceAgriMer a pour

Plus en détail

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT e-commerce+ Magazine d information d Octave n 13 - Février 2015 87% SURB2B DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE INTERNET CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES édito Le

Plus en détail

Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique. Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet?

Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique. Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet? Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet? Présentation Ozil Conseil Communication Web : Stratégie digitale : blogs et réseaux sociaux

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail

Dossier Presse Octobre 2008

Dossier Presse Octobre 2008 Dossier Presse Octobre 2008 -- Les parents & les Media -- Comment communiquer auprès d une cible de parents Quand il endosse le rôle de Parent, l adulte adopte des attitudes et des comportements différents

Plus en détail

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France L environnement media a changé PRESSE TELEVISION AFFICHAGE RADIO COURRIER ONLINE drastiquement

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français L opinion des consommateurs français sur : Le niveau de sécurité des données personnelles pour chaque industrie Les organisations collectant des données personnelles via les appareils connectés Les recherches

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

Étiquettes électroniques de gondole

Étiquettes électroniques de gondole Étiquettes électroniques de gondole Plus de capacités promotionnelles et une meilleure expérience client pour vos magasins Présentation Pricer Pricer est le leader mondial des solutions d étiquetage électronique

Plus en détail

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES FASTMAG LA SOCIÉTÉ Fastmag est un éditeur de logiciels créé en 1989, spécialisé dans la gestion des points de vente, la création de sites e-commerce,

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Fiche Synthétique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Février 2014 1 1 CONTEXTE En 2013, le marché automobile français a réalisé sa pire performance depuis

Plus en détail

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay Paris, le 14 novembre 2013 8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay En 2013, face à la crise, le CtoC, précurseur de "l économie collaborative" ou «sharing

Plus en détail

Une stratégie Cross-canal réussie : complémentarité boutique physique et E- Commerce. Marc Schillaci - Fondateur & CEO Oxatis

Une stratégie Cross-canal réussie : complémentarité boutique physique et E- Commerce. Marc Schillaci - Fondateur & CEO Oxatis Une stratégie Cross-canal réussie : complémentarité boutique physique et E- Commerce. Marc Schillaci - Fondateur & CEO Oxatis Le Succès d Oxatis en Chiffres Oxatis ce sont 10 500 Sites marchands 410 M

Plus en détail

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing Définition et Enjeux du e-merchandising Illustrations concrètes : les interfaces Illustrations concrètes : cross selling et up-selling Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Plus en détail

La Transformation Digitale en magasin

La Transformation Digitale en magasin La Transformation Digitale en magasin De nouvelles applications issues des technologies digitales permettent de transformer l expérience client en magasin. Sommaire 01 Contexte de la transformation digitale

Plus en détail

Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile

Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile Principaux obstacles et challenges Royaume-Uni, France et BeNeLux Une étude de marché commanditée par ATG ATG Research Report Octobre

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

FM/SA N 18530. Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16. pour

FM/SA N 18530. Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16. pour FM/SA N 18530 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Sarah Alby Contact Wincor Nixdorf : Mike Hadjadj Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16 frederic.micheau@ifop.com mike.hadjadj@wincor-nixdorf.com pour

Plus en détail

Un Noël éclairé et pas à n importe quel prix

Un Noël éclairé et pas à n importe quel prix Un Noël éclairé et pas à n importe quel prix Etude de Noël 2012 Méthodologie 2 Un Noël éclairé...et pas à n'importe quel prix Méthodologie de l enquête 15 ème édition de l étude, réalisée en 2012 dans

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www Web Mobilité Médias Sociaux Moteurs de recherche Assurance automobile Votre nouveau terrain de concurrence: l interactivité On parle

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16 Sommaire Présentation de l étude... 3 Objectifs et méthodologie... 3 Les services de Click to Chat... 5 Les canaux de contact... 6 Projets Click to Chat - objectifs et déploiement... 7 L expérience client

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Les Français et leurs dépenses en voyage

Les Français et leurs dépenses en voyage Les Français et leurs dépenses en voyage Etude Visa Europe menée par TNS Sofres en Novembre 14 Sommaire 1 Rappel méthodologique 3 Résultats détaillés 5 3 Annexes 1 1 Rappel Méthodologique Rappel du dispositif

Plus en détail

B e n c h m a r k E x p e d i t i o n 15 & 16 octobre 2015

B e n c h m a r k E x p e d i t i o n 15 & 16 octobre 2015 B e n c h m a r k E x p e d i t i o n Londres 15 & 16 octobre 2015 Le contexte La Grande Bretagne joue le rôle de leader européen de l e-commerce. Le marché britannique continue de croître, (15% en 2014)

Plus en détail

UNE AGENCE WEB 100% ROI UNE AGENCE WEB 100% WEB UNE AGENCE WEB 100% BON SENS

UNE AGENCE WEB 100% ROI UNE AGENCE WEB 100% WEB UNE AGENCE WEB 100% BON SENS UNE AGENCE WEB 100% ROI UNE AGENCE WEB 100% WEB UNE AGENCE WEB 100% BON SENS Conférence CCI Bayonne Pays Basque Web To store RECHERCHE EN LIGNE, SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX, FORUMS, SITES D AVIS CE PHÉNOMÈNE

Plus en détail

! Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2013

! Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2013 Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59, Fax 01 56 57 81 80 Communiqué de presse Contacts : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances 1 Présentation du groupe Maximiles «Le leader européen de la fidélisation en ligne» Naissance 1999 Nationalité France, Angleterre,

Plus en détail

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bruxelles, le 10 septembre 2014 Le SPF Economie publie l édition 2014 de son Baromètre annuel de la société

Plus en détail

Livre Blanc. L'utilisation. Transforming Passion into Excellence

Livre Blanc. L'utilisation. Transforming Passion into Excellence Livre Blanc L'utilisation du Chat Une popularité croissante Le développement d'internet a connu une croissance exponentielle ces dix dernières années au point d être aujourd'hui accessible à plus de 3

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail